PROCÉDURE DE GESTION DES AUDITS INTERNES ET EVALUATIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÉDURE DE GESTION DES AUDITS INTERNES ET EVALUATIONS"

Transcription

1 1/5 AUDIT INTERNE Audit : examen méthodique et indépendant qui permet de déterminer si les activités (des personnes auditées) et les résultats relatifs à la qualité répondent aux dispositions préétablies. L audit constate également si ces dispositions sont mises en œuvres de façon efficace pour atteindre les objectifs prévus. L auditeur doit donc mesurer l efficacité des pratiques. Champs d application d un audit : le responsable assurance qualité, en collaboration avec les membres de la direction, définit les éléments du système qualité et les activités qui devront être audités. Fréquence d audit : les audits internes sont définis selon le besoin. Equipe d auditeurs : elle sera composée d une ou deux personnes : un responsable d audit et éventuellement un assistant. Référentiel d audit : il s agit des documents principaux et documents résultants, nécessaires à l équipe d auditeurs pour réaliser l audit dans de bonnes conditions. Ecart : - différence entre l écrit et la référence (référentiel de labellisation) - différence entre l écrit et la pratique - manque d efficacité des pratiques

2 2/5 LOGIGRAMME : DEROULEMENT D UN AUDIT QUI RAQ ETAPES Planning des audits DOCUMENT Direction Validation oui non Service qualité Auditeurs Avis d audit et diffusion Préparation du questionnaire d audit Réalisation de l audit Rédaction du rapport d audit Membres réunion qualité Auditeurs / responsable des services audités Réunion qualité : décision ou non d actions correctives Diffusion du rapport d audit suivi des actions correctives : alimentation du Plan Amélioration Qualité Service qualité Archivage du rapport d audit PREPARATION DE L AUDIT Avis d audit En fonction du planning d audit, le service qualité crée un avis. Cet avis définit : - l équipe d auditeurs - la date de l audit - le champ d application - le lieu Cet avis est diffusé au demandeur, aux auditeurs et audités ; à la direction et aux responsables hiérarchiques des auditeurs et audités.

3 3/5 Questionnaire et plan de l audit Afin de préparer le questionnaire d audit, le service qualité remet à l auditeur l ensemble des documents nécessaires à la réalisation de l audit. A l aide des documents de référence, les auditeurs fabriqueront un questionnaire d audit. Celui-ci est constitué de questions ouvertes et fermées, il servira de fil conducteur tout au long de l audit. Il est conservé avec le rapport d audit, et peut resservir pour les audits suivants si entre temps il n y a pas eu d évolution de la procédure. Commencer l audit d un secteur par la rencontre avec le responsable, Commencer par une question d ordre général Ne poser une seule question à la fois Parler peu mais écouter Ne pas sortir du domaine audité Avoir un vocabulaire adapté Recouper les questions et les réponses Avoir la mémoire des faits constatés (prise de notes) REALISATION DE L AUDIT Durant l audit, l auditeur doit s attacher à : rappeler les objectifs avant de commencer (rappels et conseils lors de la «réunion d ouverture»), noter les réponses, ne pas hésiter à reformuler les questions et réponses (pour assurer la bonne compréhension), recueillir toutes les preuves appuyant les réponses des audités, préciser à l audité, avant de le quitter les écarts constatés. Durant l audit, auditeurs et audités doivent travailler en toute sérénité et tranquillité. En particulier, le supérieur hiérarchique ne pourra auditer son propre service.

4 4/5 Exemple de discours d ouverture de l audit : - se présenter - nous sommes ici, pour s assurer du bon fonctionnement et de l efficacité du système qualité du service de radiologie. - nous ne sommes pas ici pour VOUS juger mais pour juger le PROCESSUS - rappeler les objectifs du service et de l audit interne : o comme vous le savez, la direction est engagée dans une démarche qualité, afin d obtenir une labellisation o il faut maintenir ce niveau de qualité, et améliorer ce qui ne va pas. o Nous essayons de progresser et d être plus à l écoute des patients/clients (questionnaires de satisfaction), et plus à l écoute du personnel (via notamment les audits) o Nous souhaitons voir si les procédures que nous auditons aujourd hui sont toujours d actualité, et si elles sont applicables, appliquées et efficaces et dans le cas contraire, étudier, ensemble, pourquoi elles ne le sont pas. - comment va se dérouler cet audit : o nous allons vous poser des questions sur votre travail de tous les jours, en particulier sur le processus à auditer o nous noterons vos réponses. Il est important de nous dire ce que vous faites réellement, car l audit est un état des lieux, une photographie de ce qui est fait. o Plus tard, nous comparerons vos réponses au modèle (c est-à-dire la procédure), et nous verrons s il existe des écarts, des différences importantes. Nous afficherons le rapport d audit dans tous les services audités, et nous analyserons les résultats en réunion qualité Début : «Vous êtes prêt? Allons-y, 1 ère question.» Fin : «Nous avons terminé avec nos questions, quant à vous, avez-vous des questions, suggestions? nous vous laissons poursuivre votre travail, merci encore et à bientôt.» Demander des détails, des preuves Ecouter, laisser le temps de répondre, et de réfléchir essayer de ne pas influencer les réponses : rester le plus impartial possible ne pas se moquer, rester toujours poli et respectueux rester calme

5 5/5 CONSTRUCTION ET PRESENTATION DU RAPPORT D AUDIT Dans la mesure du possible, la présentation du rapport a lieu lors des réunions qualité où il y a validation des actions correctives éventuelles. Après avoir été signé par les auditeurs et le responsable du service, le rapport d audit est diffusé aux auditeurs, aux services audités. EVALUATION DE BONNES PRATIQUES Caractéristiques des évaluations de bonnes pratiques professionnelles réalisées dans la clinique : - décidées selon les besoins de l activité, en fonction des dérives observées, et des objectifs «qualité» prévus. - inopinées ou non. - elles portent sur un geste technique, une pratique spécifique et définies ou un enregistrement. - Pour faciliter l enregistrement de ces évaluations un support (type «lite de point de contrôle») est préparé. Ce support permettra également de réitérer l évaluation et d observer ou non les améliorations. - observations de la pratique avec ou sans entretien. - l observateur peut évaluer son propre service. - une évaluation peut être continue ou ponctuelle. - le résultat est communiqué au responsable qualité et éventuellement aux personnes dont la pratique a été observée. - le suivi des évaluations est tenu par le responsable qualité qui présente le bilan au comité de pilotage et à la direction. Diffusion : Intranet Rédigé par : Mme Nadine OUACHENE Responsable Qualité Vérifié et validé par : Docteur François GOUBAULT Médecin Radiologue Directeur Qualité Approuvé par : Mme Nadine OUACHENE Responsable Qualité

L'audit interne. Si vous ne savez pas comment poser la bonne question, vous ne découvrirez rien. Edwards Deming

L'audit interne. Si vous ne savez pas comment poser la bonne question, vous ne découvrirez rien. Edwards Deming L'audit interne Si vous ne savez pas comment poser la bonne question, vous ne découvrirez rien. Edwards Deming Marie-Hélène GENTIL - Maître de Conférences marie-helene.gentil@u-bordeaux.fr Université de

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES TKM L AUDIT PROCESSUS SOMMAIRE

LES FICHES PRATIQUES TKM L AUDIT PROCESSUS SOMMAIRE LES FICHES PRATIQUES TKM L AUDIT PROCESSUS SOMMAIRE DEFINITION... 2 OBJECTIFS VISES... 2 ASPECTS PSYCHOLOGIQUES D UN AUDIT... 3 PRINCIPES DE BASE... 3 ACTEURS CONCERNES :... 4 ORGANISATION... 4 VOCABULAIRE...

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE

GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE GROUPE REGIONAL D IDENTITOVIGILANCE Présentation du groupe de travail et des travaux envisagés Organisation du groupe Pilotage global : GCS e-santé PACA Pour chaque thème de travail 1 niveau : le groupe

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

GESTION DOCUMENTAIRE

GESTION DOCUMENTAIRE 1/7 La structure du système documentaire Le système documentaire est constitué de documents de nature différente hiérarchisés selon une pyramide à trois niveaux : Procé dures Instructions de travail (modes

Plus en détail

Questionnaires. Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes :

Questionnaires. Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes : Annexe No.2 Questionnaires Premier objectif Les questions pour les dirigeants d entreprises ou d une équipe sont les suivantes : 1. Dans votre entreprise ou dans votre service, pensez-vous que la gestion

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique Page: 1/6 PROCESSUS DE CONTRÔLE Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique 1. LES ETAPES DU CONTROLE 2. LEXIQUE 3. MODE DE TRAITEMENT DES ECARTS Page: 2/6 1/ LES ETAPES DU CONTRÔLE 1 - DEMANDE

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Politique d approbation des mémoires internationaux

Politique d approbation des mémoires internationaux Contexte et objet Politique d approbation des mémoires internationaux Document 215033 Un «mémoire» est soit la réponse officielle de l Institut à un appel à commentaires, soit un ensemble de commentaires

Plus en détail

BILLET Benoit COGNE Martin JUIGNE Aurélien TAOUS Amin

BILLET Benoit COGNE Martin JUIGNE Aurélien TAOUS Amin BILLET Benoit COGNE Martin JUIGNE Aurélien TAOUS Amin Audit Un audit est une vérification faite par un tiers dans le but de vérifier si les exigences d une norme sont bien appliquées dans une organisme.

Plus en détail

Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une feuille de route.

Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une feuille de route. La Chambre d Agriculture vous accompagne dans la réussite de votre projet Première étape Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une

Plus en détail

ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L

ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L ARC / PREMIER DOSSIER DU MOIS DE SEPTEMBRE 2012 L Audit Global Partagé et le BIC (Bilan Initial de Copropriété) : une démarche et une méthode innovantes au service de la rénovation des copropriétés À la

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE DE CERTIFICATION DE SERVICE

DEMARCHE QUALITE DE CERTIFICATION DE SERVICE DEMARCHE QUALITE DE CERTIFICATION DE SERVICE Dans l optique d une satisfaction constante des voyageurs et des autorités organisatrice, les membres du réseau REUNIR s engage à mettre en œuvre une démarche

Plus en détail

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat

Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Conseil Qualité - Audit - Formation Devenir auditeur interne du système 17025 des laboratoires d hydrobiologie de l Etat Formation IFORE 1 er, 2 et 3 avril 2014 DREAL Centre par Audit interne dans un laboratoire

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique Version du 1 er juin 2012 Le référentiel est protégé par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle, notamment

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION: ANALYSE SEMANTIQUE II. CONTENU ET ELEMENTS DE LA COMMUNICATION III. PRINCIPALES QUESTIONS A SE POSER

Plus en détail

Guide de l apprenant. Guide de l apprenant. Les nouvelles technologies au service de la pédagogie

Guide de l apprenant. Guide de l apprenant. Les nouvelles technologies au service de la pédagogie Guide de l apprenant Guide de l apprenant Les nouvelles technologies au service de la pédagogie Sommaire Quels seront les bénéfices de votre formation? Page 3 Comment se déroule la formation et quel est

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel

Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel Annexe 3 du Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France : Précisions relatives au Référentiel I. Chapitres optionnels du référentiel QUALITE TOURISME Offices de Tourisme de France Cette partie permet

Plus en détail

ISO 9001:2015 ET ISO 14001:2015 ETES-VOUS PRÊT? *Avançons en confiance. Move Forward with Confidence*

ISO 9001:2015 ET ISO 14001:2015 ETES-VOUS PRÊT? *Avançons en confiance. Move Forward with Confidence* ISO 9001:2015 ET ISO 14001:2015 *Avançons en confiance. ETES-VOUS PRÊT? Move Forward with Confidence* POURQUOI UNE VERSION 2015? Le monde change. L économie, les enjeux environnementaux et technologiques

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS

RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS RAPPEL DES PROCEDURES DE CERTIFICATIONS ELABORATION D UN DOSSIER ET SA SOUTENANCE PRODUIRE UNE SEQUENCE VIDEO ET L EXPLOITER DANS LE CADRE D UNE ANALYSE PEDAGOGIQUE Certification : UC 1.2.3.4.5.6.7.8 &

Plus en détail

PROCEDURE DE MAITRISE DOCUMENTAIRE

PROCEDURE DE MAITRISE DOCUMENTAIRE Page 1 sur 6 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence /V01 /V02 /V03 /V04 /V05 /V06 /V07 /V08 /V09 07/PR/001/01/V10 Titre et objet de la révision PROCEDURE DE MAITRISE DU MANUEL QUALITE - Réactualisation

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Le management environnemental

Le management environnemental Le management environnemental L application de la norme Iso14001 USTV Cambrai, année 2008-09 Management environnemental Iso 14001 n 1 Le management environnemental La norme Iso 14001 Ce qu elle est / n

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

Comment réussir ce rendez-vous annuel?

Comment réussir ce rendez-vous annuel? Direction des Ressources Humaines Guide pratique de l évaluateur pour L Entretien Annuel Campagne 2011 Comment réussir ce rendez-vous annuel? 1 1. L entretien annuel, qu est- ce que c est? Un temps de

Plus en détail

Lignes Directrices pour le testing et la validation des outils WP3

Lignes Directrices pour le testing et la validation des outils WP3 Développer les compétences clés en formation professionnelle: Outils Pédagogiques Clés - les Savoir-Faire Comportementaux pour l inclusion dans l emploi Lignes Directrices pour le testing et la validation

Plus en détail

La matrice Indicateurs ou

La matrice Indicateurs ou La matrice Indicateurs ou Un outil simple pour bien démarrer sa démarche ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com

Plus en détail

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité 8 ème journée professionnelle de l ANTAB - 21 Octobre 2011 Fatima TOUBAIS Ingénieur qualité Accréditation des Laboratoires Direction

Plus en détail

Certification ISO 9001 v2000 afin :

Certification ISO 9001 v2000 afin : Objectif OBJECTIF d UNE CERTIFICATION ISO 9001 Certification ISO 9001 v2000 afin : de fiabiliser et d orienter l ensemble des processus de l entreprise vers la satisfaction de ses clients De mettre en

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE CHAPITRE 1 STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE Ce que vous apprendrez dans ce chapitre Réunir les informations indispensables pour établir votre stratégie marketing

Plus en détail

LimeSurvey. Pour obtenir un compte sur le LimeSurvey de l Université de Genève, remplissez le formulaire de demande en ligne.

LimeSurvey. Pour obtenir un compte sur le LimeSurvey de l Université de Genève, remplissez le formulaire de demande en ligne. Guide utilisateur v.1 Janvier 2013 NTICE LimeSurvey LimeSurvey est un logiciel open-source qui vous permet de créer des questionnaires (test, enquêtes, formulaire d inscription, etc.) en ligne. Il vous

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Charte d utilisation des réseaux/médias sociaux numériques IUT de Rennes

Charte d utilisation des réseaux/médias sociaux numériques IUT de Rennes Charte d utilisation des réseaux/médias sociaux numériques IUT de Rennes 1/8 Les réseaux sociaux font aujourd hui partie intégrante de notre quotidien. Les lieux d échanges sur internet sont de plus en

Plus en détail

Accueil et Formations du personnel recruté en Stérilisation Centrale. Présenté par Dany GAUDELET et le Dr. Julien MOLINA

Accueil et Formations du personnel recruté en Stérilisation Centrale. Présenté par Dany GAUDELET et le Dr. Julien MOLINA Accueil et Formations du personnel recruté en Stérilisation Centrale Présenté par Dany GAUDELET et le Dr. Julien MOLINA PLAN Introduction Réglementation Circuit du personnel Procédure de Formation Accueil

Plus en détail

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats

ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Saint-Brieuc le 30 janvier 2012 ÉVALUATION INTERNE Synthèse des résultats Madame, Monsieur, L Association de Protection des Majeurs Côtes d Armor, son groupe de pilotage évaluation interne et moi-même

Plus en détail

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies.

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Vous êtes entre de bonnes mains avec BSI. Notre gamme de solutions efficaces de gestion des risques permettra à votre organisation

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Grille d éligibilité au télétravail

Grille d éligibilité au télétravail Grille d éligibilité au télétravail Ce document a pour vocation d aider les candidats au télétravail à réaliser un auto diagnostic sur leurs aptitudes à exercer une partie de leur activité à domicile.

Plus en détail

Canada Service Canada Service Canada Service Canada Service Canada Service Canada Se. Protocole de service. Aidez-nous à mieux vous servir

Canada Service Canada Service Canada Service Canada Service Canada Service Canada Se. Protocole de service. Aidez-nous à mieux vous servir d rvice Canada rvice Canada rvic d rvice Canada rvice Canada rvice rv d rvice Canada rvice Canada rvice d rvice Canada rvice Canada rvice rv d rvice Canada rvice Canada rvice rv d rvice Canada rvice Canada

Plus en détail

Certification V2014. L audit de processus. «D une logique analytique à une logique systémique» 17/02/2015. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1

Certification V2014. L audit de processus. «D une logique analytique à une logique systémique» 17/02/2015. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Certification V2014 L audit de processus «D une logique analytique à une logique systémique» 17/02/2015 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 «C est par le prisme de la gestion des risques a priori et a posteriori,

Plus en détail

Mise en place d une démarche qualité dans un système d information

Mise en place d une démarche qualité dans un système d information Mise en place d une démarche qualité dans un système d information IMGT The international ImMunoGeneTics information system Laëtitia Regnier, IE Bioinformatique, Responsable Management de la Qualité (RMQ).

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence!

Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence! Bourses du CRSH, FQRSC et FARE pour les étudiants des cycles supérieurs : Comment aider nos étudiants à obtenir des bourses d excellence! Chaque rentrée scolaire, une nouvelle cohorte d étudiants est amenée

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Prestation de Certification CERTIFICATION-D D-Indice 7 Applicable le 09//009 CERTIFICATION D Indice 7 Page /7 GLOBAL sas 8, rue du séminaire

Plus en détail

Formation à distance ou en centre de formation Année 2016. Formation Anglais du secteur équin. Réalisez votre projet grâce à nos formations

Formation à distance ou en centre de formation Année 2016. Formation Anglais du secteur équin. Réalisez votre projet grâce à nos formations Formation à distance ou en centre de formation Année 2016 Formation Anglais du secteur équin Réalisez votre projet grâce à nos formations FORMATION ANGLAIS DU SECTEUR EQUIN PUBLIC Professionnels du secteur

Plus en détail

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001 Méthodologie d Accompagnement de Projet de Certification ISO 9001 Janvier 2011 Postulats ISO 9001, c est : Maîtriser ce que l on fait Savoir s améliorer On part du principe que : Le niveau de maîtrise

Plus en détail

Semaine 0 :: Installation et présentation de Python

Semaine 0 :: Installation et présentation de Python Semaine 0 :: Installation et présentation de Python Ce document est un complément des vidéos présentes dans le MOOC. 1. Installation de Python L environnement Python est disponible sur de nombreuses plates

Plus en détail

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

DÉMARCHE QUALITÉ POUR L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

DÉMARCHE QUALITÉ POUR L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E DÉMARCHE QUALITÉ POUR L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E RAPPORT D AUDIT DE LABELLISATION Dénomination de de la structure : Entité auditée : Type d audit blanc de labellisation de renouvellement) Nom de l auditeur

Plus en détail

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH Questionnaire test COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la Maison départementale

Plus en détail

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds

La FNSF est membre de la Fédération Mondiale des Sourds (FMS), de l Union Européenne des Sourds Fédération Nationale des Sourds de France Siège Administratif : 41, rue Joseph Python 75020 PARIS Fax : 01 40 30 18 21 - E-mail : contact@fnsf.org Reconnue d'utilité Publique - décret du 24 septembre 1982

Plus en détail

LES CQP DE LA CPNE/IH

LES CQP DE LA CPNE/IH LES CQP DE LA CPNE/IH JALONS DES TRAJECTOIRES PROFESSIONNELLES CQP EMPLOYE(E) QUALIFIE(E) DE RESTAURATION COLLECTIVE DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE PARTIE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

Répartition des réponses

Répartition des réponses Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée sur l'accueil global de la Préfecture (réalisée auprès des usagers du er au septembre 04) L'enquête de satisfaction sur l'accueil global de la préfecture

Plus en détail

Questionnaire de satisfaction

Questionnaire de satisfaction Questionnaire de satisfaction EVA-QS-FT-01 Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration continue de la qualité. Dans ce cadre, un recueil de votre satisfaction est effectué par le biais

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Projet soutenu par l ARS dans le cadre de la démocratie sanitaire Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Mercredi 25 juin 2014 C est quoi un CVS? OBJECTIF DE LA LOI : promouvoir

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium 1 Audits internes Olivier Detongre IPH - Belgium OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007 FEDERAL PUBLIC SERVICE (FPS) HEALH, FOOD CHAIN SECURITY AND ENVIRONMENT 2 1. Exigences des Normes Norme ISO 17025

Plus en détail

PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES

PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES PRO 2 PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES Version A Création 21/06/06 NOM FONCTION SIGNATURE EMISSION Véronique MINZER Animatrice Qualité VERIFICATION Véronique MINZER Animatrice Qualité Validation Denis

Plus en détail

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage Présenté par: +20 ans d expérience. de culture polyvalente et de recherches en matière sûreté-sécurité Date de la présentation: 2013 Concurrentiel. DANS LA PRESTATION SECURITE SURVEILLANCE GARDIENNAGE

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

LE PROJET D AUDITS DE PERFORMANCE DANS L ASSURANCE MALADIE. Couverture

LE PROJET D AUDITS DE PERFORMANCE DANS L ASSURANCE MALADIE. Couverture LE PROJET D AUDITS DE PERFORMANCE DANS L ASSURANCE MALADIE Couverture 1 Sommaire 1. Les audits dans l Assurance Maladie 2. Le SMI et les audits de performance 3. Les documents proposés (en cours de finalisation)

Plus en détail

Guide de saisie des objectifs MBR

Guide de saisie des objectifs MBR Guide de saisie des objectifs MBR Sommaire I- Le MBR, définition 1- Population concernée 2- Période de référence 3- Taux du MBR 4- Répartition des objectifs 5- Objectif entreprise 6- Objectifs individuels

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Information Urgente de de Sécurité

Information Urgente de de Sécurité Medtronic (Suisse) AG Talstrasse 9 Postfach 449 CH-3053 Münchenbuchsee / BE Tel. 031 868 01 00 Fax 031 868 01 99 swisscontact@medtronic.com www.medtronic.ch Information Urgente de de Sécurité Recommandations

Plus en détail

Centre de service clientèle

Centre de service clientèle Centre de service clientèle Le mécanisme de réponse des appels entrant et sortants du centre de service clientèle de «Tamweelcom». Méthodes de collecte des données, des demandes des consommateurs et des

Plus en détail

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Partie 2 SOMMAIRE v Les objectifs du Document Unique v Quelques Recommandations v L évaluation Professionnels Une démarche Méthodologique 25-06- 2015 Isabelle Weissberger Président de BW Consultants Précédemment

Plus en détail

Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Comme vous le savez, nous considérons l engagement comme un facteur essentiel pour l efficacité de notre entreprise. Suite à l enquête d engagement 2014 déployée

Plus en détail

de clients satisfaits de la qualité de traitement des sinistres CHARTE QUALITé ASSURANCE Pierrick COULANGE Agent Général d Assurance

de clients satisfaits de la qualité de traitement des sinistres CHARTE QUALITé ASSURANCE Pierrick COULANGE Agent Général d Assurance Ce professionnel de l assurance est contrôlé par une société indépendante CHARTE QUALITé ASSURANCE Agent Général d Assurance 223 Av du Maréchal Foch - BP 121 78700 CONFLANS STE HONORINE : 01 34 90 15 15

Plus en détail

Un métier, plusieurs conditions d exercice

Un métier, plusieurs conditions d exercice Fiche d animation Compétence A2 Un métier, plusieurs conditions d exercice Objectif Distinguer les conditions d exercice des métiers selon leur environnement : PME, artisanat, grande entreprise, travailleur

Plus en détail

Bilan année : Objectifs année :

Bilan année : Objectifs année : ENTRETIEN ANNUEL COMMERCIAUX Bilan année : Objectifs année : Société : Service : Date de l entretien : Evaluateur : Collaborateur évalué : Lieu de l entretien : Durée de l entretien : ENTRETIEN ANNUEL

Plus en détail

MILLOGICIEL INC. Distribution de logiciels pour le camionnage 6400, 27ième Avenue MONTREAL, H1T 3J7 (450) 975-8338 www.millogiciel.

MILLOGICIEL INC. Distribution de logiciels pour le camionnage 6400, 27ième Avenue MONTREAL, H1T 3J7 (450) 975-8338 www.millogiciel. SUR LA SATISFACTION DU CLIENT 1-Veuillez évaluer notre service de formation Le formateur - A expliqué l objectif de la formation; - A expliqué le contenu de la formation; - A fait connaître la durée de

Plus en détail

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015

Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Principales évolutions de l ISO 9001 v2015 Préparez-vous en toute sérénité! «Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital» 19 novembre 2015 Programme Panorama des normes ISO 9001:2015 (et

Plus en détail