Les Filets Solidaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Filets Solidaires"

Transcription

1 Les Filets Solidaires DOSSIER DE PRESSE décembre 2016 Contact : Relations presse Ville d Angers

2 Nourrir le lien entre les angevins Depuis plusieurs années, les Filets solidaires permettent aux angevins de conserver une alimentation saine et abordable. Cette possibilité s adresse tant à ceux qui sont ponctuellement touchés par la précarité qu à ceux qui y peinent plus longtemps. Le CCAS d Angers et le Jardin de Cocagne angevin apportent le même soin à chacun, quelles que soient ses ressources. Les Filets solidaires démontrent que les volontés conjuguées de la Ville d Angers, du CCAS, des associations et des producteurs et partenaires permettent de fournir 5 kilos de fruits et légumes par semaine aux familles qui en font la demande. Ce travail, essentiel, s appuie sur l investissement de nombreux bénévoles, qui incarnent la solidarité qui unit les angevins. Depuis septembre, les Filets ont apporté les ajustements qui assureront la pérennité du dispositif. Ces changements ouvrent notamment l accès à un public plus large en relevant le quotient familial nécessaire pour s inscrire. Cette démarche prouve que l aide apportée par le CCAS et ses partenaires se place toujours au plus près des besoins des usagers. En proposant depuis cinq ans des produits consommables refusés par d autres circuits de distribution, les Filets solidaires sont parmi les pionniers de la lutte contre le gaspillage alimentaire, domaine où de nombreux progrès restent à faire. Je tiens à saluer le travail effectué dans le cadre des Filets solidaires. Cela va bien au-delà de l aide alimentaire et créé un véritable lien, autour d un panier de fruits et légumes, entre les bénéficiaires, les bénévoles, les associations et les partenaires institutionnels. Françoise Le Goff Adjointe au Maire d Angers en charge des Solidarités actives

3 Un travail sur le long terme Les Filets solidaires sont nés d une volonté politique de la ville d Angers. Il s agissait alors, il y a 7 ans, d élargir l accès à l aide alimentaire à davantage d angevins en situation précaire, même ponctuelle, avec une participation financière différenciée selon leurs ressources. Parallèlement à cette dimension alimentaire, le CCAS souhaitait également investir des lieux propices à la mixité sociale, à la création d emplois et à une dynamique de développement sur les territoires avec les bénévoles et les associations. Enfin, le projet visait à lutter contre le gaspillage alimentaire par le tri de fruits et légumes provenant d invendus et de surplus auprès des producteurs et du Marché d Intérêt National (MIN). C est dans ce cadre qu en 2010, le Jardin de Cocagne angevin a répondu à une proposition de la Direction régionale de l agriculture de l alimentation et de la forêt pour organiser le tri et la valorisation de fruits et légumes, provenant des grossistes du Marché d intérêt national d Angers et de producteurs. C est dans ce contexte qu a été formalisé le partenariat entre le CCAS d Angers et le Jardin de Cocagne angevin, en lien avec des usagers et bénéficiaires, les maisons de quartiers et des associations angevines. Le premier lieu de distribution a été mis en place au Trois-mâts, dans le quartier des Justices, en avril Depuis, onze autres ont été créés. Une centaine d angevins se mobilisent bénévolement chaque semaine pour assurer la préparation et la distribution des Filets solidaires. Leurs remarques sont essentielles pour faire évoluer le dispositif.

4 Une démarche ciblée et concertée Un Filet solidaire, c est 5 kilos de fruits et légumes variés dont le prix est indexé sur le quotient familial et les revenus du bénéficiaire. Chaque Filet contient 6 à 7 produits, dont un tiers provient du tri d invendus, et deux tiers d achats groupés. Le prix réel d un Filet est estimé entre 10 et 12. Les bénéficiaires sont répartis parmi cinq tranches de participation allant de 2,60 à 6,60. Le bénéficiaire s inscrit dans une tranche en fonction de son quotient familial. Ces angevins peuvent alors réserver un Filet (en réalité des caisses, plus faciles à transporter), d une semaine sur l autre et le retirer dans l un des douze sites de distribution progressivement mis en place depuis le lancement de l opération. En amont, des salariés du Jardin de Cocagne Angevin trient, préparent et acheminent les filets dans les 12 points Filets Solidaires. Pour assurer la distribution, l accueil et les animations une centaine de bénévoles sont mobilisés. Ils sont épaulés par un coordinateur mis à disposition par le CCAS d Angers. Les Filets solidaires fonctionnent avec un budget annuel de dont une participation financière des bénéficiaires de Le CCAS d Angers prend en charge une partie du coût des Filets, ce qui représente pour l année L organisation d une distribution demande beaucoup d anticipation. Sur place, ce sont les bénévoles formés en amont qui reçoivent les bénéficiaires, leur remettent les Filets, prennent les inscriptions et les réservations pour la semaine suivante. Venir chercher son filet, c est aussi l occasion de prendre un café, d échanger, d être écouté voire d être orienté pour avoir accès aux services, aux loisirs, à certaines informations. L activité en chiffres 550 filets distribués chaque semaine à Angers (40 à 50 filets distribués sur chaque site) filets solidaires par an foyers inscrits 65 tonnes de fruits et légumes valorisés par an 120 bénévoles 12 points de distribution De nombreux partenaires collaborant à l orientation des personnes, à la réflexion pour faire évoluer le dispositif, à l accueil d une distribution des filets solidaires.

5 Une action ajustée Avec foyers inscrits aujourd hui (représentant un total estimé à personnes) les Filets solidaires connaissent depuis quelques mois un rythme de commandes, et donc de distribution, plus aléatoire. Afin d ancrer durablement les bonnes habitudes alimentaires et de garder un lien avec les personnes confrontées à des difficultés matérielles ou financières, la structure a apporté quelques ajustements à son dispositif. Trois nouveautés en place depuis septembre Un public élargi Si le nombre d inscrits se maintient, la fréquence de commande des Filets pour chaque inscrit est en légère baisse. Afin d entretenir un cercle vertueux pour le dispositif, il a été décidé de le rendre accessible à un plus grand nombre d angevins. Fixé à un plafond de 706, le quotient familial pour avoir accès au service a été relevé à 800 (soit un tarif de 6,60 ; la plus haute tranche du prix plafond pour l achat d un Filet solidaire). 2 - Une inscription facilitée De même, les modalités d inscription ont été assouplies. Désormais, il suffit de présenter l attestation de son Quotient CAF/MSA ou social (délivré par le CCAS et les services de la Mairie) et d un justificatif de domicile. La carte Partenaires devient facultative pour les personnes pouvant justifier de leur domicile sur Angers. Afin de garantir leur vie privée, les bénévoles collectent très peu d informations sur les bénéficiaires. 3- Expérimentation de la corbeille solidaire Deux sites de distribution, le Centre Jean Vilar à la Roseraie et la maison de quartier du lac de Maine au Lac de Maine, expérimentent la possibilité d acheter des produits provenant du tri en complément du filet. Le montant de cette corbeille solidaire est fixé à 0,50 du kilo. Son accès est réservé à tous les bénéficiaires déjà inscrits, quel que soit leur quotient. Cette nouveauté permet de répondre à d éventuelles variations des besoins chez les adhérents (aujourd hui 60 à 80% des bénéficiaires sollicitent ce complément). A partir de janvier, ce système sera étendu à tous les sites de distribution. # Dans un souci d efficacité, les bénévoles vont avoir de nouvelles formations à leur disposition. Elles porteront sur : - L accueil du public : être à l écoute, trouver sa place dans la relation, la communication, l échange avec les personnes accueillies ; - L hygiène alimentaire et la conservation : s outiller sur les bonnes pratiques alimentaires, obtenir des conseils pour organiser ou nettoyer un frigo ; - Des recettes pour cuisiner des légumes avancés : avec l appui d un cuisinier, mise en situation pour préparer des recettes faciles et attrayantes pour toute la famille, avec des modes de cuissons simples.

6 Les acteurs du projet Depuis janvier 2016, la répartition des rôles est ainsi définie par voie conventionnelle entre le CCAS et le Jardin de Cocagne Angevin L association Jardin de Cocagne Angevin assure le pilotage technique et logistique des Filets solidaires avec l appui du CCAS : tri, composition des Filets, gestion des réservations, inscriptions et annulations, suivi financier, animation des comités de suivi, acheminement des filets sur les différents sites, installation de la distribution. Le CCAS apporte son soutien par une contribution financière et par la mise à disposition d un animateur/coordinateur pour assurer le volet animation et vie sociale qui comprend : - l animation des équipes de bénévoles (formation des équipes, animation des réunions, recrutement) - le suivi des animations par site de distribution - la mobilisation des partenaires sur ce dispositif - le développement des Filets solidaires - le suivi opérationnel du dispositif qui réunit CCAS et Jardin de Cocagne angevin. Les structures d accueil (et les acteurs associatifs de quartier) qui accueillent les Filets solidaires sont des partenaires essentiels : - une convention de mise à disposition des locaux est signée entre le Jardin de Cocagne Angevin et chaque structure, un salarié de la structure d accueil peut être mis à disposition pour aider l équipe de bénévoles aux ateliers et aux animations - les acteurs associatifs du quartier peuvent s appuyer sur la dynamique des Filets Solidaires pour proposer des animations ou transmettre des informations concernant la vie du quartier - les équipes peuvent s appuyer et s associer aux animations ou aux évènements organisés sur les quartiers pour valoriser les Filets - la structure d accueil et les acteurs associatifs sont invités aux comités de suivi. Ils peuvent être associés aux réunions de bénévoles et peuvent organiser des groupes d information auprès de bénéficiaires potentiels.

7 La distribution BELLE-BEILLE Vendredi de 13h30 à 15h30, Salle des associations Belle-Abeille - 92, avenue Patton CENTRE-VILLE Vendredi de 16h à 18h, Espace Welcome - 4, place Maurice Sailland NEY / CHALOUERE Jeudi de 16h à 18h, Maison de quartier - Le Quart Ney, - 7-9, rue E. Duboys JUSTICES / MADELEINE / SAINT-LÉONARD Samedi de 10h à 12h, Centre social et culturel - Le Trois-mâts - Place des Justices ROSERAIE Jeudi de 10h30 à 12h30, Salle de la Morellerie, 51 rue de la Morellerie Vendredi de 9h30 à 12h, Centre Jean-Vilar - Place Jean-Vilar DEUX-CROIX / BANCHAIS Mercredi de 17h à 18h30, Salle Municipale des Banchais -11 square Henri Cormeau Vendredi de 9h à 11h Centre Marcelle-Menet - Mail Clément-Pasquereau HAUTS-DE-ST-AUBIN Mercredi de 11h à 13h, Maison de quartier des Hauts-de-Saint-Aubin - 2 rue Renée MONPLAISIR Mercredi de 10h à 12h, Résidence personnes âgées de Monplaisir - 14, boulevard Robert Schuman DOUTRE Mercredi de 16h à 18h, Maison de quartier L Archipel - 13, bis boulevard Clémenceau LAC DE MAINE Jeudi de 10h à 12h, «Le Temporel» - 40, rue de la Chambre aux Deniers

Maisons de quartier Angers - mise à disposition de salles

Maisons de quartier Angers - mise à disposition de salles Maisons de quartier Angers - mise à disposition de salles Maisons de quartier salles Associations angevines Associations non angevines et particuliers horaires conditions d'utilisation Maison de quartier

Plus en détail

AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES. Cartographie

AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES. Cartographie Répertoire de l aide alimentaire destinée aux étudiants AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES Cartographie 1 AIDES EN NATURE Croq étudiants Association ARC EN CIEL Siège social: 47 rue de Rennes 49000 ANGERS

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT. Entre La Ville d Angers Et Les Conseils de Quartier d Angers

CHARTE DE PARTENARIAT. Entre La Ville d Angers Et Les Conseils de Quartier d Angers CHARTE DE PARTENARIAT Entre La Ville d Angers Et Les Conseils de Quartier d Angers La présente charte de partenariat a pour objet d établir le cadre de coopération entre, D une part : Les 10 conseils de

Plus en détail

CONTRAT URBAIN DE COHÉSION SOCIALE

CONTRAT URBAIN DE COHÉSION SOCIALE JUIN 2014 CONTRAT URBAIN DE COHÉSION SOCIALE D ANGERS, TRÉLAZÉ ET D AGGLOMÉRATION Demande d emploi (Marché du travail) Les éléments d observation mobilisés ci-après permettent de suivre l évolution de

Plus en détail

s Ré o C Le Jardin de Cocagne Le Réseau Cocagne

s Ré o C Le Jardin de Cocagne Le Réseau Cocagne s e d l a n io t a N u a e s Ré e n g a c o C e d s in d r Ja Le Jardin de Cocagne Le Réseau Cocagne Une structure d insertion par l activité économique Les Jardins de Cocagne accueillent des hommes et

Plus en détail

NOUVEAUTÉS POUR LA RENTRÉE 2016 : Une tarification adaptée aux revenus. Une réservation des repas pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

NOUVEAUTÉS POUR LA RENTRÉE 2016 : Une tarification adaptée aux revenus. Une réservation des repas pour lutter contre le gaspillage alimentaire. NOUVEAUTÉS POUR LA RENTRÉE 2016 : Une tarification adaptée aux revenus. Une réservation des repas pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Madame, Monsieur, Dans une volonté de solidarité et d équité

Plus en détail

Dossier de presse L Epicerie Sociale Sésame fête ses 5 ans d action

Dossier de presse L Epicerie Sociale Sésame fête ses 5 ans d action Dossier de presse L Epicerie Sociale Sésame fête ses 5 ans d action Jeudi 7 avril 2016 à 16h, Résidence Sainte-Valérie - Bât. Z - Cahors SOMMAIRE L Epicerie Sociale Sésame fête ses 5 ans d action p.3 Un

Plus en détail

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Conseil Municipal du 24 septembre 2012 PRIO-Pôle Prospective Les politiques municipales par thème Concertation - Marché de Monplaisir

Plus en détail

POUR EN SAVOIR PLUS Fédération des jardins familiaux de l Anjou - 19 boulevard Clémenceau - Angers

POUR EN SAVOIR PLUS Fédération des jardins familiaux de l Anjou - 19 boulevard Clémenceau - Angers UN JARDIN POUR TOUS COMMENT CULTIVER SON JARDIN AU CŒUR D ANGERS? Les jardins sont des lieux ouverts à tous, qui permettent un contact privilégié avec la nature. Plaisir de faire soi-même, partage et convivialité

Plus en détail

À ANGERS + DE SOLIDARITÉ. aujourd hui

À ANGERS + DE SOLIDARITÉ. aujourd hui À ANGERS + DE SOLIDARITÉ aujourd hui Avec la CARTE PARTENAIRES / CEZAM, je bénéficie de RÉDUCTIONS POUR MES LOISIRS ET MES ACTIVITÉS SPORTIVES ET CULTURELLES Offrir des services de qualité, c est bien.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Année 2012 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Les CCAS animent une action générale de prévention et de développement dans la commune, en liaison

Plus en détail

Le médiateur de la Ville d Angers : une innovation au service des Angevins

Le médiateur de la Ville d Angers : une innovation au service des Angevins Dossier de presse Le médiateur de la Ville d Angers : une innovation au service des Angevins Relations presse Ville d Angers Corine Busson-Benhammou Hôtel de Ville CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 7 juin 2010

DOSSIER DE PRESSE 7 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE 7 juin 2010 Contact presse Corine Busson-Benhammou Responsable des relations presse 02 41 05 40 33 06 12 52 64 9 corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 La jeunesse est une force, valorisons-là!

Plus en détail

2016 /2017. Nouveau quotient familial Temps d activités périscolaires Accueils de loisirs... LA RENTRÉE SCOLAIRE

2016 /2017. Nouveau quotient familial Temps d activités périscolaires Accueils de loisirs... LA RENTRÉE SCOLAIRE 2016 /2017 Nouveau quotient familial Temps d activités périscolaires Accueils de loisirs... Bien préparer LA RENTRÉE SCOLAIRE EDITO Les vacances scolaires approchent et comme chaque année, avant de profiter

Plus en détail

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Banque Alimentaire de Rouen et sa Région 165 Rue du Général de Gaulle 76770 LE HOULME Tél. 02.35.08.44.04 ba.rouen@barrouen.fr www.banquealimentaire.org

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE A DOMICILE LE LIVRE VECTEUR DE LIEN SOCIAL

BIBLIOTHEQUE A DOMICILE LE LIVRE VECTEUR DE LIEN SOCIAL DOSSIER DE PRESSE BIBLIOTHEQUE A DOMICILE LE LIVRE VECTEUR DE LIEN SOCIAL Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 /

Plus en détail

LE MINI GUIDE. Pour réussir sa rentrée scolaire

LE MINI GUIDE. Pour réussir sa rentrée scolaire LE MINI GUIDE Pour réussir sa rentrée scolaire 2016-2017 Édito du maire Chers parents, L éducation des plus de 5000 enfants scolarisés à Mérignac est une priorité de notre collectivité. Dotée du 1 er budget

Plus en détail

LE MINI GUIDE. Pour réussir sa rentrée scolaire

LE MINI GUIDE. Pour réussir sa rentrée scolaire LE MINI GUIDE Pour réussir sa rentrée scolaire 2016-2017 Édito du maire Comment se présente l organisation de la semaine d école? Chers parents, L éducation des plus de 5000 enfants scolarisés à Mérignac

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Les changements, dès la rentrée 2014 :

Les changements, dès la rentrée 2014 : Madame, Monsieur, Attentifs aux objectifs de la réforme des rythmes scolaires, qui vise un équilibre harmonieux entre les apprentissages, les activités périscolaires et les temps de récupération des enfants,

Plus en détail

Des acteurs solidaires un projet de territoire, Pour une consommation saine et responsable

Des acteurs solidaires un projet de territoire, Pour une consommation saine et responsable Dossier de Presse Des acteurs solidaires un projet de territoire, Pour une consommation saine et responsable Communiqué de presse Le 8 août 2017 Une deuxième tournée de distribution des Paniers Bio Solidaires

Plus en détail

FRANÇAIS. Cours semi-collectifs payants. Saison 2017 > niveaux proposés POUR ÉTRANGERS. Sur inscription

FRANÇAIS. Cours semi-collectifs payants. Saison 2017 > niveaux proposés POUR ÉTRANGERS. Sur inscription FRANÇAIS POUR ÉTRANGERS Cours semi-collectifs payants Sur inscription 5 niveaux proposés Élémentaire : A1 découverte et A2 intermédiaire Indépendant : B1 seuil et B2 avancé Expérimenté : C1 autonome Saison

Plus en détail

Pour assurer le renouvellement des installations et du matériel, la BABG a besoin de euros par an pendant 3 ans.

Pour assurer le renouvellement des installations et du matériel, la BABG a besoin de euros par an pendant 3 ans. Favoriser une alimentation de qualité et créatrice de lien pour les personnes en situation de précarité, tel est l engagement de solidarité de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde qui fonctionne

Plus en détail

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D'INSERTION ET DE L'INCLUSION SOCIALE

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D'INSERTION ET DE L'INCLUSION SOCIALE ////////////////////////////////////////////////////////// PDI 2017 > 2019 PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D'INSERTION ET DE L'INCLUSION SOCIALE EDITO /////////////////////////////////////////// Dans un contexte

Plus en détail

Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire?

Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire? Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire? L action sociale : Un travail collectif Différents acteurs portent les politiques sociales et d insertion -L Etat -Le Conseil Général -La

Plus en détail

L exemple de l Athlétic Club Belle Beille Basket (Maine-et-Loire) a offre étoffée par le développement d un volet d actions

L exemple de l Athlétic Club Belle Beille Basket (Maine-et-Loire) a offre étoffée par le développement d un volet d actions MONOGRAPHIES PÉRENNISATION D EMPLOIS Diversification des activités dans un quartier sensible et renforcement du partenariat avec la municipalité L exemple de l Athlétic Club Belle Beille Basket (Maine-et-Loire)

Plus en détail

SERVICE ENFANCE, JEUNESSE. Accueil de Loisirs. Réglement intérieur. Les Jardins de l Ille (2-5 ans) Les Mille Loisirs (6-11 ans)

SERVICE ENFANCE, JEUNESSE. Accueil de Loisirs. Réglement intérieur. Les Jardins de l Ille (2-5 ans) Les Mille Loisirs (6-11 ans) SERVICE ENFANCE, JEUNESSE Accueil de Loisirs Réglement intérieur Les Jardins de l Ille (2-5 ans) Les Mille Loisirs (6-11 ans) Sommaire Accueil p. 2 Projet Educatif p. 3 Jours et horaires d ouverture p.

Plus en détail

Services périscolaires et vacances scolaires Guide d utilisation

Services périscolaires et vacances scolaires Guide d utilisation Services périscolaires et vacances scolaires Guide d utilisation 3-11 ans a Restauration a TAP a études surveillées a Mercredi a Vacances scolaires Montmorency 2 Madame, Monsieur, Chers parents d élèves,

Plus en détail

SEMAINE BLEUE «Par ici la bonne soupe» «Disco Soupe» CCAS de TOURS. A tout âge créatif et citoyen

SEMAINE BLEUE «Par ici la bonne soupe» «Disco Soupe» CCAS de TOURS. A tout âge créatif et citoyen CCAS de TOURS Direction des retraités et personnes âgées Service Animation 1 rue de Saussure C.S. 81237 37012 TOURS SEMAINE BLEUE 2014 A tout âge créatif et citoyen «Par ici la bonne soupe» «Disco Soupe»

Plus en détail

CONVENTION D ENGAGEMENT. sur la mise en œuvre d emplois d avenir entre l État, et la Ville de Tourcoing

CONVENTION D ENGAGEMENT. sur la mise en œuvre d emplois d avenir entre l État, et la Ville de Tourcoing CONVENTION D ENGAGEMENT sur la mise en œuvre d emplois d avenir entre l État, et la Ville de Tourcoing Convention d engagements concernant les emplois d avenir entre l État, Convention d engagements sur

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES MÉDICO-SOCIALES SESSION Épreuve pratique de communication en santé et action sociale

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES MÉDICO-SOCIALES SESSION Épreuve pratique de communication en santé et action sociale BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES MÉDICO-SOCIALES SESSION 2007 Épreuve pratique de communication en santé et action sociale Partie écrite : 2 heures Coefficient 3 L utilisation de la calculatrice n est

Plus en détail

GRILLE D INDICATEURS POUR L OBSERVATION

GRILLE D INDICATEURS POUR L OBSERVATION GRILLE D INDICATEURS POUR L OBSERVATION DES ACTIONS DE SANTE Nom de l action Structure porteuse Type d action PART AGES CLIC CŒUR ESSONNE Lutte contre l isolement des personnes âgées à domicile Objectifs

Plus en détail

Dossier de presse. semitan

Dossier de presse. semitan Nantes, le 14 janvier 2013 Bien vieillir à Nantes Libellule, Voisin-Age : deux nouvelles expérimentations adaptées aux différents besoins des seniors dans le quartier Breil-Barberie Dossier de presse Afin

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE 6 JUILLET 2009 CHAMPIONNATS DE FRANCE D ATHLETISME

CONFERENCE DE PRESSE 6 JUILLET 2009 CHAMPIONNATS DE FRANCE D ATHLETISME CONFERENCE DE PRESSE 6 JUILLET 2009 CHAMPIONNATS DE FRANCE D ATHLETISME Les championnats de France d athlétisme Élite se tiendront à Angers, au stade du lac de Maine. Ils se dérouleront, les 23, 24 et

Plus en détail

La restauration scolaire. Les évolutions de la rentrée 2015

La restauration scolaire. Les évolutions de la rentrée 2015 La restauration scolaire Les évolutions de la rentrée 2015 La restauration scolaire à Montpellier Une équipe de 80 agents Cuisiniers Qualiticiens et diététiciens Équipe technique (livraison, maintenance

Plus en détail

CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement

CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement DOSSIER DE PRESSE CRESUS et PRO BTP luttent contre le surendettement PARIS Mercredi 22 février 2012 Communiqué de presse p.2 Le partenariat CRESUS et PRO BTP p.3 CRESUS p.5 Le Groupe PRO BTP et son engagement

Plus en détail

Rapprocher l aide alimentaire et les petits producteurs locaux

Rapprocher l aide alimentaire et les petits producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Assurer la sécurité alimentaire des populations précaires. Soutenir une agriculture durable et locale. Rapprocher l aide alimentaire et les petits producteurs

Plus en détail

Exemple mécénat de compétences Orange. Mars 2015

Exemple mécénat de compétences Orange. Mars 2015 Exemple mécénat de compétences Orange Mars 2015 Quelques chiffres sur le mécénat de compétences 2 interne Orange quelques chiffres sur le mécénat de compétences Le mécénat de compétences est en hausse

Plus en détail

AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, CULTURELLE ET EDUCATIVE Année

AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, CULTURELLE ET EDUCATIVE Année AIDE A LA PRATIQUE SPORTIVE, L aide est destinée aux enfants âgés d au moins 6 ans et de moins de 18 ans (à la date de la demande), inscrits auprès d une association conventionnée avec le CCAS. Conditions

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Elaboration d'une définition commune et partagée du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte Gaspillage alimentaire = toute nourriture destinée

Plus en détail

Groupe de travail B Accès aux droits, aux biens essentiels, minimas sociaux, santé, accès aux soins

Groupe de travail B Accès aux droits, aux biens essentiels, minimas sociaux, santé, accès aux soins Suivi du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l inclusion sociale Année 2016 Groupe de travail B Accès aux droits, aux biens essentiels, minimas sociaux, santé, accès aux soins Groupe de travail

Plus en détail

Département de l Isère REGLEMENT APPLICABLE AU DISPOSITIF D AIDE A LA RESTAURATION SCOLAIRE

Département de l Isère REGLEMENT APPLICABLE AU DISPOSITIF D AIDE A LA RESTAURATION SCOLAIRE Département de l Isère REGLEMENT APPLICABLE AU DISPOSITIF D AIDE A LA RESTAURATION SCOLAIRE TABLE DES MATIERES PRINCIPES GENERAUX... 2 INSCRIPTION AU FORFAIT DE DEMI-PENSION... 2 INSCRIPTION A L AIDE A

Plus en détail

Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30

Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30 Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30 Siège de la Caf de la Drôme, Valence À l occasion de la signature du Schéma départemental des services aux familles de la Drôme et la présentation des premières actions

Plus en détail

Fiche Action n 5 L espace jeunesse (13/17 ans)

Fiche Action n 5 L espace jeunesse (13/17 ans) Fiche Action n 5 L espace jeunesse (13/17 ans) Action Reconduite Analyse et constats La mise en œuvre d une politique jeunesse au sein du territoire Nord-est de la Ville d Agen correspond à un besoin de

Plus en détail

Projet «Foyers Améliorés» Bamako Démarche de pérennisation

Projet «Foyers Améliorés» Bamako Démarche de pérennisation Projet «Foyers Améliorés» Bamako Démarche de pérennisation Cap Coopération 24 mai 20 Christian CABRIT Sommaire Projet Foyers Améliorés Pérennité, de quoi parlet-on? La pérennité dans le cas du projet Foyers

Plus en détail

Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs

Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs Le point sur le contrat de projet foyer de jeunes travailleurs La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 43,5 milliards d euros redistribués et 35 000 salariés,

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA COHESION SOCIALE MINISTERE DE LA VILLE MINISTERE DES SPORTS APPEL A PROJETS LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

Les missions du service civique

Les missions du service civique Annexe 1 Le service civique Le service dans civique le dans réseau le FNARS Les missions du service civique Qu est-ce qu une mission de service civique? Un engagement volontaire au service de l intérêt

Plus en détail

ANNEXE FINANCIÈRE 2015

ANNEXE FINANCIÈRE 2015 ANNEXE FINANCIÈRE 43 ANNEXE FINANCIÈRE 2015 Les Banques Alimentaires se sont construites autour de valeurs fortes : solidarité, partage, lutte contre le gaspillage alimentaire et gratuité. Cette dernière

Plus en détail

Ville de. sur Jalle. Affaires scolaires. Rentrée I J J K K M L P M o

Ville de. sur Jalle. Affaires scolaires. Rentrée I J J K K M L P M o Ville de M a r ti gn a s sur Jalle Affaires scolaires K K Rentrée 2017 K I J J K K M L P M o EDITO Voilà 3 ans que la ville de Martignas a mis en place de nouveaux rythmes éducatifs. Durant ces 3 années,

Plus en détail

2016 / 2017 CENTRE SOCIAL DE LA CROIX-DE-VERNAILLES

2016 / 2017 CENTRE SOCIAL DE LA CROIX-DE-VERNAILLES 2016 / 2017 CENTRE SOCIAL DE LA CROIX-DE-VERNAILLES 16, rue Jean-Etienne-Guettard 91150 Etampes 2 Préambule cette rentrée, le quartier de la Croix de Vernailles voit ses actions en faveur de la population

Plus en détail

Présentation du dispositif Autodiagnostic. Un accompagnement et un outil de pilotage au service des dirigeants de SIAE

Présentation du dispositif Autodiagnostic. Un accompagnement et un outil de pilotage au service des dirigeants de SIAE Présentation du dispositif Autodiagnostic Un accompagnement et un outil de pilotage au service des dirigeants de SIAE Cadrage général Outil développé en 2008 dans le cadre de la convention «Agir pour l

Plus en détail

Générations Mutualistes

Générations Mutualistes Générations Mutualistes Accompagner les familles tout au long de la vie Un réseau de 750 établissements et services mutualistes dans toute la France Un engagement au service du mieux-vivre de la personne

Plus en détail

Contrat de Ville Projet de territoire Belleville Amandiers Pelleport

Contrat de Ville Projet de territoire Belleville Amandiers Pelleport Contrat de Ville 2015-2020 Projet de territoire Présentation en Conseil de Quartier 12 octobre et 9 novembre 2015 Les quartiers prioritaires du 20 e Le 20 e arrondissement compte 198 000 habitants Les

Plus en détail

1 - Organisation générale d une commune disposant de peu de moyens humains

1 - Organisation générale d une commune disposant de peu de moyens humains FICHE N 21 : FORMALISATION DE L ENSEMBLE DU DISPOSITIF Suite au travail sur l organisation vu dans les deux fiches précédentes, deux cas de figures sont possibles. 1 - Organisation générale d une commune

Plus en détail

L AVENIR DE L AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE L épicerie sociale du CPAS de Berchem-Sainte-Agathe BOZAR Bruxelles - 28/04/2015

L AVENIR DE L AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE L épicerie sociale du CPAS de Berchem-Sainte-Agathe BOZAR Bruxelles - 28/04/2015 L AVENIR DE L AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE L épicerie sociale du CPAS de Berchem-Sainte-Agathe BOZAR Bruxelles - 28/04/2015 POURQUOI UN TEL PROJET? Peu d aide alimentaire sur Berchem-Sainte-Agathe et colis

Plus en détail

Accueil de jeunes enfants

Accueil de jeunes enfants janvier 2014 Décembre 2015 BILAN DES ACCOMPAGNEMENTS DLA 2014 En bref L analyse s appuie sur les données transmises par les chargés de mission du Dispositif Local d'accompagnement (DLA) pour l année 2014,

Plus en détail

Les 5 priorités de la Ville pour les jeunes ans. Validées au Conseil municipal du dédié à la jeunesse

Les 5 priorités de la Ville pour les jeunes ans. Validées au Conseil municipal du dédié à la jeunesse Les 5 priorités de la Ville pour les jeunes 15-29 ans Validées au Conseil municipal du 12-10-2011 dédié à la jeunesse Grands principes et valeurs Jeunesse positive La jeunesse comme richesse et pas seulement

Plus en détail

Nouveaux Tréteaux de l'ane Vert 2009/2010 6, rue des Sablons FONTAINEBLEAU

Nouveaux Tréteaux de l'ane Vert 2009/2010 6, rue des Sablons FONTAINEBLEAU www.naphralytepanevert.fr REGLE D OR : LA PRATIQUE REGULIERE DE L ATELIER EST INDISPENSABLE AU BON FONCTIONNEMENT DE L ENSEMBLE DU GROUPE ET A UNE PREPARATION SERIEUSE DU SPECTACLE DE FIN D ANNEE MODALITES

Plus en détail

Règlement intérieur des Accueils Périscolaires des écoles publiques de la Ville de Cahors.

Règlement intérieur des Accueils Périscolaires des écoles publiques de la Ville de Cahors. Règlement intérieur des Accueils Périscolaires des écoles publiques de la Ville de Cahors. Préambule : L accueil périscolaire est un service proposé aux familles en lien avec l école : avant et après la

Plus en détail

2014 DPVI 1013 Subventions ( euros) et conventions aux 4 accorderies parisiennes (14 e, 18 e et 19 e et Grand Belleville)

2014 DPVI 1013 Subventions ( euros) et conventions aux 4 accorderies parisiennes (14 e, 18 e et 19 e et Grand Belleville) DÉLÉGATION À LA POLITIQUE DE LA VILLE ET À L INTÉGRATION 2014 DPVI 1013 Subventions (100.000 euros) et conventions aux 4 accorderies parisiennes (14 e, 18 e et 19 e et Grand Belleville) PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

PROJET EDUCATIF et PROJETS PEDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION FAMILLES RURALES LOIRE ET COTEAU

PROJET EDUCATIF et PROJETS PEDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION FAMILLES RURALES LOIRE ET COTEAU PROJET EDUCATIF et PROJETS PEDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION FAMILLES RURALES LOIRE ET COTEAU Document rédigé en septembre 2009 Projet éducatif de l animation enfance et jeunesse Permettre aux jeunes et aux

Plus en détail

Charte des repas dans les foyers restaurants. Les Locaux

Charte des repas dans les foyers restaurants. Les Locaux Charte des repas dans les foyers restaurants Les Locaux Le Service de Restauration de la ville de Saint André par le biais du Centre Communal d Action Sociale a pour mission d offrir, aux Séniors de plus

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'action Sociale, de l'enfance et de la Santé Sous Direction de l Insertion et de la Solidarité Service de la Prévention et de la Lutte contre les Exclusions 2017 DASES 156 G : Subventions

Plus en détail

Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale

Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale Les aides aux équipements touristiques à vocation sociale SOMMAIRE Rappel des objectifs du programme 1- Pour quels Equipements? 2- Focus sur l implication sociale 3- Pour quels projets? 3- Pour quel montant?

Plus en détail

RENCONTRES EN RÉGIONS

RENCONTRES EN RÉGIONS RENCONTRES EN RÉGIONS Point Presse de la Présidente, Marseille Le 9 février 2017 Fédération nationale 14, rue Lord Byron - 75008 Paris Tél. : 01 40 75 68 40 esh@esh.fr www.esh.fr Les Entreprises sociales

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2017 DU CCAS

NOTE DE PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2017 DU CCAS NOTE DE PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2017 DU CCAS Cette note de synthèse a pour objet de présenter les principaux axes du budget primitif du CCAS pour 2017 qui prend en compte les orientations et les

Plus en détail

La Ville de Montbrison propose aux familles un important

La Ville de Montbrison propose aux familles un important La Ville de Montbrison propose aux familles un important service d accueil périscolaire. Tout au long de la journée, le dispositif accompagne chacun selon son besoin. Catherine Doublet Adjointe en charge

Plus en détail

Guide de création d une micro crèche en Ardèche

Guide de création d une micro crèche en Ardèche Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant 2011 Guide de création d une micro crèche en Ardèche Document validé par les partenaires le 23/08/2011 1 Sommaire Préambule 1. Conditions préalables

Plus en détail

mis à jour septembre 2013 Dès 2013 à Brignoles La Réforme des rythmes scolaires en 10 questions Brignoles s engage pour vous

mis à jour septembre 2013 Dès 2013 à Brignoles La Réforme des rythmes scolaires en 10 questions Brignoles s engage pour vous mis à jour septembre 2013 Dès 2013 à Brignoles? La Réforme des rythmes scolaires en 10 questions Brignoles s engage pour vous 1 La réforme des rythmes scolaires, C est quoi? Un apprentissage plus efficace

Plus en détail

AIDE AUX ASSOCIATIONS OEUVRANT DANS LE DOMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE LANCEMENT DE L APPEL A PROJETS 2017

AIDE AUX ASSOCIATIONS OEUVRANT DANS LE DOMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE LANCEMENT DE L APPEL A PROJETS 2017 AIDE AUX ASSOCIATIONS OEUVRANT DANS LE DOMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE LANCEMENT DE L APPEL A PROJETS 2017 Lors de sa réunion du 31 mars 2016, l assemblée départementale a décidé de reconduire

Plus en détail

La rentrée scolaire est un moment important pour chaque enfant, mais

La rentrée scolaire est un moment important pour chaque enfant, mais Les temps de la Réforme le périscolaire Catherine Doublet Adjointe en charge de l éducation Un portail famille et une nouvelle école pour la rentrée scolaire 2016 La rentrée scolaire est un moment important

Plus en détail

La Banque Alimentaire du Bas-Rhin et Veolia vous invitent à découvrir le Vélo Mixeur

La Banque Alimentaire du Bas-Rhin et Veolia vous invitent à découvrir le Vélo Mixeur 1 La Banque Alimentaire du Bas-Rhin et Veolia vous invitent à découvrir le Vélo Mixeur Pédalons contre le gaspillage alimentaire! En présence de : Freddy SARG, Président de la Banque Alimentaire du Bas

Plus en détail

Règlement d attribution des aides sociales facultatives

Règlement d attribution des aides sociales facultatives Centre Communal d Action Sociale Règlement d attribution des aides sociales facultatives Dernière version adoptée en Conseil d Administration du 1 er décembre 2015 applicable au 1 er janvier 2016 CCAS

Plus en détail

Lutter contre l isolement des âgés. Dispositif Monalisa Françoise LEON-DUFOUR, Présidente IREPS Limousin Martine PELLERIN, Directrice

Lutter contre l isolement des âgés. Dispositif Monalisa Françoise LEON-DUFOUR, Présidente IREPS Limousin Martine PELLERIN, Directrice Lutter contre l isolement des âgés Dispositif Monalisa Françoise LEON-DUFOUR, Présidente IREPS Limousin Martine PELLERIN, Directrice Introduction MONALISA, c est un collectif inter partenarial, mu par

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PROJET MARPA. MSA Haute-Normandie

TOUT SAVOIR SUR LE PROJET MARPA. MSA Haute-Normandie TOUT SAVOIR SUR LE PROJET MARPA MSA Haute-Normandie 1 MARPA concept et méthodologie 2 La MARPA : Un concept original né de l expérimentation locale Un concept né en MSA dans les années 1986 / 87, issu

Plus en détail

Résumé actualisé du. Plan d Action pour le Financement du Monde Rural (PA-FMR) STRATEGIE DE CROISSANCE DURABLE

Résumé actualisé du. Plan d Action pour le Financement du Monde Rural (PA-FMR) STRATEGIE DE CROISSANCE DURABLE MINISTERE DE L'AGRICULTURE BURKINA FASO CELLULE DE COORDINATION DU PASA Unité Progrès - Justice -------------- STRATEGIE DE CROISSANCE DURABLE DU SECTEUR DE L'AGRICULTURE -------------------------- Résumé

Plus en détail

Expérience : Sésame et Dynamique Emploi, une offre d insertion intercommunale qui revendique son approche tous publics

Expérience : Sésame et Dynamique Emploi, une offre d insertion intercommunale qui revendique son approche tous publics Expérience : Sésame et Dynamique Emploi, une offre d insertion intercommunale qui revendique son approche tous publics Laurent GELINEAU, Directeur du CCAS de la Celle Saint-Cloud et Aude-Marie FERRIEU,

Plus en détail

Guide de. l Action Sociale. Solidarité. Familles. Mobilité. Personnes âgées. Centre Communal d Action Sociale. Aide alimentaire.

Guide de. l Action Sociale. Solidarité. Familles. Mobilité. Personnes âgées. Centre Communal d Action Sociale. Aide alimentaire. Centre Communal d Action Sociale Guide de l Action Sociale Familles Mobilité Solidarité Accompagnement Aide alimentaire Personnes âgées Logement Editorial Avec cette nouvelle édition du Guide de l Action

Plus en détail

Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur

Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur Direction du Développement Economique, de l Emploi et de l Enseignement Supérieur 2013 DDEEES 36 G / 2013 DASES 670 G Convention cadre avec l association Emmaüs Défi. Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU. 5 mai 2011

CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU. 5 mai 2011 CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU Du 5 mai 2011 1 Thérèse KOZLOWSKI, Présidente du conseil de quartier, ouvre la séance et remercie les habitants et les participants pour leur présence. Elle rappelle ainsi

Plus en détail

Schéma Communal d Action Sociale. Saint-Nazaire Solidaire

Schéma Communal d Action Sociale. Saint-Nazaire Solidaire Schéma Communal d Action Sociale Saint-Nazaire Solidaire Édito L histoire de Saint-Nazaire a toujours été empreinte d une démarche de solidarité et d innovation sociale permanente. Le présent schéma communal

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR PÔLE ANIMATION SENIORS

RÉGLEMENT INTÉRIEUR PÔLE ANIMATION SENIORS RÉGLEMENT INTÉRIEUR Adopté par le Conseil d Administration le 23 octobre 2015 PÔLE ANIMATION SENIORS Le CCAS anime une action générale de prévention et de développement social à La Trinité en liaison avec

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. Projet éducatif territorial

Réforme des rythmes scolaires. Projet éducatif territorial Réforme des rythmes scolaires Projet éducatif territorial 1. Le cadre général Quelques points de repères : o 43 communes 1, dont 37 en zone de revitalisation rurale (ZRR) 2. o 39 écoles publiques et environ

Plus en détail

Règlement des accueils périscolaires et de la restauration dans les écoles - Ville de Lorient

Règlement des accueils périscolaires et de la restauration dans les écoles - Ville de Lorient Règlement des accueils périscolaires et de la restauration dans les écoles - Ville de Lorient 2 Préambule L accueil périscolaire, la restauration dans les écoles et le Nouveau temps de loisirs sont des

Plus en détail

IMPORTANT RESPONSABLES LÉGAUX. Situation : Mariés Concubins Pacsés Divorcés/Séparés Autre :

IMPORTANT RESPONSABLES LÉGAUX. Situation : Mariés Concubins Pacsés Divorcés/Séparés Autre : FICHE FAMILLE D INSCRIPTION AUX ACCUEILS DE LOISIRS Temps relais/restauration scolaire/ Récré / Mercredis après-midi / Vacances Année scolaire 2016/2017 Noms et prénoms des enfants inscrits : -----------------------------------------------------

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Jessé de Forest 15 avenue du Pont Rouge - BP 215 59440 Avesnes-sur-Helpe 03 27 56 10 30 0 / 7 03 27 56 10 39 : http://lyceeavesnes.etab.ac-lille.fr/projetsite/ Lycée général et technique avec section

Plus en détail

Où s'adresser pour la réalisation de son CV ou frappe de document? Février 2011

Où s'adresser pour la réalisation de son CV ou frappe de document? Février 2011 Où s'adresser pour la réalisation de son CV ou frappe de document? Février 2011 Structures Gratuites : Centre Information Jeunesse 5 Allée du Haras 49100 Angers ( 02.41.87.74.47. e.mail : cij.angers@ville.angers.fr

Plus en détail

LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE. de la médiation sociale : médiateurs sociaux, encadrants d équipe

LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE. de la médiation sociale : médiateurs sociaux, encadrants d équipe w LES FORMATIONS 2017 SENSIBILISER A L APPROCHE DE LA MEDIATION SOCIALE : élus, intervenants sociaux, professionnels de l éducation PROFESSIONNALISER les acteurs de la médiation sociale : médiateurs sociaux,

Plus en détail

Appel à projets. Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau

Appel à projets. Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau Appel à projets 2009 Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau Les dossiers sont reçus et étudiés tout au long de l année Mécénat Économie et Solidarités

Plus en détail

Coop de France et la FCD signent un accord cadre

Coop de France et la FCD signent un accord cadre Le 23 Septembre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Coop de France et la FCD signent un accord cadre Coop de France, organisation représentative des coopératives agricoles et agroalimentaires et la Fédération du

Plus en détail

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION Présentation du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION SOMMAIRE 1. Préambule 2. Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 3. Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants

Plus en détail

Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle

Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle Marianne Fresnais Olivier Langlois Département du Calvados

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES. Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES. Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013 LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013 Les objectifs de la réforme Mieux organiser la journée de l enfant Respecter ses rythmes biologiques Répartir les heures de classe

Plus en détail

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire

Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide alimentaire Alimentation, santé et précarité : dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Dispositif de formation et d accompagnement méthodologique des intervenants de l aide

Plus en détail

Compétition organisée : Championnat de France ELITE 2017 Gymnastique Artistique Féminine et Masculine

Compétition organisée : Championnat de France ELITE 2017 Gymnastique Artistique Féminine et Masculine Compétition organisée : Championnat de France ELITE 2017 Gymnastique Artistique Féminine et Masculine 27 et 28 mai 2017 Complexe de haut niveau Athlétis 49130 LES PONTS DE CE Contexte Nom de l Association

Plus en détail

Plan d'actions. < Février 2017 >

Plan d'actions. < Février 2017 > Plan d'actions < Février 2017 > 1 dghdfkjgh sommaire Edito...p. 3 Les grandes étapes de la concertation...p. 4/5 Orientation Epanouissement...p. 6/7 Orientation Citoyenneté et faire ensemble...p. 8/9 Orientation

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Centre Social et Socio-culturel Pierre ESTEVE ORANGE Cedex

LIVRET D ACCUEIL. Centre Social et Socio-culturel Pierre ESTEVE ORANGE Cedex LIVRET D ACCUEIL ACCES Centre Social Pierre ESTEVE à l Accès en voiture : Sortie autoroute Orange Centre, direction Lyon CENTRE SOCIAL ET SOCIO- CULTUREL Pierre ESTEVE Rue Auguste RODIN-BP 65 84102 ORANGE

Plus en détail