Qualité et sécurité des soins auprès des patients hospitalisés atteints d un cancer: Perspectives sur l acuité du patient et de la dotation en

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qualité et sécurité des soins auprès des patients hospitalisés atteints d un cancer: Perspectives sur l acuité du patient et de la dotation en"

Transcription

1 Qualité et sécurité des soins auprès des patients hospitalisés atteints d un cancer: Perspectives sur l acuité du patient et de la dotation en personnel infirmier Caitlin W. Brennan, PhD, APRN National Institutes of Health Clinical Center Nursing Department Research and Practice Development Section

2 Disclosure/Conflict of Interest The opinions expressed in this presentation are those of the author alone and do not necessarily reflect the views of the Department of Veterans Affairs, National Institutes of Health, Public Health Service, or Department of Health and Human Services. I have no conflicts of interest to report.

3 Acknowledgements Mentors Barbara Daly, PhD, RN Patricia Higgins, PhD, RN Katherine Jones, PhD, RN Elizabeth Madigan, PhD, RN Neal Dawson, MD David Aron, MD Mary Dolansky, PhD, RN Gwenyth Wallen, PhD, RN Collaborators Deborah Liedtke, MSN, RN Shelly Fiala, RN, BSN Terri McNamee, RN, BSN Jeffrey van der Meulen, ND, RN Many Registered Nurses who contributed time, effort, & expertise to development & validation of the Oncology Acuity Tool

4 Acknowledgements Mentors Barbara Daly, PhD, RN Patricia Higgins, PhD, RN Katherine Jones, PhD, RN Elizabeth Madigan, PhD, RN Neal Dawson, MD David Aron, MD Mary Dolansky, PhD, RN Gwenyth Wallen, PhD, RN Collaborators Deborah Liedtke, MSN, RN Shelly Fiala, RN, BSN Terri McNamee, RN, BSN Jeffrey van der Meulen, ND, RN Many Registered Nurses who contributed time, effort, & expertise to development & validation of the Oncology Acuity Tool

5 Plan de la présentation Mon expérience et mon histoire Acuité du patient Amélioration de la qualité et sécurité du patient Modèles de dotation en personnel infirmier Etat de la science Facteurs à prendre en considération (p.ex. nurse staffing bundle ) Qualité étendue et thèmes sécuritaires dans les soins liés au cancer Institute of Medicine Oncology Nursing Society National Quality Forum American Association of Hospice & Palliative Medicine Hospice & Palliative Nurses Association

6 Objectifs A la fin de la présentation, les participants seront capables de : Définir l acuité du patient & sa pertinence pour les décisions sur la dotation en personnel infirmier Décrire deux modèles/cadres conceptuels: Holzemer s Outcomes Model for Healthcare Research and The Integrated Framework for a Systems Approach to Nurse Staffing Research Identifier les modèles/approches de dotation en personnel infirmier et les facteurs importants à considérer pour les développer Lister les priorités-clés des diverses institutions professionnelles aux Etats-Unis sous l angle de la qualité des soins liés au cancer

7 National Institutes of Health Bethesda, Maryland

8 Mission du NIH Aller à la recherche des connaissances fondamentales sur la nature et le comportement des systèmes vivants et de leur application en vue de stimuler la santé, de rallonger l existence et de réduire la maladie et les troubles de santé.

9 NIH Clinical Center Mission Le NIH Clinical Center procure un environnement idéal pour: la recherche clinique les soins des patients la formation Vision En tant qu hôpital de recherche d Amérique, nous allons concentrer nos efforts dans la formation des chercheurs de cette journée et dans la découverte des traitements et soins de demain

10 National Institutes of Health Clinical Center

11 Poste actuel Clinical Center Nursing Department (CCND) Section de la recherche et du développement de la pratique Responsable du Programme pour la gestion des résultats Responsable de l amélioration de la qualité et des initiatives sur la sécurité du patient Acuité du patient & recherche des résultats Infirmière praticienne spécialisée (Nurse Practitioner), unité douleur et soins palliatifs Amélioration des systèmes de soins/de santé

12 Cleveland, Ohio : Programm e de Bachelor of Science in Nursing Infirmière externe

13 2002: Premier poste d infirmière à Cleveland, OH Dotation en personnel & géographie Hématologie/oncologie/ unite de transplantation de moelle osseuse Premier modèle infirmier Patients primaires, secondaires, tertiaires Continuité Outils d acuité Rotations de 12 heures et de 8 heures Assistants en soins des patients ou techniciens, employés de l unité Unité en forme de L avec trois pods RN:Rapports patient 30 lits Journée: 8 à 9 infirmières, chacune prend en charge 3 à 5 patients Soir: 6 à 7 infirmières, chacune prend en charge 5 à 7 patients Nuit: 4 à 5 infirmières, chacune prend en charge 8 à 9 patients

14

15 2003: Deuxième poste d infirmière à New York City

16 Unité d oncologie thoracique Dotation en personnel & géographie 60% chirurgical, 40% médical Patients sous ventilation prolongée Dotation en personnel Par numéro de chambre, un peu de continuité Rotations de 12 heures Taux de renouvellement (turnover) du personnel élevé Nouveau responsable Pas de système d acuité; intérêt à en developper une pour l unité RN : Rapports patients 42 lits Journée: 6 à 7 infirmières, chacune prend en charge 6 à 7 patients, jusqu à 10 dans une rotation Nuit: 4 à 5 infirmières, chacune prend en charge 8 to 12 patients

17 ACUITY RATING Date: Room#: Teaching Treatments IV Fluids Safety Special Medications Condition Changes Post- Operative Management Score Reinforcement Discharge Initial or Discharge Teaching Teaching: Emotional Support New post-op Newly Diagnosed New Admit SQ Injections Pleurex/Pnuemostat Diabetic Dressing Changes to: CVC/CT Foley Care Isolation Precautions Preventative Skin Care 1-2 Continuous IVF Fall Precautions Intermittent Cardiac IVPB medications PCA pump monitoring Epidural Fever Mild to Moderate Pain Sedation CT with air leak Chest PT Ambulation with Equipment Trach/PEJorG care Tube Feeds Stage 1-2 breakdown Bronchoscopy CT insertion-assist Frequent Incontinence NGT/CT Care Confusion/Agitation Neuro Checks 1:1 Companion Cardizem Drips Hypotension Intractable pain Actively dying ICU Transfer in Vented Actively Bleeding Low Urine Output CT to Emerson O2 Face Mask Ambulation with RN assistance Telemetry Monitoring Stage 3-4 breakdown Complex dressing: Eloesser Pleurodesis Restraints Mental Status Changes Not Accepted ICU transfer Out Code New onset A-fib Respiratory Distress Non-Rebreather TOTAL:

18 : Graduate School Mesure de l acuité focalisation sur cette thématique pour le travail de doctorat A commencé la graduate school à New York City Retour à Cleveland, Ohio pour terminer la graduate school à la Case Western Reserve University Outil d acuité validé utilisé dans le premier poste d infirmière

19

20 Analyse du concept Modèle des résultats d Holzemer s pour la recherche en soins de santé Structure Processus Résultats (Outcomes) Patient Prestataire (Infirmière) Sévérité psychologique physique Intensité besoins en soins infirmiers charge de travail complexité Système Définition: l acuité du patient est une mesure de la sévérité de la maladie des patients et de l intensité des soins infirmiers requis au patient. (Brennan & Daly, 2009; Donabedian, 2003; Holzemer, 1994; Holzemer & Reilly, 1995)

21

22 Etude de validation de l acuité (dissertation) Outils d acuité en oncologie 10 domaines Indicateurs des soins dans chaque domaine 0, 1, 2, or 3 points Mesure prospective à chaque rotation Score total pour chaque patient, 2 à 14 points Score total pour chaque infirmière, 20 à 40 points But est pour chaque infirmière d être à quelques points l une de l autre charge de travail équilibrée entre infirmières (Brennan, et al, 2012)

23 Evaluation psychométrique Fiabilité inter-juge 3 types de validité Au niveau du contenu Concurrente Prédictive Conclusion: globalement, l OAT a démontré dans cette population une fiabilité et une validité suffisantes (Brennan, et al, 2012; Brennan, et al, 2014)

24 Acuité du patient & dotation en personnel infirmier Recherche sur la dotation en personnel infirmier Focalisation grandissante sur l évaluation de la demande du patient pour les soins (Needleman, 2011) Mesure de l acuité du patient est une manière de la faire La dotation en personnel infirmier basée sur l acuité permet théoriquement une allocation efficace d infirmières auprès des patients de l unité de soins concernée. Offre (RNs) correspond à la demande (acuité patient)

25 Etat des lieux: dotation en personnel infirmier Travail de séminaire qui a démontré une association entre la dotation en personnel infirmier et : Chutes, escarres, «failure to rescue», infections, etc. (Aiken, et al, 2002; Needleman, Buerhaus, et al, 2002) Si je suis une administratrice de l hôpital ou une responsable des soins, comment puis-je aujourd hui prendre des décisions en matière de dotation en personnel infirmier? L année prochaine? Que dit la littérature par rapport à mon type d unité de soins du patient ou à une population de patients?

26

27 Etat des lieux sur les journaux scientifiques Meta-review revue des revues 29 revues 6 revues systématiques, 23 revues de littérature Résultats: incohérences entre études, résultats non concluants Définition & mesure des variables, devis Difficulté à comparer les résultats au travers des études Manque de bases implicites et théoriques pour les études Rare pour des études pour inclure des facteurs systémiques Pas de recommandations claires sur la dotation en personnel infirmier (guidelines) au niveau de l unité de soins Besoin de se focaliser sur des processus de soins, sur des facteurs systémiques & sur le niveau unité de soins (Brennan, Daly, & Jones, 2013)

28 Cadre théorique Construit à partir du modèle des résultats (outcomes) d Holzemer pour la recherche en soins de santé Patient Infirmière Unité de soins/service Système Structure Processus Résultats Integrated Framework for a Systems Approach to Nurse Staffing Research (IFSANSR) Stratifie les structures, processus, & résultats des soins Patient, infirmière, unité de soins, and niveaux des systèmes (Brennan, Daly, & Jones, 2013)

29 (Brennan, Daly, & Jones, 2013)

30 Echantillon du modèle conceptuel (utilisant IFSANSR) Structure Processus Résultats Patient Sévérité de la maladie Infection, failure to rescue Infirmière acuité Intensité (besoins de soins infirmiers, charge de travail, complexité) modèle d affectations des infirmières basé sur l acuité Vigilance/ Détection des complications Charge de travail infirmier équilibrée Capacité à mobiliser l équipe pour intervenir Unité de soins Travail d équipe, collaboration médecin-rn

31

32 Niveau unité de soins Probabilité qu un patient chute fut : 3 fois plus élevée pour les patients pris en charge par des infirmières soignant 4 à 6 patients 7 fois plus élevée pour les patients pris en charge par des infirmières soignant 7 patients ou plus Comparable à celle des patients pris en charge par des infirmières soignant 3 patients ou moins. (Krauss, et al, 2005)

33 Nurse Staffing Bundle Acuité Demande du patient pour des soins conceptualisée séparément de la dotation en personnel infirmier Modèle infirmier des soins Soins infirmiers primaires Continuité (durée de séjour raccourcie) Localisation géographique de l unité de soins Facteurs systémiques: par ex., environnement de travail de l unité de soins (Practice Environment Scale of the Nursing Work Index) Participation des infirmières aux affaires de l hôpital Fondations en soins infirmiers pour des soins de qualité Compétences des Nurse manager, leadership, et soutien des infirmières Dotation en personnel/adéquation des ressources Relations infirmière-médecin (Lake, ET, 2002 & 2007)

34 Modèles de dotation en personnel infirmier Angleterre: National Institute for Health and Care Excellence (NICE) guidelines (2014) Facteurs patient Besoins individuels des soins infirmiers au patient (acuité/dépendance) Autres facteur basés sur l évaluation holistique (par ex., risque de détérioration) Facteurs service (turnover of patients) Facteurs liés à la dotation en personnel infirmier Communication avec la famille, autre personnel de soins de santé Gestion des équipes infirmières/service Mentoring & supervision Audits, évaluation du personnel, analyses de la performance (NICE, 2014)

35 American Nurses Association Recommandation en matière de dotation en personnel (2014) Reconnaît des cadres de travail uniques, durée de séjour Acuité/intensité du patient Personnel qui n a pas de licence Tâches, formation accomplie, et formation dans des cadres de travail spécifiques Nombre d admissions, sorties, transferts Agencement de l unité de soins Disponibilité des ressources (personnel d assistance, technologie) (ANA, 2014a & b)

36 American Nurses Association Registered Nurse Staffing Act (federal) Lois des Etats d Amérique 3 principales catégories Comité de dotation en personnel dirigé par un-e infirmierère CT, IL, NV, OH, OR, TX, WA MN (chief nursing officer or designee) Mandat pour rapports infirmière-patient CA MA (ICU only) Publication des niveaux de dotation en personnel (rapport public) IL, NJ, NY, RI, VT (ANA, 2014a & b)

37 Etats avec une législation/réglementation ANA, 2014b

38 Nurse Staffing Bundle (revisée) Structure Processus Résultats Patient Acuité Autres facteurs (évaluation holistique) Mortalité Failure to rescue Morbidité (infection, embolie pulmonaire) infirmière Tâches, formation accomplie, formation, expérience Modèle de soins infirmiers Soins indirects Communication Mentoring, supervision Gestion Burnout Turnover Rétention Satisfaction Surveillance, vigilance Soins qui manquent Unité de soins/service Agencement Spécifique aux rotations Ressources (personnel d assistance qui n a pas de licence; technologie) Turnover des patients Environnement de travail Efficacité Flux Système Spécifique au cadre de travail Nombre total de personnes nécessaires Ratios mandatés Comité décide des pratiques/politiques Publication des niveaux de dotation en personnel Coûts

39 Importance de la mesure Avant que nurse staffing bundle puisse être testée, besoin de mesures fiables, valides pour divers concepts : Acuité, autres facteurs Soins indirects Surveillance, vigilance Soins qui manquent De même, besoin de mesures de la qualité & des résultats en oncologie et en soins palliatifs

40 Postdoctoral Fellowship: Veterans Affairs Quality Scholars Program Amélioration de la qualité & contenu sur la sécurité du patient Approche par systèmes Travail d équipe interprofessionnelle Parallèlement, a obtenu un Master of Science in Nursing degree & a travaillé comme infirmière praticienne spécialisée Oncology and Palliative Care Master of Science degree Case Western Reserve University, 2011 A vu des patients en soins palliatifs (20% d effort, ~1 jour/semaine) Comment évaluons-nous la qualité des soins liés au cancer?

41 Qualité des soins liés au cancer Institute of Medicine (IOM) organisme indépendant, à but non lucratif qui travaille en dehors du gouvernement pour fournir des conseils non biaisés et fiables aux décideurs et au public Interdisciplinarité (médecins, infirmières, chercheurs, pharmaciens, experts en santé publique, partenaires étrangers, etc.) Rapports IOM: Thèmes/sujets qui sont opportuns & importants pour les soins de santé Conseils objectifs pour les décideurs, le public Basés sur des données probantes (Evidence-based) Processus collaboratif Consensus des experts

42 Institute of Medicine Report fournit des soins liés aux cancer de qualité élevée: va dans une nouvelle direction pour un système en crise Les soins liés au cancer ne sont souvent pas centrés sur le patient, pas accessibles, pas coordonnés, ou pas fondés sur des données probantes comme ils devraient l être. Population vieillissante Dépendance des proches-aidants de la famille Augmentation des coûts en matière de soins & complexité Majorité des diagnostics du cancer, décès & survivants concernent des adultes plus âgés

43 Institute of Medicine Report Focalisation sur les soins centrés sur le patient Demander les préférences des patients Utiliser des outils de prise de décision & aides visuelles pour planifier les traitements Importance de: Mesure, indicateurs qualité Intégration des concepts des soins palliatifs dans les soins liés au cancer (IOM, 2013c)

44 Institute of Medicine Report Cadre conceptuel 1. Patients engagés 2. Main d oeuvre adéquatement dotée en personnel, formée et coordonnée 3. Soins liés au cancer basés sur des données probantes 4. A learning health care Information Technology (IT) system for cancer 5. Transfert des données probantes dans la pratique clinique, et amélioration de la performance. 6. Accessible, soins liés au cancer abordables (IOM, 2013c, pg 11)

45 Institute of Medicine Report Buts des recommandations 1. Donner au patient les informations cliniques et en matière de coût. 2. Soins en fin de vie en adéquation avec les valeurs des patients. 3. Soins liés au cancer coordonnés, basés sur l équipe. 4. Compétences principales pour la main d oeuvre ( workforce ). 5. Etendre les données de la recherche sur le cancer à large échelle. 6. Approfondir les données de la recherche sur le cancer. 7. Développer un «learning health care IT system pour le cancer. 8. Un programme national de rapport qualité pour les soins liés au cancer. 9. Réduire les disparités au niveau de l accès au soins liés au cancer. 10. Améliorer l accès en termes financier aux soins liés au cancer. (IOM, 2013c, pg 14)

46 (IOM, 2013c, pg 18)

47 Institute of Medicine Report & Resources Briefing Slides Press Release Questions for patients with cancer to ask their care team Report Brief Videos (IOM, 2013d)

48 Oncology Nursing Society (ONS) Association professionnelle établie aux Etats-Unis regroupant les infirmier-ère-s en oncologie Plus de membres engagée à promouvoir l excellence dans les soins infirmiers en oncologie et le développement des soins liés au cancer. Ressources/bénéfices: Formation continue Certification Politique & plaidoyer Réseautage Pratique basée sur des données probantes Registre d amélioration de la qualité https://www.ons.org/about

49 Oncology Nursing Society (ONS) Priorité: améliorer la qualité des soins liés au cancer. S assurer à ce que les mesures prises en matière de qualité auprès des patients hospitalisés et non hospitalisés aient du sens, soient pertinentes, et puissent promouvoir la qualité des soins liés au cancer. Identifier les opportunités liées aux homes médicalisés, aux institutions responsables des soins, et aux autres modèles émergeant de prestations de soins de santé. Participer au National Quality Forum (NQF) Measures Application Partnership (MAP) pour promouvoir l adoption des mesures à prendre qui aient un sens pour les soins liés au cancer et les patients atteints d un cancer. (https://www.ons.org/advocacy-policy/priorities)

50 National Quality Forum (NQF) Measures Application Partnership (MAP) NQF: élabore des standards pour la mesure de différents indicateurs des soins de santé MAP: se focalise sur mesurer ce qui se passe Identifier des lacunes dans la mesure & disponibilité des mesures à mettre en oeuvre. Communication centrée sur la personne Qualité de vie et état fonctionnel Prise de décision partagée Appliquer des mesures dans les institutions qui fournissent des soins (NQF, 2015)

51 Soins palliatifs: Mesurer ce qui se passe American Association of Hospice & Palliative Medicine Hospice & Palliative Nurses Association Créer un partenariat pour développer des mesures à prendre en matière de qualité pour les soins palliatifs et de fin de vie

52 Conclusion Mission en termes de carrière: Être un leader dans l amélioration des systèmes de soins/santé Lier les données et la recherche au chevet du patient But d améliorer la sécurité du patient et la qualité des soins fournis dans les hôpitaux Être responsable de l amélioration de la qualité et prendre des initiatives en matière de recherche focalisée sur l étude de l influence des divers facteurs des systèmes de soins de santé sur les résultats des patients. Acuité du patient, dotation en personnel infirmier, processus de soins Mesures Qualité des soins en oncologie & en soins palliatifs

53 Références bibliographiques Aiken, et al Hospital Nurse Staffing and Patient Mortality, Nurse Burnout, and Job Dissatisfaction. JAMA, 288, Aiken LH, Cimiotti JP, Sloane DM, Smith HL, Flynn L, Neff DF. (2011). Effects of nurse staffing and nurse education on patient deaths in hospitals with different nurse work environments. Medical Care, 49(12): ANA, 2014a: ANA, 2014b: Advocacy/State/Legislative-Agenda-Reports/State- StaffingPlansRatios Brennan, CW & Daly, BJ. (2009). Patient acuity: A concept analysis. Journal of Advanced Nursing, 65, Brennan, CW, Dawson, N, Higgins, P, Jones, K, Madigan, E, Van der Meulen, J, & Daly, B. (2012). The Oncology Acuity Tool: A reliable, valid method for measuring patient acuity for nurse assignment decisions. Journal of Nursing Measurement, 20(3),

54 Références bibliographiques Brennan, CW, Daly, BJ, & Jones, K. (2013). State of the science: The relationship between nurse staffing and patient outcomes. Western Journal of Nursing Research, 35, Brennan, CW, Daly, BJ. (2014). Methodological challenges of validating a clinical decision-making tool in the practice environment. West J Nurs Res, Epub ahead of print 18 June 2014, DOI: / Donabedian, A. (2003). An Introduction to Quality Assurance in Health Care. Oxford: Oxford University Press. Holzemer, W. L. & Reilly, C. A. (1995). Variables, variability, and variations research: Implications for medical informatics. Jrnl Amer Med Informatics Assoc, 2, Holzemer, W. L. (1994). The impact of nursing care in Latin America and the Caribbean: A focus on outcomes. Rnl Adv Nurs, 20, 5-12.

55 Références bibliographiques IOM, 2013a: IOM, 2013b: IOM, 2013c: Cancer-Care/qualitycancercare_slides2.pdf IOM, 2013d: Quality-Cancer-Care-Charting-a-New-Course-for-a-System-in-Crisis/ Krauss, M. J., Evanoff, B., Hitcho, E., Ngugi, K. E., Dunagan, W. C., Fischer, I., & Fraser, V. J. (2005). A case-control study of patient, medication, and care-related risk factors for inpatient falls. Journal of General Internal Medicine, 20, Lake ET. Development of the practice environment scale of the Nursing Work Index. Res Nurs Health. 2002; 2: Lake ET. The nursing practice environment: measurement and evidence. Med Care Res Rev. 2007; 64:104S 122S.

56 Références bibliographiques Needleman J, Buerhaus P, et al Nurse-staffing levels and the quality of care in hospitals. N Engl J Med. 346, Needleman J, Buerhaus P, et al Nurse staffing and inpatient hospital mortality. N Engl J Med. 364(11): NQF, 2015 links: _applications_partnership.aspx

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Miser sur le renouvellement de l organisation des services infirmiers pour améliorer la qualité et la sécurité des soins Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Membres de l équipe Carl-Ardy

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant!

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! 2 e Swiss Congress for Health Professions Winterthur 1 juin 2012 La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation

Plus en détail

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE!

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! Présentation au XVII e Colloque des CII-CIR Montréal, le 2 Mai 2012 Josée F. Breton, Inf., B. Sc., MBA, conseillère en organisation des soins et du travail

Plus en détail

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS :

QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS : QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES SOINS : existe-t-il une spécificité oncologique? Sandy Decosterd, Infirmière spécialiste clinique en oncologie Marie-José Roulin, Directrice adjointe des soins LA SÉCURITÉ DES SOINS

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

HENDRICH FALL RISK MODEL (HFRM)

HENDRICH FALL RISK MODEL (HFRM) HENDRICH FALL RISK MODEL (HFRM) Hendrich, A. L., Bender, P. S., & Nyhuis, A. (2003). Validation of the Hendrich II Fall Risk Model: a large concurrent case/control study of hospitalized patients. Appl.Nurs

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

Différenciation de fonction

Différenciation de fonction Axe de recherche : Étude de l organisation l de l activitl activité infirmière re Différenciation de fonction infirmière re Geoffroy Berckmans Assistant - PRISCI - IRSS - ESP UCL Projet de recherche fédéral

Plus en détail

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE Pour faciliter la lecture de ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

Plus en détail

Réduire les hospitalisations évitables :

Réduire les hospitalisations évitables : Réduire les hospitalisations évitables : Une politique pour rentabiliser les dépenses de soins de santé Introduction L échec dans le domaine de la prévention et dans l accès adapté et satisfaisant aux

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Ce programme a été conçu par les professeurs de la Weatherhead School of Management de la Case Western Reserve

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes Séminaire européen du SIDIIEF Evolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 21 novembre 2013 Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices

Plus en détail

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Déclaration de conflits d intérêts! Aucun conflits d

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE?

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? Regard critique sur nos filières de formation Symposium GSASA, Berne, 12 mai 2009 André Pannatier 1 PLAN 1. Les filières de formation de base et postdiplôme

Plus en détail

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie SwissANP & ASDSI - 21.10 2011 Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie H. Brioschi Levi, Directrice des soins CHUV F. Ninane, Directrice des soins DUMSC-PMU Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

*Dans tout le document lire : infirmier/infirmière

*Dans tout le document lire : infirmier/infirmière *Dans tout le document lire : infirmier/infirmière F L O R E N C E A M B R O S I N O, C É C I L E B A R R I È R E, G A L A D R I E L B O N N E L, C H R I S T O P H E D E B O U T, P A S C A L L A M B E

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Cote moyenne de l efficacité du travail de l équipe fondée sur les facteurs suivants : vision; participation ouverte; orientation

Plus en détail

REFINEMENT FRENCH FRANÇAIS. Justification de la recherche

REFINEMENT FRENCH FRANÇAIS. Justification de la recherche REFINEMENT FRENCH FRANÇAIS Justification de la recherche Le projet REFINEMENT (REsearch on FINancing systems Effect on the quality of MENTal health care) vise à étudier la relation entre modèles de financement

Plus en détail

Une infirmière re clinicienne en et soins de. Stomathérapie. fonction? L infirmière. re «clinicienne?» Rôle de l infirmil. ressource?

Une infirmière re clinicienne en et soins de. Stomathérapie. fonction? L infirmière. re «clinicienne?» Rôle de l infirmil. ressource? Une stomathérapie et soins de plaies : intérêt d une d telle fonction? Marie Magdeleine lefort ULB Erasme re «clinicienne?» re praticienne «nurse practitioner» Prise en charge de pathologies spécifiques

Plus en détail

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Plan de présentation 2 Vous avez dit simulation? La simulation est une technique d enseignement

Plus en détail

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES Philippe Voyer, inf., PhD I Université Laval I Centre d excellence sur le vieillissement de Québec-Unité de recherche

Plus en détail

Les quarts de travail de 12 heures

Les quarts de travail de 12 heures Catherine Hupé inf. M.Sc (c) UQAR Les quarts de travail de 12 heures L état des connaissances en sciences infirmières Les quarts de travail de 12h Chapitre II du projet : la recension des écrits Introduction

Plus en détail

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES C.PIEL T.CHERFAOUI CARHAIX 18 MARS 2008 INTRODUCTION La médecine d urgence est reconnue comme spécialité depuis 2004 Les

Plus en détail

Rôle de l infirmière au SI et SIV

Rôle de l infirmière au SI et SIV Rôle de l infirmière au SI et SIV Colloque AQIISM 22 mai 2015 cnesm 22 mai 2015 1 Olivier Jackson Miriam Hayes Infirmier et infirmière cadre conseil au CNESM Qui sommes nous? cnesm 22 mai 2015 2 Sujets

Plus en détail

Analyse des incidents

Analyse des incidents Analyse des incidents Formation B-Quanum 26/06/2012 N. Jacques Coordinatrice Qualité CMSE Introduction Contexte Contrat SPF Coordinateur qualité Médecine nucléaire Hôpital = Entreprise à Haut Risque Efficacité

Plus en détail

Académie de pharmacie

Académie de pharmacie Académie de pharmacie Expérimentation d une méthode Lean pour l amélioration des processus métiers Application à l amélioration de la prise en charge médicamenteuse dans un service de médecine Niccolo

Plus en détail

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03 A Randomized Trial of Hyperglycemic Control in Pediatric Intensive Care Lalande Marion, Biblio du 3/03 Justification de l étude Etat actuel des connaissances sur le contrôle glycémique chez l adulte :

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Un regard international: Politiques et expériences étrangères

Un regard international: Politiques et expériences étrangères Un regard international: Politiques et expériences étrangères Valérie Paris - OCDE Rencontres Economiques, Mardi 16 octobre 2012 «Le système de santé français à l épreuve de la crise» LES POLITIQUES DE

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE: DES GAINS GARANTIS POUR TOUS!

GESTION PARTICIPATIVE: DES GAINS GARANTIS POUR TOUS! GESTION PARTICIPATIVE: DES GAINS GARANTIS POUR TOUS! XIXe Colloque des CII-CIR Sophie Baillargeon, Adjointe à la DSI et Présidente du CII Anaïck Briand, Chargée de projet TSAC/TCAB 8 mai 2014 PLAN Projet

Plus en détail

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Octobre 2002 André Lavoie, Ph.D. Natalie LeSage, M.D., M.Sc. John S. Sampalis, Ph.D. Partenaire décideur : Dr. Pierre

Plus en détail

23/01/2015. Les nouvelles structures (IHU et autres) Les petites dernières : les CRC. STRUCTURES de RECHERCHE CLINIQUE RECONNUES

23/01/2015. Les nouvelles structures (IHU et autres) Les petites dernières : les CRC. STRUCTURES de RECHERCHE CLINIQUE RECONNUES Les nouvelles structures (IHU et autres) 6 IHU sont labellisés en 2011 Personnes morales de droit privé, constituées en FCS (CHU). créés dans le cadre des structures labellisées à la suite des appels à

Plus en détail

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain

Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Méthodologie documentaire spécifique au repérage d actions de terrain Journée de la préventions 2014 Atelier : «Repérer des actions de prévention : l exemple du tabac» Céline DEROCHE, Sandra KERZANET -

Plus en détail

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia.

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia. Medication Management Ability Assessment (MMAA) Patterson TL, Lacro J, McKibbin CL, Moscona S, Hughs T, Jeste DV. (2002) Medication management ability assessment: results from a performance based measure

Plus en détail

Cécile Bergeron, B. Sc. inf. cécile.bergeron@rrsss16.gouv.qc.ca. Anne Plante, M.Sc. Inf., CSIO, CSIP anne.plante@rrsss16.gouv.qc.

Cécile Bergeron, B. Sc. inf. cécile.bergeron@rrsss16.gouv.qc.ca. Anne Plante, M.Sc. Inf., CSIO, CSIP anne.plante@rrsss16.gouv.qc. Direction québécoise de cancérologie Les pratiques exemplaires en cancérologie Session d information aux nouveaux patients recevant de la chimiothérapie (version abrégée) 30 novembre 2012 Cécile Bergeron,

Plus en détail

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence On pose fréquemment le diagnostic de migraine sévère à l urgence. Bien que ce soit un diagnostic commun,

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

«Dynamicsof Medical Hospital Management»

«Dynamicsof Medical Hospital Management» «Dynamicsof Medical Hospital Management» 19 novembre 2011 Docteur J. de TOEUF Directeur Général Médical REFERENCES «Vers une réorganisation de l hôpital» Inspiré de Sholom Glouberman et Henry Mintzberg

Plus en détail

Partir aux Etats-Unis

Partir aux Etats-Unis Partir aux Etats-Unis 18 Décembre 2012 Lycée international de Ferney Voltaire En introduction: Pourquoi partir à l étranger? Pour apprendre une nouvelle langue Pour découvrir d autres cultures Pour obtenir

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

seminaires iris Comment augmenter la survie des arrêts cardiaques extra hospitaliers?

seminaires iris Comment augmenter la survie des arrêts cardiaques extra hospitaliers? Comment augmenter la survie des arrêts cardiaques extra hospitaliers? Pierre Mols MD PhD Service des Urgences et du SMUR 13 janvier 2015 Predictors of survival from out-of-hospital cardiac arrest: a systematic

Plus en détail

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com Guide d utilisation de BMJ Journals journals.bmj.com Sommaire Introduction Fonctions principales du recueil BMJ Journals... 4 Autres fonctions utiles....................... 5 Fonctions supplémentaires

Plus en détail

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Date unique de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Cet appel à projets est ouvert aux centres hospitaliers du secteur public,

Plus en détail

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS:

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: Infirmier(e)s et aides soignant(e)s ETUDE ORSOSA État de santé, conditions de travail

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA TABLE RONDE SUR LA SÉCURITÉ DES SOINS À DOMICILE. Produit Février 2015

PLAN D ACTION DE LA TABLE RONDE SUR LA SÉCURITÉ DES SOINS À DOMICILE. Produit Février 2015 Produit Février 2015 Il faut un système intégré pour obtenir une sécurité intégrée. Il s en serait fallu de si peu pour que JJ passe un dernier Noël à la maison! Un peu plus de temps pour une conversation

Plus en détail

Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS)

Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS) dmt Risques psychosociaux : out ils d é va lua t ion FRPS 13 CATÉGORIE ATTEINTE À LA SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS) LANGEVIN V.*, FRANÇOIS M.**, BOINI S.***, RIOU

Plus en détail

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI Céline Gélinas, inf., Ph.D., Marie-Anik Robitaille, M.A., Lise Fillion, inf., Ph.D. & Manon Truchon, Ph.D. Dans

Plus en détail

S Y L V I E W Y L E R

S Y L V I E W Y L E R La Méthode NADA S Y L V I E W Y L E R E L E A N O R E H I C K E Y M É L I N D A A K O N G O S I O N, 7 S E P T E M B R E 2 0 1 1 F O R U M D R O G U E S S U R L E S A P P R O C H E S A L T E R N A T I

Plus en détail

Et si une collaboration interprofessionnelle accrue faisait partie de la solution?

Et si une collaboration interprofessionnelle accrue faisait partie de la solution? Swiss Family Docs Conference Du diagnostic au traitement: What s in? What s out? Lausanne 30 août 2012 Et si une collaboration interprofessionnelle accrue faisait partie de la solution? Prof. Diane Morin,

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Evidence-based medicine en français

Evidence-based medicine en français Evidence-based medicine en français MÉDECINE FACTUELLE (Office de la langue française) Médecine fondée sur des faits démontrés Médecine fondée sur des preuves Médecine fondée sur des données probantes

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec

L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec L espace virtuel de La Branche Cochrane-Québec Bonjour cher(ère)s auditeurs et auditrices web! SVP prendre quelques secondes pour tester vos paramètres audio via l assistant situé au haut de la page: Outils

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until EUROPEAN COMMISSION Job Description Form Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until Job Holder Name Graça Maria MOREIRA DE SOUSA Job Profile Position CONTRACT

Plus en détail

Hospitalisations et réhospitalisations sensibles aux soins de premiers recours (HSPR)

Hospitalisations et réhospitalisations sensibles aux soins de premiers recours (HSPR) Hospitalisations et réhospitalisations sensibles aux soins de premiers recours (HSPR) Séminaire Hospinnomics 18 mars, 2015 Victor G. Rodwin Professeur en gestion et politiques de santé Wagner School/New

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION

ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION «La défibrillation externe automatique dans les centres de conditionnement physique». Cette énoncé

Plus en détail

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale Transplantation pulmonaire et mucoviscidose Optimiser la prise en charge médicale Dr Isabelle Danner-Boucher CRCM adulte de Nantes Unité de Transplantation Thoracique 11èmes Journées Scientifiques de la

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

Compétences en soins infirmiers à domicile. Version 1.0 Mars 2010

Compétences en soins infirmiers à domicile. Version 1.0 Mars 2010 Compétences en soins infirmiers à domicile Version 1.0 Mars 2010 Infirmières et infirmiers en santé communautaire du Canada est une association bénévole d infirmières et infirmiers en santé communautaire

Plus en détail

Guide de rédaction de références

Guide de rédaction de références Guide de rédaction de références Document préparé par: Susie Dallaire, pharmacienne Marie-Josée Demers, conseillère clinicienne à la DQSSER Nathalie Gauthier, conseillère clinicienne à la DQSSER Le 13

Plus en détail

Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio

Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio Les soins infirmiers en oncologie : une carrière faite pour vous! Nom de la Présentatrice et section de l'acio Grandes lignes Pourquoi les soins en cancérologie sont-ils un enjeu de santé important? Les

Plus en détail

INSCRIPTION MASTER / MASTER S APPLICATION

INSCRIPTION MASTER / MASTER S APPLICATION Section : Section Française English Section INSCRIPTION MASTER / MASTER S APPLICATION Choix du programme de Master à l Université La SAGESSE / Choice of Master s program at SAGESSE UNIVERSITY Programme

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique

ÉTAT DES LIEUX. Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique ÉTAT DES LIEUX Niveau de preuve et gradation des recommandations de bonne pratique Avril 2013 Les recommandations et leur synthèse sont téléchargeables sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK

147788-LLP IT-ECVET N.E.T.WORK ECVET system for No borders in tourism hospitality European Training and Work N.E.T.WORK 147788--1-IT-ECVET Units of learning outcomes What methods have you used? Le projet a pris en compte, à l avance

Plus en détail

Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH

Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH Systèmes d'information Hospitaliers et Infections Associées aux Soins : intérêt et limites Approche médico économique à partir des données du SIH Isabelle DURAND ZALESKI Utilisation du SIH Pour identifier

Plus en détail

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) Sophie Tremblay-Paquet, MD Résidente en Radiologie Diagnostique,

Plus en détail

L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire

L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire JNEP 2015, Lyon L utilisation des savoirs scientifiques dans le domaine du bloc ope ratoire C. Debout Inf PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS

Plus en détail

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse

Plus en détail

Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD

Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD Emergency and Pre-Hospital divisions SAMU 74 INSERM UMR 955 Eq13 REVA: European Network on Mechanical Ventilation CONFLICTS OF

Plus en détail

Impact de la formation initiale des infirmières

Impact de la formation initiale des infirmières Impact de la formation initiale des infirmières Préparé par la Direction de l organisation des services, des affaires médicales et universitaires conjointement à la Direction des ressources humaines et

Plus en détail

TRAUMATISME CRANIEN DE L ENFANT : conduite à tenir?

TRAUMATISME CRANIEN DE L ENFANT : conduite à tenir? TRAUMATISME CRANIEN DE L ENFANT : conduite à tenir? H Le Hors-Albouze Urgences pédiatriques Timone enfants Marseille Traumatismes crâniens (TC) de l enfant Grande fréquence même si incidence réelle mal

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN PERSONNE AGEE AUX URGENCES Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN ET NON PAS URGENCES DE LA PERSONNE AGEE QUELQUES BANALITES TOUJOURS BONNES A PRECISER L âge n est pas une pathologie L âge de l

Plus en détail

Le début de l aventure

Le début de l aventure CONTEXTE L Hôpital Credit Valley et le Centre de Santé Trillium : au cœur du roulement de patient Contexte L Hôpital Credit Valley et le Centre de Santé Trillium forment un nouveau groupe hospitalier qui

Plus en détail

Cartographie et SIG en Santé Publique. Cartographie et SIG en Santé Publique July 4, 2011

Cartographie et SIG en Santé Publique. Cartographie et SIG en Santé Publique July 4, 2011 Cartographie et SIG en Santé Publique 1 Mandat de l'oms "La possession du meilleur état de santé qu'il est capable d'atteindre constitue l'un des droits fondamentaux de tout être humain" Constitution de

Plus en détail

Technologies de l Information pour une amélioration de la prise en charge des ALD

Technologies de l Information pour une amélioration de la prise en charge des ALD Technologies de l Information pour une amélioration de la prise en charge des ALD Dr Octavian Purcarea Industry Solutions Manager WW Health Connect Collaborate Inform Systèmes de soins de santé économiquement

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

La sécurité une affaire de culture et d'équipe!

La sécurité une affaire de culture et d'équipe! La sécurité une affaire de culture et d'équipe! Influences de l équipe sur la sécurité des soins 01 Résultats de l enquête ENEIS 2010 EIG survenus pendant l hospitalisation Entre 270 000 et 390 000 EIG

Plus en détail

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11.

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11. XIIème congrès européen des Infirmiers-ères cliniciens-nes, Spécialistes cliniques, Clinicien-nes consultante, symposium no 4 Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Hôpital Cochin Samedi 1 er avril 2006 Forum Saint Jacques La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Dr Jean-Baptiste Fassier 1,2 Centre d Etude et

Plus en détail

Public Trustee Services / Services du curateur public Application for Adult Services / Demande pour services aux adultes

Public Trustee Services / Services du curateur public Application for Adult Services / Demande pour services aux adultes Print Form Public Trustee Services / Services du curateur public For Public Trustee Services office use only / À l usage du bureau des Services du curateur public seulement Case accepted / YES/OUI NO/NON

Plus en détail

Une étude randomisée contrôlée

Une étude randomisée contrôlée L application d une anesthésie locale topique au triage permet de réduire le temps de traitement d une lacération chez les enfants Une étude randomisée contrôlée L application d une anesthésie locale topique

Plus en détail

Échelle comportementale de douleur (CPOT) (Gélinas et al., AJCC 2006 ;15(4) :420-427) Indicateur Score (0 à 8) Description

Échelle comportementale de douleur (CPOT) (Gélinas et al., AJCC 2006 ;15(4) :420-427) Indicateur Score (0 à 8) Description Échelle comportementale de douleur (CPOT) (Gélinas et al., AJCC 2006 ;15(4) :420-427) Indicateur Score (0 à 8) Description Expression faciale Détendue, neutre 0 Aucune tension musculaire observable au

Plus en détail

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous?

La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? La Récupération Rapide Après Chirurgie Vers la chirurgie ambulatoire pour tous? Introduite dans les années 90 en chirurgie cardiaque (1) et théorisée par H Kehlet en chirurgie colique (2), la Récupération

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Programme international de formation

Programme international de formation Programme international de formation La science n a pas de patrie, car la connaissance appartient à l humanité, c est un flambeau qui illumine le monde. Louis Pasteur Le Réseau International des Instituts

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail