Activités du programme AGIRE en matière de gestion des eaux pluviales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activités du programme AGIRE en matière de gestion des eaux pluviales"

Transcription

1 Activités du programme AGIRE en matière de gestion des eaux pluviales Catalogue des bonnes pratiques de gestion des eaux pluviales et de conservation des sols Atelier pour l élaboration d un catalogue de bonnes pratiques en gestion des eaux pluviales Lantam DJERI-WAKE GIZ/AGIRE

2 Introduction 2

3 Définition Eaux pluviales = toute eau provenant des précipitations atmosphériques. 3

4 Problématique (milieu urbain) Cycle naturel Cycle urbain Bonnes pratiques crues Risques d inondation 4

5 Problématique (milieu rural) Changements climatiques Désertification Bonnes pratiques Rareté des ressources en eaux Accroissement de l érosion Perte de fertilité des sols Etc. Augmentation de la disponibilité en eaux Atténuation de l érosion Amélioration de la fertilité des sols Augmentation des rendements agricoles Etc. 5

6 Historique 6

7 1 2 Gestion de la demande en eau et valorisation de la demande 3 Préservation et protection des RE, du milieu naturel et des zones fragiles Stratégie Nationale de l Eau Gestion et développement de l offre 4 Réduction de la vulnérabilité aux risques liés à l eau et adaptation aux changements climatiques Réalisation de projets pilotes de captage des eaux pluviales par bassin. Etc. 5 Poursuite des reformes règlementaires et institutionnelles Modernisation des systèmes d information et de renforcement des moyens et des compétences 6 7

8 1 er Atelier de formation sur le captage et l'utilisation des eaux pluviales à Agadir Objectifs: Renforcement des connaissances du SEEE (actuel MEMEE), des ABH et leurs partenaires sur les cadres réglementaires, techniques et économiques en matière de captage et utilisation des eaux pluviales (CUEP) au Maroc Présentation du savoir faire local et international en matière de CUEP L identification du potentiel des eaux pluviales au Maroc et les moyens pour leur mobilisation et utilisation. Participants: DRPE, ABH, DAH, DMN, ONEP, HCEFLCD, Ministères (Intérieur; Agriculture; Santé; Finances; Habitat, Urbanisme et Aménagement de l Espace) Administrations et organismes régionaux (Services Eau, ORMVA, Régies, etc.) Universités, Associations et ONGs, Bureaux d Etudes, etc. Recommandations: Réalisation d un «guide national de gestion des eaux pluviales et de conservation des sols» Etc. 8

9 Autres activités Divers ateliers: Avril 2013: Atelier sur les projets innovants en gestion des eaux pluviales et en aménagement écologique des cours d'eau, au Hôtel Tour Hassan Rabat ( Juin 2012:Atelier sur la gestion des eaux pluviales au Royal Club Nautique Salé. ( ) Juin 2011:Atelier sur la gestion des projets d eaux pluviales au Royal Club Nautique Salé. ( ) 9

10 Autres activités Etudes: HQE: Haute Qualité Environnementale des bâtiments du Département de l Eau à Rabat / propositions pour la gestion du volet eau du projet (mesures proposées pour la gestion des eaux pluviales: toitures vertes, réservoirs de stockage, pavés drainants, utilisation des eaux pluviales dans les chasses d eau et pour l arrosage des espaces verts). 10

11 Autres activités Etudes: Etude sur la valorisation des eaux usées en partenariat avec le MEMEE et l IFAS. Avantages de l assainissement écologique: o Amélioration de la santé publique par la minimisation des apports de pathogènes des excrétas humains dans le cycle de l eau o Favorisation de la réutilisation des eaux usées y compris les éléments nutritifs, les éléments traces et l énergie renouvelable (p.ex. biogaz) o Préservation de la fertilité des sols, amélioration de la productivité agricole o Préservation des ressources o Etc. 11

12 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (1) Objectifs du projet: Réaliser le modèle hydrologique du bassin de Bouskoura Analyser les déficits de la situation actuelle Tenir compte des projets futurs de développement Développer des scénarios pour une gestion durable de l eau Proposer des solutions de gestion des eaux pluviales 12

13 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (2) Carte de situation du bassin versant de Bouskoura 13

14 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (3) Résultats des simulations Pluie de projet: 25 mm (T = 10 ans; D = 360 min) (Source: Courbes IDF de la station de Casablanca Anfa N, 7 40 W) Techniques de GEP simulées:» Citernes (milieu urbain)» Fossés (autoroute + routes)» Negarim (surfaces agricoles) Citernes Fossés Negarims 14

15 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (4) Q [m³/s] Simulations de l état initial (2013) t [h] 15

16 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (5) Q [m³/s] Modélisation des negarims sur les surfaces agricoles (70 % du bassin versant) t [h] 16

17 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (6) Q [m³/s] Modélisation des citernes en milieu urbain (6 % du bassin versant) t [h] 17

18 Autres activités Projets pilotes Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales dans le bassin versant de Bouskoura à l aide du logiciel STORM (7) Q [m³/s] Modélisation combinée des citernes (milieu urbain), des fossés (routes + autoroutes) et des negarims (surfaces agricoles) t [h] 18

19 Autres activités Projets pilotes Projet pilote d assainissement écologique et de gestion des eaux pluviales dans le village de Ait Idir (1) Planification provisoire de la GEP dans le village: Equipement des maisons par des citernes Réalisation d un champs de démonstration de 1 ha des techniques culturales des gestion de l eau et de conservation des sols Construction de 2 seuils en gabions dans le ravin principal nord du village et végétalisation des ravines secondaires Renforcement des murs de soutènement permettant de protéger les zones d habitation aux abords du ravin nord 19

20 Autres activités Projets pilotes Projet pilote d assainissement écologique et de gestion des eaux pluviales dans le village de Ait Idir (2) Carte de situation du village Ait Idir 20

21 Autres activités Projets pilotes Projet pilote d assainissement écologique et de gestion des eaux pluviales dans le village de Ait Idir (3) Carte de la zone d influence hydrologique du village Ait idir 21

22 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales avec le logiciel STORM pour la vallée du Dadès/ ABH SMD et pour le bassin du Haouz/ ABH T avec le BET Sieker (du au ) Objectifs: Réalisation des modèles pour les zones du Haouz et du Dadès avec les ABH responsables Formation de toutes les ABH à la modélisation avec STORM Conseil au volet réglementaire de la gestion des eaux pluviales auprès du Département de l Eau Appui à l élaboration d un catalogue de bonnes pratiques de gestion des eaux pluviales au Maroc Intégration des pratiques de gestion des eaux pluviales en milieu rural au logiciel STORM Réalisation d une modélisation des bilans hydriques suite à l application des bonnes pratiques de GEP par bassin. Outputs Modèle STORM de la vallées du Dades et du bassin du Haouz Modèle STORM actualisé et complété par le catalogue des bonnes pratiques de GEP et de conservation des sols. Réalisation de 2 formations sur le logiciel de modélisation STORM ( et ) 22

23 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Projet de modélisation de la gestion des eaux pluviales avec le logiciel STORM pour la vallée du Dadès/ ABH SMD et pour le bassin du Haouz/ ABH T avec le BET Sieker Zones d intervention du BET Sieker dans le cadre du PPP 23

24 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Élaboration d un modèle pour le suivi de l érosion et du déplacement des particules pour le Haouz et le Dades avec IPRO DRESDEN (du au ) Objectifs: Adaptation et utilisation du modèle Erosion E3D pour la prévision des risques d érosion hydrique du sol dans les bassins versants des régions pilotes (avec l INRA) Réalisation d un aperçu à grande échelle des risques d érosion sur les autoroutes du Maroc (avec AMD/INRA) Classification des risques liés à l érosion (pour les talus des autoroutes, avec l INRA) Propositions de mesures de protection contre l érosion. Outputs: Base de données pour les régions pilotes sur la base de collecte de données (avec l INRA) Essais sur terrains (simulation de pluie) pour les sites proposés par le HCEF et l INRA Adaptation du modèle Erosion 3D pour la prévision de l érosion et propositions de mesures pour la protection contre l érosion 24

25 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Élaboration d un modèle pour le suivi de l érosion et du déplacement des particules pour le Haouz et le Dades avec IPRO DRESDEN (du au ) Zones d action du BET IPRO dans le cadre du PPP 25

26 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Projet de captage de l eau Renforcement de l agriculture ouasienne dans la région de Ouarzazate à Tidrheste avec AKUT (du au ) Objectifs: Augmenter la disponibilité de l eau destinée à l irrigation pour la population du village de Tidrhest, Outputs: Réhabilitation de la sagia pour l irrigation au niveau du village Elaboration d une plate-forme de tests pour la documentation des précipitations et de l infiltration Réalisation de 2 negarims tests Réalisation d une série de 4 seuils (3 de rétention et 1 d infiltration) 26

27 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Projet de captage de l eau Renforcement de l agriculture ouasienne dans la région de Ouarzazate à Tidrheste avec AKUT (du au ) 27

28 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Projet de captage de l eau Renforcement de l agriculture ouasienne dans la région de Ouarzazate à Tidrheste avec AKUT (du au ) Réalisation des Negarims tests Installation des détecteurs d'humidité dans le sol du bassin d arbre du Negarim (mars 2013) 28

29 Autres activités Projets PPP (Partenariat Public Privé) Projet de captage de l eau Renforcement de l agriculture ouasienne dans la région de Ouarzazate à Tidrheste avec AKUT (du au ) Schéma du dimensionnement des negarims réalisés et du principe de fonctionnement des negarims 29

30 Activités du GT-GEP de la SNE Membres: DRPE, ABH, DAH, DMN, ONEP, HCEFLCD, Ministères (Intérieur; Agriculture; Santé; Finances; Habitat, Urbanisme et Aménagement de l Espace) Administrations et organismes régionaux (Services Eau, ORMVA, Régies, etc.) Activités (selon plan d action du GT-GEP de la SNE 2012): Elaboration d un guide technique sur la gestion des eaux pluviales Révision de la loi sur l eau Lancement en 2012 des schémas directeur de GEP pour les différentes ABHs Réalisation des projets pilotes 30

31 Objectifs du catalogue 31

32 Objectifs du catalogue des bonnes pratiques de GEP Constituer un référentiel en matière de Gestion des Eaux Pluviales (GEP); Fournir les descriptions techniques pour la réalisation des ouvrages de GEP; Valoriser les pratiques ancestrales en GEP; Informer sur les techniques innovantes en GEP; Améliorer les connaissances des professionnels en GEP; Offrir un outil d aide à la décision pour les futurs projets de GEP; Etendre le champs d application du logiciel STORM (outil de modélisation) pour la planification et le dimensionnement des ouvrages en milieu rural. 32

33 Méthodologie 33

34 Méthodologie Recherches bibliographiques Inventaire des différentes bonnes pratiques Documentation des pratiques sélectionnées Validation de l inventaire et de la bibliographie Élaboration de la fiche type Élaboration des fiches techniques de chaque bonne pratique Rassemblement des fiches techniques en catalogue 34

35 Etc 35

36 Inventaire des techniques de GEP 36

37 Inventaire des techniques de GEP (1) Infiltrer Déverser sur sol Ralentir et évaporer Retenir et évaporer Eaux usées seulement Utiliser 37

38 Inventaire des techniques de GEP (2) 38

39 Etat d avancement 39

40 Etat d avancement du catalogue Nombre de techniques Nombre de fiches réalisées Milieu urbain % Milieu rural Micro-captage % Macro-captage % Aménagement des bassins versants % Total % Etat d avancement 40

41 Contenu des fiches techniques 41

42 Contenu des fiches techniques Informations générales Possibilités d utilisation Eau de consommation Autres usages domestiques Arrosage Irrigation Infiltration Recharge des nappes Conditions d implémentation Techniques alternatives Données techniques Etapes de réalisation Préalables Exécution Test Suivi Entretien et maintenance Expériences réussies Recommandation Références Auteurs Avantages / Inconvénients Liste des matériaux et coûts 42

43 Merci de votre attention 43

Techniques culturales de captage des eaux pluviales

Techniques culturales de captage des eaux pluviales KHARMOUCH Mohamed: Ingénieur en Génie Rural Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Techniques culturales de captage des eaux pluviales PLAN 1- L EAU RESSOURCE RARE 2- PESPECTIVES/LA

Plus en détail

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Etude de cas: Mise à niveau environnementale du

Plus en détail

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de L Energie, des Mines, de l Eau et de L Environnement Chargé de l environnement Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Plus en détail

Cas pratique: L exemple du programme AGIRE Genèse et cycle de projet

Cas pratique: L exemple du programme AGIRE Genèse et cycle de projet Cas pratique: L exemple du programme AGIRE Genèse et cycle de projet Christine Werner (AGIRE GIZ), Samia Mamouni (AGIRE MEMEE) Cycle de formation pour les chargés de coopération, Rabat le 28 février 2012

Plus en détail

Inventaire et fiches techniques des bonnes pratiques de gestion des eaux pluviales. Nour el Houda EL HAMOUMI GIZ

Inventaire et fiches techniques des bonnes pratiques de gestion des eaux pluviales. Nour el Houda EL HAMOUMI GIZ Inventaire et fiches techniques des bonnes pratiques de gestion des eaux pluviales Nour el Houda EL HAMOUMI GIZ Atelier pour l élaboration du catalogue de bonnes pratiques de GEP, Rabat, 18.03.2014 Inventaire

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Denis Martel, ing. M.Sc. Pôle d expertise municipale Direction régionale de l'analyse et de l'expertise Bureau de Montréal Ministère

Plus en détail

Enseignement et Recherche dans le domaine de l eau à Polytechnique - Montréal

Enseignement et Recherche dans le domaine de l eau à Polytechnique - Montréal et dans le domaine de l eau à Polytechnique - Montréal Professeurs Guy LECLERC et Musandji FUAMBA RESCIF Écoled étéindien 12 14 octobre 2011, Rabat, MAROC École d ingénieurs 12 programmes au premier cycle

Plus en détail

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture est des ressources hydrauliques Direction générale de l aménagement et de la conservation des terres EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail

ETUDES D ASSAINISSEMENT

ETUDES D ASSAINISSEMENT REFFOUH Abdelhafid Chef de division des études Direction de l Eau et de l Assainissement Direction Générale des Collectivités Locales Ministère de l Intérieur 10/12/2009 1 ETUDES D ASSAINISSEMENT Etudes

Plus en détail

Gestion innovante des eaux de ruissellement Actions sur le bassin Loire bretagne

Gestion innovante des eaux de ruissellement Actions sur le bassin Loire bretagne Gestion innovante des eaux de ruissellement Actions sur le bassin Loire bretagne Philippe AGENET Chargé de mission «Assainissement non collectif Eaux pluviales» Agence de l Eau Loire Bretagne Un règlement

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon 1 Ordre du Jour Limites de compétences 1 - Eau potable et Assainissement 2 Eaux Pluviales

Plus en détail

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 131 sur 138 Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 132 sur 138 Carte

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011 Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains Mélissa Giguère 30 mars 2011 Définition Source : Lawrence Berkeley National Laboratory, 2000. 3 Causes des îlots

Plus en détail

l association Toilettes Du Monde? Coordonnées de la personne référent sur le projet «assainissement»

l association Toilettes Du Monde? Coordonnées de la personne référent sur le projet «assainissement» Vous avez un projet dans le domaine de l assainissement et vous souhaitez solliciter l appui technique de l association Toilettes Du Monde? Ce questionnaire va nous permettre de mieux cibler votre demande.

Plus en détail

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR المملكة المغربية Royaume du Maroc Secrétariat d État Chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Programme National de lutte contre la Pollution Atmosphérique (PN-Atm) Présenté

Plus en détail

Présentation du cas de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC)

Présentation du cas de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) Présentation du cas de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) Par Bruxelles-Environnement (IBGE) Département Eau Les grandes lignes de la présentation - Particularités de la RBC face au cycle naturel de

Plus en détail

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol Christelle SENECHAL Sepia Conseils Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol < Toit stockant Toiture > végétalisée

Plus en détail

Mise en Œuvre de la Stratégie Nationale du Secteur l Eau. Plan d action de la collecte des eaux pluviales au Maroc. Par Dr. Moulay Driss Hasnaoui

Mise en Œuvre de la Stratégie Nationale du Secteur l Eau. Plan d action de la collecte des eaux pluviales au Maroc. Par Dr. Moulay Driss Hasnaoui Mise en Œuvre de la Stratégie Nationale du Secteur l Eau Plan d action de la collecte des eaux pluviales au Maroc Par Dr. Moulay Driss Hasnaoui 13 Juin 2011 Plan de la collecte des eaux pluviales Plan

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021

Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Plan de gestion des risques d inondation Rhin Meuse Cycle de gestion 2016 2021 Le PGRI D où vient il? A quoi sert il? Comment ça se présente? Qui l élabore? Qui le met en œuvre? Qu est ce que ça change?

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE 1 SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE Mohammed Serraj Directeur de la Planification Branche Eau Lisbonne, le 06/06/2013 PLAN 1. CONTEXTE DU SECTEUR DE L EAU 2. MISSIONS ET PRINCIPAUX INDICATEURS

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

GESTION DES RISQUES LIES AUX INONDATIONS

GESTION DES RISQUES LIES AUX INONDATIONS ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT Agence du Bassin Hydraulique du Tensift ASSEMBLEE GENERALE DU RESEAU MEDITERRANEEN DES ORGANISMES DE BASSIN BUREAU

Plus en détail

Le Graie et la gestion des eaux pluviales

Le Graie et la gestion des eaux pluviales Le Graie et la gestion des eaux pluviales Le Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures et l Eau Vocation : animation de réseaux Le GRAIE Professionnels et chercheurs Echelle régionale, nationale

Plus en détail

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Présentation des priorités soussectorielles québécoises en recherche et innovation Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Mise en contexte Rencontres préalables des

Plus en détail

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime INGENIERIE S.A. - LUXEMBOURG AdductIon en eau potable ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées urbanisme & environnement GénIe fluvial et maritime Maîtrise de l Eau Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain 27/03/2015 Bruxelles Environnement Comment valoriser les eaux pluviales grâce à sa toiture? Maggy Hovertin MATRIciel Objectifs

Plus en détail

Étude sur l assainissement liquide en milieu rural au Maroc

Étude sur l assainissement liquide en milieu rural au Maroc Étude sur l assainissement liquide en milieu rural au Maroc Groupe de Travail 3 Rabat, 15 février 2013 Une étude financée par l Union Européenne Et réalisée par Euronet Consortium Situation de l étude

Plus en détail

Canevas du Plan de Communication opérationnel ABH Moulouya

Canevas du Plan de Communication opérationnel ABH Moulouya Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Canevas du Plan de Communication opérationnel ABH

Plus en détail

INTERSESSION 2 AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU TENSIFT. 26-27 Avril 2010

INTERSESSION 2 AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU TENSIFT. 26-27 Avril 2010 INTERSESSION 2 AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU TENSIFT 26-27 Avril 2010 ANALYSE SWOT FORCES Vision bien définie et claire : «Gestion intégrée des RE pour un développement durable de la Région MTAH» Engagement

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC

ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC Instance Consultative Conseil Supérieur de l Eau et du Climat Instances de de planification sectorielle M. Agriculture M. Intérieur MEMEE (SEE ABH) ONEP M. Santé

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement

Prévention et lutte contre les inondations. Appel à projets. Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Prévention et lutte contre les inondations Appel à projets Département du Finistère Gestion innovante des eaux de ruissellement Pour une gestion innovante des eaux de ruissellement Le Conseil général s

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

École des Ponts ParisTech in 2011. Avril 2010 Direction de la Communication (BF)

École des Ponts ParisTech in 2011. Avril 2010 Direction de la Communication (BF) École des Ponts ParisTech in 2011 Avril 2010 Direction de la Communication (BF) 1 Un institut de recherche et d enseignement supérieur d excellence Membre fondateur du Paris Institute of Technology ( ParisTech)

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LOUKKOS

ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LOUKKOS ROYAUME DU MAROC AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LOUKKOS Plan de Communication Opérationnel de l Agence du Bassin Hydraulique du Loukkos 1 PLAN 1. Analyse de l environnement 2. l environnement externe

Plus en détail

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021 Projet en consultation www.developpement-durable.gouv.fr Cadre européen La directive Inondation Directive européenne du 23/10/07 Réduire les conséquences

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT ARRIMER LES PDE ET LES SAD? LE CAS CONCRET DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ ET DE L OBV CHARLEVOIX-MONTMORENCY.

POURQUOI ET COMMENT ARRIMER LES PDE ET LES SAD? LE CAS CONCRET DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ ET DE L OBV CHARLEVOIX-MONTMORENCY. POURQUOI ET COMMENT ARRIMER LES PDE ET LES SAD? LE CAS CONCRET DE LA MRC DE LA CÔTE-DE-BEAUPRÉ ET DE L OBV CHARLEVOIX-MONTMORENCY. Par Stéphanie Allard, Aménagiste et biologiste associée, ÉCOgestion-solutions

Plus en détail

Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices

Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices 1 Rareté de la ressource, étiages sévères / Crues soudaines parfois dévastatrices Les constats sont les suivants : Une eau globalement abondante à l échelle de la Région mais très inégalement répartie

Plus en détail

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Ir Paul DEWIL, Directeur-Coordinateur Charles REGNIER, attaché Centre Régional de Crise de Wallonie (CRC-W) http://environnement.wallonie.be/inondations

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Conception d un Assainissement Régulé, Dynamique et Intelligent

Conception d un Assainissement Régulé, Dynamique et Intelligent L harmonie dans le développement L éthique dans l innovation Eau & Environnement Projet CARDIO Développement durable & Energies Conception d un Assainissement Régulé, Dynamique et Intelligent Gestion des

Plus en détail

ECCLAIRA. Etat d avancement au 20 janvier. Pierrick YALAMAS, chargé de mission Energie-Climat Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

ECCLAIRA. Etat d avancement au 20 janvier. Pierrick YALAMAS, chargé de mission Energie-Climat Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 DR DR R.Vezin ECCLAIRA Evaluation du Changement Climatique, ses Adaptations et Impacts en Rhône-Alpes : partenariat opérationnel entre équipes de recherche et collectivités territoriales Etat d avancement

Plus en détail

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales?

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? En 2014, le Certu devient la Direction technique Territoires et Ville du Cerema Plan de l intervention 1. D une approche technique sectorielle à une

Plus en détail

Villes, climat et Changement Climatique. Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques

Villes, climat et Changement Climatique. Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques Villes, climat et Changement Climatique Valéry Masson Centre National de Recherches Météorologiques Villes et changement climatique Des impacts divers et variés d'une ville à l'autre : Hausse du niveau

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

ONEP. Traitement & Réutilisation des eaux usées au Maroc: Enjeux, opportunités, contraintes et issues stratégiques

ONEP. Traitement & Réutilisation des eaux usées au Maroc: Enjeux, opportunités, contraintes et issues stratégiques ONEP Traitement & Réutilisation des eaux usées au Maroc: Enjeux, opportunités, contraintes et issues stratégiques Madame Hajiba Bourziza & Brahim Soudi Atelier sur l assainissement, l épuration et la réutilisation

Plus en détail

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2)

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Unité de Coordination Centrale (UCC) Direction Générale du Financement, des Investissements et des Organismes Professionnels Ministère de l

Plus en détail

Problématique des ressources en eaux en Afrique L importance du captage des eaux pluviales

Problématique des ressources en eaux en Afrique L importance du captage des eaux pluviales Elizabeth Khaka Plan de l exposé Introduction Problématique des ressources en eaux en Afrique L importance du captage des eaux pluviales Captage des eaux pluviales pour amélioration d approvisionnement

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016 C. Roux Surface du BV : 576 km² 33 communes 7 900 habitants 743 exploitations agricoles SAU : 36 000 ha 15 000 UGB Activités dominantes

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement LES CARACTÉRISTIQUES DU SOL ET DE LA PARCELLE Maggy HOVERTIN MATRIciel Objectifs de la présentation Définir

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Formation générale

Formation Bâtiment Durable : Formation générale Formation Bâtiment Durable : Formation générale Bruxelles Environnement EXEMPLES DE GESTION DE L EAU Stephan TRUONG écorce sprl Formation mise en œuvre par le Centre Urbain asbl. 2 OBJECTIF(S) DE LA PRESENTATION

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATION DE LA GESTION DES BARRAGES. Asmaa AIT BAHASSOU

SYSTEME D INFORMATION DE LA GESTION DES BARRAGES. Asmaa AIT BAHASSOU SYSTEME D INFORMATION DE LA GESTION DES BARRAGES Asmaa AIT BAHASSOU Sommaire I II III L activité degestion des barrages au département de l eau Système de gestion des barrages Modules du système I. LA

Plus en détail

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012

La prévention et la gestion des risques au Maroc. Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 La prévention et la gestion des risques au Maroc Par Amal Lemsioui Rabat du 07 au 09 février 2012 Introduction Le Maroc est exposé aux phénomènes climatiques, météorologiques, géologiques ou biologiques:

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux?

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux? Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole Quels enjeux? L eau est un patrimoine commun dont la valeur est reconnue par tous. Charte européenne de l eau, 1967 Atteindre

Plus en détail

Présentation du Programme

Présentation du Programme Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement République du Sénégal ATELIER DE LANCEMENT SECTORIEL EAU-ASSAINISSEMENT Jeudi 25 septembre 2014, King Fahd Palace Hôtel - Dakar Présentation du Programme

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

Atelier 13 : Gestion innovante des eaux de ruissellement, des actions originales menées sur le bassin versant Loire Bretagne

Atelier 13 : Gestion innovante des eaux de ruissellement, des actions originales menées sur le bassin versant Loire Bretagne Atelier 13 : Gestion innovante des eaux de ruissellement, des actions originales menées sur le bassin versant Loire Bretagne Sébastien LE COUSTUMER Chargé de mission eau et inondations Conseil général

Plus en détail

SCOT du Pays de Saintonge Romane! 11 JUILLET 2014

SCOT du Pays de Saintonge Romane! 11 JUILLET 2014 11 JUILLET 2014 1 DÉROULEMENT Des temps de présentation Des tables-rondes Des débats Fin du séminaire : 16h45 2 3 Contenu et objectifs du SCOT Un SCOT, c est avant tout un projet de territoire à moyen

Plus en détail

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Les approches développées par VEOLIA, opérateur privé, pour une gestion durable des ressources en eau. Rappel Contexte réglementaire France Malgré

Plus en détail

Fiche outils n 9 Management environnemental

Fiche outils n 9 Management environnemental Fiche outils n 9 Management environnemental Organisation du tableau de bord Évaluation Tableau de bord Le Tableau de Bord comporte : l Un volet relatif à la zone industrielle, l Un volet relatif aux entreprises

Plus en détail

Présenté par Patrice Leroux, ing.

Présenté par Patrice Leroux, ing. & Élaboration d un plan des eaux pluviales: Une approche alternative de l entreprise Présenté par Patrice Leroux, ing. Le 30 avril 2014 Sommaire de la présentation Enjeux et problématiques Approche de

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Le logiciel OSIRIS-Inondation adapté au bassin versant de la Meuse

Le logiciel OSIRIS-Inondation adapté au bassin versant de la Meuse -Inondation adapté au bassin versant de la Meuse Mickaël PINVIN EPAMA 12/06/2014 -Inondation 1. L EPAMA, EN BREF (1/2) Etablissement Public d Aménagement de la Meuse et de ses Affluents Syndicat mixte

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre :

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : SAGE Ellé Isole Laïta De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : Plouëc du Trieux Le 7 octobre 2009 917 km 2 Le bassin versant Ellé-Isole-Laïta 38 communes 3 départements Initiation de la démarche

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES

ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES ATELIER MEDITERRANEEN SUR LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE DES EAUX NON CONVENTIONNELLES DANS LES CULTURES PROTEGEES AGADIR DU 28 AVRIL AU 01 MAI 2008 TRAITEMENT DES EAUX USEES ET POSSIBILITES DE

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE SÉMINAIRE INTERNATIONAL SUR LA GESTION DES BASSINS ET LA COOPÉRATION DANS LA RÉGION EURO - MÉDITÉRRANÉENNE ET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU RÉSEAU MÉDITERRANÉEN DES ORGANISMES DE BASSIN (REMOB) BEYROUTH (LIBAN)

Plus en détail

ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION SUR L EAU EN ALGÉRIE. Second Evénement MEDA - EAU Marrakech Maroc les 28,29 et 30 avril 2008

ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION SUR L EAU EN ALGÉRIE. Second Evénement MEDA - EAU Marrakech Maroc les 28,29 et 30 avril 2008 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU Direction des Etudes et des Aménagements hydrauliques ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION SUR L EAU EN ALGÉRIE Second Evénement

Plus en détail

Forum radar hydrométéorologique 2011

Forum radar hydrométéorologique 2011 Forum radar hydrométéorologique 2011 Système d aide à la décision pour la gestion des réseaux d assainissement 24 novembre 2011 Contexte : le ruissellement urbain Les fonctions du système d assainissement

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME COMMUNE D AVEIZIEUX GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME Annexe 5 du rapport de diagnostic et de zonage pluvial Affaire A-11.143 Janvier

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC Hassan KEDDAL Le cadre: Un partenariat TARGA- aide/ MATEE L objectif: faire émerger dans notre pays une culture «éco-citoyenne» qui contribuerait à la gestion

Plus en détail

Recommandations du séminaire

Recommandations du séminaire UNION DU MAGHREB ARABE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL RABAT Banque Africaine de Développement Le Secrétariat Général de l`uma, avec l`appui de la BAD, a organisé un Séminaire Maghrébin sur l adaptation de l Agriculture,

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

La nouvelle réglementation d urbanisme

La nouvelle réglementation d urbanisme Un milieu de vie à échelle humaine La nouvelle réglementation d urbanisme une destination à la hauteur de son patrimoine historique et naturel. MISE EN CONTEXTE Objectifs de la démarche : Assurer la conformité

Plus en détail