Thérapies ciblées des cancers :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thérapies ciblées des cancers :"

Transcription

1 Thérapies ciblées des cancers : Pr. Gilles VASSAL Directeur de la Recherche Clinique et Translationnelle Institut Gustave Roussy, Villejuif

2 Thérapies ciblées du cancer: Conséquences pour le biologiste et le pathologiste Gilles Vassal, Pr. MD, PhD

3 Cancer «maladie» de la communication cellulaire et du contrôle de la prolifération, dans un contexte d instabilité génétique - altérations des voies de signalisation - inactivation de voies d apoptose - instabilité génétique - promotion de l angiogenèse - altérations des régulateurs du cycle cellulaire Autant de cibles thérapeutiques potentielles 2

4 Développement des anticancéreux au XXème siècle Des milliers Des dizainesi 5-10% Plantes Chimie Autres Criblage In vitro Lignées De Cancers Humains Ex: Panel NCI In vivo Tumeurs Murines * Tumeurs Humaines Xéno greffées Phase I Dose Maximale Tolérée Phase II sur Données Phase I et Systé- matique Phase III bénéfice risque A M M Principalement des agents cytotoxiques 3

5 Développement des anticancéreux au XXème siècle Des agents cytotoxiques, tels que: Temozolomide GBM, Mélanome Topotecan Ovaire Irinotecan Colon Oxaliplatine Colon Capecitabine Sein Paclitaxel Sein, Ovaire Docetaxel Sein, Prostate, Vinorelbine Poumon 4

6 Développement des anticancéreux au XXIème siècle Séquençage du Génome Humain Techniques à haut-débit Génomique, Protéomique, Bioinformatique,.. Biologie des tumeurs anomalies génétiques et protéiques Cibles thérapeutiques potentielles, pour des médicaments plus ciblés 5

7 Développement des anticancéreux au XXIème siècle Réduire le taux d attrition? Accélérer le développement? Génomique Protéomique Séquençage Tests In Vitro - Vivo Phase I Phase II Preuve Patients t du dont la Phase III Concept Tumeur bénéfice *Dose Présente Optimale l anomalie Biologique Cible Cbe risque M A M Criblage Développement Biomarqueur(s) Librairie Chimique des médicaments ciblés et leur biomarqueurs 6

8 Développement des anticancéreux au XXIème siècle exemples de thérapies ciblées Exemples DCI Nom Cible (s) Indication(s) Trastuzumab Herceptine Her2-neu Sein Rituximab Mabthera CD20 Lymphome B Imatinib Glivec bcr-abl LMC/LAL c-kit GIST PDGFR GIST, DFSP Gefitinib Iressa EGFR Poumon Erlotinib Tarceva EGFR Poumon, GBM Cetuximab Erbitux EGFR Colon Panitumumab Vectibix EGFR Bevacizumab Avastin VEGF Colon Sorafenib Nexavar Raf, PDGFR, VEGFR Rein, Foie Sunitinib i ib Sutent Et bien d autres Everolimus, temsirolimus, crizotinib, vemurafenib 7

9 Noyau INHIBITEURS de TOPOISOMERASE AGENTS ALKYLANTS et PLATINANTS ADN Réplication ANTIMETABOLITES Thérapies ciblées (Anticorps et petites molécules): Inhibiteurs de récepteur tyrosine kinase,.. Bléomycine ARN Protéine Asparaginase POISONS du FUSEAU 8

10 EXAMPLE de Thérapie Ciblée Inhibiteurs de ALK 9

11 ALK - anaplastic lymphoma kinase Gene en 2p23 : 29 exons, bp Récepteur tyrosine kinase membranaire (superfamille des récepteurs à l insuline) Lymphome anaplasique grandes cellules (ALCL) t(2;5)(p23;q35) fusion NPM1-ALK fusion Tumeurs inflammatoires myofibroblastiques ré-arrangements 2p23 Cancer Poumon Non à Petites Cellules (NSCLC) 1-6 % avec fusion ALK-EML4 [inv(2)(p21p23)] p )] Neuroblastome familial et sporadique 20% avec amplifications ou mutations ALK 10

12 ALK fusion in NSCLC FISH* IHC *Green : ALK 5 ; red : ALK 3 NEJM 363,

13 PF (Crizotinib) 12

14 Réponse en phase 1 NSCLC ALK+ 48 y old female NSCLC with EML4-ALK Enrichissement de la phase 1 avec des patients NSCLC ALK+ NEJM 363,

15 Phase 1 And Extension PFS 6months = 72% 82 patients 47 PR + 1 CR (RR = 57%) + 27 SD 14

16 Crizotinib (XALKORI ) statut in ALK+ NSCLC PROFILE 1005 Phase II PROFILE 1007 Phase III vs docetaxel + permetrexed FDA approval 26 aout 2011 Drug + FDA approved test phase II data France: ATU depuis juillet 2011 EMA:under review Since august

17 Crizotinib Activity in ALCL? Phase I in children (Ongoing) 16

18 Male 28y NSCLC T4N3M1 PD after Chemo RR after crisotinib 5m PD pleural and lung Pleural sample : EML4- ALK deep sequencing (Illumina) confirmed by Sanger sequencing 17

19 Crizotinib : Leçons (1) ALK réarrangement = événement oncogénique majeur (oncogénique addiction) Id BCR-ABL, V600E b-raf raf,.. Mais pas toutes les cibles. Seulement 4% des cancers du poumon Segmentation des cancers fréquents en entités rares Et d autres pathologies rares 18

20 Crizotinib : Leçons (2) Accélération du développement AMM après 7 ans depuis lead compound, 5 ans après phase 1 Diagnostic moléculaire par FISH nécessaire à la prescription (AMM drug + biomarker) Tests alternatifs en cours d exploration Qualité du matériel tumoral Émergence rapide de résistance Nécessité de répéter le diagnostic moléculaire Accès répété à du matériel tumoral (alternatives) Accès pour tout patient au test et au médicament 19

21 28 plateformes Rapidité de mise en œuvre Assurance Qualité 20

22 Objectif: Un égal accès aux tests moléculaires En France En 2010 : 60 tests moléculaires tests pour patients Dont 14 tests pour thérapie ciblée examens pour patients Les plus fréquents: BCR-ABL testst 27% extérieurs K-ras tests 59% extérieurs EGFR tests 70% extérieurs Introduction de FISH ALK en

23 NSCLC en 2012 R aux EGFR inhibiteurs s aux EGFR inhibiteurs Trastuzumab? Vemurafenib? Inhibiteurs en dvpment Ci Crizotinib ib And more to come Multiplication des tests sur matériel éventuellement rare (biopsie), répétés dans le temps Place du Haut débit? 22

24 effects major in biological pathway Ding, Nature 2008 Rationnel pour combinaisons 23

25 Translational Research Laboratory SeqCAN approach (Ludovic Lacroix) Selected Candidates Genes for Sanger Seq. screening of >50 cancer driver genes Selection of about 400 sequencing systems targeting most mutated exons Covered over 90k bp & several thousands of putative mutations. 600ng for screening for 96 targets (FFPE ok) independent confirmation of each mutation Hanahan, Weineberg Cell

26 SeqCan targeted genes Tyrosine Kinase Receptor EGFR,ERBB2, ERBB4, MET, DDR2 KIT, PDGFRA, RET, ALK,FGFR2,FGFR3, KDR Map kinase Pathway Activator KRAS, HRAS, NRAS, BRAF, Pi3Kinase Pathway AKT1, PTEN, PIK3CA, PIK3R1,TSC1,TSC2 WNT Pathway, APC, CTNNB1 Other CDKN2Ap16,CDKN2Ap14,CDK4, RB1 FBXW7, TOP1,TOP2A, JAK2, TYK1 VHL ATM, TP53, STK11, SMARCB5, NOTCH1 On demand design with PI according to protocol needs (e.g In red the one retained for NSCLC) 25

27 NGS For Personalized Medicine Program Expectations Enlarged Number of targeted t genes 500 exons then 500 genes (then exome ) Increased sensitivity of analysis At least sensitivity for 10% of mutated cells (Sequencing over 200X) to be able to analyzed most of biopsies event with low percentage of tumor cells to control limit as much as possible false positive result to be controlled Increased Samples Throughput Compatible timeline with Clinic : 15 working days from samples reception to report including independent validation of mutations identified (alternative method or 2nd targeted run) 26

28 NGS For Personalized Medicine i Program challenges to be managed Low DNA quantities 1-2µg for sequencing and CGH plus controls Low Quality for many samples Short time-lines (15 working days) Including Histological control, processing of samples, Control and report Bioinformatic workflow annotations, Cut-off, complexity increasing with number of data, to be link with timelines 27

29 Médecine Personnalisée Guider le traitement par la biologie et par l image Pour définir le meilleur traitement pour chaque patient En prenant en compte les caractéristiques biologiques de sa tumeur (Portrait moléculaire) Et ses caractéristiques génétiques ET Offrir une prise en charge personnalisée 28

30 Traitement guidé par la biologie et par l image Portrait Moléculaire tumoral Tumeur Mr T. Tumeur Mr N. 1.CHOIX Biomarqueurs Et Imagerie Fonctionnelle 2.EVALUATION Précoce de l effet médicament biomarqueur 29

31 Thérapies ciblées enjeu = introduire la dimension moléculaire dans la stratégie thérapeutique Amplifications Mutations Expression (mrna, mirna, Proteines) Portrait Molé culaire Tumoral Imagerie A L G O R I T H M E Décision thérapeutique individuelle Médecine Personnalisée Imagerie 30

32 Flux de production des portraits moléculaires en clinique Cible = Max 15 jours ouvrables Biopsie Biobank Plateformes Bioinformatique Séquentielles At PD Qualité, BPL Plateformes dédiées CGHa Séquençage NGS FISH, IHC Portrait Moléculaire R C P RCP: réunion de concertation pluridisciplinaire moléculaire 31 31

33 Du domaine de la recherche Etude Biologique Essai Thérapeutique (consentement) (consentement) Portrait Moléculaire Tumoral RCP Décision Cible % Essai de Phase I ou II Selon la cible Pas de Autres essais Cible de Phase I ou II Modélisation Base de Données Clinico- Biologique Algorithmes Genes Candidats 32

34 Conséquences Assurer la transition recherche translationnelle et production d analyses Nouvelles techniques (rapidité d évolution) à mettre en œuvre selon BPL : plateformes dédiées à la clinique Garantir la Qualité de l échantillon Dimension bioinformatique et intégration aux données médicales Traçabilité Ré-évaluation permanente; partage des data bases Concertation avec les équipes médicales 33

35 IGR Molecular Cancer Medicine Program: the Team Medical &Scientific Lead Fabrice André - U981, DMD, Breast TB Jean Charles Soria - U091, SITEP, DMD Principal Investigators Benjamin Besse Lung TB, DMD, Operational Coordination Karim Fizazi Gilles Vassal CRD Genito-urinary TB, DMD Platforms and Labs Birgit Geoerger Nathalie Auger Biopathology Department PEdiatric TB&D, UMR8129 Thierry De Baere Radiologie interventionnelle Philippe Dessen Bioinformatics Group Jacques Grill Françoise Farace TR lab circulating cells Ludovic Lacroix- TR Lab molecular pathology Pediatric TB&D, UMR8129 Christophe Massard Vladimir Lazar Genomics Unit Philippe Vielh TR lab (IHC) and Biobank Clinical Research Division (CRD) Genito-urinary TB, DMD Caroline Robert Skin TB, DMD Nadia Amellal Clinical research operations Ellen Benhamou Biostatistics and Epidemiology Carole Lafontaine Sponsorship and Partnership, ; DMD, department of medical oncology TB, tumor board TR Lab, trans;ational Research Lab IHC, immunohistochemistry 34

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Les Incontournables 2013 en Cancérologie 8 octobre 2013 - Chambéry La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Présent & Futur Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Présent L INCa et les PF de

Plus en détail

Thérapies ciblées et sujets âgés

Thérapies ciblées et sujets âgés Thérapies ciblées et sujets âgés Dr Marie-Paule Sablin Service inter-hospitalier Beaujon-Bichat de cancérologie Le plan Que sont les thérapies ciblées? Leurs indications En pratique chez les sujets agés

Plus en détail

Les biomarqueurs comme tests d éligibilité aux thérapies ciblées

Les biomarqueurs comme tests d éligibilité aux thérapies ciblées Les biomarqueurs comme tests d éligibilité aux thérapies ciblées Christophe Le Tourneau, MD, PhD Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique INSERM U900 Académie Nationale

Plus en détail

Enjeux de la biologie haut débit en oncologie

Enjeux de la biologie haut débit en oncologie Enjeux de la biologie haut débit en oncologie Pascal BARBRY, CNRS, Sophia Antipolis o Les technologies haut-débit ont enrichi considérablement nos approches quantitatives en biologie. o Des applications

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Biomarqueurs et cancers o Identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses => nouveaux biomarqueurs moléculaires diagnostic

Plus en détail

Étude des mutations PIK3CA

Étude des mutations PIK3CA Étude des mutations PIK3CA Application dans les cancers du sein et les cancers colorectaux métastatiques Alexandre Harlé a.harle@nancy.unicancer.fr Centre Alexis Vautrin Unité de Biologie des tumeurs Département

Plus en détail

Thérapies ciblées en oncologie

Thérapies ciblées en oncologie Thérapies ciblées en oncologie Quelle place dans l arsenal thérapeutique en 2015? Angers, 5 mars 2015, Journées FMC Médecine Générale De la biologie à la thérapie Comprendre pour traiter Hanahan, Cell,

Plus en détail

Point sur la mise en place du «NextGenerationSequencing» NGS sur la plateforme de génétique des tumeurs de Midi-Pyrénées.

Point sur la mise en place du «NextGenerationSequencing» NGS sur la plateforme de génétique des tumeurs de Midi-Pyrénées. Point sur la mise en place du «NextGenerationSequencing» NGS sur la plateforme de génétique des tumeurs de Midi-Pyrénées. David GRAND Ingénieur Laboratoire d'anatomo-cytopathologie Institut Universitaire

Plus en détail

Programme AcSé. Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib

Programme AcSé. Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib Programme AcSé Accès Sécurisé aux Innovations Thérapeutiques Deux études pilotes : AcSé - crizotinib et AcSé - vémurafenib G. Vassal, J.Y. Blay, C. Cailliot, N. Hoog-Labouret, F. Denjean, M. Jimenez, A.L.

Plus en détail

Les Thérapies Ciblées les plus utilisées dans les Traitements Anti-Cancéreux. Dr William Jacot, Oncologue Médical

Les Thérapies Ciblées les plus utilisées dans les Traitements Anti-Cancéreux. Dr William Jacot, Oncologue Médical Les Thérapies Ciblées les plus utilisées dans les Traitements Anti-Cancéreux Dr William Jacot, Oncologue Médical Thérapies Ciblées Définition Anomalies moléculaires spécifiques des cellules tumorales Molécules

Plus en détail

La voie EGFR. Définition des Bio Marqueurs. ML KOTTLER coordinatrice plateforme GENECAN Service de génétique CHU de CAEN

La voie EGFR. Définition des Bio Marqueurs. ML KOTTLER coordinatrice plateforme GENECAN Service de génétique CHU de CAEN La voie EGFR Définition des Bio Marqueurs ML KOTTLER coordinatrice plateforme GENECAN Service de génétique CHU de CAEN Kottler ML RéseauOncoBasseNormandie 20mai2015 Kottler ML RéseauOncoBasseNormandie

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012 RECHERCHE DÉCEMBRE 2012 Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012 C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation LES TESTS PRÉDICTIFS DANS LES PLATEFORMES DE GÉNÉTIQUE

Plus en détail

MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS. Biomarqueurs moléculaires prédictifs

MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS. Biomarqueurs moléculaires prédictifs MARQUEURS & TESTS COMPAGNONS Biomarqueurs moléculaires prédictifs Jean Paul Brouillet, La Grande Motte 2 octobre 2015 Définitions (Guide Méthodologique : Test compagnon associé à une thérapie ciblée, HAS

Plus en détail

Diagnostic moléculaire des tumeurs solides,! l'expérience Rennaise!

Diagnostic moléculaire des tumeurs solides,! l'expérience Rennaise! Diagnostic moléculaire des tumeurs solides, l'expérience Rennaise Bioinformaticien, Biologiste moléculaire, Biostatisticien, Biologiste B. Ndiaye, M. de Tayrac, J. & A. Mosser Le#séquençage#à#haut#débit#NGS#dans#le#cadre#du#diagnos9c##

Plus en détail

Quels biomarqueurs rechercher en 2014 dans les CBNPC? Qui? Quand? Comment? Marie Wislez Hôpital Tenon APHP GRC Theranoscan, UPMC

Quels biomarqueurs rechercher en 2014 dans les CBNPC? Qui? Quand? Comment? Marie Wislez Hôpital Tenon APHP GRC Theranoscan, UPMC Quels biomarqueurs rechercher en 2014 dans les CBNPC? Qui? Quand? Comment? Marie Wislez Hôpital Tenon APHP GRC Theranoscan, UPMC L'ère des biomarqueurs en vue d'une stratégie de 1 ère ligne CBNPC IIIB

Plus en détail

L analyse d options de traitement concrètes pour tous les patients atteints de cancer.

L analyse d options de traitement concrètes pour tous les patients atteints de cancer. L analyse d options de traitement concrètes pour tous les patients atteints de cancer. Aide-mémoire Services de profilage tumoral Caris Life Sciences est une société leader spécialisée dans les sciences

Plus en détail

Evidence-Guided Tumour Profiling Services Tracer la voie d'un traitement individualisé pour les patients atteints de cancer.

Evidence-Guided Tumour Profiling Services Tracer la voie d'un traitement individualisé pour les patients atteints de cancer. Evidence-Guided Tumour Profiling Services Tracer la voie d'un traitement individualisé pour les patients atteints de cancer. Aide-mémoire Services de profilage tumoral Caris Life Sciences est une société

Plus en détail

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Plateforme de génétique moléculaire des cancers de l Arc Alpin CHU de Grenoble Les incontournables

Plus en détail

SOINS ET VIE DES MALADES. www.e-cancer.fr JUIN 2010. C O L L E C T I O N Rapports & synthèses

SOINS ET VIE DES MALADES. www.e-cancer.fr JUIN 2010. C O L L E C T I O N Rapports & synthèses Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES JUIN 2010 Programme INCa pour la détection prospective des biomarqueurs émergents dans le cancer du poumon, le cancer colorectal et le mélanome : une nouvelle approche

Plus en détail

Les plateformes de génétique

Les plateformes de génétique Thérapies ciblées : de l anatomopathologie th l à la biothérapie i Les plateformes de génétique moléculaire PO Schischmanoff UF Génétique moléculaire et oncogénétique CHU Avicenne ACP FHF 29 mars 2012

Plus en détail

Atlas des cancers de l ovaire

Atlas des cancers de l ovaire Atlas des cancers de l ovaire Dr LHEUREUX Stéphanie, oncologue, Centre François Baclesse Etat actuel des cancers de l ovaire Vaughan S, Nat Rev Clin Oncol 2011 Atlas: caractérisation actuelle Extension:

Plus en détail

Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription. Christine Rebischung, oncologie médicale

Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription. Christine Rebischung, oncologie médicale Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription Christine Rebischung, oncologie médicale Mécanisme d action de la chimiothérapie -Action sur les mécanismes de division de la cellule

Plus en détail

Actualités de l année en. oncologie

Actualités de l année en. oncologie Actualités de l année en Le cru 2015 oncologie Angers,, Jeudi 5 mars 2015, Journées FMC Médecins généralistes Actualités et nouveautés Biologie Prévention Diagnostic précoce Traitements Cancérogenèse Sport

Plus en détail

Le point de vue du biologiste : L activité des plateformes de génétique moléculaire

Le point de vue du biologiste : L activité des plateformes de génétique moléculaire Le point de vue du biologiste : L activité des plateformes de génétique moléculaire Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Jean-Louis Merlin

Plus en détail

Développer l accès précoce pour tous les patients, aux thérapie ciblées en France. Pr. Fabien Calvo Institut National du Cancer

Développer l accès précoce pour tous les patients, aux thérapie ciblées en France. Pr. Fabien Calvo Institut National du Cancer Développer l accès précoce pour tous les patients, aux thérapie ciblées en France Pr. Fabien Calvo Institut National du Cancer Plan cancer 2009-2013 Organisation des tests de génétique en France 2 programmes

Plus en détail

«L assurance qualité, une obligation sanitaire» Institut National du Cancer 10 mai 2012

«L assurance qualité, une obligation sanitaire» Institut National du Cancer 10 mai 2012 «L assurance qualité, une obligation sanitaire» Frédérique Nowak Frédérique Nowak Institut National du Cancer 10 mai 2012 Tests compagnons pour les thérapies ciblées Translocation BCR-ABL : Leucémie Myéloïde

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

Thérapies moléculaires ciblées en Oncologie en 2015

Thérapies moléculaires ciblées en Oncologie en 2015 Thérapies moléculaires ciblées en Oncologie en 2015 Dr Pierre COMBE, Oncologie médicale HEGP pierre.combe@egp.aphp.fr Introduction: Thérapie moléculaire ciblée Activité sur un mécanisme oncogénique Identification

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 387-MED NBN EN ISO 15189:2012 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

Repenser le cancer de l ovaire après. Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu

Repenser le cancer de l ovaire après. Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu Repenser le cancer de l ovaire après Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu Objectifs Faire une recherche exhaustive des anomalies génétiques et épigénétiques des

Plus en détail

Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles

Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles Thérapies ciblées : comment déterminer la cible? Myriam Remmelink, MD, PhD Service d Anatomie Pathologique, Bruxelles Introduction Le cancer du poumon est le responsable majeur du décès par cancer 1.4

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

Traitement ciblés et cancer du sein: quelques exemples de synergie entre recherche à promotion académique et industrielle

Traitement ciblés et cancer du sein: quelques exemples de synergie entre recherche à promotion académique et industrielle Traitement ciblés et cancer du sein: quelques exemples de synergie entre recherche à promotion académique et industrielle Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux 1 ER Conseil d Orientation

Plus en détail

Les nouvelles cibles potentielles

Les nouvelles cibles potentielles Les nouvelles cibles potentielles Benjamin Besse, MD, PhD Responsable Pathologies Thoraciques 23 / 03 / 2013 DÉCLARATION DE CONFLITS D INTÉRÊTS J ai, ou ai eu durant les trois dernières années, une affiliation,

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 372-MED Version/Versie/Version/Fassung 7 Date d'émission

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC

CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC Faculté de Médecine CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC Florian CABILLIC Laboratoire Cytogénétique RÉCEPTEURS À TYROSINE KINASE Domaine TK 90 tyrosine kinases 58 récepteurs, répartis

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2011

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2011 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2011 COLLECTION Rapports & synthèses POUR UN ACCÈS AUX THÉRAPIES CIBLÉES : - LES PLATEFORMES

Plus en détail

CANCÉROLOGIE. Cours n 3 :

CANCÉROLOGIE. Cours n 3 : UE2 : Cancérologie Pr Lehmann-Che et Pouessel Mercredi 26 septembre 10h30-12h30 Ronéotypeuse : Aurore Valentin Ronéolectrice : Marion Whiston CANCÉROLOGIE Cours n 3 : De la biologie moléculaire des cancers

Plus en détail

THERANOSTIC. Pr. C. BOHUON Conférence CORATA Namur 08 juin 2011

THERANOSTIC. Pr. C. BOHUON Conférence CORATA Namur 08 juin 2011 THERANOSTIC Pr. C. BOHUON Conférence CORATA Namur 08 juin 2011 THERANOSTIC Therapy + Diagnostic Nouveau mot reliant le choix d un médicament à la détection d une anomalie génétique (mutation ). Ex.: Cancers

Plus en détail

l Anatomopathologie à la Biothérapie

l Anatomopathologie à la Biothérapie Les Assises de la cancérologie publique 29 & 30 mars 2012 Les Thérapies ciblées : de l Anatomopathologie à la Biothérapie Prénom Nom Fonction Etablissement Joël CUCHEROUSSET Pathologiste GHI le RAINCY

Plus en détail

Dr Thierry Berghmans Service des Soins Intensifs et Urgences & Clinique d Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet

Dr Thierry Berghmans Service des Soins Intensifs et Urgences & Clinique d Oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Thérapies ciblées dans les cancers bronchiques non à petites cellules. Les cibles utilisées actuellement : Description et valeurs prédictives et pronostiques Dr Thierry Berghmans Service des Soins Intensifs

Plus en détail

Biomarqueurs en Cancérologie

Biomarqueurs en Cancérologie Biomarqueurs en Cancérologie Définition, détermination, usage Biomarqueurs et Cancer: définition Anomalie(s) quantitative(s) ou qualitative(s) Indicative(s) ou caractéristique(s) d un cancer ou de certaines

Plus en détail

Les cancers du sein de type BRCA1. Incidence, particularités, traitement

Les cancers du sein de type BRCA1. Incidence, particularités, traitement Les cancers du sein de type BRCA1 Incidence, particularités, traitement 1 LES LESIONS DE L ADN et L INSTABILITE GENETIQUE SONT DES CARACTERISTIQUES DU CANCER 2 Voies de reparation de l ADN et protéines

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2010

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2010 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en France en 2010 COLLECTION Rapports & synthèses POUR UN ACCÈS AUX THÉRAPIES CIBLÉES : - LES PLATEFORMES

Plus en détail

Nouvelles approches des essais thérapeutiques à l heure de la médecine personnalisée

Nouvelles approches des essais thérapeutiques à l heure de la médecine personnalisée Nouvelles approches des essais thérapeutiques à l heure de la médecine personnalisée Prof. Anthony Gonçalves Département d Oncologie Médicale Département de Médecine Moléculaire et Prédictive Institut

Plus en détail

Les médecines personnalisées

Les médecines personnalisées Hiver 2013 Les médecines personnalisées Une tendance pharmaceutique fructueuse aux ramifications importantes... Les médecines personnalisées Une tendance pharmaceutique fructueuse aux ramifications importantes...

Plus en détail

LA PROLIFÉRATION CELLULAIRE. Pr J-L. MERLIN

LA PROLIFÉRATION CELLULAIRE. Pr J-L. MERLIN ASECTS MOLÉCULAIRES DE LA ROLIFÉRATION CELLULAIRE r J-L. MERLIN ASECTS MOLECULAIRES DE LA ROLIFERATION «Vers de nouvelles cibles thérapeutiques» r. Jean-Louis Merlin Faculté de harmacie, Université Henri

Plus en détail

: Thérapies moléculaires ciblées en Oncologie en 2014. Dr Pierre COMBE, CCA Cancérologie médicale HEGP pierre.combe@egp.aphp.fr

: Thérapies moléculaires ciblées en Oncologie en 2014. Dr Pierre COMBE, CCA Cancérologie médicale HEGP pierre.combe@egp.aphp.fr : Thérapies moléculaires ciblées en Oncologie en 2014 Dr Pierre COMBE, CCA Cancérologie médicale HEGP pierre.combe@egp.aphp.fr Introduction: Thérapie moléculaire ciblée Une thérapie ciblée est un traitement

Plus en détail

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Dr Laurent ARNOULD Département de Biologie et de Pathologie des Tumeurs Centre G-F

Plus en détail

Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy

Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy Caractériser les anomalies de la voie Her2 aiderait-il à mieux traiter? Fabrice Andre Gustave Roussy Cancers du sein avec amplification ERBB2 10-15% breast cancer Amplification Expression Her2: discovered

Plus en détail

Place de la biologie moléculaire en cancérologie digestive

Place de la biologie moléculaire en cancérologie digestive Place de la biologie moléculaire en cancérologie digestive Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Jean-Louis Merlin Deux voies de cancérogenèse

Plus en détail

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2010

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2010 Mesure 21 SOINS ET VIE DES MALADES Situation de la chimiothérapie C O L L E C T I O N Rapports & synthèses Analyse des évolutions récentes de la pratique de la chimiothérapie des cancers en france réflexions

Plus en détail

Anti-tumoraux FARM2133. Prof. O. Feron (olivier.feron@uclouvain.be) 59.996 nouv. diagnostics ~1 homme sur 3 ~1 femme sur 4 donc 1 diagnostic / 10 min

Anti-tumoraux FARM2133. Prof. O. Feron (olivier.feron@uclouvain.be) 59.996 nouv. diagnostics ~1 homme sur 3 ~1 femme sur 4 donc 1 diagnostic / 10 min FARM2133 Anti-tumoraux Prof. O. Feron (olivier.feron@uclouvain.be) 1 Rappel. Chiffres 2008 en Belgique (dévoilés en 2011): 59.996 nouv. diagnostics ~1 homme sur 3 ~1 femme sur 4 donc 1 diagnostic / 10

Plus en détail

MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES

MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES Octobre 2012 Mesure 21 : Garantir un accès égal aux traitements et aux innovations Ce

Plus en détail

Les principes du sequençage haut-débit

Les principes du sequençage haut-débit Les principes du sequençage haut-débit Mardi 23 avril 2013 Dr H. EL HOUSNI Organisation Génomique Podhala'et'al.'Trends'in'genetics'2012' Costa V et al. J BioMed BioTech 2010 32 ans Costa V et al. J BioMed

Plus en détail

Anomalies Chromosomiques dans les tumeurs solides

Anomalies Chromosomiques dans les tumeurs solides Anomalies Chromosomiques dans les tumeurs solides Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale Alain Bernheim Laboratoire de Cytogénétique, Institut Gustave Roussy, 94805 Villejuif

Plus en détail

Anormalies moléculaires et ciblage thérapeutique des cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules

Anormalies moléculaires et ciblage thérapeutique des cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules J Fran Viet Pneu 2015; 17(6): 1-53 2015 JFVP. All rights reserved. www.afvp.info CrossRef: http://doi.dox:10.12699 JOURNAL FRANCO-VIETNAMIEN DE PNEUMOLOGIE Journal of French-Vietnamese Association of Pulmonology

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

Therapies ciblées. 19 avril 2013

Therapies ciblées. 19 avril 2013 Therapies ciblées 19 avril 2013 Therapie ciblée Therapeutique dirigée contre des cibles moléculaires présentes et supposées jouer un rôle dans la transformation néoplasique de la cellule cancereuse. Imatinib

Plus en détail

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare Montréal, 24 mars 2015 David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting 1 RSSPQ, 2013 2 MÉDECINE INDIVIDUALISÉE Médecine personnalisée Médecine de précision Biomarqueurs Génomique

Plus en détail

Plan du cours 29/03/2013. Schéma général transduction signal. Introduction Le cancer est une pathologie cellulaire

Plan du cours 29/03/2013. Schéma général transduction signal. Introduction Le cancer est une pathologie cellulaire UE09s Méthodes d étude et analyse du génome Applications des techniques du génie génétique à la thérapie des maladies acquises Exemples en cancérologie Thérapie ciblée Théranostique Plan du cours Introduction

Plus en détail

La Biologie, Guide des Traitements Ciblés en Cancérologie.

La Biologie, Guide des Traitements Ciblés en Cancérologie. 28eme Colloque IBS-CORATA 34ème Symposium de Biologie Clinique La Biologie, Guide des Traitements Ciblés en Cancérologie. Jean-Michel Bidart Département de Biologie & Pathologie Médicales Le contexte De

Plus en détail

Les grandes voies de transmission du signal en cancérologie : où en sommes-nous?

Les grandes voies de transmission du signal en cancérologie : où en sommes-nous? Les grandes voies de transmission du signal en cancérologie : où en sommes-nous? Dynamique des réseaux de signalisation et réponse aux thérapies ciblées Pascal GAUDUCHON Unité "Biologie et Thérapies Innovantes

Plus en détail

Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte. L exemple du gliome du tronc (20 mn) Dr Jacques Grill - Institut Gustave Roussy, Villejuif

Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte. L exemple du gliome du tronc (20 mn) Dr Jacques Grill - Institut Gustave Roussy, Villejuif Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte L exemple du gliome du tronc (20 mn) Dr Jacques Grill - Institut Gustave Roussy, Villejuif Tumeurs ce re brales de l adolescent et du jeune adulte

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale Définitions Historique Génomique dans le cancer du sein Utilité Problèmes Futur Chaque personne:

Plus en détail

Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx

Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx Détection de mutations somatiques par NGS sur GAIIx Aude Lamy Laboratoire de Génétique Somatique des Tumeurs CHU de Rouen Inserm U1079 Faculté de Médecine et Pharmacie de Rouen La médecine personalisée

Plus en détail

Marqueurs tumoraux. Notion de valeurs usuelles :

Marqueurs tumoraux. Notion de valeurs usuelles : Dr F Desroys du Roure, mars 2011 Marqueurs tumoraux Notion de valeurs usuelles : Le PSA varie en fonction de l âge, le CA125 est significativement plus bas après la ménopause, En pratique, inapplicable

Plus en détail

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2009

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2009 TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION Situation de la chimiothérapie des cancers en 2009 C O L L E C T I O N Rapports & synthèses ANALYSE DE L ÉVOLUTION DE L USAGE DES MOLÉCULES INSCRITES SUR LA LISTE «EN SUS

Plus en détail

FLASH RAS. J-L. Merlin (A), A. Lièvre (B), P. Laurent-Puig (C), M. Ducreux (D), P. Artru (E), J. Fuchs (F), C. Gicquel (F), J-C.

FLASH RAS. J-L. Merlin (A), A. Lièvre (B), P. Laurent-Puig (C), M. Ducreux (D), P. Artru (E), J. Fuchs (F), C. Gicquel (F), J-C. FLASH RAS Etude observationnelle rétrospective faisant un état des lieux des tests KRAS et NRAS en 2014 chez les patients atteints d un cancer colorectal métastatique (CCRm) J-L. Merlin (A), A. Lièvre

Plus en détail

D une médecine prédictive à une médecine personnalisée : l exemple de BRCA1 et BRCA2

D une médecine prédictive à une médecine personnalisée : l exemple de BRCA1 et BRCA2 D une médecine prédictive à une médecine personnalisée : l exemple de BRCA1 et BRCA2 Dr Carole CORSINI Département d oncogénétique CHRU Montpellier 24/09/15 Congrès ONCOLR Définition selon l OMS de la

Plus en détail

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse

HER2 et cancer bronchique. Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse HER2 et cancer bronchique Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse Plan 1. Qu est ce que HER2? 2. Incidence des anomalies de HER2 3. Profil

Plus en détail

Evidence-Guided Tumour Profiling Services Tracer la voie d'un traitement individualisé pour les patients atteints de cancer.

Evidence-Guided Tumour Profiling Services Tracer la voie d'un traitement individualisé pour les patients atteints de cancer. Evience-Guie Tumour Profiling Services Tracer la voie 'un traitement iniviualisé pour les patients atteints e cancer. Aie-mémoire Services e profilage tumoral Caris Life Sciences est une société leaer

Plus en détail

Giens XXIV Table ronde N 4. Evaluation et validation des tests diagnostiques dans le cadre du ciblage thérapeutique

Giens XXIV Table ronde N 4. Evaluation et validation des tests diagnostiques dans le cadre du ciblage thérapeutique Giens XXIV Table ronde N 4 Evaluation et validation des tests diagnostiques dans le cadre du ciblage thérapeutique Participants : Olivier Arnaud ; Frédéric Bibeau ; Dominic Cellier ; Jérôme d Enfert ;

Plus en détail

Oncogènes et gènes supresseurs de tumeur

Oncogènes et gènes supresseurs de tumeur Oncogènes et gènes supresseurs de tumeur T. Molina, DES,2007 Oncogènes : allèle mutant entraînant un gain de fonction (mutation activatrice) Gènes suppresseurs de tumeur : les deux allèles ont des mutations

Plus en détail

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers : faits marquants et synthèse d activité 2013

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers : faits marquants et synthèse d activité 2013 RECHERCHE NOVEMBRE 2014 Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers : faits marquants et synthèse d activité 2013 C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation IMPLÉMENTATION

Plus en détail

Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2012, en vue d optimiser leur évolution

Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2012, en vue d optimiser leur évolution RECHERCHE JANVIER 2014 Synthèse de l activité des plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers en 2012, en vue d optimiser leur évolution C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation

Plus en détail

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 Réunion GFPC Paris, décembre 2013 Pr D Damotte Pathologie Hôpitaux universitaires paris centre BRAF: voie MEK / ERK AMM mélanome en 2011 La recherche BRAF

Plus en détail

Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC)

Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC) Communiqué de presse Bâle, le 23 septembre 2013 Roche présentera d importantes données oncologiques au European Cancer Congress (ECC) Avastin, Herceptin, Kadcyla et Zelboraf, traitements établis, figureront

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces?

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Hiver 2013 Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Notre article précédent, Médecines personnalisées,

Plus en détail

OBJECTIFS 2013-02- 14 LE TRAITEMENT DU CANCER DU POUMON DE STADE AVANCÉ: " OÙ EN SOMMES-NOUS " EN 2013?

OBJECTIFS 2013-02- 14 LE TRAITEMENT DU CANCER DU POUMON DE STADE AVANCÉ:  OÙ EN SOMMES-NOUS  EN 2013? OBJECTIFS LE TRAITEMENT DU CANCER DU POUMON DE STADE AVANCÉ: " OÙ EN SOMMES-NOUS " EN 2013? Connaître les différentes options de traitement disponibles pour le cancer du poumon de stade avancé Connaître

Plus en détail

Progrès dans la prise en charge des femmes atteintes de cancers du sein.

Progrès dans la prise en charge des femmes atteintes de cancers du sein. Progrès dans la prise en charge des femmes atteintes de cancers du sein. Dominique Maraninchi Institut Paoli-Calmettes Aix Marseille Université Marseille Remerciements Chantal Belorgey Alexandre Moreau

Plus en détail

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Anne-Claire TOFFART EGFR mutés Gefitinib 250 mg x 1/J Cp 250 mg Erlotinib 150 mg x 1/J

Plus en détail

Cellule cancéreuse et microenvironnement tumoral. Marqueurs tumoraux en biologie

Cellule cancéreuse et microenvironnement tumoral. Marqueurs tumoraux en biologie Faculté de Médecine Cellule cancéreuse et microenvironnement tumoral. Marqueurs tumoraux en biologie Professeur Véronique Catros Biologie Cellulaire Faculté de Médecine / Inserm U991 Rennes 1 UE Bases

Plus en détail

Altérations génétiques au cours de l initiation et de la progression tumorale. Biologie de l angiogénèse tumorale

Altérations génétiques au cours de l initiation et de la progression tumorale. Biologie de l angiogénèse tumorale Altérations génétiques au cours de l initiation et de la progression tumorale. Biologie de l angiogénèse tumorale Joseph ABECASSIS Laboratoire de Biologie Tumorale Centre Régional de Lutte contre le Cancer

Plus en détail

De la prédisposition aux cancers au traitement personnalisé

De la prédisposition aux cancers au traitement personnalisé De la prédisposition aux cancers au traitement personnalisé Exemple des inhibiteurs de PARP 20/05/2015 Centre François Baclesse - U1079 - Plateforme SéSAME 1 Les prédispositions génétiques aux cancers

Plus en détail

Séquençage de l exome et du transcriptome des tumeurs à visée diagnostique dans le cadre de 2 programmes de recherche clinique : MULTISARC et ACOMPLI

Séquençage de l exome et du transcriptome des tumeurs à visée diagnostique dans le cadre de 2 programmes de recherche clinique : MULTISARC et ACOMPLI Appel à projets 2016 Séquençage de l exome et du transcriptome des tumeurs à visée diagnostique dans le cadre de 2 programmes de recherche clinique : MULTISARC et ACOMPLI ACTIONS 6.3 Soumission en ligne

Plus en détail

Les thérapies ciblées : Données nouvelles pour le réanimateur

Les thérapies ciblées : Données nouvelles pour le réanimateur Les thérapies ciblées : Données nouvelles pour le réanimateur Unité Inserm U 1016, Institut Cochin Equipe 9 : Pr Frédéric BATTEUX stress oxydant, inflammation et prolifération cellulaire Pr François GOLDWASSER

Plus en détail

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien

Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien Applications pratiques des analyses moléculaires à partir de tissus en oncologie : le point de vue du clinicien BOUSQUET Guilhem Paris, 7 décembre 2011 Analyses moléculaires Diagnostic Facteurs pronostiques

Plus en détail

Thérapies ciblées antitumorales

Thérapies ciblées antitumorales Thérapies ciblées antitumorales Professeur Sandrine FAIVRE Service Inter Hospitalier de Cancérologie AP-HP Bichat Beaujon, Clichy UNIVERSITE PARIS DIDEROT Paris 7 sandrine.faivre@bjn.aphp.fr Modèles simplifiés

Plus en détail

Vendredi 6 décembre 2013 Rouen

Vendredi 6 décembre 2013 Rouen Séminaire danimation d Animation de l Axe laxe 1 Vendredi 6 décembre 2013 Rouen «Le Séquençage de Nouvelle Génération dans le Cancéropôle Nord Ouest: Evolution, Résultats, projets» Diagnostic 0,5 2 Gb

Plus en détail

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche 64 ème réunion du GERM Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche Tumeurs du sein triple négatif (TN) 12-17% des cancers du sein Contexte familial porteuses des mutations

Plus en détail

Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM

Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM Dr Florence BANNIE, Pharmacien Dr Laure Kaluzinski, Oncologue Centre Hospitalier Public du Cotentin ARKM 17éme Rencontre Médicale 29 novembre 2014,

Plus en détail

Les thérapies ciblées antiangiogéniques. Dr Mathieu Laramas Pôle de cancérologie CHU Grenoble mlaramas@chu-grenoble.fr

Les thérapies ciblées antiangiogéniques. Dr Mathieu Laramas Pôle de cancérologie CHU Grenoble mlaramas@chu-grenoble.fr Les thérapies ciblées antiangiogéniques en cancérologie Dr Mathieu Laramas Pôle de cancérologie CHU Grenoble mlaramas@chu-grenoble.fr Objectifs pédagogiques Donner une définition des thérapies ciblées

Plus en détail

Plan du cours 05/03/15. UE09s Méthodes d étude et analyse du génome

Plan du cours 05/03/15. UE09s Méthodes d étude et analyse du génome UE09s Méthodes d étude et analyse du génome Applica:ons des techniques du génie géné:que au diagnos:c moléculaire et à la thérapie des maladies acquises Exemples en cancérologie Thérapie ciblée Théranos:que

Plus en détail