Construire un hôpital la belle aventure! Dr Pierre DEHAVAY Jean-Louis MAGONET, ir Dr Michel DAUNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construire un hôpital la belle aventure! Dr Pierre DEHAVAY Jean-Louis MAGONET, ir Dr Michel DAUNE"

Transcription

1 Construire un hôpital la belle aventure! Dr Pierre DEHAVAY Jean-Louis MAGONET, ir Dr Michel DAUNE

2 Hôpital Civil Marie Curie Ouverture octobre 2014 Bâtiment de m 2 Capacité de 539 lits et 62 places de jours.

3 Hôpital Civil Marie Curie Lancement du projet 1999 Choix du site juin 2001 Constitution équipe de pilotage janvier 2002 Désignation auteurs de projet novembre 2002 Permis août 2005 Début des travaux juin 2006 Ouverture octobre

4 Equipe de pilotage 1 médecin 1 infirmière hygiéniste 1 ingénieur civil

5 Equipe de pilotage 1 ère phase = Investigation 2 ème phase = Accompagnement des études 3 ème phase = Suivi exécution 4 ème phase = Sélection du mobilier et des équipements 5 ème phase = Emménagement 6 ème phase = Déménagement

6 1. Phase d investigation Rencontre avec tous les responsables de secteurs (médicaux, nursing, logistiques, etc.) Détermination des dénominateurs communs entre les besoins ou souhaits exprimés. Définition des grandes options retenues.

7 1. Phase d investigation Nouvelle construction = opportunité exceptionnelle : Réorganiser dans l espace les différentes activités. Repenser les circulations. Créer des locaux mieux adaptés. Recourir aux techniques les plus récentes en fonction du budget disponible!

8 1. Phase d investigation Options retenues Regroupement des services médico-techniques lourds sur un même niveau : Urgences Soins intensifs Bloc opératoire et stérilisation Imagerie médicale

9

10 1. Phase d investigation Options retenues Regroupement d activités complémentaires (ex. : plateau mère-enfant). Regroupement activité ambulatoire. Positionnement des activités de consultation à proximité de l hospitalisation de la spécialité correspondante.

11

12

13 1. Phase d investigation Options retenues Séparation des circulations internes et externes. Séparation au niveau des urgences des cas lourds et légers. Séparation des circulations propres et sales.

14 1. Phase d investigation Options retenues Amélioration du confort des patients : Accessibilité PMR Confort hôtelier 40 % de capacité en chambre individuelle Parking Amélioration des conditions de travail du personnel : Locaux en suffisance et plus spacieux Ergonomie

15 1. Phase d investigation Options retenues Confort thermique Sécurisation

16 1. Phase d investigation Fonctionnalité Uniformisation Flexibilité Unités de soins : même modèle, locaux infirmiers identiques, rangements identiques Bloc opératoire : architecture et techniques des salles d opération identiques. Exception : locaux de consultation.

17 2. Phase d accompagnement des études Transmission aux bureaux d études des options retenues. Détermination des surfaces et nombre de locaux pour chaque activité. Programmation générale service par service : Esquisse Estimation budgétaire Corrections Programmation détaillée local par local après discussion avec les utilisateurs : Avant-projet Projet

18 2. Phase d accompagnement des études Equipe de pilotage = seul intermédiaire entre auteurs de projet et futurs utilisateurs Echanges permanents pour adaptation des plans (locaux, mobilier intégré, etc. )

19 3. Phase de suivi d exécution Présence sur chantier de l équipe de pilotage. Adaptations en temps réel jusqu à l ouverture et un peu après!

20 4. Phase de sélection du mobilier et des équipements Collaboration étroite avec nos services internes : achat (mobilier) biotechnologie(équipement médical) En collaboration avec une sélection d utilisateurs Informatique sécurité (contrôle d accès)

21 5. Phase d emménagement 6 mois avant l ouverture Installation du mobilier, du matériel informatique et de l équipement médical : Planification des livraisons. Organisation du dispatching dans chaque local. Réception quantitative et qualitative. Aide du bureau de coordination choisi pour l organisation du déménagement.

22 5. Phase d emménagement

23 6. Phase de déménagement 1 er week end : déménagement consultations et ambulatoire

24 6. Phase de déménagement 2 ème week-end transfert des patients et du matériel récupéré dans les unités de soins

25 Concevoir un hôpital la belle aventure avec quelques difficultés! Grande diversité des métiers. Variabilité d implication des utilisateurs... jusqu à la veille de l ouverture! Durée du projet (13 ans) Nombreux changements d interlocuteurs au sein des bureaux d études (mémoire du dossier! ) Nombreux changements de responsables de service (demandes de modifications!) Evolution technologique (ex. : imagerie au bloc opératoire) Changements législatifs faits ou annoncés (ex. : normes PIC,s pour pharma stérile)

26 Construire un hôpital la belle aventure! Dr Pierre DEHAVAY

27 Construire un hôpital la belle aventure! Jean-Louis MAGONET, ir

28 Janvier 2002 : une feuille presque blanche 1. Quoi! 2. Où!

29 Janvier 2002 : une feuille presque blanche 1. Quoi! Montant maximum subsidiable. 2. Où! Acquisition de terrains.

30 L auteur de projet Une équipe pluridisciplinaire Pas de concours Un appel d offres sélection qualitative pointue mais raisonnable critères d attribution simples un mémoire 60/100 le prix 30/100 la présentation de l offre déposée 10/100 Le dossier de mise en concurrence Le résultat

31 Les grandes lignes Gros-œuvre HVAC Electricité Bandeaux de lits Sanitaire Portes automatiques Fluides médicaux Ascenseurs Transport pneumatique Parachèvements M.M.I Stores et tentures Les travaux

32 Les travaux Les lots (exemples) HVAC Production HVAC Sous-sol HAVC Etages GTC Electricité Production Electricité courants forts Electricité courants faibles o Electricité courants faibles hôpital o Electricité courants faibles data et télécom

33 Mode de marchés Appel d offres général (ouvert) Le prix : 60/100 Le matériel proposé : 25/100 La vérification des quantités : 5/100 Le planning imaginé : 5/100 La précision de l offre : 5/100

34 Le résultat

35 Construire un hôpital la belle aventure! Jean-Louis MAGONET, ir

36 Organisation du déménagement De l Hôpital Civil de Charleroi à l Hôpital Civil Marie Curie De l activité ambulatoire à celle des norias d ambulances Et surtout de nos patients! Dr Michel DAUNE

37 La préparation Des réunions préliminaires La détermination des contraintes logistiques, médicales, infirmières, techniques, la nécessité de faire fonctionner de concert les deux sites, les patients dont aucun n était encore hospitalisé, la continuité des soins, l activité chirurgicale, la période postopératoire, l absence de référence.

38 Le déménagement de l activité ambulatoire Du 10 au 13 octobre 2014 : déménagement de la logistique (consultations) Le 14 octobre 2014 : début de l activité ambulatoire Ouverture de l ensemble des consultations Début des activités de l Hôpital de Jour Médical Début des activités de l Hôpital de Jour Chirurgical

39 Le déménagement de l activité Du 14 au 16 octobre 2014 ambulatoire Ouverture du nouveau bloc opératoire antérieurement multisites Mise en fonction de l ensemble de nos salles d opération Patients ambulants Activité programmée, sécurisée (Mobile Emergency Team) Activité de chirurgie pédiatrique sélective le 15 octobre après-midi L Hôpital Civil Marie Curie a fonctionné durant ces trois jours comme un Hôpital de Jour

40 Durant cette semaine L Hôpital Civil de Charleroi Pas de modification des activités d hospitalisation Bloc opératoire, soins intensifs, urgences, imagerie médicale, laboratoire, bloc d accouchement Gestion des urgences médicales et chirurgicales Préparation du transfert des patients : En collaboration avec l ensemble du personnel médical et paramédical Identification des patients à transférer et de leur environnement Information des familles sur les modalités du transfert Informatisation d une fiche de transfert pour chacun Finalisation du planning de transfert la veille (17/10) Mise à disposition des moyens humains et logistiques nécessaires

41 Le WE des 18 et 19 octobre 2014 Le déménagement des patients hospitalisés

42 Principes directeurs Transfert de patients = Situation à risque Réduction du risque Anticipation Procédures L hôpital est une structure en perpétuelle évolution Contrainte prioritaire : continuité de la QUALITE DES SOINS Prise en charge médicale et paramédicale qualitative Délai d intervention : Mobile Emergency Team (2 min.) La SECURITE a donc été le principe directeur du transfert des patients

43 Principes directeurs Renforcement des équipes de l Hôpital A. Vésale (et de son SMUR) Hôpitaux aigus durant le WE du déménagement Fermeture au 100 durant 12 heures Accueil des urgences : équipes dédicacées Dès l arrivée du 1 er patient à l Hôpital Civil Marie Curie (le samedi matin) jusqu au départ du dernier patient de l Hôpital Civil de Charleroi (le dimanche midi) : Les urgences (patients ambulants...) Les soins intensifs Le bloc opératoire L imagerie médicale (RX, CT, IRM) Le laboratoire Ont fonctionné sur les deux sites concernés par le déménagement

44 Principes directeurs Transfert de tous les patients = situation d exception Applicabilité des méthodes de gestion des situations d exception

45 Cellule de crise : Cellule de Coordination et de Commandement La CCC a eu pour missions de : Diriger les opérations (coordination PCOPS HCC et PCOuverture HCMC) Recueillir les informations Adapter les besoins en matériel et en personnel Assurer les relations avec familles, autorités, presse La CCC a été installée et équipée à l Espace Santé Représentants des directions Responsables de la sécurité Responsables de la communication Délégués des forces de l ordre Outil de gestion : fichier Excel Google Drive

46 PCOPS Hôpital Civil de Charleroi Mission : coordination opérationnelle multidisciplinaire des transferts des patients sortant de l Hôpital Civil de Charleroi (contrainte majeure) DirPCOPS Discipline 1 : opérations de secours : petite noria Discipline 2 : secours médicaux : médecin urgentiste Discipline 3 : forces de l ordre : responsable de la sécurité Discipline 4 : support logistique : responsable des ambulances Discipline 5 : information : responsable TIC Médecin de l unité de soins en cours de transfert Coordinateur logistique du déménagement Outil de gestion : fichier Excel Google Drive Le PCOPS a été installé au sein du service des urgences de l Hôpital Civil de Charleroi, seule porte de sortie possible compte tenu de l architecture. Il a été la cheville ouvrière du déménagement contrôlée par la CCC.

47 PC Ouverture Hôpital Civil Marie Curie Mission : coordination opérationnelle multidisciplinaire de l ouverture de l Hôpital Civil Marie Curie Mission donc différente de celle du PCOPS de l Hôpital Civil de Charleroi! DirPC ouverture HCMC Représentants des différentes disciplines nécessaires et identifiées Outil de gestion : fichier Excel Google Drive avec onglet spécifique Le PC Ouverture de l Hôpital Civil Marie Curie a été installé au sein du service des urgences, seule porte d entrée des patients.

48 Organisation des cellules de support Ascenseurs : sécurisation par notre équipe de gardiennage Electricité Fluides Informatique Téléphonie Logistique Transport intra et extra hospitalier Nettoyage Organisation des repas Dédoublement systématique des équipes afin de répondre dans les délais impartis à toute demande d intervention

49 Au plan médical Principe directeur : MAINTIEN DE LA QUALITE DES SOINS Tour médical et infirmier avant le transfert Fiche de transfert médical structurée dans le SIM Fiche de transfert infirmier Feu vert de transfert des patients

50 Au Plan Médical Triage de l avant : vendredi 17/10/2014 Catégorisation par bracelets et codes couleurs: Lit + O2 / Monitoring / Isolement Lit sans O2 ni Monitoring Chaise roulante Valide Numéro d identification unique : N chambre + lit + initiales au marqueur sur le bracelet (exemple : Ch 503, lit 2, Daune Michel= 5032DM) 5032DM

51 Au plan médical Le jour du déménagement : Transfert déclenché par le PCOPS après feu vert Transfert des patients des unités de soins vers l HP (urgences) Triage : confirmation ou modification par un médecin urgentiste senior Fichier partagé en ligne Google Drive Sectorisation Lits : chambre 1 et chambre 2 (2 x 4 lits) Chaises roulantes : chambres 3 et 4 Valides : salle d attente IOA

52 Grande noria Charroi : 10 ambulances, dont 2 bariatriques et 2 couveuses 6 bus (6 chaises roulantes ou un lit) 2 VSL (6 valides) 1 SMUR

53 Grande noria Convoi : 4 ambulances, dont 1 USI et 1 de néonatologie avec couveuse 3 bus (capacité de 6 chaises roulantes ou 1 lit) + 1 infirmière de l unité 1 VSL (capacité 6 personnes) + 1 infirmière de l unité 1 SMUR accompagnateur (1 ambulancier, 1 anesthésiste, 1 infirmière) Maintien de la sécurité des patients avec délai d intervention < 2 minutes 1 convoi possible par 30 minutes Dédoublement des différents temps (20/10/20/10 minutes) Ambulance supplémentaire Véhicules de réserve pour chacune des catégories Adaptation en temps réel par GOOGLE DRIVE

54 Grande noria Communication 1 radio ASTRID (réseau sécurisé) dans chaque véhicule + secrétariats HCC et HCMC + PCOPS + CCC Fréquence dédiée, partagée avec l escorte de police Ambulances = Alpha 1 à 9 Bus = Bravo 1 à 6 VSL = Victor 1 et 2 SMUR = Sierra! Itinéraire Police Motos d escorte Carrefours clés Bande des bus!

55 Hôpital receveur : Hôpital Civil Marie Curie Equipe d accueil : déchargement des patients Secrétariat «IN» : validant l arrivée des patients Check médical Brancardage : priorité aux patients USI et à la néonatologie Installation dans l unité de soins Outil de gestion : GOOGLE DRIVE

56 Points particuliers Incident grave dans un véhicule Intervention du SMUR accompagnateur Signalement radio (Astrid) au PCOPS du numéro de patient (Bracelet) Consultation de la fiche de transfert et communication des données utiles par le médecin responsable de l unité Envoi de la 9 ème ambulance pour extraction du patient (si nécessaire) Le reste du convoi poursuit sa route Outil de gestion : GOOGLE DRIVE

57 Points particuliers Le planning : déterminé en fonction des contraintes institutionnelles et des services Avance sur le planning : Anticipation de départ le même jour, gérée par PCOPS Pas d anticipation de départ samedi versus dimanche Arrêt des transferts à la fin du planning du samedi Retard sur le planning Envisageable dès le 17/10/2014 (quantification du triage) Gestion par le PCOPS : Prolongation des norias jusqu à? heures. Accélération des norias

58 GOOGLE DRIVE Tableau synoptique Préparé le 17/10/2014 Google Drive : permet accès en lecture et en écriture multi-utilisateurs Copier-coller du SIM

59 GOOGLE DRIVE Régulation des patients et convois

60 Tableau synoptique GOOGLE DRIVE

61 En pratique Samedi 18 octobre Neurochirurgie Maternité Chirurgie cardiaque Cardiologie Unité coronaire Pédiatrie Orthopédie Chirurgie vasculaire 1 noria à 08 h 2 norias à 08h30 et 09 h 1 noria à 09h30 2 norias à 10 h et 10h30 2 norias à 11h et 11h30 3 norias à 11h, 11h30, 12 h 3 norias à 12h30, 13h, 13h30 3 norias à 14h, 14h30 et 15h

62 En pratique Dimanche 19 octobre Chirurgie digestive Gastroentérologie Pneumologie Gériatrie Neurologie Médecine interne 1 noria à 08h 2 norias à 08h30, 09h 3 norias à 09h30, 10h, 10h30 3 norias à 11h,11h30, 12h 3 norias à 12h30, 13h, 13h30 3 norias à 14h, 14h30, 15h

63

64 C était une belle aventure!

65 Construire un hôpital la belle aventure! Dr Pierre DEHAVAY Jean-Louis MAGONET, ir Dr Michel DAUNE

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: la création d un salon de sortie au Centre Hospitalier de MARTIGUES N.

Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: la création d un salon de sortie au Centre Hospitalier de MARTIGUES N. Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: au Centre Hospitalier de MARTIGUES N.BOURBON N.ESTIENNE S.LUIGI M.ROBIN Le contexte au Centre Hospitalier de Martigues: Augmentation continue

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Historique et particularités du projet Thierry VELEINE ingénieur général - coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - historique

Plus en détail

de la gestion des lits à l ordonnancement

de la gestion des lits à l ordonnancement de la gestion des lits à l ordonnancement Mardi 24 janvier 2012 Dr. Yvon Goarin membre du Directoire Mme Nadia Antignac responsable de l ordonnancement Agenda Présentation de l établissement Les enjeux

Plus en détail

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan de mise en œuvre des options stratégiques Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan stratégique, concertation & consensus HNE, une (déjà) longue histoire au service de la population Concertation

Plus en détail

Hôpital Civil Marie Curie

Hôpital Civil Marie Curie Hôpital Civil Marie Curie Hall d entrée L entrée côté chaussée de Bruxelles, uniquement réservée aux piétons et aux usagers du métro, et l entrée côté nord venant des parkings, qui sera l entrée la plus

Plus en détail

Itransport au CHR Metz-Thionville

Itransport au CHR Metz-Thionville 23 mai 2012 Metz 29 e Journées nationales d étude et de perfectionnement de l Unaibode Itransport au CHR Metz-Thionville Frédérique LESAGE Cadre de santé, masseur-kinésithérapeute CHR Metz-Thionville Quelques

Plus en détail

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR Présentation BINIC 2 octobre 2013 1 Le contexte briochin de l offre privée Centre hospitalier privé de Saint Brieuc 410 salariés et 105 Médecins Projet médical Polyclinique

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le CHU de Toulouse assure 4 missions : le Soin, la Prévention, l Enseignement, la Recherche 4 ème CHU de France!180 000 patients hospitalisés!500 000 consultants!118

Plus en détail

Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans le cadre de sa certification.

Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans le cadre de sa certification. 2èmes Journées Internationales Francophone de Stérilisation 12 et 13 Septembre 2014 Marrakech - Maroc Processus d amélioration de l unité centrale de stérilisation d une clinique privée tunisienne dans

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot DOSSIER DE PRESSE Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot 1. Demain, un hôpital restructuré pour mieux accueillir et mieux soigner 2. 2014 2018 : réorganiser le

Plus en détail

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008

Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Dossier Infirmier Informatisé -Notre expérience- Contexte: Exposé SPF Heysel 10/10/2008 Le Décor... Centre Hospitalier Universitaire de TIVOLI Situé à La Louvière / Région du Centre 518 lits agréés

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

Optimisation du circuit des dispositifs médicaux au. C.H.R.U 10, 11 et 12 octobre 2006 Nelly Viratelle

Optimisation du circuit des dispositifs médicaux au. C.H.R.U 10, 11 et 12 octobre 2006 Nelly Viratelle Optimisation du circuit des dispositifs médicaux au CHRUdeTours C.H.R.U 10, 11 et 12 octobre 2006 Nelly Viratelle CHRUTours C.H.R.U PUI Service transversal de stérilisation (3 sites) PUI Hôpital pédiatrique

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP

JE SUIS SPÉCIALISÉ(E) INFIRMIER(ÈRE) Elections CTE/CAP JE SUIS INFIRMIER(ÈRE) SPÉCIALISÉ(E) Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux Infirmiers(ères) Spécialisés(ées) Les professions infirmières ont engagé depuis plusieurs années, au travers la réingénierie

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME LES MISSIONS DES CHU FONCTIONS DE SOINS (1) Proximité,Territoire,Région Corps médical avec l ensemble des

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

Appel à candidatures. Coaching UACA. Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire

Appel à candidatures. Coaching UACA. Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire Appel à candidatures Coaching UACA Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire 1 Introduction 1.1 La chirurgie ambulatoire 1.1.1 La chirurgie ambulatoire : qu

Plus en détail

FICHE D IDENTITED. Filiale à 100% de GROUPAMA-GAN. Société Anonyme au capital de 9.590.040. Chiffre d Affaires 2009 : 137 M. Date de création : 1981

FICHE D IDENTITED. Filiale à 100% de GROUPAMA-GAN. Société Anonyme au capital de 9.590.040. Chiffre d Affaires 2009 : 137 M. Date de création : 1981 1 2 FICHE D IDENTITED Filiale à 100% de GROUPAMA-GAN Société Anonyme au capital de 9.590.040 Chiffre d Affaires 2009 : 137 M Date de création : 1981 Siège social : 8-14 Avenue des Frères Lumière 94368

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU PARKING DE L HÔPITAL NORD 3 OCTOBRE 2011-HÔPITAL NORD

DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU PARKING DE L HÔPITAL NORD 3 OCTOBRE 2011-HÔPITAL NORD DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU PARKING DE L HÔPITAL NORD 3 OCTOBRE 2011-HÔPITAL NORD Contact : Service communication APHM -Tél : 04 91 38 29 72 courriel : communication@ap-hm.fr Page 1 Hôpital Nord : un nouveau

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE

MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE MINISTERE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE L'OMRH et le MSPP conformément aux dispositions de l Arrêté du 11 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours

Plus en détail

Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa

Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa Dr Rodolphe AHMED, Médecin directeur Le CMK: localisations Le CMK Centre Hospitalier: Centre privé d urgence Services d hospitalisation (conventionnelle

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015 Organigramme à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité Organigramme de la Direction Générale à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité - Gestion des risques

Plus en détail

RÈGLEMENT DES GARDES 2014-2015

RÈGLEMENT DES GARDES 2014-2015 RÈGLEMENT DES GARDES 2014-2015 Article 1 Conformément à l article R6153-47 du Code de la Santé Publique, les étudiants en médecine participent au service de garde au sein des services hospitaliers suivants

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Le DMP et le dossier informatisé du réseau Rémy FROMENTIN, consultant et Dr Bénédicte DEFONTAINES

Le DMP et le dossier informatisé du réseau Rémy FROMENTIN, consultant et Dr Bénédicte DEFONTAINES 20h00-20h30 : ACCUEIL ET APERITIF 20h30-22h00 : REUNION ET DISCUSSION Introduction Dr Bénédicte DEFONTAINES, neurologue, directeur du réseau Dr Philippe SLAMA, généraliste, président du réseau Présentation

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014 Introduction Les modalités d hospitalisations sous contraintes sous extrêmement encadrées d un point de vue légal et réglementaire. Deux lois sont venues récemment modifier la Loi de 1990 relative «aux

Plus en détail

Nouvelle structure managériale des blocs opératoires. Où en sommes-nous?

Nouvelle structure managériale des blocs opératoires. Où en sommes-nous? Nouvelle structure managériale des blocs opératoires Où en sommes-nous? Yves Watterman Chef de sites opératoires Prof. Patrick De Coster Directeur général et médical Ariane Bouzette Directrice des opérations

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

REPONSE A LA DEMANDE DE TRANSPORTS SORTIES D HOPITAUX. DHOS jeudi 28 mai 2009

REPONSE A LA DEMANDE DE TRANSPORTS SORTIES D HOPITAUX. DHOS jeudi 28 mai 2009 REPONSE A LA DEMANDE DE TRANSPORTS SORTIES D HOPITAU DHOS jeudi 28 mai 2009 Mise en place d un process de régulation de véhicules (ambulances et VSL) pour répondre aux demandes de transport dans le cadre

Plus en détail

Dr Michel NAHON - SAMU de PARIS. Evacuation d une structure de soins!

Dr Michel NAHON - SAMU de PARIS. Evacuation d une structure de soins! Evacuation d une structure de soins! Les faits ne sont pas anecdotiques! 2013 Incendies (Necker, Lariboisière) Pannes électriques (CH I Créteil, HP Antony)! Analyse des facteurs aggravants! Nature de la

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

Planification d urgence Secours en situation de catastrophe

Planification d urgence Secours en situation de catastrophe 11 Planification d urgence Secours en situation de catastrophe CONTENU : 11.1 Introduction 11.3 11.2 Objectifs 11.3 11.3 Législation 11.3 11.4 Les cinq disciplines 11.4 11.5 Discipline 2: l aide médicale

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse «Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse Constructiion d un bâtiiment d hospiitalliisatiion POSE DE LA 1 èèrree PIIERRE Vendredii 13 jjuiillllet 2012 Le dossier Construction

Plus en détail

OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS

OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS OFFRE EN STAGE SIP POUR LES ETUDIANT(E)S D ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE ET LES ETUDIANTS BACHELOR FILIERE SOINSINFIRMIERS Filière : APS et Bachelor en soins infirmier Nom de l institution : CHUV Nom de l

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) CENTRE MEDICOCHIRURGICAL PARIS V

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) CENTRE MEDICOCHIRURGICAL PARIS V ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE MEDICOCHIRURGICAL PARIS V 36. boulevard Saint-Marcel 75005 PARIS JANVIER 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Infirmier. Mission : Profil : Nous recherchons pour ce poste des candidats diplômés d état.

Infirmier. Mission : Profil : Nous recherchons pour ce poste des candidats diplômés d état. Infirmier Votre rôle consistera à coordonner la prise en charge du patient à domicile en collaboration avec des médecins spécialistes hospitaliers et libéraux (pneumologues, neurologues, diabétologues,

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG)

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 NOUMBISSIE Emmanuel, ingénieur en organisation et méthodes à la direction générale de l hôpital marne la vallée ( Lagny) Transfert d activités sur un nouveau site :

Plus en détail

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme Coordination de la Gestion des risques Bilan - Programme La démarche Mise en place en 2007 Regroupe l ensemble des Vigilances Sanitaire. Associe le programme CLIN Associe les risques liés aux vigilances

Plus en détail

La mise en place de solutions innovantes au GHDC. Pierre Jacmin Directeur Département GHdC. Master Class 2013

La mise en place de solutions innovantes au GHDC. Pierre Jacmin Directeur Département GHdC. Master Class 2013 La mise en place de solutions innovantes au GHDC Pierre Jacmin Directeur Département GHdC Master Class 2013 Plan 1. Présentation du GHdC 2. Nos projets stratégiques dans le contexte général actuel 3. Importance

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé Réanimation Polyvalente / Unité de Surveillance Continue (USC) Version n Nombre de pages : Diffusée le :

Plus en détail

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Séminaire FHF-RA - 24 septembre 2015 - Jean-Pierre BERNARD, Directeur du Centre Hospitalier de Valence - Denis GOSSE, Directeur du Centre Hospitalier

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Point presse mensuel 12 juillet 2012. Préparation aux jeux olympiques de Londres 2012

DOSSIER DE PRESSE. Point presse mensuel 12 juillet 2012. Préparation aux jeux olympiques de Londres 2012 DOSSIER DE PRESSE Point presse mensuel 12 juillet 2012 Préparation aux jeux olympiques de Londres 2012 Contact presse Sarah IZZA 03 62 72 86 27 sarah.izza@ars.sante.fr Point presse mensuel 12/07/2012 ARS

Plus en détail

Sommaire. Les ateliers. Plan de la visite du circuit Patient p 4 & 5 Présentation du circuit Patient p 6 à 11

Sommaire. Les ateliers. Plan de la visite du circuit Patient p 4 & 5 Présentation du circuit Patient p 6 à 11 Sommaire Le circuit Patient Plan de la visite du circuit Patient p 4 & 5 Présentation du circuit Patient p 6 à 11 Le circuit Logistique Plan de la visite du circuit Logistique p 12 & 13 Présentation du

Plus en détail

EPO, enfin un circuit sécurisé

EPO, enfin un circuit sécurisé PROTOCOLES DE QUALITE EPO, enfin un circuit sécurisé S. FLANGAKIS-BARBE - Pharmacie Médicaments - CHU - 31 - TOULOUSE Ce travail collectif, réalisé au CHU de Toulouse, trouve son origine dans une réflexion

Plus en détail

RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015

RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015 RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015 Table des matières L engagement des HUG : réduire par deux le délai de prise en charge aux urgences... 3 Contexte général

Plus en détail

MODES D ORGANISATION DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE. Ch. Bourdallé-Badie, F. Sztark

MODES D ORGANISATION DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE. Ch. Bourdallé-Badie, F. Sztark MODES D ORGANISATION DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE AVANTAGES, INCONVENIENTS Ch. Bourdallé-Badie, F. Sztark D.A.R. 1 - Bordeaux DIU - Alternative à l Hospitalisation Conventionnelle 2005 PREMIERES APPLICATIONS

Plus en détail

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Centre Hospitalier Pontoise Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Chef de service : Dr Philippe BOIZE Cadre de santé puéricultrice : Mme Ana GRIMBERT Standard Centre Hospitalier : 01.30.75.40.40

Plus en détail

FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE

FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE FICHE DE POSTE TECHNICIEN DE LABORATOIRE LABORATOIRE DE GARDE PLURIDISCIPLINAIRE ETABLISSEMENT : ROBERT DEBRE Adresse : 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Accès par : Métro : Stations Porte des Lilas (ligne

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé SMUR / CESU/ SAU/ HTCD Version n 1 Nombre de pages : 5 Diffusée le : Mars 2015 Appliquée le : Rédigée par

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

patient porteur de BHR en SSR

patient porteur de BHR en SSR Gestion d un d patient porteur de BHR en SSR Centre Mutualiste de RééR ééducation et Réadaptation R Fonctionnelles de Kerpape D. HELGUEN-E. LE CAIGNEC EOHH Journée régionale de formation en hygiène hospitalière

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Implantation d un système de manutention lourde automatisée. PIL / Département Logistique Baudouin RICHEBE

Implantation d un système de manutention lourde automatisée. PIL / Département Logistique Baudouin RICHEBE Implantation d un système de manutention lourde automatisée INTRODUCTION les enjeux du système Objectifs : Assurer l approvisionnement des consommables dans les services Réduire les interventions humaines

Plus en détail

Du dossier patient informatisé au taux d ISOd

Du dossier patient informatisé au taux d ISOd Du dossier patient informatisé au taux d ISOd Berrouane Y., Graglia E., Gendreike Y., Lieutier F., Pugliese P., Roux A.C., Dulbecco F., Fosse T. Contexte : le suivi des ISO Programme National de Lutte

Plus en détail

Reconfiguration du circuit d approvisionnement pharmacie / bloc opératoire dans un hôpital de proximité

Reconfiguration du circuit d approvisionnement pharmacie / bloc opératoire dans un hôpital de proximité Reconfiguration du circuit d approvisionnement pharmacie / bloc opératoire dans un hôpital de proximité PLAN 1. Introduction: la reconstruction du bloc opératoire 2. Matériel et méthodes: la réflexion

Plus en détail

Gastro-entérologie / Gynécologie Endocrinologie / Néphrologie

Gastro-entérologie / Gynécologie Endocrinologie / Néphrologie Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage Site Ambroise Paré Gastro-entérologie / Gynécologie Endocrinologie / Néphrologie - aile D, étage 2-065/41 43 60 Infirmière chef Lilla

Plus en détail

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes PLATEFORME LOGISTIQUE ET CIRCUIT DES DMS Exemple du CHU de Nîmes L ensemble des illustrations a été supprimé en raison de la taille du fichier incompatible avec la diffusion sur le site euro-pharmat.com.

Plus en détail

PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT

PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT Centre Hospitalier de Dreux PÔLE ANP PROFIL DE POSTE IDE 0,5 ETP REANIMATION et SURVEILLANCE CONTINUE / 0,5 ETP PMOT Version n Nombre de pages : 7 Diffusée le :16/12/2015 Appliquée le : Rédigée par : Mme

Plus en détail

Adaptation à l emploi des IDE au bloc opératoire

Adaptation à l emploi des IDE au bloc opératoire Ecole d infirmiers de bloc opératoire Adaptation à l emploi des IDE au bloc opératoire Objectifs de la formation : Formation professionnelle continue sur 5 jours 14-15 septembre 2015 21-22 septembre 2015

Plus en détail

Un nouveau quartier opératoire pour la chirurgie de jour

Un nouveau quartier opératoire pour la chirurgie de jour Communiqué de presse 18 avril 2011 Un nouveau quartier opératoire pour la chirurgie de jour Conférence de presse et visite guidée (Cliniques universitaires Saint-Luc, av. Hippocrate 10, 1200 Bruxelles)

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS Ateliers de prospective PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS L ORGANISATION DES SOINS : LA TÉLÉMÉDECINE PERMET-ELLE DES ORGANISATIONS DE SOINS PLUS PERFORMANTES? Dr Pierre SIMON Président de l'association nationale

Plus en détail

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Cahier des charges : Définitions, consignes de remplissage et éléments de preuve Chaque hôpital doit rassembler, dans un

Plus en détail

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV Beaujon Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV C. Martin, cadre, service de médecine interne C. Ciotti, technicienne biohygiéniste, équipe opérationnelle d hygiène Hôpital Beaujon, Clichy Le

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION ASSISTANT EN LOGISTIQUE

DEFINITION DE LA FONCTION ASSISTANT EN LOGISTIQUE Août 2002 DEFINITION DE LA FONCTION ASSISTANT EN LOGISTIQUE Réalisation : Direction Département infirmier 1 A. DESCRIPTION DU CONTENU DE LA FONCTION 1. Utilité de la fonction - Mission générale Selon la

Plus en détail

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 Avancement du projet de création de l institut national de formation Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 2013-2014 2015 1 er janv. 2016 Etat des lieux Création de l institut Définition organisation

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS L EHPAD LA PINÈDE À L ESPACE PERRÉAL DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2011 CENTRE HOSPITALIER DE BÉZIERS

CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS L EHPAD LA PINÈDE À L ESPACE PERRÉAL DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2011 CENTRE HOSPITALIER DE BÉZIERS CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS L EHPAD LA PINÈDE À L ESPACE PERRÉAL DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2011 CENTRE HOSPITALIER DE BÉZIERS Le bassin de santé Ouest Hérault Biterrois se caractérise par une importante

Plus en détail

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers. 4.2. Liste des métiers par domaines, familles et sous-familles La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

Plus en détail

Chirurgie ambulatoire aux Etats Unis

Chirurgie ambulatoire aux Etats Unis Conférence des DG de CHU, commission ingénierie et architecture Présidente, Mme Coudrier DG CHU Nantes Animée par Didier Bourdon, Directeur investissements AP-HP Membres du groupe : Directeur investissements,

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

MISSIONS D ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE POUR LES BÂTIMENTS

MISSIONS D ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE POUR LES BÂTIMENTS MISSIONS D ASSISTANCE A MAÎTRISE D OUVRAGE POUR LES BÂTIMENTS 1. Contenu des missions Les prestations d IGRETEC pour la mission d assistance à maîtrise d ouvrage consistent en la mission de surveillance

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

Alimentation du DMP Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge?

Alimentation du DMP Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge? Alimentation du DMP Ian Hooton/Science Photo Library/Photononstop Quels documents déposer dans le DMP de mes patients pour faciliter leur prise en charge? Recommandations PS - Matrice d'alimentation DMP

Plus en détail

créateur de progrès énergétique

créateur de progrès énergétique ANTÉ H DALKIA, créateur de progrès énergétique Partenaire historique des acteurs de la santé, Dalkia propose une large gamme de services pour améliorer la sécurité et la fiabilité des installations techniques

Plus en détail

Maîtrise des risques de soins par approche processus en Service de Chirurgie Ambulatoire

Maîtrise des risques de soins par approche processus en Service de Chirurgie Ambulatoire Maîtrise des risques de soins par approche processus en Service de Chirurgie Ambulatoire Pas à pas, en avant, marchons vers l objectif! Vincent BOUDERLIQUE PARIS 06-11-2012 A LA UNE METHODES et OUTILS

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE

L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE L'augmentation de la demande de sécurisation des clients du secteur médical conduit l UGAP, la centrale d

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

REGLES SPECIFIQUES RALLYES

REGLES SPECIFIQUES RALLYES REGLES SPECIFIQUES RALLYES 44 1- AVANT L ÉPREUVE, POUR LE DIRECTEUR DE COURSE GÉNÉRAL : DANS LES SEMAINES PRÉCÉDENTES : Contacter l organisateur pour avoir connaissance du briefing pilote et commissaire

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail