Région Sans Film. 11 Décembre Auteur :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Région Sans Film. 11 Décembre 2014. Auteur :"

Transcription

1 Région Sans Film 11 Décembre 2014 Auteur :

2 RÉGION SANS FILM, LE CONTEXTE

3 Le Contexte Régional Gouvernance Le Ministère de la Santé Définir et évaluer la politique de santé L Agence Régionale de Santé (ARS IDF) Mettre en œuvre une stratégie régionale de santé Conception et mise en œuvre du Schéma Directeur Régional des SI des acteurs de Santé / Médico-social / Ambulatoire / Prévention Le GCS D-SISIF Maitrise d ouvrage opérationnelle francilienne dans le domaine de la «e-santé» L Ile de France habitants soit 19 % de la population française sur 2% du territoire

4 Constat de départ A l initiative de l ARS, une étude met en évidence le retard d équipement de PACS en Ile-de-France De nombreux sites d Ile-de-France n ont pas déployé de PACS Problème budgétaire : maîtrise de l investissement initial et des coûts d évolution Problème de ressources : capacité à conduire le projet et à maintenir les conditions opérationnelles (infrastructure lourde) Les sites possédant un PACS rencontrent des difficultés pour gérer leurs archives dans le temps Volumes importants Migrations complexes Solutions éventuelles Se grouper pour acheter Faire baisser les coûts Acquérir Expertise Une solution cloud Techniques matures Fonctionnalités de partage étendues

5 Constat de départ - PACS en Europe en 2008

6 Agrément Hébergeur de Données de Santé Procédure d agrément des hébergeurs de données de santé à caractère personnel, instaurée par la loi du 4 mai 2002 (Art. L ) relative aux droits des malades Le décret du 4 janvier 2006 organise la procédure d agrément Objectif : garantir la sécurité des données lorsqu elles sont hébergées par un organisme distinct du professionnel ou de l établissement de santé qui soigne le malade. organiser et d encadrer le dépôt, la conservation et la restitution des données, dans des conditions propres à garantir leur confidentialité et leur sécurité. L agrément est délivré pour une durée de trois ans par le ministre chargé de la Santé Le consortium titulaire de Région Sans Film est agréé hébergeur de données de santé à caractère personnel

7 Enjeux et objectifs définis (1/2) Mettre en œuvre un service mutualisé de RIS, PACS et archivage Incluant la diffusion contrôlée et sécurisée des examens à l intérieur et l extérieur des établissements producteurs d images Pour réduire la production de support matériel (film, papier) Déployée, hébergée et exploitée par un opérateur spécialisé Pour assurer un maintien en condition opérationnelle et des niveaux de service élevés Dans un modèle de type SAAS avec facturation liée à l utilisation du service Pour améliorer une meilleure maitrise des coûts

8 Enjeux et objectifs définis (2/2) Proposant Des espaces numériques indépendants pour chaque établissement adhérent Pour respecter la confidentialité des données Un déploiement du programme rapide et industrialisé Pour permettre le raccordement d un grand nombre d établissements

9 Identification du porteur du programme «Région Sans Film»

10 RÉGION SANS FILM, LE CONTRAT ET L ARCHITECTURE

11 Région Sans Film - Accord cadre A l issue d un dialogue compétitif (avril 2009-avril 2010) conduit avec les établissements adhérents :

12 Région Sans Film - Structure contractuelle Modèle contractuel de l accord cadre marchés subséquents dans lequel le GCS Agit en tant que centrale d achat Est maitre d ouvrage délégué du programme Assiste les maitrises d ouvrage d établissements dans leur projets

13 Région Sans Film - le modèle Portail médecin de ville Système de partage inter structures Services collaboratifs ORANGE RIS PACS Archivage Services métier Administration, intégration, exploitation Services infogérance Hébergement (HDS) Services infrastructure Réseau dédié Services réseau 13

14 Région Sans Film Chiffres clés 3 niveaux de services définis : Archivage, PACS et RIS Portail médecin de ville Mécanisme simple de diffusion des images Hébergement des données et des applications dans un Cloud privé basé sur une architecture physique dédiée Facturation à l utilisation (modèle de type SAAS) 39 ES raccordés Production courante 1,6 Millions d examens / an produits aujourd hui 2 Millions d examens / an produits à terme 6,2 Millions d examens archivés à date (260 To compressés) Fin du contrat cadre en avril 2015 (Marchés subséquents en Avril 2017)

15 Région Sans Film Workflow de production et partage des examens

16 Région Sans Film - Conditions du contrat, les niveaux de services 12 indicateurs contractuels permettant de mesurer objectivement la qualité du service Constats Suivi constant et respecté par les parties prenantes Pénalités automatiquement appliquées Bilan : Modèle juste et incitatif

17 RÉGION SANS FILM, LE BILAN

18 Bilan général : 39 marchés subséquents CH publics massivement raccordés à un service PACS en IdF Des bassins de santé entiers connectés Actuellement : 35 établissements en production Répartition par types : 30 CH publics 2 CRLCC 1 ESPIC 5 cabinet privés 1 EPSNF 18

19 Planning de réalisation Aujourd hui Début 25/10/10 1er Semestre CH SIMONE VEIL 25/10/10-29/03/11 INSTITUT GUSTAVE ROUSSY 11/03/11-05/07/11 2nd Semestre 1er Semestre CHI POISSY SAINT GERMAIN 29/08/11-15/02/12 CH MELUN 12/09/11-15/02/12 CASH NANTERRE 27/09/11-28/03/12 2nd Semestre CHI ROBERT BALLANGER - 1er Semestre CH FONTAINEBLEAU 2nd Semestre CABINET DE 1er Semestre AULNAY 19/12/12-06/06/13 RADIOLOGIE 13/03/12-22/10/12 PRIVE SAS CH DE GONESSE CH NEMOURS SERVICES CMS GENNEVILLIERS POUR 29/03/12-19/12/12 23/01/13 - L'IMAGERIE 20/06/13-28/01/14 04/06/13 MEDICALE - DR CABINET DE GHI LE RAINCY THIS ET HOPITAL DE HOUDAN RADIOLOGIE PRIVE DU MONTFERMEIL HOVASSE - 16/10/13-14/05/14 GALILEE DR BOKOBZA 20/03/13-24/09/13 MONTFORT CH D'ARGENTEUIL - MONTEVRAIN L'AMAURY CH DE VERSAILLES CABINET DE RADIOLOGIE PRIVE CLICHY 19/01/12-18/12/12 20/08/12-28/02/13 19/06/13-24/01/13 - MEDICAL - DR NAHUM 06/11/13 26/06/13 01/07/13-02/07/14 CH DES 4 VILLES CH RAMBOUILLET 07/02/12-31/08/12-20/11/13 27/06/12 CHD STELL - RUEIL MALMAISON 19/09/12-06/02/13 HOPITAL FOCH 12/02/13-23/09/13 INSTITUT CURIE 26/03/13-22/04/14 2nd Semestre CHI ANDRE GREGOIRE - MONTREUIL 10/12/13-15/09/14 CH DOURDAN - ETAMPES 18/12/13-03/11/14 1er Semestre Fin 01/05/1 5 Construction de la plateforme Centralisée redondée sur 2 data Centers localisés en Ile-de- France Déploiement des 2 établissements pilotes pour valider la plateforme Déploiement industrialisé de fin 2011 à début 2014 CHI DES PORTES DE L'OISE 28/03/13-19/09/13 CH MANTES LA JOLIE 10/04/13-15/10/13 CH ARPAJON 11/04/13-24/09/13 HOPITAUX DE ST MAURICE 31/05/13-06/05/14 CH RENE DUBOS - PONTOISE 17/09/13-22/07/14 CABINET PRIVE PARIS EST DIDEROT - DR CHAHAL - PARIS GARE DE LYON CH DE JUVISY 04/09/13-15/04/14 19/04/13-09/12/13 CHI VILLENEUVE SAINT CH CRETEIL GEORGES 30/04/13 30/05/13-26/11/13-07/10/13 CABINET DE RADIOLOGIE PRIVE GM3RX - DR BERR MATTEI - SAINT MAUR DES FOSSES 15/01/13-01/12/14 CH DE MONTEREAU 01/12/14 - EPSNF 01/04/15 - FRESNES 01/11/14-01/05/15 CH MEULAN LES MUREAUX 18/04/13-01/01/15

20 Des projets variés : RIS et PACS RIS NOMBRE D'ETABLISSEMENTS EDL XPLORE 14 AGFA QDOC 2 DXIMAGE 2 ACTIBASE RADIOLOGIE 1 ALIZE 1 ELIOS 1 FAP CABRAD 1 GLOBAL IMAGING 1 SIMBAD 1 WAID SIR5 1 INEXISTANT OU REMPLACE PAR RIS RSF 11 TOTAL RIS différents interfacés 7 PACS différents interfacés PACS NOMBRE D'ETABLISSEMENTS GE 4 CARESTREAM 3 FUJI SYNAPSE 2 GLOBAL IMAGING 1 MEDASYS 1 T2T T2 Store 1 TELEMIS 2 INEXISTANT OU REMPLACE PAR PACS RSF 22 TOTAL 36 Constat : Des intégrations PACS parfois difficiles freinées par la complexité des relations entre industriels

21 Des projets variés : GAM et DPI GAM NOMBRE D'ETABLISSEMENTS CPAGE 9 AGFA 5 MCKESSON 4 PASTEL 2 CRISTAL NET 2 CERNER 2 SIMBAD 1 AATLANTIDE ACTEUR FSE 1 ALIZE 1 MEDASYS - IMS 1 ELIOS 1 ELISA 1 NON CONNU 1 INEXISTANT 5 TOTAL DPI différents interfacés Intégrations contextuelles réalisées avec Mckesson, Agfa, Cristal-Net et Medasys 12 GAM différentes interfacées dans les CH publics DPI NOMBRE D'ETABLISSEMENTS MCKESSON 6 MEDASYS DXCARE 4 AGFA ORBIS MEDICAL 3 CRISTAL NET 3 AATLANTIDE ACTEUR FSE 1 AEGLE AMI 1 ALIZE 1 ELIOS 1 ELISA 1 SIMBAD 1 NON CONNU 8 INEXISTANT 6 TOTAL 30

22 Des projets variés : Synthèse PACS RIS DPI GAM = 39 Systèmes communiquant différents interfacés avec la plateforme RSF Constat d interfaces HL7 avec la plateforme pour la mise a jour des identités, la remonté des comptes rendus et la gestion des demandes 100Flux d examens L utilisation des normes HL7 et DICOM ont permis d arriver a un haut niveau d intégration dans un environnement SI hétérogène.

23 Déploiement des projets: durée mois, c est le délai moyen de mise en production d un service RSF Constat: Projets Complexes malgré une industrialisation des processus Projets Archive avec des spécificités de formats d examens et des protocoles d échanges particuliers à gérer Projets RIS et PACS impliquant une changement d organisation en interne Intégrations avec des modalités d imageries et systèmes d information nécessitant la participation de fournisseurs tiers Des contraintes locales à gérer: autres projets internes

24 Production RSF: Utilisateurs Plus de 2000 utilisateurs déclarés dans les services de radiologie (radiologues, cadres, manipulateurs, secrétaires) Près de 3000 utilisateurs cliniciens déclarés en augmentation constante au fur et à mesure des déploiements des services cliniques Très peu d utilisateurs extérieurs pour le moment. Les usages en partage/échange sont pour le moment limités. [NOM DE CATÉGO RIE] [VALEUR ] Radiolo gues exterieu rs 21 Utilisate urs de Radiolo gie 2.013

25 SLA - Performance Archivage Définition L indicateur de performance d archivage est le temps maximum de transfert d un examen vers la plateforme RSF. Objectif de transfert en moins de 240 min MOYENNE SLA Délai moyen d archivage des examens en minutes Constat Délai élevé en 2011 Niveau bas atteints dès % d indicateurs respectant l engagement de service

26 Production RSF: Aujourd hui 6,2 millions d examens archivés depuis l ouverture du service [NOM DE CATÉG ORIE] Migrati on Plateforme alimentée par 400 Modalités DICOM d imagerie et 15 PACS préexistants connectés Actuellement 260 To de données compressées stockées (Compression sans perte avec facteur moyen de 2,5)

27 Production RSF: Evolution millions d examens produits à terme par année courante [NOM DE SÉRIE] [VALEUR] Constat: Niveaux attendus atteints Pallier des examens atteint en Octobre 2014 entrainant une réduction du cout du service

28 Retour d expérience établissement RSF Centre Hospitalier Simone Veil, Eaubonne Montmorency Etablissement pilote PACS déployé en 2011 CH General de 1089 lits passages annuel en imagerie Bénéfices Financiers pas de comparaison car pas de Pacs avant Qualité des soins gain à l interprétation mise à disposition immédiate CR plus rapidement mis en ligne grâce à Reco vocale impact sur DMS Amélioration du workflow recentrage des secrétaires sur accueil des soignants sur les soins interprétation déportée (Montmorency) Satisfaction de tous «a changé la vie», «facilite le travail», «pas de retour en arrière envisageable», «prise en main intuitive pour utilisation de base» Axes d amélioration Intégration d outils avancés pour se sevrer des stations modalités constructeurs accéder aux meilleurs outils à la carte au moindre coût. Facilitation des échanges entre médecins Transmission médecin de ville. Accès aux avis spécialisés: télémédecine ( neuro-chir, AVC et autres). Outils de coopération: télé-radiologie, téléinterprétation ( PDES ou solution de mutualisation plus large).

29 Région Sans Film Bilan Général Forces Simplicité de lecture (3 unités d œuvres, 3 prix) Forte industrialisation du modèle Un mécanisme des SLA juste et incitatif Interlocuteur industriel unique (responsabilité claire) Centré sur l objectif Faiblesses Pas assez de niveaux de services Modèle peu évolutif Absence d intégration dans l ENRS Faiblesse des services de collaboration Accès Médecins de ville peu utilisé Fonctionnalités de partages inter-es peu mises en œuvre 29

30 4 RÉGION SANS FILM, LES PERSPECTIVES S-PRIM «SERVICES PARTAGÉS REGIONAUX EN IMAGERIE MEDICALE»

31 Contexte Programme «Région Sans Film», lancé en 2008, se termine en Avril établissements aujourd hui raccordés au service Acteurs RSF, et hors RSF, expriment de plus en plus fréquemment le besoin de disposer d outils pour partager, échanger et post traiter Problématique commune à tous les producteurs d images: la gestion des archives sur le long terme

32 Enjeux Offrir une solution de continuité pour les adhérents au projet RSF Créer une plateforme de production d examens d imagerie réellement collaborative inter-organisations Implication de l ensemble des acteurs de la région et pas uniquement les établissements RSF Créer un climat propice à la mise en concurrence des industriels Intégrer davantage les nouveaux services dans les environnements régionaux (référentiels, télémédecine, messagerie sécurisée, ) Continuer à proposer des services innovants et un modèle évolutif Industrialisable et économiquement réaliste

33 De RSF à S-PRIM PACS POST TRAITEMENT AVANCE STOCKAGE ECHANGE ET PARTAGE RIS ARCHIVAGE LONG TERME Services Région Sans Film Services complémentaires

34 Schéma d urbanisation des Services S-PRIM ENRS Portail d accès aux applications (utilisateurs, patients) Services métiers RIS PACS Post traitement avancé Echange et Partage Support utilisateurs Worflow de télémédecine (ORTIF) XDS MPI Referentiels (REPSIF) Messagerie sécurisée Authentifications STOCKAGE ARCHIVAGE Long Terme HEBERGEMENT, EXPLOITATION, SERVEURS DE CALCUL RESEAU HAUT DEBIT REGIONAL (ROSES) Services techniques sous jacents Légende: Service ENRS Service S-PRIM Service ENRS non encore disponible dont la gestion transitoire peut relever de S-PRIM

35 Merci de votre attention! Des Questions? Christophe COUVREUR - Pierre-Mickael MAZARS

Exemples de mise en cohérence de projets existants avec le nouveau SDSI. De Région Sans Film Vers S-PRIM

Exemples de mise en cohérence de projets existants avec le nouveau SDSI. De Région Sans Film Vers S-PRIM Exemples de mise en cohérence de projets existants avec le nouveau SDSI De Région Sans Film Vers S-PRIM Christophe COUVREUR, Directeur de Programme Production de soins, GCS D-Sisif Constat de départ -

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

Un exemple d échange d images régional

Un exemple d échange d images régional Un exemple d échange d images régional Jeudi 13 octobre 2011 Vincent Guillerme Directeur des ventes Imagerie Médicale France vincent.guillerme@mckesson.fr Agenda L activité imagerie de McKesson PACS Territoire

Plus en détail

Direction de la stratégie. Projets en Santé nécessitant du Très Haut Débit

Direction de la stratégie. Projets en Santé nécessitant du Très Haut Débit Projets en Santé nécessitant du Très Haut Débit 1 Enjeux du développement du Très haut débit dans le secteur de la santé L utilisation dans le domaine de la santé, des technologies de l information et

Plus en détail

La suite logicielle adaptable, évolutive et 100% WEB. Solution informatique SOLUTION COMMUNICANTE, OPTIMISÉE POUR UN ENVIRONNEMENT MULTISITE

La suite logicielle adaptable, évolutive et 100% WEB. Solution informatique SOLUTION COMMUNICANTE, OPTIMISÉE POUR UN ENVIRONNEMENT MULTISITE Solution informatique GAMME SYNAPSE SOLUTION COMMUNICANTE, OPTIMISÉE POUR UN ENVIRONNEMENT MULTISITE PRODUCTION COLLABORATION PACS CONSULTATIONS SITE SECONDAIRE ÉCHANGES Système d imagerie et d information

Plus en détail

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY

METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY METHODE ET INTERET DE L'INSTALLATION D'UN ARCHIVAGE NEUTRE Exemple du CHU et du CRLCC - NANCY C. Lefondeur (1), N. Labonne (2), F. Lefevre (1) (1) Direction du Système d Information (2) Service d Imagerie

Plus en détail

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Le Projet MIRC PACS Archivage Echange & Partage Processus d amélioration

Plus en détail

INTELLIGENT CONNECTIVITY

INTELLIGENT CONNECTIVITY INTELLIGENT PACS Leader mondial dans le domaine de l'imagerie, FUJIFILM décide en 1999 d'étendre son offre aux réseaux de stockage et de diffusion d'images. Avec SYNAPSE, FUJIFILM réinvente le PACS en

Plus en détail

INNOVATIONS ORGANISATIONNELLES ET

INNOVATIONS ORGANISATIONNELLES ET INNOVATIONS ORGANISATIONNELLES ET ACCOMPAGNEMENT DU CHANGEMENTS DES PROJETS TIC SANTÉ Patrick OLIVIER Directeur de la Stratégie ARS Ile de France XX/XX/XX Sommaire Les Agences régionales de santé Contexte

Plus en détail

LANCEMENT DU PACS MIDI-PYRENEES

LANCEMENT DU PACS MIDI-PYRENEES Mercredi 14 Novembre 2012 LANCEMENT DU PACS MIDI-PYRENEES Amphithéâtre Pavillon de Télémédecine, Institut Européen de Télémédecine Le projet de PACS mutualisé, RIS et support à la Téléradiologie en région

Plus en détail

La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif

La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif La nécessité d un schéma d urbanisation des SI de santé régionaux Pierre Boiron Directeur du GCS D-Sisif Les objectifs assignés au SDSI A. Parcours de Santé/Social et coordination Recueillir et partager

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

solution informatisée de gestion de l imagerie l partenariat entre : Mutualisation d une d

solution informatisée de gestion de l imagerie l partenariat entre : Mutualisation d une d Le projet PACSTIM, audomarois et calaisien d une d solution territoriale d imagerie médicale Eric COUVELARD, Directeur, SIMLL 1 Mutualisation d une d solution informatisée de gestion de l imagerie l médicale

Plus en détail

Externalisation du DATA-CENTER (2010-2011)

Externalisation du DATA-CENTER (2010-2011) Retour d expérience sur les conditions de l infogérance des données de santé Martine Autran, DSI CH de Gonesse Présidente du Collège des DSIO Déléguée de la région Ile-de de-france 1 Chemin vers l'externalisation

Plus en détail

Mai 2013. Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES. Retour d expérience. Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF

Mai 2013. Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES. Retour d expérience. Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF Mai 2013 Région sans Film CENTRE HOSPITALIER DES QUATRE VILLES Retour d expérience Présentation Dr RAUST Chef de Service Dr PLESKOF Le PACS Picture Archiving and Communication System Un outil informatique

Plus en détail

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit

La mise en place du PACS 1 Midi-Pyrénées s inscrit Pr Louis Lareng ADMINISTRATEUR Dr Monique Savoldelli DIRECTEUR SIH Karine Seymour CHEF DE PROJET 35 GROUPEMENT DE COOPÉRATION SANITAIRE TÉLÉSANTÉ MIDI-PYRÉNÉES, TOULOUSE Mise en place d un PACS mutualisé

Plus en détail

Un an de garde téléradiologique déportée :

Un an de garde téléradiologique déportée : Un an de garde téléradiologique déportée : le futur de la permanence des soins en radiologie? A. Ben Cheikh 1,2,3 V. Thomson 1,3 N. Girouin 1,3 S. Meyran 2 S. Collodet 2 A. Martinon 3 V. Mougenot 1,2 C.

Plus en détail

F. Lefevre (1), C. Lefondeur(1) Ph Puech (2) 1 - CHU de Nancy 2 CHU de Lille

F. Lefevre (1), C. Lefondeur(1) Ph Puech (2) 1 - CHU de Nancy 2 CHU de Lille F. Lefevre (1), C. Lefondeur(1) Ph Puech (2) 1 - CHU de Nancy 2 CHU de Lille 70 60 50 Vol (To) NB EXAMENS (K) Poly. (Vol (To)) Poly. (NB EXAMENS (K)) 600 500 400 40 300 30 20 200 10 100 0 2003 2004 2005

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

WEBINAR ENOVACOM FAITES COMMUNIQUER VOS APPLICATIONS EN TEMPS RÉEL! Jeudi 9 juillet 2015 10h00 11h00 LE WEBINAR VA BIENTÔT COMMENCER WWW.ENOVACOM.

WEBINAR ENOVACOM FAITES COMMUNIQUER VOS APPLICATIONS EN TEMPS RÉEL! Jeudi 9 juillet 2015 10h00 11h00 LE WEBINAR VA BIENTÔT COMMENCER WWW.ENOVACOM. WEBINAR ENOVACOM Jeudi 9 juillet 2015 10h00 11h00 FAITES COMMUNIQUER VOS APPLICATIONS EN TEMPS RÉEL! LE WEBINAR VA BIENTÔT COMMENCER PRÉSENTÉ PAR : FRANÇOIS DECOURCELLE EXPERT INTEROPÉRABILITÉ RESPONSABLE

Plus en détail

Modèles et incidences sur la formation et l emploi de l usage du numérique dans les services de l administration

Modèles et incidences sur la formation et l emploi de l usage du numérique dans les services de l administration Modèles et incidences sur la formation et l emploi de l usage du numérique dans les services de l administration Annexes du rapport de phase 1 «Modèle opérationnels» Monographies de l étude de cas 11 juillet

Plus en détail

Frédéric LEFEVRE Radiologue SFR4i CHU de NANCY SCP RADIOLOR L environnement médico-économique Complexité des prises en charge patients suivi long terme, spécialisation, contraintes environnementales Développement

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

Dr G. DEBILLON CHR ORLEANS TRANSMISSION DES IMAGES MÉDICALES EN RECHERCHE CLINIQUE

Dr G. DEBILLON CHR ORLEANS TRANSMISSION DES IMAGES MÉDICALES EN RECHERCHE CLINIQUE Dr G. DEBILLON CHR ORLEANS TRANSMISSION DES IMAGES MÉDICALES EN RECHERCHE CLINIQUE RECHERCHE CLINIQUE : RÉGLEMENTATION Principaux textes Déclaration d Helsinki 2008 Loi de santé publique n 2004-806 du

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

Formation en application VisionRIS

Formation en application VisionRIS Formation en application VisionRIS Binarios SARL Document confidentiel SOMMAIRE Généralités(circuit,acteur) VISIONRIS en général Principales fonctionnalités Généralités Personnes impliqués dans le circuit

Plus en détail

Expert en informatique médicale LE PROFESSIONNEL DE L INFORMATIQUE MEDICALE

Expert en informatique médicale LE PROFESSIONNEL DE L INFORMATIQUE MEDICALE Expert en informatique médicale LE PROFESSIONNEL DE L INFORMATIQUE MEDICALE GROUPE T2S Binarios 1992 Date de Création 200 Salariés 40M Euros Chiffres d Affaires Marques GE, FUJI, VARIAN, T2S Leader Au

Plus en détail

La Coopération en Biologie Médicale : une opportunité, une solution, une réponse envisageable aux nombreux défis actuels

La Coopération en Biologie Médicale : une opportunité, une solution, une réponse envisageable aux nombreux défis actuels La Coopération en Biologie Médicale : une opportunité, une solution, une réponse envisageable aux nombreux défis actuels 1 Les enjeux actuels de la biologie médicale Maintenir une biologie de proximité

Plus en détail

Retour sur investissement d un PACS: l expérience de l Institut Curie Journées Françaises de Radiologie Octobre 2008

Retour sur investissement d un PACS: l expérience de l Institut Curie Journées Françaises de Radiologie Octobre 2008 Retour sur investissement d un PACS: l expérience de l Institut Curie Journées Françaises de Radiologie Octobre 2008 1- - Introduction (1) Institut Curie Centre de Lutte Contre le Cancer 177 lits d hospitalisation

Plus en détail

GCS D-SISIF 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS

GCS D-SISIF 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS GCS D-SISIF 10 rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS Marché d assistance à maîtrise d ouvrage Etude prospective sur les modalités de mise en place d une généralisation d un Dossier Médico-Social Personnel,

Plus en détail

Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS

Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS Intérêt de la numérisation des demandes d examen et de son intégration dans le RIS/PACS N.LABONNE (1), B.TAINE (1), C.DOUCHIN (2), A.BLUM (1) Service d Imagerie Guilloz C.H.U. Nancy (1) Direction Informatique

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Solution Intelligente d Archivage et de Visualisation d Images

Solution Intelligente d Archivage et de Visualisation d Images Solution Intelligente d Archivage et de Visualisation d Images INFINITT PACS est un logiciel full Web intégrant des modules RIS, PACS Cardio, PACS Mammo, des outils de visualisation et de traitements avancés,

Plus en détail

SDRSIS Systèmes d information en santé

SDRSIS Systèmes d information en santé SDRSIS Systèmes d information en santé SCHÉMA DIRECTEUR RÉGIONAL DES SYSTÈMES D INFORMATION EN SANTÉ SDRSIS Systèmes d information en santé Introduction...4 La démarche...5 Le contexte des Systèmes d

Plus en détail

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique la newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION #6 Juin - La e-santé en marche - édito a marqué une étape importante de la e-santé en Martinique. Un nouveau projet, innovant par sa technologie, par son

Plus en détail

Le Dossier Patient Informatisé

Le Dossier Patient Informatisé Le Dossier Patient Informatisé D.P.I Yann MORVEZEN DSIO CHU de Toulouse Le contexte ( 1 ) Le projet d établissement «centré sur le patient, le système d information prend place parmi les enjeux et les

Plus en détail

Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France.

Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France. Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France. Colloque du 19 juin 2013 Centre de conférences Marriott, Paris Des systèmes d information partagés pour des

Plus en détail

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É.

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Radiologie Cardiologie Worflow Archivage neutre Cloud computing Vue

Plus en détail

Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1

Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1 Contribution des laboratoires d analyses médicales extrahospitaliers du secteur privé à l Agence e-santé Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1 Etat des lieux Projets Enjeux 2 OBJECTIFS Garantir une interopérabilité

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

UNE ACCESSIBILITÉ SANS PRÉCÉDENT

UNE ACCESSIBILITÉ SANS PRÉCÉDENT Vue PACS Radiologie UN SEUL ESPACE DE TRAVAIL, UNE FOULE D'AVANTAGES MÉTHODOLOGIQUES. Tout y est : l'accès facile et rapide aux outils et aux applications cliniques dont les radiologues ont besoin pour

Plus en détail

UCOPIA pour les hôpitaux et établissements de Santé. www.ucopia.com

UCOPIA pour les hôpitaux et établissements de Santé. www.ucopia.com UCOPIA pour les hôpitaux et établissements de Santé www.ucopia.com Notre portail captif, le produit de référence actuel Accès sécurisé au dossier médical et prescription des médicaments au chevet du malade

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Introduction. Philippe DOMY

Introduction. Philippe DOMY Introduction Philippe DOMY Le constat «L hôpital français, en général, ne saurait ni acheter ni gérer un projet SI.» Le constat Et pourtant, sur le papier, la France dispose de nombreux atouts. 1/3 Les

Plus en détail

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON

Profils IHE. Retour d expérience CHU BESANCON Profils IHE Retour d expérience CHU BESANCON Contexte Centre Hospitalier Universitaire de BESANCON 4800 agents 1200 lits sur deux sites Parc applicatif composite nécessitant des interfaces multiples :

Plus en détail

La nouvelle génération de gestion de société/service de radiologie

La nouvelle génération de gestion de société/service de radiologie La nouvelle génération de gestion de société/service de radiologie _ Solution Full-Web opérationnelle _ Multi-sites, multi-structures, multi-sociétés _ Gestion financière avancée _ Intégration PACS et

Plus en détail

Journée des DIM d Alsace Strasbourg 4 novembre 2014 gaston.steiner@sante-alsace.fr

Journée des DIM d Alsace Strasbourg 4 novembre 2014 gaston.steiner@sante-alsace.fr Journée des DIM d Alsace Strasbourg 4 novembre 2014 gaston.steiner@sante-alsace.fr Le programme santé connectée 1 Sommaire 1. Enjeux et objectifs 2. Où en est le projet? 3. Les principes du partage régional

Plus en détail

UNE TECHNOLOGIE LIBÉRATRICE. FLUIDITÉ ET SIMPLICITÉ. Vue for. Cloud Services

UNE TECHNOLOGIE LIBÉRATRICE. FLUIDITÉ ET SIMPLICITÉ. Vue for. Cloud Services Vue for Cloud Services FLUIDITÉ ET SIMPLICITÉ. Les médecins cliniciens et les médecins traitants ont besoin de pouvoir accéder aux données du patient librement, rapidement et efficacement. Cependant, les

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Big Data: développement, rôle des ARS?? Laurent Tréluyer, ARS Ile de France Alain Livartowski Institut Curie Paris 01/12/2014

Big Data: développement, rôle des ARS?? Laurent Tréluyer, ARS Ile de France Alain Livartowski Institut Curie Paris 01/12/2014 Big Data: développement, rôle des ARS?? Laurent Tréluyer, ARS Ile de France Alain Livartowski Institut Curie Paris 01/12/2014 1 Classiquement, le Big Data se définit autour des 3 V : Volume, Variété et

Plus en détail

La numérisation des systèmes d information médicale

La numérisation des systèmes d information médicale La numérisation des systèmes d information médicale Conférence de presse 24 janvier 2011 Programme 1. Message d accueil Anne-Claude Demierre, présidente du conseil d administration 2. L importance des

Plus en détail

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS

Conditions préalables pour élaborer un DPI. L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Conditions préalables pour élaborer un DPI L. Hendaoui, A. Askri, L. Ben Farhat, N. Dali, W. Saïd, A. Manamani et l Equipe du SIMMS Définitions Dossier Médical Informatisé (DMI) Dossier Médical Personnel

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

URML Ile de France. "Stockage et partage de données : Nouveautés Technologiques" 20 mai 2003

URML Ile de France. Stockage et partage de données : Nouveautés Technologiques 20 mai 2003 URML Ile de France "Stockage et partage de données : Nouveautés Technologiques" 20 mai 2003 1 Plan! Les enjeux de l informatisation des réseaux de santé et les domaines de besoin (rappels)! Les modèles

Plus en détail

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014

Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 Mise en œuvre du Dossier Communiquant en Cancérologie (DCC) 7 Octobre 2014 1.Caractéristiques de la cible dcc 2.Le DCC, un service de l Espace Numérique Régional de Santé 7 Octobre 2014 3 ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Le service de messagerie collaborative de RENATER. Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr)

Le service de messagerie collaborative de RENATER. Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr) Le service de messagerie collaborative de RENATER Laurent Gydé (Laurent.Gyde@renater.fr) 1 Agenda La genèse Les hypothèses Le service cible Les étapes de la première tranche 2 Le groupe de consultation

Plus en détail

Dossier de candidature. Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer avant le vendredi 5 décembre 2014

Dossier de candidature. Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer avant le vendredi 5 décembre 2014 FICHE DE POSTE CHARGE(E) DE COMMUNICATION-MARKETING GCS TESIS Novembre 2014 CHARGE(E) DE COMMUNICATION-MARKETING PROJET PLEXUS OI Dossier de candidature Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Arrêté du 31 juillet 2007 relatif au schéma d organisation de la transfusion sanguine de l Ile-de-France

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier P. PUECH, JF. LAHAYE, JC. FANTONI [2], L. LEMAITRE CHRU de Lille [1] Plateau commun d Imagerie médicale - Hôpital Claude Huriez

Plus en détail

Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité. Simplement professionnel

Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité. Simplement professionnel Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité Simplement professionnel Parce que nous connaissons vos exigences Premier fournisseur de services et d accès Internet en France dédié aux professionnels

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

GCSTélésantéLorraine. La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine

GCSTélésantéLorraine. La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine GCSTélésantéLorraine La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine Quels actes de télémédecine Décret du 19 octobre 2010 Quelques définitions La téléconsultation : un médecin donne une consultation àdistance

Plus en détail

Séminaire de la CME 20 21 21 septembre 2013

Séminaire de la CME 20 21 21 septembre 2013 L AP HP en Île de France Séminaire de la CME 20 21 21 septembre 2013 Plan stratégique 2015 2019 Géographie et histoire de l APl AP HP en Île de France Loïc c Capron, président de la CME 95 Val d Oise 93

Plus en détail

Orange Healthcare vers un système de santé connecté

Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange est conscient que les grands établissements de santé doivent évoluer pour améliorer la prise en charge des patients, coordonner l ensemble des

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux Gestion de documents Découvrez HYDMedia Système de gestion électronique de documents médicaux Découvrez HYDMedia HYDMedia d Agfa HealthCare permet aux hôpitaux et aux établissements de soins de toute taille

Plus en détail

Journée stratégie santé 2009

Journée stratégie santé 2009 Journée stratégie santé 2009 Intégration orientée SOA des outils médico administratifs du Groupe Hospitalier Saint Vincent Paris - 9 avril 2009 JF DURELLE Responsable Informatique - GHSV Intégration orientée

Plus en détail

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 Messagerie sécurisée de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 14 février 2013 Table ronde Les enjeux d une messagerie universelle au service de la coordination des acteurs Dr

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Plate-forme comptable de DPA Conseil

Plate-forme comptable de DPA Conseil Plate-forme comptable de DPA Conseil Expertise comptable Conseil aux entreprises Version Février 2013 DPA Conseil et Internet au service de l entreprise Nous mettons à votre disposition un véritable outil

Plus en détail

Workflow analysis and requirement specifications of the 2nd case study

Workflow analysis and requirement specifications of the 2nd case study ANR programme ARPEGE 2008 Systèmes Embarqués et Grandes Infrastructures Projet SELKIS : Une méthode de développement de systèmes d information médicaux sécurisés : de l analyse des besoins à l implémentation.

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

ISO 27002 // Référentiels de la santé

ISO 27002 // Référentiels de la santé ISO 27002 // Référentiels de la santé Vue des établissements de santé Club 27001 27/03/2015 Nicole Genotelle Version 1.0 Sommaire Contexte Thématiques 27002 // référentiels de santé Exemples de mise en

Plus en détail

Comment mettre en place un réseau sécurisé de téléradiologie à moindre coût?

Comment mettre en place un réseau sécurisé de téléradiologie à moindre coût? Comment mettre en place un réseau sécurisé de téléradiologie à moindre coût? Philippe PUECH [1,2] Loïc BOUSSEL [3] Renaud PERICHON [2] Eric DUFRESNE [2] Laurent LEMAITRE [2] Régis BEUSCART [2] [1] Plateau

Plus en détail

IHE et le workflow d'un service d'imagerie

IHE et le workflow d'un service d'imagerie IHE et le workflow d'un service d'imagerie C. Bertini (1), E. Cordonnier (2) Présentation préparée avec l aide précieuse de : JF Lahaye (3) (1) CHU Bordeaux, (2) ETIAM, (3) CHU Lille 13/04/2010 1 Problèmes

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

UNE CONNECTIVITÉ PUISSANTE.

UNE CONNECTIVITÉ PUISSANTE. Vue Connect Enterprise Workflow DES SITES ET FOURNISSEURS MULTIPLES, UNE SEULE LISTE DE TÂCHES MONDIALISÉE. Pour les établissements qui comprennent plusieurs sites, plusieurs types d'installations, des

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier

GCS EMOSIST-fc. DataCenter. Journée du 30 Novembre 2010. Jérôme Gauthier GCS EMOSIST-fc DataCenter Journée du 30 Novembre 2010 Jérôme Gauthier Présentation de la structure régionale Hébergement d applications Projet phares DataCenter Sécurisation de l hébergement Plan de reprise

Plus en détail

CONGRES ATHOS - PERPIGNAN 2014

CONGRES ATHOS - PERPIGNAN 2014 CONGRES ATHOS - PERPIGNAN 2014 SECRETAIRES ET MEDECINS FACE A LA DICTEE NUMERIQUE ET LA RECONNAISSANCE VOCALE LA CONDUITE DU CHANGEMENT DU CH ALES-CEVENNES ATHOS PERPIGNAN 2014 10 octobre 2014 NOTRE SAVOIR-FAIRE

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1 Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020 Repères #1 Février 2015 A - L état des lieux Des systèmes d information, levier de modernisation de l administration Grâce aux investissements réalisés

Plus en détail

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS

INTITULE DU POSTE. Directeur adjoint chargé du système d information NATURE DU POSTE LOCALISATIONS DRH/ RRH service RH / Fait le 09/04/2010 PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE Directeur adjoint chargé du système d information Pourvu A pourvoir NATURE DU POSTE LOCALISATIONS Centre Hospitalier de Saint

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

1 er. Premier hébergeur de. Des références Worldline. données de santé en France

1 er. Premier hébergeur de. Des références Worldline. données de santé en France Bureautique santé et dématérialisation des échanges ville/hôpital Le retour d expérience du CH de Beauvais Bruno Lavaire, DSI du CH de Beauvais Géraud D Argenlieu, directeur commercial et marketing SANTEOS

Plus en détail

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose LE DACS RADIATION DOSE MONITOR Le bon réflexe pour une optimisation de la dose Radiation Dose Monitor / QU EST-CE QU UN DACS? / Le DACS (Dose Archiving and Communication System) est à la dose ce que le

Plus en détail

L accès sécurisé. aux données. médicales

L accès sécurisé. aux données. médicales L accès sécurisé aux données médicales Le décret confidentialité N 2007-960 du 15 mai 2007 La responsabilité personnelle des chefs d établissement et des médecins vis-à-vis de la confidentialité des données

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES

MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES Guy FRIJA, François MENET, Cendrine LABORDE, Liliane PALMENTIER, Christelle LARGENTON, Philippe HALIMI INTRODUCTION L utilisation d un PACS modifie

Plus en détail

L Expertise du Coffre-fort Bancaire au Service du Dossier Patient

L Expertise du Coffre-fort Bancaire au Service du Dossier Patient L Expertise du Coffre-fort Bancaire au Service du Dossier Patient du Secret Bancaire au Secret Médical GS Days 18 mars 2014 Secteur des Soins à Luxembourg Habitants 525.000 Résidents 44% = 170 nationalités

Plus en détail

Étude de cas. RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire

Étude de cas. RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire Étude de cas RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire Septembre 2012 e-santé en Région Pays de la Loire : exemple du réseau RETI-Ouest Dans le cadre de l appel à projet

Plus en détail