Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT)"

Transcription

1 Réservé aux investisseurs professionnels Assemblée générale de la Caisse de Pensions des Interprètes et Traducteurs de Conférence (CPIT) Asset management Stéphane Scherer Client Relationship Manager 18 novembre 2015

2 Perspectives

3 Les indicateurs avancés prévoient une expansion économique continue dans les pays développés Economies développées, indice PMI manufacturier 3

4 Les cours du pétrole restent bas En USD par baril 4

5 UEM : l inflation en deçà de la cible de 2% de la BCE Zone euro, indice IPCH, All Items Index et Core Index, en glissement annuel (%) 5

6 Royaume-Uni : l inflation encore bien en dessous de la cible de 2% de la BoE Indice des prix à la consommation, en glissement annuel (%) Sources : Macrobond, UBS CIO WM, septembre

7 Faiblesse persistante des rendements des emprunts d Etat Rendements des emprunts d Etat à 10 ans, en % 7

8 UEM : faibles rendements des obligations souveraines des pays périphériques Zone euro, taux de référence des gouvernements, rendement à 10 ans, en % 8

9 Etats-Unis : la croissance du marché de l emploi reste solide Etats-Unis, emplois non agricoles (variation nette sur un mois, en millions), corrigés des variations saisonnières 9

10 Etats-Unis : le marché du logement continue de se redresser Etats-Unis, indicateur de l immobilier résidentiel, NAHB - Wells Fargo, corrigé des variations saisonnières 10

11 Marchés développés : recul du taux de chômage Taux de chômage dans les marchés développés, en % 11

12 Currencies Fixed Income Equities Attractivité des classes d'actifs Overall Unattractive Neutral Attractive Australia USA Japan Emerging UK Eurozone Switzerland Japan EMU Australia Switzerland EMD local UK US EMD $ High Yields Corporates NZD CAD AUD EUR CHF USD GBP JPY As of September 30, 2015 Based on UBS Asset Management views with a month time horizon. Positive Negative 12

13 Conclusions Une croissance modérée et un risque d'inflation faible reste notre principal scénario pour 2015 et 2016 Les politiques monétaires restent très expansionnistes, particulièrement en Europe et au Japon Les perspectives restent globalement positives pour les actions et leurs évaluations sont plus attractives que celles des obligations gouvernementales Les principaux risques : Le retour du Grexit Le problème de la dette dans la zone Euro Croissance trop faible en Europe Déception sur la croissance US Marchés émergents Risques géopolitiques => volatilité! 13

14 Contacts Stéphane Scherer Client Relationship Management Tél: Fax: UBS SA Asset Management Rue des Noirettes 35 CH-1211 Genève 2 14

15 Disclaimer Réservé à des fins d'information et de marketing pour UBS. Réservé aux investisseurs professionnels. L éditeur du présent document est la société de droit suisse UBS SA. La diffusion de ce document n est autorisée qu aux conditions stipulées dans le droit applicable. Le document a été établi indépendamment d objectifs d investissement spécifiques ou futurs, d une situation financière ou fiscale particulière ou des besoins propres à un destinataire particulier. Ce document est destiné à titre d information uniquement et ne constitue pas une invitation à soumettre une offre, à conclure un contrat, ni à acheter ou à vendre des titres ou des instruments financiers apparentés. Il se peut que les produits ou titres décrits dans le présent document soient inadaptés ou interdits à la vente dans diverses juridictions ou pour certains groupes d investisseurs. Les informations collectées et les avis émis dans ce document reposent sur des données dignes de confiance et des sources fiables, sans prétendre toutefois à l exactitude ni à l exhaustivité des indications relatives aux titres, marchés et évolutions dont il est question. Les informations et opinions exprimées dans ce document sont fournies par UBS sans aucune garantie; elles sont destinées à un usage personnel et à des fins informatives uniquement. La performance passée (simulée ou réelle) n offre aucune garantie quant à l évolution future. La performance indiquée ne tient pas compte des éventuels frais et commissions perçus lors de la souscription et du rachat de parts. Les commissions et les frais pénalisent la performance. Dans le cas où un produit financier ou une prestation financière est libellé dans une monnaie autre que la monnaie de référence, il se peut que la performance augmente ou diminue en raison des fluctuations de change. Les informations ou opinions peuvent changer à tout moment, sans notification préalable. UBS SA ainsi que les autres membres du Groupe UBS sont autorisés à prendre des positions d achat et de vente sur les titres et les autres instruments financiers mentionnés dans le document. Toute reproduction, distribution ou réédition du présent document, quel qu en soit l objectif, est interdite sans l autorisation expresse d UBS SA. Ce document contient des hypothèses qui constituent des anticipations et qui comprennent, de manière non exclusive, des hypothèses relatives au développement futur de nos affaires. Si ces anticipations représentent notre appréciation et nos prévisions relatives au développement futur de nos affaires, un certain nombre de risques, d incertitudes et d autres facteurs importants pourraient faire en sorte que l évolution et les résultats réels diffèrent matériellement de nos attentes. Source pour toutes les données et graphiques (en l absence d indication contraire): UBS Asset Management. UBS Le symbole des clés et le nom «UBS» sont des marques déposées et non déposées d UBS. Tous droits réservés. CEMEA ex-de/ex-it 15

Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis

Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis Global Asset management Réservé aux investisseurs professionnels Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis janvier 2013 Un pont entre des projets

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015

Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 Stratégie d investissement 2015 AUTOMOBILE CLUB DE FRANCE MARDI 13 JANVIER 2015 PERFORMANCE DES MARCHÉS ACTIONS EN 2014 (EN EURO) PERFORMANCE DES MARCHÉS OBLIGATAIRES EN 2014 (DEVISES LOCALES) Monde 19,5%

Plus en détail

Gestion Discrétionnaire

Gestion Discrétionnaire PANORAMA Profil d'investissement Paramètres d'investissement [1] Performance Rendement / Risque 2013 2014 Defensive MtD 0.82% Taux Rend. Composé 7.17% Min. Max. Neutre Actuel Diff. YtD -0.52% Ecart Type

Plus en détail

Pictet-Timber. Meilleure visibilité sur l immobilier américain

Pictet-Timber. Meilleure visibilité sur l immobilier américain Pictet-Timber Meilleure visibilité sur l immobilier américain Frédéric Rollin Août 2014 L activité immobilière américaine reprend fortement et devrait accélérer en 2015. Dès lors, les prix du bois de construction

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Global Custody Solutions Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses Performance des caisses de pension suisses au 31 mars 2010 Résultats positifs pour le quatrième trimestre consécutif Rendement

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Asset Management Real estate research & strategy Pour investisseurs qualifiés Le marché suisse de l immobilier UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy - Switzerland Avril 2013

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 3 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 4,14% : 1,63% Bonne performance en juillet et en septembre Nouvelle augmentation des liquidités Progression de la quote-part du franc

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

Panorama macroéconomique. allocation des actifs

Panorama macroéconomique. allocation des actifs Panorama macroéconomique mondial et allocation des actifs Par Andreas Koester, Head of Asset Allocation & Currency, Global Investment Solutions (GIS) En tant qu investisseurs multi-actifs, nous consacrons

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les marchés action ont été enfoncés alors qu'une combinaison de bénéfices plus faibles qu'attendus et d'un indice de sentiment des consommateurs décevants ont entamés la confiance des investisseurs. La

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Outlook 2H15 Le marché suisse de l immobilier L immigration s essouffle. La baisse des investissements dans le domaine du bâtiment limite cependant le risque d offre excédentaire dans le secteur résidentiel.

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde.

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/ Synthèse des prévisions economiques Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Apu* (% PIB) e e 2014 e e e 2014 e e e 2014 e e e

Plus en détail

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce

Taux: quatre idées d investissement après la Grèce Taux: quatre idées d investissement après la Grèce La crise grecque est passée du stade aigu au stade chronique et les investisseurs obligataires européens repartent à la chasse au rendement, avec à la

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Dynamique

Plus en détail

Rapport Semestriel Non Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg

Rapport Semestriel Non Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg Rapport Semestriel Non Audité JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg 30 juin 2014 JPMorgan Investment Funds Rapport semestriel non audité Sommaire Conseil d administration

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Private Banking Investment Banking Asset Management Le crédit lombard. Une solution de financement flexible et intéressante. Vous avez besoin

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Désorienté.

Plus en détail

Geneva Forum For Sustainable Investment (GFSI) 4 juin 2015

Geneva Forum For Sustainable Investment (GFSI) 4 juin 2015 Geneva Forum For Sustainable Investment (GFSI) 4 juin 2015 LA GESTION INDICIELLE DURABLE ou comment intégrer les critères ESG de façon efficiente Edouard Crestin-Billet Responsable Gestion institutionnelle

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action ont bien performé sur la semaine alors qu'une combinaison de forts chiffres économiques sont sortis en

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE EDITION SPÉCIALE Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses L indice perd 1,83% en janvier 2015 La mauvaise performance de janvier se reflète également dans l allocation

Plus en détail

Edition Suisse. Fonds immobiliers UBS Suisse Agios faibles rendements attrayants

Edition Suisse. Fonds immobiliers UBS Suisse Agios faibles rendements attrayants Edition Suisse Fonds immobiliers UBS Suisse Agios faibles rendements attrayants Octobre 2008 Les présentes informations sont fournies par UBS à titre commercial et indicatif. Fonds immobilier UBS de droit

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Solide dynamique

Plus en détail

Pictet-Absolute Return Fixed Income

Pictet-Absolute Return Fixed Income Pictet-Absolute Return Fixed Income Une bonne couverture pour un hiver volatil Frédéric Rollin Janvier 2015 Les taux des obligations souveraines européennes ont enfoncé leurs plus bas : le taux de l OAT

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

Vontobel Investment Banking. Vontobel Voncash Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or

Vontobel Investment Banking. Vontobel Voncash Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or Vontobel Investment Banking Vontobel Voncash Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or La

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les actifs les plus risqués sont restés volatiles et bien que le marché action ait repris des couleurs en début de semaine, les marchés de l'euro et pétrolier ont continués à souffrir. Les marchés action

Plus en détail

Les Marché des Swaps Immobiliers

Les Marché des Swaps Immobiliers Les Marché des Emmanuek Deboaisne Fixed Income - France Tel : 01.42.98.57.81 Présentation à l 18 mars 2008 Sommaire 1. L Evolution des Prix Immobiliers 2. Utilisation des 3. Le Marché des 4. Les Indices

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

Conference Call. Résultats du 1 er timestre 2010

Conference Call. Résultats du 1 er timestre 2010 Conference Call Résultats du 1 er timestre 2010 Le Pavillon Italien à l Expo Shanghai 2010 en Chine avec présentation du nouveau ciment transparent mis au point par Italcementi Ciments 7 mai 2010 Français

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Il faudrait que les Banques Centrales sortent du suivi à court terme de l économie RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Il faudrait que les Banques Centrales sortent du suivi à court terme de l économie RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juin 6 N 68 Il faudrait que les Banques Centrales sortent du suivi à court terme de l économie La Réserve Fédérale et la BCE, probablement parce que cela rend leur communication

Plus en détail

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement PRIVOR Plus prévoyance optimisée Sécurité élevée et chances attractives de rendement Qu est-ce que PRIVOR Plus? Vous accordez la priorité à la sécurité financière et vous souhaitez dans un même temps profiter

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas

Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas Index Solutions Placements en obligations: les réponses de la gestion indicielle à l environnement de taux d intérêt bas Newsletter n o 12 Dans cet environnement, les fonds indiciels sur les obligations

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

Les obligations convertibles assument leur rôle défensif. Prix de l obligation convertible

Les obligations convertibles assument leur rôle défensif. Prix de l obligation convertible Trends Été 12 Convertibles Les obligations convertibles assument leur rôle défensif Dr. Daniel Niedermayer, Senior Portfolio Manager Figure 1: comportement du prix des obligations convertibles Prix de

Plus en détail

Goldman Sachs Funds II SICAV

Goldman Sachs Funds II SICAV Supplément Goldman Sachs Funds II SICAV Organisme de placement collectif constitué conformément aux lois du Grand Duché de Luxembourg (SICAV) Supplément IV au Prospectus - Portefeuilles Obligataires 0213

Plus en détail

DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013

DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013 DE Planification SA Conseiller institutionnel Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013 Structure de la présentation 2 1. Point de situation sur les obligations

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

BAROMETER. La Fed ouvre la voie à un rallye des actions. Asset Management

BAROMETER. La Fed ouvre la voie à un rallye des actions. Asset Management Asset Management perspectives d investissement mensuelles à trois mois Janvier 2016 BAROMETER La Fed ouvre la voie à un rallye des actions classes d actifs Nous relevons l exposition aux actions à surpondérée,

Plus en détail

Regard sur le monde. Talking Head. Août 2006. Résumé

Regard sur le monde. Talking Head. Août 2006. Résumé Regard sur le monde Août 2006 Résumé Le risque que le conflit au Moyen- Orient s étende à toute la région, et par conséquent ait un impact sur les marchés mondiaux, est limité. Selon nos prévisions, le

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement 26 mars 2015 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres de l économie américaine sont relativement

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement Mars 2014 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres économiques récents aux Etats-Unis indiquent

Plus en détail

Stratégie de placement janvier / février 2010

Stratégie de placement janvier / février 2010 Informations relatives aux décisions du comité de placement Stratégie de placement janvier / février 2010 Valiant Banque Privée Contenu Environnement macro-économique... 3 Évolution économique actuelle

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Stratégie de placement octobre/novembre 2009

Stratégie de placement octobre/novembre 2009 Informations relatives aux décisions du comité de placement Stratégie de placement octobre/novembre 2009 Valiant Banque Privée Contenu Environnement macro-économique... 3 Évolution économique actuelle

Plus en détail

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014 PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 30 Juin 2014 Paramètres de marché au 30 juin 2014 Malgré la publication de chiffres de croissance du 1 er trimestre décevants en zone euro et, plus encore, aux Etats-Unis,

Plus en détail

THREADNEEDLE (LUX) threadneedle.com. Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013

THREADNEEDLE (LUX) threadneedle.com. Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013 Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013 THREADNEEDLE (LUX) SICAV Société d Investissement à Capital Variable Enregistrée au Luxembourg Soumise

Plus en détail

Perf. Depuis le 31/12/14. Depuis le 31/12/14 ÉCONOMIE. Perf. Depuis le 31/12/14 MARCHÉS. Perf. Depuis le 31/12/14

Perf. Depuis le 31/12/14. Depuis le 31/12/14 ÉCONOMIE. Perf. Depuis le 31/12/14 MARCHÉS. Perf. Depuis le 31/12/14 Edition du 07 décembre 2015 Actualités du 31 novembre au 04 décembre 2015 Marchés Actions 04/12/15 CAC 40 4691-4,9% -5,2% 9,8% Eurostoxx 50* 3310-5,1% -3,8% 5,2% S&P 500 2050-1,9% -2,5% -0,50% Marchés

Plus en détail

Les matières premières : une baisse annoncée

Les matières premières : une baisse annoncée Que s'est-il passé en juillet? Commentaires de marché Focus Marchés Le carnage sur les matières premières et en Chine sur les marchés domestiques ont été les éléments essentiels dans ce qui fut un mois

Plus en détail

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma Nouvelle Classification Europerformance Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma ANCIENNE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE NOUVELLE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE Famille Trésorerie Tresorerie

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Emprunts

Plus en détail

Wébinaire éducatif DailyFX. Raphael Leblond rleblond@fxcm.fr

Wébinaire éducatif DailyFX. Raphael Leblond rleblond@fxcm.fr Wébinaire éducatif DailyFX STRATEGIE LONG TERME : CAS PRATIQUE AVEC AUD/NZD Avertissement Négocier sur marge sur le marché des devises ou via des produits CFD comporte un risque élevé, et ne peut être

Plus en détail

Belfius Pension Fund Reporting Mensuel Juin 2015

Belfius Pension Fund Reporting Mensuel Juin 2015 Belfius Pension Fund Reporting Mensuel Juin 2015 130 125 120 115 110 105 95 90 Rendement depuis 31/12/2014 (% changement en EUR) MSCI Europe MSCI EMU MSCI United Kingdom ( ) MSCI World ex-europe ( ) MSCI

Plus en détail

Etat du marché immobilier suisse

Etat du marché immobilier suisse CB Richard Ellis PI Performance Etat du marché immobilier suisse Novembre 2010 L évolution des prix de ces dernières années semble être cohérente, dans l ensemble, avec celle des facteurs fondamentaux.

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 24 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Patrick Frost 24 aura été un exercice très fructueux pour Swiss Life. Cette année encore, nos résultats

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Se consolide.

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg

AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg Siège social : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du commerce : Luxembourg, B-63.116 19

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Évolution

Plus en détail

L ère post-lehman : les interventions des banques centrales reloaded?

L ère post-lehman : les interventions des banques centrales reloaded? 16 Septembre 211 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu 14 Europe: indice du secteur bancaire européen

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Alternatives d investissement

Alternatives d investissement Trends 09 10.11 Alternatives d investissement Senior Loans une classe d actifs innovante Dirk Wieringa, Alternative Investments Advisory Les emprunts de premier rang également appelés Senior Loans sont

Plus en détail

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY 5 Novembre 212 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu France : Kiss 6 France - Croissance du PIB vs.

Plus en détail

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse Communiqué de presse Embargo: jeudi 5 septembre 2013, 15 heures (heure d été d Europe centrale) Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 5

Plus en détail

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement Une gamme composée de 5 fonds diversifiés La gamme HSBC World Selection (1) est composée de 5 fonds afin de correspondre aux différents

Plus en détail

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable.

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. ab Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. Optimisation Le DOCU constitue une alternative intéressante aux actions ou aux liquidités et dispose d un

Plus en détail

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 SCOR VIE Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 Présentation du Paris Avertissement Certaines informations contenues dans cette présentation pouvant être des informations de nature prospective

Plus en détail

comme l atteste la nouvelle progression du taux de croissance annuel de l agrégat étroit M1 qui s est établi à 4,5 % en juillet, après 3,5 % en juin.

comme l atteste la nouvelle progression du taux de croissance annuel de l agrégat étroit M1 qui s est établi à 4,5 % en juillet, après 3,5 % en juin. Paris, le 6 septembre 2012 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE CONFÉRENCE DE PRESSE 6 SEPTEMBRE 2012 DÉCLARATION INTRODUCTIVE Mesdames et messieurs, le vice-président et moi-même sommes très heureux de vous accueillir

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Pictet Total Return-Agora

Pictet Total Return-Agora Pictet Total Return-Agora Un abri contre les chutes de taux Frédéric Rollin Février 2015 Dans des marchés très volatils, le fonds Pictet Total Return-Agora (Agora) affiche une performance de 6.74% 1 depuis

Plus en détail

Risque ou rendement :

Risque ou rendement : Risque ou rendement : un choix essentiel! 1. Votre profil de risque constitue la pierre angulaire d un bon conseil en investissement. Le service de conseil en investissement personnalisé de KBC se base

Plus en détail

Rapport Semestriel Non Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg

Rapport Semestriel Non Audité. JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg Rapport Semestriel Non Audité JPMorgan Investment Funds Société d Investissement à Capital Variable, Luxembourg 30 juin 2015 JPMorgan Investment Funds Rapport semestriel non audité Sommaire Conseil d administration

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail