Gestion passive. Plan. Jacques HAMON UE 118 ( ) 1. Introduction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion passive. Plan. Jacques HAMON (hamon@dauphine.fr) UE 118 (2014-2015) 1. Introduction"

Transcription

1 Gestion passive Jacques HAMON UE 118 ( ) Plan 3. Gestion passive avec portefeuille de référence (benchmark) UE 118 (2014/2015) 1

2 (gestion ou stratégie) Passive? Le clivage entre gestion (ou stratégie) passive d une part et active de l autre est il aussi évident? Quels sont les critères de clivage? La facilité d automatisation? La minimisation des coûts de transaction, d exécution, d impact 1. La gestion passive regroupe différentes formes de gestion. a) Sans portefeuille de référence (benchmark) b) Mais le plus souvent avec. 2. Grande diversité des techniques de mise en œuvre d un produit a) La gestion indicielle peut être en réplication pure ou de manière synthétique b) Grand développement des ETF qui réduisent certains conflits d intérêt 3. L écart au benchmark peut constituer une opportunité (générateur d alpha), mais représente un risque (tracking error) a) Le risque de poursuite, b) la corrélation entre le portefeuille géré et le benchmark, et le bêta sont liés 1. Gestion passive : définition? 2. Développement des gestions passives 3. Gestion passive et efficience informationnelle 4. Plan 3 Gestion core-satellite Vise à distinguer le cœur du portefeuille, géré de manière plutôt passive (avec une faible erreur de poursuite), des satellites faisant appel à des gestions à plus forte valeur ajoutée (potentielle). Cette séparation permet une plus grande clarté dans l'affichage des frais de gestion et de transaction. C'est une modalité d'organisation des activités de gestion d'actifs choisie par exemple par HSCB (core avec HSBC investment France ; et satellites avec Sinopia, HSBC Halbis partners France etc). Les satellites peuvent être des boutiques autonomes. Sous le terme multi-boutiques on évoque une fédération de structures de gestion autonomes (les boutiques), autour d'un établissement principal (le quartier général), qui assure pour elles toute une série de tâches transversales (distribution, marketing ). 1. Gestion passive : définition? 2. Développement des gestions passives 3. Gestion passive et efficience informationnelle 4. Plan 4 UE 118 (2014/2015) 2

3 (fort) Développement des gestions passives Dans une période récente, forte progression des encours des ETFs Corrélation entre les capitaux échangés et les capitalisations. : Bhattacharya & Galpin (2010) étudient la corrélation entre les capitaux échangés et les capitalisations. Supposons qu un indice soit pondéré par les capitalisations, sous l'hypothèse de gestion indicielle (tous les portefeuilles répliquent les indices et sont pondérés comme eux), le coefficient de corrélation devrait être proche de 1. Dit autrement, le taux de rotation (turnover) égal au rapport entre les capitaux échangés et la capitalisation, devrait être le même d'un titre à l'autre (Lo et Wang, 2000). Résultats (Bhattacharya & Galpin, 2010, tableau suivant) Aux Etats-Unis, le R² (carré du coefficient de corrélation) entre le logarithme des quantités échangées de titres sur un mois et le logarithme du nombre de titres admis en bourse est de 64% sur la période et de 76% sur la période La gestion active est davantage développée en Chine qu aux Etats-Unis 1. Gestion passive : définition? 2. Développement des gestions passives 3. Gestion passive et efficience informationnelle 4. Plan 5 Développement des gestions passives Le modèle est Ln(Qté échangée)=a+b Ln(Nombre d'actions), 1/ les valeurs de R² augmentent dans le temps 2/ les valeurs de R² plus faibles à un instant donné pour les pays à croissance récente (ex BRIC) 1. Gestion passive : définition? 2. Développement des gestions passives 3. Gestion passive et efficience informationnelle 4. Plan Bhattacharya & Galpin (2011) 6 UE 118 (2014/2015) 3

4 Plan 2. Buy-and-hold 1. Sélection initiale non révisée (stratégie du trésor enterré) 2. Constant mix strategy (rebalancing) 3. Gestion passive avec un portefeuille de référence (benchmark) : variantes autour d un portefeuille de référence 1. Erreur de poursuite (écart au benchmark) 2. Articulation des risques 3. Risque actif et ratio d information 1. Gestion passive : définition? 2. Développement des gestions passives 3. Gestion passive et efficience informationnelle 4. (annonce de) Plan 8 Exercice : Buy & Hold; (SBBI, 50% Big et 50% oblig état) Fin 1925 : Max de 71,9% pour Big en juillet 1929 Min de 27,30% en mai Toujours au-dessus de 50% A partir de janv 1943 au-dessus de 90% à partir de fin 1958; au-dessus de 95% à partir de 1979 B&H2015.cdf 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy 14 UE 118 (2014/2015) 4

5 Gestion «passive» avec révision La stratégie du trésor enterré (buy-and-hold strict) est un cas très particulier Le plus souvent des révisions périodiques sont pratiquées Investissement en «big cap» par exemple suppose de réallouer de temps en temps (si Eastman Kodak a disparu, Apple est devenue incontournable) Les clés de compréhension des réajustements Les comportements (et l attitude au risque) à suivre Les coûts de transaction (plus élevés lorsque l on remue son portefeuille) à suivre 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy 17 Constant mix strategy (rebalancing) Le poids de chaque classe d actif est maintenu constant en portefeuille Cette stratégie de réallocation amène le plus souvent à vendre des actions à la hausse et en acheter à la baisse. Bizarre? Les investisseurs rebalancent-ils leurs portefeuilles? Une diversification internationale implique une stratégie avec des poids par zone, modifiés par les évolutions de cours et de taux de change. A partir de 6500 portefeuilles institutionnels domiciliés dans 4 zones monétaires différentes (USD, CAD, EUR, GBP) sur 5 ans de 1997 à 2002, Hau et Rey (2009) montrent que les variations de cours mais aussi les variations de taux de change semblent à l'origine de réallocations significatives Calvet, Campbell & Sodini (2009) constatent une réallocation partielle. Suédois, «wealthy, educated tend to rebalance more actively» Calpers a plutôt fait le contraire en 2008 (vend les actions à la baisse!) Fonds norvégien en revanche achète des actions en 2008/2009 : rebalance Poids constant et caractéristiques des fonctions d utilité La stratégie consistant à maintenir une exposition aux actions en proportion constante avec la richesse investie est optimale pour un investisseur caractérisé par une fonction d'utilité CRRA (Merton,1969 et Cass & Stiglitz, 1970) 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts 18 UE 118 (2014/2015) 5

6 Fonction d utilité CRRA Constant Relative Risk Aversion 1 Un investisseur répartit son patrimoine initial de dans deux classes d actifs suivant les proportions initiales de 60% et 40%, soit et Si la richesse de l investisseur double (il hérite), comment composera-t-il son portefeuille? 2. Si la valeur de l actif 1 double et que celle de l actif 2 ne change pas, comment composera-t-il son portefeuille? La réponse dépend des caractéristiques de la fonction d utilité de l investisseur. 1. aversion relative au risque constante (CRRA) implique iso-elastic marginal utility, U C. Relative risk aversion (RRA) measures the rate of change in the marginal utility with respect to the rate of change of wealth 2. Si la consommation baisse de 1%, l utilité marginale d un augmente de A% 3. Fonction CRRA implique répartition par classes d actifs invariante au niveau de richesse 1. Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts 19 Fonction puissance U C 1 Aversion absolue au risque (fonction DARA) Aversion relative au risque (fonctions CRRA) 0, 1 C U C 1 1 C C C Mehra & Prescott (1985) lim ln 0 : mesure du degré de courbure de la fonction d utilité Avec une fonction CRRA (constant relative risk aversion), l'utilité réagit à un changement de richesse relative. 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts 20 UE 118 (2014/2015) 6

7 Aversion relative au risque (exercice) Vous avez 50% de chances de doubler votre richesse et 50% de la voir diviser par deux. Combien êtes-vous prêt à payer (assurance) pour éviter cette loterie (et garder votre situation patrimoniale actuelle)? On suppose que votre fonction d utilité est de type puissance U C 1 corrigé Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave 22 Rebalancing avec coûts Aversion relative au risque Pour un niveau de richesse initiale de l investisseur cherche la valeur de PC : 1 0,50,5 +0,5 2 Le dénominateur de la fonction n a pas été repris ici. La fonction est ordinale. PC représente, en pourcentage de la richesse initiale, le montant de la prime d assurance. A est le coefficient d aversion relative au risque La solution ne dépend pas de La valeur de PC augmente très rapidement et dépasse 40% pour A>5 Si votre fonction est de ce type, quelle est votre valeur de A? PC U C A 1. Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts 23 UE 118 (2014/2015) 7

8 Constant mix strategy, et évolution régulière des cours Initialement 100 répartis 60 en actions et 40 au taux sans risque (Rf = 0%) La première ligne du tableau montre une première chute de cours (de 100 à 90), qui réduit la valeur des actions en portefeuille à 54, soit 0.9 X 60 (VA avant), la valeur du portefeuille devient 54+40=94; et la proportion des actions passe à 57,44% (Part actions avant), soit 54/94. Pour restaurer le poids des actions à 60% (après), vente d une partie de la position sans risque et achat d actions (à 90). La valeur des actions après ajustement est de 94 X 0,6=56,4 Le montant acheté en actions est de 56,4 54 2,4. Financé par une réduction de la position sans risque qui passe de ,4 37,6 1. Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts C t fi l t ti? E i 24 Rebalancing : stratégie concave Si l'évolution des cours est régulière à la baisse ou à la hausse (graphique ci-dessous en abscisse), la stratégie buy-and-hold domine la stratégie avec réallocation des fonds (rebalancing). La stratégie constant-mix est concave Si au lieu de suivre des tendances, les cours vont et viennent, la stratégie buy and hold pourra être dominée. Le résultat final dépendra de la trajectoire d'évolution des cours. L objectif de part constante (en %) des actions amène à acheter des actions lorsque les actions baissent vendre des actions lorsque les actions montent 1. Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts C t fi l t ti? E i 25 UE 118 (2014/2015) 8

9 Depuis 1925 (60/40) 60% (Big Cap), 40% (Oblig Etat), réallocation une fois par an en début d année Les années avec poids actions le plus faible en fin d année : 1931 (45%), 2008, 1937, 2002, 1930, 1974 (53,7%), 1934, 2011 (54,4%), 2001, 1932, 2000 (55,6%) Les années avec poids actions le plus fort en fin d année : 1933 (71,5%), 1935, 1928, 1958, 1954, 1950, 2009 (67%), 1979, Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts C t fi l t ti? E i 26 Déviations à la clé de répartition (fréquence annuelle de réallocation) Les années avec poids actions le plus faible en fin d année : 1931 (45%), 2008, 1937, 2002, 1930, 1974 (53,7%), 1934, 2011 (54,4%), 2001, 1932, 2000 (55,6%) Les années avec poids actions le plus fort en fin d année : 1933 (71,5%), 1935, 1928, 1958, 1954, 1950, 2009 (67%), 1979, Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts C t fi l t ti? E i 27 UE 118 (2014/2015) 9

10 Rebalancing en présence de coûts Le réajustement permanent de la composition du portefeuille de manière à respecter l allocation souhaitée N est pas réaliste en présence de frictions : coûts de transaction, d impact, de gestion etc Deux exigences contradictoires devront être prises en compte : réduire la fréquence des réallocations pour réduire les coûts de transaction et de gestion; ne pas s'éloigner des proportions jugées idéales pour limiter l'erreur de poursuite (l écart à l allocation jugée optimale) Stratégies d ajustement Calendar rebalancing (à dates fixes) Range rebalancing (ignore les variations de cours de moins de x%) Tactical rebalancing (par exemple révision asymétrique, pas de révision de la part des actions en cas de baisse du marché actions) 1. Buy and hold 60/40 2. Constant Mix strategy Constant Mix et rebalancing Rebalancing et fonction d utilité CRRA Stratégie concave Rebalancing avec coûts C t fi l t ti? E i 29 Comment fixer la part en actions? Une clé de répartition entre classes d'actifs en fonction de l attitude au risque? proposée par exemple en banque privée. Suivant l'attitude au risque du client, le banquier propose des répartitions par classes d'actifs différentes. Le conseil est relayé par des fonds d'investissement classiques qui proposent des produits "adaptés au profil des investisseurs" (Fidelity : Conservative 20% actions/moderate 40% /agressive 65%,dans Canner et al,1997; propose de déterminer son profil d'épargnant, qui aboutit à un classement prudent/équilibré ou dynamique; https://guidance.fidelity.com/building-wealth/how-can-i-diversifymy-portfolio ). Une clé fonction de l âge de l épargnant? Le conseil (à la louche) suivant lequel la part en actions doit être égale à 100-l'âge de l'investisseur (pour certains c'est toutefois 120-âge, ( 100 minus age rule) C'est également un argument régulièrement avancé pour souligner la spécificité des fonds de pension. La clé de répartition dépendrait de l'âge de l'investisseur. La création de fonds spécifiques ciblant une cohorte (target fund ou fonds à horizon, life cycle fund) illustre également le développement (ou le maintien) de ce type de pratique de gestion. Questions Qu en pensez-vous? Suivant une approche de type Markowitz, comment analyser ces questions? Canner, Mankiw et Weil (1997) comparant les pratiques et la théorie standard énoncent le 'asset allocation puzzle'. Exposez cette énigme. 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Stratégie concave Rebalancing avec coûts Comment fixer la part en actions? Withdrawal strategy 30 UE 118 (2014/2015) 10

11 Withdrawal strategy (4% rule) Vous avez accumulé un capital. Comment l investir de façon à pouvoir en consommer chaque année x% durant au moins 30 ans (sans l épuiser totalement)? Typiquement une question de retraité américain ou français (en profession libérale) Bengen (1994) à partir de simulations sur données américaines, soutient qu une allocation 60/40 (actions big cap et oblig US moyen terme) est à préférer; Le montant consommé initial est de 4% (withdrawal rate) du capital initial la première année, ensuite chaque année la somme consommée est ajustée de manière à conserver le pouvoir d achat Avec l objectif de ne pas épuiser le capital placé avant 30 ans 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Stratégie concave Rebalancing avec coûts Comment fixer la part en actions? Withdrawal strategy 31 Fin 1925 pour 30 ans Withdrawal1925.nb Un capital initial de Deux actifs possibles : actions (big cap) et oblig d Etat. Questions : Quel % (PA) placer en actions? Quel % (INIT) de la valeur initiale du capital peut-on consommer chaque année? (révisé pour maintenir le pouvoir d achat) Sur cette période particulière de 30 ans (de 1925 à 1955) Le capital placé en obligation permet 6% du capital initial de consommation annuelle Si 90% est placé en actions, les 6% de consommation laissent un capital de au bout de 30 ans (cf. calculs avec «withdrawal1925.cdf») On ne connait ces chiffres qu après Pour chaque période 30 ans et chaque combinaison d actifs, il est possible de calculer (ex post) le taux de retrait qui annule le capital au bout de 30 ans Que se passe t il pour toutes les périodes de 30 ans depuis 1925? 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Stratégie concave Rebalancing avec coûts Comment fixer la part en actions? Withdrawal strategy 32 UE 118 (2014/2015) 11

12 De 1925 à 2012 (toutes les périodes de 30 ans) 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Stratégie concave Rebalancing avec coûts Comment fixer la part en actions? Withdrawal strategy 33 De 1925 à 2012, horizon de 15 ans Plus la part d actions en portefeuille est importante et plus la valeur finale du portefeuille est forte pour un taux de consommation donné (ici 7%) MAIS Certaines périodes (inflation forte des années 1970) laissent l investisseur sur la paille, quel que soit le mix (actions/oblig) 1. Buy and hold 2. Constant Mix strategy Stratégie concave Rebalancing avec coûts Comment fixer la part en actions? Withdrawal strategy 34 UE 118 (2014/2015) 12

13 Plan 3. Gestion passive avec portefeuille de référence (benchmark) Gestion indicielle Frais de gestion réduits Produit standard => économies d échelle (cf Vanguard, 213,7 mrds $ fin janv 2012 en fonds indexé S&P500; expense ratio 0,17% mise de fonds de 3000$ à 0,02% mise de fonds de 200 millions ) Automatisable, mais quelques problèmes de gestion à résoudre Gestion de l erreur de poursuite (tracking error) L indice support change périodiquement de composition Les souscriptions et rachats de parts Gestion du décalage temporel entre dividendes perçus et reversés Ruptures de liquidité (indices exotiques) Compromis Mise en balance du poids dans l indice d un titre et de sa contribution aux frictions. Il peut être justifié (optimal) de ne pas respecter les poids Lire : Hamon, 2013, «Ombres et Lumières des ETF» 3. Exchange Traded Funds Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en œuvre : quasi réplication 37 UE 118 (2014/2015) 13

14 Portefeuilles de référence (benchmark) Sensoy (2008) Sur la période , plus de 91% des fonds utilisent un des indices soit de Standard & Poor's ou bien de Russell. Les quatre principaux indices utilisés sont répertoriés ci dessus. Le S&P500 a lui seul concentre 61,3% des fonds gérés (Sensoy, 2008). Depuis S&P et DJ se sont rapprochés (regroupe deux poids lourds) Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en eouvre : quasi réplication 38 Mise en œuvre d une gestion indicielle Réplication pure Quasi réplication Synthétisation via contrats à terme (futures) Synthétisation via contrats de swap Possibilité de combiner les démarches Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en eouvre : quasi réplication 39 UE 118 (2014/2015) 14

15 Réplication pure Réduction du risque de contrepartie Possibilité de prêt des titres détenus revenu complémentaire (attention à la transparence) Risque de contrepartie (pouvant être géré) Utilisée par des fonds américains SPDR (SPY) de State Street réplique S&P500 avec 500 actions, sans dérivés, sans prêt de titres (132,6 mrds $ le 14 déc 2014) Blackrock (ex Barclays, gamme ishares) utilise surtout cette approche Deutsche Bank bascule en 2014 (gamme ETF DB-X Tracker) en réplication physique; Lyxor propose «en réplication parfaite, sans échantillonnage et sans prêt de titres» le CAC40 depuis 2009 La réplication n est pas (forcément) exacte Rompu (non divisibilité des titres), dividendes Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en eouvre : quasi réplication 40 Exercice : Cac40 et gestion indicielle Rompu sur Cac40. La composition de l'indice Cac40 le 23 janvier /Cac C.txt quelle est l'importance de ce phénomène de rompu? comment l'impact des rompus évolue-t-il lorsque le montant investi augmente? (entre 10K et 1200K ) Evaluez la concentration de l indice Le 23 janvier 2009, combien de titres suffisent à représenter 90% de la capitalisation flottante de l indice? Quel est le poids des 10 plus importants? Même question le 14 janvier 2011? (Cac xls) Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en oeuvre : quasi réplication 41 UE 118 (2014/2015) 15

16 Rompu et réplication pure du CAC40 Lorsque le montant investi augmente (abscisse), les rompus pèsent (en %) de moins en moins (moins de 1 point de base si plus de 1 million d encours) 24 mars 2014 Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en oeuvre : quasi réplication 42 Quasi réplication Elimination des titres générant beaucoup de bruit et ayant un faible poids dans l'indice, Recherche de la composition du portefeuille qui minimise l'erreur de poursuite (optimisation à partir d'une matrice de variance covariance des taux de rentabilité), La sélection peut suivre une démarche de stratification simple (qui respecte une représentation sectorielle, ou suivant le taux de rendement), La sélection peut suivre une démarche de stratification contrôlant pour l'exposition à des facteurs de valorisation que l'on juge pertinents (Value, P/B, Liquidité, D/P, taux ) Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en oeuvre : quasi réplication 43 UE 118 (2014/2015) 16

17 Quasi-réplication (24 mars 2014, CAC40) Les 6 titres les plus lourds pèsent plus de 40% du total de l indice Titres à faibles poids 13 titres (32,5% des cas) pèsent moins de 10% 2 titres ne pèsent à eux deux que 1% qui sont de généralement des titres à fortes frictions Caractéristiques Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en oeuvre : quasi réplication 44 Réplication synthétique Différentes solutions, deux ci-après L essentiel des fonds collectés est placé en titres obligataires Complété par achat de futures sur indice Futures liquides, mais nécessité de rouler la position L essentiel des fonds collectés est placé dans des actions très liquides Complété par un contrat de swap (equity swap) Suivant la classification AMF le fonds pourra être éligible au PEA ( Cf ETF Lyxor DJ ou Inde; ou des fonds sectoriels Euro peu diversifiés) Mais risque de contrepartie. Sujet sensible surtout depuis la faillite Lehman Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en oeuvre : quasi réplication Mise en œuvre : réplication synthétique 46 UE 118 (2014/2015) 17

18 Equity swap et gestion indicielle Echange un panier d'actions contre un autre panier d'actions. Le 15 décembre DMM (Chance, 2003) s'engage pour un an à payer la variation de valeur de l'indice Nasdaq Composite et à recevoir la variation de valeur de l'indice S&P500. Le calendrier de paiement est trimestriel (15 du mois dans le cycle mars, juin, septembre et décembre). L'engagement porte sur 20 millions $ et un an. A la signature le S&P affiche 1105,15 et le NasdaqCI Les flux de ce contrat sont schématisés ci après : Aucune des jambes du swap ne permet d'établir avec certitude les flux futurs. Ils ne sont connus qu'à chaque échéance trimestrielle. Chance (2003) Benchmarks Mise en œuvre : réplication pure Mise en oeuvre : quasi réplication Mise en œuvre : réplication synthétique 47 Famille des ETP (p pour product) Annonce de plan Réduction de conflits d intérêt Baisse des coûts, Économie d échelle : flagship Type de support, Développement des «ETF physiques» Obligation de diversification des fonds d investissement Fonds d investissement (UIT versus UCITS) Réplication physique versus synthétique Marchés primaires et secondaires ETN exchange traded note ETF à levier A surveiller Risque de contrepartie Gestion des conflits d intérêt Exchange Traded Fund 48 UE 118 (2014/2015) 18

19 ETP (juillet 2014) Europe Etats-Unis Source : BlackRock & L Agéfi Hebdo 49 Famille des ETP (product) ETC : Exchange Traded Commodity (Currency) ETF : Exchange Traded Fund ETG : Exchange Traded Gold ETI : Exchange Traded Instrument ETMF : Exchange-traded managed funds ETN : Exchange Traded Note ETP : Exchange Traded Product ETSF : Exchange Traded Structured Funds ETT : Exchange Traded Trust ETV : Exchange Traded Vehicule LETF : Leveraged Exchange Traded Fund NAV : Net Asset Value SIF : Specialized Investment Fund SPDR : Standard & Poor s Depositary Receipt UCITS : Undertakings for Collective Investment in Transferable Securities UIT : Unit Investment Trust 50 UE 118 (2014/2015) 19

20 ETP, ETF, ETC, ETG, ETI, ETMF, ETN, ETT, ETV, ETSF, LETV Les caractéristiques importantes pour établir une typologie Aspect juridique/réglementaire : Fonds d investissement ou pas? Obligation de diversification ou mono produit? Aspect technique de montage : synthétique (swap de performance ou pas; réplication indirecte) Réplication physique stricte (réplication directe) Aspect risque(s) Effet levier ou pas Risque de contrepartie ou pas? Gestion des conflits d intérêt Les sigles (aspect commercial) ne permettent pas à coup sûr une classification 52 Famille des ETP Annonce de plan Réduction de conflits d intérêt Baisse des coûts, Économie d échelle : flagship Type de support, Développement des «ETF physiques» Obligation de diversification des fonds d investissement Fonds d investissement (UIT versus UCITS) Réplication physique versus synthétique Marchés primaires et secondaires ETN exchange traded note ETF à levier A surveiller Risque de contrepartie Gestion des conflits d intérêt Exchange Traded Fund 53 UE 118 (2014/2015) 20

21 Conflits entre investisseurs a/ évaluation de la transaction Valeur liquidative (d un fonds d investissement) Modalité de calcul (cas des titres illiquides; qui calcule?) Fréquence de calcul. Le plus souvent une valeur liquidative quotidienne (encours>80 millions) Heure de calcul (heure limite de passation de l ordre, en fait heure d arrivée de l ordre chez le centralisateur) Cas des fonds d investissement indiciel classiques Transaction à la valeur liquidative. En France, le prix appliqué est la valeur liquidative du jour (transaction dite à cours inconnu) ou de la veille, selon l heure de passation de l ordre (cf. Conflit lié au décalage temporel entre la transaction et l heure de calcul de la valeur liquidative 54 Conflits entre investisseurs b/ Qui paye les coûts de transaction? Modification de la composition du fonds (rachats, souscriptions). Qui paye les coûts de transaction? Cas d un fond classique : tous les investisseurs. Conflit entre les investisseurs qui restent et ceux qui bougent leurs positions Cas des ETF Marché primaire (à la valeur liquidative) marché de gros «In kind» souscription en nature et externalisation des frais de transformation (commission de transaction, coût d impact) Marché secondaire (échange) marché de détail. Mark-to-market. Processus d arbitrage entre marchés (si concurrence entre market makers) 55 UE 118 (2014/2015) 21

22 Marchés primaire et secondaire Le marché de détail (secondaire) Liquidité, échange d une part possible Prix résultant d une confrontation offre/demande Teneur de marchés possibles (arbitrages) Le marché de gros (marché primaire) Echange d un lot (taille définie par l émetteur) Échange à la valeur liquidative (NAV) Échange possible contre panier de titres : «in kind» Avantage fiscal aux Etats-Unis Externalise les coûts de transaction 56 Perspectives : économies d échelle Les économies d échelle jouent un rôle déterminant. Flagship (encours de plus de 1 mrd) Versus stratégie de niche? Nombre d ETF (selon le WFE en 2011 ) Europe environ Etats-Unis Capitaux échangés sur ETF (en 2011 selon WFE) Europe 995 mrds $ contre Etats-Unis mrds $. Le niveau des frais affichés est sans surprise actuellement significativement plus important en Europe. La créativité et les stratégies de niches ne seront probablement pas suffisantes, et l on peut s attendre en Europe à des regroupements. 57 UE 118 (2014/2015) 22

23 Supports des ET«F» S affichent comme ETF (ETN) des produits répliquant Indice d actions Portefeuille obligation Panier avec un nombre (très) limité d actions Devises (un panier ou une seule) Panier de Matières premières Matière première isolée (Or, Pétrole, cuivre, plomb) Produits agricoles (cacao, café, sucre) Matière première & stratégie (short oil) Future d Indice de matières premières Indice de volatilité (ETN sur VIX), TVIX avec levier Une stratégie (vente de call couverte), une gestion active (ETMF) Comment est-ce possible? Un ETF peut-il être mono produit? Comment répliquer une stratégie active? 58 Famille des ETP Annonce de plan Réduction de conflits d intérêt Baisse des coûts, Économie d échelle : flagship Type de support, Développement des «ETF physiques» Obligation de diversification des fonds d investissement Fonds d investissement (UIT versus UCITS) Réplication physique versus synthétique Marchés primaires et secondaires ETN exchange traded note ETF à levier A surveiller Risque de contrepartie Gestion des conflits d intérêt Exchange Traded Fund 59 UE 118 (2014/2015) 23

24 Réglementation(s) Le gérant doit obtenir un visa (AMF en France) Appel à l épargne et règles de protection des investisseurs : Quant à l obligation de diversification Quant au type d actif qu il est possible de mettre en portefeuille (dérivés ou pas) Quant l obligation de gestion du risque de crédit (plus récent) Marché secondaire des ETF et règles spécifiques La valeur d échange ne sera plus à chaque instant nécessairement égale à la valeur liquidative 60 Obligation de diversification Europe, Fonds indiciel UCITS La détention de cinq lignes d un poids unitaire maximum de 20% pour un fonds indiciel européen, sauf exception. Le poids d une ligne peut être porté à 35% les poids sont quelconques «si l indice sous-jacent est reconnu». Etats-Unis (RIC, regulated investment company) Mutual funds (<25%, 5 plus gros, moins de 60%; ceux à 5% moins de 50%) UIT Unit Investment Trust (dépôt d une composition etd d un horizon de placement) Grantor Trust, dont HOLDRS (composition fixe), Merrill Lynch fin en UE 118 (2014/2015) 24

Jacques HAMON (hamon@dauphine.fr) UE 118 (2013-2014) (gestion ou stratégie) Passive?

Jacques HAMON (hamon@dauphine.fr) UE 118 (2013-2014) (gestion ou stratégie) Passive? Gestion passive Jacques HAMON (hamon@dauphine.fr) UE 118 (2013-2014) (gestion ou stratégie) Passive? Le clivage entre gestion (ou stratégie) passive d une part et active de l autre est il aussi évident?

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Stratégies. www.lyxoretf.fr

Stratégies. www.lyxoretf.fr Stratégies www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

Trackers. www.lyxoretf.fr

Trackers. www.lyxoretf.fr Trackers www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France)

PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France) PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : HSBC OBLIG EURO COURT TERME Fonds Commun de Placement de droit français

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION Code ISIN : FR0010036962 Dénomination : ATOUT VERT HORIZON Forme juridique : Fonds Commun de Placement (F.C.P) de droit français. Société de gestion

Plus en détail

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Introduction 3 2. ETF physiques 4 3. ETF synthétiques 5 Avantages et inconvénients

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille

Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille Les stratégies de gestion de portefeuille d actions: Style de gestion et indexation de portefeuille I. Concept d'efficience des marchés et stratégies de gestion - Efficience opérationnelle des marchés

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente

Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente Croissance des FNB Croissance des FNB à l'échelle mondiale Croissance des FNB à l'échelle mondiale (milliards

Plus en détail

R Euro Credit Cet OPCVM est géré par Rothschild & Cie Gestion Code Isin : FR0007008750 (Part C EUR)

R Euro Credit Cet OPCVM est géré par Rothschild & Cie Gestion Code Isin : FR0007008750 (Part C EUR) abc Informations Clés pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s'agit pas d'un document promotionnel. Les informations qu'il contient

Plus en détail

PRISMA Risk Budgeting Line 5

PRISMA Risk Budgeting Line 5 Fiche d information 1 er octobre2015 PRISMA Fondation Place Saint-Louis 1 Case postale 1110 Morges 1 www.prisma-fondation.ch info@prisma-fondation.ch Tél. 0848 106 106 Fax 0848 106 107 Fiche d information

Plus en détail

Méthodes de la gestion indicielle

Méthodes de la gestion indicielle Méthodes de la gestion indicielle La gestion répliquante : Ce type de gestion indicielle peut être mis en œuvre par trois manières, soit par une réplication pure, une réplication synthétique, ou une réplication

Plus en détail

ALPHA VERSUS BÊTA. Ksenya Rulik. Décembre 2008

ALPHA VERSUS BÊTA. Ksenya Rulik. Décembre 2008 Décembre 2008 Outline 1 Préparer le terrain: marchés financiers et actifs risqués 2 3 Outline 1 Préparer le terrain: marchés financiers et actifs risqués 2 3 Outline 1 Préparer le terrain: marchés financiers

Plus en détail

I. Étude comparative des Compartiments absorbé et absorbant

I. Étude comparative des Compartiments absorbé et absorbant Amundi Funds Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 5, Allée Scheffer L-2520 Luxembourg R.C.S. de Luxembourg B-68.806 (la «Société») Cher Actionnaire, Luxembourg,

Plus en détail

Réagir sur les marchés avec les ETFs, pourquoi, comment?

Réagir sur les marchés avec les ETFs, pourquoi, comment? Réagir sur les marchés avec les ETFs, pourquoi, comment? Finance Avenue Bruxelles 22 octobre 20 NYSE Euronext. All Rights Reserved. Les origines Création du premier «index fund» par Vanguard, basé sur

Plus en détail

UNION INDICIEL CHINE. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014. Commentaires de gestion. Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels

UNION INDICIEL CHINE. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014. Commentaires de gestion. Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels Fonds commun de placement UNION INDICIEL CHINE Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion L OPCVM a

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN : Dénomination : Forme juridique : Compartiment / nourricier : Société de gestion : Délégataire de gestion administrative et comptable:

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES EdR PATRIMOINE GLOBAL. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES EdR PATRIMOINE GLOBAL. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES EdR PATRIMOINE GLOBAL Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000047899 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de

Plus en détail

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT INFORMATIONS CLES POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

SAINT-HONORE SIGNATURES PLUS

SAINT-HONORE SIGNATURES PLUS PROSPECTUS SIMPLIFIE FONDS COMMUN DE PLACEMENT CONFORME AUX NORMES EUROPEENNES 23 avril 2007 MB/MaM Conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code

Plus en détail

La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers?

La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers? La liquidité des marchés : quels enjeux pour les Asset Managers? Fabrice Riva House of Finance Université d été de l Asset Management Université Paris-Dauphine 27 août 2015 Fabrice Riva Liquidité et Asset

Plus en détail

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack 1 Cap sur la performance indicielle! 4 2 Que sont les trackers? 5 3 Les trackers, de nouveaux produits financiers?

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code ISIN : FR0010843029 Dénomination : LCL SECURITE 100 (MARS 2010) Forme juridique : Fonds Commun

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Code ISIN : FR0010112102 Dénomination : Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français Société de gestion

Plus en détail

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés Cours Gestion de patrimoine Les produits structurés Plan Introduction Importance de la garantie pour les épargnants Utilité des fonds garantis Méthodes de gestion des fonds garantis Méthode du coussin

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD BOND ALLOCATION (EdR Bond Allocation)

EDMOND DE ROTHSCHILD BOND ALLOCATION (EdR Bond Allocation) INFORMATIONS CLES POUR L'INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Plateforme Lyxor Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Gestion alternative Une classe d actifs attractive Avec plus de 7,600 hedge funds à travers le monde (source HFR Industry Report Q4

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation d obligations

Question 1: Analyse et évaluation d obligations Question 1: Analyse et évaluation d obligations (43 points) Vous êtes responsable des émissions obligataires pour une banque européenne. Il y a 10 ans cette banque a émis l obligation perpétuelle subordonnée

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

Gestion indicielle la gestion indicielle

Gestion indicielle la gestion indicielle Gestion indicielle À côté de la gestion active des investissements, une autre approche gagne du terrain : la gestion indicielle. Cette forme de gestion vise à obtenir un rendement conforme au marché, au

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

CHAPITRE 2 APPLICATION AU CHOIX DE PORTEFEUILLE FINANCIER

CHAPITRE 2 APPLICATION AU CHOIX DE PORTEFEUILLE FINANCIER CHAPITRE 2 APPLICATION AU CHOIX DE PORTEFEUILLE FINANCIER OBJECTIF Décision d'investissement? Comment un individu décide-t-il d'allouer sa richesse entre différents actifs (maison, actions, obligations,

Plus en détail

AXA FRANCE OPPORTUNITES

AXA FRANCE OPPORTUNITES AXA FRANCE OPPORTUNITES PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A - STATUTAIRE Présentation succincte : Codes ISIN : Parts «C» de Capitalisation : FR0000447864 Parts «D» de Distribution

Plus en détail

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société.

Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Glossaire Action quote-part d'une valeur patrimoniale; participation au capital-actions d'une société. Alpha Alpha est le terme employé pour indiquer la surperformance d un placement après l ajustement

Plus en détail

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND Xxx Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE

Plus en détail

FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559. Notice d Information

FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559. Notice d Information FCPE ULTIMA EQUILIBRE ENTREPRISES Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000105559 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d

Plus en détail

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant

Caractéristiques principales du Fonds absorbé et du Fonds absorbant CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMÉDIATE. Si vous avez le moindre doute quant aux suites à donner à ce document, veuillez consulter immédiatement votre courtier, banquier, conseiller

Plus en détail

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Securex Life Select One 1 Type d assurance-vie Assurance-vie dont le rendement est lié au fonds d investissement de la branche 23 «Securex

Plus en détail

TRIPLÉO 2. OPCVM conforme aux normes européennes. Prospectus simplifié

TRIPLÉO 2. OPCVM conforme aux normes européennes. Prospectus simplifié TRIPLÉO 2 Éligible au PEA Prospectus simplifié Le FCP TRIPLÉO 2 est construit dans la perspective d un investissement pour toute la durée de vie de la formule. Il est donc fortement recommandé de n acheter

Plus en détail

INEDIT PEA COURT TERME

INEDIT PEA COURT TERME PROSPECTUS SIMPLIFIE INEDIT PEA COURT TERME PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN : FR0000990483 Dénomination : INEDIT PEA COURT TERME Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011 HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011 Le présent Prospectus simplifié contient des informations essentielles sur HSBC S&P 500 ETF (le «Compartiment»), un compartiment de HSBC ETFs PLC (la

Plus en détail

Les coûts et les frais selon Vanguard

Les coûts et les frais selon Vanguard Les coûts et les frais selon Vanguard Nous pensons que vous devez savoir exactement ce que vous payez, raison pour laquelle nous sommes complètement transparents sur les frais que nous facturons. Cela

Plus en détail

FR0010094839. Planisfer. Non / Non. Aviva Investors France. Société Générale. Euro Net Asset VAlue. Aviva Investors France G.I.E.

FR0010094839. Planisfer. Non / Non. Aviva Investors France. Société Générale. Euro Net Asset VAlue. Aviva Investors France G.I.E. PARTIE A STATUTAIRE I- Présentation succincte Code ISIN : Dénomination : Forme juridique : Compartiments / nourricier : FR0010094839 Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français Non / Non Société

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

FORTIS MULTISTRATEGIES 1/34

FORTIS MULTISTRATEGIES 1/34 PROSPECTUS COMPLET 1/34 SOMMAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE... 3 I - PARTIE A STATUTAIRE... 3 II - PARTIE B STATISTIQUE... 11 NOTE DETAILLEE... 14 I CARACTERISTIQUES GENERALES... 14 II MODALITES DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12. Allocation d actifs Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.2013 Contenu Et si on était riche, on ferait quoi? Gestion de fortune 1. Définition des besoins 2. Définition d une stratégie d investissement

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

ELLIPSIS HIGH YIELD FUND

ELLIPSIS HIGH YIELD FUND ELLIPSIS HIGH YIELD FUND Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE OPCVM

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE L AMF appelle l attention des souscripteurs sur le niveau élevé des frais directs et indirects maximum auxquels est exposé ce Fonds. La rentabilité de l investissement

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance

ESSEC. Cours FIN 260 Gestion de portefeuille. Séance 8 Mesures de performance ESSEC Cours FIN 260 Gestion de portefeuille Séance 8 Mesures de performance François Longin Plan Introduction Mesures de performance des fonds: développements académiques Premier niveau: la rentabilité

Plus en détail

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium CAC 40 Françaises FR0007052782 Le FCP CAC 40 a pour objectif de reproduire l'évolution de l'indice CAC 40 GROSS TR en minimisant au maximum l'écart de suivi («tracking error») entre les performances du

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille P R O D U I T S Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS Spécialisée dans l assurance de portefeuille, Dynagest est considérée

Plus en détail

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Cette Lettre Vision Pétrole aborde les perspectives du marché pétrolier et informe des modifications du fonds LFP ENFA Vision

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE

PROSPECTUS SIMPLIFIE PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION Code ISIN : FR0010249888 Dénomination : ATOUT VIVACTIONS Forme juridique : Fonds commun de placement (FCP) de droit français Société de gestion : Crédit

Plus en détail

MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS

MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS . MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS Objectifs et politique d investissement : Profil de risque et de rendement A risque plus faible, A risque plus élevé,

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Si cette modification vous convient, vous n avez aucune action à entreprendre.

Si cette modification vous convient, vous n avez aucune action à entreprendre. Objet : votre épargne salariale Evolution du FCPE ETOILE SELECTION 75 [Civilité], Nous souhaitons vous informer d une modification au sein du Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) ETOILE SELECTION

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

La Société Générale poursuit la commercialisation de sa gamme de fonds MURANO Garanti et MURANO Plus.

La Société Générale poursuit la commercialisation de sa gamme de fonds MURANO Garanti et MURANO Plus. 1/2 Communiqué de Presse Paris, le 1 er octobre 2007 La Société Générale poursuit la commercialisation de sa gamme de fonds MURANO Garanti et MURANO Plus. Forte du succès rencontré dans la commercialisation

Plus en détail

MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée

MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée Obligation de droit français à capital intégralement garanti à l échéance émise par Natixis * 8 ans et 4 mois jusqu au 8 septembre 2022 contrats

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France)

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France) PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : HSBC IMMOBILIER Fonds Commun de Placement (FCP) de droit français

Plus en détail

Global Ecologic Performance

Global Ecologic Performance Invest Managers «Faites de vos convictions, un choix d investissement» Présente la NOTICE SIMPLIFIEE de son nouveau FCP : Global Ecologic Performance Conforme aux normes européennes. 1 PARTIE A STATUTAIRE

Plus en détail

ELAN USA INDICE PARTIE A STATUTAIRE. Prospectus Simplifié Elan USA Indice

ELAN USA INDICE PARTIE A STATUTAIRE. Prospectus Simplifié Elan USA Indice ELAN USA INDICE PARTIE A STATUTAIRE OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE Présentation succincte Code ISIN : FR0007030564 Dénomination : ELAN USA INDICE

Plus en détail

Rapport annuel 2013. Renseignements financiers au 31 décembre 2013 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF

Rapport annuel 2013. Renseignements financiers au 31 décembre 2013 FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF FONDS DE PLACEMENT GARANTI DSF Rapport annuel 2013 Renseignements financiers Les Fonds de placement garanti DSF sont établis par Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Desjardins Assurances

Plus en détail

FEDERAL PEA SECURITE

FEDERAL PEA SECURITE FEDERAL PEA SECURITE PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A - STATUTAIRE Présentation succincte : Codes ISIN : FR0010323766 Dénomination : Fédéral PEA Sécurité Forme juridique

Plus en détail

GARANTIE EUROPE 2015

GARANTIE EUROPE 2015 PROSPECTUS SIMPLIFIE GARANTIE EUROPE 2015 OPCVM non coordonné GARANTIE EUROPE 2015 est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de la garantie du Fonds et donc d un rachat

Plus en détail

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française Information clé pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce FCP. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous sont

Plus en détail

db x-trackers S&P 500 UCITS ETF (DR) Supplément du Prospectus

db x-trackers S&P 500 UCITS ETF (DR) Supplément du Prospectus db x-trackers S&P 500 UCITS ETF (DR) Supplément du Prospectus Le présent supplément contient des informations sur le compartiment db x-trackers S&P 500 UCITS ETF (DR) (le «Compartiment»), un compartiment

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte. Compartiment n 1 du FCP Etoile Déve loppement Durable Nourricier :

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte. Compartiment n 1 du FCP Etoile Déve loppement Durable Nourricier : PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN du compartiment : FR0010502088 Dénomination du compartiment : ETOILE ENVIRONNEMENT Forme juridique : FCP de droit français Compartiment

Plus en détail

ComStage ETFs: Les ETFs par Commerzbank

ComStage ETFs: Les ETFs par Commerzbank ComStage ETFs: Les ETFs par Commerzbank Des frais de gestion parmi les plus bas du marché (1) (1) Source: BGI ETF Landscape. Un tableau comparatif des frais de gestion (total des frais sur encours) pratiqués

Plus en détail

Stratégies Quantitatives de Gestion

Stratégies Quantitatives de Gestion Stratégies Quantitatives de Gestion Thierry Roncalli 6 février 2012 Merci de rédiger entièrement vos réponses et de fournir les fichiers Excel. 1 Construction d un backtest 1. Quelle est la différence

Plus en détail

SCOR EURO HIGH YIELD

SCOR EURO HIGH YIELD Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE LES ACTIONS... 13. CHAPITRE 1 Logique d investissement et mesure de la rentabilité... 15

PREMIÈRE PARTIE LES ACTIONS... 13. CHAPITRE 1 Logique d investissement et mesure de la rentabilité... 15 DBU11075.book Page 543 Mercredi, 8. avril 2015 4:44 16 TABLE DES MATIÈRES Présentation des auteurs... 5 Préface par Éric CHARPENTIER... 7 Préface par Vincent VAN DESSEL... 9 Introduction... 11 PREMIÈRE

Plus en détail

Trackers et ETF actifs

Trackers et ETF actifs LES FONDS COTÉS EN BOURSE Trackers et ETF actifs Profitez de la tendance Suscitant un intérêt grandissant auprès des investisseurs, tant professionnels que particuliers, les fonds cotés en bourse et tout

Plus en détail

Pulpéa 2 et Pulpavie 2 : 2 nouveaux Fonds Communs de Placement garantis proposés dans les agences du Crédit Agricole. jusqu au 22 décembre 2004 à 12h

Pulpéa 2 et Pulpavie 2 : 2 nouveaux Fonds Communs de Placement garantis proposés dans les agences du Crédit Agricole. jusqu au 22 décembre 2004 à 12h Paris, le 16 novembre 2004 Communiqué de presse Pulpéa 2 et Pulpavie 2 : 2 nouveaux Fonds Communs de Placement garantis proposés dans les agences du Crédit Agricole jusqu au 22 décembre 2004 à 12h Afin

Plus en détail

GT Opportunités RAPPORT 2014

GT Opportunités RAPPORT 2014 GT Opportunités RAPPORT 2014 Code ISIN : FR0010308783 (Parts A) Dénomination : GT Opportunités Forme juridique : Fonds commun de placement de droit français Classification : OPCVM de fonds alternatif Objectif

Plus en détail

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte.

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. Architas (SA) EUROPEAN EQUITY FUND Présentation succincte Dénomination

Plus en détail

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

LES PRODUITS STRUCTURÉS

LES PRODUITS STRUCTURÉS DécryptEco LES PRODUITS STRUCTURÉS DE LA CONCEPTION À L UTILISATION Nicolas Commerot Responsable offre de marché et négociation SG Private Banking, Pierre Von Pine Directeur marketing Produits structurés

Plus en détail

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*?

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? Épargne Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? AXA Double Garantie 5 Votre capital net investi est garanti à l échéance* en cas de baisse des marchés

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT. Les quatre étapes pour sélectionner un ETP

RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT. Les quatre étapes pour sélectionner un ETP RÉSERVÉ AUX PROFESSIONNELS DE L INVESTISSEMENT Les quatre étapes pour sélectionner un ETP Les quatre étapes pour sélectionner un ETP Le Guide de la Due Diligence : Processus de sélection des ETP (Exchange

Plus en détail

THEORIE FINANCIERE Préparation à l'examen

THEORIE FINANCIERE Préparation à l'examen THEORIE FINANCIERE Préparation à l'examen N.B. : Il faut toujours justifier sa réponse. 1. Qu'est-ce que l'axiomatique de Von Neumann et Morgenstern? La représentation des préférences des investisseurs

Plus en détail

Options et Volatilité (introduction)

Options et Volatilité (introduction) SECONDE PARTIE Options et Volatilité (introduction) Avril 2013 Licence Paris Dauphine 2013 SECONDE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement db Best Strategy Notes Le meilleur scénario pour votre investissement Garantie de la meilleure stratégie Investissement diversifié Coupon de maximum 25% brut* à l échéance Courte durée : 2 ans et demi

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

la force d un placement la certitude d un coupon élevé

la force d un placement la certitude d un coupon élevé placements la force d un placement la certitude d un élevé optinote multiwin brut de durant 5 ans protection du capital liée à l période de souscription du 9 mai 2011 au 8 juillet 2011 clôture anticipée

Plus en détail