Quelques références Le lean management. Réunion de la Société de Médecine et santé au travail Dauphiné-Savoie, 16 novembre 2012.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelques références Le lean management. Réunion de la Société de Médecine et santé au travail Dauphiné-Savoie, 16 novembre 2012."

Transcription

1 Laboratoire UMR 5525 Equipe EPSP : Environnement et Prédiction de la Santé des Populations Responsable : Philippe SABATIER Secrétariat Recherche : - Tél. : Unité Médecine et Santé au Travail Pr Régis de GAUDEMARIS Pr Anne MAITRE Dr Vincent BONNETERRE Dr Renaud PERSOONS - Secrétariat Recherche: Tél. : Secrétariat Formation : Tél. : Infos Risques Documentation : Tél : Unité Biomathématiques et Epidémiologie Pr Philippe SABATIER Dr Dominique BICOUT - Secrétariat Recherche : Tél. : Quelques références Le lean management Réunion de la Société de Médecine et santé au travail Dauphiné-Savoie, 16 novembre Infos Risques Unité de Médecine & santé au travail UFR de Médecine de Grenoble. Université Joseph-Fourier - UFR de Médecine de Grenoble - Domaine de la Merci La Tronche cedex France

2 Quelques références bibliographiques : Lean INFOS RISQUES Banques de données : - INRS - BDSP : Banque de Données en Santé Publique - CAIRN : sciences sociales Mots clés : - LEAN - TOYOTISME Janvier pages de références bibliographiques classées par ordre chronologique. 1.- Articles de presse 2.- Livres 3.- Une étude de référence 4.- Fiches 5.- Des articles 1.- Des articles de presse 2 article du Monde 30 août Le «lean management» séduit tous les secteurs par Francine Aizicovici Taille de l'article : 891 mots Extrait : Eliminer les gestes inutiles pour gagner en productivité : après l'industrie, la méthode se développe dans les services. Dégager d'importants gains de productivité, jusqu'à 20 %, voire 30 % ; stimuler l'esprit d'initiative des salariés et réduire la pénibilité au travail : ainsi peut se résumer le lean management (le management «sans gras»), qui suscite l'engouement des 1

3 employeurs. Salariés et syndicats se montrent en revanche souvent réticents face à cette méthode inventée dans les années 1970 par le constructeur japonais Toyota. - «On bosse debout, en se passant les pièces de la main à la main» par Catherine Simon Taille de l'article : 545 mots Extrait : C'est par les mains que ça a commencé. A force de gestes répétitifs : presser, saisir, presser... Pascale (un prénom d'emprunt) a travaillé quatorze ans durant sur les lignes de fabrication des enrouleurs. Jusqu'au jour où ses mains ont lâché. Opérée des métacarpes, la jeune femme a-t-elle repris trop vite le chemin de l'usine? Après les mains, le dos... «Une fois qu'on est abîmé, ça reste», juge l'ouvrière de 44 ans. Est-ce la faute au lean manufacturing, qui rabote à l'extrême le mouvement du travail, au point, comme le dit Rémi Leroy, délégué du personnel et représentant CGT au comité d'entreprise de l'usine Autoliv de Gournay-en-Bray, qu'«il n'y a plus de métier, juste des gestes»? Champion de l'... Industrie : améliorer la production est-il dangereux pour la santé? 3 juin Le Progrès Extrait : Renault Trucks. Le constructeur montre la voie du «lean manufacturing». Durant toute la journée de jeudi, sur le site de Renault Trucks Bourg, la Chambre de commerce et d industrie organisait un atelier de formation consacré à l optimisation des moyens de production en général, et au «lean manufacturing» en particulier. «Strictement réservé aux chefs d entreprises de l Ain, sur inscription», précise la CCI. Sujet confidentiel, large audience. Une première session avait refusé du monde. Celle-ci confirme la volonté des industriels d améliorer leurs méthodes de production. Les représentants du personnel eux, se montrent nettement plus réservés, voire franchement hostiles à cette nouvelle organisation du travail. Quid du «lean manufacturing»? En Français, «fabrication au plus juste, allégée». Santé & travail - "Faut-il craindre la "lean production"? (oct. 2010) 2

4 - "Rappels à la pelle" (juillet 2010) 2.- Livres Salariés, le Lean tisse sa toile et vous entoure... - Petit manuel à l'usage de ceux qui se préoccupent du travail et de la santé Philippe Rouzaud L'Harmattan, octobre 2011, 176 pages Lean : système de gestion d'entreprise et d'organisation, mis au point au Japon, qui cherche à éradiquer toute forme de gaspillage par des actions continues et progressives, impliquant l'ensemble du personnel. Le mot est devenu à la mode et aucune entreprise n'est épargnée : secteur privé et secteur public, entreprises manufacturières ou de services, hôpitaux, administrations... Il s'est décliné sous de multiples formes : Lean management, Lean manufacturing, Lean office, Lean engineering, Lean-E sigma, Lean (tout court) et, parfois, il n'est pas nommé! Finalement, de quoi s'agit-il? Qu'en estil réellement sur le terrain? Comment est-ce que le Lean se vit dans les entreprises au sein desquelles il est appliqué? Aucune étude, à ce jour, n'avait été poussée aussi loin dans l'analyse d'un "phénomène" qui touche des milliers de salariés. Car il s'agit bien de cela en réalité : quels sont les impacts sur les conditions de travail, sur la santé des salariés, sur la pénibilité physique et les risques psychosociaux? Cet ouvrage rassemble les informations pour mieux comprendre l'histoire, les outils et les méthodes du Lean. Il présente les différents points de vue et les études publiées par certains analystes et propose, à la lumière des expériences de l'auteur, des pistes d'actions face à la dégradation potentielle des conditions du travail, de la vie et de la santé des salariés. Car le sujet dépasse le Lean. Il est essentiel qu'un réel débat s'engage avec les salariés, leurs représentants, les préventeurs, la hiérarchie, les responsables des ressources humaines, la direction, bref, tous les acteurs concernés par la préservation et le développement durable des femmes et des hommes de 3

5 l'entreprise... L'objectif est bien de faire tomber les murs qui empêchent l'accès à l'intelligence des salariés et d'écouter ce qu'ils ont réellement à dire pour que le travail soit bien fait. La société malade de la gestion Vincent de Gaulejac Seuil, Paris, Point-Economie, 2009, 353 pages Sous une apparence pragmatique, la gestion constitue une idéologie qui légitime la guerre économique et l'obsession du rendement financier. Les " gestionnaires " installent en fait un nouveau pouvoir managérial. Il s'agit moins d'un pouvoir autoritaire et hiérarchique que d'une incitation à l'investissement illimité de soi dans le travail pour tenter de satisfaire ses penchants narcissiques et ses besoins de reconnaissance. Il s'agit d'instiller dans les esprits une représentation du monde et de la personne humaine, en sorte que la seule voie de réalisation de soi consiste à se jeter à corps perdu dans la " lutte des places " et la course à la productivité. Or, pour comme pour mieux assurer son emprise, cette logique déborde hors du champ de l'entreprise et colonise toute la société. Aujourd'hui, tout se gère, les villes, les administrations, les institutions, mais également la famille, les relations amoureuses, la sexualité... Le Moi de chaque individu est devenu un capital qu'il doit faire fructifier. Mais cette culture de la haute performance et le climat de compétition généralisée mettent le monde sous pression. Le harcèlement se banalise, entraînant l'épuisement professionnel, le stress et la souffrance au travail. La société n'est plus qu'un marché, un champ de bataille insensé où le remède proposé aux méfaits de la guerre économique consiste toujours à durcir la lutte. Face à ces transformations, la politique, à son tour contaminée par le " réalisme gestionnaire ", semble impuissante à dessiner les contours d'une société harmonieuse, soucieuse du bien commun. Peut-on néanmoins échapper à l'épidémie? Peut-on repenser la gestion comme l'instrument d'organisation et de construction d'un monde commun où le lien importe plus que le bien? C'est en tout cas la piste qu'ouvre ici le diagnostic du sociologue clinicien. 4

6 3.- Une étude de référence "Conditions de travail et santé au travail des salariés de l'ue : des situations contrastées selon les formes d'organisation". Document de travail. Centre d'etudes de l'emploi, (CEE), Paris, novembre 2006, 50 pages Ce document s appuie sur les données de la troisième enquête européenne sur les conditions de travail réalisée en La première partie présente le cadre méthodologique de la recherche et la typologie des formes d organisation du travail formes apprenantes, en lean production, tayloriennes et de structure simple - sur laquelle elle se fonde. Les trois parties suivantes comparent les conditions de travail des salariés européens selon ces quatre formes d organisation du travail. Elles examinent successivement les conditions physiques de travail, les conditions horaires de travail et les pressions temporelles dans le travail. La cinquième partie porte sur les risques et les atteintes à la santé au travail qu elle confronte selon les formes d organisation du travail. Le résultat majeur de cette recherche comparative est de montrer que les conditions de travail et la santé au travail sont très différentes dans les nouvelles formes d organisation du travail, les formes apprenantes et en lean production. Elles sont bien meilleures dans les organisations apprenantes que dans les organisations en lean production ou tayloriennes et souvent moins bonnes dans les organisations en lean production que dans les organisations tayloriennes. Ce résultat conduit à s interroger en conclusion sur les fortes différences que l on observe entre les nouvelles formes d organisation du travail 4.- Fiches Fiche, "Projet Lean manufacturing" établie par "Travailler mieux" du Ministère Synthèse, "Le flux tendu" établie par l'anact,

7 5.- Des articles Les changements d organisation du travail dans les entreprises : conséquences sur les accidents du travail des salariés n septembre pages Damien EUZENAT, Meradj MORTEZAPOURAGHDAM, Sébastien ROUX Une récente publication de la Dares étudie l'influence des nouvelles formes d'organisation du travail inspirées du toyotisme (lean, respect de normes de qualité, production en juste-à-temps, etc.), sur le risque d'accidents du travail et de troubles musculosquelettiques. Elle montre notamment que la labellisation des produits et des services ou encore l'entrée dans un réseau de franchises entraînent une augmentation des risques d'accidents. Celle-ci serait liée à l'intensification du travail et aux difficultés d'adaptation des salariés face aux nouvelles méthodes et exigences du travail. Le Lean management est-il irresponsable? Arnaud Stimec Université de Nantes, LEMNA. Revue de l organisation responsable, 2010, n 2, vol. 5, page Les approches contemporaines de management industriel telles que le lean management font l objet d analyses souvent limitées à l efficacité de l outil ou au contraire sur leurs conséquences dommageables. Une approche responsable de la santé au travail implique plutôt de comprendre finement ce qui est dommageable et comment cela peut être modéré. L étude de cas d un équipementier automobile montre que les régulations nécessaires n y sont pas mises en œuvre et que les régulations naturelles y sont empêchées. L article permet d inviter à une analyse plus nuancée des modes de production ou d organisation contemporains en plaçant le management et la communication au cœur de l observation. Le Lean management : travailler autrement et ensemble. MONITEUR HOSPITALIER, n 229, 2010/10, pages 12-14, LUKWIKOWSKA (Milena), RIEUTORD (André) 6

8 Le Lean management existe depuis plus de 40 ans dans le monde de l'industrie et a fait son apparition dans le domaine de la santé depuis une dizaine d'années. Issu du modèle Toyota, il se définit comme un système de production à haute performance cherchant à éradiquer toute forme de gaspillage (délais inutiles, coûts inutiles, etc.) impliquant continuellement l'ensemble du personnel. Cet article nous présente ce concept et décrit sa mise en oeuvre ainsi que ses apports dans le domaine hospitalier. Le lean et l activité humaine. Quel positionnement de l ergonomie, convoquée par cette nouvelle doctrine de l efficacité? BOURGEOIS F. ; GONON O. Activités, (e-revue), volume 7, n 1, avril 2010, pages 136 à 142, bibliographie Les ergonomes se voient adresser de plus en plus de demandes relatives au lean production. Certes, les organisations telles que le juste-à-temps, le Kanban ou le Kaisen ne sont pas réellement nouveaux. Ce qui par contre l est, c est l irruption du lean dans l entreprise comme système global et la grande agitation des valeurs qu il véhicule. Il indique un changement très important des référents notionnels de l efficacité des entreprises qui se répercute sur les ressources de travail et l interprétation des résultats. Les promesses du lean offrent aux entreprises une opportunité de changer non seulement en "mieux" (plus grande agilité, réactivité, souplesse), mais aussi en "bien" (affranchissement du taylorisme au point de se trouver une proximité naturelle avec l ergonomie). Or, cette dernière affirmation est lancée par les spécialistes du lean, et non par les ergonomes, de sorte qu une réponse disciplinaire, aujourd hui inexistante, s impose. Des positionnements au sein de l ergonomie existent déjà, mais couvrent un spectre très large allant de ceux qui soutiennent que le lean n est pas loin de correspondre à la fin de l histoire de l ergonomie à ceux qui y voient une nouvelle représentation du taylorisme. Sur cette question d actualité, qui fait donc controverse, l intention des auteurs est d initier un échange entre praticiens et chercheurs afin de parvenir à une meilleure identification de la place de l activité (de travail) et celle de l ergonomie. La communication, "Une réorganisation au concret : l'implantation de "lean manufacturing" comme travail managérial" présentée aux XIIèmes journées internationales de sociologie du travail de juin

9 L'adoption des pratiques de gestion lean. Cas des entreprises industrielles françaises Godefroy BEAUVALLET, Thomas HOUY Télécom ParisTech Revue française de gestion, 2009, n 197, page L'objectif de cet article est d'évaluer l'ampleur de l'adoption des pratiques de gestion lean au sein des entreprises industrielles françaises. Les auteurs montrent, à l'aide d'une enquête réalisée en mai 2006 auprès de 162 entreprises, qu'une majorité d'entreprises poursuivent des objectifs de réduction de leurs stocks, d'amélioration de la qualité de leur production et d'optimisation de leurs coûts de main-d'œuvre. À cette fin elles privilégient des solutions reposant sur l'amélioration de leurs systèmes de management et de contrôle, et non sur l'amélioration directe des paramètres opérationnels. Les auteurs observent cependant que les entreprises de l'industrie automobile s'engagent davantage dans la voie du lean management et montrent que le degré de maturité lean des entreprises dépend fortement du niveau d'exigence de leurs managers. Le Lean Management est-il applicable à l'hôpital et pour quels résultats? FINANCES HOSPITALIERES, n 22, 2009/02, pages GEORGES-PICOT (Antoine) Apparu il y a plus de quarante ans chez Toyota, le Lean Management se développe de plus en plus dans les services et depuis peu à l'hôpital. Quel bon mode d'emploi en tirer ou n'est ce qu'une mode de plus pour donner l'illusion de la nouveauté? Safety and lean : one manufacturer s lessons learned and best practices. (Sécurité et production sur commande : leçons reçues d un fabricant et pratiques optimales). HALLOWELL M.R. ; VELTRI A. ; JOHNSON S. Professional Safety, Etats-Unis, volume 54, n 11, novembre 2009, pages 22 à 27, illustré, bibliographie (En anglais) Le système de production "lean", production au plus juste, s implante dans de multiples industries. La transition d un système traditionnel au système "lean" nécessite une nouvelle conception des procédés de production, des 8

10 activités des employés et de l agencement du site, tout ceci pouvant affecter la sécurité et la santé au travail. Cet article rapporte l expérience d une grande entreprise manufacturière récemment passée à la production sur commande, avec une attention particulière portée sur les possibilités de gestion offertes aux spécialistes de SH&E (sécurité, hygiène et environnement) et les éventuels obstacles associés à ces nouvelles stratégies de production : flux tendu, système "push-pull", standardisation des procédures, autonomation (auto-activation des machines) et nivellement de la production. Formes d'organisation du travail et relations de travail. BUNEL M. ; DAYAN J.L. ; DESAGE G. ; PERRAUDIN C. ; et coll. Rapport de recherche 53. Centre d'études de l'emploi (CEE), 2008, 174 page(s) illustré, bibliographie La recherche présentée dans ce rapport se propose d'analyser, à partir de l'enquête REPONSE ( ), les relations qui lient les nouvelles formes d'organisation du travail avec les modes de gestion de la main-d'œuvre, les régimes de relations professionnelles et le passage aux 35 heures. La 1re partie présente une typologie des principales formes d'organisation du travail qui prédominent dans les établissements couverts par l'enquête. La 2e partie étudie les déterminants structurels des formes d'organisation. La 3e partie fait apparaître le rapport qui existe entre les formes d'organisation du travail et les modes de gestion de la main-d'œuvre. La 4e partie est consacrée aux liens qu'entretiennent formes d'organisation du travail et relations professionnelles dans les établissements étudiés. La 5e partie traite des évolutions récentes de l'organisation du travail (autonomie dans le travail, contrôle du travail, rotation des tâches, travail en équipes, dispositifs de lean production, communication dans le travail, dispositifs de participation des salariés). La 6e partie porte sur la relation entre les formes d'organisation du travail et les effets à moyen terme du passage aux 35 heures. Trois dimensions sont successivement analysées : RTT et formes d'organisation du travail : opinion des représentants de la direction à propos des effets de la RTT sur l'emploi, l'organisation du travail et la compétitivité ; évolution de l'emploi au cours de la période Steelcase : plus d'idées, pour moins de stress. NISS M. Travail et sécurité, n 676, septembre 2007, pages 50 à 52, illustré 9

11 Il y a trois ans, la société Steelcase (implantée à Wisches, Bas-Rhin), fabricant de meubles de bureau, mettait en place des actions destinées à alléger le stress de ses salariés en appliquant un système appelé le "lean manufacturing". Aujourd'hui, ces mesures commencent à porter leurs fruits : davantage de confort, moins d'accidents, une grande interactivité dans les équipes de travail mais aussi des gains de productivité. Le lean-manufacturing. (Système de production à haute performance) dans les industries travaillant en juste-à-temps avec flux régulés par takt-time (rythme de la consommation du client) Gilles Lasnier La Revue des Sciences de Gestion, 2007, n 223, page Le NIST (National Institute of Standards and Technology) donne la définition suivante du lean-manufacturing : «A systematic approach to identify and eliminating waste though continuous improvement, flowing the product at the pull of the customer in pursuit of perfection». La méthode leanmanufacturing améliore les performances, réduit les coûts et élimine le gaspillage. Dans les industries fonctionnant en juste-à-temps, les différentes opérations dans le flux s effectuent au même rythme basé sur le takt-time. Les principes du lean-manufacturing sont les suivants : valeur ajoutée, flux régulés par le takt time, flux tirés par le client et atteinte de la perfection. La méthode s inspire de pratiques modernes de gestion comme le juste-à-temps, le fonctionnement en Kanban, Kaizen, Hoschin et 5S pour éliminer les gaspillages et les défauts dans le flux. L article présente le leanmanufacturing dans différentes industries : la nécessité de standardiser, le calcul du takt-time, l amélioration du taux de rendement global des équipements, la cartographie des flux dans l entreprise et les méthodes de management permettant d améliorer les organisations pilotées par la demande. Les conditions de travail des salariés dans l'union européenne à quinze selon les formes d'organisation. VALEYRE A. Travail et emploi, n 112, octobre-décembre 2007, pages 35 à 47, illustré, bibliographie 10

12 Cet article étudie les conditions de travail des salariés de l'union européenne selon les formes d'organisation du travail. Il s'appuie sur les données de la troisième enquête européenne sur les conditions de travail réalisée en La première partie présente le cadre méthodologique de la recherche et la typologie des formes d'organisation du travail (formes apprenantes, en lean production, tayloriennes, de structure simple) sur laquelle elle repose. Les trois parties suivantes comparent les conditions de travail des salariés européens selon ces quatre formes d'organisation. Elles examinent successivement les conditions physiques de travail, les conditions imposées par les horaires de travail et l'intensité du travail. La cinquième partie montre que les conditions de travail sont très contrastées dans les nouvelles formes d'organisation du travail. L'organisation apprenante est, sur la plupart des critères, associée aux meilleures conditions de travail, mais les innovations organisationnelles introduites depuis la fin des années 80 intègrent rarement une tentative d'amélioration des conditions de travail, de sorte que la question garde toute son actualité. Les ouvriers de Vauxhall face à la lean production Paul Stewart Le Mouvement Social, 2006, n 217, page Cet article interroge les réactions ouvrières et syndicales face à la mise en œuvre de la production au plus juste dans l usine d Ellesmere Port, près de Liverpool. Le cas britannique est plein d enseignements à plus d un titre : d une part, les directions nationales des syndicats ont en général accepté les réformes managériales parce qu elles n avaient pas le choix eu égard à la situation difficile de l industrie automobile nationale et d autre part, contrairement à ce qui est bien trop vite admis, le syndicalisme de terrain reste puissant dans les secteurs traditionnels, empêchant les directions de mener leur politique de façon trop univoque. De fait, la production au plus juste a conduit le syndicat ouvrier à intervenir sur le procès de travail, sur l intensification du travail, sur la flexibilité des horaires et plus seulement sur le niveau des rémunérations. Le syndicat devient ainsi le premier informateur et d une certaine manière le premier formateur des ouvriers face aux changements dans les méthodes de management : il réussit mieux que l encadrement à communiquer avec le personnel des ateliers sur la production au plus juste. Enfin, la vie locale, fondée sur la community anglosaxonne, maintient, avec le syndicat, le «collectif» à l usine comme dans les quartiers où l on débat tout autant des matches de football que de la santé et des conditions de travail à l usine. 11

13 Flat organizations and the role of white-collar employees in production. (Simplification des organisations et rôle des cols-blancs dans la production). SEPPALA P. International Journal of Industrial Ergonomics, Pays-Bas, volume 33, n 1, janvier 2004, pages 15 à 27, illustré, bibliographie (En anglais) Dans les années 90, les entreprises ont adopté de nouveaux modèles organisationnels afin de maintenir ou d'améliorer leur compétitivité. Ces changements organisationnels qui ont induit le développement du réseau des sous-traitants, ont modifié de façon considérable la répartition et le contenu des tâches, en transformant notamment la fonction de l'encadrement intermédiaire et de proximité dans la production. Cet article présente un projet de recherche qui a pour but d'étudier les caractéristiques de l'organisation simplifiée (lean organization) adoptée dans les années 90 par 8 entreprises finlandaises et de déterminer l'impact des changements organisationnels sur le partage des tâches et le contenu du travail des colsblancs. L'enquête menée dans ces entreprises auprès d'un échantillon de cols-blancs a révélé que leur rôle a changé : la fonction de contrôle est devenue secondaire dans toutes les entreprises étudiées alors que les responsabilités de l'encadrement se sont étendues. Si la présence des colsblancs dans la production reste indispensable compte tenu du phénomène de la sous-traitance, leur charge de travail s'accroît, entraînant la pression temporelle et la charge mentale. 12

Du taylorisme à la lean production

Du taylorisme à la lean production Du taylorisme à la lean production Réussir l organisation du travail Colloque de la FSSS, CSN 7 et 8 juin 2011 Paul-André LAPOINTE Relations industrielles, Université Laval ARUC-Innovations, travail et

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

Engager une action de prévention des RPS

Engager une action de prévention des RPS Que sont les RPS (Risques Psycho Sociaux)? Les risques psycho sociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress», qui n est en fait qu une manifestation de ce risque en entreprise. Ils

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

INFORMATION DE BASE PILIER 1 DÉVELOPPER ET METTRE EN OEUVRE UN SYSTÈME DE GESTION DE LA SÉCURITÉ (SGS)

INFORMATION DE BASE PILIER 1 DÉVELOPPER ET METTRE EN OEUVRE UN SYSTÈME DE GESTION DE LA SÉCURITÉ (SGS) INFORMATION DE BASE PILIER 1 DÉVELOPPER ET METTRE EN OEUVRE UN SYSTÈME DE GESTION DE LA SÉCURITÉ (SGS) 1. QU ENTEND-T- ON PAR GESTION DE LA SECURITE ET SYSTEME DE GESTION DE LA SECURITE? La gestion de

Plus en détail

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore.

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Comprendre Agir Juger Réagir Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Présenté par Charles-André Bannon, ing. Dans le cadre de la série des déjeuners RH de la Chambre de commerce Haute-Yamaska

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

Nomadisme et Télétravail : les impacts en entreprise

Nomadisme et Télétravail : les impacts en entreprise Nomadisme et Télétravail : les impacts en entreprise Nicole Turbé-Suetens Rennes, le 2 juin 2010 Plan de la présentation Rappel des fondamentaux Relations sociales Le droit La jurisprudence Positionnement

Plus en détail

Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux. Notre programme d interventions

Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux. Notre programme d interventions Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux Notre programme d interventions Contexte Depuis plusieurs années, les questions de santé au travail occupent une place croissante,

Plus en détail

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h «Formation des Membres du C.H.S.C.T.» Avec Suivi et Accompagnement d un an Contact

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES

«Enrichir l Organisation par les Hommes» MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES MÉTHODOLOGIE DE LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Les 3, 10 et 17 octobre 2013 Formation inter entreprises (Réponse souhaitée avant le 6 septembre 2013) Vous recherchez une solution ou «La»solution? La méthodologie

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Autour des risques dits «psychosociaux»,

Autour des risques dits «psychosociaux», FORMATIONS RPS Programmes de base Autour des risques dits «psychosociaux», Quatre formules 1 - Formation de base à la prévention des RPS Pour les acteurs de prévention : Direction, RH, CHSCT, médecine

Plus en détail

Rationalisation de l organisation et troubles musculosquelettiques : le cas du lean manufacturing

Rationalisation de l organisation et troubles musculosquelettiques : le cas du lean manufacturing Rationalisation de l organisation et troubles musculosquelettiques : le cas du lean manufacturing Sébastien Bruère Lab. «Organisation, changement et prévention» Dep. «Homme au travail» Préambule Projet

Plus en détail

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr & 17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00 Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr 1 Prévenir les risques psychosociaux : le rôle des représentants du personnel Risques psychosociaux : de

Plus en détail

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement Formation animée par le Dr Pascale Molho, formatrice certifiée par le Centre pour la Communication

Plus en détail

Lean Management. Santé au travail. Miguel Lefrançois. Syndicat Sud Renault Trucks. 5 juillet 2012 1

Lean Management. Santé au travail. Miguel Lefrançois. Syndicat Sud Renault Trucks. 5 juillet 2012 1 Et Santé au travail Miguel Lefrançois Syndicat Sud Renault Trucks 5 juillet 2012 1 Sommaire Histoire du Lean management ou Lean manufacturing Les grands principes du Lean Quelques exemples du Lean Le chez

Plus en détail

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2 Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Sa mission est d'aider les entreprises à développer la qualité de service dont ont besoin leurs clients internes ou externes.

Plus en détail

RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions

RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions C. Benoist, Chef du personnel FAI D. Pouchard, Chargé de Mission Afpa Transitions Les étapes de la mise en œuvre de la

Plus en détail

Les!évolutions!législatives!et!réglementaires!! dans!le!domaine!des!risques!psychosociaux!

Les!évolutions!législatives!et!réglementaires!! dans!le!domaine!des!risques!psychosociaux! Lesévolutionslégislativesetréglementaires dansledomainedesrisquespsychosociaux Documentistnf.frRéalisation:CélineCZUBA,juriste,mars2010 29juin1989:Directive"cadreeuropéennen 89/391CEE,JOL183du29.06.1989.

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet management sup gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet Le pictogramme qui figure ci-contre mérite une explication. Son objet est d alerter le lecteur sur la menace que

Plus en détail

La CFDT préconise de négocier dans ce cas précis, dans un premier temps, des accords dits «de méthode».

La CFDT préconise de négocier dans ce cas précis, dans un premier temps, des accords dits «de méthode». Fiche outil 6 CONTENU DE L ACCORD Introduction «Agir contre les troubles psychosociaux, c est agir pour un travail de qualité. Il s agit de regarder la situation de travail telle qu elle est pour les salariés

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

Leçon 6. Juste à temps : principes

Leçon 6. Juste à temps : principes Leçon 6 Juste à temps : principes L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre la philosophie du juste à temps A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : définir les

Plus en détail

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com )

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Le lean / Les leans des outils «terrain» Une tentative de définition du lean : > «un système

Plus en détail

Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur

Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur Le Lean Management Chasser les gaspillages & augmentez votre création de valeur Logo Client Nadine Laplénie (06.10.61.56.81) Norbert Audéoud (06.07.52.76.57) Eric Dien 40, Bd Edgar Quinet - 75014 Paris

Plus en détail

Où en êtes-vous avec le lean?

Où en êtes-vous avec le lean? DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation PERFORMANCE, STRESS, TMS, BIEN-ETRE : Où en êtes-vous avec le lean? Salon Expoprotection 4 au 7 décembre 2012 1 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur

Plus en détail

Formation hygiène / sécurité des aliments

Formation hygiène / sécurité des aliments hygiène / sécurité des aliments Comment optimiser ses pratiques Sommaire : Les enjeux Les exigences Public Pratiques Conduite du projet de formation Supports pédagogiques Évaluations Nouvelle stratégie

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

Etude menée dans 18 entreprises de la région Nord-Pas de Calais FRANCE

Etude menée dans 18 entreprises de la région Nord-Pas de Calais FRANCE Etude menée dans 18 entreprises de la région Nord-Pas de Calais FRANCE La santé au travail : une obligation de résultat L employeur est tenu d assurer la santé physique et mentale des salariés de son

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Innovation-Prévention 19 rue Paul Séramy 77300 Fontainebleau N SIRET : 48155965600030 Tel : 09.88.99.99.59 www.innoprev.com Contact Direct avec

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Formation de niveau II en alternance inscrite au RNCP Responsable en gestion d unité de production et innovation industrielle (JO du 27 août 2008)

Formation de niveau II en alternance inscrite au RNCP Responsable en gestion d unité de production et innovation industrielle (JO du 27 août 2008) Formation de niveau II en alternance inscrite au RNCP Responsable en gestion d unité de production et innovation industrielle (JO du 27 août 2008) Ouverte aux titulaires d un BTS, DUT ou Licence professionnelle

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise Introduction Le logiciel de simulation d entreprise Shadow Manager représente le nec plus ultra des outils pédagogiques de simulation de gestion

Plus en détail

Une innovation organisationnelle : les «équipes mobiles» de santé mentale en France. Conséquences pour les usagers.

Une innovation organisationnelle : les «équipes mobiles» de santé mentale en France. Conséquences pour les usagers. Une innovation organisationnelle : les «équipes mobiles» de santé mentale en France. Conséquences pour les usagers. Lise Demailly Professeur émérite de sociologie, université de Lille 1 Olivier Dembinski,

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Quels managers pour demain?

Quels managers pour demain? Quels managers pour demain? REFLEXIONS DE L OBSERVATOIRE SOCIAL INTERNATIONAL Trois évolutions concomitantes Transformant les missions des managers : 1. L irruption de la société civile dans l entreprise

Plus en détail

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif

Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif Chapitre1 : Introduction au travail collaboratif 1. Définition, notions voisines et lexique de termes techniques Travail collaboratif, coopératif ou encore travail de capitalisation, autant de termes dont

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

Vers le management de la santé et de la sécurité au travail

Vers le management de la santé et de la sécurité au travail Vers le management de la santé et de la sécurité au travail Ce à quoi vous devez faire Des méthodes de travail de plus en plus complexes (sous-traitance, maintenance, coactivité, flux tendus, juste-à-temps

Plus en détail

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 management et communication l entreprise le contexte externe la problématique les préconisations France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 France Télécom Orange, historique 1991:

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications Présentation P.Morvannou, cabinet Syndex, France I éléments

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Séminaire de recherche «principal» : Economie

Séminaire de recherche «principal» : Economie Séminaire de recherche «principal» : Economie Université Paris Dauphine Master recherche ATDD 1 ère partie : Alain Ayong Le Kama Plan du séminaire Introduction générale : acceptions économiques du DD Liens

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Employé service RH

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Employé service RH LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé service RH EVALUATION GDI DU SALARIE Employé service RH NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien Ce que

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

CQPP Encadrement d équipe

CQPP Encadrement d équipe CQPP Encadrement d équipe OBJECTIFS ET PROGRAMME ASSOCIES (23 jours) COMPETENCE 1 (2 jours) Spécifique Organiser la production sur son périmètre d activité PROGRAMME : Contenu à finaliser (JCA) module

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

DÉMYSTIFIER L APPROCHE LEAN UNE MÉTHODE DE GESTION À SURVEILLER

DÉMYSTIFIER L APPROCHE LEAN UNE MÉTHODE DE GESTION À SURVEILLER UNE MÉTHODE DE GESTION À SURVEILLER En novembre 2011, le ministre de la Santé et des Services sociaux Yves Bolduc a annoncé que le Centre hospitalier universitaire de Québec Hôpital Saint-François d Assise,

Plus en détail

Les Services de Santé au Travail et l impératif de pluridisciplinarité

Les Services de Santé au Travail et l impératif de pluridisciplinarité Projet de recherche Les Services de Santé au Travail et l impératif de pluridisciplinarité Phase 1 du projet de recherche: phase exploratoire Version résumée Mots-clés : Santé au travail Préventeurs Pluridisciplinarité

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

LE MODELE GESTIONNAIRE DE LA PERFORMANCE (boucle courte)

LE MODELE GESTIONNAIRE DE LA PERFORMANCE (boucle courte) LE MODELE GESTIONNAIRE DE LA PERFORMANCE (boucle courte) Les gestionnaires, à l instar de Philippe Lorino, qualifient la performance comme «tout ce qui dans l entreprise contribue à atteindre les objectifs

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Identification des incontournables à la démarche Lean

Identification des incontournables à la démarche Lean Identification des incontournables à la démarche Lean Analyse des résultats 7/09/2010 Barbara Lyonnet, Laboratoire SYMME, Université de Savoie barbara.lyonnet@univ-savoie.fr 1. Introduction Toute entreprise

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Prévenir et gérer l absentéisme

Prévenir et gérer l absentéisme Prévenir et gérer l absentéisme Maroussia Krawec ARACT Ile de France UNION EUROPEENNE Fonds social Le réseau ANACT ARACT(s) ANACT + 26 ARACT L ARACT Île-de-France est une association paritaire avec : Une

Plus en détail

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Zoom sur le contexte des ressources humaines Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Au travers de leur management stratégique, les entreprises voient les ressources humaines comme le moyen

Plus en détail

Les Formations du MEDEF Lyon-Rhône FORMATION. «Motivation des collaborateurs : Formation des managers de terrain» N d activité : 82 69 11790 69

Les Formations du MEDEF Lyon-Rhône FORMATION. «Motivation des collaborateurs : Formation des managers de terrain» N d activité : 82 69 11790 69 Les Formations du MEDEF Lyon-Rhône FORMATION «Motivation des collaborateurs : Formation des managers de terrain» N d activité : 82 69 11790 69 PROGRAMME DE FORMATION Objectif général Les managers intermédiaires,

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

CONVERGENCE RH. pourrait-t-il avoir avoir. Pluridisciplinaires des des Services Services

CONVERGENCE RH. pourrait-t-il avoir avoir. Pluridisciplinaires des des Services Services Révélateur compétences Pourquoi Pourquoi un un expert expert en en Management s s Ressources Humaines Humaines pourrait-t-il avoir avoir sa sa place place dans dans les les Equipes Equipes Pluridisciplinaires

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Guérir le travail aujourd hui: Giusto Barisi RRI

Guérir le travail aujourd hui: Giusto Barisi RRI Guérir le travail aujourd hui: Mission impossible? Giusto Barisi RRI Contexte et évolutions (1) Dans les décennies 1960 et 1970 le Taylorisme était appliqué au travail manuel Les mouvements de revendication

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

Evaluation des entreprises en matière de prévention du stress au travail

Evaluation des entreprises en matière de prévention du stress au travail Evaluation des entreprises en matière de prévention du stress au travail Questionnaire du site mieuxvivreautravail.anact.fr Rapport d étude Résultats intermédiaires 2010 Contexte Campagne Européenne sur

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI Dans quels domaines le CHSCT peut-il avoir recours à l expert? Les représentants du personnel peuvent se faire assister par

Plus en détail

Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015

Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015 Communiqué de presse Lyon, le 30 septembre 2015 Malakoff Médéric analyse les déterminants de la santé et du bien-être des salariés en Rhône-Alpes et évalue leur impact sur la performance des entreprises.

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Métier et profession

Métier et profession infirmière : profession ou métier? Descriptif : Le passage du métier à la profession, dont les éléments structurant sont ici passés en revue, est un enjeu qui marque autant l histoire d une corporation

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

SOCA-D-544 : Diagnostic et gestion de projets

SOCA-D-544 : Diagnostic et gestion de projets SOCA-D-544 : Diagnostic et gestion de projets Secteur non-marchand Professeure : Síle O Dorchai Année académique 2014-2015 1 Qu est-ce qu un projet? Comment le concevoir? Comment l organiser et le réaliser?

Plus en détail

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé Thomas LE LUDEC Directeur délégué, Directeur de l'amélioration de la qualité

Plus en détail

La performance par le management

La performance par le management Formation / Coaching Conseil Transitions La performance par le management Rco management est un cabinet conseil en management et Ressources Humaines, mon entreprise est en région Nord depuis 2007. Nous

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

Quelques témoignages d entreprises* sur le dialogue social :

Quelques témoignages d entreprises* sur le dialogue social : Présentée sous forme de témoignages d entreprises et de références incontournables en santé et sécurité au travail, cette brochure est destinée aux entreprises. Elle contribuera au développement d actions

Plus en détail

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES FORMATION Chargé de sécurité et de prévention Référence : 124-344-13 Durée : 5 jours Public Tous salariés chargés de la sécurité ou la prévention Pré-requis Aucun Points Forts de la formation Une approche

Plus en détail

Frédérique BLOTT Développeur RH

Frédérique BLOTT Développeur RH Le Management des Hommes et des Organisations : une compétence au service de la santé des salariés, un domaine d expertise qui a sa place au sein des équipes pluridisciplinaires. Frédérique BLOTT Développeur

Plus en détail