Item n 236 : Fibrillation auriculaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Item n 236 : Fibrillation auriculaire"

Transcription

1 Étiologie Item n 236 : Fibrillation auriculaire Cause cardiaque : Valvulopathies Toutes myocardiopathies (hypertrophique, dilaté, ) IDM Cause extra-cardiaque : pneumopathie, EP, fièvre, hyperthyroïdie, Idiopathique : chez les vieux, diagnostique d élimination Facteurs déclenchants : excitant (alcool, tabac, café), dyskaliémie, infections, anémie, Examen clinique Interrogatoire Signes fonctionnel : palpitation Signes lié aux complications : insuffisance cardiaque, embolies (AVC) Recherche d un facteur déclenchant Clinique Tachycardie irrégulière Recherche de complications Recherches de signes en faveur d une étiologie Examens complémentaires! À visé diagnostique ECG : absence d onde P, trémulation de la ligne de base, tachycardie irrégulière à QRS fin (sauf en cas de bloc associé) ETT et ETO Recherche d un thrombus endocavitaire (avant cardioversion++) But étiologique En cas de suspicion diagnostique et ECG normal : Holter rythmique Test d effort ( induite à l effort) Exploration électrophysiologique endocavitaire Bilan étiologique systématique Dosage T3, T4 et TSH Ionogramme sanguin (kaliémie) NFS (anémie) ECG RP ETT (cardiopathie) GDS et D-Dimère (EP)! Bilan pré thérapeutique Bilan de coagulation avant le traitement anticoagulant

2 Formes clinique paroxystique persistante persistante longue permanente < 48h de réduction spontané > 7 jours ou nécessitant une cardioversion médicale > 1 an, pour laquelle une stratégie de cardioversion est toujours envisagé accepté, sans stratégie de cardioversion envisagé Complication Embolie Le risque embolique (AVC ischémique) est évaluer par le score de CHA2DS2 VASc : Cardiaque : OAP ou FEVG < 35% ou thrombus auriculaire 1 point HTA 1 point Age > 75 2 point Diabète 1 point Stroke (AVC ou AIT) 2 points Vascular Disease 1 point Age entre 65 et 75 ans 1 point Sex category (femme) 1 point Autres Insuffisance cardiaque Insuffisance coronaire Récidive Maladie rythmique auriculaire : alternance de différents troubles du rythme auriculaire

3 Prise en charge Hospitalisation en USIC Traitement des complications Traitement étiologique : cardiopathie sous jacente, dysthyroïdie, Anticoagulation efficace ( pas de FDR = pas d AVK mais aspirine ) + valvulopathie ou + score de CHADS 1 AVK à vie, INR score de CHADS = 0 Aspirine au long cours ou rien Ralentir la : traitement bradycardisant Si fonction ventriculaire N : β-bloquant (propranolol) ou anticalcique Si monothérapie inefficace : ß-bloquant + digoxine Si FEVG < 35% : digitalique (digoxine) En cas d échec ou intolérance : amiodarone voir ablation par radiofréquence Nouveau : Dronedarone Réduire la : cardioversion Précédée d une anticoagulation efficace par AVK de 3 semaines et une ETO montrant l absence de thrombus suivie de la réduction dans les 24h Suivie d un anticoagulation efficaces par AVK de 4 semaines 2 méthodes : Réduction médicamenteuse en 1 er intention : dose de charge d amiodarone Réduction par choc électrique externe (CEE) sous AG + dose de charge d amiodarone (Consult Anesth, à jeun...) Traitement préventif des rechutes Traitement étiologique et éviter les facteurs déclenchants Traitement anti-arythmique : Coeur sain : anti arythmique de classe Ic (Flécaïdine ) ou classe II ( Sotalol ) Coeur pathologique : anti arythmique de classe III (amiodarone) ou ablation endo-cavitaire de Nouveau : Dronedarone

4 En pratique paroxystique sans ATCD de - persistante - paroxystique + ATCD de Cardioversion direct sous héparine IVSE - Cardioversion classique Retour à un rythme sinusal - Anticoagulation pendant 4 semaine - Traitement préventif des rechutes persistante longue - Traitement anticoagulant - Tentative de cardioversion permanente - Traitement anticoagulant à vie mal toléré (choc, syncope, OAP, angor) Hyperthyroïdie + syndrome de Wolff Parkinson White Cardioversion en urgence après ETO, sous anticoagulation efficace par héparine au PSE Réduction spontanée lors du retour à l euthyroïdie Traitement par β-bloquant CEE contre indiqué Réduction par CEE en urgence sous AG pour prévenir le risque de fibrillation ventriculaire Digitalique contre indiqué Surveillance Efficacité du traitement : récidive (holter ECG), absence d embolie, INR Tolérance du traitement : troubles du rythme et de la conduction (dosage des antiarythmique), syndrome hémorragique

5 Wolff Parkinson White Maladie congénitale ECG : PR court, onde δ Risque : suivie d une V-Fib

FIBRILLATION ATRIALE et TRAITEMENT ANTITHROMBOTIQUE

FIBRILLATION ATRIALE et TRAITEMENT ANTITHROMBOTIQUE FIBRILLATION ATRIALE et TRAITEMENT ANTITHROMBOTIQUE Révolution des indications? Drs MH CELLI CAMILLERI PRIAM - 11 juin 2009 PLAN DEFINITIONS DIAGNOSTIC DE GRAVITE OBJECTIFS DE LA PRISE EN CHARGE CAT DEVANT

Plus en détail

05/11/2013. Fibrillation auriculaire. Plan. RAPPELS sur l ECG. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA

05/11/2013. Fibrillation auriculaire. Plan. RAPPELS sur l ECG. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Fibrillation auriculaire Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Plan Rappels sur l ECG Nœuds et voies de conduction Signal ECG Rythme sinusal La FA: Généralités Histoire naturelle de la FA Complications

Plus en détail

Fibrillation auriculaire. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA

Fibrillation auriculaire. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Fibrillation auriculaire Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Plan Rappels sur l ECG Nœuds et voies de conduction Signal ECG Rythme sinusal La FA: Généralités Histoire naturelle de la FA Complications

Plus en détail

Fibrillation auriculaire en médecine générale. Dr Aymeric MENET CARDIOLOGIE. Les entretiens de médecine générale du GHICL

Fibrillation auriculaire en médecine générale. Dr Aymeric MENET CARDIOLOGIE. Les entretiens de médecine générale du GHICL Fibrillation auriculaire en médecine générale Dr Aymeric MENET CARDIOLOGIE Les entretiens de médecine générale du GHICL Samedi 7 novembre 2015 Prévalence (%) Cardiologie Prévalence de la FA avec l âge

Plus en détail

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING Les Troubles du rythme cardiaque Docteur MASSING Diagnostics des tachycardies surpraventriculaires a QRS FINS Plusieurs étapes : rythme régulier ou irrégulier. relation oreillette et ventricule:a>v fréquence

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN)

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) 10 points clés pour les troubles du rythme supra-ventriculaire 1 Critères ECG de la fibrillation auriculaire (FA). 2 QRS lents et réguliers sur fond

Plus en détail

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Quiz ECG n 1 FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Cas clinique 1 - Contexte clinique : - Homme de 43 ans sans antécédent - Hospitalisation

Plus en détail

Épisodes et points clés

Épisodes et points clés SYNTHÈSE, GUIDE PARCOURS DE SOINS FIBRILLATION ATRIALE (FA) Épisodes et points clés Épisode 1 FA non compliquée : du diagnostic à la prescription du traitement initial Toute suspicion de FA doit être confirmée

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction cardiaques

Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Docteur E. MICHEL-RECH L.E.C.V. Introduction Activité électrique: constante et régulière Adaptation physiologique du débit card. Anomalies csq mineures

Plus en détail

Conduite à tenir devant une fibrillation auriculaire en situation d urgence. Dr A. L HUILLIER SAMU SMUR SAU COLMU le 11/12/2007

Conduite à tenir devant une fibrillation auriculaire en situation d urgence. Dr A. L HUILLIER SAMU SMUR SAU COLMU le 11/12/2007 Conduite à tenir devant une fibrillation auriculaire en situation d urgence Dr A. L HUILLIER SAMU SMUR SAU COLMU le 11/12/2007 LES REFERENTIELS American journal of emergency medecine vol 19, n 1 janvier

Plus en détail

situation complexe en ambulatoire

situation complexe en ambulatoire Récit d une d situation complexe en ambulatoire Cas de Fibrillation Auriculaire Présent senté le 11 Décembre D 2008 Giovanni Audrey 1) INTRODUCTION Appel au domicile d une d patiente par son IDE à domicile

Plus en détail

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux.

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Palpitations Définition Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Interrogatoire Impossible de distinguer les palpitations fonctionnelles (effort, émotion) des palpitations

Plus en détail

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux.

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Palpitations Définition Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Interrogatoire Impossible de distinguer les palpitations fonctionnelles (effort, émotion) des palpitations

Plus en détail

ABLATION par Radio-fr. fréquence de la FIBRILLATION AURICULLAIRE ROLE IDE

ABLATION par Radio-fr. fréquence de la FIBRILLATION AURICULLAIRE ROLE IDE ABLATION par Radio-fr fréquence de la FIBRILLATION AURICULLAIRE ROLE IDE Plateau technique Rythmologie Amélie Lesieu - Martine Fix - Agathe Delvart Laurence Dequeker - Johanne Degand CHRU LILLE 1 Définition

Plus en détail

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Quels troubles du rythme en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Introduction Incidence annuelle de 12 à 30% Réanimation polyvalente : 12% - 8% TDR supra-ventriculaires

Plus en détail

Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Chapitre 14 Item 230 UE 8 Fibrillation atriale I. Définition généralités II. Diagnostic III. Diagnostic étiologique IV. Différents tableaux cliniques V. Évaluation du risque thromboembolique VI. Traitement

Plus en détail

Item 325 : Palpitations

Item 325 : Palpitations Item 325 : Palpitations Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition et diagnostic...

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE DU SUJET AGE LES ANTIVITAMINES K

FIBRILLATION AURICULAIRE DU SUJET AGE LES ANTIVITAMINES K FIBRILLATION AURICULAIRE DU SUJET AGE LES ANTIVITAMINES K I. EPIDEMIOLOGIE (1) -Pathologie fréquente dont la prévalence augmente avec l âge : -0,5% entre 50 et 59 ans -4% entre 60 et 69 ans -> 9% après

Plus en détail

Cardiopathie hypertensive et troubles du rythme. Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble

Cardiopathie hypertensive et troubles du rythme. Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Cardiopathie hypertensive et troubles du rythme Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Arythmies ventriculaires FV TV Mécanismes impliqués Anomalies électrophysiologiques des

Plus en détail

Insuffisance cardiaque (IC)

Insuffisance cardiaque (IC) rt POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Insuffisance cardiaque (IC) Diagnostic et évaluation initiale de l insuffisance cardiaque (IC) Penser à l IC : même devant des signes non spécifiques chez la personne

Plus en détail

Insuffisance cardiaque (IC)

Insuffisance cardiaque (IC) rt POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Insuffisance cardiaque (IC) Diagnostic et évaluation initiale de l insuffisance cardiaque (IC) Penser à l IC : même devant des signes non spécifiques chez la personne

Plus en détail

REFERENCES. Traité de Médecine Cardiovasculaire du Sujet Agé coordonnateurs P. Assayag, J Belmin et coll. Flammarion, 2007

REFERENCES. Traité de Médecine Cardiovasculaire du Sujet Agé coordonnateurs P. Assayag, J Belmin et coll. Flammarion, 2007 REFERENCES D.I.U. de Maladies Cardiovasculaires du sujet âgé Faculté de Médecine Paris-Sud (Paris 11) (Coordonnateurs: Pr P. Assayag, Pr J. Belmin et coll) Renseignements: secrétariat Pr Assayag 01 45

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire et principes du traitement

Fibrillation Auriculaire et principes du traitement Fibrillation Auriculaire et principes du traitement Pr Patrick Assayag Service de Cardiologie, CHU Bicêtre Faculté de Médecine Paris-Sud Age et Prévalence de la FA Population adulte < 50 ans 0.4% Population

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction. 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1

Troubles du rythme et de la conduction. 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1 Troubles du rythme et de la conduction 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1 Rappels anatomiques 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 2 - Arythmies atriales: Troubles du rythme. Tachycardie sinusale/extrasystoles

Plus en détail

FA et Traitement Antithrombotique. Drs JF AUPETIT et B GAL Lyon le 04 novembre 2014 Hôpital Saint Joseph Saint Luc LYON

FA et Traitement Antithrombotique. Drs JF AUPETIT et B GAL Lyon le 04 novembre 2014 Hôpital Saint Joseph Saint Luc LYON FA et Traitement Antithrombotique Drs JF AUPETIT et B GAL Lyon le 04 novembre 2014 Hôpital Saint Joseph Saint Luc LYON Epidémiologie The Framingham Study. Arch Intern Med. 1987; 147(9): 1561 1564 Bénéfice

Plus en détail

Troubles du rythme asymptomatiques. 2e Journée JEAN BERTRAN septembre 2015 Alexis Durand-Dubief Clinique du Protestante, Lyon

Troubles du rythme asymptomatiques. 2e Journée JEAN BERTRAN septembre 2015 Alexis Durand-Dubief Clinique du Protestante, Lyon Troubles du rythme asymptomatiques 2e Journée JEAN BERTRAN septembre 2015 Alexis Durand-Dubief Clinique du Protestante, Lyon Introduction TDR supraventriculaires Definition: rythme normal et pathologique

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE DU SUJET AGE LES ANTIVITAMINES K

FIBRILLATION AURICULAIRE DU SUJET AGE LES ANTIVITAMINES K FIBRILLATION AURICULAIRE DU SUJET AGE LES ANTIVITAMINES K I. EPIDEMIOLOGIE (1) -Pathologie fréquente dont la prévalence augmente avec l âge : - 0,5% entre 50 et 59 ans - 4% entre 60 et 69 ans - > 9% après

Plus en détail

Infos Maladie Fibrillation atriale

Infos Maladie Fibrillation atriale Infos Maladie Fibrillation atriale Qu est-ce que la fibrillation atriale? La fibrillation atriale ou fibrillation auriculaire (FA) est un trouble du rythme cardiaque ou arythmie. Le rythme cardiaque normal

Plus en détail

DES TROUBLES DU RYTHME AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES :

DES TROUBLES DU RYTHME AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES : PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DU RYTHME AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES : Hôpital d Instruction des Armées Bégin UTILISATION RAISONNEE DES ANTIARYTHMIQUES P.HENO(1),F.TOPIN (2), (1) Service de cardiologie,

Plus en détail

Item n 250 : Insuffisance cardiaque

Item n 250 : Insuffisance cardiaque Physiopathologie Item n 250 : Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque = inadaptation du débit cardiaque aux besoins Mécanisme de compensation : FC par hyper-adrénergie, mais ça fatigue le coeur β-bloquants

Plus en détail

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses Chapitre 17 Item 235 UE 8 Palpitations I. Définition et diagnostic II. Diagnostic de gravité III. Diagnostic étiologique IV. Étiologies les plus fréquentes Objectifs pédagogiques Nationaux Chez un sujet

Plus en détail

Fibrillation atriale et insuffisance cardiaque congestive : Gestion aux Urgences

Fibrillation atriale et insuffisance cardiaque congestive : Gestion aux Urgences Fibrillation atriale et insuffisance cardiaque congestive : Gestion aux Urgences Stéphane Manzo-Silberman Service de Cardiologie, Hôpital Lariboisière, Paris Université Paris VII, René Diderot 2ème Cours

Plus en détail

Quelques électrocardiograme

Quelques électrocardiograme Quelques électrocardiograme d interprétation délicate E.Lindenmeyer J.Bernard Reymond P.Khanoyan F.d Houdain J. Billé COPACAMU vendredi 26 Mars 2010 PLAN Quelques règles simples: - les électrodes - la

Plus en détail

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 7 septembre 2012

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 7 septembre 2012 Troubles du Rythme Cardiaque Cours DCEM II 7 septembre 2012 L activité électrique cardiaque ECG normal: rythme sinusal Fibrillation atriale Trouble du rythme le plus fréquent Incidence et prévalence en

Plus en détail

EPU95-Montmorency Cardiologie Mise à jour du 18 Mai 2007 FIBRILLATION AURICULAIRE APPROCHE GERIATRIQUE

EPU95-Montmorency Cardiologie Mise à jour du 18 Mai 2007 FIBRILLATION AURICULAIRE APPROCHE GERIATRIQUE EPU95-Montmorency Cardiologie Mise à jour du 18 Mai 2007 FIBRILLATION AURICULAIRE APPROCHE GERIATRIQUE Dr J. Boddaert Gériatre Service du Pr. M. Verny (Hôpital Pitié - Salpêtrière) Févier 2004 1. Le raisonnement

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE

TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE EXTRASYSTOLES VENTRICULAIRES TACHYCARDIES VENTRICULAIRES FIBRILATION VENTRICULAIRE TORSADES DE POINTE Définitions EXTRASYSTOLES VENTRICULAIRES Battement cardiaque prématuré.

Plus en détail

Fibrillation auriculaire chez le sujet âgé

Fibrillation auriculaire chez le sujet âgé Fibrillation auriculaire chez le sujet âgé F.A. ASPECTS EVOLUTIFS FA aiguë : Brève et transitoire favorisée par une cause intercurrente (alcool, fièvre, bronchite ) en principe non récidivante F.A. chronique

Plus en détail

Fibrillation auriculaire

Fibrillation auriculaire Fibrillation auriculaire dr.bouchair Introduction : La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme soutenu le plus fréquent. On estime approximativement que 2,2 millions de patients aux USA et 6

Plus en détail

PM & DAI Prise en charge péri opératoire STÉPHANIE DRUGE DESAR

PM & DAI Prise en charge péri opératoire STÉPHANIE DRUGE DESAR PM & DAI Prise en charge péri opératoire STÉPHANIE DRUGE DESAR Généralités 63 000 à 69 000 nouveaux porteurs de pacemaker par an En 2010, 350 000 porteurs de pacemaker Plus de 10 000 nouveaux porteurs

Plus en détail

Antiarythmiques. Présentation. Contexte de soin. Item 236 : Fibrillation auriculaire.

Antiarythmiques. Présentation. Contexte de soin. Item 236 : Fibrillation auriculaire. Antiarythmiques Item 236 : Fibrillation auriculaire. Présentation Les antiarythmiques sont des médicaments utilisés en cardiologie dans le traitement et la prévention des arythmies supraventriculaires

Plus en détail

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 12 février 2010

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 12 février 2010 Troubles du Rythme Cardiaque Cours DCEM II 12 février 2010 L activité électrique cardiaque ECG normal: rythme sinusal Fibrillation atriale Trouble du rythme le plus fréquent Incidence et prévalence en

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

LES TROUBLES CARDIAQUES

LES TROUBLES CARDIAQUES AFFECTIONS CARDIO-VASCULAIRES LES TROUBLES CARDIAQUES I - TROUBLES DU RYTHME Ce sont des emballements du cœur. A différencier des troubles de conduction. A - TROUBLES SUPRAVENTRICULAIRES 1) LES EXTRASYSTOLES

Plus en détail

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Alexandre OUATTARA Service d Anesthd Anesthésie sie Réanimation R II, Hôpital du Haut-Lévêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDEAUX Avenue Magellan

Plus en détail

Item 236 : Fibrillation atriale

Item 236 : Fibrillation atriale Item 236 : Fibrillation atriale Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...3 II Physiopathologie

Plus en détail

Dossier-Patient VISITE 1

Dossier-Patient VISITE 1 Dossier-Patient Adressographe Date: VISITE 1 Est-ce que le patient a (une option possible) Fibrillation auriculaire Flutter auriculaire Est-ce que le patient est Connu pour FA Paroxystique (restauration

Plus en détail

Les anticoagulants bénéfices cliniques et risques iatrogéniques

Les anticoagulants bénéfices cliniques et risques iatrogéniques Les anticoagulants bénéfices cliniques et risques iatrogéniques Dr Lotfi Boudali 27/11/2013 Chef pôle produits cardiovasculaire, thrombose, métabolisme et obésité Direction des médicaments en cardiologie,

Plus en détail

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 5 septembre 2014

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 5 septembre 2014 Troubles du Rythme Cardiaque Cours DCEM II 5 septembre 2014 L activité électrique cardiaque ECG normal: rythme sinusal Cas clinique 1 Femme 58 ans Aucun antécédent CV Pas de facteur de risque CV connu

Plus en détail

Lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie relatives à la fibrillation auriculaire. (2010).

Lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie relatives à la fibrillation auriculaire. (2010). ulaire La fibrillation culaire La fibrillation auriculaire La fibri ulaire La fibrillation auriculaire La fibrillation auriculaire La ibrillation auriculaire La fibrillation auriculaire La fibrillation

Plus en détail

CAS CLINIQUE N 3 Décompensation cardiaque aigue du sujet âgé

CAS CLINIQUE N 3 Décompensation cardiaque aigue du sujet âgé CAS CLINIQUE N 3 Décompensation cardiaque aigue du sujet âgé 30 juin 2015 DES UE Pharmacie Clinique Cécile LEBAUDY Présentation du patient (1) Mme A, 79 ans, 1m55, 65 kg Vit seule à domicile Autonomie

Plus en détail

Cas cliniques syncopes

Cas cliniques syncopes Cas cliniques syncopes Cas clinique 1 01/08/2007 Mr D 70 ans Syncopes depuis 7 mois (Déc 2006): En position allongée, PC de 20 secs, Retour rapide à état de conscience, Relâchement musculaire début malaise,

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE

TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE Résultats sur la prise en charge de 350 patients en télésurveillance DR DARY Cardiologue Bilan sur la prise en charge de 350 patients Hypertension: 170 Patients Arythmie par

Plus en détail

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan?

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Jérémie BARRAUD Unité Rythmologie et Stimulation Cardiaque Service de Cardiologie, CHU NORD Aix-Marseille Université Définition - Epidémiologie Syncope = Perte de

Plus en détail

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins 1 sur 6 Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins Formes particulières : Syndrome d Andersen (forme particulière de syndrome du QT long congénital avec des tachycardies ventriculaires

Plus en détail

Sixième forum de rythmologie

Sixième forum de rythmologie Sixième forum de rythmologie Le 6 e Forum de rythmologie, qui s est tenu récemment à l initiative du Collège des cardiologues d Ile-de-France, a permis de faire le point sur deux sujets controversés rencontrés

Plus en détail

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 La défibrillation en 2015 Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 Conflits d intérêts Aucun. Hostages, nov 2013 Lost 2013 Prérequis Connaître l anatomie du tissu nodal Connaître l ECG normal Connaître les principaux

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE FIBRILLATION AURICULAIRE

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE FIBRILLATION AURICULAIRE LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE FIBRILLATION AURICULAIRE Actualisation octobre 2008 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service communication

Plus en détail

STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE

STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE Dr DARONDEL / Dr SEBBAH Hôpital BICHAT STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE INTRODUCTION EVOLUTION DES GROUPES D AGE 1989-2004 % 50 40 30 20 10 0 < 50 50-64 65-74 75-84

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Rédacteurs Dr PIETA Sylvain(Pôle urgences Chalon sur Saône) Date Avril 2015 Validation Dr SAGNOL Pascal(Cardiologie Chalon sur Saône) Approbation Bibliographie

Plus en détail

ACFA : ralentir mais comment?

ACFA : ralentir mais comment? Session ACFA : ralentir mais comment? Dominique. Lacroix, Lille Diapositive 1 ACFA : ralentir mais comment? D. Lacroix, Université de Lille L i l l e 2 Université du Droit et de la Santé Diapositive 2

Plus en détail

Faculté de Médecine Paris-Sud (Paris 11) Renseignements: secrétariat du Pr Assayag.

Faculté de Médecine Paris-Sud (Paris 11) Renseignements: secrétariat du Pr Assayag. REFERENCES D. U. de Pathologies Cardiovasculaires i du sujet âgé Faculté de Médecine Paris-Sud (Paris 11) (Coordonnateurs: Pr P. Assayag, Pr J. Belmin, Dr M.P. Hervy et coll) Renseignements: secrétariat

Plus en détail

Démarche diagnostique devant une syncope. Dr Bouaguel

Démarche diagnostique devant une syncope. Dr Bouaguel Démarche diagnostique devant une syncope Dr Bouaguel Introduction PLAN Identification de la syncope Étiologies des syncopes Prise en charge initiale enquête étiologique auprès du patient et des témoins

Plus en détail

Prise en charge de la FA aux urgences (Recommandations SFMU SFC)

Prise en charge de la FA aux urgences (Recommandations SFMU SFC) Prise en charge de la FA aux urgences (Recommandations SFMU SFC) Société Française de Médecine d Urgence (SFMU) Pierre Taboulet, CHU Saint-Louis, Paris Olivier Ganansia, Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph,

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire: l approche globale à l urgence et en clinique Vendredi 17 octobre 2014

Fibrillation Auriculaire: l approche globale à l urgence et en clinique Vendredi 17 octobre 2014 Fibrillation Auriculaire: l approche globale à l urgence et en clinique Vendredi 17 octobre 2014 Denis Roy MD, FRCPC Directeur général, Institut de Cardiologie de Montréal Professeur titulaire de Médecine,

Plus en détail

Traitement de la Fibrillation Atriale chez l athlète. Dr Sylvain GUERARD LYON

Traitement de la Fibrillation Atriale chez l athlète. Dr Sylvain GUERARD LYON Traitement de la Fibrillation Atriale chez l athlète Dr Sylvain GUERARD LYON Mise à jour juin 2013 Déclaration de Relations Professionnelles J'ai actuellement, ou j'ai eu au cours des deux dernières années,

Plus en détail

Rythmologie en Médecine Générale. Dr Eric DADEZ Clinique Victor Pauchet Amiens

Rythmologie en Médecine Générale. Dr Eric DADEZ Clinique Victor Pauchet Amiens Rythmologie en Médecine Générale Dr Eric DADEZ Clinique Victor Pauchet Amiens La rythmologie peut parfois paraître ésotérique!!! Rythmologie à l usage du non- rythmologue Rythmologie à l usage du non-

Plus en détail

QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM)

QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM) Une curieuse perte de connaissance CAS CLINIQUE n 1 Monsieur F 65 ans est hospitalisé pour perte de connaissance. Aucun ATCD particulier, il ne prend aucun médicament. Le soir même alors qu il regardait

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE

FIBRILLATION AURICULAIRE Département de médecine communautaire de premier recours et des urgences Service de médecine de premier recours FIBRILLATION AURICULAIRE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. CLASSIFICATION 3. PHYSIOPATHOLOGIE 4.

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Points essentiels phase aiguë d IDM : deux priorités (1) éviter la mort subite

Plus en détail

Fibrillation auriculaire : traitement antithrombotique

Fibrillation auriculaire : traitement antithrombotique La prévention des embolies en cas de fibrillation auriculaire repose avant tout sur un traitement antithrombotique (antivitamine K ou antiagrégant plaquettaire). (n 245, p. 849) Lire aussi les Idées-Forces

Plus en détail

Infarctus du myocarde Coronaropathie

Infarctus du myocarde Coronaropathie Infarctus du myocarde Coronaropathie Dr Julien Fabre Service de Cardiologie USIC CHU de Martinique ÉPIDÉMIOLOGIE 1 ère cause de mortalité en France (5000 pré-hospitalier, 7000 intra-hospitalier) Enjeu

Plus en détail

SCA SCA-ST. Définition. ECG de repos. Clinique. Paraclinique

SCA SCA-ST. Définition. ECG de repos. Clinique. Paraclinique SCA Définition SCA - DL thoracique : Prolongée De novo D aggravation récente Constrictive Rétrosternale, irradiante à l épaule gauche et mâchoire Atypique : Epigastrique Blockpnée / palpitations d effort

Plus en détail

Le traitement par Radiofréquence des troubles du rythme cardiaque au Maroc: Expérience en secteur libéral. ESSADKI Siham, ABDELALI Salima

Le traitement par Radiofréquence des troubles du rythme cardiaque au Maroc: Expérience en secteur libéral. ESSADKI Siham, ABDELALI Salima Le traitement par Radiofréquence des troubles du rythme cardiaque au Maroc: Expérience en secteur libéral ESSADKI Siham, ABDELALI Salima Paris; 2-3 Mars 2017 Aucun conflit d'intérêt Introduction Début

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

Sujet âgé. Chutes. Malaises. Syncopes

Sujet âgé. Chutes. Malaises. Syncopes Sujet âgé Malaises Chutes Syncopes Évreux mai 2013 chutes Chutes malaises et pertes de connaissance du sujet âgé Chutes malaises et pertes de connaissance du sujet âgé Définition de la chute Selon le groupe

Plus en détail

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème?

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème? Cas clinique n 1 Michel que vous suivez de longue date a l impression depuis quelques jours, d entendre des battements irréguliers le soir en se couchant ; il va parfaitement bien par ailleurs et rapporte

Plus en détail

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie?

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Ateliers de printemps - ACHBT 16 Mai 2014 Z. Schmitt Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital de la Croix-Rousse, CHU Lyon Introduction

Plus en détail

Prise en charge périopératoire d un patient en fibrillation atriale

Prise en charge périopératoire d un patient en fibrillation atriale Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2013 Sfar. Tous droits réservés. Prise en charge périopératoire d un patient en fibrillation atriale Lionel Arvieux*, Pierre Albaladejo

Plus en détail

Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique

Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique Définitions Anatomie Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique Segment 1 : aorte ascendante, de la valve aortique au départ du TABC Segment 2 : aorte horizontale, du TABC à la sous clavière gauche

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version : 02 Date d'application : 06/2008 Ré f.: CMUB - 014 Pagination 1/5 pages COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 014 Rédacteurs Dr B. VALLET (Urgences-SMUR Beaune) Date 03/11/02

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Cardiologie. Questions

Cardiologie. Questions Cardiologie Questions QCM 1 : Parmi les propositions concernant les syndromes coronariens aigus, laquelle Le syndrome coronarien aigu sans sus décalage du segment ST (SCA ST -) est dû à une occlusion coronaire

Plus en détail

Réunion de l APHBFC Le 20 mars 2014 CAS CLINIQUE N 1 CORRECTION

Réunion de l APHBFC Le 20 mars 2014 CAS CLINIQUE N 1 CORRECTION Réunion de l APHBFC Le 20 mars 2014 CAS CLINIQUE N 1 CORRECTION Dr SERONDE MF CHU Besançon Mme M âgée de 72 ans, est hospitalisée aux soins intensifs de cardiologie le 28 octobre 2011 pour insuffisance

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version : 02 Date d'application : 06/2008 Réf.: CMUB - 014 Pagination 1/5 pages COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 014 Rédacteurs Dr B. VALLET (Urgences-SMUR Beaune) Date 03/11/02

Plus en détail

Fibrillation atriale chez le sujet âgé

Fibrillation atriale chez le sujet âgé Capacité de Gérontologie 2 ème année Fibrillation atriale chez le sujet âgé Dr Carmelo LAFUENTE G.H. Pitié-Salpetrière-Charles Foix Ivry-sur-Seine Cas clinique : Mme T. 87 ans. ATCD : - HTA Sd. anxio-dépressif

Plus en détail

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH Syncopes (malaises). Recommandations HAS 2008 Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH 2011-10 Définition Abandonner le terme peu spécifique de malaise (motif de recours) Pas de différence de gravité

Plus en détail

Les Troubles du Rythme Cardiaque. Plan. Le complexe de dépolarisation

Les Troubles du Rythme Cardiaque. Plan. Le complexe de dépolarisation Les Troubles du Rythme Cardiaque Jérome Lefevre USIC - Hôpital Libourne USIC - Haut-Levêque 07/01/2010 Pierre Ambrogiani, 1985, collection privée Plan Rythme normal Excitabilité atriale (ESA, TA, FA, flutter)

Plus en détail

Troubles du rythme cardiaque

Troubles du rythme cardiaque + Troubles du rythme cardiaque DFASP2 UE Dispensation Dr Yohan Audurier 28 octobre 2016 y-audurier@chu-montpellier.fr + Définitions 2 L arythmie correspond à un rythme cardiaque non sinusal. Un rythme

Plus en détail

TRAITEMENT ET DIAGNOSTIC DE L INFARCTUS DU MYOCARDE (Syndrome coronaire aigu)

TRAITEMENT ET DIAGNOSTIC DE L INFARCTUS DU MYOCARDE (Syndrome coronaire aigu) TRAITEMENT ET DIAGNOSTIC DE L INFARCTUS DU MYOCARDE (Syndrome coronaire aigu) Professeur Mohamed TEMMAR Ghardaïa Docteur Meriem CHARIFI CHU Douera EL MENIA Octobre 2009 TRAITEMENT DE LA POUSSEE D INSUFFISANCE

Plus en détail

DESC Réanimation médicale. Mars 2010, Bordeaux

DESC Réanimation médicale. Mars 2010, Bordeaux DESC Réanimation médicale. Mars 2010, Bordeaux 1 1 2 2 0 0 2 3 3 4 4 Phase 0: Dépolarisation canaux Na+ - Phase 1: Repolarisation initiale - Phase 2: Plateau - Phase 3: Repolarisation complète - Phase

Plus en détail

SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE.

SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE. SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE. Marie-Claude LEMPEREUR de GUERNY Urgences/SMUR Poissy novembre 2011-avril 2012 APPEL EN SMUR POUR

Plus en détail

Hémoptysie Dr Djeghri. Y MODULE PNEUMOLOGIE. Hémoptysie. Dr Djeghri, Y Pneumologue

Hémoptysie Dr Djeghri. Y MODULE PNEUMOLOGIE. Hémoptysie. Dr Djeghri, Y Pneumologue MODULE PNEUMOLOGIE Hémoptysie Dr Djeghri, Y Pneumologue Plan Objectifs. Définition. Mécanismes. Étiologies. Diagnostic de Gravité. Diagnostic positif. Diagnostic différentiel. Les examens complémentaires.

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

ELECTRO- CARDIOGRAMME

ELECTRO- CARDIOGRAMME UE ECN en fiches Les Unités d Enseignement de l ECN en fiches Collection dirigée par L. LE ELECTRO- CARDIOGRAMME Fatiha SEBAI Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. : 01 44 24

Plus en détail

4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie. Troubles du rythme

4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie. Troubles du rythme 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Troubles du rythme Introduction Troubles Du Rythme (TDR) = Troubles de l excitabilité cardiaque, qui correspondent à des tachycardies

Plus en détail

SYNCOPE DU SUJET AGE

SYNCOPE DU SUJET AGE SYNCOPE DU SUJET AGE = perte de conscience soudaine accompagnée d un perte du tonus postural, avec récupération spontanée sans manœuvre de ressuscitation - particulièrement fréquente chez le sujet âgé

Plus en détail

ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation

ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation Patrick ECOLLAN / François LECOMTE - SMUR PITIE DAR PITIE SALPETRIERE - URGENCES COCHIN HOTEL DIEU http://www.dailymotion.com/video/x78jpw

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA

Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle Dr. Ioana ZGAIA 22 Mars 2012 Définition de l HTA Objectif TA: inferieure à 140/90mmhg au cabinet ou 130/80 pour les diabétiques et les insuffisants

Plus en détail