Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 UniversitedeMontreal Generationautomatiquederesumespar analyseselective HoracioSaggion par Departementd'informatiqueetderechercheoperationnelle Facultedesartsetdessciences ThesepresenteealaFacultedesetudessuperieures envuedel'obtentiondugradede PhilosophiDoctor(Ph.D.) eninformatique Ao^ut2000 choraciosaggion,2000

2 ii UniversitedeMontreal Facultedesetudessuperieures Generationautomatiquederesumespar Cettetheseintitulee analyseselective HoracioSaggion presenteepar aeteevalueeparunjurycomposedespersonnessuivantes:... (president-rapporteur) Jian-YunNie (directeurderecherche)... GuyLapalme... (membredujury) MichelBoyer... (examinateurexterne) EduardHovy... Theseaccepteele:

3 Sommaire soitpasnouvelle,denosjours,aveclevolumecroissantdetexteselectroniquesdisponibles, formationrecherchee.bienquel'ideedeproduiredesresumesdemaniereautomatiquene Sonobjectifestd'aiderlelecteuracernerlapertinencedudocumentparrapportal'in- Unresumeestuntexteconcisquirendcompteducontenu\essentiel"d'undocument. ledeveloppementd'outilsinformatiquespourlaproductionderesumesdetextessefaitsentir. unet^achefortdicile,carellenecessitedesconnaissanceslinguistiquesetdumondequine documentetl'exprimersouslaformed'unnouveautextecohesifetcoherent?c'estla problematiqueduresumeautomatiqueabordeedanscettethese.produiredesresumesest Maiscommentfairepourqu'unordinateurpuissecalculerlecontenuessentield'un sontpasfacilesaincorporerdansdessystemesautomatiques. derepondreadeuxquestionsfondamentales:commentselectionnerlecontenuduresume uncorpusderesumestechniquesetleursdocumentssources.l'objectifdecetteetudefut tionderesumespourletextetechnique.notredemarchemethodologiqueaconsisteaetudier Enexplorantcetteproblematique,cettetheseproposeunenouvellemethodedeproduc- leplussouventutiliseespourrepererlecontenuessentiel;quelestlestatutdececontenu linguistiqueetconceptuelquiidentiedesconceptsetdesrelationsavecdesmarqueurslinguistiques.notreetudefaitdoncressortirlesliensentreletextesourceetleresumedansle etcommentilestreformulesouslaformed'unnouveautexte.nousavonsdeniunmodele etcommentl'exprimer.nousmontronsquellespartiesstructuralesdudocumentsourcesont casparticulierdestextestechniquesetscientiques. unresumequiintroduitcertainsthemesconsideresimportantsdansletextesource;l'utilisateurpeutensuitedeciderd'explorercesthemesendemandantplusd'informationdutexte resumedynamiqueenfonctiondel'inter^etdulecteur.leresumeestproduitparunprocessus lementtrouveesdanslesresumestechniques.notremethodeproposed'abordal'utilisateur ductiondesresumesbaseesurlastructuredutexteetsurlestypesd'informationshabituel- NousavonsdeveloppeuneapprochecalculatoireappelleeAnalyseSelective,pourlapro- sourcecommedesdenitionsoudesdescriptions.nousabordonsainsilaproductiond'un d'identicationconceptuelleetre-generationdetextes. proche.nousyavonsimplantequelquesfonctionnalitesdel'analyseselectiveavecdestech- niquesrobustesdetraitementdulangagenatureltelsquedesprogrammesd'etiquetagelexi- iii SumUM,notreprototype,aetedeveloppepourdemontrerlaviabilitedenotreap-

4 simples,laclassicationdesphrases,l'extractiond'informations,l'instanciationdepatrons iv etlaregenerationdetextes.cestechniquesnousontaideaimplanterquelquesphenomenes cal,l'applicationd'automatesaetatsnispourreconna^tredesconstructionssyntaxiques observeslorsdenotreetude. coursdesquellesnousavonscomparelesresumesproduitsparsumumavecd'autrestechnologiesdeproductionderesumes.al'aided'evaluationsavecdessujetshumains,nous avonspumontrerquelaqualitedestextesproduitsparl'analyseselectiveestsuperieurea Nousavonsdemontrelaviabilitedenotreapprocheaumoyendetroisevaluationsau evaluationderesumes Motcles:traitementdulangagenaturel,resumeautomatique,regenerationdetextes, celled'autressystemesd'extractiondephrases.

5 Abstract accuratelytosatisfyusers'demandscallsforthedevelopmentofcomputerprogramsable helmingquantityofinformationandtheneedtoaccesstheessentialcontentofdocuments readeranexactandconciseknowledgeofthecontentsofadocument.nowadays,theoverw- Anabstractisatextofarecognizablegenrewithaveryspecicpurpose:togivethe knowledgewhicharediculttoincorporateinautomaticsystems. toproducetextsummaries.thisisadiculttaskbecauseitrequireslinguisticandworld relationsbetweenabstractsandtheirsourcedocumentsinordertoanswerthefollowingquestions:wheredoestheinformationreportedinabstractscomefrom?howcaniteventually anewmethodoftextsummarizationoftechnicalarticles.ourresearchmethodconsisted ofthestudyofacorpusofabstractswrittenbyprofessionalabstractors.wehavestudied Inthisdissertation,weexploretheproblemofautomatictextsummarizationandpropose befoundinsourcedocuments?whatisitsstatus?andhowisitconveyedintheabstract? Weshowthattheinformationbroughtintothetechnicalabstracthasawell-denedstatus havedenedaconceptualandlinguisticmodelforthetaskoftechnicaltextsummarization. andcanbeidentiedonthebasisofgeneralconceptsandrelations.basedonthisstudy,we ispresentedwithanabstractwhichidentiesthetopicsofthedocument.then,ifthereaderisinterestedinsomeofthetopics,additionalinformationaboutthemispresented.the abstractsareproducedbytheprocessesofconceptualidenticationandtextregeneration. summarization.wehaveimplementedsomefunctionalitiesofselectiveanalysisusingstate ofthearttechniquesinnaturallanguageprocessingsuchastextsegmentation,partofspeech tagging,partialsyntacticandsemanticanalysis,templateinstantiationandtextregenera- SumUM,ourprototype,wasdevelopedinordertovalidatethismethodologyoftext structureofthesourcedocumentandonspecictypesofinformationfromtheconceptual model.themethodwasdesignedtoproduceshortsummariesintwosteps:rst,thereader SelectiveAnalysis,ourmethodfortextsummarization,producesabstractsrelyingonthe mumwithabstractsproducedusingothersummarizationmethodologies.inanevaluation tionẇehaveevaluatedselectiveanalysisbycomparingtheabstractsproducedbysu- thatsumumselectssentencesconsideredmoreimportanttoreadersthanthoseselected byothersummarizationtechnologies.anevaluationoftextqualitywithhumaninformants ofcontent,weshowthattheautomaticabstractshelpreadersinaclassicationtaskandalso v

6 vi Keywords:NaturalLanguageProcessing,AutomaticAbstracting,TextRe-generation, demonstratesthattheabstractsproducedwithsumumareofbetterqualitythanabstracts Evaluation producedbyasentenceextractionmethodology.

7 Tabledesmatieres 1Introduction 1.1Resumons Lesresumes 1.2Plandelathese Typesderesumes Productiondesresumes Organisation MacroStructures Productionchezlesredacteursprofessionnels PlotUnits ConceptCoherence HistoryGrammars Leresumeautomatique 2.4Conclusion Lesmethodesd'extractiondephrases Introduction Expressionsindicatives Lamethodedelaposition Methodededistributiondetermes Approcheshybrides Classicationdeselements Cohesionlexicale Analyserhetorique Leproblemedelacohesion Methodesdecomprehensionetgeneration Combinaisonstatistique Combinaisonmanuelle Conclusion Scenarios Instanciationdepatronsetgeneration vii 39 37

8 4ObservationsfromtheCorpus viii TABLEDESMATIERES 4.2WhereistheTopic? HumanProducedAbstracts CorpusAnalysis CorpusDescription ConceptualandLinguisticModel AnalysisoftheResults DistributionalResults TablesofAlignment Summary FromSourcetoAbstract SelectiveAnalysis 5.2TheInput Pre-processingandInterpretation Introduction RepresentingtheInformationfortheAbstract IndicativeSelection InformativeTemplates IndicativeTemplates InformativeSelection Generation Alongerexample Ashortannotatedexample ImplementingSelectiveAnalysisinSumUM 5.11Summary Discussion Interpretation Pre-Processing Introduction IndicativeSelection InformativeSelection ExtractionusingDomainRelations SelectingtheContent ExtractionusingPatterns Summary LimitationsoftheImplementation Generation EvaluatingContentandTextQualityinSelectiveAnalysis 7.2FirstEvaluation:HumanAbstractsasIdealAbstracts Introduction Experiment ResultsofIndicativeness...145

9 TABLEDESMATIERES 7.2.3InuenceoftheTermExtractionAlgorithmintheEvaluation Content-BasedMeasuresofEvaluation ix 7.3SecondEvaluation:Extrinsic Acceptability Experiment EvaluationatMcGillUniversity EvaluationatUniversitedeMontreal ResultofAcceptability ThirdEvaluation:Informativeness Procedure Materials EvaluationatJohnAbbottCollege Summary Discussion ComparisonofHumanSummaries ResultsofSummarizationSystems Bibliographie 8ConclusionetPerspectives 167 AJournauxsourceutilisespourlecorpus CConcepts BExpressionsindicativesidentieesdanslecorpus ETypesofInformationinSelectiveAnalysis DRelations 193 E.2InformativeTypes E.1IndicativeTypes FParsedSegmentFragments GInstructionBookletfortheEvaluators 205 G.2Evaluation G.1Overview IQuestionnaireSampleforEvaluationofIndicativeness HInformedConsentFormtoParticipateinResearch JAbstractsProducedbySumUM 221

10 x TABLEDESMATIERES

11 Tabledesgures 1.2Resumedel'article:Ecientdistributedbreadth-rstsearchalgorithm.S.A.M. 1.1Margie:textecourtdetypenarratifetsonresume... Makki.ComputerCommunications,19(8)Jul96,p Fragmentdusommairealandel'article\SIP:SimpleInternetProtocol", 2.3Highlightajouteal'article\Neuronet:ADistributedReal-TimeSystemfor 2.2DigestduserviceCBCNewsworldOnlineNewsDigestpourl'article\HEAVY TURNOUTINZIMBABWEELECTION",June25, Deering,S.E.,IEEENetwork,May1993, MonitoringNeurophysiologicFunctionintheMedicalEnvironment",Krieger, D.etal,Computer,March1991, Resumeindicatifdel'article:\Consumerinformationandadvice:theroleof 2.4Synopsisdulm\Psycho"d'AlfredHitchcok... publiclibraries"j.rowley,d.butcherandc.turner,aslibproceedings32 (11/12),December1980, Resumeinformatifdel'article:\Consumerinformationandadvice:therole ofpubliclibraries"j.rowley,d.butcherandc.turner,aslibproceedings 2.8Resumedel'article\AngiotensinIImodulatesconductedvasoconstrictionto 2.7ResumePASCALnumero5802del'article\Analyseexacteetenmoyenne 32(11/12),December1980, d'algorithmesderecherched'unmotifdansuntexte."... 7 norepinephrineandlocalelectricalstimulationinratmesentericarterioles", Gustafsson,F.,CardiovascularResearch,Vol44,Issue1,October1999, InterpretationdeMargieselonlesConcept/Coherence InterpretationdeMargieselonlesHistoryGrammars Resumeindicatif63034delarevueComputer&ControlAbstractspourles annalesducsl'893rdworkshoponcomputersciencelogic ArbresRST AttributiondepoidsdansOno SchemasRST MainProcessesinSelectiveAnalysis PromotiondesnudsdansMarcu SampleInputText SpecicationoftheSituationTemplate... xi 73

12 xii5.4specicationoftheproblemidenticationtemplate... TABLEDESFIGURES 5.7SpecicationoftheEntityIntroductionTemplate SpecicationoftheProblemSolutionTemplate SpecicationoftheNeedforResearchTemplate SpecicationoftheResearchGoalTemplate SpecicationoftheTopicofDocumentTemplate SpecicationoftheTopicDescriptionTemplate SpecicationofthePossibleTopicTemplate SpecicationoftheConceptualFocusTemplate SpecicationoftheConceptualGoalTemplate SpecicationoftheFocusTemplate SpecicationofDevelopmentTemplate SpecicationoftheAuthorInterestTemplate SpecicationoftheAuthorStudyTemplate SpecicationoftheAuthorDevelopmentTemplate SpecicationoftheStudyTemplate SpecicationoftheMethodTemplate SpecicationoftheResultTemplate SpecicationoftheExperimentTemplate SpecicationoftheInferenceTemplate SpecicationoftheKnowledgeTemplate SpecicationofSummarizationTemplate SpecicationofEntityIdenticationTemplate SpecicationofSignalingConceptTemplate SpecicationofSignalingStructuralTemplate SpecicationoftheTopicofSectionTemplate SpecicationofMultiandMergedTemplates SpecicationofInformativeTemplates IndicativeabstractandlistoftopicsproducedbySumUMforthesource 5.32InstantiationoftheTopicofSectionTemplatesandMerging document\features3dscanningsystemsforrapidprototyping"fromthe JournalAssemblyAutomation,17(3), IndicativeabstractandlistoftopicsproducedbySumUMforthesourcedocument\DRAMA,aconnectionistarchitectureforonlinelearningandcontrol withadollrobot"fromthejournalindustrialrobots26(1), ofautonomousrobots:experimentsonlearningofasyntheticproto-language 5.34TopicelaborationfortheabstractinFigure InstantiatedPossibleTopicTemplate InstantiatedDenitionTemplate InformativeabstractproducedbySumUMforthesourcedocument\DRAMA, 5.39SourceDocumentfortheAbstractinFigure aconnectionistarchitectureforonlinelearningandcontrolofautonomousrobots:experimentsonlearningofasyntheticproto-languagewithadollrobot" fromthejournalindustrialrobots26(1),

13 TABLEDESFIGURES 6.2InputTextandPOS-Tagging Pre-processingandInterpretationinSumUM xiii 6.5AttriburePairValuesinParsedSentenceFragments SentenceRepresentationfromtheTaggedFiles TitlesandTopicalStructurefrom\Climbing,walkingandinterventionrobots",IndustrialRobot,Vol24Issue2, SyntacticandConceptualInformationinParsedSentences SpecicationofIndicativeandInformativeSentencePatternsandPrologRepresentationoftheAuthor'sGoalandDenition IndicativeSelection Author'sGoalInstantiatedduringIndicativeSelection TopicoftheDocumentInstantiatedduringIndicativeSelection InformativeSelection InformationontheTermTree InputtoSumUM:\Climbing,walkingandinterventionrobots",Industrial 6.13OutputofSumUMforthearticle`Climbing,walkingandinterventionrobots",IndustrialRobot,Vol24Issue2, Robot,Vol24Issue2, AbstractsusedforevaluationpurposesfortheDocument\Designandimplementationofanaidedfruit-harvestingrobot(Agribot)",IndustrialRobot, Vol25Issue5,1999(continuesonFigure7.2) mentationofanaidedfruit-harvestingrobot(agribot)",industrialrobot, 7.2AbstractsusedforevaluationpurposesfortheDocument\Designandimple- 7.4Microsoft'97SummarizerabstractfortheDocument\Telexistenceand 7.3SumUMabstractforthedocument\TelexistenceandR-Cubed",Industrial Robots26(3)usedforevaluationpurposes Vol25Issue5, n-STEINabstractfortheDocument\ThePreci-Checkexiblemeasuring 7.5Abstractspublishedwiththesourcedocument\TelexistenceandR-Cubed", IndustrialRobots26(3)usedforevaluationpurposes R-Cubed",IndustrialRobots26(3)usedforevaluationpurposes ExtractorabstractfortheDocument\ThePreci-Checkexiblemeasuring system",industrialrobot,vol26issue2,

14 xiv TABLEDESFIGURES

15 Listedestableaux 3.1Resumedesetapesdelamethodededistributiondetermes Resumedesetapesdelamethodedelaposition Resumedesetapesdelamethodedesexpressionsindicatives Etapesdelamethodedescha^neslexicales Resumedesetapesdelamethoderhetorique Etapesdelamethodedecohesionlexicale Resumedesetapesdelamethodedeclassicationsemantique Etapesdelamethoded'extractiondeparagraphes Resumedesetapesdelamethodedespatrons Resumedesetapesdelamethodedesscenarios Resumedesetapesdelamethodeprobabiliste AlignmentoftheprofessionalabstractLISA3024andthesourcedocument 4.2AlignmentoftheprofessionalabstractLISA4600withthesourcedocument \Movementcharacteristicsusingamousewithtactileandforcefeedback" \Fuzzyandneuralhybridexpertsystems:synergicAI",M.Funabashiand InternationalJournalofHuman-ComputerStudies,45(5),Oct'96p others.ieeeexpert,10(4)aug95,p AlignmentoftheprofessionalabstractLISA6863withthesourcedocument 4.4(ContinuesfromTable4.3)AlignmentoftheprofessionalabstractLISA6863 \TheDECIMALproject:decision-makinganddecisionsupportinsmallto nuesontable4.4)... mediumsizelibraries"t.oultonandothers.vine,(103)1996,p13-19.(conti- decisionsupportinsmalltomediumsizelibraries"t.oultonandothers. withthesourcedocument\thedecimalproject:decision-makingand AlignmentsofDierentsSentencesfromtheCorpus(continuesonTable4.6) Vine,(103)1996,p ConceptsinSourceDocumentsandProfessionalAbstracts (ContinuesfromTable4.5)AlignmentsofDierentsSentencesfromtheCorpus49 4.7DistributionofInformation SyntacticVerbTransformation SomeRelationsfromtheConceptualModel TextEditinginHumanAbstracting SomeConceptsfromtheConceptualModel LexicalVerbTransformation... xv 57

16 xvi4.15conceptualdeletion VerbSelection... LISTEDESTABLEAUX 4.16Conceptre-expression ParentheticalDeletion StructuralDeletion ClauseDeletion Merge AcronymExpansion Abbreviation NounTransformations Distributionofthe15TransformationintheCorpus ComplexReformulation Split InformationusedtoClassifySentencesinIndicativeTypesusingDomain InformationusedtoClassifySentencesinInformativeTypesusingDomain Concepts(dc),DomainRelations(dr)andDomainAdjectives(da) SchemasofSentenceReformulationfortemplatesoftypeTopicofDocument,TopicDescription,PossibleTopic,andAuthorDevelopmentthorStudy,Study,andAuthorInterest SchemasofSentenceReformulationfortemplatesoftypeSituation,Problem/Solution,Need,andEntityIntroduction SchemasofSentenceReformulationfortemplatesoftypeDevelopment,Au- 5.6SchemasofSentenceReformulationfortemplatesoftypeConceptualGoal, 5.7SchemasofSentenceReformulationfortemplatesoftypeMethod,Experiment,Result,Inference,andAuthorKnowledge SchemasofSentenceReformulationfortemplatesoftypeSummarization, ResearchGoal,ConceptualFocus,andFocus PartofSpeechCategories lingconcept,andinformative EntityIdentication,TopicofSection,SignalingStructural,Signa- 6.2SyntacticCategories ExamplesofLinguisticPatternsofNounGroupsfromtheCorpus ExamplesofDomainSpecicPatternsfromtheCorpus ExamplesoftheConceptualDictionary ExamplesofLinguisticPatternsofVerbGroupsfromtheCorpus TermsExtractedfromthefourAbstractsandRecall(R),Precision(P)and 7.3AverageRecall,PrecisionandF-scoreover95Documents DetailedRecall,PrecisionandF-scoreforthe25TechnicalArticlesandAverageInformationacrossDocuments F-score(F) AverageCosineover95Documents...148

17 7.5Sentencesfromthe3Sources:SumUM(SA),ProfessionalAbstractor(PA), andsourcedocument(sd) xvii 7.8ResultsofHumanJudgmentaboutIndicativenessandTextQuality.Data 7.7KeywordsfromIndustrialRobotsusedintheEvaluationatUniversitede 7.6NumberofAcceptableSentencesandAverageAcceptability Montreal ResultsofHumanJudgmentaboutIndicativenessandTextQuality.Datafrom 7.9KeywordsfromIndustrialRobotsusedontheEvaluationatMcGillUniversity156 fromtheevaluationcarriedoutatecoledebibliotheconomieetdessciences theevaluationcarriedoutatmcgillgraduateschooloflibrary&information del'informationdel'universitedemontreal ResultsofHumanJudgmentaboutIndicativenessandTextQuality.Data 7.12Comparisonbetweensentencesselectedbyhumaninformantsandsentences Studies columnscontainstheinformationaboutrecall,precisionandf-score selectedbythreeautomaticsummarizationmethods:generalscenario.the fromtheevaluationcarriedoutatjohnabbottcollege Comparisonbetweensentencesselectedbyhumaninformantsandsentences 7.14Comparisonbetweensentencesselectedbytherstgroupandsentencesselectedbythesecondgroup.Eachrowrepresentsadocument.Thelastrowis theaverageinformation.thecolumnscontainstheinformationaboutrecall, averagerecall,precisionandf-score misticandpessimisticscenarios.thecolumnscontainstheinformationabout selectedbythreeautomaticsummarizationmethods:union,intersection,opti- PrecisionandF-score...164

18 xviii

19 Remerciements loppementintellectuel.aplusieursreprises,ilaencourageetfaitpossiblemaparticipation lorsdereunionsscientiquesandefaireconna^tremontravailderecherche. encouragedansmademarchescientiqueetm'aoertlameilleureambiancepourmondeve- D'abord,jetiensaremerciermondirecteurderecherche,GuyLapalme.Ilm'atoujours accepted'evaluercettethese. MerciaJian-YunNie,MichelBoyeretEduardHovy,lesmembresdujury,pouravoir thathelpmeimproveandclarifythepresentwork. J'aimeraisbienremerciertouslescolleguesduLaboratoireRALI-Incognitopouruneam- IwouldlikespeciallytothankEduardHovyforhisvaluablecommentsandsuggestions biancedetravailetdiscussionagreableetdecontracte.unmercispecialanarjes,marco,ni- kolay,wessel,leila,felipe,mohamed,jean-marc,graham,george,michel,elliott,stephane versitedeparisviidanslecadreduprojetfranco-quebecoisgrabig. etchristophe.merciatouslescolleguesquiontparticipelorsdemesevaluations. J'aimeraisaussiremercierlepersonneldelaBibliothequedeMathematiquesetInformatiquepourleursservicestoujoursecaceetleursgentillessesetlepersonneladministratif dudepartementd'informatiqueetderechercheoperationnelle.ungrosmerciaupersonnel MagratitudeaLaurenceDanlosquim'aaccueillidanslelaboratoireTALANAdel'Uni- dubureaudesservicesauxetudiantsetrangers,specialementammecarolinereid. evaluelesresumesproduitsparmonsysteme. professeurjohne.leidedel'universitemcgilletmmechristinejacobsducollegejohn Abbottpourleurinter^etamonprojetderecherche.Jetiensaremerciertousceuxquiont JeremercieMmeMicheleHudonetMmeGraciaPagoladel'EBSIUniversitedeMontreal, etapesdemondoctorat:associationcanadiennededeveloppementinternationale,univertamentodecomputaciondelafacultaddecienciasexactasynaturalesdelauniversidasitedemontreal,ministeriodeeducaciondelanaciondelarepublicaargentina,depar- Jetiensaremercierlesinstitutionssuivantespourleursoutientnancierelorsdedierentes debuenosairesetfundacionantorchas.xix

20 xx pelasuaamizadenestesanos. mosjuntosnestamaravilhosamontreal.umobrigadomuitoespecialparaandersoneeliany GostariadeagradeceraturmadoBrasilet\domondo"pelosbonsmomentosquepassa- mas. Gracias,obrigado,merci,thanksSandraporacompa~narmecontuamorenunaaventura AmisqueridosMama,ClarisayFabioporelapoyoconstanteduranteestaausencia.

21 AvosSandrayatupreciosocargamento xxi

22 Chapitre1 Introduction dedecidersiledocumentcontientl'informationpertinentepoursat^acheactuelleoupas.il dittextesource.sonobjectifestd'aiderlelecteuracernerlapertinencedudocumentsource vis-a-visdel'informationrecherchee.apreslalectured'unresume,lelecteurseraenposition Unresumeestuntexteconcisquirendcompteducontenu\essentiel"d'unautretexte, sepeutaussiquelelecteurn'aitpasbesoindelireledocumentoriginalsimplementparce quelesinformationsrechercheessontcomprisesdansleresume. volumequelquepartentre400et500millionsdedocuments(filmanandpant,1998))eten consequencel'incorporationd'outilsinformatiquespourlaproductionderesumesdetextes laquantitedetextedisponibleenformatelectroniqueestenorme(en1998onacalculeson Danslaplupartdescas,lesresumessontproduitspardeshumainsmais,denosjours, sefaitsentir. ACL/EACL,1997;AAAI,1998;RIFRA,1998;WAS,2000)etlacommunautescientique plongesdanslaproblematiquedelaproductionautomatiquederesumes(dagstuhl,1993; reunielorsdudagstuhlseminaraidentiedesaxesderecherchenecessairesdanscedomaine.parmilesquestionssouleveessetrouventl'etudedesdierentstypesderesumeset deleursfonctions,l'etudedelarelationentretextesourceetresume,ledeveloppementde proceduresd'evaluationduresumeautomatiqueetl'etudedesstrategiesmixtes(statistiques etsymboliques)danslaresolutiondeceprobleme. Enparticulier,aucoursdeladernieredecennieplusieursevenementsscientiquessesont quel'ideedeproduiredesresumesdemaniereautomatiquenesoitpasnouvelle,lesresumes theseproposeunenouvellemethodedeproductionderesumespourletextetechnique.bien produitsal'heureactuelleparordinateurn'ontpaslaqualitedesresumesredigesparunhumain.dansl'etatactueldel'art,lesresumesautomatiquessontleplussouvent,desextraits Toutenexplorantquelquesaspectsdelaproblematiqueduresumeautomatique,cette Maisceciauneraisond'^etre,lat^achedeproduiredesbonsresumesesttresdicilecarelle contenudutextesourceetcecipeutentra^nerlemanquedecohesion,voiredecoherence. dutextesource;lestechniquesetmethodesutiliseesnegarantissentpaslaconservationdu necessitelacomprehensiondutextesourcequinepeutpas^etreatteintaveclestechniques

23 actuellesnepeuventpas^etreignoreeslorsdelaconceptiondessystemesdeproductionde 2actuellesdetraitementdulangagenaturel,saufpourdesdomaineslimites.Leslimitations CHAPITRE1.INTRODUCTION resumesetceciagrandementinuencenotretravailderecherche. 1.1Unresumeestobtenuapartirdesoperationsde: {selectiondecequiestimportantdansletextesource, Resumons {condensationdecetteinformationpargeneralisationetelisiondesrepetitionset, {expressionducontenupropositionnelquirestesouslaformed'untextecohesif. resume1. etsacoherencesontpreserves.danslafig.1.1onpresenteletextenarratif\margie"etson Dansceprocessusilya,evidemment,uneperted'informationmaislemessageoriginal brancheetexplosa.margiepleuraetpleura. rafalelecaptura.leventl'entrainaversunarbre.leballonfrappaune Margieserraitsonbeauetnouveauballonparlacorde.Toutacoup,une Margiepleuraquandleventcassasonballon. tenues(i.e.selectionnees)aincluredansleresumesont:l'etatnaldelaprotagoniste: Onpeutvoirqueleresumepreservelecontenuessentieldel'histoire.Lesinformationsre- Fig.1.1:Margie:textecourtdetypenarratifetsonresume unebranched'arbrenesontinclusdansleresume. ellepleure,etlescausesdecetetat:sonballonacreve.iln'yapasd'informationcirconstancielle:nilefaitqueleballonetaitnouveauetbeau,nilefaitquemargieserraitle ballonavantqu'ilcreve,nilefaitquel'instrumentcausantledechirementduballonetait sancesdel'interprete,desesobjectifs,etdesonetatd'attention. desrelationsentrelesinformationsexprimeesdansletextesourceetdeduction,entreautres. Iln'yapasunseulresumepossibled'untextecarildependentreautresdel'etatdeconnais- Laproductiond'unresumedependdel'interpretationdutextesource:reconnaissance onproduitdesresumesdemanierenaturelledanslecadreduprocessusdecomprehension. texte,certainespropositionssont\retenues"parlelecteuralorsqued'autressont\oubliees": Mais,lesresumessontaussiproduitsdansdescontextesprofessionnelspardes\redacteursde Produiredesresumesestunefacultecognitivedel'^etrehumain:lorsdelalectured'un autextesource)pourune\audience"bienciblee.danslafig.1.2onpresenteunresume resumes."cesprofessionnelssontcapablesderedigerdestextestressuccincts(parrapport 1Letexteestunetraductionlibreenfrancaisd'unexempledeRumelhart(1975).

24 resumesdelarevuelibrary&informationscienceabstracts.letexteesttressuccinct,il 1.1.RESUMONS d'untextedetypescientiquedeneufpages.leresumeaeteproduitparunredacteurdes 3 alafig.1.2 presenteapeinelesthemesabordesdansl'article.dansnotretravailderecherchenousnous interessonssurtoutauxresumesdestextesscientiquesettechniquestelqueceluipresente anasynchronouscommunicationnetwork.presentsamodelandgivesan ṖresentsamoreecientDistributedBreadth-FirstSearchalgorithmfor overviewofrelatedresearch.analyzesthecomplexityofthealgorithm, Makki.ComputerCommunications,19(8)Jul96,p Fig.1.2:Resumedel'article:Ecientdistributedbreadth-rstsearchalgorithm.S.A.M. andgivessomeexamplesofperformanceontypicalnetworks. source.mais,andecomprendrecequ'estunresumeetcommentlesinformationsessentiellesdutextesourcepeuvent^etreidentieesetexprimees,nousavonsdecided'etudierdes Notreobjectifestdeproduiredesresumesdemaniereautomatiqueapartirdutexte exemplesreelsderesumes. leursdocumentssources.lesresumesonteteredigespardesredacteursprofessionnels.nous avonschoisid'etudiercetypederesumescar,generalement,ilssontmieuxstructuresque lesresumesd'auteursetaussiparcequ'engeneralilsrespectentlesmotsdel'auteur.ilest Notredemarchemethodologiqueconsisteaetudieruncorpusderesumestechniqueset importantdenoterquedanscettethesenousnenousinteressonspasauprocessuscognitifdelaproductiondesresumespardesprofessionnelsmaisquenousutilisonslesresumes pourcomprendrecommentonpourraitlesproduiredemaniereautomatique.cesprocessus cognitifsontdejaeteetudiesdanslestravauxdeendres-niggemeyeretal.(1991,1995). aetegeneralementnegligee.nousexploronslesaspectssuivantsdelarelationentredocumentsourceetresume:(i)oul'informationduresumesetrouve-t-elledansledocument source?(ii)quelestlestatutdecetteinformation?(iii)commentpeut-elle^etrerepere? Parcontre,larelationentretextesourceetresumequenousabordonsdanscettethese et(iv)commentlesinformationssont-ellesutiliseespourconstruireleresume?l'objectif enanalysantunnombrelimitededonnees. Nousn'adressonscettequestionquedanslecontextedutextetechniqueetnouslefaisons decetteetudeestderepondreadeuxquestionsfondamentalesdanslaproblematiquedu resumeautomatique:commentselectionnerlecontenuduresumeetcommentl'exprimer. unemethodecalculatoirepourlaproductiondesresumesquisebasefortementsurlastructuredutexteetsurdesmarqueurslinguistiques. linguistiquesetdepositiondansletextesource.apartirdecetteetude,nousavonsdeni retenuespourunresumeetquecetteinformationpeut^etrerepereeenutilisantdesmarqueurs Notreetudedecorpusindiquequ'ilyacertainstypesd'informationquisontgeneralement

25 consideresimportantsdansletextesourceetensuite,l'utilisateurpeutdeciderd'explorerces 4Notremethodeproposeal'utilisateurd'abordunresumequiintroduitcertainsthemes CHAPITRE1.INTRODUCTION themesendemandantplusd'informationdutextesourcetellesquedenitionsetdescriptions.decettemaniere,nousabordonslaproductiond'unresumedynamiqueenfonction del'inter^etdulecteur.leresumeestproduitparunprocessusd'identicationconceptuelle etdere-generation. d'abordlaterminologienecessaireetleprocessusdeproductiondesresumeschezleshumaines.auchapitre4,nousdetaillonsquelquesapprochespourlaproductionderesumes automatiques.parmil'eventaildesapprochesexistantes,nousn'enavonschoisiquequelques- conceptueldeveloppepourlat^achedeproductiondesresumesdetypetechnique.l'analyse denotremethode.lechapitre4,detaillel'analyseducorpusetlemodelelinguistiqueet Selective,notremethodepourproduiredesresumesbaseesurlesresultatsduchapitre4, unesquimontrentl'etatd'avancementdelarechercheetquiontinuenceledeveloppement 1.2Latheseestorganiseedelamanieresuivante.Danslechapitre2,nousintroduisons Plandelathese estintroduiteauchapitre5.unprototypecomputationnelaetedeveloppepourmontrerla viabilitedel'approche.celui-ciimplantequelquesfonctionnalitesdumodeletheoriqueavec destechniquesrobustesdetraitementdulangagenatureltellesquelareconnaissancedes Lechapitre7presenteleproblemedel'evaluationderesumesautomatiques,enparticulier etquelquestechniquesdere-generationdetextes.leprototypeestdecritauchapitre6. groupesnominauxetverbauxdebase,lafouilledemodelesetl'instanciationdepatrons, Finalement,desconclusionsetunpanoramadestravauxfuturssontpresentesauchapitre8. nousnousinteressonsal'evaluationenutilisantdesjugesformesensciencedel'information. ontetepresentesdansdesconferencesinternationales:l'analyseducorpusaetepresentee alarencontreinternationalesurl'extractionlefiltrageetleresumeautomatique(ri- FRA'98)(SaggionandLapalme,1998b),lemodeleconceptueletl'AnalyseSelectiveontete Leschapitres4a7onteteredigesenanglaiscarilsreprennentetetendentdesarticlesqui presenteslorsduintelligenttextsummarizationsymposium(saggionandlapalme,1998a) etlorsdu37thannualmeetingoftheassociationforcomputationallinguistics(acl'99) andlapalme,2000a)etausixthinternationaliskoconference(saggionandlapalme, (Saggion,1999),etnalementlesevaluationsontetepresentesauComputer-AssistedInformationSearchingonInternetConference(RIAO'2000)(SaggionandLapalme,2000c), auworkshoponautomaticsummarization(workshopoftheanlp-naacl2000)(saggion 2000d).AspectspreliminairesdenotrerechercheontetepresenteslorsduPh.D.Workshop onnaturallanguagegeneration(saggion,1997).

26 Chapitre2 Lesresumes ductionderesumeschezleshumains.plusspeciquementnousintroduisonslesnotionsde resumeindicatifetinformatifquiconstituentlesujetdenotrerechercheetnousexplorons brievementlesprocessusdecomprehensionetcondensationtelsqu'etudiesenlinguistique Danscechapitrenousnousinteressonsauxtypesderesumesetauprocessusdepro- 2.1 textuelle,sciencecognitive,intelligencearticielleetsciencedel'information. etscientiquequienlangueanglaiseestappeleabstract.selonrowley(1982)l'abstractest Danscetterecherchenousnousinteressonsexclusivementauresumedutextetechnique Typesderesumes dierentd'autrestypesdesubstitutdudocumentsourcetelsquel'extraitquiestunou laparaphrasequiestuneinterpretationdesideesdel'auteurdudocumentsourcequiseront pauxd'undiscours(voirfigure2.1);l'abregequiestunecritreduitauxpointsessentiels; plusieurspassagestiresd'untexte;lesommairequiestuneenumerationdespointsprinci- exprimesdanslelangagedel'auteurdelaparaphrase;ledigestquiestuncondensed'unlivre leprecisquiestunexposeexactetsuccinctd'untexte(voirparexamplerussell(1988)); recittresbrefconstituantunschemadescenario(voirfigure2.4).lestypesderesumesont oud'unarticlejournalistique(voirfigure2.2);lehighlightquiestuncommentaireajoute dansdespartiesspeciquesd'undocumentpourattirerl'attentiondulecteursurlespoints importants(voirfigure2.3);etlesynopsisqui,plut^otappliqueencinematographie,estun aussieteetudiesdans(pouzet,1981;hadjadjandrusseau-payen,1981). ThespecicimprovementsoeredbySIPoverIPcanbeitemizedasfollows: {Larger,morehierarchicaladdressestosupportlong-termgrowthoftheInternet. [...]{\Clusteraddresses"formorepowerfulsource-directedrouting. Fig.2.1:Fragmentdusommairealandel'article\SIP:SimpleInternetProtocol",Deering, S.E.,IEEENetwork,May1993,16-27

27 6 Therewerecomplaintsofintimidationbutfewreportsofviolenceduringtherst dayofzimbabwe'scrucialparliamentaryelections.pollswillreopensundayfor CHAPITRE2.LESRESUMES Fig.2.2:DigestduserviceCBCNewsworldOnlineNewsDigestpourl'article\HEAVY TURNOUTINZIMBABWEELECTION",June25,2000 alastroundofvotingbeforeresultsaretallied. simultaneouslymonitormultiplesurgicalprocedures. atmultiplesitesacrossthehealthcenterandallowsoneneurophysiologistto Neuronetprovidesimmediateaccesstoreal-timelife-criticaldatabeingacquired March1991,45-55 Fig.2.3:Highlightajouteal'article\Neuronet:ADistributedReal-TimeSystemforMonitoringNeurophysiologicFunctionintheMedicalEnvironment",Krieger,D.etal,Computer, AlfredHitchcok'slandmarkmasterpieceofthemacabrestarsAntonyPerkinsas (JanetLeigh),theill-fatedtravelerwhosejourneyendsinthenotorious\shower scene."firstaprivatedetective,thenmarion'ssister(veramiles)seachforher, theplacetospendaquietevening.nooneknowsthatbetterthanmarioncrane thetroublednormanbates,whoseolddarkhouseandadjoiningmotelarenot thehorrorandsuspensemounttoaterringclimaxwhenthemisteriouskilleris nallyrevealed. (AFNOR,1984;ANSI,1979;ERIC,1980;Maizelletal.,1971):lesresumesindicatifsetles Danslecontextedutextetechniqueestscientique,deuxtypesderesumessontconsideres Fig.2.4:Synopsisdulm\Psycho"d'AlfredHitchcok tionquiappara^tdansletextesource.unresumeinformatifrapportedesinformationsdu textesourcecommedesresultatsoudesconclusions.engeneralontrouvedesresumesqui combinentlescaracteristiquesdecesdeuxtypes.ilfautmentionnerqu'ensciencedel'information,onidentieaussileresumecritiqueouleredacteurapourt^achedecommenter l'informationoriginaleetdelamettreencontexte. informatifs.l'objectifd'unresumeindicatifestdesignaleraulecteurletyped'informa- aectedtheavailabilityofconsumerinformationandadvice.thecontribution tosupportthisworkarereviewed.therecentclosureofmanycac'shasseriously TheworkofConsumerAdviceCentresisexamined.Theinformationsourcesused thatpubliclibrariescanmakeinenhancingtheavailabilityofconsumerinformationandadvicebothtothepublicandotheragenciesinvolvedinconsumer Fig.2.5:Resumeindicatifdel'article:\Consumerinformationandadvice:theroleofpublic informationandadvice,isdiscussed libraries"j.rowley,d.butcherandc.turner,aslibproceedings32(11/12),december1980,

28 2.2.ORGANISATION peuteectivementverierquel'informationdansletexteduresumeestapeinesignalee.la DanslaFig.2.5ontrouveunresumeindicatifproduitparunredacteurprofessionnel.On7 phrase\theworkofconsumeradvicecentresisexamined"n'informepassurletravaildes CentresdeConseilauConsommateur,maissignalequel'informationestelaboreedansle duresume.parcontrelatroisiemephraseinformesurunprobleme:onpeutapprendreque textesource.lem^emephenomenepeut^etreobservedansladeuxiemeetquatriemephrase certainscentresdeconseilauconsommateurontfermeetquecefaitauneincidencesur ladisponibilited'informationetdeconseilpourlesconsommateurs. del'informationsurlest^achesaccomplisparlescacs,surlessourcesd'informationutilisees ainsiquesurlacontributiondesbibliothequespourresoudrelesproblemessouleves. DanslaFig.2.6onpresenteunresumeinformatifdum^emearticle.Leresumecontient AnexaminationoftheworkofConsumerAdviceCentresandoftheinformationsourcesandsupportactivitiesthatpubliclibrariescanoer.CACshave records,tradeliterature,contactlesandexternallinks.therecentclosureof ments.theyhavedrawnonawiderangeofinformationsourcesincludingcase dealtwithpre-shoppingadvice,educationonconsumers'rightsandcomplaints manycac'shasseriouslyaectedtheavailabilityofconsumersinformationand aboutgoodsandservices,advisingtheclientandoftenobtainingexpertassess- localcoordinatingcommitteed,sharedpremises,jointpublicityreferralandthe advice.publiclibrariescanmakemanykindsofinformationsourcesmorewidely available,bothtothepublicandtotheagenciesnowsupplyingconsumerinformationandadvice.librariescancooperatecloselywithadviceagenciesthrough sharingofprofessionalexpertise. December1980, ofpubliclibraries"j.rowley,d.butcherandc.turner,aslibproceedings32(11/12), Fig.2.6:Resumeinformatifdel'article:\Consumerinformationandadvice:therole detrouverunresumecomme\ondecritl'etatd'unelleetlescauses."pourl'histoirede nousetudionsendetailsauchapitre4.ladierenciationentrelestypesinformatifetindicatif semble^etreapplicabledanslecontextedetextesinformatifs.ilseraitrare,bienquepossible, Danscettethesenousnousinteressonssurtoutauxresumesindicatifsetinformatifsque MargiepresentealaFig.1.1.Ilyadoncdescontraintesquiemp^echentlagenerationd'un resumesibizarre. l'informationdansunresumedetextescientiqueestprevisible(bhatia,1993).engeneral, 2.2Danslamesureoulesresumessontungenretextuel,l'informationetl'organisationde Organisation unresumed'unarticlescientiquecontientlescategoriesd'informationssuivantes(rowley, 1982):

29 8{Objectif:descriptiondelaproblematique,lesobjectifsdel'auteur,leslimitesdutravail, cequel'auteuraetudie,etc. CHAPITRE2.LESRESUMES {Methodologie:descriptiondelamethodeemployee,lesvariables,lessujets,lesprocedures, {Resultats:lesvaleursmesurees,etc. etc. {Conclusions:lesrelationsentrelesvariables,consequencespourlatheorie,lesnouveaux problemes,etc. resumesont:l'objectifdel'articledanslesphrases(1)a(3):leproblemeetudieetquelques particularites;lamethodologieemployeepourobtenirlesresultatsdanslaphrase(4):les revuepascalbibliographieinternationale.lescategoriesd'informationinclusesdansle DanslaFig.2.7onmontreunresumed'unarticledescienceettechniquepublieparla cha^nesdemarkovsontutilisees,etlesresultatsobtenusdanslesphrases(5)et(6):la mesuredecomplexiteestdonnee. (1)Nousetudionsleproblemedelarecherched'unmot,appelelemotif,dans unautre,appeleletexte.(2)nousconsideronsl'analyseexacteetl'analyseen moyennedesalgorithmes.(3)enparticulier,nousdonnonslesbornesoptimales lorsqueseulementunet^etedelecturesedeplacantdelagaucheversladroite dutexteestutilisee:(2-1/m)ncomparaisonsentrecaracterespourtoutletexte, etmin(1+logm,card(a))comparaisonssurchaquecaracteredetexte,avec mlalongueurdumotif,ncelledutexte,loglelogarithmebinaire,etaun alphabetgeneralpeut^etreinconnudesalgorithmes.(4)nousutilisonslescha^nes demarkovpourl'analyseenmoyenne.(5)nousprouvonsquelacomplexitede donnees. nedependpasden.(6)desanalysesprecisesdequelquesalgorithmessontaussi laplupartdesalgorithmespeut^etreexprimeesouslaformekn+o(n),ouk Fig.2.7:ResumePASCALnumero5802del'article\Analyseexacteetenmoyenned'algorithmesderecherched'unmotifdansuntexte." resumesstructures(hartleyetal.,1996)danslesquelsdesetiquettessontajouteesautexte duresume(voirfigure2.8)onteteproposespourfaciliterlereperagedel'information. L'informationcontenuedansuntextescientiqueestparfoistellementprevisiblequedes

30 2.3.PRODUCTIONDESRESUMES Objective:Localizedapplicationofavasoconstrictingagentontothewallofan arterioleresultsnotonlyin[...]weinvestigatedtheeectofintravenousinfusion 9 ofangiotensinii(angii)[...] depolarizingcurrentwascontinuouslyappliedontomesentericarteriolesusing Results:SystemicinfusionofANGII(4ng/min)raisedmeanarterialblood micropipettes[...] Methods:InanesthetizedmaleWistarrats(n=43)NE(0.1mM)oralocal Conclusion:ThendingssuggestthatconductedvasoconstrictiontoNEand localelectricalstimulationinratmesenteric[...] pressureby62mmhg[...] Fig.2.8:Resumedel'article\AngiotensinIImodulatesconductedvasoconstrictiontonorepinephrineandlocalelectricalstimulationinratmesentericarterioles",Gustafsson,F., Maisdesclassicationsplussubtilesexistentchezlesresumesdestextesscientiquesen general(milas-bracovicandzajec,1989;trawinski,1989),pourdesresumesdudomainede CardiovascularResearch,Vol44,Issue1,October1999, ).Cesaspectsserontexploresdanslechapitre4alasection4.1. larechercheempirique(liddy,1991),etpourdesresumesdelamedecine(hartleyetal., duresume,elleestgeneralementpresenteedanslem^emeordrequedansledocumentsource. peutdeciderderapporterd'abordlesresultatsd'untravailscientiqueavantd'endonner Mais,ilsepeutquel'informationsoitreorganisee:parexempleunredacteurprofessionnel Encequiconcernel'organisationdel'information(ordredel'information)dansletexte lesaspectsmethodologiques,etcecipourrespecterlapolitiquedel'agencedediusionde 2.3 l'information(exemplesdecettesituationsontpresentesalasection4.2.3,pages44et47). productiondulangagenaturel,aetel'objetderecherchesensciencecognitive,linguistique Laproductiond'unresume,etantdirectementlieeauxprocessusdecomprehensionet Productiondesresumes surlacomprehensionparunagentintelligentetcecicontrasteaveclestheoriesetmethodes calculatoiresquenouspresentonsauchapitre4. sieurstheoriesonteteproposeespourexpliquerleprocessusderesumer,l'enfanceestmis textuelle,intelligencearticielle,linguistiqueinformatiqueetsciencedel'information.plu stockeetrappeleenfonctiondesastructured'ensemblequ'ilsappellentmacro-structure. SelonvanDijk(1977)etKintschandvanDijk(1975,1978)undiscoursestinterprete, MacroStructures structure,representationdesignicationglobaledutexte.ainsidansuntextenarratif,ona Untexteestunesequencedepropositions,appelemicro-structureetlorsdesalecture, certainespropositionssont\eacees"etd'autressontactivementintegreesdanslamacro-

31 unemacro-structurecomposeeformellementd'unepisode,quicontientladescriptiondela 10 situationinitialeetquidomineunecomplication(evenementsremarquables)etuneresolution CHAPITRE2.LESRESUMES lacomprehensionetlaproductiondesresumes.eneet,vandijkarmequeleresumeestla al'episode)etpuisd'unemorale(consequencespossiblesdansl'etatactuel).cettemacrostructureestinstancieelorsdelacomprehensiondutexte,elleestabsolumentnecessairepour (reactionssubsequentesdespersonnages),quiestsuivied'uneevaluation(reactionsmentaux alamicro-structure.ilexisteplusieursversionsdesmacro-regles,tellecellesqu'ontrouve Pourinterpreteruntexteetendeduiresamacro-structure,desmacro-reglessontappliquees realisationconcretedelamacro-structuredutexte.lesmacro-structuressontaussiconnues dans(sprenger-charolles,1992). pourd'autrestypesdetextestelsquelestextesd'argumentation(sprenger-charolles,1992). (MR1)Eacement:suppressiondespropositionsquinesontpaspertinentespourlacomprehensiondutexte.Ainsipourunephrasecomme\Margieaunballonrouge"quiest composeedespropositionsmargieaunballonetleballonestrouge,ilestpossiblequelaseulepropositionquiresteapresleprocessusdecomprehensionsoitmargie (MR2)Integration:etantdonnePetQ,PestintegreedansQsiPestunecondition, aunballoncarl'attributrougen'estpasimportantdanslecontexteparticulier. Unerafalecapturaleballon. UnerafalecapturaleballonetMargien'aplussonballonestintegreedans composanteouconsequencenormaledeq.parexemple,lasequencedepropositions (MR3)Construction:PestsubstitueeparQsiPestunecomposanteouuneconsequence (MR4)Generalisation:unepropositionPpeut^etreremplaceeparQ,siPestcontenudans normaledeq.parexemple,apartirdelematinmargieprendsonlait,ses cerealesetdesufsonpeutconstruiremargieprendlepetitdejeuner. pommeetennuneorange"ilestpossiblequelorsduprocessusdecomprehension,la Q(ensensensembliste).Pouruntextecomme\Margieamangeunefraisepuisune PouruntextecommeceluideMargie(Fig.1.1)onauraunepisodequicontientune propositionmargieamangedesfruitssoitlaseulequirestedelamicro-structure. pleure).lesmacro-reglesexpliquentparfaitementlespropositionsquionteteeaceespour produireleresumedelafig.1.1. captureleballon),d'uneresolution(leballoncreve)et,nalement,d'uneevaluation(margie situationinitiale(descriptiondemargieetsonballon)suivied'unecomplication(levent l'applicationdesreglesestcelledelamoindregeneralisation:ongeneralisel'argumentd'une propositionoulepredicatdemaniereminimale.celaexpliqueenpartielefaitqueleresume dutypedediscours(narratif,d'argumentation,etc.).toutefois,unecontraintegeneralepour Etantdonnequelesreglessontassezpuissantes,ellesdoivent^etrespecieesenfonction \Ondecritl'etatd'unelleetlescauses."pourl'histoiredeMargiesoitbizarre.

32 PRODUCTIONDESRESUMES 11 desresumesenmodelisantleprocessusdecomprehensionpardeshistorygrammars.elles sontdeniesenutilisantleselementssuivants: Enparticulierdanslecasdestextesnarratifs,Rumelhart(1975)expliquelaproduction (a)categoriessyntaxiques:tellesquesetting(descriptiondespersonnages,conditions (b)reglessyntaxiques:tellesque: initiales,etc),episode(evenementetreactional'evenement),action(actiond'un^etre humainoud'uneforcenaturelle),story(discoursquiestcentresurlesreactionsdes personnages),etc. reactional'evenement) sonnagessuivied'unepisode) Episode)Event+Reaction(unepisodeestcomposed'unevenement,puisd'une Story)Setting+Episode(unehistoireestcomposeedeladescriptiondesper- episodeouunchangementd'etatouuneactionouunesequenced'evenements) plusetats) Setting)(States)(ladescriptiondespersonnagesestunesequencedezeroou etc. Event)EpisodejChangeofStatejActionjEvent+Event(unevenementestun (d)reglesd'interpretationsemantique.parexemple,lareglesyntaxiquestory) (c)categoriessemantiques:tellesqueallow,and,initiate,cause,motivate,... (e)reglesdecondensationquisontappliqueesalarepresentationsemantique,par Setting+EpisodeestinterpreteecommeAllow(Setting;Episode)etlareglesyntaxiqueEpisode)Event+ReactionestinterpreteecommeInitiate(Event;Reaction). exemple:l'informationallow(setting;episode)peut^etrecondenseesimplementpar L'interpretationdel'histoireenutilisantlesreglessyntaxiquesproduitunarbresyntaxique(voirFig.2.9)apartirduquelonproduitlarepresentationsemantiquedel'histoire, parexempleonpeutobtenirlarelationsemantiqueallow(\margieserrait...",\toutd'un coup,unerafale...").ensuite,l'ensembledereglesdecondensationpeut^etreappliqueala representationsemantiquepourobtenirlecontenuessentieldel'histoire.ceciexpliquela productionduresume\margiepleuraquandleventcassasonballon"pourl'histoirede Margie.Lesreglespeuvent^etreappliqueesaplusieursniveauxmaisiln'estpasclaircom- reglesd'interpretation. mentlesdecisionssontprisesetquellessontlescontraintespourl'applicationcontinuedes ductiondespersonnages. Episode,mettantenevidencel'importancedel'episodecentralparrapportal'intro lasciencecognitiveetd'intelligencearticielle.lehnert(1981,1984)etlehnertandloiselle D'autrestheoriesmieuxmotiveespsychologiquementonteteelaboreesdanslecadrede PlotUnits

33 12 CHAPITRE2.LESRESUMES Story Setting Episode Margie... Event Reaction (1989)introduissentlesPlotUnitscommeelementspourinterpreterunehistoiredetype Fig.2.9:InterpretationdeMargieselonlesHistoryGrammars... narratif.sonmodeleinclutl'interpretationd'untexteenevenements(positifsetnegatifs) Tout d un coup,... pleure... saleset,ensuite,lareconnaissancedesplotunitsdehautniveauconceptuel,quimettent enevidencedespatronsthematiques(parexempleunpatroncommecompetitionappara^t etetatsdespersonnages,lerapportentrelesevenementsetlesetatspardesrelationscau- cellesquisontplusconnecteesaveclerestedel'histoire,constituentlabasepourobtenir lepostedeprogrammeur").lesplotunitsquisontpluscentralesdansl'histoire,c'est-a-dire quemarieveutunskate"aussibienquedans\pauletpierreontenvoyeleursc.v.spour dansuntextecomme\avecl'argentqu'ilsontramassejeanveutacheterunvelotandis plotunits.puis,onconstruitunnouveaugrapheoulesplotunitssontdesnudsetdeux plotunitssontconnecteessiellesontdesevenementsencommun.lesplotunitslesplus unresume.formellementl'histoiredoit^etretransformeedansungraphequiestcoupeen connecteessontconsidereescommeessentiellespourleresume.l'histoiredemargieestassez simplepourappliquercettheorie,eneet,ellenecontientqu'uneplotunit:loss(laperte duballon). condensationdel'informationparlaconstructiond'ungraphedeconceptsquisontconnectes Alterman(1992,1985)etAltermanandBookman(1990)expliquentleprocessusde ConceptCoherence pardesrelationsdescoherence(concept/coherence).lesconceptssontobtenusapartirdes propositionsdutexteoubienpardeduction.lesrelationsdecoherencerendentcompte derapportstemporels,taxonomiques,etc.entrelesconcepts.undictionnairecontientles conceptsetleursrelationsquisontrestreintesentypeetnombre.sil'onconsiderepar arbreonpeutconstaterquelaproposition(1)estenrapportaveclaproposition(3)le ventaleballonparunerelationdeconsequence,maisaussiquelaproposition(2)esten exemplelespropositions(1)leventcapturaleballonet(2)ill'entrainaversun rapportavec(3)parunerelationdeantecedent.donc,onpeutdirequelaproposition(1) et(2)sontenrapportenutilisantlaproposition(3)(quiadu^etreinfereepourconstruire lacoherencedutexte).pourl'histoiredemargieonauraunerepresentationcommeala

34 Fig.2.10.Lesconceptssontlesnudsdugraphe,obtenusapartirdel'histoire,etlesarcs 2.3.PRODUCTIONDESRESUMES sontdesrelationsdecoherence:antecedent(ant),subclass(sc),coordinating(coord), 13 conceptsprendre,mouvoir(1)etfrapper\resument"unepartiedel'histoiredemargie. l'histoiresontpriscommebasepourlaconstructionduresume.ainsi,danscetexempleles Consequent(CONS),Sequence(SEQ).Lesconceptsquidominenttouteslescomposantesde (mouvoir vent ballon) (prendre vent ballon) ANT Prendre SC CONSEQ ANT Mouvoir (1) COORD SC ANT Frapper le ballon frappa Fig.2.10:InterpretationdeMargieselonlesConcept/Coherence SEQ Serrer Capturer Avoir Margie serrait une rafale... (avoir vent ballon) Entrainer l entraina... Mouvoir (2) Dechirer (dechirement du ballon) (mouvoir ballon) Exploser Productionchezlesredacteursprofessionnels ballon explosa etsimilaritesavecleprocessusdecondensationdel'informationsemantiquelorsdela resumeetilutilisedesstrategiesparticulierespouryarriver.leprocessusaeteetudie comprehensiond'untexte.leredacteurprofessionnelacommeobjectiflaproductiond'un Leprocessusdeproductionderesumesducoteprofessionnelcomportecertainesdierences ensciencecognitive(endres-niggemeyeretal.,1991,1995)etensciencedel'information lytique,danslaquelleleredacteurlitletextesource,obtientlesinformationsessentielleset (PintoMolina,1987,1995). lescondense,etl'etapesynthetique,danslaquelleletexteduresumeestredige(pintomolina,1995).l'etudelapluscompletedesstrategiesappliqueespardesredacteursderesumes Laplupartdesetudesseparentleprocessusdeproductionendeuxetapes:l'etapeana- professionnelsestceluideendres-niggemeyer.ensebasantsurdescasreels,elleaidentie lesetapesduprocessusd'elaborationduresumeetadeveloppeunsystemedesimulation d'uneversionpreliminaireduresume,etnalement,criticalreadingpourl'editiondelaversionpreliminaireetredactiondelaversionnale.plusieursfacteursinuencentlesetapepectiveeducative,cremmins(1982)suggeretroisetapespourproduireleresume:retrieval readingpourlaselectiondel'information,creativereadingpourl'organisationetredaction quisertdetutorielpourapprendrecemetier(endres-niggemeyer,2000).dansunepers- analytiqueetsynthetique.ilsonteteclassiesparsparkjones(1993a)en: facteursd'entree:caracteristiquesdutextesourcetelquetypededocumentsourceetla tiond'unresumeinformatif,tandisquelesactesd'uneconferenceouplusieurssujets quantite.generalementunarticletechniquequitraiteunseulsujetfavoriselaproduc- SC

siècle a commencé le 1 er janvier de l an

siècle a commencé le 1 er janvier de l an Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier de deuxi (II ) siècle commence le 1 er janvier de XIII XX VIII IV XV Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier

Plus en détail

Les caracteres originaux de l histoire rurale francaise PARIS 1952

Les caracteres originaux de l histoire rurale francaise PARIS 1952 1 3M A R C B L O C H Les caracteres originaux de l histoire rurale francaise 0 0 0 8 0 4 0 8 PARIS 1952 0 9 0 9 0 2 0 8 0 9 0 8 0 4 0 8 0 8 0 6 0 3 0 4 0 1 0 4 0 3 а 0 3 0 4 0 6 0 4 0 8 0 4 0 8 0 1 0 0

Plus en détail

Ré-usage d issus forestiers ou de taille pour l isolation

Ré-usage d issus forestiers ou de taille pour l isolation ENSAPM - 2014 Séminaire de recherche AMC2 Matériaux pour l écoconception Ré-usage d issus forestiers ou de taille pour l isolation Mousse de Bois Hadrien THIABAUD Enseignants : L. D i m i t r i a d i,

Plus en détail

Administration Diamant Police

Administration Diamant Police Aboutissement de trois recherches menées au Centre Dossier Administration Diamant Police Fidèles à notre souci de vous tenir informés des projets de recherche poursuivis au Centre, nous sommes heureux

Plus en détail

Les chiffres romains 1

Les chiffres romains 1 Compétence - Connaître, savoir écrire et nommer les nombres entiers jusqu au milliard. Objectifs Manipuler, composer et décomposer des nombres entiers. Savoir passer d une écriture en chiffres arabes à

Plus en détail

EXTRAIT. BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : Mettre votre logo ou une photo de votre produit

EXTRAIT. BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : Mettre votre logo ou une photo de votre produit BUSINESS PLAN DE «NOM DE VOTRE SOCIETE» «votre slogan» Prénom NOM : Adresse : Tél : Mail : EXTRAIT Mettre votre logo ou une photo de votre produit Bagala 2015 Reproduction strictement interdite 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Ordre du jour provisoire pour la COP12

Ordre du jour provisoire pour la COP12 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 48 e Réunion du Comité permanent Gland, Suisse, 26 30 janvier 2015 SC48 13 Ordre du jour provisoire pour la COP12 Contexte L Ordre du jour provisoire

Plus en détail

ETUDE TECHNICO-ECONOMIQUE. Réduction des aléas sur la route du Fond du Val. Site de Saint-Pierre-la-Garenne. 31 janvier 2014

ETUDE TECHNICO-ECONOMIQUE. Réduction des aléas sur la route du Fond du Val. Site de Saint-Pierre-la-Garenne. 31 janvier 2014 ETUDE TECHNICO-ECONOMIQUE Réduction des aléas sur la route du Fond du Val Site de Saint-Pierre-la-Garenne 31 janvier 2014 Objectifs Réduire le niveau des aléas impactant la route du Fond-du-Val à un niveau

Plus en détail

Table des matières. Code civil du Québec (L.Q. 1991, c. 64) LIVRE CINQUIÈME DES OBLIGATIONS TITRE PREMIER DES OBLIGATIONS EN GÉNÉRAL

Table des matières. Code civil du Québec (L.Q. 1991, c. 64) LIVRE CINQUIÈME DES OBLIGATIONS TITRE PREMIER DES OBLIGATIONS EN GÉNÉRAL Table des matières Avant-propos........................................... vii Table des abréviations...................................xxiii Code civil du Québec (L.Q. 1991, c. 64) LIVRE CINQUIÈME DES

Plus en détail

La Licorne Formation Conseil, Formation Informatique

La Licorne Formation Conseil, Formation Informatique La Licorne Formation Conseil, Formation Informatique Formation FrontPage Création de page Web Durée standard préconisée : Public concerné : Objectif : Prérequis : 3 jours Tous Concevoir et réaliser des

Plus en détail

Archives Municipales de Massy. Série A. Lois et Actes du pouvoir central. Sous-série 1A. Bulletin des lois ( )

Archives Municipales de Massy. Série A. Lois et Actes du pouvoir central. Sous-série 1A. Bulletin des lois ( ) Archives Municipales de Massy Série A Lois et Actes du pouvoir central Sous-série 1A Bulletin des lois (1789-1882) Répertoire numérique dressé par Pierre GROS, David DUFFAULT MASSY - 2011 INTRODUCTION

Plus en détail

La mesure du temps. Observe ce tableau et réponds aux questions. Quels sont les 3 mois où la durée de la journée est la plus longue?

La mesure du temps. Observe ce tableau et réponds aux questions. Quels sont les 3 mois où la durée de la journée est la plus longue? La mesure du temps 1 Les minutes, les heures et les jours Combien y a-t-il d heures dans une journée? Combien y a-t-il de minutes dans une heure? Combien y a-t-il de jours dans une semaine? Combien y a-t-il

Plus en détail

Table des matières LISTE DES TABLEAUX... XVII LISTE DES ABRÉVIATIONS... XIX INTRODUCTION... 1 FINANCIER AU QUÉBEC... 13

Table des matières LISTE DES TABLEAUX... XVII LISTE DES ABRÉVIATIONS... XIX INTRODUCTION... 1 FINANCIER AU QUÉBEC... 13 Table des matières LISTE DES TABLEAUX............................... XVII LISTE DES ABRÉVIATIONS............................ XIX INTRODUCTION....................................... 1 CHAPITRE I LE PORTRAIT

Plus en détail

Pack Contrat de travail temporaire

Pack Contrat de travail temporaire 07/02/2016 6.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CONTRAT DE TRAVAIL TEMPORAIRE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Contrat de travail temporaire Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages

Plus en détail

Sommaire. Première partie : Contexte. Chapitre I Sociétés. Chapitre II Maladies. Préface, Jacques Roland... 15 Avant-propos... 19

Sommaire. Première partie : Contexte. Chapitre I Sociétés. Chapitre II Maladies. Préface, Jacques Roland... 15 Avant-propos... 19 a Ouverture-p1-122:122 3/04/08 17:47 Page 7 Sommaire Préface, Jacques Roland................................................................................................... 15 Avant-propos.................................................................................................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. PRÉFACE... vii À PROPOS DES AUTEURS... ix INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. PRÉFACE... vii À PROPOS DES AUTEURS... ix INTRODUCTION... 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... vii À PROPOS DES AUTEURS... ix INTRODUCTION... 1 CHAPITRE 1 ORGANISATION ET COMPÉTENCE DES COURS FÉDÉRALES I. ORGANISATION DES COURS FÉDÉRALES... 7 A. Maintien... 7 B. Composition

Plus en détail

LA DECHEANCE. Joël K. N GUESSAN COTE D IVOIRE. La progressive décadence d une nation CÔTE D IVOIRE «LA DECHEANCE»

LA DECHEANCE. Joël K. N GUESSAN COTE D IVOIRE. La progressive décadence d une nation CÔTE D IVOIRE «LA DECHEANCE» CÔTE D IVOIRE «LA DECHEANCE» Ce livre tente de montrer que la crise ivoirienne a pour principale origine le manque d Etat de Droit. Il dénonce le fait que les dirigeants et les populations ivoiriennes

Plus en détail

LES RÉCLAMATIONS CLIENTS

LES RÉCLAMATIONS CLIENTS Philippe DÉTRIE LES RÉCLAMATIONS CLIENTS, 2001, 2004, 2007 ISBN : 978-2-212-53906-6 Sommaire Remerciements... V Avant-propos... XIII Introduction Heureux êtes-vous les experts de la réclamation... XV La

Plus en détail

sommaire (Les chiffres renvoient aux numéros de pages)

sommaire (Les chiffres renvoient aux numéros de pages) sommaire (Les chiffres renvoient aux numéros de pages) liste des abréviations... XIII préface... XVII remerciements... XXIII Introduction... 1 Section 1 Section 2 PREMIèRE PARTIE LES NOTIONS APPLICABLES

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1 Table des matières Avant-propos.................................................... Remerciements................................................... Liste des tableaux................................................

Plus en détail

Pack Prise acte rupture contrat de travail

Pack Prise acte rupture contrat de travail 04/10/2015 5.2 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK PRISE ACTE RUPTURE CONTRAT DE TRAVAIL TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Prise acte rupture contrat de travail Vous disposez à titre d'exemple

Plus en détail

PARTIE I L ADOPTION INTERNE

PARTIE I L ADOPTION INTERNE TABLE DES MATIÈRES Pages PRÉFACE... REMERCIEMENTS... vii xi Numéros de paragraphe INTRODUCTION... 1 PARTIE I L ADOPTION INTERNE CHAPITRE I CONSIDÉRATIONS PRÉLIMINAIRES... 3 CHAPITRE II PRINCIPAUX INTERVENANTS...

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC i ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION D UN RAPPORT DE PROJET, D UN MÉMOIRE OU D UNE THÈSE PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES MONTRÉAL, le 10 mai 2016 (Version 4.2) Tous droits

Plus en détail

Questionner. le temps CE2. Etude de documents Exercices Leçons à apprendre

Questionner. le temps CE2. Etude de documents Exercices Leçons à apprendre Questionner le temps CE2 Etude de documents Exercices Leçons à apprendre La mesure du temps 1 Les minutes, les heures et les jours Combien y a-t-il d heures dans une journée? Combien y a-t-il de minutes

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 I. GÉNÉRALITÉS...5 A. À quoi sert la conjugaison?...5 B. Comment conjuguer un verbe?...5 C. En français, il existe trois groupes de verbes...6 D. Le radical et la terminaison

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 9

TABLE DES MATIÈRES. Préface... 9 Préface... 9 CHAPITRE I L ENTREPRISE DRAPIÈRE ET SES MUTATIONS... 15 Les facettes du négoce drapier, le voyage de commerce... 16 Seguin et C ie fabricant drapier... 21 Résultats, conséquences et fin du

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 *

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * Tableaux Tome 1.............................................. Figures Tome 1............................................... xiv xix Introduction................................................

Plus en détail

ŒUVRES COMPLÈTES I, II

ŒUVRES COMPLÈTES I, II Madame de STAËL ŒUVRES COMPLÈTES I, II De la littérature et autres essais littéraires Sous la direction de Stéphanie GENAND Textes établis, présentés et annotés par Stéphanie GENAND, Jean GOLDZINK, Marie-Claire

Plus en détail

éléments de linguistique française

éléments de linguistique française ." langue et langage M] éléments de linguistique française syntaxe par Jean Dubois professeur à la Faculté des lettres et sciences humaines de Paris-Nanterre et Françoise Dubois-Charlier Centre universitaire

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Généralités... 1 2. La terminologie... 7 2.1 Lot... 8 2.2 Lot distinct... 9 2.3 Lot constructible...

Table des matières. Avant-propos... 1. Généralités... 1 2. La terminologie... 7 2.1 Lot... 8 2.2 Lot distinct... 9 2.3 Lot constructible... Table des matières Avant-propos... 1. Généralités... 1 2. La terminologie... 7 2.1 Lot... 8 2.2 Lot distinct... 9 2.3 Lot constructible... 10 2.4 Lot dérogatoire protégé par des droits acquis... 12 2.5

Plus en détail

Droit des sociétés (approfondissement)

Droit des sociétés (approfondissement) Droit des sociétés (approfondissement) Réf. : ECO-223 Public-cible : La formation s adresse en priorité aux greffiers et secrétaires ayant une expérience de 5 ans au moins. La formation est également ouverte

Plus en détail

Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous

Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous, 2010 ISBN : 978-2-212-54561-6 Sommaire Avertissement... Avant-propos... VII XVII Présentation de l Atelier d Écriture Partagé... XIX L atelier d

Plus en détail

Le Lean Six Sigma, levier d efficacité managériale

Le Lean Six Sigma, levier d efficacité managériale ❸ ➃ 3 2 2 Le Lean Six Sigma, levier d efficacité managériale La méthodologie d amélioration des processus Lean Six Sigma connaît un succès phénoménal outre-atlantique et est souvent associée à des gains

Plus en détail

ANNEXE TABLEAUX DE CORRESPONDANCE VISÉS À L'ARTICLE 5 DU TRAITÉ DE LISBONNE. A. Traité sur l'union européenne TITRE I DISPOSITIONS COMMUNES

ANNEXE TABLEAUX DE CORRESPONDANCE VISÉS À L'ARTICLE 5 DU TRAITÉ DE LISBONNE. A. Traité sur l'union européenne TITRE I DISPOSITIONS COMMUNES C 306/202 FR Journal officiel de l'union européenne 17.12.2007 ANNEXE TABLEAUX DE CORRESPONDANCE VISÉS À L'ARTICLE 5 DU TRAITÉ DE LISBONNE A. Traité sur l'union européenne sur l'union européenne TITRE

Plus en détail

L' AGENCE CENTRALE DE RECHERCHES DU COMITE INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE

L' AGENCE CENTRALE DE RECHERCHES DU COMITE INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE GRADIMIR DJUROVIC Docteur es sciences politiques L' AGENCE CENTRALE DE RECHERCHES DU COMITE INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE Preface par Jacques FREYMOND Directeur honoraire de l'institut Universitaire

Plus en détail

Développement didactique intégral dans la pratique de la technologie textile. Fiche technique d'un tissu de natte 1 Objectifs... 2

Développement didactique intégral dans la pratique de la technologie textile. Fiche technique d'un tissu de natte 1 Objectifs... 2 1 Objectifs... 2 2 Introduction théorique... 3 3 Matériaux, équipements et outils de travail...... 6 4 Procédure expérimentale... 8 5 Normes spécifiques de travail et de sécurité...11 6 Des Instructions

Plus en détail

Pack Traiter la maladie en paie en 2016

Pack Traiter la maladie en paie en 2016 22/05/2016 6.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK TRAITER LA MALADIE EN PAIE EN 2016 TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Traiter la maladie en paie en 2016 Vous disposez à titre d'exemple

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Introduction.................................................. 1 Mesurer l efficacité des services informatiques................. 1 La réduction des coûts......................................

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières (2016, chapitre 98) Règlement sur les limites de vitesse sur les artères et les collectrices 1. Du lundi au vendredi, du mois de septembre au mois de juin, nul ne peut conduire

Plus en détail

CHAPITRE 1. SOCIÉTÉ DE L INFORMATION OU SOCIÉTÉ DE LA COMMUNICATION? 13

CHAPITRE 1. SOCIÉTÉ DE L INFORMATION OU SOCIÉTÉ DE LA COMMUNICATION? 13 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 7 La communication globale et les sociétés complexes 9 La sérénité est au bout du chemin 9 Le développement des métiers de la communication : une perspective optimiste 10

Plus en détail

FORMULAIRE DE MATHÉMATIQUES

FORMULAIRE DE MATHÉMATIQUES VI FORMULAIRES FORMULAIRE : GROUPEMENT A Contrôle industriel et régulation automatique Électronique Électrotechnique Génie optique Informatique industrielle Techniques physiques pour l industrie et le

Plus en détail

Le Fair use et le Fair dealing : Étude de droit comparé

Le Fair use et le Fair dealing : Étude de droit comparé Le Fair use et le Fair dealing : Étude de droit comparé Monsieur Pierre EL Khoury On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ.

Plus en détail

PARTIE 1. Phénoménologie

PARTIE 1. Phénoménologie TABLE DES MATIÈRES Du même auteur........................................ Table des matières....................................... Abréviations........................................... Sigles.................................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 *

TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * TABLE DES MATIÈRES TOME 1 * Tableaux Tome 1.............................................. Figures Tome 1............................................... xiv xix Introduction................................................

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3 MATHÉMATIQUES

Sommaire. Séquence 3 MATHÉMATIQUES Sommaire Séquence 3 MATHÉMATIQUES Séance 1 : Numération - Les chiffres romains Séance 2 : Calcul - Addition de deux nombres décimaux Séance 3 : Mesures - Calculer des durées Séance 4 : Géométrie - La hauteur

Plus en détail

Pack Calcul loi TEPA

Pack Calcul loi TEPA 09/07/2017 7.1 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL LOI TEPA TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Calcul loi TEPA Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun des documents contenus

Plus en détail

Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE

Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE TABLE DES MATIERES LISTE DES ABREVIATIONS.. 6 AVERTISSEMENT 7 INTRODUCTION 9 PREMIERE PARTIE L'Etat, la societe

Plus en détail

Pack Congé maternité paternité adoption

Pack Congé maternité paternité adoption 17/09/2017 7.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CONGÉ MATERNITÉ PATERNITÉ ADOPTION TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Congé maternité paternité adoption Vous disposez à titre d'exemple

Plus en détail

15/01/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL RUPTURE CONVENTIONNELLE TÉLÉCHARGEABLE SUR

15/01/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL RUPTURE CONVENTIONNELLE TÉLÉCHARGEABLE SUR 15/01/2017 7.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL RUPTURE CONVENTIONNELLE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Calcul rupture conventionnelle Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages

Plus en détail

Le tarot divinatoire

Le tarot divinatoire Claude Darche Le tarot divinatoire Deuxième tirage, 2009, pour le texte de la présente édition, 2014, pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55902-6 Sommaire Avant-propos.... 17 Chapitre 1 Historique

Plus en détail

Les chiffres romains. En histoire, on utilise encore les chiffres romains. Chaque symbole conserve sa valeur, mais: VI = = 6 IV = 5 1 = 4

Les chiffres romains. En histoire, on utilise encore les chiffres romains. Chaque symbole conserve sa valeur, mais: VI = = 6 IV = 5 1 = 4 N 1 Les chiffres romains En histoire, on utilise encore les chiffres romains. 1 5 10 50 100 500 1 000 I V X L C D M Chaque symbole conserve sa valeur, mais: Si un symbole est placé à gauche d un symbole

Plus en détail

03/09/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK LICENCIEMENT TÉLÉCHARGEABLE SUR

03/09/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK LICENCIEMENT TÉLÉCHARGEABLE SUR 03/09/2017 7.1 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK LICENCIEMENT TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Licenciement Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun des documents contenus

Plus en détail

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30 TABLE DES MATIÈRES Contributeurs...11 Remerciements...12 Préface de cette 2 ème édition : Ronald Melzack...13 Préface de l édition anglaise : A. Lee Dellon...15 Préface de la 1 ère édition : Jean-Pierre

Plus en détail

23/07/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL CONGÉS PAYÉS TÉLÉCHARGEABLE SUR

23/07/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL CONGÉS PAYÉS TÉLÉCHARGEABLE SUR 23/07/2017 7.1 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL CONGÉS PAYÉS TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Calcul congés payés Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun des documents

Plus en détail

Sommaire. Les outils de base INTRODUCTION... XV. Première partie

Sommaire. Les outils de base INTRODUCTION... XV. Première partie Sommaire INTRODUCTION... XV Première partie Les outils de base CHAPITRE 1 Présentation générale... 3 Historique... 3 Les chandeliers japonais en tant que langage... 4 Les chandeliers et le contexte des

Plus en détail

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI Circ. Comité de direction collégial BACEN 3.291/05 Circ. Circulaire Comité de direction collégial de la Banque centrale du Brésil n 3.291 du 08.09.2005 J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005 Modifie

Plus en détail

Avant-propos... VII. Liste des abréviations... XV Bibliographie... XIX. Introduction... 1

Avant-propos... VII. Liste des abréviations... XV Bibliographie... XIX. Introduction... 1 Table des matières Avant-propos... VII Table des matières... IX Liste des abréviations... XV Bibliographie... XIX Introduction... 1 Chapitre 1 : Les membres de la communauté héréditaire... 5 1 Du moment

Plus en détail

Erol GIRAUDY et Martine ROBERT LE GUIDE JURIDIQUE DU PORTAIL INTERNET/INTRANET

Erol GIRAUDY et Martine ROBERT LE GUIDE JURIDIQUE DU PORTAIL INTERNET/INTRANET Erol GIRAUDY et Martine ROBERT LE GUIDE JURIDIQUE DU PORTAIL INTERNET/INTRANET SOMMAIRE REMERCIEMENTS ET PRÄSENTATION DES RELECTEURS III PRÄSENTATION DES CO-AUTEURS V AVERTISSEMENT VII PREAMBULE XVII PREMIERE

Plus en détail

L ESPRIT DES LUMIÈRES EN FRANCE ET AU JAPON

L ESPRIT DES LUMIÈRES EN FRANCE ET AU JAPON Hisayasu NAKAGAWA L ESPRIT DES LUMIÈRES EN FRANCE ET AU JAPON PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2015 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES ABRÉVIATIONS...................................... 7 NOTE SUR

Plus en détail

V- Schéma général de la mise en place de la LEPI VI- VII-

V- Schéma général de la mise en place de la LEPI VI- VII- Mission d Actualisation et de Formulation. Etude sur la liste électorale permanente et informatisée (LEPI) et Formulation du Projet d Assistance Electorale présenté par Felix Sessou, I- I-Méthode de Travail

Plus en détail

AVIS DE RESTRICTION D UTILISATION

AVIS DE RESTRICTION D UTILISATION AVIS DE RESTRICTION D UTILISATION (Article 31.47 de la Loi sur la qualité de l environnement, L.R.Q. c. Q-2) CIRCONSCRIPTION FONCIÈRE DE (i) (nom de la circonscription) (ii) (nom de la municipalité), ce

Plus en détail

Pack Procédure activité partielle

Pack Procédure activité partielle 29/01/2017 7.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK PROCÉDURE ACTIVITÉ PARTIELLE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Procédure activité partielle Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... v Préface... vii Table des matières... ix Table des abréviations... xxiii Notes de lecture...

Table des matières. Remerciements... v Préface... vii Table des matières... ix Table des abréviations... xxiii Notes de lecture... Remerciements... v Préface... vii Table des matières... ix Table des abréviations... xxiii Notes de lecture... xxv Partie 1 : Partie introductive... 1 I. Introduction... 1 II. L importance de la question

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 2.1 Choix de la source de lignine Échantillonnage et préparation de la biomasse 6

TABLE DES MATIÈRES. 2.1 Choix de la source de lignine Échantillonnage et préparation de la biomasse 6 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES HGURES LISTE DES TABLEAUX li iv v vu x CHAPITRE I INRODUCTION 1 CHAPITRE II MATÉRIEL ET MÉTHODE 5 2.1 Choix de la source de lignine

Plus en détail

Auteur:CatherineDeroche Titre:Automatisationpartielledutraitementdelalitteraturegrisedans Resume:L'automatisationpartielledutraitementdelalitteraturegrise leserviced'informationscientiqueducern estunprojetineluctabledansunserviced'informationscientiqueaussi

Plus en détail

Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21

Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21 Table des matières Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21 Pourquoi et comment l oxygène est-il une source de vie? 21 Quel est le prix à payer pour vivre sur

Plus en détail

Contrôle interne des risques

Contrôle interne des risques Henri-Pierre MADERS Jean-Luc MASSELIN Contrôle interne des risques Cibler - Évaluer - Organiser - Piloter - Maîtriser Préface de M. Bernard COMOLET Président du Directoire de la Caisse d Épargne Ile de

Plus en détail

Première partie Les défis

Première partie Les défis Liste des séances de travail Avant-propos Préface à l édition française Introduction Les séances de travail XI XIII XV XVII XI Première partie Les défis 1. Des défis à relever 5 Des problèmes, toujours

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE DES THÈMES DES CONGRÈS

BIBLIOGRAPHIE DES THÈMES DES CONGRÈS INTERNATIONAL ORGANIZATION OF SUPREME AUDIT INSTITUTIONS ORGANISATION INTERNATIONALE DES INSTITUTIONS SUPÉRIEURES DE CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES INTERNATIONALE ORGANISATION DER OBERSTEN RECHNUNGSKONTROLLBEHÖRDEN

Plus en détail

TARDITI Richard TSISR Mise en place d un Active Directory

TARDITI Richard TSISR Mise en place d un Active Directory TARDITI Richard TSISR Mise en place d un Active Directory Dans le cadre du projet GSB, nous avons mis en place un Active Directory qui met en œuvre des services d annuaire LDAP. Sommaire I/ Installation

Plus en détail

15/11/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK HEURES SUPPLÉMENTAIRES TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/

15/11/2015 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK HEURES SUPPLÉMENTAIRES TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ 15/11/2015 5.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK HEURES SUPPLÉMENTAIRES TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Heures supplémentaires Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun des

Plus en détail

PRÉFACE 1 AVANT PROPOS 3 CHAPITRE I : GÉNÉRALITÉS 5

PRÉFACE 1 AVANT PROPOS 3 CHAPITRE I : GÉNÉRALITÉS 5 TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE 1 AVANT PROPOS 3 CHAPITRE I : GÉNÉRALITÉS 5 I Problèmes généraux posés par les engrenages 5 I.1 Définition 5 I.2 Fonctions principales d un engrenage 5 I.3 Analyse des solutions

Plus en détail

Epreuves d'hyperglycémie combinées aux drogues hypo. Epreuves d'hypoglycémie

Epreuves d'hyperglycémie combinées aux drogues hypo. Epreuves d'hypoglycémie Chapitre premier Introduction Historique des hypoglycémiants oraux Cycle du glucose : courants métaboliques, contrôle hormonal, causes d'hypoglycémie Conceptions actuelles des mécanismes d'action des drogues

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 31095 p.1 Décret établissant les grades académiques délivrés par les Hautes Ecoles organisées ou subventionnées par la Communauté française et fixant les grilles d'horaires minimales D. 02-06-2006

Plus en détail

A S S U M E D 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS Association régie par la Loi de 1901

A S S U M E D 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS Association régie par la Loi de 1901 ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES A S S U M E D 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS Association régie par la Loi de 1901 S T A T U T S TITRE I CONSTITUTION ET OBJET DE L ASSOCIATION ARTICLE I

Plus en détail

Table des cas d entreprise et enquêtes Table des tableaux Table des figures Avant-propos Remerciements

Table des cas d entreprise et enquêtes Table des tableaux Table des figures Avant-propos Remerciements Table des matières Table des cas d entreprise et enquêtes Table des tableaux Table des figures Avant-propos Remerciements xi xiii xvii xix xxi Première partie Systèmes de contrôle de gestion et évaluation

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE TABLE DES MATIERES Contributeurs 11 Remerciements 12 de la edition : Serge 13 Preface de la edition : Ronald 15 Glossaire 17 Table des abreviations 20 INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE Troubles

Plus en détail

Les droits du patient face ä la biomedecine

Les droits du patient face ä la biomedecine Dominique Manai Professeure ä la Faculte de droh de l'universite de Geneve Les droits du patient face ä la biomedecine Stämpfli Editions SA Berne 2006 Bibliographie XIII Abreviations XVII Introduction

Plus en détail

Économie appliquée. Microéconomie (Public)

Économie appliquée. Microéconomie (Public) BAA Économie appliquée Microéconomie - 3-851-07(Public) Groupe A01 Enseignant(s) Marie Allard Professeur(e) agrégé(e) marie.allard@hec.ca (514) 340-6446 Bureau : 4.129 Disponibilité : Mardi de 13 h 30

Plus en détail

Executive Summary (FR) Executive Summary (EN) Table des matières

Executive Summary (FR) Executive Summary (EN) Table des matières Table des matieres Avant-propos par E. Vanderstappen Executive Summary (FR) Executive Summary (EN) Table des matières V VII IX XI PARTIE 1 re Droit des SociEtES 1 CHAPITRe 1 er Apport en nature 3 1.1.

Plus en détail

AVIS DE DÉCONTAMINATION

AVIS DE DÉCONTAMINATION AVIS DE DÉCONTAMINATION (Article 31.59 de la Loi sur la qualité de l environnement, L.R.Q. c. Q-2) La qualité des sols du terrain permet un usage résidentiel ou sensible (art.1 a. du RPRT) (respecte les

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

Remerciements Aperçu global. Table des figures Table des tableaux Table des abréviations

Remerciements Aperçu global. Table des figures Table des tableaux Table des abréviations Table des matières Remerciements Aperçu global Table des matières Table des figures Table des tableaux Table des abréviations V VII IX XV XVII XXIII INTRODUCTION 1 Chapitre 1 Délimitation de l objet d

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...21

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...21 TABLE DES MATIÈRES Introduction...21 CHAPITRE I : Suites mécaniques montante et descendante...25 A Anatomie ostéopathique du cuboïde... 32 B Anatomie ostéopathique du scaphoïde... 40 C Anatomo-physiologie

Plus en détail

17/09/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK HEURES SUPPLÉMENTAIRES TÉLÉCHARGEABLE SUR

17/09/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK HEURES SUPPLÉMENTAIRES TÉLÉCHARGEABLE SUR 17/09/2017 7.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK HEURES SUPPLÉMENTAIRES TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Heures supplémentaires Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun des

Plus en détail

NORME CANADIENNE SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ

NORME CANADIENNE SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Modifications à la NORME CANADIENNE 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 1 La Norme canadienne 44-101 sur le placement de titres au moyen d un prospectus simplifié (la «NC

Plus en détail

Arrêté du 3 septembre 2001 portant adaptation de la valeur en euros de certains montants exprimés en francs

Arrêté du 3 septembre 2001 portant adaptation de la valeur en euros de certains montants exprimés en francs Arrêté du 3 septembre 2001 portant adaptation de la valeur en euros de certains montants exprimés en francs (dispositions réglementaires issues d'arrêtés : ministère de l'économie, des finances et de l'industrie)

Plus en détail

Ecole Elementaire Châter Évaluation réforme des rythmes scolaires & Temps d activités périscolaires

Ecole Elementaire Châter Évaluation réforme des rythmes scolaires & Temps d activités périscolaires Ecole Elementaire Châter Évaluation réforme des rythmes scolaires & Temps d activités périscolaires I. A quel niveau est scolarisé votre enfant? cp ce1 ce2 cm1 cm2 2 20% 23% 30 enfants 22 enfants 25 enfants

Plus en détail

PLEIN LE DOS DE CETTE FAMILLE

PLEIN LE DOS DE CETTE FAMILLE Avertissement...9 Avant-propos...11 Thématique abordée dans cette trilogie...13 La recherche des secrets...17 La dette se-crée (secret)...18 L enfant adoré...19 Les illusions perdues...21 L enfant haï...22

Plus en détail

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012 Virtualisation du poste de travail Windows 7 et 8 avec Windows Server 2012 Contraintes d architecture VDI et RDS App-V UE-V Citrix AppSense Norskale RES Software William Bories Abderrahmane Laachir Philippe

Plus en détail

CCI Seine Estuaire. Informations pratiques. Adresse et horaires

CCI Seine Estuaire. Informations pratiques. Adresse et horaires CCI Seine Estuaire CONSULAIRE Adresse et horaires Informations pratiques Esplanade de l'europe 76600 Le Havre Jour Du lundi au vendredi Horaires 8h00 18h00 Nom du réseau: Réseau des Chambres de Commerce

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

PLAN TRIENNAL DE RÉPARTITION ET DE DESTINATION DE SES IMMEUBLES / / (adopté le 14 décembre 2016)

PLAN TRIENNAL DE RÉPARTITION ET DE DESTINATION DE SES IMMEUBLES / / (adopté le 14 décembre 2016) PLAN TRIENNAL DE RÉPARTITION ET DE DESTINATION DE SES IMMEUBLES 2017-2018 / 2018-2019/2019-2020 (adopté le 14 décembre 2016) École secondaire A.S. Johnson Memorial I 919, rue Mooney Ouest, Thetford Mines

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... Introduction À la recherche du jugement professionnel.. 1

Table des matières. Remerciements... Introduction À la recherche du jugement professionnel.. 1 C h a p i t r e Table des matières Remerciements.... vii Introduction À la recherche du jugement professionnel.. 1 Linda Allal et Louise Lafortune 1. Vers une définition du jugement professionnel... 4

Plus en détail

astérix Sérigraphies de John Patrick Reynolds avec l'aimable autorisation des éditions albert rené/goscinny-uderzo 1-4 Décembre 2016

astérix Sérigraphies de John Patrick Reynolds avec l'aimable autorisation des éditions albert rené/goscinny-uderzo 1-4 Décembre 2016 astérix Sérigraphies de John Patrick Reynolds avec l'aimable autorisation des éditions albert rené/goscinny-uderzo 1-4 Décembre 2016 Galerie Jean-Baptiste Bacquart 48 51'22.21"N 2 20'12.13"E 1 27, rue

Plus en détail

Enquête sur l accès au financement des entreprises en 2010

Enquête sur l accès au financement des entreprises en 2010 Matricule national Nom de l entreprise Personne de contact Solène Larue E-mail solene.larue@statec.etat.lu Téléphone 247-84262 Fax 22 84 96 Adresse Enquête sur l accès au financement des entreprises en

Plus en détail

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP William Bories Olivia Mirial Stéphane Papp Préface de Vianney Airaud

Plus en détail

PLAN TRIENNAL DE RÉPARTITION ET DE DESTINATION DE SES IMMEUBLES / / (Adopté le 14 décembre 2016, révisé le 2 mai 2017)

PLAN TRIENNAL DE RÉPARTITION ET DE DESTINATION DE SES IMMEUBLES / / (Adopté le 14 décembre 2016, révisé le 2 mai 2017) PLAN TRIENNAL DE RÉPARTITION ET DE DESTINATION DE SES IMMEUBLES 2017-2018 / 2018-2019/2019-2020 (Adopté le 14 décembre 2016, révisé le 2 mai 2017) École A.S. Johnson Memorial High I Capacité: 240 Prévision

Plus en détail

COMMENT PARAMÉTRER ET UTILISER LE TRACEUR USB VIGIKEY? NOTICE D UTILISATION DU DISQUE DE PROGRAMME ET DU TRACEUR USB VIGIKEY

COMMENT PARAMÉTRER ET UTILISER LE TRACEUR USB VIGIKEY? NOTICE D UTILISATION DU DISQUE DE PROGRAMME ET DU TRACEUR USB VIGIKEY COMMENT PARAMÉTRER ET UTILISER LE TRACEUR USB VIGIKEY? NOTICE D UTILISATION DU DISQUE DE PROGRAMME ET DU TRACEUR USB VIGIKEY SOMMAIRE DIAPO 3 17 => NOTICE D UTILISATION DU LOGICIEL DE PARAMÉTRAGE DU TRACEUR

Plus en détail

La disjonction de cas

La disjonction de cas Exercices La disjonction de cas Sixième I. Soit d une droite et A et B deux points distincts. Déterminer, en fonction des positions des points et de la droite, l existence et le nombre de points S de la

Plus en détail