DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING"

Transcription

1 DÉVELOPPEMENT DE LA PENSÉE RÉFLEXIVE EN MODE E-LEARNING

2 Lise Lecours 2 Fondatrice de Le-cours.ca Présidente et directrice pédagogique Professionnelle de la santé Chargée de cours à l Université de Sherbrooke Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

3 Objectifs 3 1. Explorer les éléments d une formation en ligne s appuyant sur certains fondements de la pratique réflexive 2. Analyser différentes activités d apprentissage d une formation en ligne portant sur les plaies de pression 3. Découvrir les résultats obtenus auprès d un groupe d infirmières Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

4 Plan de la rencontre 4 1. Mise en contexte 2. Les éléments d une formation s appuyant sur la pratique réflexive 3. Exemples concrets à partir d une formation en ligne 4. Quelques témoignages Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

5 01 Mise en contexte

6 Joannie 6 DSI au CR La pomme dorée Implantation de Braden Règles de soins et formulaires Formation à donner à l ensemble du personnel infirmier Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

7 Exploiter les technologies ENJEUX APPORTS POSSIBLES DES TECHNOLOGIES Personnel 24/7 Accès 24/7 Plusieurs personnes à former en peu de temps Diffusion à un nombre illimitée dans un court laps de temps Gestion du temps de formation difficile Flexibilité d horaire de formation Compression budgétaire Économie frais déplacement, expert, etc.

8 Exploiter les technologies ENJEUX APPORTS POSSIBLES DES TECHNOLOGIES Implantation rapide Formation existante facilement adaptable Attraction et rétention Image innovante et formation accréditée Pénurie de personnel Pas besoin de remplacer les gens en formation Manque de disponibilité des experts Pas besoin d experts durant la diffusion de la formation

9 02 Les éléments d une formation s appuyant sur la pratique réflexive

10 Quelques éléments de base 10 COMPÉTENCE PRATIQUE RÉFLEXIVE AUTRES ÉLÉMENTS

11 11 Définition COMPÉTENCE Savoir agir complexe prenant appui sur la mobilisation et l utilisation d une variété de ressources. (Tardif, 2003) - Ressources = connaissances, savoir-faire, comportements - Dans différents contextes évolutifs et changeants Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

12 12 Élaboration COMPÉTENCE S imprégner de la situation de travail DÉFINIR Compétence Contexte Éléments de compétence Critères de performance Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

13 Contexte 13 COMPÉTENCE Évaluer le risque de développer une plaie de pression À partir de l échelle de Braden En collaboration avec l équipe interdisciplinaire Dans le respect des protocoles en place Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

14 Éléments de la compétence 14 COMPÉTENCE 1. Reconnaître les facteurs de risque intrinsèques et extrinsèques pouvant être en cause 2. Mettre en évidence les facteurs en cause chez un client ou un patient 3. Évaluer le niveau de risque de développer une plaie de pression Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

15 Critères 15 COMPÉTENCE Quelques critères 1. Établissement d un lien entre la physiolopathologie d une plaie de pression et les facteurs de risque en cause 2. Repérage juste des facteurs de risque chez un client ou patient 3. Évaluation juste du risque à l aide de l échelle de Braden Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

16 Importance du contexte COMPÉTENCE Éléments clés de mise en oeuvre Critères mesurables pour évaluer la performance

17 17 Définition PRATIQUE RÉFLEXIVE Devenir objet de sa propre réflexion afin de prendre des décisions sur les actions en cours et à venir. (Callero 2003; Etherington, 2007) Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

18 18 Cycle de la réflexion PRATIQUE RÉFLEXIVE Situation interpellante «déclenche» Action différente ou renforcement de l action actuelle Investigation et observation Nouvelle compréhension de la situation initiale (reconceptualisation) Analyse Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

19 Allers-retours entre «l agir et le penser» PRATIQUE RÉFLEXIVE Réfléchir sur et dans l action Appliquer le cycle de la réflexion

20 Autres éléments à considérer! 20 AUTRES INGRÉDIENTS Une bonne connaissance du public cible Un contenu ciblé Un fil conducteur, une histoire De l interactivité pour favoriser l apprentissage dans l action Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

21 Variété des activités proposées 21 AUTRES INGRÉDIENTS Visuel Auditif Kinesthésique Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

22 Une bonne connaissance du public cible AUTRES INGRÉDIENTS Un fil conducteur accrocheur De l interactivité et des activités variées pour favoriser l apprentissage dans l action

23

24 Exemples concrets à partir d une 03 formation en ligne

25 Florence 25 COMPÉTENCE

26 Connaître son public cible 26 AUTRES INGRÉDIENTS

27 27 Histoire de cas COMPÉTENCE PRATIQUE RÉFLEXIVE

28 Cycle de la réflexion 28 PRATIQUE RÉFLEXIVE

29 29 Va et vient entre pratique et théorie COMPÉTENCE PRATIQUE RÉFLEXIVE

30 Quiz - initier une réflexion 30 PRATIQUE RÉFLEXIVE AUTRES INGRÉDIENTS

31 Interactivité Découverte de contenu 31 PRATIQUE RÉFLEXIVE AUTRES INGRÉDIENTS

32 04 Quelques témoignages

33 Témoignages 33 Contenu Permet de qui se répond mettre à mes jour sur attentes les soins de plaies Contenu Permet de bien faire expliqué des liens et avec clair nos patients Approche Je la recommande qui soutient à mes l intérêt collègues et le de désir travail d apprendre Formation vivante, pertinente et complète

34 Exemple Établissement CONTEXTE ET BESOINS 2. SOLUTION IMPLANTÉE 3. RÉSULTATS OBTENUS 4. CLÉS DU SUCCÈS

35 1. Contexte et besoins 35 Relié à une norme d agrément Difficulté à libérer le personnel infirmier pour la formation Manque de ressources et de temps pour élaborer le contenu de qualité Volonté de simplifier la gestion de la formation Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

36 2. Solution implantée 36 Formation entièrement en ligne (lot accès formation existante) Suivi de co-développement en rencontre d équipe avec l appui d un guide d accompagnement Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

37 3. Résultats obtenus 37 Personnel ciblé formé (jour, soir, nuit) Infirmières - Plus confiantes - Plus conscientes des facteurs de risques, jugement clinique facilité Expérience d apprentissage agréable et conviviale Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

38 38 4. Clés du succès Simplicité de la solution - Formation existante - Inscription simple - solution de gestion de la formation - mise en place du co-développement pour favoriser le transfert des apprentissages - implantation graduelle Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

39 Pour FAIRE LA DIFFÉRENCE en formation MERCI Lise Lecours

40 LA RÉFÉRENCE EN DÉVELOPPEMENT DE CONTENU E-LEARNING DANS LE MONDE DE LA SANTÉ Développement de la pensée réflexive en mode e-learning

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

LES PROCESSUS D ÉLABORATION D UN RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES INFIRMIÈRES EN MILIEU DE SANTÉ ET DE STRUCTURATION D UN PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

LES PROCESSUS D ÉLABORATION D UN RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES INFIRMIÈRES EN MILIEU DE SANTÉ ET DE STRUCTURATION D UN PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE LES PROCESSUS D ÉLABORATION D UN RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES INFIRMIÈRES EN MILIEU DE SANTÉ ET DE STRUCTURATION D UN PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE Jacinthe Pepin, inf. PhD Professeure titulaire Directrice

Plus en détail

Programme de développement de compétences en soins infirmiers périopératoires de base - SIPO

Programme de développement de compétences en soins infirmiers périopératoires de base - SIPO Programme de développement de compétences en soins infirmiers périopératoires de base - SIPO Un projet de formation E-learning pour les infirmières et les infirmières auxiliaires Une collaboration entre

Plus en détail

Partenariat dans le tutorat. Service de Réadaptation fonctionnelle CH Châteaubriant

Partenariat dans le tutorat. Service de Réadaptation fonctionnelle CH Châteaubriant Partenariat dans le tutorat Service de Réadaptation fonctionnelle CH Châteaubriant Présentation du service 26 lits d hospitalisation complète 4 places d hôpital de jour Un plateau technique avec kiné,

Plus en détail

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013 Unité d Enseignement N 6.1 : Stage Découverte 1 : Stage en milieu scolaire Semestre : 2 Nombre d heures : 120 ou 30 demi-journées Compétences : N 8-10 TD : 0 TPE : 20 Nombre ECTS : 3 UE 1.2.1 Psychologie

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1

LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ. Mars 2003 Normand Vachon 1 LE TABLEAU DE BORD EQUILIBRÉ Mars 2003 Normand Vachon 1 Le tableau de bord: Les 10 étapes de réalisations 1. Définir la mission & la vision de PMR 2. Déterminer les objectifs stratégiques 3. Identifier

Plus en détail

En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée?

En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée? Vitrine du français Séquence 1 1 - Introduction - Pistes d exploitation Madame Barth situe le cadre de son approche pédagogique; elle précise en quoi cet outil, sur lequel l enseignant s appuie pour intervenir

Plus en détail

Présentation d exemples de déroulement du M11

Présentation d exemples de déroulement du M11 Présentation d exemples de déroulement du M11 Etablissement N 1 : déroulement à raison de 4 jours bloqués en septembre puis de 2H00 tous les 15 jours sur les 2 ans Période Activités proposés Objectifs

Plus en détail

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

Une expérience innovante à la Direction de la Population ENSP, 4 décembre 2014

Une expérience innovante à la Direction de la Population ENSP, 4 décembre 2014 Une expérience innovante à la Direction de la Population ENSP, 4 décembre 2014 Objectifs de la stratégie PCIE Contribuer à accélérer la réduction de la mortalité et de la morbidité infanto-juvéniles Promouvoir

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Langue seconde autochtone (spécialiste)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Langue seconde autochtone (spécialiste) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Langue seconde autochtone (spécialiste) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mars 2005 This document is available

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

LE TRAVAIL AVEC LES FAMILLES

LE TRAVAIL AVEC LES FAMILLES Docteur Christian PETEL, Directeur FORMATIONS FRACTALE SUR SITE ANNÉES 2009-2010 LE TRAVAIL AVEC LES FAMILLES Après avoir été longtemps sous-estimées, voire objet de méfiance, de manque de considération

Plus en détail

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE Exécution de diverses actions de motricité globale Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE 01 Coordonner les parties de son corps. 02 Exécuter des actions motrices (ramper, courir, sauter, etc.).

Plus en détail

ECO PERFORMANCE ATELIERS DEVELOPPEMENT DURABLE TPE - PME

ECO PERFORMANCE ATELIERS DEVELOPPEMENT DURABLE TPE - PME ATELIERS DEVELOPPEMENT DURABLE TPE - PME développement durable Comprendre les enjeux et fondamentaux d une démarche de Développement Durable applicable aux TPE / PME. Découvrir les impacts environnementaux

Plus en détail

L orientation au lycée Blaise Pascal. Programme des classes de Première générale

L orientation au lycée Blaise Pascal. Programme des classes de Première générale L orientation au lycée Blaise Pascal Programme des classes de Première générale Les objectifs de la séance Communication sur le programme annuel Mise en place du travail de partenariat entre : Conseillère

Plus en détail

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014 JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO Juillet 2014 PLAN DE LA PRESENTATION La méthode Jàngandoo L atteinte des objectifs Questions pédagogiques Jàngandoo,

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE En vigueur : Le 1 er juillet 2004 COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Approbation : Conseil des commissaires 2004-06-29 RÉFÉRENCES POLITIQUE SUR LES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE 1.

Plus en détail

Politique de thématique Certification V2014. Groupe de travail régional 24 mars 2016

Politique de thématique Certification V2014. Groupe de travail régional 24 mars 2016 Politique de thématique Certification V2014 Groupe de travail régional 24 mars 2016 OBJECTIFS Programme de travail 2016 RéQua Développer des outils pour aider les établissements à élaborer une trame de

Plus en détail

Centre de la Pédagogie et de la Formation. Développer ses compétences informatiques et web. 9, rue Colette Besson 32000 Auch

Centre de la Pédagogie et de la Formation. Développer ses compétences informatiques et web. 9, rue Colette Besson 32000 Auch Centre de la Pédagogie et de la Formation Développer ses compétences informatiques et web Centre de la Pédagogie et de la Formation 9, rue Colette Besson 32000 Auch Tél. 06.46.67.37.86 contact@cpf-formation.eu

Plus en détail

Cadre de référence lavallois du Plan de transition école vie active (TÉVA)

Cadre de référence lavallois du Plan de transition école vie active (TÉVA) Cadre de référence lavallois du Plan de transition école vie active (TÉVA) Transition de l école à la vie active des jeunes de 15 à 21 ans en situation de handicap ou vivant avec une limitation fonctionnelle

Plus en détail

L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance?

L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance? L enseignement des sciences au primaire au Maroc: un combat contre l ignorance? XXV e Journées internationales sur la communication, l él éducation et la culture Scientifiques, techniques et industrielles

Plus en détail

AVIS DE VACANCE MEDECIN ADJOINT EN SANTE. Poste de rattachement hiérarchique : Médecin coordonnateur départemental de PMI

AVIS DE VACANCE MEDECIN ADJOINT EN SANTE. Poste de rattachement hiérarchique : Médecin coordonnateur départemental de PMI Direction des Ressources Humaines AVIS DE VACANCE MEDECIN ADJOINT EN SANTE MODE DE GARDE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille

Plus en détail

Education interprofessionnelle en Suisse: un projet pédagogique innovateur en formation prégraduée

Education interprofessionnelle en Suisse: un projet pédagogique innovateur en formation prégraduée Education interprofessionnelle en Suisse: un projet pédagogique innovateur en formation prégraduée Anne Mairesse 1, infirmière; Vice-doyenne Année Propédeutique Santé David Gachoud 2, MD; Claire Roelli

Plus en détail

LES OBJECTIFS MFBEAU/ B MOY/MAI 2011

LES OBJECTIFS MFBEAU/ B MOY/MAI 2011 LES OBJECTIFS MFBEAU/ B MOY/MAI 2011 OBJECTIFS D APPRENTISSAGE Utiliser des méthodes pour organiser ses apprentissages et son travail Savoir formuler des objectifs personnels dans une dynamique d évolution

Plus en détail

Motivation: comment inoculer à vos étudiants le virus de votre matière?

Motivation: comment inoculer à vos étudiants le virus de votre matière? Motivation: comment inoculer à vos étudiants le virus de votre matière? Judith Cantin Conseillère principale en pédagogie Direction de l apprentissage et de l innovation pédagogique Intention de la présentation

Plus en détail

Intitulé : ERGOTHERAPEUTE EN SANTE MENTALE

Intitulé : ERGOTHERAPEUTE EN SANTE MENTALE Intitulé : ERGOTHERAPEUTE EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier / emploi type) : Ergothérapeute Si emploi type, fiche métier source : 1 - Objectifs / Résultats attendus Aider à restaurer,

Plus en détail

Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. BTSA AP_ mai 2013 _ IEA-ENFA

Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. BTSA AP_ mai 2013 _ IEA-ENFA Construire des évaluations à partir du référentiel de certification, évaluer par capacités. 1- Quels outils et quels repères mobiliser? Référentiel professionnel Le référentiel de diplôme Contexte du métier,

Plus en détail

Fiche de poste. Catégorie et/ou corps de référence : Catégorie A

Fiche de poste. Catégorie et/ou corps de référence : Catégorie A Correspondance MEEDDM : Intitulé du poste : Responsable Pôle Contrôle des Engagements Famille : Correspondance RIME : Responsable de l activité de contrôle Catégorie et/ou corps de référence : Catégorie

Plus en détail

WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé

WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé WEBINAIRE Comment vivre un leadership partagé Présenté par Claire Thibideau Directrice générale de la Fédération canadienne des directions d école francophone (FCDEF) WEBINAIRE Comment vivre un leadership

Plus en détail

Formation à destination des personnels Et proches accompagnant des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer

Formation à destination des personnels Et proches accompagnant des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer Formation à destination des personnels Et proches accompagnant des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer Carpe Diem : un regard différent, une approche différente 05 avril 2013 Nicole POIRIER OBJECTIF

Plus en détail

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHE 1 : PREPARER MA MISSION TUTORALE Etablir la liste de tous les éléments à prendre en compte pour préparer ma mission Accueillir

Plus en détail

Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES REFERENTIEL DE CERTIFICATION Mastère SIO : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL D ACTIVITES ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AU ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMPETENCES OU

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEURS

FORMATION DE FORMATEURS FORMATION DE FORMATEURS Spécificité «Adultes en situation d illettrisme» Module 1 du brevet fédéral de formateur/formatrice d adultes en vue de l obtention du Certificat FSEA Formation 01-01 Descriptif

Plus en détail

Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique

Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique Charte de management des acteurs salariés du Secours Catholique Le Secours Catholique a pour mission de faire rayonner la charité chrétienne, par la mise en œuvre d une solidarité concrète entre tous,

Plus en détail

La FI2H et le partenariat avec les EHPAD

La FI2H et le partenariat avec les EHPAD La FI2H et le partenariat avec les EHPAD Dr Sophie Jobard et Mme Valérie Le Grand Coordinatrices FI2H Lorient, 27 mars 2013 FI2H??? FI2H = Fédération Inter-Hospitalière en Hygiène Pourquoi?? Politique

Plus en détail

Pratiques optimales de gestion des absences et de retour au travail reliées à des troubles musculosquelettiques ou des problèmes de santé mentale

Pratiques optimales de gestion des absences et de retour au travail reliées à des troubles musculosquelettiques ou des problèmes de santé mentale Pratiques optimales de gestion des absences et de retour au reliées à des troubles musculosquelettiques ou des problèmes de santé mentale Marie-José Durand Ph.D. Université de Sherbrooke Février 2016 Contexte:

Plus en détail

DEES ENTREPRENEURIAT DEESENT. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES ENTREPRENEURIAT DEESENT. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES ENTREPRENEURIAT DEESENT Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Cette formation en entrepreneuriat recouvre différentes facettes afin de vous

Plus en détail

Formations de Formateurs

Formations de Formateurs Formations de Formateurs Enseignement & Technique Perfectionner son enseignement et sa technique équestre en Dressage, CSO ou CCE Perfectionner son enseignement et sa technique équestre pour enseigner

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

L École en chantier :

L École en chantier : L École en chantier : Un lieu de formation à l approche orientante 4e Colloque sur l approche orientante mars 2005 Québec Marcelle Gingras, professeure Jacqueline Labrie, chargée de cours Sophie Barrette,

Plus en détail

CYCLE MASTER. Master Universitaire Professionnel -MUP- Cahier des Normes Pédagogiques Universitaires Université Hassan Ier Settat.

CYCLE MASTER. Master Universitaire Professionnel -MUP- Cahier des Normes Pédagogiques Universitaires Université Hassan Ier Settat. UH1-Settat Décembre 2013 CYCLE MASTER Master Universitaire Professionnel -MUP- Cahier des Normes Pédagogiques Universitaires Université Hassan Ier Settat (CNPU UH1-Settat) CNPU MUP UH1- Settat ; Décembre2013

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE À L IMPLANTATION ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE # 41-04 Adoption le 14 mai 2002 Amendement le Mise en vigueur le 15 mai 2002 Résolution # Autorisation

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : DNB Classes de quatrième et troisième de l enseignement agricole Enseignement pratique interprofessionnel

Plus en détail

BREVET D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR D ANIMATEUR EN ACTION COLLECTIVE POLITIQUE, CULTURELLE ET SOCIALE

BREVET D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR D ANIMATEUR EN ACTION COLLECTIVE POLITIQUE, CULTURELLE ET SOCIALE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BREVET D ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Université libre. École de Santé Publique

Université libre. École de Santé Publique Université libre de Bruxelles École de SantÉ Publique Créée en 1963, l École de Santé Publique répond aux besoins des politiques et systèmes de santé, de la société et des professionnels de santé par l

Plus en détail

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch.

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Les enjeux de l école maternelle Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Spécificité et enjeux de l école maternelle : Une école pour les élèves entre 3 et 6 ans. Enjeux aider

Plus en détail

LA COMPÉTENCE INFIRMIÈRE AU CŒUR DU PROGRAMME MILIEU DE VIE

LA COMPÉTENCE INFIRMIÈRE AU CŒUR DU PROGRAMME MILIEU DE VIE LA COMPÉTENCE INFIRMIÈRE AU CŒUR DU PROGRAMME MILIEU DE VIE Un milieu de vie de qualité pour les résidents des centres d hébergement Biermans, François-Séguenot, Judith-Jasmin et Pierre-Joseph-Triest Congrès

Plus en détail

L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale

L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale L encadrant et le responsable d unité d intervention sociale Un ACTEUR de la mise en œuvre de l action sociale et médico-sociale qui tend à promouvoir l autonomie et la protection des personnes, la cohésion

Plus en détail

Pratique des soins par le toucher - massage

Pratique des soins par le toucher - massage Formation extra-muros Pratique des soins par le toucher - massage Programme DPC n 47341500066 Hôtel Ibis Nice Centre Gare 14 avenue Thiers - 06000 Nice 1 Pratique des soins par le toucher - massage Objectifs:

Plus en détail

Table des matières LA PENSÉE INFIRMIÈRE. 3 e édition

Table des matières LA PENSÉE INFIRMIÈRE. 3 e édition Table des matières LA PENSÉE INFIRMIÈRE 3 e édition Préface Avant-propos Remerciements Chapitre 1 L essentiel de la discipline Une discipline professionnelle Le centre d intérêt Quelques énoncés Des tendances

Plus en détail

RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27

RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 RAPPORT DIR15-04 Réunion ordinaire du Conseil 2015-01-27 TITRE : Planification stratégique 2015-2018 BUT : Faire approuver les axes, résultats, indicateurs et cycle de monitoring pour la planification

Plus en détail

Orientation en milieu d éducation (CSO-2300) Hiver 2010 P L A N D E C O U R S

Orientation en milieu d éducation (CSO-2300) Hiver 2010 P L A N D E C O U R S Orientation en milieu d éducation (CSO-2300) Hiver 2010 P L A N D E C O U R S Note : Ceci est une version abrégée du plan de cours. C est la version du plan de cours distribué en classe qui s applique.

Plus en détail

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency

Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du. Collège Montmorency Politique institutionnelle d'évaluation des programmes du Collège Montmorency Juin 2014 Introduction Le Collège Montmorency est un établissement d enseignement collégial public. Une nouvelle version de

Plus en détail

GUIDE D ÉVALUATION DU STAGIAIRE

GUIDE D ÉVALUATION DU STAGIAIRE MODULE DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION STAGE GUIDE D ÉVALUATION DU STAGIAIRE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI DÉPARTEMENT DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET ADMINISTRATIVES Révision 2016 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Critères Indicateurs Observations / Guide d évaluation

Critères Indicateurs Observations / Guide d évaluation IFSI CH Carcassonne Promotion 2014-2017 Semestre 3 Guide de correction de l Unité d Enseignement UE 4.6 S3 : Soins éducatifs et préventifs Date : 17/11/2015 TD (exploitation) Modalités : Travail écrit

Plus en détail

LA FORMATION SUR MESURE À L UNIVERSITÉ ET L ENJEU DE L ADÉQUATION

LA FORMATION SUR MESURE À L UNIVERSITÉ ET L ENJEU DE L ADÉQUATION 1 LA FORMATION SUR MESURE À L UNIVERSITÉ ET L ENJEU DE L ADÉQUATION Pierre Doray (CIRST-UQAM) Félix Simoneau (ORMES-UQAM) 2 Plan Introduction Dimensions analytiques retenues Vivre dans une économie incertaine

Plus en détail

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé Référentiel fonction / activités Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Contribue à la mission institutionnelle par la mise en œuvre d activités techniques et professionnelles. Développe une

Plus en détail

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1: L'ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1: LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE AU PLAN DE COURS PAGE : 1 Adoptée : CET-3407 (08 06 93) Modifiée

Plus en détail

Nos Missions Alliance entre conseil et technologie

Nos Missions Alliance entre conseil et technologie 1 spallian.com Nos Missions Alliance entre conseil et technologie Stratégie Smart Data Études Géomarketing Smart Gouvernance Accompagnement et solutions techniques sur mesure permettant d identifier les

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

L infirmier coordinateur de soins : un maillon devenu incontournable. Claudine LEMAIRE Olivier YKMAN

L infirmier coordinateur de soins : un maillon devenu incontournable. Claudine LEMAIRE Olivier YKMAN L infirmier coordinateur de soins : un maillon devenu incontournable Claudine LEMAIRE Olivier YKMAN Plan Le monde du travail s adapte Nos origines Description de la fonction Conclusions Le monde du travail

Plus en détail

FORMATEUR OU FORMATRICE EN ETABLISSEMENT

FORMATEUR OU FORMATRICE EN ETABLISSEMENT FORMATION COMPLEMENTAIRE VISANT L OBTENTION D'UN CERTIFICAT D'ETUDES AVANCEES (CAS) DE FORMATEUR OU FORMATRICE EN ETABLISSEMENT PRÉSENTATION DE LA FORMATION AUX PARTICIPANTS DÉCEMBRE 2013 FORMATION DE

Plus en détail

Bienvenue à cette formation sur la rédaction d un Projet ASSOCIATIF Réalisé par la commission formation du CDOS du Cher

Bienvenue à cette formation sur la rédaction d un Projet ASSOCIATIF Réalisé par la commission formation du CDOS du Cher Bienvenue à cette formation sur la rédaction d un Projet ASSOCIATIF Préambule Face à un environnement de plus en plus complexe à savoir : une montée des exigences réglementaires et administratives, une

Plus en détail

PLAINE DE JEUX PROJET PEDAGOGIQUE. Thème principal : Sport et activités culturelles Environnement

PLAINE DE JEUX PROJET PEDAGOGIQUE. Thème principal : Sport et activités culturelles Environnement Province de LIEGE Arrondissement de Waremme COMMUNE DE 4317 FAIMES PLAINE DE JEUX PROJET PEDAGOGIQUE Rue A. Braas, 13. Tél. : (019) 33.98.50 Fax : (019) 33.98.64 Thème principal : Sport et activités culturelles

Plus en détail

Charte mondiale pour l action sur les troubles des conduites alimentaires

Charte mondiale pour l action sur les troubles des conduites alimentaires Charte mondiale pour l action sur les troubles des conduites alimentaires Droits et attentes des personnes souffrant de troubles des conduites alimentaires ainsi que leurs familles PRÉAMBULE En reconnaissant

Plus en détail

Favoriser l accès aux innovations: un axe de politique achat. Philippe PIN Hospices Civils de Lyon Directeur des Achats

Favoriser l accès aux innovations: un axe de politique achat. Philippe PIN Hospices Civils de Lyon Directeur des Achats Favoriser l accès aux innovations: un axe de politique achat Philippe PIN Hospices Civils de Lyon Directeur des Achats Et aussi: Une politique achat vecteur de performance de l hôpital Un budget Achat

Plus en détail

Fondements en évaluation des postes et en rémunération directe. ORH 1640 - Groupe 20 (mardi, 9 h 30 12 h 30) Hiver 2014 PLAN DE COURS

Fondements en évaluation des postes et en rémunération directe. ORH 1640 - Groupe 20 (mardi, 9 h 30 12 h 30) Hiver 2014 PLAN DE COURS École des sciences de la gestion Département d organisation et ressources humaines Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Fondements en évaluation des postes et en rémunération directe ORH 1640

Plus en détail

Plateforme AAPRISS Apprendre et Agir pour Réduire les Inégalités Sociales de Santé

Plateforme AAPRISS Apprendre et Agir pour Réduire les Inégalités Sociales de Santé Plateforme AAPRISS Apprendre et Agir pour Réduire les Inégalités Sociales de Santé T Lang,, L Mabile, E Bidaut, N Haschar-Noe, JC Marquié, I Poirot- Mazeres, A Mayere, C Delpierre, P Grosclaude Institut

Plus en détail

LES ENJEUX DU DECLOISONNEMENT

LES ENJEUX DU DECLOISONNEMENT LES ENJEUX DU DECLOISONNEMENT SANITAIRE / MEDICO-SOCIAL RETOUR SUR LES TRAVAUX DE L ANAP DANS LE CHAMP MÉDICO-SOCIAL 01 FEVRIER 2011 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de

Plus en détail

Le carnet sanitaire du bloc opératoire :

Le carnet sanitaire du bloc opératoire : Le carnet sanitaire du bloc opératoire : un outil de gestion des risques Journée e d éd échanges du réseau r ISO Sud-est 5 Avril 2012 Contexte Certification V2010 Conférence de consensus sur la gestion

Plus en détail

LE MODULE M 11. «Accompagnement AU projet personnel et professionnel»

LE MODULE M 11. «Accompagnement AU projet personnel et professionnel» Sessions BTSA - mai 2010 Jean Courtas LE MODULE M 11 «Accompagnement AU projet personnel et professionnel» «APPP» Un peu d histoire ou les éléments de contexte Contexte réglementaire : - Loi d orientation

Plus en détail

FORMACONCIL Programme de Formation à la Conciliation des Traitements Médicamenteux (CTM)

FORMACONCIL Programme de Formation à la Conciliation des Traitements Médicamenteux (CTM) FORMACONCIL Programme de Formation à la Conciliation des Traitements Médicamenteux (CTM) Pr Benoît Allenet UJF-Grenoble 1 / CNRS / Pôle Pharmacie, CHU de Grenoble ThEMAS / TIMC-IMAG UMR 5525, Grenoble

Plus en détail

Scénarisez votre cours avec des outils e-learning. Hervé Platteaux et David Touvet Atelier du Centre NTE 26 mai 2004

Scénarisez votre cours avec des outils e-learning. Hervé Platteaux et David Touvet Atelier du Centre NTE 26 mai 2004 Scénarisez votre cours avec des outils e-learning Hervé Platteaux et David Touvet Atelier du Centre NTE 26 mai 2004 2/13 Quelle définition de l hybridisme? Un dispositif hybride d apprentissage repose

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) CHEF ADJOINT(E)

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) CHEF ADJOINT(E) Mai 2002 DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) CHEF ADJOINT(E) Réalisation : Direction Département infirmier 1 A. DESCRIPTION DU CONTENU DE LA FONCTION 1. Utilité de la fonction - Mission générale L infirmier(e)

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE DE POSTE Responsable logistique à la MDE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille

Plus en détail

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT DU SYSTÈME DE SANTE Les enjeux du décloisonnement du sanitaire et du médico-social Colloque 1 er février Véronique BILLAUD Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

La gouvernance des associations et fondations

La gouvernance des associations et fondations COLLECTION QUESTIONS DE GOUVERNANCE La gouvernance des associations et fondations État des lieux et recommandations Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978-2-212-54239-4 Sommaire Préface Renforcer la gouvernance

Plus en détail

Le groupement régional de santé publique. Conférence Régionale de Santé du 9 décembre 2005 Avignon

Le groupement régional de santé publique. Conférence Régionale de Santé du 9 décembre 2005 Avignon Le groupement régional de santé publique Le groupement régional de santé publique Pour mettre en œuvre le Plan Régional de Santé Publique... et en rendre compte devant la Conférence Régionale de Santé...

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 1 FICHE TECHNIQUE 2

FICHE TECHNIQUE 1 FICHE TECHNIQUE 2 FICHE TECHNIQUE 1 1. INTITULE ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT 2. GROUPE CIBLE SC,IR,CT,ONG,OP,BE 3. COMPETENCES VISEES Connaissance parfaite des théories du développement Connaissance parfaite des différentes

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016

OFFRE DE FORMATION. UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016 OFFRE DE FORMATION UNIVERSITé D été - CASABLANCA DU 11 AU 22 JUILLET 2016 Formule une semaine (au choix) du 11 au 15 juillet 2016 accueil à partir du dimanche 10 juillet après-midi et départ le vendredi

Plus en détail

L évaluation du langage des enfants âgés entre 0 et 5 ans: particularités et défis! Marie Vézina Audette Sylvestre

L évaluation du langage des enfants âgés entre 0 et 5 ans: particularités et défis! Marie Vézina Audette Sylvestre L évaluation du langage des enfants âgés entre 0 et 5 ans: particularités et défis! Marie Vézina Audette Sylvestre 6 février 2014 Habiletés prélinguistiques Sphères du langage Contact visuel Attention

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

Livret d accueil à L attention de l étudiant en stage

Livret d accueil à L attention de l étudiant en stage I Hôpitaux du Léman Institut de Formation en Soins Infirmiers Livret d accueil à L attention de l étudiant en stage Chaque Pôle et/ou service élabore un livret d accueil mis à disposition des élèves ou

Plus en détail

Calcul mental au cycle 3

Calcul mental au cycle 3 Calcul mental au cycle 3 Animation du 26 novembre 2011 Intervenante: Mlle PAYET Isabelle Quel calcul? Calcul mental Calcul posé Calcul instrumenté Calcul approché socle commun cycle 3 p. 139 (extraits

Plus en détail

spond-il à une démarche inscrite dans la logique du développement durable?

spond-il à une démarche inscrite dans la logique du développement durable? Fiche d activité n. GEOGRAPHIE. Chapitre. La question du développement durable. Thème. Les enjeux du développement durable. Quels sont les enjeux du développement durable? Etude de cas : Le projet de la

Plus en détail

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières.

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières. : S-22 : Enseignants et coordonnateurs de français aux cycles 2 et 3 Titre : Et si on passait au français en action? Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur

Plus en détail

LES GÉNIES-JEUX. Activités de développement de l estime de soi. Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS.

LES GÉNIES-JEUX. Activités de développement de l estime de soi. Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS. LES GÉNIES-JEUX Activités de développement de l estime de soi Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 L ASSOCIATION CANADIENNE Lévis

Plus en détail

FORMATION PAR ALTERNANCE

FORMATION PAR ALTERNANCE Management de la Qualité en Santé FORMATION PAR ALTERNANCE REFERENT QUALITE OU DEMARCHE QUALITE en ESSMS MQS - Ker Lann - Rue M. Bastié - Bât C - 70 - BRUZ Tél : 0 99 0 0 / 0 99 0 96 - Mail : REFERENT

Plus en détail

Diagnostic de l équipe des opérations et recommandations pour l amélioration des performances

Diagnostic de l équipe des opérations et recommandations pour l amélioration des performances et recommandations pour l amélioration des performances Document soumis à Mme Jeanne Mance Vice- présidente des opérations, Compagnie Anonyme inc. 15 avril 2013 Table des matières 1. Sommaire exécutif

Plus en détail

Formation de formateur Ingénieurs pédagogiques HÉLÈNE WEBER

Formation de formateur Ingénieurs pédagogiques HÉLÈNE WEBER Formation de formateur Ingénieurs pédagogiques HÉLÈNE WEBER PROGRAMME (Jour 1) 1. Faire connaissance 2. Former des adultes 3. Rendre une intervention stimulante et mémorable 2 PROGRAMME (Jour 2) 1. 4 étapes

Plus en détail

Une formation en webmarketing pour un ROI immédiat? Content. Marketing. Performance.

Une formation en webmarketing pour un ROI immédiat? Content. Marketing. Performance. Une formation en webmarketing pour un ROI immédiat? Content. Marketing. Performance. Stratégie de contenu Stratégie de contenu web Programme Analysez les besoins de vos publics cibles, vos objectifs de

Plus en détail

Interdisciplinarité en soins palliatifs Offre de formation SFAP

Interdisciplinarité en soins palliatifs Offre de formation SFAP Interdisciplinarité en soins palliatifs Offre de formation SFAP 2/5/2015 1 Sommaire Contexte d intervention p. 4 Objectifs d intervention p. 9 Cibles visées p. 10 Méthodologie d approche p. 11 Concepts

Plus en détail

24/05/2013 PLAN. INSPQ - origine. Référentiel de compétences et e-learning

24/05/2013 PLAN. INSPQ - origine. Référentiel de compétences et e-learning Référentiel de compétences et e-learning Présenté par Céline Farley, MSc., PhD. Journée de ressourcement du CIDRH 31 mai 2013 PLAN INSPQ Pourquoi parle-t-on de compétences? Qu est ce la compétence? Comment

Plus en détail

2 Guide d accompagnement professionnel d un changement

2 Guide d accompagnement professionnel d un changement Introduction Le monde change et les organisations sont appelées à modifier leurs perceptions du changement si elles veulent relever les multiples défis posés par le marché du travail aujourd hui. Il importe

Plus en détail

Titre. Commune. Maîtrise d ouvrage :

Titre. Commune. Maîtrise d ouvrage : Itinéraires patrimoniaux Titre Commune Maîtrise d ouvrage : Date Pays Haut Languedoc et Vignobles Méthodologie itinéraires patrimoniaux 1 I Le cadre conceptuel des itinéraires du patrimoine 1 Méthodologie

Plus en détail

ATELIERS IMPRESSION SÉRIGRAPHIE

ATELIERS IMPRESSION SÉRIGRAPHIE ATELIERS IMPRESSION SÉRIGRAPHIE ENFANTS ADULTES proposés par le collectif party raclette Paul Zehren et Théo Masson. Sérigraphes passionnés et autodidactes depuis de nombreuses années, nous avons décidé

Plus en détail

GPEC : outillage des partenaires sociaux et des acteurs relais

GPEC : outillage des partenaires sociaux et des acteurs relais ARACT LR Le Millénaire Le Phénix Bât. 9 1350, avenue Albert EINSTEIN 34000 MONTPELLIER 04 99 52 61 44 04 67 22 57 16 http://www.languedoc.aract.fr GPEC : outillage des partenaires sociaux et des acteurs

Plus en détail