Etude de faisabilit et de pr conisations pour la d couverte du patrimoine des murs p ches et la cr ation d un parcours d interpr tation du patrimoine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de faisabilit et de pr conisations pour la d couverte du patrimoine des murs p ches et la cr ation d un parcours d interpr tation du patrimoine"

Transcription

1 Etude de faisabilit et de pr conisations pour la d couverte du patrimoine des murs p ches et la cr ation d un parcours d interpr tation du patrimoine Comit de pilotage du 17 F vrier 2011

2 Sommaire 1. Rappel des ÄlÄments principaux du diagnostic 2. Proposition de scänarii, de cheminements et d outils d interprätation 2

3 Résumé de la démarche proposée PHASES/ ETAPES Prise de connaissance / lancement Inventaire des potentiels d interprätation PHASE 1 DIAGNOSTIC ET AXES DE VALORISATION Analyse d expäriences comparables Analyse de la demande Diagnostic DÄfinition et hiärarchisation des axes de valorisation PHASE 2 PROPOSITION DE SCENARIOS Proposition de scänarios de valorisation Aide au choix d un scänario PHASE 3 APPROFONDISSEMENT ET PRECONISATIONS Plan d actions dätaillä Description et mise en œuvre du parcours d interprätation Plan de financement prävisionnel et partenariats 3

4 Calendrier actualisé 4

5 1. Éléments principaux du diagnostic

6 Entretiens Ayem Zamen Renouveau des murs É pñches / Le Sens de l Humus Jardins de la Lune APUM La Girandole M. Debost / CG93 Arlette Auduc (DRAC) Jacques Brunet (ethnologue) Marie-Christine LÄger (SociÄtÄ RÄgionale d Horticulture de Montreuil) AndrÄ Patureau (ancien horticulteur, repräsentant des propriätaires priväs) Gilbert Schoon (MusÄe histoire vivante de Montreuil) Philippe Schuller (SociÄtÄ RÄgionale d Horticulture de Montreuil) Myriam BERCOVICI, ChargÄe de mission friches, errance, usages temporaires et habitat läger (mairie de Montreuil) Pierre-Luc VACHER, ChargÄ de mission environnement biodiversitä (mairie de Montreuil) VÄronique IliÄ, PrÄsident de l association Montreuil Environnement Sandrine Riesser, Directrice de l OT de Montreuil, et AurÄlie Ponsart 6

7 Points clé des entretiens Un terrain associatif complexe mais cependant unevolontä communeaffirmäe : valoriser les MAP auprüs du grand public Trois projets au stade de la räflexion portäs par les associations Un centre d interprätation imaginä par la SRHM Une Maison de terroir imaginä par Montreuil aux PÑches Un projet de quartier et de lieu culturel d ambition au moins rägionale imaginä par Montreuil Environnement Dans la räflexion sur la valorisation du patrimoine, il faudrait intägrer les usages, un lieu de vie et de travail La ränovation des murs É pñches näcessaire mais pas É l Ächelle de l ensemble du quartier, privilägier la qualitä É la quantitä Les MAP, 1 er produit touristique de Montreuil! 8100 visiteurs É l OT en balades urbaines (203 participants) + 9 groupes accueillis (173 vis.), 332 pots de miel MAP vendus 7

8 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DU PATRIMOINE MONTREUILLOIS VALORISABLE AUTOUR DE LA THEMATIQUE á MURS A PECHES à 1 - Le patrimoine matäriel 1-1 Le patrimoine culturel Les murs É pñches. omnipräsents dans toute la ville, particuliörement dense dans le quartier Saint- Antoine Ä Un secteur Å l abandon depuis 50 ans d un point de vue patrimoniale É Les maisons d horticulteurs Les däcors ( maisons, mairie, Äglise Saint pierre-saint Paul) Le musäe et les collections de la SociÄtÄ RÄgionale d Horticulture de Montreuil Les collections du MusÄe de l histoire vivante ayant trös Å l histoire de l horticulture Å Montreuil L ensemble des documents des archives municipales et däpartementales 8

9 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DU PATRIMOINE MONTREUILLOIS VALORISABLE AUTOUR DE LA THEMATIQUE «MURS A PECHES» 1-2 Le patrimoine naturel -Dans les murs à pêches «le végétal a repris sa liberté après une maîtrise extrême de la nature par les horticulteurs des murs à pêches». Une flore et une faune des Äboulis et des anfractuositäs. La diversitä des paysages : naturels et culturels, macros et micros - Le jardin école de la SociÄtÄ RÄgionale d Horticulture de Montreuil - Le parc des Beaumonts et le parc des Guilands ( anciennes carriöres du gypse mais pas d ÄlÄments visuels interprätables) 9

10 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DU PATRIMOINE MONTREUILLOIS VALORISABLE AUTOUR DE LA THEMATIQUE á MURS A PECHES à 2 - Le patrimoine immatäriel La tradition agricole de Montreuil depuis le Moyen-Üge Les savoir-faire späcifiques des horticulteurs Montreuillois liäs au systöme des murs L histoire sociale liäe au däveloppement de l horticulture, en relation avec l histoire sociale d aujourd hui La mämoire des anciens horticulteurs et/ou de leurs descendants La SociÄtÄ RÄgionale d Horticulture de Montreuil La seconde vie des murs Å pçches : outil du lien social avec les activitäs des associations präsentes sur le site. 10

11 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DES OUTILS DE DECOUVERTE DU PATRIMOINE LIE AUX MURS A PECHES EXISTANT AUJOURD HUI Les visites de site Visite libre des murs Å pçches par l association á Murs Å pçches à Point forts. Voir á Å l intärieur à des murs. AccÖs gratuit Points faibles. Impression d abandon. TrÖs faible amplitude d ouverture Visite libre du jardin Äcole et du musäe de la SRHM Point forts. Espace donnant l image fidöle de ce que pouvait Çtre un clos Å pçches. Ambiance conviviale (vente de produits, rencontre de passionnäs et de professionnels). MÄdiation humaine trös satisfaisante (mais aläatoire). AccÖs gratuit Points faibles. Trop faible amplitude d ouverture. Signalisation Å optimiser depuis la rue. On peut häsiter Å entrer, croyant que c est un espace räservä et non ouvert librement au public. MusÄographie de l espace d exposition Å revoir : espace trop exigu, les objets ne sont pas assez mis en valeur. Pas de panneaux explicatifs dans le jardin lui-mçme 11

12 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DES OUTILS DE DECOUVERTE DU PATRIMOINE LIE AUX MURS A PECHES EXISTANT AUJOURD HUI Les visites de site (suite) Le sentier de promenade et de randonnäe á la boucle des 3 parcs à Point forts. Permet de däcouvrir diffärents quartiers de Montreuil Points faibles. DÄficience de la signalätique : en termes d image (la ligne jaune est associäe Å l idäe d interdiction de stationner), peinture effacäe - Traverse des murs Å pçches dans la zone qui ne permet pas de visualiser l intärieur d un clos, impression de á boulevard à traversant notamment Å cause de la circulation des voitures et des camions - Ne recoupe pas les itinäraires däveloppäs autour des bornes de la citä 12

13 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DES OUTILS DE DECOUVERTE DU PATRIMOINE LIE AUX MURS A PECHES EXISTANT AUJOURD HUI Un itinäraire de däcouverte autour des bornes á Histoire de la citä à. 3 bornes concernent plus particuliörement le patrimoine horticole (hâtel de ville, impasse GobÄtue, jardin Äcole) Point forts. Permet de däcouvrir l histoire de Montreuil. MatÄriel räsistant dans la duräe au vandalisme. Pas de pollution visuelle marquante Points faibles. Le nombre de lieux lägendäs et de thömes abordäs est limitä.. Informations limitäes sur chaque thämatique : ce sont des lägendes de ce que l on voit.. Elles se fondent dans le paysage urbain donc parfois difficile Å repärer sans le plan de l office du tourisme. Pas de visuels pour venir illustrer les propos. TrÖs peu de personnes les lisent, notamment parmi les Montreuillois.. Seulement 4 bornes sur le thöme murs Å pçches 13

14 Diagnostic Patrimonial INVENTAIRE DES OUTILS DE DECOUVERTE DU PATRIMOINE LIE AUX MURS A PECHES EXISTANT AUJOURD HUI Les animations et ÄvÄnements Balades en groupe Jardin école Festival des Murs É pñches ActivitÄs des associations präsentes sur le site de Saint-Antoine : spectacles, ÄvÄnements, ateliers, rencontres 14

15 Benchmarking, des Äquipements sur le thöme de l horticulture et des murs LE POTAGER DU ROI Visite libre et commentäe le week-end 3 panneaux d interprätation (1 en lave ÄmaillÄe, les autres á bricoläs à), cartels pour lägender les arbres plaques anciennes ÄmaillÄes pour nommer chaque jardin un däpliant de visite remis avec le billet d enträe pas d outils de mädiation numäriques Animations : cours de jardinage, spectacles, ÄvÄnements, expositions temporaires IntÄgration du potager dans un circuit de däcouverte urbaine (bornes) Exposition temporaire sur les murs extärieurs du potager ( BD historique sur le chüteau de Versailles) Nombre de visiteurs annuels : 1223, essentiellement des groupes scolaires 15

16 Benchmarking, des Äquipements sur le thöme de l horticulture et des murs THOMERY une tradition de culture du chasselas en espaliers un chemin d interprätation serpente entre les murs Å raisins et les terrains Å vignes petit musäe local culture du raisin chez quelques particuliers Å titre patrimonial et pour une consommation locale dans quelques restaurants environnants. Certains murs inscrits aux monuments historiques prä-inventaire en cours pour l'obtention potentielle du label Jardin remarquable parcours de visite audioguidä tälächargeable gratuitement pour däcouvrir le village (Zevisit) 16

17 2. Proposition de sc narii, de cheminements et d outils d interpr tation

18

19 Principes d amänagements U5 Phase Un balisage piäton et voiture depuis le centre-ville Un premier räseau limitä de cheminements pour donner rapidement un signal Un chemin reliant l enträe Impasse Gobetue et rue Pierre de Montreuil La prairie est un espace public disponible pour les associations. Cet espace doit Ñtre clos sur les parcelles attenantes et fermä la nuit sur la rue Pierre de Montreuil Une structure d accueil lägüre, mobile et räversible É l enträe Rue Pierre de Montreuil. Un sentier d interprätation le long des jardins familiaux (platelage bois accessible PMR / barriüre-lutrin sur la prairie) Une placette vägätalisäe, petite aire de repos/dätente avec point haut d observation Le cheminement d interprätation se prolonge par la parcelle Ayem Zamen (couloir vägätal avec fentes de vision) / sortie vers impasse Gobetue AccÜs É un point haut (talus existant räamänagä) dans le coude de la Villa St Antoine L ensemble du cheminement est ÄquipÄ d outils d interprätation Une boucle est proposäe au däpart de la placette vers les parcelles Jardins de l Humus, Sens de l Humus, Vivre les murs, Racines en ville et petit bois => visite uniquement le we (via les associations ou via un animateur ville) 2 toilettes süches 19

20 Phase 1 Cheminement Phase 1 Boucle accessible le we Phase 2 Cheminement Phase 3 Cheminement Point haut d observation Placette vägätalisäe et clâturäe AccÖs de service VL Å la prairie Point d accueil mobile et thämatisä MAP

21 Aménagement point haut Villa St Antoine 21

22 AmÄnagement d une placette dans la prairie au cœur du cheminement Impasse Gobetue / rue de Montreuil 22

23 Principes d amänagements U5 Phase /2013 Un chemin reliant la parcelle Ayem Zamen et la Villa St Antoine via la parcelle 157 du CG93 AccÜs rue Saint Antoine vers parcelle de Melle Pouplier : 2 options Si parcelle fermäe et non visible => dispositif extärieur de mädiation Si parcelle ouverte É la visite + parcelles attenantes CG et Ville => un cheminement späcifique sur les 4 parcelles = un jardin thämatique Liaison entre Parc Montereau/Parc About et MAP (cf. Ätude Madec/Coloco) Phase 3 - É partir de 2014 Jonction parcelle Mme Pouplier vers Ru Gobetue Jonction impasse Gobetue vers Ru Gobetue Passerelle au dessus de l autoroute (cf. Ätude Madec/Coloco) reliant les deux parties de la rue Saint Antoine 23

24 Projet PLU

25 Les outils d interprätation FEUILLE DE ROUTE FIXEE A L ISSUE DE LA PHASE 1 prise en compte des diffärents publics (habitants du quartier / Montreuillois / touristes franãais et Ätrangers, adultes/enfants) Phasage des Äquipements Å räaliser. Phase 1 = 2011 avec coåts maçtrisäs sur la base de la situation actuelle. Phase 2 = Phase 3 = Å partir de

26 Les outils d interprätation NOS PROPOSITIONS D OUTILS D INTERPRETATION LA STRATEGIE PHASE 1. capitaliser sur les outils d interprätation existants. däfinir des outils d interprätation rapides É mettre en œuvre et É moindres coâts. s appuyer sur la richesse des ÄlÄments de contenus facilement mobilisables (Ätudes, textes historiques, collections, tämoignages, ressources iconographiques). proposer des outils d interprätation en extärieur conãus pour räsister au vandalisme. Äquilibrer les deux parties du quartier Saint-Antoine en terme de valorisation PHASE 2. intägrer des outils de valorisation dans les projets en cours ( parc aquatique). s assurer d une actualisation possible des contenus PHASE 3. imaginer des enrichissements du parcours de valorisation du patrimoine des murs Å pçches Å l Ächelle d un nouveau quartier agri-culturel 26

27 Les outils d interprätation LES PRINCIPES D INTERPRETATION ET LES OUTILS CORRESPONDANT Guider le regard. portes avec grilles pour voir Å l intärieur des parcelles, logo des MAP (Å cräer) intägrä dans la ferronnerie de la porte. fentes de vision Å cräer dans les murs. points hauts,. table panoramique. longue vue, mire de vision. accös aux images avec outil numärique - Informer. Nouvelles bornes Decaux Å cräer. panneaux graphiques. büches imprimäes (büches utilisäes par horticulteurs pour protäger les arbres). Tables de jeux - Expliquer. Outil numärique. tourisme participatif : visite avec un jeune du quartier comme guide ( Cf expärience de L Hay-les-Roses). des bloggers des MAP. MAP sur Face book et Twitter Jouer pour däcouvrir :. cräation d une mascotte qui accompagne la visite des plus jeunes au fil des panneaux graphiques. quiz urbain 27

28 Les outils d interprätation LES OUTILS NUMERIQUES Téléchargement du parcours de visite via internet - depuis un ordinateur ou une borne dans la ville - transfert possible sur lecteur MP3 ou täläphone portable disposant d un lecteur Mp3 - possibilitä de tälächarger les contenus depuis le site internet de la ville - gratuit pour le visiteur - dälais estimatifs de mise en place :. de 1 Å 3 mois si contenus non fournis. 2 semaines environ si contenus fournis 28

29 Les outils d interprätation LES OUTILS NUMERIQUES Equiper les bornes Decaux d un boätier bluetooth et d un QR code - Le principe du bluetooth. activer bluetooth sur son täläphone portable (disponible sur la trös grande majoritä des täläphones). au passage d une borne, un contenu se däclenche. tälächargement en streaming. uniquement commentaires audio. duräe maximum du commentaire 5 minutes sinon le tälächargement est long. pas de coåt de communication pour le visiteur. actualisation simple. accös au mçme parcours de visite que via le tälächargement sur internet mais sans les images 29

30 Les outils d interprätation LES OUTILS NUMERIQUES Le principe du QR code. disponible pour les täläphones ayant accös Å internet. lire le QR code de la borne. accös direct au contenu en streaming c'est-å-dire via internet, sans dälai de tälächargement. contenu sans limitation de volume. accös Å des images, sons, films. pas de coåt de communication pour le visiteur. actualisation simple. accös au mçme parcours de visite que via le tälächargement sur internet Lien pour une dämonstration borne Lien pour dämonstration smartphone 30

31 Les outils d interprätation LES OUTILS NUMERIQUES UN QUIZ URBAIN därivä du á street marketing à ou á marketing de rue à : cräation d ÄvÄnements, de performances pour faire connaitre un produit ou un service utiliser la rue comme support de mädiation pour faire mieux connaitre les MAP en cräant un mode d expression original et amusant un quiz sous forme de cases de jeu questions/räponses peintes sur les trottoirs Les visiteurs jouent en allant d une case Å l autre pour däcouvrir les räponses, däclinä sur le principe du jeu de l oie Mise en place sur le secteur rue de la Nouvelle France Les avantages :. inciter les visiteurs Å aller dans ce quartier oé les ÄlÄments de patrimoine ne sont pas aujourd hui väritablement utilisables dans un parcours de valorisation ( peu de murs visibles et accessibles, mauvais Ätat de conservation). une intervention lägöre, räversible et peu vandalisable sous forme de peinture au sol, sur les trottoirs. cräer l ÄvÄnement ( le buzz) pour marquer la volontä d une Ävolution du quartier des MAP et son lancement plusieurs possibilitäs. marquage au sol avec peinture 31

32 Les outils d interprätation LES OUTILS NUMERIQUES UN QUIZ URBAIN exemples de textes des cases. case 1 : Combien existait-il de kilomötres de murs Å pçches en 1825 Å Montreuil? Pour le savoir avancez de 30 pas case 2 : Il existait 600 km de murs Å pçches en Pourquoi les murs Å pçches Ätaient recouverts de plütre? La räponse vous attend sur la prochaine case. Case 3 : Le plütre permet aux murs d emmagasiner de la chaleur le jour et de le la restituer la nuit pour accälärer le mårissement des fruits. Quelle est la taille de la plus grosse pçche räcoltäe Å Montreuil? Continuez sur le trottoir et vous le däcouvrirez. 32

33 Les outils d interprätation LES OUTILS NUMERIQUES UN QUIZ URBAIN. clean-tag Nettoyage des trottoirs avec jet Å haute pression pour former un motif ou un texte 33

34 Programmation du parcours d interprätation U 1 : INTRODUCTION AU PARCOURS DE VISITE ( PLACE DE LA MAIRIE / SORTIE DU METRO ) SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 Sous-unitÄ 2 Sous-unitÄ 3 Sous-unitÄ 4 THEMATIQUES - dates clefs /points de repåre sur le passä agricole de Montreuil ( XIIe XXI e siåcles) - carte de l ensemble du parcours de visite - l agriculture montreuilloise, source d inspiration des artistes d hier Ü aujourd hui (peintures, sculptures, chansons, livres ) - la renommäe mondiale de la pàche de Montreuil OUTILS DE MEDIATION - Totem d information* sous forme d expression artistique ( Ñ la jardiniåre d aujourd hui Ö) - sur le totem : panneaux graphiques - täläphone portable - sur le totem : panneaux graphiques - täläphone portable - sur le totem : panneaux graphiques - täläphone portable - sur le totem : panneaux graphiques - täläphone portable PUBLICS - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux -Tous publics + niveau enfants pour les panneaux - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux PHASES Phase 1 Phase 1 Phase 1 Phase 1 räalisable par une association Å vocation artistique präsente sur le site des MAP 34

35 Programmation du parcours d interprätation U 2 : LES LIEUX DE VIE DES HORTICULTEURS SOUS UNITE D INTERPRETATION THEMATIQUES OUTILS DE MEDIATION PUBLICS PHASES Sous-unitÄ 1 Introduction - borne Decaux Ü cräer - Tous publics Phase 1 Sous-unitÄ 2 - l architecture des maisons d horticulteurs - täläphone portable (en lien avec la borne Decaux) - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux Phase 1 - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) Phase 2 Sous-unitÄ 3 - les dynasties d horticulteurs - täläphone portable (en lien avec la borne) -Tous publics + niveau enfants pour les panneaux Phase 1 - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) Phase 2 Sous-unitÄ 4 - la vie quotidienne d une famille d horticulteurs Ü la maison - täläphone portable (en lien avec la borne) - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) - täläphone portable (en lien avec la borne) - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) Phase 1 Phase 2 Sous-unitÄ 5 - DÅs la fin du XIX e siåcle, l horticulture cåde peu Ü peu le pas face Ü l industrie et les horticulteurs aux ouvriers. - täläphone portable (en lien avec la borne) - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) - täläphone portable (en lien avec la borne) - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) Phase 1 Phase 2 35

36 Programmation du parcours d interprätation 36

37 Programmation du parcours d interprätation U 3 : L HISTOIRE DE LA VIGNE A MONTREUIL SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 THEMATIQUES - Dates et chiffres clefs - lieux de culture dans la ville - lien vigne/horticulture (feuille de vigne entourant les pàches par exemple) - signaler les ÄlÄments däcoratifs de l Äglise liäs Ü la culture de la vigne OUTILS DE MEDIATION -borne Decaux Ü cräer - täläphone portable PUBLICS PHASES - Tous publics Phase 1 37

38 Programmation du parcours d interprätation U 4 : LES MAP AU CŒUR D UNE ECONOMIE SOUS UNITE THEMATIQUES OUTILS DE PUBLICS PHASES D INTERPRETATION MEDIATION Sous-unitÄ 1 Introduction - borne Decaux Ü cräer - Tous publics Phase 1 Sous-unitÄ 2 - Les artisans travaillent pour l horticulture (vannier, tonnelier, bourrelier, charretier, forgeron ) - täläphone portable (en lien avec la borne Decaux) - täläphone portable (en lien avec panneaux d information) - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux Phase 1 Phase 2 38

39 Programmation du parcours d interprätation U 5 : LES MAP COMME ESPACE DE TRAVAIL SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unité 1 THEMATIQUES - Introduction : dates et chiffres clefs, un espace de travail OUTILS DE MEDIATION -borne Decaux existante - téléphone portable PUBLICS PHASES - Tous publics Phase 1 Sous-unité 2 - la technique de culture à la montreuilloise - petit panneau graphique - téléphone portable - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 Sous-unité 3 Sous-unité 4 - le travail des horticulteurs au printemps - le travail des horticulteurs en été - petit panneau graphique - téléphone portable - petit panneau graphique - téléphone portable -Tous publics + niveau enfants pour le panneau - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 Phase 1 Sous-unité 5 - le travail des horticulteurs en automne - petit panneau graphique - téléphone portable - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 Sous-unité 6 - le travail des horticulteurs en hiver - petit panneau graphique - téléphone portable - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 Sous-unité 7 - les outils utilisés - petit panneau graphique - téléphone portable Sous-unité 8 - le travail des femmes - petit panneau graphique - téléphone portable - Tous publics + niveau enfants pour le panneau - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 Phase 1 Sous-unité 9 - les murs : techniques de construction - petit panneau graphique - téléphone portable - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 - coupe de mur en écorché et légendées Phase 2 39

40 Programmation du parcours d interprätation U 5 : LES MAP COMME ESPACE DE TRAVAIL Sous-unitÄ 10 - le micro climat entre les MAP - coupe de mur en ÄcorchÄ et lägendäes - petit panneau graphique - täläphone portable - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 2 Phase 1 - cadran solaire Phase 2 Sous-unitÄ 11 Sous-unitÄ 12 Sous-unitÄ 13 - un espace de mixitä sociale d hier (arriväe d horticulteurs et de journaliers venus de province, bourguignons notamment) Ü aujourd hui ( präsence des tsiganes) - les MAP : un espace oâ la nature reprend ses droits (faune et flore sauvage) - les MAP aujourd hui : un patrimoine Ü protäger, un lieu vivant avec la präsence des associations, un quartier en devenir - petit panneau graphique - täläphone portable - petit panneau graphique - täläphone portable - parabole pour Äcouter les oiseaux - un espace d accueil sous forme d Äquipement mobile - Tous publics + niveau enfants pour le panneau - Tous publics + niveau enfants pour le panneau Phase 1 Phase 1 Phase 2 - Tous publics Phase 1 40

41 Programmation du parcours d interprätation 41

42 Programmation du parcours d interprätation U 6 : L HISTOIRE DE L EVOLUTION DU QUARTIER SAINT ANTOINE D HIER A DEMAIN SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 THEMATIQUES - l Ävolution des paysages Ü l Ächelle du quartier Saint-Antoine, d hier Ü demain OUTILS DE MEDIATION - construction d une passerelle/belvädåre sur l autoroute - table panoramique avec panneaux graphiques - longues-vue Ü remonter le temps PUBLICS - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux PHASES Phase 3 42

43 Programmation du parcours d interprätation U 7 : LES MAP COMME ESPACE DE TRAVAIL SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 Sous-unitÄ 2 Sous-unitÄ 3 THEMATIQUES A l origine : abbaye Saint- Antoine puis ferme Saint- Antoine, les moulins Les MAP avant la rävolution Tout savoir sur les MAP en jouant OUTILS DE MEDIATION -borne Decaux Ü cräer - täläphone portable -borne Decaux Ü cräer - täläphone portable - Un grand quiz urbain avec marquage au sol : syståme de cases questions/räponses däclinä sur le principe du jeu de l oie. Il faut aller d une case Ü l autre pour trouver la räponse aux questions posäes. PUBLICS PHASES - Tous publics Phase 1 -Tous publics Phase 1 - Tous publics y compris enfants Phase 1 43

44 Programmation du parcours d interprätation U 8 : LES JARDINS THEMATISES SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 THEMATIQUES - La vigne en culture : les cäpages cultiväs Ü Montreuil au fil des siåcles, raisins de table et raisins pour le vin OUTILS DE MEDIATION - Plantation de ceps de vigne - panneaux graphiques - täläphone portable PUBLICS - Tous publics + niveau enfants pour les panneaux PHASES Phase 2 Sous-unitÄ 2 - Le räle dans l eau dans la culture (ru, mares, puits ) - jardin d eau - panneaux graphiques - täläphone portable -Tous publics + niveau enfants pour les panneaux Phase 2 44

45 Programmation du parcours d interprätation U 9 : L ORGANISATION DE LA PROFESSION, LA TRANSMISSION D HIER A DEMAIN SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 Sous-unitÄ 2 THEMATIQUES Les horticulteurs s organisent (sociätä d horticulture, coopäratives, gardemessier.) Le lycäe horticole (type de formation, enseignements, däbouchäs) OUTILS DE MEDIATION - borne Decaux existante - täläphone portable - petit panneau graphique - täläphone portable PUBLICS PHASES - Tous publics Phase 1 -Tous publics + niveau enfants pour les panneaux Phase 1 45

46 Programmation du parcours d interprätation U 10 : L HISTOIRE DU PLATRE A MONTREUIL ( PARC DES BEAUMONTS) SOUS UNITE D INTERPRETATION Sous-unitÄ 1 Sous-unitÄ 2 THEMATIQUES - L histoire de l exploitation des diffärentes carriåres de gypse de Montreuil dås le XVIe siåcle - Le principe de la transformation du gypse en plãtre - un räseau de galeries et des bancs d extraction Ü ciel ouvert OUTILS DE MEDIATION - borne Decaux existante - täläphone portable - marquage au sol d une partie de l ancien räseau de galeries et des bancs d extraction - panneaux graphiques - täläphone portable PUBLICS PHASES - Tous publics Phase 1 -Tous publics + niveau enfants pour les panneaux Phase 2 46

47 Annexes

48 carte du foncier

49 Projet PLU

50 Périmètre site classé des mûrs à pêches

51 51

52 52

Étude de définition et de faisabilité d un projet agri-urbain et agri-culturel Secteur des Murs à Pêches de Montreuil

Étude de définition et de faisabilité d un projet agri-urbain et agri-culturel Secteur des Murs à Pêches de Montreuil Étude de définition et de faisabilité d un projet agri-urbain et agri-culturel Secteur des Murs à Pêches de Montreuil Phase 1 : diagnostic, enjeux et scénarios Rappel de la mission 1. Mission Objectif

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR UNIVERSITE AMIENS CENTRE VILLE

SCHEMA DIRECTEUR UNIVERSITE AMIENS CENTRE VILLE SCHEMA DIRECTEUR UNIVERSITE AMIENS CENTRE VILLE Préconisations en matière de développement durable Page 2 sur 13 SOMMAIRE I. PrÄservation des espåces animales...3...3...3 II. PrÄservation des espaces vägätalisäs...4...4...4

Plus en détail

ECO- BALADE, C EST QUOI?

ECO- BALADE, C EST QUOI? PRÉSENTATION AMANDIER CITRON D E C o u v e r t e ECO- BALADE, C EST QUOI? Ecobalade permet la découverte de la faune et de la flore en randonnée grâce à une application smartphone. C est aussi un site

Plus en détail

Grand jeu. Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande?

Grand jeu. Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande? Grand jeu Maison neuve Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande? Plus de renseigements sur www.ville-guerande.fr Rubriques : Vivre / Urbanisme / L écoquartier Maison Neuve PROJET D ÉCOQUARTIER

Plus en détail

Maillage Vert PRDD Région de Bruxelles-Capitale Phase 2 : Volet Opérationnel Etude de conception

Maillage Vert PRDD Région de Bruxelles-Capitale Phase 2 : Volet Opérationnel Etude de conception Maillage Vert PRDD Région de Bruxelles-Capitale Phase 2 : Volet Opérationnel Etude de conception PARTIE 2 : Esquisses d intention Continuité Fleuriste Connexion Bockstael Parc de la Senne Jardins du Fleuriste

Plus en détail

Z A C P A U L C L A U D E L T R A N C H E 4 MISSION D ETUDE DE POLLUTION DES SOLS. C a h i e r d e s C l a u s e s P a r t i c u l i Ç r e s

Z A C P A U L C L A U D E L T R A N C H E 4 MISSION D ETUDE DE POLLUTION DES SOLS. C a h i e r d e s C l a u s e s P a r t i c u l i Ç r e s Z A C P A U L C L A U D E L T R A N C H E 4 MarchÄ de services : MISSION D ETUDE DE POLLUTION DES SOLS C a h i e r d e s C l a u s e s P a r t i c u l i Ç r e s ProcÄdure adaptäe en application de l article

Plus en détail

LE PROJET CLUB. Le projet associatif, pour construire l avenir de notre club

LE PROJET CLUB. Le projet associatif, pour construire l avenir de notre club LE PROJET CLUB DE Le projet associatif, pour construire l avenir de notre club PROJET CLUB MODE D EMPLOI De nombreux clubs sont däjå enträs dans la dämarche de projet. Le präsent outil, n est pas un format

Plus en détail

LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS EN LORRAINE. Guide d aide à la candidature

LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS EN LORRAINE. Guide d aide à la candidature LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS EN LORRAINE Guide d aide à la candidature SOMMAIRE Le Label 2 En Lorraine 3 Les Chiffres-clés du fleurissement en Lorraine 3 Le Jury Régional 4 Modalités de candidature

Plus en détail

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44)

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44) LE CENTRE D ACCUEIL LE JARDIN PEDAGOGIQUE v 2014 2010 Maison du Lac de Grand Lieu Centre d éducation à l Environnement - QE & BBC Bouaye (44) Maître d ouvrage : Conseil Général de Loire Alantique SHON

Plus en détail

6.1. Quels indicateurs peuvent Étre mis au point au niveau de l Union pour assurer le suivi des caractäristiques et des tendances de la

6.1. Quels indicateurs peuvent Étre mis au point au niveau de l Union pour assurer le suivi des caractäristiques et des tendances de la 4.4. Comment peut-on favoriser la complämentaritä des politiques communautaires et nationales dans un souci d amälioration de la cohäsion territoriale? Si on considäre que la cohåsion territoriale råpond

Plus en détail

Ålaboration de la deuxiçme Étape de l Agenda 21 de l Essonne

Ålaboration de la deuxiçme Étape de l Agenda 21 de l Essonne CONSEIL GENERAL DE L'ESSONNE Ålaboration de la deuxiçme Étape de l Agenda 21 de l Essonne RÄunion du 11/ 09 / 08 Animation territoriale Identifier, capitaliser et diffuser les bonnes pratiques pour favoriser

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM

DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM DOSSIER DE PRESSE WWW.ENVIROFLUIDES.COM Site de e-commerce spécialisé dans les fluides industriels (froid, air comprimé, régulation,...) destiné principalement aux industriels, et spécialistes. Site proposant

Plus en détail

BESANCON. et la mise en valeur de ses collines

BESANCON. et la mise en valeur de ses collines BESANCON et la mise en valeur de ses collines Atelier d cologie urbaine- Starbourg- juin 2014 LES ESPACES VERTS A BESANCON 120 000 habitants Surface de la commune: 6 505 ha Surface verte : 2 418 ha (soit

Plus en détail

Au Fil du Temps. Bureau d études. Aménagement du promontoire du cingle Paunat-Limeuil Avant projet sommaire janvier 2014

Au Fil du Temps. Bureau d études. Aménagement du promontoire du cingle Paunat-Limeuil Avant projet sommaire janvier 2014 La valorisation du patrimoine et de l environnement Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Bureau d études Au Fil du Temps Aménagement du promontoire du cingle Paunat-Limeuil Avant projet sommaire

Plus en détail

Ecoute. EfficacitÄ. DiscrÄtion. Notre force vient de notre diffärence!

Ecoute. EfficacitÄ. DiscrÄtion. Notre force vient de notre diffärence! Ecoute EfficacitÄ DiscrÄtion Notre force vient de notre diffärence! 1 PrÄsentation 2 Ecoute, efficacitä et discrätion : Depuis 2003, C NET 15 met ses compätences en pratique en y intägrant une valeur supplämentaire,

Plus en détail

La démarche de Laval

La démarche de Laval XAVIER VILLEBRUN Directeur territorial, chef du service patrimoine de la ville de Laval [xavier.villebrun@laval.fr] LAURENT CHRÉTIEN Directeur général de Laval Virtual, chef de projet de la Cité de la

Plus en détail

MarchÄ des professionnels. Le marchä des professionnels. Commentaires. Prise de notes

MarchÄ des professionnels. Le marchä des professionnels. Commentaires. Prise de notes Le marchä des professionnels 1 INTRODUCTION Les attentes des professionnels Quels sont les attentes des professionnels vis Ä vis de la banque? A titre privå A titre professionnel 2 INTRODUCTION Les attentes

Plus en détail

Le jardin partagé. Projet d aménagement du jardin intérieur Hôpital de Saint-Geniez d Olt

Le jardin partagé. Projet d aménagement du jardin intérieur Hôpital de Saint-Geniez d Olt Paysages lointains Sonia Delaunay, 1937 Le jardin partagé Projet d aménagement du jardin intérieur Hôpital de Saint-Geniez d Olt Janvier 2012 Laurence Garfield Paysagiste ENSP 2 rue des Mathurins 91570

Plus en détail

7 nouveaux circuits à découvrir

7 nouveaux circuits à découvrir DOSSIER DE PRESSE Juin 2014 Randonnée 2014 Chapelle Saint Drédeno de Saint-Gérand 7 nouveaux circuits à découvrir La randonnée profite d un réel engouement, particulièrement en Centre-Bretagne, grâce à

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Marchés Ordonnance Prestations intellectuelles ACCORD-CADRE DIAGNOSTIC AMIANTE ET PLOMB AVANT TRAVAUX ET/OU AVANT DEMOLITION Cahier des clauses techniques particulières Sommaire 1 ARTICLE 1 -GENERALITES...3

Plus en détail

Présentation de la nouvelle organisation du Dialogue citoyen

Présentation de la nouvelle organisation du Dialogue citoyen Relevé de propositions CCQ Hôtel de Ville Réunion du 26 juin 2014 Maison du Port au Blé Ordre du jour : Tour de table Présentation de la nouvelle équipe municipale et de l organisation du Dialogue citoyen

Plus en détail

PRESENTATION DU CONCEPT

PRESENTATION DU CONCEPT SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU CONCEPT...2 2. PLAN DE COMMUNICATION...4 3. PROGRAMME DES 4 JOURS...4 4. LOCALISATION...6 5. MODALITES DE PARTICIPATION...9 5.1. Participation des massifs...9 5.2. Participation

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATEGIQUES

ORIENTATIONS STRATEGIQUES EVALUATION DU PLAN D ACTIONS TOURISME DURABLE 2009-2013 DEFINITION D UN NOUVEAU PLAN D ACTIONS 2014-2019 ORIENTATIONS STRATEGIQUES 1 Réalisé avec le soutien financier de : SOMMAIRE Objectifs et méthode...

Plus en détail

Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais

Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais Lancement de la saison touristique 2014 en Pays Roussillonnais PRESENTATION DES OUTILS DE LA SAISON 2014 Le guide touristique 2014 -Un guide pratique qui présente toute l offre tourisme & loisirs -Un document

Plus en détail

CATALOGUE DES VISITES ANIMÉES DE LA MAISON DE LA PIERRE ET DU CIMENT AINSI QUE LES JOURNÉES ORGANISÉES AVEC NOS PARTENAIRES.

CATALOGUE DES VISITES ANIMÉES DE LA MAISON DE LA PIERRE ET DU CIMENT AINSI QUE LES JOURNÉES ORGANISÉES AVEC NOS PARTENAIRES. CATALOGUE DES VISITES ANIMÉES ET DES ATELIERS DE GROUPES DÉCOUVREZ LE CATALOGUE DES VISITES ET ATELIERS DE LA MAISON DE LA PIERRE ET DU CIMENT AINSI QUE LES JOURNÉES ORGANISÉES AVEC NOS PARTENAIRES. En

Plus en détail

Open Data Nantes, un appel Ä projets innovants

Open Data Nantes, un appel Ä projets innovants Open Data Nantes, un appel Ä projets innovants Dans le cadre de l ouverture des donnçes publiques, Nantes MÇtropole, la Ville de Nantes et leurs partenaires lancent un appel Ä projets innovants rçutilisant

Plus en détail

Notice du zonage d assainissement

Notice du zonage d assainissement Commune de SAINT JULIEN MONTDENIS Notice du zonage d assainissement Juin 2008 BP 314, Savoie Technolac, 73375 Le Bourget-du-Lac cedex TÅl / Fax : 04.79.25.34.50 alpepur@wanadoo.fr / www.alpepur.com Notice

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

Comment devenir Gîtes Panda?

Comment devenir Gîtes Panda? Présentation du Label Gîtes Panda Comment devenir Gîtes Panda? Le label "Gîte Panda" a été créé par le WWF-France en 1993. Sa gestion générale s'effectue, au sein du WWF, dans le cadre d un programme spécifique,

Plus en détail

Ville de Lyon Direction de l Enfance DIRECTEUR (TRICE) D ETABLISSEMENT D ACCUEIL D ENFANTS DE 0 A 6 ANS

Ville de Lyon Direction de l Enfance DIRECTEUR (TRICE) D ETABLISSEMENT D ACCUEIL D ENFANTS DE 0 A 6 ANS DIRECTEUR (TRICE) D ETABLISSEMENT D ACCUEIL D ENFANTS DE 0 A 6 ANS Elle assure la responsabilitä de l Äquipement dans le respect du cadre räglementaire et de la räglementation Ville de Lyon. Elle est garante

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

Cahier des charges Ecole NumÄrique Rurale : Guide Technique

Cahier des charges Ecole NumÄrique Rurale : Guide Technique Cahier des charges Ecole NumÄrique Rurale : Guide Technique Une Ecole NumÄrique Rurale, ce nåest pas que des matäriels ajoutäs les uns aux autres. CÅest un ensemble cohärent fait de matäriels et de services

Plus en détail

Création du Conseil supérieur de l œnotourisme

Création du Conseil supérieur de l œnotourisme Création du Conseil supérieur de l œnotourisme de la réflexion à la distinction de l offre œnotourisme La France est le premier producteur de vins au monde et la première destination touristique mondiale.

Plus en détail

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement A ce stade de son développement, les dynamiques et les enjeux sur la commune sont multiples. Ils concernent à la fois des enjeux de développement

Plus en détail

Grand nombre de projets de développement résidentiels, récréotouristiques

Grand nombre de projets de développement résidentiels, récréotouristiques Bienvenue Programme particulier d urbanisme du secteur central de Chelsea Contexte du PPU Au cours de l année 2009 et au début de l année 2010, les citoyens de Chelsea ont participé activement à l élaboration

Plus en détail

Les métiers de la distribution. Rapport final

Les métiers de la distribution. Rapport final Branche professionnelle des Industries Electriques et Gazières Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications Les métiers de la distribution Rapport final Décembre 2008 Page 1 sur 200 Sommaire

Plus en détail

R.C. Règlement de Consultation VENTE DE SIX LOTS A BÂTIR INTERCAMPUS. TRANCHE 1 phase 1

R.C. Règlement de Consultation VENTE DE SIX LOTS A BÂTIR INTERCAMPUS. TRANCHE 1 phase 1 R.C. Règlement de Consultation VENTE DE SIX LOTS A BÂTIR INTERCAMPUS TRANCHE 1 phase 1 Aménageur Amiens AmÅnagement 80 rue La VallÅe 80011 AMIENS CEDEX 1 ReprÅsentÅ par Marie-Paule BOURGEADE TÅl : 03.22.22.37.52

Plus en détail

EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS

EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS Maud Kilhoffer, Chargée de mission Développement et Aménagement Animation du Contrat de Marais et des reconnaissances internationales Ramsar et Réserve de biosphère. Animation

Plus en détail

Le programme EPS au collège

Le programme EPS au collège Le programme EPS au collège Structure générale IA-IPR EPS. Fév/Mars 2009 L EPS,, un rçle É jouer tout au long de la scolaritä Vise la räussite de tous les ÄlÖves Contribue É l instruction, la formation

Plus en détail

L autre action de développement durable est orienté sur la valorisation du patrimoine bâti.

L autre action de développement durable est orienté sur la valorisation du patrimoine bâti. Voyage d étude en Pays de Fougères l éco-construction dans les collectivités locales Participants : Francis HERMON, CAMPEAUX Roger TIEC, CAMPEAUX Claude JUGELE, LANDELLES-ET-COUPIGNY Joël HEBERT, LANDELLES-ET-COUPIGNY

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction Tél. : 05 46 30 34 générale 00 Fax : 05 46 30 34 09 des www.agglo-larochelle.fr services techniques contact@agglo-larochelle.fr Service Études Urbaines Plan local d'urbanisme Pièce N 3 Saint

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

RENCONTRES DU TOURISME

RENCONTRES DU TOURISME RENCONTRES DU TOURISME SAINT ANTONIN NOBLE VAL VENDREDI 21 NOVEMBRE 2014 L OFFICE DE TOURISME DE ST ANTONIN Association Loi 1901 Avec une Convention d Objectifs avec la Mairie (2014-2017) Composée d un

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

FICHE D ACCESSIBILITE

FICHE D ACCESSIBILITE FICHE D ACCESSIBILITE AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P.) Lorsqu il y a du public, il y a toujours des personnes en situation de handicap. Ne pas en tenir compte, c est råaliser un bçtiment

Plus en détail

Conditions GÄnÄrales de Vente

Conditions GÄnÄrales de Vente Conditions GÄnÄrales de Vente Applicables au 16 FÄvrier 2009 et modifiables sans präavis Allo PC NiÄvre Allier est une SociÅtÅ A ResponsabilitÅ LimitÅe repråsentåe par Mademoiselle BERIOUX Marie-Emilie

Plus en détail

RÄglement de Consultation Marché de Travaux. CrÄation d une voirie temporaire, rue des Trois Baisers

RÄglement de Consultation Marché de Travaux. CrÄation d une voirie temporaire, rue des Trois Baisers RÄglement de Consultation Marché de Travaux MARCHES PROCEDURE ADAPTEE CrÄation d une voirie temporaire, rue des Trois Baisers MaÇtre d Ouvrage Amiens AmÄnagement 14 boulevard d Alsace Lorraine - 80011

Plus en détail

Statuts CITEC Suisse

Statuts CITEC Suisse Statuts CITEC Suisse I. Nom, siäge, buts Art. 1 Art. 2 Nom et siäge Sous le nom de CITEC Suisse (dånommåe ci-apräs association), est crååe une sociåtå dans le sens du Code civil suisse. L'association a

Plus en détail

COLLEGE MAURICE UTRILLO 8 rue Jules Ferry 95360 MONTMAGNY TÄl : 01 34 28 66 70 Fax : 01 34 28 66 77 Courrier Älectronique : 0951909j@ac-versailles.

COLLEGE MAURICE UTRILLO 8 rue Jules Ferry 95360 MONTMAGNY TÄl : 01 34 28 66 70 Fax : 01 34 28 66 77 Courrier Älectronique : 0951909j@ac-versailles. 1. PRESENTATION DU PROJET a. ModalitÄs pratiques Voyage Å Stratford-upon-Avon, Oxford et Londres prävu du 3 au 6 avril 2011. Deux classes de 3 Çme sont concernäes (3 Çme 1 et 3 Çme 4), soit environ 60

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

DECAZEVILLE. L Office de Tourisme vous propose, en Juillet et Août 2012. Rendez-vous chez nos producteurs. Chemin de Croix de Gustave Moreau commenté

DECAZEVILLE. L Office de Tourisme vous propose, en Juillet et Août 2012. Rendez-vous chez nos producteurs. Chemin de Croix de Gustave Moreau commenté DECAZEVILLE L Office de Tourisme vous propose, en Juillet et Août 2012 Rendez-vous chez nos producteurs Chemin de Croix de Gustave Moreau commenté MOT DU PRESIDENT DE L OFFICE DE TOURISME Vous trouverez

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

LE MECENAT AU DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD PROJETS 2015

LE MECENAT AU DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD PROJETS 2015 LE MECENAT AU DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD PROJETS 2015 LE DOMAINE NATIONAL DE CHAMBORD Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) depuis 2005, le domaine national de Chambord est

Plus en détail

A. Conditions de pråparation et d organisation des travaux du Conseil d Administration

A. Conditions de pråparation et d organisation des travaux du Conseil d Administration RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR

Plus en détail

PAYSAGE ET AMÉNAGEMENT DDTM 27 analyse d aménagements 13 décembre 2013. Edith MINVIELLE, paysagiste conseil

PAYSAGE ET AMÉNAGEMENT DDTM 27 analyse d aménagements 13 décembre 2013. Edith MINVIELLE, paysagiste conseil PAYSAGE ET AMÉNAGEMENT 13 décembre 2013 LA COMPOSITION DU PROJET 2 LA L ORGANISATION DU BÂTI 3 LES LIMITES 4 LES ESPACES PUBLICS 5 LES VOIES 6 LES CHEMINEMENTS PIÉTONS 7 LES LES PLANTATIONS 8 LES CLÔTURES

Plus en détail

Quel avenir pour la ferme de Clastre?

Quel avenir pour la ferme de Clastre? Quel avenir pour la ferme de Clastre? Association LIGER Lundi 29 octobre 2012 Sainte-Eulalie SOMMAIRE I. Rappel de notre ambition et de nos enjeux II. La ferme de Clastre : 2010 2012 1. Un nouveau faîtage

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Téléchargement de l application : Bientôt disponible. Patrimoine en Balade. Page 1

DOSSIER DE PRESSE. Téléchargement de l application : Bientôt disponible. Patrimoine en Balade. Page 1 DOSSIER DE PRESSE Contact Pays de Lourdes et des vallées des Gaves Eliane Blin, chargée de mission culture 4 rue Michelet 65100 LOURDES Tél : 05 62 42 64 98 E-mail : projetculturel@plvg.fr Téléchargement

Plus en détail

Activités pédagogiques

Activités pédagogiques Centres de loisirs Activités pédagogiques Sommaire Plan........................................................................................................... 4 à 5 Edito.................................................................................................................

Plus en détail

Quartier Universitaire International du Grand Paris

Quartier Universitaire International du Grand Paris Quartier Universitaire International du Grand Paris Présentation de l agglomération Plaine Commune LES MARQUEURS DU TERRITOIRE Avec ses 407 283 habitants (chiffres Insee 2010), Plaine Commune est l agglomération

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Mercredi 23 septembre 2015 - ATELIER URBAIN PERMANENT Compte-rendu Personnes présentes - Mme Edith JOUSSELIN - Mme Marie-Dominique

Plus en détail

CHARTE D ÉQUIPEMENT DES ITINÉRAIRES DE RANDONNÉES HIVERNALES DES MONTAGNES DU JURA

CHARTE D ÉQUIPEMENT DES ITINÉRAIRES DE RANDONNÉES HIVERNALES DES MONTAGNES DU JURA CHARTE D ÉQUIPEMENT DES ITINÉRAIRES DE RANDONNÉES HIVERNALES DES MONTAGNES DU JURA Historique En 1999, l Espace Nordique Jurassien participe au comité de pilotage du programme européen Life Tétraonidés

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Concertation sur le développement de la zone balnéaire Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Le développement durable au cœur de la démarche OBJECTIF: réduire la pression anthropique sur les plages avec

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE PARIS MASTÈRE SPECIALISÉ

ÉCOLE CENTRALE PARIS MASTÈRE SPECIALISÉ ÉCOLE CENTRALE PARIS MASTÈRE SPECIALISÉ MS TECHNOLOGIES DE L'INFORMARION ET DU NUMERIQUE - BRANCHE MANAGEMENT DES SYSTEMES D'INFORMATION Objectifs Les technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Animations Visites Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Expositions Conférences Hôtel de ville En ville VISITES GUIDÉES Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 15 h. Durée : 1 heure 30 Rendez-vous esplanade

Plus en détail

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Brigitte Vu Le guide de l habitat passif Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Partie 2 Technique bioclimatique et choix des matériaux Le guide de l habitat passif 4 Diminuer ses besoins en chauffage

Plus en détail

Un patrimoine révélé en Pays de Fougères

Un patrimoine révélé en Pays de Fougères Dossier Presse Un patrimoine révélé en Pays de Fougères Entre 2009 et 2014, le Service de l Inventaire du Patrimoine Culturel de la Région Bretagne a mené une vaste enquête afin de recenser le patrimoine

Plus en détail

Schéma de Développement Touristique Durable Actualisation 2012-2014. Faire de la Nièvre la Bourgogne du Bien-Etre

Schéma de Développement Touristique Durable Actualisation 2012-2014. Faire de la Nièvre la Bourgogne du Bien-Etre Schéma de Développement Touristique Durable Actualisation 2012-2014 Faire de la Nièvre la Bourgogne du Bien-Etre 35 actions au service de l économie et du développement durable de la Nièvre validées par

Plus en détail

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP)

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Une projection plus fine, plus cohérente, pour protéger notre patrimoine,

Plus en détail

1. Introduction... Page 3. 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4. 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5. 4. SpÄcificitÄ du WCC...

1. Introduction... Page 3. 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4. 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5. 4. SpÄcificitÄ du WCC... Sommaire 1. Introduction... Page 3 2. Les principaux atouts du WCC... Page 4 3. SpÄcificitÄ du catalogue en ligne... Page 5 4. SpÄcificitÄ du WCC... Page 6 5. DÄmonstration... Page 7 6. Tarification...

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

APPEL A PROJETS «ITINERAIRES DE DECOUVERTE DANS LE VIGNOBLE ALSACIEN»

APPEL A PROJETS «ITINERAIRES DE DECOUVERTE DANS LE VIGNOBLE ALSACIEN» APPEL A PROJETS «ITINERAIRES DE DECOUVERTE DANS LE VIGNOBLE ALSACIEN» La création d itinéraires thématiques qui permettent, sous une forme renouvelée, la découverte du vignoble alsacien et apportent une

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Des rendez-vous d été

Des rendez-vous d été Des rendez-vous d été avec l Office de Tourisme Riom-Limagne Contact : Isabelle DEBAIN 04 73 38 85 42 i.debain@auvergne.net 2 Art et artisanat L Office de Tourisme a développé un lien privilégié avec les

Plus en détail

Espagne Sommaire. Catalogne...2 Barcelone... 3 Cadaques... 3. Andalousie...4 Séville... 5 Grenade... 5

Espagne Sommaire. Catalogne...2 Barcelone... 3 Cadaques... 3. Andalousie...4 Séville... 5 Grenade... 5 Espagne Sommaire Catalogne...2 Barcelone... 3 Cadaques... 3 Andalousie...4 Séville... 5 Grenade... 5 2 Catalogne Barcelone Cadaques Capitale de la Catalogne, avec 4 millions d habitants, Barcelone est

Plus en détail

Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014

Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014 Léa Lemoine, Chef de Projets Patrimoine & Numérique Café de Spa, 8 juin 2014 La Route des Villes d Eaux du Massif Central Réseau de 18 villes thermales Association créée en 1998 Objectif : Changer l image

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

COMMUNE DE LA TRANCHE SUR MER (85)

COMMUNE DE LA TRANCHE SUR MER (85) COMMUNE DE LA TRANCHE SUR MER (85) PLAN VERT CONTRAT ENVIRONNEMENT LITTORAL PLAN D ACTION - 2013 BERTRAND MASSÉ - Paysagiste - www.etude-paysage.com - 06 71 48 07 06 2D3D.GIS - SIG - www.2d3d-gis.com 77

Plus en détail

Collecte et archivage des donnäes Älectroniques issues :

Collecte et archivage des donnäes Älectroniques issues : 8, alläe Evariste Galois 63000 CLERMONT-FERRAND +33 (0)4.73.28.99.75 tg2s@tg2s.com www.tg2s.com Collecte et archivage des donnäes Älectroniques issues : - des cartes conducteurs - des chronotachygraphes

Plus en détail

Mission de vårification des niveaux de champs ÅlectromagnÅtiques råalisåe conformåment au protocole de mesure ANFR / DR-15 V2.1

Mission de vårification des niveaux de champs ÅlectromagnÅtiques råalisåe conformåment au protocole de mesure ANFR / DR-15 V2.1 BUREAU VERITAS 5, Bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX MAIRIE DE SAINT JACQUES SUR DARNETAL 20, rue de Verdun 76160 SAINT JACQUES SUR DARNETAL TÄlÄphone : 01 47 52 49 70 TÄlÄcopie : 01 47 52

Plus en détail

Création d une aventure-jeu à Saint-Hymetière

Création d une aventure-jeu à Saint-Hymetière CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE LA CONSULTATION Marché à procédure adaptée Marché de services Création d une aventure-jeu à Saint-Hymetière Délai de remise des offres : 15 septembre 2014 Communauté

Plus en détail

La professionnalisation au DESS ILTS de l UniversitÅ Denis Diderot (Paris 7)

La professionnalisation au DESS ILTS de l UniversitÅ Denis Diderot (Paris 7) La professionnalisation au DESS ILTS de l UniversitÅ Denis Diderot (Paris 7) Michel Rochard, contribution au colloque international de l'universitä de Rennes 2 sur la professionnalisation des formations

Plus en détail

Le Nashi n 21. Bulletin d échanges d informations autour du Potager du roi Juillet 2008

Le Nashi n 21. Bulletin d échanges d informations autour du Potager du roi Juillet 2008 Bulletin d échanges d informations autour du Potager du roi Juillet 2008 SOMMAIRE Des rendez-vous réussis et les prochains à ne pas manquer : - Le mois de juin : Du «Rendez-vous aux jardins» au mois Molière,

Plus en détail

Je m amuse, je sens, donc j apprends

Je m amuse, je sens, donc j apprends Au Je m amuse, je sens, donc j apprends Le Bois et les Brigands, des mythes toujours vivants En plein cœur du Pays de Vaud, à quelques jets de pierres du village de Thierrens, le Bois des Brigands est

Plus en détail

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME 2.2. ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION DOSSIER D'APPROBATION Vu pour être annexé à notre arrêté ou délibération en date de ce jour, Le, Révision P.L.U.

Plus en détail

A L F O R T V I L L E

A L F O R T V I L L E ALFORTVILLE L écluse d Alfortville Le dynamisme et la douceur de vivre dans une ville d avenir! Alfortville réunit tous les atouts d une commune où il fait bon vivre. À seulement 3 km (1) de la Porte de

Plus en détail

Evaluer et contråler vos fournisseurs

Evaluer et contråler vos fournisseurs Les JournÄes QualitÄ SÄcuritÄ Environnement Evaluer et contråler vos fournisseurs Date : 08 avril 2008 Bureau Veritas 53-55 rue Crozatier 75578 PARIS Cedex 12 TÄl : 01 58 51 58 00 / Fax : 01 58 51 58 37

Plus en détail

Circuit de découverte numérique de la bataille du 6 août 1870 : le tourisme de mémoire sur votre iphone

Circuit de découverte numérique de la bataille du 6 août 1870 : le tourisme de mémoire sur votre iphone Circuit de découverte numérique de la bataille du 6 août 1870 : le tourisme de mémoire sur votre iphone Dossier de presse avril 2011 Depuis mai 2011, la communauté de communes Sauer-Pechelbronn met à disposition

Plus en détail

LA CHARTE D ACCUEIL DES VIGNERONS DE «LA ROUTE DES VINS DU JURANÇON»

LA CHARTE D ACCUEIL DES VIGNERONS DE «LA ROUTE DES VINS DU JURANÇON» Route des Vins du Jurançon Communauté de Communes de Monein Syndicat (SIVU) des coteaux de Lasseube - Jurançon LA CHARTE D ACCUEIL DES VIGNERONS DE «LA ROUTE DES VINS DU JURANÇON» Je soussigné, Nom du

Plus en détail

Thème TECHNO : Habitats et ouvrages Thème ECO-ECOLE : La biodiversité

Thème TECHNO : Habitats et ouvrages Thème ECO-ECOLE : La biodiversité Thème TECHNO : Habitats et ouvrages Thème ECO-ECOLE : La biodiversité Sujet d investigation : Rénovation de la citadelle de Lille en préservant les espèces animales et végétales. Un peu d histoire : Présentation

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME --== ==-- COMPTE RENDU DE L ATELIER THEMATIQUE ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE DU 14 MARS 2009 Salle du Conseil Mairie de Bures Le présent compte-rendu tient compte des réflexions

Plus en détail

Donnez nous le sens, nous vous donnerons la direction

Donnez nous le sens, nous vous donnerons la direction COMPTABLE GESTIONNAIRE Formation de Niveau III HomologuÄ par le MinistÅre de l Emploi, de la CohÄsion Sociale et du Logement Date de publication au Journal officiel : 27/08/2013 Formateur : Michel Lemaire

Plus en détail

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Auteur F. Henry 19 février 2013 Sommaire 1/ L Office du tourisme Horaires d ouverture page 1 Nos services page 2 Animations page 2/3 2/ Patrimoine

Plus en détail

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse

Petit guide du. bien construire. sur les balcons sud. de chartreuse Petit guide du bien construire sur les balcons sud de chartreuse c o n s u l t a n c e Un architecte conseiller à votre disposition Avant même d arrêter le choix du lieu de votre projet, avant les premières

Plus en détail

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation.

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. ex : Sur cette carte, l échelle est de 1 cm pour 100 km. Si l échelle

Plus en détail