Réunion HEC Patrimoine 9 mars 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion HEC Patrimoine 9 mars 2009"

Transcription

1 Groupement HEC Patrimoine ACTUALITE FISCALE , rue Lalo PARIS Tél.: Fax: (direct)

2 SOMMAIRE 1. Les nouvelles niches fiscales 2. Le plafonnement des niches fiscales 3. Régime des locations meublées 4. Régime micro BIC 5. Plus-values immobilières 6. Revenus fonciers des nus propriétaires 7. Bouclier fiscal 2

3 1. Les nouvelles niches fiscales 3

4 1. Les nouvelles niches fiscales Logements neufs à haute performance énergétique (norme BBC 2005) Majoration du crédit d impôt octroyé au titre des intérêts d emprunt contracté en vue de l acquisition d un logement neuf affecté à l habitation principale: - 7 annuités de remboursement prises en compte au lieu de 5-40% sur toute la période (au lieu de 40% sur la première année et 20% sur les 4 suivantes) Dépenses en faveur du développement durable Crédit d impôt de 40% (2009) et 25% (à compter de 2010) correspondant aux dépenses payées entre le 1 er janvier 2009 et le 31 décembre 2012 plafonnées à (pour une personne célibataire) sur 5 ans. 4

5 1. Les nouvelles niches fiscales Investissements dans les résidences meublées non professionnelles Investissements locatifs dans les résidences de tourisme DISPOSITIF ZRR - DEMESSINE Principe: réduction d impôt sur les investissements locatifs dans les résidences de tourisme réalisés par les personnes physiques entre le 1 er janvier 1999 et le 31 décembre 2010 Réduction d impôt de 20% ou 25% selon l année d investissement et le type de logement Investissements retenus dans la limite de (célibataire) Condition: immeuble achevé avant le 1 er janvier 1989 (20 ans) Etalement de la réduction d impôt sur 6 ans au plus 5

6 1. Les nouvelles niches fiscales Apports de la loi de finance 2009: Prorogation de la réduction d impôt jusqu au 31/12/2012 Assouplissement de la condition d ancienneté à 15 ans Possibilité d imputation du solde de la réduction d impôt sur les 6 années suivantes permettant l imputation de l intégralité de la réduction 6

7 2. Le plafonnement des niches fiscales 7

8 2. Le plafonnement des niches fiscales Plusieurs axes de plafonnement: Plafonnement global de l ensemble des niches fiscales Plafonnement de certaines niches fiscales Modification des mécanismes des avantages fiscaux Restriction de l accès à certains régimes 8

9 2. Le plafonnement des niches fiscales Plafonnement global de l ensemble des niches fiscales L ensemble des avantages fiscaux obtenus par un foyer fiscal ne peut être supérieur à : majoré de 10% de son revenu imposable soumis à l impôt progressif Applicable à compter des revenus

10 2. Le plafonnement des niches fiscales Champ d application du plafonnement restreint aux seuls avantages fiscaux accordés en contrepartie d un investissement ou d une prestation dont le contribuable bénéficie. Sont exclus du plafonnement les avantages fiscaux liés: - à la situation personnelle du contribuable - ou à la poursuite d un objectif d intérêt général sans contrepartie Revenu imposable à prendre en compte: exclusion des revenus imposables à un taux forfaitaire : plus-values mobilières ou immobilières, revenus mobiliers avec prélèvement libératoire. 10

11 2. Le plafonnement des niches fiscales Réductions d impôt concernées Contrepartie d un investissement (principaux cas) Investissements dans l immobilier de loisir (tourisme) Investissements locatifs BORLOO et régimes analogues investissements forestiers Investissements outre-mer (DOM-TOM) Souscription capital des PME SOFICA SOFIPECHE Travaux conservation ou de restauration de mobilier classés Loi MALRAUX Logements neufs, réhabilités ou rénovés acquis pour location en meublé 11

12 2. Le plafonnement des niches fiscales Réductions d impôt concernées Contrepartie d une prestation dont bénéficie le contribuable (principaux cas) Intérêts d emprunt pour acquisition de l habitation principale Emploi d un salarié à domicile Equipement en faveur du développement durable Frais de garde des jeunes enfants Assurance pour loyers impayés 12

13 2. Le plafonnement des niches fiscales Avantages fiscaux exclus du plafonnement (principaux cas) Abattement Centre/ Association Gestion Agrée Frais de scolarité des étudiants Intérêts pour reprise société non cotée Prestations compensatoires versées en somme d argent Dons aux œuvres Exonérations sur revenus catégoriels Quotient familial Charges déductibles du revenu global, ex : cotisations sociales des indépendants. 13

14 2. Le plafonnement des niches fiscales Plafonnement de certaines niches fiscales Réduction d impôt pour les investissements réalisés à l outre-mer plafonnée à : par an et par foyer fiscal - ou 15% du revenu du foyer fiscal (sur option) ou pour les entrepreneurs investisseurs (schéma locatif) Régime Malraux: dépenses ouvrant droit à la réduction retenues dans la limite annuelle de pour un crédit de 30% ou 40% des dépenses (secteur sauvegardé?). 14

15 2. Le plafonnement des niches fiscales Modification des mécanismes des avantages fiscaux Principe général: remplacer la diminution de l assiette imposable par une réduction d impôt. Conséquences: Augmentation des revenus imposables Augmentation des contributions et prélèvements sociaux Diminution de l IR dû. Modifications des bases de calcul du bouclier fiscal Exemple: Nouveau régime Malraux 15

16 2. Le plafonnement des niches fiscales Restriction de l accès à certains régimes Dispositifs Robien et Borloo pour les logements neufs: normes thermiques et performance énergétique désormais nécessaires pour bénéficier du dispositif (au plus tard le 1/01/2010). Crédit d impôt au titre des intérêts d emprunt contracté pour l acquisition d un logement neuf affecté à l habitation principale: critère de normes thermiques et de performance énergétique. 16

17 2. Le plafonnement des niches fiscales Régime des immeubles historiques désormais subordonné à 3 conditions: - engagement de conservation pendant 15 ans - détention directe (sauf agrément ou SCI familiale) - absence de mise en copropriété (sauf agrément) Régime de la location meublée professionnelle subordonné à 3 conditions (cf infra) 17

18 3. Régime des locations meublées 18

19 3. Régime des locations meublées Régime des loueurs professionnels Conditions restreintes d accès au régime de la location meublée professionnelle: - inscription d un membre au moins du foyer fiscal au RCS en tant que loueur professionnel - recettes annuelles de l activité de location meublée supérieures à recettes annuelles de l activité de location meublée supérieures au montant des autres revenus d activité du foyer fiscal (T&S et assimilés, pensions et rentes viagères, BIC autres, BNC, BA, revenus de gérants majoritaires). 19

20 3. Régime des locations meublées Pas de changement quant à l imputation sur le revenu global sans limitation dans le temps des déficits issus de l activité de location. Nouvel avantage: Déductibilité du revenu global des charges engagées avant le commencement de la location. (VEFA) 20

21 3. Régime des locations meublées Restriction du régime d exonération des plus-values: Ancienne règle: exonération totale des plus values si: - activité exercée depuis au moins 5 ans, et - moyenne des recettes des 2 exercices précédents < Nouveau seuil de au lieu de (Exonération partielle en dessous de ) Exception: activités de para hôtellerie (régime des plus-values professionnelles) 21

22 3. Régime des locations meublées Régime des loueurs non professionnels Déficits désormais imputables sur les bénéfices de même nature sur les 10 années suivantes. Réduction d impôt pour les investissements locatifs dans les locations meublées non professionnelles: - 5% du prix de revient du logement - plafonnée à par an Conditions de l avantage: cf tableau infra Contrepartie de cette réduction d impôt: réduction de 15% de la base d amortissement de ces immeubles 22

23 3. Régime des locations meublées Investissements locatifs dans des résidences meublées non professionnelles: conditions de la réduction d impôt Investisseur Opération Etat du logement - Personne physique ( exclusion des EURL & SARL) - Fiscalement domiciliée en France - Acquisition directe - Droit de propriété non démembré - Location meublée pour 9 ans minimum - Logement neuf - Logement en l état futur d achèvement - Logement achevé depuis au moins 15 ans et ayant fait ou faisant l objet de travaux de réhabilitation ou de rénovation Type de logement - Accueil des personnes âgées ou handicapées - Accueil familial salarié - Résidences étudiantes - Résidences de tourisme classées - Etablissements de soin 23

24 4. Régime micro BIC 24

25 4. Régime micro BIC Principe: traitement des revenus de la location meublée dans la catégorie des BIC Avantages: Déduction de l intégralité des intérêts d emprunt supportés pour l acquisition du bien loué et l amortissement de l immeuble et du mobilier loués BIC déficitaires imputables: - Sur le revenu global sans limitation en cas de BIC professionnels - Sinon, sur les BIC non professionnels de même nature des 10 années à venir. 25

26 4. Régime micro BIC Conditions et avantage du régime micro BIC: Activité de vente Activité de prestation de services Seuil d applicabilité du régime micro en CA HT (chiffres LF 09) Avantage du régime: Abattement sur revenu imposable (chiffres LF 09) 71 % ( au minimum: 305 ) 50 % (au minimum: 305 ) 26

27 4. Régime micro BIC Modification de la loi de finance 2009: location en meublé désormais considérée comme une prestation de services. Restriction de l accès au régime micro: seuil abaissé à (au lieu de ) Diminution de l abattement à 50% (au lieu de 71%) Exception: activités de para hôtellerie (seuil de et abattement de 71% demeurent) 27

28 5. Plus-values immobilières 28

29 5. Plus values immobilières Evolution des taux d imposition de certaines plusvalues immobilières Plus-values réalisées par des particuliers : à compter du 1 er janvier 2009, augmentation des prélèvements sociaux de 1.1% (RSA) Taux d imposition sur la PV de 16% % soit 28,1%. IS à taux réduit: augmentation du taux de 16,5% à 19% Concerne notamment les cessions de titres de SIIC et de sociétés à prépondérance immobilière cotées. A noter: pas d incidence sur le traitement des MVLT qui restent imputables sur la PV imposable à 19%. 29

30 5. Plus values immobilières Incidence de la restriction de l accès au régime LMP Principe: Perte du statut LMP + restriction de l accès au régime d exonération des plus-values double calcul de l imposition sur la plus-value en cas de cession de biens immobiliers ultérieure: - plus value taxable selon le régime des PV professionnelles au titre de la période pendant laquelle l activité locative a bénéficié du statut LMP - plus-value taxable selon le régime des PV des particuliers à compter de la sortie du régime. Nécessité d évaluer le bien au jour de la cessation de l activité en régime LMP 30

31 6. Revenus fonciers des nus- propriétaires 31

32 Réforme du régime dérogatoire de déduction des travaux de grosses réparations Principe du régime: possibilité pour les nus-propriétaires de déduire du revenu global, sans limitation, le déficit foncier généré par les grosses réparations des immeubles donnés en location. Modifications du régime: - suppression de la condition de location - montant des dépenses déductibles plafonné à / an - déduction admise dans la limite du revenu global de l année - imputation possible sur le revenu des 10 années suivantes Conséquence sur la détermination du bouclier fiscal : hausse des revenus nets annuels par plafonnement des déductions 32

33 7. Bouclier fiscal 33

34 Auto-liquidation à compter du 1 er janvier 2009 Possibilité pour les contribuables détenant une créance sur l Etat à raison du dispositif du bouclier fiscal d imputer le montant de la créance sur leurs cotisations d impôt, au titre de l ISF et des taxes foncières et d habitation, exigibles au cours de cette même année. 34

35 Bouclier fiscal RAPPEL CALCUL BOUCLIER FISCAL Créance au 1/01/09 par référence à 50% x R (REVENUS DE 2007), montant maximum pour la somme des impositions suivantes Prélèvements sociaux + IR 2007 sur revenus de 2007 payé en 2007 (prélèvements) ou 2008 (déclaration revenus 2007) + ISF 2008 (biens au 1/01/2008) + Impôts locaux (TF + TH) 2008 sur habitation principale 35

36 Bouclier fiscal JUSQU ICI Demande contentieuse de restitution du bouclier fiscal 2009 à formuler entre le 1/01/2009 et le 31/12/2009 MAINTENANT possibilité supplémentaire Calcul du bouclier fiscal 2009 Autoliquidation par imputation directe sur ISF 2009 le 15/06/2009 (ou sur les TH ou TF ou sur les prélèvements sociaux sur revenus du patrimoine payables en 2009) Possibilité de garder la «procédure classique» pour le solde du bouclier. 36

37 Bouclier fiscal EN CAS D IMPUTATION EXCESSIVE Marge d erreur admise de 5% sur le calcul du bouclier «autoliquidé» : aucune pénalité Si erreur supérieure à la marge de 5%, pénalité de 10% sur toute la fraction d imputation excessive + intérêts de retard de 0,40% par mois 37

38 Avez-vous des questions? 38

39 Je reste à votre disposition. 39

40 Merci 40

Mesures en matière d impôt sur le revenu

Mesures en matière d impôt sur le revenu principales mesures de la loi de finances pour 2009, la loi de finances rectificative pour 2008 Vous trouverez ci-joint les principales mesures fiscales contenues dans la Loi de finances pour 2009 et la

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013 Estimation de votre impôt sur les revenus 213 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 2 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes viagères

Plus en détail

IMPÔT SUR LE REVENU. Actualisation du barème

IMPÔT SUR LE REVENU. Actualisation du barème IMPÔT SUR LE REVENU Actualisation du barème La loi revalorise les tranches du barème de 2,9 % afin de tenir compte de la hausse des prix hors tabac. Les taux d imposition ne sont en revanche pas modifiés.

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5

1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 Table des matières Avant-propos.... 1 Partie 1 - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 1.1. Vente d un immeuble... 5 1.1.1. Taux de droit commun...

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2011

LOI DE FINANCES POUR 2011 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de finances pour 2011 n 2010-1657 a été publiée au Journal Officiel du 30 décembre 2010 et est entrée en vigueur le 1 er janvier 2011. Si cette loi ne comporte pas de grande

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DE FINANCES 2009 ET DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DE FINANCES 2009 ET DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DE FINANCES 2009 ET DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES PARTICULIERS IR ISF PLUS-VALUES IMPOT SUR LE REVENU : CALCUL inchangé

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 Introduction à la fiscalité française 21 1 Généralités 21 2 L évolution historique 21 3 Les sources du droit fiscal 23 A. Les sources 23 B. Le Code général des impôts

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS?

QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS? SYNTHÈSE D EXPERTS du 28 juillet 2017 QUELLE FISCALITÉ INCITATIVE POUR LES PARTICULIERS? 1 Les différentes formes de la fiscalité incitative... 2 1.1 Quelles différences entre charges catégorielles et

Plus en détail

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Après une année 2011 marquée par des réformes importantes de la fiscalité du patrimoine, l adoption de la loi de finances2012 constitue un évènement essentiel

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES TROISIEME PARTIE : LES BNC ET REVENUS ASSIMILES. 1.Définition et caractéristiques

COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES TROISIEME PARTIE : LES BNC ET REVENUS ASSIMILES. 1.Définition et caractéristiques TROISIEME PARTIE : LES BNC ET REVENUS ASSIMILES 1.Définition et caractéristiques Il s agit des bénéfices des professions libérales 1, des charges et offices dont le titulaires 2 n ont pas la qualité de

Plus en détail

Impôt sur le revenu. L. fin. 2011, adoptée le 15 déc. 2010, art CALCUL DE L IMPÔT

Impôt sur le revenu. L. fin. 2011, adoptée le 15 déc. 2010, art CALCUL DE L IMPÔT 6 CALCUL DE L IMPÔT Limitation de certains avantages fiscaux Études F-10 550, F-10 625, F-10 645, F-10 655, F-10 668, F-10 670, F-10 675, F-10 677, F-10 770, F-10 775, F-10 780, F-10 785, F-10 795, F-10

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2016-2017 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style Revenus de la location et détention immobilière Click to edit Master subtitle style Point de cours: Revenus fonciers Les revenus fonciers sont les revenus que le contribuable tire de la location nue d

Plus en détail

INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF ET RÉDUIRE SES IMPÔTS

INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF ET RÉDUIRE SES IMPÔTS INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF ET RÉDUIRE SES IMPÔTS Il existe de nombreuses incitations fiscales pour favoriser l investissement des particuliers dans l immobilier locatif. Neuf ou ancien, avec ou

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES POUR 2009

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES POUR 2009 UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES POUR 2009 FISCALITE LOI DE FINANCES La loi de finances rectificative pour 2008 du 30 décembre 2008 a été publiée

Plus en détail

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE)

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Janvier 2013 1 1. Impôt sur le revenu 2. Imposition des dividendes 3. Plus-values de cession de valeurs mobilières 4. Plus-values immobilières 5. Cession d usufruit temporaire 6. Impôt de Solidarité sur

Plus en détail

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI?

QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? INVESTMENT MANAGEMENT QUELLE EST LA FISCALITÉ DES SCPI? Les dispositions suivantes résument les conséquences fiscales applicables aux associés de sociétés civiles de placement immobilier SCPI et ne sont

Plus en détail

FORMATION ENVIRONNEMENT FISCAL DU PATRIMOINE

FORMATION ENVIRONNEMENT FISCAL DU PATRIMOINE Réf : 91 FORMATION ENVIRONNEMENT FISCAL DU PATRIMOINE Contenu Ce parcours de formation est principalement destiné aux professionnels de l immobilier, de la gestion de patrimoine, de la banque et de l assurance.

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

Impôt sur le revenu 2012

Impôt sur le revenu 2012 Impôt sur le revenu 2012 1. Le principe Si vous avez plus de 18 vous devez déclarer tous les ans votre revenue si vous remplissez certaines conditions : Votre foyer fiscal est situé en France, ou votre

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

Présentation... 5 Introduction Partie 1 Impôt sur le revenu... 21

Présentation... 5 Introduction Partie 1 Impôt sur le revenu... 21 Sommaire Loi de finances pour 2017 et loi de finances rectificative pour 2016 Présentation... 5 Introduction... 15 Partie 1 Impôt sur le revenu... 21 Fiche 1 : Indexation du barème de l IR et revalorisation

Plus en détail

Un prélèvement à la source pour les revenus salariaux

Un prélèvement à la source pour les revenus salariaux Prélèvement à la source : effectif en 2018! Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 06/01/2017 Dernière mise à jour de la fiche : 06/01/2017 Loi de

Plus en détail

UFR 06 Séminaire fiscalité appliquée /20181

UFR 06 Séminaire fiscalité appliquée /20181 UFR 06 Séminaire fiscalité appliquée - 2017/20181 2 Loi de finances 2018 : Modifications pour les RCM 3 4 PFU Dividendes Intérêts Plus values mobilières 2017 2018 IR progressif - après abattement 40% -

Plus en détail

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation DOSSIER PATRIMONIAL SIMULATION SCI Paramètres de l étude Détail de l évaluation de l usufruit

Plus en détail

L investissement locatif au travers du dispositif PINEL

L investissement locatif au travers du dispositif PINEL Le Dispositif PINEL Comment sécuriser sa famille, augmenter son patrimoine, préparer sa retraite et générer du revenu complémentaire en utilisant l effet de levier de l économie d impôts. L investissement

Plus en détail

LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS

LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS LE DISPOSITIF «SCELLIER» POUR LES LOGEMENTS EN VEFA ET NEUFS LE DISPOSITIF SCELLIER, C EST : Une réduction d impôt de 13 % à 32% du prix de revient de l investissement, pour les acquisitions en 2011. Une

Plus en détail

Plan de l atelier. Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance

Plan de l atelier. Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance Plan de l atelier Le cabinet Axyne Finance Le contexte macro-économique actuel Laurent CORNET Eric BORIAS Associés fondateurs Axyne Finance Les solutions d investissement immobilier : Panorama des dispositifs

Plus en détail

SPÉCIAL INVESTISSEURS

SPÉCIAL INVESTISSEURS Accession SPÉCIAL INVESTISSEURS Vous mettez un logement en location A D I L 7 5 V O U S I N F O R M E Réduction d impôt liée à l investissement locatif dans le neuf Dispositif Pinel La réduction d'impôt

Plus en détail

NEWSLETTER N 2 2 OCTOBRE Projet de loi de finances pour l année 2018

NEWSLETTER N 2 2 OCTOBRE Projet de loi de finances pour l année 2018 NEWSLETTER N 2 2 OCTOBRE 2017 Projet de loi de finances pour l année 2018 Le projet de loi de finances (PLF) pour 2018, officiellement présenté en conseil des ministres le 27 septembre dernier, prévoit

Plus en détail

Investir dans une SCPI

Investir dans une SCPI Investir dans une SCPI Publié le 25 octobre 2016 Qu'est ce qu'une SCPI? FICHE PRATIQUE Une SCPI est une société dont l'actif est principalement composé de biens immobiliers (commerces, entrepôts, bureaux,

Plus en détail

DISPOSITIF SCELLIER. LA REDUCTION D IMPOT PAR L INVESTISSEMENT LOCATIF Dispositif «Scellier» 12/01/09 - Page 1

DISPOSITIF SCELLIER. LA REDUCTION D IMPOT PAR L INVESTISSEMENT LOCATIF Dispositif «Scellier» 12/01/09 - Page 1 LA REDUCTION D IMPOT PAR L INVESTISSEMENT LOCATIF Dispositif «Scellier» 12/01/09 - Page 1 Une réduction d impôt de 25% à 37% du prix de revient de l investissement, pour les acquisitions en 2009 et 2010.

Plus en détail

REUNION DU RESEAU ATALANTE DU 6 FEVRIER 2009

REUNION DU RESEAU ATALANTE DU 6 FEVRIER 2009 REUNION DU RESEAU ATALANTE DU 6 FEVRIER 2009 PRINCIPALES MESURES INTERESSANT LES PME ET LEURS DIRIGEANTS Loi de finances rectificative pour 2008 Loi de finances pour 2009 I. LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

Plus en détail

FISCAL : projet de loi de finances pour 2014

FISCAL : projet de loi de finances pour 2014 NOTE D INFORMATION 2013/18 du 11 octobre 2013 FISCAL : projet de loi de finances pour 2014 I. Mesures fiscales A. Fiscalité des particuliers Un durcissement de l impôt sur le revenu principalement ciblé

Plus en détail

JOCK Philippe Expert-comptable FRIQUE Marcel-André Chef de mission. Optimiser mes avantages fiscaux liés à mes investissements

JOCK Philippe Expert-comptable FRIQUE Marcel-André Chef de mission. Optimiser mes avantages fiscaux liés à mes investissements JOCK Philippe Expert-comptable FRIQUE Marcel-André Chef de mission Optimiser mes avantages fiscaux liés à mes investissements Optimiser mes avantages fiscaux liés à mes investissements ACTIVITE DE LOCATION

Plus en détail

ANNEXE G MISSION D ÉVALUATION APPROFONDIE N 7 ÉVALUATION DES DÉPENSES FISCALES ET SOCIALES SPÉCIFIQUES A L OUTRE MER

ANNEXE G MISSION D ÉVALUATION APPROFONDIE N 7 ÉVALUATION DES DÉPENSES FISCALES ET SOCIALES SPÉCIFIQUES A L OUTRE MER ANNEXE G MISSION D ÉVALUATION APPROFONDIE N 7 ÉVALUATION DES DÉPENSES FISCALES ET SOCIALES SPÉCIFIQUES A L OUTRE MER Encadré 1 : Contenu de l annexe concernant l évaluation approfondie «évaluation des

Plus en détail

Newsimmo Février 2010

Newsimmo Février 2010 Newsimmo Février 2010 Le régime fiscal du loueur en meublé précisé BOI 4 F-3-09 du 30 juillet 2009 Le régime de la location meublée a été très largement modifié au cours du premier semestre 2009. Tout

Plus en détail

SOLUTIONS HABITAT INVESTISSEMENT LOCATIF

SOLUTIONS HABITAT INVESTISSEMENT LOCATIF SOLUTIONS HABITAT INVESTISSEMENT LOCATIF DÉCOUVREZ LES AVANTAGES DES SOLUTIONS HABITAT INVESTISSEMENT LOCATIF Optimisez votre investissement grâce à un financement sur mesure Investissez l esprit tranquille

Plus en détail

RÉUSSIR SON INVESTISSEMENT IMMOBILIER EN 2017

RÉUSSIR SON INVESTISSEMENT IMMOBILIER EN 2017 RÉUSSIR SON INVESTISSEMENT IMMOBILIER EN 2017 Le présent guide a été écrit dans le but de vous AIDER À COMPRENDRE les avantages et les obligations liés à l IMMOBILIER DÉFISCALISÉ en France. Chaque dispositif

Plus en détail

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2011

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2011 2044 spéciale N 10335 16 Déclaration spéciale des revenus fonciers 2011 Pour remplir cette déclaration, qui est une annexe à votre déclaration d ensemble des revenus n 2042, veuillez vous reporter à la

Plus en détail

News. Newsimmo Février 2010

News. Newsimmo Février 2010 News Newsimmo Février 2010 Le régime fiscal du loueur en meublé précisé BOI4F-3-09 09du du30 juillet 2009 Le régime de la location meublée a été très largement modifié au cours du premier semestre 2009.

Plus en détail

Sommaire. 1 Principes généraux d imposition 7. 2 Situation de famille Enfants et personnes à charge 41. Introduction 1

Sommaire. 1 Principes généraux d imposition 7. 2 Situation de famille Enfants et personnes à charge 41. Introduction 1 I Sommaire Introduction 1 Généralités... 1 L impôt sur le revenu... 1 Présentation des dépenses et recettes budgétaires pour 2017... 3 Évaluation des recettes du budget général... 5 Barème de l IR sur

Plus en détail

LES RÉGIMES SPÉCIFIQUES

LES RÉGIMES SPÉCIFIQUES LES RÉGIMES SPÉCIFIQUES Les régimes spécifiques en matière de revenus fonciers sont nombreux et permettent aux propriétaires une importante défiscalisation en raison de l amortissement (pour un montant

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES Année : I Identification du contribuable, Chef de famille REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 ID 06 Date de réception

Plus en détail

Loi de Finances 2013

Loi de Finances 2013 Loi de Finances 2013 Introduction : LDF 2013, la rétrospective 2 Dispositions censurées par le Conseil Constitutionnel La taxe de 75 % sur les très haut revenus d activité est censurée Les prélèvements

Plus en détail

DÉFISCALISER DANS L IMMOBILIER. mode d emploi

DÉFISCALISER DANS L IMMOBILIER. mode d emploi DÉFISCALISER DANS L IMMOBILIER mode d emploi DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE SOMMAIRE 1. L investissement locatif...3 2. L immobilier de prestige...6 3. Les départements d Outre-mer...8 4. Les SCPI fiscales...9

Plus en détail

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2016

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2016 2044 spéciale N 10335 21 Déclaration spéciale des revenus fonciers 2016 Pour remplir cette déclaration, qui est une annexe à votre déclaration d ensemble des revenus n 2042, veuillez vous reporter à la

Plus en détail

Les non-résidents et la location meublée

Les non-résidents et la location meublée Les non-résidents et la location meublée 2 Principe général 3 PRINCIPE GENERAL Article 164 C CGI OBLIGATION FISCALE RESTREINTE Imposition en France des revenus de source française (même si le NR ne dispose

Plus en détail

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI)

2.2. DU BON USAGE D UNE SOCIÉTÉ CIVILE IMMOBILIÈRE (SCI) plus-value est possible sous conditions (application de l article 151 septies du Code général des impôts voir chapitre 3). Les entreprises et sociétés relevant de l impôt sur le revenu qui réalisent depuis

Plus en détail

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006)

RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) RÉFORME DU BARÊME DE L IMPÔT SUR LE REVENU (IR 2007 REVENUS 2006) Situation actuelle 1. Les revenus, à l exception des plus-values imposées à un taux proportionnel et des revenus soumis au prélèvement

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

BSPI INFOS. Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 B.S.P.I

BSPI INFOS. Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 B.S.P.I Octobre 2016 BSPI INFOS B.S.P.I FIN AN CE Prélèvement à la source Projet de la Loi de Finances 2017 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 secretariat@bspifinance.com

Plus en détail

Location immobilière : location nue, LMP ou LMNP?

Location immobilière : location nue, LMP ou LMNP? Location immobilière : location nue, LMP ou LMNP? Publié le 29 septembre 2015 - Dernière mise à jour le 08 octobre 2015 Location nue ou location meublée? FICHE PRATIQUE Louer une habitation permet à un

Plus en détail

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Platinium Gestion Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Nous avons le plaisir de vous présenter une note d analyse réalisée «à chaud» à la suite de la publication (mercredi 27 septembre) du

Plus en détail

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu?

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : qu'est-ce qui est prévu? Publié le 07 avril 2017 Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Le prélèvement à la source de

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 La fiscalité des particuliers 2016-2017 Cours Sommaire 1. Les nouveautés 2017 2. Principes d'imposition et généralités 3. Définir le périmètre du foyer fiscal 4. Déterminer l'assiette

Plus en détail

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions

SOMMAIRE. Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions SOMMAIRE Réforme fiscale : le particulier Nouveau barème IR Bouclier fiscal Donations successions Réforme fiscale : l'entreprise IFA Crédit d'impôt recherche Taxe professionnelle Dépréciation des titres

Plus en détail

Service Ingénierie Patrimoniale et Support Juridique 15/03/2012 FLASH. Loi de Finances rectificative pour 2012

Service Ingénierie Patrimoniale et Support Juridique 15/03/2012 FLASH. Loi de Finances rectificative pour 2012 FLASH Loi de Finances rectificative pour 2012 La Loi de finances rectificative pour 2012 a été adoptée le 29 février 2012 et promulguée le 15 mars 2012 au Journal Officiel. En résumé, l'assurance vie est

Plus en détail

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale NEWSLETTER 1 er SEPTEMBRE 2017 Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale Introduction Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté en conseil des ministres le 27

Plus en détail

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers SOMMAIRE Les impôts locaux Fiche 1 Les taxes foncières... 4 Fiche 2 La taxe d habitation... 6 Fiche 3 La cotisation foncière des entreprises... 8 Fiche 4 La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...

Plus en détail

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année :

DECLARATION (À établir en deux exemplaires) IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (ASSISTANTS TECHNIQUES) Année : REPUBLIQUE GABONAISE MINISTERE DE L ECONOMIE, DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE ET DU TOURISME ---------------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS BP 37 / 45 Libreville Tel : 79.53.76 ou 79.53.77 Date de réception

Plus en détail

Gestion f iscale Processus 3

Gestion f iscale Processus 3 Gestion f iscale Processus 3 Emmanuel Disle Agrégé d économie et gestion Jacques Saraf Agrégé d économie et gestion À jour au 1 er juin 2016 Dunod, 2016 11 rue Paul Bert, 92240 Malakoff www.dunod.com ISBN

Plus en détail

Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013

Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Note d information du mois de Janvier 2013 BONNE ANNEE 2013 ET BONNE PROSPERITE! En ce début d année, l actualité est riche en modifications qui impactent lourdement aussi bien la fiscalité que le social.

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de finances

Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de finances Manuel DCG 4, Droit fiscal Emmanuel Disle, Jacques Saraf Nathalie Gonthier-Besacier et Jean-Luc Rossignol Principales modifications apportées par la loi de finances rectificatives pour 2015 et la loi de

Plus en détail

GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES

GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES GUIDE DECLARATIF MONUMENTS HISTORIQUES OU AGREES Arnaud JAMIN - Cabinet FIDAL 10 mars 2006 IR 2005 La déclaration d ensemble des revenus 2005, et ses déclarations annexes, doit être déposée avant le 31

Plus en détail

PANORAMA DE L ACTUALITÉ FISCALE ADOPTION DES LOIS DE FINANCES VIVE LA FISCALITE COMPLIQUEE!

PANORAMA DE L ACTUALITÉ FISCALE ADOPTION DES LOIS DE FINANCES VIVE LA FISCALITE COMPLIQUEE! PANORAMA DE L ACTUALITÉ FISCALE ADOPTION DES LOIS DE FINANCES VIVE LA FISCALITE COMPLIQUEE! WEBINAR AGEFI ACTIFS 18 JANVIER 2017 FAC-JACQUES-DUHEM 1 PROPOS LIMINAIRES Densité LF & LFR & LFSS Jurisprudence

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Les dispositifs fiscaux François Longin 1 www.longin.fr Les mesures de défiscalisation Raisons économiques sous-jacentes aux

Plus en détail

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2016

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2016 2044 spéciale N 10335 21 À REMPLIR SI INVESTISSEMENT EN ROBIEN OU SCELLIER INTERMÉDIARE SINON SCELLIER CLASSIQUE OU DROIT COMMUN REMPLIR 2044 CLASSIQUE Déclaration spéciale des revenus fonciers 2016 Pour

Plus en détail

Plus ou Moins-values Calcul et Exonérations. Octobre 2013

Plus ou Moins-values Calcul et Exonérations. Octobre 2013 Plus ou Moins-values Calcul et Exonérations Octobre 2013 Rappel des objectifs de la réunion Mieux connaître les possibilités juridiques et financières pour l acquisition d un bien Vous aider à maîtriser

Plus en détail

Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions.

Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions. Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions. Le Gouvernement a présenté, ce mercredi 27 septembre 2017, le projet de Loi de Finances pour l année 2018. Nous attirons votre attention

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale Les caractéristiques de l EIRL Synthèse fiscale et sociale 53 Synthèse fiscale et sociale Régime Fiscal Impôt sur le revenu Régime forfaitaire (1) Microentrepreneur (Autoentrepreneur) (2) Prélèvement libératoire

Plus en détail

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS À MIAMI

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS À MIAMI INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS À MIAMI Aspects fiscaux français et franco-américains JANVIER 2010 Charles SCHEER - Myrtille PUYAU Cabinet Charles SCHEER Avocats fiscalistes 12, rue Lalo 75116

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des revenus fonciers... 4 Les revenus imposables... 4 Les revenus exonérés...

Plus en détail

MAIFexpérience. L investissement locatif dans le neuf. #ProjetImmo. #GrandsProjetsdelaCinquantaine

MAIFexpérience. L investissement locatif dans le neuf. #ProjetImmo. #GrandsProjetsdelaCinquantaine MAIFexpérience #GrandsProjetsdelaCinquantaine #ProjetImmo L investissement locatif dans le neuf Bien investir c est commencer par définir son projet, ses objectifs, se poser les bonnes questions. La MAIF

Plus en détail

Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu (Loi de finance 2017) - Impact sur la SCPI Grand Paris Pierre Capitalisation

Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu (Loi de finance 2017) - Impact sur la SCPI Grand Paris Pierre Capitalisation DEPUIS 1989 Prélèvement à la source de l impôt sur le revenu (Loi de finance 2017) - Impact sur la SCPI Grand Paris Pierre Capitalisation Loi de Finance 2017 Institution du prélèvement de l impôt sur le

Plus en détail

Que faut-il faire avant la fin de l année et surtout que faut-il éviter de faire.

Que faut-il faire avant la fin de l année et surtout que faut-il éviter de faire. N 14/2017 Nouveautés fiscales pour 2018 : point d étape avant la parution du projet de loi de finances pour 2018 (15/09/2017). Que faut-il faire avant la fin de l année et surtout que faut-il éviter de

Plus en détail

LA LOI PINEL. 1. Quels sont les principes de la loi Pinel?

LA LOI PINEL. 1. Quels sont les principes de la loi Pinel? LA LOI PINEL Mise en place par le plan de relance immobilier du gouvernement. C est un nouveau dispositif d investissement locatif (1 er septembre 2014) qui permet de bénéficier de réduction d impôts et

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 PRINCIPALES NOUVEAUTÉS REVENUS 2008 Déclarations de revenus Un seul exemplaire des déclarations 2042K, 2042SK et 2042C sera envoyé. De même, les montants des revenus de capitaux mobiliers du foyer seront

Plus en détail

Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération?

Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération? Guide méthodologique Plus-values réalisées à compter du 1 er janvier 2006 en cas de transmission d entreprise quel régime d exonération? Remarque préliminaire L exonération applicable aux PME soumise à

Plus en détail

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2015

Déclaration spéciale des revenus fonciers 2015 2044 spéciale N 10335 20 À REMPLIR SI INVESTISSEMENT EN ROBIEN OU SCELLIER INTERMÉDIAIRE SINON SCELLIER CLASSIQUE OU DROIT COMMUN REMPLIR 2044 CLASSIQUE Déclaration spéciale des revenus fonciers 2015 Pour

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures)

UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) UE 4 - DROIT FISCAL Niveau L : 150 heures - 12 ECTS 1. Introduction générale au droit fiscal (5 heures) Le pouvoir de prélever l impôt est inscrit dans la Constitution. En pratique cependant, les impôts

Plus en détail

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire des parts de la SCI par la Société d exploitation

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire des parts de la SCI par la Société d exploitation LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI Acquisition de l'usufruit temporaire des parts de la SCI par la Société d exploitation DOSSIER PATRIMONIAL SIMULATION SCI Paramètres de l étude Détail de l évaluation

Plus en détail

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL GUIDE PRATIQUE CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL POUR LA CRÉATION D UNE ACTIVITÉ INDÉPENDANTE ACTIVITÉS COMMERCIALES, ARTISANALES ET LIBÉRALES EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? MARS 2017 Francis

Plus en détail

CARREFOUR du PATRIMOINE

CARREFOUR du PATRIMOINE CARREFOUR du PATRIMOINE Section Propriétaires Ruraux Lundi 19 Juin 2017 Dernières Actualités Impôt sur la fortune immobilière Seraient exclus du patrimoine taxable de l'isf : les placements financiers

Plus en détail

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS NEW-YORK et MIAMI

INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS NEW-YORK et MIAMI INVESTISSEMENTS FRANCAIS AUX ETATS-UNIS NEW-YORK et MIAMI Aspects fiscaux français et franco-américains FEVRIER 2009 Charles SCHEER / Stéphanie PAILLARD Cabinet Charles SCHEER Avocats fiscalistes 12, rue

Plus en détail

La déclaration d ISF en 2016, mode d emploi

La déclaration d ISF en 2016, mode d emploi La déclaration d ISF en 2016, mode d emploi Par Jacqueline Maillat, le 18/4/2016 à 11h22 Ne comptez pas sur le fisc pour calculer automatiquement votre ISF comme il le fait pour les taxes foncières et

Plus en détail

PRINCIPALES MESURES DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2018

PRINCIPALES MESURES DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2018 PRINCIPALES MESURES DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR Le projet de loi de finances pour a été rendu public le 27 septembre 2017, les principales mesures sont les suivantes : I. FISCALITÉ DES PARTICULIERS

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION 2003 CORRIGE. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION 2003 CORRIGE. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Investir dans l immobilier

Investir dans l immobilier Investir dans l immobilier 1 Table des matières Investir dans l immobilier... 1 Le marché immobilier. Une première approche économique de l investissement immobilier.... 18 Le marché immobilier. Retour

Plus en détail