Conseil Municipal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil Municipal 18.05.2015"

Transcription

1 Conseil Municipal COMPTE RENDU DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE SEYNOD DU 18 MAI 2015 Nom et prénom Présent Pouvoir CAMUSSO Françoise BARRY Olivier FABRESSE Aline ALLIGIER Bernard DERIPPE-PERRADIN Joëlle BESSON Marc QUOE-DAL-GOBBO Geneviève PAGET Raymond SERVET Nathalie LUNEAU Philippe FUME VASER Jeanine MUGNIER Guy MASSET Thérèse GAILLARD Yves GRUFFAZ Christiane MOREL Michel MENTHON Annick FAVARIO Christian BIOLLUZ Marie-Christine PEROT Christophe MUGNIER Bernadette SARTEUR Michel PASTOR Conception CHAMOSSET Philippe BETHUNE Michèle BELLEVILLE Denis MALARD VIEILLY Christelle SABY Pascal SAUDRAIS Véronique BURLATS Olivier GUILLERMAIN Cécile VIOTTO Laurent LA SPISA Ghislain (à cpter de 19h32) Absent excusé Pouvoir à Monsieur MOREL Conseillers en exercice : 33 Conseillers présents : 31 Conseillers représentés : 1 Conseiller absent : 1 Quorum : 17 1/28

2 Conseil Municipal Objet 1 - Approbation du procès verbal du dernier Conseil Municipal 2 - Approbation de la modification n 2 du Plan Local d Urbanisme (délibération n 2015-IV-179) 3 - Accueil des gens du voyage Convention de mise à disposition d'un terrain par la Commune de SEYNOD au profit de la Communauté d'agglomération d'annecy (délibération n 2015-IV-180) 4 - Rue des frères LUMIERE Procédure de déclassement et intégration au domaine privé communal (délibération n 2015-IV-181) 5 - Ressources Humaines Evolution du tableau des effectifs (délibération n 2015-IV-182) 6 - Décision Modificative n 1 sur le budget principal 2015 (délibération n 2015-IV-183) 7 - Admission en non valeur de titres irrécouvrables (délibération n 2015-IV-184) 8 - Article L 251 A du livre des procédures fiscales - Taxe Locale d Equipement - Demande de remise de pénalités de retard (délibération n 2015-IV-185) 9 - Services publics Complément tarifs 2015 Redevance Occupation Domaine Public Terrasses (délibération n 2015-IV-186) 10 - Résidence Roger SOCCO Réalisation d'une résidence Intergénérationnelle de 21 logements sociaux locatifs PLAI par l'association HABITAT ET HUMANISME Demande de participation financière à la C2A (délibération n 2015-IV-187) 11 - SEMCODA 43 logements collectifs PLS Acquisition en l'état futur achèvement Demande de garantie d emprunt Prêts PLS (délibération n 2015-IV-188) 12 - Marchés publics - Article 8 du Code des Marchés Publics - Convention constitutive de groupement de commandes entre les villes de SEYNOD et d'annecy, ANNECY-LE-VIEU, CRAN- GEVRIER et METZ-TESSY pour le lancement d'une consultation relative à la location et l'entretien de systèmes d'impression multitâches multifonctions (délibération n 2015-IV-189) 13 - Marché de maîtrise d'œuvre pour la création de la voie de raccordement entre la RD1201 et le secteur PRE BOUVAU Appel d'offres ouvert en application des articles 33, 57 et suivants et 74 III. 4 du Code des Marchés Publics Attribution du marché et autorisation de signer le marché (délibération n 2015-IV-190) 14 - Lancement de la démarche d'un Agenda 21 local (délibération n 2015-IV-191) 15 - Demande de subvention dans le cadre de l appel à projet 2015 Agenda 21 local lancé par la DREAL Rhône Alpes (délibération n 2015-IV-192) 16 - Procédure de révision du règlement local de publicité (RLP) Arrêt du projet (délibération n 2015-IV-193) 17 - Décisions prises par délégation Information du Conseil Municipal Page /28

3 1 Approbation du procès verbal du dernier Conseil Municipal Il est demandé au Conseil Municipal d approuver le procès verbal de la réunion du Conseil Municipal du 30 Mars A l unanimité, le Conseil Municipal approuve le procès verbal de la réunion du Conseil Municipal du 30 Mars Approbation de la modification n 2 du Plan Local d Urbanisme (délibération n 2015-IV-179) Monsieur ALLIGIER, Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : VU le Code de l Urbanisme et notamment les articles L et L , VU la délibération du Conseil Municipal en date du 27 mai 2013 ayant approuvé le PLU, VU la délibération du Conseil Municipal en date du 23 juin 2014 ayant approuvé la modification n 1 du PLU, VU l arrêté municipal n A du 29 Octobre 2014 ordonnant une enquête publique sur le projet de modification n 2 du PLU, enquête qui s est déroulée du 17/11/2014 au 22/12/2014, VU les avis émis par les personnes publiques associées, conformément aux dispositions des articles L et L du Code de l Urbanisme, VU les réponses apportées par la Ville de SEYNOD à l ensemble des questions formulées par le public figurant au procès verbal de synthèse du Commissaire Enquêteur en date du 16/01/2015, VU le rapport d enquête publique et les conclusions motivées du commissaire enquêteur en date du 19/01/2015, CONSIDERANT le rapport et les conclusions du Commissaire Enquêteur et l avis réservé émis sur le dossier concernant, d une part, le reclassement sur le secteur de Saint-Sylvestre d un espace boisé classé en zone agricole A vers un zonage naturel N, s inscrivant davantage dans une procédure de révision du PLU, et, d autre part, la nécessité de compléter le règlement du PLU pour la nouvelle zone 1AU3*. CONSIDERANT que les résultats de ladite enquête publique nécessitent quelques modifications mineures, notamment afin de permettre la levée des réserves, mais n entraînent pas de remise en cause majeure du projet soumis à enquête publique, Que le projet de modification tel qu il est présenté au Conseil Municipal est prêt à être approuvé. Il est proposé au Conseil Municipal : D APPROUVER la modification n 2 du PLU tel qu il ressort du dossier annexé à la présente délibération après avoir fait l objet des modifications suivantes : - précision du dispositif règlementaire pour la nouvelle zone 1AU3*, - précision du dispositif règlementaire, notamment pour la nouvelle zone U7, - suppression du projet de reclassement d'un espace boisé classé en zone naturelle dans le secteur «Saint-Sylvestre», classé précédemment en zone agricole, - suppression du projet d emplacement réservé n 38, dans l attente d un complément d études de circulation permettant de préciser les emprises nécessaires à la sécurisation de l Avenue de Périaz. Par ailleurs, afin de faciliter la compréhension du dossier, le règlement et les orientations d'aménagement, intégrant les évolutions réglementaires de la modification n 2 du PLU, sont réédités tels qu annexés à la présente délibération. 3/28

4 Conformément aux articles R et R du Code de l Urbanisme, la présente délibération fera l objet d un affichage en mairie durant un mois et d une mention en caractères apparents dans un journal local diffusé dans le département, ainsi qu au recueil des actes administratifs mentionné à l article R du Code Général des Collectivités Territoriales. La présente délibération produira ses effets juridiques, suite à sa transmission à Monsieur le Préfet et dès l exécution de l ensemble des formalités prévues à l article R du Code de l'urbanisme, la date à prendre en compte pour l affichage étant celle du 1 er jour où il est effectué. Conformément à l article L du Code de l Urbanisme, la modification approuvée est tenue à la disposition du public en mairie, aux jours et heures habituels d ouverture de la Direction de l Aménagement Urbain et Politique de l Habitat, et à la Préfecture de Haute-Savoie. Par 24 voix «POUR», 1 voix «CONTRE» (M. LA SPISA) et 7 «ABSTENTIONS» (M. BURLATS, Mme GUILLERMAIN, M. CHAMOSSET, M. SABY, M. BELLEVILLE, Mme MALARD VIEILLY, Mme SAUDRAIS), le Conseil Municipal : - approuve la modification n 2 du PLU tel qu il ressort du dossier annexé à la présente délibération après avoir fait l objet des modifications suivantes : - précision du dispositif réglementaire pour la nouvelle zone 1AU3*, - précision du dispositif réglementaire, notamment pour la nouvelle zone U7, - suppression du projet de reclassement d'un espace boisé classé en zone naturelle dans le secteur «Saint-Sylvestre», classé précédemment en zone agricole, - suppression du projet d emplacement réservé n 38, dans l attente d un complément d études de circulation permettant de préciser les emprises nécessaires à la sécurisation de l Avenue de Périaz. - autorise Madame le Maire, ou en cas d'empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l'exécution de la présente délibération, 3 - Accueil des gens du voyage Convention de mise à disposition d'un terrain par la Commune de SEYNOD au profit de la Communauté d'agglomération d'annecy (délibération n 2015-IV-180) Monsieur ALLIGIER, Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : La Communauté d'agglomération d'annecy (C2A) est compétente pour l'aménagement et la gestion des infrastructures accueillant les gens du voyage. A ce titre, elle doit notamment se soumettre aux obligations du Schéma départemental d'accueil et d'habitat des gens du voyage lequel préconise la création de 35 places en aires d'accueil et 90 places en terrains familiaux ou habitats adaptés pour l ensemble du territoire de la C2A. La Ville de SEYNOD, à travers son Plan Local d urbanisme, dédie une zone (classement UEgv) à l'accueil des gens du voyage située sur le long de l avenue d Aix-les-Bains. Cette zone est constituée d une partie de la parcelle cadastrée à la section E sous le numéro 0863, et d une surface d environ 5525 m². Afin de permettre à la C2A d accomplir ses obligations, il est demandé à la Ville de SEYNOD de lui mettre à disposition le terrain qu'elle a affecté à la sédentarisation des gens du voyage dans son document d'urbanisme. Sur ce terrain, sont projetées : La réalisation de terrains familiaux à vocation de sédentarisation des gens du voyage (3 ou 4 terrains familiaux avec 12 ou 16 mobil'home) ; La création de places en semi-sédentarisation ou places d'urgence (16 ou 20 places de caravane). 4/28

5 La mise à disposition conventionnelle dudit terrain est consentie, sans indemnité, pour une durée de DI (10) ans qui commencera à courir le jour de sa signature par l ensemble des parties. Une demande d'autorisation d'urbanisme sera déposée par la C2A au service d'urbanisme de la Ville de SEYNOD. Les travaux d aménagement des sites ainsi que leur gestion sont à la charge exclusive de la C2A. Il est proposé au Conseil Municipal : - d'approuver la mise à disposition conventionnelle d une partie de la parcelle cadastrée à la section E sous le numéro 0863 à la C2A, à titre gratuit et pour une durée de DI (10) années ; - d'autoriser Madame Le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. Par 30 voix «POUR» et 2 voix «CONTRE» (M. BURLATS, Mme GUILLERMAIN), le Conseil Municipal : - approuve la mise à disposition conventionnelle d une partie de la parcelle cadastrée à la section E sous le numéro 0863 à la C2A, à titre gratuit et pour une durée de DI (10) années ; - autorise Madame Le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. 4 - Rue des frères LUMIERE Procédure de déclassement et intégration au domaine privé communal (délibération n 2015-IV-181) Monsieur ALLIGIER, Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : VU le Code Général de la Propriété des Personnes Publiques et notamment son article disposant qu un «bien d'une personne publique ( ), qui n'est plus affecté à un service public ou à l'usage direct du public, ne fait plus partie du domaine public à compter de l'intervention de l'acte administratif constatant son déclassement. VU le Code de la Route et notamment son article L du Code de la voirie routière disposant que «les délibérations concernant le classement ou le déclassement sont dispensées d'enquête publique préalable sauf lorsque l'opération envisagée a pour conséquence de porter atteinte aux fonctions de desserte ou de circulation assurées par la voie». Considérant que, s il s avère que le bien reconnu inutile appartient au domaine public, la procédure de cession ne peut pas être engagée sans qu au préalable sa désaffectation du service public ait été constatée et son déclassement prononcé. Considérant qu une partie de la rue des Frères LUMIERE a été aménagée afin de permettre l'extension de la zone à urbaniser à moyen et long termes «Saint-Sylvestre», secteur à vocation mixte (habitat et activité) du Plan Local d'urbanisme de la Commune de SEYNOD. Cette portion de voirie d une surface d'environ 450 m², est située entre les parcelles cadastrées à la section AA sous les numéros 84 et 172. Considérant que cette portion du domaine public routier n'a jamais été ouverte à la circulation publique et n'a pas vocation à l'être. Elle n'est donc, dans les faits, affectée à aucun service public ou à l'usage direct du public. Considérant cette désaffectation, cette même portion de voirie peut être déclassée du domaine public communal par délibération du Conseil municipal, et ce sans enquête publique préalable puisque ce déclassement ne porte pas atteinte aux fonctions de desserte ou de circulation. Une fois intégré au domaine privé de la Ville, l objectif est de diviser ce tènement afin, d une part, d'en céder une partie aux deux propriétaires limitrophes, et, d autre part, de conserver une bande 3 mètres qui permettra, à terme, la réalisation d'une liaison piétonne avec la zone à urbaniser. 5/28

6 Aussi, est-il proposé au Conseil Municipal : - de constater la désaffectation matérielle du tènement foncier d'une superficie d'environ 450 m², partie de la rue des Frères LUMIERE jamais ouverte à la circulation publique ; - de prononcer le déclassement de ce tènement foncier ainsi que son intégration dans le domaine privé de la Commune ; - d'autoriser Madame Le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - constate la désaffectation matérielle du tènement foncier d'une superficie d'environ 450 m², partie de la rue des Frères LUMIERE jamais ouverte à la circulation publique ; - prononce le déclassement de ce tènement foncier ainsi que son intégration dans le domaine privé de la Commune ; - autorise Madame Le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. A 19h32, Monsieur ALLIGIER quitte la salle des délibérations portant le nombre de présents à 31 et le nombre de votants à 32 (Pouvoir écrit donné à Monsieur MOREL). 5 - Ressources Humaines Evolution du tableau des effectifs (délibération n 2015-IV-182) Madame le Maire fait le rapport suivant : En application de l'article 34 de la loi n du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, il appartient à l'organe délibérant de la collectivité de fixer les emplois nécessaires au fonctionnement des services municipaux et la durée hebdomadaire de service afférentes à ces emplois. Vu le tableau des emplois de l'année 2015, Vu l'avis du Comité Technique dans sa séance du 7 mai 2015, Le tableau des emplois nécessite régulièrement des adaptations, afin d'ajuster les effectifs aux besoins de l'exécution du service public. Ces adaptations se présentent comme suit : CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL ET DISPOSITIF MUSICAL DE LA JONCHERE : Il est proposé d intégrer dans les temps de travail, les heures complémentaires effectuées de manière régulière par les enseignants du Conservatoire à Rayonnement Communal et du Dispositif Musical de la Jonchère. Au DMJ, ces heures ont été nécessaires pour répondre à l ouverture de classes à l'école de la Jonchère, pour la réorganisation des cours périscolaires ou encore à l'augmentation du temps de coordination du responsable. Au CRC, elles sont liées à la mise en place du département des musiques actuelles et à l'intégration des élèves en cycle II où la durée du cours passe de 30 minutes à 45 minutes. 6/28

7 Ainsi les temps de travail seraient modifiés comme suit : cadre d emplois des assistants territoriaux spécialisés d enseignement artistique (catégorie B) : - suppression d un poste pour l enseignement du piano jazz à TNC 4,5/20ème et création d un poste à TNC 5,5/20ème - suppression d un poste pour l enseignement de la flûte traversière à TNC 4,25/20 ème et création d un poste à TNC 4,75/20ème - suppression d un poste pour l enseignement de la contrebasse à TNC 6/20ème et création d un poste à TNC 7/20èm - suppression d un poste pour l enseignement de la flûte à bec à TNC 7/20ème et création d un poste à TNC 9,5/20ème - suppression d un poste pour l enseignement des percussions à TNC 11/20ème et création d un poste à TNC 14/20ème Ce qui représente une augmentation globale de 8/20ème (0,4 ETP) et un coût annuel d'environ euros en année pleine (salaires + charges). DIRECTION GENERALE DES SERVICES ET SERVICE DE L'ETAT CIVIL Le contexte budgétaire difficile que connaît actuellement les collectivités territoriales du fait des baisses des dotations, rend indispensable de mieux maîtriser la masse salariale et de diminuer les dépenses de fonctionnement. Ainsi chaque vacance de poste à la suite de départs à la retraite ou de mutations, permet de revoir l'organisation des services et de redéfinir le juste dimensionnement des effectifs. Dans cet objectif, il est proposé le non renouvellement des postes suivants, étant précisé que les missions ont fait l'objet d'un redéploiement en interne : Direction Générale des services : 1 poste d'attaché territorial (catégorie A) à temps complet et 1 emploi fonctionnel de directeur général adjoint des services. Direction de l'etat Civil : 1 poste d'adjoint administratif territorial de 1ère classe à temps complet. Il est demandé au Conseil Municipal : - de bien vouloir accepter les propositions présentées, - d autoriser le Maire, ou en cas d empêchement un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - accepte les propositions présentées, - autorise Madame le Maire, ou en cas d empêchement un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. 7/28

8 6 - Décision Modificative n 1 sur le budget principal 2015 (délibération n 2015-IV-183) Monsieur BARRY, Premier Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : Pour tenir compte d ajustements survenus depuis le vote du Budget Primitif, il convient de procéder à des ajustements de crédits par voie de décision modificative. Ces opérations sont détaillées dans le tableau ci-dessous : REELLES RECETTES DE FONCTIONNEMENT Redevances & taxes funéraires complément 5 100, Activités périscolaires complément 3 500, Remboursement frais divers 3 200, Produits des 3 taxes ajustement , Etat dotation unique compensation TP ajustement , Etat compensation TF ajustement , Etat compensation TH ajustement ,00 Sous Total opérations réelles ,00 TOTAL RECETTES DE FONCTIONNEMENT ,00 REELLES DEPENSES FONCTIONNEMENT Entretien des terrains complément 4 500, Admission en non valeur complément 6 876, Subvention Secours Catholique 7è édition du Festival International du 350,00 Film des Droits de l Homme Subvention ES FOOT SEYNOD Ecole du Sport - 650, Subvention Joyeuse Pétanque Ecole du Sport 650, Subvention Assoc. AMSTAMGRAM Maison Assistantes Maternelles 5000,00 Sous Total opérations réelles 16726,00 ORDRE de section à section Virement à la section d investissement ,00 Sous Total opérations d ordre de section à section 19311,00 TOTAL DEPENSES DE FONCTIONNEMENT ,00 8/28

9 RECETTES INVESTISSEMENT REELLES Remboursement assurance sinistre salle du Conseil 9 548, Portage foncier Chemin des Pavillons correction mandat , Subvention Conseil Général RD5 Traversée Sacconges ajustement solde 1 600,00 ORDRE de section à section Sous Total opérations réelles , Virement de la section de fonctionnement 19311,00 Sous Total opération d ordre de section à section 19311,00 ORDRE à l intérieur de la section investissement Acquisition à titre gratuit intégrations ouvrages ZAC Périaz ,00 Sous Total opérations d ordre à l intérieur de la section investissement ,00 TOTAL RECETTES INVESTISSEMENT ,00 REELLES DEPENSES INVESTISSEMENT Bâtiment travaux salle du Conseil 9 548, Acquisition matériel psychologue scolaire 2 300, Subvention d équipement Association Atelier Gribouille 2 970, Portage foncier Chemin des Pavillons correction mandat , Travaux tennis municipaux complément 4 500, Travaux dans les stades complément , Travaux divers Espaces Verts Environnement , Travaux sur les chemins ruraux complément 8 000, Travaux de voirie chemin piétons Gantelet , PAE Combe de Saissy annulation participation ,00 Sous Total opérations réelles ,00 9/28

10 ORDRE à l intérieur de la section investissement Acquisition à titre gratuit intégrations ouvrages ZAC Périaz ,00 Sous Total opérations d ordre à l intérieur de la section investissement ,00 TOTAL DEPENSES INVESTISSEMENT ,00 Il est proposé au Conseil Municipal : - d approuver les termes de la décision modificative n 1 ; - d autoriser Madame le Maire ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, la présente délibération ainsi que toute pièce, de nature administrative, technique ou financière, nécessaire à l exécution de la présente délibération. Par 29 voix «POUR» et 3 «ABSTENTIONS» (M. LA SPISA, M. BURLATS, Mme GUILLERMAIN), le Conseil Municipal : - approuve les termes de la décision modificative n 1 ; - autorise Madame le Maire ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, la présente délibération ainsi que toute pièce, de nature administrative, technique ou financière, nécessaire à l exécution de la présente délibération. 7 - Admission en non valeur de titres irrécouvrables (délibération n 2015-IV-184) Monsieur BARRY, Premier Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : Monsieur le Receveur Municipal a fait savoir à la Commune qu il ne pouvait recouvrer des titres de recettes émis au cours des exercices antérieurs à l encontre de débiteurs de la commune pour les prestations suivantes : * Mise en fourrière ,53 Euros * Restaurants Scolaires ,90 Euros * Médiathèque - ouvrages non restitués... 19,94 Euros * T.L.P.E ,37 Euros * Crèches ,77 Euros * Garderies périscolaires ,30 Euros * Petits reliquats... 5,08 Euros En conséquence, il est demandé l admission en non valeur de ces produits dont le montant global s élève à ,89 Euros. Aussi, vu les motifs invoqués par Monsieur le Receveur Municipal (débiteurs partis sans laisser d adresse, sommes trop faibles, débiteurs insolvables, ), il est proposé au Conseil Municipal : - d admettre en non valeur la somme totale de ,89 Euros, - d imputer cette dépense sur les crédits prévus au budget principal 2015, - d autoriser Madame le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. 10/28

11 À l unanimité, le Conseil Municipal : - admet en non valeur la somme totale de ,89 Euros, - impute cette dépense sur les crédits prévus au budget principal 2015, - autorise Madame le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. 8 - Article L 251 A du livre des procédures fiscales - Taxe Locale d Equipement - Demande de remise de pénalités de retard (délibération n 2015-IV-185) A 19h50, Monsieur SARTEUR quitte la salle des délibérations portant le nombre de présents à 30 et le nombre de votants à 31. Monsieur BARRY, Premier Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : L article L.251 A du livre des procédures fiscales est ainsi rédigé : «I. Les assemblées délibérantes des collectivités territoriales ou établissements publics au profit desquels sont perçus les taxes et versements visés aux articles 1585 A, B, 1599 B, 1599 octies et 1723 octies du code général des impôts peuvent accorder la remise gracieuse des pénalités liquidées à défaut de paiement à la date d exigibilité. ΙΙ. Les décisions des assemblées délibérantes sont prises sur proposition du comptable public chargé du recouvrement et dans des conditions fixées par décret en Conseil d Etat». Conformément à ces dispositions, le comptable public chargé du recouvrement des taxes d urbanisme a saisi la collectivité de la demande suivante : PC n 26811A0068 A Avis favorable de la Trésorerie de Rumilly pour les raisons suivantes : la taxe locale d équipement, pour son montant initial, a été réglée en totalité. Le retard de paiement est dû à un défaut d adresse. Montant majoration + intérêts de retard au 14 avril 2015 : 474,00 Il est proposé au Conseil Municipal : - de suivre l avis formulé par le comptable public ; - d accorder la remise gracieuse des pénalités liées au recouvrement des taxes d urbanisme ; - d autoriser Madame le Maire, ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune toute pièce, de nature administrative, technique ou financière, nécessaire à l exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - suit l avis formulé par le comptable public ; - accorde la remise gracieuse des pénalités liées au recouvrement des taxes d urbanisme ; - autorise Madame le Maire, ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune toute pièce, de nature administrative, technique ou financière, nécessaire à l exécution de la présente délibération. 11/28

12 9 - Services publics Complément tarifs 2015 Redevance Occupation Domaine Public Terrasses (délibération n 2015-IV-186) Monsieur BARRY, Premier Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : VU notamment l article L du Code Général de la Propriété des Personnes Publiques disposant que «toute occupation ou utilisation du domaine public d'une personne publique mentionnée à l'article L. 1 donne lieu au paiement d'une redevance ( )»; VU l article L du Code Général des Collectivités Territoriales lequel dispose que «le maire peut, moyennant le paiement de droits fixés par un tarif dûment établi, donner des permis de stationnement ou de dépôt temporaire sur la voie publique et autres lieux publics, sous réserve que cette autorisation n'entraîne aucune gêne pour la circulation et la liberté du commerce»; Par délibération n 2014-VII-558 du 15 décembre 2014, le Conseil Municipal a approuvé les tarifs applicables à compter du 1 er janvier 2015 et notamment, pour les redevances d occupation du domaine public relatives à la fête foraine, aux emplacements de cirques, spectacles de marionnettes, marchands ambulants, exposants au marché de Noël, les camions publicitaires et d une manière générale, l occupation temporaire du domaine public. La Commune ne disposant pas de tarifs pour les surfaces utilisées pour les terrasses des commerces, il est proposé un tarif à 1 le m² à l année, compte tenu de la volonté d aider les commerces à se développer sur le territoire de la Commune de Seynod pour dynamiser le centre ville. Il est proposé au Conseil Municipal : - d approuver le tarif d occupation du domaine public pour les terrasses à 1 le m² à l année à compter du 1 er janvier 2015 ; - d autoriser Madame le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - approuve le tarif d occupation du domaine public pour les terrasses à 1 le m² à l année à compter du 1 er janvier 2015 ; autorise Madame le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la Commune, toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération Résidence Roger SOCCO Réalisation d'une résidence Intergénérationnelle de 21 logements sociaux locatifs PLAI par l'association HABITAT ET HUMANISME Demande de participation financière à la C2A (délibération n 2015-IV-187) A environ 20h05, Monsieur SARTEUR rejoint à nouveau la salle des délibérations portant le nombre de présents à 31 et le nombre de votants à 32. Monsieur BARRY, Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : Le projet de réalisation d'une résidence intergénérationnelle sur le secteur de la ZAC de Loverchy a été initié par Monsieur Georges SOCCO qui a sollicité dans un premier temps la Ville de Seynod, puis l'association Habitat et Humanisme. 12/28

13 Cette résidence pourra accueillir: - des personnes âgées aux revenus modestes, - des familles monoparentales, - des jeunes travailleurs ou étudiants boursiers. Les personnes âgées bénéficieront d'un bail pérenne, les autres résidents, de contrat d occupation temporaire. Un accompagnement individuel et collectif sera assuré par les bénévoles de l'association ainsi qu'un salarié. Des espaces partagés ont été prévus pour encourager «la rencontre, le collectif et la participation des habitants». L'association Habitat et Humanisme a la volonté de construire une résidence favorisant «l'habitat participatif», c'est-à-dire d engager les résidents à participer à la vie et au fonctionnement de la maison avec l'élaboration d'une charte du «bien - vivre ensemble». La composition des logements sera la suivante : - 6 type 1 et 1 bis - 12 type II - 3 type III Opération Financement Superficie Utile Prix de revient de l'opération 21 logements PLAI 744,44 m² ,00 (tva incluse) Afin de permettre la construction de cette résidence sur les parcelles cadastrées à la section AV aux numéros 0287 et 0289, le Conseil Municipal a,par délibération n 2014-VII-566 du 15 Décembre 2014, autorisé la conclusion au profit de l'association Habitat et Humanisme d'un bail emphytéotique d'une durée de 50 ans et moyennant un loyer annuel d'un euro symbolique. La valeur financière de cette minoration foncière a été estimée par le service France Domaine, en date du 1er Avril 2015, comme un apport de la Ville de Conformément à la délibération n du 25 juin 2012 du Conseil communautaire de la C2A, «La diminution de charge foncière par la Commune ou l'epci (vente ou bail emphytéotique à prix minoré) vaudra aide financière de la Commune et de l'epci, à concurrence des montants ci-après ; étant précisé que la C2A pourra verser son aide à une Commune qui aura minoré le prix d'un terrain». En conséquence, comme le prévoit le dispositif communautaire d'aide à la production de logements locatifs sociaux, il est proposé au Conseil Municipal de : - solliciter la participation financière de la C2A, soit 230 par m² de surface utile, plafonnée à , - rétrocéder ensuite cette aide au bénéfice de l'association Habitat & Humanisme pour améliorer l'équilibre financier de son opération de résidence intergénérationnelle. Le versement de cette aide interviendra à raison de : ΙΙΙ. 50% au démarrage des travaux, programmé sur le 2ème semestre 2015, Ις. 50% sur présentation de la déclaration d'achèvement de travaux (la livraison des logements est prévue sur le 2ème semestre 2016). Il est enfin précisé que ces versements se feront sous réserve de l'obtention préalable par la Ville des aides de la C2A. La recette sera encaissée au compte Les dépenses seront imputées pour le reversement de la subvention de la C2A au compte /28

14 Aussi, est-il est proposé au Conseil Municipal : - d'approuver les propositions ci-dessus ; - d'autoriser Madame le Maire, ou en cas d'empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune, toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l'exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - approuve les propositions ci-dessus ; - autorise Madame le Maire, ou en cas d'empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune, toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l'exécution de la présente délibération SEMCODA 43 logements collectifs PLS Acquisition en l'état futur achèvement Demande de garantie d emprunt Prêts PLS (délibération n 2015-IV-188) Monsieur BARRY, Premier Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : VU l'article 2298 du Code Civil selon lequel «la caution n'est obligée envers le créancier à le payer qu'à défaut du débiteur, qui doit être préalablement discuté dans ses biens, à moins que la caution n'ait renoncé au bénéfice de discussion, ou à moins qu'elle ne se soit obligée solidairement avec le débiteur ; auquel cas l'effet de son engagement se règle par les principes qui ont été établis pour les dettes solidaires» ; VU les articles L et L du Code Général des Collectivités Territoriales précisant notamment «qu une commune ne peut accorder à une personne de droit privé une garantie d'emprunt ou son cautionnement que dans les conditions fixées» par le Code Général des Collectivités Territoriales ; VU la demande formulée par Société d Economie Mixte de Construction du Département de l Ain (SEMCODA) et tendant à obtenir la garantie communale pour un emprunt à contracter par cet organisme d un montant maximum de auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations pour la construction de 43 logements collectifs PLS situés à Seynod «Résidence Seniors le Pré Fornet», Route des Blanches ; Article 1 : La Commune de SEYNOD accorde sa garantie à hauteur de 100 % pour le remboursement d'un prêt d'un montant total de euros souscrit par la SEMCODA auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations. Ce prêt, constitué de 3 lignes du prêt, est destiné à financer la construction de 43 logements collectifs PLS situés à Seynod «Résidence Séniors le Pré Fornet», Route des Blanches. Article 2 : Les caractéristiques financières de chaque ligne du prêt sont les suivantes : Ligne du Prêt 1 PLS Construction Montant du prêt : euros ; Durée de la période de préfinancement : de 3 à 24 mois ; Durée de la période d amortissement : 40 ans ; Périodicité des échéances : annuelle ; Index : Livret A ; Taux d'intérêt actuariel annuel : Taux du Livret A en vigueur à la date d effet du contrat de prêt + 1,11 % ; révision du taux d intérêt à chaque échéance en fonction de la variation du taux du Livret A sans que le taux d intérêt puisse être inférieur à 0 % ; Profil d amortissement : amortissement déduit avec intérêts différés : si le montant des intérêts calculés est supérieur au montant de l échéance, la différence est stockée sous forme d intérêts différés. 14/28

15 Modalité de révision : double révisabilité limitée (DL) ; Taux de progressivité des échéances : si DL : de 0 % à 0,50 % maximum (actualisable à l émission et à la date d effet du contrat de prêt en cas de variation du taux du Livret A). Révision du taux de progressivité à chaque échéance en fonction de la variation du taux du livret A sans que le taux de progressivité puisse être inférieur à 0 %. Ligne du Prêt 2 PLS Foncier Montant du prêt : euros ; Durée de la période de préfinancement : de 3 à 24 mois ; Durée de la période d amortissement : 50 ans ; Périodicité des échéances : annuelle ; Index : Livret A ; Taux d'intérêt actuariel annuel : Taux du Livret A en vigueur à la date d effet du contrat de prêt + 1,11 % ; révision du taux d intérêt à chaque échéance en fonction de la variation du taux du Livret A sans que le taux d intérêt puisse être inférieur à 0 % ; Profil d amortissement : amortissement déduit avec intérêts différés : si le montant des intérêts calculés est supérieur au montant de l échéance, la différence est stockée sous forme d intérêts différés ; Modalité de révision : double révisabilité limitée (DL) ; Taux de progressivité des échéances : si DL : de 0 % à 0,50 % maximum (actualisable à l émission et à la date d effet du contrat de prêt en cas de variation du taux du Livret A). Révision du taux de progressivité à chaque échéance en fonction de la variation du taux du livret A sans que le taux de progressivité puisse être inférieur à 0 %. Ligne du Prêt 3 CPLS Montant du prêt : euros ; Durée de la période de préfinancement : de 3 à 24 mois ; Durée de la période d amortissement : 40 ans ; Périodicité des échéances : annuelle ; Index : Livret A ; Taux d'intérêt actuariel annuel : Taux du Livret A en vigueur à la date d effet du contrat de prêt + 1,11 % ; révision du taux d intérêt à chaque échéance en fonction de la variation du taux du Livret A sans que le taux d intérêt puisse être inférieur à 0 % ; Profil d amortissement : amortissement déduit avec intérêts différés : si le montant des intérêts calculés est supérieur au montant de l échéance, la différence est stockée sous forme d intérêts différés ; Modalité de révision : double révisabilité limitée (DL) ; Taux de progressivité des échéances : si DL : de 0 % à 0,50 % maximum (actualisable à l émission et à la date d effet du contrat de prêt en cas de variation du taux du Livret A). Révision du taux de progressivité à chaque échéance en fonction de la variation du taux du livret A sans que le taux de progressivité puisse être inférieur à 0 %. Article 3 : La garantie est accordée aux conditions suivantes : La garantie de la commune est accordée pour la durée totale du contrat de prêt et jusqu au complet remboursement de celui-ci et porte sur l ensemble des sommes contractuellement dues par la SEMCODA, dont il ne se serait pas acquitté à la date d exigibilité. Sur notification de l impayé par lettre simple de la Caisse des Dépôts et Consignations, la commune s engage dans les meilleurs délais à se substituer à la SEMCODA pour son paiement, en renonçant au bénéfice de discussion et sans jamais opposer le défaut de ressources nécessaires à ce règlement. 15/28

16 Il est précisé que, si la durée de préfinancement retenue par la SEMCODA est inférieure à douze (12) mois, les intérêts courus pendant cette période sont exigibles au terme de celle-ci et si cette durée est égale ou supérieure à douze (12) mois, les intérêts feront l objet d une capitalisation sauf si la SEMCODA opte pour le paiement des intérêts de la période. Article 4 : Le Conseil Municipal s'engage, pendant toute la durée du contrat de prêt à libérer, en cas de besoin, des ressources suffisantes pour couvrir les charges de celui-ci. Article 5 : Le Conseil Municipal autorise Madame le Maire, ou en cas d empêchement, un adjoint, à intervenir, au nom et pour le compte de la commune, au contrat de prêt qui sera passé entre la Caisse des Dépôts et Consignations et l'emprunteur. Il est proposé au Conseil Municipal : - d approuver la proposition ci-dessus ; - d accorder sa garantie à hauteur de 100 % pour le remboursement d'un prêt d'un montant total de euros souscrit par la SEMCODA auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et destiné à financer la construction de 43 logements collectifs PLS (Résidence Séniors le Pré Fornet) ; - d autoriser Madame le Maire ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune, la convention de garantie d emprunt, le ou les éventuels avenants, ainsi que toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - approuve la proposition ci-dessus ; - accorde sa garantie à hauteur de 100 % pour le remboursement d'un prêt d'un montant total de euros souscrit par la SEMCODA auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et destiné à financer la construction de 43 logements collectifs PLS (Résidence Séniors le Pré Fornet) ; - autorise Madame le Maire ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune, la convention de garantie d emprunt, le ou les éventuels avenants, ainsi que toutes pièces, de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l exécution de la présente délibération Marchés publics - Article 8 du Code des Marchés Publics - Convention constitutive de groupement de commandes entre les villes de SEYNOD et d'annecy, ANNECY-LE-VIEU, CRAN-GEVRIER et METZ-TESSY pour le lancement d'une consultation relative à la location et l'entretien de systèmes d'impression multitâches multifonctions (délibération n 2015-IV-189) Monsieur BARRY, Premier Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : Considérant leurs besoins communs, et afin de permettre des économies d échelle dans le cadre de la location et de l'entretien de systèmes d'impression multitâches multifonctions implantés dans les différents sites respectifs, les villes d'annecy, ANNECY-LE-VIEU, CRAN-GEVRIER, METZ-TESSY et SEYNOD souhaitent constituer un groupement de commandes. En effet, dans un souci de rationalisation et d optimisation des moyens, il apparaît opportun de regrouper les besoins de ces cinq collectivités. 16/28

17 Aussi, il est proposé à l assemblée de signer une convention entre les villes d'annecy, ANNECY-LE-VIEU, CRAN-GEVRIER, METZ-TESSY et SEYNOD pour constituer un groupement d achats, conformément à l article 8 du Code des Marchés Publics et lancer une consultation en vue de la passation de marchés à bons de commandes pour la location et l'entretien de systèmes d'impression multitâches multifonctions d une durée de 5 ans et qui portera sur les prestations suivantes : la location et l'entretien (maintenance préventive et curative) des copieurs/imprimantes multifonctions implantés dans les différents sites des villes membres du groupement de commandes, éventuellement (selon le contexte de chaque ville), l'intégration de ces matériels à l'écosystème technique en place. Par cette convention, chaque partie s engage à conclure, signer et notifier un marché à bons de commande avec le prestataire retenu, à hauteur de ses besoins propres et à veiller à l exécution et au paiement des achats la concernant. La ville d'annecy-le-vieu est désignée comme coordonnateur chargé de procéder à l organisation de la procédure d attribution dans le respect du Code des Marchés Publics. Conformément aux dispositions de l article 8.III du Code des Marchés Publics, la Commission d Appel d Offres du groupement est constituée d un représentant de la Commission d Appel d Offres de chaque collectivité, élu parmi ses membres à voix délibérative. Pour chaque membre titulaire peut être désigné un suppléant. Il est proposé la candidature de Monsieur BARRY, en tant que titulaire, et celle de Monsieur FAVARIO, en tant que suppléant. La Commission d Appel d Offres du groupement sera présidée par le représentant de la ville d'annecy-le- VIEU, coordonnateur du groupement. Aussi, est-il proposé au conseil municipal : - d approuver la convention constitutive du groupement de commandes à conclure avec les villes d'annecy, ANNECY-LE-VIEU, CRAN-GEVRIER, et METZ-TESSY, telle qu annexée à la présente délibération ; - d autoriser Madame le Maire à signer ladite convention ; - d'approuver la candidature de Monsieur BARRY, en tant que membre titulaire et Monsieur FAVARIO, en tant que membre suppléant de la Commission d'appel d'offres ; - d autoriser le lancement d une consultation pour la location et l'entretien de systèmes d'impression multitâches multifonctions en groupement de commandes ; - d'autoriser Madame le Maire, ou en cas d'empêchement un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, la convention et le ou les éventuels avenants à ladite convention, ainsi que toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l'exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - approuve la convention constitutive du groupement de commandes à conclure avec les villes d'annecy, ANNECY-LE-VIEU, CRAN-GEVRIER, et METZ-TESSY, telle qu annexée à la présente délibération ; - autorise Madame le Maire à signer ladite convention ; - approuve la candidature de Monsieur BARRY, en tant que membre titulaire et Monsieur FAVARIO, en tant que membre suppléant de la Commission d'appel d'offres ; - autorise le lancement d une consultation pour la location et l'entretien de systèmes d'impression multitâches multifonctions en groupement de commandes ; - autorise Madame le Maire, ou en cas d'empêchement un adjoint, à signer au nom et pour le compte de la commune, la convention et le ou les éventuels avenants à ladite convention, ainsi que toutes pièces de nature administrative, technique ou financière, nécessaires à l'exécution de la présente délibération. 17/28

18 13 - Marché de maîtrise d'œuvre pour la création de la voie de raccordement entre la RD1201 et le secteur PRE BOUVAU Appel d'offres ouvert en application des articles 33, 57 et suivants et 74 III. 4 du Code des Marchés Publics Attribution du marché et autorisation de signer le marché (délibération n 2015-IV-190) Monsieur PAGET, Adjoint au Maire, fait le rapport suivant : Une consultation ayant pour objet un marché de maîtrise d'œuvre pour la voie de raccordement entre la RD1201 et le secteur de PRE BOUVAU a été lancée sous forme d Appel d Offres Ouvert. Un avis de marché a été publié au JOUE (journal européen) ainsi qu'au BOAMP (journal national). Le dossier de consultation des entreprises a fait l'objet d'une dématérialisation immédiate. La mise en concurrence s'est déroulée du 16 décembre 2014 au 09 février 2015, 12h00 (soit 55 jours). Le jury, réuni le 07 avril 2015 à 9h00 a voté le classement suivant : Classement 11 Candidat Groupement UGUET SAS/CABINET MONTMASSON/EQUATERRE/AGRESTIS Note finale Groupement SITETUDES/OMNIS STRUCTURES CONSEILS/SOBERCO ENVIRONNEMENT/BERTRAND RICHARD PAYSAGISTE/FONDASOL Groupement VERDI/GEOPROCESS/ATELIER VERDANCE INGEDIA Groupement ARTALIA VILLE & TRANSPORT/ATELIER ALLIMANT PAYSAGES/HYDROGEOTECHNIQUE SUD-EST ARCADIS Groupement WSP FRANCE/AMETEN Groupement EPODE/EGIS FRANCE Groupement SCE/REFLE ENVIRONNEMENT/GEOTEC Groupement INGEROP CONSEIL ET INGENIERIE/SAGE/ARCHITECTES DU PAYSAGE Groupement PROFILS ETUDES/ANTEA GROUP/V&K GAILLARD/ I.O.A GROUP Il propose d'attribuer le marché au groupement PROFILS ETUDES/ANTEA GROUP/V&K GAILLARD/I.O.A GROUP : pour un montant de ,00 HT correspondant à la mission témoin infrastructures, pour un montant de ,00 HT correspondant aux missions complémentaires. Les prestations seront financées par la collectivité, les crédits nécessaires étant inscrits sur le budget de l année en cours et suivants. 18/28

19 Aussi, est-il proposé au Conseil Municipal de bien vouloir : - prendre acte du vote du jury ; - attribuer le marché au groupement Atelier PROFILS ETUDES/ANTEA GROUP/V&K GAILLARD/I.O.A GROUP ; autoriser Madame le Maire ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune, le marché avec le groupement précité, ainsi que toutes pièces de nature administrative, technique ou financière nécessaires à l exécution de la présente délibération. À l unanimité, le Conseil Municipal : - prend acte du vote du jury ; - attribue le marché au groupement Atelier PROFILS ETUDES/ANTEA GROUP/V&K GAILLARD/I.O.A GROUP ; - autorise Madame le Maire ou, en cas d empêchement, un adjoint, à signer, au nom et pour le compte de la commune, le marché avec le groupement précité, ainsi que toutes pièces de nature administrative, technique ou financière nécessaires à l exécution de la présente délibération Lancement de la démarche d'un Agenda 21 local (délibération n 2015-IV-191) Madame SERVET, Adjointe au Maire, fait le rapport suivant : Vu la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le Développement réunie à Rio de Janeiro du 3 au 14 juin 1992; Vu la charte des villes européennes pour la durabilité, charte d'aalborg du 27 mai 1994; Vu la déclaration des collectivités locales et territoriales françaises au sommet mondial du Développement Durable de Johannesburg de septembre 2002; Vu la loi n d'orientation pour l'aménagement et le développement durable du territoire du 25 juin 1999; Vu la loi n relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale du 12 juillet 1999; Vu la loi n relative à la "solidarité et renouvellement urbain" du 13 décembre 2000; Vu la loi n relative à la démocratie de proximité du 27 février 2002; Vu la loi n relative à l'urbanisme et à l'habitat du 2 juillet 2003; Vu la Charte de l'environnement adoptée le 28 février 2005 et annexée à la Constitution française; Vu la circulaire du 13 juillet 2006 de la ministre de l'écologie et du développement aux Préfets de régions et des départements relative au cadre de référence pour les projets territoriaux de développement durable et les agendas 21 locaux et appels à reconnaissance de tels projets; Vu le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte; Considérant l'intérêt de la Ville de Seynod et de ses habitants à poursuivre et générer une démarche respectueuse de l'environnement, socialement plus équitable et économiquement innovante; 1. Les objectifs poursuivis L Agenda 21 local est : Une démarche volontaire portée par une collectivité ; Une stratégie de territoire organisée autour d'orientations prioritaires ; Un plan d'actions territorial pluriannuel évalué constamment grâce à une méthode d'amélioration continue ; Des initiatives innovantes et des actions concrètes et ancrées dans le quotidien. 19/28

20 L Agenda 21 local permet de : Articuler et mettre en cohérence les politiques publiques du territoire, Valoriser le territoire et les actions qu'il met en place, Mobiliser le maximum de ses acteurs dans un projet ambitieux, fédérateur et porteur d'innovations sur le long terme, Sensibiliser et associer toutes les parties prenantes du développement local grâce à un processus de travail en commun approfondi, Développer une culture commune et des compétences en matière de prospective territoriale et d'amélioration continue des projets, Mieux maîtriser certaines dépenses publiques grâce à une approche "coût global" des projets, en s appuyant sur un management environnemental efficace (économies d'eau, d'énergie, de papier, de produits phytosanitaires, de déplacements ). 2. L organisation de la démarche 2.a Structures participantes - Le projet sera piloté par le Maire Adjoint au Développement Durable ainsi que par le Service Environnement de la Ville. - Un Comité de pilotage, présidé par Madame le Maire, sera mis en place dès le lancement officiel de la démarche. Ce comité de pilotage, lieu de concertation et de travail en commun, aura pour mission de suivre tout le déroulement du projet, d impulser et de dynamiser la démarche, ainsi que de valider les orientations. - Un groupe de travail aura en charge les aspects opérationnels et organisationnels. - L'appui d'un bureau d'études sera envisagé pour accompagner la mise en place de cet Agenda 21 local. 2.b Partenaires d accompagnement et/ou financiers et de l outil technique Un certain nombre de partenaires «institutionnels» seront associés dont notamment la DREAL Rhône Alpes, la Communauté d Agglomération d Annecy, les Villes de Cran-Gevrier et d'annecy (qui ont déjà mis en place des Agendas 21 locaux), le Conseil Départemental de la Haute Savoie, le Conseil Régional Rhône Alpes, l ADEME, le CNFPT (pour un appui pédagogique). De plus, afin de profiter des expériences déjà réalisées, la Ville de SEYNOD pourra mettre en place des partenariats. Ceux-ci pourront éventuellement être accompagnés, selon les cas, de demandes de subvention ou de co-financement. Enfin, des partenaires «experts» pourront être également associés au cours de toute la mise en place de l Agenda 21 local (Prioriterre, Asters, LPO, FRAPNA, Seynod C'est Nous, CCAS ) Ces partenariats seront formalisés en fonction des besoins au cours de la démarche. 3. Le déroulement et les moyens Phase 1 : diagnostic - Appropriation du concept de développement durable par la mise en œuvre de journées de formation (élus, services municipaux,) - Réalisation d un diagnostic global et partagé regroupant des informations et des données collectées en interne ou issues de l organisation de réunions collectives, d entretiens individuels, de groupes de travail thématiques Ce diagnostic servira de support à la concertation et à la prise de décision, et devra permettre de dégager et de hiérarchiser les enjeux propres au territoire. 20/28

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 POINT LOGEMENT Ivry Confluences 42 avenue Jean Jaurès Construction de 51 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports Garantie communale

Plus en détail

26190 SAINT NAZAIRE EN ROYANS ARRONDISSEMENT : VALENCE. Séance du 2 Mars 2015

26190 SAINT NAZAIRE EN ROYANS ARRONDISSEMENT : VALENCE. Séance du 2 Mars 2015 COMMUNE DE SAINT NAZAIRE EN ROYANS DEPARTEMENT : DROME 26190 SAINT NAZAIRE EN ROYANS ARRONDISSEMENT : VALENCE Séance du 2 Mars 2015 L an deux mil quinze, Le deux mars, à vingt heures, Le Conseil Municipal,

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1324 Réalisation 105, boulevard Poniatowski (12e) d un programme de 12 logements sociaux (6 PLA-I et 6 PLUS) par la RIVP. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2014 POINT LOGEMENT 145-155 avenue de Verdun Réalisation par Gambetta Locatif d une résidence sociale pour public jeunes de 142 logements Garantie communale (emprunt

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Adjointe au Maire, en vertu d un

Plus en détail

DCM n 56 /2014 EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE NEUVES-MAISONS DU VENDREDI 11 JUILLET 2014 à 18 H 00

DCM n 56 /2014 EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE NEUVES-MAISONS DU VENDREDI 11 JUILLET 2014 à 18 H 00 DCM n 56 /2014 DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SIGNATURE DE CONVENTION OPTIMISATION FISCALE (TAXE FONCIERE) Vu le projet de convention ci-annexé, prévoyant la mise en œuvre d une nouvelle prestation

Plus en détail

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 MARS 2006 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 MARS 2006 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 MARS 2006 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------ GARANTIE D EMPRUNT S.A. D H.L.M. IMMOBILIERE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034 17 - SAIEMB LOGEMENT - Réaménagement de 38 prêts contractés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et garantis par la Mme SCHOELLER, Première

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

Dans ce cadre, la délibération suivante est proposée au conseil de communauté urbaine.

Dans ce cadre, la délibération suivante est proposée au conseil de communauté urbaine. DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RAPPORTEUR : M. LINCHENEAU DÉLIBÉRATION D_2015_175 SÉANCE DU 12 OCTOBRE 2015 PRESQU ILE HABITAT - ACQUISITION EN VEFA DE 23 LOGEMENTS 29 RUE INGÉNIEUR CACHIN CHERBOURG-OCTEVILLE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-11-26-7

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-11-26-7 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 26 novembre 2015 DCM N 15-11-26-7 Objet : Centre de Congrès - Garantie d'emprunt

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL GENERAL DE L'ESSONNE AU TITRE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES

DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL GENERAL DE L'ESSONNE AU TITRE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE VILLE DE BRUNOY CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 mars 2011 20 H 30 Salle des Fêtes C O M P T E R E N D U LE CONSEIL, 11.22/DH DEMANDE DE SUBVENTION AU

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire Séance ordinaire du 20 NOVEMBRE 2014 Sous la présidence de Monsieur, Présents : M., Indemnité de Conseil au Trésorier de la Commune ----------------------------------------------------------------- VU

Plus en détail

VILLE DE BRUNOY CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE BRUNOY CONSEIL MUNICIPAL REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE VILLE DE BRUNOY CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 21 janvier 2010 20 H 30 Salle des Fêtes C O M P T E R E N D U LE CONSEIL, 10.1/D DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE

Plus en détail

RAPPORTN 12.727 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES DEPARTEMENTFINANCES. Direction : Prospective des études et du financement

RAPPORTN 12.727 CP DIRECTIONGENERALEDESSERVICES DEPARTEMENTFINANCES. Direction : Prospective des études et du financement RAPPORTN 12.727 CP ABROGATIONDE LA DELIBERATIONDU 16 DECEMBRE2005 DEMANDE D'UNE GARANTIE DEPARTEMENTALEPOURUN PRETDESTINEA LA RESTRUCTURATIONDE LA MAISON DE RETRAITEFERRARI DE CLAMART DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

33/ RENAISSANCE IMMOBILIERE CHALONNAISE REHABILITATION DE L'EHPAD SARRAIL A CHALONS-EN-CHAMPAGNE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT

33/ RENAISSANCE IMMOBILIERE CHALONNAISE REHABILITATION DE L'EHPAD SARRAIL A CHALONS-EN-CHAMPAGNE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT FINANCES N 2007-97 CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 31 MAI 2007 33/ RENAISSANCE IMMOBILIERE CHALONNAISE REHABILITATION DE L'EHPAD SARRAIL A CHALONS-EN-CHAMPAGNE DEMANDE

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Le Conseil communautaire a :

Le Conseil communautaire a : Le Conseil communautaire a : - ADOPTÉ le Budget supplémentaire 2012 du Budget principal de la Communauté d agglomération Marne et Chantereine qui s équilibre en dépenses et en recettes à 16.860.001,34

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION

PROJET DE DELIBERATION PROJET DE DELIBERATION OBJET : GESTION MUNICIPALE - DELEGATION AU MAIRE Secrétariat général RAPPORTEUR : Madame Patricia BORDAS, Premier adjoint Le conseil municipal a la possibilité de déléguer directement

Plus en détail

Article 2 : Les caractéristiques financières de chaque Ligne du Prêt sont les suivantes :

Article 2 : Les caractéristiques financières de chaque Ligne du Prêt sont les suivantes : BUREAU COMMUNAUTAIRE 13 Janvier 2015 COMPTE RENDU DE REUNION Membres présents Gérard VOLPATTI, Sébastien LECORNU, Pascal LEHONGRE, Yves ROCHETTE, Cécile CARON, Alain DUVAL, Agnès BRENIER, Jean-Michel MAUREILLE,

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION PERMANENTE

DÉCISION DE LA COMMISSION PERMANENTE EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 29 janvier 2016 DOSSIER N 2016 C01 F 34 77 Politique : - Finances Programme : Opération : service de la dette garanties d'emprunts Objet : Garanties

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE Réunion du 23 février 2015

COMMISSION PERMANENTE Réunion du 23 février 2015 CONSEIL GÉNÉRAL DE LA DRÔME Envoyé en préfecture le 27/2/215 Reçu en préfecture le 27/2/215 Affiché le COMMISSION PERMANENTE Réunion du 23 février 215 N : 2253 4R3-4 Objet de la délibération : Rapporteur

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

La Société Anonyme d HLM CLAIRSIENNE sollicite donc l octroi de la garantie communautaire pour ces neuf nouveaux prêts.

La Société Anonyme d HLM CLAIRSIENNE sollicite donc l octroi de la garantie communautaire pour ces neuf nouveaux prêts. POLE FINANCES Direction des Finances DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 23 novembre 2007 N 2007/0816 Société Anonyme d'hlm CLAIRSIENNE - Compactage de 77 prêts et réaménagement du contrat de prêt n 474650

Plus en détail

Mairie d'aureil. Formant la majorité des membres en exercice. ETAIENT ABSENTS EXUSES SANS POUVOIR :

Mairie d'aureil. Formant la majorité des membres en exercice. ETAIENT ABSENTS EXUSES SANS POUVOIR : Mairie d'aureil 7 octobre 2014 AN 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du mardi 7 octobre à 19h30 Le Conseil Municipal de la Commune d'aureil, dûment convoqué par le Maire, s'est assemblé au lieu ordinaire

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR La Ville du Mans, représentée par Monsieur Patrick DELPECH, Adjoint au Maire en

Plus en détail

N 2005-94 15/ AMENAGEMENT DE LA ZAC ESPACE RIVE GAUCHE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT DE LA S.E.M. CHA

N 2005-94 15/ AMENAGEMENT DE LA ZAC ESPACE RIVE GAUCHE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT DE LA S.E.M. CHA GARANTIE D'EMPRUNT CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 25 AVRIL 2005 N 2005-94 15/ AMENAGEMENT DE LA ZAC ESPACE RIVE GAUCHE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT DE LA S.E.M.

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

09.48/D AFFECTATION DU RESULTAT 2008 - BUDGET PRINCIPAL DE LA COMMUNE. Excédent de fonctionnement capitalisé en Investissement : 2 495 947,91

09.48/D AFFECTATION DU RESULTAT 2008 - BUDGET PRINCIPAL DE LA COMMUNE. Excédent de fonctionnement capitalisé en Investissement : 2 495 947,91 REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE VILLE DE BRUNOY CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 02 juillet 2009 20 H 30 Salle des Fêtes C O M P T E R E N D U LE CONSEIL, 09.48/D AFFECTATION DU RESULTAT

Plus en détail

Compte-rendu N 38 du Conseil Municipal Mercredi 30 novembre 2011 à 20h30

Compte-rendu N 38 du Conseil Municipal Mercredi 30 novembre 2011 à 20h30 Compte-rendu N 38 du Conseil Municipal Mercredi 30 novembre 2011 à 20h30 L an deux mille onze, le trente novembre à vingt heures trente, le Conseil Municipal de Montastruc-la-Conseillère, régulièrement

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE LA COMMUNE DE DOZULE Date de convocation : L an deux mille onze, le vingt-trois juin à dix-neuf heures trente 16 Juin 2011 minutes, le Conseil Municipal, légalement

Plus en détail

SA HLM DU COTENTIN TRAVAUX DE REHABILITATION DE 107 LOGEMENTS LOCATIFS SITUES SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG

SA HLM DU COTENTIN TRAVAUX DE REHABILITATION DE 107 LOGEMENTS LOCATIFS SITUES SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RAPPORTEUR : M. LINCHENEAU DÉLIBÉRATION D_2015_043 SÉANCE DU 30 MARS 2015 SA HLM DU COTENTIN TRAVAUX DE REHABILITATION DE 107 LOGEMENTS LOCATIFS SITUES SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Conseillère Municipale Déléguée,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

EXCUSES : Mlle KHACEF Mmes DI MATTEO HENROT MM BRIGIDI BARCELLA

EXCUSES : Mlle KHACEF Mmes DI MATTEO HENROT MM BRIGIDI BARCELLA PRESENTS : MM DE CARLI - MARINI TOUDMA BERNARD LOT FERRARI BUTTAY CHEMINI BOVA FEITE LEPEZEL KABA - MAAZI Mmes BESSICH ABRAM MIRANDOLA CRESTANI GIANNINI DA COSTA KANE DI PELINO LECLERC BRIGIDI-GODEY EXCUSES

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 - Approbation du schéma de mutualisation de Laval Agglomération - Extension des compétences de Laval Agglomération en matière de lecture publique - Règlement intérieur

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009

Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Compte rendu du Conseil Municipal du 9 décembre 2009 Etaient présents : MM. CHABREYROU O, DESPORT G, Mmes BLARDAT

Plus en détail

Conseil Municipal Compte rendu de la séance publique du 25 septembre 2015 Date de convocation : 21 septembre 2015

Conseil Municipal Compte rendu de la séance publique du 25 septembre 2015 Date de convocation : 21 septembre 2015 Conseil Municipal Compte rendu de la séance publique du 25 septembre 2015 Date de convocation : 21 septembre 2015 L an deux mil quinze, le vingt-cinq septembre, à 20 h, les membres du Conseil Municipal,

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 13 octobre 2014 Délibération n 2014/233 CONSTRUCTION D'UNE GENDARMERIE A LA GLACERIE GARANTIE D'EMPRUNT ACCORDEE A PRESQU'ILE HABITAT POUR

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 19 MAI 2014 A 20 H Date de convocation : 12 Mai 2014 Présents : MM. HOTE, Maire. COSSIAUX. VARCELICE. BRACCO. DA COSTA GONCALVES. ALLIGIER. COINT. DESERABLE. LUCAND.

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES LIVRE VI DISPOSITIONS FINANCIÈRES ET COMPTABLES TITRE UNIQUE CHAPITRE II ADOPTION ET EXECUTION DES

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2010

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2010 PROCES VERBAL DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2010 L an deux mille dix, le 10 décembre les membres du conseil municipal, légalement convoqués se sont réunis à la mairie sous la présidence de Monsieur Paul

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 MARS 2011 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 MARS 2011 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 31 MARS 2011 POINT LOGEMENT Cité Marat/Robespierre 3 ème tranche Réhabilitation de 168 logements par l OPH d Ivry Garantie communale (emprunt CDC de 610 000 ) Modification

Plus en détail

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00 MISE EN ŒUVRE D UN DISPOSITIF REGIONAL D AIDE AU PORTAGE FONCIER ET IMMOBILIER DESTINÉ À DES OPERATIONS DE LOGEMENT SOCIAL EN POITOU-CHARENTES CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

Plus en détail

Le prix de revient prévisionnel de cette opération est estimé à : - Travaux 157.349 - Honoraires et divers 18.291 TOTAL 175.640

Le prix de revient prévisionnel de cette opération est estimé à : - Travaux 157.349 - Honoraires et divers 18.291 TOTAL 175.640 GARANTIE D'EMPRUNT N 2005-63 CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 24 MARS 2005 27/ S.A D'H.L.M "DES REGIONS DU NORD ET DE L'EST" REHABILITATION DE 6 LOGEMENTS SITUES 33

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature.

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. Direction des Finances Direction de l Urbanisme 2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. PROJET DE DÉLIBÉRATION

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

BUREAU COMMUNAUTAIRE. 24 Septembre 2012

BUREAU COMMUNAUTAIRE. 24 Septembre 2012 BUREAU COMMUNAUTAIRE 24 Septembre 2012 COMPTE RENDU DE REUNION Membres présents Pascal LEHONGRE, Yves ROCHETTE, André TURC, Jean-Jacques CHOLET, Cécile CARON, Moïse LEVASSEUR, Jean-Yves HILLION, Christian

Plus en détail

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION DCM n 88/2014 Nombre de Conseillers présents : 20 Nombre de Conseillers votants : 27 OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

Plus en détail

VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 21 NOVEMBRE 2002

VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 21 NOVEMBRE 2002 GARANTIE D'EMPRUNT CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 21 NOVEMBRE 2002 N 2002-236 21/ RENAISSANCE IMMOBILIERE CHALONNAISE ACQUISITION-REHABILITATION D'UN LOGEMENT INDIVIDUEL

Plus en détail

LE DIX SEPT OCTOBRE DEUX MILLE ONZE A 20H30, LE CONSEIL MUNICIPAL S'EST REUNI EN SEANCE PUBLIQUE SOUS LA PRESIDENCE DE MONSIEUR POIRIER, MAIRE.

LE DIX SEPT OCTOBRE DEUX MILLE ONZE A 20H30, LE CONSEIL MUNICIPAL S'EST REUNI EN SEANCE PUBLIQUE SOUS LA PRESIDENCE DE MONSIEUR POIRIER, MAIRE. COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL LE DIX SEPT OCTOBRE DEUX MILLE ONZE A 20H30, LE CONSEIL MUNICIPAL S'EST REUNI EN SEANCE PUBLIQUE SOUS LA PRESIDENCE DE MONSIEUR POIRIER, MAIRE. Présents :

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE 2010/034 PRESENTS : 21 VOTANTS : 24 AMMAR CEAUX BEGASSAT Mesdames OTTIN DELPIAS OBJET : Reprise anticipée du résultat 2009 Monsieur PERRIMOND L instruction comptable M14 prévoit que les résultats de l

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014

PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 AVRIL 2014 Nombre de Membres : Afférents au Conseil Municipal : 15 / En exercice : 15 / Ayant pris part à la délibération ou représentés :

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Bas-Rhin Commune d ODRATZHEIM

REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Bas-Rhin Commune d ODRATZHEIM REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Bas-Rhin Commune d ODRATZHEIM Procès Verbal des délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 22 Février 2007 Convocation du 17 février 2007 Membres présents : Membres

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

Le coût prévisionnel TTC et le financement de l opération sont les suivants :

Le coût prévisionnel TTC et le financement de l opération sont les suivants : Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 17 mars 2000 ----------------- Rapporteur : Mme LE DOUARIN ----------------- N 22 GARANTIE D EMPRUNT

Plus en détail

POUVOIRS : M. FERRARI à M. LOT - Mme MIRANDOLA à Mme LECLERC Mme DIAGNE à Mme BRIGIDI-GODEY SECRETAIRE DE SEANCE : P. SABATINI Ordre du jour :

POUVOIRS : M. FERRARI à M. LOT - Mme MIRANDOLA à Mme LECLERC Mme DIAGNE à Mme BRIGIDI-GODEY SECRETAIRE DE SEANCE : P. SABATINI Ordre du jour : PRESENTS : MM. DE CARLI MARINI TOUDMA LOT BERNARD BUTTAY CHEMINI LEPEZEL KABA - BRIGIDI FEITE - BARCELLA MMES BESSICH KHACEF ABRAM CRESTANI GIANNINI DA COSTA HENROT ZASADZINSKI DI PELINO - LECLERC BRIGIDI-GODEY

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 16 OCTOBRE 2013 EN EXERCICE 14 Présents 11 Absents 03 Votants 12 Le seize octobre deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté de Commune

Plus en détail

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013)

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) STATUTS Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) Les FONDATEURS soussignés : MAAF Assurances Société d'assurance mutuelle à cotisations

Plus en détail

«OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT.

«OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT. Commune de Ressong-le-Long Société d Equipement du Département de l Aisne «OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT

Plus en détail

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 19 septembre 2012 OBJET : Convention de partenariat avec la DDFIP Rapporteur : Mme MERCIER Délibération

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le programme comporterait 9 logements (5 PLAI et 4 PLUS), au sein de cet ensemble à usage mixte.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le programme comporterait 9 logements (5 PLAI et 4 PLUS), au sein de cet ensemble à usage mixte. Direction du Logement et de l Habitat 2014 DLH 1200 Réalisation 38 boulevard de Strasbourg (10e) d un programme de 9 logements sociaux (4 PLUS et 5 PLAI) par Toit et Joie. PROJET DE DELIBERATION EXPOSE

Plus en détail

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Les structures juridiques porteuses de dispositif MAIA disposant d un

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE «THEATRE DE BOURG-EN-BRESSE» STATUTS EXPOSE DES MOTIFS Le Théâtre de Bourg-en-Bresse constitue aujourd hui un équipement culturel notoire en matière de spectacle

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 18 FÉVRIER 2013

COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 18 FÉVRIER 2013 COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 18 FÉVRIER 2013 Délibérations adoptées lors du Conseil de Communauté 18 février 2013 13/02/3 13/02/1 13/02/2 13/02/5 AGENCE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Enquête publique. relative au déclassement du domaine public :

Enquête publique. relative au déclassement du domaine public : Aix-les-Bains, le 3 novembre 2015 : 04 79 35 79 00 ou 04 79 35 07 95 : 04 79 35 79 01 ou 04 79 35 79 02 e-mail : g.mocellin@aixlesbains.fr Affaire suivie par G. Mocellin, : 04 79 35 78 63 Enquête publique

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de cette réalisation. Direction du Logement et de l Habitat 2011 DLH 222 Réalisation par Paris Habitat OPH d un programme de construction neuve de 32 logements PLUS, 6 logements PLAI, 22 logements PLS 102-104-108, rue Castagnary

Plus en détail

SA HLM DU COTENTIN CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX RUE DU GENERAL LECLERC A QUERQUEVILLE

SA HLM DU COTENTIN CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX RUE DU GENERAL LECLERC A QUERQUEVILLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RAPPORTEUR : M. LINCHENEAU DÉLIBÉRATION D_2015_040 SÉANCE DU 30 MARS 2015 SA HLM DU COTENTIN CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX RUE DU GENERAL LECLERC

Plus en détail

Dans ce cadre, la délibération suivante est proposée au conseil de communauté urbaine.

Dans ce cadre, la délibération suivante est proposée au conseil de communauté urbaine. DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RAPPORTEUR : M. LINCHENEAU DÉLIBÉRATION D_2015_265 SÉANCE DU 21 DECEMBRE2015 PRESQU ILE HABITAT CONSTRUCTION DE 23 LOGEMENTS ZAC GRIMESNIL-MONTURBERT CHERBOURG-OCTEVILLE

Plus en détail

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS Charte du Parc naturel régional du Marais poitevin STATUTS 2014 / 2026 PREAMBULE Au regard du classement du Marais poitevin en Parc naturel régional, les régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire, les

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012 DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU JEUDI 29 MARS 2012 Au cours de la séance, il est retiré de l ordre du jour le projet de délibération n 6 par l assemblée délibérante, à savoir : - FINANCES LOCALES

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de réalisation de ces résidences.

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS. Le présent projet a pour objet de vous soumettre les conditions de réalisation de ces résidences. Direction du Logement et de l Habitat 2012 DLH 197 : Transformation en résidences sociales des foyers de la Poste 272 rue du Faubourg Saint Martin (10e), 45 avenue du général Michel Bizot (12e) et 155

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 7/07 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 26 mars 2010 Commission n 7 Finances DIRECTION DES FINANCES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL N 7/07 OBJET : Demande de garantie d'emprunt présentée

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015. FINANCES Délégation du Conseil municipal au Maire en matière d'emprunts EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015. FINANCES Délégation du Conseil municipal au Maire en matière d'emprunts EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015 POINT FINANCES Délégation du Conseil municipal au Maire en matière d'emprunts EXPOSE DES MOTIFS La décision de recourir à l emprunt relève de la compétence du

Plus en détail

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013.

COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. Commune de ORNY 2013/49 COMMUNE D ORNY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 08 avril 2013. L an deux mil treize, le huit avril à 20h00 le Conseil Municipal s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

Le prix de revient prévisionnel de cette opération est estimé à : 456.512

Le prix de revient prévisionnel de cette opération est estimé à : 456.512 GARANTIE D'EMPRUNT CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SEANCE PUBLIQUE DU 25 MARS 2004 N 2004-66 21/ S.E.M.CHA DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT POUR LA PHASE 1 DE LA CASERNE CHANZY-FORGEOT

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 15 OCTOBRE 2015

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 15 OCTOBRE 2015 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE ARRONDISSEMENT DE TOULOUSE MAIRIE DE SAINT-SAUVEUR 31790 SAINT-SAUVEUR PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 15 OCTOBRE Date de la convocation 9 octobre Nombre de

Plus en détail

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 DGS/CR- 8 Les Mathes, le 11 août 2011 SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 COMPTE-RENDU DES DÉBATS Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu des délibérations, prière de bien vouloir s adresser en mairie

Plus en détail

Commune de Grigny (91) Budget primitif 2003 Article L. 1612-5 du Code général des collectivités territoriales AVIS

Commune de Grigny (91) Budget primitif 2003 Article L. 1612-5 du Code général des collectivités territoriales AVIS (091 034 286) 6 ème section N /G/126/n A.52 Séance du 5 août 2003 RECOMMANDE AVEC A.R. Commune de Grigny (91) Budget primitif 2003 Article L. 1612-5 du Code général des collectivités territoriales AVIS

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail