RAPPORT DE SUPERVISION DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE DE 4 e TRIMESTRE 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE SUPERVISION DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE DE 4 e TRIMESTRE 2011"

Transcription

1 REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix - Travail - Patrie ********* Peace Work - Fatherland ********* MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE MINISTRY OF PUBLIC HEALTH ********* ********* SECRETARIAT GENERAL Tél : SECRETARIAT GENERAL ********* Fax: ********* DELEGATION REGIONALE DE REGIONAL DELEGATION L EXTREME-NORD FOR FAR NORTH ********* ********* UNITE REGIONALE DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE REGIONAL TUBERCULOSIS CONTROL UNIT ********* ********* RAPPORT DE SUPERVISION DU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE DE 4 e TRIMESTRE 2011 INTRODUCTION: Du 1 er 09/2011 au 20/09/2011 les équipes Régionales chargées des activités de lutte contre la tuberculose ont effectué des tournées de supervision dans les centres de diagnostic et de traitement de la tuberculose dans la région. L'équipe était composée de : - Dr KAOUSSIRI Brekmo, Chef d'unité Régionale - Mr. DJORANDI, Contrôleur R - ALADJI André Cadre d Appui PLNT/EN - Mme MOHAMADOU Comptable - Mr. HAMIDOU Chauffeur Au cours de la supervision, les défaillances observées dans certains CDT ont été corrigées, les points forts étaient encouragés et quelques recommandations ont été données.

2 N CDT POINTS FORTS POINTS FALES PROBLEMES RENCONTRES PROPOSITION SOLUTIONS ELEMENTS FAISANT L OBJET DE LA PROCHAINE SUPERVISION OBSERVA TIONS 1 H.D. GUERÉ - Les supports de gestion du programme sont disponibles ; - Les données sur le dépistage 1 er 2 e 3 e et 4 e trimestre 2011 sont conformes ; - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 effectuée : succès thérapeutique 76,92% ; - Les médicaments anti tuberculeux, réactifs et autres consommables du laboratoire sont en stock suffisant. - Discordance des données sur les tests faits du VIH des 2 e 3 e 4 e trimestre 2011 ; - Les enfants contacts de moins de 5ans cohabitant avec les parents TPM+ ne sont pas sous INH - Pas de problème rencontré - Faire test VIH à tous les tuberculeux dépistées ; - Mettre tous les enfants contacts sous chimio prophylaxie - Le test VIH et la chimio prophylaxie des enfants contacts 2 - Les registres, les fiches et autres outils de gestion du programme national de lutte contre la tuberculose sont bien remplis et bien tenues. - Les médicaments anti tuberculeux sont en stock suffisant ; - Discordance des données sur les tests faits du VIH. - Rapports des statistiques de laboratoire ne sont jamais faits. - Mauvais comportement du technicien de laboratoire régional de Yagoua - Faire statistiques de laboratoire à la fin de chaque trimestre ; - Le test VIH aux tuberculeux dépistés et le système de ravitaillement en cotrimoxazole - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 effectuée : 62% ; - la chimio prophylaxie des enfants contacts est faite. 3 HD KAR - HAY - Les médicaments anti tuberculeux sont disponibles. - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 effectuée : succès thérapeutique 86,95% ; - Le registre et autres supports de gestion du programme sont bien remplis et bien tenues. - La chimio prophylaxie des enfants contacts n est pas effective ; - Technicien de laboratoire non formé - Mettre les enfants contacts sous chimio prophylaxie ; - Technicien de laboratoire à former. - La chimio prophylaxie 4 HD GUIDIGUIS - Le registre, les fiches, les médicaments antituberculeux sont disponibles ; - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 effectuée Succès thérapeutique est de 70,84% ; - Concordance des données entre le registre Labo et des tuberculeux. - La chimio prophylaxie des enfants contacts n est pas instaurée. ; - le test VIH n est pas systématique - l infirmier chargé du registre des tuberculeux n est pas formé - instaurer la chimio prophylaxie à tous les enfants contacts ; - L infirmier chargé du registre des tuberculeux à former. - la chimio prophylaxie des enfants contacts et le test du VIH 5 HD KAELE - Le registre du laboratoire est très bien rempli et bien tenu ; - Le cahier de paillasse disponible ; - Les médicaments antituberculeux, les réactifs et autres consommables de laboratoire sont en stock suffisant. - La chimio prophylaxie est mise en place pour les enfants - Le registre des tuberculeux est mal tenu ; - Le test VIH n est pas systématique ; - La chimio prophylaxie n est non - l infirmier formé chargé du registre des tuberculeux est appelé à faire valoir ses droits à la retraite. - Améliorer la tenue du registre des tuberculeux ; - Faire test VIH à tous les tuberculeux dépistés - La tenue du registre des tuberculeux, le test VIH et la chimio prophylaxie des enfants contacts âgés de moins de 5ans

3 contact avec les TPM+. plus systématique ; - Le taux des perdus de vue élevé pour le cohorte du 2 e trimestre 2011 ; - Les données du test VIH des 2 e 3 e et 4 e trimestres modifiés 6 HD MINDIF - Les médicaments antituberculeux sont disponibles ; - Le registre et les fiches sont bien remplis et bien tenu ; - Aucun test VIH n est fait aux tuberculeux durant toute l année 2011 ; - La chimio prophylaxie des enfants contacts non instaurée ; - Lames pour contrôle de qualité non prélevées : laboratoire fermé. - Le technicien de laboratoire formé est en retraite. - Le technicien de laboratoire à former ; - Faire test VIH à tous les tuberculeux dépistés ; - Instaurée la chimio prophylaxie à tous les enfants contacts -Les tests VIH et la chimio prophylaxie des enfants contacts. 7 HD BOGO - Les registres tuberculeux et celui de laboratoire sont bien tenus ; - Les médicaments antituberculeux, les réactifs et autres consommables du laboratoire sont en stock disponibles. - La chimio prophylaxie non instaurée aux enfants contacts âgés de moins de 5ans; - Discordance des données de dépistage des 1 er 2 e 3 e et 4 e trimestre 2011 ; - Le technicien de laboratoire formé est appelé à faire valoir ses droits à la retraite. - La formation d un technicien de laboratoire est une urgence ; - Instaurée la chimio prophylaxie à tous les enfants contacts - la chimio prophylaxie des enfants contacts, les donnés des dépistages et des tests VIH. - Des données non conformes des tests VIH. 8 HD MAGA - Les registres de laboratoire et des tuberculeux sont bien tenus ; - Les fiches bien le remplies ; - Les médicaments sont disponibles ; - Complétude des rapports dépistage et résultats de traitement à 100%. - Discordance des données dépistage 2 e trimestre 2011 avec les inscrits dans le registre ; - La chimio prophylaxie n est pas systématique ; - Bleu de méthylène épuisé - Système de ravitaillement en réactifs et autres consommables de laboratoire. - Commande réactifs faites séance tenante ; - Instaurée la chimio prophylaxie à tous les enfants contacts - Le test VIH, la chimio prophylaxie et la statistique de laboratoire. 9 - Les médicaments antituberculeux, les réactifs et autres consommables du laboratoire sont en stock suffisant disponibles ; - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 effectuée : succès thérapeutique 100% ; - Registre de laboratoire très bien tenu. - Données rapport dépistage 3 e trimestre 2011 non conformes au registre des tuberculeux ; - Les données des tests VIH reçus ne sont pas conformes aux données du registre des tuberculeux. - Deux personnels non formés - Correction portée aux statistiques du 3 e trimestre La chimio prophylaxie des enfants contacts, - Les données tests VIH faits ; - Les statistiques de laboratoires. 10 CSI OURO - TADA - Les registres des tuberculeux et de laboratoire existent ; - Les médicaments antituberculeux disponibles. - Le contrôle suivi du traitement des malades TPM+ non respecté ; - Les malades TPM+ ont leur - Tous les personnels du CDT du CSI de OURO-TADA ne sont pas formés - La formation des personnels du CDT de Ouro Tada est une urgence. - Revoir tout le système à cause du personnel non formé.

4 traitement terminé au lieu qu ils soient déclaré guéris. 11 HD MOKOLO - Le registre des tuberculeux est bien rempli et bien tenu ; - Les fiches de malades sont bien remplies ; - Les médicaments antituberculeux sont disponibles ; - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 effectuée - La chimio prophylaxie est faite aux enfants contacts de moins de 5ans Cohabitant avec les parents TPM+ - Le taux des perdus de vue élevé 33,33% ; - Les données non conformes des rapports dépistage et VIH des 1 er 2 e 3 e et 4 e trimestre 2011 ; - Les lames ne sont pas prélevées. - Confusion entre les TPM- et les extra - pulmonaires - sensibiliser les malades tuberculeux dès leurs premier contact pour réduire le nombre des perdus de vue. - Concordance des données au dépistage test VIH. 12 H KOZA - Les registres sont disponibles ; - Les fiches des tuberculeux sont remplies ; - Les médicaments antituberculeux et réactifs et autres consommables de laboratoire disponibles ; - Le devenir des malades enregistrés au 2 e trimestre 2011 est connu. - Discordance des données aux tests VIH du rapport dépistage 1 er trimestre Non respect du principe du programme au laboratoire ; - Un seul examen de crachat est demandé au lieu de deux comme prescrit par le programme. - Deux examens de crachat au dépistage sont systématiques. - Les examens de crachat du laboratoire 13 H ZIDIM - Les médicaments antituberculeux sont disponibles ; - Réactifs de laboratoire et autres consommables sont en stock suffisant ; - Le circuit des malades est bon ; - Le nombre inscrit au laboratoire est conforme au nombre inscrit au registre des tuberculeux. - L évaluation cohorte 2 e trimestre 2011 non effectuée devenir des malades non connu ; - Les fiches des malades introuvables ; - Le test VIH non systématique aux tuberculeux. - Le technicien de laboratoire n est pas formé dans le programme. - La formation du technicien de laboratoire est une urgence ; - Améliorer le système de l archivage des documents du PNL. - Le classement des fiches par trimestre ; - Le test VIH 14 - Les médicaments antituberculeux sont en stock disponibles ; - Les réactifs et autres consommables du laboratoire en place ; - Les registres et les fiches sont remplis et bien tenus ; - La complétude des rapports dépistage et résultats de traitement est à 100% - La chimio prophylaxie des enfants contacts âgés de moins de 5ans non instaurée; - La complétude des statistiques de laboratoire est de 25% (1 seul rapport sur 4 attendus - Rendre systématique la chimio prophylaxie chez les enfants contacts ; - Améliorer le rapport des données des tests VIH. 15 HD MORA - Tous les supports de gestion du programme de la tuberculose sont disponibles ; - Les médicaments antituberculeux sont disponibles ; - Le devenir des malades du 2 e trimestre 2011 est connu - La chimio prophylaxie est faite aux enfants contacts. - Réactifs du laboratoire sont épuisés ; - Le test VIH n est pas systématique fait aux tuberculeux ; - Les fiches rapports dépistage et résultats de traitement épuisées. - Un malade TPM- traité en 12 mois - Faire commande sans attendre épuisement complet des réactifs ou autres consommables de laboratoire ; - Imposer le test VIH a tous les tuberculeux ; - Un TPM- est considéré

5 toujours comme nouveau cas et doit être traité pendant 6 mois et non 12 mois. 16 CSI GODIGONG - Les registres et les fiches sont bien remplies ; - Les antituberculeux sont disponibles ; - Le devenir des malades du 2 e trimestre 2011 connu (succès thérapeutique est 88,8%. Objectif du PNLT atteint ; - Le suivi des malades est bon. - Discordance des données des tests VIH fait aux tuberculeux ; - La chimio prophylaxie n est pas instaurée ; - Le technicien de laboratoire non formé dans le programme - La chimio prophylaxie et le test VIH à rendre systématique Le test et la chimio prophylaxie des enfants contact 17 HD MERI - Les registres sont disponible ; - Les médicaments antituberculeux existent. - Le registre des tuberculeux et les fiches des malades mal tenus ; - Cohorte 2 e trimestre 2011non fait à cause de la non disponibilité des fiches - Défaillance de l infirmier chargé du registre. - Arrangement trimestre par trimestre de certaines fiches de malades - Archivage de tous les supports de gestion du programme Les données sur le dépistage sont conformes au nombre inscrit dans le registre ; - Les antituberculeux, les réactifs de laboratoire et autres consommables sont disponibles ; - Les tests VIH sur les rapports dépistage ne sont pas conformes aux données du registre des tuberculeux. - Pas de problème rencontré - Le test VIH doit être systématique. - Le test VIH - Le devenir des malades enregistrés au 2 e trimestre 2011 est connu (succès thérapeutique est de 75%). - les médicaments antituberculeux, les réactifs et autres consommables de laboratoire sont en stock suffisant. ; - Défaillance au niveau de l archivage - L infirmier chargé du registre des tuberculeux est à former - - L infirmier chargé du registre est à former - Archives 19 - Le devenir des malades enregistrés au 2 e trimestre 2011 est connu ; - Les registres les fiches ou autres supports du programme sont bien tenus ; - La chimio prophylaxie est faite aux enfants contacts. 20 CSI DJARENGOL KODEK - les médicaments, les réactifs et autres produits du laboratoire sont disponibles ; - Les tests VIH fait aux malades ; - Le devenir des malades du 2 e trimestre 2011 est connu ; - Les lames sont sans numéro du frottis ni numéro des séries des lames - Toutes les lames sont gardées après passage supervision 3 e trimestre 2011 ne portant pas des numéros - Toutes les lames doivent porter leur numéro de frottis et numéro de série. - Conservation des lames - Concordance entre le registre des tuberculeux avec celui du laboratoire. 21 HR MAROUA - Les registres des tuberculeux est très bien tenu ; - La complétude des rapports est à 100% - Défaillance pour la mise des enfants de moins de 5ans sous - La chimio prophylaxie à instaurer d urgence pour tous - Chimio prophylaxie

6 chimio prophylaxie à l INH les enfants contacts cohabitant avec les parents TPM+ 22 CMAO MESKINE - Les rapports de gestion du programme sont bien tenus ; - les médicaments antituberculeux sont disponibles ; - La chimio prophylaxie est fait aux enfants - Système suivi du malade tuberculeux coe infecté VIH est défaillant. - Tout le malade tuberculeux coe infecté à mettre sous cotrimoxazole et ARV Suivi de malades VIH positifs 23 HD MADA - Les médicaments, les réactifs et autres consommables de laboratoire sont disponibles ; - Les registres et fiches des malades bien classées ; le devenir des malades du 2 e trimestre 2011 connu ; - Chimio prophylaxie faite. - Défaillance observées au laboratoire ; - Contrôle de 2 e 5 e et 6 e mois n est pas fait aux malades ; - Lames non conservées ; - Aucun personnel d laboratoire n est formé dans le programme. - Exercice faite séance tenante aux techniciens de laboratoire sur la numérotation des frottis et numéro du série des lames - Conservation lames et numéro de séries. - Numéro des séries de lames non portés. 24 HD GOULFEY - Les registres ; - Les fiches ; - Les médicaments antituberculeux ; - Les réactifs, les consommables de laboratoire existent au CDT. - CDT non fréquenté - Le responsable du CDT était en même temps Chef de Service de Santé de District doit convoquée les membres des COSADI.

7 LISTE DES PERSONNES RENCONTRÉES PENDANT LA SUPERVISION N Noms et Prénoms Structures ALADJI ATI SANDJO NANA MAKOU FEUGANG MALAKOUA ETIENNE MBEGOTO AMADOU HENRI KAKIANG JEAN MARING ELISABETHE DR HELENE DR LAOUSSOU PIERRE. TELEGUE J.B TCHIKIL LAMBA HD MADA HD MADA HD MADA HD GOULFEY HD GOULFEY HD MORA HD MORA HD MORA Profession /Fonction Formation de base Reçu Non Non Non Non Contact DOUE JEAN BARAMA ISSAÏE MADOUEK Samuel ALADJI EMMANUEL BIDIRGUEL JACQUES TAÏWA GORDJON GTON SAÏDOU ALBERT HIKIL MADOU CSI GODIGONG CSI GODIGONG HD MÉRI HD MÉRI HD MÉRI Non AMADA DR ABOUBAKAR SADJO WSALNE JOSEPH SAMIHA TEKOULEMI MOUSSA SATOU SIDDI OUMAROU KODA BENJAMIN BOUBA SAMNUEL SALMOU OUSMAN OUMAROU SIDDI SUZANNE KOPONE ABONWAN HR MAROUA HR MAROUA CMAO MESKINE CMAO MESKINE CSI DJARENGOL KODEK CSI DJARENGOL KODEK CSI DJARENGOL KODEK CSI DJARENGOL KODEK DIRECTEUR HOPI 7 TAÏMA PHYLYPPE TCHAMAHA BOTAÏ HD BOGO HD BOGO Infirmier Assistant 8 EDE ANTOINE BOCKRE NYAZOKE DJOINGA ABEL HD MAGA HD MAGA HD MAGA Infirmier Assistant 10 9 NGARVOUNSSIA SAMEUL TAÏWA VICTOR FOULDA MADEMEINE MANGAÏNA TEMWA DJORANDI DR ANGAYE MME DOWANG WOUGAY KOLYANG LAZARD HD GUERE HD GUERE HD KAR HAY HD KAR - HAY Non MANVELE ALADJI ABA ADAM HD GUIDIGUIS HD GUIDIGUIS Non

8 BOUBA ZOUA HD KAELE ZOUA DAMA HD KAELE LAHE DAVID HD MINDIF A BOUBA DJIRE TIGA JON KOYAN FANDEO SEDEO MARIE NOEL MAZAKRE LOULEO YAGAÏ FADARA VANDI YVES MADA NGOYO MME WSOU NEE Madjou GOUDOUM EZEKIEL BANAÏ VOULVOU JACQUES MAYAWAD KAN BARNAB CSI OURO TABA CSI OURO TABA DS MOKOLO HD MOKOLO HD MOKOLO HD ZIDIM HD ZIDIM HD Koza HD Koza IDE Non Non

Nombre de supervision/formatio n pratique en PF/CS Approvisionner les CS en produits contraceptifs District Stock out 0

Nombre de supervision/formatio n pratique en PF/CS Approvisionner les CS en produits contraceptifs District Stock out 0 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L'EST DISTRICT DE NYAGATARE HOPITAL DE NYAGATARE Pop: 346726 PLAN OPERATIONNEL DE L'HOPITAL DE NYAGATARE DE JUILLET 2010 A JUIN 2011 Objectifs Résultats atendus Activités

Plus en détail

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar

Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte. Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Rôle de l infirmier dans le dépistage et le traitement de la tuberculose dans les pays à forte prévalence : expérience du service des Maladies Infectieuses du CHNU de Fann à Dakar Diop NA, Ndoye D, Niang

Plus en détail

Séminaire d initiation aux techniques de la comptabilité matières

Séminaire d initiation aux techniques de la comptabilité matières RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland DIRECTION GENERALE Séminaire d initiation aux techniques de la comptabilité matières Yaoundé, CICM, 31 mars-02

Plus en détail

PREMIERE REUNION DU COMITE TECHNIQUE DE L ACCORD DU PNUE/CMS SUR LA CONSERVATION DES GORILLES ET DE LEUR HABITATS

PREMIERE REUNION DU COMITE TECHNIQUE DE L ACCORD DU PNUE/CMS SUR LA CONSERVATION DES GORILLES ET DE LEUR HABITATS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- MINISTERE DES FORÊTS ET DE LA FAUNE --------------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland --------------- MINISTRY OF FORESTRY AND WILDLIFE

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES

FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi ----------- MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION Direction des Établissements de Santé FEUILLE DE ROUTE DETAILLEE DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES Les CLIN

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL (CADDEL)

SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE AFRICAINE DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL (CADDEL) REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION COMITE AD HOC CHARGE DE L ORGANISATION DE LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE AFRICAINE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Durée totale des jours prévus Appui au renforcement des capacités du CCM

Plus en détail

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques Séminaire Technique de Préparation des Consultants pour les Programmes VIH, TB et Paludisme Dakar 6-9 Mars 2006 Aoua Diarra Objectifs et

Plus en détail

Contributions à la Gestion des Opérations dans le Domaine de la Santé

Contributions à la Gestion des Opérations dans le Domaine de la Santé Contributions à la Gestion des Opérations dans le Domaine de la Santé Evren SAHIN Maître de Conférences, HDR Ecole Centrale Paris Laboratoire Génie Industriel evren.sahin@ecp.fr - 1 - La chimiothérapie

Plus en détail

Que faire devant un résultat positif, négatif ou indéterminé? Elisabeth Bouvet Atelier IGRA VIH JNI Tours 13 Juin 2012

Que faire devant un résultat positif, négatif ou indéterminé? Elisabeth Bouvet Atelier IGRA VIH JNI Tours 13 Juin 2012 Que faire devant un résultat positif, négatif ou indéterminé? Elisabeth Bouvet Atelier IGRA VIH JNI Tours 13 Juin 2012 Conclusions provisoires rapport du HCSP juillet 2011 Valeur prédictive positive des

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008

Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008 Protocole de prévention et de contrôle de la tuberculose, 2008 Préambule Les Normes de santé publique de l Ontario (normes) sont publiées par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée en vertu

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES DE Mme V.D. (Source : CIBC64 05/2008)

REFERENTIEL DE COMPETENCES DE Mme V.D. (Source : CIBC64 05/2008) REFERENTIEL DE COMPETENCES DE Mme V.D. (Source : CIBC64 05/008) DEFINITION DU POSTE : INTITULE DU POSTE : Technicienne administrative Ce technicien a pour rôle d accueillir les patients et leur famille

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14

Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14 Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Approche préventive des dystocies osseuses à Douala, Cameroun

Approche préventive des dystocies osseuses à Douala, Cameroun Approche préventive des dystocies osseuses à Douala, Cameroun Dr ESSOME Henri Gynécologue-Obstétricien Hôpital Laquintinie - Douala Training Course in Reproductive Health Research WHO 2008 Société coopérative

Plus en détail

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 DNSP(PNLS)-DSME Cotonou, 26 mars 2015 Plan Introduction Rappel du processus PTME Quelques indicateurs Grandes

Plus en détail

Lignes directrices canadiennes pour la tuberculose et les voyages aériens, version 2.0 (en vigueur en juin 2009)

Lignes directrices canadiennes pour la tuberculose et les voyages aériens, version 2.0 (en vigueur en juin 2009) Lignes directrices canadiennes pour la tuberculose et les voyages aériens, version 2.0 (en vigueur en juin 2009) Préambule Comme les cas non traités ou partiellement traités de tuberculose (TB) respiratoire

Plus en détail

-------------------------- -----------------------------

-------------------------- ----------------------------- ---------- ------------- REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DE L ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE PROJET COMPETITIVITE DES FILIERES DE CROISSANCE -------------

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Compétences du domaine professionnel Soutien à la communication et aux relations internes et externes : Collaborer avec le(s) manager (s) - Instaurer et entretenir la relation

Plus en détail

Caroline QUINTIN. URC Paris Nord - Formation DU 1

Caroline QUINTIN. URC Paris Nord - Formation DU 1 Caroline QUINTIN URC Paris Nord - Formation DU 1 INTRODUCTION Les documents et données relatifs à la recherche constituent les documents essentiels qui composent le dossier permanent de la recherche. Ces

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI AGENCE TUNISIENNE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif Livret

Plus en détail

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Résumé L'article de ce mois présente le résumé des résultats issus de l'étude

Plus en détail

Domaine 1 : le haut de bilan

Domaine 1 : le haut de bilan Domaine 1 : le haut de bilan S assurer de l exactitude du bilan La vision patrimoniale est un élément déterminant pour donner une image fidèle de la situation financière de la collectivité. Le bilan à

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 18 juillet 2012 N/Réf. : CODEP-PRS-2012-039782 Monsieur le Directeur Hôpital Pitié-Salpêtrière 83, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS Objet : Inspection

Plus en détail

Système documentaire des laboratoires

Système documentaire des laboratoires Système documentaire des laboratoires Réseau National des Laboratoires du Sénégal Atelier de formation des formateurs Maïmouna Diop Kantoussan 1 Introduction Objectifs Comprendre l utilité de la mise en

Plus en détail

DEPISTAGE DE LA TB ET PROPHYLAXIE A L ISONIAZIDE CHEZ LES PVVIH: EXPERIENCE DU CAMEROUN

DEPISTAGE DE LA TB ET PROPHYLAXIE A L ISONIAZIDE CHEZ LES PVVIH: EXPERIENCE DU CAMEROUN DEPISTAGE DE LA TB ET PROPHYLAXIE A L ISONIAZIDE CHEZ LES PVVIH: EXPERIENCE DU CAMEROUN Présenté par Dr Zoung-Kanyi Bissek Dr Elat Jean Basco Dr Milengue Pascal Atelier TB/VIH, Lomé 25-27 janvier 2012

Plus en détail

Par. Dr Jean-Claude LODJO, MCZS KGS. Mme GUEHOU Françoise, RSO ZS KGS. YAROU CHABI Arouna, RFC BZ KGS

Par. Dr Jean-Claude LODJO, MCZS KGS. Mme GUEHOU Françoise, RSO ZS KGS. YAROU CHABI Arouna, RFC BZ KGS R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z O N E S A N I T A I R E D

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Analyse de la couverture de la. saisonnier dans le district sanitaire. Auteur: Dr Adama SANGARE coauteurs:

Analyse de la couverture de la. saisonnier dans le district sanitaire. Auteur: Dr Adama SANGARE coauteurs: Analyse de la couverture de la Chimio prévention du paludisme saisonnier dans le district sanitaire de Koutiala (juillet et octobre 2013) au Mali. Auteur: Dr Adama SANGARE coauteurs: Dr Youssouf Diam SIDIBE

Plus en détail

LA REFONTE DES STATISTIQUES D ENTREPRISES AU CAMEROUN

LA REFONTE DES STATISTIQUES D ENTREPRISES AU CAMEROUN REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie - - - - - INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE - - - - - REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - LA REFONTE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POINT DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE POINT DE PRESSE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE SECRATARIAT GENERAL CELLULE DE COMMUNICATION REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland MINISTRY OF LABOUR AND

Plus en détail

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE

Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Technical assistance Planning in the African Region TEMPLATE FOR COUNTRIES CÔTE D IVOIRE Contexte Créé par Arrêté N 279 du 08 Août 2001 MSHP modifié par l arrêté N 118 du 06 mai 2009 Siège: situé dans

Plus en détail

République du Bénin. Ministère de la Santé. Direction Départementale de la Sante du Borgou/Alibori. Centre d Information de Prospective et de Conseils

République du Bénin. Ministère de la Santé. Direction Départementale de la Sante du Borgou/Alibori. Centre d Information de Prospective et de Conseils République du Bénin Ministère de la Santé Direction Départementale de la Sante du Borgou/Alibori Centre d Information de Prospective et de Conseils RAPPORT DE LA FORMATION DES PRESTATAIRES DES CENTRES

Plus en détail

14 / 09 / 2006 DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE

14 / 09 / 2006 DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE HISTORIQUE DE LA DEMARCHE v Démarche nationale et volontaire des Services Interprofessionnels de Santé au Travail v Débutée en juin 2005 par une phase de sensibilisation v Phase active débutée en septembre

Plus en détail

Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge

Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Commission des normes, de l équité, de la santé et de la sécurité du travail cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge Ce document est

Plus en détail

GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES

GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES Version Janvier 2013 1 Sommaire I. CONTEXTE... 5 II. OBJECTIFS DU PROGRAMME... 5 III. OBJECTIF DU GUIDE... 5 IV. PRINCIPES

Plus en détail

«Evaluation de la gestion des produits pharmaceutiques dans la région du Moyen Chari au Tchad»

«Evaluation de la gestion des produits pharmaceutiques dans la région du Moyen Chari au Tchad» «Evaluation de la gestion des produits pharmaceutiques dans la région du Moyen Chari au Tchad» MBAIBAREM D, DOUMDE G., LAHAYE FM, RAPP C. Département santé, spécialité santé internationale Université Senghor,

Plus en détail

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON -------- -------- Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland -------- -------- DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES

Plus en détail

Vignette de la mutualité

Vignette de la mutualité Annexe A : Formulaire de première demande Formulaire de première demande de remboursement de la spécialité RoACTEMRA (tocilizumab) pour le traitement d une arthrite juvénile idiopathique systémique active

Plus en détail

CEREMONIE DE POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE L IMMEUBLE SIEGE DE L INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE

CEREMONIE DE POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE L IMMEUBLE SIEGE DE L INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix- Travail- Patrie INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIC OF CAMEROON Peace- Work- Fatherland NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS CEREMONIE DE POSE DE LA PREMIERE PIERRE DE

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSIONS DU COMITE D HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL SPECIAL DEPARTEMENTAL

RELEVE DE CONCLUSIONS DU COMITE D HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL SPECIAL DEPARTEMENTAL RELEVE DE CONCLUSIONS DU COMITE D HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL SPECIAL DEPARTEMENTAL SEANCE DU 14 DECEMBRE 2012 Président du CHSCT SD Madame Marie-France MEDARD, Secrétaire Générale de la

Plus en détail

Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH

Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH Termes de référence Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH Expertise sénior La mission Objectif Préparer l utilisation d un système d information ressources humaines (SIRH)

Plus en détail

Open-IT News. Sommaire: 1. Visite des sites OpenClinic du Rwanda par l Hôpital Militaire de Kamenge. Avril 2012

Open-IT News. Sommaire: 1. Visite des sites OpenClinic du Rwanda par l Hôpital Militaire de Kamenge. Avril 2012 Avril 2012 1. Visite des sites OpenClinic du Rwanda par l Hôpital Militaire de Kamenge Sommaire: 1. L Hôpital Militaire de Kamenge visite les sites de OpenClinic au Rwanda... 1 Visite du Centre Hospitalier

Plus en détail

I. Introduction. Support logistique: 18/07/2008 SUPPORT LOGISTIQUE. Pauline de Werra. Maria Pineiro. Vanessa Kolly. Hôpitaux universitaires de Genève

I. Introduction. Support logistique: 18/07/2008 SUPPORT LOGISTIQUE. Pauline de Werra. Maria Pineiro. Vanessa Kolly. Hôpitaux universitaires de Genève Genève 7 juillet 008 Plan de la présentation SUPPORT LOGISTIQUE I. Introduction Pauline de Werra Maria Pineiro Vanessa Kolly II. Objectifs III. Moyens IV. Critères et évaluations V. Résultats Hôpitaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Chambre des Métiers et de l Artisanat et Conseil Général de la Nièvre

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Chambre des Métiers et de l Artisanat et Conseil Général de la Nièvre DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat Chambre des Métiers et de l Artisanat et Conseil Général de la Nièvre Jeudi 14 Octobre 2010 à 11h Au Foyer du Conseil Général Contacts presse : DCRCE Conseil

Plus en détail

Expérience du Lesotho

Expérience du Lesotho Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effective en Afrique Subsaharienne Expérience du Lesotho Dr. Appolinaire TIAM, MBChB, DipHIVMan, M(fam)Med Directeur Technique: Elizabeth

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n Burundi / Assistance technique pour l appui au renforcement du système de gestion des achats et des approvisionnements Demandeur : Secrétariat Exécutif Permanent du Conseil

Plus en détail

Outils de Planification des Approvisionnements

Outils de Planification des Approvisionnements Outils de Planification des Approvisionnements Séminaire Technique de Préparation des Consultants pour les Programmes VIH, TB et Paludisme Dakar 6-9 Mars 2006 Aoua Diarra Moyens de Prévention des Ruptures

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 139 139 DÉFINITIONS 139 Le suivi 140 L évaluation 143

Plus en détail

Annexe-11 Plan de la fourniture des services de conseils (soft component)

Annexe-11 Plan de la fourniture des services de conseils (soft component) Annexe-11 Plan de la fourniture des services de conseils (soft component) (Premier domaine : Aide à l établissement l du plan des activités de la tournée) 1. Arrière-plan En milieu rural dans les régions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Décret n o 2015-1382 du 30 octobre 2015 relatif à la médiation des litiges de la consommation NOR :

Plus en détail

Les complications de la vaccination par le BCG chez les nouveau-nés

Les complications de la vaccination par le BCG chez les nouveau-nés Les complications de la vaccination par le BCG chez les nouveau-nés Dj.Arhab S.Chikhi Service de pédiatrie CHU de Tizi-ouzou - Algérie INTRODUCTION Dans le monde la tuberculose : maladie d actualité et

Plus en détail

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 FAL/12-WP/12 13/1/04 DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 Point 3 : 3.2 : Mise en œuvre de mesures modernes de facilitation et de sûreté dans le transport

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Procédure d accueil dans l INB 106

Procédure d accueil dans l INB 106 Page : 2/19 DIFFUSION DIFFUSION EXTERNE - Direction du LCP - Direction du LAL - Responsable LCP-CLIO - ACMO LCP-CLIO - Direction de l IAS - Responsable SCIENCES ACO DIFFUSION INTERNE - Direction de l -

Plus en détail

Conférence de citoyens sur l hôpital Charte de recommandations des citoyens

Conférence de citoyens sur l hôpital Charte de recommandations des citoyens Conférence de citoyens sur l hôpital Charte de recommandations des citoyens Nous constatons des problèmes ou des insuffisances dans le fonctionnement actuel de l hôpital. Sur l information et la communication

Plus en détail

Suivi de la vérification interne : Contrat de maintenance de l Airbus

Suivi de la vérification interne : Contrat de maintenance de l Airbus Revu par le CS Ex conformément à la Loi sur l accès à l information (LAI). Renseignements NON CLASSIFIÉS. Contrat de maintenance de l Airbus Décembre 2008 7053-64-2 (CS Ex) Chef Service d examen PROTÉGÉ

Plus en détail

DECRET N 2006/0246/ PM DU 14 MARS 2006 portant nomination de responsables au Ministère des Sports et de l Education Physique.-

DECRET N 2006/0246/ PM DU 14 MARS 2006 portant nomination de responsables au Ministère des Sports et de l Education Physique.- REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX-TRAVAIL-PATRIE ------------- -------------- DECRET N 2006/0246/ PM DU 14 MARS 2006 portant nomination de responsables au Ministère des Sports et de l Education Physique.- LE

Plus en détail

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques Séminaire Technique de Préparation des Consultants pour les Programmes VIH, TB et Paludisme Dakar 6-9 Mars 2006 Aoua Diarra Objectifs et

Plus en détail

EFS/ES Une collaboration efficace pour la récupération d une erreur

EFS/ES Une collaboration efficace pour la récupération d une erreur EFS/ES Une collaboration efficace pour la récupération d une erreur 5ème journée de transfusion pratique de la SFVTT Jeudi 06 Octobre 2011 Institut Montsouris V ème journée de transfusion pratique - Institut

Plus en détail

Devenir collaborateur comptable

Devenir collaborateur comptable 15 Jours Devenir collaborateur comptable dans COMPTABILITE - COMPTABILITE GENERALE et ECRITURES DE COMPTE Objectifs de la formation Découvrir le bilan et le compte de résultat Maîtriser l enregistrement

Plus en détail

Audit de la sécurité ministérielle. Rapport d audit

Audit de la sécurité ministérielle. Rapport d audit Rapport d audit Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES Sommaire... 3 Points examinés... 3 Importance de l audit... 3 Constatations... 3 Contexte... 4 Objectif... 5 Portée... 5 Méthodologie... 5 Énoncé d assurance...

Plus en détail

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Rapport de la mission technique des partenaires du Nord du projet Passage.

PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique. Rapport de la mission technique des partenaires du Nord du projet Passage. PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Rapport de la mission technique des partenaires du Nord du projet Passage Cameroun Mai 2008 Le présent projet est financé

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail

CONFERENCE ANNUELLE 2016 DES RESPONSABLES DES SERVICES CENTRAUX ET DECONCENTRES DU THEME :

CONFERENCE ANNUELLE 2016 DES RESPONSABLES DES SERVICES CENTRAUX ET DECONCENTRES DU THEME : REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie ----------------------- MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ----------------------- SECRETARIAT GENERAL ----------------------- REPUBLIC

Plus en détail

Fiche 1 Statut du Dossier Patient p 3. Fiche 2 Contenu du Dossier Patient p 4. Fiche 3 Conservation du Dossier Patient p 5

Fiche 1 Statut du Dossier Patient p 3. Fiche 2 Contenu du Dossier Patient p 4. Fiche 3 Conservation du Dossier Patient p 5 Fiches de synthèse réglementation de l archivage du Dossier Patient Fiche 1 Statut du Dossier Patient p 3 Fiche 2 Contenu du Dossier Patient p 4 Fiche 3 Conservation du Dossier Patient p 5 Fiche 4 Communication

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 JUIN 2010 Comité du programme et budget Quinzième session Genève, 1 er 3 septembre 2010 POLITIQUE EN MATIERE DE PLACEMENTS Document établi par le Secrétariat 1. L article

Plus en détail

Renforcement des capacités, Stratégie de mise en œuvre: Cas du BURUNDI

Renforcement des capacités, Stratégie de mise en œuvre: Cas du BURUNDI Renforcement des capacités, Stratégie de mise en œuvre: Cas du BURUNDI Emmanuel OUEDRAOGO, Coordinateur médical Journée scientifique de Solthis Paris, 3 juin 2010 Plan Introduction -Contexte du VIH -Le

Plus en détail

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981)

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) JO n 16 du 15 août 1976 TITRE I. DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION. CONTRAT D ENTRETIEN et MAINTENANCE MATERIEL DE LA CUISINE CENTRALE ET DES SATELLITES CCTP

MARCHE DE PRESTATION. CONTRAT D ENTRETIEN et MAINTENANCE MATERIEL DE LA CUISINE CENTRALE ET DES SATELLITES CCTP ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE CESTAS Tél. : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 MARCHE DE PRESTATION CONTRAT D ENTRETIEN et MAINTENANCE MATERIEL DE LA CUISINE CENTRALE ET DES

Plus en détail

********* ********** COMMISSION NATIONALE D'ORGANISATION DES EXAMENS NATIONAUX ET DES CONCOURS *********

********* ********** COMMISSION NATIONALE D'ORGANISATION DES EXAMENS NATIONAUX ET DES CONCOURS ********* REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail - Patrie MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR * SECRETARIAT GENERAL REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland MINISTRY OF HIGHER EDUCATION * SECRETARIAT GENERAL

Plus en détail

Lutter contre le surendettement

Lutter contre le surendettement Relations banque/clients Lutter contre le surendettement Mis à jour le 02/02/16 Les banques sont engagées depuis longtemps dans la lutte contre le surendettement, notamment grâce à une distribution responsable

Plus en détail

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins

«La Chambre des erreurs» un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins un nouvel outil de sensibilisation et d information sur les erreurs liées aux soins SEMAINE SECURITE DES PATIENTS 2013 25 au 29 novembre 2013 OMEDIT CHU Poitiers, coordination des vigilances Principe «La

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM 1 SOMMAIRE Avant propos... page 3 Introduction... page 4 1 - Objet... page 4 2 - Définitions des termes...

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Compte rendu de l assemblée générale de la mutuelle de santé communautaire de Meskine (MuSaCoM) Maroua, Cameroun 27 mai

Plus en détail

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005 du 07 mai 2002

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-6 du 4 janvier 2006 relatif à l hébergement de données de santé à caractère personnel et modifiant

Plus en détail

Module 5 Laboratoire TABLE DES MATIÈRES GUIDES ILLUSTRÉS

Module 5 Laboratoire TABLE DES MATIÈRES GUIDES ILLUSTRÉS Système d'information sanitaire () Chapitre 2 : Sections techniques Module 5 Laboratoire TABLE DES MATIÈRES 5.1 Quels sont les outils utilisés pour la collecte des données?...............................

Plus en détail

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion de la région des Territoires du Nord-Ouest. Rapport final Juillet 2009

Examen des pratiques de gestion de la région des Territoires du Nord-Ouest. Rapport final Juillet 2009 Examen des pratiques de gestion de la région des Territoires du Nord-Ouest Rapport final Juillet 2009 1 Objectifs de l examen L examen vise à évaluer si les contrôles et les pratiques de gestion de la

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 5 : Adéquation emploi/formation de l hospitalisation publique et privée Dijon, le mercredi 3 avril 2013 Personnes

Plus en détail

Agenda du directeur d'école Maternelle

Agenda du directeur d'école Maternelle Agenda du directeur d'école Maternelle Année scolaire 2014 / 2015 AVANT LA RENTREE Prendre contact avec la mairie le plus rapidement possible afin d obtenir les clés de l école et l autorisation de s y

Plus en détail

Facturation : l aménagement des règles fiscales au 1 er janvier 2013

Facturation : l aménagement des règles fiscales au 1 er janvier 2013 Facturation : l aménagement des règles fiscales au 1 er janvier 2013 20 septembre 2012 Elisabeth Ashworth, Anne Grousset, Nathalie Pétrignet, avocats associés, Caroline Moroni-Seror et Marie-Odile Duparc,

Plus en détail

Formulaire d Inscription pour ELENA

Formulaire d Inscription pour ELENA Formulaire d Inscription pour ELENA La BEI accepte les propositions soumises en français ou en anglais. Afin de soumettre une proposition dans le cadre de la facilité ELENA, veuillez utiliser les formulaires

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION I- PERSONNEL 41 I-1 Le responsable de la distribution 41 I-2 Les autres personnels 42 II- LOCAUX 42 III- DISTRIBUTION 42 III-1 Attribution nominative 43 III-1-1

Plus en détail

FORMATION SUR MESURE Catalogue de formation 2015

FORMATION SUR MESURE Catalogue de formation 2015 FORMATION SUR MESURE Catalogue de formation 2015 DJOBEY CONSULTING CORPORATION (DCC) E-mail:djobeyconsulting@yahoo.fr Web: www.djobeyconsultingcorporation.com Tel: (00237) 699376852 Fax: (00237) 233027973

Plus en détail

MODULE DE FORMATION DES ASC EN GESTION DE STOCK DE MEDICAMENTS GUIDE DU STAGIAIRE

MODULE DE FORMATION DES ASC EN GESTION DE STOCK DE MEDICAMENTS GUIDE DU STAGIAIRE MODULE DE FORMATION DES ASC EN GESTION DE STOCK DE MEDICAMENTS GUIDE DU STAGIAIRE 1 INTRODUCTION : Le présent manuel de formation a été élaboré en vue de renforcer les outils de formation existants dans

Plus en détail

Enquête autour d un cas de tuberculose: nouvelles recommandations

Enquête autour d un cas de tuberculose: nouvelles recommandations Enquête autour d un cas de tuberculose: nouvelles recommandations Thierry COMOLET. Direction générale de la santé. Bureau des maladies infectieuses, des risques infectieux émergents et de la politique

Plus en détail

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/27 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 27 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO Résumé Conformément

Plus en détail

Cahier des charges pour l obtention de la formation «aide à la mise en place du DUER sur site» (Document unique d évaluation des risques)

Cahier des charges pour l obtention de la formation «aide à la mise en place du DUER sur site» (Document unique d évaluation des risques) Cahier des charges pour l obtention de la formation «aide à la mise en place du DUER sur site» (Document unique d évaluation des risques) 1 Mise à jour janvier 2015 PLAN 1/2 PLAN PREAMBULE Présentation

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

Gestion des médicaments antituberculeux au niveau

Gestion des médicaments antituberculeux au niveau Gestion des médicaments antituberculeux au niveau Avril 2008 Programme de gestion rationnelle des produits pharmaceutiques Centre pour la Gestion des Médicaments Management Sciences for Health 4301 N.

Plus en détail

Réévaluation du dispositif français de prévention de l ESB Etat d avancement au 13 novembre 2000 (Saisine du 2 novembre 1999)

Réévaluation du dispositif français de prévention de l ESB Etat d avancement au 13 novembre 2000 (Saisine du 2 novembre 1999) Réévaluation du dispositif français de prévention de l ESB Etat d avancement au 13 novembre 2000 (Saisine du 2 novembre 1999) Dans le cadre de la réévaluation du dispositif français de prévention à l égard

Plus en détail

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire

Informations complémentaires à la photo. Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Etude de cas : Banc de cour de récréation Photo prise dans la cour d une école élémentaire Vous allez considérer que vous entrez dans une école que vous n avez pas l habitude de fréquenter. Vous entrez

Plus en détail