Critères de qualité de la coloscopie et prévention du cancer colo-rectal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Critères de qualité de la coloscopie et prévention du cancer colo-rectal"

Transcription

1 SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Critères de qualité de la coloscopie et prévention du cancer colo-rectal Pr. Christophe Cellier Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

2 Coloscopie Outil diagnostique et préventif du CCR (mais attention au colon droit et aux cancers d intervalle) - Le risque de cancer colorectal distal diminue de 70% (10 ans après coloscopie hors facteurs de risque familiaux) - La prévention des cancers du côlon droit par la coloscopie est modeste (OR = 0,58 (0,42 0,80)) par rapport au colon gauche/rectum (0,16 (0,12 0,20)) - Cancer intervalle: 3-7% des cancers colorectaux - 0,4% de CCR d intervalle en France en 2011 (SFED) Brenner, Ann Intern Med 2011, Zauber, N Engl J Med 2012 Nishihara et al,n Engl J Med 2013 Shaukat A et al, N Eng J Med 2013 Barret M et al, PLOS one 2013

3 «Causes» des cancers d intervalle Etude de 147 (Le Clercq) et 58 (Robertson) CCR d intervalle % correspondraient à des lésions manquées % expliqués par une surveillance inadaptée % expliqués par une résection incomplète % = cancers d intervalle «vrais» Leclercq Gut 2013 Robertson, Gut 2013

4 Caractéristiques des cancers d intervalle Facteurs liés à la tumeur - Localisation colique droite préférentielle (plus de 50% des cas) - Taille : 3.7 cm vs 4.4 cm (p<0.05) - Plan : 45% vs 28% des cas (p<0.05) - Phénotype génétique différent (CpG island methylator phenotype and microsatellite instability) Le clercq, Gut 2013 ; Cooper Cancer 2012 Robertson, Gut 2013, Nishihara et al,n Engl J Med 2013

5 Pourquoi le colon droit est moins bien «protégé»? Patients : - préparation insuffisante (surement) - Split / délai <8h / traitement constipation. - Endoscope de qualité HD (probablement) Tumeur : - cancérogénèse différente des cancers du colon droit (polypes festonnés, Lynch)? Endoscopistes : - formation à la reconnaissance des lésions planes (prédominant à droite) et techniques de dépistage et de résection endoscopique

6 Critères de qualité de la coloscopie Avant Pendant Après (non traité): suivi des patients (complications) et recommandations des coloscopie ultérieures

7 Critères de qualité de la coloscopie Avant la coloscopie - Respect des indications - Respect des intervalles de surveillance - Information du patient (bénéfice / risque) - Explication de la procédure et de la préparation - Consultation préalable préconisée

8 Critères de qualité de la coloscopie Pendant la coloscopie - Préparation: Split /Scores (Boston, Harefield) si Boston < 6 ( ou 1 segment < 2) refaire coloscopie (3-6 mois) - Endoscopes: HD (avenir grand champ / déplissage colon) - Patient - Type de lésions coliques - Opérateur

9 Améliorer la visualisation

10 Caractéristiques des cancers d intervalle Facteurs liés au patient - patients avec plus de comorbidités OR = 1.89; 95% CI pour 3 comorbidités ( mauvaise préparation?) - diverticulose colique plus prévalente OR= 6.00; 95% CI, antécédent de polypectomie plus fréquent OR= 1.74; 95% CI Leclercq Gut 2013 Cooper Cancer 2012

11 Savoir dépister les lésions du colon droit Adénomes plans Cancers de novo (déprimés) Lésions festonnées sessiles

12 Lésions festonnées Présence de débris de selles à la périphérie du polype

13 Adénome plans Attention aux modifications de la vascularisation

14 Biopsies des berges après résection endoscopique macroscopiquement complète de 346 adénomes sessiles de 5 à 20 mm par des endoscopistes entrainés % de persistance de tissu adénomateux - Jusqu à 17.3% et 31% pour les polypes de plus de 10 mm et pour les adénomes festonnés, respectivement Nouvelle piste pour expliquer la survenue de cancers d intervalle? Anse (froide) plus que biopsie exérèse? Pohl, Gastroenterology 2013

15 Caractéristiques des cancers d intervalle Facteurs liés à l endoscopiste - Non-gastroentérologue chirurgien : OR, 1.45; 95% CI, interniste: OR, 1.38; 95% CI, Nombre de coloscopie et de polypectomies TDA < 20% TDA préventif du CCI < 45% (France après hémocult +) Kaminsky, NEJM 2010 Cooper Cancer 2012 Denis B, JFHOD 2015

16 Adenoma Detection Rate and Risk of Colorectal Cancer and Death coloscopies faites par 136 gastroentérologues 712 cancers d intervalle Le taux de détection d adénome est inversement proportionnel au risque de survenue d un cancer d intervalle, d un cancer d intervalle avancé et de mortalité par cancer d intervalle Corley et al, N Engl J Med 2014

17 Adenoma Detection Rate and Risk of Colorectal Cancer and Death Corley et al, N Engl J Med 2014

18 Variabilité inter-endoscopiste de la détection des adénomes en France Méthode : coloscopies complètes apres FOBT positif (DOCCR en Ile-et-Vilaine) - 18 endoscopistes - calcul du taux de détection global (TDA), sur le colon droit (TDA-Dt) et sur le colon gauche (TDA-G), le taux de détection des adénomes festonnés proximaux (TDAf) Résultats : Conclusions : TDA TDA-Dt TDA-G TDAf Taux 24.6 à 47.6% 6 à 22.9% 19.1 à 39% 1.3 à 19.3% Moyenne 37.5% 12.4% 29.4% 6.9% - Performance variable des endoscopistes pour la détection des polyadénomes et des adénomes festonnés proximaux mais pas pour les lésions distales - Explication possible de la moindre efficacité de la coloscopie pour la prévention du CCR proximal Bretagne JF,, Endoscopy 2012; 44 (Suppl 1) A143

19 Critères de qualité de la coloscopie de la SFED : Synthèse Qualité de la préparation et reprogrammation systématique dans les 6 mois si score de Boston 5 (Harefield plus spécifique par segment) «Toucher» l orifice appendiculaire et photographies systématiques (taux intubation coecum >95%) Temps de retrait long ( 6 minutes) Qualité de la formation à la reconnaissance / résection des lésions néoplasiques (TDA >20% ou >45% si hémocult +) Matériel endoscopique de qualité HD à remplacer tous les 5 ans Qualité du compte rendu et des preuves (photos) Coloscopie : outil de prévention du CCR Syschenko R, Acta Endoscopica 2013

Prévention et dépistage du CCR. Eric VAILLANT

Prévention et dépistage du CCR. Eric VAILLANT Prévention et dépistage du CCR Eric VAILLANT Prévention et dépistage du CCR Un K fréquent, mortel, guérissable dépendant du stade de découverte Donc dépistage organisé Résultats mitigés : participation,

Plus en détail

Performance de la coloscopie

Performance de la coloscopie Performance de la coloscopie Le temps de retrait est il un bon marqueur? Jean François Bretagne Rennes Coloscopie : gold standard de l examen du côlon Oui, mais 1. Environ 5% des patients avec CCR ont

Plus en détail

LE CANCER DU COLON et du RECTUM

LE CANCER DU COLON et du RECTUM LE CANCER DU COLON et du RECTUM Quelle fréquence et gravité en France? Comment le dépister? Comment le prévenir? Qui est à risque? Service de Gastro Entérologie Nutrition Hôpital Rangueil CHU de Toulouse

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Dépistage du cancer colorectal Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Des rectorragies hémorroïdaires? découverte de 5 minuscules polypes à 32 ans 16 ans plus tard quelques polypes

Plus en détail

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal Dr. Christine Lefort

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal :

Dépistage du cancer colorectal : Dépistage du cancer colorectal : Quels enjeux? Robert Benamouzig Gastro-entérologie Hôpital Avicenne Bobigny Le cancer colorectal dans le monde 3ème cause de cancer Augmentation 1975 : 500 000 cas 1990

Plus en détail

Quelle est la place idéale de la coloscopie dans la stratégie de dépistage et de prévention du cancer colo-rectal en France?

Quelle est la place idéale de la coloscopie dans la stratégie de dépistage et de prévention du cancer colo-rectal en France? Quelle est la place idéale de la coloscopie dans la stratégie de dépistage et de prévention du cancer colo-rectal en France? Pr. Christophe Cellier, Past-President Dr. Bruno Richard-Molard, Président Pr.

Plus en détail

Aspects endoscopiques des polypes coliques

Aspects endoscopiques des polypes coliques Grande Ma)née de Forma)on Médicale Con)nue Déléga)on Régionale Ile de France de la Société Française de Radiologie «COLO SCAN» Aspects endoscopiques des polypes coliques Hôpital Cochin samedi 1 er octobre

Plus en détail

Application des recommandations de la Coloscopie en France

Application des recommandations de la Coloscopie en France Application des recommandations de la Coloscopie en France Étude de pratique des hépatogastro-entérologues français Dr J. Huppertz, Dr. R. Coriat, Pr. S. Chaussade Université Paris Descartes Service de

Plus en détail

8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE. Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone

8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE. Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone 8 ièmes journées de cancérologie digestive PACA-CORSE Dr. P. GRANDVAL Hôpital de la Timone Cancers digestifs accessibles à un dépistage et une surveillance Cancer colo rectal Cancer de l œsophage: Adénocarcinome

Plus en détail

CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS

CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS CANCER COLORECTAL DÉPISTAGE PAR TEST IMMUNOLOGIQUE ET AUTRES MODALITÉS Avec près de 42000 nouveaux cas et 17500 décès en 2013, le cancer colorectal est le 3 e cancer le plus fréquent en termes d incidence

Plus en détail

Formes familiales du cancer colorectal

Formes familiales du cancer colorectal Tlemcen, 05/05/06 Formes familiales du cancer colorectal Emmanuel Mitry Fédération des spécialités digestives CHU Ambroise Paré AP-HP épithélium! normal! cancer sporadique :! M1! M2! M3!... Mn! tumeur!

Plus en détail

Actualités de l'uegw 2012 : détection et diagnostic des polypes colo-rectaux

Actualités de l'uegw 2012 : détection et diagnostic des polypes colo-rectaux > 2 èmes SOIREES EUROPEENNES < DE LA SFED Actualités de l'uegw 2012 : détection et diagnostic des polypes colo-rectaux Docteur Patrice Pienkowski, Montauban Coloscanner Cancers méconnus Cancers d intervalle

Plus en détail

Les journées du Trocadéro

Les journées du Trocadéro Les journées du Trocadéro 21 Octobre 2014 lparois@club internet.fr Faut il avoir peur de ses patients? Dans quel cas sommes nous indéfendables? Cas n 1 a Mme O, âgée de 67 ans, consulte pour diarrhée chronique

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier

Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier Enlever un polype 3 objectifs intimement liés 1/exérèse d une lésion peut être de malignité immédiate ou à

Plus en détail

Fiche de Recommandation sur la prévention des cancers digestifs par endoscopie

Fiche de Recommandation sur la prévention des cancers digestifs par endoscopie Antécédents de gastrectomie partielle Cancer du moignon gastrique après gastrectomie partielle : 4 à 6 % des cas. Risque accru 15 à 20 ans après la gastrectomie. Surveillance endoscopique : - endoscopie

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

Dysplasie et surveillance endoscopique dans les MICI. E Boueyre Cours de DES 4/03/2011

Dysplasie et surveillance endoscopique dans les MICI. E Boueyre Cours de DES 4/03/2011 Dysplasie et surveillance endoscopique dans les MICI E Boueyre Cours de DES 4/03/2011 Plan Épidémiologie Surveillance endoscopique Pourquoi? Lésions recherchées Rythme de surveillance Comment surveiller:

Plus en détail

Conclusion : impact médico-économique. Les petits polypes colo-rectaux. Docteur Jean Marc CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris

Conclusion : impact médico-économique. Les petits polypes colo-rectaux. Docteur Jean Marc CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris Vidéo-Digest 2016-3 -5 novembre, Palais des Congrès de Paris Symposium professionnel «Les petits polypes colo-rectaux» Conclusion : impact médico-économique Les petits polypes colo-rectaux Docteur Jean

Plus en détail

Actualités et nouveaux outils dans le dépistage du cancer colorectal

Actualités et nouveaux outils dans le dépistage du cancer colorectal Actualités et nouveaux outils dans le dépistage du cancer colorectal Dr Patrice Pienkowski Clinique du Pont de Chaume-Montauban Objectifs pédagogiques -Quels sont les résultats actuels du dépistage organisé

Plus en détail

Recherche et médecine personnalisée : le point de vue de l oncogénéticien. Dr Dugast catherine

Recherche et médecine personnalisée : le point de vue de l oncogénéticien. Dr Dugast catherine Recherche et médecine personnalisée : le point de vue de l oncogénéticien Dr Dugast catherine cc Dépistage de masse K sein chez mère 60 ans, nulliparité? Antécédent de hodgkin à 15 ans???? Quel est mon

Plus en détail

Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques

Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques Oncogénétique du cancer colorectal Pierre Laurent-Puig Hôpital Européen Georges Pompidou U775 Bases Moléculaires de la Réponse aux Xénobiotiques Les différentes prédispositions aux cancers colorectaux

Plus en détail

CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC

CHIREC Update Denis FRANCHIMONT. Dépistage et surveillance du cancer du colon. Gastro-entérologie, CHIREC CHIREC Update 2016 Dépistage et surveillance du cancer du colon Denis FRANCHIMONT Gastro-entérologie, CHIREC Histoire naturelle des polypes colorectaux et du cancer du colon Modalités de dépistage: FOBT,

Plus en détail

Le coût de la coloscopie de prévention et du cancer colo-rectal

Le coût de la coloscopie de prévention et du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Le coût de la coloscopie de prévention et du cancer colo-rectal Dr. Jean-Marc Canard Clinique du Trocadéro, Paris Remerciements à J.C.

Plus en détail

en passe de connaître une véritable avancée avec l arrivée du test immunologique

en passe de connaître une véritable avancée avec l arrivée du test immunologique PAGES SPÉCIALES N 9421 JEUDI 18 JUIN 2015 mise au point Retrouvez en ligne sur www.lequotidiendumedecin.fr Dépistage du CCR : Place au test immunologique CAS CLINIQUES INTERACTIFS 1 2 3 CCR, 2 e cause

Plus en détail

La prévention précoce des cancers digestifs par endoscopie : Pour une survie proche de 100 % à 5 ans

La prévention précoce des cancers digestifs par endoscopie : Pour une survie proche de 100 % à 5 ans La prévention précoce des cancers digestifs par endoscopie : Pour une survie proche de 100 % à 5 ans Les preuves? E. Vaillant (lille) Evaluer le bénéfice du dépistage endoscopique : - prévention /dépistage

Plus en détail

Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser

Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser Adénome «Transformé» Adénome présentant un foyer localisé ou étendu d un adénocarcinome superficiel,

Plus en détail

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL. Dre S. Lefebvre CHVO- Gatineau

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL. Dre S. Lefebvre CHVO- Gatineau LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Dre S. Lefebvre CHVO- Gatineau Dépistage du cancer colorectal (CCR) Reconnaître l importance du dépistage du CCR. Comprendre la progression des lésions pré-néoplasiques

Plus en détail

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014 Marion GILBERT Simon CHAUVEAU DES pneumologie 11 avril 2014 Contexte Dépistage du cancer poumon : Santé publique Par scanner injecté (low dose) : Baisse de la mortalité (-20%) : NLSTrial (USA) 2011: «The

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR SYMPOSIUM SCIENTIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR J.M CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris. Merci à JC Letard, E Vaillant, M Palazzo Coût

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 1 Epidemiologie Le cancer colorectal est fréquent et de mauvais pronostic: 2 e cancer chez la femme 3 e cancer chez l homme

Plus en détail

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR

Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR Le coût de la coloscopie de prévention et du CCR J.M CANARD Clinique du Trocadéro, Paris. Merci à JC Letard, V Vaillant,M Palazzo Coût global du cancer en France prise en charge hospitalière : 7,1 Milliards

Plus en détail

Le compte rendu endoscopique: ce qu il doit contenir

Le compte rendu endoscopique: ce qu il doit contenir Le compte rendu endoscopique: ce qu il doit contenir K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France Bases de L endoscopie digestive,

Plus en détail

PREVENTION DU CANCER COLO RECTAL

PREVENTION DU CANCER COLO RECTAL DEPISTAGE ET PREVENTION DU CANCER COLO RECTAL Le cancer colo-rectal (ccr) 3è cancer, 42000 cas/an 2è cause de décès après le cancer du poumon 17500/an (accidents de la route 3200 décès ) 1 homme/14 et

Plus en détail

Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif

Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif Frédéric Prat, Hôpital Cochin, Université Paris-Descartes, Paris Euro-Pharmat, Lyon, octobre 2011 Méthodes et outils pour le DIAGNOSTIC

Plus en détail

FONDATION VAUDOISE POUR LE DEPISTAGE DU CANCER (FVDC)

FONDATION VAUDOISE POUR LE DEPISTAGE DU CANCER (FVDC) FONDATION VAUDOISE POUR LE DEPISTAGE DU CANCER (FVDC) CAHIER DES CHARGES DES GASTROENTEROLOGUES VAUDOIS PARTICIPANT AU PROGRAMME VAUDOIS DE DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Auteurs : Jean-Luc Bulliard Jacques

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012?

Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Toulouse le 5 avril 2013 Chimiothérapie adjuvante des cancers colorectaux : peut on se baser sur la biologie moléculaire pour proposer un traitement adjuvant en 2012? Thierry Lecomte Service d Hépatogastroentérologie

Plus en détail

Faut-il encore modifier nos pratiques en 2013?

Faut-il encore modifier nos pratiques en 2013? Anti-agrégants, anticoagulants et Endoscopie digestive Faut-il encore modifier nos pratiques en 2013? Christian Boustière, Marseille ANGIOPAS Essai de phase II randomisé multicentrique évaluant l efficacité

Plus en détail

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le

Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le D une importance vitale! Gilles Jobin, MD, FRCPC, MSc Mise àj our Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006

Plus en détail

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009 Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP par le Dr Jean-Louis DUJARDIN FMC La Châtre Mardi 06 octobre 2009 Programme de dépistage du Cancer Colo Rectal (CCR) CREDEP La Châtre

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse r Orlando, le 2 juin 2009 Roche-EDIFICE : de nouvelles données publiées dans le cadre du congrès de l ASCO confirment l intérêt d un programme structuré de dépistage systématique dans

Plus en détail

Thierry PONCHON. Quelles sont les indications des colorations en endoscopie? Colorations chimiques ou virtuelles

Thierry PONCHON. Quelles sont les indications des colorations en endoscopie? Colorations chimiques ou virtuelles Thierry PONCHON Quelles sont les indications des colorations en endoscopie? Colorations chimiques ou virtuelles Connaître les différentes colorations Connaître les indications et leur niveau de preuve

Plus en détail

Recommandations de suivi pour les polyposes adénomateuses. Dr POIRSIER, CCA, Service de Génétique CHU de Reims A. Lannoy, conseillère en génétique

Recommandations de suivi pour les polyposes adénomateuses. Dr POIRSIER, CCA, Service de Génétique CHU de Reims A. Lannoy, conseillère en génétique Recommandations de suivi pour les polyposes adénomateuses Dr POIRSIER, CCA, Service de Génétique CHU de Reims A. Lannoy, conseillère en génétique Polyposes adénomateuses familiales 1% des cancers colo-rectaux

Plus en détail

Dépistage du Cancer Colorectal. Dr M Si Hocine-Département de Médecine Interne Hôpital St Camille-Bry Sur Marne)

Dépistage du Cancer Colorectal. Dr M Si Hocine-Département de Médecine Interne Hôpital St Camille-Bry Sur Marne) Dépistage du Cancer Colorectal Dr M Si Hocine-Département de Médecine Interne Hôpital St Camille-Bry Sur Marne) Epidémio des Kc Colorectaux 35000 nouveaux cas par an, mais mortalité stable. 10 à30 % de

Plus en détail

Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives

Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives Vidéocapsule à tous les étages: VCE, VCO, VCC indications et perspectives Rémi Systchenko Les enjeux de la videocapsule Le grêle: mieux l explorer L œsophage et le colon: aussi bien voir que l endoscopie

Plus en détail

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

Coloscopie virtuelle: comment débuter?

Coloscopie virtuelle: comment débuter? Coloscopie virtuelle: comment débuter? N. Siauve, L Fournier, C Grataloup, A Hernigou CA Cuénod, G Frija Hôpital Européen G. Pompidou Paris, France Il est temps de s intéresser à la coloscopie virtuelle.

Plus en détail

Le dépistage organisé du cancer colorectal. Présentation aux médecins généralistes

Le dépistage organisé du cancer colorectal. Présentation aux médecins généralistes Le dépistage organisé du cancer colorectal Présentation aux médecins généralistes Sommaire Pourquoi cette réunion? Les conditions de la généralisation La dynamique en France Les acteurs du dépistage organisé

Plus en détail

Visitez l intérieur de l intestin pour tout comprendre du cancer colorectal et le prévenir!

Visitez l intérieur de l intestin pour tout comprendre du cancer colorectal et le prévenir! DOSSIER DE PRESSE 2 Visitez l intérieur de l intestin pour tout comprendre du cancer colorectal et le prévenir! Le vendredi 10 avril 2015, de 10h à 18h, le Comité du Rhône de la Ligue contre le Cancer,

Plus en détail

COLOSCOPIE VIRTUELLE Expérience en pratique de ville. SFR Ile de France Octobre 2011 Dr. Kunstlinger Dr. Pariente

COLOSCOPIE VIRTUELLE Expérience en pratique de ville. SFR Ile de France Octobre 2011 Dr. Kunstlinger Dr. Pariente COLOSCOPIE VIRTUELLE Expérience en pratique de ville SFR Ile de France Octobre 2011 Dr. Kunstlinger Dr. Pariente Apprentissage Matériel et locaux adaptés Informations et ordonnances envoyées Indications

Plus en détail

Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon

Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon Syndrome de Lynch Congrès national de la SMMAD 2014 JC Saurin, Lyon Definition : prédisposition au cancer colorectal, Endomètre, ovaire, voies urinaires, estomac, grêle, dermatologique, biliaire, SNC Mutation

Plus en détail

Les cancers digestifs à prédisposition familiale

Les cancers digestifs à prédisposition familiale Les cancers digestifs à prédisposition familiale Pr Thierry CONROY Centre Alexis Vautrin et CHU de Nancy Formes familiales de cancer colorectal (CCR) Polypose adénomateuse familiale CCR à un âge médian

Plus en détail

DES INFORMATIONS ACCESSIBLES SUR LES AVANTAGES, LES RISQUES, LA QUALITE

DES INFORMATIONS ACCESSIBLES SUR LES AVANTAGES, LES RISQUES, LA QUALITE DES INFORMATIONS ACCESSIBLES SUR LES AVANTAGES, LES RISQUES, LA QUALITE Urs P. Gasche Non au cancer de l intestin! Oui, mais comment? 13 septembre 2007 Informations accessibles de la Ligue contre le cancer

Plus en détail

Définition et Généralités

Définition et Généralités LE CANCER PRIMITIF DU COLON Docteur Jean-Baptiste Bachet, fédération des pathologies digestives, Hôpital Ambroise Paré, APHP, Boulogne Billancourt & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

en chirurgie digestive : cas cliniques en cancérologie Marc Pocard Lariboisière Paris

en chirurgie digestive : cas cliniques en cancérologie Marc Pocard Lariboisière Paris Erreurs et perte de chance en chirurgie digestive : cas cliniques en cancérologie Séminaire national du D E S C Marc Pocard Lariboisière Paris Chirurgie cancérologique Erreurs : Essayer une nouvelle idée

Plus en détail

La présente règle coloscopie (avec. l endoscope. coloscopie en. nécessaire et DIRECTIVES. b. Assurer le. e doit :

La présente règle coloscopie (avec. l endoscope. coloscopie en. nécessaire et DIRECTIVES. b. Assurer le. e doit : Règle de soins médicaux Technique de la coloscopie en duo INDICATION (situation visée) La présente règle de soins médicaux vise à préciser les conditions d encadrement de la coloscopie (avec endoscope)

Plus en détail

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM NIVEAUX DE RISQUE ET ANATOMIE

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM NIVEAUX DE RISQUE ET ANATOMIE FICHE 61 TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM NIVEAUX DE RISQUE ET ANATOMIE Risque moyen Sujet de plus de 50 ans CCR rare avant 50% (6%). Puis augmente H e m o c c u l t / 2 ans. Coloscopie si possible Risque

Plus en détail

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Mars bleu Dossier de presse Ensemble mobilisons nous contre le Cancer colorectal! ADOC 11 Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Un dépistage organisé Le principe du dépistage est de détecter

Plus en détail

Prévention des cancers. Pr GANRY

Prévention des cancers. Pr GANRY Prévention des cancers Pr GANRY Pourquoi mettre en place une politique de prévention? Cancers de mauvais pronostic: ORL, œsophage, estomac. effet connu de l arrêt du tabagisme, de l alcoolisme Efficacité

Plus en détail

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE

2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE 2 JOURS D ENDOSCOPIE EN FRANCE RESULTATS DE L ENQUÊTE 2008 Données Public / Privé Réalisée par le Conseil d Administration de la SFED : Dr JM.CANARD - Dr C. BOUSTIERE - Professeur R. LAUGIER -, et les

Plus en détail

La surveillance endoscopique après polypectomie colique en 2014

La surveillance endoscopique après polypectomie colique en 2014 POST U ( 2014 ) > 1-6 La surveillance endoscopique après polypectomie colique en 2014 ;; Denis Heresbach, Philippe Marteau (u) Denis Heresbach, Unité d endoscopie et de consultation digestive, CHG de Redon,

Plus en détail

ZOOM ENDOSCOPIQUE (Non codé)

ZOOM ENDOSCOPIQUE (Non codé) COLORATION ET/OU TATOUAGE DE LA PAROI DU TUBE DIGESTIF, AU COURS D'UNE ENDOSCOPIE DIAGNOSTIQUE (code : HZHE004 sous-chapitre : 18.02.07.03) ZOOM ENDOSCOPIQUE (Non codé) MAI 2006 Service évaluation des

Plus en détail

Formation programme vaudois de dépistage du cancer du colon Présentation générale du programme

Formation programme vaudois de dépistage du cancer du colon Présentation générale du programme Formation programme vaudois de dépistage du cancer du colon Présentation générale du programme Dr Reto Auer, Dr Kevin Selby, Pr Jacques Cornuz, PMU Dr Jean-Luc Bulliard, IUMSP Dr Cristina Nichita, Pr Gian

Plus en détail

Centre de génétique, CHU Dijon

Centre de génétique, CHU Dijon Centre de génétique, CHU Dijon Premier test familial: toujours chez une personne symptoma6que Diagnos6c chez les apparentés: diagnos6c présymptoma6que 1 ère consulta6on d informa6on et prélèvement

Plus en détail

Une faille dans le dépistage du cancer colorectal : le cancer d intervalle

Une faille dans le dépistage du cancer colorectal : le cancer d intervalle Cancéro dig. Vol. 4 N 3-2012 - 145-149 145 DOI 10.4267/2042/47608 Mise au point Une faille dans le dépistage du cancer colorectal : le cancer d intervalle A pitfall in the screening of colorectal cancer:

Plus en détail

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE)

LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) LE CANCER DE L ESTOMAC (CANCER GASTRIQUE) Docteur Laurianne Jolissaint (CHU Jean Mingoz, Besancon), Docteur Bruno Buecher, (Institut Curie, Paris), & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone

Plus en détail

Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate?

Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate? Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate? H. QUINTENS Institut A TZANCK Saint Laurent du Var 25 Mars 2014 Classification TNM Score de GLEASON L'antigène prostatique spécifique L'antigène prostatique

Plus en détail

Syndrome de Lynch : les risques tumoraux

Syndrome de Lynch : les risques tumoraux Lille - 22/03/2013 Syndrome de Lynch : les risques tumoraux Valérie Bonadona, MD, PhD Centre Léon Bérard & CNRS UMR 5558 Lyon Le Syndrome de Lynch = Syndrome HNPCC (Hereditary Nonpolyposis Colorectal Cancer)

Plus en détail

Endomicroscopie. Tamara Matysiak-Budnik. Hépato-Gastroentérologie & IMAD Hôtel Dieu, CHU de Nantes

Endomicroscopie. Tamara Matysiak-Budnik. Hépato-Gastroentérologie & IMAD Hôtel Dieu, CHU de Nantes Endomicroscopie confocale Tamara Matysiak-Budnik Hépato-Gastroentérologie & IMAD Hôtel Dieu, CHU de Nantes Plan Introduction Techniques d endomicroscopie confocale: - aspects techniques - performances

Plus en détail

dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68

dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 dépistage de masse organisé du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 Objectifs généraux de la soirée Vous motiver et vous mobiliser Vous apporter les éléments épidémiologiques locaux Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal par endoscopie classique ou coloscopie virtuelle

Dépistage du cancer colorectal par endoscopie classique ou coloscopie virtuelle Dépistage du cancer colorectal par endoscopie classique ou coloscopie virtuelle D. Heresbach et J.-F. Bretagne Introduction En France, le dépistage du cancer colorectal est basé sur les recommandations

Plus en détail

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL

LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL LE DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Dépistage du cancer colorectal (CCR) Reconnaître l importance du dépistage du CCR. Comprendre la progression des lésions pré-néoplasiques vers l adénocarcinome. Identifier

Plus en détail

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications

Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications > 15 e Journée de Réflexion < sur l Endoscopie Digestive en France Samedi 26 janvier 2013 Paris, Eurosites Georges V Actes doubles : bonnes (et mauvaises) indications Docteur Gilles Lesur, Boulogne-Billancourt

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon

L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon L'avenir de la coloscopie virtuelle est-il une question d'efficacité diagnostique? Julien Marsot Imagerie Médicale Mermoz Lyon Cancer et polypes colo-rectaux 3ème cancer le plus fréquent en France, 37

Plus en détail

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Le polype colique : qui suis-je? Dominique Sandmeier Muriel Genevay Un polype? Formation circonscrite, sessile ou pédiculée faisant saillie

Plus en détail

2. Indications (Figure 2)

2. Indications (Figure 2) Conseil de pratique Techniques et indication de l entéroscopie Rédacteur : Gabriel Rahmi Documents de référence : Di Caro S, May A, Heine DG et al; DBE-European Study Group. The European experience with

Plus en détail

Dr Lydia GUITTET CHU de Caen

Dr Lydia GUITTET CHU de Caen Dr Lydia GUITTET CHU de Caen Taux pour 100 000 personnes années Dépistage du cancer colorectal en population générale (risque moyen) Taux d incidence du CCR 500 Population cible 450 400 350 300 250 200

Plus en détail

Qualité de la préparation

Qualité de la préparation Qualité de la préparation Quels sont les facteurs d échec? Faut il utiliser un score? Jean Lapuelle Toulouse LA COLOSCOPIE PERMET LA VISUALISATION DE LA TOTALITE DE LA MUQUEUSE COLIQUE : C est l examen

Plus en détail

Information pour le suivi endoscopique des patients après polypectomie

Information pour le suivi endoscopique des patients après polypectomie Fiche d information juridique Information pour le suivi endoscopique des patients après polypectomie Octobre 2010 Patrice Pienkowski,, René Laugier, Bruno Richard-Molard, Corinne Daver(*) et la commission

Plus en détail

Endoscopie le passé le présent et le futur. Prof. Gian Dorta Service de Gastro-entérologie et d Hépatologie CHUV Lausanne

Endoscopie le passé le présent et le futur. Prof. Gian Dorta Service de Gastro-entérologie et d Hépatologie CHUV Lausanne Endoscopie le passé le présent et le futur Prof. Gian Dorta Service de Gastro-entérologie et d Hépatologie CHUV Lausanne Endoscopie digestive 1978 Endoscopie souple 1982 Polypectomie ERCP Mucosectomie

Plus en détail

MICI et cancers. Dr Sarah Leblanc Service de Gastroentérologie Hôpital Cochin

MICI et cancers. Dr Sarah Leblanc Service de Gastroentérologie Hôpital Cochin MICI et cancers Dr Sarah Leblanc Service de Gastroentérologie Hôpital Cochin Généralités Espérance de vie Non différente de celle de la population générale Un peu réduite dans la MC Incidence globale et

Plus en détail

TEST MMR POUR TUMEURS COLIQUES EN PRATIQUE COURANTE? Karen LEROY Hôpital Henri Mondor, Créteil

TEST MMR POUR TUMEURS COLIQUES EN PRATIQUE COURANTE? Karen LEROY Hôpital Henri Mondor, Créteil TEST MMR POUR TUMEURS COLIQUES EN PRATIQUE COURANTE? Karen LEROY Hôpital Henri Mondor, Créteil 47 Définition du phénotype MSI (MicroSatellite Instability) Environ 15% des cancers colo-rectaux présentent

Plus en détail

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Introduction Les localisations digestives sont les plus fréquentes des tumeurs carcinoïdes Il s agit de tumeurs d évolution lente Elles sont souvent asymptomatiques

Plus en détail

Yves Gandon CANCER DU COLON

Yves Gandon CANCER DU COLON Yves Gandon CANCER DU COLON Contexte Problème de santé publique : 2 nd K pays développés, 2/3 des CCR Colon : 30000 nouveaux cas/ an en France Mortalité baisse : précocité du diagnostic amélioration des

Plus en détail

COLOSCOPIE VIRTUELLE

COLOSCOPIE VIRTUELLE COLOSCOPIE VIRTUELLE META-ANALYSE DES PERFORMANCES DIAGNOSTIQUES INDICATIONS ET CONDITIONS DE REALISATION TEXTE COURT DU RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE Janvier 2010 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque?

PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? PRÉVENTION ET DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL Suis-je un sujet à risque? Avez-vous été opéré(e) d un cancer ou d un gros polype du côlon ou du rectum? OUI NON Avez-vous un ou des parents proches (frères,

Plus en détail

COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE

COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE COLOSCOPIE VIRTUELLE PAR SCANNER : L EXPERIENCE D UN CENTRE RADIOLOGIQUE PRIVE Dr M. Suissa* Dr D. Buthiau* Dr B.Noblinski * *Institut de Radiologie de Paris 75008 Paris OBJECTIFS Rapporter notre expérience

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Colon

Thésaurus du Cancer du Colon Thésaurus du Cancer du Colon - 1 - Bilan des Cancers du Colon Antécédents, recherche de forme familiale Examen clinique, TR Coloscopie avec biopsies Echographie abdominale +/- TDM abdominal si doute ou

Plus en détail

Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives. Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux

Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives. Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux INTRODUCTION-CANCER DU COL Ces vingt dernières années, le CANCER

Plus en détail

Prise en charge médicale des cancers du hile. Fabien Fumex Hôpital Jean Mermoz Lyon

Prise en charge médicale des cancers du hile. Fabien Fumex Hôpital Jean Mermoz Lyon Prise en charge médicale des cancers du hile Fabien Fumex Hôpital Jean Mermoz Lyon Sténoses biliaires Multiples causes mais dominées par les sténoses malignes Le niveau de sténose est toujours un élément

Plus en détail

Traitement du cancer colique gauche en occlusion. Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin

Traitement du cancer colique gauche en occlusion. Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Traitement du cancer colique gauche en occlusion Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Incidence 70 % des occlusions coliques sont d origine tumorale

Plus en détail

Doses reçues par les patients lors des examens de dépistages et évaluation du rapport bénéfice/risque. J. Stines

Doses reçues par les patients lors des examens de dépistages et évaluation du rapport bénéfice/risque. J. Stines Doses reçues par les patients lors des examens de dépistages et évaluation du rapport bénéfice/risque J. Stines Sous-titre de la présentation Doses reçues par les patients lors des examens de dépistage

Plus en détail

Outil Interactif Pédagogique En Coloscopie Virtuelle: O.Suaud, J.N. Dacher, C. Savoye Collet Radiologie Centrale

Outil Interactif Pédagogique En Coloscopie Virtuelle: O.Suaud, J.N. Dacher, C. Savoye Collet Radiologie Centrale Outil Interactif Pédagogique En Coloscopie Virtuelle: Les Images Pièges au quotidien O.Suaud, J.N. Dacher, C. Savoye Collet Radiologie Centrale CHU Charles Nicolle, Rouen-France Introduction La coloscopie

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période

Dépistage organisé du cancer colorectal en France : Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période Evaluation du programme national sur 46 départements pour la période 2008-2009 V e Congrès International d Epidémiologie ADELF/EPITER, 12-14 septembre 2012, Bruxelles K Leuraud, D Jezewski-Serra, E Salines

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD

CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE DANS LE CANCER COLIQUE DE STADE II ALEXANDRE GIRAUD I - CANCER COLIQUE Le colon : en amont de la jonction recto-sigmoïdienne,, plus de 15 cm de la marge anale en rectoscopie. Adénocarcinome

Plus en détail

Vivre. Introduction. avec un syndrome de Lynch

Vivre. Introduction. avec un syndrome de Lynch L Introduction ES cancers du côlon et du rectum sont la seconde cause de décès par cancer dans les pays développés. En France, environ 42 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, dont 40 % vont

Plus en détail

Cancers Digestifs : Philippe Soyer. Service de Radiologie. ti Hôpital Lariboisière GRIVIL

Cancers Digestifs : Philippe Soyer. Service de Radiologie. ti Hôpital Lariboisière GRIVIL Cancers Digestifs : Quelle Imagerie? Philippe Soyer Service de Radiologie Viscérale et Interventionnelle ti Hôpital Lariboisière GRIVIL Détection ti tumorale Extension locale Extension à distance Surveillance

Plus en détail