3D Compléments de cours. Guy GREISEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3D Compléments de cours. Guy GREISEN"

Transcription

1 3D Compléments de cours Guy GREISEN 14 septembre 2009

2

3 3D 3 Table des matières 1 SECOND DEGRÉ Introduction Formule générale Produit des racines Somme des racines Factorisation Simplification des fractions et résolution d équations avec fractions Équations bicarrées Signe du trinôme du second degré Résolution d inéquations Équations et Inéquations irrationnelles DISTANCES Distances Équation cartésienne d un cercle Paraboles Manipulations Application au trinôme du second degré TRIGONOMÉTRIE Cercle trigonométrique Repérer un point sur le cercle trigonométrique Conversion Radians Degrés Fonctions trigonométriques Angles remarquables Angles associés Démonstration des formules trigonométriques Relation du sinus et du cosinus dans le triangle quelconque FONCTIONS Relation, fonction, application, injection, surjection, bijection Fonctions usuelles Parité, périodicité et variations Manipulations de fonctions

4 3D Fonction homographique Composition de fonctions Relation, fonction et bijection réciproque DROITES, PARALLÉLISME, PERPENDICULARITÉ Vecteurs Définition et notations Vecteurs égaux Opérations et propriétés Base orthonormée et composantes Vecteurs colinéaires et critère Vecteurs orthogonaux et critère Équations d une droite Équation d une droite passant par un point et de direction donné Équation d une droite passant par un point et de direction perpendiculaire donnée Critères de droites parallèles Critères de droites perpendiculaires Probabilités Introduction Exemple Univers et événements Opérations sur les événements Probabilités Exemple Définition Disjonction Evénement contraire Probabilité conditionnelle Événements indépendants Suites Introduction au suites Définition Exemple Notations Suites arithmétiques Définition Formule du n-ième terme Formule de la somme des n premiers termes Exemple Suites géométriques Définition

5 3D Formule du n-ième terme Formule de la somme des n premiers termes Exemple STATISTIQUES Introduction Activité 1 page Activité 3 page Exercice 539/340/a)

6 Chapitre 1 SECOND DEGRÉ 1.1 Introduction x 2 2x 3 = 0 (x 1) 2 4 = 0 (x 3)(x + 1) = 0 x 2 2x + 1 = 0 (x 1) 2 = 0 x 1 = 0 x 2 2x + 4 = 0 (x 1) = 0 x 1.2 Formule générale Equation du second degré : Discriminant : ax 2 + bx + c = 0 = b 2 4ac { b + > 0 = S = ; b } 2a 2a = 0 = S = { } b 2a < 0 = S = 1.3 Produit des racines p = αβ = c a 1.4 Somme des racines s = α + β = b a

7 3D Factorisation ax 2 + bx + c = a(x α)(x β) = a(x 2 sx + p) 1.6 Simplification des fractions et résolution d équations avec fractions Simplifier : domaine d existence factoriser numérateur et dénominateur simplifier par les facteurs communs Résoudre une équation : domaine d existence multiplier par le plus petit commun multiple terminer la résolution sans dénominateurs 1.7 Équations bicarrées Poser t = x n ax 2n + bx n + c = 0 avec n N, a R Signe du trinôme du second degré Discriminant : > 0 ax 2 + bx + c = b 2 4ac = α = b + β = b 2a 2a = ax 2 + bx + c = a(x α)(x β) Règle : Le signe du trinôme du second degré est celui du coefficient de x 2, c est à dire le signe de a, sauf entre les racines α et β = 0 = α = b = ax 2 + bx + c = a(x α) 2 2a Règle : Le signe du trinôme du second degré est celui du coefficient de x 2, c est à dire le signe de a, et il s annule en α [ ( < 0 = ax 2 + bx + c = a x + b ) ] 2 + 2a 4a 2 } {{ } >0 Règle : Le signe du trinôme du second degré est celui du coefficient de x 2, c est à dire le signe de a 1.9 Résolution d inéquations Domaine d existence ou de définition Dénominateur commun Comparer à 0 Tableau des signes

8 3D Équations et Inéquations irrationnelles L inconnue se trouve sous un ou plusieurs radicaux. Si les deux membres sont positifs alors on obtient une (in)équation équivalente en élevant au carré les deux membres. Exemple x 4 < x 2 4 (I) Conditions d existence: x ], 2] [2, + [ si x 4 0 c est à dire si x 4 alors (I) est équivalente à : (x 4) 2 < x 2 4 x 2 8x + 16 < x 2 4 8x + 20 < 0 x > 5 2 S 1 = [4, + [ si x 4 < 0 c est à dire si x < 4 alors (I) est vérifié de façon évidente car un nombre strictement négatif est inférieur à un nombre positif. S 2 =], 2] [2, 4[ Solution : S = S 1 S 2 =], 2] [2, + [

9 3D 9 Chapitre 2 DISTANCES 2.1 Distances Les points A(x A, y A ) et B(x B, y B ) sont donnés par leurs coordonnées dans un repère orthonormé d(a, B) = (x B x A ) 2 + (y B y A ) Équation cartésienne d un cercle Soient Ω(α, β) le centre et r le rayon du cercle. Soit M(x, y) un point quelconque du cercle : d(ω, M) = r d(ω, M) 2 = r 2 (x α) 2 + (y β) 2 = r 2 x 2 2αx + α 2 + y 2 2βy + β 2 r 2 = 0 On en déduit la proposition : Proposition L équation cartésienne d un cercle est de la forme : x 2 + y 2 + ax + by + c = 0 Les trois nombres a, b et c renseignent sur le centre et le rayon du cercle C(Ω(α, β), r) Réciproquement, une équation du type n est pas nécessairement un cercle. Condition : α = a 2 β = b 2 r 2 = α 2 + β 2 c x 2 + y 2 + ax + by + c = 0 α 2 + β 2 c > 0 ou ( a 2 ) 2 + ( b 2 ) 2 c > 0

10 3D Paraboles Soient p un réel strictement positif F (0, p 2 ) un point et d y = p 2 une droite dans un repère orthonormé (O, ı, j) L ensemble des point équidistants du point fixe F et de la droite fixe d est une parabole P de foyer F, de paramètre p et de directrice d. Si M(x, y) est un point de la parabole et P la projection orthogonale de M sur d son équation cartésienne est obtenu par : (x 0) 2 + d(f, M) = d(m, d) d(f, M) = d(m, P ) d 2 (F, M) = d 2 (M, P ) ( y p 2 ( = (x x) 2) 2 + y + p ) 2 2 x 2 + y 2 2 p 2 y + p2 4 = y2 + 2 p 2 y + p2 4 x 2 py+ = py x 2 = 2py y = 1 2p x2 Le nombre positif p est appelé paramètre de la parabole et mesure la distance du Foyer à la directrice de la parabole. exemple : y = 1 4 x2 est la parabole de paramètre 2, son foyer est le point F (0, 1) et sa directrice à pour équation y = Manipulations Soit une fonction usuelle f 0 : R R : x f(x) et k ou a un réel non nul. Soit f 1 la fonction définie par f 1 (x) = f 0 (x + k) On passe du graphe de f 0 au graphe de f 1 par une translation de vecteur v ( ) k 0. Soit f 2 la fonction définie par f 2 (x) = af 0 (x). On passe du graphe de f 0 au graphe de f 2 par une affinité de base Ox, de direction Oy et de rapport a. Soit f 3 la fonction définie par f 3 (x) = f 0 (x) + k. On passe du graphe de f 0 au graphe de f 3 par une translation de vecteur u ( 0 k). Soit f 4 la fonction définie par f 4 (x) = f 0 (ax). On passe du graphe de f 0 au graphe de f 4 par une affinité de base Ox, de direction Oy et de rapport 1 a. 2.5 Application au trinôme du second degré La forme générale du trinôme du second degré est : f(x) = ax 2 + bx + c a 0 On peut mettre le trinôme f(x) sous forme a(x x S ) 2 + y S et les manipulations précédentes permettent de passer du graphe de la fonction usuelle f 0 : R R : x x 2 au graphe de la fonction f.

11 3D 11 Chapitre 3 TRIGONOMÉTRIE 3.1 Cercle trigonométrique Le plan est muni d un repère orthonormé (O, ı, j) Rayon 1 Centre origine du repère Sens de rotation positif 3.2 Repérer un point sur le cercle trigonométrique 1. degrés 2. radians 3. coordonnées cartésiennes 3.3 Conversion Radians Degrés La conversion radians vers degrés se fait en multipliant par 180 π Exemple : 1 rad correspond à 180 π 57, Fonctions trigonométriques 3.5 Angles remarquables 3.6 Angles associés 3.7 Démonstration des formules trigonométriques 3.8 Relation du sinus et du cosinus dans le triangle quelconque

12 3D 12 Chapitre 4 FONCTIONS 4.1 Relation, fonction, application, injection, surjection, bijection 4.2 Fonctions usuelles 4.3 Parité, périodicité et variations 4.4 Manipulations de fonctions 4.5 Fonction homographique 4.6 Composition de fonctions 4.7 Relation, fonction et bijection réciproque

13 3D 13 Chapitre 5 DROITES, PARALLÉLISME, PERPENDICULARITÉ 5.1 Vecteurs Définition et notations Vecteurs égaux Opérations et propriétés Base orthonormée et composantes Vecteurs colinéaires et critère Vecteurs orthogonaux et critère 5.2 Équations d une droite Équation d une droite passant par un point et de direction donné Équation d une droite passant par un point et de direction perpendiculaire donnée Critères de droites parallèles Forme implicite d ax + by + c = 0 et d a x + b y + c = 0 d d n d n d det(a, b, a, b ) = 0 Forme explicite d y = px + q et d y = p x + q d d p = p

14 3D Critères de droites perpendiculaires

15 3D 15 Chapitre 6 PROBABILITÉS 6.1 Introduction N importe quel processus où intervient le hasard, comme lancer en l air une pièce de monnaie, lancer un dé, tirer une carte d un jeu de cartes ou mesurer la tension artérielle d un individu, est une expérience. La conséquence d une expérience est une issue. Nous n allons considérer que des expériences dont les issues sont équiprobables. Par exemple si un dé est jeté nous supposons que le dé n est pas pipé Exemple Considérons l expérience "Jeter un dé" et désignons par Ω l ensemble des cas possibles. Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6}. L événement "Jeter un nombre pair" se représente par l ensemble A = {2, 4, 6}. L événement "Jeter un nombre inférieur à 4" se représente par l ensemble B = {1, 2, 3}. L événement "Jeter le plus grand nombre 6" se représente par l ensemble C = {6}. L événement "Jeter un nombre impair" se représente par l ensemble D = {1, 3, 5}. On dit que les événements A et D sont incompatibles Univers et événements Pour une expérience donnée on appelle univers l ensemble Ω de tous les résultats possibles. (Ω ne peut être ) On appelle événement tout sous-ensemble de Ω. On appelle événement élémentaire tout élément de Ω. Ω est l événement certain (probabilité de 100% ou 1) est l événement impossible (probabilité de 0% ou 0) Opérations sur les événements A et B sont des sous-ensembles de Ω La disjonction : A ou B A B La conjonction : A et B A B contraire de A C Ω A = Ω\A A et B incompatibles A B =

16 3D Probabilités Exemple Soit l expérience : "Jeter un dé" et l événement A "Jeter un nombre supérieur ou égal à 4" et désignons par P (A) la probabilité de l événement A, alors : On a : A = {4, 5, 6} et card A = 3 Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6} et card Ω = 6 p(a) = card A card Ω Définition P (A) = 3 = 0, 5. 6 Pour une expérience ou tous les événements élémentaires sont équiprobables on appelle probabilité d un événement A le nombre : P (A) = card A card Ω = # A # Ω. On dit encore nombre de cas favorables divisé par nombre de cas possibles. Conséquences : P (Ω) = 1 (premier axiome de Kolmogorov) P ( ) = 0 A Ω 0 P (A) Disjonction Exemple : Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6} A = {2, 4, 6} B = {3, 4, 5, 6} P (A B) = 5 6 P (A) = 3 6 P (B) = 4 6 P (A B) = 2 6 On a : P (A B) = P (A) + P (B) P (A B) Démonstration Cas particulier d événements incompatibles : (Deuxième axiome de Kolmogorov) P (A B) = card (A B) card Ω = card A + card B card (A B) card Ω = card A card Ω + card B card (A B) card Ω card Ω = P (A) + P (B) P (A B) A B = = P (A B) = P (A) + P (B) En général : Soit (A n ) n 0 une suite d événements deux à deux incompatibles : P ( A n ) = P (A n ) n 0 n 0 (Troisième axiome de Kolmogorov)

17 3D Evénement contraire Exemple : Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6} A "jeter le 6" B "ne pas jeter le 6" A = {6} B = {1, 2, 3, 4, 5} P (A) = 1 6 P (B) = 5 6 On a : Démonstration : P (B) = 1 P (A) P (Ω) = 1 P (A C Ω A) = 1 P (A) + P (C Ω A) = 1 P (C Ω A) = 1 P (A) Probabilité conditionnelle Exemple : Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6} A "jeter un nombre pair". B "jeter un nombre inférieur ou égal à trois". B/A "jeter un nombre inférieur ou égal à trois sachant que l événement A a eu lieu". A = {2, 4, 6} B = {1, 2, 3} A B = {2} P (B/A) = 1 3 P (A) = 3 6 P (A B) = 1 6 On a pour A : P (A B) P (B/A) = P (A) Démonstration : P (B/A) = Événements indépendants card (A B) card A = card (A B) card Ω card A card Ω = P (A B) P (A) Exemple : On jette un dé deux fois de suite : il est clair que le résultat du premier jet n influence pas le résultat du second jet. Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6} {1, 2, 3, 4, 5, 6} A "jeter la première fois un nombre égal à 6". B "jeter la deuxième fois un nombre égal à 6". A B "jeter la première et la deuxième fois un nombre égal à 6". A = {6} {1, 2, 3, 4, 5, 6} B = {1, 2, 3, 4, 5, 6} {6} A B = {(6, 6)} P (A) = #A #Ω =...

18 3D 18 P (B) = #B #Ω =... P (A B) = #(A B) #Ω =... On a : Démonstration : P (A/B) = P (A B) P (B) prob. cond. P (A/B) = P (A) év.indépendants P (A B) = P (A) P (B) } = P (A B) P (B) = P (A) P (A B) = P (A)P (B) Ne confondez pas incompatibles A B = et indépendants P (A B) = P (A)P (B)

19 3D 19 Chapitre 7 SUITES 7.1 Introduction au suites Définition Une suite est une application de N 0 ou N dans R Exemple s : N 0 R : n 1 n f : R R : x 1 x fonction associée à la suite s Notations u 1 = 1 est le premier terme de la suite

20 3D 20 u 3 = 1 3 est le troisième terme de la suite u n est le terme général de la suite (u n ) est la suite Exemples : 1. (1 + (n 1)2) n N 0 ( 2. 3 ( ) ) 1 n 1 2 n N 0 3. ( ) 1 n n N 0 4. ( ) n 1 n n N 0 5. ( 2 + Σ n 1 ) i=1 n N Suites arithmétiques Définition Étant donné un réel u 1 et un réel non nul r on appelle suite arithmétique la suite de terme général : u n = u n 1 + r avec n R Formule du n-ième terme u n = u 1 + (n 1)r avec n R 0 Démonstration : u 2 = u 1 + r u 3 = u 2 + r u 4 = u 3 + r u 5 = u 4 + r. u n = u n 1 + r ajouter les membres de gauche et les membres de droite u 2 + u 3 + u 4 + u u n = u 1 + r + u 2 + r + u 3 + r + u 4 + r + + u n 1 + r Le tableau a n 1 lignes donc u 2 + u 3 + u 4 + u u n = u 1 + u 2 + u 3 + u u n 1 + (n 1)r u n = u 1 + (n 1)r Formule de la somme des n premiers termes Σ n i=1u i = S n = u 1 + u n n 2

21 3D 21 Démonstration : S n = u 1 + u 2 + u u n 1 + u n S n = u n + u n u 3 + u 2 + u 1 ajouter les membres de gauche et les membres de droite 2S n = u 1 + u n + u 2 + u n u n 1 + u 2 + u n + u 1 2S n = (u 1 + u n ) + (u 2 + u n 1 ) + + (u n 1 + u 2 ) + (u n + u 1 ) Chaque parenthèse vaut u 1 + u n et il y en a n u i +u n i+1 = u 1 +(i 1)r +u 1 +(n i+1 1)r = u 1 +u 1 +(n i+1 1+i 1)r = u 1 +u 1 +(n 1)r = u 1 +u n Donc 2S n = (u 1 + u n )n S n = (u 1 + u n ) n Exemple 7.3 Suites géométriques Définition S 20 = (1 + u 20) 2 1, 4, 7, 10,... u 1 = 1 et r = 3 u 2 0 = = = = Étant donné un réel u 1 et un réel non nul q on appelle suite géométrique la suite de terme général : u n = u n 1 q avec n R Formule du n-ième terme u n = u 1 q n 1 avec n R 0 Démonstration : u 2 = u 1 q u 3 = u 2 q u 4 = u 3 q u 5 = u 4 q. u n = u n 1 q

22 3D 22 multiplier les membres de gauche et les membres de droite u 2 u 3 u 4 u 5 u n = u 1 q u 2 q u 3 q u 4 q u n 1 q Le tableau a n 1 lignes donc u 2 u 3 u 4 u 5 u n = u 1 u 2 u 3 u 4 u n 1 q n 1 u n = u 1 q n Formule de la somme des n premiers termes Démonstration : D une part Σ n i=1u i = S n = u 1 1 q n 1 q S n = u 1 + u 2 + u u n 1 + u n S n = u 1 + u 1 q + u 1 q u 1 q n 1 D autre part : S n = u 1 + u 2 + u u n 1 + u n S n q = u 1 q + u 2 q + u 3 q + + u n 1 q + u n q S n q = u 1 q + u 1 q 2 + u 1 q u 1 q n 1 + u 1 q n retrancher membres de gauche et les membres de droite S n S n q = u 1 u 1 q n (1 q)s n = u 1 (1 q n ) S n = u 1 1 q n 1 q Exemple 1 + 0, 1 + 0, u 1 = 1 et q = 10 1 S 9 = (1 (10 1 ) = 1,

23 3D 23 Chapitre 8 STATISTIQUES 8.1 Introduction

24 3D 24

25 3D Activité 1 page Activité 3 page 221

26 3D Exercice 539/340/a)

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009

Second degré. Christophe ROSSIGNOL. Année scolaire 2008/2009 Second degré Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 008/009 Table des matières 1 Polynômes du second degré 1.1 Définition................................................. 1. Forme canonique.............................................

Plus en détail

Les paraboles. x ax 2 + bx + c.

Les paraboles. x ax 2 + bx + c. 1ES Résumé du cours sur le second degré. Les paraboles. On appelle fonction du second degré une fonction de la forme x ax 2 + bx + c. Bien sûr a doit être différent de 0 sinon ce n est pas une fonction

Plus en détail

119 exercices de mathématiques pour 1 re S

119 exercices de mathématiques pour 1 re S mai 06 9 exercices de mathématiques pour re S Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr mai 06 I Le second degré.................................. I. Calcul de discriminant et

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème :

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème : Chapitre 1 Ce que dit le programme Le second degré CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Second degré Forme canonique d une fonction polynôme de degré deux. Équation du second degré, discriminant.

Plus en détail

Le second degré. Table des matières

Le second degré. Table des matières Le second degré Table des matières 1 La forme canonique du trinôme 1.1 Le trinôme du second degré......................... 1. Quelques exemples de formes canoniques................. 1.3 Forme canonique

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur. Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147

Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur. Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147 Boîte à outils mathématiques de base pour l infographie et l animation par ordinateur Yves Chiricota, professeur DIM, UQAC Cours 8TRD147 14 Janvier 2015 2 Il est impossible d envisager l étude des méthodes

Plus en détail

Comment Utiliser Supra Math 4

Comment Utiliser Supra Math 4 Comment Utiliser Supra Math 4 1- Dérivation Tableau de Variations* : Calcule la dérivée et construit le tableau à partir de f(x), f (x) et les xo. Note : Quand vous entrez la fonction, vous pouvez taper

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques 7 Généralités sur les fonctions numériques Une fonction numérique est, de manière générale, une fonction d une variable réelle et à valeurs réelles. 7.1 Notions de base sur les fonctions Si I, J sont deux

Plus en détail

Intégration de polynômes Points de Gauss

Intégration de polynômes Points de Gauss Intégration de polynômes Points de Gauss Commençons par un exercice classique de premier cycle. Problème 1 Trouver trois réels α, β et γ tels que, pour tout polynôme P de degré au plus 2, on ait : ( )

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. (a, b) + (c, d) = (a + c, b + d) (a, b) (c, d) = (ac bd, ad + bc) (a, 0) (b, 0) = (ab, 0)

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. (a, b) + (c, d) = (a + c, b + d) (a, b) (c, d) = (ac bd, ad + bc) (a, 0) (b, 0) = (ab, 0) NOMBRES COMPLEXES 1 Corps C des nombres complexes 1.1 Construction de C Construction de C On munit R de deux lois internes + et de la manière suivante. Pour (a, b, c, d) R 4, on pose (a, b) + (c, d) =

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière PRO 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde PRO partie première PRO partie terminale PRO Sommaire

Plus en détail

Equations différentielles

Equations différentielles Equations différentielles Mathématiques Martine Arrrou-Vignod FORMAV 2009 I Equations différentielles linéaires à coefficients constants du premier ordre 3 I.1 Vocabulaire Définitions......................

Plus en détail

CHAPITRE 3 Repères, points et droites

CHAPITRE 3 Repères, points et droites CHAPITRE 3 Repères, points et droites A) Repères et coordonnées des points 1) Repères Pour représenter le plan en géométrie analytique, on a besoin de définir deux axes, qu'on appelle axe des abscisses

Plus en détail

Espaces affines. 2 Applications affines 7. 2.2 Projections et symétries affines ; affinités... 8 2.3 Alignement et parallélisme...

Espaces affines. 2 Applications affines 7. 2.2 Projections et symétries affines ; affinités... 8 2.3 Alignement et parallélisme... Maths PCSI Cours Espaces affines Table des matières 1 Espaces et sous-espaces affines 2 1.1 Espaces affines et translations.................................... 2 1.2 Exemples d espaces affines......................................

Plus en détail

Une année de Mathématiques en classe de Première S

Une année de Mathématiques en classe de Première S Une année de Mathématiques en classe de Première S Freddy Mérit Année scolaire 2012-2013 Ce manuel, à destination des élèves de Première S, a été en partie réalisé à partir de la consultation des ouvrages

Plus en détail

CHAPITRE I TRIGONOMETRIE

CHAPITRE I TRIGONOMETRIE CHAPITRE I TRIGONOMETRIE ) Le cercle trigonométrique Un cercle trigonométrique est un cercle C de rayon qui est orienté, ce qui veut dire qu on a choisi un sens positif (celui des ronds-points) et un sens

Plus en détail

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES

RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES RAPPELS ET COMPLÉMENTS CALCULATOIRES ENSEMBLES DE NOMBRES ENSEMBLES,,,ET: On rappelle que : désigne l ensembleprivé de 0 idem pour, et, + désigne l ensemble des réels positifs ou nuls et l ensemble des

Plus en détail

MATHÉMATIQUES PROGRAMMES DE. 1 ère & 2 ème Années secondaires

MATHÉMATIQUES PROGRAMMES DE. 1 ère & 2 ème Années secondaires RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE ------------------------------ DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

7 FONCTIONS USUELLES. 1 Parité d une fonction. 2 Fonctions affines

7 FONCTIONS USUELLES. 1 Parité d une fonction. 2 Fonctions affines Cours 7 FONCTIONS USUELLES Parité d une fonction Définition Soit f une fonction définie sur un ensemble D. On dit que f est paire si : { D est symétrique par rapport à 0 Pour tout x D, f ( x) = f (x) On

Plus en détail

Renforcer ses compétences

Renforcer ses compétences Renforcer ses compétences en mathématiques Tome 1 AVANT PROPOS Vos études ou vos activités professionnelles vous ont peut-être éloignés des mathématiques et ceci, parfois depuis longtemps. Vous souhaitez

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. Solution des exercices d algèbre linéaire

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2013 2014 MATHS/STATS. Solution des exercices d algèbre linéaire UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 3 4 Master d économie Cours de M. Desgraupes MATHS/STATS Document : Solution des exercices d algèbre linéaire Table des matières

Plus en détail

Un cercle trigonométrique est un cercle de rayon 1 sur lequel on définit un sens de

Un cercle trigonométrique est un cercle de rayon 1 sur lequel on définit un sens de Première S Chapitre 7 : Angles orientés. Trigonométrie. Année scolaire 01/013 I) Rappels de seconde : 1) Définition d'un cercle trigonométrique Un cercle trigonométrique est un cercle de rayon 1 sur lequel

Plus en détail

1 Introduction. 2 Fonctions linéaires, fonctions affines. 2.1 Définitions. Fonctions linéaires et fonctions affines Cours. Objectifs du chapitre

1 Introduction. 2 Fonctions linéaires, fonctions affines. 2.1 Définitions. Fonctions linéaires et fonctions affines Cours. Objectifs du chapitre Fonctions linéaires et fonctions affines Cours Objectifs du chapitre Connaitre le sens de variation d une fonction affine. Connaitre le signe d une fonction affine. 1 Introduction Activité 2 Fonctions

Plus en détail

Fonctions circulaires et applications réciproques

Fonctions circulaires et applications réciproques Chapitre II Fonctions circulaires et applications réciproques A Fonctions circulaires A Rappels de trigonométrie Radians et cercle trigonométrique Le radian est une unité de mesure d angle (orienté) définie

Plus en détail

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes.

Connaître les variations des fonctions polynômes de degré 2 (monotonie, extremum) et la propriété de symétrie de leurs courbes. www.mathsenligne.com 2N3 - FONCTION CARRE ET SECOND DEGRE COURS (1/6) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Expressions algébriques Transformations d expressions algébriques en vue d une résolution

Plus en détail

Séquence 3. 1 ère partie : 2 e partie : Second degré. Probabilités (1) Séquence 3 MA12. Cned - Académie en ligne

Séquence 3. 1 ère partie : 2 e partie : Second degré. Probabilités (1) Séquence 3 MA12. Cned - Académie en ligne Séquence 3 1 ère partie : Second degré e partie : Probabilités (1) Séquence 3 MA1 1 1 ère partie Second degré Sommaire 1. Pré-requis. Forme canonique, étude d une fonction du second degré 3. Équation du

Plus en détail

TRINÔME DU SECOND DEGRÉ

TRINÔME DU SECOND DEGRÉ TRINÔME DU SECOND DEGRÉ Définition On appelle fonction trinôme du second degré, toute fonction f définie sur IR qui, à x associe f(x) = ax 2 + bx + c, a, b et c étant trois réels avec a 0. Exemple Les

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Mathématiques en Seconde. David ROBERT

Mathématiques en Seconde. David ROBERT Mathématiques en Seconde David ROERT 2011 2012 Sommaire 1 Translation Vecteurs 1 1.1 Translation......................................................... 1 1.1.1 Définition.....................................................

Plus en détail

Éléments de logique et de théorie des ensembles

Éléments de logique et de théorie des ensembles 1 Éléments de logique et de théorie des ensembles Pour les exemples et exercices traités dans ce chapitre les ensembles usuels de nombres entiers, rationnels réels et complexes sont supposés connus, au

Plus en détail

Mathématiques en Première S. David ROBERT

Mathématiques en Première S. David ROBERT Mathématiques en Première S David ROBERT 007 008 Sommaire Progression 1 Devoir maison n 1 : Lieux de points 3 1 Généralités sur les fonctions 5 1.1 Activités..........................................................

Plus en détail

17. ISOMÉTRIES LINÉAIRES

17. ISOMÉTRIES LINÉAIRES 17 ISOMÉTRIES LINÉAIRES 171 Isométries linéaires dans un espace vectoriel euclidien Soit E un espace vectoriel euclidien Une application linéaire f dans E est appelée isométrie linéaire ssi, quel que soit

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Suites et Convergence

Suites et Convergence Suites et Convergence Une suite c est se donner une valeur (sans ambigüité) pour chaque N sauf peutêtre les premiers n. Donc une suite est une fonction : I R où I = N: = N. Notation : On note ( ) I R pour

Plus en détail

Cours. 1 ) Fonction affine Déf. Fonctions affines, polynômes. I FONCTIONS AFFINES Fonctions affines par morceaux. x x

Cours. 1 ) Fonction affine Déf. Fonctions affines, polynômes. I FONCTIONS AFFINES Fonctions affines par morceaux. x x Cours FONCTIONS USUELLES Fonctions affines, polynômes F1 I FONCTIONS AFFINES Fonctions affines par morceaux 1 ) Fonction affine a et b sont deux réels donnés. La fonction f définie sur R par f (x) = ax

Plus en détail

Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 2016

Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 2016 Corrigé du Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie Mars 0 A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats points Partie A Une boite contient 00 médailles souvenir dont 50 sont argentées, les autres dorées.

Plus en détail

Rappels d Algèbre Linéaire de P.C.S.I

Rappels d Algèbre Linéaire de P.C.S.I Rappels d Algèbre Linéaire de PCSI Table des matières 1 Structure d espace vectoriel sur IK 3 11 Définition et règles de calcul 3 12 Exemples de référence 3 13 Espace vectoriel produit 4 14 Sous-espaces

Plus en détail

BTS MCI. Lycée Vauban, Brest 4 mai 2016. André Breton

BTS MCI. Lycée Vauban, Brest 4 mai 2016. André Breton BTS MCI Lycée Vauban, Brest 4 mai 06 André Breton Table des matières I Compléments pour les bac pro 8 ÉquationsFactorisationsInéquations 9. Identités remarquables................................ 9. Le

Plus en détail

Cours de Mathématiques II Chapitre 1. Algèbre linéaire

Cours de Mathématiques II Chapitre 1. Algèbre linéaire Université de Paris X Nanterre UFR Segmi Année 7-8 Licence Economie-Gestion première année Cours de Mathématiques II Chapitre Algèbre linéaire Table des matières Espaces vectoriels Espaces et sous-espaces

Plus en détail

concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP)

concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP) SESSION DE 2005 concours externe de recrutement de professeurs certifiés et concours d accès à des listes d aptitude (CAFEP) section : mathématiques deuxième composition de mathématiques (épreuve de remplacement)

Plus en détail

4. Géométrie analytique du plan

4. Géométrie analytique du plan GÉOMÉTRIE ANALYTIQUE DU PLAN 35 4. Géométrie analytique du plan 4.1. Un peu d'histoire René Descartes (La Haye en Touraine, 31/3/1596 - Stockholm, 11/2/1650) La géométrie analytique est une approche de

Plus en détail

Bissectrices. Daniel Perrin

Bissectrices. Daniel Perrin Bissectrices Daniel Perrin Introduction Le but de ce texte est d essayer de donner une référence fiable sur la question des bissectrices, pour traiter notamment l exposé de CAPES intitulé Droites remarquables

Plus en détail

3 Droite. Vecteur directeur, vecteur normal. Positions relatives de deux droites. GA2D-Cours.nb 2. Vecteur directeur

3 Droite. Vecteur directeur, vecteur normal. Positions relatives de deux droites. GA2D-Cours.nb 2. Vecteur directeur GAD-Cours.nb 1 Géométrie métrique -ème année niveau avancé Edition 007-008 3-ème année niveau standard DELM 3 et 4 Géométrie analytique D Liens hypertextes Exercices de géométrie analytique D: http://www.deleze.name/marcel/sec/cours/geomanalytiqued/gad-exercices.pdf

Plus en détail

Cours de Mathématiques 2

Cours de Mathématiques 2 Cours de Mathématiques 2 première partie : Analyse 2 DEUG MIAS 1 e année, 2 e semestre. Maximilian F. Hasler Département Scientifique Interfacultaire B.P. 7209 F 97275 SCHOELCHER CEDEX Fax : 0596 72 73

Plus en détail

EQUATIONS, INEQUATIONS

EQUATIONS, INEQUATIONS 1 sur 13 EQUATIONS, INEQUATIONS I. Résolution d équations Activité conseillée p126 activité1 : Notion d équation et d inéquation Activité conseillée p60 activité1 : Notion d équation et d inéquation -p140

Plus en détail

Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 2015 Prof. A. Abdulle J =

Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 2015 Prof. A. Abdulle J = Algèbre linéaire avancée I Jeudi 8 Octobre 205 Prof. A. Abdulle EPFL Série 4 (Corrigé) Exercice Soit J M 2n 2n (R) la matrice définie par J 0 In, I n 0 où I n est la matrice identité de M n n (R) et 0

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Cours de mathématiques : Equation du second degré

Cours de mathématiques : Equation du second degré Cours de mathématiques : Equation du second degré I ) Formes de l'équation du second degré. L'équation du deuxiéme degré à une inconnue est celle où l'inconnue est élévé à la puissance de 2, sans y etre

Plus en détail

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257

MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À : MATHÉMATIQUES 11 NO P-0-257 MATÉRIEL D APPRENTISSAGE SERVANT D APPUI AU NOUVEAU CURRICULUM DE L ONTARIO : MATHÉMATIQUES, FONCTIONS, 11 e année, COURS PRÉUNIVERSITAIRE/PRÉCOLLÉGIAL (MCF3M) TABLEAU DE CORRESPONDANCE DU CURRICULUM À

Plus en détail

Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples.

Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples. Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples. Introduction : On suppose connues les notions d injectivité, surjectivité,

Plus en détail

COURS DE DENOMBREMENT

COURS DE DENOMBREMENT COURS DE DENOMBREMENT 1/ Définition des objets : introduction Guesmi.B Dénombrer, c est compter des objets. Ces objets sont créés à partir d un ensemble E, formé d éléments. A partir des éléments de cet

Plus en détail

1.1.1.1 La construction algébrique de C et correspondance géométrique

1.1.1.1 La construction algébrique de C et correspondance géométrique Chapitre 1 Nombres Complexes 1.1 Le Corps C des complexes 1.1.1 Ecriture algébrique et correspondance Géométrique 1.1.1.1 La construction algébrique de C et correspondance géométrique Il y a plusieurs

Plus en détail

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : Accès à l'université chez DUNOD Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD Les supports de cours ne sont pas complets, ils ne contiennent ni les démonstrations,

Plus en détail

Synth`ese d alg`ebre Yvan Haine Septembre 2012

Synth`ese d alg`ebre Yvan Haine Septembre 2012 Synthèse d algèbre Yvan Haine Septembre 2012 Ce recueil d algèbre a été rédigé suite à une suggestion de M. le Professeur E. Delhez. Il est destiné à aider les étudiants à préparer l examen d admission

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN ANS Électrotechnique énergie équipements communicants Exemple de progression pédagogique Programmes : BOEN n 11 du 1/06/199 / A 8/07/99 modifié A 19/07/0 Mathématiques :

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Exercices de rentrée MPSI-PCSI

Exercices de rentrée MPSI-PCSI Exercices de rentrée MPSI-PCSI Lycée Saint-Louis 015-016 Introduction Cette feuille d exercices s adresse aux élèves rentrant en MPSI ou en PCSI au lycée Saint- Louis Il s agit d exercices qui sont entièrement

Plus en détail

Cours d Analyse Réelle 4M003

Cours d Analyse Réelle 4M003 Cours d Analyse Réelle 4M003 Jean SAINT RAYMOND Université Pierre et Marie Curie Avant-propos Ce texte a été rédigé pour servir de support écrit à un cours de Master 1 de l Université Pierre-et-Marie Curie.

Plus en détail

Tracé de lignes et de courbes planes

Tracé de lignes et de courbes planes Département d informatique Université de Toulon et du Var Plan 1 Introduction 2 Tracé de segments 3 Tracé de cercles 4 Tracé de courbes Définition Le processus de représentation d objets graphiques continus

Plus en détail

Révisions de Mathématique

Révisions de Mathématique Révisions de Mathématique Chapitre I Chapitre II Chapitre III Algèbre Trigonométrie Analyse Chapitre I Algèbre 1 Opérations élémentaires sur les nombres réels................ I 3 1.1 Les ensembles IN,

Plus en détail

Topologie des espaces vectoriels normés

Topologie des espaces vectoriels normés Topologie des espaces vectoriels normés Cédric Milliet Version préliminaire Cours de troisième année de licence Université Galatasaray Année 2011-2012 2 Chapitre 1 R-Espaces vectoriels normés 1.1 Vocabulaire

Plus en détail

MOTEURS DE JEU RAPPELS MATHÉMATIQUES. Rémi Ronfard, Septembre 2014

MOTEURS DE JEU RAPPELS MATHÉMATIQUES. Rémi Ronfard, Septembre 2014 MOTEURS DE JEU RAPPELS MATHÉMATIQUES Rémi Ronfard, Septembre 2014 1 Cette présentation récapitule les concepts mathématiques nécessaires à la mise en place d un pipeline d affichage 3D. Son but n est pas

Plus en détail

Préparation à l agrégation interne de mathématiques - Année 2014-2015 Préparation à l écrit - Samedi 13 décembre 2014

Préparation à l agrégation interne de mathématiques - Année 2014-2015 Préparation à l écrit - Samedi 13 décembre 2014 Préparation à l agrégation interne de mathématiques - Année 04-05 Préparation à l écrit - Samedi 3 décembre 04 Durée : 4 à 6 heures - Le sujet comporte 6 pages. Dans ce problème, on se propose de prouver

Plus en détail

Espaces euclidiens. 1 Produit scalaire 2 1.1 Définition... 2 1.2 Exemples fondamentaux... 2 1.3 Cauchy-Schwarz... 3 1.4 Norme associée...

Espaces euclidiens. 1 Produit scalaire 2 1.1 Définition... 2 1.2 Exemples fondamentaux... 2 1.3 Cauchy-Schwarz... 3 1.4 Norme associée... Maths PCSI Cours Table des matières Espaces euclidiens 1 Produit scalaire 2 1.1 Définition...................................... 2 1.2 Exemples fondamentaux.............................. 2 1.3 Cauchy-Schwarz..................................

Plus en détail

2 Ensembles convexes. 2.1 Définition et premières propriétés

2 Ensembles convexes. 2.1 Définition et premières propriétés 2 Ensembles convexes Les chapitres 2 et 3 présentent les éléments d analyse convexe qui nous seront utiles pour étudier les problèmes d optimisation et les algorithmes qui les résolvent. Le chapitre 2

Plus en détail

Sujets et corrigés des DS de mathématiques. BCPST 1A Lycée Hoche 2014-2015. Sébastien Godillon

Sujets et corrigés des DS de mathématiques. BCPST 1A Lycée Hoche 2014-2015. Sébastien Godillon Sujets et corrigés des DS de mathématiques BCPST A Lycée Hoche 04-05 Sébastien Godillon Table des matières Sujet du DS n o Corrigé du DS n o 5 Exercice logique 5 Exercice nombres réels, sommes, suites

Plus en détail

Fonctions à deux variables

Fonctions à deux variables Fonctions à deux variables ECE Lcée Carnot 5 janvier Aspect graphique Définition. Une fonction à deux variables est une application f : D R, où D est une sous-ensemble du plan R appelé domaine de définition

Plus en détail

Probabilité conditionnelle. Probabilités. Probabilité conditionnelle et indépendance. Julian Tugaut

Probabilité conditionnelle. Probabilités. Probabilité conditionnelle et indépendance. Julian Tugaut Probabilité conditionnelle et indépendance Télécom Saint-Étienne 2014 Sommaire 1 Probabilité conditionnelle Notion de probabilité conditionnelle Définition et premières propriétés Théorème de Bayes (ou

Plus en détail

Probabilité mathématique et distributions théoriques

Probabilité mathématique et distributions théoriques Probabilité mathématique et distributions théoriques 3 3.1 Notion de probabilité 3.1.1 classique de la probabilité s Une expérience ou une épreuve est dite aléatoire lorsqu on ne peut en prévoir exactement

Plus en détail

1. a) question de cours b) P(f) est un polynôme de l endomorphisme f donc commute avec f.

1. a) question de cours b) P(f) est un polynôme de l endomorphisme f donc commute avec f. escp-eap 2(Ecole de commerce) OPTION SCIENTIFIQUEMATHEMATIQUES I adapté en retirant certaines question qui sont du cours de PC et en ajoutant le dernier exemple.. a) question de cours b) P(f) est un polynôme

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016

Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé. Prof. MOWGLI Ahmed. Année scolaire 2015-2016 Exos corrigés darithmétique...classe : TS-Spé Prof. MOWGLI Ahmed Année scolaire 2015-2016 1 Pour des cours particuliers par petits groupes de 3 ou 4 élèves en maths et/ou physique-chimie, veuillez me contacter.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Finance / Licence de Gestion MATH201 : Probabilités

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Finance / Licence de Gestion MATH201 : Probabilités 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Finance / Licence de Gestion MATH201 : Probabilités Chapitre II : Espaces probabilisés 1 Notions d événements 1.1 Expérience

Plus en détail

Mesures et analyses statistiques de données - Probabilités. Novembre 2012 - Contrôle Continu, Semestre 1 CORRECTION

Mesures et analyses statistiques de données - Probabilités. Novembre 2012 - Contrôle Continu, Semestre 1 CORRECTION MASTER 1 GSI- Mentions ACCIE et RIM La Citadelle - ULCO Mesures et analyses statistiques de données - Probabilités Novembre 2012 - Contrôle Continu, Semestre 1 CORRECTION Exercice 1 Partie I 12pts 1 Étude

Plus en détail

1 Réflexion et réfraction

1 Réflexion et réfraction 1 Réflexion et réfraction 1.1 Rappel sur la propagation dans les milieux linéaires isotropes Equations de Maxwell dans les milieux Dans un milieu diélectrique sans charges libres (ni courants libres) les

Plus en détail

Sujets HEC B/L 2013-36-

Sujets HEC B/L 2013-36- -36- -37- Sujet HEC 2012 B/L Exercice principal B/L1 1. Question de cours : Définition et propriétés de la fonction de répartition d une variable aléatoire à densité. Soit f la fonction définie par : f(x)

Plus en détail

Les espaces vectoriels

Les espaces vectoriels Agrégation interne UFR MATHÉMATIQUES 1. Généralités Les espaces vectoriels Dans tout le chapitre, K représente un corps commutatif. 1.1. Notion d espace vectoriel On considère un ensemble E sur lequel

Plus en détail

Cours d analyse 1ère année. Rhodes Rémi

Cours d analyse 1ère année. Rhodes Rémi Cours d analyse 1ère année Rhodes Rémi 10 décembre 2008 2 Table des matières 1 Propriétés des nombres réels 5 1.1 Sous-ensembles remarquables de R........................ 5 1.2 Relations d ordre..................................

Plus en détail

ENTRÉE EN TS. Exercice 1 Second degré - les aspects élémentaires.

ENTRÉE EN TS. Exercice 1 Second degré - les aspects élémentaires. 1 ENTREE EN CLASSE DE TERMINALE S. FEUILLE D EXERCICES 2015 1. Pour qui est ce document. Ce document est destiné à tous les élèves entrant en Terminale S, quelle qu ait été leur moyenne dans la discipline

Plus en détail

Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée. M A T H E M A T I Q U E S pour SV 105

Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée. M A T H E M A T I Q U E S pour SV 105 U N I V E R S I T E de C A E N Institut de Biologie Fondamentale et Appliquée M A T H E M A T I Q U E S pour SV 05 0 - Présentation - Bibliographie. - Trigonométrie - Fonctions réciproques - Nombres complees

Plus en détail

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation )

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Introduction : On se place dans plan affine euclidien muni

Plus en détail

MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia

MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia Philippe MORVAN Dimitar KOLEV Rennes/Sofia 2007 Table des matières 1

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::.

.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::. Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat, Maroc.:: Module Mathématiques I : Algèbre ::. Filière : Sciences de

Plus en détail

Une axiomatisation du plan euclidien

Une axiomatisation du plan euclidien Nicole opp Strasbourg, avril 2007 Une axiomatisation du plan euclidien Le but de ce texte est de montrer comment on peut axiomatiser le plan euclidien d une manière qui se rapproche, autant que faire se

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 12:49 Chapitre 5 Les lois de la écanique et ses outils Table des atières 1 Les référentiels et repères 2 2 Les grandeurs de l évolution 2 2.1 Le vecteur de position..........................

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

1.1. Le moment cinétique en mécanique classique

1.1. Le moment cinétique en mécanique classique c M Dunseath-Terao - Master 1 de Physique UR1 2006 2007 1 Complément 1 Le moment cinétique 1.1. Le moment cinétique en mécanique classique L équation du mouvement d un corps en rotation en mécanique classique

Plus en détail

Accompagnement personnalisé

Accompagnement personnalisé 1 Les fractions Accompagnement personnalisé O. Lader Propriété 1.1. Simplification dans une fraction : a x b x = a b Exemples. 4 6 = 3 = 3, 15 5 = 3 5, 1x x = 1 x. Propriété 1.. Pour tous nombres a, b,

Plus en détail

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités Sujet Métropole 01 EXERIE 1. [4 pts] Probabilités Une jardinerie vend de jeunes plants d arbres qui proviennent de trois horticulteurs : 5% des plants proviennent de l horticulteur H 1, 5% de l horticulteur

Plus en détail

Journées Nationales APMEP : Atelier géométries non-euclidiennes. 1. Quelle est la somme des angles d un triangle de la sphère unitaire S 2?

Journées Nationales APMEP : Atelier géométries non-euclidiennes. 1. Quelle est la somme des angles d un triangle de la sphère unitaire S 2? Journées Nationales APMEP : Atelier géométries non-euclidiennes IREM DE GRENOBLE Quatre questions de géométrie ont été proposées aux participants de l atelier des Jounées Nationales de Grenoble : 1. Quelle

Plus en détail

A. 1. Définitions 96/154. Cas particuliers

A. 1. Définitions 96/154. Cas particuliers I II III IV V VI VII VIII Cours de Mathématiques IUT Orsay DUT INFORMATIQUE A - Semestre 0-0 Introduction Wims Calcul ensembliste Relations binaires, applications Logique Raisonnements par récurrence,

Plus en détail

Les espaces L p. Chapitre 6. 6.1 Définitions et premières propriétés. 6.1.1 Les espaces L p, avec 1 p < +

Les espaces L p. Chapitre 6. 6.1 Définitions et premières propriétés. 6.1.1 Les espaces L p, avec 1 p < + Chapitre 6 Les espaces L p 6.1 Définitions et premières propriétés 6.1.1 Les espaces L p, avec 1 p < + Soient (E, T,m) un espace mesuré, 1 p < + et f M = M(E, T) (c est-à-dire f : E R, mesurable). On remarque

Plus en détail

11. Espaces vectoriels, homomorphismes, bases

11. Espaces vectoriels, homomorphismes, bases 11. Espaces vectoriels, homomorphismes, bases 11.1. Espaces vectoriels, algèbres 11.1.1. Structure d espace vectoriel et d algèbre 11.1.2. Combinaisons linéaires 11.1.3. Espaces vectoriels et algèbres

Plus en détail

Quelques éléments d algèbre pour l analyse de

Quelques éléments d algèbre pour l analyse de Fiche TD avec le logiciel : tdr80 Quelques éléments d algèbre pour l analyse de données A.B. Dufour, D. Chessel et M. Royer L algèbre matricielle est fondamentale dans la compréhension de la théorie liée

Plus en détail

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Développements limités. 1 Calculs. 2 Applications. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Développements ités Corrections d Arnaud Bodin. Calculs Exercice Donner le développement ité en 0 des fonctions :. cosx expx à l ordre 2. ln + x)) 2 à l ordre 4 shx x. x à l ordre 6 4. exp sinx) )

Plus en détail