MAINTIEN ET CONDITIONNEMENT A CHAUD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAINTIEN ET CONDITIONNEMENT A CHAUD"

Transcription

1 Référence : PT/RES/014-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques pendant le maintien et le conditionnement à chaud des préparations culinaires. Mots clés : Conditionnement / HACCP / Restauration / Température / Documents de référence Critère HAS (V2010) : 8g Arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d'hygiène applicable à la restauration collective à caractère social. Le pack Hygiène applicable depuis le premier janvier 2006 et notamment les textes 178/2002, 852/2004 et 853/2004. Annexes jointes : - Annexe 1 : Fiche suiveuse produit Validation Rédaction : Dr LIGUORI Géraldine - Groupe de travail EOH Approbation : Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) Validation : Directeur de la Qualité et de la Gestion des Risques Date d application : 05/07/2010 Diffusion Pour application : - Cuisine Pour classement : - Direction - Direction des Services Economiques et Logistiques - Direction de la Qualité et de la Gestion des Risques - CLIN (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales) / EOH - Diététicienne - Cuisine Evaluation : Contrôle annuel de l activité et des fiches suiveuses produits

2 Référence : PT/RES/014-A Page :Page 2 sur 5 Sommaire I - OBJET :... 2 II - DOMAINE D APPLICATION ET RESPONSABILITE... 2 III - DEFINITIONS ET ABREVIATIONS... 3 IV - DESCRIPTION DE L ACTIVITE Objectif : Moyens humains : Lieu des actions à réaliser : Description de l activité : Les recommandations :... 4 Rappel des valeurs cibles :... 5 Mesures correctives :... 5 V - SUPPORT DE TRAVAIL ET DE VERIFICATION :... 5 I - OBJET : Cette procédure a pour but la maîtrise des dangers microbiologiques pendant le maintien et le conditionnement à chaud des préparations culinaires. L origine des dangers microbiologiques : - Recontamination des produits possible après cuisson par les manipulateurs, le matériel et le milieu lorsque la température à cœur des aliments devient inférieure à 63 C. - Multiplication microbienne au sein des aliments devient aussi favorable dans ces conditions. II - DOMAINE D APPLICATION ET RESPONSABILITE Elle s applique à tous les agents intervenant en zone propre. Personne responsable : Le chef de cuisine ou son délégué.

3 Référence : PT/RES/014-A Page :Page 3 sur 5 III - DEFINITIONS ET ABREVIATIONS - Maintien à chaud : Processus de conservation de la qualité microbiologique des aliments par l utilisation de matériels adaptés permettant de maintenir la température des aliments après cuisson. - Conditionnement : Opération qui consiste à transférer les préparations dans des bacs gastronormes. IV - DESCRIPTION DE L ACTIVITE 1- Objectif : Opération qui consiste à transférer les préparations dans des bacs gastronormes et les stocker dans des matériels adaptés pour un bon maintien des températures dans l attente de la distribution. 2- Moyens humains : Agent intervenant en zone propre. 3- Lieu des actions à réaliser : Dans l espace cuisson de la cuisine.

4 Référence : PT/RES/014-A Page :Page 4 sur 5 4- Description de l activité : Quand? Fait quoi? Avant de débuter toute opération de cuisson - Mettez en marche l armoire de maintien de température pour permettre leur préchauffage. Réglez le thermostat suivant les consignes des températures adaptées Dès la fin de cuisson - Dans la zone de travail spécifiquement destinée à l opération de conditionnement, transvasez si nécessaire les préparations dans des bacs gastronormes fermés, parfaitement propres - Placez ces bacs gastronormes rapidement dans l armoire de maintien de température ou en bain marie jusqu à leur prochaine utilisation : mixage, tranchage, etc distribution - La température à cœur du produit, observée en fin de cuisson, doit être obligatoirement supérieure à 63 C. Après la cuisson - Le plat cuisiné sera rapidement acheminé soit : dans l armoire de maintien en température traité en cellule de refroidissement rapide En fin d activité - Procédez au nettoyage et désinfection de tous les matériels et surfaces de travail utilisés. 5- Les recommandations : - Eviter tout abaissement de température à cœur des produits entre la fin de cuisson et le stockage dans l armoire de maintien de température. - La température à cœur des produits alimentaires traités à chaud ne doit à aucun moment descendre en dessous de 63 C. - Utiliser un thermomètre à sonde étalonné correctement, désinfecté avant et après chaque utilisation. - Contrôler régulièrement la température à cœur des aliments (même dans l étuve)

5 Référence : PT/RES/014-A Page :Page 5 sur 5 Rappel des valeurs cibles : - Température minimale durant toute cette phase : Supérieure à 63 C. Ecarts tolérés : Aucun. Mesures correctives : Pour les viandes en sauce et certains rôtis de veau, de porc, de volaille, etc..) supportant la chaleur : s il est relevé une température limite à 63 C, procéder à un réchauffage rapide pour obtenir un réassainissement des produits sans trop compromettre leurs qualités organoleptiques. Si l option précédente ne peut être envisagée, procéder au retrait de sa destination initiale. Effectuer éventuellement : - La correction et la mise à jour des barèmes de maintien à chaud - La maintenance des appareils de maintien à chaud et de mesure V - SUPPORT DE TRAVAIL ET DE VERIFICATION : Les originaux sont conservés par le chef de cuisine.

TRANCHAGE, MIXAGE ET MOULINAGE DES PREPARATIONS CHAUDES

TRANCHAGE, MIXAGE ET MOULINAGE DES PREPARATIONS CHAUDES Référence : PT/RES/016-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors des opérations très délicates de tranchage, mixage et moulinage des préparations. Mots clés : Cuisson / HACCP

Plus en détail

Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors des opérations de cuisson des denrées alimentaires.

Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors des opérations de cuisson des denrées alimentaires. Référence : PT/RES/008-B Page :Page 1 sur 6 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors des opérations de cuisson des denrées alimentaires. Résumé des modifications intervenues : barème de cuisson

Plus en détail

TRANCHAGE, MIXAGE ET MOULINAGE DES PREPARATIONS FROIDES

TRANCHAGE, MIXAGE ET MOULINAGE DES PREPARATIONS FROIDES Référence : PT/RES/017-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors des opérations très délicates de tranchage, mixage et moulinage des préparations froides. Mots clés : Mixage

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : Simplification et clarification du descriptif de l activité

Résumé des modifications intervenues : Simplification et clarification du descriptif de l activité Référence : PT/RES/007-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors de toutes les opérations effectuées en zone de préparation froide. Résumé des modifications intervenues :

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/024-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors de l opération de décongélation. Mots clés : Chambre froide / Décongélation / Emballage / HACCP / Restauration

Plus en détail

CONSOMMATION DES REPAS Référence : PT/RES/010-B Page :Page 1 sur 5 Date de validation : 25/11/2004 Date de remise à jour : 28/04/10

CONSOMMATION DES REPAS Référence : PT/RES/010-B Page :Page 1 sur 5 Date de validation : 25/11/2004 Date de remise à jour : 28/04/10 Référence : PT/RES/010-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Prévenir les risques de contamination des denrées alimentaires, à l étape de la distribution des repas dans les services de soins, ainsi qu à l internat

Plus en détail

Aucun OBJECTIFS PROGRAMME MODALITES D'EVALUATION.

Aucun OBJECTIFS PROGRAMME MODALITES D'EVALUATION. Stage 1 : " Je prépare mes repas " Restauration Collective à caractère Social - Préparation sur site Personnel de restauration collective fabriquant les repas Formation en présentiel intraentreprise Tout

Plus en détail

Entreprise XXX E n t r AUTOCONTROLE. Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée

Entreprise XXX E n t r AUTOCONTROLE. Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée Entreprise XXX E n t r Document d'aide non exhaustif, non contractuel, à adapter selon l'entreprise considérée Nom et adresse de l'établissement......... Nom du responsable légal... (détenteur du certificat

Plus en détail

RESPONSABLE ASSURANCE QUALITE

RESPONSABLE ASSURANCE QUALITE 1 RESPONSABLE ASSURANCE QUALITE Date de rédaction : 30 novembre 2018 SECTEURS DE RESPONSABILITE : - Tous les secteurs de l U.C.R, le transport des repas, les selfs du Centre Hospitalier. - Tous les satellites

Plus en détail

STOCKAGE EN FROID POSITIF OU EN FROID NEGATIF

STOCKAGE EN FROID POSITIF OU EN FROID NEGATIF Référence : PT/RES/018-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage des denrées alimentaires sous régime de froid. Mots clés : Chambre froide négative

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2017 2018 Site internet : https://pascaltargon.wixsite.com/d-pro Formation HACCP Savoir détecter et maîtriser les risques de contaminations et de développements microbiens. Comprendre

Plus en détail

Le Paquet hygiène ou «Food Law» Règlement CE n 178/2002

Le Paquet hygiène ou «Food Law» Règlement CE n 178/2002 Le Paquet hygiène ou «Food Law» Règlement CE n 178/2002 Le Paquet hygiène est composé d une dizaine de règlements sur la sécurité sanitaire des aliments et l alimentation animale. Ces textes législatifs

Plus en détail

La réglementation en restauration collective. Le 16 octobre 2008

La réglementation en restauration collective. Le 16 octobre 2008 La réglementation en restauration collective Le 16 octobre 2008 Plan 1. Le Paquet hygiène A - Objectifs de la réforme B - Textes applicables : - Food Law - Textes applicables aux professionnels - Textes

Plus en détail

CABINET CHRISTIAN FELTER SAINT LAURENT DU VAR

CABINET CHRISTIAN FELTER SAINT LAURENT DU VAR CABINET CHRISTIAN FELTER SAINT LAURENT DU VAR PROGRAMME DE LA FORMATION SPECIFIQUE A L HYGIENE ALIMENTAIRE CONTENU ET PARCOURS PEDAGOGIQUE DETAILLE Plan de la première demie journée de formation inter

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE CUISINE REFERENTIEL DE CERTIFICATION

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE CUISINE REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION 16 SAVOIR FAIRE Pour obtenir le certificat d aptitude professionnelle cuisine, le candidat doit prouver qu il est capable : CAPACITES SAVOIR - FAIRE C1.1 Dresser une liste

Plus en détail

REFROIDISSEMENT RAPIDE DES ALIMENTS APRES CUISSON

REFROIDISSEMENT RAPIDE DES ALIMENTS APRES CUISSON Référence : PT/RES/015-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors du refroidissement rapide des aliments après cuisson. Mots clés : Cuisson / HACCP / Préparation chaude /

Plus en détail

Mots clés : Contamination / liaison chaude / repas chauds / températures

Mots clés : Contamination / liaison chaude / repas chauds / températures Référence :PT/RES/011-A Page :Page 1 sur 8 Objet : Assurer une bonne hygiène alimentaire en contrôlant le bon déroulement de la liaison chaude et en évitant ainsi le développement des micro-organismes

Plus en détail

Annexes jointes : - Suivi des paramètres physico-chimiques et microbiologiques dans les réseaux d eau chaude sanitaire

Annexes jointes : - Suivi des paramètres physico-chimiques et microbiologiques dans les réseaux d eau chaude sanitaire Référence : PT/HYG/012-A Page :Page 1 Objet : Le présent protocole précise les bonnes pratiques de surveillance des installations de distribution d eau chaude afin de maintenir la qualité physico-chimique

Plus en détail

CDR de l INFOMA 29/06/2016 page 1/5

CDR de l INFOMA 29/06/2016 page 1/5 Arrêté du 5 octobre 2011 relatif au cahier des charges de la formation spécifique en matière d hygiène alimentaire adaptée à l activité des établissements de restauration commerciale Modifié par : *1*

Plus en détail

CAP CUISINE RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION SAVOIR FAIRE

CAP CUISINE RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION SAVOIR FAIRE RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION SAVOIR FAIRE Pour obtenir le certificat d aptitude professionnelle cuisine, le candidat doit prouver qu il est capable : CAPACITÉS SAVOIR - FAIRE C1.1 Dresser une liste prévisionnelle

Plus en détail

CAP Agent Polyvalent de Restauration

CAP Agent Polyvalent de Restauration CAP Agent Polyvalent de Restauration GRILLES D EVALUATION EP1 EP2 EP3 EP1 Production de préparations froides et de préparations chaudes * Préparations froides * Préparations chaudes EP2 Mise en place de

Plus en détail

JORF n 0244 du 20 octobre Texte n 41

JORF n 0244 du 20 octobre Texte n 41 Le 23 février 2016 JORF n 0244 du 20 octobre 2011 Texte n 41 Arrêté du 5 octobre 2011 relatif au cahier des charges de la formation spécifique en matière d hygiène alimentaire adaptée à l activité des

Plus en détail

PROCEDURE DE MATIRISE DES TEMPERATURES

PROCEDURE DE MATIRISE DES TEMPERATURES I - OBJECTIFS Cette Procédure a pour objectif de limiter la multiplication des microbes dans les denrées alimentaires au moment du stockage, de la fabrication, et du service. II - DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production]

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] DISP LILLE BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] Circuit du personnel AU VESTIAIRE 1. Retirer l ensemble des accessoires sur les mains, les poignets et le visage 2. S habiller en tenue de

Plus en détail

Métiers de l'alimentation

Métiers de l'alimentation Hygiène des locaux et des équipements Formation : Classe BP Boulanger Bac Pro boulanger pâtissier Seconde Bac pro CAP Pâtissier CAP Boulanger Bac Pro Boucher charcutier traiteur BEP Boucher charcutier

Plus en détail

La Restauration Collective

La Restauration Collective La Restauration Collective La Restauration Collective Présentation Bases règlementaires Catégories de cuisine collective Quelques bonnes Pratiques d hygiène indispensables Quelques bonnes Pratiques d hygiène

Plus en détail

LES SYSTÈMES DE PRODUCTION : LA LIAISON DIRECTE ET LES LIAISONS DIFFÉRÉES

LES SYSTÈMES DE PRODUCTION : LA LIAISON DIRECTE ET LES LIAISONS DIFFÉRÉES LES SYSTÈMES DE PRODUCTION : LA LIAISON DIRECTE ET LES LIAISONS DIFFÉRÉES Chaque lieu de restauration est conçu selon des critères liés à ses impératifs de production et de service. Pour produire des repas,

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/004-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage en réserve sèche. Mots clés : Denrées alimentaires / HACCP / Restauration / Stockage

Plus en détail

La méthode HACCP permet de prévenir tout risque d intoxication alimentaire (TIAC) et d altération des denrées, en 7 principes :

La méthode HACCP permet de prévenir tout risque d intoxication alimentaire (TIAC) et d altération des denrées, en 7 principes : PROCÉDURE H.A.C.C.P. EN RESTAURATION COLLECTIVE Service scolaire et périscolaire n 8-12-2015 Version n 1 Rédacteur : L. TELLIER Validateur : G. BIBOUD La méthode HACCP permet de prévenir tout risque d

Plus en détail

SAVOIR ASSOCIÉ 3 : Sciences appliquées

SAVOIR ASSOCIÉ 3 : Sciences appliquées SAVOIR ASSOCIÉ 3 : Sciences appliquées 3.1 NUTRITION 3.1.1 Aliments traditionnels et nouveaux produits LIMITES DES Classification des aliments par groupes en fonction de leurs constituants essentiels.

Plus en détail

Evaluation par les compétences de Sciences Appliquées en Baccalauréat professionnel Cuisine et CSR

Evaluation par les compétences de Sciences Appliquées en Baccalauréat professionnel Cuisine et CSR Evaluation par les compétences de Sciences Appliquées en Baccalauréat professionnel Cuisine et CSR Niveau Semestre Compétences évaluées en SA Compétences du référentiel de cuisine Compétences du référentiel

Plus en détail

FORMATIONS DE FORMATEURS

FORMATIONS DE FORMATEURS FORMATIONS DE FORMATEURS En partenariat avec le CNFCE IFAG 972 Centre d affaires le Baobab rue Léon Gontran Damas 97232 LE LAMENTIN VOTRE INTERLOCUTEUR Carine ZEPHIR 06 96 07 11 49 ifag972@orange.fr VOTRE

Plus en détail

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE 4.1. CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES DES ALIMENTS 4.1.1. NATURE DES CONSTITUANTS Protides, Glucides, Lipides, Eléments minéraux, Vitamines, Eau. 4.1.2. PRINCIPALES PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES DES CONSTITUANTS

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SPECIALITE «RESTAURATION» MERCREDI 17

Plus en détail

PÉRIODE de FORMATION en ENTREPRISE n

PÉRIODE de FORMATION en ENTREPRISE n ACADÉMIE DE CAEN NOM du Lycée Professionnel : NOM de l Entreprise : Adresse : Adresse : Téléphone : Télécopie : Téléphone : Télécopie : Restauration collective Restauration commerciale NOM de l élève :

Plus en détail

Service Restauration Grille d auto-évaluation

Service Restauration Grille d auto-évaluation Service Restauration Grille d auto-évaluation Cotation : : Satisfaisant : Partiellement satisfaisant : Insatisfaisant : Non contrôlé Date : Heure : Noms des auditeurs : Indications concernant le déroulement

Plus en détail

HACCP Système d analyse de risque des points critiques et de leurs maintiens

HACCP Système d analyse de risque des points critiques et de leurs maintiens HACCP Système d analyse de risque des points critiques et de leurs maintiens Mesure Préventive Microbiologie TIACS = Toxi-infection Alimentaire en Collectivités LES OBLIGATIONS : -Refroidissement et remise

Plus en détail

CIRCUIT DU LINGE LAY-ST-CHRISTOPHE

CIRCUIT DU LINGE LAY-ST-CHRISTOPHE 053 13/09/06 01 2 1/6 SOMMAIRE 1. OBJET 2. SECTEURS CONCERNÉS 3. DOCUMTS DE RÉFÉRCE 4. MOTS CLÉS 5. GLOSSAIRE Abréviations 6. LOGIGRAMME 7. DESCRIION 8. SPÉCIFICITÉS / REMARQUES 9. ANNEXES HISTORIQUE DU

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2015 SPÉCIALITÉ «RESTAURATION»

CONCOURS INTERNE D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2015 SPÉCIALITÉ «RESTAURATION» Centres de Gestion de la Fonction Publique Territoriale Mercredi 14 janvier 2015 de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 22 Centres de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Loire-Atlantique

Plus en détail

Il est demandé à chaque correspondant d hygiène (CEOH) de bien vouloir noter les nouvelles coordonnées téléphoniques de l EOH.

Il est demandé à chaque correspondant d hygiène (CEOH) de bien vouloir noter les nouvelles coordonnées téléphoniques de l EOH. Il est demandé à chaque correspondant d hygiène (CEOH) de bien vouloir noter les nouvelles coordonnées téléphoniques de l EOH. Lydia Besube (IDE hygièniste) : 0596-52- 8664 (poste 8664) Géraldine Liguori

Plus en détail

Comment utiliser notre ouvrage pour l année en conformité avec le nouveau programme

Comment utiliser notre ouvrage pour l année en conformité avec le nouveau programme Technologie culinaire - CAP Comment utiliser notre ouvrage pour l année 2016-2017 en conformité avec le nouveau programme Pour la 1 re année scolaire 2016-2017 du nouveau CAP Cuisine, l ouvrage est parfaitement

Plus en détail

JORF n 0243 du 18 octobre Texte n 51

JORF n 0243 du 18 octobre Texte n 51 Le 21 octobre 2013 JORF n 0243 du 18 octobre 2013 Texte n 51 ARRETE Arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d entreposage et de transport

Plus en détail

Votre carnet. d information. Cuisson lente. sous vide

Votre carnet. d information. Cuisson lente. sous vide Votre carnet d information Cuisson lente sous vide Pour toute information, communiquez avec l équipe des spécialistes en alimentation du Sous-ministériat à la santé animale et à l inspection des aliments

Plus en détail

NOR: ESSC A. Version consolidée au 28 novembre 2014

NOR: ESSC A. Version consolidée au 28 novembre 2014 Le 28 novembre 2014 ARRETE Arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d entreposage et de transport de produits et denrées alimentaires autres

Plus en détail

Déploiement SAFITECH en Ile de France. Armelle Petit, chargée de mission SAFITECH et Sophie Richard, déléguée régionale

Déploiement SAFITECH en Ile de France. Armelle Petit, chargée de mission SAFITECH et Sophie Richard, déléguée régionale Déploiement SAFITECH en Ile de France Armelle Petit, chargée de mission SAFITECH et Sophie Richard, déléguée régionale WWW.ARS.SANTE.FR SAFITECH un dispositif d accompagnement de la filière technique DEPLOIEMENT

Plus en détail

Les Bonnes pratiques d Hygiène

Les Bonnes pratiques d Hygiène Les Bonnes pratiques d Hygiène Introduction à la sécurité sanitaire en restauration collective Durée conseillée : 2 jours (14h) Chef, responsable qualité, second, agents de restauration NON Présentation

Plus en détail

COMPETENCES et indicateurs d'évaluation

COMPETENCES et indicateurs d'évaluation Établissement de formation : Session : EVALUATION EN ENTREPRISE PRODUCTION EP1 : Production de préparations froides et de préparations chaudes COMPETENCES et indicateurs d'évaluation TS S I TI Barème Produire

Plus en détail

ANNEXE I b RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

ANNEXE I b RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ANNEXE I b RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Mise en relation du Référentiel des Activités Professionnelles et du Référentiel de Certification POLE ACTIVITÉS COMPÉTENCES Pôle 1 «Organisation de la production

Plus en détail

la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées

la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées la Région Date de réalisation : 14/01/2009 Unité Lycées - SOMMAIRE - Fiche de contrôle à réception 3 Tolérance des températures à réception des denrées 4 Fiche de non conformité des livraisons 5 Fiches

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE LES FORMATIONS POUR LES MÉTIERS TECHNIQUES RESTAURATION SCOLAIRE SOUS-DOMAINE LISTE DES STAGES DATES LIEU PAGE APPROCHE GÉNÉRALE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE LA GESTION OPÉRATIONNELLE D'UN SERVICE DE RESTAURATION

Plus en détail

1. DEFINITION 2. METHODOLOGIE

1. DEFINITION 2. METHODOLOGIE 1. DEFINITION L HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point, c est-à-dire analyse de dangers, points de maîtrise essentiels) est l'ensemble des principes et des mesures garantissant que les aliments

Plus en détail

HYGIENE ET QUALITE DU LINGE / RABC FORMATION RABC

HYGIENE ET QUALITE DU LINGE / RABC FORMATION RABC FORMATION RABC Présentée par : Sylvie BARTHOD, infirmière hygiéniste Polyclinique de F.C. - 13/03/2011 1 Contenu : 1. Le malade 2. L analyse des risques 3. La norme EN 14065 4. Le circuit du lit au lit

Plus en détail

Les concepts de production

Les concepts de production Les concepts de production C est l ensemble des moyens mis en œuvre pour gérer et réaliser une production culinaire Achats Stockage Préparations préliminaires Cuisson Distribution et conditionnement Gros

Plus en détail

M : danger microbiologique C : danger chimique P : danger physique A : danger allergique

M : danger microbiologique C : danger chimique P : danger physique A : danger allergique Page : 1/22 M : danger microbiologique C : danger chimique P : danger physique A : danger allergique Probabilité d apparition : Gravité : 1-Très rare 1-Faible 2-Rare 2-Modérée 3-Peu fréquent 3-Sérieuse

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/006-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques, biologiques, chimiques et physiques lors des opérations d épluchage, lavage et désinfection des légumes terreux,

Plus en détail

Processus logistique : démarche qualité en restauration

Processus logistique : démarche qualité en restauration Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Processus logistique : démarche qualité en restauration Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier

Plus en détail

L arrêté du 8 octobre 2013

L arrêté du 8 octobre 2013 L arrêté du 8 octobre 2013 Au JORF n 0243 du 18 octobre 2013, texte n 51, publication de l arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d'entreposage

Plus en détail

Le système HACCP: Hazard Analysis Critical Control Points Analyse des Dangers et Maîtrise des Points Critiques

Le système HACCP: Hazard Analysis Critical Control Points Analyse des Dangers et Maîtrise des Points Critiques Mars 2014 Le système HACCP: Hazard Analysis Critical Control Points Analyse des Dangers et Maîtrise des Points Critiques Introduction et définition Pré-requis Principes Etapes de mise en place Dr LAKHDARI

Plus en détail

TRA 3387 Fabricant denrées à base de lait cru - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3387] v.1

TRA 3387 Fabricant denrées à base de lait cru - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3387] v.1 Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire ULC : Date : Contrôleur responsable : Opérateur : NUE : Adresse : TRA 87 Fabricant denrées à base de lait cru - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET

Plus en détail

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT

AGREMENT PMS. DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire. PRODUCTION (Cuisine centrale) AUTRES (Restaurant administratif) CENTRES D'HEBERGEMENT AGREMENT (n FR 50-402-209-CE) PMS PRODUCTION (Cuisine centrale) DISTRIBUTION (Satellites) Système documentaire RESTAURANTS SCOLAIRES CRECHES CENTRES D'HEBERGEMENT CLSH AUTRES (Restaurant administratif)

Plus en détail

TRA 3419 Usine estomacs, vessies, boyaux - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3419] v.1

TRA 3419 Usine estomacs, vessies, boyaux - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3419] v.1 Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire ULC : Date : Contrôleur responsable : Opérateur : NUE : Adresse : TRA 49 Usine estomacs, vessies, boyaux - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE

Plus en détail

Recensement des équipements de restauration

Recensement des équipements de restauration CONSEIL GENERAL DES DEUX SEVRES annee 1 Direction Ecogestion des bâtiments Service Aménagement des Bâtiments Nom de l'établissement: Nombre de rationnaires (moyenne journalière) Nombre de repas / jour

Plus en détail

MÉTHODES HACCP ET AUTOCONTRÔLES

MÉTHODES HACCP ET AUTOCONTRÔLES MÉTHODES HACCP ET AUTOCONTRÔLES OBJECTIF : ÊTRE CAPABLE D APPORTER LA PREUVE DE SA MAÎTRISE DE L HYGIÈNE Module 28/05/2013 Préambule Jour A Jour B Jour C Sommaire 1- La méthode HACCP 2- Le cahier de traçabilité

Plus en détail

Initiation à la Méthode HACCP

Initiation à la Méthode HACCP Hygiène Initiation à la Méthode HACCP HYGIENE ET SECURITE >> Hygiène Comprendre les évolutions réglementaires, connaître la méthode HACCP et savoir réaliser une étude HACCP. Intégrer et comprendre les

Plus en détail

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

DISPOSITIONS PERMETTANT D ASSURER LA SÉCURITÉ EN RESTAURATION 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE

DISPOSITIONS PERMETTANT D ASSURER LA SÉCURITÉ EN RESTAURATION 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE DISPOSITIONS PERMETTANT D ASSURER LA SÉCURITÉ EN RESTAURATION SATISFAISANT? NON OUI 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE Déclaration de l'établissement auprès

Plus en détail

HYGIENE ALIMENTAIRE. Soyons vigilant! CFPBNA

HYGIENE ALIMENTAIRE. Soyons vigilant! CFPBNA HYGIENE ALIMENTAIRE Soyons vigilant! L HYGIENE ALIMENTAIRE TIAC (toxi -infection alimentaire collective) A déclaration obligatoire lorsqu il existe au moins 2 cas groupés avec des manifestations similaires

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles

Référentiel des activités professionnelles Référentiel des activités professionnelles Champ d activité Définition Le titulaire de la mention complémentaire Cuisinier en desserts de restaurant est un professionnel de la restauration et de la cuisine.

Plus en détail

Le billet. Bonnes pratiques d hygiène en «restaurant satellite» d Animation Enfance du Haut-Rhin. Juin

Le billet. Bonnes pratiques d hygiène en «restaurant satellite» d Animation Enfance du Haut-Rhin. Juin Le billet d Animation Enfance du Haut-Rhin Bonnes pratiques d hygiène en «restaurant satellite» Juin 2016 www.animation-enfance-haut-rhin.fr L alimentation conditionne la santé physique et psychologique

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Commune de COURCELLES SUR SEINE ( )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Commune de COURCELLES SUR SEINE ( ) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C.C.T.P.) Maître de l ouvrage Commune de COURCELLES SUR SEINE ( 27940 ) Objet du marché Cantine municipale : Préparation et livraison de repas en liaison froide

Plus en détail

Sécurité alimentaire. Stage 1 : «Je prépare mes repas» OBJECTIFS PROGRAMME. Le monde microbien. La réglementation et les règles d hygiène

Sécurité alimentaire. Stage 1 : «Je prépare mes repas» OBJECTIFS PROGRAMME. Le monde microbien. La réglementation et les règles d hygiène Sécurité alimentaire Stage 1 : «Je prépare mes repas» Personnel de restauration collective fabriquant les repas 1 journée de 9h00 à 16h00 Sur site reprenant dans l intégralité tous les sujets traités Tout

Plus en détail

Sécurité de la chaîne alimentaire dans les SDIS. Docteur Nicolas DIRN Vétérinaire chef SDIS 60

Sécurité de la chaîne alimentaire dans les SDIS. Docteur Nicolas DIRN Vétérinaire chef SDIS 60 Sécurité de la chaîne alimentaire dans les SDIS Docteur Nicolas DIRN Vétérinaire chef SDIS 60 Introduction Les enjeux : santé du personnel, conditions de travail - Décret n 2008-244 relatif au Code du

Plus en détail

LIVRET D ÉVALUATION NOM ET PRÉNOM DE L ÉLÈVE ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE NOM :... ADRESSE :... VILLE :... LOGO DE l ETABLISSEMENT ANNEE SCOLAIRE :...

LIVRET D ÉVALUATION NOM ET PRÉNOM DE L ÉLÈVE ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE NOM :... ADRESSE :... VILLE :... LOGO DE l ETABLISSEMENT ANNEE SCOLAIRE :... LOGO DE l ETABLISSEMENT LIVRET D ÉVALUATION NOM ET PRÉNOM DE L ÉLÈVE ANNEE SCOLAIRE :... ANNEE SCOLAIRE :... ANNEE SCOLAIRE :... ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE NOM :... ADRESSE :... VILLE :... :... Fax :... Mise

Plus en détail

G Personnel de cuisine

G Personnel de cuisine Appellations (HORECA - Collectivité) Commis / Commise de cuisine de collectivité Cuisinier / Cuisinière de collectivité Définition Prépare et cuisine des mets selon un plan de production culinaire, les

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

TRA 3434 Stockage réfrigéré grenouilles - escargots - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3434] v.1

TRA 3434 Stockage réfrigéré grenouilles - escargots - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3434] v.1 Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire ULC : Date : Contrôleur responsable : Opérateur : NUE : Adresse : TRA 44 Stockage réfrigéré grenouilles - escargots - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION

Plus en détail

Catalogue de prestations 2019

Catalogue de prestations 2019 Catalogue de prestations 2019 Laboratoire Hygiène et Environnement Institut Pasteur de la Guyane Formation Conseils Sécurité Sanitaire des Aliments Bonnes Pratiques d Hygiène (BPH) Visite hygiène Vérifier

Plus en détail

CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève :

CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Conception coordonnée par le collège des IEN-ET de l Académie de Nice Octobre

Plus en détail

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation)

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) www.certidev.com N de récépissé : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP CHEF DE CUISINE EN COLLECTIVITE I IDENTIFICATION DU DEMANDEUR

Plus en détail

TCO REFERENCE: OL6511 CODIC:

TCO REFERENCE: OL6511 CODIC: TCO MARQUE: BRASERO REFERENCE: OL6511 CODIC: 1397370 ELECTRICAL BARBECUE BARBECUE ÉLECTRIQUE Model: OL6511 Modéle: OL6511 INSTRUCTION MANUAL NOTICE DE MONTAGE AVERTISSEMENTS Cet appareil est destiné exclusivement

Plus en détail

Hygiène HACCP et document unique

Hygiène HACCP et document unique Hygiène HACCP et document unique Titre Durée Public Pré-requis Objectifs pédagogiques de la formation Animateur/Formateur Hygiène HACCP et document unique 21 heures - 3 jours Ce stage est ouvert à toutes

Plus en détail

5. Proposition limites de connaissances. Nouveau référentiel CAP Cuisine Première session d examen 2018

5. Proposition limites de connaissances. Nouveau référentiel CAP Cuisine Première session d examen 2018 5. Proposition limites de connaissances Nouveau référentiel CAP Cuisine Première session d examen 2018 POLES COMPETENCES CONNAISSANCES LIMITES DE CONNAISSANCES EXIGEES POLE 1 Organisation de la production

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE LES APPAREILS DE CONDITIONNEMENT ET DE REFROIDISSEMENT RAPIDE

FICHE PEDAGOGIQUE LES APPAREILS DE CONDITIONNEMENT ET DE REFROIDISSEMENT RAPIDE FICHE PEDAGOGIQUE Classe : Première année CAP Agent Polyvalent de Restauration (1APR) : 11 élèves. Matière : Connaissance des milieux professionnels liés à la production de préparations froides et de préparations

Plus en détail

Où se procurer les aliments?

Où se procurer les aliments? Où se procurer les aliments? Dans tous les magasins d alimentation Ou en direct chez les producteurs sous certaines conditions. Pour les productions primaires : Miel, fruits et légumes Leur achat en direct

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS ANNEE : 2016 Date de mise à jour : 01/03/2016 1 LABORATOIRE LABORATOIRE D'AUTOCONTRÔLE - Conseil Accompagnement pour la mise en place d'un laboratoire

Plus en détail

CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Période 2 :...

CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Période 2 :... CAP Assistant Technique en milieu familial et collectif Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1:... /. Période 2 :... / Conception coordonnée par le collège des IEN-ET de l Académie

Plus en détail

TRA 3193 Denrées alimentaires SANS agrément obligatoire - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3193] v2

TRA 3193 Denrées alimentaires SANS agrément obligatoire - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [3193] v2 Unité Provinciale de : Date Contrôleur responsable : N : Opérateur : N unique : Adresse : TRA 19 Denrées alimentaires SANS agrément obligatoire - INFRASTRUCTURE, INSTALLATION ET HYGIENE [19] v2 C : conforme

Plus en détail

MÉTROPOLE LA RÉUNION Juin 2009 examen

MÉTROPOLE LA RÉUNION Juin 2009 examen Examen : BEP Alimentation Coefficient 3 Spécialité : Pâtissier, glacier, chocolatier confiseur Durée 1 h 45 Page 1/9 Ce sujet comporte 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9. Assurez-vous que cet exemplaire est

Plus en détail

CAP AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION - MISE EN RELATION : COMPETENCES/TACHES

CAP AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION - MISE EN RELATION : COMPETENCES/TACHES CAP AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION - MISE EN RELATION : COMPETENCES/TACHES COMPETENCES TERMINALES C 31 C 32 C 33 C 35 SOUS-COMPETENCES C 312 C 311 C 313 C 314 C 321 C 316 C 331 C 332 C 333 C 353 TACHES

Plus en détail

Autocontrôle simplifié

Autocontrôle simplifié Autocontrôle simplifié 2 Brunch du 1er août - Autocontrôle simplifé! L organisation d un brunch le 1er août représente un véritable défi à bien des égards. En tant qu hôte, vous jouez un rôle prépondérant

Plus en détail

FICHE DIPLOME CAP Assistant Technique en Milieux Familial et Collectif

FICHE DIPLOME CAP Assistant Technique en Milieux Familial et Collectif 500 33411 - CAP Assistant Technique en Milieux Familial et Collectif Préparation de collations Préparation des boissons froides, des boissons chaudes Préparation des éléments constitutifs des collations

Plus en détail

Des modules spécifiques adaptés aux besoins et a l organisation de votre restaurant

Des modules spécifiques adaptés aux besoins et a l organisation de votre restaurant En 2015, votre partenaire Socsa Agroalimentaire est devenu Resagro FORMATION & CONSEIL EN A-A CONSEIL - FORMATION - SUIVI EN HYGIENE AGROALIMENTAIRE FORMATION HYGIÈNE SPÉCIFIQUE À L ACTIVITÉ DE RESTAURATION

Plus en détail

Sécurité et hygiène alimentaire dans les cantines scolaires.

Sécurité et hygiène alimentaire dans les cantines scolaires. Réglementation et incontournables à respecter en matière d'hygiène dans les cantines Céline GEERAERTS, inspecteur dans le service sécurité sanitaire des Aliments à la DDPP 31. 14/03/16 1 Sommaire 1- Contexte.

Plus en détail

Il prépare la viande de porc, la désosse, la découpe et la fait cuire.

Il prépare la viande de porc, la désosse, la découpe et la fait cuire. FICHE MÉTIER CHARCUTIER- TRAITEUR Il prépare la viande de porc, la désosse, la découpe et la fait cuire. Il fabrique des produits cuits (pâtés, saucissons et jambons ) et des produits crus (saucisses,

Plus en détail

G Personnel de cuisine

G Personnel de cuisine Appellations (HORECA - Restaurant) Chef de partie Chef de partie poissonnier / poissonnière Cuisinier / Cuisinière Cuisinier traiteur / Cuisinière traiteuse Grillardin / Grillardine Chef de partie rôtisseur

Plus en détail

Deux espaces uniquement : préparations froides et préparations chaudes. Matériels pour la remise en température (four mixte, bain-marie, micro-ondes)

Deux espaces uniquement : préparations froides et préparations chaudes. Matériels pour la remise en température (four mixte, bain-marie, micro-ondes) Ce concept va au bout de la logique de l assemblage et réduit le rôle du cuisinier à la stricte remise en température et au dressage des plats, hors d oeuvre et desserts. Deux espaces uniquement : préparations

Plus en détail

Module. Biberonneries

Module. Biberonneries Module Biberonneries 1 Table des matières 1. Introduction 5 1.1 Champ d application 5 1.2 Comment faut-il appliquer ce module? 5 2. Bonnes pratiques d hygiène 6 3. Organigrammes de processus 8 4. Points

Plus en détail