Pays Serre-ponçon Ubaye Durance (S.U.D)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pays Serre-ponçon Ubaye Durance (S.U.D)"

Transcription

1 Pays Serre-ponçon Ubaye Durance (S.U.D) Maison de la Vallée 4 avenue des Trois frères Arnaud Barcelonnette Tel : Fax : Mails :

2 Le Groupe d Action Locale Annexe 1 : Tableau des communes du GAL Annexe 2 : Statuts du Pays Annexe 3 : Déclaration en Préfecture Annexe 4 : Journal Officiel Annexe 5 : Délibérations du Conseil d Administration du Pays Annexe 6 : Délibérations du CA du Conseil de Développement Annexe 7 : Délibérations des Communautés de communes Courriers de soutien Annexe 8 : Courriers d engagement des partenaires Annexe 9 : Courriers de motivation des territoires associés (coopération) Courriers d engagement des départements Revue de Presse Fiches «projets numériques» Le haut débit au service de l aménagement du territoire Annexe 10 : Création d un fonds CD musicaux pour les bibliothèques municipales Annexe 11 : Optimisation des circuits de collecte des conteneurs papier et verre Annexe 12 : Services «nouvel arrivant» Annexe 13 : Clé USB d informations aux touristes Annexe 14 : Système d information personnalisé par SMS Annexe 15 : Soutien au cinéma Annexe 16 : Baladofusion de cours de langues Annexe 17 : Soutien à la création d un fond mémoire collective Evaluation du Contrat de Pays

3 Le Groupe d Action Locale

4 Annexe 1 : Tableau des communes du GAL 1

5 Liste des communes constituant le périmètre du GAL NOM COMMUNE INSEEcommunes NOM département INSEEdépartement Communauté de Communes LA BREOLE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Ubaye Serre poncon SAINT-VINCENT-LES-FORTS ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Ubaye Serre poncon BARCELONNETTE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye LA CONDAMINE-CHATELARD ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye ENCHASTRAYES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye FAUCON-DE-BARCELONNETTE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye JAUSIERS ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye LARCHE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye LE LAUZET-UBAYE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye MEYRONNES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye PONTIS ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye MEOLANS-REVEL ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye SAINT-PAUL-SUR-UBAYE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye SAINT-PONS ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye LES THUILES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye UVERNET-FOURS ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE 04 Vallee Ubaye BARATIER HAUTES-ALPES 05 Embrunais CHATEAUROUX-LES-ALPES HAUTES-ALPES 05 Embrunais CREVOUX HAUTES-ALPES 05 Embrunais CROTS HAUTES-ALPES 05 Embrunais EMBRUN HAUTES-ALPES 05 Embrunais LES ORRES HAUTES-ALPES 05 Embrunais SAINT-ANDRE-D'EMBRUN HAUTES-ALPES 05 Embrunais SAINT-SAUVEUR HAUTES-ALPES 05 Embrunais PRUNIERES HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon PUY-SAINT-EUSEBE HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon PUY-SANIERES HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon REALLON HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon SAINT-APOLLINAIRE HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon LE SAUZE-DU-LAC HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon SAVINES-LE-LAC HAUTES-ALPES 05 Savinois Serre poncon

6 Annexe 2 : Statuts du Pays

7

8

9

10

11

12

13 Annexe 3 : Déclaration en préfecture

14

15 Annexe 4 : Journal Officiel

16

17 Annexe 5 : Délibérations du CA du Pays

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29 Annexe 6 : Délibérations du CA du Conseil de Développement

30

31

32

33 Extrait du Registre des Procès verbaux du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance L an deux mille sept, le six decembre Le Conseil d Administration légalement convoqué le 15 novembre 2007, s est réuni à la Salle des fêtes du Sauze du Lac sous la présidence de Monsieur Yves Lelong. Sont présents : Mr Yves Lelong (Président), Mr Jean-Louis Michel (Vice-président chargé de la commission Agriculture et Forêt), Mr Jean-Marie Disset (Assesseur de la commission Vie Locale), Mr Robert Estachy (Vice-président chargé de la commission Environnement et Paysages, Mr Claude Moine et Mr Richard Lacortiglia, Sont représentés : Mme Janine Soulier (Vice-présidente chargée de la commission Vie Locale), Mr Thierry Davin (Trésorier) et Mr Jean Vandenhove. Sont absents : Mr Jimmy Champalou (Assesseur de la commission du Tourisme), Mme Valérie Bissière (Secrétaire), Mme Chantal Bibaut (Secrétaire Adjointe), Mr Lucien Gilly, Mr Maurice Fortoul. RAPPORT N 2007/ 19 - Candidature du Pays SUD au programme LEADER : composition du Comité de programmation Après une présentation en Assemblée Générale à l ensemble des élus du Pays de l évaluation du contrat de Pays réalisée par le Conseil de Développement et des différents dispositifs opérationnels déployés pour la période , le thème fédérateur des Services est apparu comme le plus pertinent à soutenir dans le cadre de la candidature LEADER du Pays SUD. Ce choix peut satisfaire les membres qui, depuis 2005, attirent l attention des élus sur la nécessité de renforcer l offre de services du territoire Pays et de prendre en compte les insatisfactions des habitants essentiellement sur les thèmes «santé», «transport», «emploi formation prestations sociales», «culture et loisirs. Monsieur le Président rappelle que les Communautés de communes ont choisi 4 élus (2 titulaires et 2 suppléants) pour faire partie du Comité de programmation, organe décisionnel du GAL. Il explique qu elles ont également proposé deux membres privés soumis à l attention des membres du Conseil de développement. Monsieur le Président explique que c est maintenant au Conseil de Développement d élaborer une liste comprenant 30 acteurs privés intéressées par le thème Service pour constituer le groupe de travail et de réflexion LEADER privé. Dans un deuxième temps, il conviendra de les contacter pour s assurer de leur accord et de choisir dans cette liste, les personnes privées intégrant le Comité de programmation, instance décisionnel du GAL, leurs suppléants et les membres composant le comité d experts. Le Président souhaite que le choix des personnes privées soit guidé par un souci de une représentativité de la population du territoire. Il demande aussi aux membres d avoir à l esprit la règle selon laquelle on ne peut être juge et partie. Le Conseil d administration du Conseil de Développement Après débat entre les administrateurs, Monsieur le Président a mis aux voix cette délibération. Elle est adoptée à l unanimité. Le Conseil d Administration entendu et après en avoir délibéré : -DECIDE la mise en place d un groupe de travail et réflexion LEADER privé. Il serait constitué des membres privés du Comité de Programmation, d un comité d experts composé de 6 personnes (qui émettrait un avis consultatif auprès du Comité de programmation, et jouerait le rôle de rapporteur auprès de tout le groupe de réflexion), et des membres des Commission du Conseil de Développement. -DESIGNE :

34 Yves LELONG Richard LACORTIGLIA Jean-marie DISSET Président du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Président du Comité de Promotion Serre-ponçon Moniteur de ski, Propriétaire&gérant du Camping les Grillons Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Directeur du GABION Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Cadre retraité de la SNCF Robert ESTACHY Vice-président du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Parc national du Mercantour (responsable Pays SUD secteur Ubaye) Michel CARRAUD Professeur à l Université de Grenoble Simone BLANC Elisabeth DAVIN Laurent LIMOUSIN Janine SOULIER Serge SAMSON Philippe SIMONET Frédéric BOURQUEREAU Odile TURCAN Bernard MIMET Patrice CASSE Chantal BIBAUT Anaïs DOU Lori DURAND Jean Louis MICHEL Isabelle LENOGUE Valérie TAUVRON Thierry DAVIN Sylvie PRIGENT Anne Chantal DESCAMPS Valère PELLINI Présidente association sportive de l Embrunais Directrice de la Maison de retraite de Savines le Lac Encadrant technique au Gabion Vice Présidente du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Présidente de l ADMR Hautes Alpes Président des restaurants du cœur (Antenne Barcelonnette) Directeur de l hôpital et de la maison de retraite d Embrun Directeur de l Association l Hacienda (handicapés) Directrice du CCAS d Embrun Guide de Haute Montagne Vice-président du Comité de Bassin d Emploi du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Directrice de la crèche intercommunale du Savinois Serre-ponçon Hébergeur à Puy Saint Eusèbe Présidente de l Association English A,B,C Vice-président du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Correspondant pour le Dauphiné Libéré Commerçante de Barcelonnette Directrice de l Association Ubayenne de Soutien et de Solidarité à l Insertion (AUSSI) Trésorier du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance. Comptable. Directrice de colonies de vacances Journaliste pour le Dauphiné Libéré Taxi Barcelonnette

35 Odile GHELAB Rachel MORELLET Catherine GARIN Michel LIZE Directrice de l école de la Bréole Association du Patrimoine de Saint Vincent les Forts Parc des Ecrins (Responsable Pays SUD secteur Durance) Président du Club des Aînés ruraux Saint-Vincent-les forts Ainsi fait les jours, mois, an susdit Le Président Yves LELONG

36 Extrait du Registre des Procès verbaux du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance L an deux mille huit, le sept janvier Le Conseil d Administration légalement convoqué le 17 décembre 2007, s est réuni à la Salle des fêtes du Sauze du Lac sous la présidence de Monsieur Yves Lelong. Sont présents : Mr Yves Lelong (Président), Mr Jean-Louis Michel (Vice-président chargé de la commission Agriculture et Forêt), Mr Jean-Marie Disset (Assesseur de la commission Vie Locale), Mme Janine SOULIER (Vice-présidente chargée de la commission Vie Locale, Mr Thierry DAVIN (Trésorier), Mr Robert Estachy (Vice-président chargé de la commission Environnement et Paysages, Mr Claude Moine et Mr Richard Lacortiglia, et Mr Maurice Fortoul. Sont représentés : Mr Jean Vandenhove. Sont absents : Mr Jimmy Champalou (Assesseur de la commission du Tourisme), Mme Valérie Bissière (Secrétaire), Mme Chantal Bibaut (Secrétaire Adjointe), Mr Lucien Gilly RAPPORT N 2008/ 02 - Candidature du Pays SUD au programme LEADER : composition du Comité de programmation Monsieur le Président explique que la candidature LEADER du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance est fin prête. Il rappelle l intérêt que pourra avoir ce programme pluri annuel sur le territoire, et affirme son enthousiasme sur l effet levier qu il pourra produire sur les services aux publics dans le Pays. Monsieur le Président rappelle que lors du précédent Conseil d Administration du 6 décembre 2007, le Conseil de Développement s est prononcé sur une liste de personnes privées pouvant intégrer le groupe de travail et de réflexion LEADER. Il convient maintenant, après accord de ces personnes, de définir une répartition entre les personnes titulaires et suppléants figurant au comité de programmation, organe décisionnel et le comité d experts, garant de l innovation des projets. Etant donné la durée du programme LEADER, Monsieur le Président estime judicieux d envisager la possibilité du renouvellement, si besoin s en fait sentir, des membres privés du groupe de travail LEADER composé du Comité de programmation et comité d experts. Le Conseil d administration du Conseil de Développement Après débat entre les administrateurs, Monsieur le Président a mis aux voix cette délibération. Elle est adoptée à l unanimité. Le Conseil d Administration entendu et après en avoir délibéré : -DESIGNE : Yves LELONG Président du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Président du Comité de Promotion Serre-ponçon Moniteur de ski, Propriétaire&gérant du Camping les Grillons Robert ESTACHY Vice-président du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Parc national du Mercantour (responsable Pays SUD secteur Ubaye)

37 Maurice FORTOUL Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Journaliste pour le Dauphine libéré Jean-marie DISSET Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Cadre retraité de la SNCF Hélène HOMPS Conservatrice du Musée de Barcelonnette Michel CARRAUD Odile TURCAN Patrice CASSE Simone BLANC Serge SAMSON Frédéric BOURQUEREAU Chantal BIBAUT Anaïs DOU Professeur à l Université de Grenoble Directrice du CCAS d Embrun Vice-président du Comité de Bassin d Emploi du Pays Serreponçon Ubaye Durance Présidente association sportive de l Embrunais Président des restaurants du cœur (Antenne Barcelonnette) Directeur de l Association l Hacienda (handicapés) Directrice de la crèche intercommunale du Savinois Serre-ponçon Hébergeur à Puy Saint Eusèbe comme étant membres privés statutaires du Comité de programmation. -DESIGNE : Thierry DAVIN Jean Louis MICHEL Rachel MORELLET Elisabeth DAVIN Odile GHELAB Laurent LIMOUSIN Isabelle LENOGUE Anne Chantal DESCAMPS Valère PELLINI Sylvie PRIGENT Catherine GARIN Michel LIZE Trésorier du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance. Comptable. Vice-président du Conseil de Développement du Pays Serreponçon Ubaye Durance Correspondant pour le Dauphiné Libéré Association du Patrimoine de Saint Vincent les Forts Directrice de la Maison de retraite de Savines le Lac Directrice de l école de la Bréole Encadrant technique au Gabion Commerçante de Barcelonnette Journaliste pour le Dauphiné Libéré Taxi Barcelonnette Directrice de colonies de vacances Parc des Ecrins (Responsable Pays SUD secteur Durance) Président du Club des Aînés ruraux Saint-Vincent-les forts

38 Comme étant membres privés suppléants du Comité de programmation -DESIGNE : Philippe SIMONET Directeur de l hôpital et de la maison de retraite d Embrun Janine SOULIER Vice Présidente du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Présidente de l ADMR Hautes Alpes Richard LACORTIGLIA Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Directeur du GABION Bernard MIMET Guide de Haute Montagne Lori DURAND Présidente de l Association English A,B,C Valérie TAUVRON Directrice de l Association Ubayenne de Soutien et de Solidarité à l Insertion (AUSSI) Comme étant membres du comité d experts -AUTORISE un renouvellement des membres du Comité de programmation et comité d experts au cours des 6 années pendant lesquelles le programme LEADER sera opérationnel. Ainsi fait les jours, mois, an susdit Le Président Yves LELONG

39 Extrait du Registre des Procès verbaux du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance L an deux mille huit, le vingt et un janvier. Le Conseil d Administration légalement convoqué le 11 janvier 2008, s est réuni à quinze heures à la Salle des fêtes du Sauze du Lac sous la présidence de Monsieur Yves Lelong. Sont présents : Mr Yves Lelong (Président), Mr Jean-Marie Disset (Assesseur de la commission Vie Locale), Mme Janine Soulier (Vice-présidente chargée de la commission Vie Locale, Mr Thierry DAVIN (Trésorier), Mr Robert Estachy (Viceprésident chargé de la commission Environnement et Paysages, Mr Claude Moine et Mr Richard Lacortiglia, et Mr Maurice Fortoul. Sont représentés : Mr Jean Vandenhove. Jean-Louis Michel (Vice-président chargé de la commission Agriculture et Forêt). Sont absents : Mr Jimmy Champalou (Assesseur de la commission du Tourisme), Mme Valérie Bissière (Secrétaire), Mme Chantal Bibaut (Secrétaire Adjointe), Mr Lucien Gilly. RAPPORT N 2008/ 03 - Candidature du Pays SUD au programme LEADER : Recomposition du Comité de programmation Monsieur le Président explique que la candidature LEADER du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance a déjà été envoyée. Il justifie la réunion de ce Conseil d Administration afin de réajuster quelques éléments de la candidature. En effet, la circulaire du 28 novembre 2007 du ministère de l agriculture, précise que «pour être considéré comme membre privé du Comité de programmation, la personne prévue doit être élue et non agent salarié, que ce soit dans une association majoritairement financée par des fonds publics ou dans une chambre consulaire». Il convient donc de procéder à des réajustements afin que la candidature du GAL «Pays SUD» soit recevable. Monsieur le Président propose que le Conseil d Administration se prononce sur une liste recevable de personnes privées composant le Comité de programmation. Une répartition entre les personnes titulaires et suppléantes figurant au comité de programmation, organe décisionnel et celles figurant au comité d experts doit être faite. Le Conseil d administration du Conseil de Développement Après débat entre les administrateurs, Monsieur le Président a mis aux voix cette délibération. Elle est adoptée à l unanimité. Le Conseil d Administration entendu et après en avoir délibéré : -DESIGNE : Yves LELONG Président du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Président du Comité de Promotion Serre-ponçon Moniteur de ski, Propriétaire&gérant du Camping les Grillons Robert ESTACHY Vice-président du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Habitant de Barcelonnette. Maurice FORTOUL Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance

40 Jean-marie DISSET Hélène HOMPS Michel CARRAUD Patrice CASSE Simone BLANC Serge SAMSON Journaliste pour le Dauphine libéré Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Cadre retraité de la SNCF Membre du Conseil d Administration de l association la Sabença. Habitante de Barcelonnette. Habitant d Uvernet-Fours. Vice-président du Comité de Bassin d Emploi du Pays Serreponçon Ubaye Durance Présidente association sportive de l Embrunais Président des restaurants du cœur (Antenne Barcelonnette) Eric LORRE Président de l Association «Les fées d hiver» Bernard MIMET Guide de Haute Montagne Anaïs DOU Hébergeur à Puy Saint Eusèbe Comme étant membres privés statutaires du Comité de programmation. -DESIGNE : Thierry DAVIN Trésorier du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance. Comptable. Jean Louis MICHEL Vice-président du Conseil de Développement du Pays Serreponçon Ubaye Durance Correspondant pour le Dauphiné Libéré Richard LACORTIGLIA Membre du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Marie Jeanne FIXE Membre du Conseil d Administration de la maison de retraite de Savines-le-lac. Visiteuse médicale. Habitante de Savines-le-lac. Michel TRON Président de la Coopérative fromagère d Ubaye Laurent LIMOUSIN Isabelle LENOGUE Anne Chantal DESCAMPS Valère PELLINI Sylvie PRIGENT Catherine GARIN Michel LIZE Chantal BIBAUT Habitant de Crévoux. Membre du Conseil de Développement Commerçante de Barcelonnette Journaliste pour le Dauphiné Libéré Taxi Barcelonnette Directrice de colonies de vacances (fonds privés) Membre du Conseil de Développement. Habitante de Puy Sanières. Président du Club des Aînés ruraux Saint-Vincent-les forts Directrice de la crèche intercommunale du Savinois Serre-ponçon Comme étant membres privés suppléants du Comité de programmation -DESIGNE : Philippe SIMONET Directeur de l hôpital et de la maison de retraite d Embrun

41 Frédéric BOURQUEREAU Odile TURCAN Lori DURAND Valérie TAUVRON Janine SOULIER Directeur de l Association l Hacienda (handicapés) Directrice du CCAS d Embrun Directrice de l Association English A,B,C Directrice de l Association Ubayenne de Soutien et de Solidarité à l Insertion (AUSSI) Vice Présidente du Conseil d Administration du Conseil de Développement du Pays Serre-ponçon Ubaye Durance Présidente de l ADMR Hautes Alpes. Comme étant membres du comité d experts Ainsi fait les jours, mois, an susdit Le Président Yves LELONG

42 Annexe 7 : Délibérations des Communautés de communes

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54 Courriers de soutien

55 Annexe 8 : Courriers d engagement des partenaires

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81

82

83

84

85

86 Annexe 9 : Courriers de motivation des territoires associés (Coopération)

87

88

89 Courriers d engagement des Départements des Hautes Alpes et Alpes de Haute Provence

90

91

92 Revue de presse

93

94

95

96

97

98

99

100

101

102

103

104

105

106

107

108

109

110

111

112

113 Diagnostic participatif des SERVICES du pays Serre-ponçon Ubaye Durance Réalisé à la demande du Conseil de Développement du Pays Serreponçon Ubaye Durance

114 [ Contexte ] Cette étude intitulée «diagnostic participatif des services» du pays Serre Ponçon Ubaye Durance a été réalisée au cours des année 2005 et Elle entre dans le cadre d une réflexion globale sur les services initiée par la commission «Vie Locale» du Conseil de Développement du Pays. Ce travail répond au troisième axe de la charte de Pays : 3- offrir à la population des conditions de vie de qualité dans un territoire doté de services publics de proximité Ce diagnostic commandité par le Conseil de Développement, a été réalisé par l AREREF et l équipe du Pays SUD. Il s agit d un diagnostic participatif auprès des habitants, autrement dit, quels sont les services présents? Quelle connaissance de ces services ont les habitants du pays? Sont-ils satisfaits des services, de leur accessibilité spatiale et temporelle?

115 [ Présentation de l étude ] Cette étude fait du pays S.U.D un territoire pilote pour ce type d état des lieux dans la région. En effet, en accord avec le Comité de Massif et avec des financements de l Etat et du Conseil Régional PACA, l AREREF a expérimenté un diagnostic visant à prendre en compte le degré de satisfaction des habitants du Pays. Cette étude a été réalisée en 4 temps : Etat des lieux exhaustif : 1390 services recensés avec des informations Enquête auprès d un échantillon représentatif de 345 habitants du pays dans le but d extrapoler sur l opinion de la population du pays vis-à-vis des services. 8 réunions de consultation organisées par le Conseil de Développement pour que les habitants puissent s exprimer sur l état des lieux Restitution auprès du Pays et du Conseil de Développement puis publiques. Recensement Cartographie Groupe de travail - Rendez Vous du Conseil de Développement - Elaboration d un diagnostic partagé Enquête Questionnaire Entretiens avec les élus Priorités d intervention Rendre ce qui existe plus visible Annuaire des services Renforcer l offre existante Projets opérationnels DEMANDE DE SUBVENTIONS

116 [ Résultats ] 1) DES SERVICES DE PROXIMITE ABONDANTS MAIS PEU LISIBLES ET OUVERTS DE FAÇON INTERMITTENTE Les services sont abondants et diversifiés : 1390 services 1 ont été recensés. Pour plus de la moitié des services plébiscités par les habitants, il n est pas nécessaire de quitter la commune pour y accéder. Cependant certains services ne sont pas connus des habitants, et pour ceux qui le sont, on observe une méconnaissance de leurs horaires d ouverture. Il n existe pas de connaissance globale à l échelle du pays, l information reste cloisonnée : on peut être renseigné uniquement sur les services les plus proches. Les deux pôles principaux Embrun et Barcelonnette regroupent plus de 25% des services notamment les services de santé, éducation, transports non scolaires. Certains services sont présents dans les pôles secondaires de Jausiers et Savines le Lac mais aussi de façon saisonnière dans les stations de ski. Il s agit des services de santé, sécurité, information. Malgré ces éléments : - Seulement 65% des services du pays sont ouverts de façon permanente - pour 20% des services les habitants doivent se rendre aux préfectures Gap et Digne ETAT DES LIEUX : IMPLANTATION Les Les Des services abondants et diversifiés Problème de lisibilité et d accessibilité Une bonne présence Pas de coordination dans les communes Des accès à distance (téléphone, Des initiatives de groupements internet) peu utilisés intéressantes Proposition d actions : créer un annuaire des services travailler sur le temps, les horaires des services et d autre part sur la dynamique des activités de la population dans le but de mieux coordonner les services avec le rythme de la population développer et conforter les initiatives de groupements 1 On entend par service dans l étude les services de base nécessaires à la vie des habitants. Exemple : transports, services marchands, sécurité, santé, prestations sociales, services administratifs

117 2) DES TERRITOIRES EMBOITES Malgré une densité de population très faible et une inégale répartition sur le territoire, le pays constitue un territoire attractif pour de nouvelles populations et pour les touristes. Cela entraîne une augmentation de la demande en services notamment saisonniers que le territoire doit gérer. Le pays voit le nombre de jeunes diminuer et parallèlement une population de retraités qui augmente. Mais si ces derniers apportent des revenus sur le territoire, le départ des jeunes constitue une menace. Gap constitue un pôle d attraction important pour le pays en ce qui concerne les migrations, les déplacements domicile travail et l offre de services ; cependant le temps de trajet et le peu de transports publics avec l Ubaye ne satisfont pas les habitants du pays (le temps de trajet pour Gap est supérieur à une heure pour douze communes du Pays).

118

119 Embrun et Barcelonnette, les deux pôles intermédiaires, jouent un rôle central dans le Pays (ils sont qualifiés de secondaires au regard des pôles plus importants Gap, Digne, Briançon). Cependant, ils commencent à saturer au profit des communes périphériques plus attractives qui ont pourtant du mal à gérer cette nouvelle affluence. Les transports sont un enjeu majeur pour permettre à ces communes de conserver leur attractivité. Ces communes sont qualifiées de «communes dortoirs» hébergeant les personnes travaillant dans les villes proches : Gap, Embrun, Barcelonnette, Seyne, Chorges. Parallèlement à cette attractivité, certaines communes connaissent un déclin démographique important souvent lié à un isolement géographique. 10 communes du Pays se trouvent à plus de 20 minutes des deux bourgs centres sans transports publiques ou à faible fréquence. Les petites stations de ski se trouvent dans cette situation, même si elles disposent de services durant la saison touristique. Ces communes sont amenées à gérer des phénomènes de saisonnalités importants ; outre les variations de population, de nombreux services sont présents durant la saison touristique. Ensuite ces communes doivent faire face à une quasi absence des services et à un isolement durant la saison creuse sur leur territoire. Il existe trois communes qualifiées d «enclavées» sur le territoire du pays. Pour pallier à leur situation ces communes sont souvent amenées à trouver des solutions innovantes afin de maintenir une population active sur place (mise à disposition de matériel ou de bois aux habitants pour le chauffage, ramassage scolaire à leur charge ) ETAT DES LIEUX : DES TERRITOIRES EMBOITES Les Les un territoire attractif en croissance moins de jeunes démographique l influence grandissante de Gap augmentation du nombre de personnes saturation des deux bourgs âgées centres Embrun et Barcelonnette, deux pôles des communes fortement intermédiaires de services enclavées menacées Proposition d actions : développer les services pour accompagner la croissance et tenter d enrayer le départ des jeunes et des familles développer le territoire en complémentarité avec les services de Gap renforcer les deux pôles intermédiaires Embrun et Barcelonnette (et leur articulation) au service de l ensemble du territoire pour maintenir une population dans les communes isolées : articulation des services permanents et saisonniers, effort collectif de solidarité pour l accès aux services de ces derniers.

120 3) UNE FREQUENTATION TRES DIFFERENCIEE DES SERVICES Les services marchands quotidiens, administratifs, d information et de prestations sociales et la santé sont les plus utilisés. D autres services ont une fréquentation assez bonne : le sport, les loisirs et la culture, les services économiques et de l emploi. Les transports du fait d une offre mal adaptée, ne sont utilisés que par les personnes ne disposant pas de véhicule personnel. Les autres services peu fréquentés sont les services d «habitat» et de formation. NATURE DU SERVICE FREQUENTATION REMARQUES MARCHAND Bonne SANTE Bonne Carences de généralistes et de spécialistes. Situation pouvant s aggraver (nombreux médecins proches de la retraite et difficulté à en faire venir de nouveaux) ADMINISTRATIF Bonne TRANSPORT Faible Manque d offre adaptée SPORT, CULTURE, LOISIRS Bonne Offre importante pour le sport, carences pour les services culturels et de loisir «ENFANCE ET EDUCATION» EMPLOI Bonne Assez bonne Nécessité de renforcer les coopérations entre les différents services notamment sur les champs de l emploi, formation, création d entreprise FORMATION Faible Offre faible ECONOMIQUES Assez bonne Offre faible A DOMICILE Concerne les personnes âgées, marge importante d évolution «HABITAT» Faible Offre faible, concerne surtout les locataires Invisibilité de certains services comme l eau, l électricité, les ordures ménagères due à un bon fonctionnement.

121 4) DIVERSITE DE MODES D ACCES AUX SERVICES Il existe différents modes d accès à un service. Outre le contact direct au guichet, on peut accéder à un service par courrier, téléphone et Internet. Pour l accessibilité à un service, en plus de la connaissance de celui-ci, il faut pouvoir recueillir des informations précises sur l organisme qui le propose : adresse, distance et modalités de déplacement, horaires, services associés pour publics spécifiques (handicapés, étrangers ) et pour l usager (photocopieuse, accès internet ). Dans le pays, peu de services associés sont mis en place Une marge de progression importante : rendre plus lisible l offre de service des mairies (photocopieuse, accès internet) Les habitants du pays s adaptent à l offre de services. Pour cela, ils utilisent différents modes d accès même si le contact humain reste privilégié et se rendent aux services dans leur commune de résidence, dans le bourg centre et à la préfecture. Sur ce dernier point une différence importante existe entre 04 et 05, du fait de l éloignement de Digne, les habitants de l Ubaye se rendent ainsi beaucoup moins à la préfecture que ceux de la Durance plus proche de Gap. Le téléphone est l accès le plus utilisé pour pallier aux contraintes d horaires notamment pour les actifs. Cependant un tiers des utilisateurs de ce mode d accès en sont insatisfaits. Le courrier est moins utilisé mais recueille plus de satisfaction. Internet est utilisé par 41% de la population malgré le manque d accès publics. Renforcer l accès et les usages Internet! organiser la complémentarité entre les modes d accès selon la demande, un standard téléphonique est suffisant pour certaines attentes alors qu un contact est nécessaire pour d autres une meilleure information du public permettrait de limiter les dossiers incomplets le développement des envois de dossiers par internet parallèlement à celui du haut débit et des points d accès publics est à développer l amélioration des démarches qualité peut être envisagée pour des services publics en association avec le pays ou le Conseil de Développement

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services»

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» PROGRAMME LEADER 2007-2013 2013 LEADER 2007-2013 : une terre d accueil, des montagnes de services 1 Présentation

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU GROUPE D ACTIONS LOCAL

REGLEMENT INTERIEUR DU GROUPE D ACTIONS LOCAL REGLEMENT INTERIEUR DU GROUPE D ACTIONS LOCAL 1/ Généralités 1. Les membres du comité de programmation (Le GAL indique dans ce point la liste des membres titulaires et suppléants du Comité de programmation).

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Proposer de nouveaux produits intégrant hébergement touristique et activités FICHE ACTION N 12 Soutien aux hébergements et aux produits intégrés

Proposer de nouveaux produits intégrant hébergement touristique et activités FICHE ACTION N 12 Soutien aux hébergements et aux produits intégrés Contrat de territoire2007-2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Proposer de nouveaux produits intégrant hébergement touristique

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION

ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION TOURISTIQUE

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI CONTEXTE L association A.I.L.E est organisme intermédiaire de gestion de crédits européens au titre de la circulaire

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Plan d action annuel

Plan d action annuel Plan d action annuel Mise en contexte La Coordination ATL a pour objectif de développer l offre d accueil Temps libre sur le territoire de la Commune afin de répondre aux besoins des familles, de développer

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

A l attention des Organismes de Formation

A l attention des Organismes de Formation ACTIONS COLLECTIVES PLAN ANTI-CRISE ACTIONS COLLECTIVES A l attention des Organismes de Formation Actions collectives au profit des entreprises dans le cadre du plan anti-crise 2009/2010 Les actions de

Plus en détail

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme Vous êtes un professionnel du tourisme et des loisirs et souhaitez accepter les Chèques-Vacances et/ou les Coupons Sport ancv? En vous

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION

ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION ACHAT DE PRESTATIONS FICHE DE CONSULTATION Objet : MISE EN ŒUVRE D UNE ACTION DE MEDIATION A L EMPLOI «INITIATION AUX METIERS DE LA RESTAURATION COLLECTIVE» POUR LES PARTICIPANTS DU P.L.I.E DES HAUTS DE

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Bibliothèque départementale du Loiret

Bibliothèque départementale du Loiret Bibliothèque départementale du Loiret Convention de prêt Bibliothèques ou médiathèques (Fiche établie en janvier 2009) La convention bibliothèque ou médiathèque du Loiret Elle est destinée aux communes

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Charte de Partenariat Cigale

Charte de Partenariat Cigale Charte de Partenariat Cigale Entre : L association Pôle Numérique Le Rhovalparc Alixan 1, avenue de la Gare Allée B B.P. 15155 26958 VALENCE CEDEX 9 (Ci-après appelée «PÔLE NUMÉRIQUE») Et : (Ci-après appelé

Plus en détail

2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales du lancement du dispositif «Paris Escalade» - Tarification afférente. PROJET DE DELIBERATION

2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales du lancement du dispositif «Paris Escalade» - Tarification afférente. PROJET DE DELIBERATION DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-direction de l administration générale et de l équipement Service des Affaires Juridiques et Financières 2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Programme Concerté Pluri-acteurs. Algérie

Programme Concerté Pluri-acteurs. Algérie Programme Concerté Pluri-acteurs Algérie PHASE 2010-2012 PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION D UN PRODUIT AUDIO-VISUEL SUR JEUNESSE ET ENGAGEMENT CITOYEN I Rappel Le programme Joussour

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous)

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) Entre l État, représenté par Bernard BENHAMOU, Délégué aux usages de l Internet (Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche) Et Il est convenu ce qui

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition Le titulaire de la mention complémentaire Organisateur de réceptions

Plus en détail

Dossier suivi par Eric OLIVE Pôle Manager. Communication Web & hors Web. Eric.olive@alpes-haute-provence.com LD : 04 92 31 82 21.

Dossier suivi par Eric OLIVE Pôle Manager. Communication Web & hors Web. Eric.olive@alpes-haute-provence.com LD : 04 92 31 82 21. Digne-les-Bains, le 9 septembre 2013 Dossier suivi par Eric OLIVE Pôle Manager. Communication Web & hors Web. Eric.olive@alpes-haute-provence.com LD : 04 92 31 82 21 OBJET : Demande de devis Madame, Monsieur,

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial 1. Contexte et objectifs de la mission En 2013, nous avons mis en place

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

Modèle de Cahier des charges. Consultation pour la Conception et réalisation d un site internet

Modèle de Cahier des charges. Consultation pour la Conception et réalisation d un site internet A conserver par l établissement Modèle de Cahier des charges Consultation pour la Conception et réalisation d un site internet Vous trouverez ci-joint un modèle de cahier des charges qui sert de cadre

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE Pourquoi informatiser sa bibliothèque? L informatisation permet : - de proposer un service plus performant aux usagers (suivi des prêts, recherche documentaire plus efficace,

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex

CAHIER DES CHARGES. Côte-d Or Tourisme. Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex Côte-d Or Tourisme Agence de développement touristique 19, rue Ferdinand de Lesseps BP 1601 21035 DIJON cedex CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : Amélioration graphique et ergonomique d une l

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Demande de devis de l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence. Révision «Bancaire» de l ADT 04. Contexte

Demande de devis de l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence. Révision «Bancaire» de l ADT 04. Contexte Demande de devis de l Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence Révision «Bancaire» de l ADT 04 Contexte L Agence de Développement Touristique des Alpes de Haute Provence _ (Sigle

Plus en détail

Développement des sites internet publics

Développement des sites internet publics Premier ministre Ministère de la fonction publique et de la réforme de l Etat 22 décembre 2000 Note n 008748 Développement des sites internet publics dossier suivi par Annie Henrion Tél. 01.42.75.80.79

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

1 MIEUX ACCUEILLIR LES CHERCHEURS INTERNATIONAUX ORGANISATION DE SÉJOURS À GRENOBLE COURTES ET LONGUES DURÉES

1 MIEUX ACCUEILLIR LES CHERCHEURS INTERNATIONAUX ORGANISATION DE SÉJOURS À GRENOBLE COURTES ET LONGUES DURÉES POST-DOCTORANTS DOCTORANTS STAGIAIRES CHERCHEURS PROFESSEURS MIEUX ACCUEILLIR LES CHERCHEURS INTERNATIONAUX ORGANISATION DE SÉJOURS À GRENOBLE COURTES ET LONGUES DURÉES Recherche du logement Démarches

Plus en détail

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 - Attendu que le plan stratégique de développement, dans chacune de

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2005-2064 SG/SRH/GESPER/N2005-1248 Date: 20 septembre 2005

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2005-2064 SG/SRH/GESPER/N2005-1248 Date: 20 septembre 2005 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'enseignement et de la Recherche 1 ter, av. de Lowendal, 75700 Paris 07 SP Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle

Plus en détail

Les Conférences de Territoire

Les Conférences de Territoire Les Conférences de Territoire Conférences de Territoire de Bretagne Guide de présentation onférence erritoire Rennes - Redon Fougères - Vitré 2 Les différentes parties du guide Présentation du guide...4

Plus en détail

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition La Région Centre est engagée dans une démarche agenda 21 qui compte parmi ses grands objectifs stratégiques la mise en œuvre de politiques régionales

Plus en détail

Appel à Projet Innovation Sociale - Cahier des charges. APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE. Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation

Appel à Projet Innovation Sociale - Cahier des charges. APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE. Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation E Collectivité Territoriale de Corse propose un modèle économique qui peut jouer un rôle de vecteur de omiques des dimensions

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons

Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons Conseil régional de Bourgogne 17 boulevard de la Trémouille CS 23 502-21035 DIJON APPEL A CANDIDATURES PREAMBULE Le tourisme

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail