étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction"

Transcription

1 étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction

2 Editorial L ensemble de l équipe Immobilier et Construction et moi-même sommes très heureux de vous présenter une nouvelle édition de l Etude de Fonctions et Rémunérations. Fort de l expertise toujours plus grande de nos équipes spécialisées, vous découvrirez une version enrichie d une vingtaine de nouveaux postes dans les métiers de l Immobilier Social, l Environnement, l Ingénierie des Infrastructures et la Maintenance des Bâtiments. Par le biais de notes de tendances, il nous est également apparu important de vous proposer une photographie précise du marché de l emploi après 3 années difficiles pour le secteur de l Immobilier et de la Construction. Le recrutement de collaborateurs performants et la gestion des potentiels demeurent une problématique essentielle dans le monde de l entreprise et particulièrement dans notre secteur. En cela, nous espérons sincèrement que ce document vous aidera dans ce challenge ô combien complexe. Enfin, j en profite pour remercier personnellement les clients et les candidats qui ont fait confiance à la division Immobilier et Construction depuis bientôt 10 ans. C est également grâce à ce partenariat que nous sommes capables de produire une étude aussi complète. Fabrice VEYRE Directeur Exécutif 3

3 SOMMAIRE Michael Page International PLc Avant propos Remarques Méthodologiques IMMOBILIER : Promotion immobilière, Immobilier Social, Services Immobiliers et Utilisateurs PROMOTION IMMOBILIERE 1. Prospecteur Foncier p Responsable/Directeur du Développement p Responsable/ Directeur de Programmes p Responsable/Directeur Technique p Directeur d Agence p. 19 IMMOBILIER SOCIAL 1. Chargé d Opérations Construction p Chargé d Opérations Aménagement p Chef de Projet ANRU p Gestionnaire/Directeur Gestion de la Locative p Gestionnaire/Directeur Technique de Patrimoine p Directeur d Agence p. 29 SERVICES IMMOBILIERS/INVESTISSEMENT 1. Expert Immobilier p Négociateur Immobilier d Entreprise p Gestionnaire Locatif/Property Manager p Gestionnaire/Principal de Copropriétés p Gestionnaire/Directeur Technique p Asset Manager p Analyste p Responsable des Acquisitions p. 43 UTILISATEURS 1. Responsable Services Généraux p Directeur Immobilier p Responsable Travaux p Responsable Maintenance p. 51 LA MAITRISE D OEUVRE : Les Cabinets d Economie de la Construction et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage, les Cabinets d Architecture, les Ingénieries du Bâtiment et des Infrastructures et les Organismes de Contrôle et d Expertise. LES CABINETS D ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE (AMO) 1. Economiste de la Construction p Responsable de Projet AMO/Project Manager p Country Manager p. 58 LES CABINETS D ARCHITECTURE 1. Architecte/Collaborateur/Chef de Projet Bâtiment p Architecte/Chef de Projet d Intérieur p Architecte/Urbaniste p. 64 4

4 LES INGENIERIES DU BATIMENT (BET et Contractants) 1. Ingénieur Spécialiste/Responsable Etudes (Electricité/CVC/ Plomberie/Structure) p Responsable de Service p Chef de Projet/Chargé d Affaires TCE p Chef de Projet/Chargé d Affaires HQE p Ingénieur/Responsable Commercial p Maître d Œuvre d Exécution/Directeur de Travaux/Pilote OPC p Responsable d Agence/Bureau d Etudes p. 76 LES INGENIERIES DES INFRASTRUCTURES 1. Ingénieur/Chef de Projet Ouvrages d Art et Génie Civil p Ingénieur/Chef de Projet VRD, Réseaux et Aménagement p Ingénieur/Chef de Projet TCSP et Ferroviaire p. 82 LES METIERS DE L ENVIRONNEMENT 1. Ingénieur/Chef de Projet Hydraulique Fluviale et Urbaine p Ingénieur Hydrogéologue p Ingénieur/Chef de Projet Sites et Sols Pollués p Ingénieur/Chef de Projet Géotechnicien p. 90 LES ORGANISMES DE CONTRÔLE ET D EXPERTISE 1. Ingénieur/Chargé d Affaires Contrôle Technique Construction p Expert Technique p Responsable/Directeur d Agence p. 96 LES ENTREPRISES DE LA CONSTRUCTION : Bâtiment et Travaux Publics 1. Responsable/Directeur d Exploitation, Projet, Agence, Filiale p Ingénieur/Conducteur/Directeur Travaux p Ingénieur/Responsable Etudes de Prix p Ingénieur /Responsable Méthodes p Ingénieur /Responsable Structures p Ingénieur/Responsable Conception p Ingénieur/Chargé d Affaires/Directeur Commercial p. 109 LE SECOND OEUVRE ET LA MAINTENANCE : Corps d Etat Technique, Corps d Etat Architecturaux, Maintenance LES ENTREPRISES D INSTALLATION (Génie Climatique, Génie Electrique) 1. Ingénieur Etudes de Prix p Ingénieur Etudes d Exécution/Responsable Bureau d Etudes p Ingénieur d Affaires/Chef de Groupe p Ingénieur/Directeur Commercial p Responsable de Centre de Profit/Responsable d Agence p. 120 LES CORPS D ETAT ARCHITECTURAUX (Agenceurs et Aménageurs, Finitions, Enveloppe du bâtiment) 1. Conducteur de Travaux/Responsable d Affaires p. 124 LES ENTREPRISES DE MAINTENANCE (Mono-technique, Multi-technique, Facility Management) 1. Chargé d Affaires Mono/Multi-techniques/Facility Management (Multi-technique et Multi-service) p Responsable de Centre de Profit p Responsable/Directeur Commercial p

5 Michael Page International PLc Plus de 35 ans après sa création à Londres en 1976, l expertise de Michael Page International Plc dans le recrutement et l intérim spécialisés est reconnue et appréciée par les clients et candidats du monde entier. Coté à la bourse de Londres depuis avril 2001, le Groupe Michael Page compte aujourd hui 156 bureaux répartis dans 32 pays et rassemble collaborateurs qui conseillent et accompagnent leurs clients et candidats dans la recherche de solutions adaptées. Les filiales françaises de Michael Page International Plc recrutent pour leurs clients des collaborateurs en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d expérience, du dirigeant au technicien, à travers les marques suivantes : Coleridge & Valmore est l un des leaders de la recherche de dirigeants et de la chasse de têtes sur des postes de direction générale et de direction opérationnelle, fonctionnelle ou encore d experts. Son champ d activité couvre également le management de transition, la recherche d administrateurs, l audit d équipes dirigeantes et le coaching. Disposant d une méthodologie éprouvée et d un référentiel conséquent, le cabinet s appuie sur une équipe de consultants expérimentés (assistés de chargés de recherche) qui conseillent et accompagnent l entreprise et le candidat dans un souci constant d excellence. Michael Page International recrute des cadres confirmés en CDD et CDI grâce à l expertise de 200 consultants répartis au sein de 17 divisions spécialisées. Michael Page International est présent à Neuilly-sur-Seine, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Strasbourg et Toulouse. Michael Page Africa, entité dédiée au recrutement sur le continent africain, est également située à Neuilly-sur-Seine. 6

6 Michael Page Interim Management se consacre à la recherche de cadres confirmés pour des missions d intérim et d interim management gérées par les divisions suivantes : Achats & Logistique, Finance & Comptabilité, Immobilier & Construction, Ingénieurs & Techniciens, Juridique & Fiscal, Public & Parapublic, Ressources Humaines et Santé. Michael Page Interim Management est présent à Neuilly-sur-Seine, Lille, Lyon, Marseille et Nantes. Page Personnel recrute (en CDD, CDI et intérim) des techniciens, des employés, des agents de maîtrise et des cadres de premier niveau. Les 200 consultants de Page Personnel répartis sur 20 bureaux interviennent au sein de 17 divisions spécialisées : ADV, Achats & Logistique, Assistanat, Assurance, Audit, Conseil & Expertise, Banque, Commercial & Marketing, Comptabilité & Finance, Distribution & Commerce, Immobilier & Construction, Informatique, Ingénieurs & Techniciens, Juridique & Fiscal, Public & Parapublic, Ressources Humaines et Santé. 7

7 AVANT-PROPOS Les informations contenues dans cette étude proviennent de l analyse croisée de trois sources d information : z le fichier de Michael Page Immobilier & Construction comprenant plus de candidatures, z les données réelles (fonctions et salaires) des missions de recrutement effectuées par nos consultants, z l historique de plus de 20 ans de présence sur le marché du recrutement. Les postes étudiés sont ceux qui ont été le plus fréquemment traités par le cabinet durant les années 2009, 2010 et Nous avons choisi de structurer cette étude de rémunérations autour de 4 pôles : z l Immobilier, z la Maîtrise d Œuvre, z les Entreprises de la Construction : Bâtiment et Travaux Publics, z le Second Œuvre et la Maintenance. Nous vous proposons une analyse par grande famille de fonctions en tenant compte du nombre d années d expérience, de l environnement et du niveau de responsabilité de chaque poste. Les principales caractéristiques seront : z la définition de fonction et les nuances (secteur, typologie des affaires, produits...), z le profil (formation initiale et parcours professionnel), z les évolutions du poste, z la rémunération. Les rémunérations indiquées sont composées des minima et des maxima de tous les salaires répertoriés par fonction. Les salaires sont exprimés en milliers d euros (K ). Ils ne tiennent pas compte des éléments variables non individualisés (participation et intéressement), ni des avantages en nature. Notre cabinet travaille en conformité avec les règles de déontologie de notre profession et les dispositions légales en matière de traitement des données personnelles des candidats afin de prévenir tout risque de discrimination. A ce titre, le terme «candidat» employé est générique. Nous espérons que cette étude sera pour vous un bon outil de réflexion et de gestion. 8

8 REMARQUES METHODOLOGIQUES Michael Page Immobilier & Construction est une division de Michael Page France, spécifiquement dédiée au recrutement de professionnels sur l ensemble de la chaîne de l acte de construire. Dans un contexte de très forte pénurie de compétences, Michael Page Immobilier & Construction s appuie aujourd hui sur l expertise de 30 consultants répartis sur l ensemble du territoire et positionnés au cœur de ce marché de candidats afin de satisfaire les attentes de nos clients. Nous recrutons pour eux des cadres techniques et commerciaux de tous niveaux d expérience et de responsabilité (juniors à potentiel, cadres confirmés et dirigeants). Notre organisation, fondée autour de 4 pôles que sont l Immobilier, la Maîtrise d Œuvre, le Second Œuvre et la Maintenance et les Entreprises de Construction, nous permet de répondre aux spécificités du secteur de l Immobilier et de la Construction. L Immobilier (Promotion Immobilière, Immobilier Social, Services Immobiliers/Investissements et Utilisateurs). La Maîtrise d Œuvre (Cabinets d Economie de la Construction et d AMO, Cabinets d Architecture, Ingénierie du Bâtiment et des Infrastructures, Environnement, Organismes de Contrôle et d Expertise) Les Entreprises de Construction (Bâtiment et Travaux Publics). Le Second Œuvre et la Maintenance (Entreprises d Installation, Corps d Etat Architecturaux et Entreprises de Maintenance). Présents tout au long du processus de recrutement, nos consultants jouent un rôle de partenaire et de conseil auprès de l entreprise (connaissance pointue du marché, compréhension de ses besoins et de sa culture), et du candidat (gestion de carrière, négociation...). Afin de proposer des solutions adaptées à chaque client, les consultants de Michael Page Immobilier & Construction s appuient sur des méthodes complémentaires de recherche : z une base de données comptant plus de candidats sur notre secteur avec lesquels nous établissons un partenariat de qualité, z un espace dédié sur le site z des annonces à forte visibilité dans la presse et sur le web via notre réseau de partenaires, z l approche directe de candidats ciblés. Nous sommes très heureux de pouvoir vous présenter cette étude de rémunération fondée sur l expertise de l ensemble des consultants de la division. Elle traduit : z la synthèse des informations que nous pouvons échanger au quotidien avec nos clients, z la gestion de plus de 1500 missions entre 2009 et 2011, z l étude approfondie des centaines de candidatures reçues et traitées chaque semaine et qui figurent dans notre base de données. Nous espérons que ce document vous sera utile et vous invitons à nous transmettre vos commentaires éventuels ou à nous contacter pour toute information complémentaire. 9

9 IMMOBILIER : Promotion immobilière, Immobilier Social, Services Immobiliers et Utilisateurs

10 Début 2008, la promotion affichait des perspectives de croissance prometteuses : hausse du nombre de projets, des prix d achat des terrains et des prix de commercialisation. La financiarisation de l immobilier était à sa pleine maturité. Lorsque la crise des subprimes s étend à la France, les conséquences sur le marché de l immobilier et notamment sur la promotion immobilière sont immédiates. Les promoteurs doivent revoir leurs grilles de prix à la baisse pour maintenir un certain niveau de commercialisation qui chute fortement. Leurs marges s en font ressentir ; en parallèle ils doivent abandonner de nombreuses opérations à risques en cours de développement. Les mises en chantier sont réduites de moitié. Les promoteurs travaillent la nature de leurs produits pour mieux répondre à la demande des investisseurs et primo-accédants. Notamment par la multiplication des ventes en bloc aux bailleurs, les changements de destination des bâtiments et l orientation vers les partenariats public-privé et publicsanté. Fin 2008, un brutal ralentissement du développement annonce une année 2009 difficile. Le premier semestre 2009 a effectivement enregistré les plus mauvais résultats depuis la crise de Sur le marché de l emploi, la crise s est également fait ressentir jusqu à un arrêt des recrutements qui avaient été lancés en promotion immobilière début Les licenciements et les plans sociaux apparaissent, les candidats rencontrent des difficultés pour retrouver un emploi. En parallèle, le mécanisme de l offre et de la demande s enclenche et les niveaux de rémunération chutent. Nous avons également pu constater un phénomène de «fuite» de certains profils chez les bailleurs ou les groupes parapublics. En fin d année 2009, des signes d amélioration se manifestent chez les promoteurs. Nous assistons à une accélération de la vitesse de commercialisation, le nombre de produits présents sur le marché diminue et par lien de causalité, les prix augmentent. Face à cette pénurie de produits, les mesures gouvernementales telles que la loi Scellier et le doublement du Prêt à Taux Zéro permettent une hausse du nombre de projets immobiliers, évitant ainsi le grippage de cet élan de reprise. Enfin, le développement de programmes de PROMOTION IMMOBILIÈRE logement BBC donne de nouvelles perspectives de projets aux promoteurs. Les recrutements qui ont suivi le cycle de relance des projets, fin 2009, ont naturellement démarré par la reprise des processus de développement foncier. S en est suivi le recrutement de Responsables de Programmes puis de profils d exécution. Ces recrutements se sont inscrits dans une réflexion plus globale de réorganisation des équipes pour accompagner la reprise. Une grande tendance a marqué cette crise du recrutement. On remarque en effet un engouement marqué pour les profils expérimentés dont les prétentions salariales restent faibles, notamment dans le cadre de missions temporaires. En 2010, nous avons constaté une hausse progressive du recrutement dans les métiers de la promotion immobilière. En outre, les profils les plus demandés ont été les Développeurs Foncier, qui représentent, dans cette reprise, un poste stratégique dans une logique de concurrence. Les niveaux de rémunération à l embauche dans le secteur de la promotion ont stagné, voire légèrement reculé. Nous remarquons toutefois que les profils mixtes de montage d opérations (juridique, technique et financier) les plus expérimentés ayant résisté à la crise sont aujourd hui à des niveaux de rémunération très importants. A la relance des embauches, les promoteurs ne souhaitent pas jouer le jeu de l escalade des salaires comme en 2007 et ce malgré la pénurie du marché. Le premier semestre 2011, dans la continuité de 2010, fut très soutenu en termes de recrutement. La crise de la dette européenne conjuguée à une diminution de l indice de confiance laisse planer l incertitude d une reprise plus franche en Alors que le résidentiel est dépendant des prochaines élections municipales et est directement impacté par la récente suppression de la loi Scellier, l immobilier d entreprise est quant à lui contraint par l activité des marchés ainsi que par les liquidités détenues par les sociétés.

11 PROMOTION IMMOBILIÈRE 1. Prospecteur Foncier p Responsable/Directeur du Développement p Responsable/ Directeur de Programmes p Responsable/Directeur Technique p Directeur d Agence p. 19

12 1 - Prospecteur Foncier L essentiel de l activité du Prospecteur Foncier consiste à rechercher des terrains : il procède à des recherches à travers les cadastres, prend contact avec les propriétaires privés et établit des relations avec les acteurs locaux (élus, services d urbanisme des Mairies, architectes, notaires, agences immobilières,...). z Il analyse les opportunités d'opérations à travers l étude de la faisabilité technique, juridique et financière des projets, z Il peut être amené à participer à la négociation des acquisitions foncières et au montage des opérations avec le Responsable du Développement. Plus largement, le Prospecteur Foncier procède à des études de marché et de la concurrence sur le tissu local. Profil z Formation : Bac+2 apprécié en sachant qu il s agit avant tout d une fonction commerciale et relationnelle. Une connaissance du milieu immobilier est un plus. z Parcours : Expérience commerciale avec un fort attrait pour le terrain. Il faudra donc principalement miser sur son potentiel, son implication et sa propension à «fouiller» partout où il passera. Il est donc issu d une fonction commerciale terrain, idéalement complétée par un réseau établi auprès de prescripteurs et apporteurs d affaires. Evolution Un Prospecteur Foncier pourra évoluer vers un poste de Responsable du Développement avec des responsabilités élargies, notamment dans la négociation des acquisitions foncières et le montage des opérations. Rémunération Précisons que les rémunérations sont souvent composées à 50% minimum de variable et donc extrêmement dépendantes de la conjoncture et de l implication du prospecteur. Expérience Débutant 5 ans 10 ans 20 ans Prospecteur Foncier 30/40 40/50 50/60 NS 14

13 2 - Responsable/Directeur du Développement Souvent rattaché à la Direction Régionale, le Directeur du Développement a la responsabilité de la politique de prospection foncière de la société ainsi que des équipes de prospecteurs sur le terrain. En qualité d apporteur d affaires et d initiateur d opérations, il représente sa société vis-à-vis des institutions et collectivités territoriales. z Il prospecte les propriétaires privés, les collectivités locales et les aménageurs, z Il entretient et développe un réseau d apporteurs d affaires, z Il propose la définition des produits, z Il propose la pré-étude technique, juridique et financière des opérations en montage (analyser le marché et la concurrence, établir les bilans prévisionnels...), z Il élabore les propositions d acquisition et monte les dossiers pour le Comité d Engagement, z Il négocie le prix d acquisition et prépare les compromis, z Il participe à l établissement des dossiers de permis de construire avec le Responsable de Programmes. Profil z Formation : Juriste, Ecole de Commerce ou Universitaire (DESS immobilier, ICH...). z Parcours : Expérience indispensable pour le candidat d avoir déjà été confronté aux problématiques du marché du foncier sur son territoire. Il doit démontrer des compétences commerciales et être un excellent négociateur. Evolution Un Directeur de Développement pourra évoluer par la suite vers une fonction de Directeur d Agence. Rémunération De la même manière que le Prospecteur Foncier, la part variable de la rémunération est conséquente (30 à 50%). Expérience Débutant 5 ans 10 ans 20 ans Responsable 35/45 45/60 60/80 NS Directeur NS NS 80/

14 3 - Responsable/Directeur de Programmes Le Responsable de Programmes a la responsabilité globale de programmes immobiliers dans tous leurs aspects (technique, juridique, commercial, financier, social...). Sa tâche consiste à réaliser le montage, la coordination et le suivi des opérations : de la rédaction du programme jusqu à la livraison de la construction. Ses responsabilités sont diverses suivant la taille du promoteur. Ainsi, au sein d une structure de taille modeste, le Responsable de Programmes pourra également faire de la prospection foncière et/ou avoir un rôle technique prépondérant et décisif, notamment dans le choix des Maîtres d Œuvre ou des Entreprises. Il est le garant de la mise en œuvre du cadre fonctionnel dans lequel s inscrivent les programmes immobiliers. Il assure la livraison des projets conformément aux conditions budgétaires, aux normes de qualité établies avec les clients et aux politiques applicables. Son activité s articule autour de 5 missions principales : le montage d opération, la gestion technique, la gestion financière et juridique, l aspect commercial et le management. Dans le cadre de ses fonctions, il coordonne et contrôle l ensemble des opérations depuis l obtention du permis de construire jusqu à la livraison et la garantie de parfait achèvement. Il veille également au respect du budget global, des délais, de la qualité et des coûts de chaque opération. En outre, il prend en charge les missions suivantes : z Réalisation de l étude de faisabilité : analyse des besoins, supervision de la programmation (...), z Réalisation de la programmation : montage juridique et financier, désignation de la MOE et des prestataires, dépôt PC, DCE (...), z Suivi de la réalisation : coordination générale des opérations, suivi de l exécution des ouvrages en relation avec le maître d œuvre, contrôle de la conformité des travaux, réception des travaux et suivi des interventions pendant l année de parfait achèvement, (...). Il assure également la formation et la supervision des collaborateurs de son équipe. Enfin, il veille au suivi de la commercialisation des programmes suite à l établissement des grilles de prix dès la phase d étude jusqu à la signature des dossiers. Profil z Formation : Ingénieur BTP, Ecole de Commerce, Droit, Gestion ou encore Architecte suivant les besoins spécifiques et la taille des promoteurs. z Parcours : Expérience en prospection foncière (maîtrise des premiers pas du montage d opérations) ou dans une fonction technique (maîtrise des aspects règlementaires et techniques ainsi qu une connaissance des intervenants de la construction). 16

15 Evolution Un Responsable de Programmes pourra évoluer vers une Direction de Programmes ; il encadrera donc du personnel et pourra gérer plusieurs opérations. Par la suite, les candidats pourront prétendre à une Direction d Agence en promotion immobilière. Rémunération Expérience Débutant 5 ans 10 ans 20 ans Responsable 30/40 40/50 55/ Directeur NS 60/70 70/

16 4 - Responsable/Directeur Technique Le Responsable/Directeur Technique est le garant technique des programmes immobiliers qui lui sont confiés, depuis les études de faisabilité jusqu à la livraison des bâtiments. Au sein de certains grands promoteurs, cette fonction peut être scindée en deux : conception et exécution. En qualité de référent technique, le Responsable/Directeur Technique prend en charge la problématique technique tout au long des opérations immobilières tant en phase d étude qu en phase réalisation. z Il assure ainsi le suivi des études menées par les bureaux d études et le cabinet d architecture désignés, z Il élabore les budgets prévisionnels T.C.E., z Il monte les DCE, assure les consultations des entreprises et le dépouillement des offres, z Il négocie puis passe les marchés avec les sous-traitants, z Il coordonne et pilote les travaux de gros œuvre et de corps d état techniques et architecturaux, z Il établit les situations de paiement des entreprises en collaboration avec la comptabilité, z Il garantit le respect du budget et du planning de l opération, ainsi que la qualité (conformité au cahier des charges) et de la sécurité, z Il gère la livraison aux acquéreurs et les levées de réserves. Profil z Formation : Technique supérieure dans le domaine du BTP de type Bac+2 (BTS ou DUT Génie Civil) ou Bac+5 (ESTP, INSA,...). z Parcours : Expérience d au moins 5 ans en conduite ou coordination de travaux, en Entreprise Générale ou en Bureau d Ingénierie, idéalement complétée par la connaissance du montage technique d opération côté Maîtrise d Ouvrage. Evolution Le Responsable/Directeur Technique pourra prétendre à une fonction de Directeur d Agence ou de Directeur de Programmes. Rémunération Expérience Débutant 5 ans 10 ans 20 ans Responsable 30/45 45/55 55/ Directeur NS NS 65/

17 5- Directeur d Agence Rattaché au Directeur Régional, le Directeur d Agence en Promotion Immobilière a la responsabilité de son centre de profit : développement, gestion des programmes, suivi technique et développement commercial de l ensemble des opérations. z Il participe au montage des opérations et supervise les équipes de gestion technique et de commercialisation des programmes, z Il est le garant de la bonne gestion financière du centre de profit, z Il encadre des équipes : Prospecteurs Foncier, Responsables/Directeurs du Développement, Responsables/Directeurs de Programmes, Responsables Techniques, Responsables Commerciaux et Personnel Administratif. Le Directeur d Agence est également responsable de la stratégie et du développement foncier sur les opérations majeures. Représentant de la société auprès des différents intervenants (élus et entreprises), il est chargé de développer son réseau. Profil z Formation : Ingénieur BTP, Ecole de Commerce, Droit, Gestion ou encore Architecte suivant les besoins spécifiques et la taille des promoteurs. z Parcours : Expérience significative dans le montage d opérations en Promotion Immobilière. Il a également occupé des fonctions en développement, ce qui lui a permis d acquérir un relationnel public et privé conséquent et opérationnel. Evolution Un Directeur d Agence en Promotion Immobilière connaît toutes les facettes du métier de promoteur. Il pourra donc évoluer vers un poste de Directeur Régional au sein d une importante structure, voire de Directeur Général d une structure moins importante. Rémunération Les rémunérations sont également composées d une partie variable (15 à 30%) dépendant du développement foncier dont le Directeur d Agence peut être à l origine. De plus, il est nécessairement intéressé aux performances de son centre de profit. Expérience Débutant 5 ans 10 ans 20 ans Directeur d Agence NS NS 65/80 80/100 19

18 Un total de logements sociaux ont été créés en 2010, ce qui constitue un «record absolu depuis 30 ans», a annoncé le secrétaire d État au Logement Benoist Apparu. Parmi les acteurs majeurs de ce développement, nous distinguons deux grandes familles liées à l action sociale dans le logement. D une part, les organismes HLM qui ont une activité locative (construction et gestion), de promotion de logements destinés à l accession pour les personnes modestes ainsi qu une activité de prêt. Ils peuvent également acquérir des immeubles existants pour les transformer en logements sociaux. Par ailleurs, ils mettent leur expérience et leur savoir-faire au service des collectivités locales et de leur politique de l habitat. Aujourd hui 10 millions de personnes vivent dans les 4,2 millions de logements gérés par les organismes HLM. Au-delà de la réponse aux besoins quantitatifs qui restent importants, la construction actuelle tend à conjuguer la volonté de préserver la qualité des logements surface, qualité des matériaux, respect de l environnement - avec la maîtrise des coûts, toujours plus élevés. Les organismes de logement social interviennent dans le domaine de l accession à la propriété, en tant que prêteurs mais aussi comme constructeurs de maisons individuelles et de logements collectifs. Les organismes HLM ont toujours eu pour mission de loger dans les meilleures conditions tous ceux qui ont des difficultés à se loger dans les conditions du marché. Tout en restant fidèles à leur mission originelle, ils s adaptent aux nouveaux besoins. Ces besoins se traduisent dans les politiques nationales. Mais, de plus en plus, la décentralisation amène les collectivités territoriales à jouer un rôle accru en matière d habitat, ce qui permet d identifier de plus en plus finement les besoins des habitants au niveau local. D autre part, les entreprises publiques (1 061 Sociétés d économie mixte (Sem) et Sociétés publiques locales (Spl) françaises) sont des acteurs au service des collectivités locales, des territoires et de leurs habitants. Elles interviennent dans une quarantaine de domaines IMMOBILIER SOCIAL d activité au cœur de notre quotidien : aménagement, logement, transports, tourisme, énergie, déchets Positionnées entre le tout public et le tout privé, les Entreprises Publiques Locales (EPL) se caractérisent par leur nature d entreprise commerciale, leur capital public majoritairement (Sem) ou exclusivement (Spl et Spla) contrôlé par les collectivités locales, ainsi que par leur vocation à satisfaire l intérêt général et à privilégier les ressources locales. En 2010, on constate que dans une conjoncture économique difficile, les EPL sont exposées mais maintiennent leur performance. Ce dynamisme s exprime également par le développement des filiales et des prises de participation des EPL. Dans le cadre de l emploi, le renfort de nouveaux profils très techniques au sein de projets de renouvellement urbain est notable. Les ingénieurs sont au premier plan de ces recherches avec des perspectives de travail à plus long terme. Ceci s explique naturellement par la typologie de projets liés à l aménagement : ensembles de logements, équipements culturels, sportifs et éducatifs, bureaux et activités. Les migrations du secteur privé vers le secteur public et parapublic sont souhaitées mais toujours délicates à pratiquer. Les niveaux de salaire s ajustent depuis quelques années, principalement sur des profils de Chargés et Directeurs d Opérations alliant technicité et expertise financière dans la gestion de projets complexes en infrastructure et superstructure.

19 immobilier SOCIAL 1. Chargé d Opérations Construction p Chargé d Opérations Aménagement p Chef de Projet ANRU p Gestionnaire/Directeur Gestion de la Locative p Gestionnaire/Directeur Technique de Patrimoine p Directeur d Agence p. 29

20 1 - Chargé d Opérations Construction Sous l autorité de la Direction de l Aménagement et de la Construction, véritable Maître d Ouvrage, le Chargé d Opérations Construction a pour mission le suivi de A à Z des projets sur le plan technique, financier et règlementaire, dans le respect du planning et du cahier des charges. Il aura en charge le suivi d opérations de construction d équipements pour le compte de Maîtres d Ouvrage Publics, dans le respect des procédures de marchés publics, ainsi que le montage et le suivi d opérations en tant que Maître d Ouvrage Propre (logements sociaux, rénovation d un grand ensemble de parkings en site occupé). Ses responsabilités couvrent les champs administratif, financier et technique de la maîtrise d ouvrage - notamment publique - tant sur le plan des études que sur le plan de suivi des travaux. z Il met au point le programme, les études préalables et établit des diagnostics, z Il désigne des marchés de maîtrise d œuvre et de prestations intellectuelles, z Il anime et coordonne l ensemble des partenaires (architecte, bureaux d études, prestataires extérieurs, diverses administrations) ainsi que les relations avec les représentants des collectivités publiques, z Il pilote la passation des marchés de travaux et suit depuis la réalisation des travaux jusqu au parfait achèvement, z Il prend en charge le suivi administratif (établissement des permis de construire, visite de conformité,...) et financier de l opération, z Il devra assurer ce travail en concertation et en transversalité avec les autres directions de la société et notamment avec la direction de l aménagement et la direction de la gestion immobilière. Profil z Formation : Idéalement Ingénieur BTP, DUT en Génie Civil ou Architecte. z Parcours : Expérience de 5 ans minimum dans une fonction similaire : suivi d opérations en mandat pour une SEM ou un Bailleur Social, ce qui lui confère une solide connaissance des marchés publics. 22

étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction Immobilier & Construction

étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction Immobilier & Construction 2011 2012 étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction Immobilier & Construction Editorial L ensemble de l équipe Immobilier et Construction et moi-même sommes très heureux de vous présenter

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos Page 7 Remarques méthodologiques Page 9. A - LA MAITRISE D OUVRAGE Introduction / Tendances Page 13

SOMMAIRE. Avant propos Page 7 Remarques méthodologiques Page 9. A - LA MAITRISE D OUVRAGE Introduction / Tendances Page 13 Etude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction 2007 SOMMAIRE Avant propos Page 7 Remarques méthodologiques Page 9 A - LA MAITRISE D OUVRAGE Introduction / Tendances Page 13 A1 - PROMOTION

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction

étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction 2010 étude de fonctions & rémunérations Immobilier & Construction SOMMAIRE Avant-propos Page 4 Remarques méthodologiques Page 5 A - LA MAITRISE D OUVRAGE A1 - PROMOTION IMMOBILIERE Prospecteur Foncier

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Santé

étude de fonctions rémunérations Santé étude de fonctions rémunérations Santé & 2 preface Dans la préparation de cette étude sur les fonctions et rémunérations des professionnels de santé, Michael Page International et plus spécialement l équipe

Plus en détail

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs

AU SERVICE de la valorisation de vos actifs AU SERVICE de la valorisation de vos actifs - Crédit photo de couverture : Monsieur Joly VINCI Immobilier PROPERTY MANAGEMENT Agence de Paris 8, rue Heyrault BP 70239 92108 Boulogne-Billancourt Cedex Tél

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en pilotage de projets.

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PRESENTATION HISTORIQUE: La société PIBA (Projets, Ingénierie, Bâtiments et Aménagement) est une filiale du bureau d études IBAU) dédiée aux métiers

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

Chargé(e) d Opérations

Chargé(e) d Opérations Chargé(e) d Opérations La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre au besoin de professionnaliser

Plus en détail

DES MÉTIERS POUR CONSTRUIRE SON AVENIR

DES MÉTIERS POUR CONSTRUIRE SON AVENIR DES MÉTIERS POUR CONSTRUIRE SON AVENIR OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DE LA PROMOTION CONSTRUCTION OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Commerce «Transactions et gestion immobilières» Autorité responsable de la certification

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT DU PATRIMOINE PRÉSENTATION

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PRIVÉ, SCIENCES CRIMINELLES

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe Foncia allie la proximité avec le client et la force d un grand groupe expérimenté et performant. Photo DR Foncia,

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Juridique & Fiscal

étude de fonctions rémunérations Juridique & Fiscal 2012 étude de fonctions rémunérations Juridique & Fiscal & ETUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS MICHAEL PAGE - xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx 2012 2 EDITORIAL Quatre années se sont écoulées depuis la publication

Plus en détail

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉDITO Au cours des cinq premiers mois de l année 2012, nous avons noté un maintien des offres d emploi en interim. Notamment sur les métiers de l assurance (gestionnaires prévoyance),

Plus en détail

Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain

Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain Donnons une dimension responsable et durable au développement urbain Le conseil et la complémentarité au service des collectivités et des opérateurs de l habitat Créée en juillet 2002, la société Asset

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières, agents

Plus en détail

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT REIM P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT A S S E T M A N A G E M E N T La gestion d un portefeuille d actifs consiste avant tout en la valorisation et la sécurisation des investissements

Plus en détail

Ce rapport doit indiquer en outre les éventuelles limitations apportées aux pouvoirs du directeur général.

Ce rapport doit indiquer en outre les éventuelles limitations apportées aux pouvoirs du directeur général. ALLIANCE DEVELOPPEMENT CAPITAL SIIC Société anonyme au capital de 16.716.800 Euros Siège social : 2 rue de Bassano - 75116 PARIS RCS PARIS 457.200.368 Rapport du Président du Conseil d Administration sur

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

ANNEXE 6. Ce rapport doit indiquer en outre les éventuelles limitations apportées aux pouvoirs du directeur général.

ANNEXE 6. Ce rapport doit indiquer en outre les éventuelles limitations apportées aux pouvoirs du directeur général. ANNEXE 6 Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne Chers actionnaires, En application des dispositions de l article L. 225-37 du Code de Commerce, le président

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

BLANC MIQUEL IMMOBILIER

BLANC MIQUEL IMMOBILIER Achat - Vente - Location - Gestion - Syndic - SALES - RENTAL - MANAGEMENT - TRUSTEE www.bordeaux-agence-immobilier.com UN CABINET DES MOYENS ET DES VALEURS Depuis 1972, le Cabinet Miquel gère un portefeuille

Plus en détail

Hôtellerie, Restauration et Tourisme

Hôtellerie, Restauration et Tourisme étude DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS, Restauration et Tourisme 2 0 0 8-2 0 0 9 SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8

Plus en détail

52 missions d AMO pour vos projets

52 missions d AMO pour vos projets bâtiments aménagement infrastructure 52 missions d AMO pour vos projets industrie équipement Édition mai 2014 territoire Document du 26/05/2014 AVANT PROPOS L Assistant à maître d ouvrage (AMO) n a pas

Plus en détail

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management 45, Avenue George V - 75008 PARIS - 01 42 56 66 06 - www.pegasepartners.com 20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management Nos principales références sont : UCB CARNEGI KLERIM

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Industrie du médicament

étude de fonctions rémunérations Industrie du médicament 2011 2012 étude de fonctions rémunérations Industrie du médicament & sommaire 3 Editorial Depuis plus d une décennie que Michael Page France intervient sur le marché pharmaceutique, il était grand temps

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Groupe de travail du Plan Bâtiment Durable. Rénovation des logements : du diagnostic à l usage Créons la «carte vitale» du logement «!

Groupe de travail du Plan Bâtiment Durable. Rénovation des logements : du diagnostic à l usage Créons la «carte vitale» du logement «! Groupe de travail du Plan Bâtiment Durable Rénovation des logements : du diagnostic à l usage Créons la «carte vitale» du logement «! Contribution de la Région Franche Comté Retour d expérience du programme

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme 2010 étude de fonctions & rémunérations Restauration et Tourisme SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8 2 - Yield /

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half International est le leader mondial du recrutement spécialisé. Nous possédons l expérience et les contacts nécessaires

Plus en détail

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS.

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. Yamed Capital est un groupe indépendant de services immobiliers

Plus en détail

Introduction, le Crédit Foncier acteur référent de l immobilier crée l ENFI

Introduction, le Crédit Foncier acteur référent de l immobilier crée l ENFI SOMMAIRE Introduction, le Crédit Foncier acteur référent de l immobilier crée l ENFI Un secteur des «métiers de l immobilier» porteur mais une nécessité de professionnalisation dans un environnement complexe

Plus en détail

CARNET DE SUIVI THÉMATIQUE

CARNET DE SUIVI THÉMATIQUE Habilitation de l architecte diplômé d Etat à exercer la Maîtrise d Œuvre en son Nom Propre CARNET DE SUIVI THÉMATIQUE Ce document permet au tuteur de : Suivre le travail demandé au postulant, Vérifier

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et de Compétences pour l Etablissement Public

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Finance & Comptabilité

étude de fonctions rémunérations Finance & Comptabilité étude de fonctions rémunérations Finance & Comptabilité & en partenariat avec preface J ai souhaité que la DFCG, Association nationale des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion, s associe,

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Pour une gestion active du patrimoine

Pour une gestion active du patrimoine Pour une gestion active du patrimoine Présentation CETE du 07-06-2012 1 sommaire 1. Introduction 2. La gestion active du patrimoine : qu est-ce que c est? 3. Une nouvelle organisation 4. Le Plan Stratégique

Plus en détail

CHARGE DE PROJETS IMMOBILIERS «INFRASTRUCTURES-RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC» POSTE A POURVOIR : DIRECTION DES AFFAIRES DOMANIALES ET JURIDIQUES

CHARGE DE PROJETS IMMOBILIERS «INFRASTRUCTURES-RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC» POSTE A POURVOIR : DIRECTION DES AFFAIRES DOMANIALES ET JURIDIQUES PPRS/SEC//BR/CM/SDS/DADJ/N 12-12 Christine MERMET 01 93 43 89 46 POSTE A POURVOIR : CHARGE DE PROJETS IMMOBILIERS «INFRASTRUCTURES-RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC» DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DES AFFAIRES

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Industries du Biomédical Santé

étude de fonctions & rémunérations Industries du Biomédical Santé 2012 étude de fonctions & rémunérations Industries du Biomédical Santé Editorial Michael Page France travaille depuis toujours avec les entreprises du dispositif médical. Sa connaissance du secteur remonte

Plus en détail

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE en mouvement Dans un secteur en pleine évolution, CILGERE a su prendre le train de la réforme pour consolider son implantation territoriale et

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance gestion locative location copropriété www.pichet-adb.fr Filiale du Groupe Pichet Groupe Immobilier Intégré 25 années d expérience 7 directions régionales 700

Plus en détail

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement

Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Proposer un parcours professionnel aux opérationnels des sociétés d Aménagement Depuis quelques années la crise du logement entraîne un fort dynamisme de l emploi dans les secteurs de l aménagement et

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de l identification des compétences pour l Etablissement public de la Caisse des

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

Écouter et accompagner

Écouter et accompagner Gérer durablement Écouter et accompagner > Prestataire de services Le Groupe Dauchez s adresse aux propriétaires immobiliers souhaitant confier la gestion de leur investissement à des professionnels indépendants

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail.

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail. MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE SEPTEMBRE 2013 Un ZOOM sur les métiers Chef de chantier - Conducteur de travaux Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem

Plus en détail

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 MASTER FINANCE Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 Architecture générale du Master mention Finance Semestre 1 Tronc commun de la mention Finance Mention Finance Semestre

Plus en détail

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2. Architecture générale du Master mention Finance

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2. Architecture générale du Master mention Finance MASTER FINANCE Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 Architecture générale du Master mention Finance Semestre 1 Tronc commun de la mention Finance Mention Finance Semestre

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3221 Convention collective nationale IDCC : 1278. PERSONNELS PACT ET ARIM (Centres pour la protection, l

Plus en détail

MARCO 2015. Tableau de bord des marchés du bâtiment DÉVELOPPEMENT CONSTRUCTION. Michel Ormières

MARCO 2015. Tableau de bord des marchés du bâtiment DÉVELOPPEMENT CONSTRUCTION. Michel Ormières MARCO Tableau de bord des marchés du bâtiment Michel Ormières DÉVELOPPEMENT CONSTRUCTION MARCO MARCO Système complet d informations-marchés, MARCO est devenu en France l outil prévisionnel de référence

Plus en détail

LEGI PLUS 2013 LA FORMATION À VOS MESURES. Législation Économie Gestion Immobilier Plus dimension Humaine des entreprises

LEGI PLUS 2013 LA FORMATION À VOS MESURES. Législation Économie Gestion Immobilier Plus dimension Humaine des entreprises LEGI PLUS 2013 LA FORMATION À VOS MESURES Législation Économie Gestion Immobilier Plus dimension Humaine des entreprises SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE p.1 2 FORMATIONS JURIDIQUES ET FISCALES P.2 3 FORMATIONS

Plus en détail

Vers une gestion performante du patrimoine public local

Vers une gestion performante du patrimoine public local Programme conjoint sur le renforcement de l administration locale en Serbie Vers une gestion performante du David CARASSUS Université de Pau et des Pays de l Adour 1 Eléments introductifs 1) Le des collectivités

Plus en détail

Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne pour l exercice clos le 31 décembre 2012

Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne pour l exercice clos le 31 décembre 2012 FIPP Société Anonyme au capital de 15 000 000 euros Siège social : 2 rue de Bassano 75116 - PARIS 542 047 212 RCS PARIS Rapport du Président du Conseil d Administration sur les procédures de contrôle interne

Plus en détail

SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE : LA NOTE EXPLICATIVE

SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE : LA NOTE EXPLICATIVE SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE : LA NOTE EXPLICATIVE I) Objectifs et intérêt de l étude Page 2 II) Lien entre le sujet et les travaux effectués Page 6 III) Bibliographie et sources d information Page 7 IV) Les

Plus en détail

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble,

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, Nous mettons le logement au service de l emploi et des entreprises Combien de temps un salarié est-il prêt à consacrer chaque jour pour

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Juridique & Fiscal

étude de fonctions rémunérations Juridique & Fiscal 2012 étude de fonctions rémunérations Juridique & Fiscal & Juridique & Fiscal EDitorial Quatre années se sont écoulées depuis la publication de notre dernière étude de rémunérations sur les fonctions juridiques

Plus en détail

PERIAL Dossier de presse 2013

PERIAL Dossier de presse 2013 PERIAL Dossier de presse 2013 Au même titre que le développement durable qui est désormais inscrit dans ses gènes, l innovation fait partie d une démarche de réflexion globale et profonde chez PERIAL.

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

Mastères Spécialisés. L ESTP Paris, L école des Grands Projets. Construire son avenir dans la construction et dans l immobilier

Mastères Spécialisés. L ESTP Paris, L école des Grands Projets. Construire son avenir dans la construction et dans l immobilier Mastères Spécialisés L ESTP Paris, L école des Grands Projets Parmi les 40.000 ingénieurs formés à l ESTP Paris depuis sa fondation en 1891, la majorité a participé aux plus grands projets de construction

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

1/ L Historique de l Enquête «Les Salaires de l Immobilier»

1/ L Historique de l Enquête «Les Salaires de l Immobilier» ENQUETE HUDSON / AON HEWITT SUR LES SALAIRES DE IMMOBILIER EN 2012 SALAIRES DE L IMMOBILIER EN 2012 1/ L Historique de l Enquête «Les Salaires de l Immobilier» Depuis 1995, Hudson Immobilier & Construction,

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ------------------------- --------------------- Paix Travail - Patrie Secrétariat Général ----------------- AVIS D APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT D

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Mémento des marchés privés de travaux

Mémento des marchés privés de travaux Patricia Grelier Wyckoff Mémento des marchés privés de travaux Troisième édition 2011 Éditions Eyrolles, 2002, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-13244-1 CHAPITRE 1 LES MAÎTRES D OUVRAGE Le maître d ouvrage prend

Plus en détail

Transaction Logements

Transaction Logements Transaction Logements Depuis près de 30 ans, Icade commercialise les actifs de grands groupes immobiliers, de sociétés foncières, de promoteurs, et d opérateurs du secteur social. Icade bénéficie d une

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Mise en copropriété des immeubles HLM

Mise en copropriété des immeubles HLM Mise en copropriété des immeubles HLM Opportunités et risques Soraya DAOU, architecte DPLG Sommaire Anah Enjeux de la vente HLM PLH et politique de l habitat Leviers L Anah L'Anah, établissement public

Plus en détail

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance A propos de RegionsJob RegionsJob est un réseau de 8 sites emploi couvrant la totalité du territoire français. Aujourd hui plus de 30 000 offres d emploi et de stage sont proposées en ligne. Avec 3,3 millions

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

Principaux métiers exercés au sein d Actis Bailleur social

Principaux métiers exercés au sein d Actis Bailleur social Principaux métiers exercés au sein d Actis Bailleur social Office Public de l Habitat de la région grenobloise, notre mission est de construire, réhabiliter et gérer de l habitat social. Réparti sur 53

Plus en détail

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches.

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Edito C Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Cela peut être : construire ou valoriser son patrimoine, réduire ses impôts, protéger ses proches, préparer

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX Nos experts analysent les coûts sociaux de votre entreprise tout en préservant votre organisation, et ce, sans aucune incidence sur les droits

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

Loi DUFLOT pour l'accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR)

Loi DUFLOT pour l'accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) Loi DUFLOT pour l'accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) Le projet de loi pour l Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) vient d être adopté en première lecture à l Assemblée Nationale.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER FINANCE DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER cteur administratif et financier Autres primes Total fixe Vaiable Intéressement Participation Moyenne 45 11 22 116,3 4,4 116,9 23,4 24,2 137,8 6,2 9,1 144,2

Plus en détail