CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC"

Transcription

1 CHIREC Update 2016 Dépistage et surveillance du cancer du colon Denis FRANCHIMONT Gastro-entérologie, CHIREC

2 Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT, Colonoscopie, et CTColonoscopie (CTC). Le testing génétique des syndromes héréditaires Dépistage et surveillance dans la population générale à risque moyen et à risque élevé Take home message

3 Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT, Colonoscopie, et CTColonoscopie (CTC). Le testing génétique des syndromes héréditaires Dépistage et surveillance dans la population générale à risque moyen et à risque élevé Take home message

4 Population à risque moyen (Life time risk 5%) Population sporadique (70%) Population à haut risque (Life time risk 10 to 100%) Histoire familiale CRC (20-30%) (Life time risk 10-20%) Syndromes héréditaires CRC (5-10%) (Life time risk %) Polypose adénomateuse familiale PAF) (1%) Syndrome de Lynch( 5-6%) Syndrome de polypose hyperplasique (1-10%) Syndrome de polypose d hamartomes (0.1%) Peutz-Jeghers Syndrome Juvenile Polyposis IBD (<1%) (Life time risk 10-20%)

5 ADENOME AVANCE Soit Taille > 10 mm Soit multiples (>3) Soit contingent Villeux (>30%) Soit dysplasie de haut grade Prévalence des adénomes coliques: 20% Prévalence des adénomes avancés: 6% Etude d une population à risque moyen > 50 ans: 2,821,351 (Allemagne) POX et al. GASTROENTEROLOGY 2012

6 (PREVALENCE: 2.5%) Polypes pédiculés > 10 mm Adénomes avancés: 100% (PREVALENCE: 15%) Polypes minuscules < 5 mm Polypes minuscules < 5 mm et petits 5-9 mm Adénomes avancés: 5-15% POX et al. GASTROENTEROLOGY 2012 David Lieberman, et al. Gastroenterology 2008:135, Polypes minuscules < 5 mm Chromoendoscopie

7 Lésion plane et déprimée LST 0-Iia 20 mm LESIONS POLYPOIDES Polypes > 10 mm (PREVALENCE: 2.5%) Adénomes avancés: 80% Polypes minuscules < 5 mm et (PREVALENCE: 75%) petits 5-9 mm Adénomes avancés: 5-15% LESIONS NON- POLYPOIDES (PREVALENCE: 5-10%) Lésions planes et déprimées Adénomes avancés: 15-20% Soetikno RM, Kaltenbach T, Rouse RV, et al. Prevalence of nonpolypoid (flat and depressed) colorectal neoplasms in asymptomatic and symptomatic adults. JAMA 2008;299:

8 Column1 Polypectomie incomplète: 19% Lésions manquées: 52% (Polypes, cancers) Cancers à développement rapide: 24% Polypes de < 5 mm ou de 6-9 mm Lésions non polypoïdes (adénomes festonnés) Robertson et al. Gut, 2014

9 Lésions Polypoïdes Lésions Non-polypoïdes

10 CIMP CI MSI Lésion NON-POLYPOIDE Colon droit chez la femme Lésion POLYPOïDE Colon gauche Lésion POLYPOïDE Colon droit

11 Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT, Colonoscopie, et CTColonoscopie (CTC) Le testing génétique des syndromes héréditaires Dépistage et surveillance dans la population générale à risque moyen et à risque élevé Take home message

12 Détection précoce du cancer du colon (DEPISTAGE) Diminue la mortalité du cancer du colon (mais pas l incidence) Hemoccult: Dépistage de masse >>> individuel (diminution des couts de soins de santé) Colonoscopie ou CTC: Dépistage individuel >>> masse Détection précoce de lésions précancéreuses (PREVENTION) Diminue l incidence du cancer du colon (et, donc, la mortalité) Colonoscopie

13 Specificité Sensitivité Test negative maladie negative Test positive maladie positive CRC Hemoccult Gaiac 95.2% FIT Globulin anticorps 95.5% CRC 33.3% (5/15) 73.3% (11/15) Adénomes avancés 8.6% (19/222) 25.7% (57/222) Détecte seulement les lésions qui saignent (cancer) - Testing approprié (3-test: 3 selles consécutives) - Adhérence annuelle

14 La colonoscopie dimminue l incidence et la mortalité par la polypectomie dans une cohorte multicentrique de individus Pas de colonoscopie: CRC incidence 1.0 CRC Mortalité 1.0 Colonoscopie: Nishihara, NEJM, 2013 Zauber, NEJM, 2012

15 AVANTAGES Pas de sedation Pas invasif Pas de perforations (<1/10000) Découvertes extra-coliques (AAA, autres cancers,.) DESAVANTAGES Sensibilité faible pour Polypes de 5 mm et 6-9 mm Sensibilité très faible pour Lésions Non-Polypoïdes Non thérapeutique, seulement diagnostique Préparation colique identique, Inconfort lié à insufflation Radiation (4-5 msev) INDICATIONS de CTC Contra-indications (age) Refus du patient Echec de la Colonoscopie Colonoscopie si Polype > 10 mm OU 3 polypes of 6-9 mmm: 20% des CTC sont convertis en colonoscopie Colonoscopie si Polype de 5 mm: 40% des CTC convertis en colonoscopie

16 Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT, Colonoscopie, et CTColonoscopie (CTC) Le testing génétique des syndromes héréditaires Dépistage et surveillance dans la population générale à risque moyen et à risque élevé Take home message

17 Familial Adenomatous Polyposis APC Normal Mucosa Early Adenoma Late Adenoma Carcinoma Lynch syndrome Mismatch Repair enzymes hmsh2, hmlh1, MSH6, PMS2

18 Mutations somatiques Germline mutations Cancer Sporadique Syndromes héréditaires de cancer colorectal Mutations Dans la tumeur seulement Mutations présentes dans tous les tissus Sang et tumeur Testing génétique Sur les cellules sang

19 Population à haut risque Histoire familiale Testing génétique Non Critères cliniques et endoscopiques spécifiques Association caractéristiques cliniques Et cancers extra-coliques Oui Syndromes héréditaires du colon cancer Cancer avant 45 ans surtout si 2 générations (Syndrome de Lynch) Cancers extra-coliques (Syndome de Lynch) (endomètre, ovaire, uretère-bassinet) Plus de 100 polypes coliques (PAF)

20 Disease under consideration Lynch Syndrome Familial adenomatous polyposis Juvenile Polyposis Syndrome Peutz-Jeghers Syndrome Hamartomas of the gut/cowden s Disease Bannayan-Riley Rubalcava (hamartomas) Hereditary Mixed Polyposis Syndrome Serrated Polyposis Syndrome Oligopolyposis with hypermutated CRC Genes involved MSH2 (& EPCAM), MLH1, MSH6, PMS2 APC (dominant), MutYH/MYH (recessive) SMAD4, BMPR1A, probably others STK11 (LKB1) PTEN PTEN GREM1 (only one mutation)?none POLD1, POLE

21 Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT, Colonoscopie, et CTColonoscopie (CTC) Le testing génétique des syndromes héréditaires Dépistage et surveillance dans la population générale à risque moyen et à risque élevé Take home message

22 Populations /individus Age Modalité Population à risque moyen > 50 ans ans DEPISTAGE De masse: FIT Individuel: Colonoscopie ou CTC Patient(s) avec antécédent(s) CRC du 1 er degré Patient ou parent avec syndrome héréditaire CRC Patient avec antécédent personnel de CRC 40 ans ou (10 ans avant) PREVENTION: Colonoscopie Colonoscopie 25 ans Colonoscopie ans après diagnostic

23 Guidelines for Colonoscopy Surveillance After Screening and Polypectomy: A Consensus Update by the US Multi-Society Task Force on Colorectal Cancer Baseline colonoscopy: most advanced finding(s) 23 Recommended surveillance interval (y) Quality of evidence supporting the recommendation No polyps 10 Moderate Small (< 10 mm) hyperplastic polyps in rectum or sigmoid 10 Moderate 1-2 small (< 10 mm) tubular adenomas 5 10 Moderate 3-10 tubular adenomas 3 Moderate > 10 adenomas < 3 Moderate One or more tubular adenomas ³10 mm 3 High One or more villous adenomas 3 Moderate Adenomas with HGD 3 Moderate Serrated lesions Sessile serrated polyp(s) < 10 mm with no dysplasia sessile serrated polyp(s) ³10 mm OR Sessile serrated polyp with dysplasia OR Traditional serrated adenoma Serrated polyposis syndrome 1 Moderate 5 3 Low Low Lieberman DA et al. GASTROENTEROLOGY 2012;143:

24 Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT, Colonoscopie, et CTColonoscopie (CTC) Le testing génétique des syndromes héréditaires Dépistage et surveillance dans la population générale à risque moyen et à risque élevé Take home message

25 Cancer du colon: 70% sporadiques -30% familiaux/héréditaires Adénomes coliques: 20% de la population > 50 ans sans antécédents (6% adénomes avancés) Adénomes avancés: Lésions polypoides > 10 mm (100%) mais aussi surtout Lésions polypoides < 10 mm (5-15%) et Lésions non polypoïdes (15-20%) Cancer d interval: 5-10% (surtout colon droit)

26 Dépistage de population > 50 ans: Hémoccult Dépistage individuel (ET prévention) > 50 ans: Colonoscopie CTC si echec ou CI à la colonoscopie Testing génétique si critères cliniques (cancers coliques et extracoliques), et endoscopiques. Surveillance en fonction du diagnostic endoscopique et de l histologie de polypes

27 Questions?

28 Efficacy of a Nationwide Screening Colonoscopy Program for Colorectal Cancer Adénomes: 20.68% Adénomes avancés: 6% Adénomes de >10 mm: 2.3% Adénomes de <10 mm: 15% POX et al. GASTROENTEROLOGY 2012

29 Qualité de la préparation colique Le taux d intubation caecale Temps de procédure (Retrait > 6 mm) Taux de détection de polypes Complications (perforations et hémorragies) Le respect des recommandations de dépistage et surveillance La satisfaction du patient (qualité de vie)

30 Pas de données significatives pour polypes de 5 mm Données de sensibilité pour polypes 6 9 mm : 20 89% Pas de données significatives pour lésions non polypoïdes planes et déprimées

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Le polype colique : qui suis-je? Dominique Sandmeier Muriel Genevay Un polype? Formation circonscrite, sessile ou pédiculée faisant saillie

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 1 Epidemiologie Le cancer colorectal est fréquent et de mauvais pronostic: 2 e cancer chez la femme 3 e cancer chez l homme

Plus en détail

Conclusion : impact médico-économique. Les petits polypes colo-rectaux. Docteur Jean Marc CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris

Conclusion : impact médico-économique. Les petits polypes colo-rectaux. Docteur Jean Marc CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris Vidéo-Digest 2016-3 -5 novembre, Palais des Congrès de Paris Symposium professionnel «Les petits polypes colo-rectaux» Conclusion : impact médico-économique Les petits polypes colo-rectaux Docteur Jean

Plus en détail

congrès national de la SMMAD Session SMMAD-SMED

congrès national de la SMMAD Session SMMAD-SMED 40 ème congrès national de la SMMAD Session SMMAD-SMED Epidémiologie des polypes colorectaux Lahmidani Nada, MD, MPH (Azrou) Les 08, 09 et 10 Décembre 2016 Tanger Objectifs Introduction Classification

Plus en détail

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Dépistage du cancer colorectal (CCR) Reconnaître l importance du dépistage du CCR. Comprendre la progression des lésions pré-néoplasiques vers l adénocarcinome. Identifier

Plus en détail

POLYPES COLIQUES. Benoît Terris Hôpital COCHIN

POLYPES COLIQUES. Benoît Terris Hôpital COCHIN POLYPES COLIQUES Benoît Terris Hôpital COCHIN POLYPES COLIQUES : Lésions en saillie sur le plan d une muqueuse Pseudo-polypes: éléments en saillie sur une ulcération: D origine non épithéliale Inflammatoires

Plus en détail

Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin

Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin Cancer colorectal : Quels enjeux? Quelles évolutions? Pr Franck Chauvin franck.chauvin@icloire.fr LA DÉMOGRAPHIE Croissance de la population française 2007-2050 par groupe d âge 10 000 8 000 2015 2030

Plus en détail

Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques. Médecine prédictive

Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques. Médecine prédictive Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques Médecine prédictive Novembre 2015 Oncogénétique: génétique constitutionnelle, génétique somatique et tests théranostiques

Plus en détail

CANCER COLORECTAL Généralités. Dr David Malka Département de Médecine Oncologique Gustave Roussy Université Paris Saclay Villejuif

CANCER COLORECTAL Généralités. Dr David Malka Département de Médecine Oncologique Gustave Roussy Université Paris Saclay Villejuif CANCER COLORECTAL Généralités Dr David Malka Département de Médecine Oncologique Gustave Roussy Université Paris Saclay Villejuif Définition Côlon = en amont de la jonction recto-sigmoïdienne > 15 cm de

Plus en détail

Fiche mémo cancer colorectal (CCR)

Fiche mémo cancer colorectal (CCR) Fiche mémo Cancer colorectal : modalités de dépistage et de prévention chez les sujets à risque élevé et très élevé Mai 2017 Le cancer colorectal (CCR) est une tumeur maligne du côlon ou du rectum. Il

Plus en détail

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le D une importance vitale! Gilles Jobin, MD, FRCPC, MSc Mise àj our Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006

Plus en détail

Professeur titulaire Département de médecine familiale Université Laval

Professeur titulaire Département de médecine familiale Université Laval Michel Labrecque MD, MSc Professeur titulaire Département de médecine familiale Université Laval Objectifs Préciser l état des connaissances sur le dépistage du cancer colorectal Discuter de la ligne de

Plus en détail

Sommaire. Immunohistochimie comme aide à l oncogénétique (et à l évaluation pronostique?)

Sommaire. Immunohistochimie comme aide à l oncogénétique (et à l évaluation pronostique?) Sommaire Immunohistochimie comme aide à l oncogénétique (et à l évaluation pronostique?) MSI / MMR / HNPCC : un exemple réussi MYH : un exemple raté Les lésions festonnées (choix de l orateur ) Quelques

Plus en détail

Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon

Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon Definition : prédisposition au cancer colorectal, Endomètre, ovaire, voies urinaires, estomac, grêle, dermatologique, biliaire, SNC Mutation

Plus en détail

Formation programme cantonal dépistage du cancer colorectal.

Formation programme cantonal dépistage du cancer colorectal. Formation programme cantonal dépistage du cancer colorectal. Première partie Cancer colorectal: épidémiologie et prévention Dr PD MER Jean-Luc Bulliard Division des Maladies Chroniques - CHUV Jean-Luc.Bulliard@chuv.ch

Plus en détail

La rectosigmoïdoscopie a t elle sa place dans le dépistage du cancer colorectal? D. Lamarque

La rectosigmoïdoscopie a t elle sa place dans le dépistage du cancer colorectal? D. Lamarque La rectosigmoïdoscopie a t elle sa place dans le dépistage du cancer colorectal? D. Lamarque Risque de cancer colorectal Problème du dépistage du cancer colorectal 36700 nouveaux cas cancers colorectaux

Plus en détail

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque?

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? Avez-vous été opéré(e) d un cancer ou d un gros polype du côlon ou du rectum? OUI NON Avez-vous un ou des parents proches (frères,

Plus en détail

Performance de la coloscopie

Performance de la coloscopie Performance de la coloscopie Le temps de retrait est il un bon marqueur? Jean François Bretagne Rennes Coloscopie : gold standard de l examen du côlon Oui, mais 1. Environ 5% des patients avec CCR ont

Plus en détail

XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010

XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010 XVI émes JPC Dr Samir Hochlaf 02 Octobre 2010 Données épidémiologiques Dans le monde : Incidence : 945 000 nouveaux cas/an Décès par CCR : 490 000/an En Europe: Incidence : 360 000 Décès par CCR : 200

Plus en détail

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée.

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas 1 2 foyers tumoraux dans une biopsie Maintien d expression des 4 protéines MMR

Plus en détail

Application des recommandations de la Coloscopie en France

Application des recommandations de la Coloscopie en France Application des recommandations de la Coloscopie en France Étude de pratique des hépatogastro-entérologues français Dr J. Huppertz, Dr. R. Coriat, Pr. S. Chaussade Université Paris Descartes Service de

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles

Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles L objectif du dépistage du cancer colorectal est de réduire la mortalité par ce cancer et d en diminuer l incidence. L annexe

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période 2008-2009 V e Congrès International d Epidémiologie ADELF/EPITER, 12-14 septembre 2012, Bruxelles K Leuraud, D Jezewski-Serra, E Salines

Plus en détail

Oncogénétique et cancers digestifs Les indications de la consultation d oncogénétique. Dr Gaillard CHU Reims 2 octobre 2015

Oncogénétique et cancers digestifs Les indications de la consultation d oncogénétique. Dr Gaillard CHU Reims 2 octobre 2015 Oncogénétique et cancers digestifs Les indications de la consultation d oncogénétique Dr Gaillard CHU Reims 2 octobre 2015 Indications de la consultation d oncogénétique Cancers digestifs (colo-rectaux:

Plus en détail

Cancers digestifs. Quand proposer une consultation d oncogénétique?

Cancers digestifs. Quand proposer une consultation d oncogénétique? FMC Chambéry Mercredi 25 février 2009 Cancers digestifs Quand proposer une consultation d oncogénétique? Berthelet olivier Service d hépato-gastro-entérologie CH de Chambéry Cas index Consultation d oncogénétique

Plus en détail

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive

Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Apport de l oncogénétique en cancérologie digestive Objectifs pédagogiques Quels patients doivent faire l objet d une prise en charge oncogénétique? Quelles sont les modalités de cette prise en charge?

Plus en détail

Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP )

Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP ) Directives pour le dépistage et le suivi de la Polypose Adénomateuse Familiale (FAP ) 12/09/2007 Résumé Patients atteints de Polypose Adénomateuse Familiale (FAP) classique 1. Suivi endoscopique après

Plus en détail

Critères de qualité de la coloscopie et prévention du cancer colo-rectal

Critères de qualité de la coloscopie et prévention du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Critères de qualité de la coloscopie et prévention du cancer colo-rectal Pr. Christophe Cellier Hôpital Européen Georges Pompidou,

Plus en détail

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE)

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Jean-François FLEJOU Hôpital Saint-Antoine, Paris Objectifs : Définir, décrire et classer les types histologiques de polypes

Plus en détail

Le dépistage du cancer colorectal :

Le dépistage du cancer colorectal : Le dépistage du cancer colorectal : Indications - Résultats Pr. Côme LEPAGE Service d hépato gastroentérologie et oncologie digestive CHU Dijon, INSERM CRI 866 Proportion des cancers colorectaux sporadiques

Plus en détail

Syndrome HNPCC : Détection et Conduite à tenir. Tursac octobre Pauline Roumeguère, Bordeaux

Syndrome HNPCC : Détection et Conduite à tenir. Tursac octobre Pauline Roumeguère, Bordeaux Syndrome HNPCC : Détection et Conduite à tenir Tursac octobre 2006. Pauline Roumeguère, Bordeaux Forme la plus fréquente des cancers colorectaux familliaux : 2 à 4 % des CCR Maladie génétique, autosomique

Plus en détail

QUAND SUSPECTER UN SYNDROME DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER COLO RECTAL ET QUE FAIRE?

QUAND SUSPECTER UN SYNDROME DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER COLO RECTAL ET QUE FAIRE? 04_00_00_08_002_S007 Version : 1 Voie de soin Lynch Date : 17/11/2014 Page 1 sur 12 QUAND SUSPECTER UN SYNDROME DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER COLO RECTAL ET QUE FAIRE? Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

Formes à composante familiale et génétique des cancers colo-rectaux

Formes à composante familiale et génétique des cancers colo-rectaux Formes à composante familiale et génétique des cancers colo-rectaux Dr Olivier Dubreuil Oncologie Digestive GH Pitié-Salpêtrière olivier.dubreuil@aphp.fr Mme D., 42 ans, aucun ATCD, est hospitalisée pour

Plus en détail

PREVENTION. Fréquence. Facteurs de Risque. Dépistage

PREVENTION. Fréquence. Facteurs de Risque. Dépistage PREVENTION Le côlon est la partie du tube digestif qui est comprise entre l anus et la dernière anse de l intestin grêle (appelé aussi iléon). Dans le langage courant, on désigne le côlon sous le terme

Plus en détail

COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE

COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE Dr M. Suissa* Dr D. Buthiau* Dr B.Noblinski * *Institut de Radiologie de Paris 75008 Paris OBJECTIFS Rapporter notre expérience

Plus en détail

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Christian BOUSTIERE, Christophe CELLIER et l ensemble du Conseil d Administration de la Société Française

Plus en détail

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal Dr. Christine Lefort

Plus en détail

Dépistage du cancer colo-rectal

Dépistage du cancer colo-rectal Dossier 1 Dépistage du cancer colo-rectal Énoncé Vous suivez en gastro-entérologie Mme C. depuis ses 21 ans, dans le cadre d'une maladie de Crohn. Elle a actuellement 34 ans. Elle vous interroge sur le

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Tuyau ou écouvillon? De la pertinence de laisser le choix au patient

Dépistage du cancer colorectal. Tuyau ou écouvillon? De la pertinence de laisser le choix au patient Dépistage du cancer colorectal Tuyau ou écouvillon? De la pertinence de laisser le choix au patient Le cancer colorectal : un cancer insidieux Stade et survie à 5 ans Stade I (15%) 85-95% Stade II (20-30%)

Plus en détail

3/13/2016. RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France INCa) Pourquoi dépister? POURQUOI LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL?

3/13/2016. RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France INCa) Pourquoi dépister? POURQUOI LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL? Un geste simple, qui peut vous sauver la vie POURQUOI LE DÉPISTAGE? Dr Tu Le Trung RAPPEL EPIDEMIOLOGIQUE (France - 2012 - INCa) Pourquoi dépister? 42 152 nouveaux cas par an (incidence ) 17 722 décès

Plus en détail

Centre de génétique, CHU Dijon

Centre de génétique, CHU Dijon Centre de génétique, CHU Dijon Premier test familial: toujours chez une personne symptoma6que Diagnos6c chez les apparentés: diagnos6c présymptoma6que 1 ère consulta6on d informa6on et prélèvement

Plus en détail

Comment rendre un résultat en panel?

Comment rendre un résultat en panel? Réunion régionale ONCOMIP oncogénétique «Nouveaux gènes de prédisposition Prise en charge régionale» IUCT site Oncopôle, Toulouse, mercredi 27 janvier 2016 Comment rendre un résultat en panel? Dr Catherine

Plus en détail

Formes familiales du cancer colorectal

Formes familiales du cancer colorectal Tlemcen, 05/05/06 Formes familiales du cancer colorectal Emmanuel Mitry Fédération des spécialités digestives CHU Ambroise Paré AP-HP épithélium! normal! cancer sporadique :! M1! M2! M3!... Mn! tumeur!

Plus en détail

1 million de Nx cas / an Dc / an 50 % de survie à 5ans

1 million de Nx cas / an Dc / an 50 % de survie à 5ans - Fréquent : (Amérique Nord; Europe de l ouest; Japon ; Australie) - Grave : Mortalité élevée Chiffres alarmants. 1 million de Nx cas / an 500 000 Dc / an 50 % de survie à 5ans Airbus de 300 places qui

Plus en détail

Yves Gandon CANCER DU COLON

Yves Gandon CANCER DU COLON Yves Gandon CANCER DU COLON Contexte Problème de santé publique : 2 nd K pays développés, 2/3 des CCR Colon : 30000 nouveaux cas/ an en France Mortalité baisse : précocité du diagnostic amélioration des

Plus en détail

Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier

Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier Enlever un polype 3 objectifs intimement liés 1/exérèse d une lésion peut être de malignité immédiate ou à

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

DEPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL

DEPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL DEPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL PLAN I- Introduction II- En quoi consiste le dépistage colo-rectal? III- Comment en bénéficier? IV- Mode d emploi du test Hemoccult! V- Une efficacité modeste VI- Une balance

Plus en détail

Prévention du cancer colorectal

Prévention du cancer colorectal le point sur Prévention du cancer colorectal Rev Med Suisse 2011 ; 7 : 1704-9 A. Dehlavi C. Nichita V. Kessler Brondolo D. Bertolini G. Dorta introduction Prevention of colorectal cancer Colorectal cancer

Plus en détail

Les cancers digestifs à prédisposition familiale

Les cancers digestifs à prédisposition familiale Les cancers digestifs à prédisposition familiale Pr Thierry CONROY Centre Alexis Vautrin et CHU de Nancy Formes familiales de cancer colorectal (CCR) Polypose adénomateuse familiale CCR à un âge médian

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal ; surveillance après résection de polypes coliques ou d un cancer colorectal

Dépistage du cancer colorectal ; surveillance après résection de polypes coliques ou d un cancer colorectal nouveautés en médecine 2007 gastro-entérologie Dépistage du cancer colorectal ; surveillance après résection de polypes coliques ou d un cancer colorectal Rev Med Suisse 2008 ; 4 : 224-9 A. Anca A. Frei

Plus en détail

Coloscopie virtuelle - coloscanner. Radiologie diagnostique et interventionnelle

Coloscopie virtuelle - coloscanner. Radiologie diagnostique et interventionnelle Coloscopie virtuelle - coloscanner H. Laumonier, Radiologie diagnostique et interventionnelle Hôpital Saint-André, CHU Bordeaux Imagerie de la paroi colique à partir d un scanner abdominal spiralé Cleansing?

Plus en détail

Cours intensif de cancérologie digestive (FFCD PRODIGE) Session 7: COLON Diagnostic des formes familiales

Cours intensif de cancérologie digestive (FFCD PRODIGE) Session 7: COLON Diagnostic des formes familiales Cours intensif de cancérologie digestive (FFCD PRODIGE) Session 7: COLON Diagnostic des fores failiales Sylviane OLSCHWANG Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille INSERM U891 & Institut Paoli-Calettes

Plus en détail

Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques

Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques Oncogénétique du cancer colorectal Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques Les différentes prédispositions aux cancers colorectaux

Plus en détail

LE CANCER COLO-RECTAL POURQUOI ET COMMENT DÉPISTER?

LE CANCER COLO-RECTAL POURQUOI ET COMMENT DÉPISTER? LE CANCER COLO-RECTAL POURQUOI ET COMMENT DÉPISTER? Des études contrôlées et randomisées ont démontré qu'un programme de dépistage basé sur un test de recherche de saignement occulte dans les selles 1,

Plus en détail

Le dépistage du cancer colorectal

Le dépistage du cancer colorectal LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL 1 Le dépistage du cancer colorectal La maladie Le test de dépistage L examen de confirmation diagnostique Les défis Les travaux en cours 2 La maladie poumon colorectal

Plus en détail

LA MOSELLE DEPARTEMENT PILOTE. Rappel bref des généralités :

LA MOSELLE DEPARTEMENT PILOTE. Rappel bref des généralités : LE DEPISTAGE DU CANCER COLO RECTAL (DCCR) LA MOSELLE DEPARTEMENT PILOTE Rappel bref des généralités : L information privilégiera l aspect pratique de la relation MG - Patient Consultation de Prévention

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique

Dépistage organisé du cancer colorectal. Adoption d un test immunologique Dépistage organisé du cancer colorectal Adoption d un test immunologique Un dépistage efficace pour un cancer fréquent et grave Le cancer colorectal : 3 ème cancer le plus fréquent 2 ème cancer le plus

Plus en détail

PLACE DE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

PLACE DE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL PLACE DE LA COLOSCOPIE VIRTUELLE DANS LE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL JANVIER 2001 SERVICE EVALUATION DES TECHNOLOGIES SERVICE EVALUATION ECONOMIQUE L AGENCE NATIONALE D ACCREDITATION ET D EVALUATION

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Dépistage du cancer colorectal Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Des rectorragies hémorroïdaires? découverte de 5 minuscules polypes à 32 ans 16 ans plus tard quelques polypes

Plus en détail

LE CANCER DU COLON et du RECTUM

LE CANCER DU COLON et du RECTUM LE CANCER DU COLON et du RECTUM Quelle fréquence et gravité en France? Comment le dépister? Comment le prévenir? Qui est à risque? Service de Gastro Entérologie Nutrition Hôpital Rangueil CHU de Toulouse

Plus en détail

Modélisation médico économique du dépistage du cancer colorectal. Idir Ghout, Isabelle Durand- Zaleski et Iradj Sobhani

Modélisation médico économique du dépistage du cancer colorectal. Idir Ghout, Isabelle Durand- Zaleski et Iradj Sobhani Modélisation médico économique du dépistage du cancer colorectal Idir Ghout, Isabelle Durand- Zaleski et Iradj Sobhani Classement d une stratégie nouvelle par rapport à la stratégie de référence (Rappel)

Plus en détail

L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon

L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon Cancer et polypes colo-rectaux 3ème cancer le plus fréquent en France, 37

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL. Passage au test immunologique

PROGRAMME NATIONAL DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL. Passage au test immunologique PROGRAMME NATIONAL DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL Passage au test immunologique 2 LE CANCER COLORECTAL (CCR) : un enjeu de santé publique 3 e cancer le plus fréquent : 2 e cancer chez la femme

Plus en détail

La surveillance endoscopique après polypectomie colique en 2014

La surveillance endoscopique après polypectomie colique en 2014 POST U ( 2014 ) > 1-6 La surveillance endoscopique après polypectomie colique en 2014 ;; Denis Heresbach, Philippe Marteau (u) Denis Heresbach, Unité d endoscopie et de consultation digestive, CHG de Redon,

Plus en détail

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR SYMPOSIUM SCIENTIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR J.M CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris. Merci à JC Letard, E Vaillant, M Palazzo Coût

Plus en détail

Apport de la Résection Endoscopique des Polypes Recto-Coliques «Expérience du service»

Apport de la Résection Endoscopique des Polypes Recto-Coliques «Expérience du service» XXVI éme Journées d Hépato-Gastro-entérologie et d Endoscopie Digestive 12-13-14 décembre 2014 Hôtel Hilton - Alger Apport de la Résection Endoscopique des Polypes Recto-Coliques «Expérience du service»

Plus en détail

dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68

dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 Objectifs généraux de la soirée Vous motiver et vous mobiliser Vous apporter les éléments épidémiologiques locaux Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Lésions pré-cancéreuses de l estomac Un point en Jean-François Fléjou

Lésions pré-cancéreuses de l estomac Un point en Jean-François Fléjou Lésions pré-cancéreuses de l estomac Un point en 2015 Jean-François Fléjou Cancer de l estomac : quelques rappels Cancer de l estomac = adénocarcinome (98%) Sa fréquence diminue beaucoup en Occident (dont

Plus en détail

dépistage du cancer colorectal

dépistage du cancer colorectal Mise à jour sur le dépistage du cancer colorectal S. Groulx, MD, FCMF - G.Baron, MD, MSc,FRCPC Joanne Émond, MD - Claude Tremblay, MSc, PhD et Marie-Sylvie Bisizi, MD, MPH Mars 2002 Objectifs À l issue

Plus en détail

PLACE DE L ENDOSCOPIE DANS LE SYNDROME DE PEUTZ-JEGHERS.

PLACE DE L ENDOSCOPIE DANS LE SYNDROME DE PEUTZ-JEGHERS. PLACE DE L ENDOSCOPIE DANS LE SYNDROME DE PEUTZ-JEGHERS. Professeur Christian FLORENT Fédération de Gastro-entérologie Hôpital Saint-Antoine 184, rue du Faubourg Saint-Antoine 75561 PARIS CEDEX 12 Syndrome

Plus en détail

Suivi de polypectomies colorectales Étude d une cohorte en région Bretagne

Suivi de polypectomies colorectales Étude d une cohorte en région Bretagne Oncologie (2009) 11: 95 100 Springer 2009 DOI 10.1007/s10269-009-1042-4 Suivi de polypectomies colorectales Étude d une cohorte en région Bretagne Y. Eon 1,M.Mahe 2,F.Rey 2,C.Peter 3,J.-P.Bader 4 1 Direction

Plus en détail

Le dépistage organisé du cancer colorectal en Communauté française de Belgique et surveillance des polypes

Le dépistage organisé du cancer colorectal en Communauté française de Belgique et surveillance des polypes CANCEROLOGIE Le dépistage organisé du cancer colorectal en Communauté française de Belgique et surveillance des polypes Organized colorectal screening in French Community of Belgium and polyp surveillance

Plus en détail

Epidémiologie et facteurs de risque du cancer colo- rectal

Epidémiologie et facteurs de risque du cancer colo- rectal Epidémiologie et facteurs de risque du cancer colo- rectal Introduc7on Connais ton ennemi et connais- toi toi- même, eussiez- vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. Connais toi

Plus en détail

Polypes du côlon et du rectum

Polypes du côlon et du rectum Polypes du côlon et du rectum «Polype»: un terme vague «Polype»: toute lésion en relief sur la muqueuse digestive Un terme macroscopique correspondant à de nombreuses entités anatomocliniques différentes,

Plus en détail

Coloscopie virtuelle: comment débuter?

Coloscopie virtuelle: comment débuter? Coloscopie virtuelle: comment débuter? N. Siauve, L Fournier, C Grataloup, A Hernigou CA Cuénod, G Frija Hôpital Européen G. Pompidou Paris, France Il est temps de s intéresser à la coloscopie virtuelle.

Plus en détail

Tumeurs du côlon et du rectum

Tumeurs du côlon et du rectum Tumeurs du côlon et du rectum I. Tumeurs bénignes du côlon et du rectum II. Cancers du côlon et du rectum OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une tumeur du côlon et une tumeur du rectum. Planifier le

Plus en détail

Place de l'oncogénétique dans la prise en charge des cancers colo-rectaux. Résumé

Place de l'oncogénétique dans la prise en charge des cancers colo-rectaux. Résumé Place de l'oncogénétique dans la prise en charge des cancers colo-rectaux. Sylviane Olschwang, MD, PhD Clinique des Cèdres - Toulouse Résumé Les études épidémiologiques s accordent pour dire que 7 à 15%

Plus en détail

Il est classique de distinguer, au sein des formes

Il est classique de distinguer, au sein des formes Les formes héréditaires des cancers colorectaux, hors syndrome de Lynch et polyposes adénomateuses Hereditary colorectal syndromes except Lynch syndrome and adenomatous polyposis B. Buecher 1 Il est classique

Plus en détail

8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE. Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone

8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE. Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone 8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone Cancers digestifs accessibles à un dépistage et une surveillance Cancer colo rectal Cancer de l œsophage: Adénocarcinome

Plus en détail

Actualités de l'uegw 2012 : détection et diagnostic des polypes colo-rectaux

Actualités de l'uegw 2012 : détection et diagnostic des polypes colo-rectaux > 2 èmes SOIREES EUROPEENNES < DE LA SFED Actualités de l'uegw 2012 : détection et diagnostic des polypes colo-rectaux Docteur Patrice Pienkowski, Montauban Coloscanner Cancers méconnus Cancers d intervalle

Plus en détail

Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR?

Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR? Faut-il faire une IHC systématique des protéines MLH1, MSH2, MSH6 et PMS2 chez tous les patients ayant un CCR? Benoît Terris Université Paris Descartes Service d Anatomie et Cytologie Pathologiques Hôpital

Plus en détail

Toutes les conditions justifiant la mise en place d une

Toutes les conditions justifiant la mise en place d une En ligne sur www.larevuedupraticien.fr vidéo audio images liens Dépistage et prévention du cancer colorectal Jean Faivre, Sylvain Manfredi La mise sur le marché de tests immunologiques de dépistage du

Plus en détail

Les IPP au long cours sont ils associés à une augmentation. colon) Dr D. Lamarque Unité de gastroentérologie Hôpital Hôtel Dieu Paris

Les IPP au long cours sont ils associés à une augmentation. colon) Dr D. Lamarque Unité de gastroentérologie Hôpital Hôtel Dieu Paris Les IPP au long cours sont ils associés à une augmentation du risque des cancers digestifs (estomac, colon) Dr D. Lamarque Unité de gastroentérologie Hôpital Hôtel Dieu Paris Interaction IPP au long cours

Plus en détail

Atteinte gastrique au cours des polyposes digestives. Denis CHATELAIN Service d Anatomie pathologique CHU Amiens

Atteinte gastrique au cours des polyposes digestives. Denis CHATELAIN Service d Anatomie pathologique CHU Amiens Atteinte gastrique au cours des polyposes digestives Denis CHATELAIN Service d Anatomie pathologique CHU Amiens Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2012 CONFLITS D

Plus en détail

Les états pré-cancéreux du tube digestif (dysplasie) Anne Couvelard Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon

Les états pré-cancéreux du tube digestif (dysplasie) Anne Couvelard Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon Les états pré-cancéreux du tube digestif (dysplasie) Anne Couvelard Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon Dysplasie Lésion précancéreuse : lésion dans laquelle la survenue d un cancer est plus

Plus en détail

Coloscopie incomplète : Coloscopie Virtuelle ou Vidéo-Capsule? Aquitaine Gastro Bayonne F Cordet

Coloscopie incomplète : Coloscopie Virtuelle ou Vidéo-Capsule? Aquitaine Gastro Bayonne F Cordet Coloscopie incomplète : Coloscopie Virtuelle ou Vidéo-Capsule? Aquitaine Gastro Bayonne 26-09-2015 F Cordet Coloscopie incomplète (= caecum non vu): 5 % (60000 actes/an) à 15 % dont 50 à 75 % de mauvaises

Plus en détail

Cancer Colorectal.

Cancer Colorectal. www.gefluc-paris.fr Cancer colorectal : points clés En France, le cancer colorectal est le 3 ème cancer le plus fréquent et meurtrier tous sexes confondus. Il se développe dans sa grande majorité chez

Plus en détail

L B M Analyse oncogénétique constitutionnelle en panels de gènes

L B M Analyse oncogénétique constitutionnelle en panels de gènes Analyse oncogénétique constitutionnelle en panels de gènes LBM OncoGènAuvergne Centre Jean Perrin yves-jean.bignon@cjp.fr Famille 1530 Dpt Oncogénétique Pr. YJ Famille BIgnonsein ovaire Ovaires (53) Sein

Plus en détail

Université de Poitiers Faculté de Médecine et Pharmacie

Université de Poitiers Faculté de Médecine et Pharmacie Université de Poitiers Faculté de Médecine et Pharmacie ANNEE 2013 Thèse n THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE (décret du 16 janvier 2004) présentée et soutenue publiquement le 25 Juin

Plus en détail

Dépistages organisés du cancer : état des lieux et perspectives

Dépistages organisés du cancer : état des lieux et perspectives Dépistages organisés du cancer : état des lieux et perspectives Dr Anne DELORAINE, DOC Savoie Dr Catherine EXBRAYAT, ODLC Isère Dr Claudine MATHIS, RDC Haute Savoie Les incontournables 2014 en cancérologie

Plus en détail

Coloscopie virtuelle. Chapitre 51. S. FICARELLI et F. PILLEUL RADIO-ANATOMIE [1]

Coloscopie virtuelle. Chapitre 51. S. FICARELLI et F. PILLEUL RADIO-ANATOMIE [1] Chapitre 51 Coloscopie virtuelle S. FICARELLI et F. PILLEUL Le cancer colorectal (CCR) est le troisième cancer le plus fréquent après celui du sein et de la prostate, et la deuxième cause de mortalité

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal à la Martinique

Dépistage du cancer colorectal à la Martinique Jeudi 10 mars 2016 Dépistage du cancer colorectal à la Martinique Version V1 du 24/02/2016 1 Dépistage du cancer colorectal à la Martinique Épidémiologie du cancer colorectal Version V1 du 24/02/2016 2

Plus en détail

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson Chapitre 9 : Item 148 Tumeurs du côlon et du rectum I. Tumeurs benignes du côlon et du rectum II. Cancers du côlon et du rectum OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une tumeur du côlon et une tumeur du

Plus en détail

Tumeurs coliques A.OLIVER 2013

Tumeurs coliques A.OLIVER 2013 Tumeurs coliques A.OLIVER 2013 Tumeurs bénignes Tumeurs épithéliales Formes simples «Polype» = correspond à un aspect macroscopique, recouvrant de nombreuses entités histologiques Sessile ou pédiculé Polypes

Plus en détail