La veille scientifique et technique à GEODERIS : but et moyens

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La veille scientifique et technique à GEODERIS : but et moyens"

Transcription

1 La veille scientifique et technique à GEODERIS : but et moyens Workshop Office Chérifien des Phosphates El Jadida, le 25/09/2014

2 Contexte et historique Suite aux effondrements d Auboué 1996, Moutiers 1997 et Roncourt 1999 L état français devait répondre à une problématique de sécurité publique liée aux instabilités potentielles des anciennes mines de fer en région Lorraine Destruction de bâtiments (Auboué 1996, Lorraine) Différents outils ont été mis en place Scientifique : GISOS (GIS) pour comprendre les phénomènes en jeu D expertise (GEODERIS) pour agir Financier (FGAO): fond d indemnisation Fissuration de bâtiments 2 (Roncourt 1999, Lorraine)

3 Groupement d Intérêt Public (GIP) GEODERIS «L expert de l après-mine auprès de l Administration Française» constitué entre le BRGM et l INERIS Création le 04/12/2001 (Opérationnel depuis 1999) ~ 26 ETP (*) (28 personnes) en 3 implantations (Dir. Nat. : 4, Metz : 12, Alès : 11, Caen : 1) 3 missions principales (cœur du métier) : - Inventaire des risques miniers : évaluation des aléas et analyse des risques - Gestion de l information : BD & SIG - Appui aux services de l Etat (DREAL, serv. centraux) Activité étendue au territoire national (*) personnel mis à disposition à parité par le BRGM et l INERIS 3

4 La Veille à GEODERIS BRGM (EPIC) Effectif=+1200 INERIS (EPIC) Effectif=+600 Besoins (C) dans divers thématiques : Mouvements de terrain Environnementale GEODERIS (GIP) Equipe permanente (I) : 1 personne (nommée) à 20% Appui de la direction (4) Ingénieurs experts en interne et en externe (Ecole des Mines Nancy)

5 GEODERIS «L expert de l après-mine auprès de l Administration Française» Les réponses étaient circonstancielles car Réagir vite face à cette situation Réduire les risques d erreurs sur le diagnostic de stabilité Approche méthodologique a été adoptée (Règles établies) Application sur tout le territoire Identification des zones d aléas (MVT, Environnementales) Traitement du risque si enjeux (expropriation, comblement surveillance, ) Activité étendue au territoire national 5

6 Cartographie de l aléa et du risque 6

7 La surveillance microsismique : principes Détection de précurseurs Discrimination aisée Grand rayon d action Opérationnelle depuis la surface C est aussi un gisement d idées pour 7 la Veille

8 Les réseaux de surveillance microsismique Il existe 27 réseaux opérationnels sur le bassin ferrifère lorrain dont : 19 réseaux en mode de surveillance continue 8 réseaux en mode de surveillance périodique Actuellement, 70 zones sont concernées par la surveillance microsismique 8

9 Les Cinq Principes pour la Veille (CIRAD) C : Cibler les besoins objectif d améliorer nos diagnostics I : Identifier les acteurs R : Récolter l information A : Analyser les données D : Diffuser (pour mieux agir) création d un journal

10 Exemples Surveillance microsismique Aspect technologique (capteurs, acquisition, ) Physique (modèle de vitesse, localisation, ) Optimiser le système Cinétique de l affaissement (Geoderis acteur) Analyse de stabilité Révision de la méthode suite à retour d expérience (Neufchef) Améliorer et/ou adapter certaines technique de reconnaissance géophysique Détection de puits et cavités peu profondes

11 La surveillance microsismique A la demande de l administration, une veille scientifique et technologique a été menée en trois phases : Analyse du dispositif technologique et organisation de la surveillance Réexamen des zones de risque affaissement progressif concernées par la surveillance microsismique (nouvelles sources de données disponibles) Proposition d une méthode de classification des réseaux de surveillance microsismique (hiérarchiser les réseaux) notion de cinétique des affaissements a été introduite Optimiser les couts de la surveillance 11

12 Affaissement Cinétique courbe d affaissement Jusqu à récemment, les zones de risques étaient surveillées avec un même niveau d exigence Des événements connus montrent des différences sur la cinétique des affaissements (Roncourt # Moutiers) Durée 1 jour à plusieurs semaines Généralement pas de mesures avant temps lent rapide stabilisation

13 Contrainte (bars) Cinétique résultats Affl_01 Seuil de séparation Rapide/ lent Aub_96_02 Doma_01 Cru_1977 Danté Ang_2009 Ron_1999 Mou_1997 Roc_2008 Ic

14 Contexte du secteur des désordres 1 : Situation géographique et aléa minier mouvements de terrain désordre

15 Exemple de Neufchef Retour d expérience : surcontrainte liée à des travaux dans l environnement de la zone Surcontrainte par «dépilage dans même couche» Surcontrainte par «dépilages au voisinage» Vérifier que ces règles ne sont pas totalement éloignées de la réalité Modélisations mises en œuvre Comprendre ce qui s est passé Examiner les zones similaires

16 Neufchef route Blanche Couche Grise Couche Rouge Piliers abandonnés en couche Rouge à 5 m

17 Merci de votre attention

2 ème Rencontres Scientifique et Technique RESIF. Sismicité du Bassin houiller de Gardanne. Pascal DOMINIQUE BRGM/DPSM

2 ème Rencontres Scientifique et Technique RESIF. Sismicité du Bassin houiller de Gardanne. Pascal DOMINIQUE BRGM/DPSM 2 ème Rencontres Scientifique et Technique RESIF Sismicité du Bassin houiller de Gardanne Pascal DOMINIQUE BRGM/DPSM 1 - Sismicité et Aléa sismique - Contexte minier - Surveillance microsismique : pourquoi

Plus en détail

PPRM du bassin houiller de Les Chapelles Montgirod (73) Etude détaillée des aléas miniers Méthodologie / Résultats

PPRM du bassin houiller de Les Chapelles Montgirod (73) Etude détaillée des aléas miniers Méthodologie / Résultats PPRM du bassin houiller de Les Chapelles Montgirod (73) Etude détaillée des aléas miniers Méthodologie / Résultats 1 : Préambule : missions de Géoderis et après-mine 2 : Plan de Prévention des Risques

Plus en détail

Plan de prévention des risques miniers du bassin de Decazeville-Aubin

Plan de prévention des risques miniers du bassin de Decazeville-Aubin Plan de prévention des risques miniers du bassin de Decazeville-Aubin REUNIONS PUBLIQUES du 27 juin 2016 à Cransac et du 28 juin 2016 à Decazeville DREAL Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées DDT de l Aveyron

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LE TERRITOIRE DE LILLE/HELLEMMES

LA GESTION DU RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LE TERRITOIRE DE LILLE/HELLEMMES LA GESTION DU RISQUE MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LE TERRITOIRE DE LILLE/HELLEMMES Contexte Sur le territoire lillois et hellemmois, les surfaces sous-minées par d anciennes carrières souterraines abandonnées

Plus en détail

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Un colloque inédit sur les techniques de prévention et la gestion de crise le 3 avril 2014 au centre culturel «La Marlagne» à Wépion La

Plus en détail

Dossier Départemental des Risques Majeurs du département des Vosges

Dossier Départemental des Risques Majeurs du département des Vosges Mines de cuivre du Thillot dans les Vosges Photographie DDT88 Entrée de la galerie des mines de cuivre du Thillot dans les Vosges Photographie DDT88 QU'EST-CE QUE LE RISQUE MINIER? Depuis quelques décennies,

Plus en détail

Après-Mine en France

Après-Mine en France Après-Mine en France Jean-Luc Foucher, Philippe Bodenez, Karim Ben Slimane To cite this version: Jean-Luc Foucher, Philippe Bodenez, Karim Ben Slimane. Après-Mine en France. Congrès International sur la

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Miniers de la périphérie Nord et Est de Saint-Étienne Réunion publique d information

Plan de Prévention des Risques Miniers de la périphérie Nord et Est de Saint-Étienne Réunion publique d information Plan de Prévention des Risques Miniers de la périphérie Nord et Est de Saint-Étienne Réunion publique d information Les risques miniers Un des volets de la politique des risques Objectifs de l Etat : Réglementer

Plus en détail

LES RISQUES DES CAVITÉS SOUTERRAINES : IDENTIFIER, PRÉVENIR, TRAITER

LES RISQUES DES CAVITÉS SOUTERRAINES : IDENTIFIER, PRÉVENIR, TRAITER N 37 AVRIL 2015 L ACTUALITÉ SCIENTIFIQUE ET PRATIQUE DE LA MAÎTRISE DES RISQUES LES RISQUES DES CAVITÉS SOUTERRAINES : IDENTIFIER, PRÉVENIR, TRAITER LA CARACTÉRISATION DÉTECTER ET RECONNAÎTRE UNE CAVITÉ

Plus en détail

Les Risques Miniers dans le Bassin Houiller du Nord Pas de Calais

Les Risques Miniers dans le Bassin Houiller du Nord Pas de Calais Les Risques Miniers dans le Bassin Houiller du Nord Pas de Calais S3PI du Hainaut-Cambresis-Douaisis Prouvy - Rouvignies 1er octobre 2012 Pierre-Yves GESLOT - DREAL Nord-Pas de Calais de l aménagement

Plus en détail

Analyse des risques liés à la subsidence des terrains suite à des exploitations minières souterraines. Ali Saeidi Olivier Deck, Thierry Verdel

Analyse des risques liés à la subsidence des terrains suite à des exploitations minières souterraines. Ali Saeidi Olivier Deck, Thierry Verdel Analyse des risques liés à la subsidence des terrains suite à des exploitations minières souterraines Ali Saeidi Olivier Deck, Thierry Verdel Contexte de développement du simulateur 2 Objectifs du simulateur

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Miniers de Saint-Etienne

Plan de Prévention des Risques Miniers de Saint-Etienne Plan de Prévention des Risques Miniers de Saint-Etienne DDT Loire DREAL Auvergne - Rhône-Alpes Réunion Publique du à Saint-Etienne www.loire.gouv.fr SOMMAIRE Le contexte minier Notions importantes Le PPRM

Plus en détail

SCHEMA D ITINERAIRE DE RISQUES. Application aux chutes de pierres et de blocs, sur la RN 134, en vallée d Aspe (64)

SCHEMA D ITINERAIRE DE RISQUES. Application aux chutes de pierres et de blocs, sur la RN 134, en vallée d Aspe (64) Application aux chutes de pierres et de blocs, sur la RN 134, en vallée d Aspe (64) Page 1/23 LES PLÉNIÈRES 2011 de l Ifsttar INTRODUCTION : Principes Méthodologie CONTEXTE D INTERVENTION Localisation

Plus en détail

Silvain Yart Direction Risques et Prévention Unité Risques Instabilités Gravitaires et érosion des sols

Silvain Yart Direction Risques et Prévention Unité Risques Instabilités Gravitaires et érosion des sols Apports du scanner laser mobile ZEB-REVO à la gestion des risques liés aux cavités souterraines Séance technique AFPS-CFMS «Risques cavités» Paris 4 mai 2017 Silvain Yart Direction Risques et Prévention

Plus en détail

Journée CFMS du 28/01/09 Géotechnique Ferroviaire. Ingénierie SNCF 28/01/2009 1

Journée CFMS du 28/01/09 Géotechnique Ferroviaire. Ingénierie SNCF 28/01/2009 1 Journée CFMS du 28/01/09 Géotechnique Ferroviaire Ingénierie SNCF 28/01/2009 1 Journée CFMS du 28/01/09 Génie Civil Ferroviaire OUTIL D AIDE A LA DECISION DANS LE CADRE DE LA MAITRISE DE L ALEA FONTIS

Plus en détail

Odeurs & COV. De la mesure au pilotage des sites industriels. Jean Louis Fanlo Sandrine Bayle. Institut Mines-Télécom

Odeurs & COV. De la mesure au pilotage des sites industriels. Jean Louis Fanlo Sandrine Bayle. Institut Mines-Télécom Odeurs & COV De la mesure au pilotage des sites industriels Jean Louis Fanlo Sandrine Bayle 1 Equipe «Odeurs & COV» 6 enseignants-chercheurs (4 HDR) 2 Techniciennes 2 Doctorants Un domaine scientifique

Plus en détail

Projet de SIG pour Toulon Provence Méditerranée

Projet de SIG pour Toulon Provence Méditerranée Projet de SIG pour Toulon Provence Méditerranée 11 communes 403 750 habitants 330 km2 Carqueiranne La Garde Hyères Ollioules Le Pradet Le Revest-les-eaux Saint-Mandrier-sur-Mer La Seyne-sur-Mer Six-Fours-les-Plages

Plus en détail

Plus de logements, la colonne

Plus de logements, la colonne 34 ième rencontre Nationale des Agences d Urbanisme 11,12 et 13 septembre 2013 Plus de 70 000 logements, la colonne vertébrale LE BASSIN d un Paysage MINIER culturel DU NORD évolutif PAS DE CALAIS Luter

Plus en détail

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAU LIES AU MATIERES ORGANIQUES H. SAINT MACARY, A. FINDELING (E. DOELSCH, F. FEDER) PLAN DU COURS I. Définition du risque II. III. Catégories de risques Éléments pour l évaluation

Plus en détail

GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires

GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires Margaret Herbaux responsable thématique «Risques mouvement de terrain» Session 21 mai 2015 1/28 Plan 1) Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

CM 6 : La gestion des risques et des crises

CM 6 : La gestion des risques et des crises Milieu-environnement et développement durable. Risques et catastrophes Licence 1 Lettres-Histoire-Géographie Laurent Chalumeau CM 6 : La gestion des risques et des crises Introduction Risque = Aléa x Vulnérabilité

Plus en détail

REDUCTION DE LA VULNERABILITE AUX INONDATIONS DES BIENS CULTURELS PATRIMONIAUX SUR LE BASSIN DE LA LOIRE ET SES AFFLUENTS

REDUCTION DE LA VULNERABILITE AUX INONDATIONS DES BIENS CULTURELS PATRIMONIAUX SUR LE BASSIN DE LA LOIRE ET SES AFFLUENTS REDUCTION DE LA VULNERABILITE AUX INONDATIONS DES BIENS CULTURELS PATRIMONIAUX SUR LE BASSIN DE LA LOIRE ET SES AFFLUENTS Renaud COLIN Directeur adjoint du développement et de la gestion territorialisée,

Plus en détail

Itinéraire Méthodologique de Diagnostic Partagé des enjeux environnementaux.

Itinéraire Méthodologique de Diagnostic Partagé des enjeux environnementaux. Itinéraire Méthodologique de Diagnostic Partagé des enjeux environnementaux. Comment accompagner le changement dans l ingénierie territoriale d Etat? Sylvie Lardon, Aurélie Dumont INRA & AgroParisTech,

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Affaissement du dallage d un sous-sol à Pfastatt (68) BRGM/RP -57729-FR Octobre 2009 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date de réalisation

Plus en détail

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut

Parc Naturel Transfrontalier du Hainaut Recueil d expériences sur la «Prise en compte de la trame verte et bleue dans les territoires de projet» Action portée dans le cadre du Réseau Rural français (www.reseaurural.fr) et financée par le Ministère

Plus en détail

Maîtrise de Risques liés aux cavités souterraines

Maîtrise de Risques liés aux cavités souterraines CFMR Séance du 8 décembre 2011 Maîtrise de Risques liés aux cavités souterraines Mehdi GHOREYCHI Ancien président du CFMR, INERIS Les principaux gisements miniers souterrains français Charbon Sel Fer Aluminium

Plus en détail

Analyse de l aléa échauffement du terril 144 dit «Rieulay» sur les communes de Rieulay et Pecquencourt

Analyse de l aléa échauffement du terril 144 dit «Rieulay» sur les communes de Rieulay et Pecquencourt Antenne EST 1 Rue Claude Chappe CS 25198 57075 METZ CEDEX 3 Tél : +33 (0)3 87 17 36 60 Fax : +33 (0)3 87 17 36 89 Analyse de l aléa échauffement du terril 144 dit «Rieulay» sur les communes de Rieulay

Plus en détail

Surveillance par inspection visuelle depuis le fond de la stabilité d anciennes cavités minières (Bassin ferrifère normand, May-sur-Orne, Calvados).

Surveillance par inspection visuelle depuis le fond de la stabilité d anciennes cavités minières (Bassin ferrifère normand, May-sur-Orne, Calvados). Surveillance par inspection visuelle depuis le fond de la stabilité d anciennes cavités minières (Bassin ferrifère normand, May-sur-Orne, Calvados). - MEDDE / L. Mignaux après-mine a p r è s - m i n e

Plus en détail

Gestion de l après mine en France

Gestion de l après mine en France Gestion du réservoir minier de Gardanne (13) - Approches environnementales et hydrauliques du pompage et de son rejet dans le milieu A. Dheilly, M. Nicolas Département de Prévention et de Sécurité Minière,

Plus en détail

La formation professionnelle dans les métiers des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

La formation professionnelle dans les métiers des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique Side-event : «Quelles Compétences pour quels nouveaux métiers liés au changement climatique?» La formation professionnelle dans les métiers des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique M.

Plus en détail

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté :

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté : PREAMBULE En 2008, la Région Basse-Normandie adoptait son Agenda 21 régional qui place l écocitoyenneté, l équité sociale et l éducation au développement durable comme des axes forts de son action. Les

Plus en détail

Chargé / Chargée des mines, des stockages souterrains et du contrôle des carrières

Chargé / Chargée des mines, des stockages souterrains et du contrôle des carrières Chargé / Chargée des mines, des stockages souterrains et du contrôle des carrières Code fiche SEC007 Définition synthétique de l emploi-type Participe à la gestion du domaine minier, réalise l inspection

Plus en détail

NOTICE DE LECTURE CARTOGRAPHIE DES COURS D EAU DEPARTEMENT DE HAUTE-SAVOIE

NOTICE DE LECTURE CARTOGRAPHIE DES COURS D EAU DEPARTEMENT DE HAUTE-SAVOIE NOTICE DE LECTURE CARTOGRAPHIE DES COURS D EAU DEPARTEMENT DE HAUTE-SAVOIE 1. Contexte d élaboration de la cartographie Objectifs L instruction du 3 juin 2015 de la Ministre de l écologie, du développement

Plus en détail

La prévention des risques naturels en Polynésie française : les PPRN (Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles)

La prévention des risques naturels en Polynésie française : les PPRN (Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles) La prévention des risques naturels en Polynésie française : les PPRN (Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles) Plateforme Océanienne pour la gestion des risques de catastrophes - Nouméa, du

Plus en détail

Cahier des charges techniques HQE Performance pour l évaluation du potentiel biodiversité des bâtiments

Cahier des charges techniques HQE Performance pour l évaluation du potentiel biodiversité des bâtiments Cahier des charges techniques HQE Performance pour l évaluation du potentiel biodiversité des bâtiments Version provisoire pour test 2015 Juin 2015 Cahier des charges technique HQE Performance pour l évaluation

Plus en détail

Mise en cohérence des dispositifs de planification territoriale Air-Energie-Climat. Atelier organisé par ATMO France, FLAME et la FNAU

Mise en cohérence des dispositifs de planification territoriale Air-Energie-Climat. Atelier organisé par ATMO France, FLAME et la FNAU Mise en cohérence des dispositifs de planification territoriale Air-Energie-Climat Atelier organisé par ATMO France, FLAME et la FNAU ALEC, agences d urbanisme, AASQA : mise en cohérence des dispositifs

Plus en détail

Cellule géomatique - Laboratoire RESO Département de Géographie - Université Rennes 2. Séminaire GEOTAL - MSHB

Cellule géomatique - Laboratoire RESO Département de Géographie - Université Rennes 2. Séminaire GEOTAL - MSHB Cellule géomatique - Laboratoire RESO Département de Géographie - Université Rennes 2 Erwan Quesseveur Séminaire GEOTAL - MSHB Vendredi 6 mars 2009 Cellule géomatique Laboratoire RESO Composante rennaise

Plus en détail

FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS

FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Avril 2004 Rédacteur : Jean-Marc FAUCONNIER - Téléphone : 02 54 51 56 70 e-mail : cdpne@wanadoo.fr FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS OBJECTIFS ET INTERÊT

Plus en détail

SOMMAIRE 27/03/2014. Quels enjeux pour un TABLEAU DE BORD de suivi d incidents?

SOMMAIRE 27/03/2014. Quels enjeux pour un TABLEAU DE BORD de suivi d incidents? Conférence FONCSI du 6 mars 2014 Bonnes questions à se poser sur son dispositif de retour et de partage d expérience Quels enjeux pour un TABLEAU DE BORD de suivi d incidents? Bastien Brocard EDF R&D SOMMAIRE

Plus en détail

Jeudi 31 mars 2011 Mairie de THYEZ

Jeudi 31 mars 2011 Mairie de THYEZ Comité de pilotage Agenda 21 Jeudi 31 mars 2011 Mairie de THYEZ Ordre du jour Convention de partenariat pour l'agenda 21 local Projets 2011 en cours dans les communes Appel à reconnaissance / label Agenda

Plus en détail

après-mine bureau de recherches géologiques et minières

après-mine bureau de recherches géologiques et minières après-mine bureau de recherches géologiques et minières www.brgm.fr d O mai n E s de co mpé t E nce > GESTION OPÉRATIONNELLES D INSTALLATIONS HYDRAULIQUES DE SÉCURITÉ > EXPLOITATION/SURVEILLANCE DE DISPOSITIFS

Plus en détail

Métiers et débouchés en Sciences de la Terre

Métiers et débouchés en Sciences de la Terre Métiers et débouchés en Sciences de la Terre UFR STEP Université Paris Diderot Institut de Physique du Globe de Paris step.ipgp.fr Avril 2016 Se former en Sciences de la Terre, de l'environnement et des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : dispositif de formation 2009

CAHIER DES CHARGES FORMATION. Auditeurs internes : dispositif de formation 2009 Equipe AGC CAHIER DES CHARGES FORMATION Auditeurs internes : dispositif de formation 2009 1. Présentation de l Inra L Inra (Institut national de la recherche agronomique), premier institut de recherche

Plus en détail

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur L effectif salarié total du secteur (NAF 6920Z) a augmenté de +23% en 15 ans, passant de 105 708 à 129 904 salariés La majorité des effectifs se

Plus en détail

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Journée d information et d échanges 18 novembre 2015 S. Ruiz SCEC/DEE chargée de mission Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

Réunion GT ORRM ORRM. Direction Régionale Provence Alpes Côtes d Azur

Réunion GT ORRM ORRM. Direction Régionale Provence Alpes Côtes d Azur Réunion GT ORRM ORRM GT Fournisseurs de données - l ORRM - Les données risques naturels en région PACA - Les outils disponibles pour diffuser la donnée - La problématique données «temps réel» - Points

Plus en détail

LES INDICATEURS DE L ONRN

LES INDICATEURS DE L ONRN Aléas Mouvements de terrain LES INDICATEURS DE L ONRN Recensement des mouvements de terrain par commune à partir de la base nationale BD-MVT (http://www.georisques.gouv.fr/). (Mise à jour décembre 2015)

Plus en détail

Rôle et contribution du géomètre topographe dans la planification territoriale, base de développement local

Rôle et contribution du géomètre topographe dans la planification territoriale, base de développement local Fédération des Géomètres Francophones 40 Avenue Hoche 75008 PARIS +33153838800 Ordre des géomètres-experts du Bénin 4e Universités de perfectionnement de la FGF Cotonou 23, 24 et 25 novembre 2015 «Le géomètre

Plus en détail

REGION PAYS DE LA LOIRE Synthèse de l activité 2012

REGION PAYS DE LA LOIRE Synthèse de l activité 2012 REGION PAYS DE LA LOIRE Synthèse de l activité 2012 Contexte régional La région des Pays de la Loire est reconnue pour son dynamisme industriel et tertiaire (zone de l'estuaire de Loire / axe Nantes -

Plus en détail

L actualisation des atlas de sensibilité aux pollutions marines. Boulette de fioul, plage de Dunkerque le 14/10/2015

L actualisation des atlas de sensibilité aux pollutions marines. Boulette de fioul, plage de Dunkerque le 14/10/2015 L actualisation des atlas de sensibilité aux pollutions marines Boulette de fioul, plage de Dunkerque le 14/10/2015 Contexte du projet Méthodologie nationale Élaboration des atlas Diffusion des données

Plus en détail

Arnaud GUEGUEN / GIP Littoral Aquitain / Stratégie régionale

Arnaud GUEGUEN / GIP Littoral Aquitain / Stratégie régionale Arnaud GUEGUEN / GIP Littoral Aquitain / Stratégie régionale Stratégie régionale de gestion de la bande côtière volet 1 érosion côtière A I Le GIP Littoral Aquitain B I Contexte d élaboration de la stratégie

Plus en détail

Les Assises des Equipements de la Route

Les Assises des Equipements de la Route Les Assises des Equipements de la Route 6 novembre 2014 Gérer les compétences spécialisées au sein des services Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES EN DÉVELOPPEMENT DURABLE Présentation générale des activités de l asbl http://www.icedd.be L É N E R G I E Relever un formidable défi Que ce soit pour des questions climatiques

Plus en détail

Mieux comprendre les risques pour mieux les couvrir

Mieux comprendre les risques pour mieux les couvrir Mieux comprendre les risques pour mieux les couvrir L importance de l approche géographique Georges Farah Responsable Statistiques, Services et Calcul Scientifique tel : 01 44 35 14 29, E-mail : gfarah@ccr.fr

Plus en détail

Département de l Hérault L AGENDA 21 LOCAL. Un outil au service du développement durable des territoires. Pôle Développement durable MDDEP

Département de l Hérault L AGENDA 21 LOCAL. Un outil au service du développement durable des territoires. Pôle Développement durable MDDEP > L AGENDA 21 LOCAL Un outil au service du durable des territoires Pôle Développement durable MDDEP Agenda 21?? Un agenda 21 est un plan d actions visant à assurer à un territoire et à ses habitants un

Plus en détail

Saint Aubin de Luigné

Saint Aubin de Luigné CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Saint Aubin de Luigné Visite du 26 septembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Tremblay Gérard, Maire de la commune, et M. Fardeau Jean Louis. Les cavités

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES?

METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? METTRE EN ŒUVRE LE CONTRÔLE INTERNE DANS UN CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE MOUVANT OÙ EN SONT LES ENTREPRISES? La démarche de contrôle interne est permanente Toute démarche de contrôle interne doit être initiée

Plus en détail

Rapport BRGM/RP FR octobre Appui aux administrations BRGM DREAL. Service géologique Régional Provence Alpes Côtes d Azur

Rapport BRGM/RP FR octobre Appui aux administrations BRGM DREAL. Service géologique Régional Provence Alpes Côtes d Azur Rapport d expertise pour la reconnaissance de l état de catastrophe naturelle mouvements de terrain sur cinq communes du Var (Le Rayol-Canadel-sur-mer, Vidauban, Trans-en-Provence, Villecroze et Tourtour)

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DU POTENTIEL RADON DES FORMATIONS GEOLOGIQUES EN FRANCE

CARTOGRAPHIE DU POTENTIEL RADON DES FORMATIONS GEOLOGIQUES EN FRANCE CARTOGRAPHIE DU POTENTIEL RADON DES FORMATIONS GEOLOGIQUES EN FRANCE Collaborations : CREGU-UHP Nancy/CNRS ; GEODERIS Géraldine Ielsch, Marc Cushing, Philippe Combes Sommaire Contexte Méthode Résultats

Plus en détail

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales 132, av. de Rivoli Enda Europe 75004 Paris Tél. : 01 55 34 75 21 www.comite21.org Environnement et développement 5, rue des Immeubles Industriels, 75011, Paris Tel. : 33 (0)1 44 93 87 40 enda-europe@wanadoo.fr

Plus en détail

Présentation de la fosse n 5 de Billy Berclau

Présentation de la fosse n 5 de Billy Berclau Présentation de la fosse n 5 de Billy Berclau 07 Juin 2012 (Commission Gestion et Aménagement) Historique du site de la fosse n 5 de Billy Berclau : La Compagnie des Mines de Meurchin est créée le 19 décembre

Plus en détail

La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, de nouvelles opportunités pour agir

La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, de nouvelles opportunités pour agir La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, de nouvelles opportunités pour agir Jacques DUMEZ Directeur régionale Auvergne - Rhône - Alpes Atelier CCFB du 06 mars 2017 -

Plus en détail

Effondrement d'un château d'eau rue du Mouton à Vierzon (Cher)

Effondrement d'un château d'eau rue du Mouton à Vierzon (Cher) Ministère de l'industrie, de la Poste et des Télécommunications Effondrement d'un château d'eau rue du Mouton à Vierzon (Cher) Expertise géotechnique Etude réalisée dans le cadre des actions de Service

Plus en détail

Cartographie et identification des cours d eau sur le Territoire de Belfort

Cartographie et identification des cours d eau sur le Territoire de Belfort Cartographie et identification des cours d eau sur le Territoire de Belfort Présentation de la démarche de cartographie mise en œuvre sue le département Cartographie et d identification des cours d eau

Plus en détail

La formation des techniciens supérieurs en géomatique par les pays en voie de développement et l exemple sénégalais

La formation des techniciens supérieurs en géomatique par les pays en voie de développement et l exemple sénégalais La formation des techniciens supérieurs en géomatique par les pays en voie de développement et l exemple sénégalais Préparé par Pierre Paradis Coordonnateur, Projets de géomatique Présenté par Pierre Tessier

Plus en détail

Méthode d évaluation par imagerie satellitaire des anomalies de cultures intermédiaires pour pièges à nitrate (CIPAN) GEOSUD - DDT79

Méthode d évaluation par imagerie satellitaire des anomalies de cultures intermédiaires pour pièges à nitrate (CIPAN) GEOSUD - DDT79 Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche AgroParisTech - Irstea - CIRAD Méthode d évaluation par imagerie satellitaire des anomalies de cultures intermédiaires

Plus en détail

Élaboration du PPR Mouvement de terrain Conflans-Sainte Honorine (Yvelines)

Élaboration du PPR Mouvement de terrain Conflans-Sainte Honorine (Yvelines) Élaboration du PPR Mouvement de terrain (Yvelines) Cécile BOULOGNE CETE Ile de France Page 1/24 Le Plan de Prévention des Risques Naturels Outil de prévention des risques naturels Objectif: délimiter les

Plus en détail

UTILISATION DE DRONES ET PERSPECTIVES A EDF

UTILISATION DE DRONES ET PERSPECTIVES A EDF UTILISATION DE DRONES ET PERSPECTIVES A EDF GAME OF DRONES 18 février 2016 Coline Brothier EDF : QUELQUES CHIFFRES CLES LES INSTALLATIONS EDF SA EN FRANCE Parc nucléaire : 19 centrales et 58 réacteurs

Plus en détail

La des. destinée à la. Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation. Valéry VEILLEUR. 20 Octobre 2011

La des. destinée à la. Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation. Valéry VEILLEUR. 20 Octobre 2011 Conception graphique : Atelier de Communication ThiGRiS La des d destinée à la Les Périmètres de Protection Les Aires d Alimentation 20 Octobre 2011 Valéry VEILLEUR Direction Générale Adjointe chargée

Plus en détail

DRS B

DRS B RAPPORT DE RECHERCHE 23/09/2013 DRS-12-127200-13733B Rapport final du programme de recherche 190 Axe de recherche COSMOS Projet de recherche : Phénoménologie des instabilités géologiques en grand et signes

Plus en détail

Projet LITEAU «SURCOTE»

Projet LITEAU «SURCOTE» Projet LITEAU «SURCOTE» Subir, réagir et s adapter aux changements globaux : l exemple de la côte des havres du Cotentin Début : 20 novembre 2009 Premier COPIL : 26 mars 2010 Rapport à mi parcours : juin

Plus en détail

Présentation du Syndicat Intercommunal Cavités 37

Présentation du Syndicat Intercommunal Cavités 37 Présentation du Syndicat Intercommunal Cavités 37 Intervenants M. NOGIER : Président du Syndicat M. PHILIPPE : Ingénieur géologue Syndicat Intercommunal des Cavités Souterraines et des Masses Rocheuses

Plus en détail

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique Mines Paristech / Armines Centre de Géosciences / Géophysique Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique 2009-10-28.1 Fontainebleau, 28 Octobre

Plus en détail

Concentration moyenne de radon

Concentration moyenne de radon European Radon Research and Industry Collaboration Concerted Action (ERRICCA 2) LA MESURE DU RADON Techniques de mesure du radon dans les bâtiments et de caractérisation des sols Marie-Christine ROBÉ,

Plus en détail

Évaluation des dégâts de tempête par télédétection satellitaire

Évaluation des dégâts de tempête par télédétection satellitaire Séminaire GIP ECOFOR - «Forêt vent et risques» 16-17 mars 2005 - Paris Évaluation des dégâts N. STACH Inventaire forestier National - Unité Études et Prospectives nstach@lyon.ifn.fr 1/20 Contenu de la

Plus en détail

Anciennes carrières souterraines. Prise en compte par l Administration régionale Outils d information et de diffusion

Anciennes carrières souterraines. Prise en compte par l Administration régionale Outils d information et de diffusion Direction générale des Ressources naturelles et de l Environnement Division de la Prévention et des Autorisations Direction de la Coordination de la Prévention des Pollutions Cellule Sous-Sol/Géologie

Plus en détail

Carrière de Paviers de l arrêt d exploitation à la mise en sécurité du site

Carrière de Paviers de l arrêt d exploitation à la mise en sécurité du site Carrière de Paviers de l arrêt d exploitation à la mise en sécurité du site Journées Géotechnique Richelieu Octobre 2013 Jean-Marc Watelet Direction des Risques du Sol et du sous-sol Situation générale

Plus en détail

Données, bases de données et sites internet du BRGM

Données, bases de données et sites internet du BRGM 4 ème Rencontres Groupe De Travail OCS Mercredi 4 avril 2012 GIP ATGeRi -PIGMA Données, bases de données et sites internet du BRGM B.Ayache, BRGM Sommaire > I. Les Systèmes d Information au BRGM > II.

Plus en détail

Référentiel métiers et modèle de compétences centralisé : un pilier pour le recrutement (mais pas seulement )

Référentiel métiers et modèle de compétences centralisé : un pilier pour le recrutement (mais pas seulement ) Référentiel métiers et modèle de compétences centralisé : un pilier pour le recrutement (mais pas seulement ) Romain Kieffer, Chef de projet 5 avril 2017 Agenda Référentiel métiers/compétences et processus

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante 1 Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Charles-Éric ROSSIGNOL Thierry AZAÏS PREALABLES 2 Vous avez déjà validé l adéquation entre : Vous et le projet (connaissances, compétences,

Plus en détail

ETUDE PRÉALABLE À LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE EN GUADELOUPE

ETUDE PRÉALABLE À LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE EN GUADELOUPE ETUDE PRÉALABLE À LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE EN GUADELOUPE PRÉSENTATION PARTENAIRES 29 AVRIL 2016 PLAN PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU PROJET Étapes Méthodes, Calendrier

Plus en détail

RAPPROCHEMENT ENTRE LES PROGRAMMES, OBJECTIFS ET INDICATEURS InVS, AFSSET, PNSE 2, ET LE PST 2

RAPPROCHEMENT ENTRE LES PROGRAMMES, OBJECTIFS ET INDICATEURS InVS, AFSSET, PNSE 2, ET LE PST 2 RAPPROCHEMENT ENTRE LES PROGRAMMES, OBJECTIFS ET INDICATEURS InVS, AFSSET, PNSE 2, ET LE PST 2 Objectif 1 : programme de surveillance épidémiologique des risques professionnels des risques professionnels

Plus en détail

Cartographie et entretien des cours d eau en Loire-Atlantique. CLE du SAGE Loire estuaire 14 juin 2016

Cartographie et entretien des cours d eau en Loire-Atlantique. CLE du SAGE Loire estuaire 14 juin 2016 Cartographie et entretien des cours d eau en Loire-Atlantique CLE du SAGE Loire estuaire 14 juin 2016 Problématique Les cours d eau : des milieux à entretenir et préserver, couverts par le code de l environnement

Plus en détail

L observation des territoires transfrontaliers :

L observation des territoires transfrontaliers : L observation des territoires transfrontaliers : enjeux et pratiques aux frontières françaises; perspectives européennes Conseil national de la statistique 7 octobre 2015, Paris Jean PEYRONY/Olivier DENERT,

Plus en détail

Association Loi Siège social d Accès-Réagis situé sur la commune de Prinquiau

Association Loi Siège social d Accès-Réagis situé sur la commune de Prinquiau Association Loi 1901 Siège social d Accès-Réagis situé sur la commune de Prinquiau Entreprise sociale apprenante, ACCES-REAGIS s inscrit dans le secteur de l Insertion par l Activité Economique (IAE) et

Plus en détail

STRATÉGIE ET TECHNIQUE D ÉCHANTILLONNAGE DES SOLS POUR L ÉVALUATION DES POLLUTIONS

STRATÉGIE ET TECHNIQUE D ÉCHANTILLONNAGE DES SOLS POUR L ÉVALUATION DES POLLUTIONS STRATÉGIE ET TECHNIQUE D ÉCHANTILLONNAGE DES SOLS POUR L ÉVALUATION DES POLLUTIONS Etude RECORD 04-0510/1A Contexte Peu de recul des propriétaires et gestionnaires de sites pour juger et analyser les résultats

Plus en détail

Identification du potentiel de renouvellement urbain

Identification du potentiel de renouvellement urbain Agence D Urbanisme et d Aménagement de la Martinique Identification du potentiel de renouvellement urbain Dents creuses et bâti dégradé 29 avril 2015 SOMMAIRE Introduction Contexte territorial et objectifs

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL RH DE LA REGION BASSE-NORMANDIE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL RH DE LA REGION BASSE-NORMANDIE PREFET DE LA REGION BASSE-NORMANDIE DIAGNOSTIC TERRITORIAL RH DE LA REGION BASSE-NORMANDIE Réorganisation des services régionaux de l Etat au 3/2/204 30 avril 205 Cartographie des agents présents dans

Plus en détail

Concentration moyenne de radon

Concentration moyenne de radon European Radon Research and Industry Collaboration Concerted Action (ERRICCA 2) LA MESURE DU RADON Techniques de mesure du radon dans les bâtiments et de caractérisation des sols Roselyne AMÉON IRSN Concentration

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Objectifs de la démarche

Objectifs de la démarche de la démarche La réalisation d un diagnostic territorial Les axes du diagnostic (Tissu économique et des emplois, population active, marché du travail, des actions de formation) Le travail de diagnostic

Plus en détail

Plan de Prévention du Risque Inondation Vitry-le-François secteur Saulx

Plan de Prévention du Risque Inondation Vitry-le-François secteur Saulx Plan de Prévention du Risque Inondation Vitry-le-François secteur Saulx 14 communes Bignicourt-sur-Saulx, Le Buisson, Changy, Etrepy, Jussecourt-Minecourt, Heiltz-le-Maurupt, Heiltzl Evêque, Merlaut, Outrepont,

Plus en détail

Caractérisation. risation et évaluation des paysages régionauxr. des élus de la Mauricie

Caractérisation. risation et évaluation des paysages régionauxr. des élus de la Mauricie Caractérisation risation et évaluation des paysages régionauxr Conférence régionale r des élus de la Mauricie Plan de présentation Qu est est-ce que le paysage Historique de la démarche Objectifs de l

Plus en détail

L adaptation statistique des prévisions de qualité de l air

L adaptation statistique des prévisions de qualité de l air 27/09/2012 L adaptation statistique des prévisions de qualité de l air SÉMINAIRE INRIA/ ATMOSPHÈRE ET PRÉVISIONS NUMÉRIQUES, NOUVEAUX OUTILS NOUVEAUX USAGES Isabelle Rios Steve Micallef www.air-rhonealpes.fr

Plus en détail

PRSE action 4-1 Réaliser un état des lieux sur les points noirs environnementaux - PNE

PRSE action 4-1 Réaliser un état des lieux sur les points noirs environnementaux - PNE PRSE action 4-1 Réaliser un état des lieux sur les points noirs environnementaux - PNE PRSE II Réaliser un Etat des lieux sur les points noirs environnementaux (PNE) Objectif : identifier les zones géographiques

Plus en détail

Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes. Organisation de la profession de l'ingénieur Géomètre Topographe au Maroc

Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes. Organisation de la profession de l'ingénieur Géomètre Topographe au Maroc Ordre National des Ingénieurs Géomètres Topographes Organisation de la profession de l'ingénieur Géomètre Topographe au Maroc ORGANISATION DE LA PROFESSION D IGENIEUR GEOMETRE TOPOGRAPHE AU MAROC M. Moha

Plus en détail

Du drone aux outils et méthodes pour la surveillance environnementale

Du drone aux outils et méthodes pour la surveillance environnementale Du drone aux outils et méthodes pour la surveillance environnementale Colloque drones et moyens légers aéroportés d'observation - Montpellier - 25 Juin 2014 Plan de la présentation Présentation de NOVELTIS

Plus en détail

Évaluation et Audit. Perspectives de la Coopération et du Développement économiques du SECO

Évaluation et Audit. Perspectives de la Coopération et du Développement économiques du SECO Staatssekretariat für Wirtschaft SECO Evaluation & Controlling Évaluation et Audit Perspectives de la Coopération et du Développement économiques du SECO Odile Keller SECO, Evaluation & Controlling SEVAL,

Plus en détail

SCOT Flandres Dunkerque Approche géo-systémique

SCOT Flandres Dunkerque Approche géo-systémique DDTM du Nord Délégation Territoriale des Flandres SCOT Flandres Dunkerque Approche géo-systémique Journée Technique du 9 Juin 2015 Contexte - 390 000 habitants - 1608 km² -... - 2 SM SCOT - 13 (puis 4)

Plus en détail

Délégation de la ville de Valenciennes. Local Security Strategies. 4-6 octobre 2006 GLIWICE

Délégation de la ville de Valenciennes. Local Security Strategies. 4-6 octobre 2006 GLIWICE Délégation de la ville de Valenciennes Local Security Strategies 4-6 octobre 2006 GLIWICE Généralités : la ville de Valenciennes Valenciennes Ville de 45 000 habitants Centre d une agglomération de 350

Plus en détail