Le marché du logement neuf en IledeFrance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché du logement neuf en IledeFrance"

Transcription

1 Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR Le marché du logement neuf en IledeFrance 2012 Agence Départementale d Information sur le Logement Etude réalisée par l ADIL 75

2

3 Le marché du logement neuf en IledeFrance Sommaire La conjoncture en IledeFrance p.1 État des lieux du logement neuf en IledeFrance p.2 Le marché de l appartement neuf p.8 Le marché de la maison groupée neuve p.10 Paris et la petite couronne p.13 Paris p.14 Les HautsdeSeine p.18 La SeineSaintDenis p.24 Le ValdeMarne p.30 La grande couronne p.37 La SeineetMarne p.38 Les Yvelines p.44 L Essonne p.50 Le Vald Oise p.56 Les perspectives pour 2013 p.63

4

5 Le marché du logement neuf en IledeFrance La conjoncture en IledeFrance ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 1

6 La conjoncture en IledeFrance Etat des lieux du logement neuf en IledeFrance Evolution annuelle des ventes de logements neufs en IledeFrance (en nombre de logements) Evolution annuelle de mises en vente de logements neufs en IledeFrance (en nombre de logements) Evolution annuelle de l offre en logements neufs en IledeFrance (en nombre de logements) 2 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

7 La conjoncture en IledeFrance Les ventes Evolution trimestrielle du nombre de ventes de logements en IledeFrance V Var 2011/2012 1T T T T TOTAL L année 2012 marque un recul net des ventes de logements neufs en Ile-de- France. Alors que depuis la chute sévère en 2008, la croissance des ventes était repartie, 2012 marque un repli brutal des transactions. Supérieur de 19 au niveau de 2008, le nombre de ventes en 2012 est inférieur, et de loin (-30), à la moyenne des trois années 2009, 2010, C est ainsi Répartition des ventes par type de pièces en 2012 logements neufs qui ont été vendus en 2012, à 95 des appartements p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Le contexte économique des plus moroses et l attentisme lié à la période électorale ont freiné les intentions d achat. La baisse des avantages fiscaux a eu raison de l engouement à l oeuvre de la part des investisseurs depuis Même le prolongement du dispositif Scellier, déjà raboté au début de 2012, jusque fin mars 2013 pour les signataires d une promesse de vente avant le 31 décembre 2012 n aura pas particulièrement stimulé les ventes. Alors que traditionnellement, le quatrième trimestre clôt l année sur un bon résultat, cette année, les départements franciliens ont connu, à l inverse, une baisse des ventes sur le dernier trimestre. De nombreux désistements ont été constatés, notamment en fin d année. Sur l année 2012, le département des Hauts-de-Seine a été le meilleur vendeur de la région. La petite couronne, qui a concentré 48 des ventes de logements de l année, est en recul de 14 en un an. Le constat est encore plus dur pour la grande couronne, puisque ses ventes ont baissé de 40. Répartition des ventes en IledeFrance par département en 2012 Paris + petite couronne : ventes grance couronne : ventes source : ADIL 75 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 3

8 La conjoncture en IledeFrance Les mises en vente Evolution trimestrielle du nombre de mises en vente de logements en IledeFrance MeV Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition des mises en vente par type de pièces au p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Bien qu en baisse de 4 en un an, les mises en vente connaissent cette année un résultat élevé. Aussi faut-il rappeler que 2011 avait été une année particulièrement prolifique. Ainsi, par rapport à 2010, les mises en vente sont en hausse de 10. Concernant les deux secteurs du marché, le collectif connaît une légère hausse de 1 alors que l individuel pour sa part, s enfonce. Les promoteurs tentent de suivre les objectifs de construction de la région, mais les choix des ménages, compte-tenu du contexte économique et des niveaux de prix, entraînent une baisse des ventes. En parallèle, la profession reste prudente pour éviter d avoir des stocks trop importants. C est visible avec la baisse de 27 du nombre de logements proposés entre le dernier trimestre et celui un an plus tôt. En outre, les promoteurs connaissent des difficultés pour financer leur opérations, face à des banques de plus en plus frileuses. Ce double constat fait craindre une baisse de la production de logements en 2013, alors même que la région est demandeuse. La région, justement, connaît des différences notables avec ses départements. En effet, six départements sur les huit franciliens ont suivi le mouvement général de baisse des commercialisations. Mais la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne font exception avec une croissance marquée du nombre de logements neufs lancés cette année sur leur département. Répartition du nombre de mises en vente en IledeFrance par département en 2012 Paris + petite couronne : mises en vente grance couronne : mises en vente source ADIL 75 4 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

9 La conjoncture en IledeFrance Les logements disponibles Evolution trimestrielle du nombre de logements disponibles en IledeFrance D Var 2011/2012 1T T T T Dans ce contexte où les ventes chutent largement plus que les commercialisations, le stock de logements disponibles grossit. C est un niveau rarement atteint, où le seuil des logements est dépassé. Ce sont en effet logements, dont 95 d appartements, qui attendent un acquéreur à la fin décembre En un an, l offre commerciale compte biens en plus sur le Répartition des logements disponibles par type de pièces au p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif marché. Ce stock représente près de 20 mois de commercialisation contre 5 mois un an plus tôt. Mais les promoteurs restent prudents et réajustent l offre de leur programme en profitant du fait que les travaux n ont pas démarré. En effet, les ventes se faisant sur plan, lorsque les difficultés se font sentir, les promoteurs les retirent du marché. Alors que la demande en logement est toujours aussi forte en Ile-de-France, il semblerait que la désertion des investisseurs et les niveaux de prix trop élevés pour les primo-accédants, renflouent les stocks. Une baisse des prix ou des aides en soutien à l accession comme à l investissement permettrait de fluidifier le marché. Géographiquement, on constate que 45 de l offre est concentrée dans les départements à l Est de la capitale. Tous les départements sont touchés par cette hausse, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne compte-tenu de leur niveau de commercialisations ont vu leur stock plus que doubler. Répartition du nombre de logements disponibles en IledeFrance par département en 2012 Paris + petite couronne : logements disponibles grance couronne : logements disponibles source ADIL 75 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 5

10 La conjoncture en IledeFrance Les prix Evolution annuelle du prix moyen des appartements en IledeFrance (au de chaque année) prix en /m² var / an prix en /m² var / an prix en /m² var / an prix en /m² var / an prix en /m² var / an prix en /m² var / an , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,3 La hausse des prix paraît avoir atteint sa limite en 2011 et un léger retour à la raison semble s être opéré cette année. En effet, tout au long de l année 2012, les prix ont été particulièrement stables et ont même fini, pour la majorité des départements franciliens, sur une baisse. Paris domine toujours avec /m² pour un appartement neuf. Ce prix est certes en hausse sur un an, mais une hausse plus contenue que les années précédentes. Les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne sont, pour leur part, repassés sous le seuil de /m² et /m². A l inverse du Val-d Oise, qui en dépassant la barre des /m², est le département qui a connu la variation la plus élevée. La Seine-et- Marne, à la différence de l année dernière, est redevenue le département le plus abordable. Or malgré cette baisse de prix et des taux d intérêt à un niveau historiquement bas, les ventes sont en berne. Le pouvoir d achat des primo-accédants, notamment, reste limité au regard de la fourchette des prix et contraint par un PTZ à l avantage moindre qu en Prix moyen en IledeFrance en /m² par département au source ADIL 75 6 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

11

12 La conjoncture en IledeFrance Le marché de l appartement neuf Les ventes Répartition des ventes d appartements neufs par département en 2012 Ventes Nombre Par zone Zone centrale Grande couronne TOTAL Les ventes d appartements neufs baissent de 24 en C est un niveau largement en-dessous de ceux des trois dernières années mais supérieur à l année 2008, la plus mauvaise. La zone centrale de la région est moins touchée par ce recul que la grande couronne. Particulièrement la Seine-et-Marne qui, en un an, a divisé par deux son nombre de ventes d appartements. A l inverse, ce sont les Hauts-de-Seine qui ont vendu le plus d appartements, suivis de la Seine-Saint-Denis, qui est par ailleurs le département qui a connu la baisse la plus faible du nombre de transactions. Cette année encore, ce sont les trois pièces qui ont eu le plus de succès et les les cinq pièces qui ont été les plus affectés. Répartition des ventes d appartements neufs par type de pièces en 2012 Les mises en vente Répartition des mises en vente d appartements neufs par département en 2012 Mises en vente Zone centrale Grande couronne TOTAL Nombre Par zone En 2012, les commercialisations d appartements sont en légère hausse, de l ordre de 1. Pour la deuxième année consécutive, le niveau est élevé, au-delà de appartements. Alors que la zone centrale a amélioré le nombre de nouveaux appartements mis sur son marché, la grande couronne recule. Les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis concentrent 38 des mises en ventes de la région. A l inverse, les Yvelines constituent le département le plus touché par la baisse. Comme pour les ventes, les trois pièces ont eu le plus de succès, près de 40 de l ensemble des appartements mis en vente. Répartition des mises en vente d appartements neufs par type de pièces en ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

13 La conjoncture en IledeFrance Les logements disponibles Répartition des appartements neufs disponibles par département au Offre dispo au Zone centrale Grande couronne 31/ TOTAL Nombre Par zone Dans ce contexte de chute de ventes et de maintien des mises en vente, le stock augmente fortement. En effet, à la fin décembre, le nombre d appartements disponibles est supérieur de 71 à celui un an plus tôt. La répartition par département et par pièce suit les évolutions déjà vues. La zone centrale compte plus de la moitié du stock de la région et a presque doublé en un an. Les deux et trois pièces représentent 69 du stock. Répartition de l offre d appartements neufs disponibles par type de pièces au Les prix Evolution annuelle du prix moyen des appartements en IledeFrance (au de chaque année) 2008 var/an 2009 var/an 2010 var/an 2011 var/an 2012 var/an Paris prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 70 m² 3 72 m² 3 64 m² m² 3 64 m² -6 Hauts-de-Seine prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 68 m² m² m² 8 67 m² m² 3 Seine-Saint-Denis prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 64 m² 0 62 m² 3 60 m² m² 0 62 m² 3 Val-de-Marne prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 64 m² 2 61 m² m² 5 64 m² 0 62 m² -3 Seine-et-Marne prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 60 m² m² 2 62 m² 2 59 m² m² -2 Yvelines prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 65 m² m² 3 66 m² m² m² 0 Essonne prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 62 m² 0 60 m² m² m² -3 Val-d Oise prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 61 m² m² 7 61 m² m² m² -3 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 9

14 La conjoncture en IledeFrance Le marché de la maison groupée neuve Les ventes Répartition des ventes de maisons neuves par département en 2012 Ventes Nombre Par zone Zone centrale Grande couronne TOTAL Le secteur de la maison individuelle, encore plus fortement que le collectif, a connu une baisse significative de ses ventes en En retrait de 62 en un an, tous les départements sont concernés. Répartition des ventes des maisons neuves par type de pièces en 2012 Comme attendu, c est en grande couronne que se concentrent les ventes de maisons, à près de 90. La Seine-et-Marne comptabilise à elle seule 38 des ventes de la région. Les maisons vendues sont composées pour moitié de quatre pièces. Les mises en vente Répartition des mises en vente de maisons neuves par département en 2012 Mises en vente Zone centrale Grande couronne TOTAL Nombre Par zone Comme les ventes, les commercialisations se sont effondrées en En étant inférieur à la barre de 700 commercialisations, le marché de maisons connait cette année le niveau le plus bas jamais atteint. En recul de 62, la zone centrale, même si elle ne représente que 13 de la production de maisons, a été plus durement touchée. Répartition des mises en vente des maisons neuves par type de pièces en 2012 Traditionnellement, la Seine-et-Marne est le département le plus actif sur le secteur des maisons, mais cette année elle a été rattrapé par les Yvelines, qui fournissent 26 des maisons neuves de la région. 10 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

15 La conjoncture en IledeFrance Les logements disponibles Répartition des maisons neuves disponibles par département au Offre dispo au Zone centrale Grande couronne 31/ TOTAL Nombre , , Par zone Depuis 2010, le niveau des maisons disponibles a chuté. Il est cette année encore très faible, ne franchissant pas le seuil des 800 biens. Avec 4 de baisse en un an, le secteur individuel recule. Répartition de l offre de maisons neuves disponibles au par type de pièces 85 des maisons disponibles se situent en grande couronne et pourtant le stock a diminué de 6 en un an. Les prix Evolution annuelle du prix moyen des maisons en IledeFrance (au de chaque année) Avec seulement quatre maisons neuves disponibles sur son territoire, le prix moyen à Paris ne sera pas communiqué var/an 2009 var/an 2010 var/an 2011 var/an 2012 var/an Hauts-de-Seine prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 116 m² m² m² m² m² 5 Seine-Saint-Denis prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 81 m² m² m² m² m² 6 Val-de-Marne prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 105 m² 1 87 m² m² 6 87 m² m² -3 Seine-et-Marne prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne m² 2 Yvelines prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 112 m² m² m² m² m² -5 Essonne prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 109 m² m² m² m² m² 0 Val-d Oise prix moyen/lot prix moyen/m² surface moyenne 106 m² m² m² m² m² -12 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 11

16

17 Le marché du logement neuf en IledeFrance Paris et la petite couronne ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 13

18 Paris et la petite couronne La conjoncture à Paris Evolution annuelle des ventes de logements neufs à Paris (en nombre de logements) Après l effondrement de 2008, les transactions immobilières sont reparties à la hausse à Paris, tant en termes de ventes que de mises en vente. Or l année 2012, et notamment le dernier trimestre, a stoppé cette croissance continue. Le niveau annuel de ventes est plus faible que celui de 2011 (-14) mais reste supérieur à celui de 2010 (+10), grâce à des projets d envergure qui ont soutenu la construction dans la capitale. En effet, le lien entre la localisation des ventes et celles des mises en vente montre que lorsque Paris construit, même à des prix toujours élevés, les logements trouvent preneur, bien que le niveau de stock en fin d année soit élevé. 724 ventes ont eu lieu durant l année 2012 et concernent pour une quasi exclusivité le marché des appartements. Trois arrondissements ont dépassé la centaine de ventes : les XI e, XVII e et XIX e arrondisssements. Ils comptabilisent à eux trois, près de 64 des ventes de la capitale cette année. Ces volumes de vente sont à mettre en rapport avec les commercialisations. Les XVII e et XIX e portent en effet sur leur territoire les plus importants projets de Paris, qui sont les quartiers de Clichy-Batignolles et Paris Nord-Est. Ces deux arrondissements représentent 51 des mises en vente de logements neufs à Paris pour Les XI e, XIII e (Paris Rive Gauche) et XV e (Beaugrenelle) arrondissements ont, eux aussi, été constructeurs, respectivement 117, 83 et 159 appartements lancés sur le marché, soit 35 de l ensemble des commercialisations. De vastes programmes ont été mis en place dans ces territoires en reconstruction. Le dynamisme urbain de ces quartiers périphériques de la capitale a entraîné un foisonnement de programmes de logements. En tout, ce sont treize arrondissements sur les vingt de Paris, qui ont lancé au moins un programme. Pourtant le nombre de commercialisations est en recul de 12 par rapport à l année Mais il est à rappeler l exceptionnelle année 2011 pour Paris. Hormis l année dernière, il faut remonter jusqu en 2006 pour que la capitale commercialise sur son territoire plus de mille logements neufs. Dans ce contexte, le stock de logements à progressé de 54 en un an, avec 846 logements disponibles sur le marché. Concernant les prix, le dernier trimestre a connu une légère baisse. A la fin décembre 2012, un appartement neuf à Paris valait /m², soit une baisse de 1,2 par rapport au troisième trimestre. En revanche, en un an, le prix moyen a augmenté de 2,5. C est certes élevé, mais 2012 montre les signes d une augmentation plus modérée au regard des années précédentes. La courbe des prix a oscillé autour de tout au long de l année. En revanche, les différences entre arrondissements sont, elles, visibles. Le VI e arrondissement avec un programme d exception culmine à /m², à l inverse, le XIX e est en dessous de la moyenne parisienne avec /m². 14 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

19 Paris et la petite couronne Les ventes Evolution trimestrielle du nombre de ventes de logements neufs à Paris V Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de ventes de logements neufs à Paris par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les mises en vente Evolution trimestrielle du nombre de mises en vente de logements neufs à Paris MeV Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de mises en vente de logements neufs à Paris par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel ns Collectif ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 15

20 Paris et la petite couronne Les logements disponibles Evolution trimestrielle du nombre de logements neufs disponibles à Paris D Var 2011/2012 1T T T T Répartition du nombre de logements neufs disponibles à Paris par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel ns Collectif Les prix Evolution du prix moyen des appartements neufs disponibles à Paris (en /m²) 16 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

21 Paris et la petite couronne L immobilier neuf à Paris en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 17

22 Paris et la petite couronne La conjoncture dans les HautsdeSeine Evolution annuelle des ventes de logements neufs dans les HautsdeSeine (en nombre de logements) Depuis l année faste de 2010, le dynamisme immobilier des Hauts-de-Seine s affaiblit. Et cette année, les ventes comme les mises en vente ont reculé logements ont été vendus, à 99 des appartements. Ce volume est inférieur de 16 à celui de Le troisième trimestre, comme l année passée, a été faible en termes de ventes, mais le rééquilibrage traditionnel avec le dernier trimestre n a pas eu lieu cette année. Le quatrième trimestre 2012 présente en effet une baisse de 39 des ventes en un an. Même si elles sont en baisse, les Hauts-de-Seine restent le département le plus vendeur de la région, le seul, d ailleurs, à dépasser le seuil des ventes. Cinq communes ont vendu plus de 200 logements, Issy-les-Moulineaux en tête, suivie par Gennevilliers, Colombes, Boulogne-Billancourt et Chaville. Elles comptabilisent 40 des ventes du département. Ces communes sont aussi celles qui ont mis en vente le plus grand nombre de programmes. Bien que le volume de commercialisation soit en baisse cette année (-6), il reste élevé logements ont été mis sur le marché. Colombes, avec le lancement de 435 appartements, a été la commune la plus bâtisseuse, notamment autour de son futur éco-quartier la Marine. Concernant le marché de l individuel, il est en net recul. Seules 13 maisons neuves ont été vendues, contre 80 en Les communes de Clichy, Clamart et La Garenne-Colombes sont les seules à avoir lancer des programmes de maisons individuelles. Au total, ce sont 17 maisons qui ont été commercialisées, contre 57 un an auparavant. Les ventes de logements ayant été inférieures aux mises en vente, le stock continue sa progression logements attendaient un acquéreur à la fin de mois de décembre En hausse de 44 en un an, il égale le niveau de Alors que le nombre de maisons disponibles sur le marché est stable, autour d une trentaine, celui des appartements a nettement augmenté, notamment au deuxième trimestre, là où les mises en vente ont été nombreuses. Le prix moyen d un appartement alto-séquanais est de /m² à la fin de l année Après le pic de l année dernière où la moyenne était passée au-delà de /m², cette année, les prix semblent s assagir. Ainsi en un an, le prix moyen a perdu 7,9 et depuis le troisième trimestre, il se stabilise autour de /m². Neuilly-sur-Seine est la commune la plus chère ( /m²) et à l inverse se trouve Gennevilliers (4 717 /m²). 18 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

23 Paris et la petite couronne Les ventes Evolution trimestrielle du nombre de ventes de logements neufs dans les HautsdeSeine V Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de ventes de logements neufs dans les HautsdeSeine par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel ns Collectif Les mises en vente Evolution trimestrielle du nombre de mises en vente de logements neufs dans les HautsdeSeine MeV Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de mises en vente de logements neufs dans les HautsdeSeine par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel ns Collectif ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 19

24 Paris et la petite couronne Les logements disponibles Evolution trimestrielle du nombre de logements neufs disponibles dans les HautsdeSeine D Var 2011/2012 1T T T T Répartition du nombre de logements neufs disponibles dans les HautsdeSeine par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les prix Evolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans les HautsdeSeine (en /m²) 20 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

25 Paris et la petite couronne L immobilier neuf dans les HautsdeSeine en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 21

26 Paris et la petite couronne L immobilier neuf dans les HautsdeSeine en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots 22 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

27

28 Paris et la petite couronne La conjoncture en SeineSaintDenis Evolution annuelle des ventes de logements neufs en SeineSaintDenis (en nombre de logements) Cette année a été remarquable pour la Seine-Saint-Denis. Alors que les ventes ont reculé, les mises en vente ont, pour leur part, explosé. Les ventes, au nombre de 1 944, sont en baisse de 7 par rapport à Les ventes d appartements n ont reculé que de 3, alors que celles des maisons de 77. Drancy, Sait-Denis, Aubervilliers et Saint-Ouen ont vendu plus de 150 appartements. Le deuxième trimestre s est démarqué par un volume de ventes élevé. Le secteur de l individuel, alors qu il était reparti l année dernière, stagne et est peu remarquable cette année. En revanche, les mises en vente ont été considérables en La Seine-Saint-Denis est le département d Ile-de-France à connaître un volume et une croissance aussi marqués du nombre de commercialisations logements ont été mis sur le marché, dont 55 maisons. Les deuxième et troisième trimestres cumulent 69 de l ensemble des mises en vente de La commune de Saint-Ouen, avec 526 appartements et 6 maisons a été la plus constructrice de la région, notamment grâce à son projet d éco-quartier des Docks. Aubervilliers et Saint-Denis, avec respectivement 408 et 382 nouveaux logements ont aussi été prolifiques. Le marché de l individuel, avec six programmes neufs répartis sur cinq communes, est en recul comparativement à 2011 mais meilleur qu en 2009 et Etant donné que les ventes ont baissé alors que les mises en vente ont explosé, le stock de logements disponibles a fait un bond. Il a augmenté de trimestre en trimestre, au point de plus que doubler en une année. Il s établit à la fin de l année à logements, dont 98 d appartements. Un appartement neuf à la fin décembre valait /m². Alors que durant toute l année, le prix a oscillé entre et /m², au dernier trimestre il repasse au-dessus de la barre des /m². A la différence d autres départements, la Seine-Saint-Denis est plutôt homogène en termes de prix entre les différentes communes. Le Pré-Saint-Gervais, avec deux programmes sur son territoire est la commune la plus chère (6 324 /m²), alors qu un appartement neuf à Stains vaut /m². 24 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

29 Paris et la petite couronne Les ventes Evolution trimestrielle du nombre de ventes de logements neufs en SeineSaintDenis V Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de ventes de logements neufs en SeineSaintDenis par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les mises en vente Evolution trimestrielle du nombre de mises en vente de logements neufs en SeineSaintDenis MeV Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de mises en vente de logements neufs en SeineSaintDenis par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 25

30 Paris et la petite couronne Les logements disponibles Evolution trimestrielle du nombre de logements neufs disponibles en SeineSaintDenis D Var 2011/2012 1T T T T Répartition du nombre de logements neufs disponibles en SeineSaintDenis par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les prix Evolution du prix moyen des appartements neufs disponibles en SeineSaintDenis (en /m²) 26 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

31 Paris et la petite couronne L immobilier neuf en SeineSaintDenis en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 27

32 Paris et la petite couronne L immobilier neuf en SeineSaintDenis en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots 28 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

33

34 Paris et la petite couronne La conjoncture dans le ValdeMarne Evolution annuelle des ventes de logements neufs dans le ValdeMarne (en nombre de logements) Comme l année dernière, le Val-de-Marne, de même que la Seine-Saint-Denis limitrophe, sont les deux seuls départements à avoir subi une baisse des ventes en même temps qu une nette augmentation des commercialisations logements ont été vendus cette année, soit un recul de 7 par rapport à C est la deuxième année de baisse consécutive des transactions sur le marché du logement neuf val-de-marnais. Quatre communes ont été actives sur ce plan, Vitry-sur-Seine, Limeil-Brévannes, Maisons Alfort et Fresnes qui ont chacune écoulé plus d une centaine de logements. Le marché des maisons n a jamais été aussi faible. Seules 24 ventes ont eu lieu. En parallèle de ce constat plutôt morose se révèle une activité foisonnante du côté des commercialisations. En effet, avec le lancement de logements, les mises en vente ont bondi de 32 en un an.trois communes ont même dépassé 300 nouveaux logements sur leur circonscription. Parmi elles, se trouvent logiquement les plus vendeuses. Vitry-sur-Seine, entre son Programme de Renouvellement Urbain et son integration dans un des Contrats de Développement Territorial du Grand Paris, est la commune la plus bâtisseuse du département. Elle est suivie de près par Limeil-Brévannes, qui, par son projet du secteur Pasteur, requalifie une partie de son territoire. Enfin Fresnes a lancé 321 appartements en Le secteur de l individuel est décidement gravement touché cette année dans le Val-de-Marne. Un unique programme à Sucyen-Brie a été commercialisé. Le stock de logements disponibles sur le marché a bondi et plus que doublé en un an. Alors que les maisons disponibles reculent de moitié, les appartements, eux, explosent. Au 31 décembre, appartements neufs étaient sur le marché. Alors que la fin d année 2011 se finissait sur un pic du prix moyen jamais atteint (en dépassant le seuil de /m²), l année 2012 a été particullièrement constante. Les trois derniers trimestres ont oscillé autour de /m². La fin d année s est achevée sur /m². Les communes encadrant le Bois de Vincennes sont les plus cotées, Vincennes (7 922 /m²), Joinville-le- Pont (6 446 /m²), Saint-Maurice (6 331 /m²). A l inverse, les communes limitrophes de l Essonne et la Seine-et-Marne sont les plus accessibles, Santeny (3 614 /m²), Valenton (3 588 /m²), Limeil-Brévannes (3 583 /m²). 30 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

35 Paris et la petite couronne Les ventes Evolution trimestrielle du nombre de ventes de logements neufs dans le ValdeMarne V Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de ventes de logements neufs dans le ValdeMarne par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les mises en vente Evolution trimestrielle du nombre de mises en vente de logements neufs dans le ValdeMarne MeV Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de mises en vente de logements neufs dans le ValdeMarne par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel ns Collectif ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 31

36 Paris et la petite couronne Les logements disponibles Evolution trimestrielle du nombre de logements neufs disponibles dans le ValdeMarne D Var 2011/2012 1T T T T Répartition du nombre de logements neufs disponibles dans le ValdeMarne par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les prix Evolution du prix moyen des appartements neufs disponibles dans le ValdeMarne (en /m²) 32 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

37 Paris et la petite couronne L immobilier neuf dans le ValdeMarne en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 33

38 Paris et la petite couronne L immobilier neuf dans le ValdeMarne en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots 34 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

39

40

41 Le marché du logement neuf en IledeFrance La grande couronne ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 37

42 La grande couronne La conjoncture en SeineetMarne Evolution annuelle des ventes de logements neufs en SeineetMarne (en nombre de logements) Alors que la conjoncture donnait des signes de nette amélioration en 2011 en Seine-et-Marne, l année 2012 est marquée par un recul des ventes comme des mises en vente, les plus importants de la région. En baisse de 55 en un an, les ventes de logements neufs en Seine-et-Marne sont au plus bas. Au total ventes ont eu lieu et les marchés du collectif comme de l individuel ont pâti cette année. Même si elle reste le département le plus vendeur de maisons neuves d Ile-de-France, la Seine-et-Marne a connu un sérieux coup de frein des transactions. Au regard de 2011 qui a été une bonne année pour l individuel, la baisse est brutale, mais l elle est aussi par rapport aux années antérieures. Même 2008 a connu un meilleur score. Concernant les appartements, la chute est sévère, de près de moitié. Aucune commune ne se démarque véritablement, hormis Lieusaint qui atteint péniblement la centaine de ventes. Du côté des commercialisations, le constat est moins rude logements ont été mis en vente, dont 93 d appartements. Bien qu en recul de 28 par rapport à 2011, le niveau des commercialisations est pourtant supérieur à celui des années précédentes. Moissy-Cramayel est la commune la plus batisseuse, avec 205 appartements et 12 maisons lancés. S en suivent six communes qui ont commercialisé plus de cent logements sur leur territoire. En revanche, pour les maisons, le nombre de mises sur le marché est faible. En effet seules huit communes ont lancé des programmes de maisons. Comme la chute des ventes a été plus marquée que celles des commercialisations, le stock a explosé et flirte avec le niveau de Toutefois, ce ne sont que les appartements qui gonflent ce chiffre, le nombre de maisons disponibles, pour sa part, recule de 28 sur une année. Au 31 décembre, ce sont logements, dont 89 d appartements, qui attendent un acquéreur. Comme la plupart des départements, 2012 montre des signes de baisse continue du prix moyen des appartements neufs. Alors que l année dernière se clôturait à /m², cette année le prix moyen en fin d année est de /m², soit une baisse de près de 4 en un an. Avec /m², la commune de Lagny-sur-Marne est la plus coûteuse. Montereau-Fault- Yonne, pour sa part, est la commune la plus accessible (2 397 /m²). 38 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

43 La grande couronne Les ventes Evolution trimestrielle du nombre de ventes de logements neufs en SeineetMarne V Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de ventes de logements neufs en SeineetMarne par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les mises en vente Evolution trimestrielle du nombre de mises en vente de logements neufs en SeineetMarne MeV Var 2011/2012 1T T T T TOTAL Répartition du nombre de mises en vente de logements neufs en SeineetMarne par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 39

44 La grande couronne Les logements disponibles Evolution trimestrielle du nombre de logements neufs disponibles en SeineetMarne D Var 2011/2012 1T T T T Répartition du nombre de logements neufs disponibles en SeineetMarne par type de pièces en p 2p 3p 4p 5p 6p+ TOTAL Individuel Collectif Les prix Evolution du prix moyen des appartements neufs disponibles en SeineetMarne (en /m²) 40 ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance

45 La grande couronne L immobilier neuf en SeineetMarne en 2012 * Le prix moyen au m² correspond à la moyenne des prix des logements disponibles au ** La surface moyenne correspond à la moyenne des surfaces des logements disponibles au ns = non significatif, nombre de logements disponibles < 5 lots ECLAIR Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance 41

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France E C L A I

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 1 er trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Note de conjoncture 1er trimestre 2012. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance

Note de conjoncture 1er trimestre 2012. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Note de conjoncture 1er trimestre 2012 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note de conjoncture nº 25 octobre 2014

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note de conjoncture nº 25 octobre 2014 Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne La note de conjoncture nº 25 octobre 2014 Sommaire page 5 Editorial page 6 1. Les transactions immobilières dans le marché de l ancien

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 2 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF LES APPARTEMENTS NEUFS AU 2nd SEMESTRE LES CHIFFRES-CLES EN ILE-DE-FRANCE Mises en vente évo./an* Ventes évo./an* Stock fin pério évo./an* 75 243-61% 361

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015?

LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015? LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015? Dans la continuité de sa note de conjoncture sur le logement neuf en Ile-de-France, l ADIL 75 vous présente

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 1 er trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France

Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Le marché immobilier résidentiel ancien en Ile-de-France Dossier de presse 28 mai 2015 Sommaire Communiqué de presse 3 Les chiffres en Ile-de-France 5 Paris 7 Petite Couronne 12 Grande Couronne 15 Synthèse

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Données sur l évolution des loyers

Données sur l évolution des loyers Données sur l évolution des loyers rrapport sur la situation du logement en France Données sur l évolution des loyers 2010 OLAP «évolution des loyers du secteur privé dans l agglomération parisienne» rrapport

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 3 ème trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne

Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne Observatoire des Loyers de l Agglomération Parisienne ÉVOLUTION EN 2012 DES LOYERS D HABITATION DU SECTEUR LOCATIF PRIVÉ DANS L AGGLOMÉRATION PARISIENNE Mai 2013 MÉTHODOLOGIE Comme chaque année, l'olap

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 2 ème trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Note de conjoncture 3 ème trimestre 2013. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance

Note de conjoncture 3 ème trimestre 2013. Le marché du logement neuf en IledeFrance ECLAIR. Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Note de conjoncture 3 ème trimestre 2013 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 7 2ème semestre Juillet-Décembre Le contexte économique général Après un début d année plus austère, s est doucement redressé au cours du second semestre avec des indicateurs de plus en plus favorables

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

Rencontre Conjoncture ORF

Rencontre Conjoncture ORF Rencontre Conjoncture ORF Maître Jérôme CAURO, Chambre des Notaires Paris Ile-de-France Juin 2013 SOMMAIRE 1- Point conjoncture Logement Ile-de-France 2- Le foncier en Ile-de-France LOGEMENTS : VOLUME

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises

Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Communiqué de presse Le 3 avril 2014 Les chiffres du marché locatif privé en 2013 en Ile-de-France charges comprises Depuis 2005, LocService.fr met en relation les locataires et les propriétaires pour

Plus en détail

Contexte socio-démographique

Contexte socio-démographique Santé des mères et des enfants de Paris 1 Contexte socio-démographique 1.. Population 11 1.2. Fécondité et natalité 21 1.3. Mortalité 27 1.4. Composition des ménages et des familles, modes de garde des

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Le logement neuf en 2013

Le logement neuf en 2013 OBSERVATOIRE DE L AIRE URBAINE DE RENNES Le logement neuf en 2013 AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE Mai 2014 numéro 45 S O M M A I R E SYNTHESE 5 La construction

Plus en détail

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy.

Méthodologie. Observatoire de l Habitat. Le marché privé du logement du Pays de Châlons-en-Champagne AUDC, décembre 2008. Immobilier et Lamy. 2 Méthodologie Cet état des lieux du marché privé du logement a été réalisé à partir d entretiens avec un certain nombre d agents immobiliers de Châlons-en-Champagne de septembre à décembre 2008 1. Des

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014

Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 Le marché foncier des Côtes d Armor Observatoire des terrains à bâtir en lotissement en 2014 OBSERVATOIRE DE L ACCESSION SOCIALE Sommaire La production de lotissements en 2014 p.2 Les lots vendus en 2014

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

Logement. Variation annuelle des loyers dans le canton de Genève et taux hypothécaire, en %

Logement. Variation annuelle des loyers dans le canton de Genève et taux hypothécaire, en % Logement Pour ceux qui observent depuis longtemps déjà le domaine et s'inquiètent, ce n'est certainement pas un scoop. Tous les indicateurs le disent : le logement est un problème majeur de la région transfrontalière.

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 mai 2015 Deuxième édition

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 mai 2015 Deuxième édition Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier 5 mai 2015 Deuxième édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan des quatre premiers mois de 2015 (janvier-avril

Plus en détail

FOCUS SUR LES INDICES PAR TAILLE DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE

FOCUS SUR LES INDICES PAR TAILLE DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE FOCUS SUR LES INDICES PAR TAILLE DES APPARTEMENTS EN ILE-DE-FRANCE Paris, le 12 septembre 2013 I. Introduction Les marchés immobiliers sont par essence hétérogènes et deux biens ne sont jamais strictement

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Bilan 2015. Communiqué de presse

Bilan 2015. Communiqué de presse Communiqué de presse MeilleursAgents tire le bilan du marché immobilier en 2015, analyse les perspectives 2016 et lance l Indice de Liquidité, nouvel outil au service de tous les acteurs du marché Paris

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France E C L A I

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE EN ILE DE FRANCE. 4 trimestre 2011. 23 février 2012

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE EN ILE DE FRANCE. 4 trimestre 2011. 23 février 2012 CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE EN ILE DE FRANCE 4 trimestre 2011 23 février 2012 Ouverture des travaux Christian LEFEBVRE Président de la Chambre des Notaires de Paris Introduction Thierry DELESALLE

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

Marché résistant en 2011 et en repli en 2012

Marché résistant en 2011 et en repli en 2012 Trimestriel n 31 janvier 212 Marché résistant en 211 et en repli en 212 L année 211 aura encore été un bon cru pour l immobilier résidentiel, mais avec un contraste entre neuf et ancien. Dans le logement

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : tendances récentes

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : tendances récentes Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : tendances récentes Sylvain Gouteron et Évelyne Fam Direction des Statistiques monétaires et financières Service des Analyses et Statistiques monétaires Du

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

L ACCESSION A LA PROPRIETE À PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE

L ACCESSION A LA PROPRIETE À PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE Étude de l ADIL 75 mars 2016 L ACCESSION A LA PROPRIETE À PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE Bilan et Perspectives du Prêt à Taux Zéro (PTZ) Étude de l ADIL 75 4 6 b i s b o u l e v a r d E d g a r Q u i n e t

Plus en détail

Naissances domiciliées et enregistrées

Naissances domiciliées et enregistrées Fécondité et natalité Naissances domiciliées et enregistrées > 30 623 enfants de mères domiciliées à Paris sont nés en 2008. > L âge moyen à la maternité des Parisiennes (32,2 ans) est supérieur en 2008

Plus en détail

France ViewPoint. Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études RÉSUMÉ

France ViewPoint. Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études RÉSUMÉ CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etude Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études RÉSUMÉ Depuis 2012, les signes de ralentissement se sont progressivement multipliés sur le marché résidentiel

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Le logement en chiffres

Le logement en chiffres Numéro 4 Mai 216 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec le

Plus en détail

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013.

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. La croissance française a connu un léger rebond au second trimestre 2013. Peut-on pour autant véritablement parler de

Plus en détail

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de Numéro 3 Octobre 2015 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec

Plus en détail

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France 2013 Octobre 2014 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40 55 10

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

LE MARCHE DU NEUF PAR TYPE DE BATEAUX

LE MARCHE DU NEUF PAR TYPE DE BATEAUX LE MARCHE DU NEUF PAR TYPE DE BATEAUX NOUVELLES IMMATRICULATIONS DE JANVIER 2015 A MARS 2015 ET VARIATION SUR 12 MOIS GLISSANTS Les nouvelles immatriculations de bateaux de plaisance sont en baisse sur

Plus en détail

La carte intercommunale au 1 er janvier 2016

La carte intercommunale au 1 er janvier 2016 N 109 mars 2016 Sylvie Plantevignes, Lionel Sebbane, Département des études et des statistiques locales La carte intercommunale au 1 er janvier 2016 Début 2016, la France compte 2 062 établissements publics

Plus en détail

ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013

ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013 ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013 CHIFFRES CLÉS DU RÉSEAU ORPI 1 er réseau immobilier en France 1 250 points de vente 6 000 collaborateurs 2 315 jours de formation & audit dispensés auprès de 11 250 stagiaires

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

Vers un nouvel atterrissage en douceur

Vers un nouvel atterrissage en douceur Trimestriel n 29 juillet 211 Vers un nouvel atterrissage en douceur Depuis le début de l année apparaissent des signes de tassement du marché résidentiel : recul des ventes, amorce de freinage des prix

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN ILE-DE-FRANCE MISE À JOUR 2007-2009

LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN ILE-DE-FRANCE MISE À JOUR 2007-2009 . LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN ILE-DE-FRANCE MISE À JOUR 2007-2009 Le financement des logements locatifs sociaux en Ile-de-France : Mise à jour 2007-2009 Cette étude a été réalisée

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail