Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté"

Transcription

1 Luxembourgeois Présentation générale

2 Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive Un cadre d interopérabilité partagé entre tous les acteurs Chantiers prioritaires La feuille de route La gouvernance du programme 3. Agenda - discussion

3 esanté c est quoi? En 2004 : plan d action EU pour un espace européen de santé en ligne Une demande faite à chaque Etat membre de: élaborer une feuille de route nationale fixer des objectifs en matière d'interopérabilité utiliser les dossiers médicaux électroniques Naissance d un plan d action national: Projet élaboré par le GT esanté ( ) Adopté par Conseil de Gouvernement (27/0/06)

4 esanté c est quoi? Il est aujourd hui reconnu que ces technologies ont un fort potentiel pour : faciliter et améliorer la prévention, le diagnostic, le traitement et le suivi médical ; contribuer à améliorer la qualité et la sécurité des soins de santé au profit du patient ; mieux maîtriser l'évolution des dépenses de santé, notamment en évitant les examens et analyses redondants ; améliorer la gestion des services de santé et le pilotage national du système de santé, notamment à travers une meilleure disponibilité de données standardisées.

5 Agenda. Bref rappel du programme esanté 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive Un cadre d interopérabilité partagé entre tous les acteurs Chantiers prioritaires La feuille de route La gouvernance du programme 3. Agenda - discussion

6 Le contenu du programme esanté Les projets en cours de réalisation et à venir (/3) Portail Santé Informations et services pour citoyens et professionnels (santé publique, sécurité sociale,..) Carnet radiologique (esanté-cara) Catalogue des examens, accès au compte-rendu et images (plus tard) Evolution de l application LABO (esanté-labo) Catalogue des examens et accès aux résultats Etude de faisabilité (esanté-efes) Définir les besoins et les concepts pour : Prescription électronique Dossier électronique patient pour favoriser le partage de données de santé..

7 Le contenu du programme esanté Les projets en cours de réalisation et à venir (2/3) Une étude de fond (esanté-efes) débutée pour : Obtenir plus de connaissance de l actuel pour: Guider les réflexions autour des applications à mettre en place Disposer d une estimation financière des futures solutions Permettre des décisions éclairées concernant : L architecture de base et les standards Le concept pour les applicatifs La place du patient dans le dispositif La priorisation des applicatifs à mettre en œuvre L exploitation du système La promotion de l interopérabilité Poser les bases des grandes orientations nationales pour les chantiers qui concernent tous les acteurs (interopérabilité des systèmes, identification univoque des acteurs, )

8 Le contenu du programme esanté Les projets en cours de réalisation et à venir (3/3) 2008 Le entre en phase Réalisation Début de l étude de faisabilité esanté-efes PHASE 2009 Portail Santé et cartes LuxTrust (identification des professionnels) en ligne 200 Nouvelle version de l application esanté-labo Mise en route de l application esanté-cara Fin de l étude de faisabilité ARBITRAGE POLITIQUE SUR LES PRIORITES DE MISE EN OEUVRE PHASE 2 Prévisions 202 Plateforme commune esanté-cara / esanté-labo Conception de nouvelles applications Conception détaillée / mise en route de nouvelles applications Introduction carte patient (matricule aléatoire)

9 Vision et approche progressive La feuille de route, situation fin 200 Standards internationaux (HL7, CDA, DICOM, LOINC, EN3606, ) Standards internationaux (HL7, CDA, DICOM, LOINC, EN3606, ) esanté Applications et dossiers médicaux hôpitaux User- & consent management LABO CARA Anonymisation Pseudonymisation Statistiques Recherche Applications et dossiers gestion de cabinet GECAMED Portail Santé Services communs Services des applications

10 Vision et approche progressive La feuille de route, situation vers Standards internationaux (HL7, CDA, DICOM, LOINC, EN3606, ) Base Nat. médicaments Standards internationaux (HL7, CDA, DICOM, LOINC, EN3606, ) esanté Applications et dossiers médicaux hôpitaux LABO Applications et dossiers gestion de cabinet GECAMED CARA Hist. Médicaments Anonymisation Pseudonymisation Statistiques Recherche Application de gestion de la pharmacie Autres Logiciel Kiné Données administratives Sécurité sociale Portail Santé Services communs Services des applications Services dédiés

11 Vision et approche progressive La feuille de route, situation à partir de 206 Standards internationaux (HL7, CDA, DICOM, LOINC, EN3606, ) Base Nat. médicaments Standards internationaux (HL7, CDA, DICOM, LOINC, EN3606, ) Applications et dossiers médicaux hôpitaux Applications Carnets santé Applications et dossiers gestion de cabinet GECAMED Dossier Santé Patient Services dédiés Autres Anonymisation Pseudonymisation Statistiques Recherche Application de gestion de la pharmacie Logiciel Kiné Données administratives Sécurité sociale Portail Santé Services communs Services des applications Services dédiés

12 Vision et approche progressive Une plateforme d échange fédérative et commune Mise en place d une plateforme nationale ouverte pour fédérer un certain nombre de: - des services nationaux à valeur ajoutée Services dédiés à certains groupes d acteur Archivage Dossier patient Services des applications nationales à valeur ajoutée Base médic. Médications Transfert patient. et - services nationaux de base Services nationaux communs Identity Management Authentification et Signature électronique Anonymisation et pseudonymisation Cadre d interopérabilité

13 Un cadre d interopérabilité partagé entre tous les acteurs Intra-Hospitalier Applications Extra-Muros - esanté Extra Hospitalier Problématiques transverses EHR (SIH) Appli. Métiers (ex.metavision) Plateaux tech. (ex. Mips CyberLab) esanté-cara esanté-labo Prescription, DB Médicaments, aide à la déc. Prog.Dossier Patient Admin. Médecins et professionnels santé Plateforme technique sécurisée de partage de données Interopérabilité technique, interopérabilité sémantique Identification - patients et professionnels, signature électronique Anonymisation Pseudonymisation (avec Biobanque) Pharmaciens Laboratoires Soins - longue séjour /à domicile esanté-efes (Etude de faisabilité pour le esanté)

14 Un cadre d interopérabilité partagé entre tous les acteurs Soins de longue séjour / à domicile Laboratoires Pharmaciens Hôpitaux soins aigus Médecins (ex.gecamed) et autres professionnels paraméd. esanté-efes Expériences de terrain Expertises externes Groupes de travail Analyses préalables Projets européens: epsos, Calliope 4. Interopérabilité technique 3. Interopérabilité sémantique 2. Identification du patient, et gestion du consentement. Identification du PS, sécurité et architecture Plateforme esanté Portail Santé esanté-labo esanté-cara Publication du cadre Interopérabilité national évolutif

15 Chantiers prioritaires du programme. Le partage de la feuille de route esanté Articuler au mieux les projets du terrain avec les projets menés dans le cadre du programme esanté 2. La définition d un cadre d interopérabilité partagé entre tous les acteurs Définir les modalités de mise en œuvre, d organisation et de gouvernance d une commission Interopérabilité Contribuer au travers des travaux de groupe à l élaboration du cadre national d Interopérabilité 3. La mise en œuvre d une plateforme d échange fédérative et commune Contribuer au travers des travaux de groupes aux problématiques techniques, fonctionnelles organisationnelles liées à la mise en œuvre de la future plate-forme esanté

16 Feuille de route du programme esanté PROJETS. esanté-cara 2. esanté-labo 3. Portail Santé Spéc. CDC Proto. & Pilote Release V Spéc. CDC Proto. & Pilote Release V Release V 3. Plateforme esanté Spéc. CDC Proto. & Pilote Release V CHANTIERS TRANSVERSES. Identification du professionnel de santé, sécurité et architecture Concepts VM VR Release V 2. Identification du patient, et gestion du consentement Identification du patient Release V (Utilisation du matricule) Concepts VM VR Release V2 Consentement du patient Concepts VM VR Release V 3. Interopérabilité sémantique Catalogue structuré des actes d'imagerie Concepts VM VR Release V Catalogue structuré des actes de biologie (Comité LOINC) 4. Standards & Interopérabilité technique. Prescription et ordonnances Concepts VM VR Release V Concepts VM VR Release V ANALYSES PROCESSUS METIER Processus existants Processus cibles 2. Echange de données médicales du patient. Etude de faisabilité esanté-efes Processus existants Processus cibles ETUDES Analyse de l'existant & revue des bonnes pratiques Concept pour la plateforme esanté Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Dec Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Dec Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Dec

17 La gouvernance du programme Comité national esanté Comité du programme esanté Equipe esanté Commission Nationale «Interopérabilié» Soins de longue séjour/ à domicile Laboratoires Pharmaciens Hôpitaux Médecins (ex.gecamed) et autres professionnels paraméd. 4. Standards & Interopérabilité technique 3. Interopérabilité sémantique 2. Identification du patient, et gestion du consentement. Identification du PS, sécurité et architecture Plateforme esanté Portail Santé esanté-labo esanté-cara Expertise externe Coordination Equipe Santé Assistance / Analyse CR Santec

18 Agenda. Bref rappel du programme esanté 2. Les piliers du programme esanté 3. Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive Un cadre d interopérabilité partagé entre tous les acteurs Chantiers prioritaires La feuille de route La gouvernance du programme 4. Questions et discussion

19 Agenda esanté Questions et discussions?

20 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1

Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1 Contribution des laboratoires d analyses médicales extrahospitaliers du secteur privé à l Agence e-santé Dr JL Dourson - 11 janvier 2012 1 Etat des lieux Projets Enjeux 2 OBJECTIFS Garantir une interopérabilité

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS Journée nationale Hôpital Numérique ASIEM, 9 avril 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux 1 Qui sont

Plus en détail

ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique

ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique RIR 2 octobre 2014 CONTEXTE Programme Hôpital Numérique Vers un système d information hospitalier cohérent et performant Améliorer

Plus en détail

PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG SNYTHESE

PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG SNYTHESE PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG SNYTHESE Luxembourg, le 5 juillet 2006 Groupe de travail esanté SOMMAIRE PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG...- 1 - SNYTHESE...- 1 - SOMMAIRE...- 2-1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Le Dossier Patient Informatisé

Le Dossier Patient Informatisé Le Dossier Patient Informatisé D.P.I Yann MORVEZEN DSIO CHU de Toulouse Le contexte ( 1 ) Le projet d établissement «centré sur le patient, le système d information prend place parmi les enjeux et les

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires

Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires Les avancées sur l'interopérabilité des systèmes informatiques des laboratoires Journée régionale de la biologie médicale hospitalière Centre Val de Loire 30 juin 2015 François Macary, ASIP Santé / Pôle

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Le DSQ : Où en sommes-nous

Le DSQ : Où en sommes-nous Le DSQ : Où en sommes-nous 1 1. Dossier de santé : Pourquoi? RUIS CHU Réseau Pharmacie RUIS Réseau Soins à domicile Santé publique Clinique affiliée Services sociaux Continuité Qualité et sécurité Réseau

Plus en détail

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication 1 Vers une gestion intégrée et interactive de la médication Journée d'étude du Réseau des Comités Médicopharmaceutiques 13/11/2015 Luc Nicolas PFS Public Health Health telematics 2 Echanger ou partager

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Champs référentiel couvert 111/31/32/33/36 SIH Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Définitions Objectifs d un SIH Description : architecture structurelle fonctionnelle Technique Enjeux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Journée des DIM d Alsace Strasbourg 4 novembre 2014 gaston.steiner@sante-alsace.fr

Journée des DIM d Alsace Strasbourg 4 novembre 2014 gaston.steiner@sante-alsace.fr Journée des DIM d Alsace Strasbourg 4 novembre 2014 gaston.steiner@sante-alsace.fr Le programme santé connectée 1 Sommaire 1. Enjeux et objectifs 2. Où en est le projet? 3. Les principes du partage régional

Plus en détail

Politique vaudoise Vieillissement et Santé. Colloque V&S 11.06.13. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale

Politique vaudoise Vieillissement et Santé. Colloque V&S 11.06.13. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale Politique vaudoise Vieillissement et Santé Colloque V&S 11.06.13-1- Une politique cantonale Politique cantonale Vieillissement et Santé DÉROULEMENT DE LA MATINÉE 9h30 : Mot de bienvenue M. Patrick Beetschen

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin?

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? ASSOCIATION DES MÉDECINS DU CANTON DE GENÈVE Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? Dr Pierre-Alain Schneider, président AMG Cabinet médical diverses formes cabinet individuel cabinet de groupe

Plus en détail

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 Messagerie sécurisée de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 14 février 2013 Table ronde Les enjeux d une messagerie universelle au service de la coordination des acteurs Dr

Plus en détail

Journée stratégie santé 2009

Journée stratégie santé 2009 Journée stratégie santé 2009 Intégration orientée SOA des outils médico administratifs du Groupe Hospitalier Saint Vincent Paris - 9 avril 2009 JF DURELLE Responsable Informatique - GHSV Intégration orientée

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

PLEXUS OI, UN INNOVANT

PLEXUS OI, UN INNOVANT PLEXUS OI, UN INNOVANT UN PROJET E-SANTE PLEXUS OI Genèse du projet L innovation au cœur du parcours de prise en charge LAGENÈSE DU PROJET Favoriser l émergence de territoires d excellence Des démarches

Plus en détail

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé Thomas LE LUDEC Directeur délégué, Directeur de l'amélioration de la qualité

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

Les défis techniques de l E-Santé

Les défis techniques de l E-Santé Les défis techniques de l E-Santé Travail de recherche, I2 ARNALIS STEF NOVEMBRE 2015 COMMENT TRAITER LE SUJET? Typiquement on ne voulait pas marquer «sommaire»..! " # $ % La e-santé : de quoi parle t-on?

Plus en détail

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

Chambre fédérale des médecins Communauté de travail des chambres de médecins allemandes

Chambre fédérale des médecins Communauté de travail des chambres de médecins allemandes Chambre fédérale des médecins Communauté de travail des chambres de médecins allemand La réforme du droit européen en matière de protection des données - Implications pour le secteur de la santé- 3 février

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

Le système d information en vaccinologie de MesVaccins.net : perspectives pour les pays en développement

Le système d information en vaccinologie de MesVaccins.net : perspectives pour les pays en développement Le système d information en vaccinologie de MesVaccins.net : perspectives pour les pays en développement Défis actuels de la vaccination 1. Application des recommandations vaccinales 2. Perception de la

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

Conférence Régionale à la Recherche et à la Technologie / 13 mars 2006. Le Système d Information Régional des Sciences du Vivant.

Conférence Régionale à la Recherche et à la Technologie / 13 mars 2006. Le Système d Information Régional des Sciences du Vivant. Conférence Régionale à la Recherche et à la Technologie / 13 mars 2006 Le Système d Information Régional des Sciences du Vivant Projet EDITAL 2 Dates marquantes pour EDITAL 1 8 déc. 2004 13 mar. 2005 21

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy

Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy Qualité en Santé Expérience Me Catherine Torlotin Dr Frédéric Lefèvre Essey les Nancy Imagerie de Nancy Est : Qui sommes nous? Société créée en 1988 pour gérer l autorisation d un scanner Aujourd hui :

Plus en détail

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 Une approche novatrice en évaluation des bénéfices Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 1 1 Objectifs de la présentation Présenter brièvement le DSQ Présenter

Plus en détail

WEBINAR ENOVACOM FAITES COMMUNIQUER VOS APPLICATIONS EN TEMPS RÉEL! Jeudi 9 juillet 2015 10h00 11h00 LE WEBINAR VA BIENTÔT COMMENCER WWW.ENOVACOM.

WEBINAR ENOVACOM FAITES COMMUNIQUER VOS APPLICATIONS EN TEMPS RÉEL! Jeudi 9 juillet 2015 10h00 11h00 LE WEBINAR VA BIENTÔT COMMENCER WWW.ENOVACOM. WEBINAR ENOVACOM Jeudi 9 juillet 2015 10h00 11h00 FAITES COMMUNIQUER VOS APPLICATIONS EN TEMPS RÉEL! LE WEBINAR VA BIENTÔT COMMENCER PRÉSENTÉ PAR : FRANÇOIS DECOURCELLE EXPERT INTEROPÉRABILITÉ RESPONSABLE

Plus en détail

Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC

Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC Agenda La Franche-Comté : Trajectoire du SI régional Les activités du GCS EMOSIST Caractéristiques

Plus en détail

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble.

Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. 1 Le Département de Veille Sanitaire du CHU de Grenoble. Une expérience de gestion intégrée de la qualité et des risques sanitaires. P François, MR Mallaret, J Shum, V Danel. PFrancois@chu-grenoble.fr

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Colloque Santé,, SI, Télémédecine T et maillage du territoire 27 septembre 2006 Mr Avri ROSENBERG, Directeur de projet, STREAM CONSULTING

Plus en détail

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Bertrice LOULIERE, coordonnateur OMEDIT ARS Aquitaine Journée Qualité et Sécurité des Soins dans les établissements de santé 30 septembre 2011

Plus en détail

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies présentent LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies www.agorize.com Le challenge E-pocrate, qu est-ce que c est?

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE

LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Continuité des traitements médicamenteux : LE POINT DE VUE DES PHARMACIENS D OFFICINE Coraline Claeys Pharmacien au Cercle Royal Pharmaceutique de l Arrondissement de Nivelles et en officine Faculté de

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012

L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012 L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012 Ordre du jour Définitions et repères de base Évolution des fonctionnalités DME et de

Plus en détail

Présentation des travaux en cours dans le domaine de la biologie. Jean-Charles DRON HMS jcdron@hms-france.com

Présentation des travaux en cours dans le domaine de la biologie. Jean-Charles DRON HMS jcdron@hms-france.com Présentation des travaux en cours dans le domaine de la biologie Jean-Charles DRON HMS jcdron@hms-france.com Agenda Travaux en cours Chantier 1 : Dématérialisation des résultats de bactériologie et parasitologie-mycologie

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne Contexte Depuis plusieurs années, les institutions publiques doivent faire face à de nouveaux défis pour améliorer leurs

Plus en détail

L indispensable alignement technique et organisationnel sur la stratégie de l entreprise

L indispensable alignement technique et organisationnel sur la stratégie de l entreprise L indispensable alignement technique et organisationnel sur la stratégie de l entreprise François GUERDER Responsable pôle technique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg V3 Alignement stratégique? Dépense

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG VERSION DETAILLEE

PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG VERSION DETAILLEE PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG VERSION DETAILLEE Luxembourg, le 5 juillet 2006 Groupe de travail esanté Sommaire Plan d action esanté PLAN D ACTION ESANTÉ DU LUXEMBOURG... 1 VERSION DETAILLEE... 1

Plus en détail

CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX. En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne?

CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX. En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne? CONTINUITE DES SOINS MEDICAMENTEUX En quoi l informatique peut-elle aider à favoriser ce partenariat entre la première et la deuxième ligne? 13 mars 2014 Dr André Vandenberghe Schéma de médication dans

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Territoires de santé numérique. M Zerah, E.Lepage

Territoires de santé numérique. M Zerah, E.Lepage Territoires de santé numérique M Zerah, E.Lepage Territoire de Santé Numérique 1990 : Territoire numérique Aménagement du territoire Emergence des technologies de l information et de la communication 2013

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux Gestion de documents Découvrez HYDMedia Système de gestion électronique de documents médicaux Découvrez HYDMedia HYDMedia d Agfa HealthCare permet aux hôpitaux et aux établissements de soins de toute taille

Plus en détail

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Dr Alex Gnaegi, Cédric Michelet Adresse de correspondance: Dr Alex Gnaegi, Chef de projet Infomed et médecin-chef Service d informatique

Plus en détail

Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients?

Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients? Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients? Paul Landais Université Montpellier 1 Responsable de la Banque Nationale de Données Maladies Rares (BNDMR) Co-coordonnateur

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Programme de formation 2016

Programme de formation 2016 Programme de formation 2016 Janvier Juin 2016 Untermattweg 8 Case postale CH-3000 Berne 1 Téléphone +41 58 851 26 00 Fax +41 58 851 27 10 academy@hcisolutions.ch www.hcisolutions.ch HCI SOLUTIONS, UNE

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Diraya, le système d information intégré de santé de l Andalousie

Diraya, le système d information intégré de santé de l Andalousie Diraya, le système d information intégré de santé de l Andalousie Juan Carlos Núñez Suárez Premières Rencontres Aquitaine TIC& Santé / Bordeaux / 20 juin 2008 Sommaire 01 Qui est Indra 02 Provision de

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé. Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits

Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé. Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits 1 Agenda Les dossiers patients partageables territoriaux (DSÉ) CSSS/RLS

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI dmp.gouv.fr Les pratiques médicales évoluent continuellement pour permettre à chacun d être mieux soigné

Plus en détail

www.jobvitae.fr Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie?

www.jobvitae.fr Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie? Le site emploi de la Santé, de l Action Sociale & de l Industrie Pharmaceutique Un emploi dans la Santé, l Action Sociale ou l Industrie Pharmaceutique sans en faire une maladie? CONCEPT CIBLES TYPOLOGIE

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Actualités - Recherche clinique : nouveau règlement européen et - Contrat unique en France

Actualités - Recherche clinique : nouveau règlement européen et - Contrat unique en France + Actualités - Recherche clinique : nouveau et - Contrat unique en France Séance de l Académie Nationale de Pharmacie du 12 novembre 2014 Dr Véronique Lamarque-Garnier Membre correspondant national 4è

Plus en détail

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique Introduction au métier d ARC en recherche clinique Déroulement d un projet de recherche clinique Idée Faisabilité Avant Pendant Après Protocole accepté Démarches réglementaires Déroulement de l étude Analyse

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité. Simplement professionnel

Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité. Simplement professionnel Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité Simplement professionnel Parce que nous connaissons vos exigences Premier fournisseur de services et d accès Internet en France dédié aux professionnels

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail