COMPTABILITE DE GESTION TOURISTIQUE CTB / CTB-1600

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTABILITE DE GESTION TOURISTIQUE CTB-22143 / CTB-1600"

Transcription

1 Faculté des sciences de l administration École de comptabilité PLAN DE COURS Hiver 2009 Le 23 décembre 2008 COMPTABILITE DE GESTION TOURISTIQUE CTB / CTB-1600 Ce cours est un cours spécifique au programme de Certificat en gestion touristique. Il ne correspond à aucun cours du Baccalauréat en administration des affaires, ni aucun cours des certificats en administration et en comptabilité. Par conséquent, aucune équivalence ne peut être obtenue. Enseignante : Tania Dubé Université Laval 2325, rue de la terrasse Pavillon Palasis-Prince, local 4234 Québec (Québec) G1V 0A6 Téléphone : , poste 3046 Secrétaire : Louise Têtu Université Laval 2325, rue de la terrasse Pavillon Palasis-Prince, local 5247 Québec (Québec) G1V 0A6 Téléphone : , poste 7572 CE PLAN DE COURS N EST VALIDE QUE POUR LA SESSION COURANTE. LES VOLUMES, NOTES DE COURS ET DATES PEUVENT ETRE MODIFIES POUR LA PROCHAINE SESSION. EN CE QUI CONCERNE L ABSENCE AUX EXAMENS, VOUS TROUVEREZ LA POLITIQUE DE L ÉCOLE A L ADRESSE WEB SUIVANTE : DANS LE CADRE DE CE COURS, TOUTE COMMUNICATION DOIT SE FAIRE EN UTILISANT L ADRESSE NORMALISEE DE L UNIVERSITE LAVAL CETTE ADRESSE CONSTITUE EGALEMENT LE MOYEN DE COMMUNICATION OFFICIEL DE L ENSEIGNANT VERS L ETUDIANT. L ETUDIANT EST DONC RESPONSABLE DE VERIFIER REGULIEREMENT LES COURRIELS REÇUS A SON ADRESSE LE REGLEMENT DISCIPLINAIRE A L INTENTION DES ETUDIANTS FAIT ETAT DE PRES D UNE VINGTAINE D INFRACTIONS D ORDRE ACADEMIQUE PASSIBLES DE SANCTIONS. AFIN D EVITER DE VOUS EXPOSER A DES CONSEQUENCES ALLANT DE L ATTRIBUTION D UN ECHEC DANS UN COURS A L EXPULSION DEFINITIVE DE L UNIVERSITE, CONSULTEZ LE SITE WEB SUIVANT : VOUS Y TROUVEREZ TOUTE L INFORMATION UTILE POUR PREVENIR LE PLAGIAT. 1

2 1. INTRODUCTION Ce cours de comptabilité s adresse à des personnes qui n'ont jamais étudié la comptabilité. Il constitue une introduction sommaire à la comptabilité financière, tant au niveau de la préparation que de l'utilisation des états financiers. Ce cours vous sensibilisera à l utilisation de l information comptable que vous produirez. Ce cours vous permettra de comprendre le fonctionnement du système comptable et vous serez ainsi mieux préparé pour comprendre les éléments produits dans les états financiers et les limites de la comptabilité. Enfin, une partie du cours portera sur les concepts et techniques de base de la comptabilité de gestion. 2. OBJECTIFS GÉNÉRAUX DU COURS Les gestionnaires d entreprises ont besoin d information pour la prise de décision, et le premier système d information qu ils sont à même d utiliser est le système comptable de l entreprise. Ce cours d introduction à la comptabilité générale s adresse à des personnes qui n'ont jamais étudié la comptabilité. On y aborde les éléments de base de la préparation et de l'utilisation des états financiers. Il vise aussi à développer chez l'étudiant sa capacité à comprendre le fonctionnement du système comptable, depuis l'inscription d'une opération dans les registres comptables, jusqu'à la préparation d'un jeu complet d'états financiers. Par la suite, il sera en mesure de lire, de comprendre, d interpréter et d analyser sommairement les états financiers. Il apprendra à connaître les limites ainsi que les contraintes de la comptabilité financière, et comprendra les choix de conventions comptables qui s'imposent. La seconde partie du cours est un complément essentiel à la formation d un futur gestionnaire. Nous cherchons à initier l'étudiant aux concepts et outils utilisés en comptabilité de management. Ce cours amènera l'étudiant à se familiariser avec les notions et les techniques fondamentales en comptabilité de management utilisées dans différents contextes de prise de décision. Au terme de ce cours, l'étudiant sera en mesure de connaître et d'appliquer les notions apprises dans différents types d'organisations tels que l'entreprise de transformation ou de service, l'organisme sans but lucratif ou l'entité du secteur public ou parapublic. 2

3 3. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES ET CONTENU DES SÉANCES Séance 1 : Les concepts fondamentaux de la comptabilité Expliquer l objectif fondamental de la comptabilité, le rôle de la communication d information comptable aux utilisateurs. Identifier les principaux utilisateurs des états financiers et leurs besoins d'information pour la prise de décision, ainsi que les situations qui pourraient représenter des problèmes d éthique liés à l information comptable. Expliquer l expression Principes comptables généralement reconnus. Décrire les principaux éléments des états financiers. Expliquer le fonctionnement de l équation comptable et analyser les effets des transactions sur les éléments la constituant. Établir un bilan. Décrire brièvement les principales formes d entreprises. Séance 2 : L enregistrement des opérations et l équation comptable Expliquer la nature des comptes. Expliquer le cycle comptable. Comprendre et appliquer les notions de débit et crédit. Expliquer la nature et l utilité du journal général et du grand livre. Passer des écritures au journal général. Effectuer des reports au grand livre et établir la balance de vérification. Séance 3 : L état des résultats, l état des capitaux propres et le bilan Décrire les principaux éléments de l état des résultats et des capitaux propres. Expliquer les règles du débit - crédit concernant les comptes de l état des résultats. Passer des écritures de journal pour enregistrer des opérations touchant les comptes de résultats. Décrire les liens qui existent entre les 3 états financiers. 3

4 Séances 4 et 5 : Les principes comptables et la mesure du bénéfice net (2 séances) Expliquer les relations qui existent entre les principes comptables, les normes de vérification et l information comptable; expliquer le besoin de normes dans le processus d information des utilisateurs. Comprendre la notion d exercice, sa durée qui doit être égale dans le temps, ainsi que la nécessité des écritures de régularisation. Inscrire des écritures de régularisation aux livres et expliquer leur bien-fondé; expliquer la nature des écritures de fermeture. Expliquer les effets de l inscription d une écriture de régularisation sur la balance de vérification non régularisée. Établir des états financiers à partir d une balance de vérification régularisée; compléter le cycle comptable en enregistrant aux livres les écritures de fermeture. Inscrire les encaissements et décaissements des produits à recevoir et des charges à payer ayant fait l objet d écritures de régularisation. Déterminer les différentes sections du bilan et y classer les éléments de l actif, du passif afin de préparer un bilan ordonné; expliquer comment cette présentation répond aux besoins d information des différents utilisateurs. Utiliser le chiffrier comme outil pour préparer les écritures de régularisation à passer aux livres; expliquer le rôle du chiffrier dans le cycle comptable; à partir du chiffrier, établir des états financiers. Séance 6 : La comptabilité des entreprises commerciales Expliquer l application et la comptabilisation de la TPS et de la TVQ; effectuer toutes les opérations reliées à l inscription, la gestion et le paiement de ces taxes. Comptabiliser les opérations relatives à l achat et la revente de marchandises. Expliquer la nature des éléments composant le coût des marchandises vendues; expliquer l importance de la marge brute pour les utilisateurs. Établir le chiffrier d une entreprise commerciale lorsque celle-ci utilise la méthode de l inventaire périodique. Effectuer les écritures de régularisation et de clôture d une entreprise commerciale. Expliquer les écritures de régularisation relatives à la comptabilisation du stock, établir le chiffrier ainsi que les écritures de régularisation et de clôture s y rapportant. Distinguer un système d inventaire périodique d un système d inventaire permanent. 4

5 Séance 7 : Les systèmes comptables et la rémunération Décrire les cinq éléments d un système comptable. Décrire le rôle des logiciels comptables ainsi que l importance des enregistrements électroniques des transactions. Expliquer l importance et l utilisation des journaux auxiliaires pour économiser du temps. Expliquer la relation entre les grands livres auxiliaires et les comptes collectifs; expliquer les moyens de contrôle reliés à la conciliation des soldes de ceux-ci. Dresser une liste des comptes issus d un grand livre auxiliaire et expliquer son utilité dans la gestion de l entreprise et les besoins d information ainsi comblés. Expliquer et déterminer les différentes retenues salariales. Calculer les montants à inscrire dans le journal des salaires et passer les écritures pour comptabiliser la rémunération et le décaissement. Calculer et inscrire les charges sociales aux livres ainsi que leur décaissement. Calculer et inscrire au journal général les avantages sociaux ainsi que leur règlement; faire ressortir l importance de cette charge par rapport à la masse salariale. Connaître et comprendre l impact de la comptabilisation des pourboires sur la charge salariale de l entreprise. Du 2 au 8 mars 2009, SEMAINE DE LECTURE Séances 8 et 9 : La comptabilité de gestion Faire la différence entre les objectifs de la comptabilité financière et la comptabilité de gestion. Définir les différentes marges (marge brute, nette, sur coût variable). Distinguer les frais fixes et variables, directs et indirects, contrôlables et incontrôlables. Trouver le point mort d un projet ou d une entreprise donnée par l analyse coût volume bénéfice. Établir la contribution marginale d un produit; faire le lien avec la capacité maximale dans le cadre de l acceptation d une commande spéciale. Utiliser le coût de revient pour décider de l établissement d un prix de vente. 5

6 Séance 10 : Les états financiers prévisionnels (budget d opération et le contrôle) Expliquer la nature d un budget d opération. Définir le contrôle budgétaire; en distinguer les avantages et les inconvénients. Utiliser différentes méthodes de répartition de frais communs pour obtenir le coût complet. Comparer les données réelles avec le budget d opération pour dégager les écarts, et les expliquer. Comparer les ratios de gestion et ceux du secteur pour établir la performance de l entreprise. Produire un budget d opération. Séances 11, 12 et 13 : Les flux de trésorerie (budget de caisse, fonds de roulement) Établir un rapport sur les encaissements et les décaissements pour une période donnée; comparer ce rapport avec le budget d opération. Comprendre la différence entre les activités d exploitation, de financement et d investissement. Établir un état des flux de trésorerie simple en utilisant la méthode indirecte, et comprendre les liens entre les composantes de l état des flux; définir la marge d autofinancement de l entreprise. Expliquer comment l utilisateur peut faire la différence entre la rentabilité et la solvabilité en comparant l état des flux de trésorerie et l état des résultats. Expliquer comment un utilisateur peut se servir d un jeu d états financiers pour se faire une idée de la solvabilité d une entreprise. Connaître les objectifs de l état des flux de trésorerie. Utiliser les états financiers pour déterminer les effets sur les liquidités de toute une gamme d opérations commerciales. Nommer quelques transactions qui n ont aucun effet sur les liquidités. Comprendre comment gérer un fonds de roulement. Faire le lien entre les flux de trésorerie et l analyse par ratios des états financiers. Expliquer comment interpréter un ratio. Expliquer l utilité des ratios dans le processus d analyse financière. Évaluer la situation de l entreprise sur les aspects de la liquidité, de la rentabilité, de la gestion. Utiliser des éléments comparatifs afin de porter un jugement (ratios sectoriels ou historiques). 6

7 4. APPROCHES PÉDAGOGIQUES ET CHEMINEMENT D APPRENTISSAGE SUGGÉRÉ o La somme de travail exigée pour la réussite de ce cours est estimée à 135 heures, soit en moyenne 9 heures par semaine. o Les exercices suggérés à chaque séance permettent à l étudiant d évaluer sa compréhension de la matière. o Il y a un site Internet à votre disposition ( o Vous y trouverez l information concernant le cours. Pour tout problème d ordre technique, veuillez communiquer avec le comptoir d aide APTI : ou , poste 6258 ou présentez vous au local o Vous devez avoir une connaissance de base du logiciel Excel. Accès au forum : un forum est un endroit où vous pouvez poser des questions, répondre aux questions des autres, et voir les réponses aux questions qui ont été posées. J irai faire des visites régulières. Plan de cours : le présent document. Horaire et responsable : voir mes coordonnées. Acétates : hebdomadaires et reliées aux lectures et/ou notes de cours. Exercices : gabarit pour exercices et solutions aux exercices du livre. Résultats : dès que des résultats de travaux ou d examens seront disponibles, ils seront affichés dans WebCT. 5. MATÉRIEL DIDACTIQUE (DISPONIBLE AU PAVILLON DESJARDINS) Les volumes de référence sont les suivants : LARSON, Jenson., CARROLL, LEGARE, PERRON, Initiation à la comptabilité générale, Volume I, 8 e édition. Montréal : Éditions Chenelière/McGraw-Hill, Le Tourisme c est votre affaire, Presses de l Université du Québec

8 6. MÉTHODES D ÉVALUATION L évaluation des apprentissages est réalisée par des travaux à remettre ainsi qu un examen, dont voici les détails : DATE DE REMISE DES TRAVAUX : TRAVAIL 1 19 mars 2009 TRAVAIL 2 9 avril 2009 Vous devez remettre les travaux en classe aux dates indiquées et au plus tard à 18 h 30. Cinq points de pénalité, par jour de retard (un jour étant défini par une période de 24 heures) seront soustraits de la note attribuée au travail. Si vous ne pouvez vous rendre au cours, vous devez prendre les mesures nécessaires pour que votre copie me soit livrée à temps. C est votre responsabilité. Si vous voulez me remettre votre copie avant la date d échéance, glissez-la dans la chute à travaux du local 5221-PAP. DATE DE L EXAMEN FINAL : 23 avril 2009 (*heure et local à déterminer) Le lieu de l examen vous sera communiqué au cours du trimestre. * Lorsque l information sera disponible, vous la trouverez sur le WebCT PONDÉRATION 50 % Deux «TRAVAUX» de 25 points chacun 50 % Examen final Voici le barème de notation qui sera utilisé dans le cadre de ce cours : A et plus A A B B B C C C D D E et moins Pour réussir le cours vous devez obtenir une note minimale de 50 % (30/60) pour l examen et de 60 % pour l ensemble des moyens d évaluation. 8

SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement

SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement E SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement Hiver 2012 Enseignant : Jean-Pierre Bélanger, Chargé de cours Plage horaire du cours : Cours en salle : Mercredi 18h30 à 21h20 Local : PAP-2327 Du 11

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Automne 2005

Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Faculté des sciences de l administration Automne 2005 Département de finance et assurance Programmes de 1er cycle Université Laval ASR-15742 GESTION DES RISQUES ET ASSURANCE Professeur: M. Gilles Bernier,

Plus en détail

ASR-2102 : Produits financiers: assurances et rentes

ASR-2102 : Produits financiers: assurances et rentes ASR-2102 : Produits financiers: assurances et rentes NRC 10985 Hiver 2012 Temps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 Connaître les produits financiers suivants: produits d'assurance-vie, produits d'assurance

Plus en détail

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010

MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 E MRK -6081 A : Méthodes d Analyse de Données en Marketing Automne 2010 Professeure :Elissar Toufaily Plage horaire du cours : Cours en salle Jeudi 15h 30-18h30 Local 4221 PAP Du 2 septembre. 2010 au 9

Plus en détail

MRK-23072 Marketing sur internet Automne 2006 Horaire Mercredi 15h30 18h30 3 crédits

MRK-23072 Marketing sur internet Automne 2006 Horaire Mercredi 15h30 18h30 3 crédits MRK-23072 Marketing sur internet Automne 2006 Horaire Mercredi 15h30 18h30 3 crédits Site Web du cours: http://www.webct.ulaval.ca Environnement Ulysse : Dans ce cours, l accès à un ordinateur portatif

Plus en détail

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES...

CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... Table des matières CHAPITRE 1 CALCULS MATHÉMATIQUES... 1 LA CALCULATRICE COMMERCIALE... 1 OPÉRATEURS ET OPÉRANDES... 9 La priorité des opérateurs... 9 Les propriétés des opérateurs... 11 Application des

Plus en détail

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0

>> TECHNIQUES DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.B0 Pondération : le 1 er chiffre représente le nombre d heures de théorie, le 2 e chiffre représente le nombre d heures de laboratoire et le 3 e chiffre représente le nombre d heures de travail personnel.

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion I. PRESENTATION GENERALE 1. Les objectifs du programme Le système

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015)

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) SIGAFINANCE Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) NOUVEAUTÉS. Entrée des écritures : ajout dans la fonction «Exporter et Importer des écritures quotidiennes» : si des auxiliaires

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES

LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES LE CONTRÔLE INTERNE GUIDE DE PROCÉDURES Direction du développement des entreprises Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications : janvier 1995 Réédité

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION TACTIQUE COMM 3302. Faculté des lettres : Département d'information et de communication PLAN DE COURS

PLAN DE COMMUNICATION TACTIQUE COMM 3302. Faculté des lettres : Département d'information et de communication PLAN DE COURS PLAN DE COMMUNICATION TACTIQUE COMM 3302 Faculté des lettres : Département d'information et de communication PLAN DE COURS TITRE : PLAN TACTIQUE DE COMMUNICATION COM 3302 CHARGÉ DE COURS Michel Dumas :

Plus en détail

MODULE DES ENCAISSEMENTS. Outil de comptabilisation et de transfert de revenus des établissements au Service des finances GUIDE TECHNIQUE

MODULE DES ENCAISSEMENTS. Outil de comptabilisation et de transfert de revenus des établissements au Service des finances GUIDE TECHNIQUE MODULE DES ENCAISSEMENTS Outil de comptabilisation et de transfert de revenus des établissements au Service des finances GUIDE TECHNIQUE Mai 2007 MODULE DES ENCAISSEMENTS TABLE DES MATIÈRES Présentation

Plus en détail

Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME ATELIER 3 RAPPORTS ATELIER 2 MODULE COMPTABILITÉ TRANSACTIONS ATELIER 4 MODULE CLIENTS.

Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME ATELIER 3 RAPPORTS ATELIER 2 MODULE COMPTABILITÉ TRANSACTIONS ATELIER 4 MODULE CLIENTS. Contenu Acomba 9.57 ATELIER 1 VUE D ENSEMBLE DU PROGRAMME LOGICIEL ACOMBA VERSIONS D ACOMBA DÉMARRAGE D ACOMBA Annulation du Portail PME ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL FERMETURE D UNE COMPAGNIE OUVERTURE D UNE

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE INFORMATION GÉNÉRALE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DES QUESTIONS... DES RÉPONSES...

FORMATION PROFESSIONNELLE INFORMATION GÉNÉRALE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DES QUESTIONS... DES RÉPONSES... FORMATION PROFESSIONNELLE INFORMATION GÉNÉRALE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DES QUESTIONS... DES RÉPONSES... PROGRAMME DU DEP EN SECRÉTARIAT Description des cours PROGRAMME DU DEP EN COMPTABILITÉ

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé

Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Plan comptable adapté aux organismes de formation professionnelle de droit privé Conformément à l article Lp. 545-11 du Code du travail de Nouvelle-Calédonie, les organismes de formation professionnelle

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

MRK 2106 MARKETING RELATIONNEL Hiver 2010 3 crédits Mercredi de 8h30 à 11h20

MRK 2106 MARKETING RELATIONNEL Hiver 2010 3 crédits Mercredi de 8h30 à 11h20 MRK 2106 MARKETING RELATIONNEL Hiver 2010 3 crédits Mercredi de 8h30 à 11h20 Site Web du cours : http://www.webct.ulaval.ca Professeur : Coordonnées : Courriel : Téléphone : Fax : Disponibilités : Soutien

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

PROGRAMME ENTREPRENEURSHIP

PROGRAMME ENTREPRENEURSHIP PROGRAMME ENTREPRENEURSHIP 12 ateliers 48 heures en partenariat avec Pour information ou inscription : Chambre de commerce du Saguenay 418 543.5941 poste 221 194, rue Price Ouest, Chicoutimi, G7J 1H1 info@ccsaguenay.ca

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise

ENTREPRISES EN DIFFICULTE. Gestion de la crise ENTREPRISES EN DIFFICULTE Gestion de la crise Gestion de la crise Faire face à la crise. S entourer: sortir de son environnement habituel pour s entourer de professionnels spécialisés: avocats, experts-comptables,

Plus en détail

Guide de comptabilité

Guide de comptabilité Guide de comptabilité Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

Document de gestion # 500,209. Perception des revenus spécifiques. Normes et modalités

Document de gestion # 500,209. Perception des revenus spécifiques. Normes et modalités Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 500,209 Perception des revenus spécifiques Normes et modalités Adopté par le conseil des commissaires le 24 mai 2011 : résolution

Plus en détail

CF = Produits avec effets monétaires Charges avec effets monétaires. (Méthode directe)

CF = Produits avec effets monétaires Charges avec effets monétaires. (Méthode directe) Le cash flow 1) Le cash flow brut Le cash flow (Cash Flow Brut, CF ou CFB) est un concept d origine américaine visant à mesurer la capacité d une entreprise à sécréter des fonds (de la monnaie) à partir

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

Pascale Colas Formation-Conseil

Pascale Colas Formation-Conseil Formation Aide à la création d entreprise Développement commercial Coaching Pascale Colas Formation-Conseil Je vous propose différents outils pour vous aider à performer votre carrière professionnelle.

Plus en détail

Exemple d un programme de formation

Exemple d un programme de formation Exemple d un programme de formation 2 Objectif : Former pour amener à l autonomie opérationnelle une personne dont il s agit de la première expérience dans le domaine Domaine d apprentissage : Règle comptable

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS Le présent document s adresse particulièrement aux entrepreneurs qui n embauchent pas de salariés ou qui embauchent un salarié occasionnellement,

Plus en détail

Paiement en ligne des constats d infraction

Paiement en ligne des constats d infraction Paiement en ligne des constats d infraction Vous avez maintenant la possibilité de payer en ligne vos contraventions émises sur le territoire de la Ville de Val-d Or via le site Web des institutions bancaires

Plus en détail

Rapport financier - Exercice 2013

Rapport financier - Exercice 2013 Rapport financier - Exercice 2013 Sommaire Le budget réalisé en 2013 // Résultat de l'exercice 2013 page 4 // Origine des recettes page 4 // Destination des dépenses page 4 Les grands équilibres financiers

Plus en détail

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe La fin de l'année, pour les trésoriers, rime avec synthèse comptable. Trois documents doivent être produits. Les deux premiers (bilan et compte

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server

Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Créer une base de données dans CEGID sous SQL Server Allez sur puis validez le message d erreur. Se connecter en administrateur SQL comme dans l exemple ci-dessous : Société exemple à définir Conserver

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle moyen Comptabilité Classe de 10CM Nombre de leçons: 3.0 Nombre minimal de devoirs: 2 devoirs

Plus en détail

Logiciels de gestion FAC. Analyste AgExpert. Guide de démarrage rapide 2014

Logiciels de gestion FAC. Analyste AgExpert. Guide de démarrage rapide 2014 Logiciels de gestion FAC Analyste AgExpert Guide de démarrage rapide 2014 Analyste AgExpert Guide de démarrage rapide Explorez ce qu Analyste AgExpert peut faire pour vous et votre exploitation et configurez

Plus en détail

Arithmétique appliquée aux finances

Arithmétique appliquée aux finances Arithmétiue appliuée aux finances MAT-1101-3 Activité notée 2 Note : Date de correction : Signature du correcteur : Identification de l'élève Nom : Adresse : Courriel : Téléphone : Date d envoi : MAT-1101-3

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

Conservation et destruction des livres et des registres

Conservation et destruction des livres et des registres Conservation et destruction des livres et des registres Les registres et les livres de comptes doivent être conservés par une personne selon les exigences des autorités fiscales. 1) Personnes qui doivent

Plus en détail

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Objectifs de la session 1. Montrer comment les informations comptables permettent de déterminer les cash flows 2. Comprendre le concept

Plus en détail

Voyez clair dans vos finances avec AccèsD Affaires

Voyez clair dans vos finances avec AccèsD Affaires h00 Voyez clair dans vos finances avec Description de la fonctionnalité Le relevé des opérations : vos transactions en temps réel Le détail de vos transactions peut être produit pour les 62 derniers jours.

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AVRIL 2013 3 bis, rue Mahabou. 97600 Mamoudzou / Tél. : 02 69 61 16 57 LES

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE Commission des pensions N o de téléphone : (204) 945-2740 N o de télécopieur : (204) 948-2375 Courrier électronique : pensions@gov.mb.ca Le paiement doit être fait à l ordre du MINISTRE DES FINANCES a

Plus en détail

Pierre Marchand Consultant

Pierre Marchand Consultant Pierre Marchand Consultant 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique Mise en garde Modifications par rapport à 2012-2013 Les exemples présentés proviennent des paramètres de

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

ANAIS LE LOGICIEL DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L ENTREPRISE AGRICOLE ET RURALE. Laboratoire Informatique de l ENITA de Bordeaux Tél.

ANAIS LE LOGICIEL DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L ENTREPRISE AGRICOLE ET RURALE. Laboratoire Informatique de l ENITA de Bordeaux Tél. LE LOGICIEL DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L ENTREPRISE AGRICOLE ET RURALE Laboratoire Informatique de l ENITA de Bordeaux Tél. 05 57 35 07 95 PHILOSOPHIE DU LOGICIEL - CONCEPTS DE BASE ET MECANISMES 1.

Plus en détail

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t.

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Les pourcentages I Définition : Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Exemple : Ecrire sous forme décimale les taux de

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Procédure administrative Vérification des factures et des remboursements

Procédure administrative Vérification des factures et des remboursements Procédure administrative Vérification des factures et des remboursements A) Introduction La présente procédure a pour but d'aider les facultés et services à s'acquitter de leurs responsabilités de vérification

Plus en détail

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016 Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016 Présentation générale de la formation Créer une boutique dans un site culturel ou touristique conduit tout d abord

Plus en détail

1. Référence : Pièce B-4, HQD-2, document 1, page 9, tableau R-2.1.

1. Référence : Pièce B-4, HQD-2, document 1, page 9, tableau R-2.1. Page 1 de 8 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 2 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA GESTION DU RISQUE DE CRÉDIT DE LA CLIENTÈLE GRANDE PUISSANCE 1. Référence : Pièce B-4, HQD-2, document 1, page

Plus en détail

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage Mise à jour : Avril 2009 SOMMAIRE I - Le contrat d apprentissage

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Centre étudiant Survol 1

Centre étudiant Survol 1 Centre étudiant Survol 1 Page principale du Centre étudiant Le Centre étudiant vous permet de : Rechercher des cours et des programmes d études ; Consulter les horaires de cours ; Effectuer votre choix

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

CONSULTATION SUR PLACE

CONSULTATION SUR PLACE CONSULTATION SUR PLACE GUIDE D UTILISATION DES ORDINATEURS D ACCÈS PUBLIC Équipements disponibles..............2 Règles d usage......................2 Conditions d utilisation................3 Procédurier.........................5

Plus en détail

Deuxi&me Forum Halieumétrique, Nantes, 1995 Session III : Modélisation et représentation des connaissances

Deuxi&me Forum Halieumétrique, Nantes, 1995 Session III : Modélisation et représentation des connaissances Deuxi&me Forum Halieumétrique, Nantes, 1995 Session III : Modélisation et représentation des connaissances UNE ILLUSTRATION DU PROBLEME DE TRADUCTION DES GAINS DE PRODUCTIVITE EN GAINS DE RENTABILITE DANS

Plus en détail

Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière

Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière Ressources affectées Selon l instruction n 93-59-M9 du 18 mai 1993 Fiche de gestion financière Date de création : mars 2011 Modification : décembre 2011 SOMMAIRE 1 DEFINITION DES RESSOURCES AFFECTEES 3

Plus en détail

JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89

JOURNAL GÉNÉRAL Page : 89 112 Il ne faut pas oublier que les coûts réels de garantie doivent être appliqués contre la provision. Ainsi, lorsque des coûts sont engagés afin d honorer la garantie offerte à des clients, ils ne sont

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation Guide sur les mutuelles de formation Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION AVRIL 2008 Dans le cadre d une entente de délégation prévue par la Loi sur le ministère de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Cocoa 2010. Cas Cocoa 2010 réf 2034 IEF Christophe Stehly Page 1

Cocoa 2010. Cas Cocoa 2010 réf 2034 IEF Christophe Stehly Page 1 Cocoa 2010 La boutique Cocoa est un petit magasin implanté dans un centre commercial pour vendre des chocolats exotiques. Les produits se répartissent en quatre catégories : Praslins (pralinés parfumés

Plus en détail

LE PRET DE MAIN D OEUVRE

LE PRET DE MAIN D OEUVRE LE PRET DE MAIN D OEUVRE CCI CHERBOURG-COTENTIN Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr Mardi 25 juin 2013 1 Relation triangulaire

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés.

Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Ã Cahier d exercices Copyright 2006 Sage Accpac International, Inc. Tous droits réservés. Le logo Sage Software, le logo Simple Comptable, Simple Comptable, SimplyCARE et SimplyNet sont des marques de

Plus en détail

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget?

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? Sommaire 1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? 3. Quels outils? 4. Quelle fiscalité? 5. Quels documents conserver? Introduction

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231)

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) Août 2014 La forme masculine est utilisée afin d alléger le texte.

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite Gérer les congés Calcul et traitement comptable de la provision congés payés et RTT Référence Internet Disponible sur Internet + dans

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION. Règlement sur les mutuelles de formation

GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION. Règlement sur les mutuelles de formation GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION Règlement sur les mutuelles de formation GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION SEPTEMBRE 2010 Dans le cadre d une entente

Plus en détail

Administration des subventions du CRDI aux institutions

Administration des subventions du CRDI aux institutions Administration des subventions du CRDI aux institutions Lignes directrices pour la préparation des rapports financiers Division de l aministration des subventions Information concernant le projet RF1 Chiffriers

Plus en détail

PLAN DE COURS. Reconnaître le rôle des mathématiques ou de l informatique dans la société contemporaine (0011)

PLAN DE COURS. Reconnaître le rôle des mathématiques ou de l informatique dans la société contemporaine (0011) PLAN DE COURS Titre du cours : Logiciels appliqués en sciences Numéro du cours : 360-ESZ-03 Programme : Sciences de la Nature 200B0 Pondération : 1-2-3 Session : Hiver 2010 Enseignant : Éric Gaul François

Plus en détail

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité

Filière : Sciences économiques Matière : Comptabilité آتابة الدولة المكلفة بالتعليم المدرسي الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك العلوم الاقتصادية المادة: المحاسبة Filière : Sciences économiques Matière :

Plus en détail

SIO-2105 : La Fonction conseil en SIO SECTION Z1 Automne 2010

SIO-2105 : La Fonction conseil en SIO SECTION Z1 Automne 2010 E SIO-2105 : La Fonction conseil en SIO SECTION Z1 Automne 2010 Enseignante : Anne Chartier (professeure agrégée) Plage horaire du cours : Cours en salle : Mardi 12h30 à 15h20 Local 2327 PAP Du 30 août

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

Introduction à la gestion de l entreprise

Introduction à la gestion de l entreprise 1 L2S4 Introduction à la gestion de l entreprise Devoirs 2 Devoir 1 La société CEVRERO enregistre les opérations suivantes en 2010 : 1 - vente de marchandises à un client 4 000 à crédit 2 - payement note

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014

CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014 CONCOURS INGENIEUR D ETUDES AUDITEUR INTERNE A L AGENCE COMPTABLE AC3 SESSION 2014 Durée : 3 heures Coefficient : 3 Le candidat traitera quatre sujets: Sujet 1 : Traduction Anglais/Français Sujet 2 : Comptabilité

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

Le dossier de remboursement

Le dossier de remboursement Le dossier de remboursement Le dossier de remboursement se présente sous la forme d un fichier Excel comportant plusieurs onglets. Merci de compléter la première page du dossier intitulée «Informations

Plus en détail

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés Champ d'application 1. La présente norme doit être appliquée à la préparation et à la présentation des états financiers consolidés d'un groupe

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail