Discours M.Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Discours M.Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget"

Transcription

1

2 9h30 9h45 Discours Mme Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur 9h45 10h00 Discours M.Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget 10H00 10h05 Remise du 1000ème certification OEA 10h05 11h20 Le statut d'opérateur Économique Agréé 11h20 12h25 Les différentes étapes de la certification 12h25 12h40 Le partenariat et le soutien de la douane pour les entreprises 12h40 12h50 Discours de clôture par Mme Crocquevieille, directrice générale des douanes et droits indirects 13h00 14h00 Buffet 14h15 17h45 Ateliers thématiques

3 Mme Nicole BRICQ, ministre du commerce extérieur

4 M. Bernard CAZENEUVE, ministre délégué chargé du budget

5 Remise du 1000ème certificat OEA Présentation de la société FIT

6 Remise du 1000ème certificat OEA Mme Nicole BRICQ, ministre du commerce extérieur M. Bernard CAZENEUVE, ministre délégué chargé du budget

7 Remise du 1000ème certificat OEA M. LANOË, président de la société FIT

8 Le statut d'opérateur économique agréé Présentation et mise en perspective du statut d'opérateur économique agrée Mme Hélène CROCQUEVIEILLE Directrice générale des douanes et droits indirects

9 Le statut d'opérateur économique agréé Témoignage d'une société certifiée M. Olivier GANNE Directeur douane Société Décathlon

10 La gestion de l OEA au sein du groupe OXYLANE. 16 janvier Ministère de l économie et des finances (Centre Pierre Mendès France)

11 53000 collaborateurs 22 origines de fabrication 756 points de vente dans 20 pays (BRIC) Vente par Internet 7 Milliards CA déclarations douanières / an 600 Codes SH modèles. 176 M de droits acquittés Opérateur Economique Agréé «Full» depuis Mars Audit de suivi en Octobre janvier Ministère de l économie et des finances (Centre Pierre Mendès France)

12 L OBTENTION COMMENT LE GARANTIR LES AVANTAGES PRATIQUES Donner du sens en interne (communiquer) Formaliser les procédures douanières Renforcer la sécurité des personnes, des biens, des données Former aux techniques douanières Formation / Prévention à chaque intégration Des analyses de risques mensuelles Des diagnostics de maturité annuels Mise à jour permanente de nos procédures. Aide pour structurer et positionner la matière douanière à un niveau stratégique dans l entreprise Accès facilité aux simplifications douanières (PDUC) Prise en confiance sur le degré de contrôle. Reconnaissance mutuelle 16 janvier Ministère de l économie et des finances (Centre Pierre Mendès France)

13 MERCI DE VOTRE ECOUTE 16 janvier Ministère de l économie et des finances (Centre Pierre Mendès France)

14 Le statut d'opérateur économique agréé Témoignage d'une société certifiée M. Robert LAUNAY Directeur général Société Alis International

15 Présentation de la Société ALIS Créée en 1993 et filiale de : Spécialiste en ingénierie douanière et logistique Certifiée ISO 9002 depuis 1994 et ISO 9001: 2000 depuis 2006 Certifiée OEA «simplifications douanières» depuis le 08 avril 2009 Pilote et coordinateur pour l agrément OEA «Full» de la filiale : Commissionnaire en Transport et en Douane Agréée organisme de formation Membre du conseil national d orientation de l ISTELI (AFT/IFTIM) Membre du comité directeur de TLF OVERSEAS Confidential ALIS-International Page - 15

16 Douane et entreprise Où se situe la fonction douane en terme de maturité? Contrôle des flux douane Fonction Administrative Pas de procédures en Douane et d accords spécifiques. Définition d une Stratégie Douane Pilotage ROI Des procédures simplifiées en place et des accords spécifiques négociés avec la Douane. Stratégie claire et partagée au sein de l entreprise, avec toutes les directions. Des procédures opérationnelles existantes. Un tableau de bord douane en place. Pas de stratégie. Opérations confiées à différents commissionnaires en Douane Pas de contrôle des coûts de douane (DD & autres taxes) et des coûts de prestation. Une fonction douane qui initie le changement. Centre de Profit Alignement de la stratégie Douane avec celle de la Supply Chain Procédure de dédouanement centralisée Administration de régimes économiques Organisation avec mesure de la performance du service (KPI) Développement en mode projet et méthodologie adaptée aux flux logistiques et familles de produits Confidential ALIS-International Les méthodologies sont acquises et améliorées. Les objectifs et mesures mises en place reflètent la stratégie. Intégration de la fonction douane en amont avec les achats dans la stratégie de sourcing. Utilisation de la douane comme un avantage compétitif. Utilisation efficace du SI Douane. Interfaçage des systèmes facturiers et logistiques. Page

17 L intérêt de la démarche L OEA, vers une meilleure maîtrise de ses coûts Réduction, Optimisation des coûts directs et indirects OEA FULL + Avoir une organisation structurée, efficace et sûre Diminution des litiges, des doublons Rationalisation des SI Diminution des impayés, dysfonctionnements, fournisseurs et clients douteux, Contrôler par des audits l ensemble de l activité Contrôler par des audits l ensemble de l activité Contrôler et diffuser les process et procédures Contrôler et diffuser les process et procédures Contrôler et diffuser les process et procédures Contrôler les aspects sureté/ sécurité Contrôler les aspects sureté/ sécurité Contrôler les aspects sureté/ sécurité Contrôler ses process douaniers Contrôler les aspects sureté/ sécurité Contrôler ses process douaniers Diminution de perte d information, de temps, d énergie Diminution des vols, pertes, casses, dégradations, risques accidents du travail Contrôler ses process douaniers Contrôler ses process douaniers Contrôler ses process douaniers Diminution des amendes et Contrôles Dispense Cautions Dématérialisation Obligations douanières et respect des règles de sureté-sécurité Confidential ALIS-International Page - 17

18 Merci de votre attention Robert LAUNAY Directeur Général ALIS International +33 (0) (0)

19 Le statut d'opérateur économique agréé Bilan chiffré et avantages offerts par le statut d'oea Pascal REGARD Chef du bureau E3 politique du dédouanement

20 L'OEA : L'OEA : une une démarche démarche partenariale partenariale Accompagnement Audit AEO C AEO S AEO F Démarche volontaire Qualité

21 L'OEA dans L'OEA dans l'union l'union européenne européenne Chiffres établis au 8 janvier demandes en certificats délivrés en

22 L'OEA en L'OEA en France France Chiffres établis au 8 janvier jours de délai moyen de traitement par demande 1150 demandes traitées en 6 ans 94 % des demandes ont reçu une suite favorable en certificats décernés dont 270 OEA-C 142 OEA-S 610 OEA-F

23 L'OEA : L'OEA : renforcez renforcez votre votre compétitivité compétitivité àà l'international l'international F S Avantages douaniers A.R.M. A.R.M. Optimisation des process Avantages commerciaux C Avantages douaniers

24 Merci de votre attention

25 Le statut d'opérateur économique agréé Point sur les accords de reconnaissance mutuelle Mme Suzanne STAUFFER Gestionnaire de politiques Unité B2 «Gestion du risque et sécurité», DG-TAXUD

26 Sommaire Reconnaissance mutuelle La législation Préparation et mise en œuvre Les accords Bilan chiffré au niveau UE Conclusions

27 La reconnaissance mutuelle Elément central permettant de renforcer la sécurisation de la chaîne logistique dans son ensemble et offre des avantages supplémentaires aux entreprises certifiés Les autorités douanières d un pays reconnaissent la certification OEA délivrée par un autre pays et acceptent de fournir des avantages

28 Cadre SAFE Concept de la reconnaissance mutuelle est inscrit dans le cadre des normes SAFE de l organisation mondiale des douanes (OMD) Cadre SAFE invite les administrations douanières à conclure des partenariats avec des entreprises et préconise de mettre au point les mécanismes aux fins de la reconnaissance mutuelle des validations et agréments concernant les opérateurs économiques agréés (OEA)

29 Cadre SAFE (2) L objectif est de faire en sorte qu une administration des douane reconnaisse les conclusions d une validation effectuée par une autre administration et les agréments qu elle a accordés à des OEA sous le couvert d un autre programme et qu elle accepte d offrir une facilitation et des avantages importants comparables, et lorsque cela est possible, réciproques aux OEA qui ont été mutuellement reconnu.

30 Code des douanes de l UE Règlement (UE) n 952/2013 du Parlement et du Conseil du 9 octobre 2013 établissant le code des douanes de l Union Reconnaissance du statut d un opérateur économique agréé par une autre administration douanière (Article 38 paragraphe 7 CDU) Statut OEA : Elément principal des «amendements de sécurité» du code des douanes de 2005 (qui octroi des obligations en termes de sécurité/sûreté aux Douanes) et le concept étant renforcé par le CDU

31 Préparation et mise en œuvre Etapes principales Analyse des instruments juridiques et de bonnes pratiques (lignes directrices, instructions, matériel de formation); visite du siège, validations communes; le cas échéant, adaptation des instruments; processus de négociations; protection et sécurité des données; Bénéfices bénéfices équivalents et communs; divergences entre les différents accords en fonction des programmes des différents pays tiers

32 Préparation et mise en œuvre (2) Gestion et suivi maintien de la comptabilité des normes appliqués; traitement des membres; échange d information et communication; traitement des données; examen régulier de la mise en œuvre

33 Les accords des reconnaissance mutuelle Suisse Décision du (2009/556/CE) Norvège Décision du Andorre Décision du (2012/57/UE) Japon Décision du (2010/637/UE) Etats-Unis Décision du 4 mai 2012 (2012/290/UE)

34 Discussion avec des pays tiers, notamment.. Chine Négociations avancées Canada Négociations prévues La Corée /Singapore / Nouvelle Zélande / premiers contacts Turquie premiers contacts

35 Bilan chiffré Concept OEA opérationnel depuis le 1 janvier 2008 En demandes /565 certificats En demandes / certificats (OEA S + F: /OEA C: 6538) Reconnaissance mutuelle: 6021 OEA S + F ont donné leur consentement US CTPAT: 92 / Japon OEA: 548

36 Les OEA dans les échanges commerciaux IMPORT EXPORT Transit 250 million articles - total 224 million articles - total 17 million movements- total 153 million articles with AEO involvement 85 million articles with AEO involvement 10 million included into analysis (14 MS) 61% (14% AEO consignee and 48% AEO declarant/representative) 38% (22% AEO consignor and 16% AEO declarant/representative) 4 million with AEO involvement Normal procedures Simplified procedures Normal procedures Simplified procedures 55 million articles 194 million articles 65 million articles 159 million articles 22 million articles with AEO involvement 131 million articles with AEO involvement 27 million articles with AEO involvement 58 million articles with AEO involvement 41% 67% 42% 37% (NCTS movements on the basis of IE 001) AEO involvement in Import and Export 50% AEO involvement in Transit 42%

37 Conclusions Statut OEA élément clefs des amendements de sûreté du code des douane (mandat aux douanes concernant la sécurité/sûreté) Reconnaissance mutuelle du statut OEA inscrit dans le cadre SAFE et, au niveau de l UE, renforcée par le CDU Reconnaissance mutuelle comme instrument de sûreté/sécurité et de facilitation des échanges commerciaux

38 Merci beaucoup. Suzanne Stauffer European Commission Head of Security Sector Unit B2 Security and Risk Management

39 Le statut d'opérateur économique agréé Échanges / Questions

40 Les différentes étapes de la certification En amont de la certification M. Benoît METZGER, cellule conseil aux entreprises de Lorraine

41 Les différentes étapes de la certification Témoignage d'une société en cours d'accompagnement M. Lylian FRISON, directeur de l'unité de transports de vracs secs M. Olivier WEISS, directeur d'unité logistique Société Magasins Généraux d Épinal

42 Les différentes étapes de la certification Témoignage d'une société certifiée Mme Gwenola BANNIER Directrice adjointe, douane et fiscalité groupe Société Yves Rocher

43

44 Les différentes étapes de la certification Déroulé de l'audit M. Raynald MORELLE Service régional d'audit de Paris

45 Les différentes étapes de la certification Témoignage d'une société certifiée M. Denis WOLFERT, Directeur usine Société Lacto Serum France

46 Les différentes étapes de la certification Échanges/Questions

47 Le partenariat et le soutien de la douane pour les entreprises Présentation du pack parrainage «OEA sécurité / sûreté» M. Yves FARGUES Président de TLF

48 Le partenariat et le soutien de la douane pour les entreprises Témoignage d'un couple «tuteur-tutoré» M. Bruno BEAUVILLIER, directeur douane groupe Géodis M. Farid MAHANI, gérant société Transports MF

49 Pack parrainage OEA TLF GEODIS / MF TRANSPORTS «Gagnez à l'international en renforçant votre compétitivité avec l'oea» DGDDI / Bercy 16 janvier 2014

50 L OEA chez Geodis Geodis Acteur mondial majeur du transport et de la logistique internationale dont la mission est d aider ses clients à relever leurs défis logistiques Partenaire de croissance de ses clients qui implique un haut niveau d exigence en terme de qualité et de sécurisation des opérations ETRE OEA Geodis : 44 entités certifiées OEA en Europe dont 30 en France Geodis : Certification OEA déployée et suivie par la Direction QSE au sein des différentes divisions du groupe 50

51 Calberson Paris Europe et le pack OEA/TLF Calberson Paris Europe, (division Messagerie) certifié OEA Full depuis le 25/08/2011 Partenaire du projet de parrainage OEA TLF Favoriser la certification de l ensemble de la chaîne logistique internationale Participer au renforcement du nombre de certifiés OEA dans la chaîne logistique internationale Apporter notre expertise et expérience sur la certification OEA auprès des acteurs du TRM 51

52 Geodis/Calberson Paris Europe et le pack OEA/TLF Le Groupe Geodis met à disposition de son filleul une équipe composée de personnes expertes du domaine, en lien avec TLF : Support à la mise en place du projet (sensibilisation, choix des interlocuteurs, planning, étapes.) Aide à l analyse du questionnaire d auto-évaluation Support à la formalisation de la réponse au QAE Support aux audits (interne/dgddi) Organisation de réunions régulières avec le filleul et TLF ainsi qu avec la DGDDI 52

53 MF Transports (le filleul) et l OEA MF Transports est une société de prestations de services liées à l'acheminement de marchandises pour le compte de ses clients en mettant à leur disposition des véhicules poids lourds avec chauffeurs Créée en 2009 Compte à ce jour 17 salariés Partenaire du groupe Geodis depuis

54 MF Transports et l OEA Objectif de la certification : Adapter l entreprise aux exigences du marché et de la réglementation, tant sur le plan de la qualité de service que du niveau de la sécurité des prestations de services délivrées à nos clients Être reconnu comme un acteur fiable de la chaîne logistique internationale / avantage concurrentiel Améliorer nos procédures et accroître leur qualité et leur efficacité Bénéficier dans l avenir des avantages liés à la certification OEA 54

55 Organisation de MF Transports Avec le support et l expérience du parrain Calberson Paris Europe : Mise en place d un groupe de travail OEA au sein de MF Transports (3 pers.) Analyse du questionnaire d auto-évaluation État des lieux des procédures mises en place et des infrastructures Étude des écarts par rapport aux exigences OEA (investissements éventuels) Création des documentations nécessaires, sur la base de la boite à outils TLF Formalisation de la réponse au questionnaire d auto-évaluation OEA Dépôt de la demande de certification Mise en place d un programme de suivi de la certification 55

56 Merci

57 Le partenariat et le soutien de la douane pour les entreprises Présentation de la Charte des audits douaniers M. Jean-Michel THILLIER Sous-directeur du commerce international

58 Discours de clôture Mme Hélène CROCQUEVIEILLE Directrice générale des douanes et droits indirects

59 Déjeuner Ateliers thématiques Sur inscription préalable Les étapes de la certification OEA Auto-évaluation et simplifications douanières Auto-évaluation et sécurité-sûreté

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Journée des Commissions 20 octobre 2009 Pavillon d Armenonville Commission Logistique & Transport L'Opérateur Economique Agréé

Plus en détail

L'opérateur Économique Agréé

L'opérateur Économique Agréé file:///c:/documents%20and%20settings/mbull/bureau/aeo_final%20cs.jpg file:///d:/abartala/monbureau/présentation/aeo_final%20cs.jpg L'opérateur Économique Agréé 1 CLUB DE L'INTERNATIONAL D'AUVERGNE Nouveau

Plus en détail

Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé

Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé 1 Qu'est ce que l'oea? L'OEA est une démarche volontaire et partenariale avec l'administration des douanes. Le statut d'oea permet à l'entreprise

Plus en détail

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance Redefining The Importer/Custom Brocker relationship Focus on compliance La mondialisation et la bataille libre-échange / protectionnisme Gatt et OMC sont les artisans du désarmement douanier Droits de

Plus en détail

Le partenariat douane-entreprises Français Pascal REGARD, Chef du bureau chargé de la Politique du dédouanement

Le partenariat douane-entreprises Français Pascal REGARD, Chef du bureau chargé de la Politique du dédouanement Conférence «Regards croisés Douane-Entreprises» La Haye 27/11/2014 Le partenariat douane-entreprises Français Pascal REGARD, Chef du bureau chargé de la Politique du dédouanement 1 Un réseau au service

Plus en détail

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Réunion du Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière (CCACF) Le 1 février 2011 Ottawa 1 Introduction Les programmes

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Tour de France des Experts,Nantes, le 22 Janvier 2015

Tour de France des Experts,Nantes, le 22 Janvier 2015 Tour de France des Experts,Nantes, le 22 Janvier 2015 Le statut d'opérateur Economique Agréé (OEA) : Le passeport à l'international Direction générale des douanes et droits indirects Bureau E3 - Politique

Plus en détail

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain»

Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» Atelier «Les procédures douanières d aujourd hui à demain» «Code des douanes de l Union» Bureau DGDDI E3 - Politique du dédouanement Paris, le 22 septembre 2015 2 Plan I- De la procédure de dédouanement

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE Mars 2014 SOMMAIRE Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif 4 Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA Janvier 2012 OEA Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA La théorie : le statut d'opérateur économique agréé (OEA) Pourquoi demander le statut d OEA? Quel statut demander? Quels sont les critères

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS,

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, Jeudi 9 avril 2015, Strasbourg-Ostwald Thomas Assemat, SDV HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, SOLUTION LOGISTIQUE POUR LA RÉGION ALSACE UN ACTEUR MAJEUR DU SECTEUR TRANSPORT & LOGISTIQUE Fret International

Plus en détail

De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA

De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA Journée Régionale 2015 «Qualité et sécurité des soins en Rhône-Alpes» SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ACPPA 2 CONTEXTE

Plus en détail

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE Libellé de la certification : DECLARANT EN DOUANE ET CONSEIL Niveau : II Code(s) NSF : 311N Autorité(s) délivrant la certification : AFTRAL Publication au

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois)

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017 «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) 1 Les formations Une formation doit présenter un apport opérationnel immédiat

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Le statut Exportateur agréé. Origine Préférentielle

Le statut Exportateur agréé. Origine Préférentielle Le statut Exportateur agréé Origine Préférentielle Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt sous douane Pourquoi

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX Nos experts analysent les coûts sociaux de votre entreprise tout en préservant votre organisation, et ce, sans aucune incidence sur les droits

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail

L'approche Iso27001 au sein du Gie Systalians de Réunica Bayard

L'approche Iso27001 au sein du Gie Systalians de Réunica Bayard L'approche Iso27001 au sein du Gie Systalians de Réunica Bayard Club Iso 27001 - Emmanuel GARNIER 21 novembre 2007 L approche Iso 27001 au sein du GIE Systalians SOMMAIRE Systalians : le Gie de Réunica

Plus en détail

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique

CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique 5QC CAF Centre CAF et ISO L expérience du Service d audit interne du Ministère de la Communauté française de Belgique Jean-Michel CASSIERS et Léon ZAKS 1. Présentation du Service 2. Missions du Service

Plus en détail

La boite à outils du Responsable Energie

La boite à outils du Responsable Energie La boite à outils du Responsable Energie Salon POLLUTEC 5 décembre 2014 Contact : Julien ADAM, Chargé de mission Maitrise de l Energie j.adam@atee.fr Boite à outils du Responsable Energie 1 1. Le Rôle

Plus en détail

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE L UNION FAIT LA FORCE AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE Confiance mutuelle, meilleurs processus douaniers, optimalisation du contrôle interne, avantage concurrentiel sont des mots qui sonnent bien? Alors lisez

Plus en détail

TABLEAU DES CRITERES S APPLIQUANT AUX DIFFERENTS ACTEURS DE LA CHAINE LOGISTIQUE INTERNAITONALE. Fabricant Exportateur Transitaire Entreposeur

TABLEAU DES CRITERES S APPLIQUANT AUX DIFFERENTS ACTEURS DE LA CHAINE LOGISTIQUE INTERNAITONALE. Fabricant Exportateur Transitaire Entreposeur ANNEXE IV bis (page 69) TABLEAU DES CRITERES S APPLIQUANT AUX DIFFERENTS ACTEURS DE LA CHAINE LOGISTIQUE INTERNAITONALE C = AEO Customs certification S = AEO Security certification F = AEO Full certification

Plus en détail

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015

PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DU CONSEIL DU CAFE CACAO TERMES DE REFERENCE DECEMBRE 2015 DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DES OPERATIONS COMMERCIALES ------------- DIRECTION DES EXPORTATIONS ------------- PROJET DE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE QUALITE A LA DIRECTION DES EXPORTATIONS DU

Plus en détail

Contactez-nous pour plus de détails. Les calendriers et tarifs sont disponibles auprès de nos équipes.

Contactez-nous pour plus de détails. Les calendriers et tarifs sont disponibles auprès de nos équipes. Servicing national est un organisme de formation agréé. Les modules proposés ont pr objectif de vs informer des dernières évolutions des réglementations import et export. Chaque année, notre équipe de

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

DÉDOUANEZ EN FRANCE MESURES CONCRÈTES en faveur des entreprises

DÉDOUANEZ EN FRANCE MESURES CONCRÈTES en faveur des entreprises DÉDOUANEZ EN FRANCE MESURES CONCRÈTES en faveur des entreprises Les entreprises au cœur des priorités de la douane française DÉDOUANEZ EN FRANCE Les entreprises au cœur des priorités de la douane française

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU

Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU 1 Table ronde n 1 Les principales évolutions prévues par le CDU 2 2 Les principales évolutions prévues par le CDU 1. Les principales évolutions 2. Témoignage de Mme Falco (XPO Logistics) 3. Comment se

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

PRESENTATION DU SENEGAL

PRESENTATION DU SENEGAL ACCORD SUR LA FACILITATION DES ECHANGES DANS LE CONTEXTE DE L INTEGRATION REGIONALE ET DU TRANSIT INTER- ETATS:IDENTIFIER LE ROLE DU CADRE INTEGRE RENFORCE PRESENTATION DU SENEGAL Par M.Cheikh Saadbouh

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics en France Manuel Qualité Sécurité Environnement Nos processus Les processus de notre Système de Management Intégré sont représentés ci-contre. Fonctionnement des processus Processus

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

TNT SWISS POST AG CERTIFICATIONS

TNT SWISS POST AG CERTIFICATIONS tntswisspost.com +41 800 55 55 55 2015-03-31 TNT SWISS POST AG Testée par des experts et confirmée comme une entreprise qui travaille main dans la main avec vous, en toute transparence. THE PEOPLE NETWORK

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Le Département Management de Projet

Le Département Management de Projet Le Département Management de Projet Project Management nt Le département management de projet SYSTRA, L ingénierie internationale de référence dans le domaine du transport ferroviaire et urbain Avec ses

Plus en détail

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime»

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» ANNEXE IV ter SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» Explication : S = AEO Security certification C = AEO Customs certification F = AEO Full certification Agent maritime : l agent maritime

Plus en détail

Les avantages de la certification OEA

Les avantages de la certification OEA Conférence «Regards croisés Douane-Entreprises» La Haye 27/11/2014 Les avantages de la certification OEA Valérie JIMENEZ, Adjointe au Chef du bureau chargé de la Politique du dédouanement 1 Le dispositif

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE Mesdames, Messieurs les actionnaires, En application des dispositions de l article L. 225-37, alinéa 6, du Code de commerce,

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL

Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL Société anonyme au capital de 2 860 004,76 euros Siège social : Zone Artisanale MARCILLE LA VILLE (53440) 316 514 553 RCS LAVAL RAPPORT DU PRESIDENT SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION

Plus en détail

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES MISSIO NS COMPTAB L ES M IS S IO N S F IS C ALE S Dans un environnement de plus en plus complexe, Aliantis répond à vos inquiétudes et limite vos risques. Vous préférez être accompagné, plutôt que suivi

Plus en détail

www.mcustoms.eu Solution ICS

www.mcustoms.eu Solution ICS www.mcustoms.eu Solution ICS Import Control System Un nouveau cadre règlementaire renforçant la sécurité du transport de marchandises Depuis le 1 er janvier 2011, la réglementation douanière européenne

Plus en détail

Qualité RABC* Santé Sécurité au travail - Environnement Responsabilité Sociale des Entreprises

Qualité RABC* Santé Sécurité au travail - Environnement Responsabilité Sociale des Entreprises Qualité RABC* Santé Sécurité au travail - Environnement Responsabilité Sociale des Entreprises *RABC : Risk Analysis and Biocontamination control : norme EN 14065 Un partenariat pour développer ensemble

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 management et communication l entreprise le contexte externe la problématique les préconisations France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 France Télécom Orange, historique 1991:

Plus en détail

Le 19 avril 2013 - ANGERS

Le 19 avril 2013 - ANGERS Le 19 avril 2013 - ANGERS 2 > Sommaire 1. Cadre réglementaire 2. Cadre de délégation 3. Périmètre d intervention du Comité d'audit 4. Rôle du Comité d Audit 5. Coordination et planification des travaux

Plus en détail

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor La boîte à outils ISO 27001 : retour d expérience sur l utilisation de l ISO27001 pour la prise en compte de la sécurité dans l externalisation de prestations informatiques. Ludovic JAMART Consultant Sécurité

Plus en détail

La relation client / fournisseur en question

La relation client / fournisseur en question La relation client / fournisseur en question Petit déjeuner débat 30 octobre 2013 au Ministère de l économie et des finances Agenda 1 Introduction 2 Le Label Relations fournisseur responsables : pourquoi

Plus en détail

Ateliers CCIMP de l'international

Ateliers CCIMP de l'international Ateliers CCIMP de l'international Palais des Congrés Aubagne 31 janvier 2012 En partenariat avec la Communauté d'agglomération PAYS D'AUBAGNE ET DE L'ETOILE Facilitation et sécurisation des échanges Internationaux

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

2. Le Règlement met en œuvre quatre mesures dont le détail de l entrée en vigueur est donné ci-après :

2. Le Règlement met en œuvre quatre mesures dont le détail de l entrée en vigueur est donné ci-après : ED 2008/07 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 15 février 2007 Original : anglais F Code des douanes

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

CQPM Agent Logistique

CQPM Agent Logistique Public concerné Débutant ou experimenté dans les métiers de la manutention (réception, stockage, préparation, contrôle, expédition ) CQPM Agent Logistique Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques

Plus en détail

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE INTRODUCTION L'expérience de L'ODEP en matière de : - démarche qualité - Utilisation des NTIC Leur

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

CODE DES DOUANES DE L UNION

CODE DES DOUANES DE L UNION Introduction Le Code des douanes de l'union (CDU) prévoit de nouvelles facilitations pour les opérateurs et renforce également certaines simplifications prévues par le Code des douanes communautaire (CDC)

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

MANUEL SMI (QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT) Politique QSE

MANUEL SMI (QUALITE, SECURITE, ENVIRONNEMENT) Politique QSE Page 1 sur 10 Politique QSE Plaçant le respect du client, de la sécurité et de l environnement au cœur de ses préoccupations, la Régie Départementales des Transports des l Ain (RDTA) a volontairement entrepris,

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISE CCI Grand Lille, 20 mai 2014 Atelier «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Transposition de l article 8 de la directive européenne

Plus en détail

Opérateur Economique Agréé et Bourses de fret. Les réponses du marché à TLF

Opérateur Economique Agréé et Bourses de fret. Les réponses du marché à TLF en partenariat avec Opérateur Economique Agréé et Bourses de fret Les réponses du marché à TLF Date 15/03/2010 version 1.0 Statut Synthèse publique Page 1 / 5 1. Préambule et contexte L obtention de la

Plus en détail

DOCUMENT DE DISCUSSION. Projet de programme pour la profession d experts comptables 2012 2020

DOCUMENT DE DISCUSSION. Projet de programme pour la profession d experts comptables 2012 2020 1 DOCUMENT DE DISCUSSION Projet de programme pour la profession d experts comptables 2012 2020 75 mesures pour faire rentrer la profession au 21 ème siècle (Sfax, le 30 janvier 2012) 1. Stratégie globale

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges

Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Ministère de l Industrie et des Mines. Cahier des charges Relatif à la sélection des entreprises et organismes au programme d aide de l Etat à l accompagnement pour la certification des systèmes de management

Plus en détail

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie Colloque USINE+ 6 octobre 2015 L audit énergétique en application du code de l énergie Laurent CADIOU Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l écologie, du développement durable et de

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

un interlocuteur unique pour un projet global

un interlocuteur unique pour un projet global un interlocuteur unique pour un projet global www.ceicom-solutions.fr CEICOM Solutions Depuis 1971, CEICOM Solutions édite, développe et intègre des solutions informatiques pour acompagner les professionnels

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges

Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Cahier des charges Ministère de l Industrie de la PME et de la Promotion de l Investissement. Division de la Qualité et de la Sécurité Industrielle Cahier des charges relatif à la sélection des entreprises et organismes

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Depuis 1989, Interdouane vous apporte son expertise dans le domaine douanier.

Depuis 1989, Interdouane vous apporte son expertise dans le domaine douanier. Depuis 1989, Interdouane vous apporte son expertise dans le domaine douanier. Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial

Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial Présentation de Judicial 2013 I Pack Pro : la solution d accompagnement juridique pour les Dirigeants de

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008

EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 EXIGENCES NORMES ISO 9001 /2008 La pharmacie d officine norme ISO 9001-2008 D après X50-131 1. Sommaire 0. Intérêt d un manuel qualité... 3 1. Généralités... 3 1.1 Fournir un produit ou service conforme...

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail