Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014"

Transcription

1 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014

2 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion DMP EHPAD Vienne

3 Le GCS Esanté Poitou-Charentes

4 Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes Groupement de coopération sanitaire créé en adhérents : établissements publics, privés à but lucratif et non lucratif, professionnels libéraux au travers des URPS, réseaux, maisons et pôles de santé.. Objectif : «Faciliter, améliorer et développer l échange et le partage d informations entre les Acteurs de Santé du Poitou- Charentes, notamment la coordination et l harmonisation des systèmes d information de santé existants» L adhésion au GCS permet ainsi de s'inscrire dans une démarche régionale de mise en œuvre de services et de projets de systèmes d'information de santé Réunion DMP EHPAD Vienne

5 Communautés de pratiques Espaces collaboratifs Messagerie sécurisée Agenda personnel partagé Sites internets Un bouquet de services Agenda des évènements régionaux Dossier communicant des réseaux Annuaire régional des professionnels de santé et structures Webconférence Actualités «Authentification Unique pour accéder aux services» https://www.esante-poitou-charentes.fr 5

6 Le GCS Esanté Poitou-Charentes Un accompagnement des acteurs sur les orientations nationales et régionales en termes de Systèmes d Information de Santé : SI des structures de coopération (réseaux de santé, MPS ) Télémédecine DMP Sécurité Réunion DMP EHPAD Vienne

7 Focus sur le DMP

8 Le DMP en quelques mots Le Dossier Médical Personnel a été créé par la loi en 2004 et confirmé en 2009 pour favoriser la coordination, la qualité et la continuité des soins Le DMP est un dossier médical informatisé et sécurisé, accessible aux patients et aux professionnels de santé habilités Le DMP est créé uniquement avec le consentement de la personne préalablement informé Il contient les informations médicales nécessaires au suivi du patient : comptes rendus, résultats de laboratoires, DLU Il a été développé dans le respect des règles de la protection des données personnelles : autorisation CNIL Réunion DMP EHPAD Vienne

9 Amélioration de la prise en charge du patient Le DMP favorise la coordination des soins et la prise en charge du patient Le patient n a plus besoin de rechercher les informations à transmettre aux professionnels de santé. En cas de changement de région, les autres professionnels de santé peuvent accéder au DMP En cas d urgence, les médecins régulateurs du centre 15 ainsi que les médecins urgentistes peuvent accéder au DMP Deux possibilités pour se connecter au DMP pour le professionnel de santé : Via le site internet : Via son logiciel métier s il est DMP compatible Réunion DMP EHPAD Vienne

10 Le DMP en région Poitou-Charentes

11 Contexte régional Contexte national Prise de position de la ministre (discours du 23 septembre 2013) DMP «au centre du parcours de soins» comme «instrument privilégié de la prise en charge des pathologies chroniques, avec une indispensable ouverture sur le domaine médicosocial» Contexte régional Le DMP est une orientation régionale de l ARS (SDRSIS-PRS) Le GCS Esanté Poitou-Charentes a été missionné par l ARS pour réaliser cet objectif. L accompagnement a débuté en juin 2013 Réunion DMP EHPAD Vienne

12 Trois filières pilotes Trois filières pilotes et deux bassins en 2013 Parcours de soins de la personne âgée, bassin de CHATELLERAULT Pathologie chronique : les insuffisants rénaux, bassin de NIORT Parcours de soins sur la filière soins de suite rééducation et réadaptation, bassin de NIORT

13 Les grandes lignes du déploiement Parcours de soins de la personne âgée, bassin de CHATELLERAULT Dossier de liaison d urgence (DLU) EHPAD, SAMU 86, Urgences Lettre de sortie et CR d hospitalisation dans le DMP des services concernés du CH de Châtellerault Clinique KAPA Santé Châtellerault : en prévision Plan personnalisé de santé (PPS), fiche d évaluation et CR réunions pluridisciplinaires 2 Réseaux gérontologiques + MAIA du bassin Plan personnalisé après traitement (PPAT) et RCP du dossier communicant de cancérologie (en prévision)

14 Les grandes lignes du déploiement Pathologie chronique : les insuffisants rénaux, bassin de NIORT Expérimentation avec le service de néphrologie du CH de Niort et les acteurs concernés

15 Les grandes lignes du déploiement Parcours de soins sur la filière soins de suite et réadaptation, bassin de NIORT Logis des Francs - Association Mélioris CR de sortie principalement ; en production depuis juillet 2013 En prévision, les établissements SSR Le «Grand Feu-Association Mélioris» Le «Château de Parsay»

16 Perspectives 2014 sur le territoire de la Vienne

17 Perspectives 2014 : Personnes âgées et Vienne Sur le territoire de la Vienne Suivi des personnes âgées Continuer le déploiement sur le bassin de Châtellerault Déploiement des 73 EHPAD du territoire de la Vienne Déploiement de la biologie structurée dans le DMP, en collaboration avec l URPS médecins Déploiement des résultats de laboratoire structurés dans le DMP des patients sur tous les laboratoires BIO86 du territoire de la Vienne (87% des laboratoires du territoire, 13 laboratoires), CHU de Poitiers et autres CH (en prévision) Sur le territoire de la Charente Maritime Déploiement des 5 EHPAD du GCSMS des EHPAD publics autonomes d'aunis

18 Perspectives 2014 Projets transverses et régionaux Déploiement du DMP sur le réseau Onco Poitou-Charentes PPS, Plan Personnalisé après Traitement (PPAT) et RCP Permettre à l ensemble des acteurs de santé libéraux d utiliser le DMP Continuer les projets en cours avec les deux URPS médecins et infirmiers DMP compatibilité des logiciels PS libéraux Informer et communiquer sur le DMP Communication régionale de masse et de proximité Communication auprès des patients : participation aux assemblées générales, coordination avec le CISS Poitou-Charentes Tests techniques / DMP mobilité

19 Quelques chiffres sur le DMP

20 L utilisation du DMP en EHPAD

21 L usage du DMP en EHPAD EHPAD DLU DLU DLU DLU Réunion DMP EHPAD Vienne

22 En cas d urgence Médecin SAMU Transmission des informations EHPAD DLU Réunion DMP EHPAD Vienne

23 Les bénéfices Accès direct au dossier par le médecin SAMU et par les médecins urgentistes du Centre Hospitalier Facilité et rapidité de la prise de décision du médecin du SAMU L accès direct aux informations médicales par le SAMU rassure les équipes notamment celle de nuit Réunion DMP EHPAD Vienne

24 Réception de données médicales EHPAD CR Réunion DMP EHPAD Vienne

25 L accompagnement des EHPAD

26 ACCOMPAGNEMENT GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Journée de sensibilisation Présentation du projet Réunion de préparation sur site Installation technique Documentation Recueil du consentement Formation Démarrage Suivi et support

27 Réunion de préparation sur site Une réunion sur site par EHPAD avec comme objectifs : Avoir un référent DMP dans l EHPAD Définir un déploiement personnalisé Définir les personnes qui vont créer, alimenter et consulter les DMP Etudier le mode d alimentation du DLU Remplir les formulaires de commande des outils CPS Afin de convenir d une date de réunion, un mail sera envoyé à chaque EHPAD Afin de préparer au mieux cette réunion, un guide de préparation sera envoyé à chaque EHPAD Réunion DMP EHPAD Vienne

28 ACCOMPAGNEMENT GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Journée de sensibilisation Présentation du projet Réunion de préparation sur site Installation technique Documentation Recueil du consentement Formation Démarrage Suivi et support

29 Cas d usage DLU Logiciel métier Module DMP DLU Logiciel métier Logiciel métier DMP compatible avec gestion DLU Logiciel métier avec gestion DLU DLU Module DMP Module DMP Scan ou pdf DLU Pas de logiciel métier, DLU informatisé (word, pdf..) Pas de logiciel métier, DLU papier

30 Installation technique Installation des lecteurs de carte CPS Paramétrage des postes informatiques (+ installations éventuelles) pour utiliser le DMP Test de création, alimentation et consultation Le GCS Esanté prend en charge : les lecteurs de carte et leurs installations l installation et le coût du module DMP compatible pendant 1an (si besoin) Réunion DMP EHPAD Vienne

31 ACCOMPAGNEMENT GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Journée de sensibilisation Présentation du projet Réunion de préparation sur site Installation technique Documentation Recueil du consentement Formation Démarrage Suivi et support

32 Documentation Le GCS Esanté met à disposition l ensemble des documentations nécessaires : Brochures d information patient, affiches, stickers L EHPAD peut également les commander en ligne Réunion DMP EHPAD Vienne

33 ACCOMPAGNEMENT GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Journée de sensibilisation Présentation du projet Réunion de préparation sur site Installation technique Documentation Recueil du consentement Formation Démarrage Suivi et support

34 Recueil du consentement Obtenir le consentement des résidents ou des familles à la création de son DMP Le GCS Esanté peut aider chaque EHPAD sur cette étape en proposant : Différents outils de communication (Courrier, Coupon de consentement ), Des retours d expériences d autres EHPAD d autres régions Réunion DMP EHPAD Vienne

35 ACCOMPAGNEMENT GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Journée de sensibilisation Présentation du projet Réunion de préparation sur site Installation technique Documentation Recueil du consentement Formation Démarrage Suivi et support

36 Formation Formation, d une journée sur site, pour tout le personnel utilisant le DMP Déroulement des formations en conditions réelles : Sensibilisation du personnel Création de DMP de résidents Alimentation de DLU dans le DMP Consultation du DMP Réunion DMP EHPAD Vienne

37 ACCOMPAGNEMENT GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Journée de sensibilisation Présentation du projet Réunion de préparation sur site Installation technique Documentation Recueil du consentement Formation Démarrage Suivi et support Réunion DMP EHPAD Vienne

38 Démarrage et support Le GCS reste à disposition lors de la phase de démarrage Puis ensuite en support : Problèmes techniques Complément d informations Réunion DMP EHPAD Vienne

39 Contact Merci de votre attention Site internet : https://dmp.esante-poitou-charentes.fr Mail : Réunion DMP EHPAD Vienne

40 Annexe

41 Annexe Cotisations GCS Réunion DMP EHPAD Vienne

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD Mai 2013 1 2 S informer sur le DMP Préparer votre q ALIMENTATION établissement Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda

EDITO AGENDA. www.esante-poitou-charentes.fr LETTRE N 16 05/2015. SOMMAIRE Page 1. Page 2. Page 3. Page 4 PAGE 5. Edito Agenda EDITO Cette newsletter est l occasion de saluer le démarrage de nouveaux projets. Les activités de télémédecine sont au rendez-vous et vous découvrirez ainsi les premiers projets organisés par l ARS et

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

TIC, Ethique et protection des données médicales

TIC, Ethique et protection des données médicales TIC, Ethique et protection des données médicales P. Biron Oncologue T. Durand Directeur de l Information Hospitalière Centre Léon Bérard 16 JUIN 2014 Le partage de l information La prise en charge est

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014 Introduction Haute-Normandie 7 octobre 2014 2 Contexte Un nombre limité d utilisateurs de messagerie sécurisée Des conditions de confidentialités des échanges pas toujours satisfaisantes Mais des échanges

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 1 Sommaire Présentation PAERPA Site projet PAERPA Besoins SI qui ont émergé

Plus en détail

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique

la newsletter de la e-santé en Martinique - La e-santé en marche - M. Yvon Marie-Sainte Directeur du GCS SIS Martinique la newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION #6 Juin - La e-santé en marche - édito a marqué une étape importante de la e-santé en Martinique. Un nouveau projet, innovant par sa technologie, par son

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 GCS e-santé ARCHIPEL Présentation du SI régional de télésurveillance 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 UNE SOLUTION GLOBALE la santé connectée aux services des patients 26/06/2015

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles

Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles Le Dossier Médical Personnel (DMP) Aspects pratiques, déploiement et informations utiles PLAN Principes d'utilisation Le DMP en pratique : Interface Web et LGCs Le DMP illustré : un exemple de prise en

Plus en détail

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N

C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N C O M P L E M E N T D E L A C O N V E N T I O N C O N S T I T U T I V E D U R É S E A U R E G I O N A L D E C A N C É R O L O G I E O N C O R U N Le présent document complète la Convention initiale ainsi

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Région Rhône-Alpes Présentation du logiciel

Région Rhône-Alpes Présentation du logiciel Région Rhône-Alpes Présentation du logiciel 1 Plan de la présentation Introduction au projet ViaTrajectoire Déclinaison du projet en Martinique Présentation détaillée du processus de gestion des demandes

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Ladislas Karsenty, Directeur des Systèmes d Information du CHU d Amiens Stéphane Routier, Directeur de Projet du GCS e-santé Picardie

Plus en détail

Coordination Ville Hôpital

Coordination Ville Hôpital Coordination Ville Hôpital Lien entre pharmaciens et utilisation d une banque de données Bassin sanitaire alésien 2 juin 2015 Jean-Pierre CORNUT, Pharmacien d officine, URPS Pharmaciens LR Vincent BOUIX,

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Système d Information de Santé de la région Rhône-Alpes

Système d Information de Santé de la région Rhône-Alpes Système d Information de Santé de la région Rhône-Alpes Présentation de l outil de gestion de RCP Présentation de la plateforme SISRA Présentation de l outil de gestion des RCP Équipe diffusion DCC Virginie

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

DMP Le dispositif d accompagnement. RIR 7 avril 2011

DMP Le dispositif d accompagnement. RIR 7 avril 2011 DMP Le dispositif d accompagnement RIR 7 avril 2011 Enjeux de la communication et de la formation au DMP Informer le plus grand nombre sur le projet DMP. Soutenir le déploiement du DMP. Permettre l appropriation

Plus en détail

GCSTélésantéLorraine. La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine

GCSTélésantéLorraine. La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine GCSTélésantéLorraine La Télémédecine et la Télésanté en Lorraine Quels actes de télémédecine Décret du 19 octobre 2010 Quelques définitions La téléconsultation : un médecin donne une consultation àdistance

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé RIR Mai 2013 26/06/2014 L espace de confiance MSSanté est ouvert et interopérable RIR 26/06/2014 2 L espace de confiance est ouvert Des

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Prochaines étapes du déploiement du DMP. Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011

Prochaines étapes du déploiement du DMP. Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011 Prochaines étapes du déploiement du DMP Rencontres Inter-Régionales 7 juillet 2011 La dynamique en marche dans toutes les régions 4 événements d inauguration du DMP suivis de réunions de bassins : Franche-Comté,

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels

Déploiement du DMP 18 octobre 2011. Journée Nationale des Industriels Déploiement du DMP 18 octobre 2011 Journée Nationale des Industriels Analyse des freins et leviers au déploiement du DMP Retour d expérience des régions Amorçage (Alsace, Aquitaine, Franche Comté, Picardie)

Plus en détail

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs?

Coordination des soins, DCC: des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Coordination des soins, : des projets structurants pour la e-santé. Quels impacts pour les éditeurs? Journée Nationale des Industriels 15 novembre 2012 Favoriser l échange et le partage d information médicale

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013

Messagerie sécurisée de santé. Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 Messagerie sécurisée de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 14 Février 2013 14 février 2013 Table ronde Les enjeux d une messagerie universelle au service de la coordination des acteurs Dr

Plus en détail

GCS SIMPA. Réalisations 2015. 3 ème Journée Interrégionale des Systèmes d Information au service des Parcours de Santé 24 juin 2015

GCS SIMPA. Réalisations 2015. 3 ème Journée Interrégionale des Systèmes d Information au service des Parcours de Santé 24 juin 2015 GCS SIMPA Réalisations 2015 3 ème Journée Interrégionale des Systèmes d Information au service des Parcours de Santé 24 juin 2015 Qui Sommes Nous? Groupement de droit privé, rassemblant 79 membres. 2 Notre

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

MSSanté. Mieux comprendre. MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes. MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance

MSSanté. Mieux comprendre. MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes. MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté MSSanté : retour d expérience des établissements de santé pilotes Février 2015 / V1 Retour d expérience des établissements de

Plus en détail

DMP Le dispositif d accompagnement

DMP Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de la formation et de la communication Informer le plus grand nombre sur le projet DMP. Soutenir le déploiement du DMP. Permettre l appropriation de l outil DMP

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Communiquer avec la médecine de ville, l exemple de Montélimar Nadiège Baille, Directrice du CH de Montélimar

Communiquer avec la médecine de ville, l exemple de Montélimar Nadiège Baille, Directrice du CH de Montélimar FHF Rhône Alpes quels systèmes d information pour le parcours de santé? Communiquer avec la médecine de ville, l exemple de Montélimar Nadiège Baille, Directrice du CH de Montélimar 09/11/2015 CH MONTELIMAR

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Sommaire Enjeux et objectifs Anticiper une réalité démographique et organiser le parcours de santé autour d

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE HOP LOCAL & CENTRE D'HEBERGEMENT - DU PAYS D'HORTE ET TARDOIRE PLACE DU CHAMP DE FOIRE 16110 La Rochefoucauld France Démarche

Plus en détail

APPEL À PROJET TSN - SYNTHESE RÉPONSE ARS AQUITAINE

APPEL À PROJET TSN - SYNTHESE RÉPONSE ARS AQUITAINE 1 Les Landes, et a fortiori le Nord et l Est de ce département, concentrent une majorité des défis de santé publique auxquels certains territoires nationaux sont aussi confrontés : qu il s agisse du vieillissement

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Une année au service de la e-santé RAPPORT ACTIVITÉ 2014 GCS ESANTE POITOU-CHARENTES

Une année au service de la e-santé RAPPORT ACTIVITÉ 2014 GCS ESANTE POITOU-CHARENTES Une année au service de la e-santé RAPPORT ACTIVITÉ 2014 GCS ESANTE POITOU-CHARENTES SOMMAIRE 04 EDITORIAL 06 ESANTÉ POITOU-CHARENTES - CARTE D IDENTITÉ 08 PARTIE I - GOUVERNANCE ET ORGANISATION 1. Instances

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé?

Atelier de Prospective n 7. Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Atelier de Prospective n 7 Jusqu où le dossier informatisé peut il favoriser la coordination des acteurs de santé? Aujourd hui et demain Aujourd hui : Déploiement : Les DPI sont en cours de généralisation

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES ANNEE 2006 EDITION BIMESTRIELLE N 6 PUBLIE LE 22 JANVIER 2007 S O M M A I R E AGENCE RÉGIONALE DE L HOSPITALISATION...1 RENOUVELLEMENTS

Plus en détail

Édition spéciale. Messagerie sécurisée gratuite

Édition spéciale. Messagerie sécurisée gratuite infomidi-pyrénées UNION RÉGIONALE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ I JANVIER 2014 SECTION MÉDECINS Édition spéciale Médim@il Messagerie sécurisée gratuite Ouverte à tous les professionnels de santé Accessible

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

nitiatives santé Programme Mercredi 20 mars 2013 14H-17H Salle de Réunion de l Assemblée Midi-Pyrénées

nitiatives santé Programme Mercredi 20 mars 2013 14H-17H Salle de Réunion de l Assemblée Midi-Pyrénées Lot Aveyron Tarn Gers Tarn et Garonne Haute-Garonne nitiatives santé Hautes-Pyrénées Ariège Valoriser les initiatives et l innovation des territoires au service de la santé en Programme Mercredi 20 mars

Plus en détail

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 1 RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 2 LE PSIT A DÉFINI UN CADRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté :

Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Les Dossiers Médicaux Partagés en Franche-Comté : Retour d'expérience du GCS EMOSIT-FC GCS EMOSIST-fc 10, avenue Clemenceau 25000 Besançon PLAN DE LA PRESENTATION 1 La Franche-Comté & EMOSIST-FC 2 Organiser

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts

Déclaration de conflits d intérêts Déclaration de conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt pour la préparation de cette présentation Je déclare avoir bénéficié en 2009 de l aide de : BMS, GSK, Boehringer, Merck, Abbott

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

«Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand

«Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand Unité Mobile de Gériatrie : Quel(s) rôle(s) en EHPAD? «Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand UMG : Quelques

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

COMITE REGIONAL DE SECURITE DES SIS

COMITE REGIONAL DE SECURITE DES SIS COMITE REGIONAL DE SECURITE DES SIS RESTITUTION DE L ENQUETE REGIONALE SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTEMES D INFORMATION EN SANTÉ CRSSIS Poitou-Charentes Vincent PASCASSIO GCS Esanté Poitou-Charentes Le 16 décembre

Plus en détail

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010.

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Contexte L expérimentation NMR est organisée depuis 2 ans sous l égide de la Direction Générale de la

Plus en détail

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation :

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : Docteur Marc Sapene, pour la commission ETP / Maladies Chroniques de l'urps ML Aquitaine msapene@wanadoo.fr Docteur Jean-Bernard

Plus en détail

DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr

DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr alité? CHU REIMS C Marcus, H Gomes, P Hornoy, S Roesch, R Husson, B Menanteau Reims - France Dossier Patient Informatisé Objectifs : Rappeler la structure du

Plus en détail

ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE. 04250 TURRIERS Juin 2005

ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE. 04250 TURRIERS Juin 2005 COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE Le Village 04250 TURRIERS Juin 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p.3

Plus en détail

SDRSIS Systèmes d information en santé

SDRSIS Systèmes d information en santé SDRSIS Systèmes d information en santé SCHÉMA DIRECTEUR RÉGIONAL DES SYSTÈMES D INFORMATION EN SANTÉ SDRSIS Systèmes d information en santé Introduction...4 La démarche...5 Le contexte des Systèmes d

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux «le pourcentage de résidents âgés nécessitant des soins pour des plaies simples ou complexes était de 8,6% selon l étude PATHOS menée en 2009

Plus en détail

L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre

L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre La Newsletter de la e-santé en Martinique ÉDITION N 5 Nov. 2013 La e-santé, hier, aujourd hui et demain. Edito L un des objectifs du GCS SIS Martinique est de répondre aux besoins d échanges et de partage

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. 4. Le questionnaire adressé aux EHPAD dans le cadre de la 1 ère phase de l étude

FICHE TECHNIQUE. 4. Le questionnaire adressé aux EHPAD dans le cadre de la 1 ère phase de l étude Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Paris, le 28 avril 2010 «nometab»

Plus en détail

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille 0 L AP-HM un CHU dans son environnement en région PACA 1 3 397 lits et places 2 2 CHU, 33 CH (+ 2 hôpitaux militaires) et 2 centres

Plus en détail

Et si vous optimisiez votre temps de travail?

Et si vous optimisiez votre temps de travail? Et si vous optimisiez votre temps de travail? La feuille de route du GCS Télésanté Lorraine était précise en termes d outils et de services à offrir à ses adhérents dans un court délai. Grâce à l implication

Plus en détail

2012 Rapport d activité 1

2012 Rapport d activité 1 2012 Rapport d activité 1 SOMMAIRE RAPPORT D ACTIVITES 2012 1. Le mot de l administrateur du GCS e-santé Bourgogne 3 2. Le GCS e-santé Bourgogne 4 3. Le point sur les projets du GCS en 2012 5 a. Le Dossier

Plus en détail

URPS. La question de l astreinte. Les rendez-vous en urgence. La répartition des professionnels de santé fait régulièrement le buzz

URPS. La question de l astreinte. Les rendez-vous en urgence. La répartition des professionnels de santé fait régulièrement le buzz e 20 12 n 1 - No ve m br Permanence des Soins La question de l astreinte Continuité des Soins Les rendez-vous en urgence Démographie La répartition des professionnels de santé fait régulièrement le buzz

Plus en détail

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience

Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience Logiciels multisites, mutualisation des données et besoins fonctionnels Retour d expérience B. Gauthier SELAS BIO86 Laboratoire Gauthier Souchaud Polyclinique de Poitiers 86 000 POITIERS bgauthier@bio86.fr

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI dmp.gouv.fr Les pratiques médicales évoluent continuellement pour permettre à chacun d être mieux soigné

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

Connectathon 2010 Développer la télésanté gràce à IHE Pourquoi faire converger les projets Karima Bourquard Directeur Interoperabilité IHE-Europe IN-SYSTEM Bordeaux 12-16 April 2010 Connectathon 2010 Développer

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS Ateliers de prospective PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS L ORGANISATION DES SOINS : LA TÉLÉMÉDECINE PERMET-ELLE DES ORGANISATIONS DE SOINS PLUS PERFORMANTES? Dr Pierre SIMON Président de l'association nationale

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

Le point sur le Dossier Pharmaceutique. AUEG CHU GRENOBLE 13 novembre 2014 Mathilde Cavalier, DTS, CNOP

Le point sur le Dossier Pharmaceutique. AUEG CHU GRENOBLE 13 novembre 2014 Mathilde Cavalier, DTS, CNOP Le point sur le Dossier Pharmaceutique AUEG CHU GRENOBLE 13 novembre 2014 Mathilde Cavalier, DTS, CNOP Le DP d aujourd hui Le «Nouveau» DP AUTORITÉS SANITAIRES SERVICES DP DU CNOP Accès Logiciel LE DOSSIER

Plus en détail