Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75"

Transcription

1 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75

2

3 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés ls uns aux autrs par un tal d comprssion d 35 mm. a sction st constant sur la lonuur total d l élémnt. a larur d coffra ds élémnts attint 2395 mm, la larur molulair st d 2400 mm. a lonuur ds élmnts TT st varial jusqu 12,60 m maximum. a hautur total st d 330 mm. a fac infériur (visil) d cs élémnts st parfaitmnt liss râc au coffras métalliqus. Un contrôl intns d la fluidité du éton lors du coula t l choix d un tchniqu d produits d décoffra appropriés réduisnt à un strict minimum l nomr d ulls d air t d autrs imprfctions. s élmnts sont prêts à pindr. incorporation d néoprèn assur un répartition éal ds prssions t facilit la pos râc à son incorporation dans ls élémnts. a fixation avc ds ancras forés n st possil qu à hautur ds nrvurs, tous ls 800 mm. Dans l cas ds élémnts TT, l incorporation d rails ou d douills st impossil. Chaqu cas spécifiqu nécssit un positionnmnt xact ds fixations t un vérification d la char admissil maximal. - Pour un pos aisé t rapid. s élmnts n éton sont rlativmnt lérs t facilmnt manials. En plus ls élémnts TT sont autoportants t n nécssitnt pas un finition supplémntair (pas d joints à fair, pas d fixations ). s élémnts prmttnt d couvrir rapidmnt d rands surfacs. - Pour la finition propr d la fac infériur visil: comm ls élémnts sont coulés sur ds coffras métalliqus on put ls utilisr aux ndroits qui n nécssitnt pas d faux plafond. - Pour la facilité d intérr ds ouvrturs pour ds coupols t lantrnaux standards pour un prix très économiqu. - Pour l inrti thrmiqu, c qui a un influnc positiv sur l confort thrmiqu. - Pour lurs caractéristiqus acoustiqus. - Pour un pos facil d pannaux solairs ou un toitur vrt. Cci doit par contr toujours fair offic d un étud spécial préalal. Willy Nassns 77 ors d l étud ds projts, on doit tnir compt du fait qu ls élémnts précontraints puvnt présntr un flèch dont la valur put attindr 1/300ièm d la porté.

4 Caractéristiqus ds matériaux Caractéristiqus tchniqus TT330/2400 Béton Béton d ranulats lavés, sal à éton, CEMI 52.5 R t suprplastifiants. Factur E/C < 0.5 dont la class d résistanc st C50/60. Acir - Typ d torons 3/8 n ½, R ak = 1860 N/mm 2 - Diamètr nominal: 9.3 mm t 12.5 mm, sction nominal 52 mm 2 t 93 mm 2 - Mass nominal par m: 408 /m t 730 /m - Rc 0.2 <0.85 R ak - Tnsion lors d la précontraint: 0.78 R ak - Moduls d élasticité E= 200 KN/mm 2 ±10 kn/mm Chars s élémnts d toitur sont calculés pour supportr un char (à l xclusion d lur propr poids) d 1.2 kn/m 2 pour un élmnt d 12 m. a char admissil st aumnté n limitant la lonuur d l élémnt onuur = 10 m = 10,50 m = 11 m = 11,50 m = 12 m surchar (kn/m 2 ) 2,4 2, , ,4 1,2 77 Ø5 à 15cm ANCRE DE EVAGE FT-2,5- l = 140 mm TT330/2400: poids propr d l élémnt n kn/m 2 : 1,73 kn/m /8" 1/2" /2"

5 Tolérancs Tolérancs d production (suivant PTV200) - Ecart sur l: ± 28 mm v1 - Ecart sur : ± 7 mm v1 - Ecart sur h: + 15 mm / - 5 mm d - Ecart sur d: + 10 mm / - 5 mm h v1 d v1 - Ecart sur : + 5 mm / - 5 mm h - 0 0n ± (10 + (mm)) 1000 d v1 h - f (mm) 15 mm 1000 d h - v1 20 mm - v2 20 mm - Planéité ds surfacs visils, à l xcption d la fac supériur: < 5 mm (à définir avc latt d 300 mm d lon). - NB:n: flèch calculé au momnt d la vérification. f v 2 f v 2 f v 2 Tolérancs d monta - Ecarts tolérés lors du placmnt: écart ds f lins d ax par rapport à l ax d référnc à l ndroit ds points vd position: 10 mm. 2 - Ecarts tolérés par rapport aux points d position accptés: Par rapport au minimum: - 10 mm Par rapport à la lonuur prévu: ± 20 mm. as van d ri - Ecarts tolérés par rapport au nivau théoriqu msuré sur ls sol rut: rfrnti-as ± 25 mm. as van d ri rfrnti-as Ax d la nrvur Ax d référnc as van d ri rfrnti-as Prscription d monta va Ds ancras d monta spéciaux ont été prévus pour l lva. Cs ancras sont complètmnt ncastrés dans ls élémnts d toitur d manièr c qu l isolation t l étanchéité du toit n n soint pas affctés. s crochts d lva univrsls avc lsquls ls élémnts sont vndus puvnt êtr livrés n prêt. 4 Crochts sont prévus. ors du lva ds élémnts, on dvra fair attntion à c qu ls 4 crochts soint charés d manièr éal. Contrflèch s élémnts montrnt un contrflèch causé par la précontraint. Il faudra n tnir compt lors d la concption du toit. Coupols - xtracturs d fumé Dans ls élémnts d toitur TT standards, on put intérr ds ouvrturs pour ds coupols ou xtracturs d fumé. a larur maximal ds ouvrturs st d 1400 mm. a nrvur cntral d l élémnt TT n st pas intrrompu afin d assurr la stailité d l élémnt. a lonuur maximal st d 3000 mm par ouvrtur. a lonuur cumulé ds ouvrturs st d 4000 mm. s ouvrturs ls plus utilisés: 1400 x 1400 mm, 1400 x 2000 mm, 1400 x 2500 mm, 1400 x 3000 mm a distanc minimal d l ouvrtur jusqu à l mout d l élémnt st d 1500 mm. ouvrtur st toujours cntralisé dans l élémnt TT. D ctt façon on put crér ds ouvrturs dans l toit sans structurs métalliqus d soutin Willy Nassns 79

6 antrnaux - élémnts d larur non-modulair Dans c cas on prévoit à côté du lantrnau ds élémnts d larur non-modulair dont l ax d la nrvur s trouv à 100 mm d l ouvrtur pour l lantrnau. Cci prmt la fixation ds costièrs sur la nrvur. n utilis l plus possil ls moduls d 2400 mm. rst d la surfac ntt st couvrt par ds élémnts d larur non-modulair. 300 s élémnts d larur non-modulair sont fariqués n larurs suivants: - 2 nrvurs: 1000 mm x 1600 mm - 3 nrvurs: 1800 mm x 2400 mm Contrvntmnts En vu d réalisr un contrvntmnt dans l plan du toit, on put tnir compt d la collaoration ds élémnts TT. A ct fft, un armatur d attnt st prévu sur la fac d aout ds élémnts TT. En rliant ls élémnts TT avc ls charpnts d toitur qui sont éalmnt prévus d étrirs d attnt, on put réalisr un liaison constructiv. TEXTE PUR CAHIER DES CHARGES s élmnts d toitur sont fariqués n éton précontraint dans un liu d production protéé. Ils sont coulés sur ds coffras métalliqus t possèdnt un fac infériur liss. a fac supériur st frolé mécaniqumnt. a qualité du éton st C50/60. s torons d précontraint ont un résistanc caractéristiqu d 1860 N/mm 2. a coup consist n 3 nrvurs avc un ntr ax d 800 mm t un talir d comprssion d 35 mm. s élémnts TT ont un hautur d 330 mm, un larur d 2395 mm t un lonuur varial jusqu m. Ils sont calculés pour ds surchars d 120 k/m 2 pour un lonuur d 12 m.

7 Willy Nassns 81

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Etude, conception et fabrication de palonniers sur mesure

Etude, conception et fabrication de palonniers sur mesure Fabrications tud, concption t fabrication d palonnirs sur msur Fabrication sur msur d palonnirs, naclls d travail, crochts é, t autrs ngins d lvag. L étud, la concption, ls nots d calcul t la fabrication

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

Véranda / Préau / SaS d entrée Fermeture de balcon brise-vent / loggia. Une

Véranda / Préau / SaS d entrée Fermeture de balcon brise-vent / loggia. Une Véranda / Préau / SaS d ntré Frmtur d balcon bris-vnt / loggia i v n Un c a p s d! r U s m sur ÉdiTO VÉRanda PRÉaU SaS d EnTRÉE BaLcOn E d E R U T E M R FE BRISE-VEnT LOGGIa SOcIÉTÉ VEndÉEnnE créée En

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Réservoirs à double paroi

Réservoirs à double paroi Résrvoirs à oubl paroi pour la proution t l'aumulation 'au hau sanitair (Av option hauffa éltriqu) Moèls: GX-60...500-D Dsription Résrvoir à oubl paroi stiné à la proution t à l'aumulation 'au hau sanitair,

Plus en détail

Chauffe-eau / Ballon 2015

Chauffe-eau / Ballon 2015 Chauff-au / Ballon 2015 EiThrm GmbH Burau principal La Librté CH-6010 Krins TVA: CHE-115.712.110 MWST numéro d ntrpris: CH-100.4.791.469-2 EiThrm GmbH Ticino Via Cantonal 2 CH-6946 Pont Capriasca Mobil

Plus en détail

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place

Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Exigences pour les glissières préfabriquées en béton ou coulées en place Ir Claude Ployaert Ingénieur Conseil FEBELCEM La norme harmonisée EN 1317-5 traite des critères de durabilité. Celle-ci sera d application

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Les pierres angulaires d un avenir meilleur

Les pierres angulaires d un avenir meilleur Ls pirrs angulairs d un avnir millur XELLA propos plusiurs solutions d murs innovants qui s inscrivnt parfaitmnt dans la tndanc d constructions pu énrgivors t qui sont prêts pour 2020. Photo couvrtur:

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Poutre à section rectangulaire en béton précontraint (BX) ou armé (BM) 2.2

Poutre à section rectangulaire en béton précontraint (BX) ou armé (BM) 2.2 2.2 Applications BX Les poutres en éton précontraint sont utilisées lorsque la auteur lire sous la poutre est primordiale. Les poutres BX d une auteur supérieure à leur largeur sont principalement utilisées

Plus en détail

Nouveau tube. n ancien. tube. PEHD 0,008 0,008 Fonte ductile 0,012 0,014 Fonte 0,013 0,015 Acier 1,012 0,013

Nouveau tube. n ancien. tube. PEHD 0,008 0,008 Fonte ductile 0,012 0,014 Fonte 0,013 0,015 Acier 1,012 0,013 Ls applicatis ds systèms d canalisatis n polyéthylèn haut dnsité (PEHD) st variés ; lls ccrnnt ls industris du gaz, ds aux, du drainag t d l assainissmnt. L PEHD st l plus inrt chimiqumnt d tous ls matériaux

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS :

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS : Soair du guid. - IMPORTANT - Passag d rou faibl Véhiculs non chaînabl un ATTENTION! Cs pags continnnt ds informations importants. Véhiculs non chaînabl un GÉNÉRALITÉS : CONTRAIREMENT AUX IDÉES REÇUES,

Plus en détail

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES 2.4.1. DESCRIPTION 2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES RONVODAL fabrique 3 types de planchers en béton précontraint : - la dalle alvéolaire classique ou dalle RC utilisée en plancher et éventuellement

Plus en détail

Murs coupe-feu dans maisons mitoyennes à une famille

Murs coupe-feu dans maisons mitoyennes à une famille Maison A Maison B FERMACELL Murs coup-fu ans maisons mitoynns à un famill Eition suiss Murs coup-fu qui assurnt un résistanc 90 minuts ans ls maisons mitoynns à un famill construits n ois (1HG100) Murs

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61 Parois industrielles préfabriquées Willy Naessens 61 Dans le domaine de la préfabrication, les parois préfabriquées en béton offrent une solution efficace pour toutes façades extérieures et cloisonnements

Plus en détail

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections.

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections. CONCEPION E CALCUL DES COUVRES- JOINS DE CONINUIE Continuité : ctt solution rationalis souvnt ls sctions. Pour ls panns on put avoir dux solutions : Continuité réalisé par la pann ll mêm. Par xmpl pann

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

ARCEAU RENFORCE ARCEAU SIMPLE

ARCEAU RENFORCE ARCEAU SIMPLE Spécialmnt conçu pour la protction ds prsonns t ds machins à l intériur ds atlirs. Toujours pint jaun RL 1021, band noirs à collr. Fixation sur platin. REU RENFORE REU SIMPLE POTEU DE PROTETION PRGOM omposé

Plus en détail

Calcul des éléments de charpentes métalliques

Calcul des éléments de charpentes métalliques Calcul ds élémnts d charpnts métalliqus III.1 Elémnts Soumis à la Traction Simpl Soumis à un traction suivant sa sction, un barr n acir s allong uniformémnt jusqu à un crtain limit, applé limit d élasticité.

Plus en détail

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES A. NAAMANE La Mécatroniqu Ls bond graphs Pourquoi? Outil d modélisation prformant ; Prmt d bin comprndr ls transfrts d puissanc ; Put

Plus en détail

ACIERS DE PRECONTRAINTE TORONS

ACIERS DE PRECONTRAINTE TORONS OCAB Association sans but lucratif Rue Ravenstein, 4 B 1000 BRUXELLES www.ocab-ocbs.com PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PTV 311 REV 5 2012/6 PTV 311/5 (2012) ACIERS DE PRECONTRAINTE TORONS REVISION 5 BENOR asbl

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Rénovation 35 % Isolation. Aménagements intérieurs Peinture. Du 16 septembre au 14 novembre 2015. gagnez. Tant de solutions pour rénover mon intérieur

Rénovation 35 % Isolation. Aménagements intérieurs Peinture. Du 16 septembre au 14 novembre 2015. gagnez. Tant de solutions pour rénover mon intérieur gagnz 3 bons d achat pintur 200 * Rénovation Du 16 sptmbr au 14 novmbr 2015 * Condition t réglmnt du tirag au sort disponibl n agnc t sur simpl dmand. Jusqu à 35 % Isolation Aménagmnts intériurs Pintur

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

FR Technologie CELLO

FR Technologie CELLO Tchnologi CELLO FR LG a mis NON 2 sur l marché, avc la tchnologi CELLO, nouvau dévloppmnt tchnologiqu qui augmnt ls prformancs t la fiabilité. Jusqu'à 320 W 300 W Tchnologi CELLO Cll Connction Elctrically

Plus en détail

Bâtiments industriels WILLY NAESSENS

Bâtiments industriels WILLY NAESSENS Bâtiments industriels WILLY NAESSENS Colophon Photographie: Foto Plus, Izegem Conception graphique et dessins: Link nv, Waregem 2000 Bâtiments industriels Willy Naessens Wortegem-Petegem Les données reprises

Plus en détail

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo

COMBLISSIMO. BigMat vous offre un vélo électrique* Machine à souffler la laine de verre Comblissimo DU 10 SEPTEMBRE AU 8 NOVEMBRE 2014 COMBLISSIMO Isolant thrmiqu pour l isolation ds combls prdus * Réglmnt du tirag au sort disponibl n agnc t sur simpl dmand. Machin à soufflr la lain d vrr Comblissimo

Plus en détail

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT

SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXQUELLES IL A DROIT SYSTEME DE PENTE ISOLANTE POUR TOITS PLATS DONNE AU TOIT PLAT, LA PENTE ET L ISOLATION AUXUELLES IL A DROIT D un côté, il y a les toits plats avec problèmes... De l autre côté, il y a les toits plats avec

Plus en détail

II - 13 Flexion plastique

II - 13 Flexion plastique II - 13 Flxion astiqu Philipp.Bouillard@ulb.ac.b vrsion 18 juillt 011 Flxion astiqu an matériau élastiqu parfaitmnt astiqu critèrs d dimnsionnmnt momnt astiqu rotul astiqu hpothèss pas influnc d N t T,

Plus en détail

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires.

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires. ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Parti D TITRE : Evolution d l étanchéité ds ncints d confinmnt n béton dans ls cntrals nucléairs. Tmps d préparation :...2 h 15 minuts Tmps d présntation dvant l jury :.10 minuts

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Sommaire. Structures en béton. Certificats. Eléments de toiture en béton précontraint (TT) Parois industrielles préfabriquées.

Sommaire. Structures en béton. Certificats. Eléments de toiture en béton précontraint (TT) Parois industrielles préfabriquées. Sommaire Structures en béton Parois industrielles préfabriquées Eléments de toiture en béton précontraint (TT) Certificats page 5 page 51 page 65 page 73 Structures en béton Megaton 5 Colonnes en béton

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Application Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Applications Applications d l élctroniqu combinatoir Fabric AIGNET LAAS - NRS fcaignt@laas.fr http://www.laas.fr/~fcaignt

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

2.1. SEMELLES DE FONDATION

2.1. SEMELLES DE FONDATION 2.1.1. DESCRIPTION 2.1. SEMELLES DE FONDATION Les semelles de fondations préfabriquées sont de trois types : - avec fût pour pose des colonnes sans étais, - avec fourreaux destinés à recevoir les barres

Plus en détail

Structures en béton. Willy Naessens 15

Structures en béton. Willy Naessens 15 Structures en béton Willy Naessens 15 COLONNES EN BETON ARME (KM) 1. Colonnes en béton armé avec section rectangulaire Applications Les colonnes dont la base est encastrée dans la fondation reprennent

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

Equipements Spécifiques

Equipements Spécifiques Equipmnts Spécifiqus Génératurs Air, Hydrogèn, Azot Armoirs gaz Régulaturs d débit massiqu, mélangurs Ls principaux Paramètrs d choix Natur t purté du gaz Typ d équipmnt Prssion t débit d utilisation Catalogu

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Guide des grilles d aération. pour conserver les locaux en bon état.

Guide des grilles d aération. pour conserver les locaux en bon état. Guid ds grills d aération pour consrvr ls locaux n on état. Un gamm d grills, trapps d visit t trapps d plafond, hulots t chatièrs. GTGRILLES11 2 Guid d la vntilation Sommair 4 5 6-7 8-10 9 10 11-13 12

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

Guide de la ventilation. pour conserver les locaux en bon état. Une gamme de grilles, trappes de visite et trappes de plafond, hublots et chatières.

Guide de la ventilation. pour conserver les locaux en bon état. Une gamme de grilles, trappes de visite et trappes de plafond, hublots et chatières. Guid d la vntilation pour consrvr ls locaux n bon état. Un gamm d grills, trapps d visit t trapps d plafond, hublots t chatièrs. 288 2 Guid d la vntilation Sommair 4 5 6-7 8-10 9 10 11-13 12 13 14-18 15

Plus en détail

LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4

LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4 LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4 LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4 DESIGNATIONS NORMALISEES AFNOR : [U-Z23A4] NF L14-78 : CuZn23Al4 DIN : 179 ANALYSE CHIMIQUE MOYENNE Zn : 2,/25, % Al : 3,5/5,% Mn

Plus en détail

EPM RT 2005-05 COMPORTEMENT DYNAMIQUE DES PLAQUES RECTANGULAIRES SUBMERGÉES

EPM RT 2005-05 COMPORTEMENT DYNAMIQUE DES PLAQUES RECTANGULAIRES SUBMERGÉES EPM RT 5-5 COMPORTEMENT DYNMIQUE DES PLQUES RECTNGULIRES SUBMERGÉES Y. Krboua,.. Lakis, M. Thomas t L. Marcouillr Départmnt d Géni mécaniqu Écol Polytchniqu d Montréal oût 5 EMP-RT-5-5 COMPORTEMENT DYNMIQUE

Plus en détail

LE FLAMBEMENT. 1) Description du phénomène :

LE FLAMBEMENT. 1) Description du phénomène : LE FLMBEMENT 1) Dscription du phénomèn : Un élémnt élancé, c st à dir aant un grand dimnsion par rapport à au moins un ds dux autrs, soumis à un ffort d comprssion axial, put s déplacr transvrsalmnt d

Plus en détail

Problèmes de courant continu

Problèmes de courant continu Captur résistif d tmpératur Probèms d courant continu Variation d a résistanc d un thrmistanc n fonction d a tmpératur a résistanc R d un thrmistanc, formé d un matériau smi-conductur, vari avc a tmpératur

Plus en détail

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m Problèm : Stockag intr saisonnir d chalur. (Thèm : équation différntill du 1 r ordr, résolution xact t avc GoGbra) L résau d chalur d la vill d Marstal au Danmark utilis 33 000 m² d capturs solairs thrmiqus

Plus en détail

OK Evaluation finale. pour "OK" Disposition présente dans le contrat mais pas 100% complet et/ou pas claire.

OK Evaluation finale. pour OK Disposition présente dans le contrat mais pas 100% complet et/ou pas claire. Référntil pour ntrpriss d installation/concption d systèms photovoltaïqus voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris

Plus en détail

Tuyaux en Polyéthylène

Tuyaux en Polyéthylène L Polyéthylèn Caractéristiqus générals Légèrté t flxibilité élvés; Excllnt résistanc aux chocs; Étanchéité absolu aux gaz t aux vapurs; Fort résistanc aux agnts atmosphériqus t aux altérations provoqués

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07)

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07) Scincs d l Ingéniur Lgiqu : Véhicul hybrid Tyta Prius (cntral PSI 07) Intrductin : Dans l cntxt actul d écnmi ds énrgis fssils t d réductin ds émissins d gaz ncifs, l systèm d prpulsin hybrid cnstitu un

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE...

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE... OCE PEON CHAMP MAGNETQUE 1)Efft Pizzo Elctriqu Un forc appliqué à un lam d quartz induit un déformation qui donn naissanc à un tnsion élctriqu - CAPTEU À EET PÉZOÉLECTQUE 1- Efft piézoélctriqu Un forc

Plus en détail

SCARA SERIE G EPSON NOS ROBOTS SCARA FONT LE POINT PLUS RAPIDEMENT

SCARA SERIE G EPSON NOS ROBOTS SCARA FONT LE POINT PLUS RAPIDEMENT SCARA SERIE G EPSON NOS ROBOTS SCARA FONT LE POINT PLUS RAPIDEMENT POUR FIABILISER LA MANIPULATION À PROPOS D EPSON SCARA SÉRIE G EPSON À propos d Epson 2 Approch t aprçu d la gamm d produits 4 Ls points

Plus en détail

1 Les Systèmes EPDM Firestone

1 Les Systèmes EPDM Firestone 1 Les Systèmes EPDM Firestone 1. Pour obtenir une étanchéité durable et sans problème, l utilisation d une membrane de qualité supérieure ne suffit pas. L expérience a montré que la membrane d étanchéité

Plus en détail

Vitrages extérieurs collés

Vitrages extérieurs collés Commission chargé d formulr ds Avis Tchniqus Group spécialisé n Constructions, façads t cloisons légèrs Vitrags xtériurs collés Cahir ds prscriptions tchniqus C documnt annul t rmplac l Cahir du CSTB 330,

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

Poutre sur 2 points d appui - portée horizontale maximale entre les points d appui (mm)

Poutre sur 2 points d appui - portée horizontale maximale entre les points d appui (mm) pour planchers légers 45 39/45 60 39/60 90 39/90 Charge d exploitation catégorie A selon EC5 s appuis à chaque extrémité minimum 65 mm Charge d exploitation Q = 1.5 kn/m 2 Charge permanente G = 0.55 kn/m

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

Emplois stables 9 000 Ressources stables 10 950 Capitaux propres 4 750 Amortissements et dépréciations 3 000 de l actif Provisions 800

Emplois stables 9 000 Ressources stables 10 950 Capitaux propres 4 750 Amortissements et dépréciations 3 000 de l actif Provisions 800 ........................................... Chapitr 5. L analy d la tructur financièr CORRIGÉ 05-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Empli tabl 9 000 Rurc tabl 10 950 Capitau prpr 4 750 Amrtimnt t dépréciatin

Plus en détail

La halle Pajol. Structures grande portée : tendance utilitariste. Toiture-terrasse bois : tout est possible? Chantier Bois de A À Z.

La halle Pajol. Structures grande portée : tendance utilitariste. Toiture-terrasse bois : tout est possible? Chantier Bois de A À Z. Chantir Bois A À Z La hall Pajol Tchniqus Structurs gran porté : tnanc utilitarist Étanchéité Toitur-trrass bois : tout st possibl? n 78 octobr/novmbr 2013 9 www.woosurfr.com v Photo : Axl Tilch-Dahl

Plus en détail

MONSTER. Création K. Danse 2014

MONSTER. Création K. Danse 2014 MONSTER Création K. Dans 204 A la croisé d l installation t d la prformanc chorégraphiqu un réécritur contmporain d «La Dmur d Astérion» d Jorg Luis Borgs (ré écritur du myth du Minotaur*) xtraits vidéo

Plus en détail

OTO DIFFUSEURS ROTATOIRES À OUVERTURE COURBE 10/08/2011

OTO DIFFUSEURS ROTATOIRES À OUVERTURE COURBE 10/08/2011 DIFFUSURS ROTATOIRS À OUVRTUR COURB Les diffuseurs rotatoires de la série ont été conçus pour être utilisés dans des systèmes de ventilation et climatisation avec un différentiel de température jusqu'

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

Transmetteur vocal SD1+

Transmetteur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Transmttur vocal SD1+ MANUEL D UTILISATION ET DE PROGRAMMATION Parfait sécurité ds logmnts d habitation, maisons t locaux d ntrpriss C manul d utilisation st particulir

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Aujourd hui commence le concours de pêche.

Aujourd hui commence le concours de pêche. Livrt d règls Carts Actions Un ju d Nicolas Mlt Carts Rivièr L ju : Aujourd hui commnc l concours d pêch. Chacun tnt d réalisr la millur pêch possibl tout n évitant ls détritus qui pollunt parfois la rivièr.

Plus en détail

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux ET ACCESSOIRES 47 6 Srrurir A ailtts Construction Canalisation Spéciaux Possibilité autrs sctions sur man. Ls caractéristiqus iniqués sont théoriqus t non garantis. 48 SERRURIER NF EN 10305-2 t 10305-3

Plus en détail

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan Rvu ds Enrgis Rnouvlabls ICRESD-07 Tlmcn (2007) 179 186 Etud du couplag d un distillatur solair avc un captur plan Z. Haddad *, A. Chakr t N. Boukrzaza Laboratoir d Physiqu Enrgétiqu, Univrsité Mntouri,

Plus en détail

Pilkington Profilit. Verre profilé et système de montage Pilkington Profilit. Conforme à l Avis Technique 2/09-1385. - Édition française -

Pilkington Profilit. Verre profilé et système de montage Pilkington Profilit. Conforme à l Avis Technique 2/09-1385. - Édition française - Systèmes verriers Verre profilé et système de montage Conforme à l Avis Technique /09-385 - Édition française - - Le programme de livraison Épaisseur du verre 6 mm, hauteur des ailes 4 mm 6 6 50 K5 7 4

Plus en détail

Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE)

Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ludivine MENEZ Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures (UFME) Mercredi 6 novembre 2013, BATIMAT 1 Mise en Œuvre des Fenêtres

Plus en détail

DES POSSIBITÉS MULTIPLES POUR

DES POSSIBITÉS MULTIPLES POUR www.vrtic.fr LA SOLUTION ANCRAGES t SUPPORTS POUR TOUS COUVERTURE SECHE COUVERTURE A DES POSSIBITÉS MULTIPLES POUR Gamm complèt d potlts : Fixation sur tous typs d structurs t couvrturs Aucun intrvntion

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commun d Chartrs d Brtagn Plan Local d Urbanism Règlmnt Littéral Révision approuvé par DCM du // Mis à jour n par arrêté du Mair du // Modifications n, t

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

COURS ING1035 - MATÉRIAUX

COURS ING1035 - MATÉRIAUX PROGRAMME DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Not inal: /50 NOM (n majusculs): Vrsion modiié PRÉNOM : 11/12/02 ; 18h00 SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS ING1035 - MATÉRIAUX Examn inal du 10 décmbr 2002 d 9h30

Plus en détail

TP 5 Adressage et calcul VLSM

TP 5 Adressage et calcul VLSM TP 5 Adrssag t calcul VLSM Elaboré par : Encadré par : Ould Moustafa Izidbih Kamal AZGUIOU Anné univrsitair 2010/2011 Atlir x TP5 Résumé C TP a pour but fair la concption ou la mis n plac d un x subdivisé

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail