Injectable DCI Spécialités Indications de l'amm Biomarqueurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Injectable DCI Spécialités Indications de l'amm Biomarqueurs"

Transcription

1 Observatoire des Médicaments Dispositifs médicaux Innovations Thérapeutiques FICHE DE BONNE PRATIQUE ET DE BON USAGE Commision anticancéreux Validation Comité stratégique : Juin 2016 Mise à jour : 6 Juin 2016 LISTE DES ANTICANCEREUX POUR LESQUELS LA RECHERCHE DE BIOMARQUEURS EST NECESSAIRE AVANT L'INITIATION DU TRAITEMENT DANS LE CADRE DE L'AMM ET LES INDICATIONS THERAPEUTIQUES REMBOURSABLES Injectable DCI Spécialités Indications de l'amm Biomarqueurs Gynécologie HERCEPTIN Cancer du sein métastatique (patient adulte) en monothérapie chez les pa"ents déjà pré-traités par au moins 2 protocoles de chimiothérapie (comprenant au moins avec une anthracylcine et un taxane (hors CI)) et en échec à l'hormonothérapie (si répondeur) en associa"on avec le paclitaxel, chez les pa"ents (non pré-traités pour leur maladie métasta"que) dont un traitement par anthracyclines ne peut être envisagé en associa"on avec le docétaxel (non pré-traités pour leur maladie métasta"que) en associa"on avec un inhibiteur de l'aromatase (pa"ente ménopausée RH+, non pré-traitée par trastuzumab) Cancer du sein précoce (patient adulte) après chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie après chimiothérapie adjuvante avec la doxorubicne et le cyclophosphamide en association avec le paclitaxel ou docétaxel en associa"on à un chimiothérapie adjuvante associant le docétaxel et le carboplatine en associa"on à une chimiothérapie néoadjuvante, suivie d'un traitement adjuvant avec Herceptin, chez les patients ayant une maladie localement avancée (y compris inflammatoire) ou des tumeurs mesurant plus de 2 cm de diamètre emtansine Pertuzumab KADCYLA PERJETA Cancer du sein métastatique ou localement avancé non résécable, en monothérapie chez le patient adulte, ayant réçu a préalable du trastuzumab et un taxane Cancer du sein métastatique ou localement récidivant non résécable en association au trastuzumab et au docétaxel, chez les patients n'ayant pas reçu au préalable de traitement anti-her2 ou de chimiothérapie OMéDIT région Centre Val de Loire - Commission Anticancéreux : Fiche "Biomarqueurs et anticancéreux" - Disponible sur omedit-centre.fr 1 sur 5

2 DCI Spécialités Indications de l'amm Biomarqueurs Cetuximab ERBITUX Cancer colorectal métastatique en associa"on avec une chimiothérapie à base d'irinotécan en associa"on avec le FOLFOX en 1ère ligne en monothérapie après échec d'un traitement à base de oxaliplatine et d'irinotécan et en cas d'intolérance à l'irinotécan Récepteur EGFR avec gène RAS sauvage exprimé par la tumeur (KRAS non muté) Cancer colorectal métastatique Digestif Panitumumab VECTIBIX en 1 ère ligne en association avec un protocole FOLFOX ou FOLFIRI en 2 nde ligne en association avec un protocole FOLFIRI chez les patients traités en 1 ère ligne par un protocole à base de fluoropyrimidine (excluant l'irinotécan) en monothérapie après échec des protocoles à base de fluoropyrimidine, oxaliplatine et irinotécan Statut RAS non muté HERCEPTIN Cancer gastrique : adénome métastatiquede l'estomac ou de la jonction œsogastrique HER2 positif, en association à la capécitabine ou au 5-fluoro-uracile et au cisplatine, chez les patients adultes n'ayant pas été précédemment traités pour leur maladie métastatique Tête et cou Cetuximab ERBITUX Carcinome épidermoïde de la tête et du cou en associa"on avec la radiothérapie en cas de maladie localement avancée, en associa"on avec la chimiothérapie à base de sels de platine en cas de maladie récidivante et/ou métastatique Ipilimumab YERVOY Mélanome non résécable ou métastatique, en monothérapie chez le patient adulte Gène B-RAF non muté* Dermatologie Nivolumab OPDIVO Mélanome non résécable ou métastatique, en monothérapie chez le patient adulte Pembrolizumab KEYTRUDA Mélanome non résécable ou métastatique, en monothérapie chez le patient adulte Gène B-RAF non muté en première ligne* Gène B-RAF muté en seconde ligne* Gène B-RAF non muté en première ligne* Gène B-RAF muté en seconde ligne* * Indication thérapeutique remboursable OMéDIT région Centre Val de Loire - Commission Anticancéreux : Fiche "Biomarqueurs et anticancéreux" - Disponible sur omedit-centre.fr 2 sur 5

3 per os DCI Spécialité Indications de l'amm Biomarqueurs Imatinib GLIVEC Leucémie myéloïde chronique (LMC), chez les patients adultes et enfants : nouvellement diagnos"quée lorsque la greffe de moelle osseuse ne peut être envisagée comme traitement de 1ère intention en phase chronique après échec par l'interféron alpha,ou en phase accélérée ou en crise blastique Leucémie aiguë lymphoïde (LAL) nouvellement diagnos"quée en associa"on avec la chimiothérapie, chez les pa"ents adultes ou enfants réfractaire ou en rechute en monothérapie, chez les pa"ents adultes Hématologie Dasatinib SPRYCEL Leucémie myéloïde chronique (LMC), chez le patient adulte : en phase chronique nouvellement diagnos"quée en phase chronique, accélérée ou blas"que en cas de résistance ou d'intolérance à un traitement incluant l'imatinib Leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et leucémie myéloïde chronique (LMC) en phase blastique en cas de résistance ou d'intolérance à un traitement antérieur, chez les patients adultes Nilotinib TASIGNA Leucémie myéloïde chronique, chez les patients adultes en phase chronique nouvellement diagnos"quée [dosages 150 et 200 mg] en phase chronique et accélérée, résistant ou intolérant à un traitement antérieur incluant l'imatinib [uniquement dosage 200mg] Bosutinib BOSULIF Leucémie myéloïde chronique en phase chronique, accélérée et en crise blastique précédemment traités par inhibiteur thyrosine kinase (ITK) et pour lesquels l'imatinib, le nilotinib et le dasatinib sont considérés comme inappropriés OMéDIT région Centre Val de Loire - Commission Anticancéreux : Fiche "Biomarqueurs et anticancéreux" - Disponible sur omedit-centre.fr 3 sur 5

4 Géfitinib IRESSA Cancer bronchique non à petite cellule (CBNPC) localement avancé ou métastatique Mutation activatrice récepteur EGFR* Afatinib GIOTRIF CBNPC localement avancé ou métastatique chez des patients naïfs d'inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) anti-egfr, en monothérapie Mutation activatrice du récepteur EGFR Pneumologie Dermatologie Crizotinib Erlotinib Nivolumab Vémurafénib Dabrafénib Cobimetinib Tramétinib XALKORI TARCEVA OPDIVO ZELBORAF TAFINLAR COTTELIC MEKINIST CBNPC anaplastic lymphoma kinase (ALK)-positif et avancé, chez les patients adultes : en 1 ère ligne de traitement ou après avoir reçu au moins un traitement antérieur CBNPC localement avancé ou métastatique en première ligne en switch de maintenance chez les pa"ents présentant une maladie stable après une 1 ère ligne de chimiothérapie CBNPC avancé ou métastatique après échec d'au moins une ligne de chimiothérapie CBNPC de type épidermoïde, localement avancé ou métasatatique, après une chimiothérapie antérieure chez le patient adulte Mélanome non résécable ou métastatique porteur d'une mutation BRAF V600, en monothérapie, chez le patient adulte Mélanome non résécable ou métastatique porteur d une mutation BRAF V600, en monothérapie ou en association au tramétinib, chez le patient adulte Mélanome non résécable ou métastatique porteur d une mutation BRAF V600, en association au vémurafénib, chez le patient adulte Mélanome non résécable ou métastatique porteur d une mutation BRAF V600, monothérapie ou en association au dabrafenib chez le patient adulte Statut ALK positif Mutation activatrice du récepteur EGFR OMéDIT région Centre Val de Loire - Commission Anticancéreux : Fiche "Biomarqueurs et anticancéreux" - Disponible sur omedit-centre.fr 4 sur 5

5 Gynécologie Lapatinib Olaparib TYVERB LYNPARZA Cancer du sein avancé ou métastatique en progression en association à la capécitabine chez des patients adultes, après un traitement antérieur ayant comporté une anthracycline, un taxane et un traitement ayant inclus du trastuzumab en situation métastatique Cancer du sein métastatique en association au trastuzumab chez des patients adultes ayant des récepteurs RH négatifs et en progression après un traitement antérieur par trastuzumab en association à une chimiothérapie Cancer du sein métastatique en association avec un inhibiteur de l'aromatase chez les patientes ménopausées ayant des récepteurs RH+ pour lesquelles la chimiothérapie n'est pas envisageable ou His+ seule (ratio 2 en FISH ou SISH)) En monothérapie pour le traitement d'entretien d'un cancer épithélial séreux de haut grade de l'ovaire, des trompes de Fallopes ou péritonéal primitif, récidivant et sensible au platine avec une mutation du gène Gène (de prédisposition au BRCA (germinale et / ou somatique), chez des patientes adultes, qui sont en réponse (complète ou cancer du sein) BRCA muté partielle) à une chimiothérapie à base de platine Pour plus de détail, se référer au résumé caractéristique produit des médicaments. IHC = immunohistochimie ; His = hybridation in situ ; FISH = fluorescent in situ hybridization ; SISH = silver in situ hybridization ; RH+ = récepteurs hormonaux positifs; FOLFOX = protocole 5fluorouracile-oxaliplatine-acide folinique; FOLFIRI = protocole 5fluorouracile-irinotécan-acide folinique; CI = contre-indication Sources documentaires : - European Medicines Agency (EMA) Résumés caractéris"ques des produits par spécialités - Haute Autorité de Santé (HAS)(avis, évaluation, notes...) - Monographies Vidal 2016 OMéDIT région Centre Val de Loire - Commission Anticancéreux : Fiche "Biomarqueurs et anticancéreux" - Disponible sur omedit-centre.fr 5 sur 5

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM Quelques nouveautés ou nouvelles AMM V. Noirez Réunion groupe qualité 04 mars 2008 NEXAVAR: Sorafénib comprimés 200 mg Traitement du carcinome hépatocellulaire 800 mg/jour Survie globale: 46,3 semaines

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 19 26 février 2013 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : - Erbitux 5mg/ml (DCI

Plus en détail

1. AMM récentes et prix fixés. Bévacizumab Avastin IV Roche. Trastuzumab Herceptin SC Roche

1. AMM récentes et prix fixés. Bévacizumab Avastin IV Roche. Trastuzumab Herceptin SC Roche Informations médico-économiques sur nouveaux traitements anticancéreux Pilotage : Coordination Observatoire Cancer BPL Validation : OMEDIT B et OMEDIT PL. Groupe Médico Economique Cancer BPL Version Janvier

Plus en détail

THERAPIES CIBLEES. Mécanismes en jeu et classes thérapeutiques. Sophie Perrin Christine Fagnoni-Legat UPCO Pôle pharmaceutique

THERAPIES CIBLEES. Mécanismes en jeu et classes thérapeutiques. Sophie Perrin Christine Fagnoni-Legat UPCO Pôle pharmaceutique THERAPIES CIBLEES Mécanismes en jeu et classes thérapeutiques Sophie Perrin Christine Fagnoni-Legat UPCO Pôle pharmaceutique 50 ans de traitement des cancers Traitements «conventionnels» Chirurgie, RT,

Plus en détail

OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées

OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées B. LOULIERE A. BROUILLAUD OMEDIT Aquitaine Journée régionale RCA 16 novembre 2012 OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées Qualité/sécurité/efficience de la prise en

Plus en détail

Thérapies Ciblées en Cancérologie

Thérapies Ciblées en Cancérologie Dr MAES Centre Bourgogne - Polyclinique du Bois Clinique de la Victoire 05/06/2016 Révolution médicale? Oui. Chimiothérapie = attaque toutes les cellules en division cellulaire, = non spécifique. Définition

Plus en détail

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES LES INCONTOURNABLES EN CANCEROLOGIE Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES Dr Michaël Duruisseaux, Pr Denis Moro Sibilot Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de

Plus en détail

La contribution du diagnostic in vitro dans la médecine personnalisée en oncologie

La contribution du diagnostic in vitro dans la médecine personnalisée en oncologie La contribution du diagnostic in vitro dans la médecine personnalisée en oncologie Dr Frédéric Eberlé Responsable médical Roche Diagnostics Toulouse, CNBH, mercredi 24 septembre 2012 ACNBH Agrément FMC

Plus en détail

thérapies ciblées collection comprendre et agir

thérapies ciblées collection comprendre et agir Dans le cadre de la prise en charge de votre cancer, votre oncologue vous propose ou vous a prescrit un traitement par thérapies ciblées. Vous vous interrogez sur ce qu elles sont? Comment agissent-elles?

Plus en détail

Circuit & remboursement des médicaments : ASMR, SMR, AMM, ATU, EMA, HAS, liste en sus, ARS : quand et comment pourrai-je prescrire ce médicament?

Circuit & remboursement des médicaments : ASMR, SMR, AMM, ATU, EMA, HAS, liste en sus, ARS : quand et comment pourrai-je prescrire ce médicament? Circuit & remboursement des médicaments : ASMR, SMR, AMM, ATU, EMA, HAS, liste en sus, ARS : quand et comment pourrai-je prescrire ce médicament? Camille Vinson Pharmacien IUCT Journée Annuelle Régionale

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie CBNPC (Cancer Bronchique Non à Petites Cellules)

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie CBNPC (Cancer Bronchique Non à Petites Cellules) Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie CBNPC (Cancer Bronchique Non à Petites Cellules) Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille

Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille S G I M G R E AT U P DAT E Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille Sacha I. Rothschild Departement Innere Medizin, Medizinische Onkologie, Universitätsspital Basel Quintessence Parmi les causes

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Prof. Th. Velu, Oncologue Médical, CHIREC Thérapies Ciblées : A. Basées sur des Anticorps 25 la Révolution a commencé

Plus en détail

1. AMM récentes et prix fixés. 2. AMM récentes et prix en attente. Bévacizumab Avastin IV Roche. Rituximab Mabthéra SC Roche

1. AMM récentes et prix fixés. 2. AMM récentes et prix en attente. Bévacizumab Avastin IV Roche. Rituximab Mabthéra SC Roche Informations médico-économiques sur nouveaux traitements anticancéreux Pilotage : Coordination Observatoire Cancer BPL Validation : OMEDIT B et OMEDIT PL. Groupe Médico Economique Cancer BPL Version 01

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis juin 2014

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis juin 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 117 10 juin 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : DOCETAXEL HOSPIRA, Docétaxel

Plus en détail

Université de Bourgogne UFR des Sciences de Santé Circonscription Pharmacie THESE. Présentée à la Faculté de Pharmacie de Dijon

Université de Bourgogne UFR des Sciences de Santé Circonscription Pharmacie THESE. Présentée à la Faculté de Pharmacie de Dijon Université de Bourgogne UFR des Sciences de Santé Circonscription Pharmacie N de thèse : 40 THESE Présentée à la Faculté de Pharmacie de Dijon pour l obtention du Diplôme d Etat de Docteur en Pharmacie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 mars 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 ERBITUX 2 mg/ml, solution pour perfusion 1 flacon (50 ml) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Liste I Médicament réservé à l usage hospitalier Prescription réservée

Plus en détail

Actualités 2014 en cancérologie pour le pharmacien d'officine

Actualités 2014 en cancérologie pour le pharmacien d'officine Actualités 2014 en cancérologie pour le pharmacien d'officine François LEMARE 10 Mars 2015 Le développement de la médecine personnalisée Exemple de Xalkori Le développement de la médecine personnalisée

Plus en détail

Travail collaboratif entre l Institut National du Cancer (INCa) et les OMEDIT et Réseaux Régionaux de Cancérologie (RRC)

Travail collaboratif entre l Institut National du Cancer (INCa) et les OMEDIT et Réseaux Régionaux de Cancérologie (RRC) Travail collaboratif entre l Institut National du Cancer (INCa) et les OMEDIT et Réseaux Régionaux de Cancérologie (RRC) Constat en 2014 13/0 43/43 o 47 molécules concernées 42/42 0/19 13/13 1/0 o 192

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 19 février 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 19 février 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 19 février 2003 XELODA 150 mg, comprimés pelliculés Boîte de 60 XELODA 500 mg, comprimé pelliculés Boîte de 120 Laboratoires ROCHE

Plus en détail

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010

ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010 44 Prévisionnel fin 2010 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 19 2006 45 2007 54 2008 40 2009 44 2010 Jusqu au 1 er juin 2010 SEIN OVAIRE DIGESTIF PROSTATE POUMON REIN

Plus en détail

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2007

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2007 TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION DÉCEMBRE 2008 Situation de la chimiothérapie des cancers en 2007 C O L L E C T I O N Rapports & synthèses ÉVOLUTION DE LA PRATIQUE SUIVI ET ANALYSE DE L UTILISATION DES

Plus en détail

Thérapies ciblées en oncologie

Thérapies ciblées en oncologie Thérapies ciblées en oncologie Quelle place dans l arsenal thérapeutique en 2015? Angers, 5 mars 2015, Journées FMC Médecine Générale De la biologie à la thérapie Comprendre pour traiter Hanahan, Cell,

Plus en détail

Traitements ciblés - Immunothérapie

Traitements ciblés - Immunothérapie Actualités paramédicales et médicales en cancérologie Session parallèle : Oncologie Thoracique 13 mai 2016 Traitements ciblés - Immunothérapie Rémi Veillon Oncologue médical Praticien hospitalier Service

Plus en détail

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen Traitement du cancer gastrique métastatique P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen XXe siècle Meta analyse Cochrane Library 35 essais 5726 patients Chimio vs Soins Palliatifs

Plus en détail

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais SL-SM-JMT / 10_03_02 OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais BASE DE TRAVAIL OMEDIT RHONE-ALPES-AUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Paris, le 17 janvier 2011, 8h45 AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Le programme de développement clinique du masitinib dans les tumeurs

Plus en détail

Les nouveaux enjeux du biologiste dans les thérapies ciblées anticancéreuses

Les nouveaux enjeux du biologiste dans les thérapies ciblées anticancéreuses Les nouveaux enjeux du biologiste dans les thérapies ciblées anticancéreuses EPU Lorient - Rennes Benoît Quilichini Femme agée de 43 ans Douleurs bilatérales du sein Dt + G Mammographie : lésions suspectes

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 232 3 2) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 234 6 1 TARCEVA 150 mg, comprimé

Plus en détail

Cardiotoxicité des nouveaux anticancéreux. Dr Marie-Paule SABLIN Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique

Cardiotoxicité des nouveaux anticancéreux. Dr Marie-Paule SABLIN Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique Cardiotoxicité des nouveaux anticancéreux Dr Marie-Paule SABLIN Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique Cœur et Cancer 25 Novembre 2016 Flash-Back Cardiotoxicité

Plus en détail

Vectibix (panitumumab) Matériel d éducation pour le médecin

Vectibix (panitumumab) Matériel d éducation pour le médecin «Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Vectibix de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON. Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS

ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON. Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS 15-06-17 Epidémiologie Le cancer du poumon est aujourd'hui la première cause de décès par cancer en France et dans le monde:

Plus en détail

À LA RECHERCHE DE MEILLEURS RÉSULTATS

À LA RECHERCHE DE MEILLEURS RÉSULTATS À LA RECHERCHE DE MEILLEURS RÉSULTATS v Les nouveaux cytosta.ques v L associa.on de plusieurs cytosta.ques v L augmenta.on des doses v Les modalités d administra.on v La place dans le temps v L extension

Plus en détail

Programme SHIVA. Dr Christophe Le Tourneau Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique INSERM U900

Programme SHIVA. Dr Christophe Le Tourneau Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique INSERM U900 Programme SHIVA Dr Christophe Le Tourneau Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique INSERM U900 Institut Curie Jeudi 29 novembre 2012 Introduction Chirurgie 20 ème

Plus en détail

le cancer du sein métastatique, en association avec du paclitaxel ou de la capécitabine;

le cancer du sein métastatique, en association avec du paclitaxel ou de la capécitabine; EMA/302947/2017 EMA/H/C/000582 Résumé EPAR à l intention du public bevacizumab Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 avril 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 avril 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 avril 2007 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à diluer

Plus en détail

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne 2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre 2010 Cas clinique Sophie Laroumagne Me L. née le 16/02/1946 ( 64 ans) Poids 53 kg Taille: 170cm OMS: 1-2 Profession: pharmacienne

Plus en détail

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées CE DOCUMENT PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE TRAVAIL RÉGIONAL ONCO NPDC N A PAS

Plus en détail

Facteurs prédictifs de la réponse thérapeutique en cancérologie

Facteurs prédictifs de la réponse thérapeutique en cancérologie UE de Biopathologie 2013-2014 Facteurs prédictifs de la réponse thérapeutique en cancérologie r. ierre Dubus pierre.dubus@u-bordeaux2.fr Définitions : facteur pronostique facteur prédictif Définition :

Plus en détail

SUIVI DU HORS AMM DES 6

SUIVI DU HORS AMM DES 6 SUIVI DU HORS AMM DES 6 TRACEURS EN CANCEROLOGIE EN 2013 Présentation détaillée par organe des utilisations en Haute-Normandie DR A. BRETEAU, DR D. MONZAT, DR M. LEFEBVRE-CAUSSIN, PR J. DOUCET, N. HENRY,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé Boite de 60 comprimés (CIP : 365 745-6) XELODA 500 mg, comprimé pelliculé Boite de 120 comprimés (CIP : 365 746-2) Laboratoires

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

ANNEXE. Rappel de la demande d étude

ANNEXE. Rappel de la demande d étude ANNEXE AVIS DU GROUPE INTERET DE SANTE PUBLIQUE ET ETUDES POST-INSCRIPTION SUR LES RESULTATS FINAUX de l ETUDE POST-INSCRIPTION sur VECTIBIX (Etude VECTEUR du Laboratoire SAS AMGEN) et sur les DONNEES

Plus en détail

Avastin est utilisé chez l adulte pour traiter les types de cancer suivants en association avec d autres médicaments anticancéreux:

Avastin est utilisé chez l adulte pour traiter les types de cancer suivants en association avec d autres médicaments anticancéreux: EMA/487901/2016 EMEA/H/C/000582 Résumé EPAR à l'intention du public bevacizumab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Nouvelles toxicités graves des thérapies ciblées Dans les tumeurs solides

Nouvelles toxicités graves des thérapies ciblées Dans les tumeurs solides Nouvelles toxicités graves des thérapies ciblées Dans les tumeurs solides Anne-Claire TOFFART RENCONTRE EVELINE MARKIEWICZ - 18 ème ÉDITION samedi 21 octobre 2017 Nouvelles toxicités graves des thérapies

Plus en détail

Actualités de l année en. oncologie

Actualités de l année en. oncologie Actualités de l année en Le cru 2015 oncologie Angers,, Jeudi 5 mars 2015, Journées FMC Médecins généralistes Actualités et nouveautés Biologie Prévention Diagnostic précoce Traitements Cancérogenèse Sport

Plus en détail

Nouveautés en oncologie thoracique

Nouveautés en oncologie thoracique Nouveautés en oncologie thoracique Dr Adeline Rosoux Pneumologue 1 ière journée scientifique en oncologie Généralités sur le carcinome bronchique Le carcinome bronchique est la cause la plus fréquente

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

Evolution des traitements en cancérologie Adaptation des hôpitaux de jour

Evolution des traitements en cancérologie Adaptation des hôpitaux de jour Evolution des traitements en cancérologie Adaptation des hôpitaux de jour Docteur Nuria Kotecki 27 mai 2016 EVOLUTION DES TRAITEMENTS EN CANCEROLOGIE EPIDEMIOLOGIE - Estimation nationale de l incidence

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS N 2016.0025/AC/SEM du 16 mars 2016 du collège de la Haute Autorité de santé en vue de l inscription sur la liste prévue à L. 5123-2 du code de la santé publique de la spécialité

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 février 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 février 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 20 février 2008 TASIGNA 200 mg, gélule plaquettes thermoformées (CIP 382 786-9) B/28 TASIGNA 200 mg, gélule plaquettes thermoformées (CIP 382 788-1) B/112 NOVARTIS PHARMA

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon de 4 ml (B/1) AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon

Plus en détail

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2011

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2011 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Situation de la chimiothérapie des cancers en 2011 C O L L E C T I O N Rapports & synthèses ANALYSE DES ÉVOLUTIONS RÉCENTES DE LA PRATIQUE DE LA CHIMIOTHÉRAPIE DES CANCERS

Plus en détail

Survie des CBNPC de stade IV

Survie des CBNPC de stade IV Survie des CBNPC de stade IV Traitements systémiques des cancers bronchiques : Nouvelles perspectives Sels de platine + traitement cytotoxique de 3 ème génération : - Navelbine - Gemcitabine - Paclitaxel

Plus en détail

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique ONCO Nord Pas-de-Calais Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique Jurisprudence : prescription hors AMM n'est pas considérée comme une infraction pénale Cadre réglementaire de prescription

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides)

Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides) Les infos pratiques de la plateforme régionale de génétique moléculaire des cancers (T. solides) M. Danjoux, pathologiste Purpan/IUC 3ème Journée Annuelle Régionale de Cancérologie Digestive localisation

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 21 juillet 2004 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE

Plus en détail

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016 1 Cancer bronchique et immunothérapie Sylvie Friard 7 avril 2016 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Inhibiteurs des points de contrôle

Plus en détail

Bénédicte Hars Assistante service de dermatologie Centre Hospitalier Annecy

Bénédicte Hars Assistante service de dermatologie Centre Hospitalier Annecy Thérapies ciblées 06 Octobre 2015 Bénédicte Hars Assistante service de dermatologie Centre Hospitalier Annecy Contexte Incidence en augmentation Formes métastatiques: pronostic redoutable, médiane de survie

Plus en détail

Quelles tendances en 2016 dans la consommation des anti-cancéreux en ville?

Quelles tendances en 2016 dans la consommation des anti-cancéreux en ville? Quelles tendances en 2016 dans la consommation des anti-cancéreux en ville? Journée mondiale contre le cancer 2017 4 Février 2017 Analyse réalisée à partir des données open-data de l assurance maladie

Plus en détail

UE CYTOGENETIQUE GENOMIQUE DES CARCINOMES PR SAADA

UE CYTOGENETIQUE GENOMIQUE DES CARCINOMES PR SAADA 1. INTRODUCTION A. Définition Tumeur : Nouvelle formation tissulaire - Ressemblant +/- au tissu normal au dépends duquel elle s est développée - Echappe aux règles biologiques de la croissance et de la

Plus en détail

La présente est une copie d'une lettre d'astrazeneca Canada Inc.

La présente est une copie d'une lettre d'astrazeneca Canada Inc. Santé Canada affiche des avertissements concernant l innocuité des produits de santé, des avis de santé publique, des communiqués de presse et d autres avis provenant de l industrie à titre de service

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau

Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau Communiqué de presse Bâle, 24 Septembre 2012 Congrès ESMO 2012: Roche confirme son leadership en oncologie avec de nouvelles données sur le cancer du sein HER2-positif et le cancer de la peau Roche (SIX:

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016 trastuzumab HERCEPTIN 150 mg/15 ml, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP : 34009 562 103 7 4) HERCEPTIN 600 mg/5 ml, solution

Plus en détail

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 Date d examen par la Commission : 25 janvier 2017 L avis de la commission de la Transparence adopté le 8 février 2017 a fait l objet d une audition le 5 avril

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

cers est observée. Fin 2015, un patient sur deux est guéri de son cancer.

cers est observée. Fin 2015, un patient sur deux est guéri de son cancer. DÉCEMBRE 2015 NOTES D ANALYSE LES THÉRAPIES CIBLÉES DANS LE TRAITEMENT DU CANCER cers est observée. Fin 2015, un patient sur deux est guéri de son cancer. Néanmoins, les cancers restent la première cause

Plus en détail

Infirmier Collection dirigée par L. LE

Infirmier Collection dirigée par L. LE Carnet Pratique Infirmier Collection dirigée par L. LE Guide hospitalierde poche pour l infirmière Jean Baptiste ROBIN CANCEROLOGIE 99 bd de l Hôpital Editions Vernazobres-Grego 75013 PARIS - Tél. : 01

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES EFFETS INDESIRABLES DES CHIMIOTHERAPIES PER OS

RECOMMANDATIONS SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES EFFETS INDESIRABLES DES CHIMIOTHERAPIES PER OS RECOMMANDATIONS SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES EFFETS INDESIRABLES DES CHIMIOTHERAPIES PER OS Projet pilote : Prise en charge des toxicités des chimiothérapies par voie orale indiquées en hématologie

Plus en détail

JOURNEE PATIENTS LMC. 05 novembre 2011

JOURNEE PATIENTS LMC. 05 novembre 2011 JOURNEE PATIENTS LMC 05 novembre 2011 Pourquoi cette journée? 2 objectifs Permettre un échange libre entre malades, familles, et médecins, en dehors du contexte de la consultation ou de l hospitalisation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à

Plus en détail

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante

METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante METASTASES CEREBRALES «CHMIOTHERAPIE» Prise en charge multimodale, -Traitements locaux -Traitements par «chimiothérapie» : vers une part croissante «Chimiotherapie» = chimiothérapies (cytotoxiques) et

Plus en détail

Les inhibiteurs de PARP

Les inhibiteurs de PARP Les inhibiteurs de PARP Cancer de l ovaire et du sein Florence Ledoux, Nicolas Sevenet Rationnel et mécanismes d action Défaut de recombinaison homologue Mutation contitutionnelle hétérozygote de BRCA1/2

Plus en détail

1. Le cancer du sein en Belgique

1. Le cancer du sein en Belgique Joëlle Baader Pharmacien BoppAss 11 et 20 octobre 2016 Plan de l exposé 1. Le cancer du sein en Belgique 2. Facteurs de risque 3. Dépistage/Diagnostic 4. Biologie tumorale 5. Métastases 6. Pronostic 7.

Plus en détail

Les Thérapies Ciblées : Anticorps Monoclonaux et Inhibiteurs de Kinase

Les Thérapies Ciblées : Anticorps Monoclonaux et Inhibiteurs de Kinase Les Thérapies Ciblées : Anticorps Monoclonaux et Inhibiteurs de Kinase Dr. Alexandre Harlé a.harle@nancy.unicancer.fr Centre Alexis Vautrin Service de Biopathologie CNRS, UMR 7039 CRAN EC Cancérologie

Plus en détail

MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS. Biomarqueurs moléculaires prédictifs

MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS. Biomarqueurs moléculaires prédictifs MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS Biomarqueurs moléculaires prédictifs Jean Paul Brouillet, La Grande Motte 2 octobre 2015 Définitions (Guide Méthodologique : Test compagnon associé à une thérapie ciblée, HAS

Plus en détail

Tests BRCA1/2 théranostiques

Tests BRCA1/2 théranostiques SEMINAIRE ACTUALITES EN ONCOGENETIQUE ET MEDECINE PREDICTIVE JEUDI 7 JUILLET 2016 Tests BRCA1/2 théranostiques Valérie Bonadona, MD, PhD Centre Léon Bérard & UMR 5558 CNRS / UCBL1 Christine Lasset, PU-PH

Plus en détail

Donner à coup sûr les bons traitements, au bon moment, à la bonne personne Barack Obama

Donner à coup sûr les bons traitements, au bon moment, à la bonne personne Barack Obama Donner à coup sûr les bons traitements, au bon moment, à la bonne personne Barack Obama NOUVEAU TEST ONCOLOGIQUE DE PRÉCISION POUR IDENTIFIER LE TRAITEMENT ANTI-CANCÉREUX LE PLUS EFFICACE Guide du patient

Plus en détail

Mon patient présente des nausées et/ou vomissements chimio-induits

Mon patient présente des nausées et/ou vomissements chimio-induits Mon patient présente des nausées et/ou vomissements chimio-induits Dr MUGGEO Anthony 1- Potentiel émétisant des anti-cancéreux Chimiothérapie IV Chimiothérapie orale Hautement émétisant Anthracycline combinée

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2007 SPRYCEL 20 mg, comprimé pelliculé, plaquette thermoformée (377 637-9) SPRYCEL 20 mg, comprimé pelliculé, flacon (377 635-6) SPRYCEL 50 mg comprimé pelliculé,

Plus en détail

Cancer du poumon métastatique

Cancer du poumon métastatique Cancer du poumon métastatique Gabrielle Gagnon Plan Un peu d épidémiologie Histologie Traitements : du «one size fits all» aux traitements plus personnalisés Chimiothérapie TKI Immunothérapie en cancer

Plus en détail

Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2010

Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2010 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2010 COLLECTION Rapports & synthèses ACCÈS AUX TESTS MOLÉCULAIRES INNOVANTS

Plus en détail

Groupe de travail Oncologie/Hématologie. Séance du vendredi 30 janvier 2015 de 14h00 à 18h00 en salle 3. Programme de séance

Groupe de travail Oncologie/Hématologie. Séance du vendredi 30 janvier 2015 de 14h00 à 18h00 en salle 3. Programme de séance Ordre du jour Numéro unique de document : GT022015011 Date document : 14 janvier 2015 Direction : ONCOH Pôle : Oncologie/hématologie Personne en charge : Alexandre Moreau Groupe de travail Oncologie/Hématologie

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 16 mai 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 16 mai 2012 Communiqué de presse Bâle, le 16 mai 2012 Lors du congrès 2012 de l ASCO, Roche présentera de nouvelles données sur des progrès majeurs réalisés pour les patients atteints de cancer avancé Premières données

Plus en détail

ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE

ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE Dr Nathalie LEMOINE Oncologue Centre Galilée/Hôpital Privé La Louvière Hôpital Privé de Villeneuve d Ascq LES THÉRAPIES CIBLANT HER2 HER2 : Surexpression dans 20% des

Plus en détail

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr Multiples protocoles en 1 ère ligne

Plus en détail

Avis 5 décembre 2012

Avis 5 décembre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 décembre 2012 AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 octobre 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 octobre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 octobre 2012 Le projet d avis adopté par la Commission de la Transparence le 20 juin 2012 a fait l objet d une audition le 3 octobre 2012 ZELBORAF 240 mg, comprimé

Plus en détail