Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP)"

Transcription

1 Angers Loire métropole Communes de Savennières Bouchemaine - Béhuard Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP) Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP) Réunion publique du 9 avril 2015

2 SOMMAIRE 1. Qu est-ce qu une AVAP? 2. Le périmètre de l AVAP et l articulation de l AVAP avec les autres périmètres de protection 3. Histoire et morphologie urbaine 4. La typologie du bâti 5. La légende graphique 6. Le nuancier 7. Les dispositifs d incitation financière à la réhabilitation du patrimoine 8. Le calendrier de l AVAP

3 1. Qu est-ce qu une AVAP?

4 Qu est-ce qu une AVAP? Les A.V.A.P. (Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine) remplacent les Z.P.P.A.U.P. (Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) en application de la loi ENE (Engagement National pour l Environnement) dite loi «Grenelle 2» du 12 juillet L A.V.A.P. est une servitude d utilité publique qui s impose au PLU (Plan Local d Urbanisme).

5 Qu est-ce qu une AVAP? LOI ENE du 12 juillet 2010 Le code du Patrimoine : «Art.L Une AVAP peut être créée ( ) sur un ou des territoires présentant un intérêt culturel, architectural, urbain, paysager, historique ou archéologique.» «Elleapourobjetde -promouvoir la mise en valeur du patrimoine bâti et des espaces -dans le respect du développement durable. Elle est fondée sur un diagnostic architectural, patrimonial et environnemental, prenant en compte les orientations du PADD (projet d aménagement et de développement durables) du plan local d urbanisme, afin de garantir la qualité architecturale des constructions existantes et à venir ainsi que l aménagement des espaces.»

6 L AVAP, pour une prise en compte des enjeux patrimoniaux et de développement durable LE VOLET DÉVELOPPEMENT DURABLE : Doivent être intégrées au règlement de l AVAP des règles définissant les conditions d intégration: -des dispositifs d économie d énergie: isolation, menuiseries étanches, pompes à chaleur -et des dispositifs de production d énergie renouvelable: panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, énergie éolienne

7 Les enjeux de l AVAP sur le territoire de Bouchemaine, Béhuard et Savennières Enjeux de préservation et de mise en valeur du grand paysage -Protection et mise en valeur -du val de Loire et de l île de Béhuard, -des coteaux et des points de vues majeurs Enjeux de préservation et de mise en valeur du bâti d intérêt patrimonial et du caractère des villages ponctuant la rive et le coteau Enjeux de maintien des labels «petites cités de caractère» Enjeux d amélioration de la lisibilité des prescriptions d urbanisme - pour la restauration du bâti ancien, - pour les extensions et les constructions neuves, -définition d un cadre pour la mise en valeur des espaces publics

8 Pourquoi une AVAP? Une clarification de la démarche patrimoniale Définir ce qui relève du patrimoine ou non, Hiérarchiser le niveau d intérêt du patrimoine, Faire partager les choix d ensemble à la population et aux investisseurs, Harmoniser l ensemble bâti traditionnel et objectiver l appréciation et la gestion du volet urbain et architectural, Prendre en compte le cahier de gestion du site UNESCO

9 Le contenu d une AVAP L'AVAP est composée de : un Rapport de présentation des objectifs de l'avap, un Diagnostic architectural, patrimonial et environnemental Le rapport de présentation énonce : les objectifs de protection et de mise en valeur du patrimoine, de qualité de l'architecture et de traitement des espaces publics et paysagers les objectifs de développement durable attachés au territoire de l'aire. un règlement, qui définit des prescriptions relatives à la qualité d insertion des projets et la mise en valeur du patrimoine (architecture, le paysage, la composition urbaine, l'environnement...) un document graphique, qui définit les secteurs patrimoniaux de protection, et identifie par différents figurés l'ensemble des éléments patrimoniaux repérés sur le territoire.

10 Un dispositif évolutif Le législateur a prévu des dispositions d adaptation mineure du règlement, de modification ou de révision, de mise en place d une commission de suivi: la commission locale AVAP La commission locale AVAP (ClAVAP): Elle assure le suivi du document au regard des objectifs assignés à l aire. A ce titre, elle pourra être consultée en amont sur les projets importants de construction ou d aménagement.

11 2. Le périmètre de l AVAP et l articulation de l AVAP avec les autres périmètres de protections

12 Les ZPPAUP en vigueur Les périmètres des ZPPAUP (Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) en vigueur Bouchemaine -ZPPAUP de Béhuard ZPPAUP de Savennières 2010 Savennières Périmètre des ZPPAUP en vigueur Béhuard

13 Savennières Bouchemaine Le périmètre d AVAP Il couvrira -l intégralité de la commune de Béhuard, - Savennières: vallée de la Loire et coteau + les grandes propriétés isolées sur le plateau (Les Grifferais, la Bizolière), - Bouchemaine : vallée de la Loire et coteau Béhuard Périmètre d AVAP (Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine)

14 Le périmètre d AVAP et les sites classés Les sites classés : -Site classé Châteaux de Serrant et de Chevigné et leurs parcs, 25/03/ Site Confluence Maine-Loire et des coteaux Angevins créé le 23 Février 2010

15 Le Val de Loire entre Sully sur Loire et Chalonnes sur Loire est inscrit au patrimoine mondial de l UNESCO depuis novembre 2000, dans la catégorie des «paysages culturels», paysages résultant «des œuvres combinées de la nature et de l homme». le site UNESCO

16 Le périmètre d AVAP et le site UNESCO Cette inscription reconnaît au site une «Valeur Universelle Exceptionnelle» fondée sur la densité de son patrimoine monumental, architectural et urbain, l intérêt du paysage fluvial et la qualité exceptionnelle d expressions paysagères héritées de la Renaissance et du siècle des Lumières. le Plan de gestion du site UNESCO : adopté le par le préfet de Région Centre Un outil à prendre en compte dans les politiques publiques d aménagement du territoire

17 Les servitudes et périmètres de protection présents sur le territoire

18 Les servitudes et périmètres de protection présents sur le territoire

19 3. Histoire et morphologie urbaine

20 Savennières Essai de restitution de la façade nord-est Source : HCML Essai de restitution du site des Aulnay à la fin du XVIIIème s

21 Savennières Savennières Une grande permanence des emprises XIXè dans le tissu urbain actuel à Savennières et Epiré

22 Béhuard

23 Béhuard

24 Bouchemaine

25 Bouchemaine La Pointe XIXème et début XXème: Développement de la villégiature et des activités de loisir

26 4. Typologie du bâti

27 Typologie du bâti Report de la typologie au plan réglementaire Grandes propriétés, demeures et châteaux du XVIème au XVIIIème Châteaux et grandes propriétés résidentielles XIXème Maisons à forte modénature Villas et «chalets» Maisons de bourg Maisons de bourg à façade classique Petites maisons de bourg Édifices publics et monuments Bâtiments utilitaires, chais Bâti rural Moulins Grandes maisons de bourg Petit patrimoine architectural Ouvrages hydrauliques murs bahut, murs pleins

28 Grandes propriétés, demeures et châteaux du XVIème au XVIIIème Typologie du bâti-1 Chamboureau, Savennières Les Vaults, Savennières L Abbaye, Bouchemaine Chamboureau, Savennières Les Vaults, Savennières Les Landes, Bouchemaine Chamboureau, Savennières Château d Epiré, Savennières Le Haut Plessis, Bouchemaine

29 Typologie du bâti-2 Châteaux et grandes propriétés résidentielles XIXème Varennes, Savennières La Forestrie, Savennières La Piverdière, Bouchemaine La Forestrie, Savennières La Guerche, Savennières

30 Maisons à forte modénature Typologie du bâti-3 Bouchemaine Savennières

31 Villas / «chalets» Typologie du bâti-4 Bouchemaine Béhuard Bouchemaine Savennières

32 Maisons de bourg Maisons de bourg à façade classique Typologie du bâti-5 Grandes maisons de bourg Savennières Bouchemaine Savennières Béhuard

33 Petites maisons de bourg Typologie du bâti-5-c Savennières Caractéristiques des maisons de bourg de Béhuard : Certaines caractéristiques sont récurrentes : -Rdc en moellons enduits -Étage en tuffeau -escaliers extérieurs -Pignons en damiers Bouchemaine Savennières Béhuard

34 Typologie du bâti-6 Bâti rural et fermes Bouchemaine Béhuard Savennières Savennières

35 Typologie du bâti-7 Bâtiments utilitaires, chais Savennières Bouchemaine Bouchemaine Béhuard Savennières

36 Moulins Typologie du bâti-8 Bouchemaine Bouchemaine Savennières

37 5. La légende graphique

38 Proposition de légende réglementaire Une légende graphique harmonisée est proposée pour les 3 communes. (non constructible)

39 Extrait de plan réglementaire

40 Patrimoine architectural exceptionnel

41 Patrimoine architectural remarquable

42 Patrimoine architectural constitutif de l ensemble urbain

43 Bâti sans intérêt patrimonial majeur

44 Petit patrimoine architectural - Petites constructions à usages collectifs et à valeur culturelle, historique, telles que puits, croix, oratoire, constitutifs du patrimoine et de l histoire locale. - Détails intéressants (éléments de sculpture, porche,..)

45 Ouvrages hydrauliques

46 Mur de clôture protégé Il s agit : -des murs anciens, effet de continuité urbaine - des murs, qui, marquent l'espace bâti de manière significative - des murs bahuts qui sont constitués d un muret surmonté d une grille. La suppression du mur est susceptible de représenter une perte pour le patrimoine ou d altérer la continuité urbaine.

47 Espace libre minéral protégé

48 Il s agit des espaces publics, des rues et places des centres anciens pour lesquels la qualité urbaine et architecturale du site est cohérente avec une exigence de traitement qualitatif des espaces publics. Sol à mettre en valeur

49 Espace non aedificandi (non constructible) (non constructible)

50 Il s agit des chemins qui permettent la découverte des sites. Chemin à préserver

51 Espace boisé protégé au titre de l AVAP Il s agit des espaces boisés majeurs présentant un intérêt sur le plan paysager.

52 Espace paysager à préserver

53 Parc constitué protégé au titre de l AVAP Il s agit des parcs composés qui accompagnent les châteaux, logis et belles demeures. Ils comportent des essences particulières, des arbres remarquables. Ils garantissent le caractère exceptionnel du site.

54 Jardin protégé au titre de l AVAP Il s agit d espaces libres végétalisés ou d espaces configurés pour être des jardins. Ils ont été identifiés parce qu ils assurent : - l habitabilité et l unité paysagère entre les parcelles, - ou, l équilibre bâti / jardins, - ou, les respirations entre les constructions et les espaces libres, - ou des continuité de jardins

55 Il s agit d alignements d arbres ou de mails qui ont été identifiés pour leur intérêt paysager : espace planté monumental, alignement d arbres le long de voies Alignement d arbres, mail

56 Il s agit d alignements d arbres ou de mails qui ont été identifiés pour leur intérêt paysager : espace planté monumental, alignement d arbres le long de voies Arbres remarquables

57 Il s agit de haies existantes dont le maintien présente un intérêt sur le plan paysager. Haie à conserver

58 Perspective majeure ou faisceau de perspectives à conserver sur un édifice, un site ou un ensemble bâti Il s agit de perspectives majeures que l on souhaite maintenir en lien avec la préservation de la qualité paysagère. Les perspectives identifiées sont des vues intéressantes soit sur des monuments, édifices ou ensembles bâtis, soit sur des ensembles naturels.

59 Axe de visibilité sur un édifice remarquable ou exceptionnel

60 6. La palette des couleurs

61 Exemple du nuancier de Béhuard (ZPPAUP en vigueur) Le nuancier de Béhuard a été volontairement limitatif. A Savennières et Bouchemaine, les nuanciers de l AVAP seront plus ouverts. Ce nuancier est le fruit d une recherche sur la palette de couleur du paysage naturel de BEHUARD. Il donne «l esprit» des couleurs qui devront être employées. «Il est composé de quatre bleus correspondant aux couleurs du ciel et de l eau, évoluant en fonction du temps et des saisons entre le bleu franc et le gris. Il propose quatre verts, correspondant aux teintes de la végétation dominante, très caractéristique des zones inondables et bien différentes des autres régions, les verts du saule, du peuplier et ceux des prairies évoluant avec les saisons du gris-vert aux teintes presque paille. Enfin, il offre deux jaunes rappelant la couleur des bancs de sable plus ou moins envahis par la végétation qui prennent tant d importance dans le paysage en été.» Les teintes blanc-cassé beige-clair peuvent éventuellement être acceptées mais exclusivement sur les fenêtres.

62 7. Les dispositifs d incitation financière à la réhabilitation du patrimoine liés à l AVAP

63 L AVAP, un levier pour améliorer le financement des projets Un levier pour améliorer le financement des projets Pour les propriétaires, Favoriser l apport des aides financières relatives aux sites protégés, en particulier au travers de - l appui de la Fondation du Patrimoine, - Les possibilités de défiscalisation «Loi Malraux»

64 Les aides de la Fondation du Patrimoine 3 conditions doivent être préalablement satisfaites : - intérêt patrimonial du bâtiment ; - qualité du projet de restauration ; visibilité de l essentiel de l immeuble depuis la voie publique (sans obligation de visite). Les aides : Le label de la Fondation du Patrimoine = un instrument de restauration patrimonial incitatif. Il ouvre droit à la déduction du revenu global ou des revenus fonciers, de tout ou partie du montant des travaux extérieurs de restauration des immeubles habitables ou non habitables ayant un intérêt patrimonial. Vous êtes imposable : label ouvrant droit à déductibilité fiscale et subvention Vous êtes non imposable : label ouvrant droit à subvention A qui s adresser? Florence Leduc Chargée de mission - Délégation régionale et Loire-Atlantique Tel : , bis Quai de Versailles Nantes

65 Les aides de la Fondation du Patrimoine Les travaux retenus : Les travaux de qualité afférents au clos et au couvert du bâtiment (toiture, charpente, façade, huisseries...) sont éligibles s ils : -ont respectés les formalités d urbanisme en mairie, -ont reçu l avis favorable de l Architecte des Bâtiments de France, -ont pour but de sauvegarder les caractéristiques d origine de l édifice, -concernent un bien présentant, depuis la voie publique, ses parties les plus intéressantes au plan architectural ou historique, sans nécessiter un accès à la propriété. Les travaux intérieurs ne sont pas déductibles (parquets, plafonds, cheminées intérieures), ni les travaux qui viendraient à modifier la consistance, l agencement ou l équipement initial de la construction. Dans le cas d immeubles non habitables, certains travaux intérieurs pourront être admis en déduction si les propriétaires s'engagent à les ouvrir au public (il pourra s'agir par exemple du mécanisme intérieur d'un moulin, ou de fresques dans une chapelle ).

66 La défiscalisation «loi Malraux» La LOI MALRAUX 2015 Les règles de la loi Malraux et les conditions d applications ont évoluéset depuis le 1er janvier 2009 ; la défiscalisation Malraux ne donne plus droit à une déduction du revenu, mais à une réduction d impôt étalée sur 1 à 3 ans, le temps des travaux. C est une REDUCTION D IMPÔTS -de 22 % pour les opérations réalisées dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager (ZPPAUP) ou une AVAP (Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine) -avec un plafond de de travaux par an (soit une réduction d impôt maximum de / an). POUR QUI? En 2015 : pour les contribuables français qui investissent dans deslogements à rénover(logements destinés à la location). Les travaux doivent aboutir à la restauration complète de immeubleet la qualité du bâti est suivie par un Architecte des Bâtiments de France. L engagement de location doit prendre effet dans les 12 moisqui suivent la date d achèvement des travaux.

67 La défiscalisation «loi Malraux» Travaux éligibles : - de démolition - de reconstitution de toiture - de murs extérieurs d'immeubles existants - de transformation de logement de tout ou partie d'un immeuble - déclarés d utilité publique - Travaux ayant pour effet de rendre habitables des combles, des greniers ou parties communes. -Travaux de réparation et d'entretien, d'amélioration de l'habitation (sauf les travaux d'agrandissement)

68 8. Le calendrier de l AVAP

69 Étude AVAP en cours + dossier mise en compatibilité du PLU Sud/Ouest Calendrier prévisionnel Avis Commission Locale sur le projet Début Sept.2015 Commission Régionale du Patrimoine et des Sites - Avis joint dossier enquête publique - Pas de délai Arrêt de projet concomitamment Examen conjoint Avis Personnes Publiques Associées joint dossier enquête publique Enquête publique 30 jours + 30jours Conclusion - commissaire enquêteur Avis CLAVAP Octobre 2015 mi Décembre 2015 mi Fév./ mi Mars Fin Avril 2016 SI DESACCORD Avis Préfet département SI ACCORD Création AVAP Mai/Juin 2016

70 9. Annexes

71 Articulation avec les protections et les documents existants

72 Articulation avec les protections et les documents existants + Le site UNESCO et la zone tampon du périmètre UNESCO La zone tampon Le site UNESCO

73 Articulation avec les protections et les documents existants Environnement NATURA 2000 Zones de Protection Spéciale : - Basses vallées angevines et prairies de la Baumette (Bouchemaine) - Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et zones adjacentes (Bouchemaine, Savennières et Béhuard) Site d Intérêt Communautaire : - Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et ses annexes (Bouchemaine, Savennières et Béhuard) - Basses vallées angevines, aval de la rivière Mayenne et prairies de la Baumette (Bouchemaine)

74 Articulation avec les protections et les documents existants Risques Plan de Prévention du Risque Inondation Val du Louet

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des

PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des PERMIS DE CONSTRUIRE Ce document est destiné à vous particuliers, désireux de faire construire, de réaliser une extension de votre maison ou des travaux courants, et ce afin de vous aider à établir votre

Plus en détail

Personnes concernées par la loi Malraux. Le dispositif. Les règles et évolutions. Les conditions. Qu'est-ce qu'un secteur sauvegardé?

Personnes concernées par la loi Malraux. Le dispositif. Les règles et évolutions. Les conditions. Qu'est-ce qu'un secteur sauvegardé? Loi Malraux 2015 Personnes concernées par la loi Malraux Le dispositif Les règles et évolutions Les conditions Qu'est-ce qu'un secteur sauvegardé? Qu'est qu'une ZPPAUP? Exemple en loi Malraux 2015 Personnes

Plus en détail

L ARTICLE 12, MODE D EMPLOI

L ARTICLE 12, MODE D EMPLOI L ARTICLE 12, MODE D EMPLOI Périmètres créés en application du 3 ème alinéa de l article 12 de la loi «Grenelle II» Parue au JO du 13 juillet 2010. Article L 111-6-2 du code de l urbanisme Rédacteur :

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

Centre-ville de Brest

Centre-ville de Brest ÉTUDE D UNE AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE Centre-ville de Brest Les travaux de toute nature dans le centre-ville ces dernières années, qu ils soient d initiative publique ou

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

V I L L E D E C H I N O N Z P P A U P

V I L L E D E C H I N O N Z P P A U P MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE LA REGION CENTRE SERVICE DEPARTEMENTAL DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE DE L INDRE ET LOIRE V I L L E D E C H I N O N Z P P A U

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

LE LABEL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE

LE LABEL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE LE LABEL DE LA FONDATION DU PATRIMOINE David DALMAZ Directeur des Affaires Juridiques et Fiscales - Fondation du Patrimoine La Fondation du patrimoine 1, organisme reconnu d utilité publique 2 a pour objet

Plus en détail

TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans. Mathieu GIGOT Docteur en géographie

TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans. Mathieu GIGOT Docteur en géographie TERRITORIALISATION DU PATRIMOINE ET PROJET URBAIN Angers, Tours, Orléans Mathieu GIGOT Docteur en géographie I N T R O D U C T I O N - Deux logiques qui se croisent : réalisation d une thèse de doctorat

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie

Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie Plan Local d Urbanisme Commune d Allenjoie La traduction du projet communal dans la vie quotidienne. Réunion publique 1 Sommaire Rappel des grands moments de l élaboration du dossier du P.L.U. d Allenjoie.

Plus en détail

Chinon Règlement PSMV Titre II Chapitre 2, secteur USS A Article USS A 14

Chinon Règlement PSMV Titre II Chapitre 2, secteur USS A Article USS A 14 TITRE II - CHAPITRE 1 LEGENDE DU DOCUMENT GRAPHIQUE LIMITES DU SECTEUR SAUVEGARDÉ FIGURÉ AU PLAN PAR UN TIRETÉ ÉPAIS DE COULEUR NOIRE, ALTERNANT UN TIRET LONG ET UN TIRET COURT. Cette limite reprend rigoureusement

Plus en détail

ROMANS - TRANSFORMATION DE LA ZPPAUP EN AVAP juillet 2012 Propositions d orientations et de mise à jour du règlement

ROMANS - TRANSFORMATION DE LA ZPPAUP EN AVAP juillet 2012 Propositions d orientations et de mise à jour du règlement ROMANS - TRANSFORMATION DE LA ZPPAUP EN AVAP juillet 2012 Propositions d orientations et de mise à jour du règlement Réalisation : Michèle PRAX urbaniste - Caroline GIORGETTI SITES ET PAYSAGES paysagiste

Plus en détail

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS DROIT PUBLIC IMMOBILIER Construire le futur en préservant le passé est, depuis le 19 ème siècle, un enjeu majeur des

Plus en détail

VILLE DE LA BAULE- ESCOUBLAC GUIDE DE L'AVAP. Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine

VILLE DE LA BAULE- ESCOUBLAC GUIDE DE L'AVAP. Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine VILLE DE LA BAULE- ESCOUBLAC GUIDE DE L'AVAP Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine AVAP approuvée le 22 février 2013 L Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP)

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES DISPOSITIONS GENERALES Caractère de la zone La zone du futur lotissement comprend des espaces naturels situés dans le centre bourg de Forges, à proximité de l église et de la mairie. Cette zone s étend

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Du Projet D AmD Aménagement et de Développement D Durable au règlementr Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Sommaire de la présentation 1. Point d avancement sur la démarche d élaboration du P.L.U 2.

Plus en détail

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012)

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) Article 1 : Exposé COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) La Commune est propriétaire sur la commune de BUSSANG de terrains cadastrés

Plus en détail

PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT

PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT SODEVAM NORD LORRAINE A RETTEL PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT MAI 2012 ESPACE & PAYSAGES EGIS AMENAGEMENT NOURY & ASSOCIES 75, rue Emile Mayrisch L-4240 ESCH-SUR-ALZETTE Tél : 352 26 17 84 Fax : 352 26

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication REGLEMENTATION THERMIQUE BATI EXISTANT ET PRESERVATION DU PATRIMOINE

Ministère de la Culture et de la Communication REGLEMENTATION THERMIQUE BATI EXISTANT ET PRESERVATION DU PATRIMOINE REGLEMENTATION THERMIQUE BATI EXISTANT ET PRESERVATION DU PATRIMOINE 2 Champ de la présentation Les dispositifs d'amélioration thermique du projet de décret ayant une incidence sur le bâti existant : les

Plus en détail

Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse

Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse Aménagements de l avant-gare de Paris Montparnasse préalables à l arrivée des lignes à grande vitesse Bretagne Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique Pièce H Avis des Architectes des Bâtiments de France

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LES CHAIS A - PROBLÉMATIQUE : Les chais, liés à l activité viticole, sont très nombreux dans le Pays Ouest, intégrés dans le tissu urbain des villes et villages, ou

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

Fécamp Révision de la Zppaup en AVAP. Comité de pilotage n 2 : 3 juillet 2013

Fécamp Révision de la Zppaup en AVAP. Comité de pilotage n 2 : 3 juillet 2013 Fécamp Révision de la Zppaup en AVAP Comité de pilotage n 2 : 3 juillet 2013 1 Fécamp Copi Juillet 2013 1/ Objectifs de l AVAP : Extrait : p18 CADRE DONNE PAR LA CIRCULAIRE : Extrait : p19 2 Fécamp Copi

Plus en détail

Commune d Auribeau. auribeau C.1. C.1 n de fiches. Réhabilitation des cinq logements sociaux. Amélioration de la qualité de vie dans le village.

Commune d Auribeau. auribeau C.1. C.1 n de fiches. Réhabilitation des cinq logements sociaux. Amélioration de la qualité de vie dans le village. auribeau Commune d Auribeau C1 C2 AXE 1 - Maîtriser l étalement urbain AXE 2 - Renforcer l attractivité AXE 3 - Améliorer l accessibilité des villes et villages AXE 4 - Prendre en compte l environnement

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Réunion publique. 24 novembre 2014

Réunion publique. 24 novembre 2014 Réunion publique 24 novembre 2014 Sommaire I. La réglementation nationale 1. Les dispositifs concernés 2. Les grands principes 3. Les prescriptions réglementaires II. La réglementation locale : le RLPi

Plus en détail

AIRE DE VALORISATION DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) DE BRIVE

AIRE DE VALORISATION DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) DE BRIVE AIRE DE VALORISATION DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) DE BRIVE BILAN DE LA CONCERTATION CONCERTATION PREALABLE A L ELABORATION DE L AIRE DE VALORISATION DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP)

Plus en détail

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable Réglement du PLAN Local d Urbanisme Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable ORGANISER UNE ÉVOLUTION DE CROL, DANS UNE LOGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, QUI GARANTISSE

Plus en détail

BIDACHE. Pyrénées Atlantiques AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE. Dossier pour arrêt mars 2014. Les coteaux boisés

BIDACHE. Pyrénées Atlantiques AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE. Dossier pour arrêt mars 2014. Les coteaux boisés BIDACHE Pyrénées Atlantiques AIRE DE MISE EN VALEUR DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE Document Ecrit n 1 Dossier pour arrêt mars 2014 Rapport de présentation Annexe 1 : Diagnostics patrimoine et environnement

Plus en détail

Les devantures commerciales

Les devantures commerciales Cahier technique N 4 Autres cahiers disponibles : N 1 - Les enseignes dans la Ville N 2 - Les menuiseries N 3 - Le ravalement des façades dans la Ville N 5 - Le permis de construire et les autres formalités

Plus en détail

CONSULTATION DE MAITRISE D ŒUVRE PROGRAMME POUR LA RENOVATION DE L'ECOLE MATERNELLE DU RESTAURANT SCOLAIRE ET D'UN LOGEMENT

CONSULTATION DE MAITRISE D ŒUVRE PROGRAMME POUR LA RENOVATION DE L'ECOLE MATERNELLE DU RESTAURANT SCOLAIRE ET D'UN LOGEMENT COMMUNE DE BEAULIEU-LES-LOCHES CONSULTATION DE MAITRISE D ŒUVRE PROGRAMME POUR LA RENOVATION DE L'ECOLE MATERNELLE DU RESTAURANT SCOLAIRE ET D'UN LOGEMENT OCTOBRE 2015 Programme pour la rénovation de l

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie

STAP. Rhône-Alpes. CONSTRUIRE UNE PISCINE Savoie Construire une piscine Fiche conseil n 3 Série Urbanisme / Architecture / Paysage / Environnement Direction Régionale des Affaires Direction Régionale Culturelles des Affaires -Alpes Culturelles -Alpes

Plus en détail

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux 4 L évaluation des incidences du projet sur l environnement 2. Un outil plus adapté à la mise en valeur du patrimoine 3. Une constructibilité

Plus en détail

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles COMMUNE DE LOUISFERT Règlement du PLU PLAN LOCAL D URBANISME approuvé le 1 er juillet 2008 et modifié le 15 juin 2010 Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles La zone N est une zone naturelle

Plus en détail

Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Dossier de candidature Propriété publique ou associative

Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Dossier de candidature Propriété publique ou associative Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Dossier de candidature Propriété publique ou associative Dossier à renvoyer jusqu au 1 er juin 2015 à la Fondation VMF 93, rue de l Université 75007 Paris Nom de l édifice

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

RLPi ÉLABORATION D UN RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ INTERCOMMUNAL LANCEMENT DE LA PROCÉDURE DOSSIER DE CONCERTATION CAHIER N 1 / AVRIL 2015

RLPi ÉLABORATION D UN RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ INTERCOMMUNAL LANCEMENT DE LA PROCÉDURE DOSSIER DE CONCERTATION CAHIER N 1 / AVRIL 2015 ÉLABORATION D UN RÈGLEMENT LOCAL DE PUBLICITÉ INTERCOMMUNAL DOSSIER DE CONCERTATION CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Aujourd hui, la réalité de l urbanisation des territoires et leur organisation

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles G A M M E PREMIUM En plein coeur du centre historique de Nantes NANTES Carré Vert Photos non-contractuelles DÉFICIT FONCIER Déduire le montant des travaux réalisés sur l ensemble des revenus fonciers positifs,

Plus en détail

CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE

CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE CHAPITRE IV- DISPOSITIONS APPLICABLE A LA ZONE NAUE Caractère de la zone : Cette zone correspond aux secteurs destinés à l accueil d activités, touristiques, commerciales, de services et d équipements

Plus en détail

GERARDMER RAPPORT DE PRESENTATION DES OBJECTIFS DE L'AVAP VOSGES. Dossier à arrêter Date : 23 janvier 2015 Le Maire S.SPEISSMANN

GERARDMER RAPPORT DE PRESENTATION DES OBJECTIFS DE L'AVAP VOSGES. Dossier à arrêter Date : 23 janvier 2015 Le Maire S.SPEISSMANN GERARDMER VOSGES RAPPORT DE PRESENTATION DES OBJECTIFS DE L'AVAP Dossier à arrêter Date : 23 janvier 2015 Le Maire S.SPEISSMANN 1 Sommaire OBJECTIFS DE L AIRE FONDES SUR LE DIAGNOSTIC...3 1 SYNTHESE DU

Plus en détail

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique Évolution et impacts de la nouvelle réglementation pour les gestionnaires de voirie

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés» «Etude et maîtrise d œuvre de réhabilitation des bâtiments classés Monuments Historiques» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

DECLARATION PREALABLE DE TRAVAUX OU PERMIS DE CONSTRUIRE?

DECLARATION PREALABLE DE TRAVAUX OU PERMIS DE CONSTRUIRE? DECLARATION PREALABLE DE TRAVAUX OU PERMIS DE CONSTRUIRE? QUELLES DEMARCHES administratives POUR REALISER VOs travaux? SOMMAIRE LA DEMARCHE A SUIVRE Travaux soumis au permis de construire : PC Travaux

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation Département de la Manche Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal Elaboration Pièce n 1 : Rapport de présentation Pièce n 1c: Cahier de recommandations architecturales,

Plus en détail

Cœur de Limoges : notre centre-ville s épanouit!

Cœur de Limoges : notre centre-ville s épanouit! Cœur de Limoges : notre centre-ville s épanouit! Cœur de Limoges, On vous change la ville. Programme de renouvellement urbain et de redynamisation du centre-ville, Cœur de Limoges est un dispositif mis

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Les critères d'évaluation

Les critères d'évaluation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 2 : Construction de logements en dépassement de la hauteur autorisée au PLU LES DEROGATIONS AU DOCUMENT

Plus en détail

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher :

NOUVEAUTE RT2012. Rappel surface de plancher : NOUVEAUTE RT2012 1/ Pour un bâtiment neuf si la surface de plancher du permis de construire ET la Srt est inférieur à 50m2 c est le RT existant éléments pas éléments qui s applique Rappel surface de plancher

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME. PIECE N 5-1 : Cahier des prescriptions architecturales

PLAN LOCAL D URBANISME. PIECE N 5-1 : Cahier des prescriptions architecturales COMMUNE DE VILLAR SAINT-PANCRACE Département des Hautes-Alpes (05) PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 5-1 : Cahier des prescriptions architecturales Prescrit par délibération du 27 juin 2008 Arrêté par délibération

Plus en détail

Programme de soutien aux travaux de ravalement des façades

Programme de soutien aux travaux de ravalement des façades Préalable : Programme de soutien aux travaux de ravalement des façades APPLICABLE A COMPTER DU 01/01/2015 Depuis le 1er janvier 2010, l ex Communauté de Communes du Vernois menait un programme d aide aux

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE DOCUMENT N 2 : REGLES GENERALES ET PARTICULIERES Décembre 2007 SOMMAIRE ZPPAUP DE LEUCATE DOCUMENT 1 : LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

VILLE DE MONTMAGNY OPERATION DE RENOVATION DU CENTRE ANCIEN 2006-2008 REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION COMMUNALE POUR LE RAVALEMENT

VILLE DE MONTMAGNY OPERATION DE RENOVATION DU CENTRE ANCIEN 2006-2008 REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION COMMUNALE POUR LE RAVALEMENT VILLE DE MONTMAGNY OPERATION DE RENOVATION DU CENTRE ANCIEN 2006-2008 REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION COMMUNALE POUR LE RAVALEMENT L'aide communale attribuée aux propriétaires occupants et bailleurs

Plus en détail

PC Cerfa 13409*03 PCMI Cerfa 13406*03

PC Cerfa 13409*03 PCMI Cerfa 13406*03 PC Cerfa 13409*03 PCMI Cerfa 13406*03 Cerfa 13409*03 - - Cerfa 13406*03 Septembre 2014 Préalables Pour constituer votre dossier de permis de construire, une notice explicative est disponible auprès de

Plus en détail

Economies d énergies et bâti ancien

Economies d énergies et bâti ancien Economies d énergies et bâti ancien 1/ un réseau de professionnels Avant toute construction ou aménagement, il importe de consulter un architecte le plus en amont possible du projet architectural, urbain

Plus en détail

sommaire le permis de construire

sommaire le permis de construire 3 sommaire le permis de construire est un document administratif qui permet à l administration de vérifier qu un u projet de construction respecte les règles d urbanisme en vigueur. Dans quels cas faut-il

Plus en détail

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010 3. Les orientations d aménagement par secteur 07 juin 200 Du 20 septembre 200 au 25 octobre 200 SOMMAIRE L OBJET DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR SECTEUR 3 LA PORTÉE DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR

Plus en détail

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine

Mission de coordination technique générale sur le bassin de la Maine Programme d action et plan de financement 2013 d opérations portées par l Etablissement au titre de la prévention et de la réduction du risque inondation - Actions territoriales Il est rappelé que l Etablissement

Plus en détail

Plan local d Urbanisme

Plan local d Urbanisme Nantes Plan local d Urbanisme Modification 1 Pièces administratives Pôle Erdre et Cens, Pôle Erdre-Fleuriaye, Pôle de l Aubinière, Pôle Nantes-Loire, Pôle Loire et Sèvres, Pôle Chantenay-Chézine, Pôle

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Guadeloupe

Le Photovoltaïque en Guadeloupe Le Photovoltaïque en Guadeloupe Quelles opportunités? Recommandations pour une bonne mise en oeuvre? Coûts et démarches? CAUE Cynthia CAROUPANAPOULLÉ, Responsable Environnement Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Plan Local. D Urbanisme. Pièce n 4 ORIENTATIONS PARTICULIERES D AMENAGEMENT COMMUNE DE LE GUA

Plan Local. D Urbanisme. Pièce n 4 ORIENTATIONS PARTICULIERES D AMENAGEMENT COMMUNE DE LE GUA Plan Local D Urbanisme Pièce n 4 ORIENTATIONS PARTICULIERES D AMENAGEMENT COMMUNE DE LE GUA SECTEUR «BELLES EZINES» - zones AU et 1AU Le parti d aménagement retenu : 1. Une composition urbaine assurant

Plus en détail

Réussir. construire. sa demande de permis de. Brice Fèvre et Jean-Marc Chailloux. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-11573-4

Réussir. construire. sa demande de permis de. Brice Fèvre et Jean-Marc Chailloux. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-11573-4 Réussir sa demande de permis de construire Brice Fèvre et Jean-Marc Chailloux Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-11573-4 Sommaire Avant-propos... 1 1 Historique du permis de construire... 2 1.1 Esthétisme

Plus en détail

Cahier technique N 2. Les menuiseries dans la Ville

Cahier technique N 2. Les menuiseries dans la Ville Cahier technique N 2 Les menuiseries dans la Ville Les menuiseries L ensemble des pièces mobiles et fixes mises en œuvre pour clore une porte ou une fenêtre. Le patrimoine historique et architectural de

Plus en détail

GUILLY PLAN LOCAL D URBANISME. Liste des éléments de paysage à conserver. Pièce 7. Commune de. Cabinet RAGEY Géomètre Expert Urbaniste

GUILLY PLAN LOCAL D URBANISME. Liste des éléments de paysage à conserver. Pièce 7. Commune de. Cabinet RAGEY Géomètre Expert Urbaniste Commune de GUILLY PLAN LOCAL D URBANISME PLU approuvé le 14/10/2013 POS approuvé le 12 août 1999 27/06/2012 Cabinet RAGEY Géomètre Expert Urbaniste 69 chemin de la Fontaine 45500 GIEN Tél : 02 38 27 07

Plus en détail

iche 5 La décentralisation dans le domaine du patrimoine

iche 5 La décentralisation dans le domaine du patrimoine Page 12 La décentralisation dans le domaine du patrimoine 1 / Les objectifs poursuivis et les principes qui fondent les propositions de décentralisation 2 / Une nouvelle répartition des rôles entre les

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN 12 octobre 2015 Plan de prévention des risques littoraux Introduction Les littoraux

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE AVIS D APPEL A PROJET CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE Etablissement Organisateur de la consultation Métropole Européenne de Lille

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

LE PAYSAGE DANS LA POLITIQUE TERRITORIALE DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE

LE PAYSAGE DANS LA POLITIQUE TERRITORIALE DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE LE PAYSAGE DANS LA POLITIQUE TERRITORIALE DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE Une politique territorialisée aux côtés de politiques sectorielles votée en décembre 2007 UN CONTRAT EN 2 VOLETS 1er bloc de priorités

Plus en détail

d investir ancien www.ffbatiment.fr

d investir ancien www.ffbatiment.fr Mémo 2005 19 raisons d investir dans l immobilier ancien www.ffbatiment.fr Crédit d impôt Développement durable Jusqu au 31 décembre 2009 Vous achetez des votre habitation équipements pour principale Crédit

Plus en détail

Modification du Plan Local d Urbanisme (PLU) de la Ville de FOURQUEUX. Réunion publique du 2 juillet 2015

Modification du Plan Local d Urbanisme (PLU) de la Ville de FOURQUEUX. Réunion publique du 2 juillet 2015 Modification du Plan Local d Urbanisme (PLU) de la Ville de FOURQUEUX Réunion publique du 2 juillet 2015 Déroulement de la présentation Logements - état des lieux Loi Duflot et Loi Alur Présentation des

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES 1 OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT Le présent cahier des prescriptions architecturales et environnementales a pour objet : - d assurer la diversité

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE G2C environnement Délégation Urbanisme Sud-Ouest 316 rue Henri Becquerel 11400 CASTELNAUDARY Tél : 04-68-23-06-28 / fax : 04-68-23-06-34 e-mail : castel@altereo.fr COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2

PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2 PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2 Ville de Département du Tarn 2 Rapport de présentation ZA Mélou-Chartreuse Secteur Maison Neuve Approbation du P.L.U : DCM du 17/01/2012 Mise en révision

Plus en détail

Marie-Christine ROGER

Marie-Christine ROGER Réglementation thermique des bâtiments anciens : État actuel et perspectives Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation technique de la Construction Direction

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure de révision?

Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure de révision? Révision du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais Sommaire Qu'est-ce que le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Marais? Pourquoi réviser le PSMV du Marais? Comment se déroule la procédure

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département de la Savoie Commune de Saint-Alban-Leysse Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Modification simplifiée n 3 Mise à disposition du public Du 7 décembre 2015 au 11 janvier 2016 inclus

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

LE MARCHE DE LA RENOVATION

LE MARCHE DE LA RENOVATION 21èmes Journées d Etudes Professionnelles de la Fédération des Promoteurs Immobiliers LE MARCHE DE LA RENOVATION 9 février 2011 Hôtel Méridien Etoile Paris 17 ème 21èmes Journées d Etudes Professionnelles

Plus en détail