Bactéries commensales et immunité intestinale. JOLY Rachel GIORDANO Marilyn CADRA Sophie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bactéries commensales et immunité intestinale. JOLY Rachel GIORDANO Marilyn CADRA Sophie"

Transcription

1 Bactéries commensales et immunité intestinale JOLY Rachel GIORDANO Marilyn CADRA Sophie

2 Introduction Décomposition de polysaccharides de végétaux indigestibles 90 % des bactéries commensales du corps Homéostasie intestinale et intégrité de l hôte Barrière pour bactéries invasives Maturation post natale des défenses immunitaires de l intestin

3 Introduction

4 Introduction Souris axénique élevée dès la naissance dans un milieu stérile (sans parasite) Dépourvue de microbiote intestinal

5 Phénotype de souris axénique Rôle du microbiote dans le développement intestinal Augmentation de la taille du caecum (appendice) dans les souris axéniques. Caecum = réservoir de bactéries chez les rongeurs pour faciliter la digestion

6 Le microbiote induirait une réponse immunitaire Analyse du transcriptome chez des souris -Cv (conventionnal) -Cvd : Cv colonisé par des matières fécales de souris -Hum : Cv colonisé par des matières fécales humaines 45 % des gènes induits = gènes du système immunitaire LE MICROBIOTE DOIT ETRE RECONNU PAR L EPITHELIUM INTESTINAL

7 Comment les bactéries commensales induisent l immunité?

8 L épithélium intestinal Possède des TLR qui reconnaissent les bactéries commensales Au niveau apical, TLR moins réactifs Au niveau basal, TLR plus réactifs HOMEOSTASIE

9 L épithélium intestinal

10 Effets de l inhibition du TLR Quand absence de TLR : colonisation de la rate par les bactéries les bactéries sont passées dans la circulation par franchissement de la barrière épithéliale non du à une rupture de la barrière épithéliale (NSAID : déstabilise la barrière épithéliale intestinale)

11 Effets de l inhibition du TLR L absence de TLR (Myd88 -/-) augmente la production d anticorps en présence de bactéries commensales L immunité adaptative est activée dans un cadre où elle ne l est normalement pas

12 Importance de l éducation du système immunitaire Souris monocolonisées par E.f. : - Quand ré-injection de E.f clairance si TLR seul, CD4 seul ou les 2 présents. Si CD4-/TLR- pas de clairance - Quand injection de E.coli clairance uniquement quand il y a TLR. CD4 seul, n induit pas la clairance. En absence de TLR, l éducation du système immunitaire par une bactérie spécifique permet l immunoprotection par des CD4 spécifiques de cette bactérie

13 Bact Epithélium intestinal TLR clairance + T reg? IgA IgG Le TLR a un rôle dans la maturation et l éducation du système immunitaire pour la modulation de la réponse effectrice tolérance des bactéries commensales + réaction aux bactéries pathogènes

14 Les réponses de l immunité induites par les bactéries commensales

15 Toutes les bactéries ont-elles un effet sur l immunité? La microflore de souris contiendrait des bactéries spécifiques pour l activation de la réponse immunitaire Lesquelles???

16 Quels éléments de la microflore induisent la réponse immunitaire? Comparaison par FISH de la microflore en culture et de la microflore des fèces de souris -Plus de bactéries Clostridium dans les microflores conventionnelles Les bactéries de la famille des Clostridium (SFB) induiraient la réponse immunitaire intestinale

17 Education des cellules T par le SFB SFB : flagelline reconnue par TLR5 La colonisation par SFB induit la production de IL17, IL10 et IFNγ par des cellules CD4. SFB est un composant de la microflore indispensable à la maturation des cellules T de l intestin

18 Impact de SFB sur les plaques de Peyer SFB induit l expression de IL17, IL10, du ligand de CD40 et IFNg dans les plaques de Peyer SFB a un effet stimulateur sur l immunité au niveau des plaques de Peyer

19 Quels sont les effets du microbiote sur l immunité? Colonisation intestinale Education des cellules T induction de facteurs proinflammatoires. Production de IL10 et stimulation de cellules T reg immunosuppression et tolérance La bactérie commensale éduque le système immunitaire en vue d induire une tolérance

20 Conclusion Les bactéries commensales sont indispensables à la mise en place de l immunité intestinale Chaque espèce possède des bactéries spécifiques induisant l immunité intestinale Les bactéries commensales contrairement aux pathogènes induisent une immunité tolérogène Le TLR sur l épithélium intestinal permet la reconnaissance des bactéries

21 Conclusion Suite à la reconnaissance de la bactérie commensale, plusieurs réponses sont induites : stimulation de l immunité dans les plaques de Peyer, maturation des LT, synthèse de cytokines homéostasie et donc tolérance L immunité adaptative, une fois éduquée, peut compenser l immunité innée si celle-ci est déficiente

22 Perspectives d étude Comprendre le rôle des T régulateurs dans l inhibition de la réponse de l immunité systémique (production ou non d IgG)

23 Dard Amélie Degos Clara Foray Chloé M1DI 2009/2010

24 Sommaire Introduction Les bactéries commensales et la mise en place de l immunité intestinale Détection discriminante des bactéries pathogènes/commensales La tolérance intestinale Conclusion Perspectives

25 Introduction Petit rappel de l immunité intestinale : plaques de Peyer, follicules lymphocytaires, Ig particulières, des DC et macrophages résidents, tout une immunité spécialisée! Les cellules épithéliales intestinales sont aussi pourvues de TLR. Ann M.O Hara et al 2006

26 Introduction Flore commensale : présente dans toutes les muqueuses pas seulement au niveau de l intestin. Commensalisme (définition) : «Le commensalisme est une association non-destructrice pour l hôte, la relation est à bénéfice non-réciproque» Peut-être pas espèces bactériennes commensales telles que Bifidobactérium, Clostridium, Entérobactéries (E.coli, Proteus, Klebsielle...), Entérocoques, Staphylocoques, etc

27 Les bactéries commensales et la mise en place de l immunité intestinale Mise en place d une muqueuse intestinale mature/efficace contre les pathogènes. => Les bactéries commensales participent à la mise en place d une muqueuse mature. Pagnini et al. 2010

28 Les bactéries commensales et la mise en place de l immunité intestinale En absence de bactéries commensales : mauvaise/absence de mise en place de structures immunitaires spécifiques à l intestin Il y a besoin d un signal immunitaire inflammatoire pour conduire à la correcte différenciation des structures D.Bouskra et al 2008

29 Les bactéries commensales et la mise en place de l immunité intestinale L absence de bactéries commensales entraîne une diminution de la synthèse des cytokines Gaboriau et al 2009

30 Les bactéries commensales et la mise en place de l immunité intestinale Une bactérie en particulier aide à la mise en place d une partie de l immunité : SFB (type Clostridium). Gaboriau et al 2009

31 Détection discriminante des bactéries commensales/pathogènes Détection des PAMPs par les TLR et transmission du signal au noyau via la voie NFkB. Activation de signaux pro inflammatoires et sécrétion de cytokines Activation de caspases et destruction des cellules infectées L. S. Collier-Hyams et al 2005

32 Détection discriminante des bactéries commensales/pathogènes Distribution spécifique des TLR et NLR (TLR5 reconnaissant la flagelline au pole baso latéral). Peu de TLR en surface qui reconnaissent le LPS. Mais ce n est pas le seul mécanisme. Certaines bactéries peuvent inhiber la voie NFkB. D.Artis 2008 Meng-Tsung Tien et al. 2006

33 Détection discriminante des bactéries commensales/pathogènes Bacteroides thetaiotaomicron va activer l expression de PPARγ et promouvoir l inhibition de NFkB par liaison à ce facteur via la sous unité RelA. Medium alone (1); S. enteritidis (2); S.enteritidis et B. thetaiotaomicron (3); B.thetaiotaomicron (4). D.Artis 2008 D.Kelly et al 2003

34 Détection discriminante des bactéries commensales/pathogènes D autres mécanismes permettent de différencier les bactéries commensales des pathogènes, et permettent ainsi de réguler correctement l homéostasie de la flore intestinale. Expression de gènes différents chez les bactéries commensales : Moins de gènes de virulence et de pathogénicité (moins bonne survie si infection) Gal-Mor, O. & Finlay, B. B. Cell. Microbiol., (2006). Digestion de l amidon par les commensales forme des petites unités de butyrate qui vont inhiber la production de cytokines pro inflammatoires induite par la présence de cette flore. Cela augmente la production d IL10 régulatrice. Saemann, M. D., et al. FASEB J., (2000).

35 Tolérance immunitaire : rôle du système adaptatif Après 48 heures au contact de différentes bactéries commensales, l'expression des molécules de co-stimulation (CD86, ) et du CMH II augmente sur les cellules dendritiques => maturation des cellules dendritiques qui migrent vers les ganglions mésentériques où elles vont présenter les antigènes aux LT naïfs. Nobuyasu Baba et al 2008

36 Tolérance immunitaire : rôle du système adaptatif Les bactéries commensales conduisent à l'expansion des LT CD4+ ainsi que celle des LT régulateurs (CD4+ et CD8+) dans les ganglions mésentériques. Tomas Hrncir et al 2008

37 Tolérance immunitaire : rôle du système adaptatif (schéma bilan) Bactéries commensales => maturation partielle des DC => différenciation des LT CD4+ naïfs en LT CD4+ régulateurs ou LT CD4+ de type TH3 => tolérance systémique et homéostasie immunitaire locale. Allan McI. Mowat 2003

38 Tolérance immunitaire : équilibre inné/adaptatif Les souris Myd88-/- Ticam1-/- ont des IgG dirigés contre leurs bactéries commensales alors que les souris germ free n'en ont pas. Les souris Myd88-/- Ticam1-/- perdent l'ignorance systémique de leur flore commensale. Slack et al 2009

39 Tolérance immunitaire : équilibre inné/adaptatif Les souris Nos2-/- Cybb-/- ont des anticorps spécifiques dirigés contre leurs bactéries commensales alors que les souris contrôle (C57BL/6) n'en ont pas. La production d'igg spécifiques des bactéries commensales dans le sérum est associée à une déficience du système immunitaire inné. Slack et al 2009

40 Tolérance immunitaire : équilibre inné/adaptatif Les souris Myd88-/- Ticam1-/- montent une réponse IgG robuste dépendante des LT CD4+ dirigée contre E faecalis contrairement aux souris contrôles (C57BL/6). Les souris Myd88-/- JH-/- ont une croissance et une survie réduites par rapport aux souris contrôles Myd88-/- JH+/-. L'immunité médiée par les anticorps est essentielle chez les souris Myd88-/- Ticam1-/- pour coexister mutuellement avec leur microbiote. Slack et al 2009

41 Conclusion Les bactéries commensales participent à la mise en place du système immunitaire, de la muqueuse intestinale. Elles permettent aussi d induire un système immunitaire mature. Il y a un processus de discrimination des bactéries commensales et des pathogènes, qui passent par l activation de PPARγ, et l inhibition de NFκB par la flore commensale. La tolérance intestinale est un mécanisme induit à la fois grâce aux bactéries commensales, et à un équilibre du système immunitaire adaptatif et innée.

42 Perspectives Dans certaines pathologies : maladie de Crohn la flore commensale est dérégulée par rapport à des personnes en bonne santé. Un traitement par une flore contrôlée pourrait-il conduire à diminuer les inflammations dans ce type de pathologie. Quelles autres bactéries jouent un rôle très important dans le développement de l immunité? Qu en est-il de l immunité innée? Lien entre obésité et une flore microbienne particulière => Conséquence ou cause de l obésité? Sanz et al 2008 Martinez-Medina et al 2006

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Pasare et al. 2004 Dard Amélie Degos Clara M1Di Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Introduction : TLRs, DC, Lymphocytes

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË Mise en situation et recherche à mener Vous vous blessez avec une épine que vous enlevez. Une plaie se forme au niveau de la peau. Cette lésion est à l

Plus en détail

Rôle des cytokines dans la malaria cérébrale. De la souris à l homme. GIORDANO Marilyn, JOLY Rachel, CADRA Sophie

Rôle des cytokines dans la malaria cérébrale. De la souris à l homme. GIORDANO Marilyn, JOLY Rachel, CADRA Sophie Rôle des cytokines dans la malaria cérébrale De la souris à l homme GIORDANO Marilyn, JOLY Rachel, CADRA Sophie Introduction Le paludisme Paludisme : maladie infectieuse induite par un parasite de type

Plus en détail

PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi

PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi Centre de R & D sur le bovin laitier et le porc, Sherbrooke, Québec Introduction Ingestion

Plus en détail

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007 2h sans document L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 27 SUJET: On génère au laboratoire des souris homozygotes pour une déficience au niveau des gènes codant pour les récepteurs de type

Plus en détail

Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire. F. Forquet, L2 Biologie intégrée

Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire. F. Forquet, L2 Biologie intégrée Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire F. Forquet, L2 Biologie intégrée Notion de Récepteur : -> structure de Reconnaissance d un motif antigénique 2 Types : - Récepteurs de

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

«Flore digestive le bien et le mal»

«Flore digestive le bien et le mal» «Flore digestive le bien et le mal» Frédérique Beuhorry-Sassus Céline Cabrérizo 18 ème JIP Romans sur Isère 19 juin 2014 Précision réglementaire : Nous n avons aucun conflit d intérêt 2 Appareil digestif

Plus en détail

Immunologie cours 6 Vendredi 15 février 10h30 Mr Toubert. Bouguenna idriss. Immunité acquise.

Immunologie cours 6 Vendredi 15 février 10h30 Mr Toubert. Bouguenna idriss. Immunité acquise. Immunologie cours 6 Vendredi 15 février 10h30 Mr Toubert. Bouguenna idriss Immunité acquise. 1 SOMMAIRE I. Introduction Page 03 II. Généralités sur l immunité acquise Page 03 1) les composants cellulaires

Plus en détail

Utilisation de la microdissection laser pour étudier l'expression des gènes dans l'intestin chez le porc

Utilisation de la microdissection laser pour étudier l'expression des gènes dans l'intestin chez le porc Utilisation de la microdissection laser pour étudier l'expression des gènes dans l'intestin chez le porc Philippe Pinton, Pascal Gourbeyre, Joëlle Laffitte, Isabelle P. Oswald INRA, UMR1331, Toxalim Objectif

Plus en détail

Flore digestive et Impact des antibiotiques. Pr JPh Lavigne CHU Carémeau INSERM U1047 Nîmes

Flore digestive et Impact des antibiotiques. Pr JPh Lavigne CHU Carémeau INSERM U1047 Nîmes + Flore digestive et Impact des antibiotiques Pr JPh Lavigne CHU Carémeau INSERM U1047 Nîmes + Le microbiote intestinal humain! Le microbiote intestinal est l ensemble de la microflore résidant dans l

Plus en détail

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Rappels du collège Dans notre environnement, de nombreux microorganismes sont en permanence au contact de l organisme. L entrée dans l organisme Certains

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Défense de l organisme

Défense de l organisme Module 1 Défense de l organisme Soit par Soit par Système de défense non spécifique Système de défense spécifique Première ligne -Barrières naturelles Deuxième ligne -Défenses cellulaires et chimiques

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE ahmed.hodroge@u-picardie.fr Pôle Santé - UFR de Médecine Laboratoire d Immunologie EA4666 - LNPC 18 FEVRIER 2014 Les différentes immunités Cellules (Mφ,

Plus en détail

IMMUNITÉ DES MUQUEUSES

IMMUNITÉ DES MUQUEUSES IMMUNITÉ DES MUQUEUSES Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245 «CDG» Master 1 Immunologie 2010-2011 Plan I. Généralités II. Le tissu muqueux organisé O-MALT 1. Plaque de Peyer 2. NALT 3. BALT III. Le tissu muqueux

Plus en détail

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez

Avant 1900 : «Horror Autotoxicus» Ehrlich - Morgenroth : Auto-Immunisations expérimentales Metchnikoff Hémoglobinurie paroxystique Chez I- Historique II- III- IV- Définition Théories de l Auto-Immunité Facteurs favorisant l Auto- Immunité V- Pathogénicité des phénomènes Auto-Immun VI- VII- Maladies Auto-Immunes chez l Homme Principes de

Plus en détail

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle.

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Objectifs Immunité anti-infectieuse Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Connaître les structures antigéniques des MO responsables de l activation des cellules immunes. Connaître

Plus en détail

U.F.R. de Médecine d AMIENS. DFGSM 2 Examen de 1 ère Session JANVIER UE Tissus Sanguins et Système Immunitaire CAHIER IMMUNOLOGIE

U.F.R. de Médecine d AMIENS. DFGSM 2 Examen de 1 ère Session JANVIER UE Tissus Sanguins et Système Immunitaire CAHIER IMMUNOLOGIE U.F.R. de Médecine d AMIENS DFGSM 2 Examen de 1 ère Session JANVIER 2016 UE Tissus Sanguins et Système Immunitaire CAHIER IMMUNOLOGIE Durée de l épreuve : 1 heure 30 Ce cahier comporte 8 pages recto-verso

Plus en détail

MICROBIOTE INTESTINAL UN ORGANE VITAL, A DECOUVRIR

MICROBIOTE INTESTINAL UN ORGANE VITAL, A DECOUVRIR MICROBIOTE INTESTINAL UN ORGANE VITAL, A DECOUVRIR Points essentiels - Plusieurs centaines d espèces bactériennes colonisent le tube digestif. - Cette biomasse bactérienne exerce des effets physiologiques

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3 : Corps humain et santé Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. bactéries cellules infectées par un virus cellules cancéreuses champignons

Plus en détail

Impact du microbiome respiratoire sur la sévérité de la grippe

Impact du microbiome respiratoire sur la sévérité de la grippe Impact du microbiome respiratoire sur la sévérité de la grippe Laurence Josset Laboratoire de Virologie Institut des Agents Infectieux Hospices Civils de Lyon Grippe grave La grippe est l'infection épidémique

Plus en détail

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë Face au monde microbien dans lequel nous vivons, notre organisme a su développer des barrières naturelles permettant de limiter l entrée des

Plus en détail

Nota Bene Mécanismes d action des AcM thérapeutiques 1

Nota Bene Mécanismes d action des AcM thérapeutiques 1 Nota Bene La présentation suivante a été réalisée par un groupe d étudiants du parcours Immunotechnologies pour la validation du module BMC532AC. Cette présentation n a pas été corrigée et peut contenir

Plus en détail

La flore microbienne. l organe invisible de l homme. Jocelyne Favet, Université de Genève

La flore microbienne. l organe invisible de l homme. Jocelyne Favet, Université de Genève La flore microbienne l organe invisible de l homme Jocelyne Favet, Université de Genève L augmentation de la résistance aux antibiotiques chez les bactéries est l un des problèmes majeurs de la médecine

Plus en détail

DEPARTEMENT DE MEDECINE

DEPARTEMENT DE MEDECINE FACULTE DE MEDECINE D ALGER DEPARTEMENT DE MEDECINE INTRODUCTION AU SYSTÈME IMMUNITAIRE ORGANES LYMPHOIDES Pr H.AMROUN-AIT BELKACEM INTRODUCTION L immunologie est l étude du système immunitaire (SI) et

Plus en détail

Les animaux gnotobiotiques pour mieux comprendre le microbiote et le tractus digestif

Les animaux gnotobiotiques pour mieux comprendre le microbiote et le tractus digestif Les animaux gnotobiotiques pour mieux comprendre le microbiote et le tractus digestif Muriel Thomas Equipe ProbiHôte- Philippe Langella Pôle Ecosystèmes, Micalis, INRA, Jouy-en-Josas Académie vétérinaire

Plus en détail

CONCEPTS DE BASE, GENERALITES SUR LE TISSU IMMUNITAIRE

CONCEPTS DE BASE, GENERALITES SUR LE TISSU IMMUNITAIRE CONCEPTS DE BASE, GENERALITES SUR LE TISSU IMMUNITAIRE I. GENERALITES SUR LES CELLULES IMMUNITAIRES II. LES ORGANES IMMUNITAIRE III. CIRCULATION DES LYMPHOCYTES Document de travail sur www.bio-indikativ.com

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

Les cellules lymphoides innées de type 2 : un novel acteur de l asthme allergique?

Les cellules lymphoides innées de type 2 : un novel acteur de l asthme allergique? Pulmonary Immunity Team, Center for Infection and Immunity of Lille, INSERM U1019, CNRS UMR 8204, Univ Lille Nord de France, Institut Pasteur de Lille Les cellules lymphoides innées de type 2 : un novel

Plus en détail

Le lymphocyte B et BCR. Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017

Le lymphocyte B et BCR. Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017 Le lymphocyte B et BCR Pr N.KECHOUT 3 ème année de Médecine Année universitaire 2016/2017 I-Introduction Les lymphocytes B (LB) représentent 10 à 15 % des lymphocytes circulants. -Ils sont le support de

Plus en détail

Dr José Boucraut.

Dr José Boucraut. Notions générales sur les mécanismes de tolérance immunitaire et de contrôle de la réponse immune et d échappement conduisant aux processus pathologiques : autoimmuns, allergiques,. Dr José Boucraut jose.boucraut@univ-amu.fr

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

Immunologie. Les mécanismes de l immunité

Immunologie. Les mécanismes de l immunité Immunologie Les mécanismes de l immunité Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent étranger (bactéries, champignons,

Plus en détail

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire Constats : On sait que les effecteurs de la réaction immunitaire acquise sont : - les d'anticorps

Plus en détail

«Plasmacytoid dendritic cells sense skin injury and promote wound healing through type I interferons» Josh Gregorio et al., 2010

«Plasmacytoid dendritic cells sense skin injury and promote wound healing through type I interferons» Josh Gregorio et al., 2010 «Plasmacytoid dendritic cells sense skin injury and promote wound healing through type I interferons» Josh Gregorio et al., 2010 Plan détaillée de la présentation I- Introduction aux cellules dendritiques

Plus en détail

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE :

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : INTRODUCTION : Quelles sont les différentes sortes de micro-organismes présents dans notre environnement? (Activité 1) Observation microscopique de différents microbes

Plus en détail

Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum

Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum Immunité non stérilisante suite à l infection par Plasmodium falciparum NEFTI Lydia GERART Sarah Introduction Le paludisme aussi appelé malaria, est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium.

Plus en détail

Physiopathologie de l infection par le VIH Modèles Animaux

Physiopathologie de l infection par le VIH Modèles Animaux Physiopathologie de l infection par le VIH Modèles Animaux Dr E.Lazaro 5 Avril 2011 Généralités Introduction Le VIH : Lentivirus, famille des rétrovirus Constitué enveloppe externe (spicules) nucléocapside

Plus en détail

LE PEUPLE DU VENTRE OU LA RCHESSE DE NOTRE VIE INTERIEURE

LE PEUPLE DU VENTRE OU LA RCHESSE DE NOTRE VIE INTERIEURE LE PEUPLE DU VENTRE OU LA RCHESSE DE NOTRE VIE INTERIEURE Extrait de la Conférence 13 / 11 / 2007 RENNES avec Gérard CORTHIER INTRODUCTION Les contraintes de l hygiène nous font parfois envisager le monde

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Pour contacter la prof : anjuere@unice.fr Cellule Dendritique = D Lymphocyte T = LT I. Introduction & Définition! dendritiques découvertes en 1973, identification chez la souris d une population de nouvelles

Plus en détail

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Comment agissent les anticorps et les LTC? Comment parviennent-ils à protéger l organisme lors de la phase asymptomatique? CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Tout élément

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée.

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. Thème 3A : le maintien de l intégrité de l organisme. Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules. Le système immunitaire tolère habituellement les composantes de l'organisme

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

Introduction à l immunologie

Introduction à l immunologie Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Introduction à l immunologie Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : I. Définition de l immunologie. II. Le système immunitaire.

Plus en détail

IMMUNOLOGIE AVIAIRE. Equipe IMAV IASP 213 INRA, Nouzilly. (Création: novembre 2005, Financement Jeune Equipe)

IMMUNOLOGIE AVIAIRE. Equipe IMAV IASP 213 INRA, Nouzilly. (Création: novembre 2005, Financement Jeune Equipe) IMMUNOLOGIE AVIAIRE Equipe IMAV IASP 213 INRA, 37380 Nouzilly P Quere, CR1 I Munoz, post-doc AC Lalmanach, CR1 C Derache, Thèse P Sibille, CR1 V Robert, CDD (Création: novembre 2005, Financement Jeune

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Responsables: Pr MA Gougerot-Pocidalo Dr Hélène Moins-Teisserenc 6 cours dans les prochaines semaines 4 ED en Mars Livre recommandé: IMMUNOLOGIE: De la biologie

Plus en détail

Chapitre 8 : la gestion du risque infectieux par l organisme

Chapitre 8 : la gestion du risque infectieux par l organisme Chapitre 8 : la gestion du risque infectieux par l organisme Thème corps et santé J MASSON Collège Henry Berger Il y a risque infectieux ou risque d infection dès lors qu un micro-organisme pathogène ou

Plus en détail

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR)

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Corinne FREMOND-LEJEUNE Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr Les ateliers du Resclin 2008/2009

Plus en détail

LES IMMUNOGLOBULINES

LES IMMUNOGLOBULINES LES IMMUNOGLOBULINES Défenses spécifiques Reconnaissance de l Ag Forme native Dégradé en peptides TCR (lymphocyte T) Immunité IMMUNOGLOBULINES (Ig) Lymph. B Plasmocytes Ig membranaires Défenses non spécifiques

Plus en détail

PRATIQUE DU SPORT ET TROUBLES DE L IMMUNITÉ

PRATIQUE DU SPORT ET TROUBLES DE L IMMUNITÉ Une notion à prendre en compte est l association de la pratique sportive à des troubles de l immunité en cas d entrainement intensif ou d efforts soutenus. Comme les probiotiques ont montré leur efficacité

Plus en détail

[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE

[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE [CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module

Plus en détail

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Cours du mardi 11 décembre 2007 15h-17h ronéo par Alexis Régent mail : alexisregent@hotmail.com professeur Mme Cremer mail : isabelle.cremer@upmc.fr Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Introduction

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES. P. Blanco

ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES. P. Blanco ORGANES et TISSUS LYMPHOÏDES P. Blanco PLAN Généralités Thymus Moelle osseuse Ganglions lymphatiques Rate MALT PLAN Généralités Thymus Moelle osseuse Ganglions lymphatiques Rate MALT Généralités O. Lymphoïdes

Plus en détail

Programme Séance Notion construite

Programme Séance Notion construite 1 2 Programme Séance Notion construite L organisme est constamment confronté à la possibilité de pénétration de microorganismes (bactéries et virus) issus de son environnement. Comment les microorganismes

Plus en détail

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise coopération cellulaire A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et acquise Immunité innée Immunité acquise

Plus en détail

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Immunité Vaccinale Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Bases empiriques de la vaccination Observation empirique Une infection guérie protège de la maladie Vacciner

Plus en détail

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3/5

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les cellules dendritiques Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : Plan du cours : I. Introduction II. Cellules dendritiques a. Caractéristiques

Plus en détail

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Notre environnement est peuplé de microorganismes dont certains sont des pathogènes pour l Homme. Pourtant

Plus en détail

Des germes et des hommes...

Des germes et des hommes... Des germes et des hommes... Infection / Colonisation / Transmission INFECTION 1. Pénétration et développement dans un être vivant de microorganisme qui peuvent provoquer des lésions en se multipliant,

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance

Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance Immunité adaptative : Lymphocytes T régulateurs et notion de tolérance François Lemoine, Yvon Lebranchu, Olivier Boyer, Marie Christine Béné, Yacine Taoufik I-Définition... 2 II-La tolérance centrale et

Plus en détail

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Immunité Anti Infectieuse Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Le système immunitaire Définition : ensemble des moyens permettant à l organisme de se défendre contre les pathogènes (bactéries,

Plus en détail

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale POUVOIR PATHOGÈNE IMMUNITE ANTI-VIRALE Espèce Race Age Réceptivité (Hôte normal) Individu Maladie infectieuse Mode de pénétration Immunodéficiences acquises Infections intercurrentes (synergie entre microorganismes)

Plus en détail

Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux

Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux Karine Adel-Patient UMR CEA-INRA Service de Pharmacologie et d Immunoanalyse CEA de Saclay Allergies

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Bactériologie générale

Bactériologie générale Bactériologie générale I- Qu est ce qu une bactérie? C est un micro-organisme (0,5 à 5 microm) unicellelulaire C est un procaryote puisqu elle n a pas de noyau, le matériel génétique est libre dans le

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1- Les agents du maintien de l intégrité des populations cellulaires. 1.1.Reconnaissance des cellules infectées. 1.1.1.Particularité des cellules infectées.

Plus en détail

IMMUNITÉ INNÉE. Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245

IMMUNITÉ INNÉE. Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245 IMMUNITÉ INNÉE Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245 «CDG» I. INNEE I. ADAPTATIVE Cinétique de la réponse immunitaire IFN de type I NK T8 cytotoxiques Ac T I. Barrières Barrières mécaniques peau cheveux mucus

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

Etude du rôle immunomodulateur des statines : exemple au cours d une maladie auto-immune, la sclérose en plaques

Etude du rôle immunomodulateur des statines : exemple au cours d une maladie auto-immune, la sclérose en plaques Etude du rôle immunomodulateur des statines : exemple au cours d une maladie auto-immune, la sclérose en plaques Laurence Guglielmi Institut de Recherche en Cancérologie (IRCM INSERM U896) laurence.guglielmi@inserm.fr

Plus en détail

Physiologie de la flore intestinale

Physiologie de la flore intestinale 30/03/16 LE BOHEC Blandine L2 CR : Juliette Phélip Appareil digestif Dr MILLION 6 pages Physiologie de la flore intestinale Plan : A. Exploration du microbiote digestif B. Rôle du microbiote digestif C.

Plus en détail

Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 17. Oh my gut!

Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 17. Oh my gut! Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 17 Oh my gut! Protocoles 59 good 26/01/10 15:26 Page 18 Microbes : amis ou ennemis? intestins Notre corps est constitué d environ 10 14 cellules humaines, soit un

Plus en détail

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Thème 3A : Corps humain et santé Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Rappel mise en situation : Le système immunitaire = ensemble de cellules spécialisées dans la détection et l élimination de tout élément

Plus en détail

ALLERGIES, HYPERSENSIBILITES ET INTOLERANCES ALIMENTAIRES : LE POINT DE VUE EN MICRONUTRITION

ALLERGIES, HYPERSENSIBILITES ET INTOLERANCES ALIMENTAIRES : LE POINT DE VUE EN MICRONUTRITION ALLERGIES, HYPERSENSIBILITES ET INTOLERANCES ALIMENTAIRES : LE POINT DE VUE EN MICRONUTRITION Didier CHOS Institut Européen de Diététique et de Micronutrition* Péricentre 3-14000 Caen DChos14@aol.com Les

Plus en détail

Chapitre 11 : l immunité adaptative.

Chapitre 11 : l immunité adaptative. Chapitre 11 : l immunité adaptative. L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier une autre

Plus en détail

ALLERGIES, HYPERSENSIBILITES ET INTOLERANCES ALIMENTAIRES : LE POINT DE VUE EN MICRONUTRITION

ALLERGIES, HYPERSENSIBILITES ET INTOLERANCES ALIMENTAIRES : LE POINT DE VUE EN MICRONUTRITION ALLERGIES, HYPERSENSIBILITES ET INTOLERANCES ALIMENTAIRES : LE POINT DE VUE EN MICRONUTRITION Didier CHOS Institut Européen de Diététique et de Micronutrition* Péricentre 3-14000 Caen DChos14@aol.com Les

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005

Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005 Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) BMC 403 Interface Immunologie-Microbiologie-Environnement septembre 2005 Durée de l épreuve : 2 heures Vous devez obligatoirement traiter les sujets I et II sur

Plus en détail

CYTOKINES. I/ Présentation générale : Cours d immunologie UE1 18/12/07 RT : Jean-Benoît MONFORT

CYTOKINES. I/ Présentation générale : Cours d immunologie UE1 18/12/07 RT : Jean-Benoît MONFORT Cours d immunologie UE1 18/12/07 Pr. Tartour RT : Jean-Benoît MONFORT CYTOKINES Plan : I/ Présentation générale 1) Propriétés communes a. Redondance b. Pleiotropie 2) Interférons 3) Interleukine 10 4)

Plus en détail

TAM Receptors Are Pleiotropic Inhibitors of the Innate Immune Response. Rothlin et al.

TAM Receptors Are Pleiotropic Inhibitors of the Innate Immune Response. Rothlin et al. TAM Receptors Are Pleiotropic Inhibitors of the Innate Immune Response Rothlin et al. Koubi Myriam Macchi Magali Réponse immunitaire innée et TLRs Première ligne de défense contre les agents infectieux

Plus en détail

1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)?

1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? 1 Parmi les propositions suivantes, laquelle (lesquelles) est (sont) exacte(s)? A. Les molécules du Complexe Majeur d Histocompatibilité (CMH) de classe I lient les épitopes T dans le cytoplasme B. Les

Plus en détail

Le microbiote intesti

Le microbiote intesti Le microbiote intesti Le microbiote intestinal en chiffres 100 000 milliards de bactéries 10 à 20 fois plus que le nombre de cellules de l organisme suivant l âge 1 000 espèces différentes 1 à 2 kg 3,3

Plus en détail

Le système de défense de l organisme

Le système de défense de l organisme Le système de défense de l organisme Chapitre 12 Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système excréteur comprend de glandes Quelle est l unité de fonctionnement

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

Microbiote et Allergie

Microbiote et Allergie Center for Infection and Immunity of Lille, Pulmonary Immunity INSERM U1019, CNRS UMR 8204, Univ Lille Nord de France, Institut Pasteur de Lille Microbiote et Allergie Anne TSICOPOULOS Directeur de Recherche

Plus en détail

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Présentée par : Dr. AMARA. S Introduction : I- Les Facteurs tissulaires 1. La peau 2. Les muqueuses II- Les Facteurs Cellulaires 1. les cellules

Plus en détail

Cours d Immunologie ème Séance. Pr. Saaïd AMZAZI

Cours d Immunologie ème Séance. Pr. Saaïd AMZAZI Laboratoire de Biochimie - Immunologie Département de Biologie Faculté des Sciences Université Mohammed V-Agdal Pr. Saaïd AMZAZI Filière SVI Semestre 3 (S3) Module de Biologie II - M 10 - Élément de Biologie

Plus en détail

Immunité muqueuse et cutanée. S Poglio Année

Immunité muqueuse et cutanée. S Poglio Année Immunité muqueuse et cutanée S Poglio Année 2015-2016 Plan 1/ Généralités 2/ Les organes lymphoïdes primaires a) La Moelle osseuse : site de la lymphopoïèse B et NK b) Le thymus: site de la lymphopoïèse

Plus en détail