Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée"

Transcription

1 Stratégies de modernisation de l Etat luxembourgeois : trois plans d action pour une approche coordonnée

2 Approche coordonnée pour une stratégie cohérente Évaluation des attentes des parties prenantes Opportunités de simplification Simplification administrative Ex-ante évaluation de l impact de nouvelles lois Modèle des coûts standards Qualité publique Satisfaction usager Organisation des structures Réforme administrative Ressources humaines E-government Service management Business process management Technologies de l information Applications métier dédiées

3 Optimisation de l administration Trois plans d action complémentaires pour atteindre des objectifs communs : maximiser la qualité et l efficacité des services de l Etat ; rendre les processus administratifs plus transparents ; favoriser un échange plus direct et rapide avec les usagers ; renforcer la compétitivité des acteurs économiques.

4 Qualité des services publics Trois perspectives pour l assurance-qualité: 1. Qualité légale, avec Une application équitable des lois et règlements Une prise de décisions en toute indépendance et impartialité L implémentation du principe de la meilleure réglementation La prise en compte de la moindre charge administrative.

5 Qualité des services publics Trois perspectives pour l assurance-qualité: 2. Qualité de gestion, avec Une utilisation efficiente des moyens et ressources par Une bonne gestion du personnel Le bon usage des ressources financières L implémentation efficace des outils de l information et de la communication

6 Qualité des services publics Trois perspectives pour l assurance-qualité: 3. Qualité publique, grâce à L optimisation des relations entre l administration et les usagers, au niveau de L accessibilité Le suivi des dossiers Les délais de traitement L intelligibilité et l actualisation des informations

7 Programme du Département de la Simplification administrative

8 Urbanisme et environnement Mesures d harmonisation et d accélération des procédures : Déposés à la Chambre des Députés : Projet de loi n 6023 portant réforme de la loi sur l aménagement communal et le développement urbain Projet de loi n 6171 portant réforme de la loi sur les établissements classés En cours de préparation : Avant-projet de loi portant réforme de la loi sur la protection de la nature et des ressources naturelles Avant-projet de loi relative aux déchets Avant-projet de loi portant réforme de loi sur la protection de l eau

9 Création d un guichet unique «Urbanisme et environnement» (1) Objectifs: Fournir aux porteurs de projets d urbanisme des informations générales sur les procédures applicables et sur les formalités à respecter pour avoir les autorisations nécessaires à la réalisation d un projet déterminé en matière : - d aménagement du territoire - d aménagement communal et de développement urbain - des établissements classés - de protection de la nature et des ressources naturelles - d évaluation des incidences sur l environnement - de protection de l eau - de permission de voirie

10 Etude de faisabilité d un guichet unique «Urbanisme et environnement» (2) Objectifs: Constituer une «porte d entrée» unique pour les dossiers de demande d autorisation(s), déposés conformément aux règles applicables dans les matières précitées Veiller à la coordination et au suivi des dossiers au courant de leur instruction au niveau des autorités compétentes, afin de pouvoir renseigner à tout moment le porteur d un projet déterminé sur l état d avancement de l instruction administrative de son dossier

11 Etude de faisabilité d un guichet unique «Urbanisme et environnement» (3) Création d une plateforme interministérielle : Détermination des procédures à entamer pour la réalisation d un projet déterminé Appréciation générale préalable à l introduction des projets de grande envergure

12 Réforme du régime des autorisations administratives Avant-projets de loi et de règlements grand-ducaux introduisant: De manière sélective le principe de l autorisation tacite Des délais de réponse pour les administrations Le principe que les administrations ne pourront demander des renseignements supplémentaires qu une seule fois

13 Objectif : 15% de réduction des charges administratives dans quatre domaines Etudes de marché auprès des entreprises sur les coûts administratifs liés aux procédures administratives à remplir dans ces quatre domaines, en vue d une réduction des charges administratives de - 15%, jusqu à la fin de 2012 : Sécurité sociale Environnement Aménagement communal TVA

14 Plan d action de la réforme administrative

15 Stratégie de la réforme administrative 2 axes stratégiques Qualité publique et usagers Evaluation de la qualité à l aide des techniques du management par la qualité Evaluation de la satisfaction des citoyensusagers Charte d accueil et de service Horaires d ouverture et accueil téléphonique Conception d une méthodologie de gestion par objectifs et d un programme d encadrement Gestion des ressources humaines Formation continue du personnel de l Etat et des communes: implémentation de la méthode des plans de formation dans les administrations et services de l Etat Mise en place d un réseau de gestionnaires de ressources humaines Mise en place d un référentiel des métiers dans la Fonction publique Gestion de la pyramide d âge Développement des compétences dans le domaine du leadership pour les hauts fonctionnaires

16 Axe «Qualité publique et usagers» Evaluation de la qualité à l aide des techniques du management par la qualité Assistance à la mise en oeuvre de l auto-évaluation sur base du modèle CAF (Cadre d auto-évaluation des Fonction publiques) dans les administrations et services Accompagnement à la définition de plans d action Assistance à des actions d amélioration Evaluation de la satisfaction des citoyens-usagers Assistance à la gestion de la satisfaction du citoyen-usager Organisation régulière de sondages d opinion sur l image globale de l administration publique. Prochain sondage en 2012

17 Axe «Qualité publique et usagers» Charte d accueil et de service Mise à disposition d une méthodologie pour la définition et la mise en oeuvre d une charte d accueil et de service Accompagnement de projets d implémentation Horaires d ouverture et accueil téléphonique Développement d activités de support permettant d améliorer l accessibilité par la gestion des horaires d ouverture et l organisation de l accueil téléphonique Conception d une méthodologie de gestion par objectifs et d un programme d encadrement Définition d une approche globale de gestion par objectifs au niveau organisationnel Développement d un programme de support de l implémentation

18 Axe «Gestion des ressources humaines» Formation continue du personnel de l Etat et des communes Implémentation de la méthode des plans de formation répondant aux besoins et aux demandes de formations spécifiques des administrations et services Mise en place d un réseau de gestionnaires de ressources humaines Mise en place d une formation de spécialisation dans la gestion des ressources humaines pour les responsables du personnel Organisation d un réseau des responsables du personnel

19 Mise en place d un référentiel des métiers dans la Fonction publique Réalisation d une étude sur l introduction d une notion de métier, parallèlelement à la notion de carrière Constitution, avec l ensemble des administrations, d un référentiel des métiers dans la fonction publique luxembourgeoise Gestion de la pyramide d âge Axe «Gestion des ressources humaines» Réalisation d un projet d analyse de l état des lieux et des perspectives d évolution de la pyramide d âge dans l administration publique luxembourgeoise Développement d un programme spécifique dans le domaine de la gestion d effectifs vieillissants Développement des compétences dans le domaine du leadership pour les hauts fonctionnaires Définition d un référentiel de compétences leadership Elaboration d un programme de développement proposant des démarches et des instruments adaptés

20 Plan directeur de la mise en œuvre des technologies de l information au sein de l État

21 Stratégies de gouvernance électronique 3 axes stratégiques Accès aux informations et services publics Présence Internet Guichet unique Centre de support multi-canal Services aux autres administrations et partenaires publics Optimisation et standardisation des pratiques Ingénierie des systèmes et processus Infrastructure pour la délivrance électronique des services Gestion électronique des documents Interopérabilité (au niveau national et international) Standards Méthodologies Gouvernance

22 Présence Internet de l Etat Implémentation de nouvelles fonctionnalités multimédias standardisées : Newsletter version mobile système de cartographie mise à disposition d une WebTV Agencement de la présence Internet (120 sites) autour de portails thématiques ou transversaux Regroupement des sites institutionnels (ministères et administrations) dans une nouvelle mouture du portail

23 Présence Internet de l Etat

24 Guichet.lu Déploiement de nouveaux contenus rédactionnels en version multilingue Développement quantitatif et qualitatif des démarches en ligne Implémentation du volet transactionnel pour les entreprises grâce à la création d un espace professionnel Support multi-canal et transversal des usagers grâce à une helpline accessible par mail et par téléphone (près de requêtes traitées par an)

25 Service «Helpdesk» RG du 07 Mai 2009 Administrations Citoyens Entreprises Complexité Outil de gestion de support 1 er nvieau Helpdesk CTIE Helpdesk / Centrale d appel Base de connaissance Base de connaissance 2 e niveau Centre de compétences interne Prestataire N 1 Prestataire N 2 Prestataire N 3 Centrale de coordination GU CTIE 3e niveau Admin A Admin B Admin C Admin D

26 Plateformes et applications dédiées Refonte du portail dédié aux marchés Mise en place d une plateforme électronique de collecte des données financières (ecdf) fournies par les entreprises à l Etat Informatisation des procédures judiciaires civiles et commerciales (chaîne civile) Refonte de l application Recette de l Administration des Contributions directes Gestion électronique des documents pour une optimisation des flux de travail internes

27 Green IT Définition de critères écologiques dans le cadre des soumissions publiques pour l achat de matériel informatique Recyclage des équipements vétustes et énergivores Réduction de la consommation de papier grâce à la dématérialisation des documents Développement des technologies de «netmeeting», réduisant les déplacements professionnels grâce à des vidéoconférences Réduction de la consommation d énergie des datacenters

28 Merci de votre attention

Gestion du réseau «Amélioration Continue» au Luxembourg

Gestion du réseau «Amélioration Continue» au Luxembourg 5QC CAF Centre Gestion du réseau «Amélioration Continue» au Luxembourg Rémi FABBRI Guy WAGENER Sommaire Le contexte luxembourgeois Le réseau «Amélioration Continue» Les principaux résultats Questions /

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES Pour préparer la réunion du Comité de la Gouvernance publique au niveau ministériel, un questionnaire a été adressé aux pays. Le présent document se

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT?

QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? QUELS DISPOSITIFS POUR L AUTO ÉVALUATION D UN ÉTABLISSEMENT? Sabine GOULIN Comité de Pilotage de RELIER copil.relier@amue.fr Conférence Auto évaluation : un atout pour la stratégie et la gouvernance 05

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES 422 Finances publiques Le domaine fonctionnel Finances publiques regroupe les emplois relatifs à la gestion des finances publiques, en matière de ressources, de dépenses, d établissement et de vérification

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Dossier thématique : Les organisations sportives 17/11/2015

Dossier thématique : Les organisations sportives 17/11/2015 Dossier thématique : Les organisations sportives 17/11/2015 21/01/2016 1 Présentation de GREEN Conseil Carte d identité Activités du Cabinet Carte d Identité de GREEN Conseil GREEN Conseil est un cabinet

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

Fête de la science 2 015

Fête de la science 2 015 Fête de la science 2 015 Du 3 au 11 octobre Présentation générale et appel à projets en Lorraine Le ministère en charge de la recherche a initié en 1991 une manifestation qui s est développée sur le territoire

Plus en détail

De la simplification réglementaire à l'évaluation de la performance

De la simplification réglementaire à l'évaluation de la performance Le bulletin de l allégement réglementaire et administratif Volume 7, numéro 2, juillet 2011 MOINS ET MIEUX poursuit, dans cette nouvelle parution, sa livraison d information sur le thème de la simplification

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Colloque Santé,, SI, Télémédecine T et maillage du territoire 27 septembre 2006 Mr Avri ROSENBERG, Directeur de projet, STREAM CONSULTING

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

soluris.fr OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS

soluris.fr OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS soluris.fr L OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS 02 Un principe forfaitaire, une politique de prix transparente Soluris est une structure publique de mutualisation

Plus en détail

L INTRODUCTION DE LA NOTION D EXPÉRIENCE CLIENT AXÉE SUR L IMPUTABILITÉ

L INTRODUCTION DE LA NOTION D EXPÉRIENCE CLIENT AXÉE SUR L IMPUTABILITÉ INNOVER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES: L INTRODUCTION DE LA NOTION D EXPÉRIENCE CLIENT AXÉE SUR L IMPUTABILITÉ Me Louis Brunelle Directeur des ressources humaines, des communications et des affaires

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : ENV-2011-001 Utilisation et gestion du Fonds vert DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 31 mai 2011 RÉS. N O. : CM-2011-496 DATE DE RÉVISION : RÉS. N O. : SERVICE :

Plus en détail

Gestion Durable des Risques Tarascon

Gestion Durable des Risques Tarascon Gestion Durable des Risques Tarascon www.tarascon.org http://www.tarascon.org/tarascon-en-provence/gestion-des-risques/risques-majeurs/risque-majeur.html André MONTAGNIER Montpellier le 05/10/2011 Contexte

Plus en détail

DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE

DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE DISPOSITIF DE DÉPLOIEMENT DE LA CHARTE RÉDACTIONNELLE e- inscriptions L amélioration de la qualité des écrits de la branche famille a été retenue comme projet prioritaire dans le cadre du plan d action

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 1 er août 2011 Système intégré de gestion électronique des documents : vers une dématérialisation des flux d informations au sein de l Etat Page 1 Définition et concepts La gestion

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

Le processus de modernisation

Le processus de modernisation Réformes et Restructurations à introduire dans les administrations L Expérience Marocaine M. Azzeddine DIOURI Secrétaire Général du MMSP Séminaire renforcement des capacités, pour les points focaux nationaux

Plus en détail

MISSION DU CRP HENRI TUDOR

MISSION DU CRP HENRI TUDOR March 17, 2009 1 MISSION DU CRP HENRI TUDOR Depuis 1987, CRP Henri Tudor contribue à l amélioration et au renforcement de la capacité d innovation des entreprises et des organisations publiques. Le Centre

Plus en détail

29 et 30 avril 2009 Hôtel ST James & Albany**** - Paris 1er. Moderniser la gestion complète des déplacements professionnels & des notes de frais

29 et 30 avril 2009 Hôtel ST James & Albany**** - Paris 1er. Moderniser la gestion complète des déplacements professionnels & des notes de frais 29 et 30 avril 2009 Hôtel ST James & Albany**** - Paris 1er Moderniser la gestion complète des déplacements professionnels & des notes de frais Ordres de mission, Self Booking Tools (SBT), achats de voyages,

Plus en détail

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS Administrations publiques Société Entreprises LE PROGRAMME e-algerie 2013. PROGRAMME e-algerie 2013 Qualité de vie Productivité, performances EMERGENCE DE

Plus en détail

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 Fiches emplois communautaires Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 l[ NOTICE MÉTHODOLOGIQUE Utilisation des fiches emplois communautaires LES OBJECTIFS DES FICHES EMPLOIS COMMUNAUTAIRES Les fiches

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

Chef de l application du droit des sols (ADS)

Chef de l application du droit des sols (ADS) Code fiche AUP001 Chef de l application du droit des sols (ADS) Définition synthétique de l emploi-type Anime, coordonne et contrôle l action des centres instructeurs, avec pour objectifs l harmonisation

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée le 1 er juin 1999

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée le 1 er juin 1999 DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adoptée le 1 er juin 1999 Service des ressources humaines www.csp.qc.ca TABLE DES MATIÈRES 1.0 LES OBJECTIFS... 3 2.0 LE CADRE JURIDIQUE ET

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives

Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Gouvernance financière au Maroc Etat des lieux et perspectives Institut Supérieur de l Administration Programme «Agora de la gouvernance» 22 Mars 2012 M. Abdesselam

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

FORMATION VOYAGE D ETUDE

FORMATION VOYAGE D ETUDE COSMOS 2001 FORMATION VOYAGE D ETUDE LONDRES - LA PRESCRIPTION DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE, DE LA VILLE ET DE L ARCHITECTURE COSMOS.2001 S.A.S. au capital de 37 000 Siège social Technopôle de l'aisne

Plus en détail

Développer une culture qualité et sécurité dans les établissements de santé

Développer une culture qualité et sécurité dans les établissements de santé Développer une culture qualité et sécurité dans les établissements de santé Jeanne Loyher Octobre 2011 Un engagement Journée régionale «risques cliniques» Le groupe CLINIFUTUR s est engagé dans une démarche

Plus en détail

Atelier 2 : Comprendre Six Sigma pour déployer la démarche dans une PME, comme dans un groupe Industriel: 4 cas pratiques

Atelier 2 : Comprendre Six Sigma pour déployer la démarche dans une PME, comme dans un groupe Industriel: 4 cas pratiques Atelier 2 : Comprendre Six Sigma pour déployer la démarche dans une PME, comme dans un groupe Industriel: 4 cas pratiques 8 Novembre 2006 Yverdon-les-Bains JRSM Journée Romande des Systèmes Management

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 81 27 avril 2009. S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE L ETAT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 961 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 81 27 avril 2009 S o m m a i r e CENTRE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

L accompagnement dans les maladies rares

L accompagnement dans les maladies rares L accompagnement dans les maladies rares Marie-Pierre BICHET Vice présidente de l Alliance Maladies Rares Poitiers 3 mars 2016 L accompagnement dans les maladies rares Vivre avec une maladie rare c est

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

LES EFFETS CONSTATES DES METHODES S INSPIRANT DU LEAN MANAGEMENT SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET SUR LA SANTE DES SALARIES

LES EFFETS CONSTATES DES METHODES S INSPIRANT DU LEAN MANAGEMENT SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET SUR LA SANTE DES SALARIES LES EFFETS CONSTATES DES METHODES S INSPIRANT DU LEAN MANAGEMENT SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET SUR LA SANTE DES SALARIES Laurent BALAS Directeur ARAVIS Joël MALINE Directeur ARACT Basse-Normandie 1

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Les Aidants proches et la loi Vous avez dit reconnaissance?

Les Aidants proches et la loi Vous avez dit reconnaissance? Les Aidants proches et la loi Vous avez dit reconnaissance? Bruxelles, 8 mai 2014 A. Tasiaux Centre Vulnérabilités et Sociétés alexandra.tasiaux@unamur.be Plan Introduction 1. Genèse de l étude sur les

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Décembre 2013 Calendrier et plan de suivi des cursus d Ingénieur

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

Expérimentation d une plateforme téléphonique d écoute et d accompagnement

Expérimentation d une plateforme téléphonique d écoute et d accompagnement Expérimentation d une plateforme téléphonique d écoute et d accompagnement Dispositif à destination des agents de l Education Nationale en Polynésie Française MGEN Réseaux PAS Section Extra Métropolitaine

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

Programme de formation de l ISA

Programme de formation de l ISA Programme de formation de l ISA Module 1 : Programme de mise à niveau (120h) Module 2 : Fonctionnement de l Etat l et des Entreprises publiques (130 h) Module 3 : Politiques économiques (140 h) Module

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

La gestion des fonds FEDER 2007-2013 par la préfecture de région d Ile-de-France est certifiée

La gestion des fonds FEDER 2007-2013 par la préfecture de région d Ile-de-France est certifiée ? LE SAVIEZ-VOUS La gestion des fonds FEDER 2007-2013 par la préfecture de région d Ile-de-France est certifiée Optimiser Démarche qualité PRÉFET DE LA RÉGION La préfecture de la région d Ile-de-France,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 "Les nouveaux outils pédagogiques en formation ouverte et à distance " COMMANDITAIRE UNIFAF est l Organisme Paritaire Collecteur Agréé de la Branche

Plus en détail

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Le concept Le projet EuroMed Justice III financé par l'ue avec un budget de 5 millions pour la période 2011-2014 entend poursuivre les succès

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social. Le profil. Les conditions d admission

BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social. Le profil. Les conditions d admission BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social Des compétences techniques, administratives et relationnelles au service de publics demandeurs de soins, de services, de prestations sociales...

Plus en détail

PREFECTURE DE LOT-ET-GARONNE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE DURAS CONVENTION LOCALE DE LABELLISATION RELAIS SERVICES PUBLICS DU PAYS DE DURAS

PREFECTURE DE LOT-ET-GARONNE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE DURAS CONVENTION LOCALE DE LABELLISATION RELAIS SERVICES PUBLICS DU PAYS DE DURAS PREFECTURE DE LOT-ET-GARONNE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE DURAS CONVENTION LOCALE DE LABELLISATION RELAIS SERVICES PUBLICS DU PAYS DE DURAS La Communauté de Communes du Pays de Duras et les partenaires

Plus en détail

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE C.H.I.P.S. FICHE DE POSTE DIRECTEUR ADJOINT ERIADE /FIC POS/ N 1 Créé en septembre 2014 Ecole Régionale d Infirmiers Anesthésistes Modifié le : Version n 1 4 pages + 1 page annexe Lieux de diffusion :

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Forum destiné aux fournisseurs de services Mercredi, 26 mars 2014

Forum destiné aux fournisseurs de services Mercredi, 26 mars 2014 Forum destiné aux fournisseurs de services Mercredi, 26 mars 2014 Introduction / objectifs de la manifestation Stephan Röthlisberger Chef de la direction opérationnelle E-Government Suisse How to start

Plus en détail

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social Etat des lieux et perspectives Jeanne BOSSI Secrétaire Générale ASIP Santé 25 septembre2012 25 septembre 2012 Etat

Plus en détail

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX)

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) LETTRE DE MISSION ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) 1. DESCRIPTION DE FONCTION ET PROFIL DE COMPETENCES A. DESCRIPTION DE FONCTION A.1. Missions

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU CONSEIL D'ETAT EN MATIERE DE SYSTEMES D'INFORMATION 2008-2012

ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU CONSEIL D'ETAT EN MATIERE DE SYSTEMES D'INFORMATION 2008-2012 ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU CONSEIL D'ETAT EN MATIERE DE SYSTEMES D'INFORMATION 2008-2012 19.11.2008 TABLE DES MATIERES 1 RESUME 3 2 INTRODUCTION 4 3 CONTEXTE 5 3.1 Les tendances fortes 5 3.2 Les priorités

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D BALE II EN TUNISIE

DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D BALE II EN TUNISIE L implémentation mentation de Bâle II dans les banques maghrébines DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D DE BALE II EN TUNISIE Badreddine BARKIA Directeur Général G de la Supervision Bancaire Banque Centrale

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

Etabli le : 25.01.16 Par : Louis Boyer Remplace la version du :

Etabli le : 25.01.16 Par : Louis Boyer Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 25.01.16 Par : Louis Boyer Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine

CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine 1 - Préambule Dans le cadre de la Politique Agricole Commune (PAC), l'europe soutient le développement rural avec le

Plus en détail