Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini"

Transcription

1 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie Finance et Gestion L1-S1 : MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre II : Limites Notations : Dans tout ce chapitre, si x 0 est un nombre réel, on notera I x0 un voisinage de x 0 (c-a-d. un intervalle ouvert contenant x 0 ), et Ix 0 = I x0 {x 0 }. Si x 0 = +, alors I x0 désigne un intervalle ouvert du type ]γ; + [ et si x 0 =, I x0 est du type ] ; γ[. 1 Limite d une fonction en + ou 1.1 Limite infinie en l infini Définition 1. On dit que f(x) tend vers + lorsque x tend vers + (ou que f a pour ite + en + ) si : 1. l on peut rendre f(x) aussi grand que l on veut pourvu que x soit suffisamment grand. 2. tout intervalle du type [A; + [ contient toutes les valeurs de f(x) pour x suffisamment grand. 3. A R +, a R, x I (x > a f(x) A) On note : f(x) = +. Figure 1 courbe d une fonction de ite + en +

2 1.2 Limite finie en l infini 2 Exemples 1. de référence : Chacune des fonctions suivantes a pour ite + quand x tend vers + : x x ; x mx + p si m > 0 ; x x n, n N ; x ln x, x e x ; x a x si a > 1 ; x x α si α > 0. Exemples 2. Donner par analogie la définition : d une fonction qui a pour ite en + d une fonction qui a pour ite en d une fonction qui a pour ite + en Illustrer chacun des cas. 1.2 Limite finie en l infini Définition 2. On dit que f(x) tend vers l lorsque x tend vers + (ou que f a pour ite l en + ) si : 1. l on peut rendre f(x) aussi proche de l que l on veut, pourvu que x soit suffisamment grand. 2. quand tout intervalle ouvert contenant l contient toutes les valeurs de f(x) pour x suffisamment grand. 3. ε > 0, A R, x I (x > A l ε f(x) l + ε) On note : f(x) = l Figure 2 courbe d une fonction de ite l en + Exemples 3. de référence : Chacune des fonctions suivantes a pour ite 0 quand x tend vers + : x 1 x ; x 1 x ; x 1 x n, n N ; x x α si α < 0 ; x a x si 0 < a < 1.

3 3 2 Limite d une fonction en un réel x 0 Soit x 0 un réel et f une fonction définie sur un intervalle contenant x 0 ou sur un intervalle de borne x 0 du type ou ]x 0 ; γ[ ou ]γ; x 0 [. 2.1 Limite infinie en x 0 Définition 3. On dit que f(x) tend vers + lorsque x tend vers x 0 (ou que f a pour ite + en x 0 ) 1. si l on peut rendre f(x) aussi grand que l on veut pourvu que x soit suffisamment proche de x quand tout intervalle du type [A; + [ contient toutes les valeurs de f(x) pour x suffisamment proche de x si A R +, α R +, x I ( x x 0 < α f(x) > A) On note : x x0 f(x) = +. Exemple 4. Figure 3 courbe d une fonction de ite + en x = x 0 1 Montrons, en utilisant la définition, que x = +. (ici x 2 0 = 0) Réponse : Soit A > 0, posons α = 1 A Soit x R tel que 0 < x < 1 A, alors 1 x > A > 0 donc est strictement croissante sur R + 1 ) c-a-d. x > A, car 2 x 2 = x 2. 1 Cette démarche étant valable pour tout A > 0, on a donc x = x 2 > A (la fonction «x x2»

4 2.2 Limite finie en x Limite finie en x 0 Définition 4. Soit l un réel : on dit que f(x) tend vers l lorsque x tend vers x 0 (ou que f a pour ite l en x 0 ) 1. si l on peut rendre f(x) aussi proche de l que l on veut pourvu que x soit suffisamment proche de x quand tout intervalle ouvert contenant l contient toutes les valeurs de f(x) pour x suffisamment proche de x si ε R +, α R +, x I ( x x 0 < α f(x) l ε) Remarque : Une fonction peut posséder une ite en x 0, même si elle n est pas définie en x 0. Cependant, si f admet une ite en x 0 ET si f est définie en x 0, alors, on a nécessairement (avec cette définition...) x x0 f(x) = f(x 0 ) (voir chapitre «continuité»). Théorème 1. Si f admet une ite en x 0 (réel ou infini), alors cette ite est unique. Admis Théorème 2. Soir f une fonction qui est la somme, le produit, le quotient ou la composée (voir plus loin) des fonctions de référence suivantes : des fonctions polynômes. de la fonction «valeur absolue». de la fonction «racine carrée». de la fonction «logarithme népérien». des fonctions exponentielles de base a > 0. des fonctions puissances. Si f est définie en x 0 D f, alors f admet une ite en x 0 et cette ite est f(x 0 ) : Exemples x 3 x 2 2x 1 2x2 4x 2 f(x) = f(x 0 ) x x 0 = 1 2. ln x + 5 = 0 x 4 x Limite à droite / à gauche Exemple 6. la fonction «partie entière» Définition 5. Soit x un réel, il existe un unique entier (relatif) n tel que n x < n + 1. Cet entier est appelé «partie entière» de x. On le note E(x). La fonction «partie entière», notée E, définie sur R, associe à chaque réel sa partie entière. Exemples 7. E(π) = 3 et E( 4, 35) = 5.

5 2.3 Limite à droite / à gauche 5 Illustration : Figure 4 Courbe de la fonction «partie entière» Etude de la ite en x 0 = 0 Peut-on avoir l = 0? Non car si 1 < x < 0, E(x) = 1 donc E(x) ne peut être aussi proche que l on veut de 0. Peut-on avoir l = 1? non car si 0 < x < 1, E(x) = 0 donc E(x) ne peut être aussi proche que l on veut de 1. Enfin aucune autre valeur réelle ne peut être la ite de la fonction E en 0. Par contre, si l on distingue la ite à droite de 0 (c-a-d. lorsque x > 0) de la ite à gauche de 0, on peut dire que la fonction «partie entière» a pour ite 0 (respectivement 1). Définition 6. ATTENTION! ici, l étude des ites se fait sur des intervalles ouverts : Soit f une fonction définie à gauche de x 0 (c-a-d. il existe un intervalle ]x 0 γ; x 0 [ D f avec γ > 0) (respectivement à droite de x 0 (c-a-d. il existe un intervalle ]x 0 ; x 0 + γ[ D f ). On dit que f a pour ite l à gauche de x 0 (respectivement à droite de x 0 ) : 1. quand tout intervalle ouvert contenant l contient toutes les valeurs de f(x) pour x suffisamment proche de x 0 et x < x 0 (respectivement et x > x 0 ) 2. la restriction de f à ]x 0 γ; x 0 [ (resp. ]x 0 ; x 0 + γ[) admet l pour ite 3. si ε R +, α R +, (x 0 α < x < x 0 f(x) l ε) respectivement si ε R +, α R +, (x 0 < x < x 0 + α f(x) l ε) On note : x x 0 f(x) = l ou x x0 x<x 0 f(x) = l (respectivement x x + 0 f(x) = l ou x x0 x>x 0 f(x) = l). Théorème 3. Soit f une fonction définie sur un voisinage épointé de x 0, noté Ix 0 pas définie en x 0 ). On a l équivalence (c-a-d. f n est f(x) = l x x 0 x x0 f(x) = l = x x0 f(x) x<x 0 x>x 0

6 6 Exemple = + car x2 x<0 x 2 = x>0 1 = + (à prouver par composition par exemple). x2 Conséquence : Si une fonction possède en x 0 une ite à droite et une ite à gauche différentes, alors f n a pas de ite en x 0. Remarque : Si f est définie sur un voisinage I x0 de x 0. On a l équivalence : où l est un nombre réel. f(x) = l x x 0 x x0 f(x) = x x0 f(x) = f(x 0 ) = l x<x 0 x>x 0 Exemple 9. Montrons que la fonction f suivante admet une ite en x 0 = 2 f(x) = x 2 1 si x ] ; 2[ f(2) = 3 f(x) = 4x + 1 si x ]2; + [ On a d une part f(x) = x 2 1 = 3 et d autre part x 2 x<2 x 2 x<2 x 2 x>2 Donc f(x) = f(x) = f(2) : f admet une ite réelle en x 0 = 2 x 2 x<2 x 2 x>2 3 Opérations sur les ites On rappelle ici les principales opérations sur les ites vues au lycée Limite de la somme de deux fonctions x0 f + g x0 f x0 g + l + + F.I. + F.I. l + l + l Limite du produit de deux fonctions x0 f g x0 f x0 g 0 l > 0 l < F.I. F.I. l > 0 0 ll ll + l < 0 0 ll ll + + F.I. + + F.I. + + f(x) = 4x + 1 = 9 = 3 x 2 x>2

7 7 x0 g Limite du quotient de deux fonctions x0 f g x0 f 0 l > 0 l < F.I. ± ± ± ± l l l > l l l l l < l l F.I. F.I F.I. F.I. Le symbole «F.I.» signifie «forme indéterminée», c est-à-dire que l on ne peut pas connaître a priori la ite. Le symbole ± signifie que l on doit connaître le signe de g(x) au voisinage de zéro pour pouvoir conclure. Exemple x 3 + x + 1 x 2 2x 3 Théorème 4. haut degré. = + et x 3 x + 1 x 2 2x 3 = (à rédiger) 1. La ite en l infini d une fonction polynôme est celle de son monôme de plus 2. La ite en l infini d une fonction rationnelle (c-a-d. quotient de deux polynômes) est celle du quotient des monômes de plus haut degré du numérateur et du dénominateur. Exemples x 2x4 + 3x 2 5x + 7 = x 2x4 = 2x 3 2x 2 + x 1 4x 4 + x 3 x 2 + x + 1 = 2x 3 4x = x = 0. Théorème 5. Composition de ites Dans cet énoncé, x 0, l et L désignent des réels ou ±. Soient f et g deux fonctions telles que f(x) = l et g(x) = L. Alors la fonction composée h = g f admet une ite en x 0 et x x 0 x l h(x) = L x x 0 Schéma : f g x f(x) = y g(y) = (g f)(x) x 0 l L

8 Figure 5 Illustration du théorème des gendarmes (ici x0 = + ) 8 Exemples 12. Détermination de quelques ites : 1. x2 + x + 1 =? x x x2 +x+1 = x x2 = + et x = +, donc par composition, x2 + x + 1 = x + 2. e 1 x 2 =? 1 x 3. ln ln = + et 2 ex = +, donc par composition, ( x 2 ) + x 7 =? x 2 2x + 3 x 2 + x 7 x 2 2x + 3 = x 2 = 1, donc par composition x2 ( x 2 ) + x 7 = ln 1 = 0 x 2 2x + 3 e 1 x 2 = + Théorème 6. Limite par encadrement Dans cet énoncé x 0 et l désignent un réel ou + ou. Soient f, g et h trois fonctions définies sur un voisinage I x0 I x0, f(x) g(x) h(x). Si x x0 f(x) = x x0 h(x) = l Alors x x0 g(x) = l. de x 0 et vérifiant en outre : x

9 9 Remarques : 1. Dans le cas où f, g et h ne sont définies qu à gauche (respectivement à droite) de x 0, l énoncé s entend en prenant les ites à gauche (respectivement à droite) des fonctions f, g et h. 2. Ce théorème porte le nom de «théorème des gendarmes». Exemple 13. [ [ 2 Soit f la fonction définie sur 3 ; + par f(x) = 1. Pour tout x 2 3, on a 9x2 4 x D une part : 9x et x > 0, donc f(x) 0 D autre part : 9x2 4 = 3x et x x 3. Donc f(x) 3x x 3, c-a-d. f(x) 3 x 2 Conclusion : x 2 3, 0 f(x) 3 x On connaît x car 0 1 9x2 9x = 0, donc d après le théorème des gendarmes, x 2 f(x) = 0. Théorème 7. Théorèmes de comparaison x 0 désigne un réel ou + ou. Soient f et g deux fonctions définies sur un voisinage I x0 de x 0 et vérifiant en outre : x I x0, f(x) g(x). Si f(x) = + Alors g(x) = +. x x0 x x0 Si g(x) = Alors f(x) =. x x0 x x0 Exemple 14. Soit f une fonction définie sur R, telle que pour tout x 0 ; f(x) x 3. On connaît la ite x x3 =, donc f(x) = x La démonstration du théorème suivant sera faite dans le chapitre «Dérivation», nous donnons cependant les résultats très utiles suivants : Théorème 8. x 1 ln x x 1 = x 1 x = 1 2 e x 1 x = 1 α 0, (1 + x) α 1 x = α

10 10 4 Croissances comparées Les résultats suivants sont admis : Théorème 9. ln x x = 0+ x ln x = 0 x>0 e x x = + x xex = 0 Ces résultats se généralisent pour tout α > 0 et tout β > 0 : (ln x) α = 0 + x β ln x α = 0 x β x>0 e x x = + β x x β e x = 0 Exemple 15. Comparaison des fonctions f : f(x) = 3 x et g : g(x) = x 3 au voisinage de + ( e (3x x 3 ) = ex ln 3 x 3 x ln 3 ) ( e x ln 3 ) = x3 1 = x 3 x3 (x ln 3) (ln 3 3)3 1. x ln 3 = + et X + e X = +. Donc par composition, X 3 Enfin on peut conclure par somme et produit que (3x x 3 ) = + e x ln 3 (x ln 3) 3 = +. 5 Conséquences graphiques : Asymptote à une courbe Définition 7. Soit f une fonction définie sur un voisinage de +. C f y = l pour asymptote horizontale si f(x) = l. admet la droite d équation 4 2 C f y = l Figure 6 Asymptote horizontale

11 11 Exemples f : x 1 x. La droite d équation y = 0 est A.H. à C f aux voisinages de + et de. 2. f : x x2 x La droite d équation y = 1 est A.H. à C f aux voisinages de + et de. Définition 8. Soit f une fonction définie sur un voisinage de a. C f admet la droite d équation x = a pour asymptote verticale si x a f(x) = ±. 2 C f O x = a Figure 7 Asymptote verticale Exemples f : x x x 2 : la droite d équation x = 2 est A.V. à C f 2. f : x x x 2 : les droites d équations x = 4 et x = 4 sont A.V. à C f Définition 9. Soit f une fonction définie sur un voisinage de +. C f y = ax + b pour asymptote oblique si (f(x) (ax + b)) = 0. admet la droite d équation

12 12 y = ax + b 4 2 C f Exemples 18. Figure 8 Asymptote oblique 1. f : x x2 + 1 x + 1. La droite d équation y = x 1 est A.O. à C f aux voisinages de + et de. 2. f : x x2 1. La droite d équation y = x est A.O. à C f aux voisinages de + et de. x Exemple 19. La population d une ville moyenne a été modélisée par la formule suivante : f(x) = 50+5(1 e 0,2x ) où x représente le rang de l année à partir de x = 0 pour l année 1990, et f(x) représente la population de cette ville en milliers d habitants. (Ainsi, en 1990, cette ville comportait habitants). 1. Étudier les variations de f sur l intervalle [0; + [ Pour tout x 0, f (x) = 5 ( 0, 2)e 0,2x = e 0,2x > 0 : f est donc strictement croissante sur R + 2. Justifier que la courbe représentative C de f possède une asymptote en +. Donner une interprétation de votre résultat : La droite D d équation y = 55 est asymptote horizontale à C : en effet, pour tout x 0, f(x) 55 = 5e 0,2x et e 0,2x = 0 Cela signifie que la population de cette ville s accroît et tend vers habitants.

13 13 MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre III : continuité Notations : On reprend dans ce chapitre les notations du chapitre précédent : si x 0 est un nombre réel, on notera I x0 un voisinage de x 0 (c-a-d. un intervalle ouvert contenant x 0 ), et Ix 0 = I x0 {x 0 }. Si x 0 = +, alors I x0 désigne un intervalle ouvert du type ]γ; + [ et si x 0 =, I x0 =] ; γ[. 6 Définitions Soit f une fonction définie sur un intervalle ouvert I et x 0 un réel appartenant à I. Théorème 10. Si x 0 est un réel de I et si f admet une ite en x 0, alors cette ite est nécessairement f(x 0 ). Définition 10. Soit f une fonction définie sur un intervalle ouvert I et x 0 un réel appartenant à I. f est dite continue en x 0 si elle admet une ite réelle en x 0. Ce qui signifie que si x est proche de x 0 alors f(x) reste proche de f(x 0 ). Figure 9 Fonction continue / discontinue en x 0 Cas de discontinuité : 1. La fonction «partie entière (» est discontinue en 0. En effet, elle n a pas de ite en La fonction f : x sin si x 0 et f(0) = 0 : f n a pas de ite en 0 x) 3. La fonction δ définie sur R par δ(x) = 0 si x 0 et δ(0) = 1. Définition 11. Si I est un intervalle ouvert, on dit que f est continue sur I si elle est continue en tout réel de I.

14 14 ( 1 Figure 10 Courbe de f : x sin x) On peut introduire les notions de continuité à gauche et à droite d un réel : Définition 12. Soient x 0 R et f une fonction définie sur un intervalle I x0. f est dite continue à droite (respectivement continue à gauche) en x 0 si x x0 f(x) = f(x 0 ) (respect. x x0 f(x) = f(x 0 )). x>x 0 x<x 0 Théorème 11. f est continue en x 0 si et seulement si f est continue à droite et à gauche en x 0. Définition 13. Si f est définie sur I = [a, b], dire que f est continue sur I signifie qu elle est continue en tout réel de ]a, b[ et que f est continue à droite en a et à gauche en b. Exemples 20. Les fonctions suivantes sont-elles continues en x 0? 1. f est définie sur R par f(x) = x 1 si x < 0 et f(x) = x 2 si x 0. (x 0 = 0) On a d une part f(x) = x 1 = 1 et d autre part f(x) = x 2 = 0 = f(0) x<0 x<0 Ainsi f(x) f(x) : f n est pas continue en 0 x<0 x>0 2. g est définie sur R par g(x) = x 2 + x + 3 si x 1 et g(x) = 5e x 1 si x > 1. (x 0 = 1). On a d une part g(x) = x 2 + x + 3 = 5 = g(1) et d autre part g(x) = 5e x 1 = 5 x 1 x<1 x 1 x<1 Ainsi g(x) = g(1) = g(x) : g est continue en x 0 = 1 x 1 x<1 x 1 x>1 x>0 Théorème 12. On admet que les fonctions suivantes sont continues 1. Les fonctions polynômes sont continues sur R. 2. La fonction «valeur absolue» est continue sur R. 3. La fonction «racine carrée» est continue sur R Les fonctions rationnelles sont continues sur leur ensemble de définition. 5. La fonction «logarithme népérien» est continue sur R Les fonctions exponentielles de base a > 0 sont continues sur R. 7. Les fonctions puissances sont continues sur R +. Contre-exemple : La fonction «partie entière» est discontinue en tout entier de Z, et continue en tout réel non entier. x>0 x 1 x>1 x>0

15 15 7 Prolongement par continuité Définition 14. Soit f une fonction continue sur un intervalle Ix 0, non définie en x 0 et admettant une ite réelle l en x 0. On définit alors la fonction f sur I x0 par f(x) = f(x) si x x 0 et f(x 0 ) = l. f est alors définie et continue sur I x0. On dit que f est le prolongement par continuité de f en x 0. Exemples Soit f la fonction définie sur R par f(x) = e 1 x 2. On a : = et x 2 x ex = 0, donc par composition, 1 f(x) = 0. On peut prolonger f par continuité en 0 en posant f(x) = 2. Soit g la fonction définie sur R {1} par g(x) = ln(x2 ) x 1. Par quotient, ln(x 2 ) x 1 On a vu au chapitre précédent que x 1 ln(x 2 ) donc x 1 x 1 = 2 ln x x 1 x 1 = 2 { f(x) si x 0 0 si x = 0 = + : on ne pourra pas prolonger g par continuité en 0 ln x x 1 = 1, On peut prolonger g par continuité en 1 en posant g(x) = { g(x) si x R {1} 2 si x = 1 8 Opérations sur les fonctions continues Les théorèmes suivants sont admis : Théorème 13. Soient f et g deux fonctions définies sur un intervalle I et λ un réel. Si f et g sont continues en x 0 I, alors f + g, λf, f.g et f sont continues en x 0. Si f et g sont continues sur I, alors f + g, λf, f.g et f sont continues sur I Théorème 14. Soit f une fonction définie sur un intervalle I et x 0 I. Si f est continue en x 0 et f(x 0 ) 0, alors 1 f est continue en x 0. Si f est continue sur I et pour tout x I, f(x) 0 alors 1 f est continue sur I. Théorème 15. Si f est continue en x 0 I et strictement positive en x 0, alors pour tout α R, f α est continue en x 0 Si f est continue sur I et strictement positive sur I, alors pour tout α R, f α est continue sur I

16 16 Théorème 16. Soit f une fonction définie sur un intervalle I et g une fonction définie sur un intervalle J tels que pour tout x I, f(x) J (f(i) J). Si f est continue en x 0 I et g est continue en y 0 = f(x 0 ) alors, la fonction composée g f est continue en x 0. Si f est continue sur I et g est continue sur J, alors g f est continue sur I. Exemple 22. La fonction h : h(x) = x 2 + 2x + 3 est continue sur [ 1; 3]. En effet h = g f est la composée de la fonction polynôme f : x x 2 + 2x + 3 suivie de la fonction g : x x. Le discriminant de f(x) est = 16 ; g possède deux racines x 1 = 1 et x 2 = 3. Le signe de f(x) est donc le suivant : x x 2 + x La fonction f est continue et positive sur [ 1; 3], et la fonction g est continue sur R +, donc la composée h = g f est continue sur [ 1; 3] 9 Propriétés des fonctions continues sur un intervalle 9.1 Théorème des valeurs intermédiaires et applications Théorème 17. Soit f une fonction continue sur un intervalle I = [a, b]. Soit β un réel compris entre f(a) et f(b). Il existe au moins un réel α [a, b] tel que f(α) = β. Figure 11 Théorème des valeurs intermédiaires

17 9.2 Extrema d une fonction 17 Une autre formulation du théorème précédent est : Théorème 18. L image d un intervalle par une fonction continue est un intervalle Cas particulier : β = 0 Théorème 19. Soit f une fonction continue sur un intervalle I = [a, b] telle que f(a).f(b) < 0, alors Il existe au moins un réel α [a, b] tel que f(α) = 0. Cas Particulier : Cas d une fonction strictement monotone Théorème 20. Soit f une fonction continue sur un intervalle I = [a, b] et strictement monotone sur [a, b]. Soit β un réel compris entre f(a) et f(b). Il existe exactement un réel α [a, b] tel que f(α) = β. Exercice : Extrait du partiel de juin Soit f la fonction définie par f(x) = 2 x + ln(x2 ) 1. Donner l ensemble de définition de f, noté D f. 2. Déterminer la ite de f en, en +, puis en x ln x 3. Montrer que pour tout x de D f, f(x) =. En déduire la ite de f en 0 +. x 4. Démontrer que pour tout x de D f, f 2(x 1) (x) =. En déduire les variations de f sur son x 2 ensemble de définition. 5. Montrer que l équation (E) : f(x) = 0 possède une unique solution réelle α. Théorème 21. Rappels : Soit f une fonction dérivable sur un intervalle I. 1. Si x I, f (x) > 0 (respectivement f (x) < 0) alors f est strictement croissante sur I (respect. décroissante sur I) 2. Si x I, f (x) 0 (respectivement f (x) 0) et f s annule en des réels isolés (c-a-d. qui peuvent être séparés par des intervalles non vides), alors f est strictement croissante sur I (respect. décroissante sur I) 9.2 Extrema d une fonction Les théorèmes suivants sont des conséquences du théorème des valeurs intermédiaires, et seront admis : Théorème 22. Soit f une fonction continue sur un intervalle I = [a, b], alors f est bornée et atteint ses bornes. Théorème 23. L image d un intervalle fermé borné [a, b] par une fonction continue f est un intervalle fermé borné [m, M], où m (respectivement M) est le minimum (respect. maximum) de f sur [a, b]

18 9.2 Extrema d une fonction 18 MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre IV : Dérivabilité 1 Dérivabilité d une fonction en un réel x 0 Rappels : Définition 15. Soit f une fonction définie sur un intervalle ouvert I et x 0 un réel appartenant à I. f est dite dérivable en x 0 si f (x,x0 ) = f(x) f(x 0) admet une ite réelle (= finie) l lorsque x x x 0 tend vers x 0. Dans ce cas, cette ite est notée f (x 0 ) et est appelée nombre dérivé de f en x 0 Remarque : f (x,x0 ) représente le coefficient directeur de la sécante (MM 0 ) où M(x, f(x)) et M 0 (x 0, f(x 0 )). Dire que f (x,x0 ) possède une ite quand x tend vers x 0 revient à dire que la courbe représentative de f possède au point M 0 une tangente de coefficient directeur f (x 0 ). (tangente non verticale) Ainsi, lorsque f est dérivable en x 0 l équation de la tangente à C f est y = f (x 0 )(x x 0 ) + f(x 0 ) (remarquer que cette droite a pour coefficient directeur f (x 0 ) et passe par M 0 ). Exemples Soit f : f(x) = x 2. Pour x 0 = 1, on a f (x,1) = x2 1 = x + 1 donc x 1 f (x,1) = 2. f est x 1 dérivable en 1 et f (1) = 2. La tangente à C f au point A(1, 1) a pour équation : y = 2(x 1) + 1 soit : y = 2x + 1 x 1 2. Soit f : f(x) = x 1. Pour x 0 = 1, on a f (x,1) = = 1 si x > 1 et 1 si x < 1. Donc x 1 f (x,1) ne possède pas de ite en x 0 = 1 et f n est pas dérivable en 1. Remarque : Avec le changement de variable x 0 = x + h, on a l énoncé suivant : f est dérivable en x 0 si et seulement si f(x 0 + h) f(x 0 ) admet une ite finie lorsque h tend vers zéro. h Application à la détermination de ites : On rappelle les ites admises au chapitre II Théorème 24. x 1 ln x x 1 = 1 e x 1 x = x 1 x = 1 2 α 0, (1 + x) α 1 x = α

19 9.2 Extrema d une fonction 19 Définition 16. Soit f une fonction définie sur I x0. Si le taux d accroissement de f a une ite finie à droite (respectivement à gauche) en x 0, f est dite dérivable à droite (respect. à gauche) de x 0. On note f d(x f(x) f(x 0 ) 0 ) = x x0 x>x 0 x x 0 et f g(x f(x) f(x 0 ) 0 ) = x x0. x<x 0 x x 0 REMARQUE IMPORTANTE : Une fonction peut très bien être dérivable à droite et à gauche en x 0 mais ne pas être dérivable en x 0. (Voir la figure 1.1 ci-dessous : f d(2) = 0 et f g(2) = 4). Figure 12 Point anguleux Autres exemples de fonctions non dérivables en x 0 Figure 13 Point de rebroussement / Tangente verticale Théorème 25. Une fonction f définie sur I x0 à gauche et à droite de x 0 et f d(x 0 ) = f g(x 0 ). est dérivable en x 0 si et seulement si f est dérivable Théorème 26. Soit f une fonction définie sur I x0. Si f est dérivable en x 0 alors f est continueen x 0. la réciproque est fausse : penser à la fonction «valeur absolue» qui est continue, mais non dérivable en zéro.

20 20 10 Variations - extrema d une fonction dérivable Théorème 27. Rappels : Soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. 1. Si x I, f (x) 0 alors f est croissante sur I. 2. Si x I, f (x) 0 alors f est décroissante sur I. 3. Si x I, f (x) = 0, alors f est constante sur I. On a un énoncé un peu plus précis : Définition 17. Les réels {x i, i J} sont dits isolés si pour tout indice i de I, il existe un intervalle ouvert I i contenant x i tel que les intervalles { I i, i J} soient disjoints deux à deux. Théorème 28. Soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. 1. Si x I, f (x) 0 et f ne s annule qu en des réels isolés, alors f est strictement croissante sur I. 2. Si x I, f (x) 0 et f ne s annule qu en des réels isolés, alors f est strictement décroissante sur I. Exemple 24. La fonction «cube» f : x x 3. x R, f (x) = 3x 2 0 et f ne s annule qu en x = 0, donc f est strictement croissante sur R. Définition 18. Soit f une fonction définie sur D f. 1. On dit que f admet un maximum local en x 0, s il existe un voisinage I x0 tel que x 0 I x0, f(x) f(x 0 ). 2. On dit que f admet un minimum local en x 0, s il existe un voisinage I x0 tel que x 0 I x0, f(x) f(x 0 ). 3. On dit que f admet un extremum en x 0 si f admet un minimum ou un maximum en x 0. Théorème 29. Soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I x0, si f admet un extremum en x 0, alors f (x 0 ) = 0. Conséquence graphique : Sous les conditions du théorème, la tangente à C f est horizontale. Remarque : La réciproque du théorème précédent est fausse : par exemple soit f : x x 3, f (0) = 0 mais f n admet pas d extremum en x = 0. Théorème 30. Soit f une fonction définie et dérivable sur I x0, si f (x 0 ) = 0 et si f (x) change de signe en x 0, alors f admet un extremum en x 0. Théorème 31. Soit f une fonction deux fois dérivable sur I x0. 1. Si f (x 0 ) = 0 et f (x 0 ) > 0, alors f admet un minimum en x Si f (x 0 ) = 0 et f (x 0 ) < 0, alors f admet un maximum en x 0. Exercice : Soit f définie sur R + par f(x) = (ln x) 3 3 ln x. Calculer f (x) puis déterminer les variations de f sur R +.

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité Notations

Plus en détail

Documents pour l étudiant : Chapitre II : Limites

Documents pour l étudiant : Chapitre II : Limites 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Documents pour l étudiant : Chapitre II : Limites Notations : Dans

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques. m = y B y A f(b) f(a)

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques. m = y B y A f(b) f(a) 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre VII : Dérivation Notations : On reprend dans ce chapitre les notations

Plus en détail

FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie

FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie I) PRELIMINAIRES Voir activité II) LIMITE D UNE FONCTION EN + et ) Limite infinie en + et Soit f une fonction définie sur un intervalle de la forme

Plus en détail

Cours de Terminale S / Fonctions : limites et continuité. E. Dostal

Cours de Terminale S / Fonctions : limites et continuité. E. Dostal Cours de Terminale S / Fonctions : ites et continuité E. Dostal Août 204 Table des matières 2 Fonctions : ites et continuité 2 2. Limites.............................................. 2 2.2 Théorèmes.............................................

Plus en détail

PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES

PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES UNIVERSITÉ DE CERGY U.F.R. Economie et Gestion Licence d Économie et Gestion L1 - S1 PRATIQUE DES FONCTIONS NUMÉRIQUES EXAMEN PREMIÈRE SESSION - Janvier 01 - heures Les exercices sont indépendants et peuvent

Plus en détail

TS Limites de fonctions Cours

TS Limites de fonctions Cours TS Limites de fonctions Cours I. Limites à l infini. Limite infinie en + ( 3 ) Définition Une fonction f a pour limite + en + si pour toute valeur réelle A, on a f() > A pour assez grand c est à dire pour

Plus en détail

LIMITES ET CONTINUITE

LIMITES ET CONTINUITE LIMITES ET CONTINUITE Chapitre 2 Limites et continuité Limites et continuité L I M I T E S E T C O N T I N U I T E I. LIMITE A L INFINI. Limite finie à l infini Définition Soit f une fonction définie sur

Plus en détail

Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites

Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R, x 0 R, f est une fonction définie sur son domaine de définition D f à valeurs réelles. C f désigne

Plus en détail

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui Chapitre 6 : CONTINUITE - DERIVATION 1. CONTINUITE 1. 1 Continuité en un point Définition Soit f une fonction numérique définie sur un intervalle I de R, et a un élément de I (distinct des bornes de I)

Plus en détail

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions les fonctions LPO de Chirongui - Exercices : Savoir Faire (livre)- Déterminer une ite Interprétation graphique Livre Indice BORDAS - Page 45 Exercice 34, 35, 36 et 37 page 56 - Limite finie à l infini

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions 1 Les suites numériques (rappel de première)... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Plusieurs méthodes pour générer une suite... 4 2 Exemples d algorithmes

Plus en détail

Limites de suites et de fonctions

Limites de suites et de fonctions TS - Chap2 1 Limites de suites et de fonctions 1 Limite d une suite u est une suite notée aussi (u n ) ; u n est son terme général ou terme d indice n. 1.1 Limite finie Soit l un nombre réel. Dire que

Plus en détail

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S I Notion de continuité 1) Fonctions continues Définition 1 : Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant a. Remarques : On dit que f est continue en a si lim f(x) = f(a) On dit que f est

Plus en détail

Les fonctions : Limites, Continuité

Les fonctions : Limites, Continuité Les fonctions : Limites, Continuité f désigne une fonction définie sur un intervalle I ; On note C f sa courbe représentative dans un repère du plan I) Limite d une fonction au voisinage de l infini I

Plus en détail

Limites et continuité

Limites et continuité 1 Limites et continuité Table des matières 1 Limites - Rappels de première 2 1.1 Définition................................. 2 1.2 Asymptotes parallèles aux axes..................... 3 1.3 Limites des

Plus en détail

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires I) Notion de continuité 1) Définition On dit qu une fonction est continue sur un intervalle I lorsque le tracé de sa courbe représentative

Plus en détail

Cours sur les limites de fonctions et la continuité M. HARCHY TS 2 -Lycée Agora-2015/2016

Cours sur les limites de fonctions et la continuité M. HARCHY TS 2 -Lycée Agora-2015/2016 Cours sur les limites de fonctions et la continuité M. HARCHY TS 2 -Lycée Agora-205/206 Limite d une fonction. Limite à l infini.. Limite finie d une fonction à l infini Définition Soit f une fonction

Plus en détail

I. Equation et inéquation du second degré

I. Equation et inéquation du second degré I. Equation et inéquation du second degré Théorème : Soient a, b et c des nombres réels avec a non nul, on appelle discriminant et on note Δ le nombre b 2 4ac. L équation ax 2 + bx + c = 0, - admet deux

Plus en détail

Résumé : Continuité et limites Niveau : Bac mathématiques Réalisé par : Prof. Benjeddou Saber

Résumé : Continuité et limites Niveau : Bac mathématiques Réalisé par : Prof. Benjeddou Saber Résumé : Continuité et limites Niveau : Bac mathématiques Réalisé par : Prof. Benjeddou Saber Email : saberbjd2003@yahoo.fr Soit f et g deux fonctions définies sur un intervalle ouvert I et a un réel de

Plus en détail

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Cité Scolaire Gambetta Année scolaire 0-03 I Limite à l infini : ) Limite finie en Définition : Dire qu une fonction f a pour limite le réel l en signifie

Plus en détail

Chapitre 6 Comportement asymptotique et limites de fonctions Limites de suites

Chapitre 6 Comportement asymptotique et limites de fonctions Limites de suites Chapitre 6 Comportement asymptotique et ites de fonctions Limites de suites 1. Limite d une fonction en ou en. 1.1 Limite infinie d une fonction en ou en Cadre : Soit I=]a ; [, où a est un réel fixé (NB

Plus en détail

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction I. Continuité Définition : Continuité d une fonction Dire que f est continue en a signifie que f a une limite finie en a ; cette limite est alors

Plus en détail

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I. Définitions des ites en l infini. - Limite infinie. a) Limite de suites. Définition : On dit que la suite (U n ) tend vers + lorsque pour tout réel A, l intervalle

Plus en détail

Limites et asymptotes

Limites et asymptotes Chapitre 3 Limites et asymptotes Sommaire 3. Définitions, propriétés........................... 87 3.. Limite finie en un point........................... 87 3..2 Limite infinie en un point..........................

Plus en détail

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité Table des matières I Continuité....................................... 2 I.1 Continuité en un point............................ 2 I.2 Propriétés................................... 3 I.3 Continuité sur

Plus en détail

I. Les fonctions de référence

I. Les fonctions de référence I. Les fonctions de référence. Fonctions affines, affines par morceau Une fonction affine est croissante lorsque., décroissante lorsque... Sa représentation graphique est la droite d équation y = a b,

Plus en détail

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours Analyse re année IUT GEA Notes de cours Jean-Marie Favreau Année 200 20 Remarque : l introduction de ce cours, présentée en quelques minutes, de manière interactive, permet de placer quelques rappels simples,

Plus en détail

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ A. Limites d'une fonction I. Limite en et en. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ où a R. DÉFINITIONS Soit l un réel.

Plus en détail

LIMITES DE FONCTIONS

LIMITES DE FONCTIONS T ale S LIMITES DE FONCTIONS Analyse - Chapitre 6 Table des matières I Limite d une fonction à l infini 2 I Limite finie à l infini........................................ 2 I a..........................................

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Limite d une fonction à l infini. Limite finie à l infini Définition : Dire qu une fonction f a pour ite le nombre réel l en + signifie que tout intervalle ouvert contenant

Plus en détail

LIMITES ET CONTINUITE

LIMITES ET CONTINUITE LIMITES ET CONTINUITE I) LIMITES A L'INFINI ) Limite infinie à l'infini Si tout intervalle ]A;+ [ contient tous les f(x) pour x assez grand, on dit que f a pour ite + en +. on écrit f x = f x = A > 0,

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation ) Définition et interprétation géométrique : Soient f une fonction définie sur un intervalle I de R et a I. La fonction est dérivable

Plus en détail

Limites, continuité, dérivabilité

Limites, continuité, dérivabilité Limites, continuité, dérivabilité (3) () Analyse 1 / 47 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

Continuité d une fonction et équation

Continuité d une fonction et équation Continuité d une fonction et équation I) Notion de continuité 1) Définition On dit qu une fonction est continue sur un intervalle I lorsque le tracé de sa courbe représentative sur l intervalle I se fait

Plus en détail

LIMITES DE FONCTIONS

LIMITES DE FONCTIONS LIMITES DE FONCTIONS I- Limites à l infini. Limites infinies Définition Soit f une fonction définie sur un intervalle ]A; + [. On dit que f a pour ite + quand x tend vers + lorsque pour tout réel M, fx)

Plus en détail

Limite d une fonction en un point

Limite d une fonction en un point Limite d une fonction en un point Définiton Soit f une fct déf. sur un intervalle I de R, sauf p-ê en a I. l R est la limite de f en a si, quand x I se rapproche de a, f (x) se rapproche de l. Dans ce

Plus en détail

Limite et continuité de fonctions réelles

Limite et continuité de fonctions réelles Limite et continuité de fonctions réelles Denis Vekemans Introduction : on désigne par "fonction réelle" tout fonction d une variable réelle à valeurs réelles. 1 Limite finie 1.1 Définitions 1.1.1 Définition

Plus en détail

Limites, continuité. ECE3 Lycée Carnot. 10 janvier 2012

Limites, continuité. ECE3 Lycée Carnot. 10 janvier 2012 Limites, continuité ECE3 Lycée Carnot 10 janvier 01 Ce premier gros chapitre sur l étude de fonctions depuis septembre regroupe en fait des résultats de nature diverse, qui recouvrent à peu près tout ce

Plus en détail

Limites : Résumé de cours et méthodes 1 Limite d une fonction en + et en

Limites : Résumé de cours et méthodes 1 Limite d une fonction en + et en - Limite infinie en + et en Limites : Résumé de cours et méthodes Limite d une fonction en + et en Soit f une fonction définie sur un intervalle admettant + comme borne supérieure.on dit que f a pour ite

Plus en détail

0.2.3 Polynômes Monômes Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes Monômes Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

1.2 Plan d étude et exemples types.

1.2 Plan d étude et exemples types. Université de Rennes Licence Biologie Mathématiques Année 2008-2009.2 Plan d étude et exemples types..2. But Le but de ce chapitre est d étudier les fonctions comme celles données dans les exemples précédents.

Plus en détail

Terminale SSI 1 Chapitre 1 : limites et continuité 1

Terminale SSI 1 Chapitre 1 : limites et continuité 1 Terminale SSI 1 Chapitre 1 : limites et continuité 1 1 Introduction 1.1 Limites de suites En classe de première, on a déjà rencontré les limites de suites. Définition On dit qu'une suite u, définie sur

Plus en détail

Fonction d une variable réelle

Fonction d une variable réelle Fonction d une variable réelle 1 Fonction d une variable réelle : généralités Définitions Fonctions et opérations Fonctions et ordre Propriétés particulières Monotonie Limites Limites et opérations Limites

Plus en détail

Chapitre 8 : Limites de fonctions, continuité et applications

Chapitre 8 : Limites de fonctions, continuité et applications Chapitre 8 : Limites de fonctions, continuité et applications 1. Introduction On introduit d abord de manière rigoureuse les notion de limites de fonctions définies sur un intervalle de R et de continuité

Plus en détail

I. Limites d une fonction à l infini

I. Limites d une fonction à l infini T STI SIN Limites de fonctions 6//202 Lycée Don Bosco 202-203 I. Limites d une fonction à l infini Activité a. Limites infinies On considère la fonction f définie sur ]0 ; + [ par : f(x) = x 2 x +, et

Plus en détail

5 Limites de fonctions

5 Limites de fonctions 5 Limites de fonctions Manuel Repères p.54. Objectifs : Comprendre les notions de ite finie ou infinie d une fonction, en un point ou à l infini Savoir déterminer la ite d une somme, d un produit, d un

Plus en détail

Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en. Chaudronnerie Industrielle

Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en. Chaudronnerie Industrielle Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Chapitre Fonctions de référence...3 I Fonctions affines...3 a) Signe d'une fonction affine...3 II

Plus en détail

Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en. Chaudronnerie Industrielle

Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en. Chaudronnerie Industrielle Cours d analyse Brevet de Technicien Supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Chapitre 1 Fonctions de référence...2 I Fonctions affines...2 a) Signe d'une fonction affine...2 II

Plus en détail

LIMITES ET CONTINUITÉ

LIMITES ET CONTINUITÉ LIMITES ET CONTINUITÉ Ph DEPRESLE septembre 05 Table des matières Limites à l infini. Limites infinies............................................ Limites finies-asymptotes horizontales.............................

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS. f étant définie sur un intervalle de borne, f(x) = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les

GÉNÉRALITÉS. f étant définie sur un intervalle de borne, f(x) = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les 1 Limites GÉNÉRALITÉS Définitions Dans les énoncés suivants, L et a sont deux réels. f étant définie sur un intervalle de borne +, f(x) = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les valeurs

Plus en détail

Limite et continuité. Chapitre 8. Sommaire

Limite et continuité. Chapitre 8. Sommaire Chapitre 8 Limite et continuité Sommaire 8.1 Limite et continuité en un point......................... 64 8.1.1 Limite nie en un point............................... 64 8.1.2 Continuité en un point................................

Plus en détail

Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lcée Technique Bamako A- / Ensemble de définition d une fonction : - / Définition : Soit f : A B une fonction. On appelle ensemble de définition D f

Plus en détail

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION 1) Du sens de variation au signe de la dérivée Théorème (admis) : soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. o Si f est une fonction croissante sur I,

Plus en détail

Limites et continuité de fonctions

Limites et continuité de fonctions Chapitre 12 Limites et continuité de fonctions Mathématiques PTSI Lycée Déodat de Séverac Mathématiques PTSI (Lycée Déodat de Séverac) Limites et continuité de fonctions 1 / 53 Notations : On note, sauf

Plus en détail

La fonction Logarithme Népérien

La fonction Logarithme Népérien Terminale S, Logarithme népérien 1 La fonction Logarithme Népérien Existence Théorème: (admis) Soit f une fonction dérivable sur un intervalle I de R, strictement monotone sur I à valeurs dans J. Alors

Plus en détail

ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES

ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES I. La continuité : Définition : ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES 1 ) Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I. Graphiquement, on reconnaît qu'une fonction est continue sur un

Plus en détail

Chapitre II : Limite de fonctions

Chapitre II : Limite de fonctions Chapitre II : Limite de fonctions Etrait du programme : I Limite d une fonction en l infini Limite finie en + Définition f () = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les valeurs f ()

Plus en détail

Chapitre 2. Compléments sur les fonctions : limites, continuité, dérivabilité

Chapitre 2. Compléments sur les fonctions : limites, continuité, dérivabilité Chapitre. Compléments sur les fonctions : ites, continuité, dérivabilité I. Rappels de cours. Limites d une fonction Soit l R. (i) Limites en + et en On dit que f() tend vers l lorsque tend vers + quand

Plus en détail

Dérivabilité des fonctions réelles

Dérivabilité des fonctions réelles Chapitre 3 Dérivabilité des fonctions réelles La notion de dérivée est une notion fondamentale en analyse. Elle permet d étudier les variations d une fonction, de construire des tangentes à une courbe

Plus en détail

CONTINUITE - EXERCICES CORRIGES

CONTINUITE - EXERCICES CORRIGES CONTINUITE - EXERCICES CORRIGES Exercice n. x si x Soit f la fonction numérique définie par : f( x) = 5 x si x > f est-elle continue sur son ensemble de définition? x pour x Mêmes questions avec : f (

Plus en détail

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Dans ce module, retour sur la notion de nombre dérivé vue en première. La classe de terminale s attardant plus longuement sur le problème de la dérivabilité

Plus en détail

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x.

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x. I. Propriétés algébriques La fonction logarithme néperien est dérivable et strictement croissante de R + sur R. Le théorème de la bijection, qu on abordera au chapitre 7, permet de prouver l existence

Plus en détail

T.S L 2. Limite d une fonction. Limites de fonctions, continuité et dérivabilité. I.1 Activités. I.2 Définitions

T.S L 2. Limite d une fonction. Limites de fonctions, continuité et dérivabilité. I.1 Activités. I.2 Définitions T.S Limites de fonctions, continuité et dérivabilité. L 2 Le second degré, vu en classe de ère S, est à connaître IMPÉRATIVEMENT : solutions événtuelles d une équation du second degré, signe d une epression

Plus en détail

Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues.

Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues. DOCUMENT 23 Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues. 1. Introduction et notations Considérons la fonction f : x sin x définie sur R. La valeur 0 n appartient pas à x l ensemble de définition

Plus en détail

Limites Comportement asymptotique

Limites Comportement asymptotique Limites Comportement asymptotique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/200 Table des matières Limite d une fonction en, en 3. Limite infinie en, en...................................... 3.2 Limite

Plus en détail

Dérivées et applications

Dérivées et applications Dérivées et applications I) Dérivée d une fonction strictement monotone 1) Exemples graphiques Soit une fonction dérivable sur un intervalle I. Pour tout I, (x) est le coefficient directeur de la tangente

Plus en détail

Chapitre 3 : Limites de fonctions Terminale ES 2, , Y. Angeli

Chapitre 3 : Limites de fonctions Terminale ES 2, , Y. Angeli Chapitre 3 : Limites de fonctions -28-09-- Terminale ES 2, 20-202, Y. Angeli. Notion de ite : les différentes situations. Le plan est muni d un repère orthogonal (; ı, j). Dans ces illustrations, a et

Plus en détail

Résumé du cours. Fonction dérivable

Résumé du cours. Fonction dérivable Résumé du cours Fonction dérivable Nombre dérivé et fonction dérivée Soit f une fonction définie sur un intervalle ouvert I contenant a. On dit que f est dérivable en a et de nombre dérivé f (a) si Définition

Plus en détail

Partie A : Limites de fonctions

Partie A : Limites de fonctions Chapitre 2 I Limite d une fonction en ou en A) Limite finie en ou en 1) Activité 1 Partie A : Limites de fonctions On considère la fonction définie pour tout par de courbe représentative a) A l aide d

Plus en détail

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m].

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m]. LEÇON N 75 : Applications de la dérivation à l étude d extrémums éventuels d une fonction numérique d une variable réelle. Exemples. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY. U.F.R. Économie & Gestion

UNIVERSITÉ DE CERGY. U.F.R. Économie & Gestion Année 2012-2013 UNIVERSITÉ DE CERGY U.F.R. Économie & Gestion LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Première année - Semestre 1 MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Enseignant responsable : J. Stéphan Documents

Plus en détail

Domaines de définition, variations

Domaines de définition, variations Licence MIASHS première année, UE Analyse S MI0A0X Cours : Marc Perret Feuille d exercices numéro du 04 octobre 202 Important : - les exercices sans astérisque doivent être maitrisés Ils sont du type de

Plus en détail

Fonction continue sur un intervalle Continuité Exercices corrigés

Fonction continue sur un intervalle Continuité Exercices corrigés Fonction continue sur un intervalle Continuité Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : montrer qu une fonction est continue en un point

Plus en détail

Limites et comparaisons de fonctions

Limites et comparaisons de fonctions CHAPITRE 5 Limites et comparaisons de fonctions 5.1 Limites d'une fonction On considère dans cette partie, une fonction f dénie sur son domaine de dénition D f. 5.1.1 Voisinage d'un point Dénition 1 Soit

Plus en détail

Limites et comportement asymptotique

Limites et comportement asymptotique Limites et comportement asymptotique T.S. Introduction : Notion intuitive de ites (finies et infinies, en un point et à l infini) sur des exemples. Étudier la ite de f (x) [qui se lit comme toujours sur

Plus en détail

Chapitre 2 Fonctions, continuité et dérivées. Table des matières. Chapitre 2 Fonctions, continuité et dérivées TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 2 Fonctions, continuité et dérivées. Table des matières. Chapitre 2 Fonctions, continuité et dérivées TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Fonctions, continuité et dérivées TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Fonctions, continuité et dérivées Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Dérivabilité d une fonction numérique.

Dérivabilité d une fonction numérique. 34 Chapitre 6 Dérivabilité d une fonction numérique. 6.1 Taux d accroissement Définition : Soient f une fonction numérique et I D f un intervalle ouvert. Soit c I, on appelle taux d accroissement de f

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre 2 : LIMITES DE FONCTIONS

TERMINALE S Chapitre 2 : LIMITES DE FONCTIONS SOMMAIRE LIMITES DE FONCTIONS *. 1. LIMITES D UNE FONCTION... 2 LIMITES A L INFINI... 2 LIMITE REELLE ( OU FINIE) EN + ET -... 2 LIMITE INFINIE EN + ET -... 2 LIMITES EN UN REEL A... 3 LIMITE INFINIE EN

Plus en détail

REVISIONS POUR LES VACANCES. Généralités sur les fonctions

REVISIONS POUR LES VACANCES. Généralités sur les fonctions Année 2016-2017 PCSI ( Baggio ) REVISIONS POUR LES VACANCES Vous devez connaître parfaitement tous les résultats donnés ici sur les généralités de fonctions, sur les fonctions exponentielles et logarithmes

Plus en détail

Limites et comparaison de fonctions

Limites et comparaison de fonctions CHAPITRE 6 Limites et comparaison de fonctions 6.1 Limites d'une fonction On considère dans cette partie, une fonction f dénie sur son domaine de dénition D f. 6.1.1 Voisinage d'un point Dénition 1 Soit

Plus en détail

Fonctions : Dérivation-Composition

Fonctions : Dérivation-Composition Fonctions : Dérivation-Composition Terminale S 2011/2012 15 septembre 2011 Terminale S (2011/2012) Lycée Français de Valence 15 septembre 2011 1 / 21 Nombre dérivé Plan 1 Compléments sur la dérivation

Plus en détail

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3 LOGARITHME Ph DEPRESLE 9 juin 5 Table des matières Fonction logarithme népérien. Définition............................................... Conséquences............................................ 3 Propriétés

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions 1 Langage de la continuité... 2 1.1 Définition... 2 1.2 Illustration grapique... 2 1.3 Fonctions usuelles... 2 2 Téorème des valeurs intermédiaires...

Plus en détail

CH1 Analyse : Continuité 3 ème Maths Octobre 2009

CH1 Analyse : Continuité 3 ème Maths Octobre 2009 CH1 Analyse : Continuité 3 ème Maths Octobre 29 A LAATAOUI I Approche de la notion : Déterminer le domaine de définition et tracer la courbe représentative de la fonction f dans chacun des cas suivants

Plus en détail

Limites et continuité

Limites et continuité ANALYSE Limites et continuité Connaissances nécessaires à ce chapitre Déterminer la ite éventuelle d une suite géométrique Étudier la ite d une somme, d un produit ou d un quotient de deu suites Auto-évaluation

Plus en détail

Limites et continuité des fonctions

Limites et continuité des fonctions (*) WWW.SEGBM.NET Portail des étudiants d'économie Limites et continuité des fonctions numériques 1 Généralités sur les fonctions numériques 1.1 Quelques définitions 1.1.1 fonction numérique Une fonction

Plus en détail

Formulaire des fonctions usuelles

Formulaire des fonctions usuelles Université d Orléans Formulaire des fonctions usuelles Licence 1 de Mathématiques Groupe 2 Baptiste Morelle 29/09/2008 Page 1 sur 28 Page 2 sur 28 Table des matières Fonctions particulières... 4 Fonction

Plus en détail

1. Soit l un nombre réel. On dit que f tend vers l en + si f est aussi proche que l on veut de l dès que x est suffisamment

1. Soit l un nombre réel. On dit que f tend vers l en + si f est aussi proche que l on veut de l dès que x est suffisamment Limites s Soit f une fonction définie sur un intervalle I et 0 un point de I ou une etrémité de I.. Limite réelle en un point Soit l un nombre réel. On dit que f admet l pour limite en 0 si f() est aussi

Plus en détail

Dérivation Continuité

Dérivation Continuité Dérivation Continuité Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/2010 Table des matières 1 Nombre dérivé Fonction dérivé 2 1.1 Nombre dérivé.......................................... 2 1.2 Fonction dérivée.........................................

Plus en détail

COURS DE BTS, premie re anne e.

COURS DE BTS, premie re anne e. COURS DE BTS, premie re anne e. Contenu ALGORITHMIQUE...3 I GENERALITES...3 II AVEC UNE CALCULATRICE....3 III L instruction conditionnelle....4 IV La boucle itérative....5 V La boucle conditionnelle....5

Plus en détail

Étude de fonctions Limites et continuité

Étude de fonctions Limites et continuité Chapitre 3 Term.S Étude de fonctions Limites et continuité Ce que dit le programme : CONTENUS Limites de fonctions Limite finie ou infinie d une fonction à l infini. Limite infinie d une fonction en un

Plus en détail

Etude des fonctions d une variable réelle et fonctions usuelles

Etude des fonctions d une variable réelle et fonctions usuelles Au cours du premier chapitre, nous avons mené nos premières études de fonctions pour démontrer des inégalités. Nous revenons ici sur le principe d une telle étude, et nous en rappellerons les principales

Plus en détail

Fonctions d une variable réelle

Fonctions d une variable réelle Fonctions d une variable réelle BTS Table des matières Fonctions usuelles. Fonctions en escalier..................................... Fonctions affines....................................... Fonction logarithme......................................4

Plus en détail

Limites Droites asymptotes

Limites Droites asymptotes Limites Droites asymptotes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/200 Table des matières Rappels : Limites des fonctions usuelles 2 2 Opérations sur les ites 2 2. Somme de deux fonctions........................................

Plus en détail

Fonctions d une variable réelle

Fonctions d une variable réelle Fonctions d une variable réelle BTS Table des matières Fonctions usuelles. Fonctions en escalier.......................................... Fonctions affines............................................

Plus en détail

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines

FONCTIONS. Fonctions usuelles. I.1 Fonctions affines BTS Fonctions 0-0 FONCTIONS I Fonctions usuelles I. Fonctions affines Définition a et b sont deu réels donnés. La fonction définie sur R par f() = a + b est appelée fonction affine. Sa représentation graphique

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre: LIMITES DE FONCTIONS

TERMINALE S Chapitre: LIMITES DE FONCTIONS 1. Limites à l infini Limite réelle ( ou finie) en + et - Dire qu une fonction f a pour limite le nombre l en + signifie que tout intervalle ouvert de centre l contient toutes les valeurs f() prises pour

Plus en détail

Table des matières. 1- Limites en l'infini- Asymptotes LIMITES- CONTINUITÉ

Table des matières. 1- Limites en l'infini- Asymptotes LIMITES- CONTINUITÉ Table des matières - Limites en l'infini- Asmptotes... -- Limite finie en l'infini... --- Définition... --2- Interprétation graphique:... 2 --3- Eemple:... 2-2- Limite infinie en l'infini... 2-2-- Définition...

Plus en détail