PROMOTION IMMOBILIERE LE BILAN FINANCIER PREVISIONNEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROMOTION IMMOBILIERE LE BILAN FINANCIER PREVISIONNEL"

Transcription

1 PROMOTION IMMOBILIERE LE BILAN FINANCIER PREVISIONNEL Avant de se lancer dans la réalisation d un programme de promotion, le promoteur doit s assurer de la viabilité de son projet. Pour cela, il élabore un «compte à rebours» (bilan prévisionnel permettant de dégager le prix acceptable du foncier). Ce n est que si les recettes sont supérieures aux dépenses et que par conséquence se dégage une marge suffisante (6% à 8% sur le CA HT) que le promoteur pourra se lancer dans l opération. Une fois le projet rentable, ce compte à rebours sera également nécessaire pour les banquiers qui seront sollicités par le promoteur. L objectif principal du bilan financier prévisionnel est de déterminer le prix du terrain acceptable (voir schéma ci-dessous). PARTIE HAUTE DU BILAN : LES RECETTES COS SHON (COS x Surface Terrain) Surface Habitable (SHON x Coef) C.A. (SH x Prix de vente) + parkings PARTIE BASSE DU BILAN : LES DEPENSES ET LA MARGE C.A. Coûts Techniques Construction, aléas sur travaux Honoraires Frais annexes MARGE Charge foncière MAXIMUM Architecte, Maitre d œuvre, Bureau de contrôle Frais de Gestion, de Commercialisation, Financiers, de publicité De 6 % à 8 % du C.A. H.T. Comprend le terrain + les frais d équipements, de participation et d acquisition estimés (VRD, notaire, TLE ) PRIX DU TERRAIN MAXIMUM POUR ASSURER LA FAISABILITE FINANCIERE DE L OPERATION 1

2 EXERCICE Etape 1 : la partie haute du bilan financier prévisionnel Les données suivantes vont permettre au promoteur d établir la partie haute du bilan financier (en annexe) de l opération de promotion immobilière: - Surface du terrain : m² - COS : 2,50 - Coefficient de rendement : 0,85 ou 85 % (déterminé par l architecte selon ses plans afin d obtenir la surface habitable SH)) - Prix de Vente des logements au m² (selon une étude de marché) : TTC/m² Habitable - Surface moyenne d un appartement : 67 m² - Réglementation urbaine en matière de parkings selon le PLU : 1 parking par logement - Prix de vente parking (unité) : TTC Lors de l élaboration d un bilan financier, le promoteur rempli toujours la partie haute du bilan en premier car c est à ce moment que l on détermine les recettes de l opération (chiffre d affaires). Il faut donc remplir les données dans le bilan financier selon l ordre suivant : LA PARTIE «PROGRAMME» 1. SHON autorisée = COS x Surface du terrain 2. Coefficient de rendement 3. Surface Habitable = SHON x Coefficient de rendement 4. Surface moyenne d un appartement 5. Nombre de logements = Surface Habitable / Surface moyenne d un appartement 6. Nombre de parkings = Nombre de parking obligatoire par logement construit x Nombre de logements LA PARTIE «RECETTES» 7. Inscrire le nombre de logements et de parkings obtenus dans la partie «programme», ainsi que la surface Habitable 8. Inscrire le prix de vente par m² Habitable pour les logements et par unité pour les parkings. 9. Il faut maintenant calculer les recettes (total des ventes) pour les logements : C.A. TOTAL TTC pour les logements = Surface Habitable x prix de vente au m² 10. Ensuite il faut calculer les recettes pour les parkings : C.A. TOTAL TTC pour les parkings = Prix de vente d un parking x nombre de parkings 11. TOTAL RECETTES OPERATION TTC et HT* = TOTAL C.A. Logements + TOTAL C.A. Parkings * : Pour passer du TTC au HT, diviser le montant par 1,196 2

3 LA PARTIE HAUTE DU BILAN est alors totalement remplie. Le promoteur connaît la programmation de l opération ainsi que toutes ses recettes. Il faut maintenant déterminer le prix de revient de l opération. Etape 2 : la partie «FONCIER» du bilan financier prévisionnel Ces coûts sont toujours exprimés en HT, puis convertis ensuite en TTC. Le prix du terrain ne sera déterminé qu à la fin du bilan, il s agit de la dernière étape. Ainsi, il est impossible de calculer les différents postes dont le montant dépend directement du coût du terrain (terrain, notaire, dation et frais intermédiaire). Ces postes seront remplis plus tard. En revanche, les autres charges foncières peuvent déjà être calculées selon les étapes suivantes : 1. Frais de recherches archéologiques : HT (multiplier par 1,196 pour obtenir le montant TTC). Ces recherches sont obligatoires afin de s assurer que la construction ne se situe pas sur un site rempli de trésors archéologiques. Toutefois, le montant peut varier selon la surface du terrain. 2. Redevance pour parkings manquants : 0 (le PLU est respecté avec la construction du bon nombre de parkings dans notre opération). Si toutefois il est impossible pour le promoteur de construire le bon nombre de parkings, il devra payer une redevance à la mairie. 3. Plafond légal de densité (PLD) : PLU n en prévoit pas ici donc 0 4. TLE : La Taxe Locale d équipement est prévue par la mairie. Elle s exprime en % et en valeur ( ) selon le nombre de m² SHON. Ici, elle s élève à 4,23 % x 112 x m² de SHON. Il s agit d une Taxe, elle n est donc pas soumise à la TVA. Le montant HT est le même que le montant TTC, et la TVA est de Branchements (raccordement des futurs logements aux réseaux de la ville) : Le montant forfaitaire est de HT ici. Il faut ensuite ajouter la TVA de 19,6 % 6. Sondages (vérification de la composition du sol) : HT. Ajouter la TVA 7. Démolition : HT. Ajouter la TVA 8. VRD extérieurs : HT. Ajouter la TVA LE TOTAL DE CES POSTES DETERMINE LA CHARGE FONCIERE HORS TERRAIN ET COUTS ASSOCIES AU TERRAIN. A la fin du bilan, il ne faut pas oublier de revenir sur cette partie afin de remplir les données manquantes concernant le terrain. On peut maintenant passer à la troisième étape : les coûts techniques. 3

4 Etape 3 : la partie «coûts techniques» du bilan financier prévisionnel Ces coûts sont également toujours exprimés en HT, puis convertis en TTC. 1. Il faut d abord calculer le coût de construction des logements. Pour cela, on multiplie le coût de construction (1500 /m²shon) par la surface total de SHON : HT x SHON 2. Construction des commerces et des activités : notre programme n en contient pas donc on peut passer ces 2 postes. 3. Ensuite, il faut calculer le coût de construction des parkings ( HT par parking) : HT x Nombre de parkings. 4. Des aléas sur travaux doivent toujours être budgétés au cas où le chantier rencontrerait des difficultés particulières. Pour cela, on compte 2 % HT des travaux HT (construction des logements et des parkings) : 2 % x (construction HT des logements et parkings). 5. Sous-total construction : En additionnant tous les frais de construction + les aléas sur travaux, on obtient le sous total construction. C est sur CE MONTANT que seront calculés les honoraires. 6. MO Conception : rémunération du maitre d œuvre de conception à hauteur de 3 % HT du sous-total construction HT. 7. MO Exécution : rémunération du maitre d œuvre d exécution à hauteur de 3 % HT du soustotal construction HT. C est donc le même montant que pour le MO exécution. 8. Etude de sol et Géomètre : ici, ce montant s élève à HT 9. BET (Bureaux d études) : 1 % HT du sous total construction HT 10. Il faut ensuite calculer le coût de la coordination sécurité qui est de 0,5 % du sous total construction TTC. 11. Des assurances doivent être souscrites. Leur coût HT s élève à 3 % du sous total construction TTC et des honoraires TTC : 3 % x (Sous-total construction + MO conception + MO exécution) 12. Enfin, il faut rémunérer le bureau de contrôle : 0,5 % HT du sous total construction TTC. 13. Sous-total honoraires : somme des frais de MO conception et exécution, études de sol et géomètre, BET, Coordination sécurité, assurances et bureau de contrôle. Tous les coûts techniques ont été calculés. Il faut maintenant calculer les frais annexes en HT. Etape 4 : la partie «frais annexes» du bilan financier prévisionnel Ces coûts sont également exprimés en HT, puis convertis en TTC. 1. Il faut d abord calculer les coûts de gestion des logements (frais de fonctionnement du promoteur) : 7 % HT des recettes TTC (C.A. TTC). 2. Gestion des activités : nous ne construisons pas de locaux d activité, il faut donc passer ce poste. 4

5 3. Commercialisation des logements : 4 % des recettes TTC (C.A. Total TTC). 4. Commercialisation des commerces et des locaux d activité : nous n en construisons pas ic donc Publicité : 2,5 % du C.A. Total TTC. 6. Frais divers pouvant survenir pendant l opération : 1 % du C.A. Total HT. 7. Garantie d achèvement : 0,60 % HT du C.A. Total TTC. 8. Commissions d engagement : 0,35 % HT du total des couts techniques TTC 9. Il faut, enfin, calculer les frais financiers : 2,5 % HT du C.A. Total TTC. En additionnant tous les postes de l étape 4, on obtient le total des frais annexes. Etape 5 : Détermination de la marge et du prix du terrain Après avoir calculé l ensemble des dépenses nécessaires à la réalisation de l opération, on va pouvoir déterminer quel prix maximum nous pouvons affecter à l achat du terrain. 1. Prix de revient total (hors terrain) : Total foncier + total couts techniques + total frais annexes 2. MARGE (hors terrain) = Recettes totales HT Prix de revient total HT 3. Taux de marge = MARGE / Recettes totales HT 4. Il est désormais possible de calculer le prix maximum du terrain, et des frais associés à l achat du terrain (notaire, dation et intermédiaire). Le total de ces 4 postes ne devra pas créer un taux de marge inférieur à celui imposé par le promoteur. Dans cette opération ce taux de marge exigé est de 8 %. La méthode est la suivante : a. Détermination de la marge voulue par le promoteur : Il faut que : Prix de revient HT / Recettes totales HT = 92 % (92 % = 1 tx de marge) b. L équation à réaliser est donc la suivante : Recettes Totales HT x 92 % = Prix de revient maximum de l opération c. Prix de revient de l opération total HT Prix de revient maximum de l opération = Budget pouvant être consacré au terrain et à ses 3 postes associés (budget foncier) d. Une fois que le budget foncier est connu, il faut en déceler le prix réellement consacré à l achat du terrain (T), et celui consacré aux frais associés à cet achat : notaire (2%HT du terrain HT), dation (3% HT du terrain HT) et intermédiaire (3,5% HT du terrain HT). L équation pour trouver le prix maximum d achat du terrain est la suivante : T + (2% T) + ( 3 % T) + (3,5 % T) = Budget foncier Donc Budget foncier / (1+0,02+0,03+0,035) = T Le prix du Terrain est alors connu : T. Il mène à une marge de 8 %. En divisant ce prix par la SHON, on obtient le Prix du terrain / m² SHON. 5

ANNEXE 1 DEMANDE DE GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT

ANNEXE 1 DEMANDE DE GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT ANNEXE 1 DEMANDE DE GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT Constitution d un dossier KOHLER ASSURANCES 20, rue Drouot 75009 PARIS - Tél. 01.44.83.85.50 Fax 01.44.83.85.64 - Email kohlerass@wanadoo.fr - S.A.S

Plus en détail

ELABORATION DU PROJET Définition d un bilan d aménagement optimisé Décembre 2010

ELABORATION DU PROJET Définition d un bilan d aménagement optimisé Décembre 2010 CHANQUEYRAS, UNE AMBITION DE QUARTIER DURABLE ELABORATION DU PROJET Définition d un bilan d aménagement optimisé Décembre 2010 1 Sommaire 1/ LE BILAN GLOBAL D AMENAGEMENT 2 / PROGRAMMATION PRODUITS LOGEMENTS

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIERE

PROMOTION IMMOBILIERE PROMOTION IMMOBILIERE QUESTIONNAIRE GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT 1 LE DEMANDEUR Nom ou raison sociale : Forme juridique : Montant du capital en : Adresse : Code postal : Ville : Tél : Fax : Mail :

Plus en détail

La mesure de la charge foncière : sur le «Foncier Complexe» t Claude Taffin

La mesure de la charge foncière : sur le «Foncier Complexe» t Claude Taffin La mesure de la charge foncière : l étude de DINAMIC sur le «Foncier Complexe» t Claude Taffin Colloque DINAMIC, 5 décembre 2012 L'étude de DINAMIC sur le foncier en milieu urbain L objectif : mesurer

Plus en détail

GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT QUESTIONNAIRE

GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT QUESTIONNAIRE A S S U R A N C E S DEPARTEMENT C.E.P GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT QUESTIONNAIRE Ce formulaire, doit être entièrement complété et accompagné de la totalité des pièces mentionnées en pages 7 et 8. LE

Plus en détail

GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT BILAN FINANCIER VEFA

GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT BILAN FINANCIER VEFA Affaire : A S S U R A N C E S GARANTIE FINANCIERE D ACHEVEMENT BILAN FINANCIER VEFA I - CHARGE FONCIERE H.T T.V.A T.T.C FRAIS D ACQUISITION : Prix du terrain et immeubles Frais de notaire Commissions TAXES

Plus en détail

Yanick Quemeras, Directeur général de Nexity-SEERI

Yanick Quemeras, Directeur général de Nexity-SEERI L APPROCHE ECONOMIQUE DU PROMOTEUR Yanick Quemeras, Directeur général de Nexity-SEERI QU EST CE QU UN PROMOTEUR? Si les rôles de l architecte et de l entrepreneur de bâtiment sont à peu près compris, celui

Plus en détail

Demande de devis pour un VEFA

Demande de devis pour un VEFA Demande de devis pour un VEFA Pour que nous puissions établir un devis pour une garantie d'achèvement VEFA (Vente en l'état Futur d'achèvement), merci de préparer les éléments et informations demandés

Plus en détail

Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action?

Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action? Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action? Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation siège : Espace Eiffel 18/20,

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession

Le Prêt Social de Location Accession Le Prêt Social de Location Accession PSLA Un dispositif innovant qui permet de financer le bailleur & le futur locataire accédant 22 septembre 2011 Le Crédit Foncier à votre service 9- LE CREDIT FONCIER

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION AU METIER DE PROMOTEUR IMMOBILIER

CYCLE DE FORMATION AU METIER DE PROMOTEUR IMMOBILIER CYCLE DE FORMATION AU METIER DE PROMOTEUR IMMOBILIER La FEDERATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS et ESPI ENTREPRISES s associent pour vous proposer un Cycle de formation au métier de promoteur immobilier.

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

«Comment développer une offre de logements abordables et diversifiés?»

«Comment développer une offre de logements abordables et diversifiés?» «Comment développer une offre de logements abordables et diversifiés?» Espace Eiffel 18/20, rue Tronchet 69006 Lyon tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 Intervention de Laurent Escobar, directeur associé,

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable Cabinet SAINTILAN à Quéven 1. Définition : ou point

Plus en détail

Le compte à rebours de l aménagement et de l immobilier

Le compte à rebours de l aménagement et de l immobilier Fiche pédagogique Fiche Acteurs Fiche Actualité Fiche Enjeux Fiche «Enjeux» n 2 Le compte à rebours de l aménagement et de l immobilier Les élus peuvent être confrontés à des difficultés de compréhension

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Les Journées Régionales de la Création et de la Reprise d Entreprise 11 et 12 octobre 2007 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Philippe

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

CONTRAT D ENTREPRISE GENERALE A PRIX FORFAITAIRE

CONTRAT D ENTREPRISE GENERALE A PRIX FORFAITAIRE CONTRAT D ENTREPRISE GENERALE A PRIX FORFAITAIRE Entre Monsieur et Madame Ci-après dénommé «LE MAITRE DE L OUVRAGE» et Soleil Habitat Ruelle des Anges 1 1040 Echallens Tél. 021/883.00.88 Mobile : 079/212.63.08

Plus en détail

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE

ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE FEDERATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE ETUDE SUR LA FISCALITE IMMOBILIERE EN EUROPE 20 octobre 2014 Ce rapport contient 7 pages Exposé préalable Méthologie de l étude Cette étude vise à comparer

Plus en détail

GARANTIE PERMIS DE CONSTRUIRE

GARANTIE PERMIS DE CONSTRUIRE GARANTIE PERMIS DE CONSTRUIRE Plan de la présentation Présentation du dispositif existant Retour d expérience Présentation du nouveau dispositif 2/15 L objectif visé par le contrat «permis de construire»

Plus en détail

Atelier conférence Au bonheur du logement

Atelier conférence Au bonheur du logement Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation Atelier conférence Au bonheur du logement Les Rencontres de l AURA 30 novembre 2012, Angers siège : Espace Eiffel 18/20, rue Tronchet 69006

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX

AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX AVENANT n 2 AU TRAITE DE CONCESSION D AMENAGEMENT ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE ET BOUYGUES IMMOBILIER POUR L AMENAGEMENT DE LA ZAC LA BERGE DU LAC A BORDEAUX 1/10 ENTRE : La Communauté Urbaine de Bordeaux,

Plus en détail

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006 Version du 1 er Août 2007 Concession d Aménagement Ville de Rouen ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

Plus en détail

wiseed SPARK LABS 7 rue Cadet 2 ème étage 75009 Paris - +33(0)1 82 83 23 23 www.wiseed.com/immobilier

wiseed SPARK LABS 7 rue Cadet 2 ème étage 75009 Paris - +33(0)1 82 83 23 23 www.wiseed.com/immobilier wiseed WiSEED Immobilier permet à des opérateurs immobiliers (promoteurs, constructeurs, aménageurs, SEM, sociétés d HLM,) de trouver des financements alternatifs ou complémentaires aux banques pour financer

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT

Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT La résidence Les TERRASSES DE MAZZETTA Rue Maréchal JUIN 20137 PORTO VECCHIO CE CONTRAT PRELIMINAIRE COMPREND : La détermination des parties

Plus en détail

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 Introduction Objet de la présentation De la constitution du groupe A l étude de faisabilité Origine Projet d habitat

Plus en détail

Guide de l utilisateur du logiciel LOTIM14 Innovation. Le logiciel et le guide sont protégés par les lois du Copyright

Guide de l utilisateur du logiciel LOTIM14 Innovation. Le logiciel et le guide sont protégés par les lois du Copyright Guide de l utilisateur du logiciel LOTIM14 Innovation Le logiciel et le guide sont protégés par les lois du Copyright L application en ligne LOTIM14 Innovation est une solution simple et performante pour

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

COMMUNE D ISNEAUVILLE 76230 03/2015 MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ACTE D ENGAGEMENT

COMMUNE D ISNEAUVILLE 76230 03/2015 MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ACTE D ENGAGEMENT COMMUNE D ISNEAUVILLE 76230 03/2015 MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ACTE D ENGAGEMENT AMENAGEMENT COMPLEMENTAIRE DU CENTRE SPORTIF DU CHEVAL ROUGE COMPRENANT LA CONSTRUCTION D UN TERRAIN DE FOOTBALL SYNTHETIQUE

Plus en détail

LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES

LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES Un schéma d optimisation d fiscale et patrimoniale 1 place du 18 juin 1940-74940 ANNECY LE VIEUX Tél. : 04.50.23.10.40 fax : 04.50.23.39.83 Mél. : contact@agika.fr Document

Plus en détail

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Afin de déterminer le régime fiscal d un Office de Tourisme constitué sous forme associative, il est nécessaire de distinguer les différentes

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSERVATION

CONTRAT DE RÉSERVATION CONTRAT DE RÉSERVATION CONDITIONS PARTICULIÈRES DU CONTRAT N.. ARTICLE 1 DÉSIGNATION DES PARTIES Réservant : La société. Représentée par en sa qualité de.., dûment habilité à l effet des présentes. Il

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

Nom de l association... ... APE... Attention : Retrait des dossiers à compter du 02/11/2015 Et dépôt avant le 01/12/2015 délai de rigueur

Nom de l association... ... APE... Attention : Retrait des dossiers à compter du 02/11/2015 Et dépôt avant le 01/12/2015 délai de rigueur t Nom de l association.... Sigle Numéro SIRET Si existant (14 chiffres)....... APE... Si existant MAIRIE DE CARCASSONNE Dossier Demande de subvention 2016 Dossier à renvoyer à : Service des FINANCES Division

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 7 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 PRU Neuhof : consultation de promoteurs - vente d'un terrain rue des Linottes. Le projet de rénovation urbaine prévoit une action globale sur l

Plus en détail

APPLICATION DU SCHEMA PLURIANNUEL DE STRATEGIE IMMOBILIERE PENDANT LA PERIODE QUINQUENNALE COUVERTE PAR LES SPSI

APPLICATION DU SCHEMA PLURIANNUEL DE STRATEGIE IMMOBILIERE PENDANT LA PERIODE QUINQUENNALE COUVERTE PAR LES SPSI APPLICATION DU SCHEMA PLURIANNUEL DE STRATEGIE IMMOBILIERE PENDANT LA PERIODE QUINQUENNALE COUVERTE PAR LES SPSI Note de présentation des résultats : ayant pour référence 2011, atteints entre 2012 et 2014

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAPA

CAHIER DES CHARGES MAPA Mairie de Belvédère CAHIER DES CHARGES MAPA art. 28 du CMP CABANE VIEILLE Travaux Lieu-dit Le Tuore- Belvédère Mairie de Belvédère Direction Générale 1 place du Colonel Baldoni 06450 Belvédère 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Atelier EcoQuartier Programmer un projet d aménagement : quels leviers pour du logement plus abordable?

Atelier EcoQuartier Programmer un projet d aménagement : quels leviers pour du logement plus abordable? Atelier EcoQuartier Programmer un projet d aménagement : quels leviers pour du logement plus abordable? Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation siège : Espace Eiffel 18/20, rue Tronchet

Plus en détail

Canevas de l étude de faisabilité

Canevas de l étude de faisabilité Canevas de l étude de faisabilité Comment évaluer un projet? Créer de nouvelles richesses, satisfaire les besoins de consommation et d équipement et créer de l emploi dépend systématiquement de la promotion

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GARDANNE DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES SERVICE Marché REMPLACEMENT DES REVETEMENTS DE SOL Date et heure limites de réception des offres 18 avril 2005 à 16 Heures

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

Lire et comprendre le bilan d une opération d aménagement

Lire et comprendre le bilan d une opération d aménagement Ingénierie de l aménagement opérationnel Fiche n 3 Septembre 2009 mä~åáñáå~íáçåi éêçöê~ãã~j íáçåi ~Åáçå ëçåí äéë íêçáë éáäáéêë ÇÉ äû~ã å~öéãéåí Çìê~ÄäÉ ÇÉë íéêêáíçáêéëk iûáåö åáéêáé ÇÉ äû~ã å~öéj ãéåí

Plus en détail

CONTRAT D'ARCHITECTE FORFAIT RENOVATION MISSION COMPLETE POUR DES TRAVAUX NE NECESSITANT PAS DE PERMIS DE CONSTRUIRE

CONTRAT D'ARCHITECTE FORFAIT RENOVATION MISSION COMPLETE POUR DES TRAVAUX NE NECESSITANT PAS DE PERMIS DE CONSTRUIRE CONTRAT D'ARCHITECTE FORFAIT RENOVATION MISSION COMPLETE POUR DES TRAVAUX NE NECESSITANT PAS DE PERMIS DE CONSTRUIRE Référence 1 PARTIES CONTRACTANTES Le maître d'ouvrage M / Mme La société (Préciser les

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A PROJET CESSION FONCIER AVENUE CLOT BEY 13008

REGLEMENT DE L APPEL A PROJET CESSION FONCIER AVENUE CLOT BEY 13008 REGLEMENT DE L APPEL A PROJET CESSION FONCIER AVENUE CLOT BEY 13008 Appel à projet- Cession Foncier Parcelles section R 15 & 16 13008 1 I OBJET DE L APPEL A PROJET La Communauté urbaine Marseille Provence

Plus en détail

I. LA LOI DE FINANCES POUR 2016

I. LA LOI DE FINANCES POUR 2016 DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 Ville d Ecommoy I. LA LOI DE FINANCES POUR 2016 DGF : Pour poursuivre le plan d économies de 50 milliards d euros fixé par la loi du 29 décembre 2014 de programmation

Plus en détail

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN RAPPEL DES FONDAMENTAUX ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE Email : caecp_sarl@orange.fr FONDAMENTAUX La loi du 1 er juillet 1901 n impose

Plus en détail

AVENANT N 1 Á LA CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE POUR LA CONSTRUCTION DE L IMMEUBLE BIO OUEST ILE DE NANTES 2

AVENANT N 1 Á LA CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE POUR LA CONSTRUCTION DE L IMMEUBLE BIO OUEST ILE DE NANTES 2 DIRECTION GENERALE FINANCES ET GESTION DIRECTION DES PROJETS D EQUIPEMENTS AVENANT N 1 Á LA CONVENTION DE MANDAT DE MAITRISE D OUVRAGE POUR LA CONSTRUCTION DE L IMMEUBLE BIO OUEST ILE DE NANTES 2 AVENANT

Plus en détail

Les formulaires à remplir

Les formulaires à remplir Les formulaires à remplir En plus de votre déclaration de revenus habituelle 2042, vous devrez envoyer à l administration fiscale trois formulaires cerfa supplémentaires : 1. Le Cerfa 2044-EB (statut du

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011

Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT A SIGNER UN PROTOCOLE TRANSACTIONNEL

Plus en détail

Exclusivité Ineole LMNP/LMP Ehpad 95100 Argenteuil

Exclusivité Ineole LMNP/LMP Ehpad 95100 Argenteuil Résidence EHPAD Les Pensées Rue Antoine G Belin et Rue Maurice Rechsteiner 95100 Argenteuil. Idéalement située dans le centre ville d argenteuil, Cette résidence EHPAD Bâtiment Basse consommation de 88

Plus en détail

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements :

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt Dossier de financement modélisé élaboré conjointement par

Plus en détail

PROJET DE FAISABILITE. Ville Commentaires Nombre d' habitants. ROUBAIX Bassin de vie 115000

PROJET DE FAISABILITE. Ville Commentaires Nombre d' habitants. ROUBAIX Bassin de vie 115000 PROJET DE FAISABILITE Pour la réalisation d'un centre de lavage haute pression pistes + Portique Ce projet sera implanté sur la commune de: ROUBAIX département 9 Définition de la zone de chalandise Ville

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage BTP CFA Poitou-Charentes - AE. BTP CFA Poitou-Charentes 3 rue de Chantejeau 86 280 SAINT BENOIT Cedex

Assistance à maîtrise d ouvrage BTP CFA Poitou-Charentes - AE. BTP CFA Poitou-Charentes 3 rue de Chantejeau 86 280 SAINT BENOIT Cedex BTP CFA Poitou-Charentes 3 rue de Chantejeau 86 280 SAINT BENOIT Cedex Assistance à Maîtrise d Ouvrage pour la construction des nouveaux locaux de formation et d hébergement du BTP CFA de Charente. A E

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE ESSEC Business School Mastère Techniques Financières - 2011 COURS : GESTION DE PATRIMOINE LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE Samuel DRUGEON Charles MOATI Karim SOYAH Introduction La crise a incité la plupart

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de Samois-sur-Seine REALISATION DE PLACES DE PARKING ET DU PARVIS DE L EGLISE.

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Commune de Samois-sur-Seine REALISATION DE PLACES DE PARKING ET DU PARVIS DE L EGLISE. MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de Samois-sur-Seine REALISATION DE PLACES DE PARKING ET DU PARVIS DE L EGLISE Procédure adaptée Cahier des Clauses Administratives Particulières 1 Article 1 : Objet de

Plus en détail

Changement de taux de TVA au 1 er janvier 2014 Répercussion sur les marchés de travaux

Changement de taux de TVA au 1 er janvier 2014 Répercussion sur les marchés de travaux Changement de taux de TVA au 1 er janvier 2014 Répercussion sur les marchés de travaux L article 68 de la troisième loi de finances rectificative pour 2012 (n 2012-1510 du 29 décembre 2012, JO du 4 janvier

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER Le dispositif dit «loi Girardin» est un mécanisme de réduction d'impôt dont peuvent bénéficier les contribuables qui investissent dans leur résidence principale

Plus en détail

ETUDE DE CAPACITE SUR UNE PREMIERE

ETUDE DE CAPACITE SUR UNE PREMIERE ETUDE DE CAPACITE SUR UNE PREMIERE TRANCHE OPERATIONNELLE POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE LOGEMENTS EN MIXITE SOCIALE PROJET ET BILAN FINANCIER COMMUNE DE SIGOYER HAUTES ALPES OCTOBRE 2009 EPF PACA

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 avril 2015 Monsieur le Maire remercie Monsieur MOISSON, Percepteur à Montluel et Trésorier de la commune, pour sa présence à cette séance du conseil. Monsieur le

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 8 février 2005 N 01.13 LYCÉES (LGT ET LP) JEAN-BAPTISTE DUMAS À ALÈS Vu le code Général des Collectivités Territoriales et notamment

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. Financement des travaux. d'agrandissement et de modernisation de la station d'épuration Esch/Schifflange

Les avis de la Chambre des Métiers. Financement des travaux. d'agrandissement et de modernisation de la station d'épuration Esch/Schifflange Les avis de la Chambre des Métiers Financement des travaux d'agrandissement et de modernisation de la station d'épuration Esch/Schifflange CdM/18/06/13 / 13-14 Projet de loi autorisant le Gouvernement

Plus en détail

Société Publique Locale d Aménagement SPLA AU CAPITAL DE 320 143 RCS Montpellier B 378 358 733 SIRET 378 358 733 00020 - APE 4110C

Société Publique Locale d Aménagement SPLA AU CAPITAL DE 320 143 RCS Montpellier B 378 358 733 SIRET 378 358 733 00020 - APE 4110C D o s s i e r d e c o m m e r c i a l i s a t i o n T r a n c h e 2 m a i 2 0 1 6 11 place de la libération 34130 MAUGUIO T / 04 67 99 19 06 E / commercialisation@loramenagement.fr Société Publique Locale

Plus en détail

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 1115 du Code général des impôts Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement Juin

Plus en détail

La prospection foncière pour les nuls

La prospection foncière pour les nuls La prospection foncière pour les nuls Cette étape est cruciale et peut prendre beaucoup de temps. Même si parfois, les collectivités mettent à disposition un terrain pour ce genre de projet, cela reste

Plus en détail

ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU. Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives

ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU. Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives 1 VENTE FONCIERE EN ZAC POUR UN PROGRAMME ABORDABLE EN P ROMOTION Clause anti-spéculative À insérer dans les CCCT, compromis

Plus en détail

LA TAXE SUR LA CONSOMMATION FINALE D ÉLECTRICITÉ

LA TAXE SUR LA CONSOMMATION FINALE D ÉLECTRICITÉ LA TAXE SUR LA CONSOMMATION FINALE D ÉLECTRICITÉ SOMMAIRE Le contexte historique Le contexte européen La Loi n 2010-1488 du 7 décembre 2010 portant nouvelle organisation du marché de l électricité Les

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

Innovation économique

Innovation économique Innovation économique Résidence TERRA ARTE à Bayonne Avec la participation de : 25 Situation du projet Le projet se situe à l est de Bayonne dans l éco-quartier du Séqué. Le quartier comptera à terme 500

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

I. ACHETER POUR SE LOGER

I. ACHETER POUR SE LOGER I. ACHETER POUR SE LOGER 1. Acheter dans le neuf collectif Le rôle central du promoteur Le promoteur prend en charge toutes les démarches financières, Administratives et techniques, et s engage à réaliser

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE JEUDI 30 OCTOBRE 2010 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire ; L.AUGUSTE, L.PARDOEN, E.DELAUNAY, R.FOLTETE, B.LEDRU, P.GOUPIL, C.LECHARPENTIER, B.NUYTEN, N.DUPUIS,

Plus en détail

CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE. Pour la réalisation de l'opération d'aménagement d'un Pôle d échanges multimodal

CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE. Pour la réalisation de l'opération d'aménagement d'un Pôle d échanges multimodal CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE Pour la réalisation de l'opération d'aménagement d'un Pôle d échanges multimodal sur le site de la porte de Paris Entre les soussignés: D'une part, La commune

Plus en détail

Texte du Projet de loi

Texte du Projet de loi Projet de loi autorisant le Gouvernement à participer au financement des travaux d'agrandissement et de modernisation de la station d'épuration d'esch/schifflange par dépassement du montant fixé par la

Plus en détail

Appréciation sommaire des dépenses

Appréciation sommaire des dépenses LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 POINT LOGEMENT Ivry Confluences 42 avenue Jean Jaurès Construction de 51 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports Garantie communale

Plus en détail

Programme de construction de 29 logements collectifs

Programme de construction de 29 logements collectifs Assemblée générale FNSCHLM - Jeudi 30 avril 2009 Opérations remarquables Programme de construction de 29 logements collectifs destinés à la location et à l accession sociale à la propriété Rue Wéry à Bruay-la-Buissière

Plus en détail

ANNEXE AU DOSSIER DE CANDIDATURE DU PRIX LQE-ARCAD-ENERGIVIE.PRO BATIMENT DURABLE. Calcul en coût global :

ANNEXE AU DOSSIER DE CANDIDATURE DU PRIX LQE-ARCAD-ENERGIVIE.PRO BATIMENT DURABLE. Calcul en coût global : ANNEXE AU DOSSIER DE CANDIDATURE DU PRIX LQE-ARCAD-ENERGIVIE.PRO BATIMENT DURABLE Calcul en coût global : L approche en «Coût Global» est une démarche et une philosophie, qui ne peuvent se faire qu après

Plus en détail

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Promoteurs.

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Promoteurs. Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Promoteurs. Nom Adresse CP N tel E-mail Coordonnées du courtier Ville Origine de la demande Cadre réservé à SFS N agrément courtier Prétentions

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

Questionnaire d étude assurances RC Promoteur

Questionnaire d étude assurances RC Promoteur 2 Ce questionnaire a pour objet de renseigner l assureur sur le risque à garantir. Les réponses apportées aux questions posées ci-après ainsi que les documents à fournir serviront de base à l établissement

Plus en détail

Etude et valorisation

Etude et valorisation MAJ 02/01/2010 : 026 332 026 GSM : 0497 301 007 e-mail : info@newdeal-immo.be Photo1 Photo 2 Photo 3 Photo 4 Adresse :.1420 Braine-l'Alleud - A l'attention de Monsieur xxxxxxxxxx Etude et valorisation

Plus en détail