CHARTE ACTIVITES NAUTIQUES A L ÉCOLE En Ille-et-Vilaine Aviron - Char à Voile - Canoë Kayak - Voile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARTE ACTIVITES NAUTIQUES A L ÉCOLE En Ille-et-Vilaine Aviron - Char à Voile - Canoë Kayak - Voile"

Transcription

1 CHARTE ACTIVITES NAUTIQUES A L ÉCOLE En Ille-et-Vilaine Aviron - Char à Voile - Canoë Kayak - Voile I. PREAMBULE Compte tenu de la spécificité du département, il apparaît intéressant qu à l école élémentaire, dans le cadre des activités de pleine nature, tout élève puisse suivre un cycle d activités nautiques, soit au cours des séances d éducation physique et sportive, soit au cours d un séjour en classe de découverte. Les activités nautiques scolaires se déroulent en Ille-et-Vilaine : - dans les centres nautiques situés sur le littoral - sur les plans d eau intérieurs équipés où fonctionnent des bases permanentes - sur les plans d eau intérieurs non équipés (vers lesquels se déplace entre autres, l association «Nautisme en Ille-et-Vilaine», dans le cadre des activités nautiques scolaires itinérantes). II. LES EXIGENCES DE L EDUCATION NATIONALE Celles-ci découlent des textes officiels : a) L éducation physique et sportive : note de service N du 13/12/1983 et Plan d action départemental en éducation physique et sportive b) La loi n du 16 juillet 1984 modifiée par la loi n du 6/07/2000 c) Organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires publiques : circulaire N 99/136 du 21/9/1999 (B.O hors série n 7 du 23 sept. 99) et la circulaire n du 31/05/2000 ( B.O n 22 du 8 juin 2000) définissant le test de natation nécessaire avant la pratique des sports nautiques d) La natation à l école élémentaire : circulaire n 87/124 au 04/04/1987 e) L agrément des intervenants extérieurs : note de service n 87/373 du 23/11/1987. et document départemental «Construire un projet en partenariat» juin

2 f) Les intervenants à l école : circulaire n du 3/07/1992 g) Les programmes de l école primaire 1995 h) Le fascicule départemental «Construire une programmation en EPS» Pour ce qui concerne les dispositions pédagogiques relatives aux activités de pleine nature, la note de service du 24/4/1984 (B.O n 19 du 19/5/1984) aujourd hui abrogée, reste une référence pleinement pertinente sur le plan pédagogique. Elle met en évidence la nécessité pour les partenaires (intervenants extérieurs spécialisés et enseignants de L Education Nationale) d inscrire l activité nautique dans un projet pédagogique en relation avec : 1- Les programmes disciplinaires 2- Une programmation de cycles ou d'école prenant en compte les liens de complémentarité entre les activités nautiques 3- Une démarche pédagogique d éveil favorisant des situations d exploration active 4- Un apprentissage de la natation adapté en conséquence 5- Des objectifs relevant des compétences transversales : autonomie maîtrise de soi construction des concepts de temps et d espace apprentissage de la vie sociale 6- La nécessité de réinvestissements de prolongements en classe, en relation avec les autres domaines disciplinaires. 7- L acquisition de connaissances liées au milieu environnant le plan d eau fréquenté. 2

3 III. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L ACTIVITE 1) La structure d accueil - Le lieu de pratique et les locaux doivent être : - agréés par la Direction Départementale Jeunesse et Sports - autorisés pour la pratique des activités concernées - adaptés à la pratique d'activités nautiques, ce qui suppose: des locaux agréables et quotidiennement entretenus des douches chaudes des vestiaires chauffés en période froide des sanitaires en nombre suffisant une (ou des) salle(s) de cours ou de classe(s) aménagée(s) un téléphone à proximité - inscrits au répertoire départemental de l'inspection Académique pour les structures d'accueil qui offrent l'hébergement de nuit et celles qui accueillent les classes à la journée avec repas. 2) Le matériel nautique - Il doit favoriser la réussite de tous les enfants en permettant la mise en place de situations simplifiées et progressives, en toute sécurité : - engins en nombre suffisant pour faire pratiquer l enfant en autonomie conformément aux caractéristiques du support, - dispositif de repérage facilitant la prise d informations, - du matériel varié et adapté aux situations d apprentissage proposées, - dispositif de regroupement, - mise en œuvre rapide du matériel. Exigences particulières à chaque activité (voir annexes). 3) Equipement individuel - Equipement vestimentaire : Vêtements adaptés aux conditions climatiques Nécessité de vêtements de rechange. Il est souhaitable que quelques vêtements de dépannage soient prévus par le centre d accueil. 3

4 - Equipement de sécurité fourni par le centre d accueil : - Aviron, Canoë Kayak et Voile : un gilet de sauvetage conforme à la réglementation en vigueur et qui demeure boutonné ou bouclé durant toute la navigation - Char à Voile : Port du casque obligatoire Equipements complémentaires ( voir annexes) 4) L encadrement - L équipe pédagogique : se référer à la note de service n du 23/11/1987 et aux circulaires n du 30/07/1992 et n du 21/02/1999 (B.O hors série n 7 du 23 sept. 99). L encadrement de l activité est assuré par : - l enseignant attaché à la classe et - un ou plusieurs intervenants extérieurs agréés par l Inspecteur d Académie (voir annexe 5 3 et 4 de la circulaire n et le document départemental «Construire un projet en partenariat») Chaque membre de l équipe d encadrement ne pourra encadrer un groupe de plus de 10 engins et 12 élèves. Sur l eau, présence obligatoire d une embarcation de sécurité pour chaque groupe constitué. Un des membres de l équipe d encadrement doit posséder soit le Brevet National de Premier Secours (B.N.P.S.), soit l Attestation de Formation aux Premiers Secours (A.F.P.S.), ce qui est le cas lorsqu il y a présence d un intervenant titulaire d un Brevet d Etat (élément constitutif de ce diplôme). L encadrement doit être stable : pour chaque groupe constitué, il doit être le même pendant tout le module d apprentissage. Dans le cas particulier d une organisation pédagogique prévoyant simultanément des ateliers à terre et sur l eau, l enseignant attaché à la classe peut ne pas participer à l activité sur l eau. 4

5 Qualités exigées des intervenants extérieurs : - compétences techniques et pédagogiques - sens de l accueil vis à vis de l enseignant de la classe - aptitude à l écoute des enfants et à la communication pédagogique - disponibilité pour un temps de concertation avec l enseignant de la classe en dehors des séances (préparation, régulation du projet). 5) Préparation de l activité - Pour les élèves : - Le projet EPS, intégré dans une programmation de cycle ou d'école prendra en compte les compétences particulièrement sollicitées dans l activité nautique concernée : orientation dans un environnement physique avec incertitude, maîtrise de l équilibre, du milieu aquatique, du vent, etc ( voir document Programmation en EPS de l'inspection d Académie 35) - Les élèves devront avoir réussi le test nécessaire avant la pratique des sports nautiques exception faite pour le Char à Voile. - La liste des élèves ayant réussi le test et participant à l activité sera obligatoirement remise au responsable de la base nautique. Pour l équipe pédagogique : - L enseignant demeure, dans tous les cas, le responsable pédagogique et l animateur de sa classe. - Un temps de concertation associant l enseignant et les intervenants extérieurs est nécessaire pour définir le projet, les rôles et tâches de chacun, avant la première séance. - Un compte-rendu de ce travail sera transmis à l'inspecteur de circonscription pour validation. (voir annexe 1 du document «Construire un projet en partenariat» juin 2001de l Inspection d Académie 35) 6) Gestion du temps - Les formules sont variables suivant les sites d accueil et les projets. On peut énumérer les formules suivantes : - Demi-journée lorsque l école est suffisamment proche du lieu d activité. Le temps effectif d activité ne devra jamais être inférieur à une heure et trente minutes effectives sur l eau par enfant. 5

6 - Journée complète permettant d associer à l activité nautique une autre activité (découverte du milieu, du patrimoine, travail par ateliers successifs). - Semaine complète ou formule de stage sans internat. Pour un premier apprentissage significatif, il est nécessaire de prévoir au moins de 6 à 10 séances. Entre deux séances, il ne pourra être accepté d interruption supérieure à une semaine dans un même trimestre. Chaque séance devra faire l objet sur le site d un bilan avec les élèves. En cas de conditions météorologiques défavorables, il appartient aux partenaires (maître et centre) de mettre en œuvre les activités de remplacement inscrites dans le projet. 7) Evaluation - L équipe pédagogique procédera à : - des évaluations ponctuelles en cours d activité - une évaluation terminale avec un bilan en fin d activité Contenu des évaluations (voir annexes) 8) Responsabilité - - Du directeur de l école : il est responsable de l organisation avant le départ de la classe (contacts avec le centre, mise en œuvre de la procédure administrative). - De l enseignant de la classe : elle est permanente, tant pendant le trajet que pendant l activité. L enseignant bénéficie des dispositions de la loi du 5 avril 1937 relative à la substitution de sa responsabilité civile par l Etat. - Des intervenants extérieurs agréés : la responsabilité des intervenants extérieurs peut être engagée si ceux-ci commettent une faute qui est à l origine d un dommage subi ou causé par un élève. Leurs responsabilités sont garanties selon les cas par : la collectivité qui les rémunère (règles habituelles du droit public) leur employeur en application de l article 1384 du code civil s il s agit de salariés privés. - Des élèves : elle peut être engagée à titre de tiers pour un dommage causé à autrui. Si l activité se déroule entièrement sur le temps scolaire, (y compris les temps de déplacement) l assurance n est pas obligatoire mais est 6

7 vivement conseillée. (assurance responsabilité civile et individuelle dommages corporels) Si tout ou partie de l activité se déroule hors temps scolaire, (y compris les temps de déplacement) une assurance en responsabilité civile et responsabilité individuelle dommages corporels est obligatoire. 9) Démarches administratives - Pour qu une classe puisse participer à une activité voile, le directeur de l école doit adresser un projet pédagogique à l inspecteur de l Education Nationale de la circonscription, au minimum un mois avant le début des activités. Il devra respecter les procédures administrative et pédagogique indiquées dans le document départemental «Construire un projet en partenariat». Une convention liant les différents acteurs (collectivité locale ou association et l Inspection Académique) doit être signée conformément à la circulaire du 03/07/ ) Commission mixte de concertation et de suivi - Elle regroupera les cosignataires de la charte (ou leurs représentants) et se réunira au moins une fois par an. L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale d Ille-et-Vilaine, Le Président Nautisme en Ille-et-Vilaine 7

8 ANNEXE I - ACTIVITE AVIRON IV. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE L ACTIVITE 1) Le matériel nautique : - 6 Yoles type Virus par groupe de 12 élèves - Kit 2 rameurs par bateau - Bout de remorquage 2) Equipement individuel : - Equipements vestimentaires - Beau temps : - casquette, tee-shirt, short, tennis Temps frais : - sweat, coupe vent, jogging, tennis Pratique maritime : shorti recommandé 3) Evaluations : Elles seront en cohérence avec : - La mallette pédagogique éditée par la FFSA et la MAIF 8

9 ANNEXE II ACTIVITE CANOË-KAYAK V. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE L ACTIVITE 1) Le matériel nautique : - Embarcations adaptées au milieu (Rivière, Eau calme, Mer) et aux enfants - Une place embarquée par élève bateau monoplace ou biplace - Pagaies de taille adaptée aux élèves 2) Equipement individuel : - Equipements vestimentaires de l élève Beau temps : casquette, pull léger, short, sandales ou bottillons Temps frais : Bonnet, pull, collant ou survêtement, coupe vent haut et bas, bottillons ou tennis - Equipement technique fourni par le centre d accueil - Casques aux normes CE (en rivière) Jupettes 3) Equipement technique de sécurité de l équipe d encadrement : - Quelque soit le milieu - «chaussons fermés» Vêtements de rechange Gilet «Moniteur» équipé (leash, couteau) - Rivière - Casque Corde de sécurité - Mer - Pagaie de secours Bout de remorquage VI. 4) Evaluations : Elles seront en cohérence avec : - Le Passeport «PAGAIES COULEURS» définissant les différentes étapes d apprentissage du Canoë-Kayak 9

10 ANNEXE III - ACTIVITE CHAR A VOILE VII. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE L ACTIVITE 1) Le matériel nautique : - Pas moins d un char à voile avec palonnier réglable disponible pour 2 élèves. 2) Equipement individuel : - Equipements vestimentaires Fortement recommandés : - gants, lunettes, coupe vent, bonnet Beau temps : - casquette, pull léger (laine), tennis Temps frais : - vêtement de rechange - Equipement technique fourni par le centre d accueil - Casques 3) Evaluations : Elles seront en cohérence avec : - Les niveaux d autonomies et apprentissages (cf. couleurs et pratique) 10

11 ANNEXE IV - ACTIVITE VOILE VIII. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE L ACTIVITE 1) Le matériel nautique : Le centre devra disposer d un minimum de bateaux permettant d embarquer tous les enfants sur le support choisi, soit par groupe de 12 élèves : - Pas moins de 10 bateaux en solitaire - Pas moins de 5 bateaux en double Matériels complémentaires souhaitables : - Voiles variées, pagaies - Bateau collectif dont une utilisation ponctuelle peut être particulièrement intéressante 2) Equipement individuel : - Equipements vestimentaires - Beau temps : - casquette, pull, short, tennis Temps frais : - bonnet, pull, pantalon, chaussettes, tennis ou bottillons - Equipement technique mis à disposition par le centre d accueil : Chaque enfant doit pouvoir être équipé d une veste de ciré ou vareuse, coupe vent 3) Evaluations : Elles seront en cohérence avec la démarche mise en œuvre dans : - Le Passeport Voile Scolaire en Bretagne : cahier du maître, livret de l élève. (Ed. CDDP Côtes d Armor, Ligue Bretagne de Voile). 11

ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DE LA MISE EN OEUVRE D ACTIVITÉS PHYSIQUES et SPORTIVES DANS LE CADRE DES SORTIES SCOLAIRES

ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DE LA MISE EN OEUVRE D ACTIVITÉS PHYSIQUES et SPORTIVES DANS LE CADRE DES SORTIES SCOLAIRES ASPECTS RÉGLEMENTAIRES DE LA MISE EN OEUVRE D ACTIVITÉS PHYSIQUES et SPORTIVES DANS LE CADRE DES SORTIES SCOLAIRES DOCUMENT RÉALISÉ PAR LÉQUIPE EPS DE LA CHARENTE MARITIME 17 2004 LES SORTIES SCOLAIRES

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Stage Nouveaux directeurs 2012-2013 décembre 2012. Organisation des sorties scolaires à l école primaire

Stage Nouveaux directeurs 2012-2013 décembre 2012. Organisation des sorties scolaires à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2012-2013 décembre 2012 Organisation des sorties scolaires à l école primaire 1 1. Les textes officiels. Circulaire n 99-136 du 21 septembre 1999 parue au BO hors série n 7 du

Plus en détail

DEMANDES D AUTORISATION DE SORTIES SCOLAIRES AVEC NUITEES DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES PUBLIQUES

DEMANDES D AUTORISATION DE SORTIES SCOLAIRES AVEC NUITEES DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES PUBLIQUES DEMANDES D AUTORISATION DE SORTIES SCOLAIRES AVEC NUITEES DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES PUBLIQUES références : circulaire n 99-136 du 21-9-1999 circulaire n 2005-001 du 5-1-2005 L autorité

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE SORTIE SCOLAIRE A L ETRANGER 1 ER DEGRE

DEMANDE D AUTORISATION DE SORTIE SCOLAIRE A L ETRANGER 1 ER DEGRE DIVISION DE LA VIE DE L ELEVE Centre Administratif Départemental 67/77 avenue Frédéric et Irène Joliot-Curie 90 Nanterre Cedex 0 40 97 5 7 Fax : 0 40 97 5 DEMANDE D AUTORISATION DE SORTIE SCOLAIRE A L

Plus en détail

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez : Vous êtes, vous ou votre directeur d école, nos seuls interlocuteurs.

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez : Vous êtes, vous ou votre directeur d école, nos seuls interlocuteurs. CONSEILS PRATIQUES POUR ORGANISER UNE SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE (S) 1 er DEGRE PUBLIC Vous êtes enseignant en école maternelle ou élémentaire et vous envisagez de faire une sortie scolaire avec nuitées

Plus en détail

Sorties avec nuitée(s) dans un autre département : 8 semaines avant le départ.

Sorties avec nuitée(s) dans un autre département : 8 semaines avant le départ. CHAPITRE 2 SURVEILLANCE DES ELEVES FICHE II-5 SORTIES SCOLAIRES Circulaire ministérielle n 99.136 du 21-09-99 modifiée par la Circulaire n 2005-001 du 05-01-05 (ChII-9) «Questions-Réponses» ministérielles

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation

Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation ENTRE : Le Recteur de l académie de Grenoble représenté par la Directrice Académique des Services de l Éducation Nationale

Plus en détail

II - ENCADREMENT. Rappel du nombre d élèves participants. Total du nombre de personnels encadrant. Nom prénom Date de naissance Observations

II - ENCADREMENT. Rappel du nombre d élèves participants. Total du nombre de personnels encadrant. Nom prénom Date de naissance Observations ACADEMIE DE LILLE INSPECTION ACADEMIQUE DU PAS-DE-CALAIS Division des écoles 20 bd de la Liberté 62021 Arras cedex DE1- Nadine Guyon Tél : 03 21 23 91 23 Fax : 03 21 23 82 27 e-mail : ce.i62dec1@ac-lille.fr

Plus en détail

Le point sur... les sorties scolaires.

Le point sur... les sorties scolaires. Inspection de l Éducation Nationale Circonscription d Avion CPC EPS Alain Bogart Le point sur... les sorties scolaires. 1- Quatre catégories de sorties: Les sorties de proximité occasionnelles ou régulières:

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) DES ECOLES PUBLIQUES

DEMANDE D AUTORISATION DE SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) DES ECOLES PUBLIQUES CIRCONSCRIPTION de l EDUCATION NATIONALE de : PYRENEES-ATLANTIQUES Site web : www.ac-bordeaux.fr/ia64/pedago/sorties DEMANDE D AUTORISATION DE SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) DES ECOLES PUBLIQUES DANS LE

Plus en détail

Les intervenants extérieurs à l école primaire

Les intervenants extérieurs à l école primaire Stage Nouveaux directeurs 2013-2014 ESPE de Moulins 19 juin 2014 Les intervenants extérieurs à l école primaire Diaporama élaboré par Thierry COLOMBET, CPD EPS 03 1 1. Les textes officiels. Circulaire

Plus en détail

Renseignements sur la (les) classe (s) concernée(s) Circonscription :

Renseignements sur la (les) classe (s) concernée(s) Circonscription : ACAMIE LILLE DIRECTION S SERVICES PARTEMENTAUX L'ÉDUCATION NATIONALE PASCALAIS Division des élèves 20, bd de la Liberté 62021 Arras cedex Bureau des actions éducatives, culturelles et partenariales Tél

Plus en détail

Charte de partenariat «Du sport dès l'école»

Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Etablie entre les soussignés Monsieur Denis Toupry Directeur Académique des services de l Education nationale ou son représentant Monsieur David Thiberge Maire

Plus en détail

Récapitulatif des pièces à joindre au dossier de sorties scolaires avec nuitées

Récapitulatif des pièces à joindre au dossier de sorties scolaires avec nuitées Page 1/12 Division des élèves et de l action éducative Récapitulatif des pièces à joindre au dossier de sorties scolaires avec nuitées Autorisation de départ Pour les départements autres que les Alpes

Plus en détail

Stage Nouveaux Directeurs 2012-2013 Connaissance des textes officiels

Stage Nouveaux Directeurs 2012-2013 Connaissance des textes officiels Stage Nouveaux Directeurs 2012-2013 Connaissance des textes officiels Thèmes : sorties et voyages scolaires, participation d'intervenants extérieurs aux activités d'enseignement CONSIGNE : Selon vous,

Plus en détail

Le Golf, à l école...

Le Golf, à l école... Le Golf, à l école... Limites et perspectives Orientations de la ff.golf dans le cadre de l intégration de la pratique du golf en milieu scolaire et universitaire Claude ANACKIEWICZ, CPC EPS Marvejols

Plus en détail

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Entre les signataires, Le Collège Anatole France, représenté par Mme FAURE Marie-Christine, Principale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

L ORGANISATION DES SORTIES SCOLAIRES AVEC NUITEE(S) DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES EN FRANCE ET A L ETRANGER

L ORGANISATION DES SORTIES SCOLAIRES AVEC NUITEE(S) DANS LES ECOLES MATERNELLES ET ELEMENTAIRES EN FRANCE ET A L ETRANGER Division de la vie des écoles et de l enseignement privé DIVEEP 1 Centre administratif départemental 167/177 avenue Joliot-Curie 92013 Nanterre cedex L ORGANISATION DES SORTIES SCOLAIRES AVEC NUITEE(S)

Plus en détail

Convention pour les formations encadrées par l organisme de formation Ref : 15-121

Convention pour les formations encadrées par l organisme de formation Ref : 15-121 Convention pour les formations encadrées par l organisme de formation Ref : 15-121 ENTRE : Le Recteur de l académie de Grenoble représenté par la Directrice Académique des Services de l Éducation Nationale

Plus en détail

Convention pour les stages en alternance dans une structure d accueil référence : 14-55

Convention pour les stages en alternance dans une structure d accueil référence : 14-55 Convention pour les stages en alternance dans une structure d accueil référence : 14-55 ENTRE : Le Recteur de l académie de Grenoble représenté par la Directrice Académique des Services de l Éducation

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

A Beaurainville, Madame, Monsieur,

A Beaurainville, Madame, Monsieur, Le président Sébastien VANDEVILLE Impasse de la passerelle 62990 BEAURAINVILLE 03.21.86.01.62 canoekayakbeaurainville@orange.fr A Beaurainville, Madame, Monsieur, structure. Vous avez effectué une demande

Plus en détail

CONVENTION. Désireux de parvenir à des modalités de fonctionnement satisfaisant les deux parties, dans le respect de leur rôle respectif,

CONVENTION. Désireux de parvenir à des modalités de fonctionnement satisfaisant les deux parties, dans le respect de leur rôle respectif, VILLE DE MORZINE INSPECTION EDUCATION NATIONALE EVIAN CONVENTION relative à la mise à la disposition des écoles publiques par la Ville de MORZINE d équipements et de prestations en personnels pour des

Plus en détail

CONVENTION POUR L ACTIVITE TENNIS A L ECOLE

CONVENTION POUR L ACTIVITE TENNIS A L ECOLE CONVENTION POUR L ACTIVITE TENNIS A L ECOLE ENTRE l Inspectrice d Académie, Directrice des services départementaux de l Education Nationale Le Président du Comité Départemental U.S.E.P de l Isère Le Président

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE DE LOISIRS DE SAINT PRYVE SAINT MESMIN ----------------------------- Vu les différentes réglementations spécifiques dans le domaine de la jeunesse et des sports, hygiène et

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART. à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription.

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART. à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription. Nom et adresse ou cachet de l école : DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription. Téléphone : Fax : maternelle élémentaire élémentaire avec section enfantine

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI.

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI. C O N V E N T I O N RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE DANS LES MISSIONS HUMANITAIRES DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE ENTRE : LE CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE De, représenté par

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES ET ACTION CULTURELLE : STRUCTURES D ACTIONS ET DISPOSITIFS

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES ET ACTION CULTURELLE : STRUCTURES D ACTIONS ET DISPOSITIFS Index: INSPECTION ACADEMIQUE DU GARD ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES ET ACTION CULTURELLE : STRUCTURES D ACTIONS ET DISPOSITIFS 1. Action éducative et innovante (AEI). 2. Classe à Projet Artistique et Culturel

Plus en détail

NOTE de SERVICE EPS Patinage sur glace - 2012/2013

NOTE de SERVICE EPS Patinage sur glace - 2012/2013 Besançon, le 29 août 2012 Service EPS 1 er degré Dossier suivi par Bruno Heurteaux ( : 03.81.65.48.81 2 : 03.81.65.48.92 bruno.heurteaux@acbesancon.fr à Madame ou Monsieur les directeurs des écoles élémentaires

Plus en détail

Principales étapes :

Principales étapes : Comment organiser une une classe de découvertes découvertes? Chalet Albarea / Association Alba DECOUVERTE 164 Route de l'authion (Peira-Cava) 06 440 LUCERAM Informations : Tel : 04 93 91 72 72 / 06 60

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel de Moniteur de Canoë-Kayak Module court Option Eau Calme / Mer

Certificat de Qualification Professionnel de Moniteur de Canoë-Kayak Module court Option Eau Calme / Mer Beaumontel, le 31 janvier 2014 Certificat de Qualification Professionnel de Moniteur de Canoë-Kayak Module court Option Eau Calme / Mer Du samedi 3 au dimanche 4 mai 2014 à Tourlaville (50) Formation mutualisée

Plus en détail

Charte de la Formation Syndicale de l UD 94

Charte de la Formation Syndicale de l UD 94 Charte de la Formation Syndicale de l UD 94 Préambule : La Formation syndicale est un outil indispensable au service de la politique d action de notre organisation syndicale mais aussi une des clefs de

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Club Nautique de Rivery

Conditions Générales de Vente Club Nautique de Rivery Conditions Générales de Vente Club Nautique de Rivery Base Nautique de Rivery Association loi 1901 N SIRET 422 831 636 00010 Sommaire I. Public scolaire et centre de loisirs1 a) Conditions particulières

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Jérôme David CPC EPS Argenteuil Sud

Jérôme David CPC EPS Argenteuil Sud Jérôme David CPC EPS Argenteuil Sud Des principes élémentaires Les activités pratiquées viennent nécessairement en appui des programmes de l école. La sortie correspond à une étape dans un projet d apprentissage

Plus en détail

Colloque du CDOS 21 février 2013

Colloque du CDOS 21 février 2013 Protection des mineurs Colloque du CDOS 21 février 2013 Quelques principes fondamentaux Un mineur ne peut souscrire aucun contrat en son nom Il est représenté dans tout acte de la vie civile par son responsable

Plus en détail

Les projets de piscine 2012-2016

Les projets de piscine 2012-2016 Les projets de piscine 2012-2016 1. Le cadre institutionnel Article L. 112-1 à L. 112-5 du code de l éducation Article L. 122-1-1 du code l éducation Article D 122-1, D 122-2, D 122-3 et article annexe

Plus en détail

Le partenaire L association dénommée n de déclaration d établissement d A.P.S :

Le partenaire L association dénommée n de déclaration d établissement d A.P.S : CONVENTION de PARTENARIAT «accompagnement éducatif» Entre Le collège Adresse :. Comptant un effectif total de élèves Représenté par (chef d établissement) Désigné ss le terme «le Collège» L école Adresse

Plus en détail

REGLEMENTATION SCOLAIRE

REGLEMENTATION SCOLAIRE REGLEMENTATION SCOLAIRE A DOCUMENT DE REFERENCE : LA CIRCULAIRE N 2004-139 DU 13 JUILLET 2004. B REGLES GENERALES DE SECURITE ET D ORGANISATION SPECIFIQUES A LA PISCINE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES - Encadrement

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART EN SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) *

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART EN SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) * ACADEMIE D AIX - MARSEILLE INSPECTION ACADEMIQUE DE VAUCLUSE DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART EN SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) * Nom et adresse ou cachet de l établissement scolaire : Téléphone : Télécopie

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

réunion d information Organisation du stage: Informations concernant les activités sportives canoë et à la baignade en rivière

réunion d information Organisation du stage: Informations concernant les activités sportives canoë et à la baignade en rivière Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-après quelques informations relatives au stage plein air qui aura lieu du 9 au 12 juin 2015 à Ruoms en Ardèche. Une réunion d information vous sera proposée le jeudi

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL

JE SUIS JEUNE OFFICIEL JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN. Programme 2012 / 2016 Mettre pictogramme de l activité 12 Décembre 2012-1/15 PREAMBULE PRÉAMBULE Ce mémento permet à l élève du collège ou du lycée d officier au sein des rencontres

Plus en détail

Guide du tuteur en entreprise

Guide du tuteur en entreprise Baccalauréat professionnel Guide du tuteur en entreprise LYCEE LA MENNAIS 2 rue Général Dubreton (site général-technologique) 3 rue de Guibourg (site professionnel) 56801 PLOËRMEL CEDEX Site professionnel

Plus en détail

Le cyclisme à l école élémentaire

Le cyclisme à l école élémentaire Le cyclisme à l école élémentaire Plan Le cadre administratif Propositions d organisation Quelques conseils Cadre administratif Objectifs généraux d une sortie scolaire «Les activités pratiquées à l occasion

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Préambule :

REGLEMENT INTERIEUR. Préambule : Préambule : Le présent règlement définit les règles de fonctionnement du club ainsi que les droits et devoirs de ses membres. Après avoir lu ce règlement, chaque adhérent ou son responsable légal signera

Plus en détail

MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P.

MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P. MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P. Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Mené Personne Responsable du Marché : Monsieur Le Président Personne à contacter pour obtenir des informations : Laurent Gaudicheau

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

GESTION DU PLAN D INTERVENTION

GESTION DU PLAN D INTERVENTION GESTION DU PLAN D INTERVENTION 1. ENCADREMENTS LÉGAUX ET CADRES DE RÉFÉRENCE - Loi sur l instruction publique (LIP) - Une école adaptée à tous ses élèves : Politique de l adaptation scolaire (MELS) - Organisation

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

La réforme des activités physiques et sportives : quel encadrement et quelles pratiques dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

La réforme des activités physiques et sportives : quel encadrement et quelles pratiques dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Le 10/07/2012 La réforme des activités physiques et sportives : quel encadrement et quelles pratiques dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Quelques explications de la JPA. - Rappel : - Les APS

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M..

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M.. 1 Convention de stage CONVENTION DE STAGE Références : Circulaire Urssaf n 2015-42 du 2 juillet 2015 : le statut des stagiaires Code de la sécurité sociale : article D242-2-1 : montant minimal de la gratification

Plus en détail

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 DOSSIER DU PROFESSEUR TUTEUR (maître responsable du stage) Session d' ETE 2008 1. Calendrier 2. Dispositions matérielles 3. Questions fréquemment

Plus en détail

fiche apser natation 2011.doc LES ACTIVITES AQUATIQUES LA NATATION

fiche apser natation 2011.doc LES ACTIVITES AQUATIQUES LA NATATION LES ACTIVITES AQUATIQUES LA NATATION Une activité physique et sportive à encadrement renforcé Date de publication : novembre 2011 Textes de référence : - Circulaire du 21-09 99 : BOEN n 7 Hors Série du

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE GRATUIT

MODELE DE CONVENTION A TITRE GRATUIT Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE GRATUIT CONVENTION DE PARTENARIAT RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES POUR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES CAHIER DES CHARGES Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES Développer l E.N.F, c est s engager dans le cadre d une démarche partagée, à organiser le concept autour des

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire

REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire REGLEMENT INTERIEUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES De la restauration scolaire PREAMBULE : Le service de restauration scolaire est un service public non obligatoire proposé par la ville

Plus en détail

CAP Employé de commerce multi-spécialités UNITÉS CONSTITUTIVES DU REFERENTIEL DE CERTIFICATION

CAP Employé de commerce multi-spécialités UNITÉS CONSTITUTIVES DU REFERENTIEL DE CERTIFICATION UNITÉS CONSTITUTIVES DU REFERENTIEL DE CERTIFICATION 35 Unités constitutives du domaine professionnel Correspondance entre le référentiel de certification et les unités du domaine professionnel Unité 1

Plus en détail

Aptitude professionnelle des salariés et des dirigeants des entreprises exerçant des activités de surveillance

Aptitude professionnelle des salariés et des dirigeants des entreprises exerçant des activités de surveillance Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE SOCIAL/EMPLOI/F ORMATION Date : 21/02/07 N Juridique : 13.07 N Social : 11.07 Activités Privées de Sécurité de Surveillance et de Gardiennage.

Plus en détail

CATÉGORIES DE SORTIES SCOLAIRES. 1ère catégorie 2ème catégorie 3ème catégorie. sans nuitée

CATÉGORIES DE SORTIES SCOLAIRES. 1ère catégorie 2ème catégorie 3ème catégorie. sans nuitée Créteil, le 21 janvier 2014 La directrice académique des services de l éducation nationale, directrice des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Division des élèves, de la

Plus en détail

Sortie scolaire avec nuitée(s)

Sortie scolaire avec nuitée(s) DOVS 4, rue Germain Bleuet - B.P. 2607 80026 Amiens Cedex 1 Sortie scolaire avec nuitée(s) Guide d aide à la constitution du dossier Pour une sortie dans le département de la Somme ou à l étranger Fournir

Plus en détail

BPJEPS AAN Brevet Professionnel Jeunesse, Education populaire et Sportive Activités Aquatiques et de la Natation

BPJEPS AAN Brevet Professionnel Jeunesse, Education populaire et Sportive Activités Aquatiques et de la Natation BPJEPS AAN Brevet Professionnel Jeunesse, Education populaire et Sportive Activités Aquatiques et de la Natation Convention de Stage pédagogique pour la partie effectuée dans le cadre scolaire en conventionnement

Plus en détail

10 semaines avant la date prévue pour le départ

10 semaines avant la date prévue pour le départ Direction des Services Départementaux de l Education Nationale du Calvados Division de l Organisation Scolaire et de la Scolarité : 02.31.45.96.15 Fax : 02.31.45.96.70 Dossier arrivé à la DOSS 4 le : Mel

Plus en détail

Guide pratique : questions-réponses

Guide pratique : questions-réponses Lyon, le 22/09/04 L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale à InspectionAcadémique Politique de santé en faveur des élèves Service médical - Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés

Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés Cadre légal de la formation des assistants maternels agréés -Art. 421-14 de la loi du 27 juin 2005 : «Tout assistant maternel agréé doit suivre une formation dont les modalités de mise en œuvre par le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE

REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE F3D24 REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE 1. Un Chef d établissement a-t-il le droit d exclure un élève et, si oui, à quelles conditions? Dans une école privée sous contrat avec

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail

CONTRAT DE MISE À DISPOSITION D UN TRAVAILLEUR HANDICAPE EA ENTREPRISE

CONTRAT DE MISE À DISPOSITION D UN TRAVAILLEUR HANDICAPE EA ENTREPRISE Exemple d une convention de mise à disposition de travailleur handicapé effectuée dans le cadre des articles D. 5213 81 et suivants du code du travail. CONTRAT DE MISE À DISPOSITION D UN TRAVAILLEUR HANDICAPE

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur d école doit être en mesure d assurer des missions de trois ordres : missions pédagogiques, missions administratives, missions sociales.

Plus en détail

Etape 1 : formation en centre COMITE DEPARTEMENTAL DE CANOE KAYAK DE L HERAULT

Etape 1 : formation en centre COMITE DEPARTEMENTAL DE CANOE KAYAK DE L HERAULT COMITE DEPARTEMENTAL DE CANOE KAYAK DE L HERAULT Formation Aspirant Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs Mention : Eau calme/ Eau vive Etape 1 : formation en centre Comité Départemental de l Hérault www.herault-canoe-kayak.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTÉRIEUR DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE

REGLEMENT INTÉRIEUR DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE ANNEXE REGLEMENT INTÉRIEUR DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE SERVICE JEUNESSE Préambule : En période scolaire, le service Jeunesse de la mairie de Saint-Bon est chargé de l organisation du service de

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 3 janvier 2008 relatif à l agrément des centres de formation professionnelle

Plus en détail

PROCEDURE DE QUALIFICATION POUR LES JUGES DE PLONGEON EN FRANCE (*)

PROCEDURE DE QUALIFICATION POUR LES JUGES DE PLONGEON EN FRANCE (*) FEDERATION FRANCAISE DE NATATION 148 AVENUE GAMBETTA 75980 PARIS COMMISSION FEDERALE DES JUGES ET ARBITRES COMMISSION SPORTIVE FEDERALE DE PLONGEON PROCEDURE DE QUALIFICATION POUR LES JUGES DE PLONGEON

Plus en détail

531235 - Instruction n 86/88 du 02-05-1988. Sommaire BO courant Archives BO Table des matières cumulée BO Sommaire RMLR

531235 - Instruction n 86/88 du 02-05-1988. Sommaire BO courant Archives BO Table des matières cumulée BO Sommaire RMLR Sommaire BO courant Archives BO Table des matières cumulée BO Sommaire RMLR Instruction n o 86/88 du 2 mai 1988 prise pour l application du décret n o 74-725 du 11 juillet 1974 relative à la réglementation

Plus en détail

FICHE D'INFORMATION. Documents à produire pour l inscription au club et la délivrance de la licence:

FICHE D'INFORMATION. Documents à produire pour l inscription au club et la délivrance de la licence: FICHE D'INFORMATION Contacts 1. Alain LEDOS (Président): 06.87.92.11.98 2. Adresse électronique du club: ckvaureal@yahoo.fr, 3. Adresse: Club Canoë Kayak VAUREAL, l'agora - 36 Mail Mendés-France 95490

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE STAGE D INITIATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE STAGE D INITIATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Nom et prénom de l élève : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE STAGE D INITIATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1 ; Vu le code de l éducation, et notamment

Plus en détail

JORF n 0172 du 26 juillet 2013. Texte n 27

JORF n 0172 du 26 juillet 2013. Texte n 27 Le 3 février 2014 JORF n 0172 du 26 juillet 2013 Texte n 27 ARRETE Arrêté du 16 juillet 2013 relatif à l apprentissage de la conduite des véhicules à moteur de la catégorie B du permis de conduire à titre

Plus en détail

ACCUEIL DE GROUPES - SEJOURS A LA CARTE BASE NAUTIQUE A QUIMIAC PIRIAC SUR MER LA TURBALLE

ACCUEIL DE GROUPES - SEJOURS A LA CARTE BASE NAUTIQUE A QUIMIAC PIRIAC SUR MER LA TURBALLE ACCUEIL DE GROUPES - SEJOURS A LA CARTE BASE NAUTIQUE A QUIMIAC PIRIAC SUR MER LA TURBALLE La structure N.P.B. dispose d un panel de labels, chartes de qualité et agréments délivrés par les Ministères

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION COMPLETE OU PARTIELLE CQP

DEMANDE DE VALIDATION COMPLETE OU PARTIELLE CQP Fédération française d athlétisme - Direction Technique Nationale Secteur Formation - 33 avenue Pierre de Coubertin 75013 Paris DEMANDE DE VALIDATION COMPLETE OU PARTIELLE CQP CERTIFICAT DE QUALIFICATION

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

PROJET NATATION 2015/2016 PISCINE PÉGUILHAN

PROJET NATATION 2015/2016 PISCINE PÉGUILHAN PROJET NATATION 2015/2016 PISCINE PÉGUILHAN GROUPE SCOLAIRE : Enseignant Période Jour Départ bus Ecole Entrée dans l eau Sortie de l eau Retour 1 PRESENTATION Règles générales de fonctionnement page 3

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail