L immobilier d entreprise au cœur des marchés LES BUREAUX EN ÎLE DE FRANCE SYNTHÈSE DU MARCHÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L immobilier d entreprise au cœur des marchés LES BUREAUX EN ÎLE DE FRANCE SYNTHÈSE DU MARCHÉ"

Transcription

1 L immobilier d entreprise au cœur des marchés LES BUREAUX EN ÎLE DE FRANCE SYNTHÈSE DU MARCHÉ 2011

2 AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE SOMMAIRE 2 La présente synthèse a été rédigée à partir de données collectées par GEMOFIS, de sa connaissance du marché et des éléments recueillis auprès des divers intervenants du secteur d activité (agents immobiliers, promoteurs, propriétaires ), ainsi que des organismes publics et parapublics, associations professionnelles (agences de développement économique, ORIE, INSEE, ). Ces données intègrent l ensemble des informations (sauf informations confidentielles) en possession de GEMOFIS à la date d élaboration de la présente synthèse. Pour plus de précisions, le lexique en annexe définit les principales notions utilisées dans cette synthèse ainsi que les règles de calcul retenues. La présente synthèse est une compilation des données des principaux pôles et zones de marché en Ile de France tels que définis en page 8. Bien que jugées fiables, les informations que nous avons utilisées pour cette synthèse ne peuvent être garanties, ni engager la responsabilité de GEMOFIS. La reproduction de tout ou partie de la présente étude est autorisée sous réserve d en mentionner la source. SOMMAIRE 1 Présentation du contexte économique 2 Marché de l investissement 3 Présentation des territoires de la synthèse 4 Synthèse marché des bureaux 5 Perspectives Le marché des territoires d études bureaux en Ile de France Rédacteur Patricia VEVAUD Directrice du Département Etudes & Analyses 251 Boulevard Pereire, PARIS CEDEX 17 T : F :

3 L immobilier d entreprise au cœur des marchés 3 1 Présentation du contexte économique

4 PRESENTATION DU CONTEXTE ECONOMIQUE 4 Au niveau mondial, la crise des dettes souveraines en Europe, et la perte du triple A par les Etats-Unis ont conduit à une fragilisation du système bancaire et une perte de confiance généralisée. Les mesures d austérité budgétaire ralentissent également la reprise économique en pesant à la fois sur les entreprises et les ménages. En France, après une année 2009 en récession, 2010 avait enregistré une croissance significative du PIB. Cependant, l espoir d une reprise économique durable s est éloigné courant 2011, bien que le PIB sur l'ensemble de l'année ait atteint milliards d'euros en valeur et que la croissance (en volume) ait été de 1,7 % (1,4 % en 2010). L économie française a vu sa note dégradée tout comme les Etats-Unis, et la croissance est à l arrêt depuis fin Les différents indicateurs économiques ne donnent plus de signaux positifs : Baisse des échanges, Faible consommation des ménages (0,7 %), Diminution des investissements des entreprises, Hausse du chômage, Remontée de l inflation. On note également des tensions sur le financement, et ce, malgré une baisse du taux directeur de la BCE, qui souhaite ainsi améliorer le fonctionnement bancaire et relancer la croissance. Dans ce contexte, les prévisions de croissance pour 2012 ont été revues à la baisse et se situent entre 0,7 % et 1 %. En outre, la France entre en période électorale, ouvrant ainsi une période d incertitudes et d attentisme. Pour l Ile de France, on s attend, comme au niveau national, à ce que l économie soit affectée par le ralentissement de l activité. L emploi salarié a baissé légèrement au troisième trimestre Le chômage progresse. Certains secteurs, tels que l information et la communication, restent toutefois épargnés. On note également une baisse des créations d auto-entreprises. France métropolitaine Ile de France Part Territoire en km² ,21% Nombre de logements * ,90% Population * ,76% Population active * ,52% Nombre d'emplois * ,92% Nombre d'entreprises ** ,12% * source INSEE 2008 Création d'entreprises*** ,00% ** source INSEE 2009 dont en auto-entreprises *** source INSEE 2010 En ce qui concerne l immobilier d entreprise francilien, la loi de finance rectificative pour 2010 est venue modifier le régime de la taxe annuelle sur les bureaux, les locaux commerciaux et les locaux de stockage en Ile de France, ainsi que la redevance pour création de bureaux, afin de financer le Grand Paris. Ces modifications ont pour conséquence principale une forte augmentation des coûts liée à la fois à l augmentation des tarifs et à la modification des circonscriptions. De plus, une extension du champ d application de ces taxes a été mise en place à compter du 1er janvier 2011 (taxe sur les surfaces de stationnement, redevance pour création de bureaux étendue aux locaux commerciaux et aux locaux de stockage). Ces impacts en termes de coûts vont fortement influer sur les décisions d implantation des entreprises et la concrétisation de nouveaux projets, d autant qu à cette nouvelle donne financière s ajoute la répercussion des mises aux normes des immeubles (accessibilités handicapés, économie d énergie, développement durable, ). Par ailleurs, on observe à nouveau une tendance de l ICC à de fortes augmentations, et malgré la mise en place de l ILAT, ces fortes augmentations ont un impact non négligeable sur les loyers.

5 L immobilier d entreprise au cœur des marchés 5 2 Marché de l investissement

6 MARCHE DE L INVESTISSEMENT 6 Le marché de l investissement en France en 2011 a connu une progression significative avec notamment de belles performances au second semestre. Le volume investi s établit entre 16,5 milliards et 17,2 milliards, soit une hausse de près de 50 % par rapport à l année Cette reprise du marché, notamment au second semestre, peut s expliquer par plusieurs facteurs : l abrogation annoncée d avantages fiscaux, le dynamisme du marché «utilisateur», l immobilier valeur refuge, l attractivité du marché français aux yeux des investisseurs internationaux. Concernant les actifs, ce sont les bureaux qui représentent la part la plus importante des investissements (70 %). Les commerces représentent 16 %, l hostellerie 9 % et les locaux industriels 5 % des sommes investies en Ces investissements sont principalement le fait d investisseurs français (65 %). Ce sont les investisseurs disposant de fonds propres (compagnies d assurances, caisses de retraite) qui ont été les plus actifs, de même que les SCPI ou OPCI qui ont bénéficié d un bon niveau de collecte, ainsi que quelques investisseurs privés n ayant pas recours à la dette. On note également le retour d acquéreurs-utilisateurs préférant investir dans l immobilier pour sécuriser leur placement (plutôt qu en Bourse, marché plus volatile). L Île de France concentre la plus grande partie de ces investissements (74 %), notamment grâce à son parc de bureaux et à son dynamisme économique. Ainsi, l'investissement en bureaux en Île de France a représenté en 2011 un montant d'environ 10 milliards, soit environ 89 % des volumes investis sur ce type d actifs au niveau national. Ce chiffre constitue le meilleur résultat depuis Ces investissements se sont principalement effectués sur Paris et sa première couronne dans des marchés réputés matures et situés dans des pôles tertiaires confirmés, à l'exception de la Défense qui a connu un montant d'investissement assez faible. Paris et les Hauts-de-Seine représentent plus de 80 % du marché francilien. Cette forte augmentation du volume investi est due, comme au niveau national, en grande partie à la hausse des grandes transactions (Europe Avenue acquis par Generali Predica pour 450 millions d euros), à des ventes de portefeuilles (portefeuille IDF d AXA acquis par Norges Bank) et à l acquisition, encore limitée, d opérations en blanc (la rareté de l offre de bureaux neufs a conduit certains investisseurs sur ce type d opérations : Ilot Rocher Vienne dans le VIIIème arrondissement, Strato et Rezo dans le XVIIème arrondissement parisien, ces mêmes investisseurs privilégient également les immeubles «verts»). Les taux de rendement «prime» sont restés stables compte tenu de la recherche d actifs ayant des caractéristiques identiques par la majorité des investisseurs (actif «core»). A noter par ailleurs que les actifs de second marché éloignés de Paris ou des transports en commun, enregistrant des vacances, n ont quant à eux pas trouvé preneurs, bien souvent à cause d un prix trop élevé. Pour 2012, le marché de l investissement devrait se maintenir pour les actifs «core» toujours recherchés ainsi que les programmes aux nouvelles normes environnementales et énergétiques. Les autres types d actifs devraient quant à eux trouver difficilement preneurs, sauf à être fortement décotés. Ainsi les taux «prime» devraient rester stables (cependant liés à l évolution des rendements obligataires) et les taux des actifs secondaires seront toujours élevés. Les banques deviendront de plus en plus sélectives quant à l octroi de crédits et exigeront des niveaux de fonds propres de plus en plus importants. En conséquence, ce seront à nouveau les investisseurs disposant de fonds propres qui seront les principaux acteurs du marché.

7 L immobilier d entreprise au cœur des marchés 7 3 Présentation des territoires de la synthèse

8 TERRITOIRES D ETUDES 8 Nous avons déterminé nos territoires d'études de marché en fonction des pôles et des zones de marché en immobilier d'entreprise. Ces pôles et zones de marché sont déterminés par la concentration de parcs tertiaires ou de parcs industriels (locaux d'activités et d'entreposages), géographiquement proches (pôle : 4-5 communes ou zone : une dizaine de communes) et bénéficiant d'infrastructures communes. Ils recouvrent près de la totalité de l offre en Ile de France ainsi que de la demande placée Pour la réalisation de cette synthèse, nous avons classé ces territoires d'études en fonction de leur degré de distance par rapport au cœur de l'ile de France, c'est-à-dire : Paris intramuros qui constitue la 1ère zone de marché avec La Défense, dénommée «Paris La Défense». La seconde zone de marché dénommée «Couronne 1» comprend les territoires d'études à proximité immédiate de Paris d'une part et à l'intérieur du tracé de l'a86 d'autre part. Au-delà de l'a86, se trouvent les territoires d'études constituant la 3ème zone de marché de l'ile de France (la plus éloignée de Paris), dénommée «Couronne 2».

9 L immobilier d entreprise au cœur des marchés 9 4 Synthèse marché des bureaux

10 MARCHE BUREAUX OFFRE ET DEMANDE PLACEE 10 Offre et demande placée 2011 en Ile de France Disponible immédiatement + 6 mois Offre Variation n/n-1 Part Taux de vacance m² placés Demande placée Variation n/n-1 PARIS LA DEFENSE ,62% 5,59% ,92% COURONNE ,49% 13,13% ,73% COURONNE ,89% 8,78% ,35% TOTAL IDF ,88% Part On observe une faible baisse de l'offre disponible à moins de 6 mois (- 0,77 %). Cette offre se répartit majoritairement sur la «Couronne 1» (seul secteur sur lequel le stock est en hausse), et le solde de façon quasi égale entre «Paris La Défense» et la «Couronne 2». Globalement, la demande placée est en hausse (11,9 %). Cette dernière a bénéficié d un nombre important de transactions supérieures à m² (75) représentant m² placés. Deux des trois plus importantes transactions de 2011 ont été conclues en «Couronne 1» (SFR à St-Denis pour m² et Thales à Gennevilliers pour m²). En «Couronne 2» ont également été enregistrées des transactions importantes en volume justifiant d un placement en augmentation de 53 % (Carrefour à Massy pour m², Egis à St-Quentin-en-Yvelines pour m², Telindus à Courtaboeuf pour m²). C'est «Paris La Défense» qui enregistre toujours le volume placé le plus important (près de 45 %) bien qu en baisse de 4,62 % par rapport à La part importante des pré-commercialisations sur les grandes transactions explique (avec les libérations sur le second marché) que l offre disponible se maintienne quasiment au même niveau que fin Ce sont d ailleurs principalement les surfaces neuves/restructurées ou à livrer qui trouvent preneurs, les surfaces de second marché peinent davantage à s écouler.

11 MARCHE BUREAUX OFFRE ET DEMANDE PLACEE Evolution de l'offre ,50 % ,93 % - 8,95 % Paris La Défense Couronne 1 Couronne m² construits (source ORIE 2009) Globalement en Ile de France, l'offre disponible à moins de 6 mois a diminué de 0,77 % en un an. La baisse de l'offre disponible est plus marquée sur «Paris La Défense» et la «Couronne 2» que sur la «Couronne 1», qui enregistre pour sa part une hausse de 14,5 %. La demande placée enregistre une hausse globale de 11,9 %. Derrière ce chiffre, on observe des différences majeures de résultats entre «Paris La Défense» qui voit une diminution de la demande placée, et les «Couronnes 1 et 2» où l'on observe une hausse du volume placé par rapport à Si l'on compare aux années 2007 ( m²) et 2008 ( m²) post crise économique, l'année 2011 ( m²) constitue la meilleure de ces 5 dernières années en termes de placement après les années plus difficiles (conséquences de la crise économique mondiale) que furent 2009 et ,62 % Evolution de la demande placée + 23,23 % ,49 % Paris La Défense Couronne 1 Couronne

12 MARCHE BUREAUX OFFRE ET DEMANDE PLACEE 12 Etat de l'offre en Ile de France Etat de l'offre 24% % 76% % 11 % Neuf/Restructuré Second marché 0 Paris La Défense Couronne 1 Couronne 2 Second marché Neuf/Restructuré L'offre neuve/restructurée représente 24 % de l'offre totale francilienne. Elle est en augmentation à «Paris la Défense» où elle représente 23 % du stock disponible (principalement la Défense dont l offre est constituée à 43 % de surfaces neuves/restructurées). Les «Couronnes 1 et 2» ont vu leur part d offres neuves/restructurées diminuer de 2 points. Ce sont les pôles de Boulogne/Issy, Colombes/Gennevilliers et Montreuil/Bobigny qui concentrent l essentiel de l offre neuve. St-Denis et Rueil/St-Germain restent également des territoires offrant des opportunités. A l inverse, Paris et Levallois Péri-Défense sont en sous offre, du fait d une absence de renouvellement du parc liée à une raréfaction du foncier disponible. Seules les restructurations peuvent répondre à la demande. L offre neuve en «Couronne 2» est constituée principalement de programmes restructurés. On trouvera le plus de disponibilités (environ m²) sur les territoires d Orly/Rungis/Draveil et de St-Quentin-en-Yvelines. 39 % du volume placé l'ont été sur des surfaces neuves/restructurées ou à livrer. C est la «Couronne 2» qui enregistre la part de placement la plus importante (secteurs Massy/Morangis, Velizy/Versailles et Sénart/Melun à l échelle d un marché de ville nouvelle). En «Couronne 1», les transactions SFR à St-Denis et Thales à Gennevilliers sur des programmes à livrer représentent à elles seules 13 % des 49 % de volume placé sur du neuf/restructuré ou à livrer. Etat de la demande placée Etat de la demande placée en Ile de France % 39% % 61% % Neuf/Restructuré ou à livrer Second marché 0 Paris La Défense Couronne 1 Couronne 2 Second marché Neuf/Restructuré ou à livrer

13 MARCHE BUREAUX OFFRE ET DEMANDE PLACEE 13 Répartion de l'offre en Ile de France (hors Paris la Défense) Répartition de l'offre 14% % 86% % Location Vente Couronne 1 Couronne 2 Location Vente L'offre à la vente «utilisateur» représente 14 % de l'offre francilienne hors Paris et la Défense, elle est proportionnellement un peu plus importante en «Couronne 2». Le marché est globalement sous offreur. Ce sont les territoires de Montrouge/Clamart et St-Quentin-en-Yvelines qui disposent du volume d'offres à la vente le plus élevé. 17 % du volume placé l'ont été à la vente (part en augmentation : 9 % en 2010). C est en «Couronne 1» que l on retrouve la part la plus importante de volume placé à la vente, ce qui s explique par la transaction SFR à St-Denis sur m² à construire. Répartion de la demande placée en Ile de France 17% Répartition de la demande placée % % 25 % Location Vente % 0 Paris La Défense Couronne 1 Couronne 2 Location Vente

14 MARCHE BUREAUX OFFRE FUTURE 14 Offre future certaine en Ile de France ( m²) Offre future Paris La Défense % % Couronne Couronne m² disponibles à - d'1an m² disponibles à + d'1an m² disponibles à - d'1an m² disponibles à + d'1an Projets L offre future non pré-commercialisée livrable dans les 2 années à venir représente m² dont un petit tiers livré en Il s agit ici de la part non pré-commercialisée des surfaces mises en chantier à fin 2011 ( m² source CAPEM). L'offre future à moins d'un an (livraison 2012) représente ainsi près de m² répartis à 53 % sur «Paris La Défense» (principalement à la Défense), 36 % sur la «Couronne 1» (principalement Levallois Péri-Défense, Montrouge/Clamart et St- Denis) et 11 % sur la «Couronne 2». L'offre à plus d'un an, soit m², correspond aux surfaces mises en chantier et non pré-commercialisées au 31 décembre 2011, livrables en Proportionnellement, c est encore sur «Paris la Défense» que l offre sera la plus importante (60 %). La «Couronne 1» représente 35 %, et la «Couronne 2» seulement 5 % (sur ce marché, les promoteurs préfèrent attendre un bon niveau de pré-commercialisations avant de lancer de nouveaux programmes). Toutes les autres opérations non lancées au 31 décembre 2011 (PC déposés ou projets) représentent m². Elles sont pour beaucoup en attente de pré-commercialisation et situées à 73 % en «Couronne 1». On observe que la plupart de ces nouveaux programmes prennent en compte le développement durable et les nouvelles dispositions réglementaires en la matière, de même que la performance énergétique. La proportion de bâtiments intégrant ces notions est passée de 17 % en 2007 à plus de 80 % en Les certifications et labels environnementaux sont devenus un critère important pour les grands utilisateurs et sont incontournables pour les investisseurs. Quelques livraisons futures : Programme Ville Promoteur / Investisseur Surface disponible Livraison LE MAGISTERE 62/64 rue de Lisbonne Paris (8è) Gecina / Sagi rue Erlanger Paris (16è) Gecina PALATIS 15/21 rue Louis Lejeune Montrouge (92) Sodéarif NOVA 71 boulevard National la Garenne Colombes (92) OVALIE ZAC Victor Hugo Saint Ouen (93) Aviva LE CAMILLE DONCIEUX Bezons (95) SOLTYS 38/46 rue du Rocher Paris (8è) Nexity / Deka CARPE DIEM La Défense Courbevoie (92) Hines / Aviva IN / OUT 46 quai Alphonse Le Gallo Boulogne Billancourt (92) SFL STRATO / REZO ZAC des Batignolles Paris (17è) Sodéarif / Tishman Speyer SOLARIS 6 rue Réaumur Clamart (92) Sercib CITY ONE La Plaine St Denis Saint Denis (93) LE PARVIS 23/67 rue J Baptiste Oudry Créteil (94) CRYSTAL PLAZA 40 avenue Victor Basch Massy (91) Lazard EQHO La Défense Courbevoie (92) Icade Vinci Immobilier MAJUNGA La Défense Puteaux (92) Unibail Rodamco CARRE HAUSSMANN Evry (91) Investisseurs privés ORIGAMI Mantes la Jolie (78) Vinci Immobilier mois ap accord VELIZY SQUARE Vélizy Villacoublay (78) Gecina mois ap accord LE BELLINI Serris (77) Disneyland Resort Paris mois ap accord

15 MARCHE BUREAUX VALEURS LOCATIVES 15 Les valeurs locatives les plus élevées se trouvent sur le marché de «Paris La Défense». Paris Rive Gauche enregistre la plus haute valeur «prime» : 830 /m², et la valeur moyenne de second marché la plus élevée se trouve à la Défense : 560 /m². Sur ce marché, on enregistre une augmentation généralisée des valeurs «prime», cependant la moyenne de second marché est en baisse. Sur la «Couronne 2», on observe globalement une stagnation des valeurs moyennes de second marché, cependant certains secteurs enregistrent une hausse. Elle est significative sur Velizy/Versailles et Marne-la-Vallée. La valeur «prime» la plus élevée se trouve sur Massy/Morangis : 265 /m². Sur la «Couronne 1», la situation est plus contrastée. Certains territoires enregistrent une hausse des valeurs moyennes de second marché (Boulogne/Issy, Ivry, Montrouge/Clamart et Créteil/Boissy), sur les autres on observe une baisse. La valeur «prime» est de 535 /m² sur Levallois Péri-Défense, mais elle est seulement de 285 /m² sur Créteil/Boissy. Valeur moyenne second marché Variation n/n-1 Valeur Prime Variation n/n-1 1 PARIS QCA NORD OUEST PARIS NORD EST PARIS RIVE GAUCHE LA DEFENSE PARIS LA DEFENSE COLOMBES GENNEVILLIERS BIS LEVALLOIS PERI-DEFENSE BOULOGNE ISSY BIS MONTROUGE CLAMART IVRY FONTENAY (CHAMPIGNY) MONTREUIL BOBIGNY SAINT DENIS RUEIL ST GERMAIN CRETEIL (BOISSY) COURONNE ARGENTEUIL HERBLAY VELIZY VERSAILLES MASSY (MORANGIS) ORLY RUNGIS (DRAVEIL) MARNE LA VALLEE NEUILLY (AULNAY) PARIS NORD 2 ROISSY MONTMORENCY GONESSE CERGY PONTOISE SEINE AVAL ST QUENTIN EN YVELINES COURTABOEUF ST AUBIN EVRY SENART (MELUN) CHELLES MITRY COURONNE

16 MARCHE BUREAUX OFFRE 16 Part des surfaces > à m² dans l'offre disponible % NC 32 % Paris La Défense Couronne 1 Couronne 2 < à m² Le stock le plus élevé, bien qu en baisse, se situe sur le pôle Paris QCA Nord Ouest (plus de m² sur 796 programmes). Le pourcentage de surfaces neuves/restructurées le plus important se trouve à la Défense. En «Couronne 1», ce sont les territoires de Boulogne/Issy, Levallois Péri-Défense, et Rueil/St- Germain qui enregistrent les stocks les plus élevés. C est également à Boulogne/Issy que l on trouvera le plus de programmes supérieurs à m². On observe une offre disponible et un volume d offres supérieures à m² également très élevés sur le pôle de St Quentin en Yvelines en «Couronne 2» : m² dont m² de surfaces supérieures à m². Marne-la-Vallée et Cergy-Pontoise ont également des stocks supérieurs à m² (intégralement de second marché pour Cergy-Pontoise). Les taux de vacance les plus élevés concernent les pôles de St Quentin en Yvelines et Courtaboeuf/St Aubin en «Couronne 2», et Colombes/Gennevilliers en «Couronne 1». A la différence des 2 premiers (dont le stock est constitué essentiellement de second marché), Colombes/Gennevilliers a un volume neuf disponible représentant près de 36 % de son stock. Taux de vacance Disponible Variation immédiatement n / n mois % du > m² Nbre de programmes dont > m² sur le stock disponible Nbre de programmes > m² % du neuf sur le stock disponible % de la vente sur le stock disponible 1 PARIS QCA NORD OUEST 6,17% ,13% 2 PARIS NORD EST 9,27% ,05% 3 PARIS RIVE GAUCHE 2,40% ,33% 4 LA DEFENSE 6,50% ,65% PARIS LA DEFENSE 5,59% ,34% 5 COLOMBES GENNEVILLIERS 21,49% ,25% 11 35,72% 18,06% 5 BIS LEVALLOIS PERI-DEFENSE 15,53% ,09% 8 8,91% 8,13% 6 BOULOGNE ISSY 14,77% ,53% 14 31,57% 2,66% 6 BIS MONTROUGE CLAMART 12,60% ,94% 13 34,16% 27,52% 7 IVRY 11,63% ,27% 3 32,14% 23,58% 8 FONTENAY (CHAMPIGNY) 4,78% ,61% 1 8,78% 11,21% 9 MONTREUIL BOBIGNY 11,95% ,74% 5 50,75% 9,93% 10 SAINT DENIS 14,25% ,53% 12 37,39% 9,68% 12 RUEIL ST GERMAIN 11,73% ,74% 14 31,52% 6,89% 16 CRETEIL (BOISSY) 7,65% ,10% 2 41,50% 27,35% COURONNE 1 13,13% ,77% 83 31,48% 12,34% 11 ARGENTEUIL HERBLAY 4,03% ,22% 1 13,43% 24,86% 13 VELIZY VERSAILLES 7,68% ,17% 4 5,52% 18,98% 14 MASSY (MORANGIS) 7,89% ,61% 4 4,77% 13,52% 15 ORLY RUNGIS (DRAVEIL) 8,62% ,09% 3 41,93% 12,21% 17 MARNE LA VALLEE 9,77% ,02% 3 24,24% 11,37% 18 NEUILLY (AULNAY) 7,75% ,25% 2 0,00% 44,24% 19 PARIS NORD 2 ROISSY 7,15% ,96% 1 0,00% 5,70% 20 MONTMORENCY GONESSE 2,35% ,00% 0 7,14% 18,21% 21 CERGY PONTOISE 12,19% ,85% 3 0,00% 24,05% 22 SEINE AVAL 1,69% ,00% 0 16,12% 29,43% 23 ST QUENTIN EN YVELINES 17,42% ,14% 9 8,46% 29,38% 24 COURTABOEUF ST AUBIN 14,61% ,56% 2 7,08% 21,49% 25 EVRY 6,92% ,00% 0 6,48% 32,56% 26 SENART (MELUN) 3,15% ,00% 0 60,90% 24,27% 27 CHELLES MITRY COURONNE 2 TOTAL IDF 8,78% ,73% 32 11,39% 21,92% 8,88% ,94% 63 23,99% 11,75%

17 MARCHE BUREAUX DEMANDE PLACEE 17 Part des surfaces > à m² dans la demande placée % 51 % 59 % PARIS LA DEFENSE COURONNE 1 COURONNE 2 < à m² C est sur le pôle Paris QCA Nord Ouest que le volume placé a été le plus élevé ( m² pour transactions). Et c est sur Paris Rive Gauche que le volume placé de surfaces supérieures à m² a été le plus important ( m² pour 10 transactions). En «Couronne 1», ce sont les secteurs de Levallois Péri-Défense, Colombes/Gennevilliers et St-Denis qui enregistrent le plus fort volume placé. Levallois Péri-Défense et Boulogne/Issy sont les pôles ayant enregistré le plus de transactions supérieures à m² (11). C est «Paris la Défense» et la «Couronne 1» qui comptabilisent le plus de transactions supérieures à m² (30 chacun). Les volumes placés en «Couronne 2» sont en augmentation mais restent beaucoup plus faibles, et seuls les pôles de Massy/Morangis et St Quentin-en-Yvelines ont dépassé les m² placés. m² placés Variation n / n-1 % du > Nbre de transactions dont > m² m² sur le volume placé Nbre de transactions > m² % du neuf/à livrer sur le volume placé % des ventes sur le volume placé 1 PARIS QCA NORD OUEST ,12% 7 8,02% 2 PARIS NORD EST ,68% 7 30,13% 3 PARIS RIVE GAUCHE ,29% 10 39,76% 4 LA DEFENSE ,10% 6 26,50% PARIS LA DEFENSE ,42% 30 21,19% 11,95% 5 COLOMBES GENNEVILLIERS ,88% 2 66,36% 6,48% 5 BIS LEVALLOIS PERI-DEFENSE ,91% 5 29,36% 11,38% 6 BOULOGNE ISSY ,68% 6 41,47% 21,89% 6 BIS MONTROUGE CLAMART ,11% 3 60,88% 10,95% 7 IVRY ,35% 1 33,00% 3,75% 8 FONTENAY (CHAMPIGNY) ,53% 3 3,58% 59,33% 9 MONTREUIL BOBIGNY ,19% 2 27,08% 25,71% 10 SAINT DENIS ,80% 2 83,65% 72,62% 12 RUEIL ST GERMAIN ,37% 3 47,88% 6,10% 16 CRETEIL (BOISSY) ,50% 3 67,39% 29,07% COURONNE ,34% 30 50,85% 25,27% 11 ARGENTEUIL HERBLAY ,00% 0 6,00% 42,25% 13 VELIZY VERSAILLES ,96% 2 88,87% 1,29% 14 MASSY (MORANGIS) ,73% 2 93,75% 3,35% 15 ORLY RUNGIS (DRAVEIL) ,00% 0 36,48% 8,76% 17 MARNE LA VALLEE ,77% 3 42,61% 7,40% 18 NEUILLY (AULNAY) ,00% 0 0,00% 0,00% 19 PARIS NORD 2 ROISSY ,91% 1 7,48% 5,29% 20 MONTMORENCY GONESSE ,00% 0 0,00% 0,00% 21 CERGY PONTOISE ,00% 0 3,20% 1,46% 22 SEINE AVAL ,00% 0 5,02% 0,00% 23 ST QUENTIN EN YVELINES ,43% 4 42,33% 4,84% 24 COURTABOEUF ST AUBIN ,01% 3 71,45% 0,00% 25 EVRY ,00% 0 0,00% 26,51% 26 SENART (MELUN) ,00% 0 87,77% 9,84% 27 CHELLES MITRY COURONNE 2 TOTAL IDF ,23% 15 57,25% 5,06% ,50% 75 38,51% 16,18%

18 MARCHE BUREAUX DEMANDE PLACEE 18 La moyenne de m² placés est en hausse, elle s explique par le grand nombre de transactions supérieures à m² (75), et plus encore par les 13 transactions portant sur plus de m² représentant à elles seules m² placés. C est le pôle de Massy/Morangis en «Couronne 2» qui enregistre la plus forte moyenne. On trouve ensuite le pôle de la Défense, puis St-Denis et Colombes/Gennevilliers. Ces 4 pôles atteignent des moyennes supérieures à m²/transaction grâce à des transactions portant sur des volumes élevés (SFR m² à St-Denis, Carrefour m² à Massy, et Thales m² à Gennevilliers), à l exception de la Défense où les transactions de 2011 sont majoritairement de l ordre de m². m² placés Nbre de m² moyens transactions placés 1 PARIS QCA NORD OUEST PARIS NORD EST PARIS RIVE GAUCHE LA DEFENSE PARIS LA DEFENSE COLOMBES GENNEVILLIERS BIS LEVALLOIS PERI-DEFENSE BOULOGNE ISSY BIS MONTROUGE CLAMART IVRY FONTENAY (CHAMPIGNY) MONTREUIL BOBIGNY SAINT DENIS RUEIL ST GERMAIN CRETEIL (BOISSY) COURONNE ARGENTEUIL HERBLAY VELIZY VERSAILLES MASSY (MORANGIS) ORLY RUNGIS (DRAVEIL) MARNE LA VALLEE NEUILLY (AULNAY) PARIS NORD 2 ROISSY MONTMORENCY GONESSE CERGY PONTOISE SEINE AVAL ST QUENTIN EN YVELINES COURTABOEUF ST AUBIN EVRY SENART (MELUN) CHELLES MITRY COURONNE 2 TOTAL IDF SFR LANDY PLEYEL - ST DENIS (93) CARREFOUR MASSY CAMPUS - MASSY (91) THALES CRISTAL - GENNEVILLIERS (92)

19 MARCHE BUREAUX DEMANDE PLACEE Les principales transactions > à m² 19 AON et EDUCATION NATIONALE CARRE SUFFREN - PARIS 15 APRIA RSA TERRA NOVA - MONTREUIL (93) KRAFT FOODS SOLARIS - CLAMART (92) GENERAL ELECTRIC CITY LIGHTS - BOULOGNE (92) EGIS START - ST QUENTIN EN YVELINES (78) EULER HERMES TOUR FIRST - LA DEFENSE (92) STERIA GREEN OFFICE - MEUDON (92) EAU DE PARIS MODUL 19 - PARIS 13 TELINDUS SOLIS - LES ULIS (91) FIVES STEIN HUIT DOUZE SUR PARC MAISON ALFORT (94) Preneur / Acquereur Immeuble CP Ville Transaction Surface Etat BPCE Avant-Seine Paris Location Ancien MINISTERE INTERIEUR OUTRE MER COLLEC TERRITORIALES Le Lumière Paris Location Ancien MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES Parc du Millénaire Paris Vente utilisateur A construire SYSTRA Le Farman Paris Location Ancien BPCE Pushed-Slab Paris Vente utilisateur A construire AON FRANCE Carré Suffren Paris Location Rénové GROUPE EXPRESS ROULARTA rue de Châteaudun Paris Location Ancien INGENICO GROUPE Le Link Paris Location Rénové CONSEIL D'ETAT rue de Richelieu Paris Location Ancien ALCARA GIE Central Seine Paris Location Rénové BAKER & MC KENZIE 1 rue Paul Baudry Paris Location Ancien AXA BANQUE Opéra Victoire Paris Location Rénové MAIRIE DE PARIS 100 rue Réaumur Paris Location Ancien EAU DE PARIS Modul Paris Location Neuf LIBRAIRIE FERNAND NATHAN Olympique Paris Location Ancien GIDE LOYRETTE NOUEL 22 cours Albert Ier Paris Location Rénové DEUTSCHE BANK FRANCE 23 Roosevelt Paris Location Rénové CONSEIL REGIONAL D'ILE DE FRANCE 24 rue du Général Bertrand Paris Location Rénové EDUCATION NATIONALE Carré Suffren Paris Location Rénové LAGARDERE Washington Plaza Paris Location Rénové OCE FRANCE Citalys Montévrain Location Neuf GROUPE EGIS Start Guyancourt Location Rénové EUROPCAR FRANCE Val Saint-Quentin Voisins-le-Bretonneux Location A construire HILTI FRANCE ZAC de la Croix Bonnet Bois-d'Arcy Location A construire DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA POSTE 3 avenue du Centre Guyancourt Location Rénové BLIZZARD ENTERTAINMENT Immeuble Versailles Turgot Versailles Location Rénové ERDF Rue Stéphenson Montigny-le-Bretonneux Location Rénové CARREFOUR PROPERTY FRANCE Massy Campus Massy Location A construire TELINDUS FRANCE Solis Les Ulis Location Rénové ITRON FRANCE ZAC de la Bonde Massy Location A construire SPORT AND FIVE ZAC de la Croix Blanche Sainte-Geneviève-des-Bois Location Ancien THALES Cristal Gennevilliers Location A construire GENERAL ELECTRIC City Lights Boulogne-Billancourt Location Neuf COFACE CityZen Bois-Colombes Location A construire KRAFT FOODS FRANCE Solaris Clamart Location A construire STERIA Green Office Meudon Location Neuf EULER HERMES Tour First Courbevoie Location Ancien GRAS SAVOYE Quai Puteaux Location Ancien AUDIOVISUEL EXTERIEUR DE LA FRANCE L'Ilot Issy-les-Moulineaux Location Rénové VEOLIA TRANSDEV Séreinis Issy-les-Moulineaux Location Ancien THALES avenue Morane Saulnier Meudon Location Ancien HEINEKEN ENTREPRISE H2O Rueil-Malmaison Location Rénové GRT GAZ City Zen Bois-Colombes Location A construire SERVICES PETROLIERS SCHLUMBERGER Le Palatin Puteaux Location Ancien FRANCE TELEVISIONS EOS Issy-les-Moulineaux Location Ancien CHARTIS EUROPE Tour CB Courbevoie Location Rénové PRENEUR NON COMMUNIQUE 32 avenue Pierre Grenier Boulogne-Billancourt Location Neuf COMPASS GROUP FRANCE HOLDINGS 200 avenue de Paris Châtillon Location Ancien FAGOR BRANDT Rueil Electra Rueil-Malmaison Location Rénové PRENEUR NON COMMUNIQUE 23 boulevard Georges Clemenceau Courbevoie Vente utilisateur Ancien PRENEUR NON COMMUNIQUE 77 avenue du Général de Gaulle Clamart Vente utilisateur Ancien SFR Landy Pleyel Saint-Denis Vente utilisateur A construire ENDEMOL PRODUCTIONS Immeuble Parc des Portes de Paris Aubervilliers Location Ancien AGORA DISTRIBUTION - TATI - GIGA STORES Plainespace Saint-Denis Location Ancien APRIA RSA - GAMEX Terra Nova V Montreuil Location Neuf PRENEUR NON COMMUNIQUE Charenton-le-Pont Vente utilisateur Ancien FIVES STEIN 8-12 sur Parc Maisons-Alfort Location Neuf CHOREGIE Centre commercial et d'affaires Okabé Le Kremlin-Bicêtre Location Neuf CONSEIL GENERAL DU VAL DE MARNE Zone d'activités Europarc Créteil Location Rénové COMPUTACENTER FRANCE Colonnadia Roissy-en-France Location Ancien

20 MARCHE BUREAUX OFFRE ET DEMANDE PLACEE 20 La dynamique la plus élevée se retrouve sur Paris, ainsi que sa périphérie, à l exception des pôles Rueil/St-Germain et Champigny/Fontenay. On observe que la «Couronne 2» enregistre les taux les plus bas à l exception notable de Massy/Morangis, Courtaboeuf/St- Aubin et St Quentin-en-Yvelines, pôles qui ont bénéficié de transactions sur des volumes élevés (Carrefour à Massy, Telindus aux Ulis, Egis à Guyancourt). Le délai théorique d écoulement du stock (lissé sur 3 ans) est de 74 mois à l échelle de l Ile de France (+ 1 mois par rapport à fin 2010) et le taux de vacance est de 8,88 % (en faible baisse). 17,42% 15,53% 14,25% 14,77% 14,61% ,60% 11,95% 11,63% 11,73% 12,19% 135 9,27% 6,17% 7,89% 7,65% 6,50% 7,15% 9,77% 7,68% 8,62% 6,92% 84 7,75% 8 2,40% ,03% 15 4,78% ,15% ,69% ,35% PARIS NORD EST PARIS RIVE GAUCHE PARIS QCA NORD OUEST MASSY (MORANGIS) ARGENTEUIL HERBLAY CRETEIL (BOISSY) LA DEFENSE FONTENAY (CHAMPIGNY) COLOMBES GENNEVILLIERS SAINT DENIS LEVALLOIS PERI DEFENSE MONTROUGE CLAMART BOULOGNE ISSY MONTREUIL BOBIGNY PARIS NORD 2 ROISSY SEINE AVAL SENART (MELUN) IVRY MARNE LA VALLEE COURTABOEUF ST AUBIN VELIZY VERSAILLES RUEIL ST GERMAIN ORLY RUNGIS (DRAVEIL) EVRY MONTMORENCY GONESSE ST QUENTIN EN YVELINES CERGY PONTOISE NEUILLY (AULNAY) Taux de vacance Délai théorique d'écoulement du stock en mois

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par

L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne. SIMI Décembre 2012 présenté par L offre en immobilier d entreprise en Seine-et-Marne SIMI Décembre 2012 présenté par Méthodologie Le département a été divisé en 7 grands territoires - le territoire de Marne la Vallée a été élargi et

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014

L immobilier d entreprise en Essonne. Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Jeudi 27 Novembre 2014 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 27 ans d expérience dans le métier de conseil en immobilier

Plus en détail

L immobilier d entreprise en Essonne

L immobilier d entreprise en Essonne L immobilier d entreprise en Essonne Conférence CCI Vendredi 29 Novembre 2013 Un accompagnement sur mesure La force d un réseau, la proximité pour atout 26 ans d expérience dans le métier de conseil en

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007

Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 2007 Le marché des bureaux en Première Couronne Sud 4ème trimestre 27 9 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de la Première Couronne Sud au 4ème trimestre 27 : - De nombreux engagements, -

Plus en détail

Pourquoi La la Défense Seine Seine Arche. 99 novembre 2011

Pourquoi La la Défense Seine Seine Arche. 99 novembre 2011 Pourquoi La la Défense Seine Seine Arche Arche attire les attire entreprises les entreprises?? 99 novembre 2011 Strategies and Corp / octobre 2008 Le marché de La Défense Seine Arche à travers 3 axes /

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008

Paris Centre Ouest. Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Paris Centre Ouest Le marché des bureaux 2ème trimestre 2008 Juillet 2008 Chiffres clés et marché de l'investissement Le marché de Paris Centre Ouest au 1er semestre 2008 : Paris Centre Ouest dont QCA

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances :

Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Jones Lang LaSalle commente les grandes tendances données par les chiffres immobiliers Immostat du 1er trimestre 2013. Les grandes tendances : Le marché locatif de bureaux : - La baisse de l activité se

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

niveau exceptionnel d investissements public à hauteur de plus 500 M par an (588 M au titre de l année 2015)

niveau exceptionnel d investissements public à hauteur de plus 500 M par an (588 M au titre de l année 2015) La note de l'immobilier de bureaux des Hauts-de de-seine Seine n 7 Bilan 2014 Dans un contexte économique et budgétaire préoccupant pour l ensemble du secteur public local, le Département des Hauts-de-

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2015. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 215 Accelerating success. perspectives Un marché immobilier qui attend la reprise de l économie >L e marché des bureaux francilien a progressé

Plus en détail

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant

Property Times La Défense T1 2011 Le niveau d offre devient préoccupant Property Times La Défense T1 211 Le niveau d offre devient préoccupant 14 Avril 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Manuela

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

Property Times La Défense T2 2011 Une fin de semestre encourageante

Property Times La Défense T2 2011 Une fin de semestre encourageante Property Times La Défense T2 211 Une fin de semestre encourageante 12 Juillet 211 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffres clés 5 Définitions 6 Contacts 7 Auteur Nora

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

Fiches pôles d emploi

Fiches pôles d emploi Fiches pôles d emploi DÉCEMBRE 2014 1 Quartier Central des Affaires, 8 e, 9 e 2 4 e, 10 e, 11 e 3 5 e, 6 e, 7 e 4 Gare de Lyon-Bercy 5 13 e 6 Montparnasse 7 La Défense 8 Bobigny, Noisy-le-Sec 9 Bondy 10

Plus en détail

Property Times Bureaux neufs IDF 2012-2015

Property Times Bureaux neufs IDF 2012-2015 ppp 26 27 28 29 21 211 212* * Les opérateurs jouent la sécurité 14 Février 212 Sommaire Executive summary 1 Les mises en chantier 2 Les livraisons d opérations 3 Le développement durable 4 L offre future

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 1 er août 2013. Le pouvoir d achat immobilier a continué de progresser au 1 er trimestre 2013

Communiqué de presse. Paris, le 1 er août 2013. Le pouvoir d achat immobilier a continué de progresser au 1 er trimestre 2013 Communiqué de presse Paris, le 1 er août 2013 Le pouvoir d achat immobilier a continué de progresser au 1 er trimestre 2013 Le baromètre trimestriel Capacim (CAPacité d AChat IMmobilier) permet de mesurer

Plus en détail

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap

Property Times Paris QCA T1 2011 Le QCA maintient le cap Property Times Paris QCA T1 211 Le QCA maintient le cap 14 Avril 211 Sommaire Avec 95 m² commercialisés au cours du 1 er trimestre 211 - soit un volume en hausse de 1% en un an - le marché des bureaux

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

Projet de rapprochement entre Icade et Silic. 6 janvier 2012

Projet de rapprochement entre Icade et Silic. 6 janvier 2012 Projet de rapprochement entre Icade et Silic 6 janvier 2012 Rationnel de l opération Une logique industrielle forte Création de la première foncière sur le segment bureaux, leader incontesté sur les parcs

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012. Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92)

Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012. Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92) Assemblée Générale Mixte 7 juin 2012 Immeuble NOVA La Garenne-Colombes (92) LIMITATION DE RESPONSABILITE Déclaration prospective (Safe Harbour) Cette présentation comprend des considérations prospectives

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve

esynthèse Études & Recherche Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 2007 Forte augmentation de l'offre neuve esynthèse Le marché des bureaux en Ile-de-France Août 27 Forte augmentation de l'offre neuve Études & Recherche Les commercialisations de bureaux en Ile-de-France se maintiennent à un très bon niveau en

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012.

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012. Résultats Semestriels 2012 Résultats Semestriels 2012 Une stratégie en marche 26 juillet 2012 Un 1 er semestre très actif 26 juillet 2012 1 Stratégie et réalisations 2- Performances opérationnelles 3-

Plus en détail

COUP DE FREIN SUR LE MARCHE FRANÇAIS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Le bilan de Cushman & Wakefield à la fin du 3 e trimestre 2012

COUP DE FREIN SUR LE MARCHE FRANÇAIS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Le bilan de Cushman & Wakefield à la fin du 3 e trimestre 2012 COUP DE FREIN SUR LE MARCHE FRANÇAIS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Le bilan de Cushman & Wakefield à la fin du 3 e trimestre 2012 «Avec 1 510 015 m² de bureaux loués ou vendus aux utilisateurs en Ile-de-

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 213 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 3 e trimestre 214 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France COUP DE FREIN

Plus en détail

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015

Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 Paris-Saclay Index Immobilier d entreprise nº 1 mars 2015 125 000 m 2 de bureaux commercialisés en 2014 80 000 m 2 d offre neuve ou en chantier 220 HT HC m²/an de loyer moyen Chantier EDF Lab R&D, juillet

Plus en détail

UN TROISIÈME TRIMESTRE DYNAMIQUE

UN TROISIÈME TRIMESTRE DYNAMIQUE AT A GLANCE INVESTISSEMENT EN FRANCE OCTOBRE UN TROISIÈME TRIMESTRE DYNAMIQUE Avec près de 10 milliards d euros d engagements recensés au cours des 9 premiers mois de l année, soit une progression de 32

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 3 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif FORTE DÉCÉLÉRATION SUR LES GRANDES

Plus en détail

Nouvelle consultation pour le co-investissement initial des câblages d immeubles FTTH déployés par SFR en 2013

Nouvelle consultation pour le co-investissement initial des câblages d immeubles FTTH déployés par SFR en 2013 Nouvelle consultation pour le co-investissement initial des câblages d immeubles FTTH déployés par SFR en 2013 Madame, Monsieur, SFR a publié en juin 2010 son offre d accès aux lignes de communications

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études 4 e trimestre 2014 Point de conjoncture bureaux marché locatif Île-de-France 2014 : UNE EMBELLIE DU MARCHÉ ENCORE ARTIFICIELLE, AU PRIX

Plus en détail

Intervention Eric Beray Directeur du département Bureaux Grandes Surfaces Paris Ouest IDF BNP Paribas Real Estate Transaction

Intervention Eric Beray Directeur du département Bureaux Grandes Surfaces Paris Ouest IDF BNP Paribas Real Estate Transaction 24 avril 2013 Intervention Eric Beray Directeur du département Bureaux Grandes Surfaces Paris Ouest IDF BNP Paribas Real Estate Transaction 1 Contre toute attente, l année 2012 avait été marquée par un

Plus en détail

SCPI Laffitte Pierre. Investissez dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine

SCPI Laffitte Pierre. Investissez dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine SCPI Laffitte Pierre Investissez dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine NAMI-AEW EUROPE Un partenaire solide En choisissant Laffitte Pierre, vous bénéficiez donc d une véritable

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier 2013 : UN BON DEUXIÈME SEMESTRE EN PERSPECTIVE 2 e trimestre 2014 Direction des Études Point de conjoncture bureaux Marché locatif Île-de-France UN MARCHÉ

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial

Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial Paris, le 17 novembre 2014 - Note de conjoncture - Analyse du marché de l investissement en immobilier commercial Boosté par quelques transactions majeures, le marché de l immobilier de commerce affiche

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Bilan et perspectives des marchés immobiliers : le Crédit Foncier présente son étude annuelle

Bilan et perspectives des marchés immobiliers : le Crédit Foncier présente son étude annuelle COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2013 Bilan et perspectives des marchés immobiliers : le Crédit Foncier présente son étude annuelle Un marché immobilier résidentiel en retrait en 2013 Une baisse

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE

NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIER D ENTREPRISE BILAN DU ER TRIMESTRE 4 BILAN ET PERSPECTIVES POINTS POSITIFS Des prévisions de croissance économique révisées à la hausse pour 4 / 5 Un marché de l emploi qui

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

Venir au siège DomusVi à Suresnes

Venir au siège DomusVi à Suresnes PLans de localisation 1/ Quartier 2/ Paris 3/ Île-de-France 160 360 144 MONT VALÉRIEN D3 RUE DU CALVAIRE RUE WORTH LONGCHAMP T 2 D985 Dir. Rueil RUE DES MOULINEAUX BD HENRI SELLIER RUE DE SÈVRES HÔPITAL

Plus en détail

Activité du 1 er trimestre 2014 : chiffre d affaires en hausse de 15%

Activité du 1 er trimestre 2014 : chiffre d affaires en hausse de 15% Communiqué de presse Paris, le 29 avril 2014 Activité du 1 er trimestre 2014 : chiffre d affaires en hausse de 15% Hausse des revenus locatifs de la Foncière de 41,7 % à périmètre courant (- 0,8 % à périmètre

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages. Paris et 12 communes d Ile-de-France

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages. Paris et 12 communes d Ile-de-France c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

Paris Super Sale List of participating hotels Hotel City Free breakfast

Paris Super Sale List of participating hotels Hotel City Free breakfast Paris Super Sale List of participating hotels Hotel City Free breakfast IBIS BUDGET ANTONY MASSY ANTONY IBIS BUDGET ARGENTEUIL ARGENTEUIL IBIS STYLES ASNIERES CENTRE ASNIERES SUR SEINE ADAGIO ACCESS ASNIERES

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 4 e trimestre 13 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif Île-de-France 13 : le levier des

Plus en détail

Property Market Trends FRANCE MARS - 2014

Property Market Trends FRANCE MARS - 2014 Property Market Trends FRANCE MARS - 214 SOMMAIRE INTRODUCTION 4 Principales tendances 5 Tableau récapitulatif LE MARCHÉ LOCATIF DES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE 8 Les secteurs de marché 1 Une demande en

Plus en détail

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010

Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Les transactions de bureaux Le bilan du premier semestre 2010 Atelier Bureaux OIB Les chiffres du 1e semestre 2010-1 Objet de l'atelier et sources Depuis plus de 15 ans, l'oie et l'a-urba réalisent une

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR 18 novembre 2015 Méthodologie Préambule L objectif de cette étude est d analyser les 50 premières communes les plus peuplées de France métropolitaine et de les classer

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

4 914 m 2 div. Direction Grands Comptes - 01 56 885 885. jerome.vincent-genod@keops.fr. 9 387 m 2 div.

4 914 m 2 div. Direction Grands Comptes - 01 56 885 885. jerome.vincent-genod@keops.fr. 9 387 m 2 div. 4 ème trimestre 2007 Les 54 offres présentées dans cette édition constituent une sélection d opportunités d implantation sur votre secteur, ainsi qu un premier regard sur le marché de l immobilier d entreprise.

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Evolutions contrastées entre le marché locatif et le marché de l investissement

Evolutions contrastées entre le marché locatif et le marché de l investissement Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 1 er semestre 2012 Evolutions contrastées entre le marché locatif et le marché de l investissement Un marché locatif en baisse de 18 qui atteint 960 000

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

La note de l'immobilier d'entreprise des Hauts-de-Seine n 4 Mars 2013

La note de l'immobilier d'entreprise des Hauts-de-Seine n 4 Mars 2013 La note de l'immobilier d'entreprise des Hauts-de-Seine n 4 Mars 2013 Sommaire Les bureaux p.2 Les locaux d'activités et les entrepôts p.10 Définitions p.12 L essentiel Bureaux 2012 Un stock immédiat stable

Plus en détail

Evolution du parc de logements sociaux dans les Hauts-de-Seine 2002-2012

Evolution du parc de logements sociaux dans les Hauts-de-Seine 2002-2012 Evolution du parc de sociaux dans les Hauts-de-Seine 2002-2012 Pôle Aménagement du Territoire Direction de l Habitat 1. Les communes «SRU» ont opéré un rattrapage accéléré 2. Les communes ayant un taux

Plus en détail

Sommaire. IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia ROUEN (76) MAUREPAS (78) MONTPELLIER (34) Business Plaza LYON (69) Halle Borie 1 ACQUISITIONS 2015

Sommaire. IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia ROUEN (76) MAUREPAS (78) MONTPELLIER (34) Business Plaza LYON (69) Halle Borie 1 ACQUISITIONS 2015 2015 Acquisitions Sommaire IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia ROUEN (76) MAUREPAS (78) MONTPELLIER (34) Business Plaza LYON (69) Halle Borie 1 IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia Date d acquisition : 27 janvier 2015

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Les prix a. Nos prévisions

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE

LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE 2 3 4 POURQUOI, OÙ ET VERS QUEL IMMEUBLE? CONCILIER ESPACE DE VIE ET ESPACE DE TRAVAIL UNE ÉVOLUTION PLUS QU UNE RÉVOLUTION ANNEXE - DÉTAIL DES MOUVEMENTS DES 5 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

2007 / 2012. Crise économique et pouvoir d achat immobilier des ménages : quels enseignements?

2007 / 2012. Crise économique et pouvoir d achat immobilier des ménages : quels enseignements? 2007 / 2012 Crise économique et pouvoir d achat immobilier des ménages : quels enseignements? Une étude issue du partenariat Chaire Ville et Immobilier entre l Université Dauphine et le Crédit Foncier

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

Ile-de-France ViewPoint

Ile-de-France ViewPoint CBRE www.cbre.fr/fr_fr/etudes LES PARCS D ACTIVITÉS EN ILE-DE-FRANCE Erika LEONARD, Chargée d études Senior, France PRÉAMBULE Le marché des parcs d activités est un marché relativement prisé des utilisateurs

Plus en détail

Property Times La Défense T4 2010 Un marché à contre-courant

Property Times La Défense T4 2010 Un marché à contre-courant Property Times La Défense T4 Un marché à contre-courant 13 Janvier 211 Sommaire Executive Summary 1 Contexte économique 2 La Défense 3-4 Chiffre clés 5 Définition 6 Contacts 7 Auteur Manuela Moura Chargée

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

POINT MARCHÉ INVESTISSEMENT

POINT MARCHÉ INVESTISSEMENT POINT MARCHÉ INVESTISSEMENT FRANCE 1 DÉCOLLAGE DU MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT Avec 11,5 milliards d euros investis au 1 er semestre 1, la hausse est de 7 % par rapport à la même période en 13. Le marché

Plus en détail

«PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN...

«PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN... 11 2010 R EPÈRES CONSTRUIRE «PÉRISSOl, BESSON, ROBIEN... Que sont devenus les logements locatifs neufs?» UNE EXPLOITATION CONJOINTE DE FILOCOM ET DE LA BASE DE LOYERS DE L OLAP AUTEURS GENEVIÈVE PRANDI,

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIÈRE

PROMOTION IMMOBILIÈRE PROMOTION IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PROMOTION

Plus en détail

LES MARCHÉS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN FRANCE BILAN 2011 & PERSPECTIVES 2012

LES MARCHÉS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN FRANCE BILAN 2011 & PERSPECTIVES 2012 Contact Presse : Nathalie Lhuillery Tél: +33 1 53 76 80 15 / +33 6 82 67 56 11 E-mail: nathalie.lhuillery@eur.cushwake.com Paris, le 4 janvier 2012 LES MARCHÉS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN FRANCE BILAN

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Evolution de la demande placée en m² (Sources : Knight Frank, IPD-Immostat) 2 515 900 T1 2 464 400 9% 22% 22% 19% 23% 39% 34% 33% 25% 25% 22% 25% 22%

Evolution de la demande placée en m² (Sources : Knight Frank, IPD-Immostat) 2 515 900 T1 2 464 400 9% 22% 22% 19% 23% 39% 34% 33% 25% 25% 22% 25% 22% LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 ILE-DE-FRANCE Demande placée 1 530 500 m² +1 : au terme des 9 premiers mois de l année, l activité transactionnelle progresse nettement mais à un rythme moins soutenu que celui

Plus en détail

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr

Édito FRANCE NOTE DE CONJONCTURE. 1er trimestre 2012 FRANCE. www.colliers-keops.fr 1er trimestre 2012 FRANCE FRANCE NOTE DE CONJONCTURE Édito Depuis plusieurs mois, le secteur de l immobilier d entreprise subit une double pression. D un côté, le scénario d une croissance molle s impose

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

UNE PROGRESSION EN DEMI-TEINTE

UNE PROGRESSION EN DEMI-TEINTE AT A GLANCE INVESTISSEMENT EN FRANCE JUILLET 2011 UNE PROGRESSION EN DEMI-TEINTE Avec 5,2 milliards d euros d engagements en immobilier d entreprise en France au 1 er semestre 2011 le marché de l investissement

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 1 er trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 200 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Sommaire & Chiffres clés Editorial 200 : Une année de

Plus en détail

RESULTATS DE L'ANNEE 2014

RESULTATS DE L'ANNEE 2014 Communiqué de presse Paris, le 19 février 2015 RESULTATS DE L'ANNEE 2014 Forte croissance et recentrage du patrimoine sur Paris Un patrimoine en forte évolution Un patrimoine sous gestion droits inclus

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail