ÉZANVILLE Le journal de votre commune

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉZANVILLE Le journal de votre commune"

Transcription

1 ÉZANVILLE Le journal de votre commune n 92 MARS 2015 Du 1 er au 29 mars THÉÂTRE La Compagnie de l Union Familiale vous présente la pièce «Tailleur pour Dames» de Georges Feydeau, au théâtre de l Union Familiale, rue des Écoles. Vendredi 20 à 20 h 30 ; samedi 7, 14, 21, 28 à 20 h 30 ; dimanche 1 er, 8, 15, 22, 29 à 15 h. Adultes : 10 - Jeunes : 6 Réservations au du mercredi au vendredi de 14 h à 18 h. Ezanville, ville propre : TOUS RESPONSABLES! Le manque de civisme de certains propriétaires de chiens rend nos rues souillées et dangereuses. C est pourquoi la Ville souhaite s engager dans une nouvelle campagne de sensibilisation à la propreté de la ville. 6 et 7 mars STAGES DE JUDO/JUJITSU Le club de judo-jujitsu d'ezanville organise des stages aux termes desquels Jean-Jacques et Dominique Beovardi et Gautier Guillaume, médaillés au dernier championnat du monde de jujitsu, feront partager leur savoir-faire. Plusieurs séances vous sont proposées au Dojo d'ezanville du Complexe de la Prairie : - le vendredi 6 mars de 19 h 30 à 21 h 30 - le samedi 7 mars de 10 h à 12 h - le samedi 7 mars de 15 h 30 à 17 h 30 Ouvert aux plus de 14 ans. 5 /séance. Rens Du 9 au 28 mars EXPOSITION «3 REGARDS» Odile Baduel, graveuse, Christine Saber, peintre et Marc Cambarot, sculpteur, vous présentent leurs œuvres à Loisirs et Culture. Entrée libre. Dimanche 22 mars 2015 BRADERIE BABY JUNIOR L'Association d'assistantes maternelles Pom d'happy organise une braderie babyjunior où vous pourrez trouver des objets de puériculture, des jouets, des livres pour enfants, des vêtements Salle polyvalente du Complexe de la prairie. Emplacement : 8 (Pas de professionnels). Renseignements et réservation au : ou Rien n'est plus désagréable que d'avoir à slalomer entre les déjections de nos amis à quatre pattes, de rentrer chez soi et de découvrir les chaussures de nos enfants ou les roues de la poussette souillées par ces déjections. Calvaire du piéton, les déjections canines encombrent trop souvent les rues et les espaces publics. N'oublions pas qu'elles peuvent provoquer glissades et chutes accidentelles. La Ville d Ezanville a donc souhaité s'engager dans nouvelle une campagne de sensibilisation contre les déjections canines. Vivre ensemble, partager l'espace public c'est d'abord une façon de démontrer combien nous sommes respectueux des autres. Nos amis à quatre pattes sont les bienvenus ; ensemble, nous devons veiller à ce que la promenade soit un véritable plaisir pour tous les Ezanvillois. UN APPEL AU CIVISME Les propriétaires de chiens sont donc invités à faire un geste civique et citoyen qui ne prendra pas plus d'une minute! Ramassez les déjections de votre animal sans laisser aux autres les souvenirs désagréables de son passage! En ramassant les déjections de leurs fidèles compagnons, les propriétaires participent non seulement à la protection de l environnement mais aussi à la prévention de risques sanitaires. Nous vous rappelons également que l article R632-1 du code pénal autorise les agents de la Police municipale à verbaliser les propriétaires de chiens qui laissent souiller les trottoirs et les pelouses de la ville (amende forfaitaire de 35 euros).

2 ÉDITO Ézanvilloises, Ézanvillois, Chers amis, Régulièrement je suis interpellé par des piétons Ezanvillois qui n acceptent pas que, dans certains quartiers, il faille circuler en surveillant avec une attention particulière là où l on pose les pieds. En effet, certains propriétaires de chiens ne se sentant pas du tout concernés par l hygiène et la propreté de notre ville, laissent leurs animaux faire leurs besoins sur les trottoirs, sur les places de la Poste et de la Mairie et autres, ainsi que dans les espaces verts fréquentés par les enfants comme le parc de la Fresnaye par exemple. Ces infractions commencent au petit matin avant d aller travailler et se terminent après le film du soir vers 23 h. Nous avons déjà attiré l attention de ces personnes il y a quelques années, nous avons menacé, et nous avons installé, dans le parc de la Fresnaye, une canisette que les services techniques nettoient régulièrement. Il est évident que nous n avons pas su nous faire comprendre. Comme les menaces sont inutiles, nous allons passer à la phase répression. Pour cela, il faut s en donner les moyens. En conséquence, les caméras de vidéo protection seront utilisées. La Police municipale décalera ses horaires dans le cadre d une campagne d assainissement de notre environnement. Les contraventions seront de 35 euros. Il est inutile de m envoyer des courriers ou des s, la propreté et l hygiène de notre ville ne sont pas négociables. Il existe des commerçants qui vendent des petits sacs plastiques ramasse-crottes. Nous avons évoqué la possibilité que ces petits sacs soient fournis par la Ville. C'est-à-dire payés par les Ezanvillois en général, alors que les propriétaires de chiens ne sont qu une minorité. Cette décision n a pas été prise. J ai moi-même eu longtemps un chien, je sais que c est astreignant mais c est un choix à faire et il faut l assumer. Lors du Conseil municipal du 5 février, j ai été amené à faire une déclaration concernant les difficultés financières de Loisirs et Culture. L association a perdu plus de 50 % de ses adhérents depuis quelques années. Les activités les plus coûteuses ont toutes été conservées, les déficits s accumulent. J ai découvert dernièrement cette situation. J ai demandé à l association de préparer un plan d apurement de sa dette, il semble que cela soit mission impossible. Le Conseil municipal souhaite aider au maximum l association pour que la saison se termine sans que les activités soient amputées ou supprimées. Se pose quand même la question du financement de la saison L association devrat-elle déposer son bilan? C est possible. Nous devons dès à présent réfléchir à la forme sous laquelle nous pourrons proposer des activités culturelles aux Ezanvillois. Nous devrons les organiser, le minimum du départ devra être le maintien et le développement de la bibliothèque. Ézanville Infos mensuel d informations municipales Hôtel de Ville : Directeur de la publication : Alain Bourgeois Rédaction : Ève Pavesi Conception/Réalisation : Agence RDVA Impression : STIP Dépôt légal : à parution Alain BOURGEOIS, Maire d Ézanville DOSSIER FINANCES : PRÉSENTATION DU DÉBA Le Débat d Orientation Budgétaire (DOB) a été présenté e Ce document permet aux conseillers municipaux d êtres i de la Commune et de discuter des orientations budgétair décision, le DOB permet également aux services municip UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE EUROPÉEN ET NATIONAL PEU FAVORABLE La zone uro perdue dans la stagnation La croissance de la zone Euro devrait rester faible en 2015 (proche de 0,8 % en moyenne annuelle), toujours pénalisée par le désendettement public et privé. La consommation des ménages et l investissement des entreprises ne devraient que faiblement augmenter. La croissance de la zone Euro pourrait toutefois être aidée à court terme par la dépréciation du taux de change et la baisse du prix du pétrole si ces tendances s intensifiaient. D autre part elle est menacée par un risque de déflation. La France, difficile consolidation budgétaire Les relations financières entre l état et les collectivités territoriales sont caractérisées depuis 1996 par l existence d une enveloppe normée regroupant les principaux concours financiers de l état. Cette enveloppe est composée principalement de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) et des allocations compensatrices de fiscalité directes locales (impôts). Pour 2015, la baisse de l enveloppe est de 6,5 % ce qui représente une diminution de la DGF de 3,67 milliards d euros, soit pour le bloc communal une baisse de 2,071 milliards d euros. Cette réduction sera reconduite à l identique en 2016 et L État a mis en place divers dispositifs de redistribution des ressources financières, appelés fonds de péréquation, pour atténuer les difficultés des Villes les plus fragiles. Mais le financement de ces péréquations est assuré principalement au prix d un effort croissant des Communes prétendument les plus aisées. Au final les budgets des collectivités seront soumis à de fortes tensions en 2015 et les années suivantes. Les recherches d économies déjà engagées, et la mutualisation des services qui devront être renforcées pour y faire face, risquent toutefois d imposer leurs limites notamment s agissant des services rendus à la population. Dès à présent les collectivités pourront difficilement faire l économie d une vraie réflexion stratégique pluriannuelle visant à reconsidérer leur champ d action et le périmètre le plus pertinent de leur intervention pour continuer à offrir des services de qualité à la population. EZANVILLE, UN ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE DIFFICILE À RÉALISER L équilibre budgétaire implique l égalité entre les dépenses et les recettes du budget.

3 T D ORIENTATION BUDGÉTAIRE t voté lors du Conseil Municipal du 5 février dernier. nformés sur l évolution de la situation financière es retenues pour Véritable outil d aide à la aux de préparer leurs budgets respectifs. > Des recettes en stagnation et en baisse Les deux plus grandes sources de financement de la Ville (appelées recettes), sont les dotations de l État (Dotation Globale de Fonctionnement, CAF ) et le paiement des prestations municipales (restauration scolaire, accueils de loisirs, crèche ) par les usagers. Des recettes en baisse : les dotations de l État K Des recettes en stagnation : les participations des usagers Compte tenu du montant conséquent des impayés constaté en 2013, la Ville a mis en place un accueil dédié spécifiquement au paiement des prestations municipales. Cela s est traduit par un accompagnement des usagers en difficulté pour payer leurs dettes et par une campagne de relance. Ce travail conséquent a porté ses fruits dans la mesure où la Ville a récupéré environ euros. > Des dépenses à maîtriser K 4467 K 2305 K 2143 K K 4707 K 4716 K 4527 K La masse salariale : une attention toute particulière Une inversion de la courbe a été observée grâce à d importants efforts. Cependant la pérennité du résultat reste fragile. Le soutien aux associations : un effort soutenu difficile à maintenir Tout comme les services municipaux, les associations doivent participer à l effort collectif dans ce contexte financier difficile et contraignant. Les subventions ne pourront être aussi importantes que les années précédentes. PERSPECTIVES POUR 2015 Des marges de manœuvres financières réduites et des efforts conséquents pour maintenir l offre et la qualité actuelles de services destinés aux Ezanvillois. Le contexte financier de la commune sera particulièrement tendu pour les années 2015, 2016 et 2017 eu égard à la baisse annoncée des dotations de l État. De plus, les communes ont été fortement sollicitées par l État notamment par le biais de la réforme des rythmes scolaires qui devra être poursuivie sur les prochains exercices budgétaires. Le choix du financement de cette réforme s est orienté vers une participation des usagers pour ne pas augmenter la fiscalité des ézanvillois. Les efforts enclenchés s agissant de la maîtrise de la masse salariale devront être poursuivis pour atteindre un ratio des dépenses de fonctionnement qui soit acceptable. Il devient compliqué de dégager des marges de manœuvres en termes d autofinancement ce qui de facto grève les capacités de la Ville en termes d investissement. Aucun nouvel équipement n est envisagé, l effort financier portera principalement sur des aspects de mise en sécurité et de réhabilitation du patrimoine existant. Dans le cas de figure où des marges de manœuvre budgétaires seraient dégagées, elles seraient investies dans le secteur de la voirie et de l assainissement.

4 ENVIRONNEMENT COMPOSTER EN IMMEUBLE, C'EST POSSIBLE! À l occasion de "La Semaine du Compostage", organisée deux fois par an par le SIGIDURS, nous vous proposons de découvrir un nouveau dispositif de compostage collectif mis en place au sein de la résidence du Rû de Vaux. En janvier, le SIGIDURS a installé 4 nouveaux sites de compostage partagé au pied de la Résidence du Rû de Vaux. Un premier site pilote, mis en place en mai 2013 allée des Muguets, avait permis de constater que cette pratique suscitait de l intérêt parmi les habitants. En effet, 174 foyers sur les 480 que compte la résidence se sont portés volontaires. Ils ont reçu un bio-seau, destiné à collecter les déchets de cuisine ou les bouquets fanés, qu ils vont vider dans les composteurs. Des habitants bénévoles, référents du SIGIDURS, suivent régulièrement le déroulement du compostage et sont relais d information. 30 % DE VOS ORDURES MÉNAGÈRES SONT BIODÉGRADABLES Cette initiative, soutenue par le bailleur, Immobilière 3F et par l Amicale des Locataires, permettra de réduire les déchets en les détournant des ordures ménagères. On estime en effet que 30 % du contenu de notre poubelle peuvent être recyclés par le biais du compostage. L année prochaine, le compost obtenu, un engrais naturel, sera utilisé par les foyers participants pour leurs jardinières de balcon ou les espaces verts de la résidence. Une petite copropriété, située au 68 rue de la Gare, pratique également le compostage partagé depuis novembre UNE ACTION QUI CONCILIE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET VIVRE ENSEMBLE! Le compostage partagé peut être mis en place à de très nombreux endroits, et permet aussi de mener un projet collectif entre voisins pour améliorer le cadre de vie. Un grand merci aux habitants bénévoles qui s occupent quotidiennement des composteurs et font vivre ces projets! Vous êtes intéressé pour mettre en place un site de compostage partagé au pied de votre immeuble ou dans votre quartier? Contactez le SIGIDURS au (numéro vert) du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. DISTRIBUTION GRATUITE DE COMPOST Le SIGIDURS distribuera gratuitement du compost sur les sites des déchèteries de Bouqueval et de Gonesse les 13 et 14 mars, puis les 20 et 21 mars sur celles de Louvres et de Sarcelles, aux horaires habituels d'ouverture des déchèteries. Les habitants, munis de leur badge d'accès en déchèterie ou des justificatifs requis pour sa création (pièce d identité, carte grise du véhicule, justificatif de domicile récent), pourront donc à nouveau profiter de ce service. 20 kg maximum de compost en sac par foyer. Le compost, répondant à la norme NFU , provient du traitement des déchets végétaux collectés sur le territoire du SIGIDURS. COMPOSTAGE INDIVIDUEL : LA VENTE DE COMPOSTEURS CONTINUE! Vous souhaitez pratiquer le compostage à la maison? Pour vous aider à démarrer le compostage, le SIGIDURS vous propose : des éco-composteurs en bois ou en plastique à 10 le «Guide pratique du compostage à la maison» que vous pouvez vous procurer dans votre mairie ou télécharger sur le site du SIGIDURS des conseils et un accompagnement tout au long de votre démarche. Pour acquérir un écocomposteur, il vous suffit de renvoyer le bon de commande ci-dessous, avec un chèque du montant de la commande. Une quittance vous sera envoyée, indiquant les modalités de remise de votre éco-composteur

5 Retour sur En bref 27 janvier : Fête des anniversaires à la RPA Inscriptions scolaires Les inscriptions scolaires pour les enfants nés en 2012 se dérouleront du 16 février au 31 mars 2015 à la Maison de l Enfance, 6 bis Grande rue. Uniquement sur rendez-vous à prendre au Pièces à présenter : dossier à télécharger sur livret de famille, carnet de santé de l enfant, justificatif de domicile, attestation employeur et attestation CAF. Collecte de sang L EFS organise une collecte de sang le mercredi 25 mars de 15 h à 19 h 30 dans la salle des Écuries, place de la Mairie à Ecouen. Pour rappel, vous ne devez pas être à jeun et prévoir une carte de donneur de sang ou une pièce d identité pour un 1 er don. L EFS tient également à remercier chaleureusement les 83 volontaires qui ont donné leur sang lors de la collecte du 20 janvier dernier. Anciens élèves d Ezanville : 10 ans! 6 février : Galette de l USEE cyclisme Dimanche 1 er février a eu lieu l'assemblée générale de l'association des Anciens Élèves d'ézanville, suivie d'un repas de gala et d'attractions pour fêter dignement ses dix années d'existence. Cent trente-huit convives ont apprécié pendant cette journée un excellent repas préparé par un traiteur, la prestation du chanteur de charme Roberto Colletta, qui a non seulement charmé mais enchantés les participants. La troupe de danseurs les Flying Cool Cats a également époustouflé l assemblée par ses danses acrobatiques. Chacun gardera un inoubliable souvenir de ce dixième anniversaire! Trésor public : modification des horaires d'ouverture au public À compter du 1 er mars 2015, les services de la direction départementale des finances publiques du Val d'oise dont le Trésor Public d Ezanville seront fermés au public les mercredis et jeudis après-midi. 13 février : Concert de l'atelier de chant de Loisirs et Culture Conférence santé Seniors Le docteur Besse animera une conférence santé intitulée «Bien prendre ses médicaments» le vendredi 6 mars à 10h30 à la Résidence pour Personnes Agées Les Cèdres, 9 rue Alsace-Lorraine. Entrée gratuite. Renseignements au Carnet NAISSANCES Janvier ALLY KASSIDI Tahron MATHIEU MUHAMMAD Sanna Février BALTENNECK Jenna ETILCE Tissya HELVACI Aylin MAKABI NGONGI Raphaël MLAPA Wyllan REMEUR DUMONT Louis MARIAGES Février MARIN Didier et RAFAITIN Agnès DÉCÈS Janvier MAZIER Jacqueline BENA MAYELE Février AUBRY Marie BENGOUNIA Abderrahmane GLOTIN Henriette LE BRUN Georges

6 Actualités Patinage artistique : une étoile montante à Ezanville Laurine Lecavelier vient de décrocher la 4 e place aux Championnats du monde universitaires en Espagne, et termine 10 e aux Championnats d Europe en Suède. À 18 ans, cette sportive ézanvilloise a déjà un palmarès dont elle peut être fière : en 2013 elle a été vice championne de France Juniors et en 2014 vice championne de France Élite seniors. Classée 39 e au rang mondial, Laurine est également inscrite sur la liste ministérielle et membre de l équipe de France de patinage artistique. Cette passionnée pratique cette discipline depuis l âge de 3 ans. Aujourd hui étudiante, Laurine jongle entre ses cours à la faculté pour devenir orthophoniste et ses 18 h d entraînements hebdomadaires à la patinoire de Garges-lès- Gonesse. Son plus grand rêve est de se hisser dans les 10 premières mondiales et de participer aux Jeux Olympiques d hiver. En attendant, Laurine participera en avril prochain à une tournée avec l équipe de France dans pas moins de 20 villes, avant de s envoler pour le Japon afin de participer au World team Trophy. Nous lui souhaitons bonne chance! Élections Départementales : du nouveau! Les élections départementales se dérouleront les 22 et 29 mars de 8 h à 20 h dans les Maffliers bureaux de vote de la Ville. Les nouvelles élections départementales sont celles qui remplacent les anciennes élections cantonales. Elles servent à élire les conseillers départementaux, qui remplissent les mêmes fonctions que les anciens conseillers généraux, et siègent au sein du nouveau conseil départemental (anciennement conseil général). Attainville Viarmes Belloyen-France Ézanville Première nouveauté, le scrutin est binominal : on ne vote pas pour un candidat, mais pour deux! Et les deux candidats sont indissociables : si vous rayez un des deux noms sur votre bulletin de vote, ce bulletin sera considéré comme nul. De plus, les deux candidats en binôme sont forcément de sexe différent : le scrutin est ainsi paritaire (un homme et une femme, à égalité). Et n oubliez pas que vous pouvez aussi voter blanc : depuis le 1 er avril 2014, il est désormais décompté séparément du vote nul. Seconde nouveauté importante : les élections départementales suivantes se dérouleront six ans plus tard, en Le système de renouvellement par moitié, tous les trois ans, des anciens conseillers généraux est donc abandonné. Enfin dernière nouveauté et pas des moindres, la carte des cantons est également modifiée. Ezanville, qui était dans le canton d Écouen, se retrouve dans le canton de Fosses (voir carte ci dessus). Seugy Le Mesnil- Aubry Écouen Fontenayen-Parisis Épinay- Champlâtreux Le Plessis- Gassot Chaumontel Luzarches Lassy Mareilen-France Jagnysous-Bois Le Plessis- Luzarches Bellefontaine Fosses Villiersle-Sec Villainessous-Bois Saint-Martindu-Tertre Châtenayen-France Puiseuxen-France Tribunes Tribune du groupe majoritaire Nous nous demandions il y a quelques jours quel pourrait bien être le sujet de la tribune de la majorité Et puis, nous avons trouvé, dans la tribune d «Ezanville notre ville» de février, un sujet à développer. Nous remercions «Ezanville notre ville». Nous allons être brefs. Le parking de la gare est géré par un syndicat intercommunal, Ezanville-Ecouen, et le Maire d Ezanville en parlait précisément dans son édito de février. Cela fait des années que nous suivons ce dossier avec Ecouen. Nous allons même désigner un architecte pour nous aider à constituer un dossier qui nous permettra de proposer à Réseaux Ferrés de France (RFF) et à la SNCF, un contreprojet car ce qu ils nous proposaient jusqu à présent n est pas acceptable. C est une réflexion qui doit être faite par des gens compétents en technique et en urbanisme, ce qui exclut donc nos amis d «Ezanville notre ville». Bien vivre à Ézanville Depuis quelques années et à l image du reste du paysage économique, tous les responsables associatifs sont soumis à une conjoncture difficile. Selon plusieurs articles de presse près de associations en France connaissent des situations financières très difficiles et le manque de bénévoles complique encore leurs activités. Ceci est d autant plus préoccupant qu elles sont souvent pourvoyeuses d emplois. Sur Ezanville, nous pouvons être fiers d avoir un grand nombre d associations qui animent notre ville et dont certaines existent depuis plus de 30 ans. Elles n échappent pas à cette règle, malgré l énergie dépensée par leurs dirigeants, à maintenir à bout de bras, un équilibre précaire. Une principalement rencontre depuis quelques années des difficultés et nous en étions tous informés mais malgré le travail considérable de ses dirigeants, sa situation financière continue à se dégrader. Certes, un audit est nécessaire à ce stade, mais il serait prématuré de mettre un terme à son activité! Il semblerait beaucoup plus judicieux d identifier les causes de cette situation, de revoir l origine des difficultés et ensuite de construire un plan de redressement réaliste qui permettrait de rétablir la situation. Il n est nullement nécessaire d essayer de vouloir trouver un ou des responsables de cette situation mais prévoyons plutôt ce que nous appellerons «un plan de sauvegarde» qui permettrait la réorganisation de cette association et ceci afin d assurer la poursuite de toutes les activités proposées. Le dilemme laisse peu d alternatives. Espérons qu avec l aide de la municipalité, nous éviterons un redressement judiciaire ou une liquidation judiciaire. Faute de quoi, la municipalité serait mise à contribution et elle devrait assurer elle-même ces activités. On peut dire que la vie d une association n est pas un long fleuve tranquille. Ézanville notre ville Tribunes de l opposition Un drôle de conseil municipal! A l'ordre du jour, le débat d'orientation budgétaire. Intéressant, mais en réalité, que du creux! Allez tous lire sur les panneaux réglementaires les documents qui nous y ont été présentés qui parlent de l'europe, de la France, mais très très peu d'ezanville! Il en ressort que les seuls leviers à la main de la commune seraient l'augmentation de la fiscalité (en clair une augmentation des impôts), la révision de l'offre de service proposée aux usagers (en clair une augmentation des tarifs ou une diminution de l'offre), la diminution de la masse salariale (chantage puisqu'elle ne peut pas être diminuée). Il n'y a d'ailleurs eu aucune place pour un vrai débat. A notre arrivée, nous avons été informés par le maire qu'après l'ordre du jour, une information d'importance nous serait communiquée; elle concernait Loisirs et Culture, notamment les difficultés budgétaires et de trésorerie qui poseraient dans l'immédiat la question du paiement des professionnels exerçant une activité au sein de l'association et la pérennité de l'association pour l'activité culturelle municipale. Les responsabilités ne sont ni françaises ni européennes, mais purement locales, avec d'ailleurs plusieurs élus de la majorité qui siègent depuis longtemps dans l'association. Nous ne comprenons pas que cette information n'ait pas figuré à l'ordre du jour puisque les éléments fournis ont prouvé qu'elle nécessitait un débat. Compte tenu du retard pris dans le paiement des salaires, nous avons donné notre accord pour que ce problème soit réglé dans les meilleurs délais. Nous exigeons que la commission en charge des associations se réunisse et travaille sur ce sujet et qu'un prochain conseil municipal mette à son ordre du jour un débat sur la politique culturelle dans la commune et le rôle des associations y travaillant. Une équipe unie pour une nouvelle énergie

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

REGLEMENT SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX

REGLEMENT SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX REGLEMENT DU SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX 1 SOMMAIRE I- Modalités d inscription 1- Dossier administratif 2- Réservation des jours de présences A- Pour les mercredis : 2 modes de réservation

Plus en détail

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher

pratique Guide Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher Guide pratique SMIEEOM Val de Cher Trions plus, trions mieux pour payer moins SMIEEOM Val de Cher - 22, rue de Gâtines - 41110 SEIGY Tél. : 02 54 75 76 66 - Fax : 02 54 75 76 60 - sieeomvaldecher@wanadoo.fr

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE ANNEE 2013/2014 Œ Anglais Œ Arts Plastiques Œ Danse Œ Echecs Œ Natation Œ Théâtre ASSOCIATION SPORTIVE ET CULTURELLE 16, rue Basfroi 75011 PARIS : 06.09.41.90.64 :

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Saulxures infos n 22

Saulxures infos n 22 Saulxures infos n 22 Juillet 2015 LE MOT DU MAIRE Le 11 juillet 2015, la Base de Loisirs fêtera le 20ème anniversaire de l ouverture de ses installations au public. Il y a plus de 20 ans déjà, les élus

Plus en détail

SALLE POLYVALENTE DE MOIDIEU-DÉTOURBE RÈGLEMENT 2011

SALLE POLYVALENTE DE MOIDIEU-DÉTOURBE RÈGLEMENT 2011 SALLE POLYVALENTE DE MOIDIEU-DÉTOURBE RÈGLEMENT 2011 Article 1 : Généralités La salle polyvalente est composée : - d une petite salle d environ 100 m², - d une grande salle d environ 380 m² avec scène

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

Tél : 01 46 30 62 27. La section de Patinage Artistique, poursuit ses entrainements pour voir les plus grands s orienter vers la 3 ème division.

Tél : 01 46 30 62 27. La section de Patinage Artistique, poursuit ses entrainements pour voir les plus grands s orienter vers la 3 ème division. C.M.P.AD Club de Patinage Artistique & Danse sur glace 13, avenue de Villacoublay 92360 Meudon La Forêt Tél : 01 46 30 62 27 INSCRIPTIONS : 2011 2012 Dates à retenir : (inscriptions et location de patins)

Plus en détail

Charte du Conseil des enfants

Charte du Conseil des enfants Juillet 2014 Charte du Conseil des enfants Notre monde actuel connaît une révolution technologique sans précédent, marquée notamment par des modifications fondamentales de nos moyens de communication et

Plus en détail

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires.

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. PREAMBULE Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. Il fixe auprès des usagers que sont les parents et les élèves, les modalités d utilisation

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant le système d ouverture et le contrôle d accès des conteneurs enterrés

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant le système d ouverture et le contrôle d accès des conteneurs enterrés INFRASTRUCTURES ET ENERGIES 13-011 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant le système d ouverture et le contrôle d accès des conteneurs enterrés (Du 29 mai 2013) Monsieur le Président,

Plus en détail

La Reconnaissance de l Expérience Professionnelle

La Reconnaissance de l Expérience Professionnelle La Reconnaissance de l Expérience Professionnelle pour une inscription au concours d ATSEM de 1 ère classe Références : - Décret n 2007-196 du 13 février relatif aux équivalences de diplômes requises pour

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

Propreté. dans la ville. Maîtres et chiens Le bon geste Canisachets et canisites

Propreté. dans la ville. Maîtres et chiens Le bon geste Canisachets et canisites Propreté Le chienaction dans la ville Maîtres et chiens Le bon geste Canisachets et canisites Le ramassage Le meilleur geste Les nuisances occasionnées par les déjections canines sont nombreuses et parfois

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

DISPOSITIONS STATUTAIRES

DISPOSITIONS STATUTAIRES REGLEMENT MUNICIPAL APPLICABLE AUX AGENTS TERRITORIAUX SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES PRÉAMBULE Le présent règlement a pour but de rassembler les dispositions applicables aux Agents Territoriaux Spécialisés

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

RÉGLEMENT DU PÉRISCOLAIRE ANNEE 2015-2016

RÉGLEMENT DU PÉRISCOLAIRE ANNEE 2015-2016 RÉGLEMENT DU PÉRISCOLAIRE ANNEE 2015-2016 L éducation a toujours été une priorité pour la Commune de Champier. Cette politique est régulièrement revisitée afin de répondre aux évolutions de la société

Plus en détail

Autorisation Parentale

Autorisation Parentale ANNEE 2015 Tout jeune non inscrit ne sera accepté. Tout dossier incomplet sera refusé. IDENTITE DU RESPONSABLE Nom du responsable légal : Prénom: adresse : CP : ville : Tel : portable : Email : CAF ou

Plus en détail

DENOMINATION DE L'OPERATION GESTION D UNE HALTE GARDERIE ET D UN RELAIS ASSISTANTS MATERNELS

DENOMINATION DE L'OPERATION GESTION D UNE HALTE GARDERIE ET D UN RELAIS ASSISTANTS MATERNELS Communauté de Communes de la Montagne Bourbonnaise CAHIER DES CHARGES Marché Public à Procédure Adaptée Article 28 du Code des Marchés Publics DENOMINATION DE L'OPERATION GESTION D UNE HALTE GARDERIE ET

Plus en détail

Résultat de l élection du 1er mars 2015. Conseiller au poste # 2. Nombre d électeurs inscrits 364. Nombre d électeurs ayant voté 258

Résultat de l élection du 1er mars 2015. Conseiller au poste # 2. Nombre d électeurs inscrits 364. Nombre d électeurs ayant voté 258 Parution : Mars 2015 Résultat de l élection du 1er mars 2015 Conseiller au poste # 2 Vanessa Daigle Francis Lacave 132 votes 126 votes Nombre d électeurs inscrits 364 Nombre d électeurs ayant voté 258

Plus en détail

GUIDE DE LA PETITE ENFANCE

GUIDE DE LA PETITE ENFANCE EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE GUIDE DE LA PETITE ENFANCE Septembre 2014 modes de garde accueil écoute info prévention loisirs Modes de garde Multi accueil la Ribambelle 4 Multi-accueil collectif La Fenotte

Plus en détail

Lannoy Ville Ouverte GUIDE PRATIQUE «LA PROPRETÉ ENSEMBLE» 2007 MODE D EMPLOI

Lannoy Ville Ouverte GUIDE PRATIQUE «LA PROPRETÉ ENSEMBLE» 2007 MODE D EMPLOI Lannoy Ville Ouverte GUIDE PRATIQUE «LA PROPRETÉ ENSEMBLE» 2007 MODE D EMPLOI Avant que notre ville ne devienne une... et pour qu elle reste une u balayage u ramassage des dépôts sauvages u Vidage des

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2014 DU 9 MARS A 18H30

ASSEMBLEE GENERALE 2014 DU 9 MARS A 18H30 ASSEMBLEE GENERALE 2014 DU 9 MARS A 18H30 ORDRE DU JOUR 1 RAPPORT MORAL 2 RAPPORT D ACTIVITE 3 RAPPORT FINANCIER 4 PLAN DE REDRESSEMENT 5 APPROBATION 6 ELECTION Le quorum est fixé à 474 Nombre d adhérents

Plus en détail

CLUB DES AMIS DU CHIEN DU FOREZ

CLUB DES AMIS DU CHIEN DU FOREZ CLUB DES AMIS DU CHIEN DU FOREZ REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ETABLISSEMENT ET DIFFUSION DU REGLEMENT INTERIEUR Conformément aux statuts du club, le présent règlement intérieur est établi par le conseil

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit dans les communes de plus de 3 500 habitants, les départements, les régions et les EPCI la tenue d un débat

Plus en détail

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT COMMUNE DE NIVILLAC REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE ANNEE 2014-2015 ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE «LES PETITS MURINS» La cantine scolaire a pour objectif d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Bulletin municipal N 4

Bulletin municipal N 4 Février 2011 Mairie de la Roche-Canillac Bulletin municipal N 4 Dans ce numéro : Comptes administratifs 2009 - Budgets 2010 Travaux 2010-2011 et Résultats Camping Syndicat des Eaux du Morel Assainissement

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Home Economics présentation de la politique du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur des personnes âgées 18 octobre 2013 Mieux répondre aux

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI Selon l'article 2 de la loi de 1901, les associations peuvent «se former librement sans autorisation ni déclaration». Pour exister officiellement, il convient néanmoins

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

Agglo'BUS Transport de la Communauté d Agglomération du Carcassonnais. Communauté d Agglomération du Carcassonnais

Agglo'BUS Transport de la Communauté d Agglomération du Carcassonnais. Communauté d Agglomération du Carcassonnais Communauté d Agglomération du Carcassonnais GUIDE Réglement Titres de transports Services Renseignements Agglo'BUS glo' S Transport de la Communauté d Agglomération du Carcassonnais www.agglocarcassonnais.fr

Plus en détail

Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte

Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte Rougegout Info Janvier Février 2013 Mairie de Rougegoutte 16 rue des Ecoles 90200 Rougegoutte 03 84 27 12 67 03 84 29 59 75 mairie-rougegoutte@wanadoo.fr

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE et LIAISON PEDESTRE Mairie de Villedieu la Blouère L île des enfants 10 Allée des jardins 49450 VILLEDIEU LA BLOUERE 02 41 30 10 63 maisonenfance@villedieulablouere.fr applicable sept 2014 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1 Lucens-Info Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens Mars 2012 N 1 Billet du Syndic - Intention de fusion Lors du prochain Conseil communal du 26 mars 2012, la Municipalité présentera

Plus en détail

A l unanimité les jeunes conseillers sont d accord pour réfléchir à une action dans ce cadre

A l unanimité les jeunes conseillers sont d accord pour réfléchir à une action dans ce cadre Émetteur : COLONNA Sylvie Destinataire(s) : Les jeunes conseillers municipaux, S BAKHTAR, Date : 20/02/2013 Objet : Séance plénière Présents: Madame S BAKHTAR, Madame S COLONNA, Y ABDELMOUMNAI, N ACLOQUE,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL DESTINE AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-2013

GUIDE D ACCUEIL DESTINE AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-2013 GUIDE D ACCUEIL DESTINE AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-2013 LOGEMENT Une fois accepté en échange par notre université pour venir étudier dans le cadre

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION

PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION Le projet de budget 2013 de la Ville de Dakar s inscrit dans une dynamique d assainissement des finances, de renforcement des investissements structurants

Plus en détail

SERVICES PÉRISCOLAIRES

SERVICES PÉRISCOLAIRES SERVICES PÉRISCOLAIRES DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2015/2016 RESTAURATION SCOLAIRE TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) S PERISCOLAIRES ACCOMPAGNEMENT AUX LEÇONS ADRESSE(S) MAIL Afin de mieux

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION FP CONVENTION DE MISE A DISPOSITION NOM ET ADRESSE DU DEMANDEUR : NOM ET ADRESSE DE L ASSOCIATION : TYPE DE LA MANIFESTATION : DATE ET HEURE :... LOCAL DEMANDE : Bâtiment Polyvalent «LA BERGERIE» Bergerie

Plus en détail

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE Les membres de l association «Club Gym Plus EPMM» se sont réunis en assemblée générale ordinaire, le samedi 07 janvier 2012, au foyer de Générargues

Plus en détail

REGLEMENT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE

REGLEMENT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE Location du et / /20 Département des Yvelines REGLEMENT DE LOCATION DE LA SALLE POLYVALENTE 1/ REGLEMENT INTERIEUR Article I. Objet : Le présent règlement fixe les conditions d occupation de la salle polyvalente

Plus en détail

Les autorisations d absence

Les autorisations d absence Les autorisations d absence S t a t u t g é n é r a l A r t i c l e 5 9 d e l a l o i n 8 4-5 3 d u 2 6 j a n v i e r 1 9 8 4 Les bénéficiaires Les autorisations d absence sont accordées aux agents titulaires,

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Séance du lundi 3 novembre 2014

Séance du lundi 3 novembre 2014 Séance du lundi 3 novembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 23 octobre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Tranche d assainissement - Menuiseries

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Conseil Municipal de Théhillac Séance du jeudi 9 juin 2011

Conseil Municipal de Théhillac Séance du jeudi 9 juin 2011 Conseil Municipal de Théhillac Séance du jeudi 9 juin 2011 Sont présents : Michel Denoual, Christian Lemée, Yves Périon, Hubert Busson, Marie-Madeleine Le Thiec, Marie Paule Burguin, Gilbert Duval, Mikaël

Plus en détail

Rappel - Comptes de taxes 2015 :

Rappel - Comptes de taxes 2015 : HORAIRE BIBLIOTHÈQUE Lundi soir de 18h30 à 20h00 Samedi matin de 10h00 à 11h30 Prochaine séance du conseil 14 avril 2015 Dernière séance du Conseil À la dernière séance du conseil municipal, tenue le 10

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard)

CONTRAT DE LOCATION. DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard) CONTRAT DE LOCATION DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard) DESTINATION Les salles municipales sont destinées : Aux associations de Saze à l occasion de manifestations publiques engendrant une activité lucrative

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 JUIN 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 JUIN 2014 DEPARTEMENT DES VOSGES Arrondissement de NEUFCHATEAU Canton de CHATENOIS Mairie de CHATENOIS 1 Rue de Lorraine BP 40 88 170 CHATENOIS : 03.29.94.51.09 Fax : 03.29.94.59.40 Courriel : ville-chatenois88@wanadoo.fr

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 novembre 2012

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 novembre 2012 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 novembre 2012 Le vingt novembre deux mil douze à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

******************** Les procès-verbaux des deux dernières séances du Comité Syndical sont adoptés à l unanimité. ********************

******************** Les procès-verbaux des deux dernières séances du Comité Syndical sont adoptés à l unanimité. ******************** .I.R.É. Syndicat Intercommunal de la Région d Épône Épône - La Falaise - Mézières-sur-Seine COMPTE-RENDU DU CONSEIL SYNDICAL Lundi 10 février 2014 à 18h (Salle du Conseil Syndical du SIRÉ) L an deux mille

Plus en détail

Vert-Bois. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante

Vert-Bois. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante livret d accueil 2006-2007 Vert-Bois Les services de la vie tudiante CROUS Montpellier Cité universitaire Vert-Bois 192, rue de la Chênaie 34096 Montpellier Cedex 5 tél. : 04 67 04 28 48 E-mail : cu.vert-bois@crous-montpellier.fr

Plus en détail

AUDIT FINANCIER ET FISCAL DE LA COMMUNE COMMUNE DE SAINT-JULIEN EN GENEVOIS

AUDIT FINANCIER ET FISCAL DE LA COMMUNE COMMUNE DE SAINT-JULIEN EN GENEVOIS AUDIT FINANCIER ET FISCAL DE LA COMMUNE COMMUNE DE SAINT-JULIEN EN GENEVOIS Le 4 février 2015 Jean-Pierre COBLENTZ Adel KARMOUS STRATORIAL FINANCES www.stratorial-finances.fr Tour GAMMA A 193 rue de Bercy

Plus en détail

LUDOTHEQUE MUNICIPALE

LUDOTHEQUE MUNICIPALE MAIRIE D AIMARGUES LUDOTHEQUE MUNICIPALE 6, Avenue Jean Moulin Centre Culturel 30470 AIMARGUES REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par le Conseil Municipal en date du 29 janvier 2015 Délibération n 2015-013 ARTICLE

Plus en détail

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES BUDGET PRINCIPAL ET BUDGETS ANNEXES. Ville de Niort

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES BUDGET PRINCIPAL ET BUDGETS ANNEXES. Ville de Niort RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES BUDGET PRINCIPAL ET BUDGETS ANNEXES Conseil Municipal du 24/11/2014 Sommaire 1. Un rappel du cadre légal 2. La situation économique et budgétaire : Monde, Zone Euro et

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE

GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE www.sirtom-region-brive.net Sommaire Un nouveau service page 3 La réduction des déchets, une obligation pages 4-5 Les équipements pages 6-9 Les modalités de collecte

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Accueil périscolaire et de loisirs. Règlement intérieur

Accueil périscolaire et de loisirs. Règlement intérieur Accueil périscolaire et de loisirs Règlement intérieur Validé par le Conseil municipal du 24 septembre 2012 Mairie de La Plaine sur Mer Place de Fort Gentil 44770 LA PLAINE SUR MER 02 40 21 50 14 Fax :

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015

Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015 Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015 Article 1 : Définition La Commune d Ornex propose un service d accueil périscolaire pendant les

Plus en détail

01350 CULOZ REGLEMENT INTERIEUR

01350 CULOZ REGLEMENT INTERIEUR 01350 CULOZ REGLEMENT INTERIEUR La commune de Culoz organise un service de restauration scolaire. Ce service est ouvert aux enfants fréquentant l école maternelle et l école primaire de CULOZ, sous réserve

Plus en détail