LE GRAND DOSSIER / SPECIAL TELECOM & CONVERGENCE:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE GRAND DOSSIER / SPECIAL TELECOM & CONVERGENCE:"

Transcription

1 JUILLET 2007 / N 02 CASE CHOICE: Dexia-BIL Content Management et dossier centralisé du client / Sécurité aux CFL / Banque de Luxembourg sous Exchange / Outsourcing chez CACEIS / Mizuho TBL Portail / ACTUAL-IT: Le Luxembourg au sommet du G8 / 30 ans de Swift à Luxembourg / GAX dans Second Life / CARTE BLANCHE à Pierre Schilling - Service eluxembourg / MARKET PLACE / ANALYST VIEWS / SPOTLIGHT: Pourquoi implémenter une stratégie ITIL? LE GRAND DOSSIER / SPECIAL TELECOM & CONVERGENCE: Des Bénéfices clairs! LE GRAND ENTRETIEN THIERRY DELROISSE La stratégie des services de Dexia-BIL CIO & COO, Dexia-BIL ITJOBS.LU: les meilleures offres du mois au Luxembourg IT Agenda

2 Modèle présenté: irc 3380i

3 Travaillez plus intelligent Le compte à rebours a commencé Il ne vous reste plus que 15 minutes pour créer et imprimer professionnellement un important document composé d images numérisées, de documents Word, PowerPoint, Projet et Excel. Une tâche impossible, vous pensez? Plus pour longtemps! Très prochainement, la nouvelle solution logicielle iw360 de Canon va considérablement améliorer les prestations des multifonctions ir de Canon. Grâce à l iw360, votre personnel pourra effectuer plus de tâches en moins de temps, avec moins de stress et avec de meilleurs résultats! Votre bureau travaillant de façon plus intelligente, vous pourrez maîtriser vos dépenses IT. Pour découvrir comment l iw360 de Canon peut encore mieux rentabiliser les activités de votre entreprise, rendez-vous sans tarder sur notre site

4

5 La cash machine a 40 ans est un magazine 83 rue de Hollerich L-1741 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg T F E. Internet: Blog: luxbox.blog.lu Eric Busch Directeur de la publication M Raphaël Henry Rédacteur M Emilie Mounier Chef de projet M Ont collaboré à ce numéro Jean-Luc Manise Jean-Marc Streit Michael Bünte Abdelhay Toudma Alain Fenniche Sylvie Prime Van Parys Photographies, Raoul Somers Photos Apple, CFL, Commission Européenne, Comstock, ITnews 2.0, LaCie, Microsoft, Ministère allemand des Affaires Etrangères, P&T, Toshiba Abonnements Luxembourg 45,- - Europe 65,- ITnews2.0, anciennement LuxBox IBAN LU BIC BGL: BGLLLULL TVA LU RC Luxembourg B On apprenait fin juin que pour ses quarante ans, les distributeurs automatiques de billets ont débité quelque 26 milliards de dollars - une activité normale - le jour de leur anniversaire. C est en effet le 27 juin 1967, sur le fronton de l agence de la Barclays à Enfield, au nord de Londres que les premiers billets sont sortis du premier ATM. Pour cela il fallait introduire un bon en papier et composer un code secret à quatre chiffres L inventeur, John Shepherd Barron, aurait suivi ici l idée d un code à quatre chiffres plutôt qu à six ; son épouse estimant que six chiffres c était trop Lui avait conçu un distributeur automatique de billet en s inspirant d un distributeur de barres de chocolat En 1983, lors de la première Bureautec, la grand-messe de la bureautique qui se tenait aux Foires Internationales à Luxembourg (FIL, aujourd hui LuxExpo), on avait même organisé un bus qui faisait le tour des quatre ou cinq distributeurs de Luxembourg-Ville. Aujourd hui, il y aurait 1,5 million de distributeurs dans le monde. Mais les moyens de paiements ont bien changé aussi en quarante ans. Si le billet et le chèque étaient les méthodes privilégiées pour régler ses achats, les transactions électroniques sont devenues évidemment majoritaires. À l aube de SEPA (Single European Payment Area en vigueur au 1er janvier prochain) plus que jamais, c est vers les moyens de paiements électroniques mais aussi contact-less (SMS, MMS, RFID ) que l on va s orienter. Est-ce pour autant la fin annoncée du billet de banque et donc des distributeurs automatiques. Non évidemment, mais ceux-ci vont encore assumer de plus en plus des nouveaux rôles. Déjà, les distributeurs servent d interface vers les comptes des clients, permettent des transferts et opérations, gèrent des cartes de fidélité, autorisent la recharge de crédits prépayés vers les téléphones mobiles, etc Il y a donc là tout un monde neuf à explorer: comment doter le terminal d encore plus de fonctionnalités, d intelligence, de services clients, avec une GUI (Graphical User Interface) bien plus riche. Pour cela de nombreuses banques réfléchissent aussi à l introduction de nouvelles technologies dans les terminaux, notamment autour de l Operating System, qui pourrait, dans certains cas, venir de Redmont Maison d éditions Autorisation d établissement N Toute reproduction, même partielle, est soumise à l approbation écrite préalable de l éditeur. Tous droits réservés. ITnews2.0 est membre de Luxorr - Luxembourg Organization For Reproduction Rights - Qui n a jamais parlé à un ATM ou lâché un souffle de soulagement lorsque le billet tant attendu pointe le bout de son nez? Raphaël Henry / JUILLET 07 / 5

6 ZOOM Shor tcuts Services financiers / Convergence / Partenariat Moneytrans opte pour une solution combinée COLT/Econocom COLT Telecom et Econocom ont uni leurs forces dans le cadre d un partenariat où les entreprises pourront dorénavant faire appel à des solutions globales dans le secteur informatique et télécoms. «Ainsi, les entreprises pourront se concentrer sur leurs activités principales, alors que les investissements en IT et télécoms restent sous contrôle», précisent les partenaires qui envisagent déjà des solutions en bundle en matière d infrastructure IT, de services d hébergement, d interconnectivité, de VoIP, etc. C est dans ce cadre que Moneytrans, un spécialiste des transferts d argent dans le monde entier par le biais d internet, a opté pour des solutions du duo. Moneytrans offre aux particuliers et aux entreprises la possibilité de transférer de l argent dans plus de 60 pays dans le monde de manière rapide et simple. «La fiabilité de notre infrastructure de transferts d argent, ainsi que la connexion entre nos agences et nos partenaires est un élément déterminant de la qualité et de la rapidité de notre prestation de services. Grâce à la solution COLT/Econocom, nous pouvons toujours faire appel à une infrastructure IT et télécoms performante et fiable, sans devoir y investir nous-mêmes du temps ou des ressources. Cela facilite considérablement nos activités et cela nous permet de réduire nos coûts en termes d IT et de télécoms», explique Alan Hortz, IT Analyst et Developer chez Moneytrans. // / JUILLET 07 / 6

7 ZOOM Banque / Database / IDMS Le belge Anubex vire la base IDMS de l espagnole Banca March Autre succès dans le monde de l industrie financière, cette fois pour une société de services et d ingénierie en informatique belge: Anubex. La société anversoise a été retenue pour moderniser la principale application logicielle de la banque espagnole Banca March. Anubex y remplacera le système de bases de données en réseau IDMS, désuet, par un modèle de bases de données relationnelles BB2. «Aujourd hui, l IDMS est devenue une technologie désuète. Notre logiciel automatise la traduction du code d un système vers un autre. Étant donné que tout se passe en mode automatique, il n y a quasiment aucune interruption du système et les développeurs de logiciels ne doivent pas réécrire le code», indique Louis Heymans, Managing Director d Anubex Belgique. // Services financiers / SOA / Gouvernance Le Crédit Suisse gouverne sa SOA avec CentraSite de Software AG Le Crédit Suisse, a choisi CentraSite, la solution de gouvernance SOA de Software AG, pour le développement de son programme stratégique SOA. La solution sera le fondement technologique du programme SOA du Crédit Suisse, mis en place en Un programme qui vise en premier lieu à transformer les processus de base de l entreprise en services réutilisables. La banque a notamment procédé à une cartographie modulaire de ses processus métier et utilisé des cycles de développement abrégés afin de construire une base de départ permettant une mesure des gains d efficacité des processus métier. «CentraSite, la solution de gouvernance SOA basée sur des standards ouverts co-développée par Software AG et Fujitsu, contrôle et administre tous les composants d un environnement d applications basées sur SOA, explique l éditeur allemand. Le Crédit Suisse utilise CentraSite pour stocker des descriptions d interfaces et cartographier la structure des applications mainframe associées. Son objectif premier est de découpler les applications existantes les unes des autres afin de reconstruire par la suite un environnement applicatif flexible. Le Crédit Suisse implémentera CentraSite dans le cadre de la première phase de son programme, dont le bouclage est prévu pour septembre Dans les phases suivantes, CentraSite deviendra la base de registre et le référentiel d entreprise central de l environnement applicatif SOA du Crédit Suisse dans le monde et remplacera à terme sa propre solution.» «Nous avons procédé à une évaluation de plus de dix solutions de gouvernance SOA, et avons finalement porté notre choix sur CentraSite, explique Andreas Kurmann, Director Special Projects du Crédit Suisse. La richesse fonctionnelle et le haut niveau de maturité du produit ont permis à ce dernier d emporter la décision. Ces deux aspects montrent que Software AG comprend pleinement le besoin de développer et d exploiter une architecture orientée services.» // / JUILLET 07 / 7

8 / JUILLET 07 / 8 Thierry Delroisse, CIO & COO de Dexia-BIL.

9 LE GRAND ENTRETIEN Dexia-BIL: Ops&IT, véritable fournisseur de services La transformation que Dexia-BIL entame sur ses départements organisation, opérations et informatiques (Ops&IT) est évidente Physiquement, elle s est traduite dès le premier week-end de juillet par le transfert du premier mainframe depuis le centre de calcul de Bruxelles vers DTS (Dexia Technology Services). En effet, il y a 18 mois, le Groupe Dexia a constitué une nouvelle filiale, PSF 29-3 de droit luxembourgeois, prestataire de services d infrastructure IT pour les entités belge et luxembourgeoise. // Avec l installation de RBC Dexia ISB sur les terres rouges des anciennes friches industrielles d Esch-Belval, voilà un autre signe évident de la politique d excellence que la banque entreprend. Ajoutons à cela, une gouvernance des ressources humaines fine, des choix stratégiques sur les technologies et voilà un état d esprit qui porte haut les couleurs de la filiale luxembourgeoise dans le cœur du groupe bancaire franco-belge. // Dexia-BIL, quatrième employeur du pays (au 1/1/2007), est une des vitrines des services financiers de la place grand-ducale. Avec ses activités de bancassureur, Dexia dispose d une structure grandducale pleine de vigueur malgré ses 150 ans À Luxembourg, les activités de banque de détail, de gestionnaire d actifs, de banque commerciale ou d agent de transfert, désormais avec Royal Bank of Canada dans RBC Dexia IS Bank, sont particulièrement en vue. Aujourd hui, avec la filiale DTS, spin-out du département infrastructure de Dexia Bank Belgium et de Dexia-BIL, la banque est prête pour les services de demain. Elle dispose déjà d offres tournées vers l extérieur, comme la qualité de Swift Agent (Swift Member Concentrator) accessibles à d autres banques de la place. Elle a aussi procédé à deux choix importants dernièrement au niveau IT: la refonte des plateformes métiers de banque privée sous Flex (applications Web 2.0 dites Rich Internet Applications) comme de l intranet IT avec la même technologie, mais surtout la continuité de la platefome de core-banking BLS / JUILLET 07 / 9

10 LE GRAND ENTRETIEN DES OPERATIONS ET DES HOMMES Thierry Delroisse, quel est votre rôle au sein de l organisation de Dexia-BIL? Je suis responsable de la Direction Operations & Technology que l on appelle plus familièrement Ops&IT. Depuis le moment où j ai rejoint le Comité de Direction en 2001, avec les responsabilités de l IT et de l Organisation, le périmètre s est progressivement élargi avec le regroupement des départements Operations (que l on appelait autrefois les Back-offices) et le Facilities Management. Le scope est effectivement large Le département du Facilities Management est le dernier élément à avoir rejoint cette structure. L IT, les Operations, et l Organisation sont des métiers qui travaillaient déjà ensemble dans un objectif clair de servir le business et d apporter de la valeur ajoutée à la banque en termes de support aux projets, de support informatique ou de prestations pour les opérations Notre philosophie est de se positionner non pas en tant qu un support classique exécutant des demandes ou réalisant des projets, mais clairement comme un partenaire business. C est ce partenariat qui est créateur de valeur, que ce soit dans l initialisation des demandes, dans la réalisation d un projet ou encore dans son suivi. Il y a donc bien une démarche plus proactive, plus collaborative et plus anticipative avec le business. Comment cette stratégie s applique-t-elle? Nous venons de parler projet, nous avons dans ce domaine revu très fortement tous nos processus en matière de Project Portfolio Management. On a commencé ici chez Dexia-BIL, il y a environ trois ans, à mettre en place un Project Portfolio Management pour mieux définir quels sont les projets les plus générateurs de valeur sur lesquels la banque doit prioritairement mettre des moyens financiers et humains. C est un processus que le département Organisation a mis en place et qui fonctionne grâce à une approche collaborative très étroite des directions commerciales, financières et Ops& IT. Une démarche de type Business Case est ainsi systématisée et permet de procéder aux choix des projets ainsi qu à l estimation des moyens qui leur sont alloués avec rigueur et efficacité. Cette organisation entraîne certainement des changements culturels? C est effectivement une démarche culturelle qui est importante. Cet objectif a pu être atteint grâce à l adhésion de l ensemble des directions de la banque, qui ont fortement appuyé la démarche et qui nous ont aidé à mieux structurer notre apport au business. Cela a été aussi possible parce que les départements Informatiques et Opérations avaient su gagner une très bonne crédibilité au niveau de la banque: nous avions toujours montré cette démarche de prestation de services, de proximité, d agilité, de recherche de solutions... Enfin, nous avions déjà créé un département Organisation fort, avec un apport d expertise et de méthodologies nouvelles. Tous les ingrédients étaient présents pour rapidement atteindre une solide maturité dans ces processus de définition de notre portefeuille de projets. Le collaboratif et l anticipatif ont remplacé le cloisonnement et la réactivité! Aujourd hui, tout cela est entré dans nos mœurs! Plus personne ne parle de projet sans évoquer le DPPM, le Dexia Project Portfolio Management, ou sans évoquer ce principe de prioritisation. Cette démarche, initiée localement chez Dexia-BIL est aujourd hui adoptée par le Groupe Dexia.: la méthodologie et l approche mise en place, ont ainsi été généralisées au niveau du groupe. Votre périmètre de responsabilités ne se limite donc pas au niveau local? Effectivement, nos prestations de services dépassent le cadre de l entité Dexia BIL à Luxembourg, puisque nous réalisons des prestations pour certaines de nos filiales, en France, à Jersey, à Monaco ou sur certaines parties d infrastructure en Suisse, Notre DEVELOPPER A LUXEMBOURG UNE STRUCTURE DE HUB QUI PERMETTE DE SERVIR NOS FILIALES EN TERMES D IT ET D OPERATIONS orientation est clairement depuis de nombreuses années de développer à Luxembourg une structure de hub qui permette de servir nos filiales en termes d IT et d Operations dans un objectif de qualité et évidemment de maîtrise des coûts. Nous capitalisons ainsi sur les compétences de nos équipes à Luxembourg. Cela répond également à une demande forte des lignes métiers, notamment du Private Banking, qui souhaitent internationaliser leurs modèles commerciaux et leurs outils. DTS (Dexia Technology Services) en est un exemple, y en a-t-il d autres? Oui, DTS est un modèle de hub dans le domaine de la prestation de services en termes d infrastructures informatiques. Mais les équipes Informatique Dexia BIL assurent le développement d application pour nos filiales (la France et Jersey partagent les mêmes applications que nous que ce soit le Core-Banking System mais aussi les systèmes de Data Warehouse ou les systèmes communs pour la gestion du risque et autres) ou encore des prestations au niveau des opérations (centralisation des prestations vers le marché dans le cadre des Securities) ou transversales (gestion des archives) Mais cette notion de hub est large puisque nos équipes OPS&IT ont même des clients externes: Nous prestons les paiements en Euros (clearing) d un grand nombre de banques de la place. Nous sommes depuis quelques mois Swift Member Concentrator, ce qui signifie que nous proposons à d autres banques, gestionnaires, Asset Managers ou grandes entreprises une offre de services complète en matière de connexion Swift: inscription, gestion des opérations, connectivité et relation administrative avec SWIFT. Nous sommes bien loin du classique back-office du passé! / JUILLET 07 / 10

11 LogicaCMG Luxembourg S.A., 7, Zone d activité de Bourmicht, L-8070 Bertrange T: (+352) E:

12

13 LE GRAND ENTRETIEN Comment êtes-vous organisés au niveau de l IT? La structure organisationnelle des équipes de développement IT reflète l organisation métier de la banque et transversalement nous travaillons de manière permanente sur trois éléments fondamentaux: l architecture fonctionnelle (applications et modèles fonctionnels), l architecture technique (infrastructure et outils) et les processus. Ces processus doivent nous permettre d améliorer l efficience des départements informatiques, d augmenter la qualité de nos livrables et aussi la pertinence du fonctionnement avec les interlocuteurs externes (DTS par exemple) Pourquoi une telle importance sur les processus? PLUS PERSONNE NE PARLE DE PROJET SANS EVOQUER LE DPPM, LE DEXIA PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT Nous avons effectivement constaté ces dernières années que la partie processus prend une place de plus en plus importante. Une première explication, ce sont les rapprochements de plus en plus fréquents d entités dans des phases de globalisation ou de consolidation. Inévitablement ces rapprochements se font avec des objectifs très clairs d accroîssement de valeur, d augmentation business, mais aussi de maîtrise des coûts. La recherche de synergies est la clé de ces mouvements. Et si l on veut que les équipes travaillent ensemble, au sein de centres de compétences partagés capitalisant les meilleures pratiques du marché, il faut mettre le plus possible de processus en commun. La deuxième explication, c est l émergence de modèles d outsourcing qu ils soient internes ou externes. Au niveau de Dexia, le regroupement au sein de DTS de l ensemble de l infrastructure IT du Groupe Dexia nous force à adapter nos processus puisqu ils doivent refléter un mode de fonctionnement entre deux entités distinctes là où auparavant il s agissait d une relation entre deux départements de la banque. Cette évolution est valable pour l informatique. Mais c est également vrai pour les Opérations et là nous abordons l influence de la réglementation en termes de risques par exemple, d auditabilité ou de compliance qui nous impose bien entendu une formalisation de processus plus importante. Enfin, le focus sur les processus peut venir d une initiative business dans le cas d une recherche de certification: ISO en matière de qualité ou propre à un métier (auditabilité dans le monde de l administration des fonds, par ex.), Ce plan de transformation sur les processus s applique comment? Tout d abord je tiens à préciser que le vaste plan de transformation que nous avons initié est tridimensionnel: au-delà des processus, nous travaillons parallèlement sur deux axes supplémentaires: les ressources humaines et l architecture (fonctionnelle et technique). Au niveau des processus, sur quoi avez-vous mis les accents? Le DPPM dont nous avons parlé précédemment nous a permis d optimiser la construction du portefeuille de projets à réaliser. La suite logique est l optimisation des processus de réalisation de ces projets. C est l autre grand chantier sur lequel nous travaillons en termes de processus. Nous nous sommes focalisés dans une première étape sur 3 processus: la formalisation des exigences métiers (le Business Requirement Definition), le project management et la partie testing. Nous avons collaboré avec le CRP Henri Tudor qui nous a apporté de l expertise dans un domaine tel que les référentiels CMMI, tant pour ce qui était de l assessment de notre niveau de maturité que pour le déploiement des optimisations identifiées. En termes de gestion de projet, nous mettons en place une méthode basée sur les meilleures pratiques du groupe ou du marché (je citerais PMI) et qui sera adoptée par le groupe. Cela s accompagne aussi par un plan en matière de ressources humaines? Les ressources humaines ont toujours été au cœur de nos priorités. Ces deux dernières années, nous avons mené au sein de la Direction de nombreux projets d accompagnement des personnes en termes de formation ou de coaching. Cela a été le cas notamment pour le middle management IT avec le programme Up-to-You qui permet, sur base d un assessment, de construire un plan de développement et d accompagnement personnalisé tenant compte des compétences mais également des aspirations de chacun. L enjeu est important également au niveau du recrutement. Nos métiers génèrent constamment des besoins de compétences nouvelles, un rafraîchissement permanent des profils est nécessaire. Nous avons aussi, au niveau de la banque et du département Ops&IT, cette volonté de pouvoir faire évoluer les personnes. Souvent de jeunes diplomés entament leur carrière à l Organisation ou à l Informatique et ensuite montrent le désir d évoluer vers les Opérations ou vers les lignes métiers Ops&IT est pour la banque un vivier important de ressources qui se forment aux outils, aux métiers, à la culture Cette workforce se présente comment dans Ops&IT? Nous avons, sans compter les équipes de DTS, 125 personnes au niveau de l informatique accompagnées d un certain nombre d externes (de 40 à 45 personnes). Au niveau des Operations, il y a un environ 300 personnes, une quinzaine à l Organisation et 115 personnes au Facilities Management. Quelle est la ligne directrice au niveau de l architecture fonctionnelle? Notre architecture fonctionnelle s articule autour de deux composantes: une composante Distribution qui regroupe l ensemble des outils à destination des front-offices et une composante Production, où l on retrouve les outils de support et de production (l «usine» à proprement parler). En termes de front-end, une logique multichannel sous-tend notre stratégie. Ce principe architectural permet d offrir pour toutes les plateformes front-office l ensemble des (1) Dans l Arcelor Mittal Information technology Newsletter de janvier / JUILLET 07 / 13

14 LE GRAND ENTRETIEN services disponibles sur les plateformes back-office (produits, reporting, informations ). Tout en se gardant la possibilité de personnaliser le canal par rapport à l interlocuteur. Nous avons d ailleurs des projets importants, pour 2008, de refonte de certaines parties de cette infrastructure de distribution. Et au niveau du système de production? Nous avons un système Core-Banking robuste que nous utilisons depuis pratiquement 15 ans. Ce système intégré, BLS, contient l ensemble des informations qui permettent le fonctionnement de la banque tant pour les transactions que pour la comptabilité, ou les outils de pilotage de la banque. Une architecture intégrée qui offre de nombreux avantages en termes de cohérence de l information et de coûts de maintenance et d évolution. Dans les 15 derniers mois, nous avons mené une étude pour vérifier la pérennité de cet outil. Au vu de l évolution des besoins commerciaux et réglementaires nous devions en effet étudier et confirmer la pérennité de cette plateforme. A l issue de cette étude, qui a abordé non seulement les aspects fonctionnels, techniques et financiers mais également les éléments d implémentation, nous avons décidé de continuer sur la plateforme actuelle et de la pérenniser par un plan d investissement pluriannuel solide. Y a-t-il d autres éléments importants dans cette architecture fonctionnelle? Certainement la refonte de notre Data Warehouse que l on appelle chez nous CODS pour Corporate Operational Data Store. Il avait pour vocation à son origine, il y a une dizaine d années, d être uniquement un outil décisionnel, permettant d offrir un certain nombre d informations aux métiers de la banque, pour pouvoir analyser le comportement ou la rentabilité d un client par exemple. Aujourd hui, la frontière n est plus aussi hermétique entre informatique décisionnelle et informatique opérationnelle. Notre futur environnement CODS permettra d offrir au Front-office des outils plus orientés métiers, leur offrant plus d autonomie et de souplesse dans la réalisation d analyses ou encore de reportings que ce soit pour un pilotage global ou pour un entretien avec un client.. C est également l outil qui nous permet de faire le reporting officiel, de gérer et consolider les risques pour Bâle II, La panoplie des utilisations a effectivement fortement évolué Les autres éléments-clés de cette architecture fonctionnelle sont aussi ceux qui sont partagés avec le groupe comme TFM2B, qui est un projet de consolidation de l ensemble des outils pour la gestion de l activité sur les marchés financiers Notre architecture technique est fortement orientée sur les concepts SOA (Service Oriented architecture). Ces concepts permettent de bien gérer la séparation entre outils front-office et outils back-office et notamment d orchestrer les processus métiers au travers de différents services proposés. Tout cela se fait autour d une structure métier qui vise la flexibilité et la réutilisabilité de certains actifs logiciels. Les outils que nous utilisons? Aujourd hui les techniques «mainframe» côtoient les outils de toute dernière génération: Enterprise Service Bus, Rich Internet Application, Web2.0 Un exemple: les outils Flex d Adobe sont aujourd hui utilisés pour développer la nouvelle plateforme Banque Privée. Avec ces nouvelles technologies, les méthodes de développement doivent également s adapter. Nous privilégions les méthodes itératives qui permettent à la fois aux développeurs et aux analystes métiers de se familiariser avec ces outils et les possibilités qu ils offrent. Un des défis relevés est aussi celui de DTS? C est un challenge qui a commencé il y a un an et demi et qui va encore continuer une bonne année et demie Il s agit de l «externalisation» du département infrastructure: la partie technique (réseaux, NOUS AVONS DECIDE DE CONTINUER SUR LA PLATEFORME ACTUELLE serveurs, stockage, machines ) ainsi que les prestations qui y sont liées (services, back-up, batch, disponibilité, performance ). L idée du Groupe est de créer une société d infrastructure au niveau de Dexia. La volonté de garder cette compétence en infrastructure à l intérieur du groupe et de ne pas aller vers une société externe, est bien présente. Cette société DTS, détenue à 100% par Dexia, se positionne non pas comme une société à vocation technologique, mais comme un prestataire de services. Et au niveau de l architecture technique? / JUILLET 07 / 14

15 LE GRAND ENTRETIEN L objectif est bien de capitaliser au niveau des hommes, des compétences, des matériels et aussi de l immobilier, pour pouvoir réaliser des économies d échelle qui dépasseront annuellement les 10 millions d Euros pour le groupe Dexia. La création d une société spécialisée, basée à Luxembourg, au statut PSF 29-3 a donc été décidée à cet effet. Aucune délocalisation des équipes qui se trouvaient initialement à Luxembourg et Bruxelles n est prévue. La société est basée à Luxembourg mais le staff reste réparti sur les deux pays. Il s agit d un défi technique important. L ensemble des machines de Luxembourg et de Bruxelles seront consolidées et localisées sur trois sites physiques à la route d Esch, à Windhoff et à Gasperich. Vous en êtes où sur ce chemin? Nous sommes à mi-chemin! En 2005, nous avons élaboré le projet ainsi que le business case. L année 2006 a été consacrée à la mise en place de l organisation fonctionnelle de DTS et au début du fonctionnement des équipes en mode consolidé. Nous avons aussi élaboré le projet de consolidation technique des machines LE PREMIER MAINFRAME DEMENAGE CE DERNIER WEEK-END DE JUIN ICI A LUXEMBOURG a vu la création de l entité et le transfert des personnes de Dexia- BIL et Dexia Banque Belgique au sein de la nouvelle société. C est aussi, au mois de juin, le début des déménagements des machines. D ailleurs le premier mainframe ( le mainframe de test et de développement de Bruxelles) déménage ce dernier week-end de juin ici à Luxembourg. Ce déménagement des matériels va durer jusqu en juin Il y a plusieurs milliers de serveurs à déplacer: ceux de Bruxelles et ceux que l on réorganise ici localement Comment est-ce que vous vivez le projet d Esch-Belval? C est un projet gigantesque, de par la durée du projet, de par l infrastructure et de par les aspects financiers. Avec un impact important sur la vie luxembourgeoise et le développement socio-économique du Sud du pays.. Dexia-BIL a été le pionnier et l arrivée de l université et d autres infrastructures commerciales va amener rapidement une extension importante de ce site. Pour nous Dexia- BIL ce projet répondait à un double objectif: répondre à la demande d espace de bureau croissante notamment dans le secteur d activité des fonds d investissement (depuis lors la filiale RBCDISB a été créée) et rationaliser nos immeubles administratifs autour de deux pôles: l immeuble PLM (le HQ de Dexia-BIL, route d Esch, ndlr) et en l occurrence Esch-Belval. La première étape a eu lieu fin d année dernière avec la livraison de la première phase de notre projet et l installation de notre filiale RBC DISB L année dernière nous avons donné le feu vert au lancement de la seconde tranche des travaux: deux immeubles supplémentaires sont en construction et permettront de répondre au besoin d espace toujours croissant de RBCDISB. Quels sont les assets cruciaux de Dexia-BIL? On a parlé de systèmes et de processus, mais ce qui est crucial à mes yeux, ce sont les ressources humaines auxquelles j attache une attention toute particulière. Encore tout récemment nous avons effectué avec l aide de la DRH Dexia BIL et d un cabinet extérieur une enquête de satisfaction au niveau des équipes informatiques. L objectif était de «prendre le pouls» de nos équipes dans ces périodes de changements importants comme la création de DTS. Il en ressort que globalement les gens se sentent bien par rapport au fonctionnement de la banque, à leur management, ce dont je me réjouis. Il y a évidemment des points à améliorer, je pense par exemple au partage de l information quand nous travaillons sur des projets groupe. Ces points faibles sont désormais identifiés et nous allons y travailler. Si nous voulons des gens qui s investissent et qui croient en la société, il faut en retour leur offrir un environnement de travail adéquat et le soutien nécessaire. Pour moi, effectivement, les ressources les plus importantes ce sont les femmes et les hommes Et à ce propos nous sommes toujours à la recherche de talents, jeunes ou confirmés, pour rejoindre nos équipes et relever de passionnants défis! Thierry Delroisse Thierry Delroisse, de formation scientifique (IT et mathématiques) a rejoint Dexia-BIL en 1989, comme chef de projet dans le département informatique. En 1992, un projet de refonte de l IT apparaît dans la banque - et conduit au déploiement de la solution intégrée de core-banking. Thierry Delroisse prend part à cette équipée et devient responsable du département du développement informatique dans la foulée en Quatre ans plus tard, c est l entièreté de la responsabilité du département IT qui lui est confiée (développement et infrastructure). Après avoir mis en place des processus communs entre les deux pôles, la responsabilité de l Organisation lui est confiée et il entre au Comité de direction de Dexia-BIL en En 2002 les Operations, en 2004 le Facilities Management et enfin en 2005 le projet Esch-Belval complètent successivement son domaine de responsabilité. Ce parcours de dirigeant, Thierry Delroisse l a construit sur base de relations humaines et par son attrait pour la banque et ses métiers eux-mêmes plus que par son goût pour la technologie pure. Entrecoupée de moments privilégiés en famille, la vie de cet amoureux de la nature et de belles balades champêtres est bien remplie à la route d Esch. Exigeant et perfectionniste, Thierry Delroisse sait emmener les gens sur sa vision et sur sa stratégie et sans cesse fait part du mérite qu ont ses collaborateurs passés et actuels sur ses succès de plus de quinze ans à la Dexia-BIL / JUILLET 07 / 15

16 HOTCITY. VIVEZ LA VILLE. _ Luxembourg m offre le monde via Hotcity A partir du 12 juillet 2007, la ville de Luxembourg vous offre un accès mobile à Internet. Avec votre ordinateur portable ou votre téléphone mobile, vous pouvez consulter vos s, surfer sur Internet et rechercher des informations pratiques. Hotcity est un outil d avenir, d interactivité et de dialogue pour vous qui vivez la ville. Hotcity, une initiative de la Ville de Luxembourg _ L Internet mobile en ville

17 CASE CHOICE Dexia-BIL automatise la gestion des dossiers clients Bon début d année 2007 pour IRIS Luxembourg autour de Documentum. Après la BCEE, c est Dexia-BIL qui franchit des étapes sur la gestion de son contenu avec la solution de Content Management-phare d EMC, Documentum. Il s agit, auprès de la plus grande banque du pays, de la mise en place d un système de gestion des dossiers clients avec les solutions d IRIS Client Folder et Post&Mail. // Fin 2003, Dexia-BIL envisageait la migration de ses informations vers une plateforme de Gestion de Contenu d Entreprise. C est la solution d EMC Documentum qui est déterminé comme choix stratégique en matière de plateforme. «Pour valider ce choix, Dexia-BIL a lancé le projet pilote de Gestion des Dossiers Crédits, premier élément du Dossier Client», explique l intégrateur et spécialiste en solutions documentaires IRIS. La banque luxembourgeoise a confié ce projet à IRIS Luxembourg qui dispose d une bonne expérience dans la mise en œuvre de projets similaires pour d autres clients luxembourgeois. Dès lors les deux sociétés sont entrées en relation étroite et IRIS a pour son client procédé à la mise en place «du système Computer Output Laser Disk (COLD) qui traitait à l origine les listes internes clients, du système IMAGE pour le fichier central de la Banque, et d une application de capture de données de toute origine permettant également le traitement des chèques, des transferts, des titres d OPC, des archives des agences, pour un volume actuel équivalent à pages par jour». Le projet de Gestion des Dossiers Crédits avait pour objectif le remplacement du flux papier des activités crédits par un workflow électronique et également la mise en place d un dossier électronique Crédits centralisé et consultable par les personnes autorisées. La solution sélectionnée et implémentée repose sur deux produits développés par IRIS que sont IRIS Post&Mail pour la distribution des documents entrants au moyen de corbeilles électroniques et IRIS Client Folder pour le regroupement et la présentation des documents en dossiers clients. // «Cette solution a d abord été mise en production pour une centaine de personnes réparties entre le Back-Office Crédit du Siège et chacune des agences Dexia-BIL, expliquent les partenaires. Très rapidement, cette application a évolué vers la Gestion des Dossiers Clients par intégration d éléments complémentaires. On y retrouve ainsi l identification et la signalétique client, les conditions générales, les documents contractuels, les dossiers crédits, les contrats cartes de crédit, les extraits de comptes, etc.» Cette application a été intégralement déployée auprès des utilisateurs de Dexia-BIL et gère aujourd hui une base de plus de 5 millions de documents pour un peu plus d 1 million de comptes clients dans le même environnement serveurs. «Dexia-BIL et IRIS s accordent à dire que le succès des projets réalisés est le résultat d une fructueuse collaboration, d un excellent esprit d équipe et d une confiance mutuelle de leurs collaborateurs.» Ce succès a conduit aussi à la mise en chantier de projets nouveaux tant chez Dexia-BIL qu auprès de ses filiales. Frédéric Martin, Responsable du Service IT Document Management chez Dexia-BIL a noté que les compétences des consultants de l intégrateur ont permis que les projets soient réalisés avec qualité et répondent aux besoins exprimés par les utilisateurs. / JUILLET 07 / 17

18 CASE CHOICE La BDL se dote d Exchange 2007 Aujourd hui forte de 700 collaborateurs, la Banque de Luxembourg est une des institutions financières des plus renommées de la place. Répartis sur les sept sites de la banque, les employés disposent désormais d un environnement Microsoft Exchange. En avril 2006, la Banque de Luxembourg (BDL) pose le choix de migrer sa messagerie de Lotus Notes vers Microsoft Exchange, et ce dans le cadre de sa stratégie d introduction des technologies Microsoft en remplacement de Novell. Si la BDL a posé ce choix sur Exchange, c est évidemment dans l esprit de cohérence de sa politique IT, mais aussi pour atteindre des objectifs principaux qu étaient la mise à disposition de clients Outlook et apporter un axe de mobilité renforcée. Dans ce genre de remplacement de technologie, l aspect d éducation et de training des utilisateurs est évidemment très important. Le passage de Notes à Outlook a bien été accepté aussi parce que les utilisateurs sont familiers avec la technologie, «comme à la maison» Quant à l infrastructure technique, elle a dû subir aussi une refonte puisqu Exchange et SharePoint 2007 requièrent des serveurs 64 bits. Le clustering avec CCR, le stockage, les SQL Server et SharePoint Server, ont aussi été impactés. À l époque, Microsoft, en phase de développement d Exchange 2007, propose à la Banque de Luxembourg un RDP, un Rapid Deployment Program. Il s agit d une action win-win où Microsoft se dote d une référence locale (à l époque sur les 150 clients mondiaux, la DBL était la première entreprise grand-ducale à souscrire à Exchange 2007), mais aussi d un bêta testeur d envergure. Quant à la Banque de Luxembourg, elle accède à des budgets de consulting nouveaux, des outils de migration, des licences avantageuses et un accès au support direct vers Microsoft. «Dans le cadre de l action Exchange 2007 RDP, nous avions le choix de sept scénarios, explique David Boegen, Project Manager à la Banque de Luxembourg. Nous en avons choisi deux dont un qui reposait sur la haute disponibilité des systèmes de messagerie (avec des services de réplication continue en clustering (CCR) et la mobilité.» Pour la Banque, il était essentiel de trouver une solution en high availability qui supportait le mode asynchrone entre les nœuds actifs et passifs de l infrastructure, ce qui a été rendu possible par le cluster, comme services de protection de la messagerie. Ensuite, l aspect mobilité a été couvert notamment par Outlook Web Access et des services de push mail. Actuellement, cette étape est encore dans un mode de proof-of-concept qui est très satisfaisant mais qui n a pas encore été implémentée. Alors que la Banque de Luxembourg avait revu sa position sur la technologie réseau Novell vers Microsoft, elle a en outre pris la décision du remplacement des PC vers Microsoft sous Windows XP SP2 avec tous les upgrades. L Active Directory a été implanté et Office 2003 est resté en vigueur - une mise à jour vers Office 2007 devant d abord s assurer de l intégration de la nouvelle mouture dans le paysage applicatif existant. Photo Microsoft Convention 2006 Ready for a New Day «Nous avons fait face à des challenges de migration de Domino vers Exchange notamment sur les matières d annuaires, de mail routing, d applications sous Domino.» Il faut dire que la Banque ne disposait pas d outils pour l ensemble de la procédure de migration. Elle a donc eu lieu par étapes: de Domino à Exchange 2003, de Exchange 2003 à Exchange 2007 Bêta2 et de la Bêta2 à RTM (Released To Manufacturing) La migration des applications sous Domino reste à faire et sera re-développé sous Echange ou SharePoint selon les éléments. Les prochaines étapes seront celles-là, mais aussi l investigation d Office 2007 et SharePoint Server 2007, une réflexion sur des espaces de travail collaboratif et un groupe d utilisateurs pilotes Vista Les étapes: // 17/04/ Décision vers Exchange // 03/06/ Acceptation du RDP // 29/06/ Kick-off // 23/07/ Installation // 28/06/ users live // 02/10/ users live // 15/12/ users live / JUILLET 07 / 18

19 Savoir s'équiper, une clé de la réussite. En tant qu'entrepreneur, vous êtes constamment à la recherche des meilleures solutions. Celles qui permettront à votre entreprise de grandir et d'engranger les succès. En vous proposant ses produits de haute qualité et ses services complets d'implémentation, d'entretien ou de financement, Ricoh contribue à votre réussite. Et vous accompagne dans tous vos projets de croissance. De la première imprimante au plus performant des copieurs couleur. La marque de votre succès.

20 CASE CHOICE Les CFL aux commandes des postes clients Solution de sécurité des end-points pour les chemins de fer // Les chemins de fer luxembourgeois ont mis en place début d année dernière les solutions de controlling applicatif et des devices de SecureWave sur l ensemble des postes clients. Sanctuary, suite de sécurité de SecureWave, a été installée aux CFL afin de contrôler l usage des périphériques externes (clefs USB ) et l usage et l exécution d applications sur les postes clients. Les CFL sont ainsi à même d assurer un environnement stable et limiter considérablement l installation et l exécution de logiciels non sollicités, la fuite de fichiers sensibles et l utilisation de supports amovibles non autorisés. «Nous recherchions une solution nous permettant de limiter l installation de logiciels clandestins installés sur des périphériques amovibles et de prévenir la fuite de données sensibles sur nos postes clients», a expliqué Marc Schneider, Administrateur Réseaux des CFL. La solution SecureWave a été déployée progressivement sur les postes clients des CFL, répartis dans tout le pays et principalement sur les grands sites que sont Luxembourg- Ville, Bettembourg, Pétange et Esch-sur-Alzette. L installation de Sanctuary a été effectuée pendant la migration de Windows NT vers Windows XP - migration complètement effectuée désormais sur l ensemble des postes. La solution SecureWave est utilisée à 100% de son potentiel, depuis 6 mois. «Notre choix a été renforcé par le fait que SecureWave propose également une solution de contrôle d usage d applications. La suite Sanctuary était la réponse parfaite à nos besoins puisqu elle permet de coupler la gestion des supports amovibles et le contrôle applicatif à partir d une console centralisée unique.» «Depuis que nous utilisons la suite Sanctuary, nous avons constaté une très forte diminution du nombre de spyware sur les postes clients. Sanctuary s avère également être un outil très efficace pour agir en complément des anti-virus. Nous n avons pratiquement plus de problèmes d infections virales ou de diffusions de virus de poste à poste», poursuit Marc Schneider. «La technologie basée sur le principe de «Liste Blanche» nous a également permis d intégrer rapidement les logiciels métiers utilisés par nos différents départements.» PatchLink Corporation sur le point d acquérir SecureWave SA PatchLink Corporation, éditeur de solutions de gestion des vulnérabilités, va acquérir SecureWave et servira plus de clients à travers le monde. La transaction devrait être conclue dans les semaines à venir. La combinaison de ces offres certifiées «Critères Communs» (Common Criteria) crée la première plate-forme intégrée de sécurité pour une protection unifiée et un contrôle de tous les serveurs et postes de travail (endpoint) de l entreprise. «Les synergies techniques et géographiques entre les deux sociétés ont fait de ce rapprochement une étape logique», explique Bob Johnson, CEO de SecureWave. / JUILLET 07 / 20

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Évoluer grâce à la communication En faire plus avec moins de moyens est un défi récurrent pour les petites entreprises. Vous devez pour cela améliorer constamment

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP?

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP? AVANT-PROPOS Ces dernières années, le fort développement d un Internet à Très Haut Débit dans les entreprises s est traduit par la migration d une téléphonie dite traditionnelle à une téléphonie utilisant

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

Dotez-vous des moyens de communication d une grande entreprise au prix d une petite entreprise. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs.

Dotez-vous des moyens de communication d une grande entreprise au prix d une petite entreprise. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs. Toute TPE-PME est à la recherche de solutions pour réduire ses coûts et améliorer son mode de fonctionnement. Comme n importe quelle entreprise, vous souhaitez

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

Externalisation et managed services : où est la juste mesure pour vous?

Externalisation et managed services : où est la juste mesure pour vous? Externalisation et managed services : où est la juste mesure pour vous? FILE & PRINT DATABASE DATABASE IVE ACKEND «Finalement, nous sommes intéressés par les services, pas par les serveurs.» Voilà une

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

Parole d utilisateur. Témoignage Infrastructure Windows Server. Italcementi Calcia réduit ses coûts par la consolidation de son infrastructure

Parole d utilisateur. Témoignage Infrastructure Windows Server. Italcementi Calcia réduit ses coûts par la consolidation de son infrastructure Parole d utilisateur Témoignage Infrastructure Windows Server Italcementi Calcia réduit ses coûts par la consolidation de son infrastructure Témoignage Infrastructure Windows Server Italcementi Calcia

Plus en détail

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise?

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise? Dossier Spécial Technologies Microsoft 2007 GROUPE PERMIS INFORMATIQUE Livre Blanc par Thierry Choserot, Responsable des Partenariats D I S C E R N E R L I N T E R E T D E S T E C H N O L O G I E S 2 0

Plus en détail

OSIATISBIZ UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN EQUANT SOLUTIONBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9

OSIATISBIZ UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN EQUANT SOLUTIONBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9 OSIATISBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9 SOLUTIONBIZ EQUANT UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN Gilles Deprost, responsable Knowledge Management & Tools d Equant 2F LES PHASES CLÉS DU PROJET SYNERGY

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

FILIÈRE TRAVAIL COLLABORATIF

FILIÈRE TRAVAIL COLLABORATIF FILIÈRE TRAVAIL COLLABORATIF 89 MICROSOFT EXCHANGE SQL Server... /... TRAVAIL COLLABORATIF Introduction à l installation et à la gestion d Exchange Server 2007 Durée 3 jours MS5909 Gérer la sécurité de

Plus en détail

Guide des solutions Microsoft Server

Guide des solutions Microsoft Server Guide des solutions Microsoft Server Quel serveur choisir pour les petites et moyennes entreprises? Guide Partenaires Dans le monde des entreprises d aujourd hui, les PME doivent faire beaucoup de choses

Plus en détail

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré)

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré) Constat Les études actuelles montrent que la proportion d'informations non structurées représente aujourd'hui plus de 80% des informations qui circulent dans une organisation. Devis, Contrats, Factures,

Plus en détail

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps?

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? La dématérialisation des échanges bancaires SEPA Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? Juin 2013 Sommaire Prologue et son positionnement dans la dématérialisation

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique

SII / SIG. Chronique d un succès majeur pour SIG. Le Partenaire Technologique Le Partenaire Technologique SII / SIG Chronique d un succès majeur pour SIG Comment la mise en place d un outil novateur de gestion des infrastructures et des services a permis à SIG d améliorer la gestion

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales

CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales CACEIS Corporate Trust, la filiale française de CACEIS spécialisée dans les services aux émetteurs, conjugue simplicité et réduction des coûts

Plus en détail

s Pourquoi un PBX IP?

s Pourquoi un PBX IP? s Pourquoi un PBX IP? La VoIP est en pleine évolution, c est pourquoi on trouve de PBX IP comme pbxnsip offrant plus de valeur ajoutée et de fonctionnalités qu un système de centrale téléphonique traditionnel.

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Cable & Wireless renforce la protection de son environnement informatique. Témoignage Windows Server 2003 Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Grâce à la gamme de produits Forefront, nous sommes à même d améliorer la sécurité des services orientés clients et ce, pour un

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

am2i» est une société Guyanaise spécialisée dans la prestation de services informatiques aux entreprises.

am2i» est une société Guyanaise spécialisée dans la prestation de services informatiques aux entreprises. am2i» est une société Guyanaise spécialisée dans la prestation de services informatiques aux entreprises. «am2i Notre Sarl a été fondée par Patrick ANTOINE-EDOUARD en 1999 avec un capital de 15 245. Il

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

IBM Business Process Manager

IBM Business Process Manager IBM Software WebSphere Livre blanc sur le leadership en matière d innovation IBM Business Process Manager Une plateforme de BPM complète, unifiée et facilement adaptable aux projets et aux programmes d

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

Insight Software Live

Insight Software Live Insight Live INSIGHT S SOFTWARE AS A SERVICE SOLUTION www.fr.insight.com 01 30167 29 30 software Sommaire as a Service (SaaS) : une alternative? 3 L Offre de Services Insight Live 4 L Offre en détails

Plus en détail

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc CONNECTIVITÉ Microsoft Dynamics AX Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX Livre blanc Ce document décrit les possibilités offertes par Microsoft Dynamics AX en terme de connectivité et de montée

Plus en détail

des Produits et des Solutions

des Produits et des Solutions des Produits et des Solutions Le groupe Econocom Notre mission Accompagner nos clients dans la maîtrise et la transformation des infrastructures IT et télécoms pour en garantir l accès en tout lieu et

Plus en détail

VIE ET STAGE liés aux Risques

VIE ET STAGE liés aux Risques VIE ET STAGE liés aux Risques Stage Contrôle de gestion - H/F Référence: SGBTDGDEFIN15012015 Date de publication: 16-01-2015 Métier Finance d'entreprise / Comptabilité Activité Banque privée Type de contrat

Plus en détail

l E R P s a n s l i m i t e

l E R P s a n s l i m i t e l ERP sans limite 2 Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du chiffre d affaires en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes

Plus en détail

L outillage du Plan de Continuité d Activité, de sa conception à sa mise en œuvre en situation de crise

L outillage du Plan de Continuité d Activité, de sa conception à sa mise en œuvre en situation de crise Auteur : Robert BERGERON Consultant en Sécurité des Systèmes d Information et Management de la Continuité d Activité Quel outil pour le PCA? de sa conception à sa mise en œuvre en situation de crise Introduction

Plus en détail

Gestion électronique de documents

Gestion électronique de documents you can Canon ADOS Architecture for Document Services TM Gestion électronique de documents Gestion électronique de documents ADOS Les exigences complexes posées à la gestion des documents requièrent des

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

Messagerie & Groupeware. augmentez l expertise de votre capital humain

Messagerie & Groupeware. augmentez l expertise de votre capital humain Messagerie & Groupeware augmentez l expertise de votre capital humain OUTLOOK 2010* Etude des fonctionnalités d un logiciel de messagerie Tout public 1 journée MG01 Maîtrise de l environnement Windows

Plus en détail

IT on demand & cloud professional services

IT on demand & cloud professional services IT on demand & cloud professional construisons ensemble l avenir de vos solutions informatiques les plus critiques IT on demand & cloud professional agréger un écosystème d applications et d infrastructures

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information

Jalix, intégrateur-conseil en systèmes d information Jalix est un intégrateur-conseil en systèmes d information spécialisé dans les domaines de : n l infrastructure, n la mise en œuvre de solutions ERP/PGI et CRM, n le pilotage de projets (ERP, CRM, infrastructure),

Plus en détail

Mise en place d un service de voix sur IP

Mise en place d un service de voix sur IP PROJET DE MASTER 1 2004-2005 Mention Informatique Spécialité Réseaux Mise en place d un service de voix sur IP CAHIER DES CHARGES Adrien Dorland < revok_2k2@hotmail.com > Loic gautier < ciolcavalli@hotmail.com

Plus en détail

SOLUTIONS DE COMMUNICATION POUR PME

SOLUTIONS DE COMMUNICATION POUR PME SOLUTIONS DE COMMUNICATION POUR PME Alcatel OmniPCX Office La solution de communication globale adaptée aux besoins de votre entreprise VOIX, DONNÉ LA SOLUTION DE UNE SOLUTION UNIQUE POUR RÉPONDRE À TOUS

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

ARCHITECTURE DE SAGE ACCPAC

ARCHITECTURE DE SAGE ACCPAC Sage Accpac ERP offre la liberté de choix, l intégration transparente, la haute performance et fiabilité pour les entreprises avant-gardistes axées sur une rentabilité accrue et l avantage de l atout concurrentiel.

Plus en détail

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias

M7480 Contact Center. Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Des centres d appels aux centres de contacts multimédias M7480 Contact Center Une solution modulaire intégrée L éventail des modules applicatifs permet une adaptation permanente aux

Plus en détail

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires Pivotal CRM 6.0 Quelle que soit la tendance d évolution des marchés, faites de vos clients le moteur de votre réussite avec une meilleure maîtrise et une meilleure flexibilité et un coût de possession

Plus en détail

L entreprise collaborative

L entreprise collaborative L entreprise collaborative Spécialiste des solutions Cloud Microsoft pour votre PME Gestion des appareils Logiciels Office Messagerie Collaborative Mobilité Partage de documents Calendriers partagés Intranets

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS SECURITIES SERVICES LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS Compte tenu des contraintes réglementaires grandissantes, de la complexité accrue

Plus en détail

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels.

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels. Solutions Une expertise au service de vos besoins logiciels. SIX Financial Information Solutions offre une combinaison parfaite des données, des process et du logiciel pour développer des produits sur

Plus en détail

IBM Maximo Asset Management for IT

IBM Maximo Asset Management for IT Gérez de manière économique l ensemble du cycle de vie de vos équipements et ressources informatiques IBM Points forts Aide à contrôler les coûts et l impact financier des équipements informatiques avec

Plus en détail

Optimisez la gestion de l information dans votre entreprise

Optimisez la gestion de l information dans votre entreprise Optimisez la gestion de l information dans votre entreprise THEREFORE you can * * Bien sûr, vous pouvez L accès rapide à la bonne information permet une prise de décision efficace. Or, un employé passe

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION INTEGRATEURS Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PEBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée

Plus en détail

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK

GÉREZ VOTRE RELATION CLIENT SANS QUITTER MICRO SOFT OUTLOOK Face à l évolution rapide des marchés, les entreprises doivent continuellement reconsidérer leurs axes de développement et leurs stratégies commerciales. Les sollicitations permanentes des concurrents

Plus en détail

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Aperçu : Permettre l agilité du data-center La flexibilité métier est votre objectif primordial Dans le monde d aujourd hui, les clients attendent

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

Solution. collaborative. de vos relations clients.

Solution. collaborative. de vos relations clients. Solution collaborative de vos relations clients. Le Collaborative Relationship Management : une autre vision du CRM L un des enjeux majeurs dans les relations qu une entreprise entretient avec ses clients

Plus en détail

Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM

Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM BROCHURE SOLUTIONS Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM L IDENTITE AU COEUR DE VOTRE PERFORMANCE «En tant que responsable informatique,

Plus en détail

L outsourcing de la fonction comptable

L outsourcing de la fonction comptable OCA, Société d Expertise-Comptable 63 avenue de Villiers 75017 PARIS Tel: 01.40.54.98.80 / Fax : 01.47.63.92.75 oca@oca-audit.com www.oca-audit.com L outsourcing de la fonction comptable Sommaire 1. L

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant Alain Fernandez Consultant indépendant, il intervient depuis plus de 15 ans auprès des grands comptes et des PME sur la conception des systèmes

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

Sommaire. 1 Préparer les opérations 15. 2 Choisir les ordinateurs 37

Sommaire. 1 Préparer les opérations 15. 2 Choisir les ordinateurs 37 1 Préparer les opérations 15 1.1 Définir la taille de l entreprise... 26 1.2 Définir le budget... 27 1.3 Documenter son travail... 29 1.4 Créer un planning... 32 2 Choisir les ordinateurs 37 2.1 Choisir

Plus en détail

Office 365 pour les établissements scolaires

Office 365 pour les établissements scolaires Office 365 pour les établissements scolaires Tous les services destinés aux écoles, aux enseignants et aux élèves en un coup d oeil Sommaire the microsoft visual identity INTRODUCTION... 3 VUE D ENSEMBLE...

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

Fiche technique RDS 2012

Fiche technique RDS 2012 Le 20/11/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique RDS Objectif 02/04/2013 20/11/2013

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

Solution. collaborative. de vos relations clients.

Solution. collaborative. de vos relations clients. Solution collaborative de vos relations clients. Le Collaborative Relationship Management : une autre vision du CRM L un des enjeux majeurs dans les relations qu une entreprise entretient avec ses clients

Plus en détail

L externalisation réglementée

L externalisation réglementée L externalisation réglementée SOMMAIRE 3 LA PLACE FINANCIÈRE LUXEMBOURGEOISE 4 L EXTERNALISATION DANS LE SECTEUR FINANCIER 5 LE STATUT DE PSF DE SUPPORT 7 L OFFRE DE SERVICES 9 POURQUOI TRAVAILLER AVEC

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition)

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Le service Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) vous aide à migrer vos applications

Plus en détail

Dynamisez vos processus

Dynamisez vos processus >> ELO Business Logic Provider for ELO Business Solution pour Microsoft Dynamics NAV Dynamisez vos processus ELO Business Logic Provider pour Microsoft Dynamics NAV Le Business Logic Provider (BLP) d ELO

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients

Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients Progrès de la virtualisation La virtualisation des serveurs

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Ordinateur central Hôte ERP Imagerie/Archivage Gestion des documents Autres applications d'administration. Messagerie électronique

Ordinateur central Hôte ERP Imagerie/Archivage Gestion des documents Autres applications d'administration. Messagerie électronique 1 Produit Open Text Fax Remplacez vos appareils de télécopie et vos processus papier inefficaces par un système sécurisé et efficace de télécopie et de distribution de documents. Open Text est le premier

Plus en détail

Hitachi Data Systems redéfinit le stockage unifié

Hitachi Data Systems redéfinit le stockage unifié Hitachi Data Systems redéfinit le stockage unifié Hitachi Unified Storage (HUS) est le premier environnement permettant de consolider et centraliser la gestion des données aux niveaux blocs, fichiers et

Plus en détail

Jonction SIP Microsoft Lync avec. Michael Werber Directeur des comptes commerciaux michael.werber@thinktel.ca

Jonction SIP Microsoft Lync avec. Michael Werber Directeur des comptes commerciaux michael.werber@thinktel.ca Jonction SIP Microsoft Lync avec la voix universelle Michael Werber Directeur des comptes commerciaux michael.werber@thinktel.ca À propos de ThinkTel Fondée en 2003, ThinkTel a été rachetée par Distributel

Plus en détail

NS1000 PANASONIC SERVEUR SIP TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES DE COMMUNICATIONS UNIFIÉES

NS1000 PANASONIC SERVEUR SIP TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES DE COMMUNICATIONS UNIFIÉES TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES NS1000 PANASONIC SERVEUR SIP DE COMMUNICATIONS UNIFIÉES QUALITÉ HD MISE EN RÉSEAU EN TOUTE TRANSPARENCE ÉVOLUTIF AU GRÉ DES BESOINS NS1000 EN QUELQUES MOTS Serveur de communications

Plus en détail

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Paul TERRAY, Consulting Manager, SOLLAN Alexis FRITEL, System Engineer, EMC 16/06/2015 Sommaire Partie 1 : Présentation de la problématique

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail