ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin 2010"

Transcription

1 ESSAIS CLINIQUES au 1 er juin Prévisionnel fin Jusqu au 1 er juin 2010 SEIN OVAIRE DIGESTIF PROSTATE POUMON REIN LNH LYMPHOME B LYMPHOME HODGKIN LEUCEMIE 1

2 SEIN Dr «Essai randomisé comparant 6 mois à 12 mois de traitement chez toutes les patientes recevant l Herceptin en situation adjuvante» PHARE Sein Adjuvant INCA 2006 : : : : : 4 Total : 38 «Etude d identification de déterminants génétiques de résistance/sensibilité et/ou de toxicité aux traitaments en situation adjuvante et déterminants génétiques prédisposant au cancer du sein.» SIGNAL Sein Adjuvant INCA 2010 : 15 Total : 15 Dr «Etude multicentrique randomisée de phase évaluant l impact d un complément de RT (16Gy) après chirurgie conservatrice en marges saines des cancers canalaires in situ du sein.» BONBIS Sein Adjuvant Val d Aurelle 2009 : : 3 Total : 6 Dr «Etude de phase évaluant le rôle de la suppression de la fonction ovarienne et de l exemestane en tant que thérapie adjuvante chez les femmes préménopausées ayant un cancer du sein hormono-sensible.» SOFT Sein Adjuvant EORCT Total : 0 Essai multicentrique de phase II évaluant l efficacité et la tolérance de l association de bévacizumab, paclitaxel et capécitabine en 1ère ligne chez les patientes, atteintes de cancer de sein métastatique ou localement avancé récepteurs triples négatifs. A - TAXEL (Ouverture prochaine) Sein métastatique Etude multicentrique de phase, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placébo, évaluant Everolimus en association avec Trastuzumab et Paclitaxel en traitement de 1ère ligne chez des femmes souffrant d un cancer du sein Her2 positif localement avancé ou métastatique. BOLERO (Ouverture prochaine) Sein métastatique NOVARTIS 2

3 OVAIRE Essai randomisé de phase, évaluant l association Paclitaxel + Carboplatine versus Irinotécan + Cisplatine, en 1ère ligne de CT du cancer de l ovaire à cellules claires. COCCINELLE Ovaire Arcagy Gpe GINECO Essai randomisé de phase en double aveugle. Pazopanib en entretien (12 mois) versus placébo. Chez des patientes atteintes d un cancer ovarien épithélial, de la trompe de Fallope, ou péritonéal primaire, qui n a pas progressé après une 1ère ligne de CT. OVAR 16 Ovaire GSK 2010 : 2 Etude internationale de phase, randomisée. CT standard versus CT standard + Avastin chez des patientes atteintes d un adénocarcinome ovarien en rechute précoce ( 6mois) AURELIA Ovaire ROCHE 2010 : 1 Tot : 1 DIGESTIF Dr Essai multicentrique randomisé de phase. Gemcitabine +/- radio-ct, et +/- erlotinib. Adénocarcinome du pancréas localement avancé. LAP 07 Pancréas GERCOR Dr Etude prospective de phase, multicentrique. Surveillance post-opératoire des patients opérés à visée curative d un cancer colorectal de stade II ou. PRODIGE 13 Côlon FFCD 2010 : 1 Tot : 1 Dr Essai de phase II randomisé évaluant l efficcacité de séquences thérapeutiques associant FOLFIRI + bevacizumab associées ou non au maintien du bevacizumab pendant les intervalles libres de chimiothérapie dans le cancer colo-rectal métastatique. PRODIGE 9 ( Ouverture prochaine ) Côlon FFCD 3

4 PROSTATE Dr «Etude randomisée multicentrique évaluant l efficacité d une HT courte préalable et concomitante à une RT conformationnelle exclusive à visée curative pour cancer localisé à la PROSTATE de pronostic intermédiaire.» GETUG 14 / 0207 Prostate FNCLCC 2003 : : : : 2 Tot : 14 Dr «, ouverte, multicentrique, randomisée comparant RT adjuvante immédiate + HT courte par analogue LH-RH versus RT différée à la rechute biochimique + HT courte (6mois) par analogue LH-RH chez les patients opérés d un cancer de la prostate pt3 R1 pn0 ou pnx, de risque intermédiaire.» GETUG 17 / 0702 Prostate FNCLCC 2008 : : 1 Dr, comparant RT 80 Gy + HT longue versus RT 70 Gy + HT longue pour des patients ayant un cancer de la prostate du groupe défavorable. GETUG 18 / 0706 Prostate FNCLCC Etude de phase visant à évaluer l efficacité et la tolérance du docétaxel et de la prednisone avec ou sans lénalidomide chez des patients atteints de cancer de la prostate résistant à la castration (CPRC). CC PC-002 (Ouverture prochaine) Prostate CELGENE POUMON Dr Serre, randomisée. Etude de 2 modalités thérapeutiques ds le CBNPC en rechute ap résection complète et CT péri-opératoire 0702 Poumon IFCT Dr Serre Essai en ouvert, randomisé. Traitement de maintenance par bévacisumab +/- pemetrexed après 1 CT d induction par cisplatine-pemetrexed + béva, pour CBNPC non épidermoïde avancé, métastatique ou en rechute. AVAPERL Poumon ROCHE Fatima Touhami 4

5 REIN b, randomisée, en ouvert. Bevacizumab + Temsirolimus versus Bevacizumab + Interféron alpha en traitement de 1ère ligne chez des patients atteints d un cancer du rein avancé. INTORACT Rein Wyeth 2010 : 2 LNH à Cellules du manteau «Etude des phase, ouverte et randomisée. Evaluation de l efficacité d un traitement d entretien par rituximab chez des patients âgés de 18 à 65 ans, traités pour un lymphome à cellules du manteau en 1ère ligne et en réponse avant autogreffe;» MANTEAU 2007 SJ = LyMa Hémato, LNH à cellules du manteau LYMPHOME B «Etude des phase, ouverte et randomisée. Evaluation de l efficacité d un traitement d entretien par rituximab chez des patients âgés de 18 à 65 ans, traités pour un lymphome à cellules du manteau en 1ère ligne et en réponse avant autogreffe;» 0203 Hémato, lymphome B agressif 2007 : : : 1 Tot : 3 «Traitement de première intention des lymphomes B agressifs de l adulte jeune (18-60 ans) : Comparaison d une polychimiothérapie intensive avec Rituximab à une chimiothérapie par CHOP-14 avec RITUXIMAB. Protocole prospectif randomisé multicentrique» 075 Hémato, lymphome B agressif 2007 : : 1 Tot : 1 5

6 LYMPHOME HODGKINIEN Etude multicentrique, prospective, ouverte, chez des patients présentant un lymphome hodgkinien visant à caractériser l impact de différentes stratégies thérapeutiques sur la survenue d événement à 2,5 ans, 10 ans et 15 ans, en fonction des groupes pronostiques. LH 2007 Hémato, lymphome Hodgkinien 2008 : 3 Tot : 3 LEUCEMIE Traitement d entretien par le rituximab en monothérapie contre l observation seule après un traitement d induction par une immuno-chimiothérapie associant fludarabine, cyclophosphamide et rituximab (FCR) chez des patients de plus de 65 ans présentant une leucémie lymphoïde chronique B (LLC-B) non pré-traitée. LLC 2007 SA Leucémie 2009 : 2 Etude randomisée dans la thrombocytémie essentielle comparant : acétylsalicylate contre acétylsalicylate et hydroxyurée (Hydréa ) chez les patients de «risque intermédiaire» et acétylsalicylate seul avec observation chez les patients de «faible risque». PT1 Leucémie AP-HP 2009 : 2 de patients 2002 : : : : : : : 44 Total : 238 6

7 Oncogard Nîmes Clinique Valdegour 772 Chemin de Valdegour NIîmes Cedex 2 Tél. : Fax : Oncogard Alès Centre hospitalier 811 Av. Dr Jean Goubert BP Alès Tél. : Fax :

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Pourquoi et Comment je prescris? Réunion Uromip 29 Janvier 2016 Dr M.Roumiguié

Pourquoi et Comment je prescris? Réunion Uromip 29 Janvier 2016 Dr M.Roumiguié Pourquoi et Comment je prescris? Réunion Uromip 29 Janvier 2016 Dr M.Roumiguié Les Essais cliniques en Urologie Prostate localisée NOM Ph Indications GETUG P05 CaP D Amico intermédiaire RTE VS RTE+ boost

Plus en détail

Centre Hospitalier de Lens

Centre Hospitalier de Lens en cours - 1er semestre 2015 (ouverte aux inclusions) Onco-Tumeur UNICANCR A Acse Cryzo Accès sécurisé au crizotinib pour les patients souffrant d une tumeur porteuse d une altération génomique sur une

Plus en détail

Essais cliniques : Cancer de la prostate

Essais cliniques : Cancer de la prostate Essais cliniques : Cancer de la prostate Sommaire des protocoles Page Adénocarcinome de la prostate - GETUG - 17 Étude randomisée multicentrique comparant une radiothérapie adjuvante immédiate associée

Plus en détail

SUIVI DU HORS AMM DES 6

SUIVI DU HORS AMM DES 6 SUIVI DU HORS AMM DES 6 TRACEURS EN CANCEROLOGIE EN 2013 Présentation détaillée par organe des utilisations en Haute-Normandie DR A. BRETEAU, DR D. MONZAT, DR M. LEFEBVRE-CAUSSIN, PR J. DOUCET, N. HENRY,

Plus en détail

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM Quelques nouveautés ou nouvelles AMM V. Noirez Réunion groupe qualité 04 mars 2008 NEXAVAR: Sorafénib comprimés 200 mg Traitement du carcinome hépatocellulaire 800 mg/jour Survie globale: 46,3 semaines

Plus en détail

Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst. Frédéric Selle Stéphane Provent

Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst. Frédéric Selle Stéphane Provent Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst Frédéric Selle Stéphane Provent ALLIANCE POUR LA RECHERCHE EN CANCEROLOGIE Octavia (Phase II ouvert Taxol hebdo-carbo-béva 1 ère Ligne OXYDELIS (Phase I/II)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib

AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Paris, le 17 janvier 2011, 8h45 AB Science annonce l autorisation d initier une phase 2 dans le cancer de l estomac avec le masitinib Le programme de développement clinique du masitinib dans les tumeurs

Plus en détail

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009 PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs Actualisation : mars 2009 ndications Cancer colo-rectal om Phase Objectif Principal Localisé stade Stratégie Chimiothérapie Adjuvante DEA Durée de la chimiothérapie

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie TRAITEMENT ONCOLOGIQUE Claire Jamet Oncologue médicale

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase

Plus en détail

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016 Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN Retour d expérience novembre 2016 Gercor DREAM, OPTIMOX3 OPTIMOX 3 TARCEVA STUDY. C04-2 PHASE III STUDY OF AN OPTIMIZED CHEMOTHERAPY + AVASTIN

Plus en détail

Recherche clinique en oncogériatrie en Bretagne. Damien DENIS ARC-Chargé de projets en recherche clinique Pôle Régional de Cancérologie de Bretagne

Recherche clinique en oncogériatrie en Bretagne. Damien DENIS ARC-Chargé de projets en recherche clinique Pôle Régional de Cancérologie de Bretagne Recherche clinique en oncogériatrie en Bretagne Damien DENIS ARC-Chargé de projets en recherche clinique Pôle Régional de Cancérologie de Bretagne Pathologies des patients âgés Femme Ensemble des cas (tout

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées

OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées B. LOULIERE A. BROUILLAUD OMEDIT Aquitaine Journée régionale RCA 16 novembre 2012 OMEDIT Aquitaine et thérapies ciblées Qualité/sécurité/efficience de la prise en

Plus en détail

Ce que devrait savoir l infirmière sur l histoire naturelle, le pronostic et le plan de traitement des cancers les plus fréquents; deuxième partie.

Ce que devrait savoir l infirmière sur l histoire naturelle, le pronostic et le plan de traitement des cancers les plus fréquents; deuxième partie. Ce que devrait savoir l infirmière sur l histoire naturelle, le pronostic et le plan de traitement des cancers les plus fréquents; deuxième partie. André Blais Hémato oncologue 22 octobre 2010 CSSS de

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique ONCO Nord Pas-de-Calais Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique Jurisprudence : prescription hors AMM n'est pas considérée comme une infraction pénale Cadre réglementaire de prescription

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis juin 2014

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis juin 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 117 10 juin 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : DOCETAXEL HOSPIRA, Docétaxel

Plus en détail

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd 2 3 Développement Formulation sous-cutanée (SC) Trastuzumab est actuellement

Plus en détail

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

Registre des essais cliniques ouverts en Limousin - Mise à jour du 20/06/2014 Cette liste est issue du registre des essais cliniques de l'inca

Registre des essais cliniques ouverts en Limousin - Mise à jour du 20/06/2014 Cette liste est issue du registre des essais cliniques de l'inca Cette liste est issue du registre des essais cliniques de l' RECF1731 APPAREIL GENITAL FEMININ - AUTRES CHIVA : essai de phase 2 randomisé, en double aveugle, évaluant l efficacité du Cancer de l ovaire,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 232 3 2) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 234 6 1 TARCEVA 150 mg, comprimé

Plus en détail

Structuration de la recherche clinique en oncogériatrie

Structuration de la recherche clinique en oncogériatrie Structuration de la recherche clinique en oncogériatrie Pierre Soubeyran UCOG Aquitaine La recherche française oncogériatrique est reconnue ASCO Clinical Science Symposium 2011 Geriatric Biology, Screening

Plus en détail

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Prof. Th. Velu, Oncologue Médical, CHIREC Thérapies Ciblées : A. Basées sur des Anticorps 25 la Révolution a commencé

Plus en détail

V.Labb Séminaire de DES 11/2007

V.Labb Séminaire de DES 11/2007 V.Labb Labbé / H. Le Floch Séminaire de DES 11/2007 Introduction TTT des CBNPC: résection r complète TTT adjuvant: efficacité non démontrd montrée Méta-analyse analyse (Non-small( Cell Lung Cancer Collaborative

Plus en détail

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2007

Situation de la chimiothérapie des cancers en 2007 TRAITEMENTS, SOINS ET INNOVATION DÉCEMBRE 2008 Situation de la chimiothérapie des cancers en 2007 C O L L E C T I O N Rapports & synthèses ÉVOLUTION DE LA PRATIQUE SUIVI ET ANALYSE DE L UTILISATION DES

Plus en détail

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie pancréatique NEO-ADJUVANT ADJUVANT

Plus en détail

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Cancers du poumon et infection VIH/SIDA Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Plan Cancers du poumon population générale Caractéristiques chez patients VIH/SIDA Questions non résolues Population générale

Plus en détail

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Saint-Gallen (Nice-Saint-Paul) NCCN Caroline Cuvier, Centre des maladies du sein Saint-Louis Nice-Saint-Paul; 14 ème cours en janvier 2015 Saint-Gallen;

Plus en détail

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

Avis 5 décembre 2012

Avis 5 décembre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 décembre 2012 AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoire

Plus en détail

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 J Desramé Hôpital privé Jean Mermoz Lyon Sélection : FOLFIRI/ECX vs ECX/FOLFIRI Guimbaud R, J Clin Oncol 2014 ; 32 : 3520-6 RAMUCIRUMAB

Plus en détail

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique?

Quel suivi. pour un risque élevé. de rechute systémique? Quel suivi pour un risque élevé de rechute systémique? Christelle LEVY Déclaration d intérêts GSK Novartis Roche Pas de conflit d intérêt pour cette présentation contexte les recommandations des sociétés

Plus en détail

Avastin est utilisé chez l adulte pour traiter les types de cancer suivants en association avec d autres médicaments anticancéreux:

Avastin est utilisé chez l adulte pour traiter les types de cancer suivants en association avec d autres médicaments anticancéreux: EMA/487901/2016 EMEA/H/C/000582 Résumé EPAR à l'intention du public bevacizumab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 MABTHERA 100 mg, solution à diluer pour perfusion B/2 MABTHERA 500 mg, solution à diluer pour perfusion B/1 ROCHE rituximab Liste

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon de 4 ml (B/1) AVASTIN 25mg/ml, solution à diluer pour perfusion, flacon

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 novembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 novembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 novembre 2006 MABTHERA 100 mg, solution à diluer pour perfusion (CIP 560 600-3) B/2 MABTHERA 500 mg, solution à diluer pour perfusion (CIP 560 602-6) B/1 ROCHE rituximab

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante M.OUKKAL, K. BOUZID Service d Oncologie Médicale EHS CPMC Alger Symposium International de Cancérologie Digestive Alger

Plus en détail

Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD

Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD Thésaurus National de Cancérologie Digestive TNCD www.tncd.org Jean-Louis Legoux Secrétaire Général de la FFCD Membre du comté de Pilotage Histoire Chimiothérapie des cancers digestifs : début des années

Plus en détail

Injectable DCI Spécialités Indications de l'amm Biomarqueurs

Injectable DCI Spécialités Indications de l'amm Biomarqueurs Observatoire des Médicaments Dispositifs médicaux Innovations Thérapeutiques FICHE DE BONNE PRATIQUE ET DE BON USAGE Commision anticancéreux Validation Comité stratégique : Juin 2016 Mise à jour : 6 Juin

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

3C Narbonne-Lézignan. Assemblée Générale du 26 mars 2013

3C Narbonne-Lézignan. Assemblée Générale du 26 mars 2013 3C Narbonne-Lézignan Assemblée Générale du 26 mars 2013 1 Sommaire Généralités : Epidémiologie: Cancers colo-rectaux ; Cancer de la prostate. Le Bilan activité 3C : La RCP Différenciation des localisations

Plus en détail

Protocole CHEOPS. Eudract n

Protocole CHEOPS. Eudract n Protocole CHEOPS Eudract n 2015-000401-39 ESSAI MULTICENTRIQUE DE PHASE II RANDOMISÉ ÉVALUANT L INTÉRET DE L AJOUT D UN INHIBITEUR NON STÉROIDIEN DE L AROMATASE A LA NAVELBINE MÉTRONOMIQUE PER OS CHEZ

Plus en détail

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS

FICHE DE BON USAGE D UN MEDICAMENT FACTURABLE EN SUS DE LA T2A DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES HISTORIQUE DES MODIFICATIONS DENOMINATION DU MEDICAMENT AVASTIN CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Bevacizumab Composition qualitative et quantitative : AVASTIN 100 mg Flacon 25 mg/ml AVASTIN 500 mg Flacon 25 mg/ml Statut : A.M.M.

Plus en détail

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO 1 RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO L ASCO 2003 aura été un grand cru en cancérologie digestive avec son lot d informations de grande importance concernant surtout le cancer colorectal

Plus en détail

Mise à jour du 16 janvier 2009

Mise à jour du 16 janvier 2009 1 sur 5 17/03/2009 10:16 Mise à jour du 16 janvier 2009 ---- CONTENU DU DOSSIER 1. Les essais thérapeutiques a. Le principe et le cadre légal b. Les essais en cours avec des centres en France 2. Les nouveautés

Plus en détail

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 Essai de phase III comparant une radiothérapie médiastinale conformationnelle post-opératoire à l absence de radiothérapie après chirurgie complète chez

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

Succès de la recherche clinique française en oncologie. journée d'oncocentre - 1 er décembre 2016

Succès de la recherche clinique française en oncologie. journée d'oncocentre - 1 er décembre 2016 Succès de la recherche clinique française en oncologie journée d'oncocentre - 1 er décembre 2016 EMRC Objectifs Équipes Mobiles de Recherche Clinique Faciliter la mise en place des essais et les inclusions

Plus en détail

PRINCIPES THERAPEUTIQUES D UN LYMPHOME GASTRIQUE

PRINCIPES THERAPEUTIQUES D UN LYMPHOME GASTRIQUE PRINCIPES THERAPEUTIQUES D UN LYMPHOME GASTRIQUE Fédération Francophone de Cancérologie Digestive Strasbourg, 16 octobre 2015 Luc-Matthieu FORNECKER Service d Oncologie et d Hématologie Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

«Ce que devrait savoir l infirmil. pronostic des cancers les plus fréquents

«Ce que devrait savoir l infirmil. pronostic des cancers les plus fréquents «Ce que devrait savoir l infirmil infirmière re sur l histoire l naturelle et le pronostic des cancers les plus fréquents quents» André Blais Hémato-oncologueoncologue Journée e scientifique en oncologie

Plus en détail

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Thérapies ciblées J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Bevacizumab en traitement initial: pour quelles patientes? Accord professionnel A- Situations où le bevacizumab

Plus en détail

ReSOP. Généralités sur les cancers de l enfant. Epidémiologie Biologie Clinique

ReSOP. Généralités sur les cancers de l enfant. Epidémiologie Biologie Clinique ReSOP Généralités sur les cancers de l enfant Epidémiologie Biologie Clinique Epidémiologie Incidence 3 % des cancers dans l espèce humaine environ 110 cas / an en PACA et Corse 1 nouveau-né sur 500 est

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 19 26 février 2013 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : - Erbitux 5mg/ml (DCI

Plus en détail

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix PLAN Généralités sur les personnes âgées Peut on transposer les avancées faites chez les patients d âge inférieur à70 ans

Plus en détail

Cancers digestifs à l ASCO 2014

Cancers digestifs à l ASCO 2014 Cancers digestifs à l ASCO 2014 R. AMAROUCHE; M. OUKKAL Clinique Zirout Amine, Alger COLORECTAL Métastatique: CALGB TRIBE CRYSTAL Maintenance: CAIRO3 FOIE Adjuvant: STROM ESTOMAC Métastatique: RAINBOW

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

Poumon Cible : EGFR. Efficace si. Cancer bronchique métastatique. Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( )

Poumon Cible : EGFR. Efficace si. Cancer bronchique métastatique. Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( ) Poumon Cible : EGFR Cancer bronchique métastatique Gefitinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr Erlotinib ( ) 1 ère ligne avec mutations activatrices de l'egfr En 2 ème ligne après une

Plus en détail

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 25 février 2010 Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) a annoncé aujourd

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Le cancer du poumon Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Définition Anatomie pathologique Définition : classification OMS 2004 Epithélioma épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes à grandes cellules

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Taxotere doit être administré sous la surveillance d un médecin expérimenté dans l emploi des antinéoplasiques.

Taxotere doit être administré sous la surveillance d un médecin expérimenté dans l emploi des antinéoplasiques. Les Canadiennes atteintes d un cancer du sein à un stade précoce avec atteinte ganglionnaire peuvent maintenant bénéficier d un traitement chimiothérapeutique approuvé récemment avec conditions par Santé

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN.

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Le cancer de l ovaire chez la femme âgée Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Position du problème Une population en augmentation et hétérogène Diagnostic retardé,

Plus en détail

Remise en perspective : du mieux

Remise en perspective : du mieux Remise en perspective : du mieux BSC 1 ère G 2 ème G 3 ème G Médiane de survie 4,5 mois 6 mois 8 mois 8 à 10 mois Survie à 1 an 5 % 15 % 25 % 35 à 46 % Survie à 2 ans 8 à 24 % Survie à 3 ans 6 à 13 % Chimiothérapie

Plus en détail

RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN

RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN Contact: Anne Bancillon + 33 (0)6 70 93 75 28 RESULTATS PRESENTES SUR LES TRAITEMENTS A BASE DE TAXOTERE DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU, DU POUMON ET DU SEIN Principaux résultats présentés lors

Plus en détail

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Plan 1) Introduction 2) Biologie du cancer du sein 3)

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Octobre 2015

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis Octobre 2015 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 298-10 28 Octobre 2015 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : VOTRIENT, Chlorhydrate

Plus en détail

LES CANCERS DU SEIN. Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

LES CANCERS DU SEIN. Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux LES CANCERS DU SEIN Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Epidémiologie Plan Circonstances de découverte Diagnostic Traitements loco-régionaux Traitements systémiques 1 femme sur

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 25 mai 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 25 mai 2011 AVASTIN 25 mg/ml Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoires ROCHE Bevacizumab Liste I Réserve hospitalière

Plus en détail

Groupe UNICANCER : les présentations des Centres de lutte contre le cancer au congrès de l ASCO 2014

Groupe UNICANCER : les présentations des Centres de lutte contre le cancer au congrès de l ASCO 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 27 mai 2014 Groupe des CLCC Groupe UNICANCER : les présentations des Centres de lutte contre le cancer au congrès de l ASCO 2014 Les médecins-chercheurs des Centres de lutte

Plus en détail

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Historique Années 1970: CMF, CMFVP Années 1980: Anthracyclines En association: AC,

Plus en détail

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage?

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Dr Michaël Duruisseaux Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de Grenoble Conflits

Plus en détail

Stratégies thérapeutiques en cancérologie :

Stratégies thérapeutiques en cancérologie : Stratégies thérapeutiques en cancérologie : Maladies curables Maladies non curables Elsa CURTIT, Service d Oncologie Médicale, CHU J. MINJOZ Plan I. Maladies curables et incurables? II. Stratégies thérapeutiques

Plus en détail