IGE G 4 E 87 M o M d o é d lisation o n de d s ba b ses de d do d n o n n é n es S ma m ine n 7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IGE G 4 E 87 M o M d o é d lisation o n de d s ba b ses de d do d n o n n é n es S ma m ine n 7"

Transcription

1 IGE48 Modélsto ds bss d doés Récupérto d l bs d doés Dogo Plo

2 Pl d l s Récupérto Pourquo l récupérto? Typs d ps Log d trsctos Ms à jour d doés Roll bck ds trsctos Chckpot chés d récupérto Bckup t récupérto slo Orcl Dogo Plo 2 IGE48 Modélsto ds bss d doés

3 IGE48 Modélsto ds bss d doés Récupérto

4 Pourquo l récupérto ds bss d doés? IGE48 Modélsto ds bss d doés U bs d doés toujours u crt vu d rsqu d vor ds ps. Il st très portt d coprdr qu u GBD put js êtr totlt fbl. Cpdt, l vu d fblté put êtr suffst élvé prtqu. Nous vos bso d vor u pl pour protégr l bs d doés cs d p Dogo Plo 4

5 Pourquo l récupérto ds bss d doés? IGE48 Modélsto ds bss d doés L récupérto (rcouvrt) st u èr d support à l bs d doés pour ssurr ls proprétés ACID (Atocté, Cosstc, Isolto, Durblté) ds trsctos. Tout GBD clut ds écss pour rétblr l bs d doés ds u étt cohért sut ux problès d typ logcl ou d typ térl Dogo Plo 5

6 Typs d ps IGE48 Modélsto ds bss d doés L bs d doés put dvr o dspobl, tr utrs, à cus d: Problès ds trsctos. U corrct tré ds doés. U ddlock. Ds rrurs d sychrosto. Problès du systè. L systè put tobr p à cus d u rrur ds l éor RAM, u rrur du systè d xplotto, tc. P d éor scodr. Errur ds l dsqu, crsh ds têts d lctur/écrtur. Errur hus Accdtllt Drop, truct Dlt, updt, srt ss codto upprsso d u fchr ou d u tblspc Dogo Plo 6

7 Hérrch d éor GBD Prr Tpo BD Tpos jourl codr Bs d doés Jourl tporr Trtr Jourl rchvé Cop d suvgrd Dogo Plo IGE48 Modélsto ds bss d doés

8 Log d trsctos IGE48 Modélsto ds bss d doés L éthod d récupérto l plus répdu st bsé sur u jourl ds trsctos. L jourl st stocké éor prt pour résstr ux prts d l éor voltl. L jourl ds trsctos (log) cott u trc d l hstor ds trsctos qu ot été ffctués pr l GBD. Lorsqu u problè survt, l st possbl d utlsr l jourl pour rétblr u étt cohért d l bs d doés. L jourl cott l forto prttt d rfr (rdo) ou défr (udo) ls ss à jour ffctués pr u trscto. Pou élorr l fblté, l jourl put êtr duplqué sur plusurs dsqus. E cs d problè vc u cop, u utr put êtr utlsé Dogo Plo 8

9 Log d trsctos IGE48 Modélsto ds bss d doés Récupérto vc jourl L jourl put êtr rélsé pr u spl fchr séqutl hétérogè. L fchr cott u sut d rgstrts d typs vrés qu décrvt l hstor ds trsctos. Ls rgstrts sot joutés ls us à l sut ds utrs ds l fchr. L tur séqutll du trtt ft possbl l utlsto d u éor scodr à bd gétqu pu coûtus t orlt très rpd Dogo Plo 9

10 Log d trsctos IGE48 Modélsto ds bss d doés Récupérto vc jourl Pour pouvor récupérr l bs d doés sut à u p d éor scodr, l fut fr ds cops d suvgrd d l bs d doés. L jourl cott l hstor ds trsctos dpus l drèr prs d l cop. BD ctull = BD cop + Jourl Dogo Plo 10

11 Log d trsctos IGE48 Modélsto ds bss d doés Cotu du jourl Ls opértos à grdr ds l log: [strt, T], dqu l début d l trscto. [wrt, T, X, old_vlu, w_vlu], c st u rgstrt qu grd ls vlurs vt t près d u écrtur [rd, T, X], C st u opérto optoll qu dqu qu l trscto ffctué u lctur. [cot, T ] [bort, T] D èr géérl, o put or ls vlurs ds doés vt u odfcto BEFORE IMAGE Ls ouvlls vlurs o put ls or AFTER IMAGE Dogo Plo 11

12 Log ds trsctos IGE48 Modélsto ds bss d doés Pour récupérr l bs d doés, ous vos bso d toujours grdr ls vlurs vt l odfcto (BFIM BFor Ig) t ls vlurs près l odfcto (AFIM AFtr Ig) Cs vlurs t d utrs fortos sot stockés ds u fchr séqutl oé «Trscto Log». Voc u xpl d log. T ID Bck P Nxt P Oprto Dt t BFIM AFIM T1 0 1 Bg T1 1 4 Wrt X X = 100 X = 200 T2 0 8 Bg T1 2 5 W Y Y = 50 Y = 100 T1 4 R M M = 200 M = 200 T3 0 9 R N N = 400 N = 400 T1 5 l Ed Dogo Plo 12

13 IGE48 Modélsto ds bss d doés Récupérto

14 Récupérto IGE48 Modélsto ds bss d doés Clssfcto ds strtégs d s à jour ds doés: Idt Updt: Dès qu ls doés sot odfés ds l éor «cch», l cop sur l dsqu st s à jour. Dfrrd Updt: Touts ls doés odfés ds l éor «cch» sot écrts sot près qu l trscto st f ou près qu u crt obr d trsctos ot f lur xécuto écrvt sur l dsqu. hdow updt: L vrso odfé, ds doés st ps écrt sur l cop du dsqu so ds u drot dffért Dogo Plo 14

15 Récupérto IGE48 Modélsto ds bss d doés Méor cch Ls doés odfés sot stockés d bord ds u éor cch pr u procssus oé Cch Mgr t près l odfcto lls sot voyés sur l dsqu. L écrtur st cotrôlé pr ls bts Modfd t P-Up. P-Up: Idqu u systè d xplotto d ps flushr ls doés. Modfd: Idqu qu l s gt d AFIM ds doés Dogo Plo 15

16 Roll-bck t Roll-Forwrd IGE48 Modélsto ds bss d doés u trscto u problè, pu port lqul, près vor ft u s à jour d l bs d doés, l fut pplqur l opérto ROLLBACK. ds doés ot été odfés pr l trscto t écrts sur l bs d doés, l fut rtourr ss vlurs ux vlurs térurs (BEFORE IMAGE). Il fut uss rgstrr cs opértos ds l jourl Dogo Plo 16

17 Roll-bck t Roll-Forwrd IGE48 Modélsto ds bss d doés L GDB l possblté d pplqur ls opértos : Udo: rstur touts ls BEFORE IMAGE sur l dsqu (ffc ls AFTER IMAGE) Rdo: rstur tous ls AFTER IMAGER sur l dsqu. L récupérto d l bs d doés st rélsé pplqut ls opértos UNDO t REDO ou u cobso d dux. Il fut rgstrr toujours cs opértos ds l jourl Dogo Plo 1

18 IGE48 Modélsto ds bss d doés Roll-bck cscd

19 Roll-bck cscd IGE48 Modélsto ds bss d doés u trscto T st déft (rollbck), tout utr trscto qu lu u vlur écrt pr T dot êtr déft uss. D èr slr, u fos qu st déft (rollbck) tout utr trscto R qu lu u vlur écrt pr dot êtr déft uss. Et s d sut. O ppll c phéoè «rollbck cscd» (cscdg rollbck) Dogo Plo 19

20 Roll-bck cscd Dogo Plo 20 IGE48 Modélsto ds bss d doés

21 Roll-bck cscd Dogo Plo 21 IGE48 Modélsto ds bss d doés

22 IGE48 Modélsto ds bss d doés Pots d cotrôl

23 Pots d cotrôl IGE48 Modélsto ds bss d doés Pots d cotrôl (Chckpot) D tps tps (d èr létor ou vc u crtèr b déf) l bs d doés écrt ls buffrs d doés sur ls dsqus pour sr l trvl d récupérto. Voc ls tâchs à rélsr pour l opérto «chckpot» Arrêtr d èr tporr l xécuto ds trsctos. Écrr ls buffrs d doés sur l dsqu. Écrr u rgstrt [chckpot] ds l log. Grdr l log sur l dsqu. Rprdr l xécuto orl ds trsctos Dogo Plo 23

24 IGE48 Modélsto ds bss d doés Récupérto d l bs d doés

25 Récupérto d l bs d doés IGE48 Modélsto ds bss d doés Mèrs d vdr l éor cch d l bs d doés vrs l dsqu: Rsqué/No-rsqué t Forcé/No-Forcé Rsqué: l éor cch put êtr vdé vt l «cot» d l trscto. No Rsqué: l cch st ps vdé vt l «cot» d l trscto. Forcé: L cch st écrt sur l dsqu édtt qu ll st odfé. No-Forcé: L écrtur st lssé jusqu à l «cot» d l trscto Dogo Plo 25

26 Récupérto d l bs d doés IGE48 Modélsto ds bss d doés O put cobr cs èrs d trtr l récupérto d l bs d doés : Rsqué/No-Forcé (Udo/ Rdo) Rsqué/Forcé (Udo/ No-Rdo) Idt Updt No-Rsqué/No-Forcé (Rdo/ No-Udo) Dfrrd Updt No-Rsqué / Forcé (No-Udo / No-Rdo) Dogo Plo 26

27 Protocol d écrtur d jourl IGE48 Modélsto ds bss d doés Protocol d écrtur d jourl (Wrt Ahd Loggg (WAL) Pour pouvor pplqur l récupérto d l bs d doés, Il fut rspctr l protocol WAL, qu spécf : Pour pouvor fr Udo. Avt qu u t AFTER IMAGE sot écrt sur l dsqu d l bs d doés ( écrst l vlur du BEFORE IMAGE), l vlur d BEFORE IMAGE dot êtr écrt sur l log t l log dot êtr suvgrdé sur u stockg stbl (sur l dsqu). Pour pouvor fr Rdo. Avt qu u trscto xécut u opérto cot, touts ls vlurs AFTER IMAGE dovt êtr écrts sur l log t l dot êtr suvgrdé ds u drot stbl (sur l dsqu) Dogo Plo 2

28 IGE48 Modélsto ds bss d doés Dfrrd Updt

29 Dfrrd Updt IGE48 Modélsto ds bss d doés Dfrrd Updt (No Udo/Rdo) L s à jour d doés s ft d l èr suvt : Pdt l opérto orl : U sbl d trsctos rgstrt lurs vlurs ds l log Au ot d fr u cot, slo l protocol WAL, ls ss à jour sot suvgrdés sur l dsqu d l bs d doés. ut à u p : ut à u rboot près u défllc du systè l log st utlsé pour rfr (rdo) touts ls trsctos ffctés pr l p. O ps bso d pplqur ds Udo, prc qu ls vlurs AFTER IMAGE sot js écrts sur l dsqu vt l «cot» d u trscto Dogo Plo 29

30 Dfrrd Updt (sgl usr) Dogo Plo 30 IGE48 Modélsto ds bss d doés

31 Dfrrd Updt (ult usrs) IGE48 Modélsto ds bss d doés C typ d vrot bso d u cotrôl d l cocurrc pour grtr l proprété d solt ds trsctos. L GBD dot lysr ls trsctos rgstrés ds l log vt d u chckpot pour obtr ls vlurs AFTER IMAGE Ls opértos ds trsctos cotés vt l chckpot sot rfts Dogo Plo 31

32 Dfrrd Updt (ult usrs) Dogo Plo 32 IGE48 Modélsto ds bss d doés

33 IGE48 Modélsto ds bss d doés Idt Updt

34 Idt Updt IGE48 Modélsto ds bss d doés Algorth Udo/No-rdo Ds ct lgorth ls vlurs AFTER IMAGE d u trscto sot écrts ds l bs d doés pdt l WAL vt d fr cot. Pour ctt rso, l rcovry gr dot défr ls trsctos pdt l récupérto. Pour ct lgorth l fut plétr dux tblux : Tblu ctf : Touts ls trsctos sot plcés ds c tblu. Tblu cot: Ls trsctos qu ot ft cot sot plcés ds c tblu Dogo Plo 34

35 Idt Updt IGE48 Modélsto ds bss d doés Ls schés d récupérto ds ctt ctégor pplqut udo t rdo. Ds u vrot sgl usr l y ps u cotrôl d l cocurrc, sult l jourl st ft slo l protocol WAL. Tout trscto ds l systè dot êtr ds u d dux tblux, cot ou ctf. L rcovry gr ffctu : UNDO pour u trscto qu s trouv ds l tblu ctf. REDO pour u trscto qu s trouv ds l tblu cot Dogo Plo 35

36 IGE48 Modélsto ds bss d doés Bckup t récupérto slo Orcl

37 Bckup t récupérto slo Orcl IGE48 Modélsto ds bss d doés Qu st-c qu l bckup t l récupérto? D fço géérl, l bckup t l récupérto sot u sbl d strtégs t procédurs qu prttt d protégr l bs d doés cotr u prt d doés t qu prt rcostrur l bs d doés près u défllc du systè Dogo Plo 3

38 L strtég d bckup IGE48 Modélsto ds bss d doés Ds ouvlls réltés Tll d l Bs d doés Au début ds és 80, u grd bs d doés coptt u tour d 200 MB. Aujourd hu u grd bs d doés put coptr 200GB t plus, prsqu d l ordr d grdur ds TB! Utlsto d l Bs d doés Au début ds és 80, l ut étt u bo ot pour fr u bckup Aujourd hu qud c c st l ut, qulqu prt llurs ls systès sot opérto Dogo Plo 38

39 L strtég d bckup IGE48 Modélsto ds bss d doés L strtég d bckup dépd d plusurs fcturs, tr utrs: L plg d tps résrvé pour fr l bckup L tll d l bs d doés L tps d rcouvrt ttdu C st u ds fcturs plus portts, s o vut vor u tps d rcouvrt ptt, l fut s dotr ds éléts écssrs Dogo Plo 39

40 Ls typs d bckup Il y plusurs éthods pour fr u bckup d l bs d doés Méthods logqus Export/Iport Dt Dup Flshbck Méthods physqus Bckup du systè d opérto RMAN Bckup t Rstor Tchqus d hut dspoblté Dogo Plo 40 IGE48 Modélsto ds bss d doés

41 Bckup slo Orcl Ls coposts utlsés pr Orcl pour fr ds cops d sécurté Fchrs d REDO Dogo Plo 41 IGE48 Modélsto ds bss d doés

42 Bckup slo Orcl IGE48 Modélsto ds bss d doés Fchrs REDOLOG Cott ls trsctos yt odfé l bs d doés U REDO st u fchr ccssbl pr l bs d doés, s js l fchr st ps ccssbl, l bs d dos put ps opérr! L GBD utls d fço cyclqu ls fchrs d REDO ttrbués Rdo Log 01 à l bs d doés, l fut toujours u os 2. Géérlt d 3 à 5 sot rcodés. Opértos d s à jour (srt, updt, dlt, tc ) Rdo Log 02 Rdo Log 03 Rdo Log 01 Rdo Log 02 Rdo Log Dogo Plo 42

43 Bckup slo Orcl IGE48 Modélsto ds bss d doés Il y dux grds ctégors ds bckups Full offl bckup L bs d doés st fré O prd tout l bs d doés bckup Full ol bckup Prdr u cop d sécurté pdt qu l bs d doés st ouvrt t utlsé pr ls utlsturs O prd tout l bs d doés bckup Dogo Plo 43

44 Bckup slo Orcl IGE48 Modélsto ds bss d doés Full offl bckup Pour pouvor fr c typ d bckup: Arrêtr l bs d doés (shutdow orl ou shutdow dt) Prdr u cop d tous ls fchrs coposts l bs d doés Fchrs d l bs d doés Fchrs d cotrôl Fchrs d prètrs Fchrs rdo/rchv Fchr d psswords Rdérrr l bs d doés Dogo Plo 44

45 Bckup slo Orcl Full ol bckup Pour chqu tblspc à prdr ds l bckup ALTER TABLEPACE BEGIN BACKUP Prdr u cop d sécurté ds fchrs du tblspc ALTER TABLEPACE END BACKUP Dogo Plo 45 IGE48 Modélsto ds bss d doés

46 Bckup t récupérto slo Orcl Dogo Plo 46 IGE48 Modélsto ds bss d doés

47 IGE48 Modélsto ds bss d doés Qustos?

48 IGE48 Modélsto ds bss d doés Mrc Dogo Plo

IGE487 Modélisation des bases de données Semaine 14. Entrepôt de données. Domingo Palao

IGE487 Modélisation des bases de données Semaine 14. Entrepôt de données. Domingo Palao IGE487 Modélsto ds bss d doés Etrpôt d doés. Dogo Plo IGE487 Modélsto ds bss d doés Pl d l s Etrpôt d doés. tockg ds u trpôt d doés. Clssfcto ds trpôts d doés. Modélsto ds trpôts d doés. ché ultdsol. Foctoltés

Plus en détail

Nouvelles technologies : Forage de données (Data Mining)

Nouvelles technologies : Forage de données (Data Mining) IGE487 Modélsto ds bss d doés Nouvlls tchologs : Forg d doés (Dt Mg) Dogo Plo IGE487 Modélsto ds bss d doés Pl d l s Nouvlls tchologs: Forg d doés. Dt Mg L dstcto tr doés t cossc L procssus d Dt Mg Ls

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

e x dx = e x dx + e x dx + e x dx.

e x dx = e x dx + e x dx + e x dx. Chtr Foctos Gmm t foctos d Bssl Chtr Focto Gmm t foctos d Bssl Détrmto d l focto Gmm L focto Gmm st très sml à dédur à rtr d l tégrl d'eulr: Ctt tégrl st u focto d rmètr ; ll st rrésté r l symbol () t

Plus en détail

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA MESURE DE LA CONDUCTIVITE ET DE LA DIFFUSIVITE PAR LA METHODE DES BOITES

AUTOMATISATION DE LA MESURE DE LA CONDUCTIVITE ET DE LA DIFFUSIVITE PAR LA METHODE DES BOITES Joural ds Sccs AUOMAISAION DE LA MESUE DE LA CONDUCIVIE E DE LA DIFFUSIVIE PA LA MEHODE DES BOIES L. M. VOUMBO, B. DIENG 5, S. AMBA, S. GAYE 3, M. ADJ 4, G. SISSOKO 5 Ecol Natoal Supérur Polytchqu, Uvrsté

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres rrs rrs rrs nrs Proprétés s rrs nrs rvrsés rrs Struturs onnés pour rrs rrs Un rp = (V,) onsst n un sér V SOMMS t un sér lns, v = {(u,v): u,v V, u v} Un rr st un rp onnté ylqu (sns yls) un mn ntr qu pr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr

VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES. La gamme NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE. www.petitforestier.fr VÉHICULES MEUBLES CONTAINERS CONTAINERS FRIGORIFIQUES La gamm NOTRE SOLUTION DE STOCKAGE FRIGORIFIQUE www.pttforstr.fr u stockag ffcac POUR UNE CHAÎNE DU FROID PRÉSERVÉE Cosrvato, pcs d actvté, stockag

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Chapitre 8. Structures de données avancées. Primitives. Applications. L'informatique au lycée. http://ow.ly/35jlt

Chapitre 8. Structures de données avancées. Primitives. Applications. L'informatique au lycée. http://ow.ly/35jlt L'nformtqu u lycé Chptr 8 http//ow.ly/35jlt Chptr 8 Structurs d donnés vncés Un structur d donnés st un orgnston logqu ds donnés prmttnt d smplfr ou d'ccélérr lur trtmnt. 8.1. Pl En nformtqu, un pl (n

Plus en détail

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka.

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka. gstion intllignt ds ccès Gstion d csirs n iliu scolir Augntr l disponibilité n od cntrlisé ou consigns, vc ls csirs d Trk trk.fr/csirs Un solution d gstion innovnt pr Trk Ldr ondil d l gstion intllignt

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility)

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Présentation de la solution de backup Oracle de la base de données test GBIF et déploiement de la solution en production

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Comparaison de la disponibilité de diverses configurations de redondance d'alimentation en rack

Comparaison de la disponibilité de diverses configurations de redondance d'alimentation en rack Compso d l dspoblé d dvss cofguos d dodc d'lmo ck Lv blc 48 Révso 1 by Vco Avl > Résumé d l'éud L'ulso d commuus d sf l doubl dsbuo d'ég pou l'lmo ds équpms cqus pm d'mélo l dspoblé ds sysèms fomqus. Ls

Plus en détail

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés? Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72 L â pour port oulnt motl NOTIE E MONTGE VERSION â pour port oulnt motl NOMENLTURE: â, rl t qunllr m l Montnt vrtux ntérur Entrto ( u) Fullr (0 u) l n polytyrèn ( u) Montnt vrtl potérur Smll Prt or upérur

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE I. DESCRIPTION D UN SYSTEME. Les dfférets types de système (ouvert, fermé, solé U système S est formé d u esemble de corps séparés du reste de l uvers (appelé mleu extéreur

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION 1) Prncps d fonctonnmnt Forc d Vnt st n ogc d CRM/SFA tsab sr PC n mod cnt/srvr t sr appar Androd (Smartphon o tabtt vrson Androd mnmm 3.2 t écran mnmm 480

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

ABANDONNER UNE OPTION / ABANDON D UNE OPTION L abandon d option consiste à ne pas exercer un contrat d option.

ABANDONNER UNE OPTION / ABANDON D UNE OPTION L abandon d option consiste à ne pas exercer un contrat d option. A 1 2 3 4 5 6 A/AAA Not l plus élvé qu puss obtr u tté rspctvmt l prt s gcs otto Mooy s (A) t Str Poor s t Ftch (AAA) à l occso u émsso oblgtos à log trm. E gls, c rtg s éoc trpl A ; u oblgto à lqull ctt

Plus en détail

ESPACE PLANTÉ EN VERGER

ESPACE PLANTÉ EN VERGER SOLTON NTRR V ROTTON + RRQU 0 NTRON SUR OTU NOX RRÉ L R S RKN +,N ORNS SOTLS 0 0 00 00 00 0 0 OSS RRS RVLLONS 0 NT % 00 0 00 0 00 0, +0, 0 0 OSS RRS RVLLONS ORURS TON NT % 0 0 OSS RRS RVLLONS T L U S L

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE HOTEL GITE CAMING u ARTICULIER s s ISCINE COLLECTIVE DE RESIDENCE SECTIONS DE 7 À 15 M LONGUES = MOINS DE ERÇAGE DANS LE DALLAGE TRANSARENCE ET AS D ENTRETIEN AVEC ORTILLON AUTOMATIQUE OSSIILITE DE MONTAGE

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes

Jusqu à 20 % de rabais! www.gvb.ch he et Une couverture étanche et us assurons parasismique? Nous assurons cunes! votre maison sans lacunes d ra Jq à 20 % www.gvb.ch! bai ch t ta é r t r v o c U r o a o N? iq pa ra i c! la a o i a v o tr Arz votr aio chz o. Coplètt. Avc o arac coplétair, vo covrz votr bi itégralt. Si l toit d bâtit prét défat

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régime sinusoïdal forcé. Impédances Lois fondamentales - Puissance. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycé Clnca PCS - Physq ycé Clnca PCS (O.Granr) ég snsoïdal forcé pédancs os fondantals - Pssanc ycé Clnca PCS - Physq ntérêt ds corants snsoïdax : Expl d tnsons snsoïdals : tnson d sctr (50 H 0 V) s lgns

Plus en détail

ADJOINT TECHNIQUE PROTHESISTE DENTAIRE Interne AIX MARSEILLE 2 AIX-MARSEILLE UNIVERSITE AIX MARSEILLE 2

ADJOINT TECHNIQUE PROTHESISTE DENTAIRE Interne AIX MARSEILLE 2 AIX-MARSEILLE UNIVERSITE AIX MARSEILLE 2 Document publié sous réserve de modifications SESSON 2002 LSTE DES EMPLOS OERTS UX ONOURS TR DE TEORE PRENSRPTONS PR MNTEL 36-14 EDUTEL - mot-clé TR NS SUR NTERNET http://www.education.gouv.fr/personnel/itrf/

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Adaptation et cloud computing : un besoin dabstraction pour une gestion transverse

Adaptation et cloud computing : un besoin dabstraction pour une gestion transverse Adaptation et cloud computing : un besoin dabstraction pour une gestion transverse Erwan Daubert To cite this version: Erwan Daubert. Adaptation et cloud computing : un besoin dabstraction pour une gestion

Plus en détail

CENTRE ORGANISATEUR DU CONCOURS. ANIMALIER Externe PARIS MUSEUM PARIS. ANIMALIER Externe PARIS MUSEUM PARIS

CENTRE ORGANISATEUR DU CONCOURS. ANIMALIER Externe PARIS MUSEUM PARIS. ANIMALIER Externe PARIS MUSEUM PARIS Document publié sous réserve de modifications SESSON 2006 LSTE DES EMPLOS OERTS UX ONOURS TR DE TEORE -v.1 (19/04/2006)- PRENSRPTONS ET NS DETLLEES SUR NTERNET : http://www.education.gouv.fr/personnel/itrf/

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

book a e e x a HTML5 t Q

book a e e x a HTML5 t Q book o sc pd quos v voloh u dolup s dbs cus dddu s u ss ssu d. quspu s sulp o us dl s dlds, u lo, us ps qu dolupoffcbo. Abo HTML5 oosp dovsul MyS L hoog dsg u- ph ouv cé o Pd so jquy WEB y- pogph pogo

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

CONTRAT MOBILITE DE FORMATION ERASMUS Année Universitaire 20 / 20. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie

CONTRAT MOBILITE DE FORMATION ERASMUS Année Universitaire 20 / 20. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie CONTRAT MOBILITE DE FORMATION ERASMUS Année Universitaire 20 / 20 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie La liste des codes demandés dans le présent contrat se trouve dans l annexe

Plus en détail

INTENTION LES PROCESSUS MATHÉMATIQUES

INTENTION LES PROCESSUS MATHÉMATIQUES INTENTION Adpttios u Cdre commu des progrmmes d études de mthémtiques M-9 telles que reflétées ds le documet Mthémtiques M-9 : Progrmme d études de l Albert (2007) Le coteu du documet Mthémtiques M-9 :

Plus en détail

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit».

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit». Etde d e vrite de l spirle de Théodore, dot issce à e site dot les sommes prtielles sot égles x prodits prtiels. Mots clés : spirle de Théodore, théorème de Pythgore, site, série, polyôme. L spirle de

Plus en détail

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I )

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I ) ENQUETE PRELIMINAIRE ANALYSE ET REFEREWCES : Phénoméne érosptil non identifié ( 0VNI ) B8E 25400 DEF/GEND/OE/DOlRENS du 28/9/1992 Nous soussigné : M D L chef J S, OPJ djoint u commndnt de l brigde en résidence

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

EP 1 764 748 A1 (19) (11) EP 1 764 748 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12

EP 1 764 748 A1 (19) (11) EP 1 764 748 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 764 748 A1 (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (51) Int Cl.: G07B 17/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06119629.1 (22) Date de dépôt: 28.08.2006

Plus en détail

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues :

Stefano Spaccapietra March 12, 2003. Fiabilité (Reliability/Recovery/Resilience) n Erreurs prévues : n Erreurs imprévues : Stefao Spaccapietra March 12, 2003 Igéierie des Bases de Doées Fiabilité (Reliability/Recovery/Resiliece) Capacité du système SGBD à remédier aux erreurs et paes Fiabilité Erreurs das les programmes d

Plus en détail

CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie

CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie La liste des codes demandés dans le présent contrat se trouve dans l annexe VI

Plus en détail

Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud

Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud Budget Constrained Resource Allocation for Non-Deterministic Workflows on a IaaS Cloud Eddy Caron, Frédéric Desprez, Adrian Muresan, Frédéric Suter To cite this version: Eddy Caron, Frédéric Desprez, Adrian

Plus en détail

Cabinet Privé de Formation. www.softway-tunisie.com

Cabinet Privé de Formation. www.softway-tunisie.com Cabinet Privé de Formation www.softway-tunisie.com 9 DT 240 360 00 360 320 280 36 390 540 540 6 260 6 6 8 6 66 56 48 56 48 48 48 48 560 650 560 560 620 72 760 700 760 66 66 66 66 66 4 4 4 66 72 75 80 72

Plus en détail

FORMATION PREPARATEUR EN ANATOMIE Externe CLERMONT 1 LYON UNIVERSITE LYON 1 VILLEURBANNE (069)

FORMATION PREPARATEUR EN ANATOMIE Externe CLERMONT 1 LYON UNIVERSITE LYON 1 VILLEURBANNE (069) Document publié sous réserve de modifications SESSON 2005 LSTE DES EMPLOS OERTS UX ONOURS TR DE TEORE -v.1 (25/04/2005)- PRENSRPTONS ET NS DETLLEES SUR NTERNET : http://www.education.gouv.fr/personnel/itrf/

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot Scence Indutrelle Précon de ytème erv Pncol Robert Lycée Jcque Amyot I - PRECISION DES SYSTEMES ASSERVIS A. Poton du roblème 1. Préentton On vu que le rôle d un ytème erv et de fre uvre à l orte (t) une

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle Objectifs : 1 Savoir reconnaître et tracer une médiane. 2 Connaître et savoir utiliser la propriété qui caractérise le triangle rectangle par son inscription dans un demi-cercle. 3 Connaître et savoir

Plus en détail

RECOVERY MANAGER G. Mopolo-Moké prof. MBDS UNSA 2005/ 2006

RECOVERY MANAGER G. Mopolo-Moké prof. MBDS UNSA 2005/ 2006 RECOVERY MANAGER G. Mopolo-Moké prof. MBDS UNSA 2005/ 2006 1 Plan Général Plan 1. A propos de RMAN 2. Pourquoi utiliser RMAN? 3. Vue d ensemble de l environnement RMAN 4. Se connecter aux bases de données

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

CENTRE ORGANISATEUR DU CONCOURS. ADJ TECH MILIEUX NAT ET RURAUX Interne PARIS EPHE PARIS EC.PRATIQUE HAUTES ETUDES

CENTRE ORGANISATEUR DU CONCOURS. ADJ TECH MILIEUX NAT ET RURAUX Interne PARIS EPHE PARIS EC.PRATIQUE HAUTES ETUDES Document publié sous réserve de modifications SESSON 2008 LSTE DES EMPLOS OERTS UX ONOURS TR DE TEORE -v.4 (16/04/2008)- PRENSRPTONS ET NS DETLLEES SUR NTERNET : http://www.education.gouv.fr/personnel/itrf

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé Bcclurét S Asie 9 jui 24 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice Commu à tous les cdidts 4 poits Questio - c. O peut élimier rpidemet les réposes. et d. cr les vecteurs directeurs des droites proposées e sot ps

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006.

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006. (19) TEPZZ 89_867A_T (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.07.1 Bulletin 1/28 (1) Int Cl.: G01F 1/07 (06.01) F24D 19/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 110089.9

Plus en détail

Note de présentation générale. commune aux questionnaires quantitatif et qualitatif

Note de présentation générale. commune aux questionnaires quantitatif et qualitatif Note présentation générale commune aux questionnaires quantitatif et qualitatif 1 Périmètre s spéciaux (encore appelés à valeur ajtée) concernés Le questionnaire vise à recueillir s informations relatives

Plus en détail

Optimisation non linéaire

Optimisation non linéaire 8-1-003 Optimistio o liéire Nio Silerio Support e cours proisoire pour l uité e leur Mthémtiques et sttistiques estié ux clsses u BTS Comptbilité-Gestio e l ECG. Itrouctio Au lycée, ue gre prtie u cours

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014

Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 1 Communication commune sur l application de l arrêt «IP Translator» v1.2, 20 février 2014 Le 19 juin 2012, la Cour a rendu son arrêt dans l affaire C-307/10 «IP Translator», répondant de la manière suivante

Plus en détail

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES.

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES. CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE EQUATIONS DIFFERENTIELLES Le but de ce chapitre est la résolution des deux types de systèmes différentiels linéaires

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

kissplice, d tection de transcrits alternatifs dans les donn es RNA-seq

kissplice, d tection de transcrits alternatifs dans les donn es RNA-seq kisplice, d tection de trancrit alternatif dan le donn e RNA-eq Gutavo Akio Tominaga Sacomoto, J. Kielbaa, Pavlo Antoniou, Rayan Chikhi, Raluca Uricaru, Marie-France Sagot, Pierre Peterlongo, Vincent Lacroix

Plus en détail