Laurence Guglielmi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli"

Transcription

1 Coopération cellulaire et réponses effectrices Laurence Guglielmi l i 1

2 Activation des lymphocytes T

3 DC immature capture de l Ag dans les tissus cellule T activée Chimiokines CCL19/21 CCR7 Migration Mgraton Organe lymphoïde secondaire DC mature présentation de l antigène cellule T naïve activation des lymphocytes T

4 Tissus lymphoïdes secondaires ciés aux muqueu uses (MA ALT) Tissus lymphoïd des asso sphère ORL (NALT) bronches/poumon (BALT) tubes digestifs (GALT) appareil uro-génital Ganglions lymphatiques Ag provenant des tissus Rate Ag présents dans le sang

5 Présentation de l antigène aux lymphocytes T Lymphatique afférent Lymphatique efférent Cortex superficiel = zone B Cortex profond = zone T LT, LB, CD, M Activation T (+ début activation B)

6 Exploration de la surface des DC par les LT : "butinage" Contact stable activation LT DC LT Contacts transitoires De faible affinité i Peu ou pas d activation LT DC Fréquence d un LT naïf pour un Ag donné # 1 pour

7 Synapse immunologique Cellule dendritique CD54 (ICAM-1) CD80/86 CD40 HLA classe II CD80/86 CD11a/CD18 (LFA-1) CD28 CD40L CD4 TCR CTLA-4 LymphocyteT-CD4

8 Synapse immunologique Notion de microclusters SMAC=Supramolecular Activation Cluster TCR CD3 Molécules de costimulation Activ vation Molécules d adhésion dadhésion Structure fluctuante, dynamique, multifocale, bi-directionnelle

9 Signal N 1 : liaison HLA-peptide / TCR-CD3 HLA - peptide CD4 TCR CD3 CD28 LCK/ /Fyn PLC Ca intracellulaire ZAP-70 PKC NFAT NF B Fos/jun NF-AT AP1 OCT IL-2

10 Signal N 2 : molécule de costimulation CD28 amplification du signal CD4 HLA - peptide TCR CD3 CD80/86 (B7) CD28 IL-2 IL-2-R LCK/ /Fyn PI-3K Bcl-XL CD25 (chaîne de l IL-2-R) ZAP-70 Survie de la cellule NFAT NF B AP1 OCT gène il-2 PROLIFERATION

11 Signal N 2 : molécule de costimulation CTLA-4 rétro-control négatif CD4 HLA - peptide TCR CD3 CD80/86 (B7) CD28 CD80/86 (B7) CTLA-4 LCK/ /Fyn PI-3K PTP-1D ZAP-70 déphosphorylation h NFAT NF B AP1 OCT gène il-2

12 Signal N 3 : cytokines Stimule la prolifération des LT activés IL-2 IL-12 TH1 IL-4 TH2 Oriente leur différenciation IL-6 TH17 TGF IL-10 Treg

13 tée à l agress sion POLARISATION Th1, Th2, Th17, Treg Autres cellules: NKT, PNB, cell épith... TH2 cytokines GATA3 DC LT naïf indifférencié TH1 T-bet IL-4 INF e adap TH17 ROR- t IL-17 Si ignaux de dan nger Répon nse eff fectric cytokines Treg Foxp3 TGF IL-10

14 Th2 IL-4 IL-5 IL-13 Réponse humorale LB, PNEo, PNB, masto Germes extracellulaires Helminthes (Allergies) Th1 IL-2 IFN TNF Réponse cellulaire macrophages CD8 cytotoxiques Germes intracellulaires (Mal auto-immunes) Th17 IL-17A IL-17F IL-21 IL-22 Réponse cellulaire PNN bactéries extracellulaires Champignons (Mal auto-immunes) Treg TGFb IL-10 Immunorégulation TH1-TH2-TH17

15 Régulation de l homéostasie T Toutes les cellules activées sont programmées pour mourir par apoptose survie Bim = pro-apoptotique Bcl-xL= anti-apoptotique Apoptose Bcl-xL Bim PD1 = programmed death 1 LT CD28 TCR CD28 PD1 CD Réponse effectrice Fin de réponse PDL-1 - signal de mort induit par le TCR (Bim) - inhibé par des signaux de survie (Bcl-xL) induits par cytokines et co-stimulation - persistance du signal de mort - signaux de survie Activation Induced Cell Death (AICD) Seul 10% du clone amplifié survit Contraction clonale Mémoire T

16 T mémoire Naïf mémoire centrale mémoire effectrice T T T CD45RA+ CCR7+ CD45RA- CD45RO+ CCR7+ CD45RA- CD45RO+ CCR7- ganglions lymphatiques peau muqueuses u L-selectine CCR7 CLA intégrine i CCR4 intégrine 4 7 CCR5

17 Activation des lymphocytes B

18 Lymphatique afférent Lymphatique efférent Cortex superficiel =zoneb Cortex profond = zone T LT, LB, CD, M Activation T (+ début activation B)

19 Stimulation par le BCR antigène Ig Ig CMH classe II Noyau

20 Coopération cellulaire T-B 2 nd SIGNAL Coopération du LB avec un LT CD4 + spécifique du même Ag 1 er SIGNAL Reconnaissance spécifique de l'ag par l'ig membranaire antigène TCR CMH classe II T4 B CD4 CD40L CD40 Cytokines 3 ème SIGNAL

21 Expansion clonale Clone de lymphocytes anti-x Antigène étranger X X Lymphocyte y anti-x Une partie des cellules se différencie rapidement en plasmocytes sécréteurs d IgM de faible affinité. La majorité de ces cellules B activées initie la formation d'un centre germinatif.

22 Centre Germinatif AID Plasmocytes Hypermutation somatique Prolifération clonale Sélection Commutation de classe cellule B activée DCF centrocytes T Affinité Affinité Différenciation centroblastes apoptose Manteau Lymphocyte B mémoire AID = Activation-Induced cytidine Deaminase

23 centroblaste IgM B -prolifération rapide - hypermutation somatique faible affinité Sélection forte affinité DCF B centrocytes B DCF B T Apoptose Différenciationi cellules B mémoires / plasmocytes

24 Commutation isotypique : influence des cytokines IL-10 IL-21 IgG1 IgG3 B TGF- IgA B IL-2 IL-4 IL-5 B IL-4 IgE IgG4 IL-2 IL-4 IL-5 IgM prolifération différenciation

25 Ecotaxie des plasmocytes expression de Récepteurs de Domiciliation migration des cellules vers les sites appropriés MALT Tissus conjonctifs sous-épithéliaux des muqueuses Ganglions lymphatiques Rate Moelle osseuse Anticorps muqueux Anticorps sériques

26 Cinétique de la réponse humorale Taux d anticorps prolifération clonale IgG IgA contraction ti clonale latence IgM Temps (jours) Stimulation antigénique

27 Cellules B mémoires Plasmocytes CD19- CD20- CD27++ CD38+++ CD138+ Ig- Ag cellule B naïve CD19+ CD20+ CD27- CD38- IgM+ IgD+ CD19+ CD20+ CD27+ CD38- IgM/IgG/IgA/IgE Lymphocyte B mémoire durée de vie courte affinité des Ig : +/- durée de vie longue affinité des Ig : +++

28 Cellules B mémoire Ag x Réponse primaire (sélection clonale) Réponse secondaire (mémoire) Ac Ac Ac Ag x Ac Ac Ac Ac Ac Ac Ac Ac

29 Réponse humorale primaire et secondaire Taux d anticorps Réponse Primaire Réponse Secondaire 10 2 IgG IgA 10 prolifération clonale contraction clonale l 1 latence IgM IgG IgA IgM Stimulation antigénique (1 er contact) Stimulation antigénique (2 ème contact) Temps (jours)

30 La mémoire immunologique 2 propriétés : mémoire centrale : capacité à produire des Ac plus rapidement et pour une dose d Ag plus faible que lors d une réponse 1 aire. cellules B mémoire (commutation isotypique + maturation d affinité) circulant dans le sang et la lymphe. mémoire effectrice : permet l exclusion immédiate ou la destruction du pathogène lors d une nouvelle exposition plasmocytes à vie longue résidant dans la moelle osseuse ou dans les muqueuses

31 Antigènes thymo-indépendant (TI) Substances polymériques -Sucres (ex : LPS) - Protéines multivalentes (ex : flagelline) n induisent pas de maturation d affinité, ni de cellules mémoires

Immunité adaptative : la mémoire immunitaire

Immunité adaptative : la mémoire immunitaire Immunité adaptative : la mémoire immunitaire Guislaine Carcelain, Myriam Labalette, Mirjana Radosavljevic I-Introduction... 2 II-Caractéristiques d'une réponse-mémoire ou secondaire... 2 III-La mémoire

Plus en détail

Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T.

Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T. Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T. Marcelo de Carvalho, Olivier Adotévi, Valérie Frenkel, Gilles Thibault, Richard Le Naour I-Introduction... 2 II-Activation des lymphocytes

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Activation et polarisation des lymphocytes T. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Activation et polarisation des lymphocytes T A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise La réponse innée reconnaît des structures conservées entre

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse XXII ème JRPI 13 10 2015 Pr M. Labalette Biothérapies Déficit immunitaire secondaire Susceptibilité aux infections (1 er effet secondaire des biothérapies)

Plus en détail

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 1 Vendredi 25 janvier 2008 : Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 2 Immunité et exposition aux rayonnements ionisants Professeur Michel

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Immunologie Travaux dirigés

Immunologie Travaux dirigés Université Mohammed V-Agdal - Rabat Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 6 Module : Biochimie et Immunologie Élément : Immunologie Immunologie Travaux dirigés 1- De l Immunité innée à l immunité adaptative

Plus en détail

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ Les mécanismes de reconnaissance et d élimination des molécules du non soi font intervenir un système diffus d organes, de tissus, de cellules et de molécules qui

Plus en détail

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2)

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2) Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines 1. Structure 2. Synthèse 3. Récepteurs 4. Fonctions Division des Immunoglobulines en 5 classes en fonction de leurs propriétés structurales

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers

Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers MSBM / 29.11.2001 Immunité Ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme pluricellulaire de maintenir la cohérence des cellules

Plus en détail

Immunité et Vieillissement

Immunité et Vieillissement Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Cyrille Hoarau, Frédéric Bérard I-Introduction... 2 II-Principe et modalités de l'immunothérapie spécifique de l'allergène... 2 II-1.Principe

Plus en détail

Le lymphocyte B et BCR. Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017

Le lymphocyte B et BCR. Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017 Le lymphocyte B et BCR Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017 I-Introduction Les lymphocytes B (LB) représentent 10 à 15 % des lymphocytes circulants. -Ils sont le support de

Plus en détail

Immunologie de la grossesse

Immunologie de la grossesse Immunologie de la grossesse LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 Introduction Immunité Ensemble des mécanismes permettant Reconnaître et tolérer «le soi» Reconnaître et rejeter «le non

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE12PA Vendredi 18 mars 2016, 9h-11h PLAN du COURS - Généralités sur le système immunitaire

Plus en détail

Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale

Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale Les différentes populations de lymphocytes B et la production d anticorps Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale Protection innée contre infections bactériennes dans hôte naïf Ac adaptatifs

Plus en détail

Activation lymphocytaire T et mémoire cellulaire. S3 L2 2015-2016 Dr Cédric Ménard

Activation lymphocytaire T et mémoire cellulaire. S3 L2 2015-2016 Dr Cédric Ménard Activation lymphocytaire T et mémoire cellulaire S3 L2 2015-2016 Dr Cédric Ménard Production de T naïfs par le thymus DN4 Couples récepteurs / ligands CCR7 / CCL19-CCL21 CXCR4 / CXCL12 CCR9 / CCL25 CCR9

Plus en détail

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus sylvain.dubucquoi@chru-lille.fr Facteurs de croissance et vasculogenèse Th17 Treg Organiser une réponse immunitaire adaptée Éviter une réponse inappropriée Parasites Bactéries Th2 Th1 Agressions «intérieures»

Plus en détail

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine 2012 Explorations des réponses Immunitaires L3 Médecine Rappel sur les réponses Immunitaires DIFFERENTS TYPES DE REPONSES IMMUNITAIRES Naturelle = innée Adaptative Non spécifique Spécifique Immédiate Barrière

Plus en détail

Lignée lymphocytaire

Lignée lymphocytaire Lignée lymphocytaire I-INTRODUCTION : LES LYMPHOCYTES: Support cellulaire de la défense immunitaire spécifique 25 40 % des globules blancs dans le sang périphérique Moins de 20 % dans le myélogramme. 3

Plus en détail

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 sylvain.dubucquoi@chru lille.fr sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 Institut d Immunologie, CHRU de Lille 5 L 20 50x 10 9 leucocytes (Globules

Plus en détail

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise coopération cellulaire A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et acquise Immunité innée Immunité acquise

Plus en détail

Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes

Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes 1. Origine des lymphocytes - les lymphocytes proviennent d'une cellule souche hématopoïétique multipotentielle (= totipotente)

Plus en détail

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines Rappels immunologie La réponse innée : Elle comprend : Les barrières anatomiques ( peau et muqueuse ) Des cellules phagocytaires : les phagocytes ( macrophage et polynucléaires neutrophiles qui reconnaissent

Plus en détail

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011 LA REPONSE ALLOGENIQUE C. René -2011 Les Lois de la transplantation Rôle des lymphocytes T Transfert de l immunité par les cellules T Infiltrat de cellules mononuclées disposé en manchons péri-vasculaire:

Plus en détail

PHÉNOTYPE, DIFFÉRENCIATION, CIRCULATION ET HOMÉOSTASIE DES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE

PHÉNOTYPE, DIFFÉRENCIATION, CIRCULATION ET HOMÉOSTASIE DES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE PHÉNOTYPE, DIFFÉRENCIATION, CIRCULATION ET HOMÉOSTASIE DES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE 1. Les lymphocytes T Les lymphocytes T et B, qui sont les seules cellules de l'organisme à avoir des récepteurs

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

Cytokines & Chimiokines

Cytokines & Chimiokines Cytokines & Chimiokines I. (D après Förster, R. et al. (1999) Cell 99:23) Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l organisme, des souris déficientes pour le récepteur

Plus en détail

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie Différenciation lymphocytaire T & B CM5.1 Différenciation lymphocytaire T & B Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011

Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011 Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011 1 e partie : QCM 1- Un antigène : A- peut jouer un rôle dans la tolérance centrale s il s agit d un allo-antigène B- peut jouer un rôle dans la tolérance centrale

Plus en détail

Le récepteur T ou TCR. G. Cozon gregoire.cozon@chu-lyon.fr Novembre 2009

Le récepteur T ou TCR. G. Cozon gregoire.cozon@chu-lyon.fr Novembre 2009 Le récepteur T ou TCR G. Cozon gregoire.cozon@chu-lyon.fr Novembre 2009 Le récepteur T ou TCR Qu'est-ce que le récepteur T? Comment est-il formé? Comment fonctionne-t-il? À quoi sert-il? Qu'est-ce que

Plus en détail

TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T

TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T 14/10/2013 MARIANI Natacha L2 TSSIBG G. Pommier 8 pages TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T Immunoglobulines (Ig/AC) Récepteurs pour l'antigène des lymphocytes

Plus en détail

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Ghislaine Sterkers et Marie-Anne Gougerot-Pocidalo I-Introduction... 2 II-Systèmes immunitaires impliqués dans la défense anti-infectieuse... 3 II-1.Immunité

Plus en détail

Sommaire. Concepts de base en immunologie

Sommaire. Concepts de base en immunologie xi Sommaire Partie I Concepts de base en immunologie Chapitre 1 Les concepts de base en immunologie 1 Chapitre 2 L immunité innée 39 Partie II Chapitre 1 La reconnaissance des antigènes La reconnaissance

Plus en détail

Idées-clef sur l activation lymphocytaire

Idées-clef sur l activation lymphocytaire Idées-clef sur l activation lymphocytaire L activation du S.I. est basée sur de multiples coopérations cellulaires biou tripartite entre le chef d orchestre (LTH), les CPA et les autres lymphocytes futurs

Plus en détail

Système Immunitaire. Immunologie Cellulaire et Tissulaire Hôpital Pitié-Salpêtrière

Système Immunitaire. Immunologie Cellulaire et Tissulaire Hôpital Pitié-Salpêtrière Le Vieillissement du Système Immunitaire Dr Guislaine Carcelain Dr Guislaine Carcelain Immunologie Cellulaire et Tissulaire Hôpital Pitié-Salpêtrière I ère Partie: Le Système Immunitaire La Réponse Immune

Plus en détail

COULTRY CLUB Paris 8 Avril 2014 Place de la CMF dans le diagnostic des déficits Immunitaires primitifs

COULTRY CLUB Paris 8 Avril 2014 Place de la CMF dans le diagnostic des déficits Immunitaires primitifs COULTRY CLUB Paris 8 Avril 2014 Place de la CMF dans le diagnostic des déficits Immunitaires primitifs Béatrice URING-LAMBERT Déficit immunitaire primitif Définition: anomalie d un ou plusieurs éléments

Plus en détail

Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie

Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie Nom : Numéro d Étudiant Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1. Lequel

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les cellules dendritiques Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : Plan du cours : I. Introduction II. Cellules dendritiques a. Caractéristiques

Plus en détail

Le Vieillissement du Système Immunitaire

Le Vieillissement du Système Immunitaire Le Vieillissement du Système Immunitaire Dr Guislaine Carcelain Immunologie Cellulaire et Tissulaire Hôpital Pitié-Salpêtrière La Réponse Immune Non soi Substances étrangères Soi modifié Organisme altéré

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail

Lymphocytes B : diversité, ontogénèse, différenciation et activation.

Lymphocytes B : diversité, ontogénèse, différenciation et activation. Lymphocytes B : diversité, ontogénèse, différenciation et activation. Frédéric Batteux, Olivier Garraud, Lionel Prin, Yves Renaudineau, Laurent Vallat I-Introduction (Figure 12)... 2 II-Le récepteur pour

Plus en détail

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T M. Butte et al Immunity 2007 DOI 10.1016 PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T 1 Généralités L'activation du lymphocyte est due à

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

LB endocyte et dégrade l'ag, puis l'exprime avec une molécule CMH Classe II l'ag peut être présenté aux LT- CD4.

LB endocyte et dégrade l'ag, puis l'exprime avec une molécule CMH Classe II l'ag peut être présenté aux LT- CD4. LYMPHOCYTES B I / Les lymphocytes B A Généralités Cellules fabriquées dans la moelle osseuse, qui sont le support de l'immunité adaptative humorale (transférable par le sérum qui contient les Ig) par production

Plus en détail

Coopération fonctionnelle entre le récepteur de l IL-7 (IL- 7R) et l intégrine α2β1 dans l activation des Th17

Coopération fonctionnelle entre le récepteur de l IL-7 (IL- 7R) et l intégrine α2β1 dans l activation des Th17 Coopération fonctionnelle entre le récepteur de l IL-7 (IL- 7R) et l intégrine α2β1 dans l activation des Th17 Mémoire Claudie Arseneault Maîtrise en Microbiologie-Immunologie Maître ès sciences (M.Sc.)

Plus en détail

Maturation des Cellules T et des Cellules B

Maturation des Cellules T et des Cellules B Maturation des Cellules T et des Cellules B 1- Développement lymphocytaire (T & B) 2-Maturation thymique des Cellules T 3-Maturation des Cellules B dans la moelle osseuse (MO) 1-Le développement lymphocytaire

Plus en détail

L immunité est assurée par le système immunitaire

L immunité est assurée par le système immunitaire L immunité est assurée par le système immunitaire végétations amydales 1. Organes primaires, centraux ou producteurs canaux lymphatiques thymus rate ganglions lymphatiques 2. Organes secondaires, périphériques

Plus en détail

TRANSDUCTION DU SIGNAL DES RECEPTEURS T ET B

TRANSDUCTION DU SIGNAL DES RECEPTEURS T ET B M1 immuno 11/12/07 RT : Sauvet gabriella TRANSDUCTION DU SIGNAL DES RECEPTEURS T ET B 1- Stimulation des lymphocytes par l antigène 2- Plusieurs protéines membranaires «aident» le récepteur de l antigène

Plus en détail

Le rejet aigu cellulaire

Le rejet aigu cellulaire Le rejet aigu cellulaire CUEN: 3/12/2013 Philippe Grimbert Plan Les antigènes de transplantation Le mécanisme du rejet L incidence et les outils du diagnostique Le traitement 1 Rejet aigu cellulaire Représente

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES. P. Blanco

ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES. P. Blanco ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES P. Blanco PLAN Généralités Thymus Moelle osseuse Ganglions lymphatiques Rate MALT PLAN Généralités Thymus Moelle osseuse Ganglions lymphatiques Rate MALT Généralités O. Lymphoïdes

Plus en détail

Le Système Immunitaire

Le Système Immunitaire Formation des Maîtres de l UPMC : Agrégation interne Notions Complémentaires en IMMUNOLOGIE Maître de Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) Centre de Recherche des Cordeliers INSERM UMRS

Plus en détail

Le Vieillissement du Système Immunitaire

Le Vieillissement du Système Immunitaire Le Vieillissement du Système Immunitaire Dr Guislaine Carcelain Immunologie Cellulaire et Tissulaire Hôpital Pitié-Salpêtrière La Réponse Immune Non soi Substances étrangères Soi modifié Organisme altéré

Plus en détail

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB régulateurs M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB : population hétérogène Foie fœtal et moelle osseuse B1 Plasmocytes Moelle osseuse T2-MZP LB de la zone marginale Périphérie Cellules souches LB immatures

Plus en détail

Le Vieillissement du Système Immunitaire

Le Vieillissement du Système Immunitaire Le Vieillissement du Système Immunitaire Dr Guislaine Carcelain Immunologie Cellulaire et Tissulaire Hôpital Pitié-Salpêtrière I ère Partie: Le Système Immunitaire 1 La Réponse Immune Non soi Substances

Plus en détail

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale RALANDISON Stéphane Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Soirée Rhumato, 28 février 2013 Introduction Habitudes pratiques:

Plus en détail

La leucémie lymphoïde chronique (LLC)

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La plus fréquente des hémopathies : 3 nouveaux cas / 100000 habitants / an Pas de facteur favorisant connu Adultes âgés (>65 ans), sexratio = 2/1 Accumulation de lymphocytes

Plus en détail

LES IMMUNOGLOBULINES

LES IMMUNOGLOBULINES LES IMMUNOGLOBULINES Défenses spécifiques Reconnaissance de l Ag Forme native Dégradé en peptides TCR (lymphocyte T) Immunité IMMUNOGLOBULINES (Ig) Lymph. B Plasmocytes Ig membranaires Défenses non spécifiques

Plus en détail

TSSIBG Les circuits de circulation des lymphocytes et les mécanisme moléculaires qui les contrôlent

TSSIBG Les circuits de circulation des lymphocytes et les mécanisme moléculaires qui les contrôlent 14/10/2013 MARIANI Natacha L2 TSSIBG J. Boucrault 10 pages Les circuits de circulation des lymphocytes et les mécanismes moléculaires qui les contrôlent Plan A. Introduction B. Processus moléculaires guidant

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

Cytokines ; Chimiokines

Cytokines ; Chimiokines Cytokines ; Chimiokines I. Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l'organisme, des souris déficientes pour le récepteur CCR7 de chimiokine ont été générées par recombinaison

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

Immunité et grossesse

Immunité et grossesse MODULE de MAIEUTIQUE Unité foetoplacentaire (Coordonateur Pr Janky) Immunité et grossesse Dr. Nadia Prisant 1 Points essentiels : Le système immunitaire, à travers ses deux principales composantes, l immunité

Plus en détail

CELLULES DENDRITIQUES ET F.BENABADJI (ANAP AVRIL 2011)

CELLULES DENDRITIQUES ET F.BENABADJI (ANAP AVRIL 2011) CELLULES DENDRITIQUES ET ALLERGIE RESPIRATOIRE F.BENABADJI (ANAP AVRIL 2011) LE SYSTEME IMMUNITAIRE Système inné Système ancien de défense Pathogenrecognition receptors(prr) codés par des cellules germinales

Plus en détail

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions DESC d Immunologie Clinique et Allergologie 2014 Module 0 «Immunologie» Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions Circulation et domiciliation des cellules immunitaires

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

Donnou S. caractérisation des cellules microgliales adultes et de leur potentiel en immunotherapie des tumeurs cerebrales TEL-00341604

Donnou S. caractérisation des cellules microgliales adultes et de leur potentiel en immunotherapie des tumeurs cerebrales TEL-00341604 Vaisseaux méningés Sinus veineux Os crânien Dure-mère Espace Périvasculaire Cortex cérébral ventricules Substance blanche Flux de LCR Villosités arachnoïdes Sinus veineux Plexus choroïdes Substance grise

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et

Plus en détail

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 Les immunoglobulines et leurs fonctions Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 IMMUNOGLOBULINES ET FONCTION ANTICORPS Définition Les immunoglobulines

Plus en détail

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Les cytokines et leurs récepteurs Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Les cytokines et leurs récepteurs 2 mécanismes principaux d interactions cellulaires : - contact membranaire

Plus en détail

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison Après-Midi Rhumato, février 2014, CHU JRB Antananarivo Maladies inflammatoires : désordres inflammatoires

Plus en détail

Castex. Cytotoxicité. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 09/04/10 LIPCOM-RM)

Castex. Cytotoxicité. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 09/04/10 LIPCOM-RM) Réponses Immunitaires à médiation cellulaire Françoise CASTEX, PhD CNRS-UMR 5232, CPID UFR Pharmacie francoise.castex@univ-montp1.fr i t f Cytotoxicité Ag et CMH dépendante CTL, Ag indépendante et CMH

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Bases fondamentales: Lymphocytes B et rupture de tolérance. Dumoitier Nicolas 30/09/2016

Bases fondamentales: Lymphocytes B et rupture de tolérance. Dumoitier Nicolas 30/09/2016 Bases fondamentales: Lymphocytes B et rupture de tolérance Dumoitier Nicolas 30/09/2016 Immunité humorale Les lymphocytes B, stimulés spécifiquement par l'antigène, se multiplient et se différencient en

Plus en détail

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE SUJET 1 La phase symptomatique du sida est caractérisée par un taux très faible de lymphocytes T cytotoxiques et de lymphocytes T4. Les patients qui rentrent

Plus en détail

La réponse Immunitaire et sa régulation

La réponse Immunitaire et sa régulation La réponse Immunitaire et sa régulation DFGSM2 Rangueil 2012-13 Michel Abbal 1 Schématisation simplifiée de l activation de la réponse humorale et cellulaire Phagocytose - Présentation CPA Ag Sélection

Plus en détail

Mécanismes physiopathologiques des anomalies de la prolifération lymphocytaire, notion de clonalité/prolifération clonale

Mécanismes physiopathologiques des anomalies de la prolifération lymphocytaire, notion de clonalité/prolifération clonale Mécanismes physiopathologiques des anomalies de la prolifération lymphocytaire, notion de clonalité/prolifération clonale Jean-Paul Fermand, Patricia Amé-Thomas, Bertrand Arnulf, Marie Hélène Delfau Larue,

Plus en détail

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma.

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma. Bio II - Ex. IV Question 1 : Lors d une réponse inflammatoire (ex. blessure de la peau avec une aiguille souillée par des bactéries), A) préciser les rôles respectifs des neutrophiles, des mastocytes,

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 (D après Carpino, N., et al. (2004) Immunity 20:37) Exercice I (noté sur 14 points) Les lymphocytes T jouent un rôle central dans la reconnaissance

Plus en détail

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé TS-Thème 6 : immunologie N. Pidancier 2010-2011 Correction des exercices d'immunologie 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé ''la souris

Plus en détail

Autoimmunité & alimentation : après le sel les graisses?

Autoimmunité & alimentation : après le sel les graisses? Autoimmunité & alimentation : après le sel les graisses? RIIP 2014, 21/03/2014, Paris Pr Denis Jullien Hôpital E. Herriot Athérosclérose? - Psoriasis - Lupus - Polyarthrite Rhumatoïde - Facteurs Pro-athérogènes

Plus en détail

Diversité des immunoglobulines (Ig): mécanismes génétiques. Jean-Paul Fermand Département d Immunologie Clinique Hôpital Saint Louis, Paris

Diversité des immunoglobulines (Ig): mécanismes génétiques. Jean-Paul Fermand Département d Immunologie Clinique Hôpital Saint Louis, Paris Diversité des immunoglobulines (Ig): mécanismes génétiques Jean-Paul Fermand Département d Immunologie Clinique Hôpital Saint Louis, Paris Antigène Structure des immunoglobulines humaines normales NH2

Plus en détail

LES TISSUS CONJONCTIFS

LES TISSUS CONJONCTIFS LES TISSUS CONJONCTIFS UE2 Les tissus conjonctifs (TC) sont un mélange en proportion variable de : Cellules + fibres + substance fondamentale Ils permettent de faire le lien entre les tissus et les organes.

Plus en détail

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Responsables: Pr MA Gougerot-Pocidalo Dr Hélène Moins-Teisserenc 6 cours dans les prochaines semaines 4 ED en Mars Livre recommandé: IMMUNOLOGIE: De la biologie

Plus en détail

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE 4 semaines - Acteurs du système immunitaire Photo lymphocytes au contact cellule cancéreuse http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/eva_bac/s-bac2005/images/ltc.jpg

Plus en détail

Les voies de co-stimulation

Les voies de co-stimulation 8 ème Journée Scientifique du CRI Les voies de co-stimulation Jean Sibilia Rhumatologie, CHU de Strasbourg Centre national de référence "Maladies auto-immunes systémiques rares" Le dialogue intercellulaire

Plus en détail

Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T

Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T Guy Gorochov, Jean Daniel Lelièvre, Gilles Thibault, Antoine Toubert I-Introduction... 2 II-Le récepteur T pour l antigène (T-cell receptor ou TCR)...

Plus en détail

Anatomie Comparée du SI / SNC. Sylvain FISSON. Plan du COURS de NEURO-IMMUNOLOGIE. Anatomie Comparée du SI / SNC. Plan du COURS de NEURO-IMMUNOLOGIE

Anatomie Comparée du SI / SNC. Sylvain FISSON. Plan du COURS de NEURO-IMMUNOLOGIE. Anatomie Comparée du SI / SNC. Plan du COURS de NEURO-IMMUNOLOGIE Master BMC : mmunologie Fondamentale & ntégrée (BMC) NEUROMMUNOLOGE : mmunosurveillance du Système Nerveux Organes Lymphoïdes Primaires Organes Lymphoïdes Secondaires Maître de Conférences Université Pierre

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction INTRODUCTION Lymphocytes B Lymphocytes NK Lymphocytes T - Les lymphocytes constituent une population cellulaire hétérogènes - Les lymphocytes

Plus en détail