L office de tourisme de demain. Travail : l ordinateur s impose partout. aecom.org. portable ou son ordinateur de poche.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L office de tourisme de demain. Travail : l ordinateur s impose partout. aecom.org. portable ou son ordinateur de poche."

Transcription

1 aecom.org numérique Comprendre l actualité et les tendances du numérique Tablettes tactiles, écrans interactifs, réseaux sociaux les offices de tourisme doivent s adapter pour offrir une vraie expérience à leurs visiteurs James Thew - Fotolia.com Laval Virtual France Travail : l ordinateur s impose partout L office de tourisme de demain Un Les Aquitain capacités sur Pessac, six utilise internet L Auberge avec son Réseaux téléphone inattendues pionnière du numérique portable ou son ordinateur de poche. de Kinect 10 sans-contact 22 vous accueille 24 sociaux et entreprises 28 Bimestriel d AEC, agence des initiatives numériques

2 2 édito sommaire Da n s et hors les m u r s par Marcel Desvergne, président d AEC, agence des initiatives numériques La Toile planétaire et ses applications numériques ne connaissent pas les frontières physiques. Nous sommes installés depuis début 2010, à Bacalan, à côté de la station de tram New York, mais les réflexions et les projets que nous développons ont une assise bien plus vaste. Exister 137 rue Achard, c est aussi travailler parfois chez soi - merci le télétravail -, c est partager avec nos pairs parisiens, bretons ou wallons. Et c est accompagner des porteurs de projets. Il était nécessaire, en ce joli mois de mai, de tirer les premiers enseignements de l Auberge numérique et d en rappeler l état d esprit : AEC permet aux étudiants, jeunes entrepreneurs, innovateurs, travailleurs indépendants, jeunes pousses de se déployer en responsabilité. Une dizaine de projets ont été développés à ce jour. L assemblée générale de notre agence des initiatives numériques a donné son accord pour que ce premier essai soit confirmé par un développement de l Auberge numérique. Suite donc au prochain numéro. Un autre acte s est déroulé ce même 30 mars. Quatre structures se sont jointes aux 22 adhérents d AEC : ADEISO, Bordeaux Gironde Investissement, Innovalis Aquitaine et La Lyonnaise des Eaux. La confiance de ces nouveaux partenaires pour le travail que nous menons en phase avec les collectivités territoriales est plaisante. Elle est le signe que l Aquitaine investissant dans le champ du numérique (ses filières, ses réseaux, ses formations, ses applications, ses usages) fait preuve de maturité en croisant les pertinences de chacun. Parler de l écosystème numérique mondial n est pas suffisant. C est nécessairement, sur le terrain, passer des alliances et s organiser en commandos pour produire des contenus, fournir des services tout en explicitant les modes sociétaux de nos comportements. L innovation numérique est bien le complément de la réflexion stratégique sur notre monde digital. La lecture du dossier sur L office de tourisme de demain en est une illustration probante, comme les propos de Nathalie Manet-Carbonnière, nouvelle conseillère régionale déléguée au développement numérique. Laval Virtual France 4 actus «Arrêtons les discours simplistes sur les évolutions numériques!» 6 Hommes-femmes : inégaux sur internet 8 Comment favoriser la télémédecine? 10 Les capacités inattendues de Kinect Dossier 12-21L office de tourisme de demain 22 initiatives Pessac, ville pionnière du sans-contact 24 jeunes pousses L Auberge numérique vous accompagne 26 R & D Les maîtres de la géolocalisation 28 juridique Les réseaux sociaux et l entreprise Et aussi Enquête sur le télétravail 5 / Le premier Hyperlivre aquitain 7 / Naissance du cluster TIC Santé Aquitain 9 / Portrait de la conseillère régionale déléguée au développement numérique 23 / de nouvelles obligations pour les réseaux wifi 28 /le monde numérique et l agenda 30-31

3 actus PIGMA 47 entreprises PIGMA : 250 organismes partagent de l information géographique sur internet En mars, la Communauté urbaine de Bordeaux a officiellement rejoint les 250 partenaires de PIGMA, la plate-forme de l information géographique mutualisée en Aquitaine. Le site internet PIGMA (1) regroupe près de 1200 données géographiques versées au pot commun par les partenaires du programme. Il s agit par exemple du tracé de la future Ligne à Grande Vitesse, d évaluations de la qualité de l air, de données issues du Plan Chablis suite a la tempête Klaus de 2009, des mouvements de terrain recensés sur la Côte Rocheuse, d une carte du maillage territorial des collectivités en Aquitaine ou encore de l état du réseau ferré existant. Les partenaires n ont pas directement accès à ces données mais peuvent les visionner sur le site et demander au détenteur la possibilité de les réutiliser. Il y a un an, ils étaient 40 partenaires à avoir signé une convention de partenariat avec le Gip Atgeri, grand ordonnateur du projet, avec l aide de l Europe, de l État et de la Région Aquitaine. La montée en puissance, courant 2010, du programme PIGMA illustre la ténacité des équipes qui l animent et le formidable potentiel issu du partage de l information publique. Pour en témoigner via des retours d expériences et accentuer cette dynamique d échange, le GipAtgeri devait réunir pour la première fois, le 28 avril, l ensemble de ses partenaires à Bordeaux. Il devait être de question de faire le point sur la dynamique PIGMA, sur le catalogue de données, les groupes de travail (socioéconomique, occupation du sol, réseaux de communication électronique, littoral) et d entendre des témoignages concrets d utilisation de la base PIGMA comme celui de la communauté de communes de Montesquieu qui a dynamisé son système d information géographique grâce au catalogue de données partagées. (1) Ouverture du portail numerique47.fr! Numérique47 a été présenté aux membres du conseil d administration du CDG 47 ainsi qu aux partenaires le 29 mars. Un clic pour les entreprises Comment faire pour être plus visible sur internet, conquérir de nouveaux marchés, fidéliser une clientèle ou s installer sur le web? Les CCI et les acteurs institutionnels du numérique d Aquitaine répondent à ces questions à travers une nouvelle plate-forme web régionale : unclicpourmaboite.fr. Ce site mutualise des ressources destinées aux TPE/PME et propose un agenda régional d événements publics, un annuaire des prestataires aquitains, des dossiers classés par thématique, une zone questions-réponses et un contact direct avec des experts. AEC Vitrine de l action menée dans son département par le Centre de gestion du Lot-et-Garonne, le portail web numerique47.fr a été lancé fin mars et présenté par Jean Dreuil, président du CDG 47. Ce site internet est destiné aux collectivités locales. Il présente les divers axes du programme L élu rural numérique (lire Aquitaine numérique n 34) : services internet, dématérialisation, information géographique et sécurité des systèmes d information. Ce programme vise une montée en compétences des acteurs publics du département sur les enjeux du développement des TIC. Son objectif est ainsi résumé sur le site : «Combler le retard d appropriation dont souffrent les collectivités» et «éviter le risque de voir la fracture numérique se creuser entre petites et grandes collectivités». Le CDG 47 est positionné depuis vingt ans pour accompagner en informatique les communes. Il est présidé par Jean Dreuil, maire de Sérignac-sur-Garonne et conseiller général du canton de Laplume. 3

4 4 actus publication projets Marcel Desvergne, président d AEC, cosigne un ouvrage d entretiens avec Florence Durand-Tornare, fondatrice de l association Villes Internet. «Arrêtons les discours simplistes sur les évolutions numériques!» Dans De l ardoise à la tablette numérique Ou comment décider au présent, Appel à projets numériques plus sur aecom.org Le congrès mondial ITS dédié aux transports intelligents se déroulera en 2015 à Bordeaux. Ce sera le deuxième plus grand congrès après Vinexpo. De transports intelligents, il en est question dans le programme de «soutien aux nouveaux services et usages du numérique» doté de 2,25 milliards d euros. Le Gouvernement a annoncé qu il recherchait des projets autour de deux thématiques : la «Ville numérique» et les «Systèmes de transport intelligents». La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 31 mai «Ville numérique» L appel à projets «Ville numérique» englobe les technologies, produits et services innovants de la ville intelligente et interactive. Il se décline en trois thématiques : la collecte des données (outils de collecte et de diffusion, développement de capteurs), le traitement et la simulation de données en temps réel et les interfaces d usages intelligentes (notamment les services sans contact). Il cible les entreprises et les laboratoires. À la demande de l association des maires de grandes villes de France, il sera lancé, dès juin, un second appel à projets sur la Ville numérique dédidé aux collectivités. «Systèmes de transport intelligents» L appel à projets «Systèmes de transport intelligents» couvre trois thématiques : les systèmes d information des usagers et de billettique, les systèmes d aide à la gestion des déplacements et les systèmes de communication pour véhicule. Marcel Desvergne, président d AEC, s entretient avec Florence Durand-Tornare, fondatrice de l association Villes Internet. Il y expose ses réflexions sur l évolution DES numériques (dixit) et lance des pistes de choix possibles pour les citoyens et les élus qui les représentent. Vous décrivez le numérique comme «une démarche pas encore dominée», dont il nous faut «comprendre l identité et les valeurs». Quelles sont ces valeurs? Marcel Desvergne : «Nous devons prendre en compte les trois valeurs principales qui structurent le monde numérique : l ordre, le partage et la liberté.» «Nous devons prendre en compte les trois valeurs principales qui structurent le monde numérique depuis sa création : l ordre, le partage et la liberté. «Le premier, l ordre, fonde l internet. Mis au point par le Pentagone, le système ordonne et structure. On le voit encore aujourd hui : lorsque les réseaux sont coupés, on réinvente la circulation des idées comme celles des monnaies. En Lybie ou en Chine, internet sert autant à véhiculer des ordres qu à contester le pouvoir. Dès sa naissance, internet est conçu avec AEC Photo : Hervé Lefebvre suzanne galy - AEC

5 télétravail l esprit de liberté propre aux mouvements libertaires des campus ainsi qu avec la conviction du partage entre scientifiques du monde entier. «Ces valeurs sont, plus de quarante ans après, toujours présentes et indissociables l une de l autre. Elles fondent l idéologie du numérique auquel chacun doit s intéresser.» Vous affirmez en effet que «le politique» est «incontournable». Quel serait selon vous le socle de cette politique pour LES mondes numériques? «Le socle existe déjà, c est l alliance de l entreprise, de la recherche et de l innovation qui a créé et développe le marché planétaire. C est lui qui crée de nouveaux besoins, de nouvelles émotions, dont les dernières applications comme le tactile et le sans-contact font fureur. C est lui qui lance des innovations et des produits dont une poignée seulement resteront dans le commerce. Ce monde-là apporte des réponses différenciées à tous et à chacun : étudiants, chômeurs, personnes âgées, enfants, parents, etc. Face à cela, comment gouverner? La sphère publique doit-elle fermer, interdire, censurer? Ou plutôt participer en apportant des réponses aux différentes fractures numériques? Vous imaginez de quel côté je penche.» Mais la sphère d influence de l acteur public paraît se restreindre. La collectivité doit de plus en plus travailler en collaboration avec l acteur privé. Fautil le regretter? «Il faut surtout arrêter les discours simplistes! Le rouleau compresseur mondial du numérique ne se situe plus au niveau de la technique mais des contenus, des cultures et de l accompagnement social. Il y a peu de moments et d espaces pour analyser ces nouvelles stratégies et celles à adopter, aux divers échelons territoriaux. Chacun étant chef chez lui, comment agir ensemble afin d offrir du sens au citoyen?» Vous citez trois scénarios d avenir. Le premier expose un statu quo du monde numérique actuel ; le deuxième p r i v i l é g i e une hypertoile omnipotente et un blocage sociétal ; le troisième dessine un monde harmonieux au sein duquel convergent les intérêts de tous les acteurs. Lequel vous paraît-il le plus crédible? «Si les décideurs s accaparent ces questions sur le numérique, le troisième scénario verra le jour. Mais le plus crédible est sans doute le scénario du blocage car je pressens que vont perdurer, à l avenir, des tensions sur l économique et les questions sociales comme la vie privée.» Propos recueillis par suzanne galy De l ardoise à la tablette numérique Ou comment décider au présent, une publication Villes Internet disponible en téléchargement gratuit sur plus sur aecom.org Une enquête régionale sur le télétravail Le télétravail contribue, toutes les expériences en témoignent, à l amélioration de la qualité de vie des salariés. Pour mieux en cerner les pratiques, les attentes et les inquiétudes des entreprises à propos du télétravail, une grande enquête régionale s est déroulée du 7 mars au 25 avril. Notre pays témoigne d un certain retard dans son développement. Notre région est elle-même en léger repli par rapport à la moyenne nationale dans ce domaine. Ainsi, selon l étude Citica de 2008, on compte 6,4% de télétravailleurs en Aquitaine pour 7% en France et une moyenne européenne de 13% (emplois salariés et indépendants). Pour mémoire, le Centre d Analyse Stratégique escomptait en 2009 une évolution à hauteur de 30% de télétravailleurs de la population active d ici quelques années, et de 50% d ici Car le télétravail contribue d une manière efficace à notre objectif de développement durable en désengorgeant nos villes et nos axes de circulation. Il contribue également, toutes les expériences en témoignent, à l amélioration de la qualité de vie des salariés. Incidemment, il permet de surcroît à l entreprise ou à l institution de moderniser son offre de services et ses modèles de gestion. En effet, cette réalité européenne qu est devenu le télétravail est très majoritairement évaluée positivement par les acteurs, pour autant que les processus mis en œuvre soient fondés sur le volontariat des salariés, la réversibilité, et l alternance du travail en entreprise et à distance (domicile ou espace dédié). AZP Worldwide - Fotolia.com 5

6 6 actu enquête data 61% des f e m m e s s o n t internautes contre 70% des h o m m e s. Quelques précisions et une infographie pour comprendre. Les hommes et les femmes ne sont pas égaux face à internet AEC apporte sa pierre à l analyse des usages de la Toile en livrant une infographie des plus explicites : en 2010, en Aquitaine, les femmes accusent un retard significatif de 9 points de pourcentage sur les hommes quant à leur utilisation d internet. Selon l enquête «ménage» réalisée dans le cadre du Diagnostic 2010 de l Aquitaine numérique, on constate qu il y a 61% d internautes parmi les femmes contre 70% parmi les hommes. Peut-on parler de fracture numérique par genre? Les chiffres nous livrent une réponse positive mais qu il faut nuancer en étudiant d autres critères. C est chez les non diplômés que les inégalités entre les hommes et les femmes sont les plus significatives, avec 17% d internautes chez les femmes contre 42% chez les hommes. On retrouve ici comme un «effet double peine» : pas de diplôme signifie un moindre usage d internet (et donc un obstacle pour l accès potentiel à la connaissance). L âge apparaît aussi comme un critère discriminant : plus la classe d âge est élevée, moins les personnes sont internautes. Et les personnes âgées sont celles qui ont le moins de diplômes dans la société actuelle. Les femmes sont particulièrement concernées, ce qui corrobore les résultats obtenus dans l enquête d AEC. Tenir compte des niveaux de diplômes est une approche pertinente. On constate d ailleurs que les inégalités dans l utilisation d internet s estompent à partir du bac (74% pour les femmes contre 79% pour les hommes) puis deviennent à l avantage des femmes à partir des études supérieures. Ainsi, à niveau bac+5, 96% des femmes se déclarent internautes contre 92% Données numériques : concilier usage commercial et usage citoyen! plus sur aecom.org Nous serions 70 % d internautes à accepter que nos données personnelles puissent être utilisées par d autres. De quoi aiguiser l appétit des commerciaux qui pourraient échanger ou revendre des données collectés sur le web. D un autre côté, ces données permettent aussi la création de nouveaux services pour le citoyen comme le data-journalism qui compile des informations pour leur donner un sens ou l open data qui met à disposition du public des informations jusque là réservées aux services des collectivités territoriales. L utilisation de nos données était au cœur du débat organisé par AEC et l Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine le 5 avril dernier. Y participaient (de g. à d.) : Suzanne Galy (journaliste à AEC qui animait), Sylvain Maire (chargé de mission à la Fondation Internet Nouvelle Génération), Laurent Bourgitteau-Guiard (directeur général de Snapp ) et Antoine Chotard (responsable Veille et prospective à AEC). Débat à retrouver en vidéos sur Ijba

7 livre augmenté Les inégalités hommes-femmes face à internet selon le niveau de diplôme, en 2010 des hommes. L éducation, la formation professionnelle des citoyens qui en sont les plus éloignés seraient donc bien des voies de développement des usages d internet. Ce ne sont pas les seules. La variable la plus significative en la matière est celle de l accès à internet au domicile personnel. Avoir une connexion chez soi accroît les usages. Être actif ou sans emploi n a qu une incidence limitée sur les usages d internet. L enquête démontre ainsi qu avec une connexion haut débit à internet, le citoyen homme ou femme a trois fois plus de chance de devenir internaute qu avec une connexion bas débit au web. À l inverse, on peut légitimement penser que si le citoyen est usager d internet, il aura le désir de s offrir une connexion de qualité pour assouvir son désir d usages (lesquels usages feront prochainement l objet d une analyse approfondie de la part d AEC). Toujours selon le Diagnostic de l Aquitaine numérique, plus de la moitié des ménages aquitains (55 %) sont désormais reliés au haut débit. Ce sont plutôt des ménages jeunes (30-44 ans) et diplômés. AEC Le premier Hyperlivre aquitain Salle de spectacle de Bordeaux est un livre écrit par Victor Louis en 1782, synthèse de sept années d acharnements et de travaux pour la réalisation du Grand Théâtre de Bordeaux. Cet ouvrage d art, présentant des planches de l architecte, vient de faire l objet d une réédition en fac-similé et d un développement technologique unique : grâce à un filigrane invisible intégré dans ses pages, il permet au lecteur d accéder sur son téléphone à des contenus vidéo complémentaires. Associé à un ordinateur et à un logiciel de réalité augmentée en 3D, il permet de faire apparaître des représentations en relief du Grand-Théâtre (photo). Ce projet a été présenté à Bordeaux, début avril, dans le cadre de l Escale du Livre. Il est porté par l éditeur et libraire Mollat en partenariat avec la société bordelaise I2S. Il a reçu le soutien de la Région Aquitaine. L Hyperlivre ouvre des champs d applications et perspectives de modèles économiques dans les secteurs de l édition scolaire, des médias et du packaging publicitaire. 7

8 8 actu esanté Comment favoriser «Quelle gouvernance va se mettre en place po u r faciliter le déploiement de la télémédecine?» Des réponses o n t été esquissées durant la Journée Télésanté relayée en Aquitaine par AEC. AEC Territoire Santé Numérique fait avancer l esanté Des praticiens aquitains qui échangent des données de santé (documents cliniques, résumé médical) à l aide d une messagerie sécurisée, des patients mieux orientés et mieux pris en charge grâce à des outils favrisant la coordination entre médecins ce sont les objectifs du projet Territoire Santé Numérique. Cinq sociétés aquitaines s y sont investies : BKL Consultant, Télésanté Aquitaine, McKesson, Imagine Editions et Agfa HealthCare. Elles développent une plateforme d échanges et d outils de travail pour les professionnels de la santé. La première étape vise à renforcer l usage des TIC auprès des professionnels. Une deuxième étape ( ) visera à les généraliser aux citoyens. Le projet a reçu le soutien de la Région et ambitionne de devenir une norme nationale. «Quelle gouvernance va se mettre en place pour faciliter le déploiement de la télémédecine?» interrogeaient Didier Robin et Pierre Traineau, têtes dirigeantes du CATEL, en préambule de la Journée Télésanté 2011 organisée par leur association, jeudi 31 mars. À Bordeaux, une des quinze villes mobilisées autour de cette journée internationale (Europe, Canada et Mali), quelques voix ont fait entendre leurs réponses et propositions auprès d une soixantaine de professionnels réunis dans les locaux d AEC. L agence des initiatives numériques en Aquitaine a relayé, cette année encore, la Journée Télésanté, visiocongrès dont l objectif est de présenter des applications concrètes de la télémédecine. La journée a intéressé au total près d un millier d acteurs de la santé et du social, des représentants d associations de patients, des entreprises, laboratoires de recherches et collectivités territoriales. Quelques mois après la publication du décret relatif à la mise en œuvre des actes de télémédecine en France, la question de la gouvernance de cette pratique médicale innovante reste entière. «Le souci de la profession est de faire appliquer le décret», soutient Jacques Bordeaux était l une des quinze villes mobilisées autour de cette journée internationale, ici dans les locaux d AEC. Clementy, premier aquitain à s exprimer. L homme est professeur de cardiologie à l Université de Bordeaux, praticien hospitalier au CHU, responsable de la télémédecine à l hôpital cardiologique Haut- Lévêque et président de la Commission télémédecine de la Société française de Cardiologie. Il connaît son sujet comme personne. «Nous comptons 400 patients en cardiologie au CHU de Bordeaux ; ceux qui sont équipés de prothèses doivent venir trois fois par an dans le cadre de leur suivi médical normal. Le télé-suivi des prothèses évite aux patients de se déplacer à l hôpital, cela représente des économies de coûts pour le système de santé. L enjeu est fort car le nombre de patients s accroît. Pourtant, il est aujourd hui impossible d obtenir la contrepartie financière des actes de téléconsultation en Gironde car ils ne sont pas considérés comme des consultations normales. D autres départements n ont pas ce problème. Il est urgent que l Agence régionale de santé (ARS) et

9 cluster la télémédecine? la Caisse primaire d assurance maladie se mettent d accord sur les conditions d application du décret et qu elles précisent les modalités de remboursement des professionnels et des patients», exhorte Jacques Clementy. «La télémédecine n a pas vocation à faire faire des économies au système de santé, tempère Michel Gagneux, président de l ASIP Santé (agence des systèmes d information partagés de santé placée sous la tutelle du ministère de la Santé et des Sports - fr/). Elle doit avant tout améliorer la qualité de l offre de soins tout en développant l efficience de la médecine dans les territoires.» C est bien l enjeu de l organisation du système de santé qui est ici posé. Le directeur général de l ARS de Picardie confirme lorsqu il souligne que «en Picardie, les professionnels participent aux décisions sur les programmes de télésanté». En clair, sans gouvernance concertée, pas de développement harmonieux de la télémédecine. Depuis Marseille, le directeur général incite à «monter un comité technique régional avec l ensemble des professionnels, des usagers et des établissements de santé, sous une maîtrise d ouvrage commune ARS-Union régionale de professions de santé». Il place au centre de la réflexion les réseaux de Maisons et pôles de santé, dispositifs nécessitant selon lui «un cahier des charges» élaboré collectivement ainsi que «des financements croisés État-Région-Europe». Solange Ménival plaide elle aussi pour l élaboration d un «cahier des charges des Maisons de santé» mais dans le cadre plus large d un schéma régional de fonctionnement de la télémédecine. La vice-présidente du Conseil régional en charge de la Santé et des formations sanitaires et sociales propose même la création d une «démarche pilote» sous l égide de l ARS et de la Région Aquitaine «pour mettre en relation professionnels de santé et industriels. Il faut partir de l initiative locale, repérer ce qui marche et augmenter l expertise des professionnels», explique-t-elle. S exprimant au nom de l association des Régions de France présidée par Alain Rousset, patron de la Région Aquitaine, elle attend de l État «qu il fixe, en concertation avec les élus, les cadres des modèles économiques qui permettront aux «Le télé-suivi des prothèses évite aux patients de se déplacer à l hôpital, cela représente des économies de coûts», estime Jacques Clementy, président de la Commission télémédecine de la Société française de Cardiologie. industriels de prendre le risque du développement de la télésanté». Selon l élue, c est dans ce cadre, que les Régions peuvent être des catalyseurs de l innovation technologique et organisationnelle, un des enjeux majeurs des prochaines années. suzanne galy AEC Naissance du cluster TIC Santé Aquitain plus sur aecom.org Après les drones et l éolien, l esanté est le troisième secteur d innovation à faire l objet d un pôle ou cluster en Aquitaine. Le cluster TIC Santé Aquitain est né officiellement le 7 avril dernier à la Région. Il vise à structurer, organiser et développer une filière économique offrant des produits et des services utilisant les TIC dédiés à la médecine, à la santé et à l autonomie des personnes âgées ou dépendantes. Autour du Président Rousset, sur notre photo, les représentants des membres fondateurs du cluster, parmi lesquels des poids lourds du secteur : Agfa Healthcare France, McKesson France, Inria, Université de Bordeaux. La première assemblée générale, ouverte aux futurs membres et partenaires, se tiendra courant juin. AEC 9

10 10 tendances nouvelles interfaces En reconnaissant n o s mouvements, Kinect transforme notre corps en manette de jeu. Le système offre un potentiel d innovations et les développeurs s en régalent. Les capacités inattendues de Kinect À l occasion de la conférence les Signaux numériques 2011 du 1er mars au théâtre du Pont Tournant, certains spectateurs ont pu transformer leur corps en véritable manette de jeu vidéo lors de la démonstration du Kinect pour Microsoft Xbox. Pour capter vos mouvements et votre environnement, le périphérique vous balaye d infrarouges. Les cameras de l appareil détectent la structure de votre corps, le calculateur en déduit la position de vos membres et permet de reconnaitre les mouvements. À l instar des manettes de la console Wii de Nintendo en son temps, Kinect ouvre aujourd hui un potentiel d innovations considérable dans l interaction homme machine pour le jeu vidéo. Mais les potentiels des technologies de reconnaissance de mouvements, des objets, des couleurs voire de la voix et des sons ambiants sont infiniment plus vastes pour d autres secteurs d activités plus sérieux. Les hackeurs et développeurs de génie s en donnent à cœur joie pour détourner les fonctionnalités de Kinect et inventer des prototypes de nouveaux services de réalité virtuelle et augmentée. Ceux-ci sont basés sur des codes open source, c est-à-dire ouvert à tous, qui permettent une diffusion plus rapide des compétences de développement. L engouement autour de Kinect se traduit donc par de nouvelles interfaces homme/services plus intuitives. Microsoft observe le phénomène et espère un jour pouvoir monétiser à grande échelle. Nous vous conseillons de suivre les actualités du site KinectHacks (en anglais) et son actif rédacteur Igor Barinov (http://kinecthacks.net/). Le florilège des exemples ci-dessous en est grandement inspiré. 1.Devenir un joueur augmenté Le joueur déclenche une boule de feu dans sa Téléchargez chambre. sur votre smartphone l application gratuite mobiletag afin de scanner les code2d de cet article. Vous serez conduit directement vers les vidéos et ressources sur le web. Le jeune développeur connu sous le pseudo hogehoge335 sur Youtube a réalisé des déguisements en réalité augmentée permettant de se sentir vraiment dans la peau d un superhéros. En captant les mouvements précis des mains ou de la position des jambes, il déclenche boules de feu et coups spéciaux en surimpression de son corps et de la pièce dans laquelle il se trouve. Au revoir l avatar, bonjour le joueur augmenté? 2. Apprendre le vocabulaire Yankeyan entraîne un programme à reconnaître des objets et accroître sa connaissance des objets en les nommant. En présentant un jouet en forme de vache et en lui indiquant qu il s agit d une vache, le programme sera en mesure de réassocier l objet au vocabulaire adéquat. On peut envisager d apprendre du vocabulaire et des langues étrangères aux jeunes enfants ou d assister des mal-voyants et/ou d utiliser le langage des signes. Il existe également des projets de reconnaissances du langage des signes comme le projet Copycat de l université du College of computing de Georgie. 3. Cloner des danseurs Plus poétique, l utilisation de Kinect pour projeter en temps réel un double numérique de danseurs, clonés à l infini ou accompagnés de particules numériques évoluant en corélation avec les mouvements. Le Projet Versus développé et présenté à Salzburg permet ainsi aux danseurs contemporains d être accompagnés sur scène de leurs propres marionnettes numériques, malléables, répétant des mouvements, de fait remixables.

11 4. Essayer des vêtements virtuels Les périphériques de reconnaissance corporelles comme Kinect devraient pouvoir accompagner la vente par correspondance et notamment l essayage virtuel. Il permettra par exemple d essayer sur votre double numérique des modèles 3D de vêtements. La reconnaissance de mouvement vous permettra de tourner sur vousmêmes et mieux appréhender le style et la taille du vêtement. Un vrai potentiel pour le commerce en ligne. 5. Observer des patients Développé à l intention des thérapeutes, le projet R.O.G.E.R est un serious game (jeu sérieux) développé par Fishing Cactus en Belgique. Les thérapeutes pourront accompagner leurs patients atteints d Alzheimer ou victimes d un AVC en les observant déambuler et réaliser des tâches simples dans un appartement virtuel (comme remplir une valise pour préparer un voyage) La reconnaissance de mouvements reste pour ces patients une interface plus intuitive qu un joystick. 6. Cartographier en 3D Parrainé par l office de la recherche navale américaine et par l armée, le MIT et l Université de Washington ont monté une Kinect sur un petit drone à hélice télécommandé comme on en trouve au rayon jeu vidéo de grandes enseignes. On peut ainsi créer très rapidement des cartographies 3D de grandes salles, de bâtiments ou de galeries souterraines. Ce type de binôme, pourrait être très utile à l armée mais aussi aux musées, aux hauts lieux du patrimoine ou aux techniciens de Google en charge des contenus indoor de StreetView! 2,5 millions de caméras Kinect avaient été vendues dans le monde un mois seulement après la sortie. 7. Contrôler à distance des robots Kinect est également utilisé pour contrôler à distance des robots humanoïdes. Imaginez votre enfant contrôler une figurine avec son propre corps. Imaginez surtout le potentiel en robotique industrielle, dans le bâtiment ou pour l exploration lunaire. De multiples exemples existent sur le net, nous vous proposons la vidéo des chercheurs du Worcester Polytechnics Institute prenant le contrôle de l humanoïde Nao. 8. Imprimer en 3D L équipe barcelonaise du blablalab a réussi à transformer les touristes des Ramblas en leur propre souvenir 3D. Trois Kinect sous trois angles différents permettent de créér un scan complet du badaud à 360 dans une position semblable à celle des mimes immobiles de la célèbre avenue catalane. Le touriste repart avec une statuette de lui-même réalisée en quelques minutes sur une imprimante 3D. La rapidité d exécution du couple scanning et impression 3D intéresse beaucoup l industrie pour le prototypage rapide d objets manufacturés (pièces automobiles ou jouets). 9. Naviguer dans un modèle 3D Les Rennais de Bug proposent via Kinect de naviguer dans un modèle 3D de leur ville. Outre, le tourisme et de nouvelles manières de s informer sur la ville, l architecture et l urbanisme pourraient y entrevoir de nouvelles méthodes de travail Rendre tactile une surface quelconque Rendre n importe quelle surface tactile et multitouch, cela semble possible avec Kinect au regard du projet RobbeOfficial. Retrouvez l ensemble des tendances de notre responsable Veille et prospective avec les Signaux numériques 2011 en vidéos : Le robot reproduit les mouvements de l homme captés par les caméras Kinect. Il sera capable de saisir le ballon jaune et de le transporter de l autre côté de la pièce 11

12 12 dossier L office de tourisme Concurrencé par internet et les applications po u r Smartphones, l office de tourisme do i t repenser son rôle. Cela passe s a n s do u t e par u n remodelage de l espace d accueil m a i s aussi de la transmission du s avo i r ave c des tablettes tactiles, des bornes numériques, des vitrines et des cartes interactives, etc. Pl u s encore, il do i t élargir son action a u x réseaux sociaux de type Facebook, Twitter ou Trip Advisor. C est l avènement d u n hyper office de tourisme q u i privilégie l expérience du touriste avant, pendant et après le voyage. de demain Le vacancier d aujourd hui est internaute. «77 % des touristes préparent leurs vacances sur internet», confirme Philippe Fabry, responsable nouvelles technologies à Atout France, agence nationale de développement touristique. Le touriste d aujourd hui est, aussi, équipé d un Smartphone : 46,2% du parc national de téléphonie mobile était constitué, fin 2010, de terminaux multimédia capables de se connecter à internet. Le taux élevé de renouvellement des téléphones mobiles ne peut que confirmer la tendance. En vacances, le touriste mobinaute surfe donc sur la Toile. Mieux, il y produit des textes d information, des avis, des images, des vidéos. A travers les fonctionnalités du web 2.0 contributif et collaboratif (les fameux réseaux sociaux), le touriste d aujourd hui est devenu acteur de son voyage. Autonome dans son expédition. Dans ce contexte qui bouscule les cultures des professionnels du secteur, Philippe Fabry dresse un dernier constat implacable : «Deux tiers des voyageurs n entrent jamais dans un office de tourisme et la tendance globale penche plutôt vers une baisse de fréquentation». Ces mutations font l objet d une étude nationale dévoilée ce printemps par Atout France (1). Elle vise à délivrer des préconisations sur l évolution des missions des offices de tourisme (OT) face aux nouvelles technologies. Conduite en partenariat avec de nombreuses régions, dont l Aquitaine, cette étude fait l objet d une première conférence régionale sur l «Aquitaine etouristique de demain», organisée le 19 mai à Bordeaux (lire p. 17). «Quel est le rôle que doit jouer un office de tourisme? Quel est celui d un agent d accueil? Quels services nouveaux imaginer? La réponse réside dans la médiation», appuie Jean-Luc Boulin, directeur de la Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine (MOPA) et organisateur de la conférence. Pour ce chantre du etourisme en Aquitaine, les technologies numériques représentent une formidable occasion de renforcer les rôles et missions des professionnels du tourisme. «Actuellement, une majeure partie des visiteurs qui entre

13 Laval Virtual France dans l office vient poser des questions d ordre pratique, à faible valeur ajoutée. Les technologies numériques permettront de délester l agent de ces tâches récurrentes au profit d une mise en oeuvre de ses compétences de conseiller en séjour qualifié», analyse-t-il. C est efficace en cas de forte affluence et assez séduisant pour attirer de nouveau publics dans les lieux faiblement touristiques. «L accueil numérique, c est aussi assurer une présence de l office de tourisme sur les réseaux sociaux du web de type Facebook, Twitter ou Trip Advisor. C est le positionner comme expert de sa destination là où le touriste se trouve, c est-à-dire sur internet. Cela permet de revaloriser la voix de l office face aux nombreux sites d avis et de commentaires dont se nourrissent les voyageurs mais qui ne sont pas contrôlés ou animés par l OT», poursuit Jean-Luc Boulin. L office doit engager la conversation et animer sa communauté de visiteurs. Laquelle communauté deviendra bientôt une ambassadrice «spontanée» de la destination. Sites web, réseaux sociaux, applications et sites pour téléphones mobiles, bornes interactives, tablettes tactiles, vitrines interactives (lire p18-19). La panoplie des outils numériques disponibles offre, par ailleurs, de multiples voix de valorisation de l offre touristique à travers une mise en scène du territoire. L office de tourisme en personnalise le contenu et assure la promotion locale. «L humain est bien au cœur de la démarche», rassure Jean-Luc Boulin. Cette dynamique intègre les prestataires d activités ou d hébergements - et même parfois les habitants- catapultés ambassadeurs touristiques de leur station bal- suite p.14 13

14 14 dossier l office de tourisme néaire ou de leur village (les Greeters ). «Doit-on imaginer, un jour, un office de tourisme animateur des prestataires accueillants et ne se limitant pas à l accueil physique officiel, mais peu fréquenté?», s interroge dans un rapport la commission prospective mise en place par la Fédération Nationale des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative. La question est d autant plus pertinente qu elle renvoie aux enjeux économiques soulevés par l intégration des outils numériques. Ils représentent pour l office de nouveaux espaces publicitaires et une gamme de services à valeur ajoutée à destination de leurs prestataires : pour leur visibilité, la vente de nuitées, la réservation de tables, etc. À l avenir, une connaissance de plus en plus fine du voyageur à travers ses données d utilisation des applications mobiles et de ses profils d internaute permettra de lui offrir des produits touristiques mieux ciblés selon ses goûts ; une garantie plus forte pour un achat final. Ces mutations supposent de requalifier les fonctions des conseillers en séjour vers des missions de marketing territorial empruntant aux méthodes du secteur marchand. Il faut aussi accroître les fonctions de veille informationnelle sur la Toile. La formation continue est donc essentielle. L Aquitaine est pionnière en la matière avec la création par la MOPA d une formation d Animateur numérique de territoire, reconnue nationalement, pour accompagner les prestataires touristiques vers une montée en compétences numériques. «La montée en puissance doit s opérer dans les 3 à 5 ans, sinon on est morts!», tranche Frédérique Dugeny, directrice de l OT de Biscarrosse et présidente de la MOPA. Tels des pionniers, quelques offices de tourisme aquitains ont pris le train en marche. Leur mutation passe souvent par une refonte de leur lieu d accueil. Cet idéal n est pas à la portée de tous les offices, c est certain. C est le cas à Lacanau- Océan (Gironde) et à Biscarrosse (Landes) (lire p16-17). Dans la Vallée de Soule, en Pyrénées-Atlantiques, l office de tourisme s appuie sur la réorganisation en cours de deux bureaux d accueil et de 12 Relais Accueil Information pour initier une stratégie de bouche à oreille numérique. Il s agit de constituer et d animer une base de données de l information touristique alimentée par de multiples contributeurs : équipe de l OT, propriétaires et gérants des Relais Accueil Information, bénévoles locaux et touristes eux-mêmes. Cette base de données géolocalisées, de textes, d images, de vidéos, sans cesse renouvelée et actualisée, sera diffusée sur les plateformes du web 2.0 (perçues comme des lieux de stockage de cette information) et au travers des dispositifs numériques présents dans le territoire : sites internet de territoire, sites mobiles ou applications, bornes, écrans, etc. Autre innovation, dans le Val-de-Garonne, en Lot-et-Garonne. Ici, l office de tourisme déménage dans une bâtisse ancienne de centre-ville et en profite pour réinventer l histoire racontée aux visiteurs : l office devient avant tout un lieu Le touristonaute aquitain Un touristonaute est un internaute qui a effectué au moins une recherche concernant une activité touristique lors des douze derniers mois. C est le cas chez 52% des internautes aquitains. Son appartenance sociale détermine les usages d internet et le type de tourisme. Les plus diplômés et les professions supérieures utilisent beaucoup plus internet que les autres en matière de tourisme. Les personnes non diplômées représentent 2% des touristonautes alors qu ils sont près de 12% dans la population régionale. À l inverse, les Bac+5 et plus représentent 11% des touristonautes alors qu ils ne sont que 5% de la population régionale. En ce qui concerne l âge, les ans sont représentés dans les mêmes proportions : 24% chez les touristonautes contre 22% en Aquitaine. En revanche, les 60 ans et plus sont largement sous-représentés : 15% contre 29%. Explication : les jeunes n ont pas encore atteint le niveau de vie leur permettant de partir régulièrement en vacances (malgré leur appétence pour les technologies numériques) tandis que les seconds (malgré leur forte appétence pour le tourisme et leur fort pouvoir d achat) n ont pas encore suffisamment intégré les usages des technologies numériques pour s en servir, préférant de loin le contact humain. Les ans (34% chez les touristonautes contre 26% pour l ensemble de l Aquitaine) sont les plus actifs en raison de la combinaison d un pouvoir d achat assez élevé et d un usage important d internet. Les célibataires (14% des touristonautes, 23% des Aquitains) et les ménages sans enfant (51% des touristonautes, 62% des Aquitains) sont sous-représentés. Le touristonaute-type vivrait en couple, avec des enfants. La présence d enfants semble corrélée aux usages numériques touristiques. Gain de temps, recherche du meilleur prix et organisation logistique peuvent l expliquer. Source : Aquitaine AnalyTIC n 9 : Tourisme en Aquitaine, la percée des pratiques numériques nomades <http://siad. aecom.org/etudes/tourisme/analytic9> Premier numéro d une série de trois études sur la mobilité, Aquitaine AnalyTIC n 9 dresse le portrait des touristonautes aquitains. Cette étude d AEC a été réalisée en mai 2010 dans le cadre du Diagnostic de l Aquitaine numérique À la plage, au soleil ou ailleurs, les touristes seront de plus en plus des touristonautes, surfant sur le web, cherchant des bons plans ou des infos avec son smartphone. Aux offices du tourisme à s adapter.

15 de demain patrimonial dont les pièces, scénographiées, évoquent le passé et ceux qui l ont habité. Les médias numériques y sont en libre accès et délivrent une narration sous forme de portraits ou courtes vidéos. Une carte interactive et une tablette tactile complètent la gamme des solutions informationnelles. Les étagères de prospectus se feront discrètes sous les écrans et le traditionnel guichet d accueil sera repoussé dans une pièce arrière de la maison. L office devient en soi un lieu d attractions. «La technologie est secondaire, le touriste veut d abord vivre une expérience, martèle Philippe Fabry. Il faut prendre en compte la globalité du voyage pour le visiteur : avant, pendant et après. Il faut offrir un continuum dans la visite.» A Cap Sciences, centre de culture scientifique installé à Bordeaux et qui inaugurait le 19 avril son exposition Numériquement vôtre (2), Frédéric Barreau et Sébastien Cursan confirment : «Pour nous, le lieu est perçu comme un «contexte» qui constitue la part d un tout. Car le voyage n est ni un début ni une fin, c est une étape dans un projet de connaissance. Mettre en scène un lieu avec des outils numériques, c est penser à la relation au public. Il doit entrer dans un univers, être immergé. Ainsi, le numérique doit être à la fois présent et dilué. L enjeu est bien la mise en scène du savoir». Dans sa stratégie de communication, l office de tourisme doit désormais abandonner ses frontières physiques et territoriales pour aider le touriste à faire ses choix. C est un hyper office de tourisme qui accompagne pour «interpréter le réel», conclut Philippe Fabry. dossier réalisé par suzanne galy (1) L office de tourisme du futur, étude réalisée par Atout France, en partenariat avec la DGCIS, la FNOTSI et des fédérations régionales d offices de tourisme (MOPA, FROTSI Champagne Ardennes, FROTSI Limousin, FROTSI Pays de la Loire, FROTSI Midi Pyrénées, RESoT Alsace) et le CRT Bourgogne. (2) Numériquement vôtre, du 19 avril au 31 décembre 2011 (http://www.cap-sciences.net) Des Bacalabs pour imaginer le tourisme de demain Les Bacalabs sont des ateliers de créativité imaginés par AEC qui réunissent des experts et des offreurs numériques pour imaginer les services numériques de demain. Fin 2010 et début 2011, à l initiative de la MOPA et d AEC, des Bacalabs ont eu lieu sur l office de tourisme de demain. Ils ont permis d étudier les offices de tourisme ayant recours à des applications ou outils numériques mis au point par des entreprises de la région. Le prochain Bacalab consacré au secteur du tourisme traitera des tablettes numériques. Les comptes-rendus des Bacalabs sont en ligne : L office de tourisme du futur : La cartographie numérique : À suivre également sur internet, la page de veille de Jean- Luc Boulin, directeur de la MOPA : eyeami - Fotolia.com 15

16 16 dossier l office de tourisme La modernisation des offices de tourisme de Biscarrosse et Médoc Océan, à forte dimension numérique, a nécessité une réflexion sur le rôle du lieu et des équipes. Le tourisme high-tech oui, mais comment? Photo AEC Le tourisme high-tech, mais pas le tourisme gadget. «Le numérique n a jamais été une fin en soi», souligne Frédérique Dugeny, directrice de l office de tourisme de Biscarrosse (Landes) récemment rénové. Dans cette station balnéaire, tout comme à Lacanau-Océan (Gironde), la modernisation des bureaux d accueil, à très forte dimension numérique, s est fondée avant tout sur une analyse de l activité annuelle. «Nous avons décortiqué les questions posées par les touristes, leur récurrence, la saisonnalité. Nous avons alors défini les outils numériques les plus pertinents à déployer en fonction d une type d information à délivrer», explique Nicolas Jabaudon, directeur de l office de tourisme Médoc Océan. Biscarrosse a adopté une démarche similaire. Pour ces deux organismes, le principal enjeu consistait à désengorger le lieu d accueil aux périodes de forte affluence et de délester les conseillers de tâches récurrentes devenues démotivantes. «Nous avons remis le conseil au cœur des fonctions de nos agents, se félicite Nicolas Jabaudon. Nous ne remplaçons pas les humains par des bornes, au contraire : ce sont les conseillers qui ont déterminé les contenus diffusés par les outils numériques. Par ailleurs, ils se spécialisent sur des thématiques dont ils deviennent experts.» Dans les deux cas, la rénovation des lieux s inscrivait dans une stratégie de redéfinition de l offre touristique. Il fallait lui offrir une plus grande visibilité, s inscrire dans une démarche de marketing territorial. Sur la côte médocaine, trois offices de tourisme ont été réunis en un seul lieu, à Lacanau-Océan, sous la marque Médoc Océan. Deux bureaux d accueil ont fermé leurs portes et sont maintenant remplacés par des bornes interactives. À Biscarrosse, station éclatée en trois pôles d intérêt distincts (la plage, la ville, le lac), Frédérique Dugeny voulait «donner envie aux touristes de se déplacer dans le territoire par des images fortes, attractives». Le nouveau lieu d accueil, inauguré début 2011, propose une palette d outils numériques derniers cris, notamment des ipad en libre accès. Une application spécifique (ibisca360) a été développée en partenariat avec la société 360CityScape qui présente, à partir de panoramas photos à 360, 25 points d intérêt de la station balnéaire : sites naturels ou patrimoniaux. Une fonction de zoom permet de s arrêter sur un point et d obtenir de l information sous forme de textes, de photos, de vidéos. Les commerçants qui passent des partenariats peuvent intégrer un lien vers leur boutique en ligne ou site de réservation. L application est relayée sur un écran : chacun dans l office profite de la visite virtuelle. S ajoutent un site mobile (www.biscarrosse.mobi) et une application pour ipad (ibisca) contenant des informations pratiques sur la station. Trois tablettes sont en libre accès à l entrée. Les contenus sont téléchargeables sur un mobile à partir de QRCode. À l extérieur, une borne numérique prend le relai, jour et nuit. «Les gens vont désormais au comptoir pour des demandes plus élaborées», souligne Frédérique Dugeny. À Lacanau-Océan, les plans du nouvel office ont été conçus pour filtrer les demandes le plus naturellement possible : deux bornes numériques accueillent le visiteur à l entrée, 24h sur 24. Elles lui délivrent de l information pratique comme les horaires de marée, les hébergements À Biscarrosse, Frédérique Dugeny (à d.) propose des ipad en libre accès. Une application (ibisca360) présente 25 points d intérêts de la station balnéaire à partir de panoramas photos à 360.

17 de demain Photo AEC À Médoc Océan, Nicolas Jabaudon veut «inciter les visiteurs à interagir sur Twitter et Facebook de manière à faire remonter ces messages en temps réel sur les écrans de l office». et restaurants, les activités de loisirs. Plus loin, un guichet de pré-accueil réceptionne les demandes répétitives et oriente les touristes vers les bornes, vers un conseiller en séjour ou vers l espace visuel. Celui-ci sera composé d écrans diffusant des vidéos événementielles et des propositions d activités. Enfin, un espace détente proposera un accès Wifi gratuit. L office de tourisme flambant neuf ouvrira fin juin. Le site internet vient d être lancé. À Biscarrosse et Lacanau, l équipement numérique à coûté entre et Pour s adapter à ces évolutions technologiques, les conseillers des deux offices suivent les formations etourisme délivrées en Aquitaine par la MOPA (Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine). Cet été, dans chacun des offices, une personne aidera les touristes à utiliser les bornes interactives et les ipad. À Biscarrosse, une jeune femme récemment recrutée est chargée de l animation de la marque sur internet : site web et réseaux sociaux. Il s agit de bâtir la popularité de la destination et de renforcer sa réputation numérique. À travers leurs commentaires, photos, vidéos, parcours de randonnés, les internautes deviennent des ambassadeurs spontanés. Ils sont acteurs de leur voyage avant, pendant et après le séjour. Ils s attendent à engager une conversation en quasi temps réel avec l office. Cette dimension affinitaire de la relation entre le touriste et sa destination peut être payante pour l OT, s il apprend à la capitaliser : il faut entretenir le lien pour fidéliser, mieux connaître l internaute et lui proposer des produits mieux ciblés. Les habitants ne sont pas exclus de ce mouvement. De quoi améliorer les relations parfois conflictuelles entre touristes et résidents. Biscarrosse et Médoc Océan ne découvrent pas le phénomène. Tous deux possèdent des comptes ou pages sur Twitter et Facebook. Tous deux souhaitent inviter les réseaux sociaux dans leurs murs : «On veut inciter les visiteurs à interagir sur Twitter et Facebook de manière à faire remonter ces messages en temps réel sur les écrans de l office», espère Nicolas Jabaudon. Frédérique Dugeny a imaginé un écran qui diffusera en flux continu des informations pratiques et les messages concernant la station postés par les internautes. Et dans ces deux stations, les prestataires touristiques sont sensibilisés à cette tendance par des Animateurs numériques de territoire dûment formés par la MOPA dans le cadre d un programme reconnu au niveau national. Conférence régionale Aqu Etourisme le 19 mai Cette rencontre se déroulera le 19 mai 2011, à l Hôtel de Région, à l initiative de Renaud Lagrave, vice-président du conseil régional d Aquitaine chargé du tourisme, en collaboration avec la MOPA et AEC. Objectif : brosser le portrait de l Aquitaine e-touristique des prochaines décennies, en associant l évolution des usages des consommateurs et les adaptations nécessaires des entreprises et des acteurs touristiques. Cette conférence composée des interventions prospectives de 4 grands témoins, sera présidée par Alain Rousset. Y sont conviés l ensemble des professionnels du tourisme. Programme et inscriptions sur 17

18 18 dossier l office de tourisme Les nouveaux outils du tourisme numérique Dans les murs de l office de tourisme La vitrine interactive Tactile, contre un mur à l intérieur de l office ou tourné vers l extérieur derrière une vitre, cet écran diffuse des contenus actualisables aisément et avec lesquels le visiteur interagit. Il navigue dans les pages, il sélectionne une image ou une vidéo, il affiche une carte et peut zoomer, il envoie des ecartes postales à ses amis, etc. La vitrine est l espace idéal pour une remontée quotidienne d informations du web social concernant le territoire : les photos du site FlickR, les commentaires de Facebook et Twitter, les parcours de randonnées d EveryTrail, etc. La table tactile Support encore expérimental, elle peut réunir plusieurs utilisateurs à la fois qui interagissent avec les contenus proposés. Elle est avant tout un outil de séduction. Les contenus doivent s intégrer dans une mise en scène du territoire. La cartographie interactive Projetée sur un mur ou sur le sol de l office, la carte interactive réagit aux sollicitations du visiteur, elle intègre ses propositions de parcours ou de points d intérêt, elle agrège en temps réel les contenus publiés par les internautes (images, vidéos, commentaires). Bref, la carte interactive est à l opposée de la carte papier distribuée aujourd hui : évolutive, personnalisable, collaborative. Console de jeu sans manette La Kinect (lire aussi p ), console de jeu qui reconnaît les mouvements du corps, ouvre des champs d immersion très porteurs en matière de promotion de Table tactile présentée à Laval virtual Plusieurs personnes interagissent avec le contenu. l offre touristique. On peut par exemple imaginer de faire tester la technique de la pêche à la mouche dans l office de tourisme sans canne à pêche, sans étang et sans appât. Juste avec un écran relié à la console! Ludique et force d attraction. Les basiques l Le relais wifi Chez les prestataires et en office, il devient impératif mais attention aux obligations légales (lire p28). l Le poste de consultation Internet Laval Virtual France La tablette tactile Il en existe de tous formats et pour toutes les bourses. Mais c est sans conteste l ipad qui remporte cet été l adhésion des offices de tourisme. Question d ergonomie et de popularité. La tablette est mise en accès libre dans l office avec un contenu identique à celui de l application pour Smartphone créée par l office. Elle répond aux questions récurrentes des visiteurs et met en avant l actualité du territoire en fournissant des contenus multimédias enrichis. Elle peut être un support de médiation moderne et valorisant pour le conseiller en séjour. Utilisée en mobilité par un agent d accueil, la tablette va au devant du touriste en situation de visite : à la plage, dans les rues

19 de demain Pensez-y! Infos pratiques, ludiques, culturelles ou conseil en séjour? Consultation sur place ou en déplacement? Le jour ou la nuit? Etc. Avant d équiper un lieu d accueil des technologies numériques les plus innovantes, il s agit de bien analyser ce que sera l outil le mieux adapté en fonction des infos à délivrer au touriste et de l utilisation qu il en fera. Voici u n e panoplie de technologies i n n ov a n t e s q u i trouveront l e u r place dans les l i e u x d accueil de demain, mais aussi à l extérieur des murs de l office de tourisme. L audioguide Plus vraiment innovants mais encore d actualité, les audioguides sont de préférence multimédias et pas seulement sonores. Ils racontent une histoire. Ils mettent en scène le lieu à travers des dialogues, des pièces de théâtre, des jeux et quizz, des images sonorisées, vidéos interactives et textes illustrés. L audioguide se déclenche de manière automatique ou selon les impulsions du touriste devant un point d intérêt. C est un compagnon de balade qui doit enrichir la connaissance sans empêcher la découverte spontanée. Le port USB Il est placé dans l office ou dans le territoire et permet de récupérer un pack d informations essentielles, surtout aux heures de fermeture de l office! Dedans et dehors ou dans la forêt, pour lui apporter de l information et du conseil là où il se trouve. En Pays Ouest Creuse, l OT met à disposition des Ipad avec contenu dédié chez les hébergeurs qui deviennent des relais d accueil efficaces. Le façade mapping Hors de l office de tourisme La borne En libre accès à l intérieur ou à l extérieur de l office, voire installée sur des sites à forte fréquentation et besoin d information (gare, hébergement hôtelier, sites naturels ou culturels, bases de loisirs), la borne interactive permet de consulter des informations de types catalogue, foire aux questions, plan de ville et itinéraires, ou des contenus multimédias narrant le lieu visité. Elle permet aussi d envoyer par mail une ecarte postale. Le tout, 24h/24 : une continuité du service offert par l office! En journée en haute saison, elle constitue un moyen de désengorger l accueil. Si elle est équipée de la technologie sans contact Bluetooth, elle permet de télécharger des contenus sur son téléphone mobile. Les plus consultées sont situées sur des sites à fort passage piéton. Imaginez de projeter sur un mur de l office de tourisme ou chez des prestataires les commentaires des internautes concernant votre territoire, ses points d intérêt et lieux d hébergement. Ces messages compilés depuis les réseaux sociaux Facebook, Twitter ou EveryTrail constituent un véritable livre d or numérique qui s actualise en permanence. L office de tourisme de Soule (Pyrénées atlantiques) se lance dans un tel projet. La borne recharge de portables Elle va devenir un service indispensable et ouvre des voies de partenariats publicitaires intéressants. Moonda Event La borne interactive permet de consulter des informations, plan de ville ou des contenus multimédias. Les Tags 2D et QRCode Ces pictogrammes en noir et blanc sont apposés sur des affiches et catalogues, sur du mobilier urbain ou même sur des arbres! Une fois photographiés à l aide d un Smartphone (équipé d un lecteur adéquat), ils renvoient vers le site web mobile de l office ou vers une application dédiée. Ils délivrent parfois de l information complémentaire au visiteur : une vidéo, un diaporama, un site web pour une réservation d activité ou d hôtel, etc. Andelia 19

20 20 dossier l office de tourisme En permettant à l i n t e r n a u t e de se balader en 3D dans Pau, Clic3D propose u n e n o u ve l l e façon de faire du tourisme. Le procédé pourrait trouver sa place dans u n office de tourisme. Une visite virtuelle dans Pau Clic3D, c est une immersion virtuelle et ludique en 3 dimensions dans la ville de Pau créée par la société Techniques Effects. Cet univers virtuel en ligne permet à l internaute de se balader à l aide un avatar dans les rues de la ville, d entrer dans les monuments, les magasins, les cinémas. Le rendu est très réussi et les déplacements restent fluides si tant est qu on dispose d une connexion haut débit. La plateforme offre de très belles opportunités en matière de tourisme, pour la découverte d un territoire mais aussi sur le plan économique. Les applications commerciales sont en effet très nombreuses. Un cinéma a, par exemple, conclu un accord avec la plateforme pour diffuser des bandes annonces du moment quand l internaute entre dans la salle obscure. Les horaires des séances quotidiennes sont diffusés via des flux RSS. En cliquant sur des affiches publicitaires disposées dans la rue, ou en entrant dans certains magasins, le site internet ou la boutique en ligne de l enseigne s affiche dans la partie basse de l écran. Des jeux de type Chasse aux trésors permettent aux internautes de rafler des bons plans chez les commerçants locaux. Des kiosques intégrés dans le paysage virtuel lui proposent des modèles 3D de bouquins et un lien vers le site de la librairie. L office de tourisme de Pau est partenaire de Clic3D. Il affiche des films promotionnels de son territoire sur du mobilier urbain. Des bornes de type audioguides diffusent du savoir sur les lieux traversés. L internaute peut à tout moment s extraire du mode en 3D au profit d un affichage dynamique de photos panoramiques. On imagine aisément Clic3D en démonstration dans un lieu d accueil touristique. Il serait un support de découverte du territoire sans égal grâce à la diversité des contenus multimédia qui peuvent y être intégrés. Cap Sciences : Clic3D permet de nombreuses applications commerciales. Par exemple, en cliquant sur des affiches publicitaires disposées dans la rue, la boutique en ligne de l enseigne s affiche dans la partie basse de l écran d ordinateur. Techniques Effects Des jeunes gens inventifs et plutôt visionnaires. Sébastien Cursan et Frédéric Barreau sont respectivement médiateur numérique et régisseur expositions à Cap Sciences, centre de culture scientifique installé sur les quais de Bordeaux. La transmission de la connaissance par le biais des technologies numériques, ils en ont fait leur terrain de jeu et d expérimentations au fil des expositions qu ils ont contribué à concevoir. Dans le cadre de Numériquement Vôtre, exposition ouverte le 19 avril, ils jouent à plein la carte de l interactivité «avant, pendant et après la visite», expliquent ceux qui contribuent à bouleverser les codes de la muséographie. «Nous faisons en sorte que le visiteur devienne le héros de sa visite et acteur

L office de tourisme de demain. Travail : l ordinateur s impose partout. n 35. portable ou son ordinateur de poche. mai-juin 2011

L office de tourisme de demain. Travail : l ordinateur s impose partout. n 35. portable ou son ordinateur de poche. mai-juin 2011 Comprendre l actualité alité et les tendances es du numérique n 35 mai-juin 2011 - Tablettes tactiles, écrans interactifs, réseaux sociaux les offices de tourisme doivent s adapter pour offrir une vraie

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier

La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier La démarche numérique de l office de tourisme du Pays de Saint-Galmier Une démarche numérique intégrée à notre démarche qualité Depuis 2 ans l Office de Tourisme du Pays de Saint-Galmier s est engagé dans

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Rencontres du Tourisme Jeudi 21 mars 2013. Le tourisme numérique

Rencontres du Tourisme Jeudi 21 mars 2013. Le tourisme numérique Rencontres du Tourisme Jeudi 21 mars 2013 Le tourisme numérique Introduction Le Web dans le monde, en 2012 2,3 milliards d internautes 16h/ mois sur Internet en moyenne Introduction Comment utilise t-on

Plus en détail

Quel impact de l'accueil numérique sur les offices de tourisme et leur écosystème? Retour d expériences en Aquitaine

Quel impact de l'accueil numérique sur les offices de tourisme et leur écosystème? Retour d expériences en Aquitaine Quel impact de l'accueil numérique sur les offices de tourisme et leur écosystème? Retour d expériences en Aquitaine Val de Garonne Un Office de Tourisme nouvelle génération L Office de Tourisme du

Plus en détail

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA La révolution des offices de tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2013 Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcer sa communication 5 MISSIONS

Plus en détail

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com

E-Tourisme. www.balaruc-les-bains.com E-Tourisme www.balaruc-les-bains.com Mardi 19 Mai 2015 Sommaire 1. E-Tourisme Définition et quelques Chiffres Le cycle du voyageur Positionnement de l OT 2. Positionnement OT Google Site d avis : TripAdvisor

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS NUMÉRIQUES PROGRAMME 2014

LES RENDEZ-VOUS NUMÉRIQUES PROGRAMME 2014 LES RENDEZ-VOUS NUMÉRIQUES PROGRAMME 2014 Pourquoi vous accompagner? 42 millions d internautes soit 80% des +15ans 31 millions partis en vacances 19 millions préparent en ligne soit 61% des vacanciers

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2 e semestre 2015 2

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

L office de tourisme du futur Commission prospective - FNOTSI Se poser des questions! La FNOTSI a mis en place une commission prospective qui travaille depuis février 2010 Un rendu intermédiaire à Arles

Plus en détail

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles

ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles FEDERATION REUNIONNAISE DE TOURISME (FRT) ORGANISATION DU SEMINAIRE, SENSIBILISATION DES ACTEURS DU TOURISME AU «VIRAGE NUMERIQUE» Mardi 20 Novembre 2012 Tamarun, Saint-Gilles CONTEXTE L évolution des

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet 1 ER SEMESTRE 2016 CONFÉRENCES ET ATELIERS 100% PRATIQUES POUR LES ACTEURS TOURISTIQUES DE CORNOUAILLE UNE INITIATIVE & Les entreprises

Plus en détail

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014

Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014 Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014 La Route des Villes d Eaux du Massif Central Réseau de 18 villes thermales Association créée en 1998 Objectif : Changer l image

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet!

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! ASSEMBLEE NUMERIQUE DU GRAND RIED : Où en êtes-vous avec Internet? Mercredi 4 juin 2014 à 19h à Gerstheim Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! PROGRAMME 1 ) E-tourisme aujourd hui - Chiffres

Plus en détail

2013 Une nouvelle marque de destination

2013 Une nouvelle marque de destination 2013 Une nouvelle marque de destination Le 27 novembre 2012, l Agence Touristique de la Touraine Côté Sud et les offices de tourisme du Lochois, du Val d Indrois Montrésor, de la Touraine du Sud et du

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX LES SECTEURS Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs ou employés (BYOD). Les solutions

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

L écosystème Internet de la Bretagne

L écosystème Internet de la Bretagne L écosystème Internet de la Bretagne Notre consommateur : une démarche complexe Notre ambition commune et partagée Etre présent ensemble sur tous ces points de contacts pour mieux Capter nos consommateurs,

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014

DOSSIER DE PRESSE 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 L Office de tourisme de Pontivy Communauté présente son nouveau site internet www.tourisme-pontivycommunaute.com SOMMAIRE Présentation Le Mot de la Directrice : Gwénola de Araujo

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE DU TERRITOIRE

DIAGNOSTIC NUMERIQUE DU TERRITOIRE Sud Office de Tourisme DIAGNOSTIC NUMERIQUE DU TERRITOIRE Tourisme et numérique: s adapter c est la clé! Contact: Office de Tourisme Ganges Cévennes Méditerranée Plan de l Ormeau 34190 Ganges Tél.: 04

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013 Le présent vademecum a pour vocation de synthétiser les atouts et principales caractéristiques de Parlons français, c est facile!, des pistes d exploitation du site, ainsi qu un mode d emploi du kit marketing

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA

GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA GUIDE DU PARTENAIRE DU CRTA NOS MISSIONS L observation touristique en Aquitaine. La promotion touristique de la région, principalement à l étranger. La participation à l élaboration de la stratégie de

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Et si je me formais. Programme Automne 2015

Et si je me formais. Programme Automne 2015 Et si je me formais Programme Automne 2015 Pourquoi se former? Les évolutions du web sont rapides et aujourd hui la présence d un prestataire sur internet est incontournable. Cette présence pour se faire

Plus en détail

Internet : un nouveau territoire pour les professionnels du tourisme

Internet : un nouveau territoire pour les professionnels du tourisme Internet : un nouveau territoire pour les professionnels du tourisme Journée technique Etourisme MOPA jeudi 8 octobre Mimizan Alexandre Bertin AEC 08/10/2009 Les enjeux du tourisme en France - Un marché

Plus en détail

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France)

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France) 210 rue St Maur - 75010 Paris Contact : 01 77 12 32 99 Responsable : Eric HAMELIN (voir aussi contacts en fin de document) Présente Un «réseau social cartographique» (Ouest France) Un outil qui permet

Plus en détail

Focus sur la structuration touristique. Jean-Luc BOULIN - MOPA

Focus sur la structuration touristique. Jean-Luc BOULIN - MOPA Focus sur la structuration touristique Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2012 Séminaire Tourisme Cap Atlantique - 08 février 2013 Conséquence n 2 des révolutions : L organisation

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

PLFI 2012 Année 3 Pays du Grand Bergeracois

PLFI 2012 Année 3 Pays du Grand Bergeracois PLFI 2012 Année 3 Pays du Grand Bergeracois Avant la lecture de ce document, nous vous conseillons de lire l ANNEXE 1 qui vous permettra de comprendre le territoire et les bases du projet PLFI initié depuis

Plus en détail

Lancement de l application smartphone à Grasse

Lancement de l application smartphone à Grasse Dossier de Presse Lancement de l application smartphone à Grasse Entrez dans l ère du M-Tourisme et de la M-Citoyenneté Soyez informés en temps réel de l actualité de votre ville... Grasse, vivre pleinement

Plus en détail

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS 5 LE TERRITOIRE «MEDOC OCEAN» Les communes : Lacanau, Carcans-Maubuisson et Hourtin Population

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010

E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 Conseil et Ingénierie Touristique Anglet Tourisme E-Stratégie & Plan d actions Internet 2010 4 février 2010 Contexte Contexte Les structures de promotion touristique sont aujourd hui en pleine mutation,

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

Agence de communication 3D

Agence de communication 3D Agence de communication 3D QUI SOMMES-NOUS? ora Concept est une agence bordelaise spécialisée dans la communication Hdigitale 3D. Nous sommes une équipe d experts en Communication, en Infographie 2D/3D,

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois Youenn HUON, directeur Le Pays du Grand Bergeracois Le Pays du Grand Bergeracois Le paysage intercommunal

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Atelier numérique 21 mars 2011 - Témoignages et partage d expériences du réseau écotourisme

Atelier numérique 21 mars 2011 - Témoignages et partage d expériences du réseau écotourisme Atelier numérique 21 mars 2011 - Témoignages et partage d expériences du réseau écotourisme Cécile Chéri (Airial de Cécile et Laurent à Vert) - Le site internet Jimdo www.airial-de-cecile-et-laurent.com

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

e-mails et offices de Tourisme

e-mails et offices de Tourisme e-mails et offices de Tourisme enjeux et mise en oeuvre d une démarche qualitative du traitement du courrier électronique Contenus élaborés par : MOPA mission des offices de tourisme et pays touristique

Plus en détail

Le 1er Serious Game des métiers de la Propreté

Le 1er Serious Game des métiers de la Propreté La Fédération des Entreprises de Propreté et des Services Associés, en partenariat avec l Education Nationale, propose une nouvelle approche de la Découverte Professionnelle Le 1er Serious Game des métiers

Plus en détail

Compte rendu. Diagnostic numérique du Pays de Bitche. Réalisé de juin 2013 à janvier 2014. www.antpaysdebitche.jimdo.com

Compte rendu. Diagnostic numérique du Pays de Bitche. Réalisé de juin 2013 à janvier 2014. www.antpaysdebitche.jimdo.com L animation numérique de territoir e au Pays de Bitche Compte rendu Diagnostic numérique du Pays de Bitche Réalisé de juin 2013 à janvier 2014 pour é n i m a t i v l i a Cockt ilité! plus de visib Le diagnostic

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose une

Plus en détail

Quelques bonnes pratiques repérées sur les sites Internet touristiques audités

Quelques bonnes pratiques repérées sur les sites Internet touristiques audités Quelques bonnes pratiques repérées sur les sites Internet touristiques audités Suite aux audits de site Internet d office de tourisme, un guide des bonnes pratiques a pu être réalisé. Ce document, respectueux

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 Objectif de la présentation A quoi servent les réseaux sociaux professionnels Comment les utiliser pour prospecter Avantages et inconvénients

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn

Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn Une extension Internet pour le Béarn Ua extension Internet entau Bearn An Internet extension for the Béarn .Bearn : Le Projet La Catalogne a ouvert une extension Internet.cat pour promouvoir sa langue,

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher le portail internet regroupant les commerçants du Loir-et-Cher Dossier de presse Sommaire : - Communiqué de presse p.2 - AchatVille, côté commerçant

Plus en détail

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE

UNE EQUIPE PROFESSIONNELLE A VOTRE SERVICE POURQUOI ET COMMENT DEVENIR PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME EN 2015 L Office de Tourisme de la Vallée des Peintres, est un acteur incontournable du développement touristique intercommunal. Au service

Plus en détail

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère des sites touristiques : un chantier à lancer Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 4 ne proposent aucune traduction, soit

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 4-20 15 D O S F O R M U L A I R E AU ATELIERS CONFÉRENCES POURQUOI DES ATELIERS-CONFÉRENCES

Plus en détail

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 La montée en puissance de l Internet mobile s accompagne de la prise en compte des

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE

N 2 1 ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME NUMÉRIQUE SA ISO N 2 01 3- ATELIERS - CONFÉRENCES TOURISME & NUMÉRIQUE D E L I N F O R M AT I O N... À L AC C O M PAG N E M E N T 20 14 Formulaire au dos ATELIERS CONFÉRENCES Pourquoi des ateliers-conférences sur

Plus en détail

Avec le soutien d HOMELOC, MHI lance son nouveau site web : www.monhebergementinsolite.com spécialiste de la location insolite en France.

Avec le soutien d HOMELOC, MHI lance son nouveau site web : www.monhebergementinsolite.com spécialiste de la location insolite en France. Avec le soutien d HOMELOC, MHI lance son nouveau site web : www.monhebergementinsolite.com spécialiste de la location insolite en France. Mon Hébergement Insolite : De l annuaire à la centrale de réservation

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Accueil Numérique : l action du réseau national des Offices de Tourisme

Accueil Numérique : l action du réseau national des Offices de Tourisme Accueil Numérique : l action du réseau national des Offices de Tourisme Journée technique FROTSI Bretagne - Le numérique, prétexte à une nouvelle stratégie de l accueil? L ACCUEIL, MISSION «HISTORIQUE»

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Le consommateur de services touristiques... qui est-il? 5 e Café de l Europe - Spa Dimanche 8 juin 2014

Le consommateur de services touristiques... qui est-il? 5 e Café de l Europe - Spa Dimanche 8 juin 2014 Le consommateur de services touristiques... qui est-il? 5 e Café de l Europe - Spa Dimanche 8 juin 2014 Le touriste est aujourd hui avant tout Un internaute... Un acheteur en ligne! 2 Quelques chiffres...

Plus en détail

[ Pré-Programme ] TOURISME numerique 2 FORUM DE DEAUVILLE 17-18 MARS 2014

[ Pré-Programme ] TOURISME numerique 2 FORUM DE DEAUVILLE 17-18 MARS 2014 [ Pré-Programme ] TOURISME numerique 2 FORUM DE DEAUVILLE 17-18 MARS 2014 [ Agenda ] Lundi 17 mars 2014 Mardi 18 mars 2014 09:30 10:00 Accueil des participants Allocution d ouverture 09:00 10:30 Le Grand

Plus en détail

La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme

La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Les assises du tourisme de l Ouest Cornouaille Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

Le numérique et les offices de tourisme

Le numérique et les offices de tourisme Présentation de l'étude sur Le numérique et les offices de tourisme Par Philippe FABRY, Responsable e-tourisme chez ATOUT France & Gaëlle LESAFFRE et Émilie FLON du laboratoire de recherches de l'université

Plus en détail

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015 CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car Dossier de presse - Avril 2015 SOMMAIRE CARAMAPS en quelques mots... 3 Comment ça marche?... 4 L accueil collaboratif Caramaps... 5 L histoire de CaraMaps...

Plus en détail

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 SOMMAIRE Contexte page 3 Rendu du diagnostic Introduction : les chiffres du diagnostic page 4 1. Le taux d équipement des prestataires page 5 2. Internet

Plus en détail

E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle

E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle E-VOLUTION DU PROFESSIONNEL DU TOURISME PPN.3 Analyser sa E-réputation et optimiser sa relation clientèle Période : 2011 Durée : 2 jours, soit 14 heures effectives de formation / 3 sessions Date : à définir

Plus en détail