CHAPITRE 3 LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 3 LA FORMATION PROFESSIONNELLE"

Transcription

1 1 CHAPITRE 3 LA FORMATION PROFESSIONNELLE La formation en quelques chiffres : Taux de participation des employeurs de 10 salariés et plus au financement de la formation pro continue : 2,88 % en 2006 Obligation légale avant la réforme : 1,6 % de la masse salariale annuelle brute : investir dans la formation Formation : levier de développement de l entreprise et des compétences des salariés LEGISLATION ET FORMATION : France : un des rares pays à avoir fortement institutionnalisé la formation Un des seuls pays où l Etat joue un rôle de : o Prescripteur o Commanditaire o Financeur o Employeur o Formateur Obligation légale de financement de la formation par les entreprises LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Loi du 4 mai 2004 : «La formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale. Elle a pour objet de favoriser l'insertion ou la reínsertion professionnelle des travailleurs, de permettre leur maintien dans l'emploi, de favoriser le de veloppement de leurs compe tences et l'acce s aux diffeŕents niveaux de la qualification professionnelle, de contribuer au de veloppement ećonomique et culturel et a leur promotion sociale. Elle vise eǵalement a permettre le retour a l'emploi des personnes qui ont interrompu leur activite professionnelle (...)» 1

2 2 LA LOI : Individualise les objectifs de la formation : doit permettre au salarié : o Evoluer dans la carrière o Se maintenir dans l emploi tout le long de sa vie o Accroître ses chances d accès à l emploi o Incite le salarié à être acteur de son parcours professionnel o Outils de formation : o Passeport formation o Bilan de compétences o Validation des acquis de l expérience (VAE) o Entretien professionnel o Droit individuel à la formation (DIF) o Période de professionnalisation o Le plan de formation de l entreprise o La formation professionnelle en France (2014) 90% des DRH jugent les formations efficaces pour développer les compétences 95% des salariés sont satisfaits des objectifs et contenus des formations 31% des salariés sont prêts à cofinancer leur formation 50% des salariés sont prêt à se former en dehors du temps de travail PARTICIPATION FINANCIERE DES ENTREPRISES : - Les entreprises sont obligées de contribuer au financement de la formation dès l embauche du 1er salarié. Le niveau de contribution est fixé par la loi mais peut être majoré par un accord de la branche professionnelle. Au-delà de cette contribution, il est possible pour les entreprises de financer directement des actions de formations. Depuis la loi du 5 mars 2014 : 2

3 3 Si 10 salariés et plus : contribution = 1 % de la masse salariale. Ce taux peut être réduit à 0,8 % si l entreprise a conclu un accord pour financer le compte personnel de formation à hauteur de 0,2 % de sa MS De 1 à 9 salariés : 0,55 % de la masse salariale FONDEMENTS LEGISLATIFS DE LA FPC : Formation professionnelle continue (FPC): obligation nationale. Formations initiales + formations ultérieures Objectifs : o Faciliter leur adaptation à l évolution des techniques et des conditions du travail o Maintenir ou améliorer leur qualification professionnelle o Favoriser leur promotion sociale et professionnelle DISPARITES DES PRATIQUES DE FORMATION : Accès à la formation continue : Disparités selon: 3 o Caractéristiques individuelles (En 2007 : 51.3 % pour les bac+3 et plus, 36.8 % pour les bac et 12.9% pour les non diplômés) o Caractéristiques organisationnelles (nombre de salariés et secteurs d activité) o Enjeux de la formation o Enjeux pour l organisation à Comment faire en sorte que la formation concerne le plus grand nombre de salariés? Individualisation des formations : pression de l environnement et contexte ressources humaines modifiés

4 4 Développement d outils : référentiels métiers, bilan de compétences, entretiens de carrière, entretiens d appréciation, etc. But : mieux articuler les besoins des entreprises et les parcours professionnels des individus. ENJEUX DE LA FORMATION POUR LES SALARIES : 4 o Adaptabilité o Développement psychosocial o Développement des compétences o Mise en place d une politique de formation Recenser les besoins de formation : à partir des éléments de la GPEC, diagnostic ou évaluation individuelle, prévision d évolution des besoins de l entreprise (demandes de formations, situations impliquant de nouveaux besoins, les travailleurs concernés, la temporalité des besoins,...) GPEC : gestion des compétences Diagnostic individuel des besoins de formation : Phase 1/ Analyse des besoins de formation (demandes de formation, identifier situations créant de nouveaux besoins, populations concernées, etc.) Besoins liés à 3 acteurs : managers, salariés et responsable formation Sources de besoins en formation : o Problèmes et dysfonctionnements o Projets de changement et d investissements o Changements culturels o Evolution des emplois et compétences Entretiens annuels / Quiz à distance portant sur les savoirs/ Entretien avec managers de proximité Les différentes évaluations permettent aussi de définir, identifier et planifier les besoins de formations.

5 5 Définir les rôles des différents acteurs : managers, salariés et responsables de formation et les impliquer dans la démarche. Élaboration du plan de formation : définition d un cahier des charges ; mise en place de la formation ; évaluer la formation par les différentes parties prenantes notamment les salariés et les managers. La réalisation de l action de formation : Il s agit de la mise en œuvre du plan de formation. Les dispositifs de formation et les modalités d acquisition de compétences sont multiples. Les formations peuvent être individuelles ou collectives. o Individuelles : autoformation, enseignement à distance, didacticiels... o Collectives : tutorat, club d échanges, séminaires, colloques, situation de travail apprenant, formation action... Si l entreprise dispose d un référentiel de compétences, l objectif de la formation est de former sur trois aspects : savoirs, savoir-faire et savoir être. Ces trois composantes de la compétence appellent des réponses formation différentes. L EVALUATION DE LA FORMATION : Les modalités d évaluation de la formation doivent être établies en amont du processus. Cette évaluation concerne l efficacité du dispositif, les acquis et sa mise en pratique. Elle vise à déterminer si les objectifs du plan ont été atteints. Elle permettra de faire évoluer la politique de formation en modifiant les erreurs survenues lors du recensement des besoins et les incohérences apparues tout au long du processus. Quatre niveaux d évaluation peuvent être distingués : 5

6 6 o Évaluation des réactions o L évaluation des acquis o L évaluation des activités de travail o L évaluation des effets organisationnels LE CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION (CIF) C est un congé qui permet au salarié de s absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Conditions : o Justifier d une ancienneté de 24 mois (36 mois si c est le cas d une entreprise artisanale >10 salariés) consécutifs ou non dont 12 mois dans l entreprise o Il doit respecter un certain délai s il a déjà bénéficié d un CIF o La formation peut se dérouler à temps plein ou à temps partiel, de manière continue ou discontinue. Il est à noter que la formation n est pas nécessairement en relation avec l activité exercée par le salarié. OBJECTIFS DU CIF : o Accéder à un niveau de qualification supérieure o Changer de profession ou de secteur d activité o Enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social ou se préparer à l exercice de responsabilités associatives bénévoles o Préparer un examen pour obtenir un titre ou diplôme à finalité professionnelle Implications de la loi de 1971 pour la formation : Concepts clés de la loi : la rémunération ; la protection sociale ; l obligation de participation financière pour l entreprise. Implications de la loi de 1971 pour la formation : 6

7 7 Les travailleurs en CIF peuvent être rémunérés par leurs employeurs, en application de dispositions contractuelles. L'Etat peut les rémunérer ou participer à leur rémunération dans les conditions prévues. Le temps passé en CIF est assimilé à du temps de travail, les congés payés et les primes sont dues en totalité. Le travailleur continue à bénéficier de toutes les prestations de la sécurité sociale Si salaire brut <2*SMIC, la rémunération = 100% salaire brut Si salaire brut >2*SMIC, la rémunération = 80% salaire brut si CIF<1 an (1200h) et 60% du salaire brut si CIF > 1 an (1200h) CONDITIONS D ACCES AU CIF : o Tout salarié peut demander un CIF. o Le salarié en CDI doit justifier d au moins 2 années d activités consécutives ou non, dont 1 dans la même entreprise. o Le salarié en CDD doit justifier d une activité salariée d au moins 2 ans, consécutifs ou non, sous CDD, au cours de la dernière année. o Autres outils ou dispositifs d aide à la formation Outils d aide à la formation : -> Le Passeport formation : -> Le Bilan de compétences : Depuis les années 1990 Offre la possibilité aux salariés de construire un projet de formation ou un projet professionnel 7

8 8 Prioritaire pour les salariés ayant plus de 20 ans d activité et ce ans. ux qui ont dépassé les 45 -> La Validation des acquis de l expérience (VAE) : Elle permet à toute personne engagée dans la vie active depuis au moins 3 ans de se voir reconnaître ses compétences professionnelles par un titre ou un diplôme à finalité professionnelle. C est un outil indispensable à la gestion des compétences. Elle favorise la mobilité interentreprises et inter-secteurs professionnels. -> Le Compte personnel de formation (CPF) : -> Le plan de formation d entreprise Ce que change la réforme de la formation pro : Les outils de la formation : 8

9 9 9

10 1 0 Perceptions et incertitudes quant à la réforme : o 67 % des salariés estiment que la réforme aide à se maintenir dans l emploi contre seulement 42 % des DRH o 67 % des salariés pensent que l entretien professionnel contribue à l employabilité, contre seulement 54 % des DRH o Moins de 3 salariés sur 10 envisagent d utiliser le compte personnel de formation pour suivre une formation qualifiante o 57 % des non-formés pensent que l absence de formation ne compromettra pas leur employabilité Impact de la loi travail : 10

La formation professionnelle: comment composer entre obligations légales et besoins des salariés? 11 Juin 2015

La formation professionnelle: comment composer entre obligations légales et besoins des salariés? 11 Juin 2015 La formation professionnelle: comment composer entre obligations légales et besoins des salariés? 11 Juin 2015 Enjeu et intérêt de la formation professionnelle La formation, clé de performance de l entreprise

Plus en détail

La Formation Professionnelle

La Formation Professionnelle La Formation Professionnelle La Formation Professionnelle, qu est ce que c est? La Formation Professionnelle continue permet aux salariés et bénévoles d une association de continuer à se former tt au long

Plus en détail

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE DU MASQUE Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU 5 AVRIL 2007 1 Gestion individuelle

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) La validation des acquis de l expérience (VAE) vous permet de faire reconnaître votre expérience (professionnelle ou non) afin d obtenir un diplôme, un titre

Plus en détail

CHAPITRE VIII FORMATION PROFESSIONNELLE

CHAPITRE VIII FORMATION PROFESSIONNELLE CHAPITRE VIII FORMATION PROFESSIONNELLE Article 1 er Développer les ressources humaines en améliorant les compétences et les qualifications Afin de permettre aux entreprises de faire vivre leur projet

Plus en détail

Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service

Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service Le Fongecif Aquitaine Une équipe à votre service Maison de l Emploi Bordeaux 23 septembre 2014 Le Fongecif Aquitaine Association paritaire, mandatée par les partenaires sociaux pour contribuer dans le

Plus en détail

Information Collective VAE. Information générale commune à toutes les cibles du plan de communication

Information Collective VAE. Information générale commune à toutes les cibles du plan de communication Information Collective VAE Information générale commune à toutes les cibles du plan de communication 1 Le contexte de l entreprise X Brève présentation des éléments du diagnostic réalisé ayant conduit

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La réforme de la formation professionnelle

FICHE PRATIQUE La réforme de la formation professionnelle FICHE PRATIQUE La réforme de la formation professionnelle La loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie sociale a été définitivement adoptée le 27 février par le Parlement et publiée

Plus en détail

Ce qui change pour les entreprises

Ce qui change pour les entreprises Ce qui change pour les entreprises Un financement de la formation professionnelle revisité Les fonds obligatoires de la formation sont désormais orientés vers des publics prioritaires (jeunes, demandeurs

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

«FORMATION PROFESSIONNELLE»

«FORMATION PROFESSIONNELLE» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION

NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION N 90 - FORMATION N 12 En ligne sur www.fntp.fr / extranet le 25 juillet 2005 ISSN 1769-3985 NOUVEAUX FORFAITS DE PRISE EN CHARGE, PAR L OPCA-TP, DES CONTRATS ET PERIODES DE PROFESSIONNALISATION Le 7 juillet

Plus en détail

Accord industrie chimique du 08/11/04

Accord industrie chimique du 08/11/04 Accord industrie chimique du 08/11/04 Date d extension : 06/04/2005 Convention collective : n 3108 Codes NAF : 151A - 154A - 154C - 154E - 156D - 158V - 159D - 175G - 212G - 212L - 231Z - 233Z - 241A -

Plus en détail

Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver?

Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver? Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver? Sommaire 1. Introduction 2. La réforme de la formation professionnelle en vidéo 1. Eclairage sur les instances paritaires qui définissent

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU SERVICE DE LA PROFESSIONNALISATION

LES DISPOSITIFS DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU SERVICE DE LA PROFESSIONNALISATION Uniformation, OPCA de l Ec LES DISPOSITIFS DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU SERVICE DE LA PROFESSIONNALISATION Comprendre le nouveau paysage de la formation professionnelle continue et le rôle

Plus en détail

mener un Programme de la formation Formation professionnelle Savoir ce qu est l entretien professionnel

mener un Programme de la formation Formation professionnelle Savoir ce qu est l entretien professionnel Formation professionnelle mener un entretien professionnel Savoir ce qu est l entretien professionnel Respecter le cadre légal défini pour l entretien professionnel Préparer et mener un entretien professionnel

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. au Ministère de l Éducation nationale. CNFPT 15 avril 2010

La Validation des Acquis de l Expérience. au Ministère de l Éducation nationale. CNFPT 15 avril 2010 La Validation des Acquis de l Expérience au Ministère de l Éducation nationale CNFPT 15 avril 2010 1 La Validation des Acquis de l Expérience Regard sur la VAE au Ministère de l Éducation nationale Corinne

Plus en détail

Partir en formation. Page 5

Partir en formation. Page 5 Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE CPF EST UN DROIT LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION UNIVERSEL Toute personne dispose d un Compte Personnel de Formation

Plus en détail

UNIFORMATION ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. Faisons équipe en 2015!

UNIFORMATION ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. Faisons équipe en 2015! UNIFORMATION ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT Faisons équipe en 2015! Introduction En mars 2015, les partenaires sociaux de votre branche professionnelle ont désigné à l unanimité UNIFORMATION pour

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi 1 place Faubert 69400 Villefranche S/ Saône Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi Des solutions RH au service des entreprises et des actifs du territoire Qu est ce que la MdEF?

Plus en détail

LE DIF Réglementation de la formation

LE DIF Réglementation de la formation LE DIF Réglementation de la formation La réforme de la formation professionnelle Historique Novembre 2003 : Accord National Interprofessionnel signé à l unanimité Mai 2004 transcription dans le code du

Plus en détail

LE NOUVEL ACCORD GROUPE COORACE AGEFOS PME. Février 2016 RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE

LE NOUVEL ACCORD GROUPE COORACE AGEFOS PME. Février 2016 RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE LE NOUVEL ACCORD GROUPE COORACE AGEFOS PME Février 2016 RÉGION CENTRE VAL DE LOIRE 2 UN NOUVEL ACCORD GROUPE Objectifs Impacts de la réforme de 2014 LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT OPERATIONNEL DU COMPTE

Plus en détail

La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport

La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport Les missions d Uniformation L Information Le Conseil Les Financements : plan de formation, professionnalisation, DIF, CIF, VAE L

Plus en détail

L accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la

L accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la UIMM Aquitaine, 6 février 2009 Communiqué n 3 Accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la

Plus en détail

Les clés de la Réforme de la Formation Professionnelle Continue

Les clés de la Réforme de la Formation Professionnelle Continue DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION Le 19 septembre 2014 Les clés de la Réforme de la Formation Professionnelle Continue agefos-pme-paca.com SOMMAIRE Il s agit de présenter ici, les points clé de la

Plus en détail

Direction Soins Cellule Formation

Direction Soins Cellule Formation Mai 2009 2 La politique de formation La politique formation de l établissement se traduit par la mise en place et l application de dispositifs particuliers. Le plan de formation élaboré selon un processus

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Loi du 5 mars Atelier législatif et citoyen - 1er décembre 2014 Mairie de Langueux

Réforme de la Formation Professionnelle : Loi du 5 mars Atelier législatif et citoyen - 1er décembre 2014 Mairie de Langueux Réforme de la Formation Professionnelle : Loi du 5 mars 2014 Atelier législatif et citoyen - 1er décembre 2014 Mairie de Langueux Les Points Clefs de la Réforme 1 Pour le Salarié La création d un Compte

Plus en détail

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler?

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler? Documentation issue du Ministère du Travail DEFINITION DU DIF Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20

Plus en détail

Mini conférence. Accompagner le changement par la formation : le rôle de la certification

Mini conférence. Accompagner le changement par la formation : le rôle de la certification Mini conférence Synthèse Accompagner le changement par la formation : le rôle de la certification Jean Christophe CHAMAYOU, cabinet Lafayette Associés Animation par Pierre Marc NAVALES, chargé de mission

Plus en détail

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE Emplois et qualifications, formation professionnelle Juillet 2016 L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE La loi du 5

Plus en détail

HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE

HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES ARCHITECTES HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE EN FORMATION INITIALE OU FORMATION CONTINUE : DROITS ET OBLIGATIONS QUI EN DECOULENT POSSIBILITES DE PRISE

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 : la nouvelle donne en matière de formation professionnelle. Contactez-nous pour en parler

Loi du 5 mars 2014 : la nouvelle donne en matière de formation professionnelle. Contactez-nous pour en parler Loi du 5 mars 2014 : la nouvelle donne en matière de formation professionnelle Contactez-nous pour en parler - 01 41 02 55 14 La loi du 5 mars 2014 est entrée en vigueur le 7 mars 2014. Elle change en

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3059 Convention collective nationale IDCC : 478. SOCIÉTÉS FINANCIÈRES (7 e édition. Avril 2005) ACCORD

Plus en détail

Support d information sur l entretien professionnel. A destination des directions et des cadres intermédiaires

Support d information sur l entretien professionnel. A destination des directions et des cadres intermédiaires Support d information sur l entretien professionnel A destination des directions et des cadres intermédiaires 1 L entretien professionnel est bien en vigueur depuis le 7 mars 2014 Pour tous les salariés

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3037 Convention collective nationale IDCC : 1921. HUISSIERS DE JUSTICE (Personnel) (7 e édition. Juin 2002)

Plus en détail

VAE (Validation des acquis de l'experience)

VAE (Validation des acquis de l'experience) Mise à jour : 03/03/2016 VAE (Validation des acquis de l'experience) OBJECTIF Toute personne, quel que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d au moins trois

Plus en détail

HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE

HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES ARCHITECTES HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE EN FORMATION INITIALE OU FORMATION CONTINUE : DROITS ET OBLIGATIONS QUI EN DECOULENT POSSIBILITES DE PRISE

Plus en détail

LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DE L ACCOMPAGNEMENT DE PÔLE EMPLOI

LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DE L ACCOMPAGNEMENT DE PÔLE EMPLOI LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DE L ACCOMPAGNEMENT DE PÔLE EMPLOI POLE-EMPLOI.ORG PÔLE EMPLOI, UN ACTEUR CLÉ DU CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE Profondes mutations économiques et

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE CPF EST UN DROIT LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION UNIVERSEL Toute personne dispose d un Compte Personnel de Formation

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Février 2010 CONTRATS ET MESURES Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous préparez l apprenti à un métier de votre entreprise et à une qualification

Plus en détail

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs

Guide pratique. les Dispositifs. dont vous pouvez demander le financement. > Logique des dispositifs CPNEFP Branche du Négoce de l ameublement Guide pratique Avril 2009 les Dispositifs de formation > Logique des dispositifs dont vous pouvez demander le financement La formation professionnelle continue

Plus en détail

Le dispositif de formation professionnelle continue en France

Le dispositif de formation professionnelle continue en France En France, les personnes tout au long de leur vie, peuvent avoir accès à la formation. La formation professionnelle tout au long de la vie Cette formation permet à chacun de bénéficier d une formation

Plus en détail

Journée Professionnelle Cap Métier 03/10/2012

Journée Professionnelle Cap Métier 03/10/2012 Journée Professionnelle Cap Métier 03/10/2012 1 GPEC de quoi parle-t-on? Repères historiques Années 70 La gestion des carrières dans les grandes entreprises et les mutinationales L enjeu : prendre en compte

Plus en détail

Fiche critères de prise en charge 2009 PRESTATAIRES DE SERVICE DU SECTEUR TERTIAIRE

Fiche critères de prise en charge 2009 PRESTATAIRES DE SERVICE DU SECTEUR TERTIAIRE Attention, ces critères peuvent être modifiés en cours d année. Pour toutes les actions débutant à partir du 01/01/2009 1 A 9 SAL ARIES PERIODE DE 10 SALARIES ET PLUS TUTORAT CONTRAT DE DIF PLAN DE FORMATION

Plus en détail

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Période du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2017 La CEPAL met en œuvre les engagements

Plus en détail

Le Fongecif, interlocuteur des salariés franciliens

Le Fongecif, interlocuteur des salariés franciliens Le Fongecif, interlocuteur des salariés franciliens Un acteur de la sécurisation des parcours Fongecif Île-de-France 1 Fongecif Île-de-France ORGANISME PARITAIRE ASSOCIATION LOI 1901 AGREEE PAR L ETAT

Plus en détail

Accord national relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie

Accord national relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie Accord national relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie Infos Sociales Direction Juridique Emploi et Formation 18 et 21 juillet 2011 Objectifs 2 Aboutir à un accord unique Plus lisible

Plus en détail

Loi sur la Réforme de la Formation Professionnelle. Pôle Formation / février

Loi sur la Réforme de la Formation Professionnelle. Pôle Formation / février Loi sur la Réforme de la Formation Professionnelle Pôle Formation / février 2014 1 Sommaire Les Objectifs de la Loi... p. 3 Le financement de la formation... p. 5 Le nouvel entretien professionnel.. p.

Plus en détail

COMMENT MOBILISER LE CPF?

COMMENT MOBILISER LE CPF? COMMENT MOBILISER LE CPF? 3 décembre 2015 Les intervenants Michèle Gonzalez- Responsable Service Formation - Direction Des Opérations DR Pôle emploi Pénélope Lucas - Directrice Fongecif Aquitaine Marie

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 50 À MOINS DE 300 SALARIÉS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Le dispositif de la FORMATION PROFESSIONNELLE en France. syndicat construction et bois Aquitaine Nord

Le dispositif de la FORMATION PROFESSIONNELLE en France. syndicat construction et bois Aquitaine Nord Le dispositif de la FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE en France syndicat construction et bois Aquitaine Nord FPC en France La formation professionnelle tout au long de la vie Formation initiale Apprentissage

Plus en détail

Négocier un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

Négocier un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Octobre 2013 Négocier un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Qu est-ce que la GPEC? La GPEC est définie par certains auteurs comme : «la conception, la mise en œuvre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3379 Convention collective nationale IDCC : 3016. ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Comment le mettre en place dans mon entreprise? 06/12/2016 Petit-déjeuner Pépinière d entreprises La Roche-sur-Yon CE QUE L ON VA VOIR L entretien professionnel : qu est-ce que

Plus en détail

Uniformation. Faisons équipe en 2015! Opca, Opacif et Octa. Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport

Uniformation. Faisons équipe en 2015! Opca, Opacif et Octa. Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport Uniformation Opca, Opacif et Octa Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport Faisons équipe en 2015! Solidarité & Aide à domicile Aide à domicile Emploi & Insertion Ateliers

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL PRÉAMBULE En application de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, toute entreprise doit désormais organiser pour

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3018 Convention collective nationale IDCC : 1486. BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES, CABINETS D INGÉNIEURS-CONSEILS ET SOCIÉTÉS

Plus en détail

mobilité professionnelle

mobilité professionnelle I E N TAT I O N S S T R AT É G I Q U E S O R R H En partenariat avec : Création : Ucanss - Direction de la communication - octobre 2016 - Ne pas jeter sur la voie publique TOUT SAVOIR sur la mobilité professionnelle

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment?

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME LOI DU 5 MARS 2014 Un renforcement des obligations sociales

Plus en détail

Dans les IEG, le salaire ne peut être inférieur au SMIC et doit veiller à ce que la règle de à travail de valeur égale salaire égal soit appliquée.

Dans les IEG, le salaire ne peut être inférieur au SMIC et doit veiller à ce que la règle de à travail de valeur égale salaire égal soit appliquée. Salaire Le salaire est la contrepartie du travail effectué par un salarié dans le cadre d un contrat de travail. Pour la CGT, tout salaire doit permettre de vivre décemment. 1. Salaire brut Dans les IEG,

Plus en détail

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013 1 Plan de formation Entreprises de 50 salariés et plus Dispositif Effectif Plafond de financement par entreprise Actions collectives De 50 à 399 salariés 100 % des coûts pédagogiques, dans la limite de

Plus en détail

Entretien professionnel Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Entretien professionnel Guide pratique. Outils. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Entretien professionnel Guide pratique Outils ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr 2/17 Fiche

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS CPAM DE L HÉRAULT. Sommaire. Préambule OBJET DU PLAN D ACTION... 2

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS CPAM DE L HÉRAULT. Sommaire. Préambule OBJET DU PLAN D ACTION... 2 PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS CPAM DE L HÉRAULT Sommaire Préambule... 2 1. OBJET DU PLAN D ACTION... 2 2. ANTICIPATION DE L EVOLUTION DES CARRIERES PROFESSIONNELLES... 2 2.1. Promouvoir

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. B. Articulation des entretiens dans le Régime général de Sécurité sociale

NOTE TECHNIQUE. B. Articulation des entretiens dans le Régime général de Sécurité sociale NOTE TECHNIQUE I. Les différents entretiens dans le Régime général A. Cadre juridique et conventionnel en vigueur B. Articulation des entretiens dans le Régime général de Sécurité sociale II. Le compte

Plus en détail

LA GESTION DES COMPETENCES

LA GESTION DES COMPETENCES LA GESTION DES COMPETENCES L évolution du travail dans l entreprise nécessite un réajustement permanent des compétences clés à avoir dans l entreprise. Les salariés doivent être plus flexibles, plus enclin

Plus en détail

Ils l ont fait, pourquoi pas vous?

Ils l ont fait, pourquoi pas vous? Ils l ont fait, pourquoi pas vous? Salarié CDI SNCF, CIF CDI Mon conseiller UNAGECIF m a accompagné dans ma démarche, celle de suivre une formation qui a parfaitement répondu à mes objectifs professionnels.

Plus en détail

IRIAE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES DISPOSITIFS DE FORMATION MOBILISABLES POUR LES SALARIÉS EN INSERTION I - PENDANT LE PARCOURS EN S.I.A.E.

IRIAE PRESENTATION SYNTHETIQUE DES DISPOSITIFS DE FORMATION MOBILISABLES POUR LES SALARIÉS EN INSERTION I - PENDANT LE PARCOURS EN S.I.A.E. IRIAE Inter Réseaux pour l'insertion par l'activité Economique PRESENTATION SYNTHETIQUE DES DISPOSITIFS DE FORMATION MOBILISABLES POUR LES SALARIÉS EN INSERTION I - PENDANT LE PARCOURS EN S.I.A.E. 1. Les

Plus en détail

Parcours VAE. La validation des acquis de l expérience. Synthèse des résultats de l étude réalisée par le Fongecif Île-de-France

Parcours VAE. La validation des acquis de l expérience. Synthèse des résultats de l étude réalisée par le Fongecif Île-de-France Parcours VAE La validation des acquis de l expérience Synthèse des résultats de l étude réalisée par le Fongecif Île-de-France février 2012 Contexte Instaurée par la loi du 17 janvier 2002, la validation

Plus en détail

Du management DU talent au management DES talents

Du management DU talent au management DES talents Du management DU talent au management DES talents Michel FOURMY, Expert en management du capital humain François GUILLAUME, Chef de marché SIRH TALENTIA SOFTWARE Le Talent c est quoi? Talent de quoi parle

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle Un nouvel acte prévu par la loi du 24 novembre 2009

Réforme de la formation professionnelle Un nouvel acte prévu par la loi du 24 novembre 2009 Réforme de la formation professionnelle Un nouvel acte prévu par la loi du 24 novembre 2009 Réunion du 10 février 2010 Contexte Souci d équité et d efficacité du système Orienter les fonds de la formation

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION DROIT INDIVIDUEL À LA FORMATION LE CONGÉ BILAN DE COMPÉTENCES

Sommaire INTRODUCTION LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION DROIT INDIVIDUEL À LA FORMATION LE CONGÉ BILAN DE COMPÉTENCES Sommaire INTRODUCTION... 2 LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION... 3 DROIT INDIVIDUEL À LA FORMATION... 4 LE CONGÉ BILAN DE COMPÉTENCES... 5 LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE... 6 LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION...

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. CRD EURES\Frontaliers Lorraine LA FORMATION CONTINUE DU SALARIÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN FRANCE. WTC - Tour B

FORMATION CONTINUE. CRD EURES\Frontaliers Lorraine LA FORMATION CONTINUE DU SALARIÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN FRANCE. WTC - Tour B CRD EURES\Frontaliers Lorraine WTC - Tour B 2, rue Augustin Fresnel - 57070 METZ Technopôle Tél. : +33 (0)3 87 20 40 91 - Fax : +33 (0)3 87 21 06 88 contact@frontalierslorraine.eu - www.frontalierslorraine.eu

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3115 Convention collective nationale IDCC : 2335. PERSONNELS DES AGENCES GÉNÉRALES

Plus en détail

1. Objectif chiffré de maintien dans l emploi:

1. Objectif chiffré de maintien dans l emploi: ACCORD DE BRANCHE DU 21 SEPTEMBRE 2009 RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSIONS, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION-EXPORTATION

Plus en détail

Financement de la formation professionnelle des entreprises CHRD

Financement de la formation professionnelle des entreprises CHRD Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire FP N 03.16 du 18/08/16 Financement de la formation professionnelle des entreprises CHRD - 2016 Nouveaux critères de prise en charge FAFIH pour

Plus en détail

Synthèse du rapport d activité Fongecif Languedoc-Roussillon 2014

Synthèse du rapport d activité Fongecif Languedoc-Roussillon 2014 Synthèse du rapport d activité Fongecif Languedoc-Roussillon 2014 L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES L offre de services du Fongecif 2 Informer et mobiliser les salariés L Espace Projet Le Fongecif a reçu près

Plus en détail

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation. Se doter de critères pertinents pour son entreprise. Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Vous êtes salarié à temps plein ou à temps partiel, en CDI ou en CDD. Vous bénéficiez, sous certaines conditions, d un Droit Individuel à la Formation, vous permettant

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE A DIX SALARIES OU PLUS

VOTRE ENTREPRISE A DIX SALARIES OU PLUS VOTRE ENTREPRISE A DIX SALARIES OU PLUS Depuis l ordonnance du 2 août 2005 la participation dans les entreprises de plus de 10 salariés se subdivise en deux catégories : - les entreprises de 10 à 19 salariés

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique

Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique Intervenant : Jean-Philippe Cépède, Directeur Juridique-Observatoire, Centre Inffo Introduction : pourquoi? Il s agit

Plus en détail

Octobre UT 32 de la DIRECCTE

Octobre UT 32 de la DIRECCTE Octobre 2014 UT 32 de la DIRECCTE Un contrat aidé est un contrat de travail dérogatoire au droit commun, pour lequel l'employeur bénéficie d'aides, qui peuvent prendre la forme: - de subventions à l'embauche,

Plus en détail

LES DÉFIS DE LA FORMATION

LES DÉFIS DE LA FORMATION Conférence Luxembourg LES DÉFIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EN FRANCE - jeudi 4 février 2016 - Régions 4,5Md 14% Apprentissage, demandeurs d'emploi; salariés, jeunes en insertion Dépense de

Plus en détail

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol Entretien de Développement Professionnel Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol sommaire Le cadre de l entretien Les enjeux Les modalités de mise en œuvre et le rôle des acteurs Les

Plus en détail

diagnostic et proposi-

diagnostic et proposi- 5 VAE, diagnostic et proposi- Exposé des motifs Dans un contexte où la formation professionnelle et la mise en œuvre de la Vae font l objet de réflexions ministérielles approfondies, la Fonda estime qu

Plus en détail

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Nord-Pas-de-Calais en 2014

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Nord-Pas-de-Calais en 2014 ÉTUDES 05 INTERIM & FORMATION en Nord-Pas-de-Calais en 04 INTERIM & FORMATION en 04 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM de-calais Nord-Pas-de-Calais Rang régional Agences 47 -,5 % 7 Missions 74 095 7, % NOMBRE D INTÉRIMAIRES,

Plus en détail

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux INC 12 FEVRIER 2015 Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES Participation 2010/2014 aux 7 observatoires inter-régionaux Collèges 2010 2011 2012 2013

Plus en détail

impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens

impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens L impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens Synthèse des résultats de l enquête réalisée en par l institut CREDOC Ce qu il faut retenir... Chiffres et données-clés

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS AVENANT N 07 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT DU 27.11.2007 (IDCC 2691) RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS Vu les dispositions législatives et réglementaires du code du travail

Plus en détail

REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE N 90 - FORMATION N 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2004 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ACCORD NATIONAL DU 13 JUILLET 2004 RELATIF A LA MISE EN ŒUVRE DE LA FORMATION

Plus en détail

L entretien professionnel

L entretien professionnel PREPARATION DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES MANAGERS L entretien professionnel, de quoi s agit-il? Il s agit d un échange avec un collaborateur sur sa situation professionnelle actuelle et future

Plus en détail

La Branche des Services de l Automobile et les missions de l ANFA

La Branche des Services de l Automobile et les missions de l ANFA La Branche des Services de l Automobile et les missions de l ANFA Un secteur de 1 er plan La Branche des Services de l Automobile : Les Services de l Automobile représentent l ensemble des activités générées

Plus en détail

TITRE I : Formation professionnelle

TITRE I : Formation professionnelle ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ANIMATION Modifié par AVENANT n 84 du 4 octobre 2004, AVENANT n 88 du 15 juin 2005, par AVENANT n 92 du 7 septembre 2005 Article 1 : TITRE I : Formation professionnelle

Plus en détail

Les actions de formation liées à l évolution des emplois ou celles qui participent au maintien dans l emploi.

Les actions de formation liées à l évolution des emplois ou celles qui participent au maintien dans l emploi. DIF et CIF DIF : développement des compétences des salariés dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF) dont tout salarié bénéficie chaque année, CIF : de l'accès, à l'initiative du salarié,

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONAL de L EMPLOI ENTREPRISE LOGISTIQUE COMMUNICATION ÉCRITE DIRECTE

COMMISSION PARITAIRE NATIONAL de L EMPLOI ENTREPRISE LOGISTIQUE COMMUNICATION ÉCRITE DIRECTE COMMISSION PARITAIRE NATIONAL de L EMPLOI ENTREPRISE LOGISTIQUE COMMUNICATION ÉCRITE DIRECTE ACCORD NATIONAL RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELE TOUT AU LONG DE LA VIE ENTREPRISES LOGISTIQUE COMMUNICATION

Plus en détail

La politique de formation. Lionel Honoré Sciences Po Rennes

La politique de formation. Lionel Honoré Sciences Po Rennes 1 La politique de formation 2 La politique de formation Du problème de la formation à la folie de la formation Stage 3J Cegos «finance pour non financier» : 1850 euros / personne, Stage 2J de management

Plus en détail

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION

NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Juillet 2013 NÉGOCIER UN ACCORD SUR LE CONTRAT DE GÉNÉRATION Textes applicables Loi 2013-185 du 1er mars 2013, JO 3 mars 2013 Décret 2013-222 du 15 mars 2013, JO 16 mars 2013 Circulaire DGEFP/DGT n 2013-07

Plus en détail