Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013"

Transcription

1 Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013

2 Epidémiologie

3 Epidémiologie du cancer du sein métastatique Incidence annuelle en France : nouveaux cas Moins de 10% métastatique d emblée Environ 30% métastatique secondairement Médiane de survie : 36 mois Localisation des métastases : o Os (40%) o Viscères (poumon 15 à 25%; foie 5 à 15%; cerveau 5 à 10%) o Autres (ganglions, peau etc..) : environ 20%

4 Largillier et al, Ann Oncol 2008 Les facteurs pronostiques de survie Etude rétrospective, monocentrique. Suivi de 4958 patientes traitées pour un cancer du sein non métastatique 1038 patientes ont développé une maladie métastatique (21 %) Facteurs HR IC95% Âge 50 ans Taille tumeur primitive > 20mm Récepteurs hormonaux positifs Site métastatique os poumon foie multiple cerveau Résultats de l analyse multivariée

5 Bilan d extension d un cancer du sein métastatique Bilan biologique (CA15.3) Scanner TAP Scintigraphie osseuse : o Suivi de la réponse tumorale difficile les 1 ers mois o Complétée par Radiologie conventionnelle/scanner osseux IRM rachidienne Scanner cérébral ou IRM cérébrale +/- PL: si point d appel clinique

6 Place de la TEP dans le bilan d extension De novembre 2008 à novembre patientes éligibles pour l analyse Stade II et III Indication de chimio néoadjuvante Mise en évidence de 42 sites métastatiques additionnels chez 25 patientes: o 8 FP o 13 patientes ont eu un changement de traitement (8%) o Sensibilité : 100% - Spécificité : 96 % - VPP : 80% - VPN : 100% Koolen et al, Breast Cancer Res Treat 2012 Chez les patientes métastatiques connues, intérêt si traitement local envisagé

7 Place de la TEP dans l évaluation de la réponse Evaluation de la réponse à la chimiothérapie: Intérêt : cibles difficilement évaluables par méthode conventionnelle Réponse sans modification de la taille des cibles Evaluation précoce de la réponse thérapeutique Non recommandée pour le moment Dose Schwarz et al, J Nucl Med 2005 Evaluation de la réponse à l hormonothérapie: Augmentation paradoxale de l hypermétabolisme (metabolic flare) dans les 7 à 10 jours suivant l initiation du traitement Prédictif d une bonne réponse à l hormonothérapie Mortimer et al, JCO 2001 Dehdashti et al, Breast Cancer Res Treat 2009

8 Faut-il re-biopsier les sites métastatiques? Taux de discordance entre tumeur primitive et métastases dans la littérature : o Pour RH : de 3 à 45 % o Pour HER2: de 0 à 28.5% Mais : o Population peu représentative (moins de 10%) o Evolution au cours des années des techniques de référence et des valeurs seuils retenues Finalement: o Pour RH : 15% pour RE et 35% pour RP (plutôt diminution ou disparition de l expression) o Pour HER : 10% (gain > perte d expression) Guinebretière JM, St-Paul-de-Vence 2012

9 Faut-il re-biopsier les sites métastatiques? Répercussions sur la prise en charge: exemple 2 études o Etude canadienne monocentrique : 29 échantillons analysables 3/29 (10%) étaient des lésions bénignes Simmons et al, Annals of Oncology % de discordance pour RH, 8% pour HER2 Changement de stratégie thérapeutique pour 20% des patientes o Etude anglaise multicentrique: 137 échantillons analysables Thompson et al, Breast Cancer Res % pour RE 24.8% pour RP 2.9% pour HER2 Changement de stratégie thérapeutique pour 17.8% des patients 2 études en cours : ESOPE et SAFIR Guinebretière JM, St-Paul-de-Vence 2012

10 Les options thérapeutiques Hormonothérapie Chirurgie tumeur primitive - métastases Chimiothérapie Thérapies ciblées Chimiothérapie localisée (CHIP, intrathécale) Radiothérapie Soins de support Radiologie interventionnelle

11 Eléments de la décision Etat général de la patiente Statut RH Statut HER thérapeutique Antécédent de traitements adjuvants o Dose antracyclines Intervalle libre o < 6 mois 6 mois à un an - > 1 an Nombre et taille des localisations métastatiques (oligo vs pluri) 1 à 10% des patientes oligométastatiques Rapidité de la progression - Symptomatologie Localisation des sites métastatiques (os vs viscères)

12 Eléments de la décision thérapeutique 1 ère ligne de traitement Cancer du sein métastatique Maladie lentement évolutive, statut RH +, intervalle libre long, métastases osseuses Autres situations Facteurs péjoratifs Hormonothérapie Chimiothérapie +/- trastuzumab si HER2 + +/- anti-vegf +/- anti-her si HER2 +

13 L hormonothérapie +/- thérapie ciblée

14 Choix de l hormonothérapie Statut RH + Maladie lentement évolutive Intervalle libre long Volume tumoral faible Localisations secondaires osseuses Anti-oestrogènes o o Tamoxifène Fulvestrant Anti-aromatases stéroidien o Exemestane Anti-aromatase nonstéroidien o o Letrozole Anastrozole Agonistes de la LHRH

15 Quelle hormonothérapie en 1 ère ligne? Ménopause Tamoxifène en adjuvant? Non Pas de standard Oui Non Tamoxifène +/- castration Oui Pas d hormono adjuvante Tamoxifène adjuvant IA adjuvant IA + Tamoxifène adjuvant Standard : IA Option : TAM Standard : IA Option : Fulvestrant Pas de standard Option : Exemestane TAM Fulvestrant Pas de standard Option : Exemestane Fulvestrant

16 Tamoxifène - AMM Dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique, en présence de récepteurs hormonaux positifs : o chez les femmes pré-ménopausées, la suppression ovarienne définitive ou temporaire (analogues LHRH) ou le tamoxifène Une méta-analyse suggère l équivalence de ces deux traitements. Crump et al, Breast Cancer Res Treat 1997 o chez les patientes ménopausées, le traitement hormonal de 1 ère intention fait appel aux anti-estrogènes : tamoxifène, ou à un inhibiteur de l aromatase (anastrozole ou létrozole).

17 Les inhibiteurs de l aromatase - AMM Traitement de première intention du cancer du sein hormonodépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée. Traitement du cancer du sein à un stade avancé chez la femme ménopausée (ménopause naturelle ou artificielle), après rechute ou progression de la maladie chez les femmes antérieurement traitées par anti-oestrogènes.

18 Les inhibiteurs de l aromatase Letrozole vs Tamoxifene o Phase III 907 patientes Post-ménopause o Randomisation 1:1, avec cross-over à progression o Letrozole augmente TTP (9.4 mois versus 6.0 mois, HR=0.72, IC95% , p<0.0001) Pas de différence en survie globale. Anastrozole vs Tamoxifène o Phase III 353 patientes Post-ménopause o Randomisation 1:1 o TTP: 11.1 mois pour anastrozole versus 5.6 mois pour tamoxifène (p=0.005) Exemestane vs Tamoxifène Mouridsen et al, The Oncologist 2004 Nabholtz et al, JCO 2000 Paridaens et al, JCO 2008 o Phase III 371 patientes Post-ménopause o Randomisation 1:1 o PFS médiane: 9.9 mois pour exemestane versus 5.8 mois pour tamoxifène (p=0.028) o Survie globale : 37.2 mois pour exemestane versus 43.3 mois (p=0.821)

19 Le switch des anti-aromatases Revue de la littérature Anti-aromatase stéroidien après anti-aromatase non stéroidien Le bénéfice clinique pour Exemestane après un anti-aromatase non stéroidien va de 12 à 55 % selon les études. Le temps jusqu à progression est rapporté dans 4 études : 3.7 à 5.2 mois Anti-aromatase non stéroidien après anti-aromatase stéroidien Une seule étude rapporte un bénéfice clinique de 55 % (réponse complète 11%, réponse partielle 11%, stabilité 33%). Anti-aromatase non stéroidien après anti-aromatase non stéroidien Une étude rétrospective, avec une population de 27 patientes, retrouve un taux de réponse à 18% - Maladie stable 8 semaines = 41%. Beresford et al, Clinical Oncology 2011

20 Fulvestrant - AMM FASLODEX est indiqué dans le traitement du cancer du sein, localement avancé ou métastasé, chez la femme ménopausée possédant des récepteurs aux oestrogènes positifs, en cas de récidive pendant ou après un traitement adjuvant par un anti-oestrogène ou de progression de la maladie sous traitement par anti-oestrogène. Flemming et al, Breast Cancer Res Treat 2009 Posologie : 500 mg à J1-J14-J28 puis tous les 28 jours o Bénéfice en PFS pour la dose de 500mg en comparaison à la dose de 250 mg (HR = 0.80, IC95%, , p=0.006) Di Leo et al, JCO 2010

21 Hormonothérapie + antiher Cortès et al, Nature Reviews Clin Oncol 2011

22 Hormonothérapie + antiher 207 patientes randomisées Trastuzumab + anastrozole Anastrozole seul o 1 ère ligne métastatique o PFS = 4.8 mois vs 2.4 mois (HR=0.63, IC95% , p=0.0016) o Pas de différence en OS (mais cross-over) Kaufman et al, JCO patientes randomisées Lapatinib + letrozole Letrozole seul o 1 ère ligne métastatique o PFS = 8.2 mois vs 3.0 mois (HR=0.71, IC95% , p=0.019) o Pas de différence en OS Johnston et al, JCO 2009

23 Hormonothérapie + inhibiteur de mtor Schematic of the phosphatidyl inositol 3-kinase (PI3K)/AKT/mammalia n target of rapamycin (mtor) pathway. Reciprocal cross-talk exists between the estrogen receptor (ER) and growth factor receptor (GFR) signaling pathways. ER can induce transcription of genes important to GFR pathways, and PI3K can phosphorylate ER to modulate this transcriptional activity. Rugo and Keck, JCO 2012

24 Hormonothérapie + inhibiteur de mtor Etude multicentrique, phase III BOLERO patientes postménopausées, RH+, HER2-, ayant progressé moins de 1 an après hormonothérapie adjuvante ou dans le mois suivant la fin de l administration de l hormonothérapie pour un cancer du sein avancé. Randomisation 2:1 o Everolimus (10mg/j) + Exemestane (25mg/j) o Placebo + Exemestane Analyse intermédiaire : PFS 6.9 mois pour l association vs 2.8 mois pour le bras avec placebo (HR=0.43, IC95% , p<0.001) Baselga et al, NEJM 2012

25 Hormonothérapie + inhibiteur de mtor Etude phase III multicentrique 1112 patientes non préalablement traitées par hormonothérapie pour la maladie métastatique, traitement antérieur par hormonothérapie adjuvante autorisée si >12 mois (1 ère ligne méta endocrine) o Letrozole (2.5mg/j) + temsirolimus (30mg/j) o Letrozole + placebo Pas de différence en PFS Bénéfice en PFS chez les patientes de moins de 65 ans (9.0 vs 5.6 mois, HR=0.75, IC95% , p=0.009) Wolff et al, JCO 2013

26 Association d hormonothérapies Exemple de deux études de phases III comparant anastrozole versus anastrozole + fulvestrant en 1 ère ligne métastatique 514 patientes pré ou postménopausées préalablement traitées ou non par hormonothérapie adjuvante la majorité des patientes ayant reçu des antioestrogènes o TTP = 10.8 mois vs 10.2 mois (association vs anastrozole seul) (HR=0.99, IC95% , p=0.91) Bergh et al, JCO patientes, ménopausées, d emblée métastatiques (pas de traitement antérieur) o PFS = 15.0 mois vs 13.5 mois (association vs anastrozole seul) (HR=0.80, IC95% , p=0.007) o Différence en survie globale positive également Mehta et al, NEJM 2012

27 Chimiothérapie +/- thérapie ciblée

28 Quelle chimiothérapie en 1 ère ligne? Cancer du sein métastatique, volume tumoral important, intervalle libre court, progression rapide, RH -, patiente très symptomatique. Chimiothérapie En 1 ère ligne, principalement antracyclines et/ou taxanes Discuter la place du paclitaxelbevacizumab en 1ère ligne (patiente ayant progressé au cours ou très rapidement après la chimiothérapie adjuvante?) Si HER2 positif : trastuzumab

29 Monothérapie vs association 2 revues systématiques d essais randomisés 189 essais dont 133 avec des données de survie globale o Analyses de OS en faveur de la polychimiothérapie. o HR=0.82 (IC95% ) Fossati et al, JCO essais éligibles 9742 patientes, dont 55% en traitement 1 ère ligne métastatique o Survie globale en faveur de la polychimio (HR=0.88, IC95% , p< ) o TTP et taux de réponse également en faveur de la polychimio Carrick et al, Cochrane Database Syst Rev 2009

30 Choix de la chimiothérapie: monothérapie ou association? Monothérapie Mauvais état général Patients plus âgés Co-morbidité 2 ème ligne Maladie à croissance lente Intervalle libre long Métastase osseuse seulement Un seul site métastatique Association Etat général conservé Patients plus jeunes Patients symptomatiques + 1 ère ligne Maladie à croissance rapide Intervalle libre court Métastases viscérales Plusieurs sites métastatiques

31 Les protocoles de 1 ère ligne FEC/FAC/AC/TAC Taxanes +/- anti-her Taxanes +/- Bevacizumab

32 Anthracyclines/Taxanes Les protocoles à base d anthracyclines et/ou taxanes sont un standard dans la prise en charge du cancer du sein en première ligne métastatique. Evolution des dernières années concernant les anthracyclines : le développement des formes liposomales, avec une meilleure tolérance cardiaque.

33 Anthracyclines ou taxanes en première ligne? Méta-analyse à partir des données individuelles 8 essais (3034 patientes) comparant o Antracyclines + taxanes (+ cyclophosphamide dans un essai) o Antracyclines + cyclophosphamide (+ 5FU dans 4 essais) 4 essais (919 patientes) comparant o Taxanes en monothérapie o Antracyclines en monothérapie Dans les essais en monothérapie o PFS : HR des taxanes comparés aux antracyclines = 1.19 (IC95% , p=0.011) o Pas de différence en taux de réponse et en OS Piccart-Gebhart et al, JCO 2008

34 Anthracyclines et taxanes en première ligne? Méta-analyse à partir des données individuelles 8 essais (3034 patientes) comparant o Antracyclines + taxanes (+ cyclophosphamide dans un essai) o Antracyclines + cyclophosphamide (+ 5FU dans 4 essais) 4 essais (919 patientes) comparant o Taxanes en monothérapie o Antracyclines en monothérapie Dans les essais en combinaison o Taux de réponse dans le bras taxanes = 57% versus 46% dans le bras contrôle (p<0.001) o PFS et OS : Pas de différence significative Piccart-Gebhart et al, JCO 2008

35 Anthracyclines et taxanes en première ligne? Essai de phase II randomisé patientes Première ligne métastatique Randomisation : o Fluorouracil-Epirubicine-Cyclophosphamide (FEC) o Epirubicine-docetaxel (ET) Résultats en ITT o Taux de réponse 59% pour ET (IC95% 47-70) vs 32% pour FEC (IC95% 21-43) o TTP: 7.8 mois pour ET (IC95% ) vs 5.9 mois pour FEC (IC95% ) o Plus de toxicités hématologiques et de neutropénies fébriles - 2 décès toxiques dans le bras ET Bonneterre et al, Br J Cancer 2002

36 Les taxanes Essai de phase III multicentrique randomisé o Docetaxel 100mg/m 2 (J1=J21) o Paclitaxel 175mg/m 2 (J1=J21) 449 patientes avec un cancer du sein avancé ayant progressé après une chimiothérapie par anthracyclines. o TTP = 5.7 mois pour docetaxel versus 3.6 mois pour paclitaxel (HR=1.64, IC95% , p<0.0001) o OS = 15.4 mois pour docetaxel versus 12.7 mois pour paclitaxel (HR=1.41, IC95% , p=0.03) Plus d effets secondaires hémato et non-hémato avec le docetaxel. Jones et al, JCO 2005

37 Les taxanes Il existe une résistance croisée significative mais incomplète entre docetaxel et paclitaxel Phase II 46 patientes préalablement traitées par au moins 2 lignes de chimio, ayant progressé sous paclitaxel Docetaxel 100mg/m 2 J1=J21 o Taux de réponse 18.1% (IC95% 6.7%-29.5%) o Temps médian jusqu à progression : 10 semaines o Médiane de survie 10.5 mois Valero et al, JCO 1998 Phase II 47 patientes ayant progressé sous Docetaxel Paclitaxel 80mg/m 2 3 semaines/4 o Taux de réponse objectif 17.4% o Temps médian jusqu à progression : 11 semaines Taguchi et al, Breast J 2004

38 Capecitabine en association Indiqué en association avec le docetaxel après échec d une première ligne contenant des anthracyclines. Etude de phase III comparant chez 511 patientes o Capecitabine (1250 mg/m 2 J1 à J14) + Docetaxel (75mg/m 2 J1=J21) o Docetaxel (100mg/m 2 J1=J21) OS = 14.5 mois vs 11.5 mois (HR=0.775, IC95% , p=0.0126) TTP = 6.1 mois vs 4.2 mois (HR=0.652, IC95% , p=0.0001) Indiqué également en association avec O Shaughnessy, lapatinib et al, chez JCO 2002 les patients HER2+

39 Capecitabine en monothérapie Indiqué en 2 nde ligne ou au-delà pour les patients avec un cancer du sein métastatique résistant aux taxanes et aux anthracyclines (ou si contre-indication) Plusieurs essais de phase II non comparatifs avec capecitabine en monothérapie chez des patientes préalablement traitées par anthracyclines et/ou taxanes retrouvent : o Taux de réponse de 15 à 28% o TTP de 3 à 5 mois o OS de 10 à 15 mois Reichardt et al, Ann Oncol 2003 Blum et al, JCO 1999 Blum et al, Cancer 2001 Fumoleau et al, Eur J Cancer 2004

40 Gemcitabine En association avec le paclitaxel, après échec des antracyclines Essai de phase III randomisé patientes ayant récidivé après un traitement adjuvant par anthracyclines o Gemcitabine (1250 mg/m 2 J1 et J8) + paclitaxel (175 mg/m 2 à J1) o Paclitaxel (175 mg/m 2 à J1) Survie globale : 18.6 mois vs 15.8 mois (HR=0.78, IC95% , p=0.187) TTP : 6.1 mois vs 4.0 mois (HR=0.70, IC95% , p=0.0002) En monothérapie, activité tumorale faible mais Albain peu et al, JCO d effets 2008 secondaires Oostendorp et al, Lancet Oncol 2011

41 Vinorelbine En monothérapie IV (25 puis 30 mg/m²/semaine J1,J8) o Taux de réponse de 25 à 46% o PFS 4 mois o OS 6 à 16 mois Intérêt de la forme orale (60mg/m²/semaine, puis 80 mg/m²) o En première ligne Taux de réponse : 31% (IC95% 19-43%) PFS 17.4 semaines Martin et al, Lancet Oncol 2007 Jones et al, JCO 1995 Zelek et al, Cancer 2001 o En association avec la capecitabine, chez des patients pré-traités Taux de réponse: 55% (IC95% %) TTP: 8 mois (IC95% ) OS: 19.2 mois (IC95% ) Freyer et al, JCO 2003 Welt et al, Ann Oncol 2005

42 Eribuline (HALAVEN ) Etude EMBRACE Inihibition de la polymérisation des microtubules Essai multicentrique, international 762 patientes randomisées (2:1) o Eribuline 1.23 mg/m² à J1, J8 tous les 21 jours o Groupe témoin : traitement laissé à la discrétion de l investigateur (chimio, hormono, RT, BSC) Principaux effets secondaires : o Asthénie (54% vs 40%) o Neutropénie (52% vs 32%) o Alopécie o Neuropathie périphérique (5% des patients) o Nausées Cortes et al, Lancet 2011

43 Eribuline (HALAVEN ) Etude EMBRACE Objectif principal : survie globale o Médiane : 13.1 mois pour Eribuline versus 10.6 mois (HR = 0,809 [IC95% 0,66-0,991]). Cortes et al, Lancet 2011

44 Trastuzumab - AMM Herceptin est indiqué dans le traitement du cancer du sein métastatique, avec surexpression tumorale de HER2 : en association avec le paclitaxel, chez les patients non pré-traités par chimiothérapie pour leur maladie métastatique et chez lesquels le traitement par anthracyclines ne peut pas être envisagé. en association avec le docetaxel, chez les patients non pré-traités par chimiothérapie pour leur maladie métastatique. en association à un inhibiteur de l aromatase, chez les patientes ménopausées ayant des récepteurs hormonaux positifs, non traitées précédemment par trastuzumab.

45 Trastuzumab Essais Surexpression HER2 dans 20 à 30 % des cas - Facteur prédictif de réponse Taux de réponse objective en monothérapie: 1 ère ligne : 26 % (IC95% ) 2 ème ou 3 ème ligne : 15 % (IC95% 11-21) Vogel et al, JCO 2002 Cobleigh et al, JCO 1999 En association avec le Docetaxel Amélioration survie globale : 31.2 vs 22.7 mois (p=0.0325) Amélioration temps jusqu à progression: 11.7 vs 6.1 mois (p=0.0001) Marty et al, JCO 2005 Toxicité cardiaque en association avec les anthracyclines: contre-indication. Slamon et al, NEJM 2001 Seidman et al, JCO 2002

46 La résistance au trastuzumab Poursuite Trastuzumab après progression sous 1 ère ligne? Etude de phase III prospective 156 patientes ayant progressé sous une 1 ère ligne comportant du trastuzumab ont été randomisées entre: o Capecitabine seule (2500mg/m 2 de J1 à J14) o Capecitabine (2500mg/m 2 J1 à J14) + Trastuzumab (6mg/kg) PFS : 5.6 vs 8.2 mois (HR=0.69, IC95% , p=0.0038) Taux de réponse objective : 27 vs 48.1% (p=0.011) Pas de différence significative en survie globale Von Minckwitz et al, JCO 2009

47 Lapatinib - AMM TYVERB est indiqué, en association à la capécitabine, dans le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique, avec surexpression des récepteurs ErbB2 (HER2). Les patients doivent être en progression après un traitement antérieur ayant comporté une anthracycline, un taxane et un traitement incluant trastuzumab en situation métastatique.

48 Lapatinib Etudes TKI se liant de manière sélective aux récepteurs intracellulaires HER1 et HER2 Dans un essai de phase II, en monothérapie : Taux de bénéfice clinique : 6% Bursetin et al, Ann Oncol 2008 En association avec Capécitabine Temps jusqu à progression : 8.4 vs 4.4 mois (HR = 0.49; IC95% ; P = ). Cameron et al, Oncologiste 2010 Geyer et al, NEJM 2006

49 Comparaison Trastuzumab - Lapatinib Analyse intermédiaire de MA-31. Essai de phase III 656 patientes randomisées entre lapatinib + taxane et trastuzumab + taxane 1 ère ligne M+ Objectif principal (survie sans progression) : o 8.8 mois pour la bras lapatinib vs 11.4 mois pour le bras trastuzumab (HR = 1.33, p = 0.01) Gelmon et al, ASCO 2012

50 Association Trastuzumab - Lapatinib Etude EGF Phase III Comparaison o lapatinib o lapatinib + trastuzumab 291 patientes préalablement traitées par anthracyclines, taxanes et trastuzumab o PFS : 11.1 semaines pour le traitement combiné vs 8.1 semaines (HR = 0.74, IC95% , p=0.011) o OS: 14 mois pour le traitement combiné vs 9.5 mois (HR = 0.74, IC95% , p=0.026) Blackwell et al, JCO 2012

51 Bevacizumab - AMM AVASTIN en association au paclitaxel est en traitement de re ligne, chez des patients atteints de cancer du sein tastatique. AVASTIN en association la citabine, est en traitement de re ligne, chez des patients atteints de cancer du sein tastatique, pour lesquels un traitement avec d autres options de rapie incluant des taxanes ou des anthracyclines, n est pas re comme. Place du bevacizumab difficile à définir.

52 Bevacizumab AVADO Essai de phase III multicentrique 736 patientes, HER2-, randomisées pour une 1 ère ligne métastatique entre o Docetaxel 100mg/m 2 + placebo o Docetaxel 100mg/m 2 + bevacizumab 7.5mg/kg o Docetaxel 100mg/m 2 + bevacizumab 15mg/kg o PFS(analyse non stratifiée): 8.2 mois vs 9.0 mois (HR=0.86, p=0.12) vs 10.1 mois (HR=0.77, p0.006), respectivement o Taux de réponse: 46% vs 55% (p=0.07) vs 64% (p<0.001) o Pas de différence en survie globale Miles et al, JCO 2010

53 Bevacizumab RIBBON-1 Essai de phase III multicentrique 1237 patientes, HER2-, randomisées en 1 ère ligne métastatique entre (ratio 2:1) o Antracycline ou taxane ou capecitabine + bevacizumab 15mg/kg o Antracycline ou taxane ou capecitabine + placebo PFS plus longue dans les bras avec bevacizumab o Dans la cohorte capecitabine 5.7 mois vs 8.6 mois, HR=0.69, IC95% , p<0.001 o Dans la cohorte taxane/anthra 8.0 mois vs 9.2 mois, HR=0.64, IC95% , p<0.001 Pas de différence en survie globale Robert et al, JCO 2011 RIBBON-2: en 2 ème ligne métastatique Bénéfice en PFS mais pas en survie globale Brufsky et al, JCO2011

54 Les traitements «d entretien» au décours de la 1 ère ligne Hormonothérapie au décours d une première ligne de chimiothérapie ayant permis d obtenir une réponse, chez les patientes RH+ Trastuzumab au décours de la première ligne de chimiothérapie après association avec docetaxel (non validé par un essai) Bevacizumab au décours de la première ligne de chimiothérapie après association avec paclitaxel (non validé): o Une étude en association avec une hormonothérapie chez patientes RH+ Fabi et al, BMC Cancer 2012 o Une étude de phase II associant capecitabine, docetaxel et bevacizumab, suivi après 6 cycles d une maintenance par bevacizumab jusqu à progression 79 patientes éligibles 65% maintenance pour une durée médiane de 7 mois Bisagni et al, Cancer Chemother Pharmacol 2013

55 Les soins de support

56 Prise en charge globale des patientes Douleur Hypercalcémie Nutrition Effets secondaires des chimiothérapies Soutien psychologique Prise en charge sociale Dans le cas de métastases osseuses, prescription de traitement spécifique: o o o Biphosphonates ou Inhibiteur de Rank-L Associés à une supplémentation calcique et vitaminique Après examen dentaire

57 Acide zoledronique - denosumab Essai de phase III multicentrique 2046 patients - Comparaison entre : o Acide zolédronique (4mg IV ajusté à la clairance de la créatinine toutes les 4 semaines) + placebo (SC) o Denosumab (120 mg SC toutes les 4 semaines) + placebo (IV) Pas de différence en survie globale Plus d hypocalcémie avec le dénosumab Pas de différence dans la survenue d ostéonécrose de la mandibule 2% avec denosumab, 1.4% avec acide zoledronique, p=0.39) Stopeck et al, JCO 2010

58 Acide zoledronique - denosumab Temps jusqu au premier événement osseux (fracture, irradiation, compression spinale) en faveur du Denosumab (HR=0.82, IC95% , p=0.01) Temps jusqu à survenue des 1 er et suivants événements osseux en faveur du Denosumab (rate ratio=0.77, IC95% , p=0.001) Stopeck et al, JCO 2010

59 Conclusion

60 Les points importants Placer le patient au centre de la décision thérapeutique Quel est l objectif du traitement? Possibilité d hormonothérapie en première ligne métastatique Pas de standard Levée de l hormonorésistance : inhibiteur de mtor Première ligne de chimiothérapie : antracyclines/ taxanes Au-delà : pas de standard Prise en charge globale des patients

61 Les questions en attente Faut-il rebiopsier les métastases? o Essais ESOPE et SAFIR Contourner la résistance au trastuzumab o Essai KAMILLA avec T-DM1 o Essai CLEOPATRA avec Pertuzumab En1 ère ligne métastatique : docetaxel + trastuzumab vs docetaxel + trastuzumab + pertuzumab PFS: 12.4 mois vs 18.5 mois, respectivement (HR=0.62, IC95% , p<0.001) o o TKI (inhibiteurs de HER1, HER2 ou HER4) (essais en phase II ou III) Afatinib Neratinib Canertinib Bithérapie ciblée RAD001: inhibiteur sélectif de mtor + trastuzumab Place du bevacizumab? Intérêt de marqueurs. Intérêt d un traitement dit «d entretien»?

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

Cancer du sein métastatique

Cancer du sein métastatique Cancer du sein métastatique Catherine Doyle Hémato-oncologue,CHU de Québec Journée Mise à jour 2012 Centre des congrès de Québec 26 octobre 2012 particularités Environ 30% des femmes ayant eu un diagnostic

Plus en détail

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse. Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse. Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Saint-Gallen Nice-Saint-Paul NCCN C Cuvier, Journées de sénologie interactive 2011 Nice-Saint-Paul; 4 ème édition Saint-Gallen; 12 ème conférence NCCN

Plus en détail

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Le cancer du sein en France 49.814 nouveaux cas en 2005 11.441 décès en 2006 Létalité ± 20 % Guérin et al.,

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2011 HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable B/1 flacon de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP 4183523) B/6 flacons de 5 ml contenant 2 ml de solution (CIP

Plus en détail

Cancers du sein Version / 2005

Cancers du sein Version / 2005 Cancers du sein I-Cancer du sein non métastatique non inflammatoire I.1-Introduction La stratégie de traitement habituellement choisie à l Institut Paoli Calmettes est une stratégie adjuvante. Le traitement

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Traitement des cancers du sein groupe qualité pharmacien

Traitement des cancers du sein groupe qualité pharmacien Traitement des cancers du sein groupe qualité pharmacien Docteur Elisabeth Luporsi Centre Alexis Vautrin 29 mai 2007 Traitement locorégional premier des cancers invasifs localisés : indications et limites

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 04 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 04 octobre 2006 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP: 562 103-7) Laboratoire ROCHE trastuzumab Liste I Médicament soumis

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 GEMZAR 200 mg, lyophilisat pour usage parentéral (IV) Flacon de 10 ml GEMZAR 1000 mg, lyophilisat pour usage parentéral

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

Thérapies ciblées des cancers du sein : situation actuelle -05-2011

Thérapies ciblées des cancers du sein : situation actuelle -05-2011 THERAPIES CIBLEES DES CANCERS DU SEIN : SITUATION ACTUELLE Pierre KERBRAT TRAITEMENTS MEDICAUX DES CANCERS CIBLES METHODES Récepteurs hormonaux Hormonothérapie (1896) A D N Chimiothérapie (1946) Molécules

Plus en détail

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé M. Berlière Clinique du Sein Centre du Cancer Cliniques Universitaires St Luc Quand la cible n est pas seulement la tumeur mais

Plus en détail

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale -

Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Les essais cliniques en sénologie - Oncologie Médicale - Institut Claudius Regaud Les essais en cours Essais en adjuvant ICR, étude PHACS Essais ennéoadjuvant étude HORGEN (HT) Essais en métastatique tumeurs

Plus en détail

CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE

CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE BUTS DES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN METASTATIQUES PROLONGER LA SURVIE SANS PROGRESSION ET LA SURVIE

Plus en détail

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE

HERCEPTIN - trastuzumab CANCERS DU SEIN RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS ANNEXE HERCEPTIN - trastuzumab RÉFÉRENTIELS DE BON USAGE HORS GHS CANCERS DU SEIN Date de publication : juin 2011 ANNEXE Situations hors-amm pour lesquelles l insuffisance des données ne permet pas l évaluation

Plus en détail

Avis 18 décembre 2013

Avis 18 décembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 décembre 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 novembre 2013 a fait l objet d une audition le 4 décembre 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé

Plus en détail

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN

RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN RADIOTHÉRAPIE DES CANCERS DU SEIN: VERS UNE INDIVIDUALISATION BASÉE SUR LE PHÉNOTYPE TUMORAL? Anthony TURPIN INTRODUCTION RECOMMANDATIONS INCA NOV 2008 Schéma standard: o 50 Gy en 25 fractions sur 33 jours

Plus en détail

Cancer du sein HER2+ Le point sur les thérapeutiques ciblées

Cancer du sein HER2+ Le point sur les thérapeutiques ciblées Sénologie Cancer du sein HER2+ Le point sur les thérapeutiques ciblées Pr Nicole Tubiana-Mathieu*, Sophie Leobon* La prise en charge du cancer du sein a été transformée depuis la mise en évidence et le

Plus en détail

CANCER DE PROSTATE DISSEMINE ou METASTATIQUE. Référentiel RCP ONCO-UROLOGIE DE BASSE-NORMANDIE

CANCER DE PROSTATE DISSEMINE ou METASTATIQUE. Référentiel RCP ONCO-UROLOGIE DE BASSE-NORMANDIE CANCER DE PROSTATE DISSEMINE ou METASTATIQUE Référentiel RCP ONCO-UROLOGIE DE BASSE-NORMANDIE La mise à jour à jour a été effectuée à partir des recommandations 2010 en onco-urologie (AFU, EAU, ESMO, INCA),

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE : QUELS TRAITEMENTS? A.BARKAT Clin gyn obs. CHU Constantine 7ème Congrès de la SAERM ALGER 14-15/03/09 INTRODUCTION 1 er cancer féminin avec l age age moyen: 48 ans expérience

Plus en détail

AVIS 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013

AVIS 3 avril 2013. Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 avril 2013 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 6 mars 2013 a fait l objet d une audition le 3 avril 2013 AFINITOR 5 mg, comprimé Boîte de

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA CAPÉCITABINE DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN AVANCÉ OU MÉTASTATIQUE

GUIDE D UTILISATION DE LA CAPÉCITABINE DANS LE TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN AVANCÉ OU MÉTASTATIQUE Guide d utilisation de la capécitabine dans le traitement du cancer du sein avancé ou métastatique Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Juin 2005 Tables des matières 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

Hormonothérapie des cancers du sein. Prise en charge pratique basée sur l efficacité attendue et les effets secondaires. (M.NAMER)

Hormonothérapie des cancers du sein. Prise en charge pratique basée sur l efficacité attendue et les effets secondaires. (M.NAMER) Hormonothérapie des cancers du sein. Prise en charge pratique basée sur l efficacité attendue et les effets secondaires. (M.NAMER) L hormonothérapie est un des 2 traitements systémiques des cancers du

Plus en détail

Cancer du sein métastatique: Réalités et perspectives en 2014

Cancer du sein métastatique: Réalités et perspectives en 2014 Cancer du sein métastatique: Réalités et perspectives en 2014 Alain Bestavros MD, FRCPC Hémato- oncologue CSSS Laval Professeur adjoint de clinique Université de Montréal 7 octobre 2014 Con:lits d intérêts

Plus en détail

Approche thérapeutique des patientes métastatiques de cancer du sein. Par Louise Provencher, md. MA. FRCSC Chirurgien oncologue

Approche thérapeutique des patientes métastatiques de cancer du sein. Par Louise Provencher, md. MA. FRCSC Chirurgien oncologue Approche thérapeutique des patientes métastatiques de cancer du sein Par Louise Provencher, md. MA. FRCSC Chirurgien oncologue objectifs Définir les objectifs du traitement métastatique Décrire les modalités

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein métastatique HER2 positif en 2013. Luis Teixeira M.D., Ph.D. Centre des Maladies du Sein

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein métastatique HER2 positif en 2013. Luis Teixeira M.D., Ph.D. Centre des Maladies du Sein Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein métastatique HER2 positif en 2013 Luis Teixeira M.D., Ph.D. Centre des Maladies du Sein Situation Métastatique Traitement de 1 ère ligne Principaux essais

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013 Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Adjuvant Groupe Sein OncoLR, Janvier 2013 Coordonnateurs : William Jacot, Marian Gutowski, Gilles Romieu, André Mathieu Synthèse Calcul du risque de récidive

Plus en détail

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier

Cancers du sein infracentimétriques. XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Cancers du sein infracentimétriques Her2 + XIV Journées de Sénologie Interactive Sept 2011 C Cuvier Généralités cancers HER2+ Sur-expression Her2 = facteur de mauvais pronostic (Press 1997, Tovey 2009,

Plus en détail

Actualités de l année en. oncologie

Actualités de l année en. oncologie Actualités de l année en Le cru 2015 oncologie Angers,, Jeudi 5 mars 2015, Journées FMC Médecins généralistes Actualités et nouveautés Biologie Prévention Diagnostic précoce Traitements Cancérogenèse Sport

Plus en détail

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats

Brèves de l AERIO. Introduction. Patients et méthodes. Résultats Oncologie (2016) 18:76-80 DOI 10.1007/s10269-016-2584-2 REVUE DE PRESSE DE L AERIO / AERIO PRESS REVIEW Brèves de l AERIO AERIO News in Brief Androgen receptor splice variant 7 et efficacité des taxanes

Plus en détail

Cancer du sein Les traitements systémiques adjuvants et au stade métastatique

Cancer du sein Les traitements systémiques adjuvants et au stade métastatique CURRICULUM Forum Med Suisse N o 44 31 octobre 2001 1099 Cancer du sein Les traitements systémiques adjuvants et au stade métastatique S. Anchisi a, M. Stalder b, R. Obrist a,c, M. Suleiman d, L. Perey

Plus en détail

Cancer du sein chez les femmes âgées. Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR

Cancer du sein chez les femmes âgées. Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR Cancer du sein chez les femmes âgées Docteur André MATHIEU Réseau Onco-LR NARBONNE Données du problème Le cancer du sein chez la femme agée est un problème de santé publique 50 % des cancers à un stade

Plus en détail

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+)

TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) TYKERB MC Cancer du sein métastatique (RH+ et HER2+) FÉVRIER 2012 Marque de commerce : Tykerb Dénomination commune : Lapatinib Fabricant : GSK Forme : Comprimé Teneur : 150 mg Ajout aux listes de médicaments

Plus en détail

OSTEOPOROSE ET TRAITEMENTS ANTIHORMONAUX

OSTEOPOROSE ET TRAITEMENTS ANTIHORMONAUX OSTEOPOROSE ET TRAITEMENTS ANTIHORMONAUX INSERM U 1153 - Université Paris Descartes, rhumatologie, hôpital Cochin, Paris OSTEOPOROSE ET CANCER DU SEIN + (Surpoids) Tamoxifène - Cancer Ovariectomie Chimiothérapie

Plus en détail

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS

Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS Le parcours sein DR VÉRONIQUE LORGIS DR ISABELLE DESMOULINS La première consultation Patiente adressée par le médecin traitant Par le radiologue Venue d elle-même Adressée par un service Par le chirurgien

Plus en détail

49 ème congrès annuel de la Société Américaine d Oncologie Clinique, Chicago, 2013. Rédigé par le Dr Guillaume PLOUSSARD, Hôpital Saint-Louis, Paris

49 ème congrès annuel de la Société Américaine d Oncologie Clinique, Chicago, 2013. Rédigé par le Dr Guillaume PLOUSSARD, Hôpital Saint-Louis, Paris RÉARRANGEMENTS ERG ET RÉSULTATS CLINIQUES CHEZ DES PATIENTS TRAITES PAR ACÉTATE D ABIRATÉRONE: RÉSULTATS DE L ÉTUDE COU-AA- 302 DANS LE CANCER DE LA PROSTATE MÉTASTATIQUE RESISTANT A LA CASTRATION NON

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE. 19 mars 2010 D. GEDOUIN CENTRE EUGENE MARQUIS RENNES

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE. 19 mars 2010 D. GEDOUIN CENTRE EUGENE MARQUIS RENNES CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE 19 mars 2010 D. GEDOUIN CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE Quelques chiffres Ses particularités Les traitements du cancer du sein : Rappel Les problèmes chez la femme âgée

Plus en détail

Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques

Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques Traitement locorégional du cancer du sein métastatique d'emblée: cas cliniques Hélène Charitansky 1, Alain Fourquet 2 1 Service de chirurgie sénologique, Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole

Plus en détail

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013?

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Dr Thomas Walter Hôpital E. Herriot, Lyon 13 décembre 2013 Jean-Louis Legoux et les auteurs du chapître Estomac du TNCD Survie globale des

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein

Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein Stratégie thérapeutique dans le cancer du sein V. Noirez et C. Platini CP Oncolor 18/03/2003 1 Quoi de neuf? C est génial tumeur stromale LMC tumeurs digestives cancer du sein tumeur cérébrale mélanome

Plus en détail

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris

Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Traitement hormonal des pa0entes ménopausées (an0- aromatase/tamoxifène) Marc Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Paris Hormonothérapie adjuvante Le tamoxifène a été longtemps la molécule

Plus en détail

Traitement du cancer du

Traitement du cancer du Traitement du cancer du sein: mise à jour présent senté par: Julie Lemieux, M.D., M.Sc. Hémato-oncologueoncologue et professeur associée, Centre Hospitalier Affilié de l Universitl Université Laval 26

Plus en détail

Nouveautés thérapeutiques en Cancérologie. Dr Sophie Sadot-Lebouvier ICO-Centre René Gauducheau

Nouveautés thérapeutiques en Cancérologie. Dr Sophie Sadot-Lebouvier ICO-Centre René Gauducheau Nouveautés thérapeutiques en Cancérologie Dr Sophie Sadot-Lebouvier ICO-Centre René Gauducheau Généralités Taux pour 100 000 habitants 150,000 Évolution de l incidence 112,500 75,000 37,500 Prostate Sein

Plus en détail

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2 Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis HER2 n a pas de ligand spécifique mais joue le rôle d un corécepteur pour

Plus en détail

Thérapies ciblées en oncologie

Thérapies ciblées en oncologie Thérapies ciblées en oncologie Quelle place dans l arsenal thérapeutique en 2015? Angers, 5 mars 2015, Journées FMC Médecine Générale De la biologie à la thérapie Comprendre pour traiter Hanahan, Cell,

Plus en détail

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Contexte Tumeurs larges ou localement avancées Pas de bénéfice en survie par rapport au traitement adjuvant,

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard

Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein. Pr. Yves Aubard Le rôle du généraliste dans le suivi du cancer du sein Pr. Yves Aubard Les objectifs généraux de la surveillance Dépistage D un rechute locale ou régionale D un cancer du sein controlatéral D une métastase

Plus en détail

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante «Chimiotherapie» = chimiothérapies (cytotoxiques) et

Plus en détail

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Anne-Claire TOFFART EGFR mutés Gefitinib 250 mg x 1/J Cp 250 mg Erlotinib 150 mg x 1/J

Plus en détail

Adapter la chimiothe rapie au stade et aux comorbidite s? Audrey MAILLIEZ

Adapter la chimiothe rapie au stade et aux comorbidite s? Audrey MAILLIEZ Adapter la chimiothe rapie au stade et aux comorbidite s? Audrey MAILLIEZ Aucun Conflit d intérêts Référentiels Critères oncologiques de choix des traitements p significatif traitement / protocole établi

Plus en détail

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien BOUSQUET Guilhem Paris, 7 décembre 2011 Analyses moléculaires Diagnostic Facteurs pronostiques

Plus en détail

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Christelle LEVY 2000-2010 Taxane seul 4 à 6 mois trastuzumab + taxane amélioration de la survie sans progression Taxane + Trastuzumab 1 an 13,7

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

SUIVI DES FEMMES AYANT EU UN CANCER DU SEIN Dr Jocelyne Chiquette 26 septembre 2008 1 SUIVI DES CANCERS POURQUOI????? 2 3 Suivi Cancers: infiltrants - 80% DCIS (CCIS) - 20% 4 CCIS et cancer infiltrant

Plus en détail

Chimiothérapie pour le cancer de la prostate. Raghu Rajan

Chimiothérapie pour le cancer de la prostate. Raghu Rajan Chimiothérapie pour le cancer de la prostate Raghu Rajan Plan de la présentation Rappel Traitement actuel Obstacles au traitement Considérations futures Cancer de la prostate Statistiques canadiennes Cancer

Plus en détail

Compte Rendu ASCO 2012 Tumeurs urologiques 14/06/2012. H.MAHFOUF Service Oncologie Médicale Universitaire de Rouiba SOMUR

Compte Rendu ASCO 2012 Tumeurs urologiques 14/06/2012. H.MAHFOUF Service Oncologie Médicale Universitaire de Rouiba SOMUR Compte Rendu ASCO 2012 Tumeurs urologiques 14/06/2012 H.MAHFOUF Service Oncologie Médicale Universitaire de Rouiba SOMUR Registre des tumeurs d Alger 2007 Incidences Brutes Incidences standardisées Poumon

Plus en détail

Julie Vanbockstael, interne à Caen Pr Florence Joly, Caen

Julie Vanbockstael, interne à Caen Pr Florence Joly, Caen Julie Vanbockstael, interne à Caen Pr Florence Joly, Caen Epidémiologie K prostate: qqs données sur le cancer de la prostate au stade métastatique Indication de la chimiothérapie Cytotoxiques : Mitoxantrone

Plus en détail

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE?

STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? STRATEGIE THERAPEUTIQUE DEVANT UNE OU DES METASTASES CEREBRALES QUE RETENIR EN PRATIQUE? Benouaich-Amiel A. Institut Claudius Regaud Toulouse EPIDEMIOLOGIE Fréquent 8 à 10 % des cancers 100 170 000 nvx

Plus en détail

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences

Cancer inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences inflammatoire du sein Traitement, survie et récurrences Huguette Nguele Meke Introduction Le cancer du sein est une maladie gave et fréquente qui touche une femme sur 11 au cours de sa vie et qui est diagnostiqué

Plus en détail

Protocoles dans le cancer du sein CancerEst. Joseph Gligorov Stéphane Provent

Protocoles dans le cancer du sein CancerEst. Joseph Gligorov Stéphane Provent Protocoles dans le cancer du sein CancerEst Joseph Gligorov Stéphane Provent Organisation de la recherche en oncologie mammaire à CancerEst Les acteurs Services Médicaux d Oncologie Médicale Tenon, St

Plus en détail

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse HER2 et cancer bronchique Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse Plan 1. Qu est ce que HER2? 2. Incidence des anomalies de HER2 3. Profil

Plus en détail

Avis 18 septembre 2013

Avis 18 septembre 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 septembre 2013 MEGACE 160 mg, comprimé B/30 (CIP : 336 047-2) Laboratoire SWEDISH ORPHAN BIOVITRUM DCI Code ATC (2011) Motif de l examen Liste concernée Indication

Plus en détail

PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante. l Exposition

PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante. l Exposition PHARE : Protocole d Herceptin Adjuvante Réduisant l Exposition PHARE : rationnel Quatre grands essais ont montré que 1 an d Herceptin réduit le risque de rechute ou de décès par deux HERA : HR = 0.54 NSABP

Plus en détail

Chimiothérapie et cancer du sein

Chimiothérapie et cancer du sein Chimiothérapie et cancer du sein comprendre et faire comprendre... Pr Jean-Emmanuel Kurtz Département d hématologie et d oncologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Les traitements utilisés dans le

Plus en détail

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière

Stéphane Vignot. 11 septembre 2008. Service d'oncologie Médicale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot 11 septembre 2008 Service d'oncologie Médicale Traitements en Oncologie Chirurgie Radiothérapie Chimiothérapie cytotoxique Hormonothérapie Thérapies Moléculaires

Plus en détail

Actualités en Onco-Hématologie : nouveaux anticorps IV

Actualités en Onco-Hématologie : nouveaux anticorps IV Actualités en Onco-Hématologie : nouveaux anticorps IV - Nivolumab OPDIVO - Pembrolizumab KEYTRUDA - Trastuzumab-emtansine TDM-1 KADCYLA - Obinutuzumab GA101 GAZYVARO - Marie-Noëlle Paludetto - Interne

Plus en détail

1. Le cancer du sein en Belgique

1. Le cancer du sein en Belgique Joëlle Baader Pharmacien BoppAss 11 et 20 octobre 2016 Plan de l exposé 1. Le cancer du sein en Belgique 2. Facteurs de risque 3. Dépistage/Diagnostic 4. Biologie tumorale 5. Métastases 6. Pronostic 7.

Plus en détail

Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle

Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle LE CONCEPT DE CIBLE : DEFINITION Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle Une thérapie ciblée suppose une cible identifiée nécessaire à la croissance sélective de la tumeur, visée

Plus en détail

ACETATE D ABIRATERONE: QUELS FACTEURS PRONOSTIQUES ET PREDICTIFS UTILISABLES EN PRATIQUE CLINIQUE?

ACETATE D ABIRATERONE: QUELS FACTEURS PRONOSTIQUES ET PREDICTIFS UTILISABLES EN PRATIQUE CLINIQUE? ACETATE D ABIRATERONE: QUELS FACTEURS PRONOSTIQUES ET PREDICTIFS UTILISABLES EN PRATIQUE CLINIQUE? D après la communication orale de Yu Y. (Discussion) Prognosis and Prediction of Outcomes in Castration-Resistant

Plus en détail

Dr Dany Brohée Oncologie médicale CHU de Charleroi Agrégé Chargé de cours ULB. Vésale 2015

Dr Dany Brohée Oncologie médicale CHU de Charleroi Agrégé Chargé de cours ULB. Vésale 2015 Dr Dany Brohée Oncologie médicale CHU de Charleroi Agrégé Chargé de cours ULB Vésale 2015 Cancer du sein:soins 2015 30 ans de l'hôpital Vésale Une histoire thérapeutique Plongée dérivante dans le courant

Plus en détail

Avis 9 janvier 2013. HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7)

Avis 9 janvier 2013. HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 janvier 2013 HERCEPTIN 150 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon en verre de 15 ml (CIP : 562103-7) Laboratoire ROCHE DCI Code ATC (année)

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE. V Jestin-Le Tallec CHU de Brest. oncologie Consultation d oncogériatrie Le 18/05/2010

CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE. V Jestin-Le Tallec CHU de Brest. oncologie Consultation d oncogériatrie Le 18/05/2010 CANCER DU SEIN DE LA FEMME AGEE Stratégies thérapeutiques V Jestin-Le Tallec CHU de Brest. oncologie Consultation d oncogériatrie Le 18/05/2010 CANCER DU SEIN : GENERALITES Premier cancer de la femme >

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein Overall management Global 0 Groupe de travail constitué de : Lydie Aimard, Mario Campone, Bruno Coudert, Véronique

Plus en détail

Traitements adjuvants des cancers du sein. Caroline Cuvier Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Traitements adjuvants des cancers du sein. Caroline Cuvier Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Traitements adjuvants des cancers du sein Caroline Cuvier Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Traitements adjuvants des cancers du sein Depuis 40 ans, les traitements adjuvants: chimiothérapie,

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France PROJETS D ÉTUDES CLINIQUES DANS LE CANCER DU SEIN TRIPLE NÉGATIF RÉUNION ERTICA 16 SEPTEMBRE 2014 Dr MARIE-ANGE

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques

Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques Jean-Louis ALBERINI Service de Médecine Nucléaire Université Versailles St-Quentin Diagnostic de métastase d emblée ou durant l évolution Médiane

Plus en détail

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97

Contacts: sanofi-aventis + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 Contacts: sanofi-aventis CIRG Anne Bancillon Emmanuelle Mékercke + 33 (0)6 70 93 75 28 + 33 (0) 1 58 10 08 97 DES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE ET HERCEPTINE DÉMONTRENT CHEZ LES FEMMES ATTEINTES DE FORME

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0102/1203 GRT02 A) IDENTIFICATION DE L ESSAI CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0102/1203 GRT02 VERSION ET DATE : version 1.1 du 12 septembre 2012 TITRE DE L ESSAI

Plus en détail

Cancer du sein HER2+! De la Résistance à la Sédimentation!

Cancer du sein HER2+! De la Résistance à la Sédimentation! Cancer du sein HER2+! De la Résistance à la Sédimentation! Pr. Mario Campone Institut de Cancérologie de l ouest Faculté de Médecine d Angers Centre de Recherche en Cancérologie Nantes-Angers-UMR/INSERM

Plus en détail

!"#$%&'&(%)*"#+)&%)*,-&".#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&")34)-&$() 56)7-8$9) :&(%"&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;<8$%#+)=%)>*4$-)

!#$%&'&(%)*#+)&%)*,-&.#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&)34)-&$() 56)7-8$9) :&(%&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;<8$%#+)=%)>*4$-) !"#$%&'&(%)*"#+)&%)*,-&".#(/&)&() 0(/*+*1$&2)+&)/#(/&")34)-&$() 56)7-8$9) :&(%"&)3&-)'#+#3$&-)34)-&$() ;*4$-) Histoire des traitements oraux du cancer du sein 1970 1976: CMF oral adjuvant 1976

Plus en détail

Le cancer du sein métastatique Définitions actuelles, épidémiologie, présentations cliniques

Le cancer du sein métastatique Définitions actuelles, épidémiologie, présentations cliniques Le cancer du sein métastatique Définitions actuelles, épidémiologie, présentations cliniques E. Luporsi Introduction Le pronostic du cancer du sein métastatique reste un problème majeur pour l oncologue

Plus en détail

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour

Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Guide d utilisation du trastuzumab (Herceptin MC ) dans le traitement adjuvant du cancer du sein Mise à jour Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Février 2008 Guide d utilisation du

Plus en détail