MATRICES RACI ET DIAGRAMMES BPMN : COMPLÉMENTAIRES DANS LES CONTRATS D OUTSOURCING. Processus, outsourcing

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MATRICES RACI ET DIAGRAMMES BPMN : COMPLÉMENTAIRES DANS LES CONTRATS D OUTSOURCING. Processus, outsourcing"

Transcription

1 MATRICES RACI ET DIAGRAMMES BPMN : COMPLÉMENTAIRES DANS LES CONTRATS D OUTSOURCING Processus, outsourcing

2

3

4 Matrices RACI et diagrammes BPMN : complémentaires dans les contrats d outsourcing TABLE DES MATIÈRES RESUME... 1 DES MATRICES RACI TROP COMPLEXES... 1 BPMN ET ITIL... 3 COMPLÉMENTARITÉ PLUTÔT QUE REMPLACEMENT... 3 A PROPOS DE JEMM VISION... 5 A PROPOS DE L AUTEUR... 5 Page 1

5

6 Matrices RACI et diagrammes BPMN : complémentaires dans les contrats d outsourcing RESUME Les diagrammes BPMN pourraient-ils remédier à l illisibilité des matrices RACI dans les contrats d outsourcing? Peuvent-ils les remplacer? Pourraient-ils simplifier leur lecture? Les matrices RACI sont utiles, voire indispensables, mais une dérive en a fait des tableaux peu utilisables, en tout cas pas en outil quotidien. Dans un contrat d outsourcing, avant la recherche des responsabilités en cas de litige, il est indispensable de connaître et maitriser les processus de fonctionnement. La notation BPMN est sans doute le meilleur standard de représentation. Les deux outils ne sont pas à opposer et sont surtout complémentaires. DES MATRICES RACI TROP COMPLEXES Les matrices RACI (Responsible, Accountable, Contribution, Informed) sont utilisées dans divers domaines : gestion de projet, gestion de contrat d outsourcing, gestion de systèmes d information, relations MOA-MOE, etc. Elles sont particulièrement prisées dans les contrats d outsourcing pour décrire le partage des responsabilités entre les différents intervenants principalement entre client et infogérant. Les matrices RACI ont de nombreux supporters, qui se montrent rassurés dès l instant où «tout est décrit dans les matrices». Pourtant ces fameuses matrices RACI véhiculent trois difficultés sur ce type de contrat. Une première petite difficulté est due à la traduction hasardeuse de l anglais. Trois lettres sont traduites facilement : R = «Responsible», C = «Contributes», I = «Informed». Mais A = «Accountable» est traduit par «Approuve» ce qui n est pas une bonne traduction. C est peut-être jouer sur les mots ou bien les couper en quatre, malgré tout on observe de nombreux quiproquos et contre-sens à propos du A surtout dans les contrats internationaux où Français et Anglo-Saxons n interprètent pas le A de la même façon. La seconde difficulté est la lisibilité des matrices, souvent très difficile à cause de deux phénomènes : Les matrices sont trop longues, avec des niveaux de granularité trop fins. On s obstine trop souvent à vouloir «remplir toutes les cases». Il en résulte des matrices remplies de R, A, C, I dans toutes les cases, avec même des «C, I» ou «R, A» dans la même case! Ces matrices sont fastidieuses à comprendre, parfois même illisibles. Or on entend fréquemment des équipes de gouvernance de contrat d externalisation vous dire qu elles n ont jamais lu, ou jamais compris, ou bien lu mais totalement oublié les matrices RACI du contrat. Franchement, espère-t-on qu une équipe client va assimiler et utiliser 30 ou 40 matrices RACI de 30, 50 voire 100 lignes, entièrement remplies des lettres R, A, C, I? Quelques exemples (Certains contrats en ont des pages et des pages de ce type.) : Page 1

7 La troisième difficulté vient du fait que les matrices ne sont qu une énumération d activités, que certains interprètent à tort comme la description d un processus. Combien de fois ai-je eu du mal à me faire expliquer comment fonctionnait la gestion des changements, la gestion des incidents, les escalades et les mises en production : on vous renvoie à la matrice RACI, assommante par sa complexité et ne reflétant en rien le séquencement des actions. Certaines équipes de pilotage de contrat d externalisation se croient à l abri de tout litige et de toute interprétation grâce au niveau de précision des matrices RACI. Mais le constat est qu elles maitrisent mal les processus et les modes de fonctionnement avec leur infogérant. Bien pire est la situation des équipes qui ont renoncé à utiliser ces matrices tant elles sont complexes et trop détaillées. Page 2

8 BPMN ET ITIL Matrices RACI et diagrammes BPMN : complémentaires dans les contrats d outsourcing La description des macro-processus avec la notation BPMN (Business Process Modeling Notation) devrait être beaucoup plus utilisée dans la description des modes de fonctionnement entre MOA, les différentes entités de la MOE et l infogérant. Cette notation présente bien des avantages : La description compréhensible, y compris par des non-informaticiens, des processus et macro-processus. Une évolution et un réaménagement d un processus est aisé à réaliser. Les «lanes» de BPMN mettent en évidence le responsable de chaque activité. Approbateur, consulté et informé peuvent apparaître par un système de marque ou de couleur. L approbation peut être une activité en soi, du moment qu il n y en a pas trop et que les diagrammes ne s en trouvent pas alourdis. Exemple d un processus de gestion des changements impliquant MOA, plusieurs entités de la DSI, et l infogérant. Les éditeurs d outils BPMN ont bien compris l apport de leurs outils pour la modélisation des processus ITIL : Casewise, Igrafx, Mega, Bizagi, par exemple d autres sans doute. Certains fournissent même des bibliothèques ITIL. COMPLÉMENTARITÉ PLUTÔT QUE REMPLACEMENT Page 3

9 D ici à dire que des représentations BPMN peuvent complètement remplacer les matrices RACI, c est peut-être un peu rapide. La description des macro-processus et des processus élémentaires selon la notation BPMN est à nos yeux efficace pour ne pas dire indispensable. Ce sont les schémas que retiendront et utiliseront les acteurs du contrat d outsourcing. En revanche, ce ne sont que des dessins, ayant peu de valeur juridique. La matrice RACI devient alors le complément indispensable pour fixer les responsabilités et traiter tous les détails. Page 4

10 Matrices RACI et diagrammes BPMN : complémentaires dans les contrats d outsourcing A PROPOS DE JEMM VISION JEMM Vision est un réseau d analystes indépendants qui aide les DSI et les opérationnels de l informatique à réussir l alignement du système d information avec les enjeux métiers de leurs entreprises. Fruit de l'interaction et la fusion de sensibilités et expériences diverses dans les domaines du green IT, du journalisme, de l'internet, des services et solutions informatiques, des fonds d'investissement et des grands comptes, la mission des analystes de JEMM Vision est d accompagner ces professionnels de l informatique dans les entreprises afin de les aider à réussir leur transformation. A PROPOS DE L AUTEUR Richard PEYNOT cumule treize années en développement et management de projets informatiques au sein des sociétés de services Silicomp et Euriware, et près de six années comme chef de service nouvelles technologies et orientations techniques à la direction des systèmes d information de PSA Peugeot Citroën. Il a ensuite été analyste chez Forrester Research de 2001 à Il crée Acseitis en 2008 et travaille en réseau avec des cabinets de conseil. Il est membre de JEMM Vision depuis Page 5

L INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE DEVIENDRAIT UNE «COMMODITÉ» : UN VOCABULAIRE MALHEUREUX QUI FAIT OUBLIER SA COMPLEXITÉ

L INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE DEVIENDRAIT UNE «COMMODITÉ» : UN VOCABULAIRE MALHEUREUX QUI FAIT OUBLIER SA COMPLEXITÉ L INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE DEVIENDRAIT UNE «COMMODITÉ» : UN VOCABULAIRE MALHEUREUX QUI FAIT OUBLIER SA COMPLEXITÉ Le rôle stratégique de l infrastructure informatique Une étude de JEMM Vision L infrastructure

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de démarrage MEGA 2013 1ère édition (janvier 2013) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

Directives d éligibilité et de périmètre ISO/CEI 20000

Directives d éligibilité et de périmètre ISO/CEI 20000 Directives d éligibilité et de périmètre ISO/CEI 20000 traduction française 1 V1.1 du document «itsmf ISO/CEI 20000 Certification Scheme Scoping Guidelines» 1. Introduction Ce document doit être considéré

Plus en détail

Documentation BPMn sous Bizagi

Documentation BPMn sous Bizagi Documentation BPMn sous Bizagi MAJ 20/01/2015 Ce document regroupe les fiches utilisateurs décrivant l utilisation du modeleur «Bizagi BPM» et les consignes d utilisation dans le cadre des projets NADAP.

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services 33 3 3 3 ITIL V3, accélérateur de la stratégie de Dans le référentiel ITIL V2, les ouvrages Business Perspective, Plan to Implement, et ceux traitant des processus eux-mêmes, ont, à divers degrés, abordé

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

Les enjeux de l IT Service Management

Les enjeux de l IT Service Management Les enjeux de l IT Service Management Préparé pour IBM France Montpellier, 2 et 3 juillet 2008 Richard Peynot Agenda Les enjeux de la DSI et l IT Service Management ITIL s impose comme le standard ITSM

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 2: la modélisation des processus opérationnels INTRODUCTION

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Matrice SIRH. Les «ERP RH» Trimestre 2 2013

Matrice SIRH. Les «ERP RH» Trimestre 2 2013 Matrice SIRH Les «ERP RH» Trimestre 2 2013 RHondemand 2013 Tous droits réservés Ce document ne peut être reproduit ou communiqué à un tiers sans autorisation préalable et écrite de son auteur. SOMMAIRE

Plus en détail

ITIL : Premiers Contacts

ITIL : Premiers Contacts IT Infrastructure Library ITIL : Premiers Contacts ou Comment Optimiser la Fourniture des Services Informatiques Vincent DOUHAIRIE Directeur Associé vincent.douhairie douhairie@synopse. @synopse.fr ITIL

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Le Guide Pratique des Processus Métiers

Le Guide Pratique des Processus Métiers Guides Pratiques Objecteering Le Guide Pratique des Processus Métiers Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam 21 avenue Victor Hugo 75016

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique.

Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique. Introduction Un projet ITIL n est pas anodin Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique. Un projet ITIL ne peut

Plus en détail

QUELQUES ÉLÉMENTS DU DÉVELOPPEMENT LOGICIEL

QUELQUES ÉLÉMENTS DU DÉVELOPPEMENT LOGICIEL QUELQUES ÉLÉMENTS DU DÉVELOPPEMENT LOGICIEL LA DÉCOUPE MVC (MODEL VIEW CONTROL) Imaginez la programmation en Python d un petit menu d une application visible sur la figure A.1. Lorsqu on clique sur un

Plus en détail

Visualiser, Analyser et Optimiser vos processus et votre structure organisationelle Simple. Flexible. Rapide. Et transparent. Allez au plus simple!

Visualiser, Analyser et Optimiser vos processus et votre structure organisationelle Simple. Flexible. Rapide. Et transparent. Allez au plus simple! Visualiser, Analyser et Optimiser vos processus et votre structure organisationelle Simple. Flexible. Rapide. Et transparent. Allez au plus simple! >> Gestion de la qualité Documentation de votre système

Plus en détail

Le marché de l Outsourcing en France

Le marché de l Outsourcing en France Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Le marché de l Outsourcing en France Février 2008 www.idc.com Franck Nassah Program Manager 2 La taille du marché 3

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

NE PAS EXTERNALISER SA RESPONSABILITÉ

NE PAS EXTERNALISER SA RESPONSABILITÉ NE PAS EXTERNALISER SA RESPONSABILITÉ OUTSOURCING IT Le succès d une opération d outsourcing se mesure au degré de préparation et d implication des parties concernées. Mieux vaut donc faire preuve de pragmatisme

Plus en détail

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky Directeur Centre de Services Espace Grande Arche Paris La Défense Le Groupe LOXAM Pionnier dans la location de matériel pour

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Urbanisation de système d'information. PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures

Urbanisation de système d'information. PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures Urbanisation de système d'information PLM 4 (Product Lifecycle Management) Préoccupation d'assurance qualité Processus et Procédures Urbanisation des Systèmes d'information - Henry Boccon-Gibod 1 De quoi

Plus en détail

Club ISO 27001 11 Juin 2009

Club ISO 27001 11 Juin 2009 Club ISO 27001 11 Juin 2009 Risk IT et ISO 2700x complémentarité ou concurrence? Jean-Luc STRAUSS 11 Juin 2009 Risk IT et ISO 2700x: guerre des organismes? National Institute of Standards and Technology

Plus en détail

ITIL V2. Historique et présentation générale

ITIL V2. Historique et présentation générale ITIL V2 Historique et présentation générale Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1

Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1 Matinée Standarmedia Gestion des Ressources Humaines et SIRH Mardi 7 novembre 2006 Table ronde n 1 Externalisation des fonctions et processus RH Approches et apports pour les entreprises Sylvie Chauvin

Plus en détail

Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM

Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM Diplôme de l Ecole Supérieure d Electronique Armée de terre, 1982 SYNTHÈSE PROFESSIONNELLE Mon parcours professionnel m a permis de construire

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les défis contemporains de la gestion des

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

Chapitre 9. CobiT fédérateur

Chapitre 9. CobiT fédérateur Chapitre 9 CobiT fédérateur L implémentation pragmatique de CobiT vise à donner une réponse rapide et évolutive au souci de gouvernance des TI. En s appuyant sur l existant, on choisit l angle d attaque

Plus en détail

Qu est ce que le Model Based Testing? Bertrand Cornanguer 7 juin 2013 Journées scientifiques Nantes

Qu est ce que le Model Based Testing? Bertrand Cornanguer 7 juin 2013 Journées scientifiques Nantes Qu est ce que le Model Based Testing? Bertrand Cornanguer 7 juin 2013 Journées scientifiques Nantes 1 Sommaire Partie I Introduction au Model-Based Testing Comprendre ce qu est le Model Based Testing Le

Plus en détail

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language

Cycle de vie du logiciel. Unified Modeling Language UML. UML: définition. Développement Logiciel. Salima Hassas. Unified Modeling Language Unified Modeling Language UML Salima Hassas Version Cycle de vie du logiciel Client Besoins Déploiement Analyse Test Conception Cours sur la base des transparents de : Gioavanna Di Marzo Serugendo et Frédéric

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

NFE109 - BUSINESS PROCESS MANAGEMENT DOSSIER DE PROJET MODÉLISATION D'UNE STARTUP E-AUTO-ECOLE. e-ae. Réalisé par : Mohamed Amine EL AFRIT

NFE109 - BUSINESS PROCESS MANAGEMENT DOSSIER DE PROJET MODÉLISATION D'UNE STARTUP E-AUTO-ECOLE. e-ae. Réalisé par : Mohamed Amine EL AFRIT NFE109 - BUSINESS PROCESS MANAGEMENT DOSSIER DE PROJET MODÉLISATION D'UNE STARTUP E-AUTO-ECOLE e-ae Réalisé par : Mohamed Amine EL AFRIT Encadré par : Elena KORNYSHOVA http://www.melafrit.com/education/cnam/nfe109/

Plus en détail

Business Process Management 2010 : La Solution IBM Maximiser l agilité de l entreprise UNE ETUDE DE JEMM RESEARCH

Business Process Management 2010 : La Solution IBM Maximiser l agilité de l entreprise UNE ETUDE DE JEMM RESEARCH Business Process Management 2010 : La Solution IBM Maximiser l agilité de l entreprise UNE ETUDE DE JEMM RESEARCH 2010 Business Process Management 2010 Nota Bene : Ce document «La Solution IBM : Maximiser

Plus en détail

UML (Paquetage) Unified Modeling Language

UML (Paquetage) Unified Modeling Language UML (Paquetage) Unified Modeling Language Sommaire Introduction Objectifs Paquetage Espace de nommage d un paquetage Dépendances entre paquetages 2 Notion introduite véritablement par UML car superficiellement

Plus en détail

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance

IT Gouvernance. Plan. Définition. IT gouvernance pourquoi? But et enjeux. Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance IT Gouvernance M2 : ACSI / SID 1 Plan Définition IT gouvernance pourquoi? But et enjeux Les bonnes pratiques et composantes d une IT gouvernance Les problèmes rencontrés Conclusion M2 : ACSI / SID 2 1

Plus en détail

Scrum Le guide pratique de la méthode agile la plus populaire 3 e édition Claude Aubry 320 pages Dunod, 2013

Scrum Le guide pratique de la méthode agile la plus populaire 3 e édition Claude Aubry 320 pages Dunod, 2013 Scrum Le guide pratique de la méthode agile la plus populaire 3 e édition Claude Aubry 320 pages Dunod, 2013 Illustration de couverture : Clément Pinçon Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071038-6 Préface

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS

Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-120 du 26 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de Camélia Participations SAS par Capgemini France SAS L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Analyse structurée de solutions pour BMC Remedy IT Service Management v 7

Analyse structurée de solutions pour BMC Remedy IT Service Management v 7 LIVRE BLANC SUR LES PRATIQUES ITIL Analyse structurée de solutions pour BMC Remedy IT Service Management v 7 Exploiter le potentiel des pratiques ITIL grâce aux ateliers d analyse de solutions organisés

Plus en détail

Retour d expérience. Mise en place ITIL en Milieu Télécoms. Tunisiana

Retour d expérience. Mise en place ITIL en Milieu Télécoms. Tunisiana Retour d expérience Mise en place ITIL en Milieu Télécoms Tunisiana 1 Plan de la présentation Présentation générale Tunisiana. Pourquoi lancer un projet ITIL? Approche de mise en œuvre. Axes du projet

Plus en détail

Sofiprotéol : la gestion de portefeuille de projets au carré

Sofiprotéol : la gestion de portefeuille de projets au carré www.itbusinessreview.fr N 4 Sofiprotéol : la gestion de portefeuille de projets au carré page 16 N 4 - Avril 2013 RETOUR D EXPéRIENCE Un centre de services pour mieux gérer les applications à l INA études

Plus en détail

maximo IT service management Visibilité et valorisation de vos actifs informatiques

maximo IT service management Visibilité et valorisation de vos actifs informatiques maximo IT service management Visibilité et valorisation de vos actifs informatiques maximo IT service management Accroître vos actifs sans augmenter vos besoins en gestion Vous utilisez des PC, des serveurs,

Plus en détail

MEGA Common Features. Guide d utilisation

MEGA Common Features. Guide d utilisation MEGA Common Features Guide d utilisation MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

Responsable IT. Patrice Legoux CV 1986-2011. Patrice Legoux 74 allée des bosquets 93340 Le Raincy. +33 (0) 660 3132 93 business@patrice.legoux.

Responsable IT. Patrice Legoux CV 1986-2011. Patrice Legoux 74 allée des bosquets 93340 Le Raincy. +33 (0) 660 3132 93 business@patrice.legoux. Patrice Legoux Responsable IT CV 1986-2011 Patrice Legoux 74 allée des bosquets 93340 Le Raincy +33 (0) 660 3132 93 business@patrice.legoux.org Chez Bouygues Telecom de 1997 à 2010, j ai exercé les postes

Plus en détail

Mémoire Master M2 MIAGE

Mémoire Master M2 MIAGE Université Paris Ouest Nanterre La défense Master M2 MIAGE : Mémoire de fin d année Maître de Stage : Martine BESSIERE Tuteur universitaire : Emmanuel HYON Mémoire Master M2 MIAGE Sur la modélisation des

Plus en détail

KIWI BACKUP DOSSIER DE PRESSE

KIWI BACKUP DOSSIER DE PRESSE KIWI BACKUP DOSSIER DE PRESSE 2014 Spécialiste Cloud Computing Partagez-Synchronisez-Sauvegardez-Externalisez Contact Presse : Céline Richard celine@kiwi-backup.com 03 89 333 886 www.kiwi-backup.com +

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI)

Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI) Mise en place du Business Activity Monitoring (BAM) pour piloter les processus logistiques grâce aux Echanges de Données Informatisés (EDI) Thierry BIARD (DHL) MSIR 2006-2008 Soutenance de thèse professionnelle

Plus en détail

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Logica Business Consulting Benoît LEBOUCHER

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1?

Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1? DEVOPS et le déploiement d application Les Livres Blancs de MARTE Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1? L alignement

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen A, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

ITIL, quel impact dans nos laboratoires? Pourquoi se poser cette question? Geneviève Romier, CNRS UREC

ITIL, quel impact dans nos laboratoires? Pourquoi se poser cette question? Geneviève Romier, CNRS UREC ITIL, quel impact dans nos laboratoires? Pourquoi se poser cette question? Geneviève Romier, CNRS UREC Plan Autour d'itil ITIL qu'est-ce que c'est? Bénéfices attendus Ce qu'itil ne peut pas faire Pourquoi

Plus en détail

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture

Module Business Process Management & Service Oriented Architecture - 1 - Module Business Process Management & Service Oriented Architecture SI5/Master IFI Audrey Occello occello@polytech.unice.fr http://moodle.i3s.unice.fr/course/view.php?id=55 Pour ceux qui ne sont pas

Plus en détail

ITIL pour les PME/PMI LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES

ITIL pour les PME/PMI LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES ITIL pour les PME/PMI LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES Sommaire RESUME... 1 DEFINITION D ITIL... 2 ITIL POUR LES PME/PMI... 2 Le point de vue d un client... 3 L IMPORTANCE DU CHANGEMENT... 5 RECOMMANDATIONS...

Plus en détail

L APPROCHE PROCESSUS,

L APPROCHE PROCESSUS, Hans BRANDENBURG Jean-Pierre WOJTYNA L APPROCHE PROCESSUS, mode d emploi, 2003 ISBN : 2-7081-2888-4 Chapitre 1 IDENTIFIER ET DÉCRIRE LES PROCESSUS DE RÉALISATION Dans ce chapitre nous décrivons la première

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

de la DSI aujourd hui

de la DSI aujourd hui de la DSI aujourd hui Partout, l industrialisation de l IT est en cours. ITS Group accompagne ce mouvement avec une palette de compétences exhaustives permettant de répondre aux principaux challenges que

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

CRIP Les infrastructures informatiques comme vecteur d innovation. Mathieu Poujol - Directeur PAC m.poujol@pac-online.com

CRIP Les infrastructures informatiques comme vecteur d innovation. Mathieu Poujol - Directeur PAC m.poujol@pac-online.com CRIP Les infrastructures informatiques comme vecteur d innovation Mathieu Poujol - Directeur PAC m.poujol@pac-online.com QUI SOMMES-NOUS? PAC en bref Stockholm Une société européenne indépendante De notoriété

Plus en détail

Jean- Louis CABROLIER

Jean- Louis CABROLIER Directeur de Programme / Directeur de Projets Jl@cabrolier.com www.cabrolier.com Tel: +33 1 77 19 84 68 Mobile: +33 6 07 45 92 51 Direction de programmes et projets Management de transition et Organisation

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

Offre de formation ITIL

Offre de formation ITIL Offre de formation ITIL IT Infrastructure Library Consultant certifié ITIL Jean-Claude FOUQUET - Conseil en Organisation - Consultant-Formateur Synthèse de l offre ITIL Population concernée Thèmes développés

Plus en détail

Le SI et ses utilisa-tueurs Perspectives sur la stratégie IT des organisations à l heure du Cloud Computing

Le SI et ses utilisa-tueurs Perspectives sur la stratégie IT des organisations à l heure du Cloud Computing Le SI et ses utilisa-tueurs Perspectives sur la stratégie IT des organisations à l heure du Cloud Computing Sébastien Tran ISC Paris Emmanuel Bertin Orange Labs Telecom SudParis introduction évolution

Plus en détail

TOUT PARAIT SIMPLE QUAND ON A LA BONNE DÉMARCHE CATALOGUE DE FORMATION

TOUT PARAIT SIMPLE QUAND ON A LA BONNE DÉMARCHE CATALOGUE DE FORMATION TOUT PARAIT SIMPLE QUAND ON A LA BONNE DÉMARCHE CATALOGUE DE FORMATION SOMMAIRE SYNOPSE, PIONNIER DE LA DÉMARCHE ITIL PAGE 3 VUE D ENSEMBLE DES FORMATIONS SYNOPSE PAGES 4-5 EXEMPLES DE PARCOURS PÉDAGOGIQUES

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

IVY BUSINESS PROCESS MANAGEMENT POUR

IVY BUSINESS PROCESS MANAGEMENT POUR IVY BUSINESS PROCESS MANAGEMENT POUR VOUS EST-IL DEJA ARRIVE...? Vous est-il déjà arrivé d imaginer une simplifi cation de la collaboration entre le service informatique et le métier? Avez-vous également

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools.

C est quoi le SWAT? Les équipes décrites par James Martin s appellent SWAT : Skilled With Advanced Tools. 1- RAD Quelle sont les avantages que apporte la méthode RAD à l entreprise? Une méthode RAD devrait, d après son auteur, apporter trois avantages compétitifs à l entreprise : Une rapidité de développement

Plus en détail

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 http://scoreadvisor.com De quoi parle-t-on précisément? Une fonction

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

Votre organisation en 3 clics. www.optimiso.com

Votre organisation en 3 clics. www.optimiso.com Votre organisation en 3 clics www.optimiso.com 2 Intuitif, modulable et fiable Réponse idéale à chaque exigence.... 3 Fiabilité, sécurité et solution personnalisable.... 4 Modules Optimiso : > Process

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

2. Technique d analyse de la demande

2. Technique d analyse de la demande 1. Recevoir et analyser une requête du client 2. Sommaire 1.... Introduction 2.... Technique d analyse de la demande 2.1.... Classification 2.2.... Test 2.3.... Transmission 2.4.... Rapport 1. Introduction

Plus en détail

Industrialisation du management par les processus : mise en oeuvre d ARIS, outil de modélisation des processus

Industrialisation du management par les processus : mise en oeuvre d ARIS, outil de modélisation des processus Industrialisation du management par les processus : mise en oeuvre d ARIS, outil de modélisation des processus Brigitte Dutronc To cite this version: Brigitte Dutronc. Industrialisation du management par

Plus en détail

Les attentes du marché

Les attentes du marché www.pwc.com Les attentes du marché Octobre 2012 L état des lieux à propos des formats de reporting et de l appropriation par le marché du XBRL La taxonomie XBRL pour les reportings Solvabilité 2 a fait

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Clud des DSI. Nouvelle Calédonie ITIL. 14 Mars 2007. Xavier SEVIN

Clud des DSI. Nouvelle Calédonie ITIL. 14 Mars 2007. Xavier SEVIN Clud des DSI Nouvelle Calédonie ITIL Xavier SEVIN 14 Mars 2007 Tour Le Centre 4ième étage Ducos Nouméa - tel: 27 34 40 / fax : 27 34 41 www.ifc-demos.nc x.sevin@ifc-demos.nc 2 ITIL : une approche qualité

Plus en détail

Documentation BPMn sous Bizagi

Documentation BPMn sous Bizagi Documentation BPMn sous Bizagi Ce document regroupe les fiches utilisateurs décrivant la navigation et l utilisation s adressant à un utilisateur averti en BPM SOMMAIRE Langue de Bizagi Présentation générale

Plus en détail

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014 Gouvernance & Influence des Systèmes d Information 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte Economique, Technologique & Sociétal Professionnalisation de la DSI Gouvernance des Systèmes d Information Influence

Plus en détail

CNAM cours NFE107 : Urbanisation et architecture des SI Xavier Godefroy, Rapport sur le BPM, mai 2009. Le BPM

CNAM cours NFE107 : Urbanisation et architecture des SI Xavier Godefroy, Rapport sur le BPM, mai 2009. Le BPM Le BPM 1 Introduction... 2 1.1 Dissiper l ambiguïté... 2 1.2 Quelques définitions... 2 1.3 Définition du BPM... 3 1.4 Modélisation BPMN... 4 1.4.1 Les briques de la modélisation... 4 1.4.2 Des patterns

Plus en détail