Antiviraux ciblant les polymérases virales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Antiviraux ciblant les polymérases virales"

Transcription

1 Antiviraux ciblant les polymérases virales Barbara Selisko Research Group Viral Replicases: Structure, Function & Drug Design Head: Bruno Canard Architecture et Fonction de Macromolécules Biologiques (AFMB) Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) Université de la Mediterranée Aix-Marseille II Marseille, France Antiviraux = médicaments (composés chimiques) qui empêchent 1. une infection virale 2. la réplication de virus dans les cellules infectées baissent la virémie guérissent le patient infecté préviennent ou arrêtent une épidémie virale Alternative ou complément aux vaccines 1. pendant la phase d éradication (poliovirus) 2. développement impossible ou difficile (rhinovirus ou dengue virus) 3. vaccination exhaustive est couteux ou difficile (fièvre jaune, rougeole) 2 1

2 Cycle viral de Flavivirus (+ssrna) Interférence possible d antiviraux 3 Antiviraux - spécifiques contre un type de virus Acyclovir inhibiteur DNA polymérase Herpes virus Adefovir inhibiteur RT HBV Efavirenz inhibiteur RT HIV - à large spectre Cidofovir inhibiteur DNA polymérases Favipiravir (T-705) inhibiteur RNA polymérases Ribavirin 4 2

3 Exemples d antiviraux en clinique ou en développement virus infection médicament protéine ou étape cible aigüe ou chronique Herpes chronique Acyclovir polymérase (Herpesviridae) Tromantadine entrée (fusión) HIV(Retroviridae) chronique Enfurvitive entrée (GP41 fusion) Efavirenz polymérase Ritonavir protease Hepatitis B chronique Adefovir polymérase (Hepdnaviridae) Influenza A aigüe Amantadine M2 (Orthomyxoviridae) Onseltamivir neuraminidase (sortie) Arbidol entrée (fusión) HCV chronique Ribavirin polymérase / réplication (Flaviviridae) En développement Variole aiguë ST-246 F13L (maturation) (Poxviridae) Herpes chronique PNU polymérase HIV chronique Vicriviroc CCR5 (co-receptor) Influenza A, B aigüe Peramivir neuraminidase (sortie) Favipiravir (T-705) polymérase HCV chronique Valopicitabine polymérase VX-950 protease Rhinovirus aigüe WIN uncoating (Picornaviridae) Pleconaril VP1 (receptor-binding) 5 à large spectre Polymerases virales cibles d antiviraux par excellence activité primordiale pour la réplication des virus interviennent plusieurs fois pendant la réplication virale pour la génération d une copie du génome 7,000 à 250,000 réactions enzymatiques du transfert d un NTP ou dntp absence d homologues cellulaires (RdRp, RT) cibles antivirales établies (herpes, HIV, HBV) 6 3

4 23/09/09 Polymérases EC 2. Transferases EC 2.7. Transferases transferring phosphorus-containing groups EC Nucleotidyltransferases template-dependent EC EC EC EC DNA-directed RNA polymerase (DdRp) DNA-directed DNA polymerase (DdDp) RNA-directed RNA polymerase (RdRp) RNA-directed DNA polymerase (RdDp or RT) template-independent EC Polynucleotide adenylyltransferase (poly(a) polymerase) 7 Polymérases virales 250nm, 250kb DNA-directed RNA polymerase (DdRp) - variole (small pox) virus (dsdna) DNA-directed DNA polymerase (DdDp) - variole (small pox) virus (dsdna) - herpesvirus, varicella-zoster virus (dsdna) RNA-directed RNA polymerase (RdRp) - poliovirus (+ssrna) - flavivirus (+ssrna) - influenzavirus (-ssrna) 170nm, 125kb 50nm, 11kb 100nm, 13kb RNA-directed DNA polymerase (RdDp or RT) - HIV (+ssrna) - HBV (dsdna) 80nm, 10kb 42nm, 3kb 8 4

5 Rôle de polymérases pendant la réplication virale Replication production d une copie du génome (DdDp, RdRp) dsdna +/-ssrna dsrna new dsdna new +/-ssrna Transcription production des ARN messagers (DdRp, RdRp) mrna dsdna -ssrna mrna mrna Retro-transcription production d ADN complémentaire a partir d ARN (RT) +ssrna ou mrna dsrna/dna dsdna 9 Synthèse d ARN ou ADN toujours directionnelle du 5 au dépendent d une amorce DNA 5 pppa-pg-pc-pt-oh RNA 5 pppa-pg-pc-pu-oh Protéine NH NH 2 -Gly-Ala-Trp-Glu-NH-CH-CH HC H 2 C 2 C=O CO OH Ser-Pro----Asp-COOH ou de novo NTP as primer OH OH 10 5

6 Mécanisme commun pour tous les polymérases NTP «de novo» Protein R(D)NA 5 NTP à incorporer Active site contains two conserved Asp Template and primer are bound Mg 2+ A is bound and lowers the pka of the -OH facilitating catalysis NTP enters the active site with Mg 2+ B site actif nucleophilic attack of O at the αp formation de la liaison phosphodiester et du pyrophospate PPi incorporated NMP is moved out of the catalytic into the priming site a new cycle starts 11 5 matrice De novo initiation 5 site actif ppp PPP 2ème nucléotide à incorporer ppp PPP nucléotide amorce élément stabilisateur du NTP amorce Elongation mouvement de l élément stabilisateur 5 matrice site actif PPP +pp i 5 matrice amorce amorce 5 distributive 5 processive dissociation du complexe ternaire possible complexe ternaire stable accumulation de produits courts «abortifs» synthèse continue jusqu à la fin PPP 12 6

7 23/09/09 Structures des polymérases virales Exemple: RdRp phage 6 Cystoviridae (dsrna) RNA template NTP fingers thumb élémentdsrna stabilisateur du NTP amorce exit platform d initiation palm Asp catalytiques 13 Nter 30 kda not shown RdRp (55 kda) poliovirus (+ssrna) + dsrna product DdRp (98 kda) T7 bacteriophage (dsdna) + dsdna + RNA RNAseH Exonuclease p51not shown RT (heterodimer 66kDa + 51kDa) HIV (+ssrna) DNA/RNA primer/template RNAseH? DdDp (110 kda) herpes simplex virus (dsdna) + dsdna product 14 7

8 23/09/09 Polymérases virales même principe catalytique (deux Asp catalytique, Mg2+-dépendent) motifs catalytiques conservées (sous-domaine paume) grands principes d architecture similaires (fold «main droite», doigt-paume-pouce, position du template, entrée des (d)ntp, sortie du duplex) mais aussi beaucoup de différences entre eux (complexité) et des différences vers les enzymes cellulaires DdRp et RdRp cellulaire 3 six-stranded double psi-beta-barrel 15 Acyclovir (Aciclovir) Zovirax ou Activir acycloguanosine 2-amino-9-((2-hydroxyethoxy)methyl)-1H-purin-6(9H)-one Premier médicament antiviral (découverte 1977, premièrs essais cliniques 1982) Inhibiteur DdDp Herpesviridae (dsdna) HSV-1 - herpès oro-faciaux, HSV-2 - herpès génital VZV (varicella-zoster virus) varicelle, zona (éruption cutanée localisée et des douleurs à type de brûlures) EBV (virus d'epstein-barr) - mononucléose infectieuse (MNI) est une infection généralement bénigne, états grippales Infection aigüe, persistante (latente) 16 8

9 Acyclovir (Aciclovir) Mode of action HO Inhibiteur DdDp sous forme triphosphate Inhibition de la synthèse d ADN, compétitive versus dntps K i = 3 nm HSV-1 et HSV-2 DdDp (comparaison DdDp alpha humaine K i = 180 nm) Incorporation dans la chaine nascente terminaison de la polymérisation Accumulation de molecules d ADN courtes HSV DdDp haute affinité pour matrice/amorce finit par acyclo-gmp produits reste fixé dans le site actif Acyclo-GMP ne peut pas être excisé par l activité exonuclease -5 formation d un complexe «dead-end» 17 Derse et al. (1981) Journal Biological Chemistry 256:11447 Acyclovir (Aciclovir) Model of the «dead-end complex» en présence du prochain dntp 18 Liu et al. (2004) J Biol Chem 281:

10 Acyclovir (Aciclovir) Spécificité et absence de cytotoxicité Administration sous forme hydroxyle (molécules chargées ne traverse pas la membrane cellulaire) Conversion en monophosphate par la thymidine kinase virale (3000 plus effective que TK cellulaire) Conversion en di- et triphosphate par les kinases cellulaires thymidine Transport du ACVtriphosphate dans le nucleus inhibition de HSV DdDp 19 Acyclovir (Aciclovir) Problème de résistance Drug résistance - réponse naturelle à la pression sélective d un médicament - apparition des virus mutés plus sensible au médicament - plus rapide chez le virus ARN que ADN (DdDp avec correction par l activité exonucléase) - plus importante chez les personnes immunodéficientes la réplication virale est inhibé par le médicament mutations constantes pendant la réplication = quasi-espèces sélection des mutants résistants Mutants de résistance Herpesviridae - thymidine kinase n est pas active sur Acyclovir - DdDp n est pas affecté (mutations near the active site and at allosteric sites) 20 10

11 Acyclovir (Aciclovir) Alternatives Développement d inhibiteurs 2004 DdDp non-nucleosidiques criblage sur essai enzymatique DdDp 2002 interactions DdDp facteur processivité UL42 criblage sur essai interaction UL42-peptide DdDp 2002 helicase-primase criblage sur essai helicase La recherche de nouveaux inhibiteurs des Herpesviridae a repris! 21 Crumpacker et al. (2002) Nature Med 8:327 Efavirenz Sustiva ou Stocrin (4S)-6-chloro-4-(2-cyclopropylethynyl)-4-(trifluoromethyl)-2,4-dihydro-1H-3,1- benzoxazin-2-one Inhibiteur non-nucléosidique de la reverse transcriptase (NNRTI) Dicovery 1995 by drug design based on known NNRTIs chemical synthesis of variants «second generation» K i = 2.93 nm wild-type RT HIV-1 (in cell culture EC 50 <1.5 nm) inhibited RT mutants resistants against «first generation» NNRTIs 22 11

12 Efavirenz - Mode of action Inhibition de la synthèse d ADN, non-compétitive versus dntps et matrice Liaison à un site allostérique 10 Å du site active changement de la conformation des Asp catalytiques baisse d activité RT fingers thumb close-up backview palm efavirenz Cœur de la RT Asp catalytiques, RNA/DNA DNA 23 site actif normal site actif changé Efavirenz Utilisation Problème des NNRTIs développement rapide de résistance Utilisation en bi- ou tri-therapie = HAART (highly active antiretroviral therapy) efavirenz + zidovudine (NRTI azido-thymidine (AZT)) + lamivudine (NRTI - 2',3'-didéoxy-3'-thiacytidine (3TC)) efavirenz + tenofovir (NRTI adenosine analog) + emtricitabine (NRTI cytidine analog) Autres combinaisons possible La recherche des nouveaux inhibiteurs de la RT et de HIV est toujours très active! 24 12

13 O Ribavirin N NH 2 Rebetol, Copegas HO O N N 1-(β-D-Ribofuranosyl)-1H-1,2,4-triazole-3-carboxamid OH OH guanosine Antiviral à large spectre - découvert en 1972, active contre 16 virus DNA et RNA 2009 utilisé contre Respiratory syncytial virus (RSV) -ssrna (Paramyxoviridae) Lassa virus (LASV) -ssrna (Arenaviridae) Hanta virus -ssrna (Bunyaviridae) Hépatite C (HCV) +ssrna (Flaviviridae) HCV 170 millions de personnes infectées Chronicité dans 70-80% des cas Atteintes hépatiques graves Traitement interferon-α + ribavirin efficace dans 42 à 82% des cas (genotype!) 25 Ribavirin Mode of action complexe! ribavirin extracellulaire change la balance T-helper 1 et T-helper ribavirin intracellulaire induit la interferon signalling cascade (ISG) ribavirin-p inhibe inosine monophosphate dehydrogenase qui est responsable de la formation du GTP intracellulaire effet indirecte sur la RdRp virale 4. ribavirin-ppp est substrat et/ou inhibiteur de la RdRp 5. incorporation de ribavirin-ppp par la RdRp provoque de mutations 3 de 5 effet ne sont pas spécifique (large spectre) 26 13

14 Ribavirin Mode of action sur la RdRp ribavirin a une affinité pour la RdRp competition avec les NTP site actif ribavirin est incorporé en face de C et U ribavirin semble pas avoir un effet inhibiteur 27 Ribavirin perspective Tri-thérapie ribavirin interferon STATC (inhibiteurs spécifiques) Telaprevir (VX-950) Protease inhibitor Phase III clinical trial Johnson&Johnson Boceprevir Protease inhibitor Phase III clinical trial Schering-Plough Plus efficaces en tri-therapie avec interferon et ribavirin 28 14

Stéphane Priet. Research Group Viral Replicases: Structure, Function & Drug Design. Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (AFMB)

Stéphane Priet. Research Group Viral Replicases: Structure, Function & Drug Design. Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (AFMB) Stéphane Priet Research Group Viral Replicases: Structure, Function & Drug Design Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (AFMB) CNRS UMR 7257- Aix-Marseille Université stephane.priet@afmb.univ-mrs.fr

Plus en détail

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION II. 1 Généralités II.2 Transmission des Virus II.3 Grandes étapes de Cycle de Multiplication Attachement Pénétration Réplication Libération II. 1 Généralités

Plus en détail

Pharmacologie des principaux anti-herpétiques et pharmacothérapie des infections à virus herpes

Pharmacologie des principaux anti-herpétiques et pharmacothérapie des infections à virus herpes Pharmacologie des principaux anti-herpétiques et pharmacothérapie des infections à virus herpes préparé par F. Van Bambeke Antiherpétiques - année 2006 1 Propriétes du foscarnet inhibiteur de l AD polymérase

Plus en détail

Antiviraux. Les substances utilisées sont des analogues des nucléosides : elles bloquent la synthèse des acides nucléiques.

Antiviraux. Les substances utilisées sont des analogues des nucléosides : elles bloquent la synthèse des acides nucléiques. Antiviraux I. Généralités Médicaments anti-infectieux utilisés dans la prévention / le traitement de maladies virales : - hépatites virales chroniques - infections à herpesvirus (herpes cutané, génital,

Plus en détail

La virologie générale et médicale

La virologie générale et médicale 11/02/2015 (11h12h) BUJON Solène L2 (CR : Hamza Berguigua) AIH Pr de Lamballerie 10 pages La virologie générale et médicale Plan A. Structure des virus cycle I. Définition d un virus II. Les constituants

Plus en détail

Cours n 27 : ANTIVIRAUX, MÉCANISMES D ACTION, MÉCANISMES DE RÉSISTANCE

Cours n 27 : ANTIVIRAUX, MÉCANISMES D ACTION, MÉCANISMES DE RÉSISTANCE UE9 Agents infectieux Lundi 25 février 2013 15h 30 16h 30 Pr. Descamps RT : SEBBAG Clara RL : MAAREK Laura Cours n 27 : ANTIVIRAUX, MÉCANISMES D ACTION, MÉCANISMES DE RÉSISTANCE 1 SOMMAIRE : I. Développement

Plus en détail

Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance. en virologie

Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance. en virologie Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance Pr Diane Descamps Laboratoire de Virologie Hôpital Bichat-Claude Bernard EA 4409 Université Paris 7 en virologie Plan Généralités Les

Plus en détail

Plan. 2. les antirétroviraux 2.1. Les inhibiteurs de la transcriptase inverse du VIH 2.2. Les antiprotéases

Plan. 2. les antirétroviraux 2.1. Les inhibiteurs de la transcriptase inverse du VIH 2.2. Les antiprotéases Chapitre 17: LES ANTIVIRAUX Item 82 : Grippe. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Item 83 : Hépatites virales. Anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique,

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

L s a n a t n ivir i aux

L s a n a t n ivir i aux Les antiviraux pour beaucoup de virus : vaccins Antiviraux actifs que sur un petit nombre de virus (herpes, VIH, hépatites ) Stimulation majeure avec VIH Difficulté = le virus se réplique dans la cellule

Plus en détail

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Hépatites virales Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Journées de Biologie Clinique Necker Institut Pasteur 2010 Mercredi 20 janvier 20 Difficultés

Plus en détail

Virus et machinerie cellulaire

Virus et machinerie cellulaire Virus et machinerie cellulaire 1 Dr Céline Bressollette-Bodin Multiplication des virus dans la cellule - principales étapes - mécanismes de transcription / réplication Les interactions virus / cellules

Plus en détail

TRAITEMENTS ANTI-VIRAUX

TRAITEMENTS ANTI-VIRAUX UE de l Agent Infectieux à l Hôte Mars 2012 TRAITEMENTS ANTI-VIRAUX Dr Isabelle GARRIGUE UMR CNRS MFP Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr La lutte antivirale Mesures

Plus en détail

Chapitre 5. Réplication, Réparation et Recombinaison de l ADN

Chapitre 5. Réplication, Réparation et Recombinaison de l ADN Chapitre 5 Réplication, Réparation et Recombinaison de l ADN Réplication de l ADN 1. La complémentarité des bases permet la réplication de l ADN 2. La synthèse de l ADN commence aux origines de réplication

Plus en détail

1. PRINCIPES DE BASE DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

1. PRINCIPES DE BASE DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE Liste d articles pour exercices EPSC à télécharger! BiolMol 2-1 1. PRINCIPES DE BASE DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE 1.1. Les acides nucléiques 1.1.1. Structure et expression des acides nucléiques 1.1.2. Réplication

Plus en détail

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution

Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Les virus sont des microorganismes de très petite taille, 20 à 300 nanomètres, 100 fois plus petit qu une bactérie, non visibles en microscopie

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Janvier 2012 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE Laboratoire de Virologie Professeur FLEURY isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

Date d application : 09/09/2008 Approbateur(s) Dr V Gandemer, Responsable d Unité. N de version du document : 1 Gestionnaire : N.

Date d application : 09/09/2008 Approbateur(s) Dr V Gandemer, Responsable d Unité. N de version du document : 1 Gestionnaire : N. Unité d onco-hématologie pédiatrique IT 3.3.2.9 version n 1 page 1/7 Unité d onco-hématologie pédiatrique Prendre en charge des infections virales autres que le CMV chez le patient greffé Codification

Plus en détail

Réplication de l ADN

Réplication de l ADN Réplication de l ADN Réplication de l ADN: expériences historiques I] Expérience de Meselson et Stahl Replication de l ADN est semie-conservative Expérience de Meselson et Stahl :1958 -Cultive E.Coli sur

Plus en détail

Apport d un nouveau test de PCR Multiplex pour la détection des virus respiratoires

Apport d un nouveau test de PCR Multiplex pour la détection des virus respiratoires Apport d un nouveau test de PCR Multiplex pour la détection des virus respiratoires 40 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux 26-30 Septembre 2011 Angers C. Bischoff, S. Fafi-Kremer, F. Stoll-Keller

Plus en détail

Place de la virologie dans la prise en charge des méningo-encéphalites

Place de la virologie dans la prise en charge des méningo-encéphalites Place de la virologie dans la prise en charge des méningo-encéphalites DUACAI Anne Goffard Université Lille 2 Droit et Santé Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de Lille 1.2 Table des matières

Plus en détail

Bases moléculaires de la chimiothérapie antivirale 1 ère Partie

Bases moléculaires de la chimiothérapie antivirale 1 ère Partie Cours du 07/11/09 Dr. Bénédicte Roquebert Pr. Diane Descamps RT : Sébastien Nguyen (I-III) RT : Charlotte Calvo (IV-V) Bases moléculaires de la chimiothérapie antivirale 1 ère Partie Ce cours a été fait

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 3 : La réplication du matériel génétique Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

ORGANISATION MOLÉCULAIRE DES GÈNES ET RÉPLICATION DE L ADN

ORGANISATION MOLÉCULAIRE DES GÈNES ET RÉPLICATION DE L ADN ORGANISATION MOLÉCULAIRE DES GÈNES ET RÉPLICATION DE L ADN I- Définition moléculaire du gène Génos qui donne naissance Classe II (structure) Classe III Classe I Gène A Gène B Gène C mrna trna rrna Protéines

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes)

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes) Les virus(acaryotes) Le virus I-Généralités : Le virus (cellule acaryote) est une entité biologique incapable de se reproduire de façon autonome, nécessitant une cellule hôte, dont il utilise les constituants

Plus en détail

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Dr Joanna POFELSKI Service d hépatod pato-gastroentérologierologie CH d Annecyd Particularités? Virus hépatotropes / cytopathogènes : lésions hépatiques

Plus en détail

L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles

L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles Ce cours est présent sur le web à l adresse suivante : http://www.univ-orleans.fr/sciences/biochimie/l/ressources.htm Plan (cours n 10 & 11) Introduction

Plus en détail

L'adéfovir, une nouvelle arme thérapeutique dans l'hépatite chronique B

L'adéfovir, une nouvelle arme thérapeutique dans l'hépatite chronique B Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 109 - juillet-août 03 VHB - TRAITEMENT L'adéfovir, une nouvelle arme thérapeutique dans l'hépatite chronique

Plus en détail

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Réplication de l'adn

Réplication de l'adn 1) réplication chez les procaryotes : Réplication de l'adn - Synthèse de la nouvelle chaîne dans le sens 5'-3' : La synthèse de la nouvelle chaîne d'adn est réalisée par une ADN polymérase, qui ajoute

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux 14 ème forum SOS Hépatites, Lyon Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux Dr. Sylvie LARRAT Laboratoire de Virologie CHU Grenoble Hépatite C chronique 180 millions de porteurs

Plus en détail

Chimie des sucres: Synthèse de N-glucosides

Chimie des sucres: Synthèse de N-glucosides Chimie des sucres: Synthèse de N-glucosides par Michel Prévost et Benoit Cardinal-David Introduction Le but de ce programme de recherche est le développement de stratégies synthétiques permettant d'accéder

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015 REYATAZ 150 mg, gélule Boîte de 60 (CIP : 34009 364 043 8 0) REYATAZ 200 mg, gélule Boîte de 60 (CIP : 34009 364 045 0 2) REYATAZ 300 mg, gélule Boîte

Plus en détail

La réplication du matériel génétique

La réplication du matériel génétique Chapitre 3 : UE1 : Biochimie Biologie moléculaire La réplication du matériel génétique Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

UE : MIC 212 Enseignant : Pr Koulla Sinata/Dr Francois-Xavier MBOPI KEOU Cible : Etudiants de niveau L3 des filières médicales.

UE : MIC 212 Enseignant : Pr Koulla Sinata/Dr Francois-Xavier MBOPI KEOU Cible : Etudiants de niveau L3 des filières médicales. TITRE : TOGAVIRIDAE : LE VIRUS DE LA RUBEOLE Enseignant : Pr Koulla Sinata/Dr Francois-Xavier MBOPI KEOU A la fin du cours, l étudiant doit être capable de : Définir les caracteristiques virologiques,

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES SCEANCE 4 BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES LA REPLICATION Nous avons vu lors de la séance précédente de biomol les caractéristiques de l ADN et des différents ARN. Nous allons aujourd hui voir la réplication.

Plus en détail

Structure de l Opéron Tryptophane

Structure de l Opéron Tryptophane Régulation de la transcription (procaryote) Structure de l Opéron Tryptophane Opéron anabolique 5 gènes de structure nécessaires à la synthèse du tryptophane Trp Trp Trp Trp Trp 1 Régulation de la transcription

Plus en détail

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Biologie moléculaire Amplification PCR I. Dénaturation ADN 95 C II. Hybridation t = Tm III. Extension t dépend de la polymérase employée PCR «classique»

Plus en détail

LA TRANSCRIPTION. Introduction. I. Modalité générale de la transcription. II. Transcription chez les Procaryotes

LA TRANSCRIPTION. Introduction. I. Modalité générale de la transcription. II. Transcription chez les Procaryotes LA TRANSCRIPTION Introduction I. Modalité générale de la transcription II. Transcription chez les Procaryotes 1. L'ARN polymérase 2. Etapes de la transcription a. Initiation b. Elongation c. Terminaison

Plus en détail

TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE

TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE 1 - DIAGNOSTIC DIRECT : le virus ou un de ses constituants Virus: Microscopie électronique Antigène viral : - immunofluorescence - immunochromatographie - ELISa en plaque ADN

Plus en détail

Comment mesurer la résistance aux antiviraux???

Comment mesurer la résistance aux antiviraux??? Comment mesurer la résistance aux antiviraux??? Dr Marie-Laure Chaix Laboratoire de Virologie Hôpital Necker DIU de physiopathologie et thérapeutique des maladies infectieuses et tropicales (Module 1)

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Février 2015 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE UMR CNRS MFP Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

Enseignement de Virologie (part. 2) Pr. Y. BAKRI Plan du cours

Enseignement de Virologie (part. 2) Pr. Y. BAKRI Plan du cours Université Mohammed V-Agdal Département de Biologie Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 Année Universitaire : 2009-2010 Module optionnel: Biologie Humaine (M 16.1) Elément : Parasitologie - Virologie

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

Enseignement de Virologie (part. 2) Pr. Y. BAKRI Plan du cours

Enseignement de Virologie (part. 2) Pr. Y. BAKRI Plan du cours Université Mohammed V-Agdal Département de Biologie Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 Année Universitaire : 2004-2005 Module optionnel: Biologie Humaine (M 16.1) Elément : Parasitologie - Virologie

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

Antiviraux, mécanisme d action et résistance

Antiviraux, mécanisme d action et résistance UE 9 Agents infectieux Pr Diane Descamps (diane.descamps@bch.aphp.fr) 15h30-16h30 le 20/02 RF : Rosana Anton-Xavier RT : Maïlys Vaugon Antiviraux, mécanisme d action et résistance 1/8 Plan I- Développement

Plus en détail

8.3.3 Réactifs. La polymérase catalyse la synthèse de brins complémentaires d ADN.

8.3.3 Réactifs. La polymérase catalyse la synthèse de brins complémentaires d ADN. 8.3.3 Réactifs 1. AD polymérase: La polymérase catalyse la synthèse de brins complémentaires d AD. Des polymérases qui sont résistantes à la chaleur sont utilisées, telles que la Taq polymérase (Thermus

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille N de Table : ISO2 PATHOLOGIES INFECTIEUSES & NOTIONS D INFECTIOLOGIE 1 ère Session M. MABON 18/06/2013 (Durée : 2h) Partie 1 : QCM (10 questions) sur 20 points Chaque question peut avoir une à 5 réponses

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr. Cursus: 1994: Bac D. 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA

EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr. Cursus: 1994: Bac D. 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr Cursus: 1994: Bac D 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA Mars 2004: thèse Avril 2004 Septembre 2005: Post-Doc Octobre 2005:

Plus en détail

Conflits d intérêts du Dr David Durantel

Conflits d intérêts du Dr David Durantel Conflits d intérêts du Dr David Durantel Contrats de recherche avec Hoffmann-La-Roche, Gilead Sciences, Novira Therapeutics, Assembly Biosciences, Janseen Sciences Octroi de licences à Hoffmann-La-Roche

Plus en détail

Interactions hôte agent infectieux. Herpesvirus. Ganglion du nerf trijumeau Ganglions sacrés Ganglions rachidiens et des paires crâniennes

Interactions hôte agent infectieux. Herpesvirus. Ganglion du nerf trijumeau Ganglions sacrés Ganglions rachidiens et des paires crâniennes La famille des Herpesviridae comporte une centaine d espèces virales dont 8 sont responsables d infections strictement humaines : HSV-1 et -2, VZV, CMV, HHV6, EBV, HHV7 et HHV8. Ce sont des virus enveloppés

Plus en détail

Infections virales de la peau

Infections virales de la peau Infections virales de la peau Infections virales de la peau Herpesvirus: HSV1 (et 2) Virus de la varicelle et du zona: VZV Rougeole Rubéole ErythrovirusB19 (Parvovirus B19) Papillomavirus Poxvirus: virus

Plus en détail

Filière SVI - S6 Module de Génétique et Biologie Moléculaire M21 Elément 2: Biologie Moléculaire l -Pr. Abdelkarim FILALI-MALTOUF

Filière SVI - S6 Module de Génétique et Biologie Moléculaire M21 Elément 2: Biologie Moléculaire l -Pr. Abdelkarim FILALI-MALTOUF Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire Faculté des Sciences - Rabat Filière SVI - S6 Module de Génétique et Biologie Moléculaire M21 Elément 2: Biologie Moléculaire l -Pr. Abdelkarim FILALI-MALTOUF

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT

MONOGRAPHIE DE PRODUIT MONOGRAPHIE DE PRODUIT Pr FAMVIR* (famciclovir) Comprimés pelliculés à 125, 250 et 500 mg AGENT ANTIVIRAL Novartis Pharma Canada inc. 385, boul. Bouchard Dorval (QC) H9S 1A9 Date de révision : 14 mars,

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 5 : La transcription Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

Notions de Virologies : Etienne DECROLY AFMB/MARSEILLE

Notions de Virologies : Etienne DECROLY AFMB/MARSEILLE Notions de Virologies : Etienne DECROLY AFMB/MARSEILLE Notions de Virologies : Pourquoi travailler sur les virus? Etienne DECROLY AFMB/MARSEILLE Notions de Virologies : Pourquoi travailler sur les virus?

Plus en détail

Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux

Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux Jean Ruelle, PhD AIDS Reference Laboratory, UCLouvain, Bruxelles Corata 2011, Namur, 10 juin 2011 Laboratoires de référence SIDA (Belgique)

Plus en détail

Hépatite C, les nouveaux traitements

Hépatite C, les nouveaux traitements Hépatite C, les nouveaux traitements Dr Ghassan Riachi CHU de Rouen QDN 2014 Revue de presse p L hépatite C est une maladie curable Peginterferon + DAAs 2011 Standard Interferon 1991 + Ribavirin 1998 2001

Plus en détail

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Abdelfattah CHAKIB Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca Service des maladies infectieuses, CHU Ibn Rochd 06 61 42 91 64 afchakib@gmail.com

Plus en détail

Traitements de l hépatite B

Traitements de l hépatite B Traitements de l hépatite B S Matheron Service des maladies infectieuses et tropicales A Hôpital Bichat-Claude Bernard Virus de l hépatite B: histoire naturelle Contage Hépatite aigüe 70% asymptomatique

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique Réplication

Partie 2: Expression génétique Réplication Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC Filière

Plus en détail

généralités Infections à Herpès virus généralités généralités généralités Virus:

généralités Infections à Herpès virus généralités généralités généralités Virus: généralités Infections à Herpès virus Virus: S. Nguyen 03/2005 multiplication intracellulaire taille: nanomètre pls composants: -acide nucléique (ADN, ARN) -capside -enveloppe ou non généralités herpès

Plus en détail

Dissémination du SRAS Novembre 2002 Février 2003

Dissémination du SRAS Novembre 2002 Février 2003 SRAS: Aspects virologiques et prévention Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis Introduction ti SRAS = Syndrome Respiratoire Aigu Sévère = Pneumonie atypique sévère 1

Plus en détail

MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES

MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES Marc DALOD CIML Téléphone 04-91-26-94-51 email: dalod@ciml.univ-mrs.fr BRAINSTORMING PAR PETITS GROUPES (10 MIN) 1) Qu

Plus en détail

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Les organismes ne peuvent survivre que si leur ADN est soigneusement répliqué et protégé des altérations chimiques et physiques qui pourraient changer

Plus en détail

Antiviraux, à l exclusion des antirétroviraux

Antiviraux, à l exclusion des antirétroviraux 5-0245 Antiviraux, à l exclusion des antirétroviraux C. Deback, J.-M. uraux La mise au point d antiviraux utilisables en clinique a bénéficié de récents progrès dans trois directions : la connaissance

Plus en détail

ANTIVIRAUX ET INTERFERONS LES ANTIVIRAUX

ANTIVIRAUX ET INTERFERONS LES ANTIVIRAUX ANTIVIRAUX ET INTERFERONS LES ANTIVIRAUX La thérapeutique antivirale progresse avec lenteur car elle s'attaque à des micro-organismes ne se multipliant qu'à l'intérieur des cellules vivantes dont ils détournent

Plus en détail

Urgences et VIH. V.SCHIFFER Consultation VIH/SIDA Octobre 1999

Urgences et VIH. V.SCHIFFER Consultation VIH/SIDA Octobre 1999 Urgences et VIH V.SCHIFFER Consultation VIH/SIDA Octobre 1999 Physiopathologie Séroconversion VIH Traitements Exposition professionnelle Exposition sexuelle (PEP) Physiopathologie EPIDERME: Cellules de

Plus en détail

EVALUATION DE LA SENSIBILITE AUX ANTIVIRAUX

EVALUATION DE LA SENSIBILITE AUX ANTIVIRAUX BURNICHON Nelly MARCILLY Alexandre DES bactériologie / virologie Semestre été 2003 Exposé du 11 juillet 2003 EVALUATION DE LA SENSIBILITE AUX ANTIVIRAUX Page 1 sur 24 I. GENERALITES : CYCLES DE REPLICATION

Plus en détail

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose REPLICATION DE L ADN et CYCLE CELLULAIRE quantité d'adn 4C 2C G 1 S G 2 M G 1 5 12 15 16 duplication de l'adn mitose temps heures CYCLE

Plus en détail

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES.

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES. REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES. Modification épigénétiques : viennent s ajouter à la séquence nucléotidique. La séquence nucléotidique est transmise intacte de la cellule mère à la cellule fille.

Plus en détail

Herpès simplex et zoster pour le praticien

Herpès simplex et zoster pour le praticien Patient de 26 ans Herpès simplex et zoster pour le praticien Premier épisode de «bouton de fièvre» Consulte en pharmacie Pas d amélioration des symptômes après 5 jours malgré l application d une crème

Plus en détail

Infections aiguës respiratoires

Infections aiguës respiratoires Infections aiguës respiratoires Apport de la biologie moléculaire Marie-Claude Bernard D I symposium infections aiguës respiratoires 29/03/05 - p.1 Le diagnostic Culture EIA ICT (immunochromato) Immuno

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA I- INTRODUCTION - DÉFINITION Rappel : définition moléculaire du gène Expression moléculaire du gène Clase II A B C Transcription

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Cours de Virologie 2014-2015. Pr. Youssef BAKRI. Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 6 (S6) Module de Biologie Humaine

Cours de Virologie 2014-2015. Pr. Youssef BAKRI. Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 6 (S6) Module de Biologie Humaine Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 6 (S6) Module de Biologie Humaine Pr. Youssef BAKRI Cours de Virologie 2014-2015 Laboratoire de Biochimie - Immunologie Département de Biologie Faculté des

Plus en détail

Virologie vétérinaire

Virologie vétérinaire Virologie vétérinaire Chapitre 14 Perspectives en virologie Perspectives en virologie Diagnostic virologique de nouvelle génération Recherche des nouveaux virus : virus discovery Les virus comme agents

Plus en détail

Durée : 6 heures Coefficients : PARIS Option Biologie : 7 / Option Géologie : 4 LYON Option Biologie : 6 / Option Sciences de la terre : 4 CACHAN 8

Durée : 6 heures Coefficients : PARIS Option Biologie : 7 / Option Géologie : 4 LYON Option Biologie : 6 / Option Sciences de la terre : 4 CACHAN 8 EPREUVE ECRITE DE BIOLOGIE ENS : PARIS LYON CACHAN Durée : 6 heures Coefficients : PARIS Option Biologie : 7 / Option Géologie : 4 LYON Option Biologie : 6 / Option Sciences de la terre : 4 CACHAN 8 MEMBRES

Plus en détail

Zanamivir et Oseltamivir Phosphate inhibiteurs de Neuraminidase. Traitement de la Grippe (Influenza)

Zanamivir et Oseltamivir Phosphate inhibiteurs de Neuraminidase. Traitement de la Grippe (Influenza) Zanamivir et seltamivir Phosphate inhibiteurs de Neuraminidase Traitement de la Grippe (Influenza) Zanamivir Relenza N N C 2 N 2 C 2 Et N 2. 3 P 4 setalmivir Phosphate Tamiflu Pr. Pierre van de Weghe,

Plus en détail

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise)

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise) Immunologie = partie de la médecine et de la biologie qui étudie l immunité. Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent

Plus en détail

Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription. Christine Rebischung, oncologie médicale

Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription. Christine Rebischung, oncologie médicale Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription Christine Rebischung, oncologie médicale Mécanisme d action de la chimiothérapie -Action sur les mécanismes de division de la cellule

Plus en détail

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE 2 MÉCANISME GÉNÉRAL DE LA TRANSCRIPTION La transcription est une biosynthèse d ARN qui repose, comme celle de l ADN, sur la complémentarité des bases. Ce processus présente

Plus en détail

Traitement et questions connexes

Traitement et questions connexes Traitement et questions connexes L essentiel du congrès sur le sida AIDS 2012 (et des ateliers du congrès 14 th International Workshops on Comorbidities and Adverse Drug Reactions in HIV, juillet 2012)

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2014-2015 Méthodes virologiques courantes Méthodes directes : détecter l agent infectieux ou l un de ses composants - infectiosité

Plus en détail

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène TD Révision BIO57 Connaissance et Technique du gène Novembre 2007 Cécile BAUDOT cecile.baudot@medecine.univ-mrs.fr INSERM 910 «Génétique Médicale et Génomique Fonctionnelle» Maladies Neuromusculaires Le

Plus en détail

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE)

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Cycle de réplication virale du VIH Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Pourquoi est-ce important de comprendre le

Plus en détail

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI Chapitre 5 : La transcription UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail