L environnement au cœur de la conception

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L environnement au cœur de la conception"

Transcription

1 Intntionl 112 ACTIONS COLLECTIVES EN 2013 P.8 L mgzin d chf d ntpi mécnicin Zoom u l Alc LA MÉCANIQUE, 1ER SECTEUR INDUSTRIEL DE LA RÉGION P N 24 - Décmb 2012 Z L A oo l m c L nvionnmnt u cœu d l concption

2 Sommi MécSphè n 24 - Décmb 2012 Tibun à Pcl Chvt, dictu d l Onip AVRIL EUREXPO LYON Innov Concvoi Podui l olution d dmin B.P. 223 F Villnuv-u-Lot Cdx FRANCE T +33 (0) F +33 (0) CAMPAGNE DE COMMUNICATION «L Mécniqu n Fnc, bin plu qu un induti» : plc ux i p.4 BANQUE PUBLIQUE D INVESTISSEMENT Ptick Géion (FIM) - «L off d l BPI t à complét pou épond ux boin d ntpi» p.5 ÉPARGNE SALARIALE Rppl d fin d nné p.6 JURIDIQUE Guid ptiqu cont muvi ptiqu p.6 SÉCURITÉ L opétu humin t l utomt ont complémnti p.7 INTERNATIONAL 112 ction collctiv n 2013 p.8 MARCHÉS V un goupmnt d mché d l filiè fovii p u Loui Blnc Coubvoi Tél. : +33 (0) Fx : +33 (0) E-mil : ÉDITEUR : PROMECA PRÉSIDENT ET DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Fbin CHIZELLE RÉDACTEUR EN CHEF : Ibll DOUVRY RÉDACTION : Alin LAMOUR CONSEIL ÉDITORIAL ET CRÉATION GRAPHIQUE : Sophi REINAULD t Clémntin ROCOLLE CRÉDIT PHOTO COUVERTURE : Illuttion Pomc Communiction / ZOOM L ALSACE L mécniqu, pmi ctu indutil d l égion p L Comité Mécniqu Alc n ction p MÉTIERS L FIM t l pofion d l mécniqu mobilint p L AFPA à l hu du dévloppmnt dubl p.19 Dux nouvll fomtion d ingéniu n pojt p.19 FINANCEMENT L Atli Lumoni divifint dn l médicl p.20 TECHNOLOGIE Echng fnco-cndin p.21 FICHE PRATIQUE Cution d mché : un gg d confinc donné p l founiu p.22 AGENDA DOSSIER L nvionnmnt u cœu d l concption p.13 à 17 Itockphoto, Kuhn Tig : xmpli RÉGIE PUBLICITAIRE E.R.I Tél. : +33 (0) IMPRESSION CALLIGRAPHY PRINT Châtuboug- CS Noyl-u-Vilin N ISSN : Ppi ctifié PEFC Enc à b d huil végétl Lbl impim vt Supplémnt du Ctim Info n Décmb 2012 p «Pmtt ux jun d ppopi l mond indutil qu il connint ml» Il t gnd tmp d pén t ux jun l mécniqu ou on vi vig, d lu fi compnd tout l divité d méti t d l itu dn on nvionnmnt, bf d l mont tll qu ll t, modn t chluu. C t tout l n d l convntion igné n m dni nt l FIM t l Onip (Offic ntionl d infomtion u l nign mnt t l pofion). Pou fi ii ux dolcnt l intéêt d méti d l induti, nou dvon d bod dépouié not communiction, touv l mot qui l touchont, utili l médi qu il ffctionnnt, pivilégi l lin dict vc ux. Dn ct pit, vc l FIM t n liion vc l minitè d l Éduction ntionl nou lnçon un it Intnt bptié moninduti.com, à l occion d l Smin d l Induti qui tind du 18 u 24 m C lncmnt ccompgn d un concou «J film mon indu ti». L jun ont invité à toun d ptit vidéo u l induti mécniqu dn lqull il ingdint l tééotyp. Il git d lu fi ppéhnd l pt d véité du tvil indutil d ujoud hui u tv d l img viv t du témoi MAGAZINE ÉDITÉ PAR LA FIM EN PARTENARIAT AVEC LES ORGANISMES SUIVANTS L ticl ont édigé ou l ponbilité d lu utu t lu contnu n ngg qu c dni gng fot d lu pi, pou lu pmtt d ppopi c mond qu il n connint p ou ml t c l idé çu u l induti. Ct, il xit déjà d nombu inititiv locl pou nd l mécniqu plu ttctiv. L ptnit nt l FIM t l Onip vi ui à fédé, u l nouvu it, c diffént ppoch fin d miux l hmoni t touch fficc mnt l équip pédgogiqu. En fft, l nignnt ont ouvnt à l oigin d démch oiginl v l induti, mi il fut l id à li lu dici plin ux méti popoé ux jun d ujoud hui, n ocint Stéphn Livn «Il n t p d gnd py t d économi olid n un induti fot. Ct nju m mbl ujoud hui ptgé p l chf d ntpi comm p l Éduction ntionl.» toujou cinc, tchniqu t méti. Dn l bnch pofionnll notmmnt, il t poibl d étbli d mniè tè concèt c lin qui xit nt l nignmnt dipné t l méti xcé, d mniè à fi nticip ux dolcnt l vni qu il uint dn l mécniqu. L ôl pmi d l Éduction ntionl t bin û d nign t d tnmtt d conni nc, mi il t ui d inté à l vni d jun pou l ccompgn juqu à l mploi. Cl uppo donc d l pép u mond du tvil n lu fint découvi c qu t un ntpi t dn qull élité économiqu ll évolu. À ct égd, l écnt décl tion du minit d l Éduction ntionl, oulignnt l nécité d nibili l collégin dè l 6 èm u mond d l ntpi, m mbl tdui un volonté fot d intill tè jun un CMGM cultu économiqu pmt tnt ux dolcnt d ll v un ointtion qui donn l moyn d un vi choix. C t là un bll nouvuté, un gnd p n vnt qui xpim un pofond chngmnt d étt d pit dont j m éjoui vivmnt. Il n t p d gnd py t d économi olid n un induti fot. Ct nju m mbl ujoud hui ptgé p l chf d ntpi comm p l Éduction ntionl, u point d donn ux nignnt l moyn d fi découvi l ntpi à lu élèv. Un climt diffént t n tin d intu qui doit nou pmtt d ppoch l écol d l ntpi d mniè plu vivnt t plu ptnil. C pofond chngmnt cultul qui moc ujoud hui t ntil pou l vni d not induti, comm pou clui d not ytèm éductif. SI VOUS SOUHAITEZ RECEVOIR MÉCASPHÈRE : Écivz à fimc.com n mntionnnt vo coodonné (nom, pénom, ociété, fonction, d complèt, téléphon, fx, -mil) 20 3// 9 MÉCASPHÈRE,5x266mm p n // gi DÉCEMBRE nt 2012 dd DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 3

3 Jounl d cmpgn Nw «L'off d l BPI t à complét pou épond ux boin d ntpi.» nint l pmiè Ai L 6 févi 2013, l FIM t l Ctim og c t d'induti d Pi, vnu So mécniqu à l Chmb d Comm phè vou dévoil l thèm d Fidlnd. En vnt pmiè, MécS bodé. «L Mécniqu n Fnc, bin plu i x u c l p :» i t u d in n qu'u CONTACT ASSISES > Pcl Poion (FIM) M : L cpcité d finncmnt vou pît-ll uffint? P.G. : Avc 42 millid d uo, l BPI nnonc un foc d fpp Au cœu d njux nvionnmntux L 24 octob dni, dn l cd on, icti mun com d pgn d lu cm l FIM t l Ctim ogniint un : confénc d p u l thèm u niq méc l qul : bl du «L'induti m à l'œuv?». À ctt occion, Jéô lé qu Fntz, péidnt d l FIM pp ux nj d cœu u t «l mécniqu nvionnmntux.» on En fft, ll mt n œuv pou t pop ug d pocédé pop pou ll founit d olution innovnt l nmbl d l induti». idnt D on côté, Michl Loch, pé pt conc l qu igné oul m du Cti n d dévloppmnt dubl t «u oppotunité d innovtion t d n coinc. En contibunt à ggn ccptit un tl chém dn on ntpi? L péidnc, conf ié u dictu d CDC, n pouvoi d gtion, lint c chmp à un têt nommé p l gouvnmnt? N oublion p qu i l gouv nmnt pnt, CDC, ll, t. L nivu d intvntion d égion inquièt églmnt. L ôl d égion doit limit à clui d ointtion, ux côté d péntnt d nt pi. Si un pouvoi déciionnl lu étit confié cl nou plongit dn l chém d échc d SDR (Société d Dévloppmnt Régionl), qunt u pouvoi d l Étt tout l mond ouvint du Cédit Lyonni L BPI nécit un gouvnnc cli vc n chf d fil l Ci d dépôt, véitbl pofionnl du cédit. Pou c qui t d on off, étnt donné l conjonctu, ll doit d tout ugnc péoccup du finncmnt du cycl d xploittion d no ntpi t d dépn contint non poductiv. Tout l t, l bnqui vnt ui l fi. Stéphn Livn RÉSEAUX, TERRITOIRES ET INTERNATIONAL du Dn un mond globlié, l qution é titoi dvint cntl. Son ttctivit S nt. m lopp dév on d clé u t un fct n ich dépnd d cpcité à mtt, ch ch l ni og à u, ct éu l t l finnc, l ytèm d fomtion ux, l puinc publiqu. C ont c é lu l'optimition d lu échng t d d communiction qui pmttnt d'tti invtiu t d dévlopp l'mploi. p L ncg vc l titoi fnçi n t incomptibl, bin u conti, vc un nl : ppctiv d dévloppmnt intntio plc n t mt l mécniqu fnçi u qui d éux t d logiqu collbotiv ivité, u lui pmttnt d outni compétit ivité, tv notmmnt d pôl d compétit it d éux d ou titnt, d ptn d é, it univ d ic, publ p public t cnt d fomtion L dilogu nt l locl t l intntionl t ujoud'hui, pmnnt : l coopétion titoil ont pi nt d t mn gn l ccomp d utnt d tout pou nfoc l poition. onl nti l int à ntpi «C t l finncmnt du boin n fond d oulmnt qui t ujoud hui cucil pou l induti. Aucun outil conct n vint couvi c boin dpui l êt du cédit d téoi d Oéo.» conéqunt. Mi l qution d on mod d finncmnt t ntiè. L mobilition d fond du livt d dévloppmnt dubl pît pu dpté. En fft, Oéo, doté du AAA p l gnc d nottion, put finnc u l mché à d tux bin plu compétitif. C ont poutnt l ouc d finncmnt d l BPI qui conditionnont tux d cédit t donc on péimèt d intvntion, à voi oit l outin à l innovtion u d pojt d qulité, oit l ppui ux ntpi n difficulté. M : Qu pnz-vou du ytèm d gouvnnc? P.G. : L églité à 50/50 dn on cpitl nt l Étt t CDC po un poblèm é v idnt. Com mnt l pui nc publiqu put ll mtt u pid un tl montg? Qul ntpnu Rnfoc l'ccè d l mécniqu à l'intntionl Jéôm Fntz, péidnt d l FIM t Chitoph Lcoutui, dictu génél d Ubifnc. l Loch, Jéôm Fntz, péidnt d l FIM t Mich Ctim du nt péid gi, conommtion d mtiè t d én qu on icti fb d ph tnt dn l titu dn l utilition d un poduit, il con tg vn d un u d n moy un t concuntil». D xmpl conc d'ction mné p KSB, Altom, c Fiv t SKF ont vnu ppuy ffimtion. «J ui fn d l mécniqu.» Nicol Bicq, minit du Commc xtéiu n' p cché on nthouim, l 16 octob dni, à l'occion d l igntu d'un convntion d ptnit p Jéôm Fntz, péidnt d l FIM t Chitoph Lcoutui, dictu génél d'ubifnc. Objctif : nfoc l'ccè d ntpi d l mécniqu ux mché intntionux p un pticiption ccu ux lon étng, l mi n ltion vc d chtu, l'ognition d miion dn d py potu t l'utilition d VIE (Volonti Intntionux n Entpi). En 2013, pè d 112 ction collctiv ont pévu (voi ticl p. 8). 2 Minitè du Commc xtéiu L'INNOVATION N'EST PAS SEULEMENT TECHNOLOGIQUE Fctu ntil d compétitivité, à l'innovtion t top ouvnt ocié nt pé n'n l l tchniqu lo qu'l l, oci du t nn pov t l %, 20 qu du commcil, d l'ognition, d l u finnc L'innovtion n ot p toujo t, clin L. ch d lbotoi d ch l founiu, l ponnl puvnt ill n êt l ouc. Il fut donc dévou ntg dv cé t c Fn n ion ovt l'inn l, plin dici l d pll nt u. cétu, l chchu t l ntpn ion ovt d'inn c L mécniqu t ou qui n'ppint p toujou dn l ttitiqu. Ell dévlopp t mt n plc t d nombux mécnim d chch p n t i fnç u d échng. L mécniq l ip ntic t v inno pou d idé t à cou boin d clint. LES HOMMES ET LES FEMMES Rtouv l ignifiction du tvil, tti ou l'm i ouvo pom n, tio géné l jun à du tvil bin fit t donn du n uint cond qui n io d nt ut : i l'économ in hum l'êt à 'intog u l plc d dn l'ntpi, u l tnmiion d'un hitoi, d voi fi, d gt t u l'utilité ocil du tvil. L mécniqu t l fuit d'un hitoi, l éultt du tvil pionné d'homm t d fmm c ouciux d tnmtt lu voi. C't qui niqu tch t iqu hito l, ocl cultu plu, contitu l'un d gnd tout. D ut ux t ppo t o pop u l mécniq pou tion olu ctu d l économi d pmtt à l homm d miux pév pct on nvionnmnt t d pct l génétionnl. MécSphè : Globlmnt qu pnz-vou d l Bnqu Publiqu d'invtimnt? Ptick Géion : L BPI dvit m bl u moin toi ctu qui fonc tionnnt déjà plutôt bin : Oéo pou l pêt t l gnti, l FSI t CDC Entpi pou l invtimnt n cpitl. On pl ui d Ubifnc pou l xpot. Simpl goupmnt d ctu ou bin «uin à gz»? L fit t qu l off d c guicht uniqu t à complét pou épond ux boin d ntpi. C t l finncmnt du boin n fond d oulmnt qui t ujoud hui cucil pou l induti. Aucun outil conct n vint couvi c boin dpui l êt du cédit d téo i d Oéo. L intogtion dmu églmnt qunt u finncmnt d poc indutil t d dépn d mi ux nom églmnti t nvionnmntl qu l bnqu cliqu finncnt difficilmnt. À not vi, l BPI pouit ui voi un f ft d ntînmnt, n impulnt un ognition tuc tué d ltion bnci, comm l «bnqu mion» n Allmgn, ou l «bnqui chf d fil» connu p l pé n Fnc, qui pmttint d écui l «tou d tbl» bnci d l ntpi. Axl Sx CONCEVOIR ET PRODUIRE EN FRANCE Anud Montboug, minit du i Rdmnt poductif, conclu l pln du lign d gn t pént l gouvnmntl vint à pomouvoi l l tout d l induti t notmmnt d pi mécniqu fnçi t à id l nt c Fn n ui pod t voi à continu d conc dn un économi globlié. TROIS QUESTIONS À Ptick Géion, dictu du finncmnt d ntpi d l FIM DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 5

4 Nw «JE FILME MON INDUSTRIE» Un vidéo d dux minut qui ch l idé çu u l induti. Voilà c qu dvont popo l collégin t lycén qui pticipont u concou lncé p l FIM, 6 yndict t l Onip dn l cd d lu convntion d ptnit. L pix qui écompnont l millu vidét ont mi u cou d l Smin d l Induti l 20 m 2013 à l Mion d l Mécniqu. Sécuité Épgn lil : ppl d fin d nné Pticiption, fofit ocil t ffcttion d jou d congé u Pco : tout l dipoition à pnd vnt l fin d l nné n mtiè d épgn lil, pplé p l Cédit Coopétif. PARTICIPATION : UNE OBLIGATION LÉGALE AVANT LE 1ER JANVIER 2013 L loi potnt éfom d tit modifié l ticl L du Cod du Tvil n ndnt obligtoi l do mnt d tout ccod d pticiption à un pln d épgn lil : PEE (Pln d Épgn Entpi), PEI (Pln d Épgn Intntpi) ou Pco (Pln d Épgn pou l Rtit Collctiv). Toutfoi, l gtion d l pticiption n compt count bloqué t poibl. Juidiqu Guid ptiqu cont muvi ptiqu Pc qu ll ont pu d pd lu clint, nomb d ntpi n ont p lutt cont l muvi ptiqu d cht. Poutnt l nl juidiqu évèl tè founi. L jounlit ppllnt cl un «monni» : un ujt qui vint péiodiqumnt, tl l nté d cl ou l li d cd. L mu vi ptiqu d cht ont l «monni» du vic doit d ffi d l FIM. C dni édig ctullmnt un guid à l ug d ntpi u c ujt qui, vc l déli d pi mnt, ppnt à un pot ntionl. L documnt compnd un fich pou chqu muvi ptiqu, vc l ppl d l loi qui ppliqu t l éfénc ux documnt d l médition ou ux cod d bon ug. LES TEXTES NE MANQUENT PAS «Pou l ntil, l tuctu du tiu indutil fnçi xpliqu, u moin pou pti, l multipli ction d muvi ptiqu, 6 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 L ntpi doivnt mtt lu dipoitif d épgn l il n confomité u plu td l 1 jnvi 2013 n conclunt un vnnt à l ccod d ptici ption t n mttnt n plc un pln d épgn lil. Sn ctt mi n confomité, l ntpi contvint à un dipoition légiltiv t, n l b nc d un clu obligtoi dn l ccod, pd l béné fic d xonétion ficl t ocil. Ell pouit ini xpo à un iqu d quli fiction d omm ditibué. tim Yv Blouin, chf du vic doit d ffi d l FIM. Not py compt bucoup d PME ouvnt n poition d infé ioité économiqu fc ux gnd goup, t pu d ETI cpbl d lu éit». Rmi d fin d nné impoé comm dn l gnd ditibution, vmnt d omm d gnt pou ccod un commnd, détounmnt d l popiété intllctull t uptu d l confidntilité, diminution d l fctu pou cu d pudo td ou défut, l mu vi ptiqu ont multipl. Poutnt l txt n mnqunt p pou potég l ntpi. P xmpl, l loi pévoit qu l condition génél d vnt ont ujtt à négocition. L impo n t donc p légl. «L contt t un ccod d volonté, LE FORFAIT SOCIAL PASSE À 20 % Dpui l 1 oût 2012, l fofit ocil dû u l omm vé u tit d l pticiption d l in témnt t d l bondmnt t pé à 20 % u liu d 8 %. AFFECTATION DE 5 JOURS DE CONGÉS AU PERCO Dn l ntpi qui n di pont p d CET (Compt épgn Tmp), l lié puvnt ffct u Pco ou à un égim «t. 83» lu jou d congé non pi u 31 décmb, dn l limit d 5 jou p n oulign Yv Blouin. L tibu nux tinnnt pfoi l notion d violnc économiqu pou dénonc d ccod ou l contint.» L loi d modnition d l éco nomi complèt l dipoitif n condmnnt l condition mniftmnt dééquilibé, p xmpl d pénlité impo é pou d pfomnc xgéé ou d déli impo ibl à tni. CONSULTER SON SYNDICAT OU LA FIM Pou Yv Blouin, «nomb d ntpi ont tllmnt pu d pd lu clint qu ll ccptnt d condition qui puvnt mtt lu vni n péil. Il fut éit t n p bi l b n ppuynt u l loi, n pou utnt ttind (RTT, congé pyé u dlà d 24 jou ouvbl oit à pti d l 5èm min). C jou ont xonéé d cotition lil t d cotition mployu u tit d unc ocil t fmilil. L mêm dipoitif xit pou l ntpi ynt conclu un CET. Dn c c, l tnft put pot u dix jou mximum. CONTACT > Ptic Julid (Cédit Coopétif) l point d uptu.» Yv Blouin incit églmnt l ntpi à conult lu yndict pof ionnl ou l FIM. L Fédétion t ini intvnu vc uccè upè d un donnu d od d l utomobil qui vit poué déli d pimnt n cin dnt l contt n pluiu ph d fçon xciv. Aut xmpl, l FIM ccompgné dvnt l tibunux un PME victim d un uptu butl d contt, n pévi uffint. L ntpi obtnu d ubtn til dommg t intéêt. CONTACT > Yv Blouin (FIM) L opétu humin t l utomt ont complémnti Commnt évlu t combin biè tchniqu t biè humin pou gnti un nivu optimum d écuité? L INERIS popo d éféntil d évlution t l pi n compt d l ognition. L 15 novmb dni, l INE RIS ogniit un émini u l méthod d évlution d biè (voi ncdé) tchniqu t humin chgé d u l écuité d ICPE (Intlltion Clé pou l potc tion d l Envionnmnt). Objctif : fi l point u l dux éféntil xitnt n l mtiè, l Omg 10 pou l biè tchniqu, l Omg 20 pou l biè humin. «Édité p l INERIS, c éféntil pmttnt d évlu l dipoitif tchniqu t humin d écuité n nlynt lu fficcité, lu tmp d épon t lu nivu d confinc», xpliqu Bnd Piqutt, dictu djoint d l diction d iqu ccidntl. L émini pmi d pént d c conct d mi n œuv d c éféntil t d débtt nt utilitu : indutil, col lbotu d buux d étud, inpctu d l DREAL (Diction Régionl d l Envionnmnt, d l Améngmnt t du Logmnt) PRENDRE EN COMPTE LA SITUATION DE TRAVAIL Concnnt l Omg 10 qui t n cou d éviion (nouvll vion pé vu n 2013), ctin ppctiv d évolution ont été bodé : com mnt intég l évolution écnt d tndd intntionux n l mtiè (l nom d écuité fonc tionnll CEI t CEI 60511), commnt pnd n compt ctin ppoch ou guid connu p l induti, commnt conidé qu un équipmnt t épouvé p l ug? L objctif étnt d t n cohé nc vc c tndd dédié ux ytèm intumnté d écuité tout n ppotnt un méthodologi pplicbl pou tou typ d b iè tchniqu d écuité t fcil à mtt n œuv p tou l ctu d l écuité dn tou typ d induti (d PME/PMI ux gnd goup intntionux). Du côté d l Omg 20, l pincipl nju toun utou d l pi n compt d l itution d tvil dn l évlution d l biè humin d écuité : l tâch t ll bin idn tifié, l pénc d infomtion util à l détction, l dignotic t l ction ont il gnti, commnt l compétnc t l diponibilité d l opétu ont ll ué? «L biè tchniqu t humin ont complémnti, indiqu Bnd Piqutt. Conidént qu l ytèm d écuité t tchni qumnt pfomnt, l iqu t d nd l êt humin totlmnt dépndnt d lui. L opétu put pd lo l hbitud d gé d déiv tchniqu.» Un pu à l img du chuffu d un véhicul bdé d ytèm d id à l conduit qui pd Qu ppll-t-on biè d écuité? Églmnt pplé mu d mîti d iqu, l biè d écuité définint comm un nmbl d élémnt néci t uffint pou u un fonction d écuité u in d un intlltion. Ell ont d toi od : biè tchniqu, biè humin t biè fint intvni à l foi un ctivité humin t un élémnt tchniqu. 1 1 Concptu, fbicnt Fnçi d'oléo-hyduliqu. Solution tndd t u-mu Plu d 25 n d'xpti! BLOC-FONCTION Compont o Ditibutu o Régultu o Limitu Vlv n ctouch Pomp HP (1300b) Mico & Mini-Cntl Pott Elctoniqu d pilotg FP HYDRAULIQUE BP 9 Thyz / CLUSES cdx pu à pu vigilnc t cpcité à égi. Touv l millu éptition d ôl poibl nt utomt t opétu humin : tl t l nju. Tél. : / Fx : / DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 7

5 Intntionl Mché 112 ction collctiv n 2013 V un goupmnt d mché d l filiè fovii Ubifnc, l FIM t yndict ont concocté un pogmm d ction collctiv mbitiux. Il v pmtt d ccompgn n 2013 plu d ntpi dn 40 py diffént. 112 ction collctiv, oit plu du tipl p ppot à 2011 : l convntion nt l FIM t Ubifnc pot fuit. Dè l moi d vil 2012 l dux ptni t l yndict mmb d l FIM ont concté pou étbli c pogmm. Il v pmtt d ccompgn plu d ntpi dn 40 py, u diffént mché pplictif, notmmnt l utomobil, l éngi, l golimnti, l chimi, l fovii, l gicultu t l nvionnmnt. LA FIM PARTENAIRE DE LA FOIRE DE HANOVRE Nuf ction collctiv flètnt plu pécilmnt l divité d c pogmm d ction popoé ux PME t ETI d l mécniqu fnçi. Pmi l pvillon Fnc, l FIM comm n 2012 un ptni fot dn l ognition d l pénc fnçi u l Foi d Hnov. L Cim (Syndict d équipmnt pou contuction, inftuctu, idéugi t mnutntion) ppot on outin à l ognition du Pvillon Fnc u l SITP (Slon Intntionl d Tvux Public) n Algéi. L choix d l UCMTF (Union d contuctu d mchin txtil d Fnc) t poté u l pmi ndzvou mondil du txtil tchniqu : Tchtxtil Fncfot n juin Pou Axm (Union d indutil d l goéquipmnt), diction l Algéi vc l gnd ndz-vou Djzgi dédié u mchinim t ux équipmnt gicol. L Vitnm t un mché cibl pou Fbilbo (Chmb yndicl d fbicnt t négocint d ppil d lbotoi) qui l ptni ctif d Ubifnc u l lon Anlytic. L PME t ETI mmb d l UCMTF t du Symop (Syndict d mchin t tchnologi d poduction) ppécint pticulièmnt l fomt du colloqu tchniqu pou fi l pomotion d lu équipmnt t tchnologi pctivmnt upè du ctu txtil ou d induti du ppi qu c oit n Ind pou l UCMTF ou n Indonéi pou l Symop. VENDRE À DES GRANDS COMPTES L pogmm compot églmnt d «miion découvt» qui pmttnt un pmiè ppoch collctiv d nouvux mché. Aini Pofluid (Aocition fnçi d pomp t gittu, d compu t d l obintti) poitionn n ptni ctif u l miion d ntpi pogmmé n Afiqu du Sud n ptmb 2012 u l diffént mché pplictif d l nvionnmnt. Enfin, l FIM t yndict Ggn d mché public vc Ubifnc 2Difficil pou un PME d tni u count t d épond ux ppl d off d mché public intntionux. Ubifnc popo ux ntpi qui ouhitnt conquéi c mché un ccompgnmnt ponnlié n toi tmp. Pmi tmp, un dignotic d l ntpi pou idntifi L FIM t yndict ont ptni d un dizin d pvillon Fnc. l mché public qui puvnt l inté. Duxièm tmp, l ccè à un b d donné cnnt tou l pojt t ppl d off public émi p l ognition intntionl, l bnqu d dévloppmnt, l bnqu publiqu d invtimnt, l Union uopénn t l ctu public mmb ont plébicité l ction d typ «vnd à d gnd compt», à l int d cll élié n 2012 vc l contuctu jponi Ynm. Pou 2013, dux gnd compt ont d o t déjà élctionné : l cimnti ui Holcim t l pétoli chinoi Sinopc. Enfin, à not qu c pogmm mbitiux n mpêch p Ubifnc, l FIM t yndict ffilié d étudi n cou d nné tout nouvu pojt d ction collctiv qui pouit évél util ux ntpi. L pogmm complt d ction collctiv t diponibl u l Extnt d l FIM (www.xtnt.fim. nt, ubiqu intntionl). intntionux. Enfin, toiièm tmp : un fomtion d un jouné pou ppnd à épond à c ppl d off. Ctt fomtion put ccompgn d un miion d lobbying à l étng pou ncont l décidu public. > Contct : Apè un tè fot coinc, l mché fnçi du fovii ttint un pli. L xpottion pouit compn l inctitud hxgonl. Un goupmnt d mché contuctu d mtéil oulnt, d ignlition, d mtéil commun à l FIM t à l FIF (Fédétion d Induti Fovii) pou fédé l PME/PMI. po d voi. «Nou von connu d inftuctu t ntpi d L idé t u l il. Il fut di c dniè nné un tè fot qu, «l fovii concn nvion coinc u l mtéil oulnt, 700 ntpi lvnt d l mécniqu, comm l tnfomtion d gué génél d l FIF. En pticuli, xpliqu Jn-Pi Audoux, délé- métux, l bin d équipmnt t l l tnft d l compétnc «tnpot» v l égion généé l plu péciion, typiqumnt d PME/PMI, oulign Fnci Mtin, dictu go ctivité u l mché fnçi du dévloppmnt d l FIM. Nou vc un millid d uo p n pou omm tè complémnti d l l ul TER.» Pou utnt, «nou FIF qui mbl d ntpi d von ttint un pltu t u-dlà d till plu impotnt». 2016, c t l inctitud qui ègn», mqu Jn-Pi Audoux. Du UN MARCHÉ DE 5 MILLIARDS D EUROS côté d inftuctu, l ppctiv d nouvll lign à gnd L mché fnçi du fovii t D timé co b 1à Q5 Mc millid è d uo 3 /10/1 vit 8 g mnuint t l hoizon du épti nt ntpi : nouvllmnt p l SNCF du pc PSE 1è génétion (TGV) t inctin (2017? 2022?). Qunt u pojt du Gnd Pi qui pouit contitu un énom bllon d oxygèn pou l filiè, il t lui-mêm mi à plt. L lign d tmwy (nt 200 à 400 million p n) ont églmnt mncé p d difficulté d finncmnt, bin qu à un moind nivu. Il font l objt d un dicuion dn l cd du 3 èm ppl à pojt TCSP (Tnpot Collctif n Sit Pop) intué p l Gnll d l Envionnmnt. Du côté d mtéil oulnt, out l c d TGV, l vni évèl tout ui inctin pou l ut gmnt. Quid du mplcmnt d tin coil dont l pc t obolèt? Qunt ux TER, l égion n ont pi d commnd fm qu pou 275 m u un potntil d Auont-ll l ouc uffint pou lv tout l option? FACILITER L ACCÈS DES PME AU GRAND EXPORT Dn c contxt, l xpottion off d débouché. L Chin pént d boin n tnpot ubin t péiubin illimité (méto, tmwy), mi ll xig d tnft d tchnologi. L ppctiv mju itunt n Rui t dn péiphéi. Aini, n dux n, Altom t équipmnti ont décoché 3,5 millid d uo d commnd n Rui t u Kzkhtn. Enfin, l Béil évèl pomttu vc pojt d méto dn l gnd métopol t l lign à gnd vit nt Rio t São Pulo. Fcilit l ccè d PME/PMI à l xpottion, c t jutmnt l un d objctif du pojt Fit, initié dn l cd du CS2F (Comité Sttégiqu d l Filiè Fovii), piloté p l FIF t uqul l FIM ppot contibution. Out l dévloppmnt d l xpottion, c pojt vi à finnc d ction à dtintion d PME/PMI pou ptg l conninc d mché, nfoc l cohéion d l filiè, dévlopp d outil d intfc nt clint t founiu, t fvoi l ccè ux compétnc complémnti indipnbl, notmmnt l élctoniqu. 700 ntpi lvnt d l mécniqu ont concné p l mché du fovii. 8 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 9

6 Zoom L Alc SALARIÉS DANS LA MÉCANIQUE 760 ENTREPRISES MÉCANICIENNES (Etimtion élié p l Comité mécniqu Alc) L mécniqu, pmi ctu indutil d l égion L mécniqu compt pmi l pmiè induti qui ont implnté n Alc. Aujoud hui, ll mbl 760 ntpi, dont d filil d goup étng ld dn lu ctu d ctivité. L 21 novmb dni, l FIM ogniit un confénc d p à Stboug pou pént l cm pgn «L mécniqu n Fnc, bin plu qu un induti», n pénc d qut indutil : Stin Éngi, Libh, Adcut, NSC Schlumbg. L choix d l cpitl d l Alc n doit in u hd. Comm l ou lign Jcqu L Dou, péntnt d l FIM n Alc, «c t un égion tditionnllmnt mécnicinn». En fft, vc l txtil t l chimi, l mécniqu compt pmi l p miè ctivité indutill qui ont implnté dn l égion u XIXèm iècl SALARIÉS DANS LA MÉCANIQUE D un mniè génél, l induti t tè pént. Slon l In, ll pént 10,7 % d étblimnt (2,1 % d moynn ntionl), t 32,1 % d ffctif. S itution géo gphiqu t l pénc du Plmnt uopén à Stboug plc l égion dn un poition pticuliè dn l Union uopénn. Un poition qui xpliqu put êt qu ll xpot bucoup : l Alc t l pmiè égion xpottic fnçi p hbitnt, l mchin indutill t gicol ttignnt 13,6 % d l nmbl. Avc 760 ntpi qui mploint nvion ponn, l mécniqu contitu l pincipl ctu indutil d l Alc t pé nt nvion 5 % d l mécniqu fnçi. L bin d équipmnt (51 % d l nmbl) ont bin plu pént qu dn l t d l Hx gon (37 % pou l nmbl d l Fnc), vc un pt pépondént d oulmnt, d mchin gi col, du mtéil fovii t d tvux public. En vnch, l tn fomtion d métux (41 %, cont 52 % d moynn ntionl) t moin ctiv d mêm qu l ou titnc (10 % cont 24 %), mlgé l pénc 10 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 Libh Mchin Libh (à guch), l contuctu llmnd dipo d un impotnt filil n Alc t Schffl (à doit) pécilié dn l poduit d péciion. CONTACTS > Jcqu L Dou (FIM) > Gog My (Ctim) d gnd donnu d od, comm Pugot, Altom Tnpot, Gnl Moto ou Mi Bugtti. «L mécniqu contitu un tout ntil d l économi égionl vc un min d œuv qulifié t un voi fi connu, tim Jcqu L Dou. Ell bénéfici n out du fot potntil d chch t dévlop pmnt implnté loclmnt.» Aini, Rnfoc l compétitivité d PME/PMI t dévlopp lu ctivité commcil. Pou ttind c dux objctif, l Comité mécniqu Alc multipli l ction. Pnom. Fondé p l FIM, l UIMM, l Ctim, l Ctim Cmt t l Chmb d Commc t d Induti d Alc n 2009, l Comité Mécniqu Alc t chgé d concvoi t mtt n œuv un pogmm d nim tion tchniqu t économiqu pou nfoc l filiè mécniqu. Un quntin d ntpi ont ini bénéficié d inititiv. «Dpui toi n, d pln d ction ont été mi n plc pou ccoît l compétitivité d PMI lcinn, oulign Gilbt Fich, péidnt du Comité. Nou von notmmnt l Ctim t bin implnté, vc l Ctim Cmt, un impotnt cnt ocié qui mploi un quntin d collbotu. Spécilié dn l cctéition phyiqu t chimiqu d mtéiux, l cnt dipo ég lmnt d un olid xpti n i vibtoi t n nly d défillnc d mtéiux métlliqu t d poly mè. L Comité Mécniqu nggé un ppochmnt vc l donnu d od qu ont Pugot, Mi, Altom ou Libh.» UN PLAN DE MODERNISATION DES PMI L PMI mécnicinn d Alc ont n fft tè dépndnt d donnu d od qui, pè voi xtnlié lu poduction, tndnt à pivilégi l poximité. D où l idé d mtt n plc d pln égionux d mod nition d ntpi dn toi ctu d lu ognition : l dévloppmnt d voi fi t d Schffl DES FILIALES DE GROUPES ÉTRANGERS Pmi l gnd nom d l méc niqu, on touv d Fnçi, tl l Outil Wolf (mtéil gicol t tondu), Kuhn (mchin gicol) ou Sotlntz (chudonni tun nli), mi églmnt nomb d filil d goup étng l d mondiux d lu ctu, à l img d Améicin Timkn (ou lmnt) ou Emon (mtéil d égultion), t utout d Allmnd Schffl (oulmnt), Sw Uocom (motoéductu) ou Libh (pll hyduliqu). D filil qui n tnt bin ici, puiqu ll y invtint : Libh vint d ouvi un it d po duction à Colm t «Sw Uocom nvig un nouvll implnttion, oulign Gog My, délégué du Ctim dn l égion. Du fit d poximité, l Allmgn contitu un mché potntil impotnt. Mi l ccè t difficil, c l indutil llmnd font ppl n pioité à lu induti locl.» Pou Jcqu L Dou, «l influnc d l Allmgn t évidnt, n it c qu p l pénc d filil d goup d out Rhin. Ell fit n ti églmnt u nivu d l mploi : u gé d l coinc, l Alc tn fom n évoi d min d œuv qulifié pou l ntpi ll Alc n ction compétnc (cquiition d nouvll tchnologi, nouvllmnt d moyn d poduction, utomtition d pocédé, fomtion t mbuch d jun) ; l mi n plc d ogni tion ointé v l clint ; l cétion d un vic mkting/commcil d obvtion d boin d clint t d nouvll off t pttion d concunt. Et Gilbt Fich d plid pou «l étblimnt d un pln Étt/Région d modnition d PMI d l mécniqu». Duxièm x d l ction du comité : dévlopp l ctivité commcil. C t ini qu 12 ntpi ont fit l déplcmnt u Midt (du 6 u 9 novmb 2012 à Pi) ou l bn niè d l Alc. L comité mécniqu mnd.» Mi l fibl démogphi out Rhin put dvni un chnc : l indutil llmnd pouint n fft ou tit un pti d lu poduction ux PME fnçi. Pou l hu, l Alc, à l int du t du py, ouff d un ctin lnti mnt d l ctivité. «Nou vion ngité un coinc d 8 % n 2011, oulign Jcqu L Dou. Nou dvion toun utou d 2 à 3 % n 2012 gâc à l éln qu nou vion pi. Mi l cnt d com mnd dégonflnt t l itution dvit êt étl n 2013.» Pmi l ctu qui ouffiint figunt l utomobil t l ou titnt, l compont, l vii, lo qu l oulmnt t l équipmnt indu til éitint dvntg. Mlgé cl, «l mécniqu cut toujou dn d méti tè qulifié», conclut Jcqu L Dou. étit églmnt pént u Switch (du 20 u 23 novmb 2012) à Bâl (Sui) t nd à Induti & Elctonik (du 24 u 26 jnvi 2013) à Fiboug n Bigu (Allmgn). P illu, un ction vint à dév lopp l pénc commcil d PMI u Intnt lncé n Enfin, d mi à ptmb, 15 PME ont pticipé, vc un dizin d donnu d od llmnd à un inititiv pou dévlopp l vnt dn l Bd Wutmbg. En fft, ctt gnd égion indutill d out Rhin t confonté à un pénui d min d œuv. Ell pouit donc ou tit un pti d poduction à d indu til fnçi. Un inititiv conduit n Kuhn «Nou xpoton 98 % d not poduction.» JEAN- BAPTISTE SCHAFFHAUSER, DIRECTEUR INDUSTRIEL N.SCHLUMBERGER (BIENS D ÉQUIPEMENTS POUR L INDUSTRIE TEXTILE ET L EMBALLAGE), 200 SALARIÉS «Nou omm implnté n Alc dpui L fbiction d mchin txtil t un ctivité tditionnll d l égion. Nou xpoton 98 % d not poduction. Il t tè pu d ctu dn l mond qui mîtint l tnfomtion d fib longu. Nou dipoon d un éu d founiu n Alc, mi églmnt n Fnch-Comté, n Rhôn-Alp t dn l nod d l Itli. Dpui pu, l goup t divifié v l ctu d l nvionnmnt, vc l cétion d NSC Envionnmnt, pécilié dn l titmnt d décht olid t l poduction d éngi.» «L ttégi du goup conit à implnt u l mché qui péntnt un fot potntil.» ALAIN BOHRER, DIRECTEUR GÉNÉRAL LIEBHERR- FRANCE (MATÉRIEL DE TRAVAUX PUBLICS), SALARIÉS SUR LES 4 SITES ALSACIENS «Libh t intllé n Alc dpui 1961 t pouuit invtimnt : un nouvll uin été contuit voilà toi n pou l pll hyduliqu d plu d 100 tonn t un ut it d poduction d compont t n chnti. L ttégi du goup conit à implnt u l mché qui péntnt un fot potntil. L itution géogphiqu d l Alc u cnt d l Union uopénn, impotnt moyn d communiction t l fit qu d nombux Alcin compnnnt l llmnd ont églmnt joué un ôl. À cl joutnt l compétnc dn l domin d l mécniqu, né du pé indutil txtil d l égion.» Chiff clé 1,84 MILLION D HABITANTS, SOIT 2,9 % DE LA POPULATION FRANÇAISE 221,9 HABITANTS AU KM2 (101,1 DE MOYENNE NATIONALE) 62,1 % DE ANS (60,1 % POUR LA FRANCE) PIB PAR HABITANT : EUROS ( EUROS DE MOYENNE NATIONALE HORS ÎLE-DE FRANCE) 3,7 % DU PIB NATIONAL PRÈS DE ACTIFS AYANT UN EMPLOI PLUS DE SALARIÉS DANS L INDUSTRIE 8,7 % DE TAUX DE CHÔMAGE (10,6 % POUR L ENSEMBLE DE LA FRANCE) PRÈS DE APPRENTIS PRÈS DE ÉTUDIANTS DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (Souc : CCI Alc) DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 11

7 DOSSIER Accédz u mond L nvionnmnt u cœu d l concption vc l CCI t l CCI Fnçi à l Etng é d Fé t o xp E TI E tu uc St ui p Ap li Po il u c Ac nc oi C t c n u t c n Co mn n è Ev tu o d Etu ll co é m d Fo ou z-v R m nt é p H GR E ID IC BR n tio é C S ing i by tn b Lo P l i Fil nc i ud An Et D R om ion it l ici IFE CC tu b 7 10 u li ct t n m g b Hé p n tio ll m ltu Fo cu on nç cti int F p n i b in Po W m S c ion ti Un no g Di k o tw N E I V ion ot m Po nfé Aid iqu Po i n i ém Co ly un mm Co d n ion ctio Mi op p t T it du Po h c nd t E PM i p t En b 0 85 c nt Co u Ré é n ch tio M lnt p Im nd k Mo two é N nit tu po Op gi té St Inn lon S g on ti ov t n m l i c v m é m D Co p lop l n o ti i nd Mo n Int Inc é é nt d' t t o P po Ex nt m nc Fin gn No vic pou vot uccè à l intntionl Pép vot dévloppmnt à l intntionl Etud t dignotic d mché Idntifiction d l concunc Dignotic xpot Gtion d fomlité t ctifiction Conil juidiqu Appoch ttégiqu Rndz-vou xpt py Fomtion u commc intntionl S implnt à l étng Commciux à tmp ptgé Domicilition - Hébgmnt Appui dminittif t finnci Coinc xtn Cétion d un tuctu locl mp co Ac Popct l mond Sélction d contct Tt poduit mché Miion d popction commcil Idntifiction d contct clé Popction commcil Convntion d ffi Accompgnmnt u l lon Plnifiction d ndz-vou d ffi Dévlopp on ctivité intntionl Rcutmnt t gtion RH délégué Fomtion d équip locl Rélition d uppot d communiction Evènmntil t ltion publiqu Lncmnt d poduit UCCIFE t CCI Intntionl ti p Ex n y p tio 77 Cé fi d l li in Bu nt C Véité t idé çu u l écoconcption Dn l mot écoconcption, l péfix «éco» t utnt mpunté u mot écologi, qu u tm économi. En fft, concvoi un poduit qui pént moin d impct u l nvionnmnt, vint ui à édui on coût d poduction t d utilition. C t i vi qu l écoconcption dvint un moyn d diffénci u d mché tè concuntil. Pou id l ntpi, t notmmnt l PME, à concvoi utmnt, un nom fnçi xit. Ell t ujoud hui poté u nivu uopén. Plu impl à mtt n œuv qu l nly du cycl d vi, ll vi à hiéchi l ction à mtt n plc pou mtt u l mché un poduit pctuux d l nvionnmnt. Un outil qui pmt ux mécnicin d dvnc l églmnttion uopénn u l ujt. L écoconcption pmt d mélio l img d on ntpi VRAI. À mu qu l nibilité à l nvionnmnt dévlopp dn l public, tout démch écologiqu vloi on utu. C t d utnt plu vi loqu il git d poduit gnd public. L pct d l nvionnmnt fit déomi pti d citè d cht d conommtu, mêm i l pix t détminnt. C t l un d ion qui poué Roni, fbi cnt d billt d u qui vnd un pti d poduction n gnd ufc, à «écoconcvoi» nouvll gmm. Un démch qui lui p mi n out d édui d 40 à 50 % on invtimnt initilmnt pévu pou nouvl gmm, notmmnt n divint p dux l nomb d com pont. Mi l clint indutil n ont p n t : ctin ondnt lu fou niu u lu démch nvion nmntl. «Nou tvillon pou l ctu d l u qui ont tè nibl ux pct nvionnmntux», illut Pcl Mou, dictu génél d Sint Gmin & Stub, pécilié dn l concption t l fbiction d mtéil d bnchmnt t d comptg pou l ditibution d u. L écoconcption coût ch FAUX. L démch n tnt qu tll n coût p plu ch qu un pogmm cliqu d chch t dévloppmnt. «Il fut concvoi diffémmnt, indiqu Pcl Mou. Au début l ponn qui tvillnt dn l buux d étud puvnt conidé l écoconcption comm un tvil upplémnti. Mi, pè l voi fomé, l écoconcption nt tè vit dn l mœu. Ell fit ujoud hui pti d l cultu DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 13

8 DOSSIER L ENVIRONNEMENT AU CŒUR DE LA CONCEPTION d not ntpi.» L écoconcption conit à jout l pmèt nvi onnmnt à l ph d concption. P xmpl, l dimnionnmnt d un pièc doit êt nlyé u gd d on ncombmnt t d fonction dn l poduit, mi ui n tnnt compt d l quntité d mtiè t d l conommtion d éngi néci pou l fbi qu, du volum d copux généé, d ubtnc dngu jté, d cyclbilité L olution touvé put évél plu onéu qu dn un démch d dévloppmnt cliqu. Aini, on put êt conduit à choii un mté iu plu ch pou pouvoi cycl l poduit n fin d vi. Mi pou Philipp Contt, dictu tchniqu t innovtion d l FIM, «n génél, c ucoût t lgmnt compné p tou l ppot d l écocon cption, n tm d économi d mtiè, d éduction d l conom mtion d éngi t d gin d vlu jouté». Nomb d ntpi ont d illu lncé dn l écocon cption n l voi, n ptnt d l nly d l vlu d lu fbi ction, pou chch à édui lu fctu éngétiqu ou lu conom mtion d mtiè, donc l pix d vint d lu poduit. «L foc d l écoconcption éid dn cpcité à impliqu l n mbl d vic d l ntpi pou tionli l coût t l og nition utou d un objctif, ouli gnit Guy Bbolt, pdg d Bougoi, l fbicnt d fou d cuion pou l tution (voi MécSphè n 18). Ell touch u cœu du méti, induit t fcilit l chngmnt t p ticip à l méliotion d l compéti tivité. Aini, nou von éduit no déli d fbiction d 50 %, c qui t cpitl.» Rt qu pou optimi l olution t touv l millu compomi nt l impct u l nvi onnmnt t l coût, il vè néc i d dipo d outil pmttnt d fi d bitg, p xmpl d b d donné pou comp diffént mtéiux. L écoconcption pmt d ggn d mché VRAI. En éduint à l foi l impct u l nvionnmnt t l conom mtion d u, d éngi, d mtiè, l coût d titmnt d décht, l écoconcption put mélio l compétitivité d l ntpi t cll d clint. C qui lui ouv d mché. Un coinc d commnd d 20 % nt 2010 t 2011, 83 % du chiff d ffi élié à l xpot tion, dont 72 % ho d l Union uo pénn, Gog Jobd, péidnt d Clxtl l ffim : «L obiété én gétiqu d no mchin t d no pocédé pctuux d l nvion nmnt nou ont pmi d conqué i d mché. Et c ptout dn l mond, y compi l py ém gnt». Au cœu d l ctivité d Clxtl, l pocédé bivi, un mélngu à doubl vi pou xtud d mtiè pl tiqu qu Clxtl tnféé n golimnti où ll t dvnu ld mondil (pin plt, céél ptit déjun, nck péitif, co qutt pou nimux ), pui dn l pât à ppi. «En conommnt dix foi moin d u qu l tchno logi cliqu, c pocédé nou pmi d conquéi l toi qut Atli d KSB : l écoconcption ppliqu à tou l nouvux poduit. Avc on pocédé bivi, Clxtl conqui l 3/4 d un mché mondil u lqul l ociété n étit p pént n Clxtl du mché mondil lo qu nou n étion p pént u c gmnt n 1990», contt Gog Jobd. L pocédé t églmnt utilié dn l fbiction d ppi pou billt d bnqu. L ntpi vint d dépo un bvt d xtuion pooifiction qui pmt d fbiqu d poud pou (l lit n poud p xmpl) n conommnt nt 20 t 40 % d én gi d moin qu vc l pocédé tditionnl. Aut innovtion n cou : l mplcmnt d l fib d v dn l pltiqu p d l fib d lin, qui nécit bucoup moin d éngi. L notion du coût du poduit tout u long d vi dvint un donné ntill. Souvnt, l impct du po duit u l nvionnmnt t on coût ont lié : écologi im lo vc économi. Aini, l conommtion d éngi pént 98 % d l im pct nvionnmntl d un pomp. Rédui c dni vint à diminu l fctu éngétiqu. C qui put cé un doubl vntg concun til pou conquéi d mché. KSB ini conçu d pomp pou cicultu d chuffg à hut p fomnc éngétiqu ou un pomp d lvg pou ux ué innovnt qunt à tcé hyduliqu. C dni pmttnt d édui l pt d chg intn. L pomp t donc plu compct gâc à un millu ndmnt. Au pg, utnt d économi n volum d tockg t d tnpot. «Su un mché tè concuntil comm l nôt, l économi d én gi t l potction d l nvionnmnt contitunt dux citè ntil d not dévloppmnt, oulign Pcl Vinzio, ponbl chch t innovtion d KSB. Dpui plu d dix n, nou chchon à fbiqu d poduit plu fficc pou nou démqu d no concunt.» KSB Il n xit ucun nom d écoconcption FAUX. Non ulmnt, il xit un nom n mtiè d écoconcption (NF E ), mi ll été péci lmnt conçu pou l mécnicin p l UNM (Union d Nomlition d l Mécniqu), à l dmnd d l FIM. «À l oigin, il git d un thè d un étudint d l Enm (Écol ntionl upéiu d t t méti), finncé p l Ctim qui débouché u un méthodo logi d écoconcption», ppll Philipp Contt. Mico (Méthod d ppntig ognitionnl pou l intégtion d l éco concp tion) t dvnu un nom fn çi. L objctif t ujoud hui d l pot u nivu uopén. D où l cétion d un comité tchniqu (CEN TC 406), péidé p Pcl Vinzio. L txt t ctullmnt n ph d nquêt. L commnti qui vont mont d l nmbl d py uopén ont pi n compt, vnt un lctu finl pou tou v un ccod. L nom uopénn donc iu d «l volonté fn çi d popo ux mécnicin, un méthodologi plu impl qu l nly d cycl d vi tè loud t qui nécit d b d don né impotnt», oulign Pcl Vinzio. L nom épond ux boin d PME t d ETI qui n dipont p d moyn uffint pou ppli qu l méthod plu loud. Son pincip : ll mt n évidnc l pct (mtiè pmiè, fbi ction, utilition, fin d vi, ub tnc dngu, tnpot t livion, mbllg) qui péntnt l plu d impct u l nvionnmnt, fin qu l ntpi concnt u c point l plu nibl t gi u l pmèt détminnt (voi ticl p.16). Sul l gnd ntpi puvnt ptiqu l écoconcption FAUX. L politiqu d l FIM t du Ctim conit jutmnt à dévlopp d outil pou qu l PME ppo pint l écoconcption. Aini, l nom été conçu pécil mnt pou ll. D illu Mico été tté vc uccè p qut PME (SIL, Méc Fonction, SKF Aongin t Aco), vnt d ngg tout démch d nomlition. Il xit d moyn d finnc l écoconcption VRAI. Mi n plc p l Étt dn l cd d Invtimnt d Av ni, l Pêt Vt Bonifié vi à finnc d invtimnt compétitif qui pnnnt n compt l njux d l potction d l nvionnmnt. En ptnit vc l Ctim t vc l outin d Oéo, l Symop (Syndict d mchin t tchnologi d po duction) mi à l dipoition d contuctu d mchin outil, un «Cht pofionnll u l pfomnc nvionnmntl d mchin outil». Tè ptiqu, ctt dniè vi à mu l ffot nvi onnmntux poté u l mchin outil modn. Ell fonctionn lon l pincip d un nggmnt volonti du ignti t donn ux fbicnt d mchin outil un cd commun qui lu pmt d éli un évlu tion d l pfomnc nvionnmn tl d équipmnt qu il popont. L ffot ffctué (éduction d conommtion éngétiqu t d lubifint, optimition d l du bilité d mchin, diminution d m...) ont églmnt mi n vnt. Su l b d ctt cht, d élémnt quntifié (n tm d pfomnc nvionnmntl), ont founi ux clint qui puvnt ini l utili dn lu dmnd d Pêt Vt Bonifié upè d Oéo. Signti d l cht, l ociété EGA ini vndu un mchin à un ntpi nomnd pécilié dn l domin d l contuction boi. Ctt dniè éli nt d impotnt invtimnt fin d fi fc à l fot ugmnttion d olution boi dn l contuction pu ini épond ux boin d on m ché tout n bénéficint d un ccomp gnmt Oéo pou on finncmnt t n pofitnt d moyn d poduction plu économ, donc plu ntbl. P illu, l Adm (Agnc d l nvi onnmnt t d l mîti d l éngi) outint d opétion d chch t dévloppmnt n mtiè d écoconcp tion, notmmnt à tv d ppl à pojt, fin d dévlopp l méthodo logi t l outil d écoconcption. Ell popo ui un outin finnci ux ntpi qui ont cou à un xp ti xtéiu pou éli l évlution nvionnmntl d lu poduit, dn l cd du «dignotic mn gmnt nvionnmntl, ppoch poduit». Stéphn Livn CLEXTRAL «À l évidnc l ouc d l plnèt ont limité, l éngi dvint d plu n plu chè, t il nou fut pév l mtiè pmiè, l u t l qulité d l i. No clint ont donc d plu n plu nibl à l impct u l nvionnmnt d mchin qu nou lu vndon. L écologi fit on nté dn l économi : l coût d mtiè, l titmnt d l u, d l i t d décht ntnt dn l coût d poduction. Écoconcvoi, c t popo à no clint d mchin ob n éngi ou n conommtion d u t cyclbl. En c n, ll méliont lu compétitivité. P illu, l émgnc POINT DE VUE «L ltion ntpi/ bnqu doit êt mpunt d un pit d équilib.» GEORGES JOBARD, VICE-PRÉSIDENT DE LA FIM EN CHARGE DE L INNOVATION ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PRÉSIDENT DE d éngi nouvlbl ouv ux mécnicin d oppotunité d dévloppmnt. L éolinn, l hydolinn, l titmnt d l biom, utnt d ppliction qui nécitnt d pocédé innovnt t donc d mchin nouvll. Mi, écoconcption bin odonné commnc p oimêm vc l mobilition d on ponnl. C t pouquoi, l écoconcption doit tou nou incit à éfléchi ux moyn d édui no pop conommtion d éngi t d u, no poduction d décht, no utilition d mtiè dngu, t à étudi l poibilité d cyclg.» L Symop mi à l dipoition d contuctu d mchin outil un cht pofionnll u l pfomnc nvionnmntl. Symop 14 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 15

9 DOSSIER L ENVIRONNEMENT AU CŒUR DE LA CONCEPTION Du bon ug d l nom d éconcption KSB ppui u l nom NF E pou mn politiqu d écoconcption. Ell pmt d hiéchi l ction vint à diminu l impct nvionnmntl du poduit. Illuttion vc un pomp t un clpt nti tou. Simplifi l démch d écoconcp tion d PME mécnicinn qui n dipont p toujou d moyn uf fint pou lnc dn d nly d cycl d vi. C t dn ctt optiqu qu été conçu l nom NF E Spécilié dn l pomp t l obi ntti, KSB l ppliqu pou concvoi nouvux poduit. Hiéchi l ction L pmiè étp conit à idntifi climnt l poduit t à n d l nomncltu, c t à di l nmbl d donné qui pmttnt d l décompo n pièc élémnti. Ctin ont goupé loqu ll ont idntiqu, p xmpl un nmbl d vi. En fft, il t impo tnt d dipo d m d pièc uffint pou p à l nly d un ctin nomb d pmèt. Il git notmmnt d évlu l mté iux n pénc t l tux d mtiè cyclbl p ppot à l m totl du poduit. «Un qutionni pmt d détmin l pofil nvionnmn tl du poduit vc un clmnt p lgoithm, d pt pct nvion nmntux, indiqu Pcl Vinzio, ponbl chch t innovtion d KSB : mtiè pmiè, fbic tion, utilition, fin d vi, ubtnc dngu, tnpot t livion, mbllg. C qui pmt d hiéchi l pioité t l ction à mn pou diminu l impct du poduit u l nvionnmnt.» Aini, l pioité pou un pomp évèlnt diffént d cll pou un clpt nti tou. L pti conom mtion d éngi vè pépondént pou l pmiè (utilition), lo qu il convint d pot l ffot u l qun tité mtiè (mtiè pmiè) pou l cond. L méthod pmt donc d idntifi l ction pioiti. Pou chcun d ll, d lign dictic d méliotion t d indictu ont défini, fin d uiv, tout u long d l concption ou d l concption, i l on v dn l bon n. L boin du mché tnché P xmpl, on put décompo l clpt n diffént mtiè t édui l quntité d inox, n l mplçnt p un mtéiu plu lég potégé p un vêtmnt. P illu, n optimint l dimnion d pièc, l buu d étud éduit l m totl. Pou l pomp, ugmnt l nd mnt mélio l fficcité éngétiqu t donc éduit l conommtion d én gi p mèt cub d fluid tnpoté. Tll étit l option choii. Commnt y pvni? L ingéniu d KSB ont décidé d tvill u l pofil hydu liqu d l pomp. Avc d outil d imultion t d modélition, il ont étudié l fom d l ou t d l volut, l poition d l un p p pot à l ut, l yon d coubu Réultt : l ndmnt d l pomp t upéiu d 25 % à clui d l gmm pécédnt. Un foi c éul tt obtnu, «dux olution offint Étt d liux églmnti L dictiv EP impo l écoconcption pou l poduit qui péntnt un impct u l conommtion d éngi. Objctif : édui ctt dniè d 20 % d ici Ptit à ptit, l écoconcption dvint l ègl. Extudu, p à injct, mchin oufflg t thmofomg dvont édui l conommtion éngétiqu d 20 % d ici L écoconcption invit églmnt à éfléchi u on pocédé. «À tm, tou l poduit ont concné p l dictiv uo pénn u l écoconcption.» Violin Dub, dictu d l nvion nmnt d l FIM n t pudé : l écoconcption t pplé à géné li pou l nmbl d poduit KSB à KSB pou utili ctt méliotion du ndmnt, xpliqu Pcl Vinzio. Soit founi un pomp plu puint, oit popo un poduit plu compct, c qui pmttit d édui l conom mtion d mtiè, l ncombmnt, l till d l mbllg, donc l volum à tnpot.» L ntpi choii l cond option : c t l boin du m ché qui tnché. L méthod d utilition impl pmt d confim d pioi ou d l xpé inc. Ell popo un démch tuctué pou vlid t confim l pioité t ll plu loin dn l méliotion. indutil t domtiqu. C concpt xit dpui pluiu nné t n poutnt été intoduit qu écmmnt dn l doit uopén. L dictiv EuP (Engy uing Poduct) d 2005 t l pmiè à fix un cd n mtiè d écoconcption. Initilmnt, ll concnit l poduit conom mtu d éngi. Dn l cd d pmiè éviion, ll été élgi ux poduit lié à l éngi, dit dictiv EP (Engy ltd Poduct) du 21 octob L xignc potnt u tout l ph du cycl d vi d poduit «du bcu à l tomb». KSB L chmp d ppliction d l dictiv modifié t bucoup plu lg : il vi tou l poduit lié à l éngi, c t à di cux qui puvnt voi un impct u l conommtion d én gi. «On put fot bin imgin qu un ncdmnt d fnêt pouit êt oumi à l dictiv, pc qu il fvo i l économi d éngi», illut Violin Dub. Un pln d tvil u toi n fix l lit d poduit concné, l éco nomi d éngi ttndu, l lign dictic pou voi l concption t l déli d ppliction. Il étblit ég lmnt l lit d poduit qui ont étudié u cou du pln d tvil uivnt. L élction ffctu u d nly du cycl d vi t d mil lu tchniqu diponibl mné p d buux d étud mndté p l Commiion uopénn. C dni conultnt l diffént pti pnnt, dont l fbicnt, p l bii d comité uopén qui l péntnt. «L pln d tvil n cou d élbotion dvit êt tè mbitiux, oulign POCLAIN HYDRAULICS INDUSTRIE Rout d Compiègn VERBERIE CEDEX Fnc Tl : +33 (0) épond pfitmnt ux ttnt du Gnll d l'envionnmnt, t ux concluion d Ett Généux d l'induti, qui commndnt «qu'à tv un véitbl dynmiqu d'invtimnt t d'innovtion, l'induti fnçi ffctu muttion v un induti dubl : dubl u l pln économiqu, ocil t nvionnmntl». l mbition d êt upè d pti pnnt un ntpi «wold cl», qu c oit pou poduit, vic, pocu intn ou ognition humin. L goup ffoc d mtt n plc d ction vint à pomouvoi un plu gnd ponbilité nvionnmntl t à ncoug l dévloppmnt d tchnologi pctuu d l nvionnmnt. Dn c cd, nou dévloppon d tndd goupé u nivu Sécuité t Envionnmnt fin d généli l bonn ptiqu, qul qu oit l py d poduction. Ctin d no it indutil ont mêm intégé l tndd ISO hygièn, écuité t nvionnmnt, pou po l b d un ytèm plu globl d mngmnt. L pocu du goup Poclin Hydulic 'méliont contmmnt t unt ux clint d cvoi d poduit épondnt ux pécifiction ppouvé t confom ux nom n viguu. L pocu d concption, d fbiction t d commcilition d poduit Poclin Hydulic gntint églmnt un pi n compt mximl d pct écuiti. «À l hoizon 2020, tout l mchin d tnfomtion d pltiqu t d coutchouc dvont ffich un biln éngétiqu inféiu d 20 %. Pou pct l dictiv uopénn, Euomp, qui goup l yndict uopén du ctu, d bod nggé d négocition, vi un cbint pécilié, pou oti no équipmnt d l pplltion «mchin-outil», c no poc d tnfomtion ont diffént. Qut typ d mchin pénttiv du mché ont été tnu : l xtudu, Violin Dub. Il t donc impo tnt qu l yndict pofionnl concné oint impliqué upè d POINT DE VUE «À c jou nou omm ctin d pouvoi épond à l dictiv à l hoizon 2020.» CHRISTIAN BILGER, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL DU SYMACAP (SYNDICAT DES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS DE MATÉRIELS POUR LE CAOUTCHOUC ET LES MATIÈRES PLASTIQUES) l p à injct, l oufflg t l thmofomg. Apè voi élié un invnti du pc mchin xitnt, il été étbli un «biln nthlpiqu*», cœu d l écoconcption. L Commiion tchniqu d Euomp qui mbl l contuctu uopén, éunit égulièmnt pou ptg l olution t l xpéinc nou pmttnt d épond ux xignc d l dictiv. À c jou nou omm ctin, pou not pofion, d pouvoi épond à l dictiv à l hoizon Mi lu comité uopén qui négo cint vc l buux d étud d l Commiion uopénn.» l plu difficil t à fi. Nou dvon tvill à l élbotion d un «cht» pou l mi n plc d moyn t pocédé d contôl pou chqu ctivité. D not point d vu, nou pnon qu l écoconcption dn l miliu mécnicin n put p tit globlmnt. Chqu pofion doit fi on «biln nthlpiqu» t n ti l conéqunc t ttégi pou épond à l objctif fixé n 2020.» * Rltif à l nthlpi, l omm d l éngi intn t du poduit d l pion multiplié p l volum. En tnt qu founiu, nou nignon l dmnd d no clint pou tifi l idntifiction d ubtnc ciblé p «REACH» : - Réduction d l utilition d olvnt (olvnt ogniqu pou l dégig, tichloéthylèn) - 0 tichlo + 0 olvnt ogniqu, 0 chlo, 0 fomldéhyd, 0 bo : utilition d poduit d typ liv (ilict) - Concnnt l pintu : 85% d pintu utilié p Poclin Hydulic ont hydo olubl (5-7% d olvnt u liu d 100% pécédmmnt). Poclin Hydulic épond ui à d dmnd pécifiqu, comm p xmpl cll lié u ctu utomobil. L Chom hx vlnt C6 : Poclin Hydulic utili d vêtmnt à b d chom C3 pou tifi à c xignc. Evlution poué d fluid diponibl u l mché épondnt ux citè uopén Ecolbl. Collbotion vc l CETIM (Cnt Tchniqu d Induti Mécniqu) pou d dévloppmnt dn l domin d l méctoniqu t dévloppmnt d outil d mu d l pfomnc nvionnmntl d poduit. Pticiption à un goup d tvil ARTEMA vint à mu l ttnt t l boin d clint d l pofion n tm d impct nvionnmntl d poduit. Pti pnnt dn l pogmm d chch Engining Rch Cnt fo Compct nd Efficint Fluid Pow, initié n 2006 ux USA p l yndict pofionnl NFPA t finncé p l NSF (Ntionl Scinc Foundtion), l millu univité méicin t l gnd ctu indutil d l hyduliqu d puinc. L objctif étnt d optimi l ndmnt t d limit l conommtion d véhicul d dmin, vc d conéqunc poitiv u l émiion pollunt. 16 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 17

10 Méti AVENTURE DES MÉTIERS L FIM t l pofion d l mécniqu mobilint D ici à 2020, l mécniqu dvit mbuch d 40 à ponn p n. D lié d plu n plu qulifié pou épond ux xignc d mché lgmnt ouvt à l intntionl. Pou tti l jun v l induti, l FIM, 5 yndict* t l Cnt d fomtion SUPii Mécvni étint pént u l lon Avntu d Méti. L méctoniqu, l équipmnt d mnutntion t d tvux public, l équipmnt éngétiqu, l chudonni tuyuti, l mintnnc indu till t l mchin t tchnologi d poduction : ctt nné, cinq po fion ont éuni, vc SUPii Mécvni, u l pc «Induti mécniqu» du lon Avntu d Méti. Ognié p l Étudint, ct événmnt t déoulé du 22 u 25 novmb à Pi. Slon l Obvtoi Popctif t Anlytiqu d méti t d quli fiction d l Métllugi, l ctu d l métllugi dvit mbuch nt 115 t ponn p n d ici 2020, dont 40 à dn l mécniqu. L dépt n tit n xpliqunt p à ux ul c phéno mèn. Il fut églmnt tni compt d mobilité lié à l évolution d compétnc t d méti généé p l boulvmnt tchnolo giqu dn un ctu ouvt à l compétition intntionl. L APPRENTISSAGE, UNE FILIÈRE DE RECRUTEMENT Si tou l méti ont concné, l cutmnt dvint nénmoin concnt u l opétu qu lifié, l cd tchniqu t l ingéniu. Toi fonction ont n p d dévlopp fotmnt : l concption mqué p l cpcité à tvill t à collbo vc pluiu diciplin ; l poduction qui néc it d compétnc d plu n plu impotnt notmmnt u nivu d opétu ; l vnt vc un fot 18 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 boin d tchnico comm ciux pou étoff l potfuill clint. Si 89 % d lié ctul d l métllugi ont mbuché n CDI, l ppntig mbl dvni l un d filiè d cutmnt l plu pié, d utnt qu il élgit à tou l nivux d qulifiction t à tou l domin : mintnnc, poduc tion, finnc, ingénii, logitiqu Pou tti l jun v l indu ti, l FIM t yndict multi plint l ction : convntion nt l Fédétion t l Onip pou po mouvoi l méti d l mécniqu (voi tibun p. 3), pticiption à l Smin d l Induti, pmttnt d nibili collégin t lycén, cmpgn gnd public pou pomouvoi l img t l tout d ntpi mécnicinn (voi ticl p. 4). Su l lon Avntu d Méti, l jun ont pu découvi l tchnologi u tv d un mchin d imul tion d oudg, d un mchin l d mqug, d un kt motoié à i compimé t d un imultu d pnn d mtéil d mnutn tion. Enfin l pofion t SUPii Mécvni ont ognié dux confé Dvnt cut d 40 à ponn d ici 2020, l mécniqu t un filiè d vni pou l jun. Snibili l Éduction ntionl ux njux d l mintnnc indutill 2À l occion d jouné d étud «Plc d l mintnnc indutill dn l filiè chudonni t tuyuti», un cinquntin d inpctu d l Éduction ntionl viité, l 18 octob mtin, l ffini d Nomndi u Hv n «gnd êt» pou mintnnc. L pè-midi t l lndmin étint concé à d confénc t d débt nt fbicnt, donnu d od t péntnt d l Éduction ntionl. nc u l thèm : «Induti mécniqu : qui ont c pionné qui contuint not vni?» t «Pcou cout ou long : touv t voi dn l induti mécniqu!». *Atm, Cim, FIM Éngétiqu, SNCT t Symop. Objctif : nibili l inpctu ux boin d ntpi pénté p l SNCT (Syndict d l chudonni tuyuti t mintnnc indutill) n lu montnt l njux tchniqu, finnci t humin (l ffctif p d à ponn) d un gnd chnti d mintnnc. L SNCT œuv dpui longtmp ux côté d l Éduction ntionl, notmmnt pou mélio l éféntil d fomtion. 89 % d lié d l métllugi ont mbuché n CDI. L goéquipmnt mobili 2Du 22 u 24 novmb 2012, à l ppl d Axm, l indutil d l goéquipmnt ont mobilié pou pêt d mtéil t pticip à l définition d épuv d 42 èm finl ntionl d Olympid d Méti qui ont déoulé à l Gnd Hll d Auvgn à Clmont-Fnd. 14 luét iu d élction égionl ont concouu pou l podium ntionl u un pc dédié à l mintnnc d mtéil gicol, d pc vt, d tvux public t d mnutntion. Au totl, c olympid ont mblé plu d 800 jun iu d 50 méti diffént t ttié viitu. COLLOQUE L AFPA à l hu du dévloppmnt dubl «Tou l méti ont u vt». Tl étit l thèm du colloqu ognié p l AFPA, l 15 t 16 novmb u Plmnt uopén d Stboug vc l outin du Fond ocil uopén. Un colloqu qui incivit dn l pojt Dvin Vt nggé p l AFPA n juillt P ntu, l dévlopp mnt dubl, t notmmnt l volt RSE (Rponbilité ociétl d ntpi), fit pti d gèn d l AFPA. C t tout ntullmnt donc qu l ocition pé ux cibl du dévloppmnt dubl 160 d fom tion. Objctif lon Chntl FORMATION En 2012, SUPii Mécvni t l Intitut d Scinc t Tchniqu d Yvlin (ISTY), écol d ingéniu intn d l Univité d Vill Sint Quntin, ont mi n plc un pmi ptnit dn l cd d un nouvu diplôm d in géniu «Géni Indutil», délivé p l Convtoi Ntionl d At t Méti. C ptnit été confoté vc l péption d dux nouvux pojt d cétion d diplôm d Ingéniu n «Sytèm Élctoniqu Embqué» t «Géni Én gétiqu t Envionnmnt» n ppntig. Objctif : Stoio, dictic d l inno vtion d l AFPA : «Adpt l pcou d fomtion n intégnt l compétnc t l gt pofionnl néci pou épond ux xignc du dévlop pmnt dubl.» Un tvil d foumi concétié p l élition d 150 clip pou pént d méti ou ct pct. Dn l domin indutil, «nou bodon notmmnt l qution d conommtion éngétiqu, d cyclg, d écuité du pot d tvil», illut Hvé Fulbt, dictu ingénii ctu induti t BTP d l AFPA. P xmpl, épond ux boin ctul t futu d ntpi, notmmnt cll du tiu indutil d Sin Avl. C pojt incivnt égl mnt dn l ppctiv du «Gnd Pi». C cuu épondnt à l évolution d méti d l ingéniu dn tout dimnion à l foi cin tifiqu, tchniqu t écono miqu. Il ont églmnt dpté à l qulifiction qui u nivu Ingéniu n tm d innovtion, d cétivité t d dévloppmnt dubl dn un multitud d domin tl qu : l éco concption, l écopoduction, dn l fomtion d uinu l ppntig d diffént métux fvoi l éflx d ti t d cyclg. L AFPA t intogé u fomtion mi égl mnt u ptiqu. Aini, «nou conidéon not dipoitif fin d ccuilli d public n itution d hndi cp, péci Hvé Fulbt. À cl jout l fomtion d ponnl t notmmnt d fomtu qui intvinnnt dn l induti.» Enfin, l pojt Dvin Vt compnd un volt tnft d xpéinc illuté p l colloqu d Stboug. Dux nouvll fomtion d ingéniu n pojt l éngétiqu, l élctoniqu, l fluvil, l mitim, l nucléi t l golimnti. C pojt d cétion ont été oumi à l hbilittion d l Commiion d Tit d In géniu pou un ouvtu pévu n ptmb CONTACT > Nlon Guio (SUPii Mécvni) DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 19

11 Finncmnt L Atli Lumoni divifint dn l médicl Pou invti dn l cpitl d Limmd, un lbotoi pécilié dn l outil chiugicux d'othopédi, l Atli Lumoni ont invti 1,5 million d'uo. Spécilié dn l mécniqu d péciion, l'ntpi bénéficié d uo ou fom d pêt pticiptif Coinc PMI Îl d Fnc*. Un pojt indutil à long tm. Ctt innovtion pouit chng l vi d ponn ttint d'otéopoo ou d fctu d o. «Block nd bk» contitu un ut tchnologiqu dn l domin d l'otéoynthè **. P xmpl, c ytèm d plqu vié u l'o p mt à un victim d fctu du tibi d lv u bout d'un jouné, c qui limit l éjou à l'hôpitl, tout n ccélént l clcifiction t n édui nt l doulu. Objt d ix bvt, l'innovtion d Limmd (Lbotoy implnt mdicl dvic) été jugé uffimmnt intént p l Atli Lumoni pou qu'il déci dnt d'invti 1,5 million d'uo L Fédétion d Induti Mécniqu Pticip à l vi d vot ctu, êt défndu, infomé t ccéd à d olution concèt dn tou l domin d vot ctivité mécnicinn : juidiqu, nvionnmnt, mché, tchniqu, ficlité, intntionl, finncmnt 20 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 dn l'ntpi, dont il détinnnt ujoud'hui 45 % du cpitl. UN VÉRITABLE PROJET INDUSTRIEL Pou finnc ctt ugmnttion d cpitl, l pécilit d l mécniqu d péciion ppoté uo d fond pop, l uo tnt éptint p ti nt Oéo, Coinc PMI Îl d Fnc t l Cédit Coopétif. Pou Rémi Lumoni, dictu génél d Atli Lumoni, «n Coinc PMI Îl d Fnc, j n i p i nou nou ion lncé dn l'vntu, du moin nou uion été obligé d limit not Péciion c t dhé à un yndict mmb d l FIM Équipmnt Tnfomtion d métux L yndict d vot pofion t u Pou plu d infomtion contctz Fnci MARTIN (FIM) : L ttégi d Atli Lumoni po u l cpitlition d voi-fi. * L pogmm Coinc PMI Îl d Fnc été céé t doté p l FIM t l CMGM, vc l pticiption du Symop t du Cédit Coopétif. ** L'otéoynthè goup l pocédé qui pmttnt d tit l fctu ou l poblèm d'od mécniqu u l qultt vc d vi, d plqu, d clou, d tig..., poitionné n intn, à mêm l'o ou n xtn vc d fixtu xtn. invtimnt. L gnti offt ont bin û l pincipl tout d c pêt pticiptif. P illu, l difféé d pimnt li l tmp à l'ntpi d éli du chiff d'ffi vnt d commnc à mbou. Enfin, l nly finnciè d'oéo t d Coinc PMI Îl d Fnc ont évélé tè complémnti, c qui nou pmi d bly l'nmbl du pojt t d voi xctmnt où nou llion.» C c't bin l pojt indutil qui inté l Atli Lumoni. Tout l pièc mécniqu ont élié dn l'tli d Pontoi (Vl d'oi), lo qu c ctu d'ctivité t dominé p d gnd goup étng. Rémi Lumoni n t pudé : «Limmd pouvit ctinmnt inté d finnci qui uint déloclié l poduction t chché un ntbilité à cout tm. Not ttégi t inv. Ell fond u l dué, u l chch t dévloppmnt t u l cpitli tion d voi fi. L buin pln qu nou von conçu pmt d contui un ctivité économiqu à long tm. À tv ctt opétion, nou chchon à pot un innov tion qui ppot du bin êt, tout n gntint l'mploi locl.» D'ucun plit d'invtimnt dubl. Tchnologi MÉCAFUTURE Échng fnco-cndin EMC2 t Éltopôl, dux pôl d Mécfutu, ont ndu u Cnd pou dévlopp d échng commciux t d ptnit tchnologiqu. Compt ndu d voyg. Du 24 u 28 ptmb 2012, EMC2 t Éltopôl, dux pôl d Mécfutu, ont tvé l Atlntiqu pou nd u Cnd. L pmi pou un miion utou d mtéiux compoit, l cond pou ppofon di l pmi contct noué, vc l clut québécoi Vllé d Élto mè n UN PAYS CIBLE «L Cnd compt pmi l py cibl d EMC2, puiqu on y touv d ld du tnpot tt t d l éonutiqu, not Bnoît Sgot Duvuoux, dictu djoint du pôl. Ctt miion vit un doubl objc tif : commcil pou dévlopp d ffi vc d ntpi cn dinn ; t tchnologiqu n montnt d pojt d chch collbotiv.» Out EMC2, l IRT Jul Vn t l Ctim, pt ntpi ont pticipé à l miion : Loitch, Siplt, Co, Omg Sytèm, Gb2, Axiom, Lifco. Au pogmm : dux jou à Toonto, toi à Montél, vc viit d ntpi t d lbotoi d chch ini qu d ncont d ffi. À Toonto, l découvt d Mgn, un équipmnti ld dn l utomobil, pticulièmnt inté é l outillu t l moulit. À Montél, l contct étint plu vncé. Chcun y touvé on compt : Gb2 qui ffctuit on pmi voyg u Québc noué d ltion vc un ociété locl, tndi qu Loitch fnchi un p upplémn ti v un implnttion locl. D on côté, Siplt, un PME d Sint Gééon (Loi Atlntiqu) concétié un pojt d tnft d tchnologi u l héomoulg d luminium. Dux ut ptnit d chch ont n cou d fomlition. Enfin, «nou von concétié l ptnit d EMC2 vc l Ciq (Conotium d chch t innovtion n éonutiqu u Québc) ou fom d un échng d chgé d miion», indiqu Bnoît Sgot Duvuoux. DES CONTACTS COMMERCIAUX ET TECHNOLOGIQUES D on côté, l miion d Éltopôl comptit qut dhént : l Ifoc (Intitut d fomtion ux tchnologi du coutchouc) t l ociété EFJM, Coutchouc Mnufctué d l Oi (CMO) t Scd. L toi pmiè jouné à Shbook, vill ièg d l Vllé d Éltomè, ont été mi à pofit pou viit d ntpi. Un mtiné été concé à un énc d tvil u Cnt intégé d fomtion indu till d Mgog t à un ncont vc l Comité ctoil d l min d œuv du coutchouc (CSMO). L occion d découvi un outil infomtiqu d fo mtion à ditnc pou l opétu du ctu du coutchouc qu «nou péon pouvoi ptg t mtt u vic d ntpi fnçi», oulign Olivi Gill, dictu opé tionnl du pôl. Enfin l miion pmi d ncont l Univité d Shbook, fculté d géni t on déptmnt d chimi. L délégtion nuit joint Montél pou pticip ux côté du pôl EMC2 à l éunion int ntpi Compoit Mting t à un échng vc l Écol Polytchniqu d Montél. «Au finl, ctt miion pmi d nou d intént contct comm ciux t tchnologiqu qu Éltopôl v ttch à concéti», conclut Olivi Gill. À cl jout l nfocmnt d ltion nt PME fnçi. «L pogmm d l miion t intn mi l mbinc décontcté, init Clothild Ptitjn, coodintu d pojt u pôl EMC2. L ntpi ppnnnt à miux connît t pévoint mêm d tvill nmbl u tou d l miion.» L ncont d ffi étint u pogmm du voyg u Cnd. Micotchnic Allinc : l éfénc intntionl d micotchniqu 2Micotchniqu t Minlogic, dux pôl d compétitivité fnçi, t dux clut, MicoTEC Südwt n Allmgn t Miconc n Sui, unint u in d Micotchnic Allinc, pou impul un véitbl dynmiqu tnégionl t élgi l compétnc dn l domin d micotchniqu. L clut collbont nmbl déjà dpui plu d dux n. En fnchint ctt nouvll étp, il vulnt cé l «cnt d gvité» d micotchniqu n Euop. Plu d innovtion t plu d coinc : Micotchnic Allinc v offi un lvi d dévloppmnt ux mmb d qut clut qui vènt tè complémnti, tout n offnt un xcllnt viibilité intntionl ux micotchniqu. DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 21 Omég Sytèm

12 Agnd Un cut ion d m ché t un nggmnt finnci pi p un bnqu, un uu ou un og nim finnci vint à indmni un ntpi n c d défillnc d on founiu. C t un élémnt d écuition commcil c l founiu t contint d pct oblig tion contctull. L nivu d cutionnmnt t fonction d l tuctu du contt. Cofc intvint u l nmbl du titoi ntionl. À l étng, tout dépnd d l nvionnmnt jui diqu. Ctin égion, comm l Moyn Oint, impont l émiion d cution p un étblimnt intllé loclmnt. 2 Qul ont l diffént typ d cution d mché? L cution d oumiion gntit l éiux t l tchnicité d un nt pi qui épond à un ppl d off. L cution d titution d compt couv l défillnc du vndu, n cou d xécution du contt, i d vnc ont été vé. L cut ion d bon n f i n i nt vint dn l c où l founiu n ccomplit p l nmbl d nggmnt contctul. Enf in, l cution d tnu d gnti couv d évntull ml fçon ppu dunt l péiod d gnti. 2 Commnt ouci un cution? Cofc llou un nvlopp globl (convntion d cutionnmnt) n fonction d boin du clint t d qulité finnciè. En fft, tout cution émi t dit pybl à p miè dmnd : l bénéficii put n xig l pimnt immédit. Un foi l nvlopp défini, l clint éclm d émiion d cution u gé d ffi. D dmnd pécifiqu puvnt êt xminé p Cofc t émi n fonction du contxt économiqu. 2 Combin coût un cution? L coût t tè vibl. Il dépnd d l ntu d l nggmnt t d l qulité (nottion) du clint, nt 0,4 t 1,25 % du iqu, c t à di du montnt d l cution. CongèConfénc 22 jnvi 2013 Colloqu Cofc - Riqu Py CNIT (Pi) L pnom mondil d iqu py ognié chqu nné p Cofc déoul l 22 jnvi 2013 u CNIT d Pi L Défn t popo d intvntion d pécilit t économit du mond nti ini qu l nly d xpt Cofc. Pou tout dmnd d infomtion à pti du 6 novmb 2012 : (coût d un ppl locl). Pou conult l pogmm t vou inci n lign : L induti dubl ffim à Pollutc Slon mondil d l nvionnmnt qui tind du 27 u 30 novmb à Lyon, Pollutc, mbl un off conéqunt dn tou l domin lié à l Induti dubl - d pocédé toujou plu écopfomnt, fficc n éngi t/ou écoconçu - t choii d ll plu loin ctt nné n popont un pcou d viit dédié ini qu un foum d confénc pécifiqu ognié n ptnit vc l minitè d l Écologi, l Adm (Agnc d l Envionnmnt t d l Mîti d l Éngi), l FIM t l Ctim. L pcou d viit «Induti Dubl» mtt n lumiè l off d diffént ctu du lon n mtiè d pfomnc d pocédé indutil, notmmnt cll potnt u l économi d éngi, l économi d u t l qulité d l i. L foum d confénc dédié à l Induti Dubl popo un cycl d confénc fint l point u l dniè évolution mi 2013 L cont gnti d CMGM 22 // MÉCASPHÈRE // DÉCEMBRE 2012 bonn fin, d tnu d gnti, ini qu l cédit documnti pou l cht d mtiè pmiè t d founitu néci à l élition du mché. > Contct : Géd Sbbg (CMGM) L 8 édition d ndz vou d ffi d olution d ou titnc indutill tind du 22 u 23 mi 2013 à Montbélid. C pojt t piloté p l CCI n ptnit vc l comité mécniqu d Alc t d Fnch Comté. Dpui 1998, plu d pticipnt ont été éuni t ndz vou d ffi ont déjà u liu. Rnignmnt t inciption u N w S M INE 5 DE L INDUS RIE 012 P 4 u d q ARC ÉS PUB I S :? P7 À QUAND LA RÉC PROC TÉ L FIM t pofion ont éuni u un mêm pc (hll 6-1, tnd D 1-50) t nimont un cycl d confénc u l Foum Induti dubl. L yndict Fbilbo (Fbicnt t négocint d mtéil d lbotoi) touv pou pt dn l pti Anlymu-contôl du lon. Ubifnc (Pvillon Out-m/ Ubifnc, hll 4, tnd J 125), l Cédit Coopétif (hll 4, tnd K 95), Ini (hll 3, tnd E 154) ont églmnt pént u l lon. Pou n voi plu u l lon ou dmnd vot bdg gtuit, ndz-vou u Mlgé un contxt économiqu difficil, l Midt qui tnit 42èm édition du 6 u 9 novmb u Pc d Expoition d Pi Nod Villpint, ffiché un tbilité mqubl d ufc d xpoition t du nomb d xpont vc xpont vnu d 46 py dont 64 % d Fnçi. Pè d viitu iu d tou l ctu indutil ont vnu à lu ncont. Anud Montboug, minit du Rdmnt poductif qui inugué l lon, t longumnt nttnu u l pc «Induti mécniqu» vc Jéôm Fntz, péidnt d l FIM, Michl Loch, péidnt du Ctim t Philipp Chodlo d Lclo, dictu génél du Ctim (cf. photo ci-du). Pmi l nombux momnt fot t n dépit du cctè intntionl d l compétition, l Tophé ont écompné pluiu xpont hxgonux. L Piémont étit mi à l honnu ctt nné. L lon églmnt bqué ph u l ctu d l utomobil, pmi mché clint pou l ou-titnt. À not, l uccè du ptit déjun mécnicin ognié p l FIM. À ctt occion, Michl Athimon, dictu génél d l FIM pénté l ction mné p l Fédétion t yndict mmb n fvu d ntpi. Buno d Chimtin, péidnt d FIM Sou-titnc t églmnt intvnu à côté. P illu, l confénc flh ognié p l Ctim ont ctt nné nco éuni d nombux pticipnt. Rndz-vou u Midt 2013 du 19 u 22 novmb pochin! Zoom S/ MP QUE LE V SI N DE L NDU TR E? P Z om u l u u LA ETITE C INE D EU OPE P 10 Zoom Tu qu LA PE ITE H NE D UROPE P 10 èm 1 M d n p i mé i n L m g n d hf N w UE EN FRA CE C M AGNE «LA MÉ ANI E» P 4 B EN P US QU UNE IN USTR En i on mnt L TÉ DÉ HETS : A RES ONSAB P 24 DU PRODU TEUR ÉLARG E t mé i n m g n h f d Z om PR PR ÉTÉ NDUS RI LLE ET C NTRE AÇON P 8 9 Nw NT JÉRÔME DE ABRE PRÉ ID DU MID ST P 5 Zo m Tu qu LA PE ITE CHI E D UROPE P 10 DANS CE NUMÉRO CAH ER CENTRAL» «A TIONS DE SYND CATS onnmnt u cou concption 12 d n p m c c L m g z n h 0 2 t mé n i n m i d c d nn v L édction vou mci d vot fidélité conc tp o t vou d millu vœux à l occion d l nouvll nné t vou donn ndz-vou n 2013! N héitz p à nou fi pt d vo uggtion n écivnt à NDU t pod Concvoi n F Tuqui : l ptit Chin d Euop RE 19 O LYON l m L CMGM (Ci mutull gnti induti mécniqu) intvint conjointmnt vc Oéo pou couvi juqu à 80 % l iqu d bnqu loqu ll cutionnnt d mché indutil. Ctt cont gnti couv l cution d oumiion, d titution d compt, d Economi (Montbélid) n mtiè églmnti t pént d tchnologi innovnt, d xmpl d démch ytémiqu, ou nco d méthod d coconcption, tout n mttnt l ccnt u l diffént dipoitif d finncmnt poibl. Pou obtni l dt t liux d éunion, ndz-vou u Z 2 Dn qul py, Cofc popo-t-ll d cution? L lon éfénc n mtiè d tchnologi d poduction vou donn ndz vou u cœu d l 1è égion indutill du titoi! L voi fi d 850 xpont tti pè d décidu t utilitu dunt 4 jou d buin. Tou l pofionnl d l induti pouont touv un nmbl d olution ticulnt utou d 10 ctu : mblg montg ; fomg découpg tôli ; infomtiqu indutill ; mchin outil ; mu contôl ; outillg ; obotiqu ; oudg ; ou titnc ; titmnt d mtéiux. Bénéficiz du dipoitif gtuit d tnpot dpui l plu fot zon d poduction indutill. En tin, n bu, Induti Svic vou ccompgn juqu à Euxpo (évtion indipnbl). Midt, flt d un ou-titnc ctiv t offniv L A oo l m c CONTACT > Didi Bich (Cofc) cofc.com 2 Qu t-c qu un cution d mché? Induti Lyon Euxpo Lyon C ncont gtuit péntnt ux indutil d chqu égion l ntil d éultt d tvux d intéêt collctif du Ctim, à cuilli lu vi t à pnd n compt lu dmnd. C lundi bénéficint toujou d un ptnit fot vc l ognition pofionnll t l ctu locux d l vi indutill. Pochin thèm bodé : l collg, l dignotic vibtoi, l écoconcption S D Élémnt d écuition commcil, l cution d mché potèg l chtu à tout l étp d l vi d un contt. C qu il fut tni vil 2013 L lundi d l mécniqu É o d tt d i l mé li cn ux qu Cution d mché : un gg d confinc donné p l founiu Slon D D monno n u i u d d od xp ot Fich ptiqu DÉCEMBRE 2012 // MÉCASPHÈRE // 23

13 8 édition L ndz-vou d ffi d olution d outitnc indutill dn l 1 titoi d Fnc. > nignmnt t inciption cci Alc t Fnch-comté Tél. +33 (0) mil : Pilotg En ptnit vc Vou ête AchEtEu, concepteu, décideu Vo vntg : > 2 jou pou ncont juqu à 30 founiu vlidé p vo oin > un plnning optimié vc d ndz-vou pogmmé d un dmihu > un nly péci d vot dmnd t un uivi ponnlié > un pi n chg totl d vo fi (tnpot, hébgmnt, tution, oié) Avc l outin d Cédit photo : Apfouch - At mboutig - Simn coodintu Filuto Economi t un ction du pogmm

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

immédiatement opérationnels

immédiatement opérationnels i ist fl ion t Rst lli hôt si bs in cis s m s on i t m o f Un ot v d N O I S T I A R É P R C NTR l po ist fl i, ss b, t, b ontin n tion c m t > fo s og. ts, ô c h d gn bs bl f m c. h C www cisin bssi hôtlli

Plus en détail

NOS ATTACHÉS DE PRESSE EN BELGIQUE

NOS ATTACHÉS DE PRESSE EN BELGIQUE , i T ll x Wllni-B! b dvnz i T ll x B i n ll W? n Qi Un éqip d h t d f dipnibl, plyvlnt, dté d n xpéinc t d n xpti intntinl vic d l ptin d ti wlln t bxlli dpi 30 n. Gâc à pénttin à l étng t n Blgiq, Wllni-Bxll

Plus en détail

Dossier de presse. Le tourisme ludique

Dossier de presse. Le tourisme ludique Doi d L toim ldiq Concvoi t ogni d ch x téo dn l qti d Lyon. (R)décovi l vill n mttnt l ccnt l lix inolit, mytéix o qi déggnt n mbinc ticliè. Qlq chiff : Di vil 2011 4 mmb fondt 40 ch x téo ognié Pl d

Plus en détail

EILYPS INFOs SOMMAIRE. ÉDITO Pierrick Cotto Président Hubert DELÉON Directeur EILYPS DOSSIER

EILYPS INFOs SOMMAIRE. ÉDITO Pierrick Cotto Président Hubert DELÉON Directeur EILYPS DOSSIER EILYP INFO Numéo 1 Octob 2012 L mgzin d infomtion u l élvg n Ill-t-Vilin DOIER Amblé Génél 2012 un él nthouim L 20 dni l nouvll tuctu Eilyp t né. Fuit d l fuion nt l contôl liti BCEL t Bovin Coinc, Eilyp

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Commande scalaire des machines à courant alternatif

Commande scalaire des machines à courant alternatif Command calai d machin à couant altnatif Plan du cou Command calai d un machin aynchon Pincip Alimntation n tnion Alimntation n couant Command calai d un machin ynchon Statégi d command Autopilotag d Machin

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT té l d t x E d L lning g GUIDE DE L ENSEIGNANT LE JEU QUI TRANSFORME LES CONNAISSANCES EN COMPÉTENCES LE JEU Micb CLn t un diitif lud-édggiqu gtuit dtiné ux cl d SEGPA HAS. Il été iginé u fcilit l tvil

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

Une résidence pensée pour les nouveaux seniors, au cœur du Languedoc-Roussillon.

Une résidence pensée pour les nouveaux seniors, au cœur du Languedoc-Roussillon. Un éidnc pné pou l nouvaux nio, au cœu du Langudoc-Rouillon. Sèt HRULT - 34 Un concpt xcluif n cnt-vill à Sèt. Fill d la m t du olil, Sèt t an dout l un d vill l plu éduiant du Langudoc- Rouillon. u pid

Plus en détail

Votre unique partenaire pour un service clef en main!

Votre unique partenaire pour un service clef en main! Vo uiqu pi pou u vic clf i! PARTICULIER NETTOYAGE FIN DE CHANTIER NETTOYAGE DE FIN DE SOIRÉE PARTICULIER Nou popoo u lg g d pio dpé ux piculi. Popiéi ou loci puv fi ppl à o vic pou u i éguli ou pocul.

Plus en détail

arché -Formation - Fiscal -- Création d entreprise - Suivi individuel marche commerciale - Formation - Diagnostic entreprise - Orientation

arché -Formation - Fiscal -- Création d entreprise - Suivi individuel marche commerciale - Formation - Diagnostic entreprise - Orientation M compgmt - Coil - Dévloppmt - Pojt - Étud d ché -Fomtio - Ficl -- Cétio d tpi - Suivi idividul mch commcil - Fomtio - Digotic tpi - Oittio compgmt - Juidiqu - Dévloppmt - Pojt - Étud d ché - Coil - Ficl

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB Introduction L crétion d un it Wb doit uivr un métodologi bin défini, vc d p clirmnt idntifié. L projt Wb décompo n 4 p ucciv : Définition du projt Concption Rélition Mi n lign Crtin p ont trè tcniqu,

Plus en détail

LE CHAMP ÉLECTRIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE.

LE CHAMP ÉLECTRIQUE EN RÉGIME STATIONNAIRE. LE CHA ÉLECTRIQUE STATIONNAIRE LE CHA ÉLECTRIQUE EN RÉGIE STATIONNAIRE On ppll chmp élctosttiqu un chmp dû à ds chgs sttiqus, los qu'on pl d chmp élctiqu sttionni pou un distibution d chgs n dépndnt ps

Plus en détail

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

T Loisirs en Gavot!!!

T Loisirs en Gavot!!! T Loisis n Gvo!!! Ls mcdis : du 02/09 u 16/12/2015 Ls vcncs d uomn : du 19/10 u 30/10/2015 A l Sll ds fês d Vinzi Appl ux bénévols L dimnch 27 Spmb, d gâux à l foi d l l Associion ind un snd d vn bsoin

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Les Poudres5 L Acide Citrique L Acide Oxalique Le Bicarbonate de Soude Le Blanc de Meudon Le Percarbonate de Soude Les Cristaux de Soude

Les Poudres5 L Acide Citrique L Acide Oxalique Le Bicarbonate de Soude Le Blanc de Meudon Le Percarbonate de Soude Les Cristaux de Soude Rtouvz nos pod www.fov-pod uits su ucts. com Fov, c st ussi d lgs gmms d poduits d bicolg ou plus spécifiqus pou tous ls tcs du quotidin. Contctz Fov u uits 100% ntuls pou tout l mison Ds pod +32 (0)71/46.85.15

Plus en détail

Enterprise Guide : en solo, en groupe ou en informatique décisionnelle

Enterprise Guide : en solo, en groupe ou en informatique décisionnelle Entepise Guide : en solo, en goupe ou en infomtique décisionnelle Club des utilisteus SAS de Québec Univesité Lvl 30 octobe 2006 Dominic Roy infomtique décisionnelle 1 Pln Objectifs Positionnement dns

Plus en détail

Programme dans les Yvelines

Programme dans les Yvelines Pogmm ns s Yns Dt Thémtqu Lu Actté 'ntps Eènmnt hos pubc sé L u n 7 Ls fomtons mntnnc utomob Fomton jouné compèt Lycé Duchsn Ru M D Hsh 7830 L C St Cou Tchnocnt Rnut 78280 Guyncout Cnt Rssoucs Tchnqus

Plus en détail

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015 PoGMM ocb déceb 2015 xi li hé Mf um Mf v l Habi Dévee Dab a e diff if o a. ot JONÉ D ÉOONTTION Vddi 9 ocb 9h 18h (ofel lcivi ) aedi 10 ocb 9h 18h ( public) Jo o Qu vioe e lib V h déi oj d éo d ég? V olu

Plus en détail

JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION!

JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION! l agglo LE MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU PAYS mag VIENNOIS N 10 DOSSIER LOGEMENT ANCIEN / OPAH PROFITEZ DES AIDES À LA RÉNOVATION! JAZZ À VIENNE UN PARTENARIAT RENFORCÉ EN 2007 dito MADAME,

Plus en détail

Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement

Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement. Exemple de problème sur le frottement Eemple de poblème u le ottement Vléie (60 Kg) et Ayéd (85 Kg), deu «t» d Hollywood, ont en plein tounge d une cène u ommet de l édiice le plu hut u monde (une oi teminé) à Dubi, Émit Abe Uni, à enion 800m

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Réunions i Séminaires i Congrès i Événements

Réunions i Séminaires i Congrès i Événements Réunion i Séminai i Congè i Événmnt À 7 km d l aéopot À 3,5 km d l autoout À 2,5 km du cnt-vill Un nouvau complx conçu pou ogani tou typ d congè, éunion d affai t événmnt. L cnt d conféncs L Cnt d confénc

Plus en détail

AYEZ LE REFLEXE CEZAM!

AYEZ LE REFLEXE CEZAM! AYEZ LE REFLEXE CEZAM! Pou v ou id ntifi c t impl. Suivz.. l cocc inll!! t v ou po uz ui comm nd v o bill t lign n coun t 2015! Conultz vo guid Czm 2015! Vi Ptiqu du Tn - t - Gonn Un 100in d commçnt t

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions ISE st un maqu commcial l association SOLn. Réussi sa pis fonction t ss pmiès décisions Oganism agéé pa té l ministè sssions 2014 7 avil, 12 avil, 18 avil Roland Gani Pésntation t objctifs Réussi son nté

Plus en détail

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte.

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte. Voici mon portfolio Mari-Ev Matt Dignr graphiqu T. 450 708-0925 C. info@mmatt.com www.mmatt.com pour vo projt d graphim Idntité - pag 2 Rdign - avant Rdign - aprè Mari-Ev Matt Dignr graphiqu pour vo projt

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Des outils de connaissance à disposition des communes pour préserver le bâti ancien dans la trame urbaine

Des outils de connaissance à disposition des communes pour préserver le bâti ancien dans la trame urbaine D outil connaianc à ipoition commun pou pév l bâti ancin an la tam ubain Qull tauction an l élaboation un ocumnt ubanim? L ôl u Pac l Avnoi n matiè ubanim t aménagmnt u titoi L ctu payag t lu pincip 'ubaniation

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 8 JUIN 1 DEIBERTION N CR-1.9 DEIBERTION DU CONSEI REGION SCHEM REGION DE DEVEOPPEMENT DES FORMTIONS PROFESSIONNEES Sgi giol 'ppi vloppm omp l'pi Pogmm giol 'ompgm à l Cio à l Tmiio Epi (PCTE)

Plus en détail

Le guide des formations en apprentissage

Le guide des formations en apprentissage L'IUT d Scaux pésnt L guid ds fomations n appntissag L appntissag : un contat d'avni L contat d'appntissag Mod d'mploi Qu'st-c qu l'appntissag? Un fomation diplômant ythmé pa un pati théoiqu n institut

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

usage du Guide à l pêcheur maritime de loisir Hérault Gard 34

usage du Guide à l pêcheur maritime de loisir Hérault Gard 34 34 Hé ult Gd Guid à l u pêchu sg du mitim d loi si Sommi Règls d bs d l ptiqu d l pêch mitim d loisi... Pg 4 Ls mtéils utoisés Ls conditions d xcic Ls mtéils intdits Ls intdictions Ls zons d stiction Ls

Plus en détail

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous :

Indiquer les coordonnées complètes de l'établissement dans les cellules vides ci-dessous : onign : - Annx A : Précir 'orgnition mi n pc dn 'étbimnt pour 'nné 2015/2016, indiqunt hur d'rrivé t d déprt d éèv ini qu pu, à rtournr vnt 14 vri 2015. -Annx B : Précir réprtition d 24 hur d'nignmnt d

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

INTERIM ZONE ZONE. 10 conseils. Focus sur la sécurité et le stress. Vivre au jour le jour, ça complique le quotidien. Pata Njava de Suarez

INTERIM ZONE ZONE. 10 conseils. Focus sur la sécurité et le stress. Vivre au jour le jour, ça complique le quotidien. Pata Njava de Suarez INTERIM ZONE Un publication d la FGTB Octob 2012 ZONE 10 octobre : Jouné d Doit d Intéimai Focu u la écuité t l t L 10 octob, la FGTB ditibu du thé cont l t 10 conil Vot écuité n Fait l tt Pata Njava d

Plus en détail

O p é r a t i o n s i m m o b i l i è r e s. I n f r a s t r u c t u r e s. C P E R

O p é r a t i o n s i m m o b i l i è r e s. I n f r a s t r u c t u r e s. C P E R O p é t i o n i m m o b i l i è e. I n f t u c t u e. C P E R 9 Opétion immobilièe. Inftuctue. CPER OPERATIONS IOBILIERES Cinq opétion ont à ignle en : Réhbilittion et mie ux nome de l'immeuble de l'venue

Plus en détail

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1 Uttn Stét Rn n étu ttn Dn Nuv, PGP Dnqu Lny, Unvté Lyn 1 Pn xé 1 L Stét Rn 2 Cttn étéèn: Détntn t n én 3 Cttn èn x tu: Détntn én 4 Cttn èn n tu: Etu nétqu 5 Déxtn n tu D Nuv / D Lny 2/34 1 Stét Rn - Déuvt

Plus en détail

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande :

Imprimante de découpe 615mm. Machine et consommables associés 2009. Systèmes de découpe, adhésifs et dérivés LE PARTENAIRE. Prise de commande : Imrimn d décou 615mm Mchin conommbl ocié 2009 Syèm d décou, dhéif dérivé LE PARTENAIRE Pri d commnd : Chz FLOCOLLA (D d Prohilm rl) - 31, ru d l Fondri - 59200 Tourcoing Pr éléhon u 0033 (0)3 2036 2004

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com Vo coll publcé U Quo? 0470/512.999 fo@bbopcy.com u q. h p, c g chu, bo o o p p u c. pl é c o, dé u, o l x S Log o ux, p. mpum,, c c Do d v o S é o d é c, V c m. c. m, o ux c E-c lg ux o V m é, c ogl g,

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR

6 INTRODUCTION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6 INRODUCION AUX ECHANGEURS DE CHALEUR 6. Ls échangus tubulais simpls 6.. Généalités. Définitions 6... Dsciption Un échangu d chalu st un systèm ui pmt d tansfé un flux d chalu d un fluid chaud à un fluid

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

En créant la société GRAIN D IMAGE sarl, Martine FAYE responsable commerciale et Marc ROUSSET graphiste depuis

En créant la société GRAIN D IMAGE sarl, Martine FAYE responsable commerciale et Marc ROUSSET graphiste depuis taf 2015 l m p o n c é a t v V D NL Vo d l'altnanc En céant la océté GRAIN D IMAGE al, Matn FAYE ponabl commcal t Mac ROUSSET gapht dpu plu d 20 an, mttnt à vot vc tout lu céatvté t lu talnt pou la éalaton

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

jeu n l n e r o o c Grand goûter D É PA R T Parcours Nord Parcours Sud d d Angle rue Émile Drubigny/ rue de lʼorangerie G Parcours Centre

jeu n l n e r o o c Grand goûter D É PA R T Parcours Nord Parcours Sud d d Angle rue Émile Drubigny/ rue de lʼorangerie G Parcours Centre D É PA R T Pacous Nod?A d d a lv bou Angl u Émil Dubigny/ u d lʼoangi lsa c -Lo ain d o N s u o c! a P jouant n l il ot v Décou vz v av n u du Passll d By n a l d Gali du Pac 71, 75 avnu Ldu-Rollin G D

Plus en détail

Carrelage sur plancher chauffant eau chaude

Carrelage sur plancher chauffant eau chaude Résrvtions pour l pos sols rrlés LOCAUX INTÉRIEURS À FAIBLES SOLLICITATIONS P2-P3 (sns siphon sol) ET SOLS EXTÉRIEURS (lon, loggi, trrss) Crrlg sur plnhr huffnt u hu typ A slon DTU 65.14-P1 f 1 g 2 Ini

Plus en détail

novembre 2009 au collège Rencontre

novembre 2009 au collège Rencontre Viv 28 novmb 2009 au collèg Viv nmbl FRÈRES ET SŒURS COMMENT LES SUPPORTER? Ointation LES MÉTIERS DE L IMMOBILIER Rncont Élodi Valt : «Au collèg, j étai un fill az inolnt!» Viv au collèg 28 novmb 2009

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

3oopération. L objectif ici est de démontrer (de façon convaincante!) combien il PRÉPARATIFS RETOUR SUR LA DERNIÈRE LEÇON. Leçon

3oopération. L objectif ici est de démontrer (de façon convaincante!) combien il PRÉPARATIFS RETOUR SUR LA DERNIÈRE LEÇON. Leçon 3ooétio o ç L t Exil co t g i Co ig àl c L objctif ici t d démot (d fço covict!) combi il ut êt vtgux ou l ti d collbo t d cooé. L cl t divié qut gou, chcu jout l ôl d xt-coil uè d u ti difficulté. C qu

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

gironde.fr + d infos :

gironde.fr + d infos : c i v L é i d i l o d l m p du Dé! i éog + d ifo : giod.f «Pomouvoi l olidié l cohéio ioil, d l pc d l iégié, d l uoomi d ibuio d égio d commu.» L Solidié figu u pmi pl d pioié du Dépm. L ouvll ogiio d

Plus en détail

INVESTISSEZ DANS L AVENIR

INVESTISSEZ DANS L AVENIR LOEENTS ÉTUDIANTS À STRASBOUR INVESTISSEZ DANS L AVENIR L tio étit à viv STRASBOUR CAPITALE ÉTUDIANTE 44 000 440 20% 5 000 37 12 10 7 38 79 3 étit bgt étit étg igt, cc t pol miittif fclté, écol, ititt

Plus en détail

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE)

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE) TD Electosttique ETL7 UNIVERSITE DJILLALI LIABES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEENT ELECTROTECHNIUE SERIE DE TRAVAU DIRIGES 1 (EERCICES D ELECTROSTATIUE) EERCICE 1 Tois chges sont plcées ux

Plus en détail

d u École d économie de Toulouse TSE a e

d u École d économie de Toulouse TSE a e n têt bi n d u! Écol d économi d Toulous TSE t fi L xcllnc x T g s s i t n r p p d Un Écol résolumnt différnt y Un ds dix millurs déprtmnts d rchrch n économi u mond. y Un nsignmnt visnt à formr ds sprits

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment FICHE Fich à dtination d nignant T 0 L tranfrt thrmiqu dan un bâtimnt Typ d'activité Activité avc étud documntair Notion t contnu du programm d T rm Compétnc xigibl du programm d T rm Tranfrt d énrgi ntr

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage Formation propoé ur l pôl univritair d Port du Jura à Montbéliard Licnc Profionnll BAC+3 Accibl n formation claiqu, n formation continu ou n apprntiag Univrité d Franch-Comté IUT d Blfort-Montbéliard www.lpadio.nt

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re g a im d r h rc h c r : n io i m Votr p u ro g w n l n a d n o ti a rm t d info ISSION : BUTS DE LA M ur l Wb - Trouvr d imag ur imag ur l ordinat - Sauvgardr c nwgroup formation ur l in d r ch r ch -

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

n 384 Le magazine municipal de Betton - www.betton.fr mai 2014 1914-2014 Souvenons-nous...

n 384 Le magazine municipal de Betton - www.betton.fr mai 2014 1914-2014 Souvenons-nous... mi 2014 n 384 L mgzin mnicip Btton - www.btton.f 1914-2014 Sovnon-no... Actité n bf Coni Mnicip L pochin Coni Mnicip i mci 21 mi à 20h30 n Mii. Inciption n éco Po pocé à 'inciption vo nfnt n n éco pbiq

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MRCHE PLIC DE ECHNIQE DE L INFORMION E DE L COMMNICION ICOM PEZEN-GDE - v F M Pl 27 v Pz P 112 34120 NEZIGNN L EVÊQE : 04 67 98 58 05 MRCHE DE MIE EN ERVICE DE REE N, OIP, CCE INERNE C Cl q Plè M q l è

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

Leçon. Cette leçon aborde le sujet des stéréotypes dans notre société. 2. Documentaire MATÉRIEL FACULTATIF

Leçon. Cette leçon aborde le sujet des stéréotypes dans notre société. 2. Documentaire MATÉRIEL FACULTATIF 1 l g C g ç L m G A M (I ) SO P U S U Ç CO É P S àl C lç bd l uj d d c. c à u cu cv, l lèv v d cm à qul l d lu ug d qull ç d mbu l u d lu ublc. L cl l lumè u l m qu cch dè c qu cmmcl u d dvg u u mdèl l

Plus en détail

www.nicoandry.com Portfolio

www.nicoandry.com Portfolio dy Ptfl CTU INTNT & UTIDIA Dy INTACTIV / Ntd - F Kd N gz - NCF AGNC D COUNICATION & INTITUTION -YON - d y - P ATION - 1PB - ITBON & AOCIé T COPAGNI - COB PUBICIT - AXIdU - AD TUDIO t dl & COTIQU BYON COTIC

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE DES PROFILS DE TEMPERATURE ET DE FLUX : APPLICATION AU CONTROLE NON DESTRUCTIF

ANALYSE NUMERIQUE DES PROFILS DE TEMPERATURE ET DE FLUX : APPLICATION AU CONTROLE NON DESTRUCTIF Jun 21 Phy. Chm. w 2 (21) 49-53 AALYS UMRIQU DS PROFILS D TMPRATUR T D FLUX : APPLICATIO AU COTROL O DSTRUCTIF A. Obbdi, S. Blttr *, S. Shnoun, A. Tmiri Lbortoir nrgétiqu t tritmnt du ignl U.F.R Intrumnttion

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de. Techniques de Commercialisation

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de. Techniques de Commercialisation Enquêt National su l dvni ds diplômés d UT Tchniqus d Commcialisation Résultats d l IUT d Rims-Châlons-Chalvill (Not d synthès su ls diplômés d fomation initial hos altnanc) Octob La èm nquêt national

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail