L audit Flash Supply Chain Master

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L audit Flash Supply Chain Master"

Transcription

1 Comment relever le défi logistique des PME? L audit Flash Supply Chain Master Le Mans, 24 mars 2011 Thierry JOUENNE, CFPIM Directeur associé, Supply Chain Masters

2 Plan 1. Le défi industriel français 2. Le paradoxe de la logistique 3. L audit logistique en PME / La démarche «3 en 1» 4. Leviers et indicateurs de performance logistiques 5. Conclusion 2

3 Une multitude de souris (micro entreprises), beaucoup d éléphants (> 500 salariés), pas assez de PME! Nombre d entreprises Micro entreprises Petites entreprises PME Moy. entreprises (Source : INSEE, 2007) Au 1 er janvier 2007, la France comptait entreprises tous secteurs confondus, dont PME (10<Effectif<249) 3

4 Comparatif France - Allemagne Population : 64 millions Population : 82 millions 2,7 millions 2,9 millions PE PE ME ME PE : Petites entreprises ME : Moyennes entreprises 2 fois plus de moyennes et grandes entreprises en Allemagne PME entreprises > 250 salariés 4

5 Le défi industriel français : la croissance des PME 1. Aider petites industries à franchir le cap des 50 salariés 2. Aider moyennes industries à devenir grandes Toutes industries 0 1 à 9 10 à à à à à à et plus Total Total Comparatif avec l Allemagne : à à 249 > 250 Total Toutes industries

6 Le poids industriel des régions Nb de petites industries actuelles (10-49 salariés) Nb de moyennes industries actuelles ( salariés) Total petites industries actuelles : Total moy. industries actuelles : % + 22% Nb de moyennes industries à créer ( salariés) Total : 5000 Nb de grandes industries à créer (>249 salariés) Total : 1700 Source : INSEE, 2007 Réalisation : Samarcande / Supply Chain Masters avec le concours de la CCI de Caen, 2008 Supply Chain Masters

7 Les 3 seuils critiques : 30, 70, 200 salariés Question 1 : Quels sont les impacts financiers, sociaux, organisationnels et technologiques des sauts à 30, 70 et 200 salariés? Question 2 : Quels sont la structure et les outils de gestion requis pour les tranches [10-30], [30-70], [70-200] et +200? Question 3 : Quels sont les besoins logistiques pour un saut à 30, à 70, à 200? salariés 200 = moyennes industries PME petites industries 7

8 Les leviers de croissance Financer la croissance (Oséo, France Investment, capital risque) Soutenir l innovation Développer l export ( PME exportatrices d ici Ubifrance) Faire entrer les TIC dans les PME (TIC&PME 2010) Développer l e-commerce Encourager l orientation des cadres vers les PME Développer la formation professionnelle Mais aussi RELEVER LE DÉFI LOGISTIQUE pour soutenir la croissance 8

9 Plan 1. Le défi industriel français 2. Le paradoxe de la logistique 3. L audit logistique en PME / La démarche «3 en 1» 4. Leviers et indicateurs de performance logistiques 5. Conclusion 9

10 Le paradoxe de la logistique La logistique est une arme stratégique à la fois offensive et défensive au service de la croissance et de la compétitivité Les entreprises les plus pointues en logistique occupent des positions concurrentielles (Amazon, Dell, Zara, Wal-Mart ) La logistique est un vecteur de performance des filières économiques Mais la logistique est une fonction méconnue des PME Elle est en grande partie sous-exploitée Elle est réduite le plus souvent aux seuls moyens d entreposage et de transport Problème de perception de la fonction logistique 10

11 Finalité de la logistique 100% Taux de service La démarche logistique passer de la courbe du bas celle du haut! Le but de la logistique est de répondre à la demande client suivant un niveau de service fixé, au moindre coût (J. Heskett, 1977) 0% Coût logistique La fonction logistique a pour finalité la satisfaction des besoins exprimés ou latents aux meilleures conditions économiques pour un niveau de service déterminé (Afnor, X50-600, 2007) 11

12 Les PME, acteurs à part entière de la supply chain Mission de la logistique : Concrétiser les objectifs financiers de l entreprise par la livraison de commandes parfaites / à moindre coût après avoir planifié, optimisé et coordonné l ensemble des flux d approvisionnement, de production et de distribution Marché Marché Marché Concept de l entreprise étendue : organisation transversale, intégration des processus et du système d information, standardisation des échanges d information (EDI) et collaboration interentreprises 12

13 Distinguo entre «Démarche Logistique» & «Démarche Lean» Démarche logistique : Planification, coordination et maîtrise des flux à un niveau de service fixé aux meilleures conditions économiques et écologiques Prévisions de vente Flux d approvisionnement synchronisés Démarche Lean : Rationalisation et maîtrise des processus, réduction des coûts, réduction des délais, élimination des gaspillages, amélioration continue 13

14 Constat actuel Le coût de la logistique représente en moyenne 12 % du chiffre d affaires quand tout va bien! Sources de surcoût Absence de prévision, prévisions non fiables Conflit d intérêt entre les commerciaux et la production Plans de production, tailles de lot non réalistes par rapport à la demande Rupture de la chaîne de traçabilité Heures supplémentaires, livraisons express pour rattraper les retards Retard de livraison Impacts Surcommande d emballage, surproduction, manque d optimisation, excédent ou rupture de stock Désorganisation de la production, clients insatisfaits Surstocks, obsolescences, perte de réactivité Pas de retrait ciblé, surcoût considérable, impact sur l image Surcoûts, dégradation de la marge Pénalité de retard : 10 80% de la valeur de la commande 14

15 Constat actuel (suite) Sources de surcoût Stocks non gérés, non codifiés Atomisation des commandes, transport non optimisé Livraison imparfaite des commandes, reliquats, litiges sur facture Lancement de nouveaux produits ou de promotions insuffisamment planifié et coordonné Surinvestissement dans des matériels, logiciels ou formation inadaptés aux besoins de l entreprise Commande papier / Commande EDI Facture papier / dématérialisée Impacts Excédents et ruptures de stock, obsolescences, manque à gagner Cout de transport de l ordre de 10 % du chiffre d affaires Réclamations, retard de paiement, manque de cash flow Retard de livraison, manque à gagner, surcoûts logistiques, surstock en cas de surestimation des ventes Surcoûts de l ordre de plusieurs milliers d euros Surcoût administratif Bilan : Le coût logistique dépasse le coût de fabrication! 15

16 Constat actuel (fin) 16

17 Les freins à la performance logistique des PME Pour plus d information, voir Enquête «Logistique & PME» CNAM-ANIA-Generix-SCM (2007) Manque de ressources financières, manque de temps Manque d ouverture et de collaboration avec les pairs Manque de compréhension des enjeux stratégiques de la logistique Cloisonnement de l entreprise. Organisation logistique fragmentée. Manque de compétences logistiques Manque de formalisation du processus logistique Manque de mesure des performances logistiques Système d information incomplet, non intégré et vieillissant, faible utilisation de l EDI 5 4 Méconnaissance des bonnes pratiques et des solutions logistiques 17

18 Plan 1. Le défi industriel français 2. Le paradoxe de la logistique 3. L audit logistique en PME / La démarche «3 en 1» 4. Leviers et indicateurs de performance logistiques 5. Conclusion 18

19 Le référentiel Supply Chain Master / PME Le référentiel SCM/PME : socle pédagogique et grille de maturité de la Supply Chain des PME : aligné sur les référentiels utilisés par les donneurs d ordres adapté aux contraintes de temps et de budget des PME CLASS A O. Wight SCOR Supply Chain Master / PME ECR 19

20 Un concentré d expertise intégrant les normes et les standards internationaux Date de création : Développé par Supply Chain Masters avec l aide d experts Supply Chain issus des métiers de l'industrie, de la distribution, du transport et de la recherche en Sciences de Gestion Intègre les standards, normes, concepts et bonnes pratiques Supply Chain promus par les organismes nationaux et internationaux AFNOR, APICS, ECR, GS1, GCI, ISO, Oliver Wight Companies, Supply Chain Council, VICS 20

21 Domaines d application Le référentiel Supply Chain Master / PME s applique à : Toutes les les PME PME de 20 de à à 250 salariés salariés Fabriquant et/ou distribuant (multicanal) des produits de grande consommation (PGC) Ne s applique pas aux filières de l automobile, de l aéronautique et de la construction navale 21

22 Couverture fonctionnelle 25 modules intégrés dans la Roue de la Supply Chain 1. Stratégie logistique 2. Organisation logistique 3. Processus logistique 4. Système d information 5. Leviers logistiques 6. Développement durable 7. Maîtrise des risques 8. Mesures des performances 22

23 Intégration des concepts de Qualité Totale dans la Roue de la Supply Chain Roue de Deming Roue de la Supply Chain Plan Do Act Check 23

24 5 niveaux de maturité : de la logistique non formalisée à la Supply Chain 4 **** Logistique non formalisée La logistique se réduit aux activités d exécution. Jugée non stratégique Supply Chain * Logistique fragmentée La logistique est cloisonnée entre les fonctions Direction générale, Ventes, Production, Qualité, Achats Supply Chain ** Excellence interne La logistique englobe la planification, l exécution et la maîtrise des fonctions ADV, distribution, stocks, production, appro. SAV et retour des produits Supply Chain *** Intégration externe Accords de service et Intégration EDI avec les partenaires clés (clients, prestataires logistiques, fournisseurs) Supply Chain **** Logistique collaborative Collaboration et synergies interentreprises par la mise en œuvre de programmes de type GPA, CPFR, mutualisation du transport, stocks avancés, etc. 24

25 5 niveaux de maturité : De la logistique non formalisée à la Supply Chain 4 **** Supply Chain 4**** Logistique collaborative Supply Chain 2** Excellence logistique interne Supply Chain 3*** Intégration externe P F PME C Supply Chain 1* Logistique fragmentée Planification Exécution Maîtrise PME F C Logistique non formalisée Légende : C : Clients clés F : Fournisseurs clés P : Prestataires logistiques clés 25

26 Exemple : Le module «Gestion de la demande / Prévisions de vente» (vue simplifiée) Rien de formalisé Absence de prévision de vente Analyse du carnet de commande n-1 pour prévoir 0 Logistique fragmentée Prévisions de vente multiples Manque d expertise 1 Excellence interne Processus de prévision consensuel Pilotage centralisé par la logistique Mesure de la fiabilité des prévisions 2 Intégration externe Prévisions de vente basées sur les sorties entrepôts ou sorties caisses des clients Remontées hebdomadaires des données clients par EDI 3 Logistique collaborative Alignement des plans commerciaux et des prévisions de vente à moyen / long terme (CPFR) Processus de prévisions concertées sur la base des ventes réelles remontées quotidiennement par EDI 4 26

27 Objectifs du référentiel Supply Chain Master 1. Evaluer la maturité logistique des PME et leur permettre de se situer par rapport aux exigences des donneurs d ordres 2. Identifier les priorités d action en fonction des objectifs stratégiques 3. Lancer des appels d offres pour la recherche de solutions efficaces adaptées aux besoins et aux contraintes des PME 4. Accompagner les PME au plan individuel et collectif dans la structuration de leur système logistique 5. Elargir la démarche à d autres PME 27

28 Démarche «3 en 1» : Audit/Formation/Action Audit Supply Chain Formation aux principes de base Plan d actions prioritaires Démarche SCM «3 en 1 jour» 28

29 Déroulement de la démarche «3 en 1» Menée par un expert SCM (> 10 ans d expérience, CPIM ou Basics) Durée de mise en œuvre : 1 jour (9h - 17h30) Programme de la journée : 5 temps forts Bénéfices pour l entreprise 1 Visite du site industriel et logistique : 45 Tour d horizon in situ des pratiques et des outils logistiques 2 Formalisation de la structure, de Collecte et cartographie des données l organisation et des performances du générales et logistiques : 1h système logistique interne 3 Connaissance de la maturité de Audit des forces et faiblesses chaque maillon logistique sur une logistiques : 3h échelle de 0 à 4 4 Formation aux «10 règles d or» de la Supply Chain : 1h30 Sensibilisation aux principes de base 5 Plan d actions court et moyen terme : 1h Démarrage du plan de progrès 29

30 Livrables à J+1 4 livrables : 1) Carnet de bord Supply Chain 2) Plan d actions prioritaires 3) Publication d appels d offres 4) Publication d offres de stage 1 2 Carnet de bord Supply Chain 12 pages (confidentiel) 3 4 Appel d offres diffusé auprès des offreurs de solutions Offre de stage diffusée auprès des écoles de la région - Informations générales - Cartographie des flux - Performances logistiques - Maturité Supply Chain - Points forts / à améliorer - Discussion des résultats - Plan d actions prioritaires «Rapide, complet, efficace, économique, tourné vers l action» 30

31 Planning type d une action collective : PME Montage du projet Communication auprès des entreprises cibles Planning d intervention Préparation 1-2 mois Audits SCM 1-2 mois Réalisation des audits Recensement des besoins Collecte des données Débriefing des audits Traitement des données Synthèse des résultats Restitution travaux Lancement groupe de travail Restitution 1-2 semaines Sollicitation des entreprises Réalisation des audits audits SCM : 1-2 mois Restitution des travaux Démarrage Groupes de travail Logistique 31

32 Facteurs clés de succès S inscrire dans le cadre d un projet fédérateur conduit sous l impulsion du Medef, d une CCI, ARIA, Club logistique, etc. Etre assisté d un expert reconnu en Supply Chain Management Convaincre les PME de l intérêt vital de rallier la démarche pour trouver ensemble des solutions aux problématiques communes (il en va de la survie et de la croissance des PME). Intégrer dans la démarche les écoles de logistique de la région et la formation continue pour la réalisation de stages formateurs pour les étudiants et utiles pour les entreprises. Conduire les audits tambour battant et communiquer l avancement des opérations auprès des autres PME. Restituer les résultats (de manière confidentielle) 3 mois après le lancement de l opération et poursuivre la dynamique. 32

33 La démarche «3 en 1» en chiffres Démarche testée et éprouvée dans plus de 100 PME Programme rapide à mettre en œuvre (1 jour / PME) + 30 auditeurs SCM formés pour intervenir en région Déploiement auprès des CCI / Clubs logistiques / ARIA Objectif : 100 PME (2010) 200 PME (2011) SIOCA Club logistique Champagne Ardenne ARIA IDF Pôle Mgt Industriel ARIAC ARIA Nantes Bourgogne CCI 2 Sèvres ARDIA CCI Landes ARIA LR 33

34 Suite de l audit : Exemples de projet 1. Ateliers de formation aux bonnes pratiques logistiques 2. Accompagnement individuel Sous forme de conseil de la part d un expert Supply Chain : formalisation du processus logistique, renforcement du système d information, intégration des standards GS1, amélioration de la visibilité de la demande, planification de la production et des approvisionnements, optimisation des stocks avec le concours de stagiaires en logistique (bac+4/bac+5) 3. Accompagnement collectif Mutualisation du transport Recherche de solutions adaptées aux besoins des PME (logiciel, EDI/Web-EDI, identification automatique, prestataires logistiques, etc.). 4. Elargissement du programme à d autres entreprises de la région 34

35 Plan 1. Le défi industriel français 2. Le paradoxe de la logistique 3. L audit logistique en PME / La démarche «3 en 1» 4. Leviers et indicateurs de performance logistiques 5. Conclusion 35

36 Leviers et indicateurs de performance logistiques Service client Informations Ressources Etc. Correspondance entre : Attentes client Produits Besoins Etc. Levier Fiabilité logistique Définition Une organisation est dite fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le contrat ou le cahier des charges. Pour la logistique, la fiabilité traduit la capacité de répondre à la demande client selon un niveau de service fixé. Indicateurs de fiabilité Taux de service client Taux de service fournisseur Taux de litige transport Taux de réclamation client Taux d exactitude des master data Taux de fiabilité des prévisions Taux d absentéisme... 36

37 Leviers et indicateurs de performance logistiques Economies d échelle, optimisation des ressources, collaboration interentreprises, réduction des gaspillages Levier Efficience logistique Définition L'efficience est le rapport «Efficacité / Coût». Elle désigne le fait de réaliser un objectif avec le minimum de moyens engagés possibles. Indicateurs d efficience Coût de possession de stock, coût de préparation, coût de transport, coût de passage à quai, productivité des opérations, taux de remplissage des véhicules 37

38 Leviers et indicateurs de performance logistiques Agilité, flexibilité, vitesse de réaction Levier Réactivité logistique Définition La réactivité est la capacité d adapter rapidement les volumes de production et la variété des produits aux fluctuations de la demande, ainsi que d accélérer la mise sur le marché d un nouveau produit. Indicateurs de réactivité Time-to-market, rotation des stocks, vitesse d écoulement des produits, ratio de tension des flux, temps de cycle, de transit, d attente, délai de commande-livraison, cash-tocash 38

39 Leviers et indicateurs de performance logistiques Levier Eco-logistique Adoption de pratiques «durables» : - ISO 14001, HQE - Eco-conduite - Energies renouvelables - Transport multimodal, véhicules hybrides - Simplification et mutualisation des infrastructures - Mutualisation du transport - Logistique inverse, recyclage des produits, etc. Définition En complément des leviers fiabilité, efficience et réactivité logistique, le levier écologistique se concentre sur le respect de l environnement et le développement sociétal en limitant les pollutions occasionnées par l entreposage et le transport et en favorisant les échanges entre les territoires. Indicateurs éco-logistiques Consommation d énergie, Nb de tonnes de CO 2 émis par les plates-formes logistiques et le transport, % modes de transport alternatifs à la route, taux de délocalisation logistique... 39

40 Pour en savoir plus : Librairie interactive de +400 indicateurs classés par maillon et fonction de la supply chain Définition rigoureuse de chaque indicateurs (avec formule de calcul, facteurs influents, plan d action ) +20 Gabarits Excel prêts-à-l emploi Méthode pragmatique de sélection et de mise en œuvre des indicateurs jusqu au tableau de bord Production de benchmarks sectoriels 40

41 Conclusion 1. La logistique = levier de croissance et de productivité vital pour le développement des PME 2. La démarche d audit, formation, action (3 en 1 jour) = clé d entrée pragmatique et efficace pour relever le défi logistique des PME 3. Mesure des performances = le point de départ pour s améliorer 4. L approche collective = formidable accélérateur pour entraîner les PME sur la voie de l excellence logistique 41

42 Merci de votre attention! Questions? Pour plus d informations : SUPPLY CHAIN MASTERS Thierry JOUENNE /

Comment relever le défi logistique des PME de l agroalimentaire dans un contexte haussier des coûts de transport et du flux tendu?

Comment relever le défi logistique des PME de l agroalimentaire dans un contexte haussier des coûts de transport et du flux tendu? Comment relever le défi logistique des PME de l agroalimentaire dans un contexte haussier des coûts de transport et du flux tendu? Toulouse, 7 avril 2011 Thierry JOUENNE, CFPIM Directeur associé, Supply

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France n MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Plan Un rendez-vous attendu L intérêt d un langage commun de la performance Visite guidée au cœur de la performance Comment utiliser les indicateurs Supply

Plus en détail

Audit Logistique. Club logistique de l Yonne 4 novembre 2008 Sens - CCI

Audit Logistique. Club logistique de l Yonne 4 novembre 2008 Sens - CCI Audit Logistique Club logistique de l Yonne 4 novembre 2008 Sens - CCI Comment définir la performance de la logistique? Comment mesurer les résultats? Quelles actions d'améliorations conduire? Livraisons

Plus en détail

COMMENT CONTRIBUER A LA COMPETITIVITE ET AU DEVELOPPEMENT DES PME A L AIDE DES CONCEPTS DE L APICS?

COMMENT CONTRIBUER A LA COMPETITIVITE ET AU DEVELOPPEMENT DES PME A L AIDE DES CONCEPTS DE L APICS? Revue Française de Industrielle Vol. 27, n 3 COMMENT CONTRIBUER A LA COMPETITIVITE ET AU DEVELOPPEMENT DES PME A L AIDE DES CONCEPTS DE L APICS? Thierry Jouenne *, CFPIM Résumé : La logistique est une

Plus en détail

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p.

SOMMAIRE. I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2. II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6. III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. CFR & CGL Consulting Carnet de bord Supply Chain Avec le concours de SOMMAIRE I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2 II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6 III. AUDIT DES «FORCES ET FAIBLESSES»... p. 7

Plus en détail

Comment aider les PME à s offrir une logistique efficace?

Comment aider les PME à s offrir une logistique efficace? Comment aider les PME à s offrir une logistique efficace? Présentation et retour d expérience de la démarche audit/formation/plan d action Supply Chain Master Témoignage de Philippe MATHALY, Bio Attitude

Plus en détail

L s 1 0 r è r gles d o r de la Supply Chain

L s 1 0 r è r gles d o r de la Supply Chain Les 10 règles d or de la Supply Chain Plan Introduction : La logistique, une fonction stratégique sous-exploitée Règle N 1 : Parler le même langage Règle N 2 : Créer une stratégie logistique Règle N 3

Plus en détail

Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique. Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter

Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique. Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter Indicateurs de performance Tableau de bord, Benchmark De la théorie à la pratique Thierry JOUENNE, CFPIM Supply Chain Meter SUPPORT DE FORMATION VERSION 2012 Préambule Ce support de formation est proposé

Plus en détail

CARNET DE BORD SUPPLY CHAIN

CARNET DE BORD SUPPLY CHAIN Entreprise MUST Modèle de restitution d un audit Supply Chain Masters CARNET DE BORD SUPPLY CHAIN SOMMAIRE I. CARTOGRAPHIE DE LA SUPPLY CHAIN. p. 2 II. PERFORMANCES LOGISTIQUES.. p. 6 III. AUDIT DES «FORCES

Plus en détail

Réalisation d un Audit Logistique Supply Chain Masters. Au service de la performance des entreprises agroalimentaires de la région Centre

Réalisation d un Audit Logistique Supply Chain Masters. Au service de la performance des entreprises agroalimentaires de la région Centre Association Régionale des Industries Alimentaires du Centre 14 boulevard Rocheplatte 45000 ORLEANS Téléphone : 06 67 18 36 06 Télécopie : 02 38 78 18 08 Courriel : info@aria-centre.org Internet : www.aria-centre.org

Plus en détail

EXTRAIT Site Internet http://www.supplychain-masters.fr/

EXTRAIT Site Internet http://www.supplychain-masters.fr/ EXTRAIT Site Internet http://www.supplychain-masters.fr/ Conçu pour la compétitivité des PME de 10 à 250 salariés des secteurs des produits de grande consommation (PGC), des biens d'équipement, de la mécanique,

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique

école management & société Manager de la chaîne logistique école management & société Manager de la chaîne logistique Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au contact des entreprises

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Les quatre leviers de la logistique durable

Les quatre leviers de la logistique durable Les quatre leviers de la logistique durable Thierry JOUENNE, Professeur associé de Logistique Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) 2, rue Conté 75003 Paris Tél. : 01 40 27 23 02 E-mail: thierry.jouenne@cnam.fr

Plus en détail

Les quatre leviers de la logistique durable

Les quatre leviers de la logistique durable Les quatre leviers de la logistique durable Thierry JOUENNE, Professeur associé de Logistique Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) 5, rue du Vertbois 75003 Paris Tél. : 01 53 01 80 61 E-mail:

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance / Temps plein (bac + 5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance / Temps plein (bac + 5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance / Temps plein (bac + 5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Mutualisation du transport Présentation du projet Chargeurs Pointe de Bretagne

Mutualisation du transport Présentation du projet Chargeurs Pointe de Bretagne Mutualisation du transport Présentation du projet Chargeurs Pointe de Bretagne Filières des produits secs et frais Jean-Jacques HÉNAFF Thierry JOUENNE Assises de la Logistique Paris, 20 septembre 2011

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec

Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Approche DRP / Flowcasting Synthèse des travaux Casino-Sarbec Thierry JOUENNE, Professeur associé, CNAM Paris Paris, 6 mai 1 1 Plan 1. Rappel historique. Le projet Casino-Sarbec Point de départ Processus

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE

RESPONSABLE LOGISTIQUE RESPONSABLE LOGISTIQUE Programme de formation et planning Du 16 octobre 2015 au 15 octobre 2017 (dates prévisionnelles) 988 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Arrêté

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt

10. Indicateurs et tableaux de bord comme outil de management entrepôt Nos programmes rammes réalisés Exemples de réalisation 1. «Enjeux de la Supply Chain : collaboration et création de valeurs» 2. La Supply Chain dans un environnement mass market 3. «Prise de conscience

Plus en détail

Vision TMS. Cette solution a été pensée pour tous ceux qui achètent ou pilotent une activité transport, y compris en flotte dédiée.

Vision TMS. Cette solution a été pensée pour tous ceux qui achètent ou pilotent une activité transport, y compris en flotte dédiée. Vision TMS La performance de votre Supply Chain est déterminante dans la mise en place de votre stratégie de croissance et de prise de parts de marché. Le taux de satisfaction de vos clients et votre compétitivité

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

From EDI to CPFR: new practices in customer-supplier relationships

From EDI to CPFR: new practices in customer-supplier relationships From EDI to CPFR: new practices in customer-supplier relationships Xavier Perrin, CFPIM, CIRM, CSCP XP Consulting 2006 From EDI to CPFR > 1 Sommaire Rappels à propos de Supply-Chain Management Limites

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Catalogue des Formations A Vision Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Formations Supply Chain Initiation à la Supply Chain par le jeu (1 jour) Les fondamentaux de la Supply

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au

Plus en détail

Le management de l énergie. L expertise Swiss Electricity

Le management de l énergie. L expertise Swiss Electricity Le management de l énergie L expertise Swiss Electricity Objectifs Construire une vraie politique de management de l énergie Inscrire les actions d amélioration dans la durée Faire la chasse systématique

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 INSTITUT NEMO 36-38 AVENUE PIERRE BROSSOLETTE 92240 MALAKOFF 1 Public visé Tout public, titulaire d un

Plus en détail

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE SUPPLYCHAIN M A N A G E M E N T Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs Une formation-action unique: les connaissances

Plus en détail

Ouverture. Pôle Economie Entreprises Emploi DIRECCTE Chargé des questions économiques àla Préfecture de Région

Ouverture. Pôle Economie Entreprises Emploi DIRECCTE Chargé des questions économiques àla Préfecture de Région LA LOGISTIQUE, un enjeu majeur pour les Industries Agroalimentaires et pour tous les autres secteurs Ouverture Sébastien MASSART Pôle Economie Entreprises Emploi DIRECCTE Chargé des questions économiques

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management.

Pour saisir le sens des leviers d amélioration, il est d abord nécessaire de comprendre les caractéristiques du supply chain management. Introduction La dynamique «mesurer, analyser, agir» en supply chain management implique la mesure d indicateurs de performance et la mise en œuvre de leviers porteurs d amélioration. Il y aurait plus de

Plus en détail

MONDIALE DES PLASTIQUES

MONDIALE DES PLASTIQUES MONDIALE DES PLASTIQUES Adresse : ZI DE ROC 38 LAZEURITOS Téléphone : 04.74.98.76.54 Indice 1 Edition du 30.06.04 Site Web : E-mail : http://www.mdplast.com/ mdp@mdplast.com Manuel vérifié par M. BO Responsable

Plus en détail

Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR

Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR Groupement Achats et Logistique / Association des Centraliens Le CPFR, mythe ou réalité? Première partie : Le concept CPFR Thierry JOUENNE, CPIM Lundi 14 octobre 2002 Plan La supply chain, axe de valeur

Plus en détail

Miser sur le Cloud et l approche collaborative pour optimiser son transport maritime. Forum d Eté Supply Chain 10 juillet 2014 W.

Miser sur le Cloud et l approche collaborative pour optimiser son transport maritime. Forum d Eté Supply Chain 10 juillet 2014 W. Miser sur le Cloud et l approche collaborative pour optimiser son transport maritime Forum d Eté Supply Chain 10 juillet 2014 W. BEGUERIE Saint-Gobain Leader Mondial de l habitat et de la construction

Plus en détail

Rois de la Supply Chain 17 janvier 2012. GIE Chargeurs Pointe de Bretagne Mutualisation du transport

Rois de la Supply Chain 17 janvier 2012. GIE Chargeurs Pointe de Bretagne Mutualisation du transport Rois de la Supply Chain 17 janvier 2012 GIE Chargeurs Pointe de Bretagne Mutualisation du transport A la tribune Jean-Jacques HÉNAFF, Président du GIE, Hénaff SAS Olivier CALVEZ, Responsable Transport,

Plus en détail

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Sommaire 1. Présentation d IDS Scheer et de ses Partenaires «Santé» 2. Modélisation par les métiers des processus et données clés dans le secteur «Santé»

Plus en détail

L audit qualité interne

L audit qualité interne e-book : L Audit Qualité Interne - XL Formation - 2014 L audit qualité interne Les séries de Normes internationales ISO 9000 mettent l'accent sur l'importance de l audit interne comme outil de management

Plus en détail

Supply Chain agroalimentaire mondiale

Supply Chain agroalimentaire mondiale Supply Chain agroalimentaire mondiale Pilotage d une Supply Chain agroalimentaire mondiale Hervé Ledru Directeur Supply Chain International 06 84 48 59 32 - ledru.herve@free.fr Agenda 1. Contexte et défis

Plus en détail

L A N E W S L E T T E R

L A N E W S L E T T E R L U N D I, L E 2 7 M A I 2 0 1 3 La Supply Chain collaborative, quels risques et quelles opportunités? Editorial Après une année 2012 qui nous a permis d'innover dans des champs divers comme la logistique

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

LES ENJEUX STRATEGIQUES DE LA SUPPLY CHAIN [ 1 ]

LES ENJEUX STRATEGIQUES DE LA SUPPLY CHAIN [ 1 ] -1- LES ENJEUX STRATEGIQUES DE LA SUPPLY CHAIN [ 1 ] Olivier Bruel - Laoucine Kerbache, professeurs au Groupe HEC, Département M.I.L bruel@hec.fr - kerbache@hec.fr -www.hec.fr/hec/fr/professeurs_recherche/

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Advanced Parts. Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais

Advanced Parts. Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais Parts Améliorez votre gestion des pièces détachées pour fournir à vos clients les pièces adéquates dans les meilleurs délais Avec CDK Global, le développement de vos activités liées aux pièces détachées

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Managers de la Banque, de l'assurance et de la Protection Sociale. 10 bonnes pratiques pour développer votre performance opérationnelle

Managers de la Banque, de l'assurance et de la Protection Sociale. 10 bonnes pratiques pour développer votre performance opérationnelle Managers de la Banque, de l'assurance et de la Protection Sociale 10 bonnes pratiques pour développer votre performance opérationnelle Pourquoi cette conférence? Le retour aux fondamentaux Le retour aux

Plus en détail

1. Les méthodes Lexique des termes CBP,CRP,DRP, ECR, MRP, SOP, VMI

1. Les méthodes Lexique des termes CBP,CRP,DRP, ECR, MRP, SOP, VMI 1. Les méthodes Lexique des termes CBP,CRP,DRP, ECR, MRP, SOP, VMI CBP Constraint Based Planning Planification sous contraintes Méthode et techniques permettant de planifier, à capacités finies et réalistes

Plus en détail

22 ème congrès Fapics

22 ème congrès Fapics 22 ème congrès Fapics Invités par et avec la contribution de : Grâce à nos partenaires : Instituts de formation 22 ème congrès Fapics Cabinets de conseil : Grâce à nos sponsors : 22 ème congrès Fapics

Plus en détail

Salon Progiciels 2010

Salon Progiciels 2010 BELIER ASSOCIES Salon Progiciels 2010 Conférence LEAN & ERP, QUELLES INTERACTIONS? Avec le témoignage de la société SOMMAIRE Présentation de BELIER ASSOCIES D. de Boissieu 1 mn Présentation de BOLLHOFF

Plus en détail

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Du mardi 3 décembre au vendredi 6 décembre 2013 La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Eric PIBOYEUX Président de la commission Jeunes FEDEREC Anne-Claire BEUCHER Responsable

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Club Supply Chain et distribution

Club Supply Chain et distribution Club Supply Chain et distribution Fabrice Lajugie de la Renaudie Association des diplômés de Reims Management School 91 rue de Miromesnil 75008 Paris http://www.rms-network.com Sommaire Constats 3 composantes

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Animation et traitement Module : Logistique Action : Supply Chain TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D'IMPACT... 2 PRE-REQUIS...

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab Augmentez vos marges CLOUD accus quidust, optatis suntiam, apiendit, ut alit libus, id unt quis et maximol escimil lanissum dis doles voluptaquis am, aut pa De la production à SOLUTION la gestion de projet

Plus en détail

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007 Philippe-Pierre Dornier Michel Fender LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples Deuxième édition 2007, 2007 ISBN : 978-2-7081-3384-6 Sommaire Remerciements... V Préface...

Plus en détail

Date de création : 29/04/2011. Version : 09 MMQ Date de mise à jour : 24/06/2014 Validé le : 01/07/2014. Page 2 sur 21

Date de création : 29/04/2011. Version : 09 MMQ Date de mise à jour : 24/06/2014 Validé le : 01/07/2014. Page 2 sur 21 Page 2 sur 21 Diffusion contrôlée Diffusion non contrôlée Manuel Qualité rédigé par Le Responsable Qualité Système Laëtitia GINER Manuel Qualité validé par Le Directeur Général Eric DUPINET Manuel Qualité

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité www.clipindustrie.com La GPAO, véritable outil de production La GPAO est un ensemble d outils de gestion et de planification intégrant toutes les informations

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

Lean et Supply Chain Management

Lean et Supply Chain Management Comparaison des fondements du Lean et du Supply Chain Management Par Thierry Bur Senior Manager Activité Supply Chain de Cereza Conseil 1. Définition du Lean p2 2. Définition du Supply Chain Management..

Plus en détail

Supply Chain Management

Supply Chain Management Indicateurs de Performance dans les Fonctions du Supply Chain Management Le partenaire Dans le cadre du contrat AGIR pour l AGROALIMENTAIRE Sommaire 1- Qu est ce qu un indicateur? Page 3 2- Notion de Supply

Plus en détail

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 980 collaborateurs EUROPE 169 agences 21 pays 5 690 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 4 300

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Les études de benchmarking de l ASLOG

Les études de benchmarking de l ASLOG Newsletters Source: http://www.aslog.org/fr/index.php Le 06 Janvier 2006 Le benchmark outil d'amélioration continu Le benchmark compare nos processus logistiques avec ceux des meilleurs, pour améliorer

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

R&D, Marketing, Qualité : une méthode en 5 points pour dynamiser l innovation

R&D, Marketing, Qualité : une méthode en 5 points pour dynamiser l innovation R&D, Marketing, Qualité : une méthode en 5 points pour dynamiser l innovation 1 Un guide pour les industriels de l alimentaire : pour quoi faire? L innovation est un levier essentiel de croissance et de

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

Système de Management de la Qualité

Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER HISTORIQUE LES NORMES QU EST CE QUE LA QUALITE? CONSTRUIRE SON SMQ (Système Maitrise Qualité) - Politique qualité - Maitrise de la qualité HYGIENE

Plus en détail

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS 18.09.2012 INTRODUCTION 2 DES SERVICES & DES SOLUTIONS POUR OPTIMISER VOTRE SUPPLY CHAIN 37 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA SUPPLY CHAIN

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog

Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog Retour utilisateur Findus optimise sa logistique d entreposage, de repacking et de transport grâce à Sofrilog Rungis, le 17 octobre 2012 Sofrilog, n 2 de la logistique du froid, accompagne Findus, marque

Plus en détail

QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE

QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE QUALITE RESPECT DES DELAIS CONVIVIALITE Rédaction Hélène CHANEZ Responsable Qualité Approbation Christian MARY Président ETAT DES EDITIONS édition date objet de la modification 07 17.09.14 refonte du manuel

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail